Connexion
Pokemon Community :: Mont Skiddo :: La montagne

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1293
Points d'Expériences : 698
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
Ces quelques minutes à parler de toi t semblèrent une éternité. Tu te rendis doucement compte de la réelle durée, ces sept mois, auquel tu avais fait face. Pour toi, tout n’avait été qu’une suite d’emmerdes sans nom, résultant à ton état actuel… La vérité était que tu avais passé bien du temps à te morfondre, jusqu’à ce qu’un autre problème se présente. Tu ne pouvais même pas dire ce que tu avais fait comme travaux ces derniers mois, tu ne t’en souvenais pas.

Paul te rassura au sujet de Josh. Il n’était pas comme ça. Quelque part, tu le savais, tu en avais l’impression. Si tu avais du mal à chasser ces pensées de ton esprit, encore, l’image immaculée de cette soirée revenait doucement dans le brouillard noir qui t’entourait. Il faudrait que tu lui parles… Sept mois… C’était si long. Pourquoi ne t’avait-il pas contacté en retour ? Tu te mettais à penser qu’il n’avait pas eu le temps, et que cette urgence s’était enchaînée sur d’autres choses… Qu’importe. Une partie épineuse du problème s’était désormais adouci. Tu avais bien fait, parler t’aider à mieux comprendre, mieux penser… Et rétablir un peu de réalité.

Même si Paul restait silencieux sur toute la suite, tu sentais ses réactions. Impossible de mentir en ces instants, ni toi, ni lui. C’était réciproque. Tu venais probablement de créer une flamme de colère envers Henry, sans le vouloir, mais tu ne t’en rendis pas compte. Tu percevais plus ses paroles que ses réactions, tu mis cela sur le dos de tes propres mots, qu’il avait du mal à comprendre. Tous auraient probablement du mal à comprendre ce qu’il s’était passé ce jour-là. Tous… Sauf toi… Et Henry. Il s’agissait probablement d’un sujet à taire, pour le moment, pour que les choses se tassent… Ou peut-être à garder pour toi. Quelque chose de trop compliqué, de trop complexe, pour qu’on en comprenne le sens. Si tes propres pensées envers Josh étaient différentes de celles pour Paul ou Henry, tu ne pouvais nier que quelque chose les liait tous… Un peu comme Aaron, étrangement… C’était étrange, c’était le mot. Si la question se poserait… Tu répondrais simplement que tu ne savais pas. C’était la vérité, elle était plus simple à comprendre pour les autres, plus simple à expliquer.

Ce que rajoutait Paul eut l’effet d’une nouvelle épine dans ton esprit meurtri. Il ne pouvait pas comprendre, et tu n’étais pas en état de lui faire comprendre qu’il ne pouvait pas comprendre. Tu te contentais d’entendre ces paroles, sans bouger, sans broncher. Cela faisait aussi partie de l’échange, tu avais parlé, il parlait. Tu devais supporter ce genre de réflexion à l’avenir. Ton éducation était différente de celle du Noctali, d’autres personnes aussi… Une éducation dépassée certes… C’était probablement pour ça que tu te sentais plus proche, plus rassurée, étrangement, en la présence d’Henry… Même si lui avait totalement accepté sa propre famille… Toi tu te battais encore avec. Tu avais une certaine admiration… Mais la simple pensée à son propos te fit frissonner. Tu n’étais pas encore prête à lui faire face. Mais le serais-tu seulement un jour ? Ses derniers mots t’arrachèrent finalement un sourire, amusée. Même s’il ne dura pas longtemps, l’évocation de ce jour-là te ramenait avant tous ces problèmes.

Tu laissas quelques secondes de silence, puis tu te délogeas. Tu essuyas les restes de tes larmes, qui séchaient sur tes joues, puis tu te séparas lentement de Paul. Quelques respirations lentes, pour atténuer les saccades de ton corps, puis tu dévisageas Paul. Une hésitation, enfin. Tu ouvris lentement la bouche, mais rien n’en sorti. Difficile d’aborder un autre sujet n’est-ce pas… ? Tu détournas finalement les yeux, tu commençais à devenir nerveuse. Tu avais parlé sans problème jusque-là, mais le retour d’une bouffée de réconfort avait ranimé ta moral, ton sens de lé réflexion, et tous les défauts qui t’étaient liés. Finalement, tu soupiras, avant de tenter :

« Puisqu’on est sur ce sujet… … Déjà… Hrm… Merci… ? Je… Je n’ai pas l’habitude de me lamenter, c’est juste que… Je… C’est compliqué. »

Tu sentais de nouveau les larmes monter. Tu essayais de faire bonne figure, et tu devais tenir. Tu avais repris un peu de moral, un peu de force. Un léger sourire, le passage léger et rapide de tes doigts au bord de tes yeux, et c’était reparti, ni vu ni connu -quoique, vu certainement-.

« Puisqu’on est sur ce sujet, autant continuer… N’est-ce pas ? Tu seras probablement le premier à savoir tout ça… Quel chanceux… »

Tu pris un temps pour respirer profondément. C’était une histoire qui te semblait vieille comme le monde, et peu de gens savaient ce que tu avais vécu avant de venir à Adala.

« Il y a 7 ans… Je me suis fiancée avec quelqu’un que j’aimais… De tout mon coeur… Ca a duré deux ans… En fait, j’aurais dû me marier mais la veille, c’était un 14 février d’ailleurs, haha… … Quelle ironie… J’ai découvert qu’il voyait quelqu’un d’autre. Je ne suis jamais venu le lendemain… »

Tu haussas lentement les épaules. Un sourire un peu triste animait ton visage, mais étrangement, tu n’avais pas l’air plus affectée que ça. La nostalgie de ces moments était forte, et avait quelque chose de rassurant, ce qui t’empêchait presque de déprimer en te souvenant de ce soir-là. Ca avait été une sacrée histoire, tout de même. Tu soupiras :

« Je me suis reconcentrée sur les études, et diplôme en poche, j’ai fui à Adala. A vrai dire, j’ai encore un peu d’appréhension qu’il débarque ici… Mais bon, avec Kaia, Irina et les autres, je risque plus grand-chose. Et puis… y’a que ça de vrai, le boulot… En fin de compte… Y’a qu’à voir… Aaron… Josh… Henry… Et-. »

Les derniers mots restèrent coincés dans ta gorge « Et toi… ». Ton regard te trahit probablement, dévisageant Paul un moment avant de fuir lamentablement pour regarder la foule qui s’animait toujours. Oooh Abygaëlle, il fallait toujours réfléchir avant de parler, et tu venais de refaire une erreur, certainement. Tu le mettais dans le même panier que les autres. C’était déjà cruel de mettre Josh et Aaron dans le même panier pour quelques similitudes hasardeuses, mais mettre tout le monde avec Henry ? Et surtout Paul, vu sa réaction ? C’était vraiment idiot de ta part… Autant que c’était presque comme tous les mettre sur le même palier qu’Aaron, avec qui tu t’étais fiancée… Après avoir dit tout ce que tu venais de dire…

HRP :
Toujours blabla Paul et Aby, parce que mood et drama.
(Petit rappel : Recherche à 9/10 et duel à 10/10)
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Lentement. Inlassablement. Silencieusement. Cet instant pris fin. La colère ne désemplissait pas, c’était biologiquement long à faire disparaître, mais le calme ambiant m’aidait à m’apaiser. Abygaëlle y allait avec délicatesse. Son visage reprenait un semblant de couleurs, peut-être dû à son sourire qui réchauffait les cœurs. Au moins, je ne m’étais pas totalement planté. J’avais eu si peur qu’elle ne comprenne pas, qu’elle me repousse pour mes paroles. Elle aurait pu, je n’aurais pas résister. Pas trop. Un peu. Mais les choses ne s’étaient pas passées ainsi, je pouvais donc chasser ces idées de ma tête et me reconcentrer sur le réel. Quel était-il ? Qu’elle était la prochaine étape ? Une discussion comme celle-ci ne pouvait se conclure par un simple « c’était chouette, allez on reprend la marche ».

Embarrassé, je n’étais pas le seul à chercher mes mots. Aby entrouvrit la bouche, je fis de même. Aucun mot n’en sorti. A la base, je voulais juste l’inviter à marcher avec nous. Je n’avais pas imaginé une seule seconde en apprendre autant sur elle en un si court temps. Et à la base de base, j’aurais dû faire un pique-nique avec des amis. Pique-nique… Ce n’était peut-être pas perdu. Je pouvais lui proposer de manger un morceau ensemble une fois en haut. Avec Flambusard, un aller-retour pour chercher des provisions ne me prendrait qu’un petit quart d’heure. Mmh… Oui, c’était une bonne idée.

- Puisqu’on est sur ce sujet…

Mince, je m’étais fait prendre de vitesse. Pourtant, on ne pouvait pas dire que la vivacité d’esprit était ce qui nous caractérisait le mieux en ce moment même. Me prenant le bras avec ma prothèse, je me remettais en position d’écoute.

- C’est naturel. Répondais-je simplement à son merci.

Je ne me sentais pas particulièrement en droit de recevoir des remerciements, je n’avais fait que ce que je pensais devoir faire.

- T’en avais besoin, y a aucun mal à ça.

Elle était humaine, elle avait parfaitement le droit de se lamenter, pleurer, crier son désespoir, sa rage, ou que sais-je encore. Chacun réagissait à sa manière, je ne lui demandais aucune justification. J’appréciais toutefois le fin sourire qui se dessinait sur ses lèvres. Furtif. Quasi invisible. Juste assez pour me donner de l’espoir de revoir la femme avec laquelle j’avais combattu sept mois en arrière. Puis ses lèvres se remirent à remuer. Elle exprimait plus de certitude qu’auparavant, mais je sentais un autre lourd sujet arriver étant donné sa façon de l’introduire. Quoi que cela puisse être, je ne voyais pas comment cela pouvait être pire que ce qu’Henry lui avait fait subir. Elle ne s’en rendait pas compte et c’était peut-être mieux ainsi. Sa vie était suffisamment chaotique, le sort s’acharnant sur elle depuis bien trop longtemps. A côté, mes tracas personnels me paraissaient bien fébrile. Je ne devais pas les minimiser pour autant, tout n’était qu’une question de point de vue, d’instant et de circonstances. Mais le mal des uns avait tendance à nous faire relativiser le nôtre, qu’importe son degré. Il fallait être un idiot pour venir et dire « ah non, moi je vis pire », ou appartenir à un groupe de soutien vraiment chelou.

- Il y a 7 ans…

Ouf, ça remontait à loin. C’était l’époque où Mike venait de partir pour son voyage initiatique. Deux ans avant qu’il ne me paye mes frais de scolarité pour la Pokémon Community. Quatre avant que je n’apprenne ses agissements frauduleux pour le compte de la Team Galaxie. Cinq avant que je ne doive l’arrêter et qu’il purge sa peine dans les geôles de Sinnoh. M’enfin, là n’était pas le sujet. Aby avait beau me raconter un nouvel épisode peu amusant de sa vie, elle avait retrouvé assez de bonne humeur pour blaguer autour, ce qui me fit sourire aussi. La manière dont elle en parlait indiquait clairement que ce Aaron appartenait au passé et qu’elle avait fait un trait dessus, ce qui… n’était pas vraiment le cas de Josh.

J’étais prêt à lui rétorquer que la personne qui débarquerait pour la récupérer aurait bien du courage aujourd’hui et devrait s’attendre à repartir bredouille. Elle avait mérité sa liberté et « payé » indirectement un lourd tribut. Je pouvais aussi soutenir qu’elle pourrait toujours venir me voir si elle avait besoin d’un coup de mains avec un gêneur potentiel. L’île n’était pas très, et à moins d’être en excursion ailleurs, je pouvais débarquer aisément partout avec ma team. Mais bon, sa grande gourde de Muplo avait un potentiel destructeur suffisant à cette tâche en théorie. Puis elle en vint au boulot. Dans les faits, elle reproduisait le même schéma qu’avec Aaron, elle s’apprêtait à se plonger dans le travail pour oublier, ce qui n’était pas une mauvaise idée. Maintenant que j’y pensais, je ne savais pas non plus en quoi consistait son travail, ni même qu’elle travaillait. Ce n’était pas le genre de questions que nous avions abordé à notre première entrevue…

Mon flot de pensée s’arrêta net. Confus. Incertain de ce qu’il venait d’entendre, ou plutôt, de comprendre. J-je… Je ne crois pas me tromper si j’affirme qu’elle allait m’ajouter à la liste des hommes qui ont… Je ne saurais même pas comment le dire. Qui ont merdé avec elle ? C’était sûrement le plus approprié quand on voyait le résultat obtenu par chacun d’entre eux. J-je ne savais que penser de cette conclusion. D’un côté, j’étais un peu heureux d’avoir compté d’une manière ou d’une autre pour elle. D’un autre, c’était dégradant d’être cité avec les autres. J’avais donc merdé à ce point ? Elle ne l’avait peut-être pas relevé par politesse et ses mots avaient finalement traduit sa pensée à son insu. Je fis instinctivement un pas en retrait. Ma bouche s’ouvrit, laissant s’échapper un son muet. Je l’observai, je la dévisageai.

- Désolé…

Désolé de quoi ? C’était le seul mot que j’étais capable de prononcer avant de déglutir. Idiot, tu digérais l’information, fermais les yeux une flopée de secondes et quand tu les rouvris, tu étais déterminé à ne pas bégayer. Cependant, ta voix s’était encore adoucie et trahissait ton manque d’assurance sur le sujet nouvellement créé.

- Je ne savais pas que tu avais tenu à moi ainsi… Enfin, je ne dis pas que c’est mal ou que ça me déplaît mais euh… Je m’attendais pas à ce que tu puisses me dire ça, même si tu ne l’as pas vraiment fait. Est-ce que je me méprends ? Et est-ce que je suis comme eux ? … Je marquais une pause. Aussi détestable ? Si tu me le demandes, je retournerai avec le groupe de randonnée et tu n’entendras plus parler de moi. Si c’est ce que tu veux…


HRP :
On continue encore sur la lancée avec Aby.


Moodboard :
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5008
Points d'Expériences : 2819
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5008
2819
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5008
2819
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Fabuleuse Escale

Event 3.5
♫♫
J’essaye de calmer mon cœur qui s’est emballé, c’est toujours quelque chose de voir l’un de se pokémon évoluer. Mais on va être honnête, c’est toujours plus sentimental quand c’est un pokémon que l’on a depuis longtemps. Dovah est le troisième pokémon que j’ai eu, quelques jours après mon arrivée à l’académie. On en a parcouru du chemin ensemble, et je sais qu’on en parcoura encore beaucoup. Mais pour le moment il faut qu’on réussisse à finir cette ascension, ce qui n’est pas gagné si les pokémon sauvages s’entêtent à se mettre sur notre route. Heureusement on arrive à se tirer du mauvais pas avec les Capumains, et on peut souffler un bon coup.

Je me tourne vers Elise, lui souriant mais elle semble un peu surprise…Elle alterne entre moi et Alone, et je comprends bien vite son incompréhension. Même si ça fait un an que mon double m’a rejoint à l’académie, il est assez rare de nous voir côte à côte à l’intérieur de l’établissement. On sort assez souvent en ville, mais on s’y rejoint directement là-bas, il faut dire qu’on a des parcours complètement différents, et donc des heures de cours décalées.
Moi ce qui m’étonne, c’est que mon frère connaisse Elise en dehors des cours, je sais qu’ils sont tous les deux dans la branche scientifique, alors pour moi il aurait pu se connaitre de là. Mais apparemment ça remonte à une rencontre en ville, où Alone n’allait pas bien…Ha oui ça y est ça me revient, ça doit être le jour où j’ai échangé de corps avec Lucifer. Bon faudrait peut-être qu’on dissipe l’interrogation d’Elise, même si elle a la bonne idée.

-Oui on est frère et sœur, on est…
-…même jumeau  

Je n’ai pas besoin de regarder mon frère pour savoir qu’il sourit, autant que je souris intérieurement. Ça fait quelques semaines qu’on arrive de nouveau à finir les phrases de l’autre, ce qui n’était plus arrivé depuis mon départ pour l’académie. Finalement on va réussir à retrouver notre relation d’avant, ce n’est qu’une question de temps c’est tout.

Maintenant que les Capumain sont loin, le cortège avance un peu plus vite, et surtout plus dans le calme. On profite de cette occasion pour discuter un peu avec Elise, qui me remercie pour ce nouveau coup de main. Je secoue la tête avant de lui sourire, je vois qu’elle n’a pas changé depuis le cours, elle a toujours besoin d’être encouragé. Elle remercie aussi Dovah, qui pousse un cri un peu plus puissant que ce qu’il aurait voulu. C’est ça que d’évoluer, on ne contrôle pas encore bien son corps, et encore moins sa voix.

-Pas la peine de nous remercier, on n’allait pas te laisser seule face à ces pokémon. Mais tu exagère, mes pokémon ne sont pas des colosses non plus.
-On en parle de ton Dracolosse, de tes deux Dracaufeu, et de ton Ponyta aussi grand qu’un Galopa ?

L’air blasé de mon frangin veut tout dire, malheureusement pour moi. Bon ok je commence à avoir une sacrée équipe, mais de là à dire que ce sont des colosses…Ils sont un peu bourrins pour certain mais voilà. Enfin je lâche un soupir qui signifie que j’abandonne le débat, arrachant un nouveau sourire à mon double.
D’ailleurs ce dernier reporte pleinement son attention sur Elise, qui fait les présentations proprement pour reprendre ses termes. Mon frère lui sourit, avant de s’incliner légèrement devant elle.

-C’est vrai que nos présentations n’ont pas été faites dans les meilleures conditions, ce n’était pas facile de communiquer dans le corps de nos pokémons. Enchanté Elise, je m’appelle Alone Akabara, et je suis ravi de te revoir dans de meilleures circonstances.

Son timbre de voix sur la fin prête à rire, il a un peu plus mis les formes que nécessaire. J’espère qu’Elise ne le prendra pas mal, mais ça m’étonnerait que ce soit le cas, avec sa bouille d’ange mon frère vexe rarement les gens. Malheureusement je n’ai pas le temps de m’attarder sur leur échange, que le cortège ralentit encore.

-Bon sang qu’est-ce qui se passe encore ? Alone reste avec Elise je vais voir ce qu’il se passe.

Sans attendre sa réponse, je fonce vers Dovah qui m’attrape pour me mettre sur son dos et s’envoler. Il survole le cortège pour aller à l’avant de ce dernier, et je remarque que deux pokémon Normal bloquent le chemin : un Ronflex et un Monaflémit…Si Bruce aurait été là, il aurait été aux anges, mais ce n’est pas le cas. Deux pokémon font face aux flemmards, un Roitiflam aux couleur étranges, accompagné de son dresseur qui est le président du club de rando. Le deuxième pokémon est un Aligatueur rose que je reconnais bien, Ali le fidèle compagnon de Paul.

Je ne vois pas ce dernier aux côtés de son dresseur, mais le pokémon eau se débrouille sans problème, dégageant le Ronflex de la route. Par contre ce qui me fait peur, c’est Josh qui semble vouloir en découdre avec le Monaflémit…Je côtoie souvent celui de mon petit-ami, et je sais que ça fait très mal quand ça attaque. Une attaque perdue et c’est la statue qui risque de prendre chère, voir d’être détruite. Il vaudrait mieux régler ça de manière pacifique, et j’ai une petite idée pour ça.

-Dovah, tu pense pouvoir porter ce Monaflémit tant qu’il paresse ?
-Draaaaacolosse.

Je souris, Dovah semble certain de ses capacités, et je lui fais pleinement confiance. Ali semble en train de parlementer avec le Monaflémit, qui commence à s’endormir à nouveau. C’est le moment, je fais signe à Dovah qui vient de placer au-dessus du pokémon Normal, et qui l’attrape délicatement pour ne pas le réveiller, mais de manière assez ferme pour ne pas le lâcher. Il le soulève et le dépose hors du chemin, qui est désormais libre pour le cortège.

-Bien joué Dovah !
-Draaaa.

Je fais un signe de la main à Ali, avant de retourner auprès de mon double, qui sourit en me voyant arriver. Je descends du dos du pokémon Dragon, le sourire aux lèvres.

-C’est bon c’est réglé ! ça va aller Elise ? Tu as l’air épuisée…Si jamais tu te sens mal, Dovah peut te porter un peu.

Il vient de porter un Monaflémit, ce n’est pas Elise qui risque de l’épuiser.  



Hrp :
Yuna, Alone et Elise papote, quand la route est bloquée Yuna monte sur le dos de Dovah. Ce dernière porte le Monaflémit qui reste et le dégage délicatement de là, libérant la route.
Dovah possède +1 en Recherche avec le souvenir de Lansat, on est à 10 recherche et 10 Duel, obstacle passé.




 
You can never
turn back


Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1293
Points d'Expériences : 698
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
Et voilà. Il avait relevé ce que tu n’avais pas voulu dire, mais ta parole avait dépassé ta pensée. Et nous y revoilà, au moment où tu dois de nouveau t’expliquer, t’excuser. Tu ne pus retenir un soupir alors qu’il s’excusait. Tu passas lentement ta nuque d’une main, réfléchissant à comment rattraper les choses. Finalement, Paul continua de parler, après quelques difficultés. Quoi de plus normal, vu ce que tu venais de dire. Tu voyais très bien ce qu’il pensait, rien qu’avec ses gestes. Tu recommençais à analyser. Tu attendais qu’il finisse de parler, pour espérer arranger les choses. Finalement, ce fut d’abord un soupir qui passa tes lèvres.

« Ce n’est pas ce que je voulais dire… Je n’ai pas réfléchi… »

Encore un soupir. C’était le combientième ? Probablement dans la dizaine, n’est-ce pas ? Tu étais dans une situation délicate. Tu te pinças d’abord les lèvres, tu croisas les bras, et tu te mis en position défensive, de retrait. Par réflexe. Tu te voyais mal revenir quelques minutes avant, dans ces propos mielleux et ces attentions touchantes. Tu haussas lentement les épaules.

« C’est compliqué à expliquer. Je ne dirai pas que je n’ai pas tenu à toi, mais soyons franc… Cette soirée là, on était tous les deux si torchés qu’on se souvient à peine de ce qu’il s’est passé. Et par à peine, je dis bien que je sais et je comprends ce qu’il s’est passé. Et franchement… Si je pouvais y revenir ? J’éviterai que ça arrive. »

Tu croisas tes bras dans l’autre sens. Tu venais probablement d’aggraver les choses. Tu parlais bien plus vite, pour ne pas laisser le temps à Paul de te couper. Là t’étais dans la merde, et ce coup de stress avait un peu de bon, tu te sentais un peu revivre.

« Non pas que ça m’est déplu ou quoi que ce soit… Mais au moins… Être sobre aurait été clairement mieux. Fin… Normal, non ? C’était une situation complexe. Au moins autant qu’avec Henry. Et non, je ne vous compare pas. Ok, c’était peut-être pire dans ce cas selon toi, mais clairement, notre situation était au moins aussi complexe, tu ne peux pas le nier. Entre la soirée avec Josh, mes propres problèmes et ainsi de suite. Et les tiens aussi je pense, ça a pas mal joué sur notre … Influençabilité, disons. Qu’importe. »

Doucement, tu te rouvrais. Tu commenças par décroiser les bras, alors que tu comptais tes propres problèmes sur tes doigts. Tu fixais presque Paul constamment dans les yeux, même si parfois, ton regard dérivait. Encore un soupir passa tes lèvres, mais pour te déstresser.

« Tu n’es pas détestable, loin de là. Et Josh non plus ne l’est pas. C’était une erreur de vous aligner avec deux autres noms qui ont probablement compté pour moi. En fait, personne ne devrait se trouver dans la même phrase qu’Aaron. Aucun ne vous, avec aucun autre. C’est peut-être étrange, mais avec moi c’est toujours unique. Aaron a merdé la veille de notre mariage. Soit. Autant que je le sache maintenant, il m’aura évité des peines. Josh ? Son travail passe avant tout, et je le savais. Il m’a probablement évité des tracas sur le long terme, même en tant qu’amie. Peut-être que se voir le soir de la Saint Valentin était une erreur, vu ce que cette date importe pour moi. Henry ? N’en parlons pas, c’est un Reece, et rien ne justifie ses actes. Cette colloque était une merde du début à la fin, avec ou sans lui. Et enfin. Toi. »

Ton dernier mot fut soupiré, alors que tu tendais presque les bras pour le désigner. Tu venais à ce qui le concernait le plus, pour pas dire uniquement. Tu levas les yeux au ciel un court instant. Cette pause ne dura qu’une ou deux secondes.

« Je ne te demande pas de partir avec les autres… Et je mentirais si je disais que tu n’es qu’une connaissance comme d’autres… Je viens de te raconter tout ma putain de vie, merde, Paul ! C’est pas rien ! »

Tu lâchas un long soupir, tu sentais l’agacement monter. Pas spécialement contre lui, mais contre toi, et contre le monde entier, tu décompressais, voilà tout. Tu n’avais pas l’habitude de lâcher des jurons, mais à certains moments… Tu ne pouvais l’éviter…

« Toute ma putain de vie… Tu t’en rends peut-être pas compte, en fait… C’est genre… Jamais arrivé ? Alors, putain… Ne redis jamais ce que tu viens de dire. Vraiment. Ca me fait chier. … Non pire. Vraiment. J’ai pas les mots. … Ca me blesse. C’est comme dire… »

Tu retins un soupir, tout en cherchant tes propres mots. Les larmes remontaient doucement, et cette fois, ce n’était pas à cause de tes problèmes, mais bien à cause des mots du Noctali.

« C’est comme si tu me disais que ce qu’il s’est passé a été anodin. Que la confiance que je t’accorde n’a pas plus de valeur qu’une autre ? Ou même… Qu’un simple bonjour ? C’est… »

Dernier soupir. Tu passas ta main sur ton visage, essuyant les premières larmes qui se présentaient. Tu articulas un « ‘Fais chier », avant de lever la tête. Tu répétais probablement les mêmes erreurs, mais au point où tu en étais, autant être franche, non ? C’était probablement difficile de s’exprimer lorsqu’on ne connait pas soi-même ses sentiments, n’est-ce pas ?

Tu ressentais à la fois une certaine douleur dans la poitrine, autant qu’un soulagement. Ce qui était sûr, c’est que tu le considérais comme un ami. Tout comme Josh, ou même Henry, lorsque tu avais parlé avec lui. Enfin… Henry, c’était discutable. Etrangement, même Georges était un peu comme un jeune ami à tes yeux. C’était une oreille attentive. Mais Georges… C’était encore différent, il réveillait en toi un semblant d’instinct maternel… Il en allait de même pour Alone. Autant dire que tes possibilités d’évaluations étaient faibles, autant que ces trois hommes n’avaient pas eu de conditions sainement favorables pour que tu en tires quoi que ce soit… Tu te perdais dans tes propres réflexions depuis plusieurs années déjà, à ce sujet.

La discussion s’était très vite envenimée. Et tu n’avais plus rien à dire. Tu avais vidé ton sac, et clairement, tu n’allais pas beaucoup mieux, même si t’exprimer ainsi te permettait de mieux respirer. En cet instant, tu aurais bien voulu retrouver la candeur qu’il y avait eu quelques minutes avant, mais tu te doutais que cela ne dépendait pas que de toi, et tu hésitais. Tes yeux se baissèrent jusqu’à retrouver le réconfort du sol, que tu te mis à fixer, retenant tes propres larmes de rouler sur tes joues.

Tu tendis légèrement le bras pour espérer avoir une réponse positive à ce geste… Ta main tremblait, tu étais bien plus hésitante que tu ne l’avais jamais étais. Tu détestais les engueulades, autant avec des amis que la famille. Tu avais l’impression d’être projetée des années avant, alors que tu n’étais qu’une enfant.

HRP :
Toujours blabla Paul et Aby, parce que mood.
(Petit rappel : L’étape est passée grâce à Yuna qui apport le dernier point en recherche (et avec Ali tout seul on avait déjà 10/10 en duel haha) !)
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Ses premiers mots se voulurent rassurant, bien qu’un poil confus. C’était de ma faute, je l’avais bombardée de questions, elle ne pouvait pas répondre à tout en une fois, mais j’en comprenais qu’elle n’avait pas voulu m’inclure à eux et que ses mots avaient failli dépasser sa pensée, d’où son regard insistant juste après alors qu’elle se rendait compte de son erreur. Elle souffla avant de croiser les bras. Aie, cette position n’augurait rien de bon. Un vent froid semblait tourbillonner entre nous à présent et lorsqu’elle revint à l’explication de la situation… de NOTRE situation, les choses furent difficiles à encaisser. Elle avait parfaitement raison de me dire que ce qui s’était produit à cette soirée et dans ces conditions n’aurait jamais dû arriver. Cependant, ça me consumait de l’intérieur, je ne voulais pas l’entendre dire que c’était une telle erreur et souhaiter cela me faisait sentir mal. En aucun cas, je ne voulais paraître ressembler de près ou de loin à Henry. Je n’avais fait aucune pression sur elle et nous étions tous les deux « torchés », comme elle le disait… Je n’avais pas profité d’elle, mais j’aurais peut-être pu l’éviter… J’aurais pu ne pas accepter de boire pour l’accompagner, être un adulte responsable, l’allonger dans mon lit, la border puis me coucher sur le canapé. J’étais conscient qu’en tant normal, c’est ce qui aurait dû être arrivé, mais je ne pouvais revenir en arrière.

Il m’était impossible aussi de m’exprimer, Aby changeait de position mais gardait le monopole de la parole pour en rajouter une couche. Moi non plus, ça ne m’avait pas déplu… Pour le peu dont je me souvenais et si on omettait le mal de crâne qui avait suivi à cause de l’alcool. Par contre, je ne pouvais pas la laisser dire que notre histoire était équivalente à celle d’Henry. Ce que lui, lui avait fait vivre était si cruel, si immoral, si malsain… La relation que j’entretiens avec Aby serait-elle malsaine ? La verrait-elle ainsi ? Je… NON. En aucun cas cela n’était comparable à Henry, elle se trompait. Mes problèmes personnels ne m’avaient pas influencé contrairement à ce qu’elle racontait. J’avais fait des erreurs à cause d’eux, mais pas avec Aby. Enfin, je ne croyais pas. Lorsque j’avais couché avec Marie, les choses avaient été plus claires : elle avait besoin d’être consolée, j’en avais aussi besoin. Nous nous sommes fait du bien mutuellement. Tant que c’était clair, il n’y avait pas de problème. De même, draguer Kaeko n’avait pas été l’idée la plus fulgurante que j’avais eu juste après ma rupture avec Miriam. Certes, Sirius est mon bro et je voue en lui une confiance aveugle, mais ce soir-là, nous étions des imbéciles. Mais à la Saint Valentin… Je n’attendais rien de cette fille nommée Abygaëlle Keelin rencontrée sur le stand d’un tournoi auquel je participais pour passer le temps. Je n’avais ni cherché à la charmer, ni à me faire apprécier d’elle et elle m’avait même passablement énervé à un moment. Néanmoins, je l’appréciais et les choses s’étaient passées ainsi par un concours de circonstances. Peut-être que son consentement était vicié, mais ce n’était pas mon cas et ça appuyait là où ça faisait mal, à savoir que j’aurais dû me montrer plus responsable à son égard et la consoler aujourd’hui ne rattraperait pas mon impair.

Soutenir le regard d’Aby était devenu compliqué. Je n’arrivais pas à comprendre où elle voulait en venir. Elle accusait et condamnait autant nos actions, qu’elle exprimait son contentement de les avoir vécu. Simplement, elle aurait voulu que ce soit différent ? Pourquoi cela me blessait autant ? Ses soupirs n’aidaient pas à me sentir en confiance, on aurait dit qu’elle était agacée. Au moins, elle avait abaissé la barrière qu’elle avait dressé entre nous et ses bras instiguait une tentative plus propice au dialoguer. Visiblement, elle n’avait mis de point final qu’à l’histoire d’Aaron et pourtant, elle disait que c’était toujours « unique » avec elle. Alors où en était-elle avec nous ? … Eux ? Perturbant. Perturbant que je m’inclue dans cette situation dont je n’étais qu’à l’écoute cinq minutes plus tôt. Maintenant, nous nous retrouvions à mélanger notre courte histoire et notre relation avec celles amoureuses qu’elle avait eu avec ces types. Ce serait me mentir de dire qu’elle ne me plaisait pas, mais y avait-il vraiment plus ? Et surtout, notre relation partait d’une potentielle erreur, donc fallait-il être pessimiste et imaginer qu’elle ne mènerait à rien de bon si nous partions de cette base ? Vu l’ending de chacune de ces histoires, je ne voulais pas reproduire les erreurs de mes paires et devenir un autre salop à ajouter à la liste. De toute façon, je me perdais, elle ne faisait qu’énumérer chacune de nos histoires et leurs défauts majeurs. La nôtre ? Un mauvais jour, un Josh et de l’alcool. Au final, il n’y avait que la partie du tournoi qui était viable et « saine ». J’avais envie de lui dire que je ne regrettais pas notre nuit passée ensemble, qu’elle n’avait pas été faite dans les bonnes conditions mais que ce n’était pas une faute de notre part pour autant.

Quand elle arrive à mon cas, elle resta muette et se contenta de m’indiquer, comme si l’information coulait de source. Pas pour moi. J’aurais apprécié connaître ce qu’elle entendait par-là. En lieu et place, elle m’engueula. Oui, j’avais tendu l’oreille pour elle et j’avais veillé à ne pas la laisser sombrer, mais elle avait besoin d’une épaule sur laquelle pleurait à ce moment-là. J’étais présent et consentant, elle n’avait qu’à se servir. Cependant, elle était en état de faiblesse, comment pourrais-je deviner si elle profitait de la seule épaule qu’on lui ait tendu ou si c’était pour une autre raison ? Elle s’emporta de plus en plus, accélérant dans son débit et enchaînant les « putains » qui ne lui allaient guère. Entendre de telles injures sortir de sa bouche était pratiquement choquant. De là à dire qu’elle était blessée… Comment aurais-je pu deviner sa pensée ? C’était impossible, quand bien même on se serait connus à la perfection. J’aurais aimé être capable de traduire chacun de ses mots, de ses gestes, de ses regards et faire disparaître cette situation embarrassante qui jouait avec nos émotions diverses. Et maintenant… Oui, maintenant… Elle revenait sur ce qu’elle avait dit, prodiguant que ce qui s’était produit n’était pas rien pour elle. Non, tu te trompais Aby. Pour moi non plus, ce n’était pas rien. Ce n’était pas comme un bonjour. Ce genre de choses n’était jamais anodin. Ce genre de choses n’était jamais un hasard. Il y avait une histoire, des sentiments ou des ressentiments. Quelque chose, un lien fort qu’il soit positif ou négatif. En l’occurrence, ça semblait assez clair…

Et WOW ! Elle en avait enfin terminé. Double WOW ! Qu’est-ce que j’allais dire à présent ? J’avais enduré son monologue du début à la fin, me retrouvant face à un mur de questions toujours plus immense. Ses bords m’apparaissaient comme infranchissables. Pour autant… Je n’étais pas obligé de l’escalader. Que se passerait-il si je fonçais au travers ? Si je cassais tout ? Si au lieu de parler, j’agissais ? C’était la pensée qui m’obsédait l’esprit, tandis que je voyais sa main tremblante se dresser. Cette fois-ci, elle avait masqué son visage. Je ne pouvais tenter de lire dans son regard ce que ce geste signifiait mais j’avais l’espoir de le comprendre.

Je fis un petit pas vers l’avant et mes doigts rencontrèrent les siens. Ils cherchèrent naturellement à s’entremêler, à fusionner, à ne faire qu’un. Est-ce que j’étais certain de la direction que nous prenions ? Étais-je certain de savoir si c’était ce qu’elle voulait ? La réponse à toutes ces questions était non. Mais je tentais. Je brisais le mur pour l’inconnu… Pour elle.

De mon autre main, je vins lui appliquer une petite tape sur la tête.

- Baka.

Puis je la faisais descendre le long de son visage. Ma prothèse ne me permettait pas de ressentir ce contact, mais le simple fait de la visualiser, me mettait du baume au cœur.

- C’est pas grave. Qu’elle que soit la forme de notre relation, je ne regrette rien de ce qui s’est passé… et je… Je serais prêt à essayer de retenter l’expérience mais en bonne et due forme. Je retirais ma main de son visage pour venir me gratter le menton. Et je ne parle pas forcément de sexe, je veux dire… passer du temps ensemble… tous les deux. Est-ce que ça te dirait ?

Son teint maladif avait déjà disparu. J’aurais même dit qu’il était devenu quasiment rosé sur les pommettes, chose rare chez la jeune femme de porcelaine. Un sourire qui se voulait bienveillant vint s’afficher sur mon visage et ma seconde main chercha sa taille, tandis que j’amorçais un rapprochement.

- Est-ce que je peux ?


HRP :
Bon ok, on n'est plus vraiment sur de la conversation tongue


Moodboard :
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1293
Points d'Expériences : 698
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
Tu avais monopolisé la parole pendant de longues minutes, certainement. Paul voulait s’exprimer, ça se voyait sur son visage… Tu ne savais pas s’il était patient ou s’il avait simplement abandonné, mais il te laissa parler tout du long. Et ce fut bien long…

Lorsque le silence retomba, il ne sut pas quoi dire. Quoi de plus normal, tu venais de bâtir un mur, et un fossé, entre vous, en vidant un sac trop plein depuis sept mois, si ce n’est plus. Il ne l’avait pas mérité, mais il avait eu la malchance d’être au mauvais endroit, au mauvais moment… Et de t’avoir tendu la main.

En parlant de ça, la tienne que tu tendais faiblement aurait pu être un signe ignoré. C’était une tentative désespérée de t’excuser après une discussion aussi épineuse que celle-là. Pardon, un monologue. Tu allais abandonner, lorsqu’un contact se fit sentir au bout de tes doigts. Tu sursautas légèrement, d’ailleurs. Tout ce dont tu eus le droit fut une tape sur la tête, et un seul mot. Un mot qui te fit expirer longuement. Tu étais soulagée. D’un côté, tu avais l’impression que l’intensité de cette… Dispute ? Avait rajouté un peu de douceur à la situation actuelle… Tu te trompais peut-être, mais tu avais l’impression que quelque chose avait changé. A cause de ton geste ? De tes mots ? Tu ne savais pas.

Est-ce qu’il était en train de dire ce que tu pensais qu’il disait ? Tu étais partagée entre la surprise et l’incompréhension, légèrement. Tu hésitas, tu essayais d’intégrer les informations qu’il donnait. Pas facile de réveiller une partie de son cerveau inutilisée depuis sept longs mois… Tu ne savais pas quoi répondre, tu haussas doucement les épaules. Tu le laissais faire… Puis vint une question, probablement la dernière, mais la plus douce. Encore un haussement d’épaules de ta part. Puis tu soufflas :

« Tu n'essayerai pas de profiter d'une femme démunie, tout de même… ? »

Si le ton avait eu l’air sérieux pendant un court instant, tu laissas échapper un rire léger et franc. Il avait réussi à te remonter un peu le moral. En guise de réponse à sa question, tu te contentas de caler ta tête contre lui, comme tout à l’heure. Tu n’étais pas en mesure de réfléchir franchement, et de toute façon, ce n’était pas des choses à prendre à la légère, surtout après en avoir appris un peu plu sur le Noctali. Tu laissas quelques secondes passer, avant de reprendre la parole.

« Faire les choses dans l’ordre… Pour une fois, ce ne serait pas de refus… Commencer par se connaître, d’abord… Se voir de temps à autre en toute innocence… Devenir vraiment… Amis… ? Ce n’est peut-être pas le bon mot… Et je… »

Tu soupiras tout en te détendant un peu plus. Tu inspiras ensuite longuement, avant de soupirer une fois de plus, avec quelques mots :

« Je ne peux rien promettre. Tout ça me semble compliqué. »

Tu voyais ce que tu voulais dire, et c’est tout ce qui importait. Même si lui ne comprenait pas ce qui était compliqué, ce n’était pas très important. Tu te délogeas un court instant et tu déposas un baiser sur la joue du Noctali, tout en ajoutant à son oreille :

« Du coup… C’est tout ce que tu auras le droit… Pour l’instant… »

Vous aviez probablement passé que quelques minutes, à vous isoler des autres et du monde... Tu n'avais pas remarqué que le problème avait été réglé par les autres, et que Kaia entreprenait de revenir doucement, après avoir aidé un Dracolosse à déplacer, avec précision et en faisant attention, le Monaflémit endormi. Elle avait probablement fait quelques rencontre et échangé avec d'autres pokémons. Elle en avait rarement l'occasion et elle prenait son temps.

HRP :
Toujours blabla Paul et Aby, parce que mood, mais je pense qu'on arrive à la fin, haha.
(Petit rappel : L’étape est passée grâce à Yuna qui apport le dernier point en recherche (et avec Ali tout seul on avait déjà 10/10 en duel haha) !)
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Isadora de Mérode
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8437-isadora-de-merode-she-s-a-maniac-on-the-floor
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8440-isadora-de-merode
Icon : Dancing's not a crime ♥
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Kalos
Âge : 22 ans
Niveau : 6
Jetons : 388
Points d'Expériences : 67
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
pokemon
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
Isadora de Mérode
est un Adulte Petit rat de l'Opéra





Fabuleuse Escale

Event


Alors qu'Isadora conversait avec la jeune femme, une grande silhouette drapée dans un long manteau les accosta. En un instant, les yeux perçants de la danseuse le scannèrent du haut vers le bas. Il était beau, à n'en pas douter, avec son visage taillé à la serpe, ses yeux d'un bleu de pierre précieuse, sa haute stature et son air conquérant.
Mais derrière ce vernis de beauté et de bonnes manières, il y avait autre chose.
Il ne fallut pas longtemps à la blonde pour noter les cernes sous ses yeux aux paupières tombantes, qui trahissaient des nuits courtes et sans aucun doute animées. Ni le tremblement léger de ses mains ainsi que les légères traces jaunes entre l'index et le majeur, signes manifestes d'une addiction au tabac qui ne devait pas dater d'hier.

Ses vêtements également, attirèrent son attention. Isadora avait suffisamment vécu dans le luxe indécent de la noblesse d'Illumis pour reconnaître la qualité des atours de ses interlocuteurs. Ils étaient incroyablement bien coupés et flattaient sa silhouette avec élégance. Mais elle nota également que le tissus s'élimait tout doucement aux manches et aux coudes. Les fils des coutures, également, semblaient irréguliers et mal rentrés à certains endroits. Cet homme avait indéniablement le sens du goût et prêtait grand soin à son apparence mais ne semblait pas avoir les moyens pour s'offrir les meilleurs couturiers, ou du prêt à porter très haut de gamme. L'ensemble restait honorable et pouvait faire illusion chez n'importe qui de moins attaché aux détails. Mais pas pour elle.

Aucun doute possible, elle avait en fasse d'elle quelqu'un d'une extraction inférieure à la sienne, mais qui avait tout à fait compris les codes et les manières des puissants. Ce devait être un homme opiniâtre et sans aucun doute puissant. Probablement dangereux aussi.

Il adressa quelques mots à Ilea avant de se tourner vers elle, sans même chercher à se présenter officiellement. Le manque de politesse élémentaire de l'homme d'affaires qui n'a pas de temps à perdre en protocole et qui pense que tout lui est dû. Rien de surprenant jusqu'ici.

Elle haussa cependant les sourcils à la phrase qu'il prononça. Tout d'abord, à la façon dont il lui proposait du travail, de but en blanc. La seconde, ce fut son nom. Reece. Une famille dont elle avait entendu parler sur l'île. Une famille de la nuit, qui semblait liée à des affaires plus ou moins mystérieuses qui se déroulaient ici. De là à parler de mafia, il n'y avait qu'un pas. Et un pas qu'elle était prête à franchir sans aucune hésitation. Si les hommes qui avaient fait tremper son frère dans des affaires louches étaient ici, ils devaient forcément avoir des liens avec cette famille.

- Eh bien, si je m'attendais à une telle offre de but en blanc... Vous me flattez, Mr Reece. Elle lui décocha un sourire.

Elle le laissa adresser à nouveau la parole à Ilea. Ces deux là semblaient bien se connaître. Arceus que cette île était petite ! Elle laissa son regard divaguer de visage en visage jusqu'à-ce qu'une nouvelle question de l'homme en pardessus ne la sorte de ses pensées. Elle attrapa son Couaneton qui semblait peu rassurée par le Pyrax qui lui voletait autour.

- La plupart de mes élèves du jour sont ici, à la procession... Étant nouvellement arrivée sur l'île, je me suis dit que j'allais en profiter pour m'inspirer de ses coutumes afin de mieux comprendre les habitants. Jusqu'ici, je trouve l'expérience... La danseuse balaya du regard la scène de bataille qui s'exposait dans la clairière, alors que les derniers Capumains étaient poussés dans leurs retranchements par des élèves toujours plus prompts à jouer de l'intimidation. ... Pour le moins surprenante.

Le sentier enfin dégagé, ils purent reprendre l'ascension. Le soleil de l'après midi jouait dans ses cheveux de blé alors que ses yeux d'or scrutaient l'homme étrange.




Dernière édition par Isadora de Mérode le Dim 8 Nov - 13:50, édité 1 fois
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Un éclat de surprise illumina mon regard avant d’être balayé par un rire sur le joli minois de la demoiselle. En réponse, mes tracas s’évanouirent et mes paupières s’abaissèrent doucement, tandis que dans un second temps je ne pus réprimer un sourire. J’aurais parié qu’elle ferait cette réflexion, car c’était la première qui m’était venue à l’esprit. J’avais failli l’ajouter à ma demande, histoire de ne pas laisser de place au malentendu, mais avais rapidement changé d’avis, convenant que c’était moins « romantique ». C’était idiot, je le savais. Il n’y avait rien de véritablement romantique dans tout ça. Après tout, nous nous connaissions principalement par nos problèmes et vite fait par ce que nous avions partagé sur une demi-journée.

Je rouvrais les yeux et la fixais, taquin.

- Je vérifiais que tu avais repris du poil de la bête.

Puis elle se colla contre moi. Cette fois-ci, il n’y avait aucun malheur à combler, il s’agissait d’un câlin tout ce qu’il y a de plus naturel. Je n’osais cependant trop l’enserrer, comme si elle était devenue une petite chose fragile qui fondrait comme Bekaglaçon au soleil si j’exerçais une trop forte étreinte dessus. Elle en vint ensuite aux choses sérieuses. J’avais déjà une idée préconçue de sa réponse à en juger ses actions, toutefois j’étais stressé parce que je ne l’avais pas entendue dire. De plus, cette situation était un peu particulière car nous étions rentrés dans une phase de rapprochement aussi soudaine qu’imprévue. Une part de moi se demandait si c’était nos cœurs qui parlaient ou si les événements nous influençaient tel qu’elle l’insinuait pour notre précédente soirée.

Sans rompre le contact, elle m’informa ne pas vouloir brûler les étapes. C’était compréhensible étant donné ses dernières mésaventures. Qui plus est, cela allait dans le sens de ce que je proposais, à savoir passer du temps ensemble et voir si les choses continuaient d’évoluer dans ce sens ou non. Certes… J’avais peut-être été un peu plus direct que ça à la fin… Mais aurait-elle compris si je ne l’avais pas fait ? Si je n’avais pas tenté ce qui me semblait évident ? Amis n’était sans doute pas le bon mot pour définir la phase dans laquelle nous allions entrer, mais pour le moment ça me suffisait car je n’en voyais d’autres mieux convenir. Je notais, non pas sans un sourire, le nombre de fois où elle était capable de soupirer au cours d’une conversation. Cela devait se compter en une dizaine haha.

- Ne promets rien… ça me convient pour l'instant.

Compliqué… Ce n’était peut-être pas non plus le mot idéal. C’était juste… Ok, de son côté les choses ne devaient pas être aussi évidente que du mien. Je n’avais aucune attache en dehors de ma fille et j’avais la chance que sa mère ait décidé de s’en occuper majoritairement pour que je puisse étudier correctement. Je me mordis la lèvre en pensant à Miriam. Trouverait-elle mal que je cherche à me remettre sérieusement en couple ? Pff… Sirius serait là, il me dirait que je ne devais pas me soucier de son avis. Après ce qu’elle avait fait, elle n’avait aucun droit de jugement sur ma vie personnelle tant que je respectais ma part du contrat avec la petite.

M’extirpant de mes pensées, Aby vint loger sur la pointe des pieds un petit bisou sur ma joue qui rougit aussitôt. Ok… Ça, je ne m’y attendais pas. Je n’eus pas plus de réponse à lui donner qu’un regard perturbé et un sourire qui en disait long sur l’effet du baiser. Du coin de l’œil, j’aperçus Ali et Kaia revenir leur tâche accomplie. C’était le timing parfait pour que je n’ai pas besoin d’en dire plus sur le sujet. Je glissais mon regard d’Aby vers les Pokémon.

- Ils reviennent, la voie est libre. Nous ferions bien de nous remettre en marche, on ne devrait plus être loin du sommet.

J’attendais quelques secondes son retour et celui de nos Pokémon, puis me remis à gravir la montagne. Ces minutes de discussion, aussi éprouvantes aient-elles pu être, m’avaient ressourcé. J’avais l’impression de grimper de nouveau comme dans les premiers mètres de l’ascension, cependant j’avais cette fois-ci la joie d’être accompagné par Aby. Pour cela, je ne pouvais retourner au sein du groupe de randonnée. Il existait un risque trop grand que Josh réapparaisse une fois qu’il en aurait terminé avec Kaeko et le gamin, et ce n’était pas très malin de mêler Aby nouvellement restaurée à l’un des facteurs de son mal-être. Ou plutôt, ça risquait d’être trop tôt. Ne connaissant pas le rythme de marche d’Aby, je veillais aussi à me caler sur son pas, histoire de ne créer aucun écart entre nous. C’était aussi le bon moment pour faire plus ample connaissance.

- Tu m’as parlé de ton travail tout à l’heure, mais tu ne m’as jamais dit en quoi il consistait. Ce serait pas mal de commencer par les bases haha.


HRP :
Toujours les mêmes qui blablatent.
Puis ils reprennent la marche !


Moodboard :
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1293
Points d'Expériences : 698
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
Vous étiez tombé d’accord, entre quelques petites phrases taquines, des tentatives de détendre l’atmosphère, certainement. L’essentiel, c’était qu’il n’y avait plus aucun malentendu dans vos propos ni vos gestes. Le simple fait de l’entendre agréer tes propres paroles suffit à te rassurer.

Contrairement à ce que tu imaginais, le baiser que tu venais de déposer, aussi simple et innocent qu’il fut, perturba le Noctali. Cela te fit doucement sourire. Paul restait quand même plus jeune que toi, l’air de rien, et son côté encore un peu immature se faisait ressentir parfois, tu l’avais remarqué pendant le tournoi.

Tu n’eus pas le temps de commenter ce que tu venais de voir, Paul te signala que les pokémons revenaient. Argh. Tu eus probablement le pire réflexe du monde, tu t’éloignas brusquement du Noctali, comme une enfant prise en flagrant délit par ses parents. Kaia revint, un léger sourire au lèvres et un air toujours aussi naïf. Tu hochas la tête à ce que Paul venait de dire. C’était l’heure de se remettre en route.

Le début fut un peu lent. A vrai dire, tu étais encore un peu mal à l’aise, et ta Muplodocus monopolisait un peu l’espace avec son énorme derrière visqueux. Non pas que cela te gêne, mais voilà. Elle commença à tenter de discuter avec toi à coup de « Muplo », sans que tu ne comprennes quoi que ce soit. Tu réprimas un soupir avant de lui sourire, ce qui la perturba. Elle dévisagea Paul avec un air méfiant, et exprima un large sourire, comme si elle venait de comprendre ce qu’il s’était passé. Elle ne comptait pas te laisser d’espace, et se contentait de marcher à ta vitesse, à une extrémité de votre petit duo… Ehm… Quatuor avec elle… Et Ali aussi.

Tu te callais doucement sur le rythme de toute cette petite procession, pour ne pas finir derrière. Tu avais repris un peu du poil de la bête, même si tes propres pensées te rongeaient encore, quelque part dans un coin de ta tête. Le Noctali te suivait toujours, pour ne pas dire que vous marchiez l’un à côté de l’autre comme de bons amis de longue date… Ou tout autre relation plus ou moins proche. Il entama même une nouvelle discussion tout en marchant. Il avait bien raison, vous n’aviez jamais vraiment fait connaissance. Tu haussas les épaules.

« Je suis éco-étho-biologiste. C’est un mot un peu compliqué juste pour dire que j’observe les pokémons, leur environnement et les interactions qu’ils ont entre eux… Autant dans les types que la météo, les espèces, et tout le tralala qui va avec. Une scientifique, en somme. »

Tu affichas un léger sourire. Une scientifique débordée en ce moment, tu ne pouvais le nier. Cette situation te tracassait de bien des manières. Entre ton projet personnel, tes travaux à finir, ton départ à annoncer… Et si cela ne fonctionnait pas… ? Au-delà de ça, cela faisait une petite année bientôt que tu étais à Adala, et tu les abandonnais déjà… Quelle horrible collègue tu faisais… Mais ce projet avait bien plus de valeur que simplement un travail… Tu aurais aimé pouvoir compiler les deux… Continuer de travailler au laboratoire avec eux… Et avoir ta propre pension… Mais était-ce seulement possible ? Un soupir s’échappa de tes lèvres, avant même que tu aies pu le retenir. Tout était compliqué en ce moment, et cela t’agaçait… Tout ça partait de Kali, et ton incompétence à lui trouver une simple pierre… Ta Muplodocus haussa lentement les épaules à ton soupir, et se retint de poser sa patte gluante sur tes vêtements, que tu ne changerais pas avant d’être rentrée : il ne fallait pas te salir plus que ce que les aléas de cette journée avaient prévu. En revanche, elle eut un regard vers l’arrière, puis l’avant, puis Ali et Paul, et finalement, elle haussa de nouveau les épaules. Tu étais un peu plus joyeuse, déjà, et ça lui suffisait… En un sens… Pour l’instant.

HRP :
Sortez les confettis ! Ils ont terminé ! Du coup, ils marchent de nouveau (pour le club \o/) tout en discutant. Kaia est revenu auprès d'Aby pour pas se perdre.

(Petit rappel : L’étape est passée grâce à Yuna qui apport le dernier point en recherche (et avec Ali tout seul on avait déjà 10/10 en duel haha) !)
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Potiron
http://pokemoncommunity.forumactif.org
http://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2641
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
Potiron
est un Annonceur
Event #3.5
Fabuleuse escale
Lente mais certaine.

C’est ainsi que se prolongera l’ascension. Les deux mastodontes écartés, le plus dur de la montée se retrouve derrière vous. Un pas assuré et un rythme soutenu ne sont alors plus que la seule clé vers la réussite de cette opération.

Les quelques Pokémon sauvages que vous croiserez éviteront tout contact. Peut-être regagnent-ils  leur tanière en vue de la nuit proche ? Car en effet, le soleil décline. Progressivement. Et avec son départ, et la montée en altitude, le froid décide tranquillement de se joindre à votre marche. A force de monter et de buter sur ce chemin tortueux, la fatigue gagne peu à peu vos membres, mais le groupe tient bon. Et puis, vous n’êtes pas les plus à plaindre : certains d’entre-vous portent avec eux de lourdes charges. Un relai est même parfois nécessaire, et ce n’est qu’avec cette cohésion de groupe que l’acheminement de la statue peut s’accomplir.

Et elle se fait.

La nuit est pratiquement là quand vous atteignez, triomphants, le plateau tout en haut de la montagne. Au loin, ne reste qu’un fin trait de lumière prêt à se noyer dans l’océan.

Une vaste étendue de terre surplombant l’île, et apte à tous vos accueillir. Pour la quasi-totalité d’entre vous, ce décor vous est inconnu. La seule herbe rase qui le recouvre ne saurait attiser votre curiosité, à contrario de ce petit totem, tout au bout du plateau. Taillé dans un vieux bois, et de la forme d’une étrange spirale, le petit creux en son centre servirait à accueillir les récompenses pour les lauréats de l’Épreuve du Doyen. Ce soir, il est résolument vide, mais peut-être que si vous décidiez de vous lancer à l’aventure en solo… ?

Du reste, c’est Adala tout entier qui se révèle à vous. Les immeubles de Nuevo, les infrastructures de la Pokémon Community, le Château de Malnova, l’Observatoire, et même le Zoo… Difficile de se dissimuler de ceux qui contemplent l’île depuis son plus haut sommet. Au cœur de sa forêt, vous discernez même le Lac Keldeo ; bien que l’obscurité grandissante rend de plus en plus difficile l’observation.

Sous les ordres de Juliet, les Mackogneur déposent leur charge. Tout un groupe d’individu s’attelle ensuite autour, pour sa mise en place, tandis que le contenu des charrettes est distribué aux marcheurs.

« -Dispersez-vous, en prenant garde à ne pas vous bousculer. La pente est raide, donc évitez d’approcher les bords du plateau. La restitution définitive de la statue à la montagne est imminente, tenez-vous prêts ! »

Aux aguets, Piou écarte ses ailes et lance un roucoulement de ralliement.

Fonctionnement
• Vous avez atteint le sommet ! Les derniers préparatifs sont en cours et la conclusion de cette aventure est imminente. Vous pouvez décrire votre arrivée tout là-haut, et notamment, la vision que vous avez de l’île depuis là-haut.

• Ce post sert simplement de transition entre l’ascension et le dénouement final. Félicitation pour avoir passé tous les obstacles ! La dernière intervention PNJ aura lieu la semaine prochaine, le 15 Novembre.
Josh Aéris
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1083
Points d'Expériences : 1155
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Fabuleuse escale

Event

Les évènements se tarissent finalement, un soupire passe tes lèvres, le genre impressionné puisque les efforts conjugués de tous pokémons semblent porter leurs fruits. L’immense Aligatueur rose semble gérer seul le Ronflex ce qui est plutôt impressionnant. Difficile d’imaginer qu’un tel pokémon existe, une musculature endurcit, une endurance à toute épreuve… Ali est vraiment puissant, ça veut dire que Paul doit traîner dans le coin non ? Tu te retournes un bref moment et tombe sur une scène assez spéciale… Abygaëlle et Paul lovés ensembles, tu tiques, ton ventre se serre. C’est pas que tu es jaloux de la scène, la scientifique fait c’qu’elle veut, elle ne t’a jamais répondu lorsque tu es parti et revenu de mission. En fait c’est le remords qui vient planter ses dents dans ton petit coeur meurtri d’un quatorze février qui a encore une fois détruit tant d’espoirs et de possibilités. Tu soupires une nouvelle fois, tu veux pas t’prendre la tête avec ça, tu ne veux pas t’infliger ça maintenant. T’as d’autres trucs chelous à gérer, c’pas tes affaires, Aby t’as éjecté de sa vie sûrement à cause de la Saint-Valentin.

Alors pourquoi tu dis que t’en a rien à foutre alors que t’as encore le turbo seum ?

Heureusement que Ringabel n’est pas là. Au lieu de ça, c’est Hel qui vient te prendre dans ses bras pour te donner de bonnes ondes, consciente qu’il s’agit d’une mine bien triste à ton visage, elle te souffle un peu dessus pour te motiver à partir faire la fin du trajet. Les adhérant ont besoin de toi, tu ne peux pas les laisser tomber. Un rictus aux lèvres, tu te tournes de sorte à ne pas avoir Paul et Aby en visuel :

-PELERINS ! LE SOMMET EST PROCHE ! ON AVANCE ! EN RYTHME !

Ta Roitiflam est partie vers l’avant, tu progresses non loin en tapotant dans le dos de celles et ceux qui commencent à fatiguer. Le corps et l’esprit sont mis à rude épreuve, mais pour autant, il ne faut pas se refuser à y aller avec le coeur vaillant. Il en faut plus pour craquer sous la fatigue, c’est dans tes derniers retranchements que tu sauras trouver le salut et la volonté de t’en sortir.

La nuit berce doucement le soleil en s’installant à sa place, le laissant au repos jusqu’à l’aube prochaine. Un rictus aux lèvres tu profites du panorama en arrivant là-haut. Les lumières parsèment l’océan bleuâtre devant vous. On distingue sans peine les différents grands bâtiments de l’île, les points d’intérêts, les lieux remarquable, un lieu formidable. Il faudra que tu partes à l’épreuve de la montagne prochainement.

Un pas après l’autre, les gens te rejoignent, un pas après l’autre, tu arrives au pont culminant, laissant exploser un océan visuel de saveur nocturnes. Difficile de te passer d’un tel paysage, tu es bien heureux de ce que tu observes.

Non loin se rapproche un jeune homme avec une Galopa visiblement épuisé, c’est avec un geste amical que tu sors ta dernière grosse gourde d’eau que tu tends au jeune homme.

-Tenez, vous et votre Galopa semblez fatigués, hydratez-vous pour éviter les courbatures demain, ça serait dommage de grincer des dents avant le lit ! Un petit rire franc passe tes lèvres alors que ta Roitiflam violacée d’avance vers toi et le jeune homme. Josh Aéris, enchanté, et voici Hel ! Buvez tant que vous voudrez !



© BBDragon



Résumé :
- Fin du combat avec Ronflex
-Josh remarque cette proximité Aby / Paul mais ferme sa gueule.
-Josh motive les membres de l'association à donner le pas, à marcher en rythme! La fin est proche!
-Arrivé au sommet, Josh propose de l'eau en gourde à Samaël et sa Galopa.


Le militaire s'exprime en D46100


Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_454_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_545_EB Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_042_LGPE Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_406_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_848_EB
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Gallade_sprite_2 Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_768_EB Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_074_Alola_LGPE Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Hel
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_302_EB
Samaël Kalisher
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9066-samael-kalisher#91633
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9071-samael-kalisher-adulte
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Vufu
Taille de l'équipe : 3/3
Région d'origine : Alola
Âge : 19 ans
Niveau : 4
Jetons : 0
Points d'Expériences : 44
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Vufu
3/3
Alola
19 ans
4
0
44
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Vufu
3/3
Alola
19 ans
4
0
44
Samaël Kalisher
est un Adulte Stagiaire en Archéologie
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
Tu n’avais été littéralement d’aucune aide, mais qu’importe. Inaya était épuisée, mais comblée, par ce remue-ménage, si bien que lorsque le Ronflex et le Monaflémit se présentèrent pour vous barrer la route lassement, elle ne réagit pas. La Galopa resta à tes côtés et souffla bruyamment. La fatigue… Elle disparaitrait rapidement. En tout cas, pour t’en servir de monture en cas de grosse flemme, c’était loupé, mon gars.

Tu ne savais pas depuis combien de temps tu traînais, à suivre inlassablement un groupe que tu n’avais pas choisi. Putain, tu aurais dû t’arrêter et flemmarder dans un coin… Mais si ton mentor te posait des questions… Argh, tu préférais ne pas y penser. Il te foutrait à la porte, c’est sûr. Et tu ne voulais pas rentrer chez toi, à Poni, ni retourner sur scène, paré de paillettes et de couleurs… Brrrr… Horrible expérience.

En plus de la nuit tombante, et de la fatigue, le froid fit son entrée dans votre randonnée. Autant dire qu’au début, tu t’en foutais, mais lorsque l’air que tu expirais commença à former des nuages de condensation, tu grognas.

« Eh, Inaya, pourquoi t’es pas un type feu ? Ce s’rait utile tu penses pas ? »

La Galopa de Galar cessa sa marche et te dévisagea avant de te donner un coup de sabot… Dans le ventre. Certes, elle n’y était pas allée fort, mais cela suffit à te foutre à genoux. Putain de pokémon insolent. Tu grommelas avant de te relever… Au moins, elle avait daigné t’attendre, cette fois. Tu levas les yeux au ciel avant de reprendre ta route en silence.

Lorsque tu arrivas en haut, tu te jetas presque sur le premier rocher qui pouvait accueillir ton royal derrière. Tu pus observer le coucher de soleil. Worth it ? Pas du tout. Mais il fallait avouer que c’était beau. Tu affichas un léger sourire, tout en essayant de reprendre ta respiration : Inaya avait coupé ton rythme et tu étais cassé, autant qu’elle, qui vint se coucher à côté de toi. Le panorama était intéressant. Pour toi, qui venait d’arriver, c’était une bonne occasion de repérer des lieux intéressants. Pas con, le vieux.

Tu étais prêt à piquer un somme lorsque quelqu’un te dérangea. Ouf, au moins, c’était pas un de ces gosses. Tu relevas la tête alors qu’il te parla. Un grand aux cheveux blancs. Mh. Il te tendait de l’eau visiblement. Tu la saisis un peu brusquement, avant de l’ouvrir pour donner de l’eau à ton pokémon.

« Merci. »

Il fit un commentaires sur les courbatures que tu risquais d’avoir demain, et les compara avec… Les grincement d’un lit ? Ca n’avait rien de déplacé hein, mais tu ne pus t’empêcher de relever cette allusion.

« Mh... Kinky… »

Tu affichas un léger sourire, un rire s’échappa presque de tes lèvres : si tu n’étais pas totalement épuisé par cette ascension, tu aurais bien ri. Alors qu’il se présenta, tu portas un bras à ton ventre : visiblement, Inaya avit frappé un peu fort, et c’était déjà douloureux. Bleu en approche. Le vieux aurait du travail quand tu rentrerais.

Un coup d’œil à Inaya suffit. Elle avait terminé de boire, tu portas la gourde à tes lèvres, sans craindre d’avoir des poils de Galopa dans la gorge. Tu la vidas presque entièrement d’une traite, malgré la douleur à tes abdos. Sale pokémon. Tu repris ta respiration brusquement, manquant de t’étouffer, avant de répondre à ce… Josh.

« Samaël Kalisher, je viens d’arriver, et cette peste, là, c’est Inaya. »

HRP :
Samaël se fait une montée solo,
Inaya lui fout un coup de sabot dans le bide parce qu’il est relou, mais Samaël n’a rien (il se casse la figure mais c’est ok)
En haut, il rencontre Josh et tape la discut avec, tout en s’étant assis sur un rocher.
(c) Apomenon




Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #C7302F
Georges A. Nevinost
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8955-605-georges-a-nevinost-deus-vult-termine-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8967-georges-a-nevinost-noctali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 640
Points d'Expériences : 225
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
2
Sinnoh
14 ans
14
640
225
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
2
Sinnoh
14 ans
14
640
225
Georges A. Nevinost
est un Pokeathlète Médecin


Fabuleuse escale

Event



Les Capumains écartés, tu pourrais penser que c’est la fin Georges, hélas, non, vous n’êtes qu’au milieu de vos peines, avec Hrabrost qui maintenant vole au-dessus de toi. Il est beau et majestueux, tu es heureux de le savoir capable de braver ses peurs, c’est une phase d’éveil, soyons sincères. Ainsi, la congrégation reprend sa route paisiblement, tu abandonnes Gwen et Dakoy après quelques petits échanges, tu as hâtes de progresser ! Tu es enjoués, motivé, ta lanterne à la main, pourtant, tu t’arrêtes bien vite pour aider un homme qui a vu son Zigzaton blessé par les Capumains, ton devoir de médecin entre en jeu, c’est donc à toi de prendre un peu de temps pour prodiguer les premiers soins et une prière. L’homme est un quarantenaire qui est surpris par la douceur et la courtoisie dont tu fais preuve.

Maintenant à l’arrière, tu cours en montée, faisant abstraction de la fatigue, Hrabrost souffle dans ton dos pour pousser quelques petits piaillements joyeux, un doux moment de bonheur que tu es heureux de partager avec lui !

Pourtant.

Une chevelure d’un blanc pur et immaculé attire ton attention sur le côté, un peu en retrait pendant que l’avant de la congrégation dégage la voie de deux immenses pokémonses tu remarques Abygaëlle, la jeune femme a perdu son tendre sourire passé et se trouve proche de Paul. Tu ne le connais pas vraiment, mais tu sais qu’il est un homme très important dans l’académie, un modèle de droiture et de noblesse d’âme ! Alors pourquoi ont-il cette mine ambigüe, pourquoi n’arrives-tu pas à savoir s’ils sont tristes où heureux ensembles ? Tu décides d’aller à eux, du Georges tout craché !

-Mademoiselle Abygaëlle !

Ta Laporeille dans les bras, celle-ci préfères sauter sur le dos d’Hrabrost pour te laisser courir plus vite, en arrivant à sa hauteur, tu déposes la lanterne en faisant un petit signe de bénédiction.

-J’ai aperçu avec émerveillement la blancheur immaculée et pure de votre chevelure et je me suis dis que je ne pouvais vous ignorer ! Mais c’est une réelle blessure que d’observer votre mine déconfite, je ne veux pas que vous perdiez ce sourire au bord de Gratia mademoiselle Abygaëlle ! Il n’y a nul besoin de voir les couleurs pour voir que votre coeur se teinte de gris et ce n’est pas ce que vous méritez ! Vous savez que je suis volontiers disposé à discuter et absorber toute votre peine autour d’un gateau au yahourt ! Hélas, je n’en ai pas avec moi ! J’aurai dû en prévoir, je suis désolé !

Tu te rends compte que tu tiens une longue tirade et de ta petite taille tu observes le grand Stratège et tu ne sais plus que dire d’un coup.

-Bonjour Paul, j'espère que vous baignez dans la sagesse des trois pokémons des lacs aujourd'hui! Tu te tournes vers AbygaëlleAh, bah, vous voyez ! Quand je vous parlez du stratège au grand Aligatueur rose ! C’est lui ! Je note que vous êtes en excellente compagnie, mais n’hésitez pas à me contacter ! Arceus m’a offert le don de m’abreuver de la peine d’autrui pour irradier de bonheur les autres en échange ! Je, je ne vous dérange pas plus longtemps ! Je suis heureux de voir que vous êtes là, vous avez illuminé ma soirée ! Ne laissez jamais votre éclat se tarir, Arceus n’en serait pas ravis !

Tu étais si inquiet et surpris de la voir que ton propos semble diffus, Pourtant ton Roucoups, comme toujours s’est posé sur ta tête, cette fois il arrive à hauteur de visage d’Abygaëlle, le temps de discuter il est là, il regarde l’adulte avec une mine inquiète. Lorsque tu finis de parler, petit homme, il s’envole et tu prends dans tes bras Abygaëlle avec toute la douceur du monde dans une douce étreinte que tu aimes donner, il paraît que les câlins aident psychologiquement à la santé des gens.

En partant, tu as un sourire aux lèvres, ta grande lampe à la main tu conclus.

-Prenez soin de vous mademoiselle Abygaëlle ! Je vous parlerais de l’évolution de Hrabrost et l’arrivée de Pravda ! Vous verrez la vie est belle sous l’auspice bénite d’Arceus ! Je vous aime, au revoir !

Tu es heureux d’avoir vu la jeune femme malgré sa mine triste, malgré le trouble de son regard, mais tu sais que tu iras bientôt la voire, dès qu’elle sera disponible ! Le haut de la montagne arrive, tu ne vois rien, que du gris, du noir et des éclats lumineux blancs, mais ce n’est pas du soleil alors tu peux pleinement profiter de ce que tu peux observer. Toutefois, bien que tu n’y arriveras pas, tu aimerais te faire une représentation des couleurs présentes. À côté de toi, il y a cette élève que tu as vues à plusieurs cous, tiens, elle a les mêmes cheveux immaculés que mademoiselle Abygaëlle.

-Excusez-moi de vous déranger en ces temps festifs, mais, pourriez-vous me décrire les couleurs qui décorent l’île dans son manteau nocturne ? J’éprouve quelques difficultés à les observer.


© BBDragon



Résumé :

-Blablabla Georges papote avec Abygaëlle pour lui donner beaucoup d'amour et de douceur puis s'en va!
-Georges en haut accoste Octavia
Théa Ananké
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9131-620-thea-ananke-l-or-dure-jamais-cela-ne-vous-quitte-pyrolitermine
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9215-thea-ananke-pyroli
Icon : ----
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 212
Points d'Expériences : 131
----
1
Kanto
15
0
212
131
pokemon
----
1
Kanto
15
0
212
131
Théa Ananké
est un Topdresseur Spé. Type


Fabuleuse Escale

EVENT


L’inconvénient d’être tête en l’air Théa, c’est que tu oublies quand même régulièrement de te dire qu’il y a une vie en dehors de la boxe et que lorsque vient les temps délicats d’assister à des événements importants, tu es comme une conne à être à la bourre. Ce soir il se passe une procession pour mener en haut de la montagne une immense statue ! C’est l’occasion de la grimper et peut-être porter avec tous tes muscles cette immensité, prouver que tu peux tout faire comme les adultes et les hommes. Tu es à peine douchée, les cheveux humides, un pull à capuche laisse dépasser tes cheveux blonds au carré, ton regard bleu un peu noir cherche la direction alors que cours avec toi la petite Héméra. Théoriquement, elle pourrait léviter à côté de toi, mais par solidarité pour te soutenir dans l’effort, elle préfère courir avec toi. Une fois arrive sur la pente, il sera difficile de sprinter. Le cardio c’est là tout ce qu’il y a de plus important.

-En quoi consiste cet événement Théa ? J’ai du mal à concevoir l’utilité.

-Moi aussi, mais Tabilibungada, le type au prénom imprononçable c’est un grand sportif capable de récompenser ceux qui triomphes de la montagne, j’me dis que ça pourrait être sympa d’y aller et avoir un avant goût de ce qui se passe ?

-Intéressant comme concept et idée, je suis bien curieux de voir à quoi il ressemble.

-Hâtons-nous petite tête !

Un rire aux lèvres tu cours, en short et legging en-dessous, tu es vive pour rejoindre rapidement le bas de la montagne. Tu pourrais être seule à grimper alors que le soleil est à son crépuscule et bientôt engloutit par l’horizon, mais non. Tu reprenais ta respiration, le temps d’avoir un rythme cardiaque apte à suivre le rythme quand tu vois une petite aux cheveux châtains devant toi, l’air un peu hagard, perdue ?

-Eh ! Mais tu sais où se trouve le sommet ? C’le chemin là ! Tu vas à sa rencontre, ta Méditikka derrière toi, tu la rejoins maintenant. Si tu veux te motiver on peut y aller ensemble en quatrième vitesse, j’veux pas rater ce qui s’y trame ! J’suis Théa, j’suis élève à l’académie et toi ? T’en viens aussi non ?

Tu commences à marcher en l’invitant à te suivre. Tu ne voudrais pas qu’elle se perde, si vous suivez le même objectif et qu’elle montre qu’elle a de la volonté à y aller franco dans l’effort y a pas de raison que tu t’entendes bien avec elle. Tu peux bien faire autre chose qu’être toujours méga désagréable n’est-ce pas ? Tu n’es pas obligé de te battre comme avec Ruth pour une histoire de musique, car une pimbêche brune n’a aucun sens de la politesse et du respect n’est-ce pas ?

-Tu t’es paumée comment ?

© BBDragon


HRP :
Théa rejoint Camille qui est perdu EN BAS, du coup elle vont tracer pour monter (elles ont bête de retard)


Dernière édition par Théa Ananké le Mer 11 Nov - 14:32, édité 1 fois
Camille Duval
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8385-569-camille-duval-une-nouvelle-vie-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8391-camille-duval-givrali#85073
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 2UFITht
Taille de l'équipe : 11/12
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 2907
Points d'Expériences : 355
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
Camille Duval
est un Topdresseur Ranger

▬ Rah lala, je vais tout rater …

Dépitée, j'enjambais quelques cailloux tout en maintenant une foulée régulière et rapide. Voilà bien vingt minutes que j'étais dans cet état, à tenter de rallier au plus vite le sommet du mont Skiddo, où se produisait à ce moment-là une espèce de procession organisé par le doyen de l'endroit. Moi qui avais malheureusement échoué une première fois l'ascension de ce mont Skiddo dans les termes de l'épreuve du vieil homme, je tenais là l'occasion de revenir et de pouvoir découvrir ce fameux sommet dans l'espoir d'où découvrir la magnifique vue s'y profilant.

Malheureusement, j'avais omis un détail, un détail important : mon sens de l'orientation mauvais au possible. Poussée dans une euphorie palpable, j'avais décidé de partir seule dans cette petite aventure, tentant de rejoindre en solitaire le lieu du rendez-vous pour cet événement. Autant dire qu'il n'avait fallu que peu de temps pour que je me perdre au beau milieu de la forêt bordant le mont Skiddo, me trouvant à chercher bêtement mon chemin pendant une bonne heure avant qu'un chemin s'offre enfin à moi jusque dans les hauteurs, d'abord près du hameau, puis de la cabane du doyen de l'île.

Un temps perdu qui, bien évidemment, ne manqua pas de me faire rater le départ de la procession, m'obligeant de ce fait à m'engager seule dans la montée des sentiers vers le sommet … Vous ai-je déjà dit que mon sens de l'orientation était aux fraises ? Malheureusement pour moi, il ne fit que rendre mon ascension plus compliquée, me faisant même retourner jusqu'à la cabane du doyen à ma grande surprise. Soupirant lorsque je m'en aperçus, je m'arrêtai un instant en regardant autour de moi en me demandant s'il était judicieux de continuer de tenter cela, mais fort heureusement, une présence ne tarda pas à se manifester, me faisant aussitôt revoir mes plans.

▬ Eh ! Mais tu sais où se trouve le sommet ? C’le chemin là !
▬ Ah ?

Mon regard ne manqua pas de croiser le sien, me poussant à lui offrir mon meilleur sourire amical afin de l'alpaguer dans la conversation. Enfin, dans le cas présent, il était plutôt évident que j'étais celle qui se faisait alpaguer, au final.

▬ Si tu veux te motiver on peut y aller ensemble en quatrième vitesse, j’veux pas rater ce qui s’y trame ! J’suis Théa, j’suis élève à l’académie et toi ? T’en viens aussi non ?
▬ En effet.

Un court instant prise de court par le débit de parole de la blonde, je la vis passer devant moi pour s'élancer dans la montée vers le sommet du mont, affichant une motivation sans bornes à l'instar du Méditikka qui la suivait de près. Reprenant bien vite mes esprits, je m'élançai finalement à la suite de mon interlocutrice, trouvant en elle le point de repère qui me permettrait sans doute d'atteindre ce fameux sommet.

▬ Moi c'est Camille ! Et pareil, j'ai envie de savoir ce qui se passe là-haut !

Je laissai le temps à la blonde d'assimiler les informations, poursuivant ma route à sa hauteur en marchant à pas réguliers mais rapides, en profitant d'ailleurs pour reprendre mon souffle habituel.

▬ Tu t’es paumée comment ?

Une première question ne tarda pas à tomber, presque claquante. Je dois bien avouer ne jamais m'être senti très à l'aise en ce qui concerne mon problème d'orientation, et ce cas-là n'y échappait pas. Néanmoins, toujours prise dans l'euphorie du moment, mon envie soudain d'entretenir le dialogue me poussa à passer outre-mesure ce soucis.

▬ Eh bien … J'ai un très mauvais sens de l'orientation et je me suis perdu avant d'arriver ici … J'avoue que je ne pensais pas croiser quelqu'un à cet endroit où que la procession est sûrement déjà bien entamée.

Je souris légèrement.

▬ Cela me rend curieuse de savoir ce qu'il en est pour toi. Vu la motivation dont tu sembles déborder, cela m'étonne que tu sois ici seulement maintenant.

En y pensant, la question me parut intrusive, mais maintenant que c'était fait, je ne pouvais plus faire machine arrière. De toute façon, dans le pire des cas, je ne la reverrai sans jamais plus. Dans le meilleur des cas, peut-être était-ce là le début d'une belle amitié ? J'avais hâte de le découvrir !






HRP :
Avec Théa, on rejoint l'event en retard, issou #PasDeSensDeLOrientation. Du coup, début de discussion entre les deux filles


Dernière édition par Camille Duval le Mer 11 Nov - 14:40, édité 1 fois
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Depuis son retour, Aligatueur me fixait étrangement et il n’était pas le seul, par moment je sentais le poids de celui de Kaia sur mes épaules. Qu’avaient-ils à me mettre la pression ? Je n’avais absolument rien fait de remarquable. Ali détourna le regard quelques secondes, se gratta l’arrière du crâne, leva la tête au ciel et revint me fixer. Décidément, quelque chose le taraudait mais ça pouvait attendre, tout comme Kaia. Plutôt que de me concentrer sur les Pokémon, je préférais viser la dresseuse de porcelaine qui m’accompagnait. Pour des marcheurs, notre pas était plus lent que la moyenne. Le groupe nous avait distancé pour de bon, le sommet n’étant plus très loin, nous ne les reverrions pas avant de l’avoir atteint. Une fois au sommet, je n’avais pas connaissance de l’organisation prévue par la municipalité, alors je profitais du peu de temps qu’il nous restait potentiellement pour reprendre la discussion à zéro avec Abygaëlle.

Plusieurs de ses tics me sautaient désormais aux yeux, à savoir qu’elle haussait souvent les épaules et soupirait encore plus. Ce qui m’étonna plus particulièrement fut le nom de sa profession. Un mot savant, tout indiqué pour décrire une fonction liée à la recherche scientifique. Plus précisément, il me rappela celui d’une fille que j’avais rencontré qui étudiait les Pokémon et leur environnement, mais se basant principalement sur les types Vol et les espèces liées. Donc en somme, dans les grandes grandes lignes, je voyais à quoi faisait référence son travail.

- Intéressant. Tu bosses souvent en extérieur ? Ou tes recherches se passent plutôt en labo ?

Bien que je portais le titre de « scientifique » par ma seconde spécialité d’archéologue, je ne me comparais absolument pas aux personnes comme Abygaëlle, que je considérais être les véritables scientifiques de ce monde. Mon « archéologie » n’avait pour but que de me permettre d’étayer mes recherches sur les Pokémon Légendaires, ainsi que sur les peuples passés qui les avaient côtoyés en d’autres circonstances. Certes, nous vivions aujourd’hui en paix et harmonie avec les Pokémon, mais nos relations n’étaient plus les mêmes qu’autrefois. Le simple fait d’user de pokéball prouvait la régression que nous avions opéré. Pourtant, je ne me voyais pas vivre sans elles aujourd’hui, qui nous permettait un certain confort de transport des Pokémon. Donc pour résumer tout cela, j’étais plus un historien qu’un scientifique sur ce point.

Soudain, le nom d’Aby fut scandé ! Appelé par une voix lointaine, nous marquions un arrêt dans notre ascension pour permettre à celle-ci de nous rejoindre. Elle fut identifiée sous l’aspect d’un curieux petit garçon à la chevelure aussi blanche que celle de ma… part… mon… amie ? Ses paroles révélaient un langage prude et noble. Un preux chevalier d’un mètre cinquante au garrot ! Ce petit bonhomme était aussi étrange que rigolo et touchant. Il s’inquiétait pour sa demoiselle en détresse et avait accouru à son secours. C’était un brave petit. Puis il m’interpela en me saluant ! Stupéfait, j’en faisais de même sur un ton moins cérémonieux et travaillé que lui.

- Bonjour messire, Créfadet ne m’est pas apparu aujourd’hui, cependant j’ai espoir qu’il garde son œil bienveillant sur nous.

Bon ok, j’avais peut-être un peu joué le jeu. Toutefois, il avait le luxe de me rappeler mon ami Créfadet, que je n’avais plus vu depuis cette sinistre histoire de braconnage au niveau des trois lacs… J’espérais sincèrement que la reconstruction des grottes et des lacs s’était bien passée. Dès que les présentations furent faites, le jeune homme revint à ses histoires auprès d’Aby. Vraisemblablement, il me connaissait. Et, c’est vrai qu’en y repensant, il m’avait appelé par mon prénom… Comment diable pouvait-il me connaître ? Je jetais un regard en coin à Aby, l’air de dire « est-ce toi qui lui a parlé de moi ? », mais aux paroles du garçon, c’était l’inverse qui s’était produit. Lui, ne s’arrêtait plus d’ailleurs. Il continuait inlassablement sur sa lancée spirituelle et métaphorique, néanmoins il avait en effet le don de redonner le sourire comme il le prétendait.

- Merci bonh…

Pas le temps de terminer ma phrase ou de lui ébouriffer les cheveux, qu’il se précipita dans un câlin contre Aby. Quelque peu ébahi, je retenai ma main qui s’était avancée vers lui et la ramenai le long de mon corps. Gaiement, il s’écarta ensuite en psalmodiant quelques belles paroles et son amour pour Aby. S’il n’avait pas été aussi jeune, j’aurais pu en être jaloux. Je me retournais vers Aby, qui avait l’air enjouée de cette rencontre.

- Étrange ce garçon. Il dégage une énergie particulière, vivifiante et enjôleur. Comment s’appelle-t-il ? Et… Qui c’est ? Je ne suis pas sûr de l’avoir déjà rencontré.

Son visage me parlait vaguement. Vu son âge, il y avait de grandes chances qu’il appartienne lui aussi à l’académie, donc nous avions pu nous croiser dans les couloirs, le parc ou le réfectoire à un moment. En tout cas, cette rencontre incongrue avait su me remettre du baume au cœur, je me sentais encore plus léger qu’avant. Aby m’apparaissait… subir ces mêmes effets au centuple. C’était la première fois que je la voyais dans cet état précis.


HRP :
Paul discute avec Aby en marchant pour le club.
Georges intervient, Paul est choqué que le garçon le connaisse mais que l'inverse ne soit pas vrai.
Il demande donc des infos à Aby une fois celui-ci éloigné.


Moodboard :
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1293
Points d'Expériences : 698
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1293
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
Paul semblait intéressé par ce que tu racontais. Tu ne saurais pas dire combien de personnes l’avaient été quand tu en parlais… Qu’importe. Il te posa quelques questions. Tu pris un instant pour réfléchir, avant de hausser doucement les épaules :

« Les deux je pense… ? »

Tu n’y avais jamais vraiment réfléchi. Tu avais eu un peu de tout, et avec tes projets, tu travaillais plutôt sur des résultats à distance, et en partenariat avec les autres chercheurs. Disons que… Tu étais adaptable, on va dire ça.

La discussion ne put se poursuivre, puisque quelqu’un t’appela. Oooh, tu n’eus pas besoin de te retourner ou d’attendre pour reconnaître cette personne. Une voix comme la sienne, sa phrase, son intonation… C’était forcément Georges. Sans attendre tu lui répondis sans attendre, avec un léger sourire :

« Georges, ça fait un moment. »

L’albinos te rejoignit et commença à te parler, avec son débit actuel d’enfant fasciné par la monde, ce qui te fit instantanément sourire de plus belle. Cet enfant était un ange tombé du ciel, il n’y avait pas d’autres explications. Il était d’une bonté sans nom, et semblait pur en tout point de son âme, ce qui t’attristait parfois, mais il ne le vivait pas mal alors… Tu étais simplement heureux de le voir, dirons-nous… Ton attitude avait déjà changé, et tu montrais un air rassurant et suffisant. Si Georges avait été ton fils, tu aurais été comblée d’avoir un enfant comme ça. Il éveillait tout simplement toutes les attitudes que tu n’aurais probablement jamais.

« Ta simple présence suffit à me faire rayonner, tu devrais le savoir… »

Tu portas rapidement ta main à sa chevelure alors qu’il parlait, pour lui ébouriffer. Il continua sur sa lancée en parlant de Paul. Ah, c’était donc bien lui. Paul le salua, et tu attendis quelques secondes le temps qu’il finisse sa tirade, qui te fit presque rire, pour lâcher, d’un ton bien plus maternelle et rassurant que tous les mots que tu avais pu prononcer.

« Je m’en doutais, tu sais. »

Tu ignorais totalement Paul pendant toute la durée où Georges était présent. Son regard, tu ne le vis pas, tu étais absorbée par l’enfant qui était devant toi. Et avant que tu ne puisses ajouter quoi que ce soit, Georges t’étreignit. Une étreinte dont seul les enfants avaient le secret. Tu répondis en posant tes mains sur ses épaules, et tu lâchas un soupir amusé. Quelques secondes plus tard, le voilà parti, te lançant quelques derniers mots. Cette fois, tu ne fis qu’un geste de la main, pour lui souhaiter une bonne soirée. Tu venais de prendre un coup de barre sérieux en voyant toute l’énergie que ce garçon dégageait, même si tu en avais l’habitude. Ton regard suivi sa tignasse blanche, jusqu’à ce qu’elle s’éclipse dans la foule.

Une fois l’aléa Georges passé, tu te remis en marche, invitant Paul à faire de même, alors qu’il parla, à nouveau. A ses questionnements tu répondis calmement :

« Georges, il est dans ton dortoir… Bien qu’il ne m’ait jamais dit dans lequel il était. »

Tu eus un léger rictus, encore amusée par cette retrouvaille. Georges ne laissait personne indifférent quand il passait. Il rayonnait toujours, et tu ne serais pas étonnée de savoir qu’un légendaire veillait à ses côtés… Tu soupiras une fois de plus, en repensant à ta rencontre avec lui, tu étais amusée.

« Il a beaucoup à apprendre, y compris comment se modérer. Il va s’épuiser, à pourchasser les chimères des autres… »

Tu massas lentement ta nuque tout en continuant d’avancer. C’était vivifiant, c’était le mot, mais aussi, cela ne faisait que creuser un peu plus le vide que tu avais dans ton cœur. Il était innocent, et pourtant, blessant à la fois. Ce n’était pas de sa faute, ni contre lui.

Le sommet fut bondé à votre arrivée. Il y avait beaucoup à faire, encore. Ce qui te toucha particulièrement, ce fut la vue imprenable sur Adala. Il n’y avait pas à dire, ce point de vue était parmi les plus beaux, et avec le coucher de soleil, c’était reposant. Tu fis un tour de zone pour essayer de repérer quelques visages dans la foule. Il y en avait, mais ceux que tu ne voyais pas voir étaient soit absents, soit bien cachés dans la foule, heureusement.

HRP :
Aby et Paul blabla en marchant toujours activement pour le club de rando.
Georges les rejoint temporairement
Aby arrive au sommet et est plus ou moins paumée, donc elle regarde le panorama.
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Octavia E. Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8989-octavia-e-keelin-les-plus-belles-fleurs-sont-les-plus-toxiques
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8993-octavia-e-keelin-pyroli
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 I2c5
Taille de l'équipe : 4/9
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 15
Jetons : 505
Points d'Expériences : 255
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
15
505
255
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
15
505
255
Octavia E. Keelin
est un Coordinateur Éleveur
Event #3.5 - Fabuleuse Escale
Event #3.5
Beaucoup de choses s’étaient passées. Les Capumains avaient disparu et le duo Ronflex-Monaflémit aussi, avant même que tu puisses l’observer. Les gens étaient-ils pressés ? Mmmh. Certainement. Cela avait été tant une partie de plaisir que tu étais restée dans la masse, à attendre que ça se passe. Le peu de têtes que tu connaissais étaient éparpillées un peu partout, et tu avais perdu de vue ta cousine : elle n’était plus devant. Bof, qu’importe.

Ton Fantyrm s’amusait à faire des allers-retours et à tourner autour de toi, en attendant que tout ceci se passe. Facile de léviter hein ? Il ne sentait pas les pentes, et il se permettait quand même de se poser sur toi… Même s’il était léger, son poids n’était pas nul, hein.

Bref. La marche repris, jusqu’au sommet. Là, les gens commencèrent à s’agiter pour aider. Toi ? Tu te posas près du bord, pour observer le coucher de soleil. Cette ascension t’avait épuisée, et tu avais bien mérité un peu de repos, hein ?

Rhodon s’était réinstallé dans ta poche, et observer son obscurité chérie envahir les lieux. Tu t’étiras un instant, avant de perdre ton regard dans les couleurs intenses du coucher de soleil, qui t’apparaissaient à peine normales, lorsque quelqu’un vint te perturber. D’un grognement, tu tournas ta tête vers l’origine de ce désagrément. Oh. Lui. Oui. Tu l’avais entrevu à quelques cours… Georges ? Quelque chose comme ça, mais tu n’étais pas sûre. Autant ne pas le nommer. Il te demanda de décrire les couleurs de l’île. La raison ? Des difficultés à l’observer. Tu éclatas de rire. Franc, brut, bruyant. Les larmes perlaient sur tes joues tellement il venait de te faire rire. Les essuyant machinalement d’une main, tu lui lanças :

« Moi ? T’aider ? Tout ce que je peux te dire, c’est que ces couleurs sont fades et que tout est flou. En gros, tu prends du gris, et tu rajoutes quelques micro-touches de couleurs et tu fous tout ça dans un mixeur. J’peux pas t’aider mon p’tit. Demande à quelqu’un d’autre. »

Rhodon sortit sa petit tête de la poche pour voir ce qui avait provoqué ce tremblement dans son hamac. Il observa le jeune albinos avec un œil curieux, mais ne sortit pas. Tu adressas un regard à ton pokémon, avant de reprendre :

« Assis-toi si tu veux, mais j’serais pas d’une grande aide. T’es pas le seul à être bigleux. »

HRP :
Octavia se fait une ascension solo dans la foule.
En haut, Georges l’aborde en toute innocence, elle éclate de rire assez bruyamment avant de lui parler.
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #EF5385
Théa Ananké
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9131-620-thea-ananke-l-or-dure-jamais-cela-ne-vous-quitte-pyrolitermine
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9215-thea-ananke-pyroli
Icon : ----
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 212
Points d'Expériences : 131
----
1
Kanto
15
0
212
131
pokemon
----
1
Kanto
15
0
212
131
Théa Ananké
est un Topdresseur Spé. Type


Fabuleuse Escale

EVENT




Pas très bavarde au début, tu as l’impression de l’intimider plus qu’au chose, c’est assez rare que tu ailles vers les gens, alors si en plus tu commences à leur faire peur tu vas doute de ta capacité à sociabiliser, Héméra sur tes talons observe la scène avec un regard intrigué, elle non plus n’a pas la l’habitude te voir ainsi. Dans sa grande sagesse, la Méditikka préfère te laisser faire des erreurs avant les conseils, sauf dans les cas rares et désespérer.

Au moins vous semblez poursuivre le même noble objectif que d’observer la fin de la procession, le mieux étant d’y être dès le début, sans quoi cela devient relativement difficile, il faut se l’admettre. Vous commencez à enquiller la montée à un bon pas, à croire que vous faites partie d’un club de randonnée, mais il n’en est rien, bien au contraire, deux gamines pressées de découvrir leur petite surprise. Elle est plutôt sympa à première vue cette Camille, elle n’est pas de ton dortoir en tous cas, tu l’aurais vu sinon.

Ta question semble la prendre au dépourvu, compte tenu de sa difficulté à répondre tu te dis que tu as peut-être mis les pieds dans le plat ? Un bref regard à ton starter et celle-ci répond.

-Il est plus simple de mettre les gens mal à l’aise que l’inverse, ne t’en veux pas, je présume que le jeu des interractions sociales fait que tu dois parfois faire des petites gaffes ? Toutefois si elles sont trop graves je présume que Camille te corrigera ?

En effet, la réponse vient rapidement et tu découvres les petits problèmes de Camille sur l’orientation, ça arrive à tout le monde, tu n’as rien de mieux à dire hélas. Personne ne pensais se croiser hélas. Finalement les grands esprits se rencontrent ?

-Le principal c’est de trouver le chemin qui te convient et d’arriver en haut sans blessures, qu’importe le temps qu’on prend !

Tu as un grand sourire et tu réponds à sa question alors que vous passez non loin de Chuchmurs endormis au bord de la route, des cotons plein les oreilles, comme c’est étrange.

-Et bien j’me suis attardé sur mon entraînement de boxe et du coup… me voilà à rater le départ !

-Hum hum… résonne la voix d’Héméra dans ta tête et celle de Camille.

-Fin, nous voilà, j’suis toujours accompagnée de Héméra ma Starter ! J’suis arrivée ici y a pas longtemps, juste à la rentrée ! Et toi ça fait un moment que t’es ici ?

Le pas va bon train, mais pour autant tu ne veux pas trop forcer Camille, tu ne connais pas exactement sa forme physique bien qu’elle soit athlétique de prime abord. Peut-être une collègue de sport à en devenir ? Les sacs de frappes sont lassant à force.

-Tu fais quoi comme parcours ici du coup ? Cette question fait suite au fait qu’elle soit une aînée dans l’académie comparée à toi.

© BBDragon


HRP :
Blbalba Camille on est bientôt à l'épisode des Capumains avec du retard
Dakoy Ra
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8162-556-dakoy-ra-quand-l-eau-est-a-12c-il-faut-s-attendre-a-ce-qu-elle-soit-froide-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8229-dakoy-ra-voltali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 K1gt
Taille de l'équipe : 6 +2
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 16
Jetons : 2384
Points d'Expériences : 304
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 K1gt
6 +2
Sinnoh - Joliberges
15
16
2384
304
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 K1gt
6 +2
Sinnoh - Joliberges
15
16
2384
304
Dakoy Ra
est un Pokeathlète Médecin

Les voici enfin arrivés au sommet, non sans peine. Mais le médecin pensait sincèrement que ça valait le coup, rien que pour la vue que la hauteur leur offrait.

Il se frotta le front qui lui faisait encore un peu mal, tout comme la plupart des autres partis de son corps. Le blond n'aurait clairement pas pu tenir bien plus longtemps si Gwen et ce fameux Georges n'étaient pas venus lui prêter main forte. Un héros pouvait-il avoir ses propres héros ? Rien ne semblait l'interdire.
Le garçon sortit de ses pensées pour observer rapidement les environs. Visiblement ils avaient encore un peu de temps avant le clos du spectacle. Il réfléchit quelques instants à la manière dont il pouvait s'occupait tout en admirant la vue. L'idée lui vint qu'il pouvait en profiter pour faire quelque chose qu'il repoussait depuis plusieurs mois maintenant. Peut-être était-ce le bon moment ?

Dakoy s'éloigna du reste du groupe pour redescendre un peu et admirer plus calmement le panorama. Il mit la main dans sa poche et chercha une pokéball dans sa poche. Après en avoir touché quelques-unes, il reçut une petite décharge d'électricité statique au contact de l'une d'entre elles. Il tiqua. Il n'y avait pas de véritable explication, mais il n'y avait qu'avec lui que ce phénomène se produisait, et le blond ne pouvait s'empêcher de penser que cette réaction était volontairement causée par son pokémon. Il sortit l'objet de la taille d'une balle de golf, qui décupla de volume après qu'il eut appuyé sur son bouton. Puis il libéra l'Insécateur qu'elle retenait.

Son regard ne changeait jamais. Toujours froid, un mélange de jalousie et de frustration. Le dresseur avait espéré que ce décor rafraîchissant y aurait changé quelque chose. Au moins, lui qui avait redouté d'avoir cette discussion, se sentait plus serein dans ce cadre, surplombant la forêt et le lac portant le nom de la statue qu'ils étaient si nombreux à avoir escorté ce soir. Mais sa voix restait plus lourde qu'il ne l'aurait désiré, signe que l'échange n'allait pas être agréable, qu'il le veuille ou non.

"Je pense qu'il faut qu'on s'explique. Je ne suis pas digne d'être ton dresseur si on continue comme ça."

Son œuf avait éclos durant l'expédition avec Gwen, Yuna et Max. Revoir la fille aux cheveux verts lui avait rappelé la naissance du type insecte. Celle-ci avait eu lieu peu après celle du Scalpion de la jeune fille.
Et il avait suffit d'un combat pour que le mal se fasse. Un combat où Dakoy espérait tisser des liens avec son nouveau compagnon. Etant en mauvaise passe, le blond avait envoyé Maut l'assister, ne pouvant se résigner à envoyer un de ses pokémons au casse-pipe. L'Absol parvint en un coup à trancher ce que le nouveau venu s'était efforcé de taillader sans succès pendant les longues minutes précédentes. Le voltali se souvenait qu'il avait tenu à admirer la réaction de l'Insécateur en cet instant. Dans ses yeux, il espérait lire "Incroyable, je veux pouvoir faire la même chose qu'elle". A la place, il avait lu "Impossible. Je dois pouvoir faire mieux qu'elle". Et cette phrase lui était apparue chaque fois qu'il avait croisé son regard depuis. Chaque entraînement avec lui finissait par un acharnement proche de l'auto-mutilation, et chaque tentative pour le rapprocher du reste de l'équipe se soldait par un échec. Le temps passait, et ses progrès se faisaient sentir, pourtant Maut restait à un tout autre niveau. Rare étaient les fois où le type insecte écoutait les conseils de son dresseur. Le médecin avait honte de reconnaître qu'il finissait généralement par le forcer à rentrer dans sa pokéball tant leurs rapports étaient destructifs. Il avait l'espoir que cet échange finisse autrement.
Ils étaient debout face à face. Dakoy admirant le panorama par-delà l'Insécateur et la haine qui l'animait. Ce dernier fixait son dresseur, devant la paroi rocheuse.

"Je veux croire que l'on peut être heureux tous les deux. Et je le serai déjà infiniment plus en sachant que mon équipe l'est. Toute mon équipe. Je comprends que tu veuille t'améliorer, être aussi fort que possible ! On le veut tous. Mais tu ne peux pas te comparer sans cesse aux autres. Déjà parce que cela te détruit, et parce que tu as sans doute des capacités que nul autre ne possède, pas même Maut. Tu sais très bien que la seule personne qui te reprochera de ne pas être aussi bon qu'elle, c'est toi-mê-

- SEEEEEEEEEE !"

Le cri de l'Insécateur, qui était resté muet jusqu'ici, résonna quelques instants, imperturbé. Visiblement, cela faisait déjà une personne de trop à ses yeux. Le garçon sentait que le comportement buté de son interlocuteur commençait à éveiller une colère en lui. Non, cela ne commençait pas, en réalité. Elle était là depuis maintenant un moment, grandissant lentement.

"Donc tu veux continuer à tout prix, c'est ça ? Tu essaieras de trancher tout ce qui te tombe sous la lame, comme tu le fais depuis ta naissance ? Je vais être franc : ça marchera peut-être ! Tu progresseras, ça ne fait aucun doute ! Mais viendra un jour où ton corps ne le supportera plus. Et ce jour-là, tu ne pourras plus rien trancher. Si c'est vraiment tout ce qui compte pour toi, alors tu auras tout perdu ! Je peux pas me résoudre à te laisser faire."

Le pokémon grinçait des dents. Il planta ses deux lames dans la roche à ses pieds, et son regard dans celui de Dakoy, coupant le sol comme il pouvait. C'était sa réponse. Et il ne comptait pas changer d'avis. Le voltali serrait les dents. Il avait honnêtement envie de lui hurler dessus. C'était bien la première fois qu'il était tenté de la sorte envers un membre de son équipe, et il pensait ne jamais en arriver là. Il ne devait pas en arriver là. Visiblement, aujourd'hui aussi il avait échoué. Frustré, il serra sa main qui tenait encore la pokéball, et s'apprêta à la tendre vers le forcené.
Mais celui-ci ne l'entendait pas de cette oreille. Sentant ce que son dresseur s'apprêtait à faire, il sortit ses lames de la terre en un instant et bondit en avant pour charger son dresseur qui encaissa son coup de tête de plein fouet. Dakoy rebondit contre le pan de roche derrière lui avant de tomber au sol. La douleur de ce coup, couplé à ce qu'il avait déjà subi à cause des Capumains, le maintenu cloué quelques secondes. Il ne put que relever la tête, pour voir la pokéball qu'il avait échappé être soulevée, maintenue entre deux lames blanches. Les seuls sons audibles furent le souffle pénible du dresseur, puis le bruit des deux moitiés de pokéballs qui s'écrasèrent devant les yeux du garçon. Les pieds de l'Insécateur se détournèrent avant de disparaître, les graviers crissant sous son pas.

HRP :
Gg pour l'event, déjà ! Bisou au staff au passage, on le dit pas assez mais merci à eux !
Et plus sérieusement, don de l'Insécateur de Dakoy Ra à Henry Reece.


Résumé :
Dakoy est un peu cassé à cause des Capumains, mais it's ok. Il s'éloigne du groupe pour avoir une discussion avec son Insécateur edgy, mais ça donne rien. Dakoy finit par terre, et son pokémon se tire. Bonne journée en somme.


Récompenses Soirée Halloween 2019 P8X21eb
Témoin-clé
⇒Le fait qu’il découvre tous les cadavres possibles et imaginables doit forcément cacher quelque chose, vous ne croyez pas ?
Peut-être est-ce juste le fruit de sa petite expérience des jeux Professeur Layton, ou peut-être est-ce autre chose...
Henry Reece
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7409-503-henry-reece-la-liqueur-ne-suffit-plus-termine-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7481-henry-reece-aquali
Icon : --
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 28 ans
Niveau : 25
Jetons : 1222
Points d'Expériences : 674
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1222
674
pokemon
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1222
674
Henry Reece
est un Adulte Barman accompli


Fabuleuse Escale

Event



Elle avait cet air des gens qui savent ce qu’ils veulent, il n’y a aucun doutes sur le fait que vous ne venez pas du même monde, ou du moins vous n’en avez pas réellement la même approche. La posture, la prestance, ce regard certain, vous aviez goûté à des peines similaires, mais sûrement pas procédés de la même façon. Toutefois, tu es consciente qu’on entend milles éloges sur ses talents et la petite école qu’elle vient d’ouvrir, enfin ouvrir, qui est installée depuis peu. C’est un moyen d’avoir une nouvelle clientèle, toucher plus de monde, tu as bien conscience qu’on l'on entre au Vestal Forgiveness que si l’ambiance nous y plaît, loin d’être un bar populaire, les gens étrangers à ce milieu si spécial qu’entretient ta famille à un effet tout particulier. Tu entends bien continuer d’entretenir cette ambiance t’assurer de tout ça.

Dans ta rhétorique Henry, tu as cette mauvaise habitude de tout jauger de haut, même ceux qui sont plus élevés que toi dans la hiérarchie sociale… tu ne sais rien de la condition de cette femme, sinon que la particule de son nom de famille est sans aucun doute lié à la noblesse de Kalos, la question étant : quelle noblesse ? Celle qui déchue depuis des siècles n’a gardé que son nom quelques brides de participations à l’histoire ? Ou celle qui se complet encore dans la plus complète des richesses, l’opulence et à qui tout semble dû ? Dans les deux cas, les nobles, tu leurs crache au visage, ils profitent trop aisément du travaille de leurs ancêtres dès que la situation est assise… Mais que viendrait faire une femme de la Haute ? La question est complète et c’est en cela que ta curiosité est piquée au plus haut point. À sa réplique tu rétorques simplement.

-Il n’y a aucun mal à valoriser le travail d’artiste. Nous ne sommes pas du même domaine, mais chacun exerce un art qu’il est important de transmettre et faire découvrir.

S’en suis le détail de sa présence ici, en effet, les coutumes de l’île sont bien curieuse et tu te dis qu’un jour viendra où tu tenteras par curiosité d’en saisir les enjeux afin de mieux assouvir ton ambition. Tu as tout à y gagner, se rapprocher des locaux, des natifs, c’est clairement dans ton intérêt, tu le sais parfaitement. Alors que tu écrases ta cigarette sous ta semelle, tu ranges le mégot dans un boîtier réservé aux déchets de tes clopes passées et machinalement tu en saisis une nouvelle que tu fais tourner un coup avant de la ranger, non, plus tard, il reste une partie de l’ascension qui reprend maintenant.

-Mon bar n’a pas encore toute sa superbe, mais je projette de le développer en quelque chose de bien plus gros, toutefois l’ambiance de la belle époque et des années folles marque le grand âge d’or des Reece et nos établissements sont emprunt de ces chants, ces musiques où quelques jazzs et rocks spécifiques se glissent. Le bar dispose d’une chanteuse et je peux faire déplacer des orchestres, je pourrais vous laisser tenir quelques danses avec vos élèves pour des soirées spécifiques et rémunérées… tu laisses ta phrase en suspect, et certainement pas en visibilité ou en alcool. La maison paie cash avec facture. Tu tends alors une carte avec tes coordonnés. Vous saurez où me trouver, que ce soit pour un verre ou les affaires.

Le sommet apparaît presque imminent, le ciel se dégage dans les dernières lueurs du crépuscule, il fait bon ton manteau virevolte au grès des vents qui s’embrassent au sommet. C’est un bon moment pour profiter de la vue qui s’offre à toi et la danseuse, Iléa derrière plus discrète, il semblerait ? Quoi qu’il en soit inutile de l’attiser plus que nécessaire, tu préfères que les pensent que vous n’entretenez que des rapports professionnels liés aux différents stages dans ton établissement.

La statue s’apprête à être déposée, chacun prend ses dispositions pour l’événement final de la soirée.

-Dites moi Isadora, qu’est ce qui vous amène sur une paisible île telle que Adala ? Vous me semblez bien loin de chez vous.


© BBDragon


Résumé :
Blablabla Henry / Isadora et presque arrivée au Sommet.


Henry fume en C0756B


Merci Ida pour le Mood Board :

Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Moodboard_Henry_
Camille Duval
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8385-569-camille-duval-une-nouvelle-vie-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8391-camille-duval-givrali#85073
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 2UFITht
Taille de l'équipe : 11/12
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 2907
Points d'Expériences : 355
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
Camille Duval
est un Topdresseur Ranger

▬ Le principal c’est de trouver le chemin qui te convient et d’arriver en haut sans blessures, qu’importe le temps qu’on prend !

La jeune blonde sembla me répondre sur un ton amical et bienveillant, ce qui contribua à faire disparaître le peu de stress qui me parcourait le corps et me faisait me sentir quelque peu gênée. Cela te fit d'ailleurs bien rire que sa réplique ait des airs de proverbe orientale, tout droit sorti d'un de ces pays lointains dont je ne connaissais guère plus que les mythes et légendes.

Tandis que nous poursuivîmes gentiment notre ascension, voilà que je me décidai à lui poser une question à mon tour, à vrai dire la même que la sienne. Voyons son énergie assez débordante, il me paraissait bien étrange qu'elle n'ait débarqué que maintenant pour escalader le mont Skiddo. Bien sûr, j'avais quelques doutes à ce propos, mais j'avais envie de m'attendre à tout de la part de la jeune femme aux airs de sportive.

Et bien j’me suis attardé sur mon entraînement de boxe et du coup… me voilà à rater le départ !
Hum hum…

Alors que mes yeux se posèrent sur un groupe de Chuchmur endormis, sûrement une rencontre fortuite du cortège, Théa choisit de répondre à ma question avec ce que j'apparentai à de la légèreté, comme si cela n'était pas nouveau pour elle. Cela m'arracha un léger petit rire que je cachai au mieux pour ne pas gêner la blonde. Je m'attardai plutôt sur l'étrange bruit qui suivit la réponse de Théa, comme semblant répliquer à ses paroles.

À une autre époque, j'aurai sûrement sursauté ou même paru des plus surprises, mais rien qu'en repensant au compagnon de la jeune fille que je suivais, je compris immédiatement ce qu'il en était. Je fus tout de même étonné de constater que le type Psy ait pu pénétrer mon esprit si facilement, mais je supposai que mon état mental dégradé par ma précédente course et le fait que je me concentre sur la discussion avec sa dresseuse joua pour beaucoup dans cette réussite, mais je laissai cela au conditionnel.

Fin, nous voilà, j’suis toujours accompagnée de Héméra ma Starter ! J’suis arrivée ici y a pas longtemps, juste à la rentrée ! Et toi ça fait un moment que t’es ici ?

J'esquissai un léger sourire. Il était vrai que je ne l'avais pas vu de toute l'année dernière, alors même que son physique ne la laissait certainement pas inaperçu, de mon avis, donc je pouvais supposer qu'elle disait vrai. Quant à son compagnon, je m'en doutais grandement, bien qu'il m'était impossible d'en être totalement certaine. En tout cas, je savais désormais qu'elle était nouvelle dans le coin. Peut-être pas la meilleure information à savoir, mais je la notai tout de même, au cas où.

Cela fait un peu plus d'un an pour ma part. J'ai d'ordinaire à mes côtés de ma starter Hortensia, une Massko, mais pour cette fois, je suis venue toute seule.

Je répondis joyeusement, désormais tout à fait à l'aise avec Théa. Elle me paraissait des plus sympathiques et le dialogue s'enchaînait avec une fluidité plutôt plaisante pour une première rencontre. Je me retins cependant de me lancer immédiatement dans les plaisanteries, préférant conserver une certaine distance pour le moment.

Tu fais quoi comme parcours ici du coup ?

Je me doutais bien que la question arriverait derrière. Après tout, appartenant à la même académie, nous connaissions nécessairement le système d'éducation de la Pokemon Community et donc fatalement, l'une des raisons de la présence de chacun dans cette école. Évidemment, tu n'échappais à la règle.

Actuellement, je suis une TopDresseuse Ranger ! Je pense m'orienter également comme PokéAthlète à l'avenir, mais je n'ai pas encore décidé vers quelles parcours je me dirigerai. Et toi ?

Maintenant que la discussion est bien entamée, je n'hésitai plus à répondre du tac au tac, cherchant à entretenir le dialogue. J'étais également curieuse de savoir ce que pouvait bien venir faire une fille comme elle dans ce coin du monde, même si j'avais déjà ma petite idée là-dessus. Je laissai donc répondre la blonde tandis que la montée se poursuivait sans discontinue, progressant à pas réguliers et rapides jusqu'au sommet tandis qu'au loin, le soleil s'enfonçait peu à peu dans l'horizon pour offrir sa place à la nuit – on pouvait même d'ailleurs observer quelques étoiles commencer à apparaître dans le ciel.

Du coup, je me demande : tu es du genre sportive ? Tu m'en as tout l'air, en tout cas !

Alors que le sommet commençait à apparaître à mesure que vous gravissiez la montagne, l'envie me prit de poser une nouvelle question à Théa. Moi qui étais également une sportive, J'étais contente d'imaginer, très certainement pas à tort, que j'avais trouvé une possible camarade pour m'entraîner avec.

En y pensant, si les filles de ton dortoir n'étaient pour la plupart pas très sensibles à la fibre sportive – du moins, c'est ce que je constatai en général -, c'était clairement l'inverse du côté des Pyroli, sûrement celui où se trouvait Théa. Peut-être aurai-je dû y penser plutôt si j'avais voulu m'entraîner avec quelqu'un ? Je me secouai la tête, chassant les mauvaises pensées.

J'attendais maintenant la réponse de la blonde avec une impatience dissimulée …



HRP :
On continue de speeder et de chiller avec Théa pour rejoindre le groupe au sommet Very Happy
Théa Ananké
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9131-620-thea-ananke-l-or-dure-jamais-cela-ne-vous-quitte-pyrolitermine
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9215-thea-ananke-pyroli
Icon : ----
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 212
Points d'Expériences : 131
----
1
Kanto
15
0
212
131
pokemon
----
1
Kanto
15
0
212
131
Théa Ananké
est un Topdresseur Spé. Type


Fabuleuse Escale

EVENT



Finalement, la jeune femme qui grimpe avec toi cette longue pente est une aînée, le doute était bel et bien levé. Puisque tu avais encore beaucoup à apprendre sur le fonctionnement de cet endroit, il semblait pour autant très intéressant de t’y mettre. Lorsque vous progressez trop vite, Héméra utilise ses capacités psychiques pour léviter plus tranquillement le temps de reposer ses petites jambes. Un petit sourire en coin passe tes lèvres alors que tu avais envie de lâcher un « bah alors ? On fatigue ? », mais tu te retiens, ton pokémon est un peu tatillon et surtout ne connais pas très bien la plaisanterie et serait capable de s’en offusquer en argumentant raisonnablement le pourquoi du comment.

À la question du parcours, vous vous rendez compte que vous faites parti de la même spécialité, mais pas du même parcours, enfin le tiens n’est pas encore fixé puisque tu es arrivée trop récemment. Toutefois, tu réponds, d’un air certain malgré le trouble de ton esprit.

-Je veux devenir championne de type combat, comme Faïza à Galar où j’ai longuement vécu ou Mélina à Sinnoh, ces femmes fortes et spécialistes de leurs domaines qui n’ont pas peur d’enfoncer dans le danger.

Elle a l’air sympathique cette Camille, tu n’as pas eu beaucoup l’occasion de sociabiliser et tu te dis que certains hasards sont avantageux, mais tu es trop pudique pour évoquer ta mère paraplégique et ses projets botaniques. Au moins chacun parvient à suivre le rythme de l’autre assez aisément. La conversation allait bon train et finalement Héméra venait se lover sur tes épaules, fatiguées de sa journée, il n’est pas simple de te suivre, ton énergie et toi, alors c’est volontiers que tu la porte, elle n’est pas bien lourde, mais lorsqu’elle aura évoluée, tu peux te permettre de douter de ça. Une nouvelle question qui te fit sourire, il est vrai qu’en révélant ton futur parcours et tes ambitions cela faisait sens que tu aimais le sport, mais peut-être serait-il plus judicieux de préciser ce que tu aimais.

-Les entraînements de Diana ne nous laissent pas le choix, alors bon, les Pyrolis ne traînent pas trop de la patte pour y aller. Toutefois, je fais de la boxe depuis mes plus jeunes années et je compte bien continuer de m’y exercer, mais je trouve qu’il y a peu de filles qui s’investissent réellement dans la boxe alors qu’on y trouve tout ce qu’il nous faut pour qu’on ait la paix.

Vous aviez passés les deux mastodontes depuis quelques minutes et le sommet vous tend alors les bras dans un panorama crépusculaire époustouflant où l’on peut observer avec un immense plaisir les étoiles et les zones éclairées d’Adala. Cette école offrait un cadre magnifique pour étudier et les grands amoureux de nature pouvaient s’isoler par ici en profitant. Un île complète qui offrait de nombreuses possibilités.

-Finalement, nous en voyons le bout Camille ! Ça serait dommage de flancher si prêt !

Tu accélères le rythme en courant, un sourire aux lèvres, pourquoi ne pas tester ta camarade, si elle est aussi sportive qu’elle le prétend, ça ne devrait pas la déranger plus que ça non ? Il n’y a que quelques centaines de mètres pour rattraper le cortège qui s’est installer au sommet. Certaines personnes sont posées à divers endroits, des bougies aux mains. Après cette grande course, tu reprends une marche de récupération en avisant la petite brunette avec toi, un sourire malicieux aux lèvres.

-Bah alors, si tu veux qu’on boxe ensemble, il va falloir y aller plus fort !

C’est cette provocation et ce goût de la rivalité saine que tu aimes dans le sport, les gens bien intentionnés se portent entre eux et progressent d’autant plus.

© BBDragon


HRP :
Blbalba Camille les voilà arrivées au sommet!
Georges A. Nevinost
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8955-605-georges-a-nevinost-deus-vult-termine-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8967-georges-a-nevinost-noctali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 640
Points d'Expériences : 225
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
2
Sinnoh
14 ans
14
640
225
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
2
Sinnoh
14 ans
14
640
225
Georges A. Nevinost
est un Pokeathlète Médecin


Fabuleuse escale

Event



Tu n’apprécies pas trop déranger les gens dans leur tranquillité, cette jeune semblait profiter paisiblement de la fin des évènements. Les gens sont entrain d’attendre l’inauguration de la statue dans un cadre qui semble magnifique. Ce qui est étrange, c’est que contrairement aux autres personnes, cette jeune demoiselle ne t’a pas pris en pitié ou quoi que ce soit d’autre, bien au contraire. Le rire franc qui passe ses lèvres te trouble pendant quelques instants, mais tu comprends à l’entendre qu’elle souffre d’un mal similaire au tien, peut-être moins grave ? Est-elle également une élue d’Arceus dans une moindre mesure ? Quelques questions se bousculent, mais tu as l’impression qu’il n’est pas nécessaire de toute les poser, tu ne voudrais pas lui faire peur, loin de là. Le regard bienveillant, tu prends place en silence sans encore tout à faire répondre, ton Roucoops vient quand à lui se poser à côté de toi, laissant Pravda rejoindre tes bras avec sa prothèse en guise de jambe.

-Vous semblez aussi souffrir de quelques maux visuels, partageons ensembles notre singularité. Je serais fort aise de partager avec vous cette fin de soirée. Je suis Georges Névinost, médecin à l’académie, il me semble vous avoir déjà croisée en cours à diverses occasions.

Tu restes un peu silencieux, reconsidérant le fait d’être « bigleux », c’est un terme assez familier que tu as plusieurs fois entendu. Il s’agit de dénigrer les personnes avec des troubles visuels, des gens qui ont besoin de lunettes pour y voir correctement.

-Vous savez, il n’est peut-être pas judicieux de rire de façon aussi péjorative de votre handicap. C’était très doux dans la volonté de rassurer, mais sûrement un peu maladroit. Votre singularité y réside et forge une partie de vous, n’est-il pas plus judicieux d’en être fier ? Bien que je l’admets, parfois, il me pèse de ne vois aucune couleur, mais il est peut-être plus rassurant de me dire qu’Arceus me permet de voir le monde dans la plus grande simplicité.

Tu remarques à présent le pokémon qui accompagne la demoiselle, il est inconnu pour toi, impossible de déterminer d’où il vient ou même ses types attribués. Il vient certainement de régions lointaines qu’il te tarde pourtant de découvrir. Il semble bien lotit contre sa dresseuse, tu préfères donc ne point le déranger et te dire qu’il a du éprouver quelques difficultés à grimper jusque là haut.

-Décidément, vous avez les cheveux d’un parfait blanc immaculé, c’est bien la seule couleur que je perçois réellement, sont-ils naturels ? Si tel est le cas, vous me rappelez une femme qui vit sur l’île, qui justement fait également la montée ! Elle est d’une sympathique douceur !

Tu ne veux pas être intrusif, mais tu apprécies notifier aux gens qu’ils sont beaux, sympathiques ou autres, valoriser les qualités de chacun et il est vrai que ces cheveux-là sont magnifiques. Ils sont blancs comme les tiens. Ce qui vous donne un nouveau point commun. Par la même occasion tu grattouilles doucement Pravda, ta Laporeille sous le cou alors qu’elle glapit de bien-être.


© BBDragon



Résumé :

-Blablabla Octavia
Elise Sandstorm
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8448-573presentation-elise-sandstorm-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8457-elise-sandstorm-mentali
Icon : Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 1604422299-icon-4
Taille de l'équipe : 5/14
Région d'origine : Johto
Âge : 15
Niveau : 25
Jetons : 3480
Points d'Expériences : 477
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 1604422299-icon-4
5/14
Johto
15
25
3480
477
pokemon
Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 1604422299-icon-4
5/14
Johto
15
25
3480
477
Elise Sandstorm
est un Scientifique Chercheur Pokemon

You can not follow

Le frère jumeau de Yuna se présenta alors, comme le voulait l'étiquette. Certes, la jeune scientifique avait fini par comprendre que son nom était Alone, mais cela permettrait au moins de mettre les choses au clair entre eux. D'autant qu'à présent, elle serait sans doute plus amenée à le croiser étant donné qu'elle ne le confondrait plus avec sa sœur. 

En parlant de sœur, la jeune fille remarqua que les deux siamois ne possédaient pas le même nom de famille. En temps normal, cela n'aurait sans doute pas suscité l'intrigue de la jeune brune, ses propres sœurs et elle-même n'avaient pas non plus le même nom de famille après tout. Mais dans ce cas ici présent, les deux jumeaux semblaient être bien plus proche qu'Elise ne l'était avec ses ainées. Il devait sans doute y avoir une raison bien particulière pour que les deux adolescents ne partagent pas le même patronyme. Bien que cela ne regardaient pas du tout les affaires d'Elise ...

Toujours en parlant de la sœur, Yuna se dirigea pour aller aider le dernier groupe de dresseur à déplacer un énorme Pokémon, un Monaflemit, mauvais souvenir d'il y a une année pile dans un certain zoo de la région ... Une fois l'obstacle dégagé, la scientifique rejoignit finalement les deux jumeaux, entendant alors la Topdresseuse lui proposer à son Pokémon de porter la jeune fille. 

Quelque chose sembla alors traverser Elise. Comme une pique. Une sensation acerbe et indésirable.
Pourquoi, est-ce qu'à chaque fois qu'elle était en situation défavorisée, les gens lui proposaient son aide ? Elle n'avait pas besoin d'aide. Elle se l'était promis en quittant Rosalia. Elle n'avait jamais pu ni su faire sans l'aide des autres. Même lors de la confrontation avec sa mère quelques semaines auparavant, elle avait était obligé d'accepter l'aide du corps éducatif pour pouvoir se tenir debout sur ses deux jambes frêles. Était-ce donc là tout ce qu'elle était ? Une jeune fille fragile et incapable de réaliser des choses par elle-même ?

"Je ... Enfin ... C'est très gentil mais ... ça va aller je t'assure. On devrait bientôt arriver au bout."

Ne plus accepter d'aide à la moindre difficulté. Elle devrait s'en sortir seule. Ce serait son crédo à présent. Elle devrait passer une année entière à ne compter que sur elle-même pour détruire sa faiblesse et devenir plus forte. Sinon, jamais elle ne sera capable de poursuivre son rêve.

Une fois passé les Pokémons qui gênaient quelques instants plus tôt le passage, Elise finit par apercevoir le sommet de la montagne, qui était en train d'être rempli de plusieurs dizaines de personnes qui s'agglutinaient autour du socle sur lequel se dresserait bientôt à nouveau l'idole de pierre que le convoi transportait depuis l'aval de la montagne.

"Yuna, Alone, venez par ici. On devrait avoir une meilleure vision de la remise en place."

La vérité était que la jeune fille cherchait un endroit plus en hauteur pour pouvoir s'asseoir tout en ayant une vue impeccable de la scène qui allait arriver tôt ou tard.



HRP :
Elise refuse l'aide de Yuna (elle va mourir de fatigue mais osef).
Elle va assister avec les jumeaux à la remise en place de la statue.



La cutie danse en 9900ff

Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_216Event #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_714_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_876_%E2%99%82_EBEvent #3.5 - Fabuleuse escale - Page 3 Miniature_427_EB
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum