Connexion
Pokemon Community :: Académie :: Les salles de l'école :: Salles de classe

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Potiron
http://pokemoncommunity.forumactif.org
http://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2641
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
pokemon
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
Potiron
est un Annonceur
Cours Classe
Sauvetage de Pokémon : Etude de cas
Rp

« Et c’est à ce moment-là que j’ai commencé à descendre la falaise de la Route Victoire d’Unys pour aller voir ce groupe de Furaiglon en difficulté ! »

Clairement, si vous comptiez faire une petite sieste dans ce cours classe après le repas, vous n’avez pas choisi le bon moment. Animée par la fougue que vous lui connaissez, voire même peut-être un peu plus (les éclairs au café de Mama Odie n’ayant pas forcément réussi à votre professeure), Diana s’élance dans de multiples tirades dont bien elle seule a le secret. Décidée à vous raconter ses multiples escapades à travers le monde avant de devenir professeure à la Pokemon Community, c’est à vous demander si elle n’a pas confondu ce cours de Sauvetage de Pokemons avec un cours de théâtre. Littéralement possédée par ses récits, la référente des Pyrolis est carrément montée debout sur la table pour reprendre.

« Rien d’autres ne comptait plus pour moi que de sauver ces pokemons en danger de mort. En effet, le rocher sur lequel ils reposaient était sur le point de s’effondrer. Leurs ailes n’étaient pas encore assez formées pour qu’ils prennent leur envol, et leur père venait juste d’être capturé par un dresseur de la zone, laissant ces pauvres bébés sans défense ! »

Les yeux écarquillés pour certains face à la scène à laquelle vous assistez ont vite fait de conforter Diana Prince dans son discours. D’un bon puissant, elle décolle de son bureau avant d’atterrir avec force sur le sol, faisant sursauter les élèves au premier rang.

« Alors, à la seule force de mes bras et avec l’aide du matériel d’escalade dont je disposais grâce à ma randonnée effectuée un peu plus tôt, j’ai commencé à descendre cette fameuse falaise ! »

La référente des Pyrolis commence à s’avancer dans les rangs, passant à côté de chacun de ses élèves pour juger de leur implication dans ce récit. Pour ceux qu’elle sentait un peu en retrait, elle n’hésitait pas frapper avec force au coin de leur table pour les réveiller, et poursuivre son récit avec toujours autant de force.

« Bien sûr, je n’étais pas seule ! Grâce à l’aide de mon fidèle Nathan, la corde que j’utilisais pour descendre en rappel était toujours en place et j’étais en sécurité malgré ma position difficile ! Seulement, le groupe de Furaiglon était assez important avec 5 individus, ce qui représente en moyenne 50 kilos à porter. Ce n’est pas simple, d’autant plus qu’ils étaient apeurés et agités. J’ai donc capstiqué un Emolga qui planait dans la falaise qui m’a aidé à calmer ces petits oiseaux en difficulté. Une fois ça fait, j’ai capstiqué un second pokemon, un Guériaigle fort imposant qui a pu transporter les Furaiglons jusqu’en haut de la falaise. »

Son tour dans la salle se poursuit sous le regard médusé de ses élèves. Diana a une façon de raconter les histoires bien à elle c’est certain. Même si les plus anciens commencent à s’habituer à ce procédé, les nouveaux sont quant à eux plus sur la réserve. Entre ceux qui sont trop impressionnés pour se concentrer et ceux qui sont trop septique pour comprendre l’intérêt de ce cours, il est clair que la référente des Pyrolis a encore un peu de travail en cette période de rentrée. Une fois revenue à son bureau, elle conclut son histoire

« J’ai finalement réussi à remonter tout ce beau monde en haut de la falaise. Je n’avais plus qu’à les emmener au centre pokemon le plus proche pour qu’il soit ausculté et remis aux autorités compétentes pour s’occuper d’eux maintenant qu’ils étaient sans protecteurs. »

L’histoire arrivée à son terme, certains finissaient de prendre des notes pendant que d’autres, le regard perplexe, attendait une autre fin à cet exposé qui dure depuis déjà presque une heure. Finalement, un élève de la nouvelle promotion finit par lever la main sous le regard admirateur de Diana qui lui laisse la parole.

« C’est bien beau de nous raconter vos histoires mais on ne saura jamais vraiment le faire si on ne pratique pas. Pourquoi ne pas plutôt nous donner un cours de spécialité pour pouvoir mettre en pratique ? »

« Parce que ce n’est pas possible cher ami. La pratique ne va jamais sans la théorie, même les plus grands explorateurs le savent. Mais puisque tu tiens tant à mettre en pratique, on va le faire. Sortez tous une feuille ».

Un soupir d’exclamation général s’abat dans la salle, particulièrement tourné vers celui qui a osé demander à mettre en pratique. Visiblement les autres élèves n’en avaient que peu envie, mais la référente des Pyrolis s’empresse de remettre du calme dans l’assemblée.

« Stop stop inutile de réagir ainsi il a parfaitement raison et comme je l’ai si bien dit, la théorie et la pratique ne vont pas l’une sans l’autre. Et à défaut de réaliser un cours de spécialité vous allez mettre en pratique à l’écrit. Je vais vous décrire une situation que vous noterez sur votre copie. Ensuite, vous m’expliquerez qu’elle est pour vous la meilleure manière de la résoudre. Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses mais seulement de l’argumentation. Afin de mettre tout le monde à égalité considérez que vous ne pouvez compter que sur vous-même et pas sur vos pokemons. Toutefois, vous avez le droit dans votre copie de vous servir du captstick sur deux pokemons qui pourraient se trouver dans cet environnement. Soyez astucieux et efficace dans votre mission fictive ! Alors … »
___________________________________________________

Devoir sur table

Le Cas-Pratique est le suivant :

Vous vous trouvez sur le bord du Lac Savoir en plein hiver. La surface de l’eau a complètement gelé, les températures étant particulièrement glaciales. Seulement, sur l’ilot central, un groupe de 6 Teddiursas semble être bloqué, incapable de regagner la forêt. La glace a certes gelé mais semble fragile. Vous devez tous leur permettre de retourner dans la forêt.
___________________________________________________

Informations supplémentaires

• Le cours commence à 13h et le sujet est donné vers 14h. Vous avez jusqu'à 15 heure pour le réaliser, après quoi Diana ramassera toutes les copies et sonnera la fin du cours.
• Pour participer, postez simplement à la suite un RP dans lequel votre personnage assiste au cours et remplit le devoir. Vous copierez et collerez celui-ci à la fin du message, avec vos réponses.
• Bonne chance et bon cours !


Dernière édition par Potiron le Ven 5 Fév - 23:01, édité 1 fois
Raudhr Akai
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6608-452-red-guardian-raudhr-akai-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6615-raudhr-akai-phyllali
Icon : "ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
Taille de l'équipe : 10/12
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 19.
Niveau : 20
Jetons : 14442
Points d'Expériences : 403
"ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
10/12
Sinnoh.
19.
20
14442
403
pokemon
"ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
10/12
Sinnoh.
19.
20
14442
403
Raudhr Akai
est un Topdresseur Stratège

Cours: sauvetage.
"I can't save you from

the monsters coming."

Un cours de sauvetage, les cours auxquels Raudhr avait beaucoup participé, à l'époque. Lorsqu'il était Ranger, il accordait une attention particulière aux instructions de Diana, et c'était toujours le cas. Le sauvetage, malgré son changement de parcours, restait important à ses yeux. Et encore plus particulièrement après ce qu'il s'était passé lors de sa dernière sortie Capture : son Pokémon, un Pokémon sauvage voir même lui-même avait failli y laisser la vie par manque d'inattention de sa part. Il avait suffit d'une seconde et Kveykva s'était retrouvé au bord d'un falaise, suspendu dans le vide. Raudhr resserra les poings ; il s'était vite remis de cette situation, ses instincts d'ex Ranger et son mental d'acier le lui permettant, mais il restait légèrement secoué, et culpabilisait légèrement. Il savait que ce n'était pas sa faute, mais il ne pouvait s'empêcher de revoir son Pokémon évoluer de force dans le vide pour sauver sa propre vie et celle de son Dresseur.

Dans tous les cas, Diana était toujours aussi perchée : dans tous les sens du terme. Raudhr le savait, maintenant, et il évitait le premier rang, visant toujours les extrêmes opposés au possible. Voilà que la référente était littéralement sur les bureaux, à raconter une histoire presque émouvante, et bien mouvementée, d'une manière si théâtrale que le Noctali  avait tout de même eu un mouvement de recul lorsqu'elle avait sauté du bureau comme une sauvage en quête de nourriture dans la forêt amazonienne. Il n'était pas vraiment du type à se soucier des autres, mais dans ce genre de cas, il ne pouvait s'empêcher de juger, et sans aucune honte, vraiment. Le Stratège n'était pas vraiment emballé par les gens trop enthousiastes et mouvementés, aussi heureusement que le cours était quelque chose qui l'intéressait.. ou tout du moins, plus son fond que sa forme.

Lorsqu'elle eut terminé sa tirade particulièrement longue, un élève leva la main pour parler de pratique, et la référente des Pyrolis sembla presque sauter sur l'occasion pour donner un devoir. Après un râle général, le bruit de papiers et de stylos se fit massif, tandis que les élèves sortaient déjà leurs outils, et notèrent l'énoncé.

Lorsqu'il eut terminé de tout noter, Raudhr fit déjà abstraction du bruit aux alentours. Depuis une bonne heure de cours maintenant, il s'était enfermé dans sa bulle de concentration, et n'entendait plus le brouhaha extérieur.  Surtout que ce dernier lui évoquait beaucoup de souvenirs.
Le Lac Savoir. Il le connaissait bien ce lieu, et y était passé plusieurs fois étant plus jeune. Originaire de Sinnoh, le Stratège laissa quelques minutes ses souvenirs le submerger. Il avait déjà été voir le Lac en Hiver, et se souvient bien de cet ilôt central si mythique. Censé être gardé par un Pokémon mythique du trio de légende, il était la demeure de Créhelf, le Pokémon du savoir. Raudhr ne l'avait jamais vu, mais il se souvenait encore de ce mysthicisme remplissant les lieux. Le lac était bien gelé, et tout était particulièrement blanc. La forêt aux alentours était un amas d'arbres ici et là, avec parfois des Pokémon passant près de la rive. Il essayait de se souvenir des espèces présentes, et s'était souvenu d'un Castorno ramassant des branches pour un barrage. La neige tombait gracieusement, et les températures froides faisaient un bien fou au garçon de l'époque ; c'était un peu là où il allait quand rien n'allait plus. Le Savoir résonnait beaucoup plus en lui. Il aimait apprendre, aimait avoir de nombreuses connaissances dans différents domaines. Après tout, le savoir était une redoutable forme de pouvoir.

Rouvrant son œil unique, le Stratège était toujours penché sur son devoir. Les souvenirs de sa région natale lui revenaient, et quelques bribes décousus de scènes qu'il ne pouvait identifier restaient quelques secondes dans sa mémoire, avant de disparaître trop vite, ne laissant pas le temps à son esprit d'en agripper les formes. Il était nostalgique, et se mit en tête d'un jour repartir au Lac Savoir. Peut-être croisera-t-il Créhelf, qui sait ? Il avait toujours été fasciné par les mythes et les légendes autour des Pokémon légendaires de sa région, et le trio des lacs ne faisait pas exception. Un réponse peu sérieuse sur son devoir aurait été de marquer « faire appel à Créhelf », mais le jeune homme se reconcentra vite. Il ne laissa pas le reste de ses souvenirs nostalgiques le submerger, et puisa simplement dans sa mémoire pour répondre à son étude de cas. Selon lui, chaque situation et expérience de vie a un sens, et pourra toujours être réutilisée plus tard, forgeant ainsi qui on devient.
Il laissa sa plume écrire sur le papier, se projetant lui-même dans la situation, grâce à son souvenir du lac. Il évalua la distance depuis ses souvenirs ; le lac n'était pas bien grand, et la distance depuis l'îlot central pouvait être plutôt facilement réduite grâce à un Pokémon aquatique, par exemple. Le Lac étant gelé, faire appel à un Léviator aurait été impossible, il fallait jouer le jeu autrement. S'interrompant parfois dans son écriture, Raudhr continua de rédiger ses nombreuses lignes, tentant de détailler du mieux qu'il pu son plan d'action. La difficulté de cet exercice manquait de pratique ; établir un plan, c'est simple, mais un plan qui puisse fonctionner en fonction de la situation ? C'était autre chose.


La fin de l'heure arriva plutôt rapidement. Le cours en soi n'avait pas été bien long ; de toute évidence, c'était souvent des heures de monologues de la part de Diana. Le Noctali avait légèrement été distrait par sa nostalgie et d'autres souvenirs, mais au moins, il avait atteint sa conclusion. Soufflant légèrement, il ferma son sac, et rejoint le reste de la classe devant le bureau de la référente. Il y déposa sa fiche dans un mot, pour finalement quitter la salle de cours. Il lui restait beaucoup à apprendre, même en sauvetage, mais effectivement, il fallait autant de théorie que de pratique. Après sa pratique fatale d'il y a quelques jours, un peu de théorie calme ne faisait pas de mal, après tout.




Devoir: :


« They told me I was dangerous... I asked why? They said "Because you don't need anyone." That's when I smiled. »
_____________

Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas Mood
Moodboard by Sirius: :
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas SPOILER_raudhr

____________
Code RP, Moodboard / design de T-Card codé par Sirius, merci beaucoup.
Elise Sandstorm
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8448-573presentation-elise-sandstorm-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8457-elise-sandstorm-mentali
Icon : Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas 1604422299-icon-4
Taille de l'équipe : 5/14
Région d'origine : Johto
Âge : 15
Niveau : 25
Jetons : 3480
Points d'Expériences : 483
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas 1604422299-icon-4
5/14
Johto
15
25
3480
483
pokemon
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas 1604422299-icon-4
5/14
Johto
15
25
3480
483
Elise Sandstorm
est un Scientifique Chercheur Pokemon

You can not help

Mercredi 16 septembre, 13h30

Si Elise n’aimait pas vraiment les cours de TopDresseurs, en dépit de ce qu’ils avaient au moins le mérite d’apprendre, contrairement aux cours de Performer, elle avait tendance à plutôt apprécier ceux de la spécialité Ranger. D’une part, même si elle ne souhaitait pas en devenir une, apprendre les nombreuses façons de venir en aide à la faune et la flore sauvage était toujours un plus, d’autant que cela lui permettait aussi d’en découvrir sur les modes de vies des Pokémons sauvages, et de leurs capacités d’adaptations à la nature, ce qui était un véritable bonus pour n’importe quel étudiant en Pokémonologie.

La deuxième raison, c’était que parfois, les professeurs, et en particulier Mademoiselle Prince, avait pour habitude de souvent sur-théâtraliser les récits de sauvetages. Et aujourd’hui n’avait pas fait défaut, la classe entière avait eu droit à l’exploit incroyable d’une jeune femme volant au secours de la veuve et de l’orphelin, ou en tout cas de six oisillons en détresse cette fois-ci. Elise notait par-ci par-là les informations qu’elle jugeait importantes de retenir son attention, mais de façon générale, c’était surtout la professeure qui en faisait des caisses, et cela n’avait pas l’air de casser trois pattes à un Psykokwak. En tout, son histoire se terminait en douceur, puisque le sauvetage avait été un franc succès.

Ce qui n’était pas vraiment le cas du cours, à en juger par la question d’un élève, révélant alors un point crucial de la spécialité, la mise en pratique. Normalement, cela était plutôt l’adage des cours de spécialité, mais comme Mademoiselle Prince le fit remarquer, la théorie était tout aussi importante, étant donnée qu’un bon Ranger n’allait jamais au devant du danger sans avoir anticipé les risques et conséquences de chacune de ses actions. La professeure demanda alors à l’assemblée de préparer un devoir qui porterait sur une mise en situation et à sa résolution.

Le thème était le sauvetage d’un groupe de Pokémon bloqué sur une île au milieu d’un lac gelé, ne pouvant regagner la surface tout seul. Il y avait la possibilité d’utiliser un capstick pour deux Pokémons sauvages. Une mise en pratique très sommaire en somme, mais qui devait sans doute regorger de quelques inconnus et pièges. Fait assez amusant pour le souligner, les Pokémons en détresse était des Teddiursas. La jeune fille tourna alors la tête vers son propre Pokémon, assis à côté d’elle, la tête visiblement pleine d’interrogations lui chuchotant à voix basse pour ne pas déranger ses camarades en pleine réflexion.

"Koda … Comment tu en serais arrivé à te retrouver bloqué sur une île au milieu d’un lac ?"

L’ourson tourna la tête sur le côté, avant de réfléchir quelques instants, puis d’afficher un air niais, la bouche grande ouverte, un léger filet de bave en coulant. Il n’en fallait pas plus à sa dresseuse pour comprendre le fond de sa pensée.

"Pour y chercher de la nourriture … J’aurais du m’en douter."

Bien évidemment, cela n’était que la point de vue de son propre Pokémon, il n’y avait rien à prendre en considération dans cette étude. Les simples faits présents étaient à prendre en compte. Lac gelé, six Pokémons à sauver, deux soutiens possibles. C’était tout ce dont la jeune fille disposait comme informations, elle allait donc devoir se creuser la tête pour trouver réponse à ce problème.

La fin de l’heure arriva plus vite que la scientifique ne crut. Elle avait réussi à finir son devoir à temps bien sur, mais elle hésitait encore sur le choix des réponses apportées. Elle n’était pas satisfaite, mais de toute façon, elle n’aurait pas été plus satisfaite si elle avait eu toute l’après-midi pour y répondre. Les épreuves de la spécialité Ranger pour les passages en année supérieure devait être bien plus difficile que ce qu’elle imaginait ...



Devoir :



La cutie danse en 9900ff

Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas Miniature_216Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas Miniature_714_EBCours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas Miniature_876_%E2%99%82_EBCours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas Miniature_427_EB
Ranya Iluzion
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 989
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
989
pokemon
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
989
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Cours Sauvetage
Etude de cas
Il y avait les cours avec Ranya. Et les cours sans Ranya. Le cours de Diana Prince fait sans aucun doute parti des cours sans Ranya. Esprit flânant partout sauf sur ce que la référente des Pyrolis raconte, la danseuse se désintéresse complètement de cette matière, basée cette fois-ci sur la spécialité des Rangers. Elle ne doute pas que leur filière nécessite ce genre de cours et que, de manière générale, les Rangers sont nécessaires pour préserver l’équilibre entre humains et pokemons. Ça, elle l’a bien retenu malgré son inattention permanente face à l’enthousiasme de l’exploratrice. Mais, en toute objectivité (pas tellement mais bon), la blonde ne comprend toujours pas ce que ce cours fait dans le tronc commun. Après tout elle est grade 2. Elle a déjà choisi une spé principale et un parcours secondaire, la spécialité arrivant au grade suivant. Elle sera Scientifique Archéologue avec en second parcours Coordinatrice Performeuse. A aucun moment n’apparait dans cette combinaison Topdresseuse ou encore Pokeathlète. Aucun. Zéro. Alors à quoi bon ?

Cet après-midi, la référente des Pyrolis semble comme possédée en racontant ses histoires. Comment lui en vouloir après tout ? Ranya aussi est la première à s’emballer quand elle raconte une nouvelle légende ou bien sa dernière aventure en mission scientifique avec Gwen et Elise. Bien que la scientifique arrive à comprendre a minima sa professeure, cela n’est pas suffisant pour la rattacher sur terre. Impossible de discuter et encore moins de dormir avec tout le raffut que fait Diana. Il ne reste plus qu’à attendre patiemment que les minutes s’égrènent. Dialga ne pourrait-il pas faire s’écouler le temps plus vite ? Juste l’espace de quelques instants pour rendre cet après-midi plus supportable ? Bien sûr que non se rappela la danseuse. C’est le meilleur moyen pour qu’il dérègle l’équilibre du monde et qu’il devienne Dialga primal, une version de lui-même incontrôlable qu’elle préfère regarder dans les livres. Qui sait ce qu’il adviendra du monde actuel si le pokemon gardien du temps venait à dégénérer à nouveau ?

La réponse n’intéresse visiblement pas Diana qui frappe de toutes ses forces sur le pupitre de Ranya pour la ramener sur terre. La jeune fille sursaute de tout son être, sous le regard amusé de ses voisons, avant que la référente reparte dans ses grands récits. La blonde leur adresse des regards noirs avant de fixer de nouveau le tableau avec lassitude. Si elle n’a même plus le droit de fuir ce cours par le biais de ses réflexions sur l’existence humaine comment va-t-elle tenir jusqu’à la fin ? Mais même sans avoir véritablement suivi ce cours, la danseuse devine que le récit touche à sa fin, signant peut-être une délivrance prématurée de l’ensemble de la classe. Enfin ça, c’était sans compter sur les nouveaux de la Pokemon Community. Une remarque de la part d’un d’entre eux suffit à relancer la professeure sur un cas-pratique imprévu et noté. Ranya marmonne pour elle-même « Il est sérieux lui… ». Suivant le mouvement général, elle sort une copie de son sac et l’installe sur son bureau en se préparant pour la dictée. Une dictée en plus. Double punition. Il va donc falloir prendre en note l’énoncé et le résoudre. Pfff quel ennui

***

La blonde s’arrêta d’écrire environ dix minutes avant la sonnerie. Elle n’a pas fait très compliqué, comme d’habitude. Elle a écrit ce qui lui a paru le plus logique et évident. Elle n’est pas ranger. Elle est scientifique. En espérant que la référente des Pyrolis s’en contente pour cette fois.


©️BBDragon

Devoir :
Georges A. Nevinost
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8955-605-georges-a-nevinost-deus-vult-termine-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8967-georges-a-nevinost-noctali
Icon : Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 372
Points d'Expériences : 225
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
2
Sinnoh
14 ans
14
372
225
pokemon
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
2
Sinnoh
14 ans
14
372
225
Georges A. Nevinost
est un Pokeathlète Médecin


Sauvetage de Pokémon
Etude de cas


Cours classe



Les cours de madame Diana sont tellement intéressants, il est choquant d’observer tout son vécu d’un œil extérieur, elle semble si passionnée et prise de miséricorde pour les autres. Une telle bonté d’âme devient rare et précieuse et tu es bien heureux qu’elle fasse partie du corps enseignant. La référente à un esprit sain dans un corps sain et sa passion est modérée pour faire le bien. Aucune déviance de l’âme ne la plonge dans le pêché dans lequel Giratina pourrait l’enfoncer. Comment ne pas réussir sa scolarité ? C’est ainsi que tu prends des notes passionnées lors du cours, tu veux en apprendre encore et toujours plus ! Ce n’est pas un cours de médecine, mais tu te dois d’être apte à sauver autrui ! Après tout n’est-ce pas là une absolue nécessité pour toi ?

Pravda est sur tes genoux et écoute, elle semble s’être bien accordée à son atèle, mais tu devras peut-être y faire des ajustements au fur et à mesure qu’elle fera différentes activités physiques. Pour l’heure, elle peut courir et marcher avec, faire de bons bonds. En un sens, tu l’as sauvé aussi, elle, l’amputée, prise d’un accident douloureux dont les séquelles psychologiques sont encore rudes pour elle à subir. Tu prendras le temps, tu auras tout le temps d’avancer avec elle. Le coeur et l’esprit se forment aux grès des vents et des surprises. Il ne faut pour autant jamais rien pressé.

Lorsque l’idée d’une interrogation vous parvient, celle-ci ne te dérange pas, au contraire, tu as très envie d’exposer tes vastes idées sur comment sauver des pokémons, après tout, il s’agit là d’une obligation ! Tu pourras ainsi développer toute l’ardeur de ta foi ! Hélas, cela sera sûrement un hors sujet, qu’on se le dise puisqu’il semble important. Devant ta feuille et le blanc de celle-ci, tu prends donc ton stylo et tu commences à gratter spontanément le papier pour offrir ta réponse. L’action se passe dans la région de ta naissance et en cela, tu trouve cela fabuleux. Pouvoir exploiter ta connaissance du lieu t’offre de magnifiques connaissances et le moyen de parfaitement visualiser le lieu. Tu l’as bien entendu visiter, après tout depuis Célestia tout est à portée de main et en congrégation et pèlerinage. Tu revoies les bords blancs de neiges et toutes ces teintes ombragées de gris qui pour une fois sont la bonne couleur à ce que tu vois. Tu es heureux de parler de ce lieu saint et sacré où réside le maître du savoir.



© BBDragon


Devoir :
Octavia E. Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8989-octavia-e-keelin-les-plus-belles-fleurs-sont-les-plus-toxiques
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8993-octavia-e-keelin-pyroli
Icon : Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas I2c5
Taille de l'équipe : 4/9
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 15
Jetons : 519
Points d'Expériences : 255
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
15
519
255
pokemon
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
15
519
255
Octavia E. Keelin
est un Coordinateur Éleveur
Sauvetage de pokémon
Etude de cas
Cours Classe, Solo
Fiou. Et nous y revoilà. Un début d’après-midi qui commençait bien, à peine la rentrée arrivée. Un devoir sur table, un cours qui ne t’intéressait pas du tout, qu’est-ce qu’il te fallait de plus ? Mh ? Qu’importe.

A treize heures, tu t’installas lassement à ta table, pour le cours de sauvetage de pokémons. Tu écoutas la prof parler de tout et de rien. Erk. Tu avais du mal à croire que c’était celle qui était en charge de ton dortoir. Tu lâchas un soupir avant de t’étaler sur ta table : franchement, qu’est-ce que t’en avais à foutre de sa vie… ? Franchement, le sauvetage c’était pas ton truc, et ce qu’elle racontait le confirmait… Et c’est ainsi que tu te retrouvas avec la conteuse, frappant du poing sur ta table. Oui, tu sursautas. Sérieusement. Putain. C’était quoi son problème… ? Tu levas les yeux au plafond en soupirant, tout en t’appuyant sur ta chaise. Cours relou, bonjour.

Tu n’écoutais plus. Mais genre, vraiment plus. S’en suivi une discussion que tu n’écoutais … Pas du tout. Bla bla bla. Oh attends. QUOI ? Tu regardas autour de toi. Les autres sortent une feuille. Wait wait wait. Ok. Don’t panic. Tu fis de même, avec bien cinq secondes de retard. Argh, elle ne pouvait pas prévenir avant de changer de sujet ? Tu soupiras longuement. Un contrôle surprise. Youpi.

Tu te remis à écouter le cours, à moitié endormie par son récit d’avant. Une situation… Comment la résoudre… Argumenter… Sans pokémons… Oof. Tu notas les indications de la prof sans broncher puis… Tu t’éclatas littéralement la tête sur la table. ARGH ! Tu ne savais vraiment pas quoi écrire. Tu regardas autour de toi, soupiras une ou deux fois, avant de finalement commencer à gribouiller pour essayer de trouver l’inspiration. Tu soupiras…

Finalement, après quinze minutes perdu à buller, tu te mis en tête de sérieusement y réfléchir… Et d’écrire. Le temps passa à une vitesse folle, et lorsqu’il ne te restait que trente minutes, tu commenças à paniquer, et à vraiment bosser sur le devoir… Et Quinze heures sonna, juste lorsque tu mis le point final. Ouf. Sauvée.

Devoir :
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #EF5385
Théa Ananké
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9131-620-thea-ananke-l-or-dure-jamais-cela-ne-vous-quitte-pyrolitermine
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9215-thea-ananke-pyroli
Icon : ----
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 212
Points d'Expériences : 165
----
1
Kanto
15
0
212
165
pokemon
----
1
Kanto
15
0
212
165
Théa Ananké
est un Topdresseur Spé. Type


Cours de sauvetage (Ranger)

Trop de monde



Ta référente est quand même quelqu’un pleine d’énergie, se dévouer autant pour tout, quand est-ce qu’elle prend du temps pour elle ? À force de se donner on va croire qu’elle s’abandonne, elle a sauver plus de pokémons que d’heures passées sur terre à l’entendre ? Mais ça fait d’elle une femme forte et très impressionnante c’est certain, comment ne pas admirer une femme qui sait autant se sacrifier pour autrui ? Tu ne pensais pas te dire ça un jour, mais c’est sincèrement admirable de voir ça ainsi. C’est avec beaucoup d’attention que tu notes ton cours de sauvetage, c’est dédié aux Rangers ça, loin de t’intéresser, tu te dis qu’avoir des règles élémentaires quand à la sécurité des pokémons ne fait pas de mal ? Si jamais Héméra se retrouvait bloquée à un endroit incongru ça serait pas mal de pouvoir la sauver ? Tu avises ton type combat qui t’observes en retour, un long silence complice s’installe, heureusement qu’elle est présente pour toi, sans quoi la vie serait bien fade ici.

Un petit con s’amuse donc à poser des questions spécifiques et une demande pratique, l’idée d’un peu d’action ne te ferait pas de mal alors tu commences à ranger tes affaires, persuadée de partir dans le parc pour une mise en pratique ! C’est le pieds ça, vu les entraînements matinaux de Diana, on peut se dire qu’elle va vous pondre un super truc pratique non ?

Que nenni. Évaluation théorique écrite ! Tu lâches un profond râle de haine en manquant de boxer ton sac que tu viens de poser sur la table.

-Il faut prendre tout avec philosophie Théa !

-Philo mon cul, j’veux sortir m’aérer avant l’hiver moi !

-Je comprends cette frustration, mais autant se concentrer sur ce qu’il manque non ?

-Gné gné gné gné mes ovaires au bord de l’eau.

-Cela ne risque-t-il pas d’être douloureux ?

-Tu me fatigue.

Tu sors donc une feuille et peu motivée pour la théorie, tu soupires, façon elle va se satisfaire du nécessaire non ? En plus tu connais pas du tout la région, alors tu te dis que d’après tes cours d’histoire, le lac d’avoir c’au nord de Sinnoh avec masse glace ? Donc du coup des pokémons Glace non ?

Tu grattes rapidement..

© BBDragon


Devoir :
Kasai Hajime
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8971-606-kasai-hajime-il-n-y-a-pas-que-les-anges-qui-sont-blonds-aux-yeux-bleus-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8976-kasai-hajime-noctali#90830
Icon : bim
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 16
Jetons : 987
Points d'Expériences : 308
bim
2
Johto
16
16
987
308
pokemon
bim
2
Johto
16
16
987
308
Kasai Hajime
est un Pokeathlète Coach

Observation.
Il n’avait fait aucun progrès ce Luxio.

Rien, malgré l’entrainement de la montée de la montagne de la mort ou encore le transport de charrette mortel (il n’était pas imaginatif sur les noms le blond).

Il ne faisait qu’à peine les courses et s’il voyait que ça risquait d’être dangereux, le Pokémon s’évertuait à s’enfuir au loin pour échapper à l’entrainement qui se faisait comme Hamlet, c’est-à-dire pas sans casser des œufs, ou ici des os.

« Non mais t’as cru quoi, t’es même pas son dresseur, c’est clair qu’il n’allait jamais te suivre le bousin. Faire un truc simple avec une course d’obstacle et c’est fini.

- Ix, tu as réellement pensé que je m’abaisserais à de telles extrémités.

- Ce sont tes entrainements les extrémités. M’enfin si tu écoutais ce que je disais ça se saurait. »

Le regard du blond coula vers le Luxio que se la coulait douce lui-même, il avait une idée, une idée terrible, même deux, même trois sssh sssh sssh (cette réf qu’aucun modo n’aura).Mais il ne pourrait pas l’appliquer immédiatement, non il allait falloir attendre la fin des cours. Cours qu’il ne suivait qu’à moitié dans le fond de la classe. Le blond ne voulait pas perdre du temps à écouter un professeur déblatérer ses bêtises qu’il osait appeler cours et qui était bien plus long pour expliquer des faits que Kasai pour apprendre ces mêmes faits tout seul.

Il aurait dû faire école chez soi, mais dans ce cas là il n’aurait même pas eu de diplôme et dire « oui je suis autodidacte » en coaching ne rapporterait jamais aucun client. Alors le blond faisait acte de présence, plante verte au fond de la classe, chewing gum en bouche et carnet de coach ouvert, noirci d’encre de ratures et d’un langage crypté que seul lui pouvait lire. Même Ixchel sa starter ne pouvait le déchiffrer, bon c’était parce qu’elle avait la flemme de réfléchir mais le résultat était là, Kasai était le seul à pouvoir comprendre son carnet.

Bref, par ces élucubrations que trop exhaustives, il était temps d’aller en cours, stratégie à 13 heures. Et de ce qu’avait fouiné entendu Kasai, il allait y avoir une interro noté sur un sauvetage de Pokémon.

Quelle idiotie.

Là il allait encore plus perdre de temps que d’habitude, quand la prof parlait c’était mieux, il pouvait faire ce qu’il voulait. Mais présentement il allait devoir utiliser son cerveau pour une chose qui ne l’intéresserait jamais : venir en aide à autrui.









Ok alors écrit comme ça c’est sur que Kasai pourrait passer pour un méchant mais c’est que j’ai mal formulé. En gros dans sa tête si c’était bien un truc de sauvetage, c’était pas son job de le faire mais celui des rangers. Lui était un stratège donc pas le profil type pour secourir veuve, orphelin et Pokémon type fée. Par contre si c’était pour sauver ses esclaves amis, il lèverait le petit doigt.

Mais pour ça faudrait avoir des amis.

Lorsqu’il s’installa à sa place, au fond à côté de la fenêtre (seul, qui voudrait s’approcher de lui ? Faudrait être fou ou nouveau ou suicidaire) il remarqua Diana Prince toujours plus enjouée que d’habitude. Elle allait encore partir en tirade dithyrambique sur à quel point c’était la meilleure de toutes les pilleuses chercheuses de trésor du monde. Mais pour le début aucune trace d’une quelconque interrogation notée.

Aurait-il saisi le mauvais tiroir de la professeure ? Non impossible, ou alors ses torchons de copies qui lui servaient d’idées de cours n’étaient pas prévues pour aujourd’hui. Pourtant cela concordait, elle parlait de sauvetage et étalait son égo et sa fierté devant la classe entière.

Las, Kasai ne cherchait même pas à l’écouter et fit semblant d’écrire ce qu’elle sortait comme ânerie plus grosse qu’elle, il en profita pour revoir l’entrainement du Luxio d’un des stratèges de l’académie assez réputé : Raudhr.

Malgré sa ferveur dans l’écriture de ses prochaines séances, Kasai avait l’oreille à l’affut d’un mot particulier. Ou de ses synonymes dirons nous. Comme interro, feuille, écrivez, fin de l’heure et je ramasse.

« Parce que ce n’est pas possible cher ami. La pratique ne va jamais sans la théorie, même les plus grands explorateurs le savent. Mais puisque tu tiens tant à mettre en pratique, on va le faire. Sortez tous une feuille ».

Bingo, au mot une feuille, le blond sortit son nez de son carnet pour constater une classe en train de râler et une Diana trop fière d’elle-même, pour changer. N’empêche elle était fourbe de faire croire que c’était l’élève qui lui avait soufflé l’idée de l’écrit noté alors qu’elle l’avait prévu. Madame connaissez vous le concept d’harcèlement des intellos qui réclament des devoirs ou vous êtes tellement hermétique au métier de professeur que ça ne vous était même pas venu à l’esprit. Non, sûrement elle n’y avait pas pensé, Diana n’a plus de place pour autrui tellement SES aventures étaient plus extraordinaires que n’importe qui d’autre.

Sans bruit, le blond se saisit d’une copie double et d’un autre chewing-gum ainsi qu’un autre carnet. Son carnet à triche, il avait noté des idées en vrac par rapport à ce qu’il avait lu dans le bureau de la professeure. Plus vite il avait fini plus vite il aurait le temps de cerveau disponible pour penser à ce qui l’importait le plus, le coaching.

E, pilote automatique, il écouta tout de même les pauvres explications de Diana sur le sujet, non sans certes évidemment complimentée elle-même bien trop de fois pour le compter. Même Ace à sa plus belle époque l’aurait trouvé prétentieuse.

« … Afin de mettre tout le monde à égalité considérez que vous ne pouvez compter que sur vous-même et pas sur vos pokemons. Toutefois, vous avez le droit dans votre copie de vous servir du captstick sur deux pokemons qui pourraient se trouver dans cet environnement. Soyez astucieux et efficace dans votre mission fictive ! Alors … »

Et s’en suivit enfin le sujet, sauver des Teddiursa sur le lac savoir hein ? Ridicule. S’ils n’étaient pas capables de s’en sortir en vie c’est qu’ils n’étaient pas assez adaptés pour survivre donc ils ne transporteraient pas leurs gênes médiocre à la postérité et crèveraient comme les nullos qu’ils étaient. La théorie de l’évolution est certes cruelle mais les faibles ne pourraient survivre, c’est ainsi que le pensait Kasai (moi derrière mon écran je l’insulte de sale privilégié de droite en hurlant qu’il faut sauver les n’animaux).

Bref, le blond s’attela à la tâche, non sans un regard circulaire autour de la classe/ Il vit plusieurs personnes encore en train de râler et d’autres directement gratter sur leur copie comme des forcenés, leur vie était encore plus en jeu que celle des fictifs Teddiursa. Médiocre, tout cela manquait terriblement de panache. Et le résultat des écrits allaient être très probablement pour tous le même :
« Olalala bah j’utilise des Pokémons vols avec moi pour les emmener loin, ou olalala les pauvres petits moi je solidifie la glace et les conduis plus loin. »

Bande de nuls.

La solution pour Kasai était toute trouvée. Mais surtout toute chaotique. Car on est bien d’accord qu’à aucun moment miss Prince n’avait parlé d’un manque de moyen en termes de Pokédollars donc de Pokéballs, non ? (ouais Kasai essaye de jouer au plus malin par rapport au staff tout puissant KESTVOUALLERFER, LUI METTRE 0 ? MUHAHAHA, Kae tes calmants maintenant).

Son stylo commença à écrire, d’une écriture bine plus belle et propre que le style vestimentaire de Kasai ne pouvait le présager. Dans une telle situation, il savait ce qu’il allait faire. Et ça allait très probablement être un carnage, on a le droit de rêver non ?

Les Pokémons n’étaient pas nombreux, et la limite totale d’une équipe de Pokémons est de combien ? 6 non ?

Tandis qu’il grattait le papier, Kasai souriait de plus en plus, bien trop content de lui, bien trop heureux de ne pas être dans la norme, trop heureux de penser que son idée pourrait fonctionner. Mais mon pauvre ami, tu étais dans une académie scolaire et tu sais que si tu avais une idée trop en dehors des clous, jamais tu n’aurais la moyenne et qu’en récompense tu aurais une convocation chez Jackie. Mais mes remarques, il ne pouvait les entendre, pauvre personne de fiction sans le pouvoir du quatrième mur qu’il était. Et puis la punition était finalement plus sévère pour la personne qui faisait le rp plutôt que le personnage. Sad soupe.

Bref, il avait déjà la description de la capture de deux Pokémons aide, évidemment il avait pris le plus bourrin possible et n’avait pas fait dans la dentelle. Joueur de foot unysien ou pas joueur de foot unysien BOUAAAAH (ce rp manque tellement de sens je suis désolée).

Puis maintenant, il pouvait passer au plus important, la stratégie, la capture des Pokémons aides n’étaient que de la mise en bouche. Maintenant il était temps d’effrayer cette pauvre Diana qui allait probablement appeler la SPP (Société Protectrice des Pokémons pour celleux qui suivent pas derrière) dans le meilleur des scénarios, ou demander un renvoi du blond dans le pire.

Fin de la copie, Pokémon sauvés dans les règles de l’art (celui de Kasai, donc pas dans les règles de l’art en somme), le monde est heureux et la neige peut voleter gaiement.

Copie posée sur le bureau, Kasai trop fier de lui, il avait évidemment fini bien en avance (c’était ça de fouiller dans les petits papiers des profs, il se mit en direction du stade, pour cette fois-ci, faire souffrir les muscles d’un Luxio comme il le devait.




HRP :
HAHAHAHA, je vais avoir 0, Kasai va se faire expulser et Cael va se facepalmer devant cet écrit. Pourquoi j’ai fait ça, pourquoi je suis con omg.
Merci pour ce cours sinon ♥
Pardon pour la non fluidité de ce post et pour l’absurdité bourrine du devoir de Kasai.
Pour un peu de contexte, j’ai écrit ce rp avec la musique Villain KDA en boucle, voilà voilà.



Dernière édition par Kasai Hajime le Jeu 28 Jan - 17:09, édité 1 fois (Raison : Oubli de couleur et d'un copier-coller de paragraphe (pardon))
Gwenaëlle Sklodowska
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8394-571-gwenaelle-sklodowska-pardonnez-son-nom-c-est-pas-facile-tous-les-jours-finie-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8400-gwenaelle-sklodowska-mentali
Icon : Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas SNw51Cu
Taille de l'équipe : 9 / 12
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 1721
Points d'Expériences : 573
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas SNw51Cu
9 / 12
Unys
16 ans
27
1721
573
pokemon
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas SNw51Cu
9 / 12
Unys
16 ans
27
1721
573
Gwenaëlle Sklodowska
est un Scientifique Mécano
Son stylo dansait dans ses mains, une seconde avant la chute fatale. Capuchon directement orienté vers le sol, petit bruit de fracas et profond soupir de Gwenaëlle. Il était aussi mort que son intérêt pour ce cours. La verte n’avait aucun intérêt dans les cours orientés top-dressage, mais le cursus obligatoire de l’école voulait qu’elle se mange ce genre de cours, et directement après le repas (c honteu). Et en plus de la torpeur post-digestion, il fallait se taper la prof la plus énergétique et ironiquement la plus fatigante de tous les enseignants que comptaient la Pokémon community.

Ses yeux passèrent de son stylo, pas encore rescapé du dangereux par terre à Diana qui escaladait une table, ce n’était que la troisième fois cette semaine, pour raconter encore une fois une histoire où elle sauvait le monde entier. Enfin ça, c’était uniquement si on la croyait sur parole, et personne même pas Gwenaëlle (et pourtant elle était bien naïve) n’était assez crédule pour croire aux élucubrations grotesques de la professeure. Peut-être que toutes ses aventures lui étaient vraiment arrivées, mais elle en rajoutait tellement que nul un ne voulait la croire, c’était trop. Elle avait raté sa vocation quand on y pense, si elle avait choisi romancière ou bien réalisatrice/scénariste, elle aurait eu sûrement un succès fou.

C’est plongée dans ce genre de pensées que Gwen se fraya, avant de se faire rappeler à l’ordre par le poing de l’enseignante sur son bureau. Effet rapide votre adversaire vous taunt pendant deux tours, riposte impossible. Confuse la verte ramassa son stylo avant de se remettre à écouter, d’un coup moins distraite par le flot de son esprit. C’était si dur à suivre, vraiment quand on écoutait Diana on avait l’impression que même à 16 piges on était trop vieux pour ce genre de chose. Affreux. D’ailleurs la verte ne fut pas la seule à subir ce taunt, Ranya, l’archéologue que Gwen admirait, se prit aussi une remontrance énergique de la professeure.

Mais cela n’était pas la chose la plus affreuse du jour. D’une touquette, l’exploratrice ranger, sauveuse de la veuve et du type fée leur fit comprendre que la théorie valait tout autant la pratique et je cite :

« La pratique ne va jamais sans la théorie, même les plus grands explorateurs le savent. »

Comme on dit dans le jargon quand un prof demande de sortir une feuille : nique (toi, ta daronne, tes cacturne, que sais-je).

Gwenaëlle se mit à réfléchir à l’énoncé de Diana, et pour elle cela n’avait strictement aucun sens. A quel moment un ranger serait sans ses Pokémons dans la nature, bon soit autant passer sur cette information, la prof avait bien précisé préférer l’équité au réalisme. Mais vraiment, en quoi une étude de cas comme celle-ci permettrait de faire avancer sa capacité à savoir réagir ou non à telle ou telle situation ? Au fil de ses cours spécialisés réalisés, Gwen avait bien saisi que commettre un sujet ne suffirait jamais à appréhender à quel point le monde pouvait être imprévisible. En plus de cela à quel moment il n’y avait qu’une ranger avec seulement deux poké aides disponibles ? C’est con non ? Sous réserve de « « « « challenge » » » » ou de « bah c’est possible avec deux Pokémons réfléchis » il fallait suivre cette idée ? Aussi, comme si on pouvait tout bien réfléchir et tout réagir à une situation sous prétexte qu’on avait un tant soit peu étudié un cas un peu semblable en cours.

Décidément, plus elle y réfléchissait à la prétendue mise en situation, moins elle y comprenait. Mais surtout plus elle perdait du temps. Si elle posait une question à Diana elle était persuadée que cette dernière comprendrait pas le sens profond des interrogations de la jeune fille.

Ranger c’est pas une science exacte, c’est comme les langues, ça s’expérimente bien mieux sur le terrain qu’en cours. C’est bien tu connais par cœur ta grammaire et tu sais dire landau (nota bene ouais je vous jure, je suis entrée en cours d’anglais de 4ème et iels étudiaient des mots comme landaus EXPLIQUEZ MOI L’INTERÊT L’EDUCATION NATIONALLE SVP) mais peux-tu tenir une conversation ? Non. Ok c’est utile, mais là pour un cours ranger qu’est ce que tu peux apprendre en restant pencher sur une feuille ?

C’est d’la merde cet exercice et oui ça faisait bouillonner la pauvre Gwen qui savait pertinemment qu’une situation comme celle-ci ne se produirait jamais car rien n’est jamais simple dans ce monde. A tous les coups une horde de Noarfang allait passer à l’attaque sur les Teddiursa, ou des Leviators enragés s’éclateraient à leur balancer des draco-rage. Cela ne pouvait pas être juste : « attention la glace est fragile lol xptdr ».

Mais bon, comme pour tous les cours, il fallait simplifier la réalité, si la physique chimie au collège devait être aussi pointilleux que dans le vrai monde, personne n’aurait jamais fait S (sauf Louis de la 5ème B qui a eu son bac à 12 ans, et encore). A votre avis pourquoi on néglige toujours la friction de l’air ? Parce que sinon ça serait grave chiant les calculs, tout le monde roterait du sang en cours. Ça devait être pareil pour les cours de « « sauvetage » ».

Mais comme les approximations en physique en cours, celles en sauvetage excédaient tout autant le cerveau qu’était Gwenaëlle, et elle se devait de faire un commentaire de cela sur sa copie, quitte à se taper une bulle dans cette matière. Qu’est ce que ça lui ferait d’être naze en top dressage puisqu’elle était mécano ?

So, yolo comme on dit. Et avec un train de retard, elle se mit à frénétiquement gratter sa copie. Copie qui sera probablement raturée au possible, avec une écriture illisible et partiellement déchirée à certains endroits. Une scientifique dans toute sa splendeur la verte. Autant vous dire que le point bonus attribué à la propreté elle ne l’avait jamais eu, et cette tradition ne changerait pas ce jour là.



Et sur une phrase elle hésita. Devait elle vraiment indiquer à Diana qu’elle pensait que cet exercice comportait que trop de lacunes ? Très probablement que c’était une très mauvaise idée, sûrement dûment sanctionnée, mais cela la dérangeait, beaucoup top, on ne devait laisser un tel exercice être de nouveau proposé avec de telles imprécisions.

Et puis à quoi bon faire ce que les profs voulaient vraiment, ils doivent se lasser de lire encore et toujours les mêmes réponses, si celle-ci la vexe, ça fera au moins sortir Diana de sa monotonie. C’est ainsi qu’elle reprit l’écriture de son devoir.



Spoiler :
Pardon pour ce pavé, bon courage avec la correction *roule


Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas P8X21eb
Matrix Unlocked
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum