Connexion
Pokemon Community :: Mont Skiddo :: La montagne

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Isadora de Mérode
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8437-isadora-de-merode-she-s-a-maniac-on-the-floor
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8440-isadora-de-merode
Icon : Dancing's not a crime ♥
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Kalos
Âge : 22 ans
Niveau : 6
Jetons : 388
Points d'Expériences : 67
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
pokemon
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
Isadora de Mérode
est un Adulte Petit rat de l'Opéra





Fabuleuse Escale

Event


Isadora courait le long du chemin de la procession pour rattraper son retard. Odette, sa couaneton, regardait les alentours d'un air béat tout en étant confortablement installée dans la capuche de son sweatshirt.
La danseuse se maudissait. Elle avait beaucoup trop dormi et oublié le départ de l'événement, alors même qu'un des suspects dans la disparition de son frère devait s'y trouver potentiellement.
Heureusement qu'elle pouvait compter sur Dulcinée et Dragée pour faire tourner les cours en son absence... Il n'y avait que des pokémons à l'école cet après midi.

- Bon sang... Ça avait l'air plus facile à monter, de loin !

Les cailloux ne lui facilitaient pas le travail. À chaque foulée, Odette lâchait un petit "coin" satisfait. Elle avait l'impression d'être dans une attraction, trop trop chouette !
Au bout d'une quinzaine de minutes, elle quitta la pente pour un chemin moins escarpé, qui serpentait entre les arbres. C'était plus confortable et en plus à l'abri du soleil, à la bonne heure !
Au loin, du bruit se faisait entendre. Elle rattrapait enfin les autres !

Mais... Pourquoi entendait-elle des cris de panique ?

Isadora pressa le pas et se figea à l'entrée de la clairière. Le groupe de la procession, encerclé par des capumains, courait aussi vite que possible pour échapper aux projectiles qu'ils leurs lançaient.

- Visiblement les habitants de la montagne ne son pas de très bonne humeur... Je me demande ce qui a bien pu les exciter à ce point ?

La jeune femme n'eut pas le loisir de se poser davantage de questions. Elle reçut une espèce de grosse noix dans le bras, qui lui fit lâcher un petit cri de douleur. Par réflexe elle se mit à courir aussi, poursuivie à son tour par les primates hargneux. Alors qu'elle voulait contourner un groupe de jeunes bloqués par les pokémons, elle s'encoubla dans une racine et tomba face la première sur l'herbe.
Au même moment, un Capumain s'élançait vers elle, sans doute pour lui arracher les barrettes brillantes qu'elle avait dans les cheveux. Mais c'était sans compter sur Odette, qui attrapa avec son bec la branche la plus proche et la tira aussi loin qu'elle put, avant de la relâcher en plein dans la face du singe, qui resta hébété suffisamment longtemps pour leur permettre de repartir.

- Bien joué Odette ! Rejoignons le reste du groupe maintenant !

Elle slaloma à toute vitesse entre les arbres, essayant d'éviter les saletés que ces horreurs violettes lançaient dans tous les sens. Quand elle retrouva enfin le peloton, elle avisa une jeune femme aux cheveux roux, d'à peu près son âge, qui photographiait les alentours minutieusement. Sacré sang froid dans une situation aussi particulière !
Elle était relativement à l'abri sur le chemin. Ou, en tout cas, elle l'était avant qu'un des singes ne s'approche dans sa direction avec un caillou de la taille d'un poing, prêt à être envoyé là où il pourrait faire mal.

- Éh ! Attention, au dessus de vous !

Elle n'arriva pas à voir si le projectile toucha sa cible ou pas. En quelques enjambées elle la rattrapa pour s'assurer que rien de grave ne s'était produit.

- Pardon, j'étais beaucoup trop loin pour intervenir... Ça va, vous n'êtes pas blessée ? Votre appareil fonctionne toujours ?


résumé :
• Isadora arrive en retard et se fait agresser par les capumains.
• Elle essaye de prévenir Iléa du danger
• Elle s'assure ensuite que cette dernière va bien.



☾ anesidora
Kaeko D. Riviera
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1761
Points d'Expériences : 1512
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1761
1512
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1761
1512
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée

Les yeux améthystes de la brunette parcoururent rapidement l’aval de la montagne. Il y avait tellement de monde pour l’évènement. Surtout parmi les jeunes élèves de la Pokémon Community. Dans le lot il y avait quelques adultes mais moins que ce que pensait l’espionne. Un beau brun à la beau café, une rouquine qui prenait de photo, une blonde sulfureuse accompagnée d’un vilain petit Couaneton et une sorte de fantôme aux cheveux blancs. Peut-être y en avait-il d’autre mais de sa position il était difficile de tout observer. Du moins elle ne voyait pas les fameux Reece, ceux qu’elle devait surveiller avant tout. D’après son patron. Fin elle, ne voulait en aucun cas les rencontrer. Ces mafieux lui faisait beaucoup trop froid dans le dos et meurs méthodes l’ecoeurait. Bref, aucun membre de cette sinistre famille ne semblait présent. Bonne nouvelle, la demoiselle pourrait ainsi « profiter » de cette ascension calmement. Enfin calme, il y avait des Chuchmurs qui donnaient un concert et un peu plus loin, le blond de Kasai semblait s’en donner à cœur joie avec d’autres Pokémons sauvages de la montagne.

Joie et félicité dans le cœur des gens.

Enfin si on enlève la difficulté de grimper, les Pokémons qui y mettaient leurs grains de sel et la chaleur assez étouffante pour un mois de septembre.

Puis, une voix, trop enjouée pour ne pas paraître louche, un gamin roux s’approcha de l’espionne encore un peu en retrait. Il parlait à elle ? L’ancienne Mentali regarda de tous les côtés, il n’y avait que Lupin son Grodrive qui flottait paisiblement dans les airs et Omega son Ectoplasma qui ne bougeait pas.

« Euh, bonjour ? »

Qu’est ce qu’il lui voulait celui là ?

« Tu parlais avec qui tout à l’heure ? »

Passé le moment de silence gênant, la demoiselle se gratta la tête, son cerveau fulminant pour trouver une réponse à balancer le plus vite possible à cet petit impertinent beaucoup trop curieux. Et à l’oreille beaucoup trop développée. Si seulement il ne l’avait pas entendu, elle aurait pu juré tous les noms de type vol sur sa narratrice qui avait encore imaginé un coup tordu. Pour une fois elle se trompait, j’y étais strictement pour rien.

« Je parlais aux esprits, déformation professionnelle d’une spécialiste spectre que veux-tu.. »

Bien rattrapé mais est ce que ça allait convaincre le petit. Elle en savait rien à vrai dire, et s’en fichait un peu, ce ne sera pas le premier ni le dernier à la juger et la traiter de folle. Le rançon de savoir la vérité, Tutétékri et Tunéketrompri.

Toujours est-il que la masse de personnes commençait à approcher bien trop rapidement vers les jeunes gens, en un sourire envers le roux, Kaeko lui demanda le plus calmement du monde.

« Ne restons pas là si on ne veut pas se faire écraser par un mouvement de foule. »

Et ainsi, elle se dirigea vers l’amont de la montagne, en petit trop, son Ectoplasma restant au dessus d’elle histoire de surveiller les alentours.

Puis, un caillou s’écrasa à côté d’elle.

Puis deux.

Puis 10.

Puis toute une pluie de caillasses lancée par des Capumains en furie.

« Saloperie de normaux. Petit tu cours vite ? »

Pas besoin d’attendre de réponse, l’espionne se mit à courir histoire d’échapper aux projectiles et à certains Capumains qui se mirent en tête de la pourchasser.

Tranquille ascension.
HRP :
Kaeko regarde s’il y a les Reece
Elle se fait rejoindre par Thésée
Elle tente de fuir les Capumains mais se fait pourchasser par deux d’entre eux
Omega n’ayant pas de point d’athlétisme bah euh c cho.



Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Espeon_la_by_GoldFlareonEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Giratina_la_by_GoldFlareon
Ilea Alezar
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 G5wu
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 25 ans
Niveau : 40
Jetons : 3165
Points d'Expériences : 1020
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3165
1020
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3165
1020
Ilea Alezar
est un Adulte Éducatrice Expérimentée



Event - Fabuleuse escale
Il est clair que les cris aigus de ces Chuchmurs n’ont absolument rien d’agréable. Mais alors rien du tout. Malgré tout, l’éducatrice fait le choix de ne pas se boucher les oreilles pour prendre en photo tout ce qu’elle a devant elle. Pas que les Chuchmurs en furie soient extrêmement passionnants mais c’est plutôt l’action des élèves qui l’intéressent. Elle voit notamment Lissa se démener à l’aide de ses camarades pour arranger la situation malgré sa timidité. Un geste fort qu’Ilea se doit d’immortaliser. Elle est sûre que cela fera plaisir à Caroline et à leurs parents. Mais aussi, sans trop oser l’avouer, la rousse se sent comme un peu appartenir aux Labelvi. Prétention de sa part ? Peut-être en partie. Mais ça lui fait du bien ne serait-ce que de croire qu’elle appartient un peu à leur famille. A une jolie famille.

Mais il n’y a pas que à cette famille que la jeune femme se rattache sans le vouloir. Forcément, son regard dérive sur cette chevelure rouge si similaire à la sienne qui se balade parmi le cortège. Une autre partie de sa famille. Les Coursevents. A leur première rencontre et ce malgré sa maladie, la mère de Thésée l’a accueilli comme si elle-même était son enfant. En quelques minutes, elle a compris toute la détresse que la jeune femme refoule depuis des années et l’a accepté. Un instant particulier qui a fini d’achever les certitudes de l’éducatrice. Elle n’a plus de famille mais sans s’en rendre compte, elle a commencé à se rattacher à d’autres pour subsister. Pour ne pas être seule.

Perdue dans sa rêverie, elle n’est ramenée sur terre que par la présence d’Edona à ses pieds. Peu à l’aise avec le bruit et planquée entre ses jambes, la Pyroli a l’air d’avoir repris du poil de la bête. Et pour cause les cris des Chuchmurs agités se sont arrêtés et le cortège a pu reprendre son rythme « Désolée Edona j’avais la tête ailleurs. On reprend ! » La pokemon feu s’agite un instant sur le sol avant de reprendre la marche. Sans le vouloir, Ilea est revenue à ses états seconds où le bruit extérieur ne l’atteint plus. Cela faisait longtemps que ce n’était pas arrivée. Qu’importe, la rousse secoue la tête un instant et remet son appareil photo en place pour reprendre la route. A mesure que les pas s’alignent, le groupement s’étale sur la montagne. La pente est un peu raide et demande plus d’effort. Pour l’éducatrice, l’effort se fait sentir mais ne ralentit pas son rythme de marche, suffisant pour avoir une vue globale sur le cortège.

Seulement, il semblerait que les pokemons de la montagne n’en aient pas fini avec leurs assauts pour ralentir la remontée de la statue. Désormais c’est un groupe de Capumains qui s’arme de tous les objets possibles et imaginables ! A nouveau, les rangs se resserrent et tentent de trouver des solutions. Les journaux de la ville auront de quoi faire des gros titres demains. Et l’éducatrice ne compte pas en rester là et continue de prendre des photos tout en faisant attention aux projectiles envoyés. Cela va des touts petits caillou aux fruits en passant par les feuilles ou pierres plus grosses. Ces pokemons n’ont décidemment aucune envie que la ville se déplace sur leur territoire. Pourtant l’objectif n’est-il pas de ramener la statue du protecteur de l’île ? Un pokemon qui plus est ? Cela devrait leur faire plaisir non ?

Ilea sursaute lorsqu’elle voit Edona sauter juste devant elle pour dévier un gros caillou à l’aide de sa queue. Constatant le danger écartée, l’éducatrice soupire « Merci Edona je ne l’avais pas anticipé celui-là ». Dans le même temps, une jeune femme s’approche pour s’enquérir de son état. « Non tout va bien merci ! Ma Pyroli a de bons réflexes elle a anticipé le danger avant moi. Mon appareil photo n’a rien non plus je vous remercie ! » Amusée, l’éducatrice jette tout de même un œil à son appareil photo et constate que sous l’effet de la surprise elle a pris une photo au moment où Edona a sauté devant elle, révélant un merveilleux cliché. La rousse tend son appareil vers la jeune femme pour lui montrer « Parfois les plus belles photos ne sont pas celles qu’on croit ». Les deux habitantes de l’île reprennent la route, permettant à Ilea de réaliser une chose « Oh mais vous ne seriez pas…Isadora c’est ça ? J’ai vu que vous veniez d’ouvrir une petite école de danse si je ne me trompe pas ? Ça tombe très bien je voulais discuter de ça avec vous. Ce n’est peut-être pas le moment idéal mais je ne sais pas quand nous pourrons nous recroiser ahah ». S’assurant que les Capumains ne se trouvent pas juste à côté d’elle, l’adulte reprend « En fait je suis éducatrice à la Pokemon Community. Je cherche en ce moment à diversifier les activités de l’école et proposer quelque chose en rapport avec la danse ne me parait pas une mauvaise idée, qu’en pensez-vous ? Enfin si on arrive entier en haut du Mont Skiddo ».

Résumé :
- Ilea se perd dans ses pensées
- Elle reprend la route avec sa Pyroli
- Elle manque de se prendre un caillou dans la tête, tout juste dévié par Edona
- Elle entame une discussion avec Isadora. Sa Pyroli à 0 point en Athlétisme, elle ne peut donc pas aider.


©️BBDragon



Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Ulrich Blacker
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8118-554-ulrich-blacker-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8119-ulrich-blacker-adulte
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1558192784-rin-9
Taille de l'équipe : 3/3
Région d'origine : Unys
Âge : 19
Niveau : 12
Jetons : 2179
Points d'Expériences : 164
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1558192784-rin-9
3/3
Unys
19
12
2179
164
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1558192784-rin-9
3/3
Unys
19
12
2179
164
Ulrich Blacker
est un Adulte Artiste Freelance

Everlasting Shine

La diversion avait fonctionné, ou du moins en partie, puisqu’après quelques minutes passé au milieu du vacarme à jouer aussi fort qu’il le pouvait, Ulrich vit enfin que plus aucun des Pokémons ne hurlait, et le calme revenait petit à petit. Le musicien avait presque envie de saluer la foule, mais c’était peut-être encore un peu tôt. Et de toutes façon, le cortège repartait de nouveau. La Chacripan en revanche semblait déçue que sa danse n’ait pas réussi à attirer plus de monde. Passant une main sur la tête de son Pokémon, le brun tentait de la réconforter

"C’est pas grave, Amethyst, on aura tout le loisir de se donner en spectacle une fois en haut de la montagne, Moi je trouve que tu as été géniale !"

Le Pokémon chat grimpa de nouveau sur les épaules de son maître, frottant joue contre joue, avant que ce dernier ne rejoigne le reste des citoyens qui s’était remis à la suite de la montée.
Montée qui ne dura pas longtemps avant d’être de nouveau interrompue. Il fallait croire que les éléments et les divinités avait décidé de se liguer contre les humains aujourd’hui. Ou peut-être était-ce une sorte d’épreuve particulière … Quoi qu’il en fut, cette fois-ci c’était une horde de singe balançant des projectiles sur les personnes et les Pokémons. Mais déjà de nombreux dresseurs, notamment des élèves de l’académie, s’était pris aux combats contre des Capumains, tandis que le reste des citoyens et des Pokémons transporteurs esquivaient les projectiles.

Ulrich aurait pu en faire de même. Cependant un détail attira son attention. Et par détail, il voulait parler d’un jeune blondinet hérissé, avec un Pokémon, et une réplique de fusil à peinture, en train d’asperger les Pokémons de balles colorantes, saccageant et la nature, et la santé des Capumains. Ce genre de détail. Qu’il ne pouvait ignorer bien évidemment. Mais que faisait la police ?! Ni une ni deux, il se rapprocha à toute vitesse du jeune garçon, qui devait à peine avoir deux ou trois années de moins que lui, et tenta de lui prendre son arme, sans omettre le sermon qui brulait sur ses lèvres.

"Hé toi, mais qu’est-ce que tu fais ?! Ça va pas la tête ? Qu’est-ce qui te prendre d’attaquer comme ça ces Pokémons, et de manière horrible en plus ? Où sont tes parents ?"

C’était assez inhabituel, autant pour Ulrich que pour Amethyst qui n’avait pas l’habitude de le voir s’énerver ainsi. Mais il y avait des choses dans la vie qui devaient être respecté. Les être vivants notamment. Ce jeune homme avait besoin d’une petite leçon sur le sujet.



HRP :


  • Ulrich is Loyal Good, Kasai is Evil Bad.
  • So Ulrich va arrêter ce garnement pour lui remettre les idées en place.
  • Parce que s'il le fait pas, personne va le faire j'ai l'impression XD
  • Et sinon Chacripan a rien en Athlétisme, désolé ^^;




♫ Ulrich joue du violon en 0066ff
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_509_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_744_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_677_EB
Dakoy Ra
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8162-556-dakoy-ra-quand-l-eau-est-a-12c-il-faut-s-attendre-a-ce-qu-elle-soit-froide-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8229-dakoy-ra-voltali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 K1gt
Taille de l'équipe : 6 +2
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 16
Jetons : 2384
Points d'Expériences : 304
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 K1gt
6 +2
Sinnoh - Joliberges
15
16
2384
304
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 K1gt
6 +2
Sinnoh - Joliberges
15
16
2384
304
Dakoy Ra
est un Pokeathlète Médecin
C'était donc ça, être un vrai Adalien ? Grimper une montagne que tu vois tous les jours juste pour voir une statue être foutue tout en haut ? Apparemment. Comme quoi, après un peu plus d'un an, Dakoy se sentait peut-être déjà appartenir ne serait-ce qu'un petit peu à cette île.

Le problème de cette île en particulier, c'est que même quand vous souhaitez simplement grimper une montagne que tu vois tous les jours juste pour voir une statue être foutue tout en haut, ça ne peut pas se passer comme prévu.

Pour commencer, l'idée avait l'air plus sympa avant que Dakoy ne réalise à quel point cette île est PUTAIN DE PEUPLEE. La foule était si étendue qu'il distinguait difficilement le haut de la statue drapée entre quelques têtes qui lui cachaient la vue. Et aucune de ces dernières ne lui étaient familières, évidemment. L’ascension commença gentiment, mais gentiment le médecin se lassa de simplement suivre. Il avait besoin d'un minimum de rythme pour rendre ça un peu plus sympa. Et du rythme il allait en avoir...

Alors qu'il s'approchait déjà de peloton de tête à force de se faufiler, les premiers sanglots lui parvinrent aux oreilles. Ça valait le coup de faire tous ses efforts pour se mettre à l'avant... Heureusement une enfant (de PC ?) arriva rapidement pour distribuer du coton comme un type vendrait des chouchous sur une plage pendant les périodes estivales. La situation fut réglée étonnement rapidement grâce à l'effort collectif de quelques motivés qui semblaient plus ou moins savoir ce qu'ils font. Les Mackogneur étaient visiblement soulagés de pouvoir à nouveau utiliser leurs énormes biceps pour autre chose que compresser leur propre boîte crânienne.

La marche reprit, dans une ambiance plus conviviale. Ou juste plus bordélique ? En tout cas plus vivante. Les discussions et chamailleries allaient bon train. Finalement ce n'était pas si dur de repérer les élèves de l'école : il suffisait de s'orienter vers les personnes les plus bruyantes et/ou énergiques. Déjà les premiers arbres étaient dépassés par le début du cortège au milieu de cette atmosphère bon enfant. Mais les pauvres type combat n'étaient clairement pas au bout de leurs peines. Espérons qu'ils soient grassement payés après cette soirée.

En effet une horde d'innombrables Capumain paraissaient décidés à ajouter leur grain de sel dans cet évènement, en bien ou en mal. Et les Capumain font rarement le choix du bien. Pommes de pain, branches, mottes de terre, cailloux et autres objets contondants se mirent à pleuvoir sur les grimpeurs.

En un instant ce fut le bordel. Ce serait sincèrement optimiste de penser que la foule respectait actuellement la règle du 20-60-20. Il y avait clairement bien trop de gens cédant à la panique ou... Ripostant avec de la peinture (bon OK il y en avait qu'un, mais ça faisait clairement un de trop) que de personnes cherchant sincèrement à régler le problème. Ah tout de suite, quand il s'agissait de faire autre chose que de consoler des boules de poils, il y avait moins de monde ! Bon OK, c'était franchement plus dur à gérer.

Mais c'était bien pour ça que Dakoy devait intervenir. Et il n'allait pas le faire seul.

Daya instantanément convoqué, ils n'avaient plus qu'à aider à leur échelle pour couper court à ce déluge.

"Je te laisse l'offensive. Tu fonces dans les bois, t'en mets un maximum KO. Cogne les arbres, renvoie leur leurs projectiles, peu importe tant que tu en élimines beaucoup et le plus vite possible."

L'idée semblait convenir au Riolu qui quitta le sentier pour s'enfoncer dans les bois et s'acquitter de sa tâche. Juste après, le pokéathlète prit une immense inspiration pour décider de son choix. Quoi qu'il puisse en penser, il ne pouvait pas protéger à la fois la statue, les Mackogneur, et les autres grimpeurs. Il ne pouvait même pas protéger complètement un seul d'entre eux à vrai dire. Mais peu importe, c'était toujours ça de gagné.

Le blond décida de prioriser la sécurité des autres personne. Il sélectionna un peu au hasard une zone qui semblaient particulièrement ciblée par les Capumain, et se posta entre ses protégés et les projectiles tel un vieux mage barbu entre des demi-portions et un démon. Faute de pouvoir magiques, le médecin devait se contenter de bondir un peu partout et d'agiter les bras afin de rattraper au vol autant de projectiles qu'il pouvait. Il espérait simplement que d'autres se joindraient à ces efforts rapidement parce qu'il n'allait clairement pas être capable de gérer ça tout seul, encore moins si Daya était le seul à affronter leurs opposants. Dakoy n'avait pas peur pour son starter, il avait suffisamment confiance en lui pour le laisser se gérer, mais le nombre d'adversaire l'inquiétait quelque peu. L'objectif était quand même d'arrêter ce carnage avant qu'il y ait trop de blessés, ou que la statue finisse en miettes !

Bien que la condition physique du pokéathlète lui permettait de tenir plutôt bien la cadence, il sentait évidemment sa respiration s'accélérer. Puisqu'en se précipitant, il ratait trop de projectiles, la stratégie évolua rapidement vers une focalisation sur les pierres et autres objets dépassant le simple stade du "Aïe ça pique". Déjà que sa prestation de mur/acrobate ne servait qu'à un petit nombre, il n'était même pas capable d'assurer correctement leur protection... Il ne pouvait même pas prendre le temps de faire attention autour de lui, de savoir si d'autres tentaient de reprendre les choses en main, ou même si ces efforts avaient la moindre utilité pour les personnes derrière lui. Après plus de rattrapages qu'un étudiant en LEA abonné à la mention "ras du cul", le médecin distingua une silhouette passer dans les fourrés... Puis un grand "BOUM, pan, paf !" avec des cris de Capumain au milieu ? En tout cas Dakoy ne prit plus de caillou sur le coin de la tronche après ça, ce qui lui allait très bien. Son sauveur progressait le long du bois, dénichant efficacement les pokémons espiègles qui s'y cachaient. La taille et les grognements que l'être laissait échapper indiquaient qu'il ne pouvait s'agir de Daya. A moins que...

A cet instant, un arbre sur le bord du sentier fut secoué, laissant choir un Capumain bien en vue. Mais avant de toucher le sol, celui-ci encaissa un choc bien plus violent puisqu'un Charge-Os le percuta de plein fouet et le fit voler par dessus la foule. Autant Dakoy pouvait sans doute postuler au poste de receveur au base-ball après cette soirée, autant Daya pouvait sans doute s'assurer un poste de coureur au vu des frappes que permettaient ses nouveaux muscles de Lucario. C'était à croire qu'il serait déçu de se partager cette chasse avec d'autres tant son expression trahissait l'exaltation qu'il tirait de sa nouvelle force.


HRP :
Evolution de Daya en Lucario


Résumé :
- Dakoy est un peu pommé, mais il se rapproche de l'avant du groupe.
- Il se contente de prendre du coton à Lissa pour sauver ses tympans lorsqu'il croise les Chuchmur
- Lorsque les Capumain se joignent à la fête, il envoie Daya les arrêter et protège des gens au hasard comme il peut pendant que son starter se découvre une passion pour les Home-runs

+4 en Athlétisme grâce à Daya ! Si je ne me trompe pas nous sommes à un total de 6 !


Récompenses Soirée Halloween 2019 P8X21eb
Témoin-clé
⇒Le fait qu’il découvre tous les cadavres possibles et imaginables doit forcément cacher quelque chose, vous ne croyez pas ?
Peut-être est-ce juste le fruit de sa petite expérience des jeux Professeur Layton, ou peut-être est-ce autre chose...
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5008
Points d'Expériences : 2819
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5008
2819
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5008
2819
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Fabuleuse Escale

Event 3.5
♫♫
J’observe la situation de loin, surveillant plus l’état de mon jumeau. Je me suis promise qu’il ne lui arriverait rien, et je compte bien tenir ma promesse. Dovah est sur ses gardes, au cas où les Chuchmur décideraient de n’en faire qu’à leur tête, et de passer à l’attaque de façon plus directe. Je remarque de loin Lissa qui donne du coton pour boucher les oreilles des petits pokémon Normal, c’est une bonne stratégie, dommage que je sois trop loin pour aller lui prêter main forte. Finalement les cris des petits pokémon rose diminuent, et ces derniers partent un peu plus loin, laissant le cortège reprendre sa route. Je souffle légèrement de soulagement, me tournant vers mon petit frère qui est bien pâle.

-ça va petit frère ?
-Ho heu oui, j’ai un peu mal aux oreilles mais ça va.

Une moue apparait sur le visage de mon jumeau, et je sais pourquoi. Alone a toujours été sensible des oreilles, les sons un peu trop fort peuvent lui donner mal à la tête, voir lui faire tourner de l’œil assez facilement.

-On va peut-être faire une pause.
-Non t’inquiètes pas ça va.
-Tu ne négocie pas, on se pose cinq minutes, ou Dovah se charge de te ligoter.

Je vois la mine surprise de mon frère, mais vu la tête que je fais, il n’essaye même pas de négocier et part s’asseoir sur un petit rocher. Le cortège reprend son ascension, mais je connais le chemin qui mène au sommet, on aura aucun mal à les rejoindre. Alone soupire en s’asseyant sur le rocher, et je m’approche de lui, un petit sourire aux lèvres.

-Faut que tu fasses attention Alone.
-Je suis assez grand pour m’occuper de moi Yuna.
-Arrête tu es blanc comme un linge, et tu as toujours tendance à d’abord penser aux autres qu’à toi. Quand tu penseras un peu plus à ta santé, j’arrêterai de le faire.

J’observe la réaction de mon frère, et après la surprise, je le vois arborer un léger sourire, comme si mes mots lui avaient fait du bien. Je sais qu’en ce moment Alone va mal, émotionnellement parlant à cause de sa rupture. Mais j’ai l’impression qu’il y a autre chose, que son mal n’est pas que dû à sa séparation avec Miguel. C’est comme s’il était malade et qu’il ne veut pas m’en parler, peut-être que je suis un peu parano, mais j’ai un très mauvais pressentiment. Je sais que mon double peut avoir du mal à parler de certaine de chose, même à moi. Et la cassure qu’il y a eu entre nous n’a rien arrangé, mais je ne veux pas qu’à cause de ça je passe à côté de quelque chose d’important.

-Merci grande sœur

Il a juste soufflé ses remerciements, mais je ne peux m’empêcher de sourire, me rapprochant de lui pour lui ébouriffer les cheveux.

-T’as pas à me remercier, je suis là pour toi, tu ferais mieux de ne pas l’oublier.

Je le vois qui reprend peu à peu des couleurs, et nous pouvons donc nous remettre en route. Je jette un coup d’œil à la Feunard d’Alola de mon frère, et cette dernière comprend le message, se plaçant à côté de lui, prête à le soutenir si jamais il montrait un signe de faiblesse. Nous prenons le chemin de terre pour rattraper le cortège, heureusement la pente est pas trop importante, et il ne faut pas qu’on force de trop pour qu’on atteigne notre but…Qui est arrêté ? Et c’est quoi ces projectiles qui tombent sur tout le monde ?

-Ho non c’est pas vrai…


Je remonte la trajectoire des projectiles pour voir une bande de Capumain, qui canarde les personnes présentes dans ce cortège. Manquait plus que ça, les pokémon de la montagne sont vraiment énervés aujourd’hui. J’ai vraiment l’impression d’être de retour l’année dernière, quand j’ai fait cette ascension pour l’épreuve du doyen. Si j’aurai su que ça se passerait comme ça, j’aurai demandé à Lucifer ou Abaddon de monter au sommet de la montagne. Mais Alone n’a pas fait l’épreuve, il ne peut pas directement se rendre au sommet, et il est hors de question que je le laisse seul là dedans…encore plus en voyant que les pokémon sauvage sont encore plus agressif qu’avant.

-Yuna, faut faire quelque chose….
-Tu restes près de moi, Dovah on y va.

Mon Draco pousse un puissant cri, avant de foncer vers le cortège, nous sur ses talons. Neige utilise l’attaque Vent Glacé pour repousser les pommes de pin qui tombent sur tout le monde. Je vois qu’un garçon balance de la peinture sur les pokémon sauvage, mais je ne vais pas essayer de l’arrêter, j’ai autre chose à faire : protéger les personnes qui en ont besoin.
Je remarque une personne dans la panade en particulier, c’est une tête que je connais bien : Elise. Je l’ai rencontré durant un cours Topdresseur, ou elle a affronté Lucifer sous sa forme Gigamax. Mais face à cette armée de Capumain, avec son Teddiursa, ce n’est pas facile. Sans hésiter j’entraine mon frère vers la jeune fille que j’ai affronté, me plaçant entre elle et les projectiles qui lui arrivent dessus.

-Elise ça va ?

Je ne pensais pas qu’il y aurait autant de projectiles sur la jeune Mentali, et je m’en prends quelques une dans la tête, mais je m’en moque un peu.

-Dovah utilise Souplesse pour renvoyer ces pommes de pin !
-Draaaaaa

Dovah déploie les ailes sur sa tête, et s’envole en bougeant dans tous les sens pour parer toutes les pommes de pin. J’observe la danse de mon Draco, laissant Alone s’assurer qu’Elise et son pokémon aille bien. Le dragon danse, encore et encore, de plus en plus vite. Il va falloir que je trouve autre chose, il ne va pas pouvoir continuer longtemps à ce rythme-là. Je vois mon pokémon utiliser des attaques Lance-Flamme pour détruire les projectiles, enfin pour détruire ceux qu’il ne peut pas arrêter avec son corps. Car oui, malgré ses cinq mètres de long, ce n’est pas évident pour lui de tout arrêter.

-Utilise Ouragan !

Après un puissant cri, ce sont de violent vent qui viennent nous protéger. Mais il y a quelque chose m’interpelle, les vents sont plus puissants que d’habitude. Les mouvements de Dovah sont un peu plus rigide, comme s’il perdait sa souplesse naturelle. Il se met soudainement à briller, et je n’ai pas besoin de longtemps pour comprendre ce qui se passe. J’ai déjà vu cette lueur plein de fois, et à chaque fois je sens mon cœur s’emballer. L’évolution d’un pokémon, c’est toujours quelque chose, une page qui se tourne, et une nouvelle qui se dévoile. Le corps de Dovah rétrécie mais s’élargit en même temps, les ailes sur sa tête se transforment en antenne, quatre pattes apparaissent ainsi qu’une paire d’aile.
Quelques instants plus tard, la lumière se dissipe, révélant le splendide Dracolosse qu’est devenu Dovah. Un large sourire apparait sur mon visage, alors que le pokémon Dragon bat furieusement des ailes, utilisant l’attaque Vent Violent pour repousser les projectiles. Il vient ensuite atterrir à côté de moi, visiblement remonté.

-Dovah, c’est génial tu as évolué.
-Draaa
-Reste sur tes gardes, ces Capumains semblent encore sur les nerfs.

Mon pokémon acquiesce, alors que je me tourne vers Alone et Elise.

-Faut qu’on essaye d’avancer, faut pas rester ici.

Certaine personne essayent d’avancer, alors qu’ils se font canarder, et je crois qu’on va leur emboiter le pas.


Hrp :
Evolution de Dovah en Dracolosse
Alone ne va pas bien à cause des cris des Chuchmur, Yuna le force à faire une pose. Ils rejoignent ensuite le cortège et Dovah les protège des projectiles. Yuna apperçoit Elise dans la mêlée, et se place devant elle pour la protéger. Dovah évolue après avoir utiliser une puissante attaque Ouragan, et se tient prêt à protéger tout le monde (information inutile, Dovah est passé de cinq mètres de long à 2,75 mètre de haut)
Dovah possède +1 en Athlétisme avec le souvenir de Lansat




Dernière édition par Yuna Frostheart le Dim 20 Sep - 20:19, édité 1 fois


 
You can never
turn back


Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Elise Sandstorm
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8448-573presentation-elise-sandstorm-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8457-elise-sandstorm-mentali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1604422299-icon-4
Taille de l'équipe : 5/14
Région d'origine : Johto
Âge : 15
Niveau : 25
Jetons : 3480
Points d'Expériences : 477
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1604422299-icon-4
5/14
Johto
15
25
3480
477
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1604422299-icon-4
5/14
Johto
15
25
3480
477
Elise Sandstorm
est un Scientifique Chercheur Pokemon

You can not follow

Tenant fermement son Pokémon dans ses bras, la jeune fille esquivait tant bien que mal les nuées de projectiles qui fondaient sur elle et sur l’attroupement de personnes qui essayaient tant bien que mal de grimper la montagne. Elise essayait également d’avancer le plus vite possible, recevant un coup après un autres des morceaux de cailloux ou des pommes de pins sur le visage, et plissant ainsi les yeux pour ne pas recevoir un tir mal placé. Mais avec la vision amoindrie, elle avançait au pas alors qu’elle aurait du le presser.

"Accroche toi bien Koda, on va sortir de là !"

Comme à son habitude, la jeune fille s’inquiétait plus pour son Pokémon que pour son propre corps. De toutes façons, elle devrait bientôt souffrir à nouveau, assise en Kimono sur un plancher lui arrachant des cris de douleurs un peu plus chaque jour. Alors autant s’y habituer tout de suite.
Soudain elle sentit les tirs ralentir devant elle pour au final se stopper, et, rouvrant ainsi les yeux, elle découvrit entre elle et la horde de Pokémon sauvage, les silhouette de deux adolescents … Où bien Elise avait-elle la berlue ? Si elle reconnut après coup le visage et les cheveux bleus de Yuna, la fameuse Topdresseuse, elle ne comprit pas sur le coup pour une deuxième Yuna était également présente …

"Ou … Oui, enfin … Je crois … Mais pourquoi vous … ?"

N’ayant pas le temps de terminer sa phrase, elle fut de nouveau interrompue par une lumière bleue irradiant du signe de l’évolution d’un Pokémon. A en juger par les remarques et les ordres de la dresseuse aux cheveux saphir, la chercheuse se doutait qu’il s’agissait du Pokémon de Yuna. Un magnifique et gigantesque Dracolosse avait alors surgi et envoyait balader les Capumains à l’autre bout de la montagne.

Se remettant les esprit en place, la jeune fille emboîta le pas à sa camarade, non sans garder un œil à l’autre personne. Alors qu’elle courait avec eux, elle remarqua alors qu’elle le connaissait. Cherchant profondément dans sa mémoire, elle se rappela alors un jeune homme en difficulté pour marcher, accompagné de deux Pokémons blancs comme la neige. Puis les pièces du puzzle se mirent peu à peu en place dans la tête de la brune, se remémorant alors que le Pokémons en question n’en était à l’époque pas vraiment un.

"Hé mais ! C’est toi le garçon que j’ai rencontré lorsqu’on avait changé de corps !"

Ce épisode insolite avait plutôt bien marqué l’esprit de la jeune fille, mais elle ne se souvenait pourtant pas avoir recroisé le garçon dans les couloirs de l’académie, alors elle avait supposé qu’il s’agissait juste d’un adolescent de passage ou un élève d’une autre école. Après tout des cheveux bleus comme ça, ça ne passait pas inaperçu, et seule Yuna était assez populaire au sein de l’académie. En fait si ça se trouve, lorsque la chercheuse croisait ce garçon dans les couloirs et en classe, elle le confondait tout simplement avec Yuna !

Sentant les projectiles s’arrêtait derrière elle, Elise ralentit un peu la cadence, pour reprendre son souffle et réfléchir un peu plus calmement. Deux personnes semblables comme deux gouttes d’eau, ce qui était le cas de le dire, au même endroit, et semblant éprouver une certaine complicité au vu de leurs échanges de regards, cela ne pouvait donc signifier qu’une seule chose.

"Attendez vous … Vous êtes frères et sœurs ? C’est … Enfin, je veux dire … C’est impossible que ça ne soit pas le cas !"

La seule autre option possible, bien que peu probable, aurait été que les deux adolescent soient des sosies l’un de l’autre. Mais ce genre de cas n’arrive que dans les fiction, n’est-ce pas ? C’était en tout cas ce que pensait Elise ...



HRP :
Elise est avec son Teddiursa qui a +2 en Recherche.
Elle suit Yuna et Alone pour fuir le groupe de Capumains.
Croiser deux jumeaux véritables, ça doit faire quelque chose. En tout cas ça a de l’effet sur elle.



La cutie danse en 9900ff

Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_216Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_714_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_876_%E2%99%82_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_427_EB
Kasai Hajime
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8971-606-kasai-hajime-il-n-y-a-pas-que-les-anges-qui-sont-blonds-aux-yeux-bleus-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8976-kasai-hajime-noctali#90830
Icon : bim
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 16
Jetons : 726
Points d'Expériences : 302
bim
2
Johto
16
16
726
302
pokemon
bim
2
Johto
16
16
726
302
Kasai Hajime
est un Pokeathlète Coach
Dégommer.

Tout bousiller. Tacher de saleté des pelages immaculés. Peindre le chaos et la détresse sur des Pokémons.

Kasai s’en donnait à cœur joie, il appréciait chaque instant où il faisait mouche. Il s’éclatait à pourchasser les Capumains, Chasseurs devenus proies en un instant. Ils n’ont pas eu la chance de leur vie en voulant s’attaquer à plus fort qu’eux finalement. Le blond était très habile avec son fusil de paintball, il ne manquait ses cibles que très rarement. La plupart des types normaux détalaient à sa vue maintenant, préférant sur focaliser sur des êtres moins dangereux, comme une autre blonde ou bine encore cette pauvre Lissa accompagnée d’un immense géant de l’académie. C’était plus amusant de bully des êtres innocents plutôt que de provoquer le diable répondant au nom de Kasai.

C’est en toute impunité que le coach arrosait les Capumains sans faire attention aux protestations de certaines personnes dans la foule clamant que c’était honteux de faire une chose pareille à des Pokémons sans défense. Ces mêmes personnes qui se faisaient arroser de cailloux. Bande d’imbéciles. C’était ça de vouloir se la jouer pacifistes, vous ne récoltez que ce que vous semez, en l’occurrence de la caillasse dans vos faces.

Mais l’impunité de ce cher blond ne dura pas indéfiniment, il se fit vite rattraper par le karma. Ou plutôt par un jeune brun avec un Chacripan avec lui. Le saltimbanque au violon qui voulut lui arracher l’arme des mains.

Mauvaise idée mon petit, ne dis ton pas que c’est méchant de voler les jouets de ses petits camarades ? Surpris mais réactif, Kasai ne lâcha aucunement son arme et se contenta de tourner sur lui-même afin de faire perdre un peu l’équilibre de « l’adulte » qui avait tenté une manœuvre d’approche peu utile.

« Wesh saltimbanque, t’essayes de faire quoi ? Mes parents ? Et les tiens, tu n’as pas l’air beaucoup plus vieux que moi ! » Le blond le toisait du haut de son mètre 80, c’était quoi ce sermon à deux ronds. Il ne commettait pas de meurtre, mais il canardait des Capumains afin de ne pas se manger des cailloux de leur part, il n’y avait aucun mal à cela non ?

« Plus sérieusement, je ne crois pas que tu serais plus efficace que moi avec ton violon, alors laisse faire les pros veux-tu ? » Il eut un sourire et abandonna quelques secondes le tir à la carabine pour siffler un grand coup.

Au bout d’une minute, c’est un Cerberos avec un ballon de Rugby dans la gueule qui apparut. Heureux d’avoir attraper le ballon.

« Cerberos, le saltimbanque veut qu’on attaque les Capumains dans les règles de l’art. Puredpois. »

Le Malosse lâcha la balle, et avec un grognement infernal, commença à éructer une épaisse fumée violacée qui se dirigea lentement mais sûrement vers les Capumains en hauteur. L’émanation en toucha quelques uns et très vite, les Pokémons semblaient bien plus souffrant qu’en étant touchés avec des billes de peinture.

« Dans les règles de l’art, tu trouves ça moins violent maintenant ? » fit Kasai au brun dans un sourire.

C’est vraiment un sale petit …


HRP :
Kasai est un petit con. Ça résume très bien le rp x)
Plus sérieusement il bombarde de peinture les Capumains
Il se fait arrêter par Ulrich mais en bon chaotique tente de le faire perdre pied
Il se fait crier dessus comme quoi il ets violent, du coup il arrête de tirer et demande à son Malosse de faire des atatques pured’pois sur les Capumois dont certains finissent empoisonnés
ENJOY

Isadora de Mérode
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8437-isadora-de-merode-she-s-a-maniac-on-the-floor
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8440-isadora-de-merode
Icon : Dancing's not a crime ♥
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Kalos
Âge : 22 ans
Niveau : 6
Jetons : 388
Points d'Expériences : 67
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
pokemon
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
Isadora de Mérode
est un Adulte Petit rat de l'Opéra





Fabuleuse Escale

Event


Isadora soupira de soulagement en voyant que son interlocutrice n'avait rien. Ces capumains ne reculaient vraiment devant rien pour les perturber dans leur procession !
Odette sauta de la capuche de sa dresseuse pour examiner la pyroli, en lâchant des petits "coin coin" d'admiration. Elle n'était encore qu'un bébé, et voir cette boule de poils et de feu s'extirper aussi facilement des pièges lancés par les singes forçait son admiration.

La danseuse, quand à elle, eut un sourire de surprise en voyant la photographie que la jeune femme lui montrait. Elle avait saisi par hasard toute l'urgence et l'énergie de son mouvement vers elle tout en conservant une netteté hors du commun autour des traits de son visage.

- Effectivement, voilà bien un cliché que l'on n'attendait pas ! C'est fou comme l'appareil photo peut nous surprendre parfois...

Elle eut un petit rire et se pencha pour récupérer Odette avant qu'elle ne se blesse en voulant imiter les sauts agiles de la pyroli.

- Votre Pokémon a vraiment l'air très alerte et mature ! Odette est un peu plus jeune, il faut encore que je la canalise un peu... elle apprendra avec l'expérience !

Elle l'écouta se présenter. Ilea, c'était un joli prénom. La danseuse alla pour se présenter à son tour mais elle coupa court en devinant immédiatement son identité. Elle rit nerveusement et passa une main dans ses cheveux blonds alors que ses joues prenaient une très légère teinte rose.

- Ma parole, on dirait que ma réputation me précède déjà ! Oui, c'est bien moi ! Vous êtes déjà venue à l'école de danse ?

Visiblement non, mais elle semblait avoir fait son repérage. De but en blanc, elle lui proposait presque un partenariat avec la Pokemon Community, une des deux fameuses écoles de l'île ! C'était une chance vraiment inespérée d'étendre ses relations et de consolider sa situation sur place.

- Oh je serais plus qu'intéressée ! J'aime beaucoup intervenir auprès d'adolescents, j'ai déjà quelques cours à mon actif, du temps où j'habitais Illumis.

Elle s'avança avec elle sur le chemin, guettant d'un œil aiguisé les mouvements des Capumains dans les alentours.

- J'ai surtout travaillé avec des apprentis coordinateurs mais je pense que la danse et la préparation physique qui l'accompagnent peuvent aussi profiter aux autres filières, que ce soit pour améliorer leur souplesse, renforcer leur lien avec leurs pokémons ou leurs camarades... ou tout simplement évacuer le stress scolaire !

Isadora parlait d'un ton enjoué. On sentait à sa voix qu'elle aimait son métier mais surtout qu'elle aimait le transmettre.

- Vous travaillez depuis longtemps avec cette école ? J'ai cru comprendre qu'il y avait quelques dissensions avec une autre académie des environs...

Tout ça n'était encore que des bruits qui couraient le long des comptoirs le dimanche après midi mais Isadora avait eu plus ou moins vent de quelques incidents mettant à chaque fois en cause des élèves de l'Académie... Ils devaient avoir de sacrés trublions dans leurs rangs !
Elle jeta un regard en arrière, attirée par un cri hargneux, et avisa un jeune homme blond, très grand et taché de peinture, qui fanfaronnait devant un autre élève qui tenait un violon. Quelques instants plus tard, il ordonnait à son Malosse de lâcher Purédpois. La brume toxique s'étendit jusqu'à eux et Isadora toussa, tout en veillant à ce qu'Odette ne soit pas en difficulté respiratoire.

- Eh bien... le moins que l'on puisse dire c'est que ce grand gaillard a une sacrée dent contre les capumains ! Elle essuya ses yeux d'une légère larme due à la brume. C'est un de vos élèves ?

résumé :
• Isadora discute avec Ilea d'un éventuel partenariat avec la pokemon community
• Elle voit Kasai fanfaronner au loin
• Elle semble assez gênée par l'attaque Purédpois qu'il vient de lancer.



☾ anesidora
Gwenaëlle Sklodowska
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8394-571-gwenaelle-sklodowska-pardonnez-son-nom-c-est-pas-facile-tous-les-jours-finie-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8400-gwenaelle-sklodowska-mentali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 SNw51Cu
Taille de l'équipe : 9 / 12
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 1586
Points d'Expériences : 573
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 SNw51Cu
9 / 12
Unys
16 ans
27
1586
573
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 SNw51Cu
9 / 12
Unys
16 ans
27
1586
573
Gwenaëlle Sklodowska
est un Scientifique Mécano
Le bazar. C’était vraiment le bazar. Des gens qui couraient dans tous les sens. D’autres qui paniquaient, d’autres qui hurlaient à cause des Chuchmurs, vraiment, rien de très sympathique pour les tympans de la mécanicienne et encore moins pour les Mackogneurs. Les pauvres, devoir se farcir un tel groupe chaotique. Heureusement que l’Adala Elite School ne semblait pas avoir pointée le bout de son nez, ça aurait eu des conséquences plus désastreuses encore qu’un plat préparé par Yuna (non pas Yuna Yuna, Yuna Frosties, voyons). Calmement, une fois les Pokémons chuchotant (enfin hurlant ici, ils se croient dans une cabane ? La cabane hurlante… pardon) battus, les quatre Mackogneurs purent reprendre la statue et partir continuer l’ascension de la montagne. Enfin ça aurait été le cas si encore une fois les Pokémons de la montagne ne faisaient pas tout pour ne pas que ça arrive.

Cette fois-ci c’était des Capumains qui s’en donnaient à cœur joie, à balancer moults caillasses sur le groupe montant la montagne. Décidément, le mont Tabaligunbaba n’avait pas envie d’un nouvel édifice à son sommet malheureusement. Parcourant vite fait ce qui se trouvait devant elle, la verte vit une tête blonde suivit d’une Lucario en train de donner du fil à retordre aux singes. Un autre blond aussi s’amusait à pulvériser un à un les Capumains à coup de peinture puis à coup de fumée violacée. Charmant.

Tool comprit vite qu’il avait rencontré les deux blonds, le premier étant Dakoy, un médecin de l’expédition dans l’île aux dragons et le deuxième, l’inoubliable Kasai Hajime et ses remarques acerbes. Il semblait occupé avec un brun au violon. Autant rejoindre vite fait bien fait ce cher Dakoy, il serait peut être plus prompt à la discussion contrairement au Noctali. Le Jungko indiqua alors par gestes des pattes le médecin et dessina le prénom de celui-ci dans la terre afin que Gwen puisse s’en souvenir. N’étant pas capable de très bien discerner les visages, il fallait trouver des astuces pour qu’elle reconnaisse ses amies à minima (elle ne sera jamais meilleure qu’une IA de reconnaissance faciale, si c’est pas triste ça quand même).

« Oh avant ça Tool, ça a l’air sportif aujourd’hui.. » La mécanicienne, malgré le chaos ambiant et la pluie de cailloux, fouilla dans son sac pour en sortir un ruban aux couleurs de Noël pour le donner à son starter bleu.

« C’est un ruban athlétisme, ça servira toujours ! En avant ! »

Puis elle fit un signe d’au revoir au Mackogneur avant de s’élancer voir Dakoy, avec un grand sourire.

« B-b-bonjour Dakoy tu tu te souviens de moi ? Je v-viens t’aider, un p-peu avec T-tool si tu tu le permets.. »

Bon bah la confiance se perd vite dans ce pays, il est temps de tataner du Capumains, ou de courir vite pour leur échapper, au choix.

HRP :

Gwen est choquée
Gwen donne un ruban à Tool et lui confère +1 athlétisme du coup
Elle s’incruste avec Dakoy pour lui filer un coup de main
On est à 8 athlé plus que 2 on peut le faire



Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 P8X21eb
Matrix Unlocked
Georges A. Nevinost
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8955-605-georges-a-nevinost-deus-vult-termine-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8967-georges-a-nevinost-noctali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 640
Points d'Expériences : 225
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
2
Sinnoh
14 ans
14
640
225
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
2
Sinnoh
14 ans
14
640
225
Georges A. Nevinost
est un Pokeathlète Médecin


Fabuleuse escale

Event



Il est de ces moments où la foi ne peux attendre Georges. Il est temps pour toi d’assister à cette procession des plus touchante. Avant que l’heure du départ ne sonne, tu veilles à sortir ta tenue des grands jours, le tabar que tu couvres de ta cape puis de tes épaulières, une pagne doré aux couleurs d’Arceus et tes immenses bottes d’un blanc immaculé. Ton épée au fourreau, ta flûte derrière ta ceinture, tu prends ensuite le temps de vérifier le niveau d’huile de ton immense lanterne qui te sert d’éclairage. Le soir pointe le bout de son nez, tu pourras te passer des outils de prévention du soleil. Un sourire aux lèvres, tu viens caresser les pages de la bible d’Arceus que tu ranges sur toi.

-Hrabrost, Pravda, nous partons en pèlerinage cette nuit.

Les petits glapissement heureux de ces deux jeunes gens font chaud au coeur. Tu t’approches de la Laporeille pour vérifier que la prothèse est bien accrochée. Elle est encore récente et des ajustements sont nécessaires. Tu n’es pas mécanicien, certes, mais tu tu t’es servis de l’aide d’une mécanicienne pour élaborer la prothèse, le plus important est le suivit psychologique qui te permettra d’aider cette Laporeille à accepter son handicape.

-Que la lumière du Créateur nous guide mes enfants, nous pouvons partir.

Tu fermes alors la prote et rejoins au pied de la montagne le large groupe d’élèves et d’adultes. Laporeille marche avec ses béquilles, mais ne traîne pas le moins du monde, il est important qu’elle poursuive ses efforts, la montée risque d’être difficile, alors tu sais qu’elle viendra dans tes bras tôt ou tard.

Un vaste monde s’est réunis et tu reconnais sans mal une partie des élèves que tu côtoies, tu apprécierais de venir leur parler, mais il te semble plus raisonnable de te concentrer sur tes pokémons. L’ascension promet ses difficultés, il te semble important de te préoccuper de tes deux compagnons. Hrabrost est nerveux, il appréhende, comme toujours, les épreuves de la vie semblent des montagnes pour cette vertu cardinale du courage. Peut-être que c’est ce soir qu’il devra affronter ses plus grandes peurs ? C’est étrange il est vrai.

La troupe se met en route, le cortège progresse sur la pente douce du pied de la montagne. De longues heures attendent. Tu sors alors ta lanterne que tu portes d’un bras résolu, le crépitement grisâtre des flammes apparaît à tes yeux comme un réconfort. Un réconfort bienvenu, il faut être honnête. Plus loin, tu aperçois Ranya, accompagnée d’une rouquine et d’un blondinet que tu reconnais comme étant de ton dortoir : Angel. Ce garçon à besoin d’aide, il semble avoir besoin de quelqu’un pour absorber sa peine… Mais quelque chose te glace le sang : le sordide spectre qui traîne à côté de Ranya. Comment ? Comment se fait-il que les créations maudites et sordides de Giratina côtoient une telle pureté comme la danseuse pieuse ? Tu es confus c’est certain, mais tu réfléchira à cette situation plus tard. Pravda fait de son mieux et parvient à suivre le rythme.

La marche est perturbée par des Chuchmur, beaucoup se demandent comment passer cette épreuve, mais de courageuses personnes s’élancent pour passer l’obstacle. Le son d’un violon parvient à tes oreilles, une mélodie douce et appréciée. Tu sais qu’il est malvenu de laisser quelqu’un jouer, les sons s’harmonisent souvent ensembles. De plus la musique peut apaiser les cris qui contraignent les habitants à souffrir. Tu t’approches alors discrètement pour accompagner de ta flûte traversière le violon, une mélodie plus douce pour accompagner les gestes de l’adulte aux doigts de fées. Cela dure un petit temps lorsque la voie se libère, tu remercies l’homme.

-Merci pour votre talent, qu’Arceus guide vos doigts vers le succès et le talent qu’ils méritent. Bonne continuation en cette soirée surveillée par les dieux.

Tu reprends ensuite ta lanterne avant de marcher.

Pour autant, un second obstacle vient vous déranger, cette fois plus outrageux, il s’agit de Capumains bien malins qui s’en prennent à vous. De multiples projectiles volent vers le groupe, certains se protègent sans difficultés, d’autres subissent le comportement vicieux de ces pokémons. Face à cette situation tu préfères faire rentrer Pravda dans sa pokéball, tant pis, tu ne veux pas qu’elle soit inutilement blessé.

Cette scène te fend le coeur, certains se cachent derrières leurs pokémons, derrières les arbres, quelques vives lumières semblent jaillir, blanches et purificatrices, certains ici semblent être mis à l’épreuve. C’est une épreuve qu’il faut assumer. Ton regard se pose sur le Roucool qui s’est posé sur ton épaule, apeuré.

-Tu sais Hrabrost, tu ne vas pas pouvoir te cacher sans cesse sur mon épaule. Je suis conscient de tes peurs, tes craintes, nous les partageons, mais nous devons nous enfoncer dans le chemin que le Grand Créateur à tracé pour nous. Il n’est pas question de reculer.

Devant toi, Kasai s’amuse à jeter peinture et poisons sur les pokémons, un Dracolosse fait alors irruptions et un Lucario semble renvoyer avec une extrême dextérité les projectiles. Mais la scène qui fait basculer ton coeur Georges, c’est le courage de Gwenaëlle. Elle s’élance avec un grand pokémon Plante en première ligne, elle si réservée, timide, la voici au front.

Impardonnable.
Cette couardise est pêché Georges.
Hrabrost le sent bien.
Tu lui donnes alors cette plaque que tu réservais pour ce jour si spécial. Le jour où il s’envolerait avec tout le courage du monde.

-Soit vertueux, mon ami.

Alors qu’il s’élance dans les cieux, tu dégaines cette épée en bois si chère à son coeur et pose ta lanterne aux pieds de quelqu’un.

-DEUS VULT !

Tu t’élances au pas de course, dans cette pénombre, tes yeux y voient parfaitement, tu progresses en esquivant les projectiles, il y a ce nuage nauséabond, mais qu’importe. Tu passes devant Kasai, Gwenaëlle, Ranya, remontant à vitesse grand V le groupe.

Au-dessus de toi plane un Roucool qui a peur, il a peur de s’élancer dans cette bataille, ils sont si nombreux et il n’est que lui-même, la boule au ventre, les ailes tremblent, y arrivera-t-il ? Pourquoi l’a-t-on confié à un dresseur si pieux, courageux et insouciant alors qu’il n’est qu’un pleutre ? Il ne mérite pas son dresseur, bien au contraire, il mérite bien mieux, même la Laporeille est plus courageuse que lui ! Puis il voit bien que son dresseur court, mais que son épée tremble, que son regard est incertain. Lui aussi a peur ? Lui aussi trouve l’issue de la situation incertaine ? Mais n’est-il pas courageux ? À moins que le vrai courage se trouve dans sa capacité à accepter sa peur en premier lieu. Si tel est le cas, il apparaît nécessaire de foncer tête baisser dans une cause juste.

Il s’abandonne à cette peur, il ne le laissera pas se blesser.

Dans une lumière étincelante, le ciel luit comme en plein jour un bref instant durant lequel Hrabrost prend un nouveau départ. D’un petit Roucool, l’oiseau devient un grand Roucoop, plus imposant que la moyenne, capable de te prendre sous son aile et te sauver du poison. Il te dépose plus loin avant s’élever pour bombarder les Capumains de ses ailes puissantes de puissantes tornades qui repoussent alors les projectiles aux malins. Tous les efforts combinés contraignent la retraite, les projectiles sont déjà au sol avant d’être lancés sous la puissance des vents combinés. Et toi, tu assistes un peu impuissant à cette démonstration de ton pokémon qui y met toute son énergie, tout son courage, toute sa vertu.

Tu te retrouves à proximité de Gwen, un peu déboussolé par la situation et d’un blondinet que tu ne connais pas, mais c’est son Lucario qui semblait enchaîner les home-run comme dans un anime de sport sur le baseball.

- Il est si beau ainsi ...

(yoyo narratrice de Gwen, comme on se retrouve)


© BBDragon


HRP :
Evolution de Hrabrost en Roucoops



Résumé :

-Georges se joint avec un Roucool qui vole et une Laporeille handicapeé qui rentre dans sa pokéball à l'approche des capumains.
-Il joue de la flûte pour accompagner Ulrich lors des Chuchmurs
-Il est lourdement perturbé par la présence d'un Magirêve aux côtés de Ranya.
-Face au courage notable de Gwen, Georges décide de charger dans la mêlée, il est sauvé par son Roucoops fraîchement évolué qui ensuite submergera les Capumains de Tornades.
-Il finit le cul au sol à côté de Dakoy et Gwen en assistant à cette scène émerveillé.

Hrabrost dispose de 2pt Athlétisme
Du coup on arrive à 8+2 = 10 L'obstacle est passé!
Suivant!
Henry Reece
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7409-503-henry-reece-la-liqueur-ne-suffit-plus-termine-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7481-henry-reece-aquali
Icon : --
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 28 ans
Niveau : 25
Jetons : 1222
Points d'Expériences : 674
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1222
674
pokemon
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1222
674
Henry Reece
est un Adulte Barman accompli


Fabuleuse Escale

Event



Il n’y a jamais assez d’occasions de se montrer n’est-ce pas Henry ? Ta casquette sur le front, tu soupires en avançant sur Tomyris, la grande Bourrinos avance d’un bon pas pour refaire votre retard… Ton retard. Le bar à eu quelques imprévus et il était nécessaire pour toi de les régler avant d’assister à cet événement qui créait bien des passions depuis plusieurs jours. L’idée de rendre la statu au sommet du mon Skiddo était une belle approche. Quoi qu’on en dise, tu n’appréciais guère l’idée qu’Adala s’amuse loin de ton œil. Cette ville, tu comptes bien en faire un fief de ton futur royaume.

Tu n’espérais pas croiser Abygaëlle, le vice caché de la stérilité foutait en l’air plusieurs mois de préparation, qu’on se le dise (même s’il ne s’agissait pas d’un réel mensonge, les Reece l’avaient prit tel quel). L’idée de s’asseoir sur l’héritage de deux grandes familles était ce qui tracassait le plus la famille. Une fortune légale, un sang noble pur, le rêve que de petits travailleurs comme vous. Le rêve de celles et ceux qui ont tout sacrifiés pour votre nom. Lizzie était rassurée, ton coeur lui appartenait toujours, ton corps ainsi que ton âme également.

Il ne faut pas longtemps pour que tu rejoignes l’arrière du peloton et ainsi descendre après avoir écarté les plus lents sur ton passage. Tu fais rentrer la reine Scythe dans sa pokéball et en profite pour faire sortir le grand empereur. De ses ailes solaires, le Pyrax réchauffe l’air d’un automne proche. Tu rajustes ton long manteau, vérifies que le nœud papillon est droit et que les deux lames de rasoirs dépassent légèrement. Tu te demandes si ta sœur aura la motivation de venir et de sortir de son atelier… Il serait temps de lui trouver un bon parti, tu te refuses à la faire devenir Tantine. Il faudrait qu'elle s'épanouisse oui, comme cet oeuf d'Apitrini qui grossissait paisiblement, le pokémon qui allait en sortir était attendu, un pokémon de ta région, un nouveau pour tenir compagnie à Bismark.

-Poussez-vous.

Tu passes sans mal devant les gens en sortant une clope que tu allumes d’un geste sec avec ton briquet. À mesure que tu approches, tu remarques l’attroupement à l’avant, du bruit, de la lumière, des ordres, des projectiles. Qu’est-ce qui vient encore emmerder le monde ? Tu soupires longuement. Tu reconnais sans mal un long Draco aux proportions anormales évoluer, la dresseuse aux cheveux bleus semble protéger quelqu’un. Yuna à toujours ce bon sens, tu ne t’approches pas trop, préférant la laisser à ses occupations, tu iras sans doute la voir. Cependant, il y a une tête qui se détache du groupe, une longue tignasse rougeâtre, tu souffles ta fumée avant de bifurquer.

Après quelques pas, tu souffles ta fumée au-dessus de l’éducatrice, accompagnée par une tête blonde qui apparaissait il y a peu dans le journal, une danseuse, jeune, dans la fleur de l’âge, où la passion guette encore les âmes fraîches. Les brides de conversation que tu parviens à entendre confirment tes pensées.

-Peu de personnes peuvent se vanter de porter le roux aussi bien que vous, mademoiselle Alézar.

Tu t’arrête à sa hauteur, détournant le regard du champs de bataille qui vous fait face avant de soupirer. Tu observes ainsi la présence d’un Pyroli et d’un Couaneton, quel dommage que Gorgô ne soit pas de sortie, elle trouverait là un jouet à tourmenter. Tu plonges ton regard turquoise dans ceux de la danseuse, Napoléon arrive derrière vous, le vrombissement sourd et menaçant de ses ailes se mêle à la vague de chaleur étrangement rassurante de chaleur qu’il dégage.

-Il se trouve que je cherche quelques artistes pour animer « The Vestal Forgiveness », j’apprécierais que vous acceptiez de travailler avec le jeune Reece que je suis.

Les étudiants semblent enfin parvenir à se débarrasser de ces singes turbulents. Tu écrases ton mégot sous la semelle de ta richelieu et le range dans le paquet. Ta flasque gagne rapidement ta main alors que tu bois quelques gorgées de liqueurs avant de la tendre en direction des deux femmes. Tes iris s’attardent dans ceux de l’éducatrice que tu avais revu plusieurs fois depuis Gratia.

-Je suis surpris de voir que vous laissez tant de libertés à vos élèves après le fiasco de la classe verte… Enfin, vous n’avez rien à vous reprocher, vous ne faisiez que profiter de vos vacances.Il y a ce petit rictus aux lèvres, taquin, sarcastique. Dites moi Isadora, est-ce la curiosité d’assister à cette étrange congrégation qui vous pousse à abandonner le temps d’un soir les salles miroitantes où vous enseignez ?


© BBDragon


Résumé :
Napoléon à 3pt Recherche 2pt Duel.

- Henry rejoint et progresse dans le groupe à dos de Bourinnos, il bouscule un peu ou force les gens à s'écarter, il montre clairement sa présence
- Une fois au milieu du peloton il est seul avec son Pyrax (de 2m de haut)
- Il rejoint d'abord Iléa et Isadora puisqu'elle l'accompagne et engage la conversation avec un ton neutre et froid qui lui est propre. Il leur propose également à boire.


Dernière édition par Henry Reece le Ven 2 Oct - 21:55, édité 1 fois


Henry fume en C0756B


Merci Ida pour le Mood Board :

Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Moodboard_Henry_
Josh Aéris
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1083
Points d'Expériences : 1155
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Fabuleuse escale

Event

Comment ça une randonnée commémorative jusqu’au plus haut sommet ? Mais bien évidemment que tu en es Josh ! Les pèlerins Tabalibungaba ne pouvaient passer à côté d’une telle expédition voyons ! C’est tout naturellement que tu as préparé tes affaires pour cette fameuse montée. Chaussures, cordes, fusées de détresse, tout ça quoi et le reste ! Ton sac est bien remplit, il y a à boire, à manger, une carte, la boussole, tout le reste quoi ! Tu as également envoyé un message à tous les membres pour indiquer la présence d’une randonnée tranquille, c’est un moyen de sensibiliser les gens avec l’association et peut-être ramener de nouveaux membres ? Ton regard pétille d’envie, de motivation, c’est rare de te voir heureux depuis le début de l’année.

Ringabel n’ose pourtant pas évoquer la présence probable de Bellamy et Alex, après tout, ça ne serait pas étonnant qu’elles soient présentes, l’académie risque de laisser ses élèves y aller… Mais qu’importe, si tu commences à te priver de vivre pour deux nanas… On a pas fini. Le capitaine de ton équipe militaire avise tes faits et gestes, il approuve cette reconstruction, la montée en galon semble affirmer une réelle volonté de progresser. C’est une bonne chose. Excellente même. Il n’y a pas de raison que quelque chose vienne gâcher tous vos efforts.

-Bon, j’vais pouvoir y aller !

-Fait attention à toi, vu le monde, j’pense qu’il vaut mieux y aller en petit comité.

-C’est certain, c’est l’occasion de partir avec Hel, qu’elle se dégourdisse bien les jambes… Il paraît qu’on va bientôt recevoir des ordres de missions

-Tu penses qu’on va enfin nous envoyer le chercher ?

-Je l’espère… l’équipe à beaucoup évoluée depuis. C’est important de le notifier malgré tout. C’est même une nécessité.

-Le rendez-vous est dans quelques heures pourtant ?

-J’dois entraîner quelques garnements.

Il ne s’agit pas de n’importe quel entraînement, c’est la suite du premier où il faut entraîner leur endurance, c’est un exercice parfait en montagne, les nouveaux sentiers sont frais, escarpés. Ces deux-là s’en sortiront avec quelques heures de marche avec des paquetages sur le dos. Il s’agit de forcer la fatigue et voir comment le mental suit. La première période d’entraînement était assez douce et motivante, il s’agit ici d’entraîner le mental, tu les malmène, après tout, toi tu ne marches pas, Bob te sert de monture.

Les sentiers escarpés font trébucher à plusieurs reprises, ton Coatox et ton Bulbizarre et il est important de se relever, de leur faire comprendre qu’ils en sont amplement capables et que rien ne peut venir à bout d’esprits combatifs. Le combat contre Ginji est encore frais dans les esprits, c’est pour ça qu’il ne faut jamais l’oublier. Après cette marche, quelques séances sous une petite cascade à supporter le poids de l’eau et l’usure psychologique. Puisque la chute d’eau n’est pas assez large pour deux pokémons, c’est tout naturellement que tu fais pratiquer de l’apnée au second. Ce son côté Tyr est chargé de la sécurité, il se déplace avec une certaine aisance dans l’eau.

À l’issue de ces quelques heures, tes deux pokémons sont épuisés, mais tu comptes les travailler un jour sur deux à ce rythme qui va s’intensifier. Après ces deux entraînements, tu sais que tu auras poussé tes deux pokémons au maximum de leur résistance et il ne suffira que de quelques petits ajustements.

L’heure de la randonnée vient à s’annoncer. Tu es dans la congrégation, Iéna a suivi, quelques membres sont là, mais tu fais un petit ralliement avec les personnes que tu reconnais. Il y en a bien qui sont ici par curiosité, pas spécialement pour la marche. Mais il faut se motiver !

La congrégation se met en route, ta Grotichon chromatique avec toi, de ses magnifiques couleurs violettes. C’est assez charmant, il faut quand même se l’avouer. Il y a cette détermination que tu apprécies toujours énormément, cette petite dispose d’un formidable potentiel et il te tarde qu’elle le développe entièrement. Maintenant que tu disposes de toute ton équipe militaire, tu vas pouvoir te concentrer sur l’entente de tous les membres et ça n’a pas de prix. Il te faut une équipe unie, motivée.

Un premier obstacle vous fait face, des chuchmurs crieurs, c’est désagréable, mais la montagne semble peut disposée à vous accorder sa bénédiction ! Qu’importe, il est important de gagner sa confiance ! Chaque randonnée est une épreuve pour obtenir le salut de la nature ! Tu guides donc ton troupeau avec une certaine motivation ! Paul est avec toi c’est d’ailleurs très cool, tu lui adresses un sourire en lui tendant un juste d'orange

-Tiens, si jamais il te faut un peu de sucre avant de commencer!

Tu gonfles tes poumons d’air pour ensuite t’adresser aux membres présents !

-Pèlerins ! En marche, la montagne nous attend, le mérite également ! N’oubliez pas de vous aider, vous soutenir ! La randonnée ne fait que commencer !

Les chuchmurs calmés, car oui, il faut mentionner la présence des chanteurs crieurs, ce qui vous ralentit un peu, tu imposes un rythme de marche correct, plantant ton bâton dans le sol, tu donnes de la voix, comme toujours pour motiver les troupes. Vous vous relayez avec Iéna pour mener la marche. Tu redescends vers Paul que tu n’as pas vu depuis un moment.

-Bon, comment se passe la fin du Cursus, j’ai entendu dire qu’un champion de Galar était venu vous défier à Gratia ! Comment ça s’est passé ?

Le temps de papoter, vous atteignez enfin un nouveau point clé de la randonnée, le paysage nocturne est parfois visible entre quelques immenses arbres. Il y a quelque chose qui cloche c’est que l’avant du peloton s’arrête, s’agglutinine, gémit et cri. Curiosité, tu avises Paul d’un regard curieux et décide de t’avancer pour constater l’ampleur des dégâts.

Rien ne se passe jamais bien ici de toute façon !
Des Capumains sauvages sont en train de se battre en jetant des projectiles. Certains élèves et adultes sont aux prises avec eux, ils semblent gérer la situation, entre un Lucario, un Dracolosse, un Roucoops, un Malosse et un Junko à première, il y a suffisamment. Certaines personnes jugent de loin la situation également, plutôt passif, ne préférant pas s’ajouter au bordel ambiant. Pourtant, tu reconnais une voix et une tignasse brune non loin avec un Ectoplasama, il n’y en a pas deux comme elles, il s’agit de Kaeko qui subit les projectiles !

-Hel va donc protéger Kaeko et cogne les projectiles pour la couvrir.

Tu avises Paul d’un regard pour lui dire de venir pour se joindre à tout cela. Kaeko est accompagné d’un petit rouquin, un étudiant à première vue ? Décidément Narratrice, tu aimes bien refourguer des gamins à ton adulte… fait attention c’est pénalement répréhensible tu sais… fin Josh il le sait *kof kof*. La Grotichon s’impose comme protectrice des opprimés et repousse les nouveaux projectiles.

-La cavalerie est là ! Tu souris en observant Kaeko et le jeune étudiant ! Tu vois, si tu avais autre chose que des spectres tu serais pas tant emmerdée que ça. Un petit rire passe tes lèvres alors que la situation semble petit à petit s’apaiser. Tu comptes fuir la randonnée encore longtemps ? T’as même pas répondu à mes messages pour ce soir ! J’suis ultra déçu… tu joues l’air faussement triste. Après, si tu marches fort, bien et que tu chantes avec moi comme chaque dimanche, j’pourrai bien te pardonner, Kaebro !


© BBDragon


HRP :
Hel à 4 pt en Athlétisme, on passe donc à 14 au total, bien qu'on l'avait atteint précédement.
1/2 poste d'entraînement de Bulbizarre et Coatox


Résumé :
-Josh arrive avec sa Grotichon et Paul et lui propose du jus d'orange
-Il motive les personnes présentes pour une randonnée, l'épisode de Chuchmurs passent
-Le groupe marche donc motivé et blabla Paul.
-Josh envoie sa Grotichon aider Thésée et Kaeko
-Josh tente de rallier Kaeko à la randonnée vu qu'elle est membre officielle !


Le militaire s'exprime en D46100


Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_454_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_545_EB Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_042_LGPE Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_406_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_848_EB
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Gallade_sprite_2 Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_768_EB Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_074_Alola_LGPE Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Hel
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_302_EB
Octavia E. Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8989-octavia-e-keelin-les-plus-belles-fleurs-sont-les-plus-toxiques
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8993-octavia-e-keelin-pyroli
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 I2c5
Taille de l'équipe : 4/9
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 15
Jetons : 505
Points d'Expériences : 255
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
15
505
255
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
15
505
255
Octavia E. Keelin
est un Coordinateur Éleveur
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
Comme tu le pensais les autres s’occupèrent des Chuchmurs. Des façons bien différentes, mais aussi amusantes les unes que les autres, en fin de compte. Bref. Les bébés Pokémons étaient passés. Cette montagne avait probablement une dent contre vous… Mais était-ce juste probable, ou était-ce sûr ? Pour le coup, tu ne savais pas encore… Mais tu le sauras bientôt.

Rhodon restait près de toi et serpentait autour du poteau que tu étais, depuis quelques minutes. Le cortège se remit en marche, pour ton plus grand plaisir, et tu le suivis. Dès et instant, ton Fantyrm retrouva sa place au sein de tes poches, éternel nid pour le bébé pokémon. Bientôt, bientôt, tu lui proposeras un compagnon digne de ce nom pour qu’il s’occupe. Mais en attendant, tu ferais encore un peu la mère poule pour lui.

Ton répit ne fut que bien court. Quelques minutes plus tard, il commença à pleuvoir d’étranges objets, et par étrange, entendez « ce n’est pas de la pluie ». En regardant autour de toi, tu vis des Capumains, jeter des pierres, branches, et autres, sur les passants. Coïncidence ? Tu n’y croyais plus. Cette montagne avait une dent contre vous, ou tout du moins, les Pokémons de cette montagne. Garde ton calme Octavia… Ils n’ont pas besoin d’une gêne en plus…

Serrant les poings et soupirant, tu laissas les héros du jour faire le show et atomiser les Pokémons sauvages téméraires. Désormais bien à l’arrière du cortège, tu en profitas pour sortir Rhodon d’une main, pour le laisser se dégourdir à nouveau. Il ne ferait jamais le poids face à cette horde… Le rapport de taille était trop important.

Rhodon essaya bien de se joindre aux autres, mais à chaque fois, ce fut d’un geste, d’une main, que tu le freinas aisément : inutile de traumatiser ou blesser ton pokémon, lorsque d’autres se proposent agréablement de faire la sale besogne à ta place, n’est-ce pas ? Ton Fantyrm n’avait malheureusement pas, pour l’instant, une vocation de combat, mais plutôt de prestance et de reproduction. Tu ne l’exposerai pas au danger tant qu’il n’aurait pas les capacités pour.

HRP :
Octavia s'amuse toute seule avec son Fantyrm, elle n'aide toujours pas avec les Capumains, même si son pokémon veut y aller.
(c) Apomenon


Dernière édition par Octavia E. Keelin le Dim 8 Nov - 16:07, édité 2 fois



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #EF5385
Samaël Kalisher
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9066-samael-kalisher#91633
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9071-samael-kalisher-adulte
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Vufu
Taille de l'équipe : 3/3
Région d'origine : Alola
Âge : 19 ans
Niveau : 4
Jetons : 0
Points d'Expériences : 44
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Vufu
3/3
Alola
19 ans
4
0
44
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Vufu
3/3
Alola
19 ans
4
0
44
Samaël Kalisher
est un Adulte Stagiaire en Archéologie
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
Inaya était bien vénère et frappait les projectiles avec un talent tout particulier. Tiens, elle aurait pu devenir championne de pokébaseball, avec ses capacités. Mais qu’importe, là n’était pas la question. Bientôt, les assauts cessèrent. La Galopa fonça vers un arbre et le chargea, pour faire tomber le Capumain, et bondit sur un autre, espérant l’empaler comme il se doit. Alors là, oui, elle était bien en colère, pour ton grand plaisir. Tu estimais les dégâts de vue, et de loin, surtout. Piétinage de Caupimains, chutes non prévues, blessures, gosses, bleus, la liste était longue. Aaaah… Tu avais la flemme de soigner ces Pokémons malélevée et agressifs. Tant pis pour eux. Ce qui t’inquiétait un peu, c’était Inaya, qui commençait à tituber à chaque arbre qu’elle fracassait. Eh, t’es pas un Bourrinos meuf, calme-toi. Après c’était toi qui devait la soigner, et ça te faisait du boulot en plus… Et moins de flemmardise.

Ton aide n’était pas utile, mais c’était divertissant de voir Inaya déverser sa colère sur les autres. Respect au gars avec son fusil de paintball qui cloua le bec aux Capumains tout en les rendant un peu plus « fabulous ». Les autres étaient un peu plus passifique, certains se contentèrent de se protéger, comme ce Grotichon. Tiens, tu n’en avais pas vu beaucoup, des comme ça.

La tendance était finalement au chaos total. Chacun tentait d’attaquer ou de se défendre comme il pouvait, un peu à l’arrache, tandis que d’autres fuyaient… Un peu comme toi, quoi, derrière tout le monde, en train d’observer, juste par flemmardise d’aider quelqu’un. Disons qu’Inaya faisait bien son boulot, eh.

Finalement, le groupe de Capumains fut défait, et le cortège put reprendre sa route. Inaya revint vers toi, quelques bosses, quelques bleus et une ou deux blessures, mais elle était heureuse d’avoir fait son sport. Tu prendrais le temps de la soigner plus tard, probablement au prochain obstacle ? C’’était du travail en plus, et c’était chiant de ouf. Tu soupiras longuement avant de te remettre en route… Après un bâillement.

Résumé  :
Inaya entre en rage mode et charge les capumains. Samaël ne fait rien parce que c’est drôle.
Au final il constate les dégâts et remarque qu’il faudra s’occuper de sa Galopa, un peu amochée.
(c) Apomenon




Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #C7302F
Potiron
http://pokemoncommunity.forumactif.org
http://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2641
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
Potiron
est un Annonceur
Event #3.5
Troisième obstacle
Une fois l'assaut des Capumain passé, la marche reprend à un rythme plus soutenu. Si la progression est lente, elle se fait, et pendant un temps, vous entrevoyez même une ascension plus calme... Malheureusement, votre route rencontre celle d'un Ronflex et d'un Monaflémit gigantesques, tous deux avachis au milieu du chemin. Il va falloir trouver comment les réveiller... Et certainement vous préparer à subir leur courroux !
Scores attendus
• Recherche : 10.
• Duel : 10.
(vos Pokémon peuvent contribuer à chacun des scores en simultané)
Josh Aéris
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1083
Points d'Expériences : 1155
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Fabuleuse escale

Event

Il faut un certain temps avant que les derniers Capumains ne battent en retraite. Tu as réussis ta mission de protection. Un sourire aux lèvres tu observes enfin le chemin. Il est cabossé, un peu endommagé, les combats ont fait face et il est aisé d’avancer que c’est le chaos. Les grandes épreuves s’enchaînent et tu ne dois pour autant relâcher l’attention. Tu as bon espoir de rallier chaque personne pour une marche volontaire et pleine de panache. Avant que la route ne reprenne, après quelques mots échangés avec Kaeko, tu l’invites à contacter les membres de l’association pour les motiver à marcher et se rallier autour d’une même volonté : le plaisir de l’effort.

Le chemin est assez large pour marcher à plusieurs de front, il s’agit du chemin principal, celui que tu emploies les dimanches de randonnées de niveau débutant, une sorte de mise en bouche, un moyen d’appréhender ses peurs et son corps n’est-ce pas ? Hel marche donc convenablement avec toi, tu en profites pour passer ta main sur le sommet de son crâne. Il est temps pour vous d’accélérer le rythme ! Il faut guider ce petit groupe afin qu’il marche dans les délais impartis, bien que la montagne soit courroucée, il faut des âmes pures et déterminées afin de démontrer que ces hommes sont aptes.

Les sapins se succèdent, les conifères sont maîtres à cette altitude et pourtant, l’été touche à sa fin. Il n’auront pas le loisir de rougir face aux charmes de l’automne et perdre leurs feuilles sous les avances froides et élégantes de l’hiver… c’est ainsi que ces arbres résistent à la saison des flocons, imperméables et déterminé. Un modèle à suivre, un moyen pour la montagne de prouver sa résolution : jamais elle ne cédera. C’est pour cela que tu dois faire preuve de bravoure Josh et guider les gens telle la liberté guidant le peuple, désignant les trois glorieuses de la révolution royaliste de 1830. Avancer, coûte que coûte.

Ta Grotichon est de bonne humeur et parfois vous vous arrêtez pour boire et vous hydrater. Il faut être disposé pour une marche active, disposé pour marcher longuement. Toutefois, les problèmes vous font face bien assez vite. Le chemin est obstrué par une énorme Ronflex et Monaflémit, bien plus gros que leurs homologues, ils dorment, ou mangent, difficile à dire, le bruit immonde de leur respiration fait trembler la montagne. Tu souris, un petit air vers ton pokémon, ça manquait pas d’adversaire, mais de vis-à-vis à votre hauteur. Vous voilà bien entre têtes brûlées.

-Tu vois ce que j’vois ? Une posture et un angle parfait pour aller envoyer valser ces deux géants !

Un remake de Shadow of the Colossus ? Et pourquoi pas ? Il n’y a jamais assez de remake graphiques des bons jeux, c’est bien pour cela qu’on attend le remake 4G depuis maintenant environ un millénaire et demi. Quel enfer d’être ainsi obligé de mourir d’ennui en attendant la sortie du jeu qui a bercé l’enfance Pokémon de bien des joueurs ici.

-Bon, on va pouvoir s’élancer alors ! Hel, réveillons les avec un petit coup ! Utilise Nitrocharge !

La Grotichon des enfers, de ses flammes violettes s’enroule dans le feu qu’elle aime tant avant de se ruer férocement vers le Ronflex ! Confiant en ses capacités, tu sais très bien qu’elle travaille énormément pour accroître sa puissance et participer aux prochaines missions dans lesquelles tu seras envoyé. Il est temps pour vous deux d’observer ce lien que vous forgez progressivement depuis quelques mois. Ainsi, le premier choc arrive, quelques autres personnes sont présentes et pour autant tu n’hésites pas à mener l’assaut, tu sais bien comme les Ronflex du Kanto bouchent les routes et encombrent les échanges commerciaux parfois.

Pourtant, c’est d’un revers du bras qu’elle se fait repousser d’un coup sec, net et précis. Le Ronflex n’a même pas chipoté, comme s’il avait anticiper sa venue. Ton pokémon s’encastre donc dans le but avec une certaine violence. Tu as un pas de recul. Comment une telle force est-elle possible ? Tu connais bien la puissance ce qui te fait face, mais ici, on dépasse l’entendement et le champ du normal. Ils sont énormes, très imposants pour des membres de leur espèce, mais en plus leur force est herculéenne ? C’est difficile à imaginer.

Hel finit par sortir de son nouveau trou et poser une main sur les genoux en crachant quelques flammes. Vous êtes surpris, mais tu ne peux pas montrer de signes de faiblesse, absolument aucun. Haut les coeurs tu t’avances un peu pour montrer tout ton soutien.

-On ne baisse pas les bras ! On va essayer directement une attaque Bélier !

Un cri guerrier sort de la gueule de ton cochon violet et s’élance à toute vitesse vers Ronflex qui cette fois semble sentir une force plus grande arriver, en se retournant, il arme son bras comme un marteau qui descend d’un coup dévastateur directement sur ton pokémon, l’arrêtant net dans sa course sans pour autant le repousser !

- !

Rien ne semble sortir de ta bouche malgré l’onde de choc qui en émane. C’est impossible ! Tu cries pour encourager ton pokémon à poursuivre l’effort, mais Hel perd du terrain et glisse progressivement.

Elle est frustrée, Hel sent cette colère débordante couler en elle, comment un truc aussi flemmard que Ronflex pourrait arrêter un pokémon à pleine vitesse ? Mais pas n’importe quel pokémon, celui qui est en charge d’assurer la sécurité d’un homme qui se destine à un grand avenir dans l’armée ! À quoi bon se saigner à l’entraînement si le premier parasite endormi perdu l’empêche d’avancer ? Ces aveux de faiblesses ne lui font pas envie, elle veux crier et hurler sa rage à la montagne qui ne pourra jamais empêcher son dresseur d’attendre les sommets.

Une grande lumière blanche jaillit suivit de puissantes flammes violettes ! Le corps de Hel, arrêté par le Ronflex grossit d’un nouveau revers de bras. Un cri vengeur s’élève ! Elle vient à nouveau d’évoluer dans un instant où toute sa résolution à progresser était remise en cause, il s’agissait peut-être des adversaires rêvés pour ça ? Tu ne saurais dire, mais il est important de voir qu’elle est prête à absolument pour toi, pour l’équipe ! Cela t’effraies un peu de revoir cette forme humanoïdes, ce grand cochon qui jadis t’as carbonisé la main. Par réflexe, tu saisis ta main et la serre, comme pour espérer que ces vagues souvenirs douloureux s’estompent.

Avec l’arrivée de l’ensemble du groupe, vous pouvez maintenant lutter pour faire partir ces deux gaillards. L’heure est au combat ! Les dès sont relancés. Au moins tu vas pouvoir tripler la taille de ce que tu déposes sur le traineau lors de ses entraînements pour accroître sa force et son endurance.


-Rien ni personne ne nous arrêtera Hel.

© BBDragon


HRP :
Hel à 5 /10 en Duel  et 0/10 encore en recherche
Evolution de Hel de Grotichon à Roitiflam


Résumé :
-En repartant après discussion avec Kaeko et Thésée (considérez qu'il vous répond et vous encourage à marcher (j'irai éditer mon poste en fonction des votres)
-Il va birèvement croiser les membres de l'association pour faire de la marche active
-Josh va donc au devant du groupe en marchant fort, vite et d'un pas résolu
- Engage le combat contre Ronflex avec sa Grotichon qui évolue en Roitiflam à force d'échec !


Le militaire s'exprime en D46100


Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_454_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_545_EB Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_042_LGPE Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_406_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_848_EB
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Gallade_sprite_2 Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_768_EB Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_074_Alola_LGPE Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Hel
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_302_EB
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
A la base, je n’étais pas du tout, du tout, du touuut enclin à participer à cette marche au Mont Skiddo. J’aurais accepté à la rigueur de festoyer autour d’un pique-nique avec mes amis pendant que les pélos rapporteraient la statue du gardien sur les sentiers que j’avais traversé plus d’un an auparavant. J’en connaissais donc les dangers que comportait une telle marche et n’avais pas l’envie de m’investir dedans, alors qu’il me suffisait de grimper à dos de Flambusard et prendre un aller simple pour le sommet. En deux temps trois mouvements, j’agrippais mon iPok pour contacter le reste de la bande d’étudiants de dernière année. Un instant, je marquais une pause en me rendant compte que c’était peut-être la première fois que nous allions participer à un tel événement tous ensemble, sans avoir sur le dos les bêtises d’autres élèves et professeurs de l’académie. Notre amitié n’était même pas vraiment marquée dans le marbre. Nous partagions dans le cadre des cours et notre ancienneté nous liait forcément, mais je n’avais pas plus de détail sur leur vie ni eux sur la mienne. Heureusement, ce n’était pas le cas de tous et j’allais poster mon invitation quand j’en reçu une.

Josh. N’appartenant pas à la bande que j’évoquais, il avait pourtant un âge similaire au nôtre. Nos chemins s’étaient séparés lorsqu’il avait décidé de quitter l’académie pour rejoindre l’armée. Ainsi, nous n’avions eu l’occasion de développer une relation plus intime. Ce n’était que récemment, que j’avais appris à mieux le connaître lors d’un stage recommandé par la Générale Jackie. Il m’avait enjoint à rejoindre son groupe de « promenade ». Je n’avais pas été très emballé au début, mais une randonnée de temps à autre ne pouvait faire de mal et ça me permettait de voir d’anciennes et de nouvelles têtes, notamment des personnes hors de l’académie. Il fallait reconnaître que je n’étais peut-être pas des mieux perçu ces derniers temps avec l’accouchement de Miriam. Avoir un enfant à mon âge, qui plus est avec la mère de Miguel qui me déteste… La nouvelle n’avait fait qu’un tour auprès des autres élèves. Ragots ou vérité, seuls mes amis proches avaient le fin mot de l’histoire, les autres se contentant d’apprécier la saveur particulière de cette découverte.

Puis les vacances sont arrivées et les activités du club de rando se sont atténuées. Il m’était pratiquement sorti de la tête et j’hésitais. Mes potes, je pouvais les voir tous les jours. Josh, c’était un peu moins le cas. Et ce n’était pas comme s’il y avait une sortie tous les week-ends. Par conséquent, je remettais à plus tard notre pique-nique de winners et acceptais son offre.

Le jour venu, j’avais été ébahi de la présence d’autant d’habitants de l’île pour la restitution d’une banale statue. Certes, elle revêtait un caractère mystique pour eux, peut-être même que certains la verrait pour la première et dernière fois de leur vie, mais était-ce vraiment si important ? Et qu’est-ce qui a de l’importance dans la vie ? En soit, les choses n’ont d’importance que celle que l’on souhaite leur attribuer. Donc à mes yeux de jeune adulte pressé et détaché, une statue symbolique ne représentait rien de plus qu’une œuvre d’art à la limite.

Laissant la foule s’amonceler autour de la pièce, je rejoignais mon gang de grimpeurs. Les salutations et explications passées, nous entamions notre montée. Aligatueur se tenait auprès de moi, à l’affût. Lorsque Tabalibungaba leur disait que la montagne avait aussi son mot à dire, il ne mentait pas et j’espérais sincèrement que les habitants ne le prenaient pas pour un vieux fou sénile. De toute façon, ils pourraient en juger d’eux-mêmes sous peu avec l’arrivée de notre premier défi : un champ de Chuchmur. Mais avant, je devais faire face à mon premier ennemi juré de cette traversée. Des lèvres pulpeuses, un regard de braise, le jus d’orange attendait que je craque pour lui, manipulant Josh, afin de me pulvériser l’estomac de l’intérieur. Il était hors de question que je cède à cette abomination de la nature. Avec un sourire, je prenais le verre que mon camarade Caporal me tendait et, tandis qu’il buvait le sien, jetais le mien par-dessus mon épaule avant de m’essuyer la bouche d’un revers de la main.

- Mmh… Raffraîchissant, comme toujours.

Nous entamions la procession et notre premier défi, second pour ma part. De notre côté, il suffit à Ali de hurler sur les Chuchmurs pour les effrayer et les obliger à s’écarter de notre chemin. Est-ce que cela diminuait leur cacophonie ? Pas le moins du monde, mais c’était tout de même plus facile d’avancer lorsqu’ils ne traînaient pas dans nos pattes. Profitant de l’accalmie, Josh redescendit à mon niveau pour discuter. Il prenait toujours fièrement le lead de ces expéditions dont il était l’instigateur. Son pas et son ton militaires y étaient pour beaucoup. Il savait comment faire pour motiver les troupes à avancer et c’était le rôle du meneur dans ce genre d’activité, tout comme c’était le rôle des personnes à l’arrière de veiller à ce qu’aucune ne soit abandonnée à la traîne.

- C’était la première fois que je dynamaxais un Pokémon. Pour tout te dire, je refusais de le faire et Kabu est parvenu à m’y contraindre sur la toute fin du match, donc il n’a pas démérité son titre de Champion haha. Ça signifie aussi que j’ai encore du travail avant d’atteindre mon niveau max et ça me fait plaisir de savoir que je ne suis pas limité dans ma progression. Il n’y a qu’avec des Champions ou des dresseurs de ce niveau qu’on peut vraiment s’évaluer sur un référentiel commun à tous. Bref, je pourrais t’en parler longtemps mais ça se passe comment de ton côté à la caserne ?

Nous parlions de tout et de rien. Surtout de rien. Je n’avais pas très envie d’aborder le sujet de Jackie. Il était sans doute l’une des rares personnes à ne pas être au courant pour ma fille et c’était plaisant de ne pas sentir son regard légèrement biaisé par cette information lorsque nous conversions. Puis survint la phase deux : pop des adds. Une armée de Capumain se mit à nous canarder de projectiles en tout genre, allant de la simple branche, en passant par le fruit, au caillou. Ali se mit en protection du groupe et riposta avec des Pistolet à O, quant à Josh, il s’éloigna pour aider une femm… Kaeko ? … Oui, c’est ça. Euh… Donc je disais, pour aider une fille lambda et un rouquin.

L’air livide. L’allure cadavérique. Une jeune femme me tiqua du coin de l’œil. Elle avançait machinalement sous les projectiles, protégée par une Muplodocus maladroite. Je ne l’avais rencontrée qu’une fois et, même si elle m’avait montré ses faiblesses, elle ne m’était pas apparue aussi abattue qu’aujourd’hui. Son teint pâle en devenait maladif. On aurait simplement dit que son âme s’était extirpée de son corps.

- Reste avec eux Ali, je reviens vite.

Il m’était impossible de laisser cette femme que je connaissais, même peu, en proie au désarroi. Je n’osais pas non plus l’accoster trop brutalement, alors je gardais d’abord une petite distance entre nous, le temps de la saluer de la main, puis brisait les dernières mètres à petit pas.

- Aby ?

Oui ? Et qu’allais-tu lui dire maintenant ? Le plus basique et safe serait de lui demander si ça va, en espérant qu’elle se confie. Cependant, j’avais l’intime conviction qu’entamer la conversation de cette façon n’était pas la bonne méthode. Je pourrais essayer un rapprochement en faisant abstraction de cet élément, comme deux amis qui ont l’habitude de se côtoyer et qui entament par une private joke avant de passer au sujet sérieux. Sauf que nous n’avions pas cette proximité. La dernière et première fois que nous nous étions vus, nous avions participé ensemble à un tournoi de combat Pokémon. C’était aussi le jour de la Saint Valentin. Et nous avions fini bourrés dans le même lit… Tout ça pour ne plus se revoi… Mais ! Tout ça sans se protéger surtout. Ça faisait quoi ? De février à septembre, il y a un, deux, trois… sept mois. Son ventre n’était pas gonflé, ok, pas d’enfant caché à prévoir ! Ouf. Wait… Et si elle faisait un déni de grossesse et qu’elle venait de l’apprendre ? C’était possible une chose pareille ? J’en savais rien… Tant pis pour le tact, je dois savoir.

- Qu’est-ce qui t’arrive ? Tu veux qu’on marche un peu ensemble à l’écart ?

A l’écart ? Ça faisait pas un peu trop « viens, restons que tous les deux, on est hyper proche après tout vu la nuit qu’on a passé ensemble lol ». J’inspirais un bon coup et poursuivais dans le but de désamorcer une situation partiellement gênante. Enfin, elle n’était gênante qu’à condition que l’un de nous éprouve un intérêt particulier pour l’autre, mais ce n’était pas le cas, hein ! … N’est-ce pas ?

- Je suis avec un groupe de randonnée, je te sens patraque et ça pourrait t’aider de respirer à plein poumon l’air frais de la montagne en discutant avec… un ami ?

Soudain, un nouveau problème se posa devant nous. Littéralement. Un Ronflex et un Monaflémit barraient le passage de leurs immenses statures. J’étais persuadé d’avoir déjà rencontré le flemmard de type Normal. Instinctivement, je sifflais vers Ali.

- Dégage le Ronflex et vois si tu peux négocier avec Monaflémit qu’il libère la place pour la statue, c’est celui qu’on a rencontré lors de notre première montée.

Nouveau jour, cas similaire. Josh et d’autres dresseurs s’étaient déjà empressés de venir écarter les deux Pokémon. Ali n’eut qu’à se faire une place au milieu d’eux, de leur demander de se pousser un peu, puis il utilisa sa puissante musculature pour soulever le Ronflex de quelques centimètres du sol puis le poser à petit pas un peu plus loin, de sorte à ce qu’il ne bloque plus le passage. La route étant étroite, ce n’était pas suffisant, alors il revint négocier selon mes termes auprès du Monaflémit. Pour le coup, je n’étais pas sûr que le Pokémon accepte si facilement d’être délogé.


HRP :
Aligatueur (avec Charme "Aligatueur" 2 ++) +11 en Duel, +5 en Recherche, +4 en Athlétisme, +0 en Beauté (Graou)


Résumé :
Paul marche avec le club de rando.
Il discute un peu avec Josh (et esquive la tentative d'assassinat d'un jus d'orange).
Il voit Aby dans le mal et va lui parler en l'invitant à rejoindre son groupe.
Ali soulève et dépose hors du passage le Ronflex, puis tente de dialoguer avec Monaflémit.


Moodboard :
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1293
Points d'Expériences : 698
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
L’épreuve suivante fut passée sans aucun besoin de ton aide. Les Capumains n’étaient pas de taille face aux dresseurs motivés de la procession. Motivation… C’était ce qui commençait à te manquer. Tu avais réussi à faire bonne figure une fois, pour rendre le fruit au Tropius, puis tu avais laissé la procession te dépasser, tu te noyais dans la foule. Plus le temps passait, plus ta propre motivation diminuait. Kaia marchait à côté de toi et te surveillait, comme si elle savait ce qui te tracassait, mais elle restait silencieuse.

Le manque de sommeil commençait à se voir, tu n’avais pas la force de bailler, même si tu l’aurais voulu. Peut-être que sortir n’était pas une si bonne idée, après tout, surtout dans ton état actuel : tu n’avais rien digéré de ce qui s’était passé depuis février. Tu étais à l’ouest, dans un autre espace-temps, totalement déboussolée. Il n’y avait que ton travail qui te maintenait « à jour ».

Tu ne remarquas pas qu’on te parlait. Pas tout de suite. Ton propre nom ne sonnait pas à tes oreilles, comme s’il était celui de quelqu’un d’autre. Ce fut ta Muplodocus qui te donna un petit coup de coude, et tu relevas les yeux… Cette personne était plus grande que toi, mais au-delà de ça, ton propre regard était légèrement baissé depuis quelques minutes. Bref… Paul… Si ta mémoire était bonne. La fatigue n’aidait en rien, et tu ne pouvais nier que ta propre vue n’était plus ce qu’elle était il y a cinq ans… Encore un problème qui s’ajoutait à cette longue liste…

Il te proposa de t’éloigner un peu. Tu haussas lentement les épaules, sans lui répondre. A l’ouest, c’est tout ce que tu étais. Ton propre Pokémon te poussa un peu en avant, avant de signaler qu’elle allait aider avec le nouveau problème qui se profilait : un Ronflex et un Monaflémit. Avec ses quelques capacités de recherche, elle pourrait faire quelque chose, probablement.

Alors que tu regardais Kaia s’éloigner, lâchant un soupir, Paul continua à parler, probablement pour se rattraper. Hélas, tu n’étais pas en état de comprendre quoi que ce soit. Encore un soupir… Tu vis l’Aligatueur de Paul s’éloigner pour aider à son tour. Sans une seule parole, tu commenças à sortir du chemin que tu avais décidé de prendre, pour te rapprocher de Paul, et le dépasser. S’il voulait discuter, pourquoi pas. De toute façon, toute cette foule te rendait presque malade… Tu ne te sentais pas à ta place.

Tu commenças à marcher, lentement certes, mais à marcher tout de même, avec Paul. Tu pris quelques secondes, à rester silencieuse, avant de te lancer, faiblement et hésitante…

« Ca fait … Quoi… Quatre mois…? Peut-être cinq… ? Depuis la dernière fois… Il s’en est passé des choses… »

Léger soupir de ta part. Tu étais totalement à côté de la plaque, et tu ne manquerais pas d’être interpellée si Paul te corrigeait sur la durée réelle qui s’était écoulée depuis février. Tu étais à l’ouest, ta vie s’était arrêté plusieurs fois, en Février, en Mars, et en Août. Après quelques secondes de silence, comme si tu attendais une réponse tout en ignorant cette dernière, tu continuas, dans un perpétuel monologue à tes oreilles :

« Entre la Saint Valentin avec… Josh… Puis le silence radio… Les quelques jours avec Henry… »

Un nouveau soupir passa tes lèvres, mais bien plus lourd. Tu étais à bout, et rien que d’y repenser, ces histoires t’avaient bien plus abîmées que tu n’aurais voulu le croire…

« Et le mariage… Qui était prévu… Et… … Ça »

Ta voix s’éteignit, complètement submergée par les émotions. Oh non, Abygaëlle, tu ne dois pas pleurer… Pas encore… Tu avais passé des jours et des nuits ainsi… C’en était trop. Tu devais te reprendre. Tu passas une main sur ton visage, machinalement, mais c’était déjà trop tard : les larmes coulaient sur tes joues en silence.

Tu avais certainement besoin d’en parler à quelqu’un, mais tu n’avais jamais osé trouver une personne apte et digne de confiance, avec qui tu te sentais à l’aise. La vérité, c’étai que tu n’avais que de brèves connaissances, et aucun réel ami, à ce jour. Tu aurais pu relever ce que Paul avec dit, qu’il se considérait comme tel, mais tu n’avais pas eu cette vivacité d’esprit. Cette conversation aurait probablement du bon, derrière toute la douleur de reparler de ça. Tu avais été si spontanée, les mots étaient sortis seuls, certes avec difficulté, mais tu n’avais eu aucun effort à faire. Ton cœur parlait au travers de ta bouche, sans que ton cerveau n’ait un seul mot à dire.

HRP :
Du coup, Paul éclate le score de Duel… Donc de toute façon c’est passé.
Pour la recherche : 5 d’Ali + 2 de Kaia = 7/10
Du coup, blabla Paul et Aby un peu à l’écart (avec le bon gros mood d’Aby), mais ils marchent activement pour le club !
(c) Apomenon


Dernière édition par Abygaëlle Keelin le Mer 4 Nov - 17:25, édité 2 fois



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Mais oui, bien sûr. Cela faisait parfaitement quatre ou cinq mois que nous nous étions entrevus ma très chère Abygaëlle !



- Ça fait sept mois. Lui soufflais-je.

J’étais inquiété à la fois par son comportement à la limite de la zombification et par son absence de sens des réalités. C’était tous les signes avant-coureurs d’un déni de grossesse ça, non ? Rien ne servait de zieuter l’assistance, je ne connaissais aucun médecin susceptible de nous venir en aide. Et étais-je vraiment en mesure de me poser ce genre de questions alors qu’Aby était clairement dans un état dépressif avancé. Son regard s’était légèrement animé à l’entente du temps passé, mais c’était à peu près tout. Elle n’avait ni réagi à ma présence, ni aux événements qui se produisaient en parallèle à cette conversation. La marche s’était arrêtée le temps de faire place pour la procession et nous avions suivi le mouvement. Toujours aussi perdue, Aby reprit la parole. Ses mots étaient toujours décousus, mous et le ton employé monocorde. J’avais l’impression que chacun des événements auquel elle faisait référence était une lapidation pour elle.

J’étais choqué et confus. Tandis qu’elle soupirait les dernières lueurs de son âme, je prenais conscience de la signification de chacun de ses mots. Tout d’abord… Josh. Que venait-il faire dans cette histoire et à la Saint Valentin qui plus est, le jour où nous nous étions rencontrés. Ce jour-là, deux inconnus s’étaient rapprochés dans le cadre d’un tournoi puis séparés sans espoir de se revoir. Finalement, les rares heures passées entre la fin d’après-midi et le début de soirée avaient mené Aby à revenir vers moi. Je n’avais pas eu le fin mot de l’histoire, l’ayant suivi dans les verres d’alcool pour finalement terminer les quatre fers en l’air avec elle sans comprendre pourquoi ni comment. Aujourd’hui, je pouvais enfin mettre le nom de Josh sur l’élément perturbateur qui avait conduit à cette issue incongrue. Josh était son rencard et pour une raison inconnue, il l’avait abandonnée. Cela ressemblait peu au Josh que je connaissais. Un militaire se devait d’être droit dans ses bottes. Je leur reprochais même de l’être un peu trop et de manquer de souplesse. En l’occurrence, Josh avait joué aux cons…

La suite n’était pas moins ahurissante. Silence radio. Deux termes qui étaient rarement bon signe. Cela signifiait qu’Aby ne l’avait pas jeté pour autant après la Saint Valentin, donc qu’elle avait des sentiments pour lui et que c’était lui qui l’avait repoussé. Mais putain Josh, qu’est-ce que t’as foutu encore ? Plus étrange, Aby venait évoquer ensuite des jours passer avec Henry, restant silencieuse sur leur signification et ce qu’ils reflétaient. Je ne devais peut-être pas m’immiscer plus loin et en rester au monde que je connaissais, toutefois elle se livra entièrement à moi et les dernières pierres tombèrent : mariage et « ça ». Ça quoi ? Et mariage avec qui ? Josh ?! Impossible. Ça n’avait aucun sens avec ce qu’elle avait précédemment dit. Donc… avec Henry ? Je n’en revenais pas. C’était ses choix mais j’avais du mal à comprendre comment elle en était arrivée là.

Je posais une main sur son épaule et l’attirais contre moi pour une brève étreinte.

- Chut… Je ne capte pas la moitié de ce que tu dis, mais c’est fini, non ? Josh et toi n’êtes plus ensemble ? Et c’est avec Henry que tu devais te marier ou quelqu’un d’autre ? Tu… Tu l’aimes encore ?

C’était peut-être de là que venait le soucis. S’était-elle pris un second râteau et le vivait mal ? Je ne voyais toujours pas de quoi elle pouvait parler à la fin.

- Qu’est-ce que tu entendais par ça ?

Elle ne devait sans doute pas son état actuel à un film d’horreur avec un clown à deux balles… A moins que…

- Tu n’es pas enceinte par hasard ?

HRP :
Paul et Aby discutent en attendant de pouvoir passer le Monaflémit restant.


Dernière édition par Paul Nyllis le Mer 4 Nov - 23:37, édité 1 fois


Moodboard :
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1293
Points d'Expériences : 698
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
Le verdict tomba quelque secondes après ta première approche. Sept mois. C’était la durée exacte. Comme attendu, tu fus interloquée pendant un court instant, comme lorsqu’on se rend compte qu’on a oublié un détail, mais rien de plus… Tout redevint comme avant lorsque tu repris la discussion…

Tout se passa assez vite, mais étrangement lentement à tes yeux, comme ces derniers mois. Des larmes, puis une étreinte, probablement la première depuis bien longtemps, si ce n’est depuis des années. C’était étrangement agréable autant que cela te mettait mal à l’aise, par manque d’habitude. Et pourtant, au bout d’une courte seconde, tu t’agrippais à lui, comme à une bouée de sauvetage.

Paul te demanda ensuite de réexpliquer certaines choses. Tu avais été très peu claire, mais ta réflexion ne fonctionnait pas assez pour comprendre et faire des phrases correctes. Quiproquo en approche, tu aurais dû t’en douter, mais tu ne pouvais pas. Tu secouas lentement la tête avant de reprendre :

« On a jamais été… Ensemble… Et… Je sais pas… Je… C’est compliqué pour… Josh… »

Tu pris quelques secondes pour sécher tes dernières larmes. Il fallait te reprendre, tu avais mis les pieds dans le plat, et tu ne pouvais pas laisser la situation telle quelle. Lees mots restaient les mêmes : « C’est compliqué ». Tu ne cessais de te le répéter. Entre les traditions étranges et dépassées de ta propre famille et ce que tu avais plus ou moins délibérément fait… Tout semblait complexe.

« Pour Henry… Ca l’est encore plus… Mais je… »

Tu ne terminas pas ta phrase… D’un côté par épuisement de devoir tout expliquer, de l’autre parce que Paul avait presque changé de sujet. Coup de théâtre, si seulement vous y étiez, ton cœur rata un battement, et le malaise fut bien plus grand qu’avant. Il venait de frapper exactement là où tu ne voulais pas qu’il frappe. Là où ça faisait vraiment mal, pour le coup. Les larmes recommençaient à perler, alors que tu tentais de te retenir… Tu soufflas :

« Bien sûr que non… Je ne peux pas… … je ne… pourrais… jamais… »

C’était la première fois que tu le prononçais clairement. Certes, tu n’étais pas aux mots exactes, mais rien que cette allusion suffisait : ton moral venait de tomber dans les tréfonds du néant, alors que cette phrase tournait en boucle dans ton esprit. La vérité était là, même si tu n’avais jamais voulu y croire… Difficile de retenir ses larmes autant que de te retenir de perdre tes dernières forces… Tes mains tremblaient, autant que l’entièreté de ton corps. Le peu de force qu’il te restait pour tenir ta bouée de sauvetage finit par se dissiper.

HRP :
Toujours blabla Paul et Aby, parce que mood et drama.
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Elise Sandstorm
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8448-573presentation-elise-sandstorm-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8457-elise-sandstorm-mentali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1604422299-icon-4
Taille de l'équipe : 5/14
Région d'origine : Johto
Âge : 15
Niveau : 25
Jetons : 3480
Points d'Expériences : 477
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1604422299-icon-4
5/14
Johto
15
25
3480
477
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1604422299-icon-4
5/14
Johto
15
25
3480
477
Elise Sandstorm
est un Scientifique Chercheur Pokemon

You can not follow

Le groupe d'ascensions avait finalement fini par semer le groupe de Capumain qui s'était finalement enfuis à travers les arbres de la forêt. La jeune fille profita de ce moment de calme pour souffler quelques instants, tandis que les deux clones étaient encore à côté d'elle.

"Merci pour le coup de main ... Une fois encore ... "

La brune ne pouvait s'empêcher de garder un œil admirateur vers le Pokémon de la Topdresseuse, un magnifique Dracolosse qui venait d'évoluer, la peau à l'apparence rugueuse semblait pouvoir absorber n'importe quel choc.

"Merci à toi aussi ... Dovah c'est bien ça ? Avec Lucifer, on peut dire que tu es plutôt bien entourée de colosse n'est-ce pas ? "

Le regard de la scientifique ne pouvait se détacher du garçon à l'apparence similaire de Yuna. Si elle se souvenait bien, les éléments remontaient tout de même à quasiment une année entière, il avait dit s'appeler ...

"Alone c'est ça ? ... Je ne crois pas que je m'étais présenté proprement la première fois que l'on s'est rencontré alors ... Je m'appelle Elise. Je suis heureuse de te rencon ... enfin, de te revoir ..."

Alors qu'elle terminait sa présentation, elle remarqua que le cortège avait ralenti une nouvelle fois, sans doute arrêté par un autre groupe de Pokémons et d'obstacle difficile à franchir. Mais à en juger par les exclamations de la foule, il semblait à la jeune fille que ce contretemps serait moins long que les précédents. Elle pourrait alors en profiter pour souffler un peu, et simplement profiter de la montée au sommet.

Elle espérait que cette ascension ne serait plus aussi longue que jusqu'à présent. Elle commençait à fatiguer de sa journée de reprise, et elle devrait sans doute préparer sa reprise à la dans traditionnelle pour le lendemain, ce qui faisait que si la soirée trainait trop en longueur, elle ne pourrait pas rester jusqu'à la remise en place de la stèle qui l'intriguait tant ...



HRP :
Elise est avec son Teddiursa qui a +2 en Recherche.
On arrive à 5 + 2 + 2 = 9/10 en Recherche.
Elise blabla avec Yuna et Alone.
Elle fait que dalle parce que le travail est quasi-fini. (et qu'elle a la flemme (elle devient rebelle la cutie attention))



La cutie danse en 9900ff

Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_216Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_714_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_876_%E2%99%82_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Miniature_427_EB
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Comme l’épée de Damoclès qui pèse au-dessus de chacun de nous, habitants de la Pokémon Community et d’Adala plus généralement, Abygaëlle n’avait décidément pas un destin facile. Le sort semblait vouloir la blesser, à commencer par Josh qui s’était montré à la fois outrageux et impoli envers Aby. Qu’ils n’aient pas été ensemble ne changeait rien au comportement qu’il aurait dû adopter par respect pour la personne qu’il avait à minima suffisamment côtoyé pour l’inviter en tant que Saint Valentin. Si tant est qu’il eut une âme, du moment qu’il se décidait à draguer Aby, il aurait dû l’informer de son retrait si la situation ne lui plaisait plus. Ensuite, la pauvre demoiselle était accablée de d’autres maux.

Chaque fois que l’albinos essayait de parler, les mots couchaient douloureusement sur les pavés de notre conversation. De ceux-ci, je tentais tant bien que mal d’extraire l’essence afin de ne pas provoquer de boulette aggravante. Pour le cas d’Henry, elle résuma cela à c’est encore plus compliqué. Josh, c’était pourtant simple. De mon point de vue, il avait agi comme un con, c’est tout. Henry… Il y avait visiblement une relation plus intime entre eux qui avait apparemment mené à un mariage avant que tout ne s’effondre aux portes dudit mariage. Pour le détail, je devrais repasser.

Puis venait la question fatidique, celle qui me taraudait l’esprit depuis le début de la discussion. Elle me brûlait les lèvres et devenait de plus en plus impossible à retenir. Les éléments jouaient en ma défaveur, je devais m’empresser de lui demander ou je me morfondrai par la suite. Je posais donc cartes sur table. Était-elle enceinte ? Un rire franc m’aurait beaucoup plu. Je serais passé pour une andouille, elle m’aurait sans doute surnommé Polo, mais au moins j’aurais été fixé et le malentendu serait passé. Avec un peu de chance, cela lui donnerait le sourire nécessaire pour entamer la remontée de la pente, et je ne parlais pas de celle dont nous reprenions la marche tandis que nos compagnons de route débloquaient cette dernière.

Des larmes. Beaucoup de larmes coulaient soudainement sur ses joues. Elle en avait déjà versé tellement que ça peau risquait d’être irritée. Un hydratant lui serait nécessaire dès que nous en aurions terminé. En attendant, elle éclatait au sanglot. Son corps tressaillait et je me sentais de plus en plus idiot à la contempler, incapable de mettre un terme à ce nouveau phénomène. Qu’avais-je fait ? Qu’avais-je provoqué ? Puis les mots tombèrent. Tels des lames de rasoir, ils vinrent la transpercer, la déchiqueter, la mettre à nu. Elle n’était pas enceinte… Elle ne pouvait l’être.

- J-je… Je suis désolé.

Abruti. Des excuses ne suffiraient pas à réparer ton erreur. Tu venais littéralement de la ramener dans un état encore pire que celui dans lequel tu l’avais récupéré. Valais-tu mieux que Josh en cet instant ? Je doutais pouvoir répondre que oui. Ce que les mots ne pouvaient réparer, le corps pouvait le compenser. Je la reprenais. La serrant instinctivement un peu plus fort. C’était naturel, mon corps avait bougé de lui-même, comme une mère qui protège son petit, bien que la comparaison ici était trompeuse. Je m’en voulais. Était-ce la raison de cette plus longue étreinte ? J’avais envie de lui crier que ce n’était pas grave, que des solutions existaient avec l’adoption par exemple. Toutefois, je comprenais que cela ne vaudrait jamais un enfant biologique. L’amour porté à cet enfant serait identique, mais naturellement, elle ne ressentirait pas la même chose envers elle-même car elle saurait son échec. Échec qui n’en est pas un puisqu’elle ne pouvait rien y faire. Bref, que pouvais-je dire ?

Muet, je relâchais la pression que j’exerçais sur elle. A ce moment-là, je percevais à quel point son corps était mou, complètement vidé. Je n’avais pas les mots, il était néanmoins de mon devoir de prendre mes responsabilités.

- Vraiment… je ne souhaitais pas t’infliger ça. Je me sens bête de t’avoir fait du mal et je ne sais pas comment le réparer.

Mon regard cherchait le sien, mais si nos yeux se contactaient, je doutais être capable de soutenir l’intensité du sien dans les miens très longtemps.

- Josh a été un abruti. C’est pas un type méchant et je ne sais pas quelle Rubombelle l’a piqué mais il n’aurait jamais dû te traiter ainsi. Henry… Je n’ai pas assez d’infos pour dire quoi que ce soit. Sache que je compatis tout de même. Et enfin… je comprends que la nouvelle soit dure à digérer. C’est une plaie qui mettra du temps à se réparer, mais je suis convaincu que tu sauras passer outre cette épreuve pour avoir un jour, toi aussi, ton enfant.

C’était peut-être le bon moment pour lui raconter mes problèmes personnels. Je crois que c’était ce que faisaient les gens dans ce genre de cas. Échanger ce qui ne va pas chez eux pour se rapprocher et sentir qu’on est pas les seuls à toucher le fond du gouffre, mais aussi qu’on peut se relever et s’afficher fièrement la tête haute et le sourire aux lèvres.

- J’ai une gamine qui s’appelle Jackie. Elle a 3 mois et demi, et je l’aime de tout mon cœur. Cependant, elle vit avec sa mère… dont je suis séparé depuis novembre. Et j’ai eu beau dire que ça me convenait, cette situation n’était pas facile à vivre. Étudiant, arrivant à peine sur ses vingt ans et obligé de se chercher un job d’appoint pour s’en sortir avec sa fille… Je relativise maintenant, mais j’en ai bavé. Entre ça et le fait que j’aimais toujours sa mère, bien que ce soit moi qui l’ait quittée. Disons que c’est… ou plutôt c’était, compliqué.

Je lui fis lever son visage vers moi du bout des doigts.

- Est-ce que tu m’en veux ?


HRP :
Blabla Paul et Aby.


Moodboard :
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1293
Points d'Expériences : 698
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
Plus tu tentais de parler et plus tout devenait vague. Entre se lamenter et se refermer, ou s’ouvrir et expliquer, il fallait choisir, Abygaëlle. Tu ne pouvais pas faire les deux.

Les excuses du Noctali n’y changeraient rien. Ton état était ainsi. Tu te contentas de secouer légèrement la tête. Tu aurais voulu articuler quelques mots, « Ce n’est pas de ta faute », « Ce n’est pas grave », mais aucun n’en sorti. Ce n’étais pas « pas grave ». Certes pas de sa faute, mais les mots ne purent tout simplement pas sortir. Tu eus le droit de nouveau à un contact, une étreinte. Puisse-t-elle ne jamais finir, cette fois. Tu te sentais en sécurité, hors du temps, ainsi. Tu avais besoin de contact, tu avais toujours été ainsi. Quelque part, cela te ramenait des années auparavant, lorsque cet homme était encore avec toi, et que le drame avait touché ta famille… Quelque part, cela te faisait encore plus souffrir, autant que cela te rassurait.

Lorsque cette étreinte se rompit à nouveau, tu eus le même réflexe que quelques minutes avant : tu t’y accrochas. Mais avec un peu plus de force cette fois. Paul reprit la discussion, avec des excuses, toujours des excuses. Tu secouas la tête.

« Tu ne pouvais pas… savoir… »

Personne ne savait, Abygaëlle. Ce n’était pas écrit sur ton front, loin de là. C’était un mal invisible, et tu devais te préparer à ce que cette erreur, cette bourde, cette maladresse, ne cesse d’arriver. Il fallait t’y faire, c’en était ainsi. Les yeux vers le sol, dans le vague, la vision trouble et floue, tu te rendis compte que tu arrivais doucement à mieux respirer. Le Noctali te retirait doucement un poids que tu avais trop longtemps porté seule, et cela te soulageait un peu.

Il remit les pieds dans le plat en reprenant la discussion sur ton problème. Cette fois, cela te faisait moins d’effet, tu essayais d’étouffer cette voix dans ton esprit, de l’ignorer. Tu te contentas de serrer un peu plus tes mains un instant : tu ne voulais pas en parler. Tu ne voulais pas aborder le sujet. Ce mot ne devait plus arriver jusqu’à tes oreilles : « enfant ». Paul enchaîna sur sa propre histoire. Quelque chose de très personnel, que tu n’aurais jamais soupçonné. Tu l’écoutas en silence, tu avais envie, à ton tour, de le prendre dans tes bras. Tu ne t’en étais doutée à aucune seconde… Tu aurais pu en rajouter une couche, si tout ce qui t’étais arrivée… N’était pas arrivée… Tu aurais dû être plus prudente.

La dernier question de Paul te fit hésiter un instant. Accompagné d’un geste, tu ne pouvais pas y échapper. Est-ce que tu lui en voulais pour la bourde qu’il venait de faire ? Ton cœur te criait que oui. Il t’avait tellement blessé, heurté là où tu avais pourtant si mal… Mais pourtant, tu secouas doucement la tête, croisant son regard pour quelques secondes seulement.

« Non… Bien sûr que non… »

Tu lâchas un nouveau soupir, et tu laissas ta tête se poser contre son lui. Le front en contact avec son épaule, tu expiras longuement, alors que les larmes coulaient toujours, bien que moins intenses. Tu repris, contrôlant ta propre voix pour être claire :

« Josh est parti pour une urgence professionnelle… Je savais que ça pouvait arriver… Mais je ne pensais pas… Pas à ce moment… Je ne pense pas qu’il ait menti, mais une partie de moi ne peut s’empêcher de… Douter ? »

Encore un long soupir. Au moins, tu arrivais à reprendre possession de tes moyens. Tu laissas tes mains glisser, tu séchas quelques larmes. Tes mains retrouvèrent place auprès de Paul, sans une étreinte timide, et à peine visible : tes paumes se refermèrent doucement sur ses vêtement, dans son dos, à peine à hauteur de tes propres coudes. Tu n’avais pas beaucoup de forces, et les dernières y passaient. C’était plus simple de parler ainsi, à moitié cachée du monde, le visage invisible aux yeux de tous, même de lui. Tu continuas.

« J’ai rencontré Henry à un colloque… Il y a eu quelques problèmes… Il a … »

Un frisson parcouru ton corps, qui se souvenait parfaitement de cette soirée-là. Tu te crispas légèrement.

« Il a essayé de me tuer… Probablement… Ou juste de me faire peur… Son Pyrax m’a immobilisé… Avec des toiles… Et… Il y a mis le feu… Je… »

Bien que tes propres mots eussent du mal à sortir, tu te contrôlais. Tu te crispais toujours plus, à chaque mot. Tu ne devais ni faiblir, ni abandonner. Personne ne savait pour cette histoire-là et pourtant, quelqu’un devait le savoir. Tu ne pouvais pas simplement tout garder pour toi. Paul était un point de départ, il avait toujours été un confident… Bien que toujours ne fut pas le bon mot, tu l’avais vu, revu, et c’était tout. Mais tu te sentais en confiance. Tu inspiras, puis tu expiras longuement, ta propre respiration était saccadée par le souvenir de l’horreur que tu avais vécu.

« Le reste est flou… On a dormi ensemble… Je… Il est devenu incroyablement doux… Juste après… On a… couché ensemble… C’est plus que certain… J’ai du mal à tout me souvenir… Et… Ils ont appris que c’était un Reece, et moi une Keelin… »

Encore un soupir. Tu essayais de passer ces souvenirs le plus vite possible, et tu ne laissais aucune place au Noctali pour répondre. Il aurait certainement des questions, des injures, des mots à dire, hurler, qu’importe… Il le ferait après. Personne ne devait t’interrompre, ou tu sombrerai à nouveau.

« Ce sont des familles riches et puissantes… Tout ça s’est su et… Je n’avais pas mon mot à dire… Pour les Keelin, je n’étais qu’un objet… Une sorte de machine… ? Pour fournir un héritier signe de ce nom… Il y a eu un accord… Entre les Reece et les Keelin… Je devais me marier avec Henry… Ce mois même… Mais… »

Une pause. Nette. Sans que tu puisses te contrôler, un léger sourire anima ton visage malgré la détresse dans laquelle tu étais. Un rire nerveux, léger, discret, s’échappa, avant que tu ne clôtures :

« C’est ironique… Ma propre incapacité à enfanter m’a sauvé de ce mariage. C’est si con… Si convenant… Si… Désespérant… Mon plus grand désir a été sacrifié… Juste pour garder ma liberté… Je… me déteste… »

Voilà. La chute. Ces derniers mots soufflés, tu t’appuyas un peu plus sur son épaule, et tu serras les poings. Tu en étais là, finalement. Et mettre les mots sur ce que tu ressentais ne t’aidait pas du tout, loin de là. Simplement les entendre te fit souffrir un peu plus. Ta vie n’aura été que peine et douleur, après quelques sursauts de joie par moment. Tu ne savais pas ce que tu avais fait pour mériter ça, mais tu en étais là.

HRP :
Toujours blabla Paul et Aby, parce que mood et drama.
(Petit rappel : Recherche à 9/10 et duel à 10/10)
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Je venais de forcer le contact visuel mais je ne nous sentais pas à l’aise dans cette situation. Je lisais dans le sien toute sa détresse et les larmes qui continuaient de perler sur ses joues appuyaient la douleur que je ressentais et compatissais à son égard. De ses lèvres sortirent des paroles douces et rassurantes. Je ne l’avais pas offensée, c’était déjà ça. Et si tel avait été le cas, elle ne se serait sans doute pas reposer contre moi. Mon t-shirt s’humidifia sous les perles chaudes qui glissaient de ses yeux. Si pleurer lui faisait du bien, elle pouvait très bien me mouiller intégralement. Puis elle revint aux éléments qui fâchent, les raisons précises de sa peine. Je l’entendais et la comprenais, autant que je pouvais comprendre que Josh ait dû s’absenter pour raison professionnelle. Toutefois, cela ne collait pas avec le comportement qu’il avait adopté une fois la soirée passée. Nous nous étions vus pour mon stage quelques temps après et il n’avait pas dit un mot à ce sujet. Pourtant, je n’avais pas senti qu’il avait des problèmes à ce moment-là, à moins qu’il ne me l’ait caché très bien. Lui avait-il menti ? Je ne pouvais pas prononcer mon doute à Aby. Pas maintenant…

- Il ne t’aurait pas menti. Pas comme ça. Je ne pense pas.

Un mensonge englobé de vérité. C’était plus facile à dire et plus rassurant pour elle, quand bien même je détestais lui cacher ma propre incertitude. Cela ne me ressemblait pas de ménager quelqu’un pour si peu. J’avais peur de la voir s’effondrer par le remord et le doute à tout moment. Ses mains agrippèrent mon dos un peu plus fermement, je venais donc raffermir ma prise autour d’elle afin de la garder en sécurité et lui montrer ma présence. De plus belle, elle reprit mais nos corps, collés l’un à l’autre nous mettaient à nu. Je ressentais le moindre de ses hésitations, frissons ou soubresauts. Elle m’en parlait mais ces événements ne l’avaient pas laissée indifférente, ils étaient même encore très présents dans sa tête et son cœur, c’était certain. A côté, le problème de Josh me paraissait anecdotique et j’avais raison.

Elle me reposa le contexte du colloque où elle avait rencontré Henry, ces fameux « quelques jours ». Jusque-là, je suivais. Henry, un barman et… dirigeant de celui-ci ? Je ne le connaissais que de nom, pas mal de monde parlait de lui dans le coin. Avec Josh, nous étions allés là-bas pour une soirée, c’était un endroit plutôt convenable, un bar comme il y en a temps. Ce garçon avait cependant la faculté d’attirer l’attention sur lui et visiblement, il avait aussi attiré celle d’Aby.



Tout s’accéléra soudainement. Ses mots. Les mots. Ceux qu’elle avait employé. « Tuer » ? Quoi ? Pourquoi ? Comment ? Un accident ? Une incompréhension ? Je ne comprenais plus rien. Elle précisa, cherchant à minimiser la chose. Ce qu’elle me décrivait n’était pas une tentative de meurtre, certes, toutefois je ne pouvais accepter qu’il s’agissait d’un simple avertissement. Cela me paraissait trop travaillé et réfléchis, comme s’il avait su qu’Aby était terrorisée par les flammes et avait joué avec cette information pour la dominer. Une tentative de l’effrayer pour qu’elle ne se mette plus en travers de ses pattes certainement. Mon étreinte se fit plus forte, entamant un petit va-et-vient dans son dos de la main pour la calmer.

Ce mec était visiblement un connard. Je pouvais entendre que certaines situations de mésentente pouvaient entraîner des tensions, toutefois ce genre d’agressions étaient répréhensibles à bien des égards. Venant d’un adulte, ça m’étonnait d’avoir une réflexion plus mature que lui de plusieurs années mon aîné. Je n’avais pas encore tous les éléments entre les mains. La suite me fit prendre conscience de la dangerosité de cet homme et des extrémités auxquelles il était prêt pour ses fins. Mon regard se fixa sur le vide, je me mis à bégayer, mon bras s’arrêta de bouger et je relâchai peut-être doucement mon étreinte. En fait, je ne contrôlais plus rien, mon corps s’était paralysé devant la situation aberrante que me décrivait Aby sans le moindre sens de sa gravité.

- Cet homme…

Ce connard… Cet enfoiré… Il avait abusé d’elle. Il avait usé de sa faiblesse pour exercer une pression insoutenable sur elle, se placer en domination d’elle et ensuite la contraindre indirectement à faire ce qui lui plairait en jouant les « gentils ». Il avait incarné pour elle les rôles de bourreau et de salvateur. Un malade comme on en voit peu et qui devraient être enfermés derrière les barreaux. Un malade que Noctaman aurait dû découvrir plus tôt, ce qui aurait permis de sauver Aby… Et s’il y en avait d’autres ? Si elle n’était pas la seule ? Combien de personne avait-il abusé, manipulé, torturé psychologiquement ? A regret, j’espérais qu’Aby soit la seule et unique dans ce cas, même si ce serait plus difficile de faire tomber ce malade.

Lorsque je fus de nouveau apte à entendre Aby, elle avait changé de sujet et fort heureusement, je ne savais pas si j’aurais pu contenir longtemps la rage qui ne cessait de monter en moi si elle avait continué d’énumérer les crimes de cet homme. La suite n’était pourtant pas glorieuse. Deux familles. Deux belles bandes d’idiots dont Aby avait été la prisonnière. Et dire qu’elle avait failli finir mariée à ce salop… C’était inimaginable. D’une traite, je soufflais bruyamment, laissant sortir la frustration d’impuissance qui me parcourait. J’avais beau être impuissant sur cet instant, je savais ne pas l’être ad vitam eternam et que Noctaman pourrait régler ce problème plus tard. Pour l’heure, je devais me concentrer sur la demoiselle de porcelaine.

- Tu ne dois pas penser comme ça. Aurais-tu vécue heureuse si tu avais un enfant aux creux de serres qui auraient pu te l’enlever en un claquement de doigts ? Ça prendra du temps et ce sera dur mais tu peux te reconstruire et un jour, je suis persuadé que tu pourras devenir mère. Ce ne sera peut-être pas ce que tu attendais mais tu aimeras cet enfant de tout ton cœur et tu seras libre avec lui. Tu repenseras à ce jour et tu remercieras Arceus de t’avoir sauvée d’un destin tragique.

Je soufflais, la rage bouillait encore au fond de moi, mais je la contenais pour ne pas la laisser déborder et provoquer pire chez Aby.

- Je n’aime pas dire ce genre de choses considérées par certains comme « bateau » pour rassurer, mais pour le coup, je les pense vraiment. Ce co… Cet homme, nommé Henry, disais-je comme si ma gorge était brûlée de l’intérieure, n’était pas bon pour toi. Il n’a pas tenté de te tuer mais de te manipuler et ça n’amène aucune base saine pour une relation, qu’importe combien il a pu te paraître gentil par après. Surtout que vos familles… ont l’air d’être sacrément contraignantes avec toi.

Rester calme. Gentil. Sage. Ne pas se laisser déborder par les émotions.

- Je sais pas ce que je suis pour te dire tout ça… sans doute personne… mais je peux te dire une chose quand même : tu auras mal mais souris à la vie, elle t’a donné une chance de repartir de zéro. Ce serait bête que ma partenaire de duel ne soit plus apte à combattre avec moi au prochain tournoi de Saint Valentin. Finissais-je avec un sourire.


HRP :
On continue le blabla haha.


Moodboard :
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 2 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum