Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Kaeko D. Riviera
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : Déprime [solo] GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1911
Points d'Expériences : 1512
Déprime [solo] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1911
1512
pokemon
Déprime [solo] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1911
1512
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Swipe à gauche
Swipe à droite
Et ça maaaatche
Moi j’ai envie d’y croire
Car quelque fois ça maaaaarche


Kaeko n’en pouvait plus. La coloc c’est bien, Stella est un amour mais à voir autant de personnes en couple en ce moment avec l’été, ça la déprimait. Même à son boulot les gens se pécho régulièrement. Elle en aurait bien parlé à son cher bro Josh, mais celui-ci depuis sa promotion était régulièrement pris en mission. Pas de discussion autour d’un café à deux malheureusement.

Un soupir.

Allongée sur le ventre sur son canapé, elle faisait défiler le catalogue d’application de son Ipok, complètement déprimée. Stella n’était pas présente aujourd’hui et elle se sentait si seule. Personne à qui elle pouvait harceler de messages, personne à qui envoyer des choses pegi 18. Rien. Rien du tout. Seth était désormais loin et l’autre relation qu’elle a pu avoir par le passé n’était qu’un amour de vacances passager.

Un autre soupir.

Ses yeux se posèrent alors sur une application bien connue de tous et toutes. Heartscale. Une sorte de catalogue d’être humain pour pécho. Perdu pour perdu, même avec sa face de Barpau

« Hey je ne te permets pas »

Même elle pourrait au moins rencontrer deux trois personnes. Ce n’était pas comme si elle avait un emploi du temps chargé en ce moment. Et niveau social elle était tellement au point mort que c’était une de ses seules chances de rencontrer du monde. Elle se mise assise, craqua ses doigts alors qu’Alpha, son Croaporal et Link son Monorpale se mirent à regarder ce qu’elle faisait.

Inscription done, deux photos bateau ça ira et enfin une courte description. Personne ne lisait jamais les descriptions de toute façon, elle pourrait bien écrire ce qu’elle voulait.

Il était temps de voir à quoi pouvait ressembler les méandres de cette application (et déprimer sur la société en voyant certains profils aussi mais c’était une autre histoire).

Elle avait coché homme et femme, plus de 18 ans (sinon c’était glauque) et préférence proche géographiquement. Flemme de bouger ailleurs pour rencontrer une personne qui ne sera sûrement pas ce qu’elle prétend être sur les réseaux. Puis elle commença à faire défiler les profils devant ses yeux. Alpha regardait curieusement, Link était blasé et Nami, qui s’était incrustée, se moquait de chaque profil qui passait, les jugeant peu aptes à côtoyer SA dresseuse (alors que bon, la moins apte à faire des rencontres ça devait bien être Kae).

Un cri.

Surprise Kaeko balança son téléphone sur le canapé avant de se lever d’un bond, rouge baie framby.

« OUAIS euh non en fait c’est pas pour moi ce genre de truc bidon, qui veut un café ? Moi moi j’ai besoin de café ! »

Très vite, elle prit sac et chaussures avec Alpha qui la suivait de près et elle sortit le plus vite possible de l’appartement. Sur l’écran de son portable délaissé, on pouvait y voir le profil d’un certain Paul, devenu père.

Dehors il faisait diablement chaud. Le Soleil éblouissait le monde et le ciel sans nuage faisait que les rayons étaient d’autant plus perforant. La brune était sortie si vite qu’elle n’avait pas fait attention à qui l’avait accompagné, outre Alpha, c’était Link qui était venu à la rescousse et son fidèle Omega qui jamais ne la lâchait. Il la regardait, aussi curieux que blasé, la jugeant d’avoir voulu tenter de pécho sur une application. Elle était à lui et personne d’autre ne pourrait l’approcher. Heureusement qu’elle s’était arrêtée d’elle-même sinon l’Ectoplasma aurait dû intervenir pour faire fuir les éventuels love interest.

« Je sais ce que tu penses Omega, mais parti comme ça l’est, je pense que je vais juste finir ma vie seule avec vous. Et franchement je vais finir par penser que c’est très bien ainsi. »

Elle soupira en passant la porte du café let’s go, le plus proche de chez elle, afin de commander un très grand cappuccino.

Le précieux liquide en main, elle s’assit sur une table en terrasse, pour profiter de la vue estivale de la ville et du Soleil (que visiblement vu la couleur de sa peau elle n’avait pas vu depuis longtemps). Les gens allaient et venaient dans la rue passante, heureux de profiter de leurs vacances, jacassant, riant, flirtant.

« Je les hais, eux et leur bonheur. »

Plus amère que sa boisson, la brune but son café plus frustrée que jamais. Il fallait vraiment qu’elle trouve quelqu’un, ou bien qu’elle se fasse de nouveaux amis. C’était urgent. Stella quand rentrerais-tu pour faire une soirée pyjama dont tu as le secret ?

Criant à l’aide dans sa tête, elle ne s’aperçut pas du groupe de trois personnes qui s’approchaient dangereusement de la terrasse sur laquelle elle se trouvait. Ce fut Omega qui réagit au quart de tour pour montrer à sa dresseuse qui était dans ce trio infernal.

Au début la brune ne comprit pas.

« Quoi, ce sont des élèves tu as un problème avec ça Omega ? »

Puis ce fut au tour de Link et de Alpha de comprendre. Le blond, elle le connaissait. Trop bien même. Les Pokémons la forcèrent alors à observer la personne au centre.

« Oui il est mignon mais les gosses c’est pas… »

Un flash. Bref, soudain, lumineux.

« Mon truc… »

Le passé ressurgit tel un tsunami.

Comment avait-elle pu oublier ce visage. Ces yeux bleus, cet air dédaigneux, ces cheveux blonds. Et surtout ce Luxray qui le suivait partout.

Impossible.

Elle détourna les yeux, cachant son visage de sa main en priant pour ne pas qu’il la remarque. Leur aventure fut de courte durée, il devait déjà l’avoir oubliée.

La porte de Let’s go s’ouvrit et le trio entra sans prêter attention à la brune qui se contorsionnait dans l’espoir vain de ne pas être vue (meuf t’es pas discrète tu le sais ça ? Et ça se dit espionne..)

« Chut narratrice, tais toi tu déconcentres mon cerveau. »

La porte claqua.

Soulagée, Kaeko lâcha un soupir avant d’enfouir son visage dans ses mains. Journée de brun.

« Je voulais juste, je ne sais pas moi, prendre un café. »

Elle bascula son visage sur sa main droite pour prendre son verre de la gauche et observer le ciel. Croiser un ex était toujours déroutant. Elle ne s’attendait pas à voir Damien ici. Combien de temps elle ne l’avait croisé ? C’était avant d’être pourchassée par l’état. A Sinnoh à Unionpolis ils s’étaient rencontrés et le courant était peut être trop bien passé. Liaison de jeunesse, il a du en connaître des tas sûrement.

Il fallait partir, rester là et encourir le risque de devoir lui parler ? Sans façon. Si la relation était finie, alors aucun intérêt de la ressasser.

Cependant, la brune était lasse. Elle voulait continuer de boire son cappuccino, ne pensant à rien et à la fois à tout. Se maudire d’être si inshippable (déso c’est de ma faute cocotte mes persos sont pas populaires T^T).

Un sourire.

« En même temps vu comment t’es nulle en écriture ça ne m’étonne pas. Le truc c’est que c’est sur nous que ça retombe, t’es pas cool. »

Pensive, elle touilla son café, se demandant où elle irait ensuite pour se vider la tête. La plage ? La forêt ? Un autre café ? Le bar très connu des Reece ?

« Je me doutais bien qu’une fille qui se balade avec des spectres en plein jour ça ne pouvait qu’être toi, Kaeko ! »

La brune faillit recracher sa boisson.

Non.

Il l’avait vu et reconnu ?

Non.

Pas ça.

Mais si, Damien Morningstar venait tout juste de s’assoir en face d’elle, un grand sourire et une tasse d’expresso dans les mains. Il n’avait pas ses amis avec lui, juste son Luxray.

« J’ai bien failli pas te reconnaître, tu as abandonné les cheveux bleus ? ça te va bien le brun.

- Je euuuuuh.

- Tu vas me dire que tu es occupée ? Je ne veux pas vraiment t’embêter tu sais, je suis aussi occupé avec l’école, j’étais juste curieux de savoir ce que tu es devenue, après 2 ans sans nouvelles. »

Froid. Il faisait plus de trente degrés, mais Kaeko venait d’avoir froid. Il la détaillait et on sentait une pointe de cynisme dans son ton. Cela désarçonna l’espionne qui ne voulait plus qu’une chose, s’enfuir.

« Je euh, ne vous connais pas. »

Il eut un rire méprisant. Grillée.

« C’est ça, vu ta tête à d’autres. Tu sais que partir sans donner de nouvelles n’est pas un mouvement des plus appréciables ?

- Je suis désolée, je n’avais pas le choix. C’est toi qui avais dit que de toute façon ce ne sera qu’éphémère.

- Mais je n’ai pas précisé la durée de cela. Notre vie est éphémère après tout. »

Elle déglutit, profondément mal à l’aise, me maudissant de tous les côtés.

« Ecoute, je suis désolée, j’ai disparu deux ans, et je m’apprête à le refaire, j’aurais aimé savoir que tu étais aussi, ici. Je n’y ai pas pensé. Je ne vais pas déranger. »

Elle se saisit de son sac, fit signe à Alpha et Link qu’ils partaient. Passant derrière Damien qui soupirait.

« Tu fuis.

- Et tu m’en vois désolée. Au revoir. »

Elle suivit Omega qui bifurqua dans une allée sombre de Nuevo. Terrassée, la jeune femme, une fois à l’ombre des regards se laissa glisser sur le sol, dos au mur.

« J’ai eu un flash de Paul puis maintenant Damien. Vraiment, que vaut ma vie ? Tu voulais vraiment me faire sortir avec un pnj? Je ne vaux vraiment rien pour personne donc. »

Déprimée et se sentant si misérable, elle ne fit pas attention au Miasmiax qui fouillait les poubelles à côté d’elle. Il ne semblait pas non plus très enclin à partager son territoire, énervé d’une telle intrusion, il chargea directement sur la brune et ses Pokémon.

Omega et Alpha firent barrage sur l’attaque du poison et le vaillant Link, ne supportant pas une telle bassesse dans l’attaque lui assena un coup d’épée dans le ventre.

Un son métallique provenant du Monorpale attira l’attention de Kaeko qui vit alors la créature en colère hurlant son nom comme pour déclarer la guerre.

« Je… »

Très vite, elle se leva, comprenant qu’être à terre, elle serait vulnérable. Les sourcils froncés, elle vit cette occasion comme un défouloir envers sa vie sentimentale catastrophique.

« Link, je veux que tu le mettes KO si fort qu’il soit traumatisé des poubelles de ce quartier !

- Monoooo !

- Désolée le sauvage, t’es mal tombé je crois bien, tu vas me servir de défouloir ! Link, Booste toi avec Danse lames et enchaine avec lame sainte, qu’on en finisse proprement ! »

La lame chromatique acquiesça avant de partir dans un mouvement circulaire, faisant briller sa lame d’acier. C’était l’occasion pour le Pokémon sauvage d’attaquer. Il avança ses deux mains putrides vers le Monorpale avant de faire un multi coup sur lui. Torgnoles. L’imbécile. C’était sans effet sur un spectre. Choqué, le Miasmax recula, prit d’un coup de terreur. Il était temps pour Link d’attaquer, droit vers la tête. L’épée fendit l’air, entouré d’un halo lumineux, puis d’un coup net, trancha le ventre du type poison devant lui qui hurla de douleur avant de s’effondrer sur le sol.

One hit KO.

« Le pauvre, il n'a pas eu de chance, bravo Link, tes coups sont toujours aussi dévast.. »

Kaeko n’eut pas le temps de finir sa phrase que son chromatique se mit à briller de toute part. Aveuglés, Alpha Omega et elle se couvrirent les yeux quelques secondes. Puis, lorsque que la lumière se fit moins dense et rayonnante, ils purent constater une chose incroyable : Un Dimoclès se trouvait à la place du Monorpale.

Un sourire.

« Finalement, cette journée n’aurait pas été qu’une succession de catastrophes ! Je suis si fière de toi Link, pour la peine, on va se manger des sobas ! Je connais un bon resto sur le port autant en profiter. »

Certes, sentimentalement elle était seule, mais au moins, ses fidèles Pokémons seront toujours là, pour la protéger et pour la faire évoluer, elle aussi.
HRP :
Evolution de Monorpale en Dimoclès



Déprime [solo] Espeon_la_by_GoldFlareonDéprime [solo] Giratina_la_by_GoldFlareon
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum