Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Mar 1 Avr - 17:48
L'exercice physique est quelque chose de bon pour le corps, apparemment. Transpirer, c'est pur malgré l'odeur. L'épuisement, c'est la récompense d'un effort intense. Tout ça, c'est que Jackie pensait. Etant Pyroli, Ruby n'avait d'autres choix que d'être d'accord avec cette philosophie et de l'accepter. Actuellement, elle était encore en retard niveau physique par rapport aux autres filles de son dortoir. Elle s'épuisait rapidement, et finissait assez souvent dernière dans les courses et autres activités physiques. Afin de ne plus subir la moindre remarque de Jackie, la demoiselle s'est décidée à pratiquer des sports quelconques plus souvent, histoire de s'habituer à toutes ces sensations désagréables qui venaient après comme la fatigue, la transpiration, les courbatures et j'en passe.

Pour se tuer à l'effort, rien de mieux que la petite jungle ! Le terrain était aisément praticable à certains endroits alors qu'à d'autres, ça devenait une toute autre histoire. À ce qu'il paraît, le professeur révérant des Pyroli aimait cet endroit. Mais, connaissant Jackie, ce n'était sûrement pas pour sa beauté, mais plutôt pour l'infinité d'exercice que la jungle offrait à quiconque sait se montrer astucieux. Voilà pourquoi Ruby s'est rendue ici, dans la tenue de sport de l'établissement. Et le petit Hex n'échappait pas à la règle. Bien que lui ne se fatiguait pas énormément en lévitant, il suivait tout de même sa dresseuse de près. Le crépuscule pointait lentement le bout de son nez, mais la nuit n'était pas encore omniprésente. Le petit pokémon spectre ne se sentait donc pas tout à fait dans son milieu. Il préférait de loin la pénombre nocturne à la lumière aveuglante du soleil.

Après quelques minutes de course sur un terrain peu praticable, la demoiselle était littéralement épuisée. En venant ici, elle ne s'attendait pas à en suer autant. Elle s'adossa à un grand tronc, respirant péniblement, et leva la tête vers le ciel. Le paysage était magnifique, mais l'adolescente ne pouvait pas vraiment se consacrer à l'étude du milieu où elle se trouvait, et encore moins lorsque la Jackie se trouvait dans les parages. La belle dirigea son regard vers son Pokémon. En fin de compte, elle n'était pas obligée de faire tout ça. Elle pouvait très bien se reposer, au lieu de se tuer à la tâche. Même le petit spectre semblait trouver cela étrange. Après tout, il avait désormais pris l'habitude de côtoyer Ruby, il savait donc que le sport et elle, c'étaient deux choses différentes. Sans raison, elle se mit à rire en regardant le Polichombr. Rien qu'en le regardant dans les yeux, la dresseuse pouvait savoir ce à quoi son compagnon pensait, elle savait très bien qu'Hex se moquait un peu – beaucoup – d'elle.

– Parce que tu es mieux peut-être, monsieur l'éternel solitaire ? lui fit remarquer Ruby avec un ton moqueur.

Et bien que le fantôme ne possédait pas le don de la parole "humaine", la jeune comprenait toujours ce que son Pokémon lui disait, en quelques sortes. Ils avaient établis entre eux des sortes de petits mimes personnels, comme un langage. Résultat, quand on les voyait communiquer, on pouvait penser à une discussion entre muets, bien l'adolescente poussait des rires par-ci et par-là.

Elle se redressa ensuite après avoir totalement récupéré son souffle. Le Polichombr en fit de même et ils repartirent ensembles pour une autre course. Mais cette fois-ci, la jeune avait décidé d'augmenter la difficulté pour elle en choisissant l'un des terrains les moins praticables. Le sol n'y était pas droit et les racines jouaient de mauvais tours aux personnes qui se hâtaient un peu trop. En somme, c'était un endroit où la prudence est plus que mère de sûreté. Pourtant, Ruby ne put s'empêcher d'attraper son iPok en courant afin de mémoriser l'endroit où elle se trouvait sur la carte. À cause de cela, l'une des racines la fit tomber la tête la première. Encore heureux que le sol n'était pas boueux voire même pire ; marécageux. Mais malgré cela, la chute faisait tout de même assez mal. Le genoux droit de la demoiselle en avait particulièrement pâti. Lorsqu'elle voulu se relever, sa blessure l'en empêcha littéralement. Elle fut forcée de ramper contre un nouvel arbre, alors que son Pokémon contemplait la scène, malheureusement incapable de faire quoi que ce soit.

– Eh ! Hex ! C'est pas de ta faute tu sais ? J'ai été imprudente, et voilà ce qui arrive. Je crois que je vais attendre un peu. Tu verras, cette vilaine blessure sera passée d'ici dix bonnes minutes ! s'exclama la dresseuse avec conviction. Malgré tout, une once de doute subsistait en elle. Comment allait-elle se sortir de ce fourbi, désormais ?

Elle releva à nouveau la tête vers le ciel. Ce dernier s'assombrissait progressivement. La nuit allait bientôt tomber, et ça se voyait. À ce rythme, Ruby allait rater son couvre-feu personnel qui lui empêchait d'être fatiguée au petit matin, lorsque Jackie secouait ses troupes. Et plus le temps passait, plus cette hypothèse se confirmait. Après les dix minutes, Ruby ne pouvait toujours pas se lever, sous peine de devoir subir une forte douleur sur son genoux. Sauter sur un pied jusqu'à son dortoir serait trop fatiguant et prendrait bien trop de temps, en plus de ça. L'humain n'était décidément pas conçu pour être unijambiste. Aussi étrange que cela puisse paraître, ça avait déplut à la jeune sur le coup. Elle se mettait à agiter les bras dans tous les sens et à râler à vive voix. Elle en frappa même le tronc qui se trouvait derrière elle. Par pure chance, des baies en tombèrent mais s'écrasèrent malheureusement sur le sol.

Ruby observa alors les feuillages de l'arbre et put en constater qu'il en restait pas mal. Elle fit un signe à son Pokémon pour lui montrer cette petite trouvaille. Le spectre alla se nourrir des plus amères qu'il connaissait et ignorait tout bêtement les autres. Au moins, il y en avait un avec l'estomac plein, maintenant. Mais cela n'empêcha pas la demoiselle de râler à nouveau. Après tout, elle devait encore attendre un bon moment avant de pouvoir se déplacer à nouveau. Et encore, jamais elle ne pourra courir pour l'instant, seulement marcher d'un pas modéré. Il y avait bien de quoi se plaindre.

– Aaaah ! Sale racine ! Tu ne pouvais pas pousser ailleurs ? Et moi, pourquoi il faut que je sois si tête en l'air ? Je vais me faire tuer par Jackie si j'ai des poches de trois centimètres sous les yeux ! Raaah !
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Mar 1 Avr - 20:12
Aujourd'hui, c'était jour d'entrainement. Après un début de journée plutôt agréable, j'étais de bonne humeur et je n'avais aucun doute que cet entrainement serait des plus agréable. Les cours finis, je m'étais alors hâté de sortir. Je voulais profiter au maximum du temps qui me séparait du couvre-feu. Hikari, à laquelle j'avais promis cette session, sur les talons, j'avais rapidement passé la porte de la salle pour rallier ensuite ma chambre. Je posais rapidement mes affaires de cours, en attrapais d'autres et quittais précipitamment les lieux, après m'être assuré que tout était en place et que je n'avais rien oublié. La porte fermée, je m'étais rapidement retrouvé devant l'enceinte du campus. Je levais les yeux au ciel. Celui-ci était terne. Il avait plu et peut être se laisserait-il encore aller en déchargeant les grisonnant nuages qui le parcouraient. Je tournais alors la tête vers mon amie primate de feu au pelage noir. Elle n'aimait pas la pluie. Quoi de plus normal pour un Pokémon feu. Alors que mes yeux se posaient sur la flamme qui brûlait derrière elle, elle sembla comprendre mon inquiétude et me fit signe que tout était bon pour elle. Rien ne pouvait la détourner de ses objectifs, lorsqu'on parlait d'entrainement.

"Allez, allons-y.

-Ouisti ! "

Elle m'en tapa cinq, comme qui dirait et après un regard entendu mutuel, nous nous mîmes au pas de course, direction la jungle, après nous être un peu échauffés au préalable. Nul besoin d'attendre d'être au milieu des arbres pour commencer, chaque moment devait être mis à profit. Hikari et moi avions convenu de cela, il y avait déjà un moment de cela et nous avions donc pris l'habitude de nous entraîner à chaque fois que nous le pouvions, sautant sur toute éventuelle occasion susceptible de pouvoir nous améliorer ou simplement renforcer nos relations, notre entente, notre cohésion, le travail d'équipe et tout le reste aussi.

Nous étions à présent au beau milieu de la jungle environnante de l'établissement. Comme on pouvait s'y attendre, elle était vraiment sauvage, mais c'était plaisant. La nature, j'adorais ! Je m'y sentais vraiment bien. Je me demandais seulement si j'aurais la chance d'y croiser des Pokémon sauvages. Ce serait un bon moyen de voir les fruits de notre dur labeur jusqu'à présent. Alors que nous progressions, j'ordonnais à la Ouisticram de courir à pleine vitesse en suivant un parcours défini. Ainsi, elle travaillerait son agilité et cela l'aiderait à être plus apte et prompt à esquiver. Il fallait qu'elle soit capable de se servir du terrain à son avantage. Pendant qu'elle progressait, je la visais avec des objets locaux ramassés à même le sol, qu'elle devait éviter. Je lui dictais également des ordres et lui désignais des cibles qu'elles devaient attaquer. Tout ceci, s’enchaînait sans qu'elle ne baisse de régime. Pour des gens extérieurs à notre duo, tout ceci devait paraître cruel, mais pour nous deux, ce n'était rien de plus qu'un pallier à passer vers nos rêves et ça renforçait nos liens.

L'exercice arriva à son terme. Hikari était essoufflée, mais ne voulait pas pour autant se reposer. Comme à son habitude en fait. Elle était pressée d'évoluer et de devenir une Simiabraz, la plus puissante de toute son espèce. J'en étais fière de cette petite chose téméraire et je l'encourageais de toutes mes forces afin de l'y aider, mais je ne voulais pas qu'elle se blesse. J'avais beau lui répéter que ce n'était pas pressé et que nous devions procéder par étapes, elle n'en démordait pas.  Elle acceptait de me faire plaisir au minimum syndical, puis elle repartait de plus bel dans une nouvelle épreuve. Toutefois, elle savait où étaient ses limites alors je m'étais résigné depuis longtemps et lui faisais confiance.

Alors qu'elle maintenait au dessus de sa tête un rocher bien plus lourd qu'elle, ma petite Ouisticram Shiney le lâcha soudainement. Elle poussa quelques cris en me pointant une direction du doigt, puis elle s'y précipita.

" Hikariiiii ! "

Je bondis sur mes jambes et me hâtais à sa suite. Quelque chose avait attiré son attention quelque part là-bas. Mon cœur battait la chamade. J'espérais juste qu'il n'y aurait pas de mauvaise surprise. La dernière fois, nous étions tombés sur un Pokémon assez agressif, et son dresseur tout aussi peu charmant et nous avions eu toutes les peines du monde à nous sortir de combat. Son Scarhino était redoutable et même si nous avions l'avantage du type, il nous avait donné du fil à retordre. Nous n'avions gagné que parce que notre cohésion était bien plus forte que la leur. Ils devaient travailler ensemble que depuis peu et leur synergie n'était pas encore établie. Je revins à moi juste à temps pour me rendre compte qu'Hikari se dressait devant moi et m'arrêtais quasi net. Elle me montrait quelque chose un peu plus loin, ou plutôt... Quelqu'un !

" Non non, pas de combat aujourd'hui. Tu as beaucoup travaillé et puis il est temps de faire demi-tour. La journée touche à sa fin, c'est presque l'heure du repas et puis le couvre-feu... Je ne veux pas avoir de problèmes. Si on nous prive de sortie, ce sera bien moins drôle par la suite et tu pourras dire adieu à ce genre d'entrainement. "

Elle me fixa. Je commençais à faire marche arrière, mais elle tira sur la mon pantalon, me suppliant d'aller dans la direction de la personne. J'allais lui dire une nouvelle fois non quand j'entendis la personne râler. Il s'agissait d'une voix féminine et en y regardant de plus près, c'était une étudiante de Pokemon Community, cela se voyait à son accoutrement si distinctif. De plus, ses paroles étaient claires. Jackie... J'eus un violent frisson et Hikari aussi. Ses propos m'intriguaient et l'insistance de la primate me firent aller dans sa direction. Arrivé près d'elle, je pris alors la parole.

" La racine est ici chez elle, elle est libre de faire comme bon lui semble, c'est à nous autre étrangers de nous en accommoder et d'y faire attention... Il commence à se faire tard et loin de moi l'idée de te moraliser, mais il serait temps de rentrer, ne penses-tu pas ? As-tu besoin d'aide par hasard ? "

Avait-elle trébuché sur la fameuse racine en question ? S'était-elle blessée ou était-elle simplement en train de reprendre ses forces. Et surtout, était-elle vraiment seule dans cet endroit sauvage ? Suivant du regard, celui de ma précieuse amie aux poils noirs, je levais la tête pour trouver la réponse à ma dernière question. Un Polichombr se goinfrait de baies dans l'arbre. Hikari me supplia du regard et après l'avoir prévenue qu'elle ne devait pas importuner le Pokémon spectre, elle escalada avec une dextérité déconcertante le tronc pour gagner une branche pleine de baies, sur lesquelles elle se jeta avec appétit et gourmandise. Mon attention se reportait alors sur la rousse à laquelle je faisais fasse.

_________________
Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki] Sans_t17
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Mar 1 Avr - 21:39
Alors que la situation semblait de plus en plus désespérée pour la jeune, cette dernière se vit offrir la providence en personne. C'était à croire qu'il y avait toujours de l'espoir, même dans un coin reculé au beau milieu d'une jungle immense. Et cette fois-ci, la providence a enfilé une apparence féminine ou ... Masculine ? La personne dernièrement arrivée possédait un visage et un corps d'homme. Mais ses cheveux avaient de quoi faire douter. Heureusement, il y eût la voix pour éclairer la demoiselle. C'était un garçon, donc. Rien de mieux pour perturber l'étudiante qui ne leur parle presque jamais, en règle générale. Sauf que dans le cas présent, il était venu en tant que moralisateur. Ruby gonfla les joues et roula des yeux avant de soupirer quelques mots.

– Humpf ! Si on a même plus le droit de regarder deux secondes son iPok ...

Puis elle soupira, avant de remarquer qu'un petit Ouisticram a grimpé à l'arbre il y a peu. Pour elle, le singe de feu était tout à fait normal. Jamais elle n'avait vu ce Pokémon auparavant et ne se doutait donc pas qu'il s'agissait en réalité d'un de ces fameux chromatiques. Mais la rousse était au courant d'une chose : Hex était déjà en train de fusiller le primate du regard. Malgré que le fantôme ait déjà dévoré les baies acides, il n'appréciait pas qu'un autre Pokémon vienne manger dans « son » territoire. Remarquant le fait évident que ça allait dégénérer si jamais elle n'intervenait pas, Ruby haussa immédiatement la voix quitte à paraître un peu rude.

– Hex ! Descends ! Et n'ose pas l'attaquer, compris ?

Elle baissa ensuite le regard et soupira. Son Pokémon s'exécuta, malgré qu'il semblait toujours en vouloir au nouvel arrivant. Mais au fond, Ruby ne pouvait pas lui en vouloir. Le spectre était ainsi et le restera très certainement. Sa dresseuse l'aimait tout de même et ça ne changera pas non plus. Elle récupéra d'ailleurs un large sourire lorsque le Polichombr se cacha derrière elle. Après tout, rien qu'une personne inconnue lui suffisait pour se montrer pudique. Au fond, peu importe la race ou l'espèce, nous étions tous les mêmes. Et voir Ruby était suffisant pour confirmer cette théorie. Elle avait presque agi de la même manière que son Pokémon. L'hésitation prenait le dessus sur tout le reste, car elle ne connaissait pas la personne ayant installé un dialogue avec elle. C'est pour cela qu'elle ne répondit qu'avec deux ou trois trains de retard, rien que ça.

– E-eh ... Je euh ... J'ai pas besoin d'aide, moi ! Je me reposais juste un peu. Je suis parfaitement en état de bouger ! s'exclama-t-elle spontanément sans penser aux diverses conséquences.

Pour tenter de prouver ses dires, l'adolescente prit appui sur le tronc à l'aide d'une de ses mains et essaya de se lever. Mais lorsqu'il fallut forcer sur sa jambe droite, elle se laissa simplement tomber sur l'arrière-train en poussant une nouvelle fois quelques râles. Elle ne pouvait en effet pas bouger et avait des difficultés à l'admettre. Non seulement Ruby avait du mal à parler correctement avec les personnes qu'elle ne connaissait pas, mais en plus, elle n'aimait pas tellement recevoir d'aide et préférait se débrouiller par ses propres moyens, d'où les quelques éloignements avec ses parents. Sa blessure n'était que la preuve de sa stupide indépendance qui ne lui fut pas favorable.

Elle jeta une regard rapide à l'arrivant pour l'observer un peu plus en détail. Il n'y avait pas à dire : le premier mot que n'importe qui utiliserait pour le décrire, ce serait sans aucun doute « cheveux ». Les siens atteignaient une taille bien plus longue que la très grande majorité des filles. Pourquoi ce style ? C'était une bonne question à laquelle seul le chevelu pouvait répondre. Mais bon, ce n'était pas Ruby qui allait poser cette question, surtout qu'elle commençait déjà à avoir du mal à s'exprimer. La preuve en était toute faite. Mais pourquoi ne pas rendre les choses plus claires ? Il fallait forcément qu'elle en rajoute un peu plus histoire de s'enfoncer.

– Et puis euh ... Qui te dit que ... Comment dire ç-ça ..? Qui te dit que j'ai besoin d'aide, he-hein ?
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Mer 2 Avr - 2:58
La jeune femme n'avait pas tardé à réagir et sa réaction me fut comique. Elle avait roulé des yeux en gonflant ses joues et j'eus toutes les peines du monde à ne pas éclater de rire. Elle avait imposé à mon esprit, involontairement, l'image d'un Laggron. Pour être plus précis, elle m'avait rappelé Shaak, le Laggron de mon père. Lorsqu'elle prit la parole, je notais qu'elle avait une voix assez douce, plus en tout cas que ce à quoi je m'attendais. Ainsi s'était-elle laisser distraire par son iPok ? Je laisser ma bouche s'étirer jusqu'à dessiner un sourire amusé sur mon visage, alors que mes regard se posa brièvement sur la vilaine blessure de son genou.

L'écolière venait de s'adresser  au Pokémon dans l'arbre, ce qui confirmait qu'il lui appartenait bel et bien, d'autant plus qu'à la manière qu'elle lui avait ordonné de descendre sans attaquer Hikari, elle ne pouvait définitivement qu'être son dresseur. Amusé, je le regardais descendre, ce mignon petit Polichombr, pour aller se cacher derrière la petite rouquine blessée. Je notais à cet instant précis et seulement là, qu'elle souriait. Pour quelle raison ? Je n'en savais rien et à vrai dire, cela ne m'importait que peu, même si c'était un peu déconcertant, je vous le concède. Sa prise de parole le fut encore plus. Déroutante même.

Tsundere ? Voila la pensée qui traversa un instant mon esprit. Elle était clairement blessée et incapable de se mouvoir, ou du moins, difficilement, aux vues de sa sale plaie. J'eus une petite grimace compatissante en reposant les yeux dessus. Non, je n'aurais vraiment pas voulu me faire ça. Elle ne tarda d'ailleurs pas à confirmer mon observation et invalider ses propres paroles. Alors qu'elle tenta de se remettre sur pied, elle sembla rapidement rappelée à l'ordre par sa jambe droite et retomba sur son postérieur. A ce moment, précis, le Tanuki qui m'habitais pris le dessus, notant tout détail croustillant de son anatomie à commencer par son arrière-train lorsqu'elle était tombé dessus. J'avais alors établi directement qu'elle n'était pas très sportive, mais qu'elle s'entretenait un minimum. Ses fesses n'étaient pas flasques, mais n'en avaient pas pour autant la fermeté de celles d'une sportive aguerrie. Autre détail, sa poitrine. Modeste, mais agréable, elle avait  tressailli en encaissant le choc de la chute forcée de sa maîtresse.  Avant même que je n'esquisse le moindre sourire, le moindre mouvement ou ne prononce le moindre mot, un bruissement de feuille se fit entendre. Hikari venait de bondir de l'arbre, comme si elle avait été propulsée par une catapulte. Se réceptionnant avec grâce, légèreté et douceur sur ma tête, son poing, lui, vint heurter violemment le sommet de mon crâne, faisant ainsi s'entrechoquer mes dents des mâchoires inférieure et supérieure avec force. Je réprimais alors tant bien que mal un violent cri de douleur que la tête d'Hikari, descendant lentement devant mon champs de vision pour placer ses grandes prunelles azurées devant les miennes ambrées, et son sourire sadique plein de menaces, me fit ravaler avec un sourire crispé. Elle me tapota alors le sommet du crâne et se posa sur mes épaules, se concentrant sur les deux inconnus. Je sentais qu'elle voulait se mesurer au pokémon spectre, mais elle ne bronchait pas.

– Et puis euh ... Qui te dit que ... Comment dire ç-ça ..? Qui te dit que j'ai besoin d'aide, he-hein ?

Je la dévisageais un instant durant, de mon regard le plus inquisiteur et perçant qui soit, un fin sourire au lèvre, me donnant un air dont on ne savait jamais s'il était bon ou mauvais, mais qui en mettait bien plus d'un mal à l'aise. Penchant la tête en avant, laissant par la même occasion tomber quelques mèches de cheveux qui vinrent en partie masquer mes yeux et assombrir mon visage, je pris la parole.

" Oh ! Fort bien Madame-la-Tsundere, fort bien. Pardonnez-moi d'avoir fantasmé tout haut un éventuel rôle de noble et preux chevalier volant au secours de la sublimissime et divine princesse en détresse que vous êtes. L'humidité ambiante a du embrumer mon cerveau de Noctali, référence au dortoir et non au pokémon, je précise... Je vous présente donc mes plus humbles et plus plates excuses et vais vous laisser vaquer à vos...Royales occupations et me retirer pour regagner ma garçonnière à Pokémon Community. "

Après m'être incliner de manière révérencieuse, je me détournais alors d'elle, les mains dans les poches, entamant mon retour au bercail. Si elle croyait que je jouerai l'estafette qui ferait venir un brancard pour elle, elle risquait bien de rester patauger longtemps dans la mélasse boueuse de cette jungle.

_________________
Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki] Sans_t17
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Mer 2 Avr - 16:53
Pourquoi fallait-il que des jours comme ça arrivent de temps à autres ? C'était la question que la belle se posait en ce moment même. Certes, il lui arrivait bien de se retrouver en détresse, mais elle n'avait pas encore l'habitude de se retrouver paralysée à cause d'une simple blessure. Si seulement Jackie n'était pas aussi rude, Ruby ne serait jamais venue ici et ne se serait donc jamais blessée ainsi. Mais il fallait croire que parfois, le destin pouvait bel et bien jouer de mauvais tours aux pauvres petits moutons qui devaient simplement se contenter de le suivre sans pouvoir lui reprocher quoi que ce soit. Mais s'enfoncer n'était pas du tout dans le caractère de la demoiselle. Lorsque quelque chose lui déplaît, elle n'hésitera pas à le faire savoir. Enfin, là, il fallait avouer que c'était plutôt compliqué. Bien qu'en colère, la gêne lui empêchait de faire quoi que ce soit d'imprudent.

Et rien que pour en rajouter un peu plus, il fallait que ce parfait inconnu l'observe d'une façon que la fille trouvait étrange. De quoi la mettre encore plus dans l'embarras, mais aussi de lui donner quelques sueurs froides par la même occasion. Elle se demandait à présent si cet inconnu était saint d'esprit. Quoique ... Au fond, Ruby savait qu'elle n'était pas si bien placée pour se poser ce genre de questions. Voilà pourquoi elle n'osa pas faire ressortir ce ressenti étrange et se tut malgré tout.

L'étudiante se sentit encore une fois plus mal à l'aise lorsque l'expression de son interlocuteur changea. Il était désormais dur de deviner ce à quoi il pensait. La jeune n'arrivait pas à déduire s'il pensait en bien ou en mal. Et pendant ce temps d'hésitation, Hex en profitait pour lancer quelques regards assez sombres au Ouisticram. Il se montrait méfiant et restait prêt à se défendre ou même à attaquer au moment opportun. Sa dresseuse avait beau lui avoir ordonné de ne rien faire vis-à-vis du singe, le Polichombr pouvait parfois prendre quelques mauvaises initiatives. Il fallait garder un œil sur lui en permanence au risque de le voir agresser quelqu'un sans motif valable. Et pour lui, les mimiques de l'enflammé ne faisait que le titiller davantage. Susceptible ? Pas qu'un peu. On parle d'Hex, après tout.

L'inquiétude de Ruby se changea en panique aux derniers mots du garçon. Il prévoyait déjà de l'abandonner ici, donc ? La demoiselle ne voulait en aucun cas moisir ici. Et quitte à devoir passer outre sa gêne maladive, sa priorité étant sans aucun doute de sortir d'ici avant que la nuit tombe. Qui sait si un Pokémon pas très commode traînait par ici, ne sait-on jamais. Les premiers cris terrifiants de Cornèbre poussa justement la rousse à admettre son besoin à recevoir de l'aide, bien qu'elle n'aimait pas.

– E-eh ! Je ne t'ai pas dit de m'abandonner, par contre ..! grogna Ruby en gonflant à nouveau les joues. Elle qui pensait ne pas avoir besoin d'aide, la voilà contrainte à admettre le contraire.

Elle croisa modestement les bras, comme si que rien ne s'était passé pendant les dernières secondes. Elle préférait de loin oublier le plus rapidement possible ce qu'elle venait de dire. Mais d'un côté, il lui fallait bien recevoir l'assistance du jeune homme. Autant qu'elle lui paraisse un minimum agréable dans ce cas là, d'autant plus qu'elle n'était pas méchante, au fond. La blessée soupira simplement en baissant la tête comme signe de pardon. Mais il fallait avouer que les excuses, ce n'était pas particulièrement sa tasse de thé.

– Mh ... Dé- euh ... Désolée ! Je suis juste un peu à bout, là ... Quoique ! En fait attends ... Oui bon, je le suis juste aujourd'hui !

À côté d'elle, Hex, qui semblait blasé. Lui ne se serait jamais excusé et aurait bien trouvé un moyen pour se débrouiller tout seul, indépendant comme il est. Mais ce n'était pas le cas de sa dresseuse qui restait tout de même une enfant, malgré tout.
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Jeu 3 Avr - 19:27
J'avais commencé mon repli stratégique. Bien évidemment, celui-ci était feint, mais qu'en savait-elle ? Après tout, nous ne nous connaissions pas. Elle ne pouvait donc pas deviner ce le jeu auquel je m'adonnais en ce moment même, ni même en comprendre les règles, mes règles. Trois, voilà le temps que je lui attribuais, en secondes bien évidemment, avant de craquer. Un pas en avant. Je poussais un soupir blasé, assez sonore pour qu'elle puisse l'entendre, mais ô combien simulé. Deux ! Ma tête se baissais alors vers le sol, démontrant alors une résignation triste. C'était du moins ce qu'on pouvait imaginer de dos. Un pas de plus. Hikari semblait anxieuse et sa tête tomba devant la mienne, tandis qu'elle s'étendait de tout son long sur mon crâne. Un ! Un simple clin d’œil. Le primate du type feu avait alors compris, mais ne broncha pas. Un pas de plus. La distance se creusait lentement, mais sûrement. Toujours pas le moindre regard en arrière. Un Cornebre poussa un de ses plus beau et foudroyant cri. Zéro ! Le temps était écoulé. Un sourire triomphal se dessinait sur mon visage. Un petit éclair dans le ciel accompagné d'un grondement de Tonnerre n'aurait pas été de refus pour souligner mon machiavélisme, non, mieux, mon sadisme latent, mais je me contentais tout de même de ce qui s'offrait à moi.

La jeune rousse avait craqué. Je me stoppais net. Elle s'était contentée de grogner qu'elle ne m'avait  adjoint de l'abandonner. BLAGUE ! Je reprenais alors ma progression comme si de rien était, ne lui portant toujours pas le moindre regard. Cependant, une nouvelle prise de parole me fit me stopper une fois de plus. Son ton avait changé, son attitude aussi, à n'en pas douter. Elle s'excusait. ECHEC ET MAT !  Alors que j'effaçais mon sourire dément de mon visage en le transformant en un sourire plus avenant, puis me tournais pour la première fois vers elle. Levant les mains à mi hauteur, paumes ouvertes vers le ciel, inclinant légèrement la tête sur le côté gauche, des mèches de cheveux me barrant partiellement la vue, je m'approchais d'elle.

"Eh bien... Excuses acceptées, mais il n'y a pas de honte à demander de l'aide."

Je m'accroupis alors devant elle, examinant attentivement son genou. Ce n'était pas très beau à voir. Pour elle, c'était passage obligatoire par l'infirmerie.

"Tu ne t'es pas ratée et abandonner les gens n'est pas dans ma nature alors on va devoir faire le retour ensemble. J'espère que ma compagnie ne te sera pas désagréable. Laisse-moi t'aider à te relever."  

Je lui tendis alors la main. Hikari bondit alors sur le sol, venant se poster devant le Polichombr. Elle le fixa un instant. Ses yeux passèrent tour à tour de ma main au pokémon en boucle, puis toute sourire, elle lui tendit la main, me singeant comiquement.

_________________
Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki] Sans_t17
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Sam 5 Avr - 22:38
La voilà dans un embarras sans pareilles. Pourtant, ce n'était pas si dur que ça, de demander un peu aide. En effet. Mais dans l'histoire, le passage le plus dur pour Ruby était celui où elle devait assumer sa faiblesse et qui plus est face à un inconnu. Mais il semblerait que la pilule soit bien passée. Le garçon aux cheveux longs n'avait fait aucune remarque désobligeante vis-à-vis de la scène. Cela faisait une chose qui rendait la rousse anxieuse en moins et donc une grande avancée vers les ragots habituels. Après tout, la dresseuse n'en était pas moins une jeune fille. Si elle apprenait à connaître son interlocuteur de la soirée, elle n'aurait aucun mal à parler avec lui. Mais pour l'instant, ce n'était pas gagné. Son nom lui échappait encore, on ne pouvait donc pas dire qu'ils se connaissaient officiellement.

L'étudiante tenta une première fois de prendre son courage à deux mains, mais en vain. Elle ne trouva pas la force nécessaire pour poser une telle question si hors sujet actuellement. Et si le garçon ne lui répondait pas ? Elle se sentirait humiliée. Ou pire encore : s'il pensait à autre chose ? Pas de doute, ce serait catastrophique. Ruby n'osait même pas l'imaginer. Quoi que si. Et d'ailleurs, elle y pensa tellement qu'elle ne se rendit compte que le brun fixait sa blessure uniquement lorsqu'il prit la parole. Le réveil de la fille fut des plus comiques. Elle sursauta, se cogna l'arrière de la tête sur le tronc et poussa un cri de surprise. Spontanément, elle lui dit :

– Attention ! Tu m'as fait peur !

Se rendant par la suite compte qu'elle avait haussé un peu trop la voix, la dresseuse s'excusa une autre fois. Mais à peine avait-elle repris ses esprits que quelque chose d'autre la perturba. Bien que le regard du brun était posé sur sa blessure, Ruby se sentait gênée, encore plus qu'avant. La voilà qu'elle se remettait à imaginer des choses. Par réflexe, elle replia donc son genou en grimaçant, montrant à son interlocuteur qu'elle n'avait pas envie qu'on l'observe ainsi. Mais lorsqu'une main et quelques paroles bienveillantes lui parvinrent, les joues de la rousse prirent quelques couleurs. Elle ne connaissait pas cette personne et elle devait déjà établir un contact physique avec. Encore une fois, la voilà à penser à autre chose. Oui, elle délirait totalement.

Prenant finalement une grande inspiration, elle osa attraper la main de son sauveur et se servit de lui pour se relever. Ce fut encore un peu difficile, mais elle pouvait désormais tenir debout. À quel point allait-elle être redevable envers cet inconnu ? C'en était gênant pour elle. Aussi bien le fait de se retrouver proche de lui que celui de se sentir endettée. Pour une demoiselle aussi réservée qu'elle, il était assez dur de supporter tout cela. Aussi bête que ça puisse paraître, Ruby était presque sur le point de s'évanouir à l'heure actuelle. Elle espérait qu'il n'en ferait pas trop.

– C-comment dire ça ..? E-euh ... Tu pourrais ... Eviter les contacts trop ... Kyaaah ! Je ne peux pas le dire comme ça ! T-tu comprends ?

Oui, elle délirait une nouvelle fois. Et pendant ce temps ce temps, alors que la Ousticram reproduisait les gestes de son dresseur, Hex restait septique face à la scène. Bien qu'on lui tendait une main, lui n'avait pas de quoi l'attraper. Et c'était sans prendre en compte son sale caractère. Même s'il avait eût une main, jamais il n'aurait accepté ce geste de compassion que lui voyait plus comme un acte de pitié. Pour le petit spectre, il ne s'agissait que d'une simple moquerie destinée à le mettre à mal. Sans doser sa prétention, le fantôme tourna la tête en guise de refus et s'éleva un peu dans les airs jusqu'à atteindre la tête de sa dresseuse. Il semblait être contre le fait d'avancer avec le binôme. Mais Ruby ne l'écoutait pas, elle rêvassait bien trop pour ça.

Alors qu'il en trouva l'opportunité, Hex se glissa entre les deux les humains, se plaçant devant la tête de sa compagne, dévisageant le chevelu. Il ne semblait pas apprécier cette scène. Pour une fois que l'étudiante n'avait pas les yeux rivés sur lui, c'est comme si qu'il se sentait jaloux, mais aussi en colère. Il grogna sur le garçon, de sa voix résonnante et grave.

– Poliiii !
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Dim 6 Avr - 9:44
J'avais beau me repasser les événements en boucle dans ma tête, je ne parvenais vraiment pas à la comprendre. Décidément, elle était vraiment bien trop bizarre. Tsundere ? Oui, mais pas seulement... Il y avait autre chose, mais je n'arrivais vraiment pas à mettre le doigt dessus. Ses réactions étaient vraiment trop étranges.

Pour commencer, alors que je m'étais accroupi pour examiner d'un peu plus près son genou, mais aussi me mettre poliment à sa hauteur, elle avait sursauté violemment, se cognant la tête contre le tronc d'arbre. Elle poussa un cri et déclara que je lui faisais peur. Pourquoi ? Étais-je si effrayant ? Avais-je à ce point l'air d'un sauvage ou d'un mauvais type ?
Elle s'excusa soudainement, mais replia sa jambe vers elle. Elle devait être gênée. Toutefois, je m'étais relevé et lui avais proposé mon aide pour qu'elle en face de même afin qu'on puisse entamer le chemin de retour. Elle l'avait acceptée mais me refis une scène. Elle s'était mis à crier en me demandant de ne pas avoir de contacts trop... Trop QUOI ? Comme si cela ne suffisait pas, son polichombr me menaçait. Quelques instants auparavant, il avait ignoré Hikari, la snobant royalement alors qu'elle faisait l'effort d'aller vers lui pour tenter de faire ami, ami. Erreur ! Le spectre avait le droit d'avoir son caractère, je n'avais rien contre, au contraire, mais ce qui était sûr, c'est qu'il venait de se faire une nouvelle ennemie.

La primate, agacée et ne supportant pas qu'on s'en prenne à moi, en particulier un Pokemon, venait de grimper sur mes épaules, pour ensuite de dresser sur mon crâne, surplombant le spectre. La flamme de sa queue brûlait intensément. Elle était remontée, prête à en découdre. Je la sentais trépigner d'impatience, n'attendant qu'un faux pas du petit être qui me grognait dessus.

"Hikari, du calme je te prie."

S'il continuait sur sa lancée et qu'il ne rebroussait pas chemin, je ne pourrai rien faire de plus. C'était là tout ce que je pouvais faire pour apaiser la situation. Je me reportais alors sur la jeune inconnue.

"Je ne me suis pas présenté. Je suis Yuki, du dortoir Noctali. Je te conseille vivement de calmer ton pokémon car cela risque de très vite dégénérer. Je serai ravi de livrer duel contre toi, mais pour le moment, la priorité est de rentrer au campus. Tu as besoin de soins et il ne faut pas que nous nous mettions en retard. Je ne voudrais pas arriver après l'heure fatidique et ainsi perdre ma place au sein de notre école ou que l'on m'attribue un blâme. Es-tu parée à te mettre en route ou as-tu des recommandations à me faire ? Si tel est le cas, je les écoutes, mais ne tardons pas, à cloche-pied, nous allons en avoir pour un moment vu que je ne peux te toucher et donc te soutenir."

Je la dévisageais alors. Me prenait-elle pour un détraqué ? Elle était certainement mignonne, mais elle ne m’intéressait pas. Séduire n'était pas à l'ordre du jour. Mon aide était désintéressée, mais si elle n'en voulait pas, je ne l'y contraindrais pas. Seulement, je n'allais pas risquer de mettre en jeu l'occasion de réaliser mon rêve, juste pour une inconnue. Des gens croyaient en moi, Hikari et Asobu aussi, je ne comptais pas les décevoir. Mains sur les hanches, je patientais tandis que mon Starter, debout sur mon épaule gauche et accoudée à mon crâne, fixait toujours d'un œil mauvais le spectre, attendant un quelconque mouvement de sa part afin de se caler sur lui.

_________________
Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki] Sans_t17
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Mer 9 Avr - 15:57
Le petit fantôme était remonté face au dresseur. Bien qu'il préférait se faire discret, il sortait cette fois-ci de l'ombre pour défier du regard le garçon aux longs cheveux. Son objectif principal ? Sûrement d'écarter un peu cet adolescent envers qui le Polichombr n'avait pas vraiment confiance pour l'instant. Mais deux choses lui firent changer d'avis quelques temps après qu'il ait pris cette initiative sans penser aux conséquences. La première de ces choses, tout simplement la Ousticram qui devint agressive à son tour. C'était compréhensible. Hex venait après tout de menacer le dresseur du singe de feu. La deuxième chose, c'était Ruby qui haussa la voix volontairement pour la première fois aujourd'hui. Elle estimait que le spectre pouvait attendre pour faire son solitaire lunatique.

– Hex ! Tu sais que Jackie serait capable de te faire travailler si on arrive en retard ?

Bien entendu, Ruby n'en savait rien. Elle ne connaissait pas encore tout ce dont le Général était capable. Cependant, c'était un argument assez plausible pour que le chiffon animé calme ses ardeurs. Il faut dire que le Pokémon n'avait pas Jackie dans ses relations intimes, voire même dans ses relations tout court. Rien que sa présence le mettait à mal, sans même parler de sa voix menaçante et de ses manies masculines. En gros, voilà ce que pouvaient penser une bonne partie des Pyroli ainsi que leurs Pokémons.

Quelques temps après, l'inconnu se présenta. Maintenant, Ruby le connaissait un minimum, mais pas assez pour faire disparaître son mal-être. Toujours aussi anxieuse qu'avant, elle tenta de ne pas avoir de contact trop proche avec le dresseur. Qui sait ce qu'il pourrait penser et qui sait à quel point la rousse pourrait paniquer. Elle attendit alors le départ du jeune homme pour partir légèrement après lui. Mais il semblerait que la tension soit trop forte pour qu'il ne daigne avancer.

– Hex ! Si tu veux faire du camping, c'est ton problème. Moi, je veux rentrer ! dit la demoiselle afin "d'apaiser" cette atmosphère pesante.

Elle engagea par la suite le pas, regardant son petit Pokémon. Celui-ci se décida finalement à la suivre en poussant un bruit de mécontentement. Pour lui, partir ainsi, c'était un peu une sorte de défaite. Et quand Hex perd, il fera tout pour gagner face à son opposant, à leur prochaine rencontre. Sans que la dresseuse ne le sache, ceci allait être un des facteurs poussant le Polichombr à devenir plus fort. Cette première se retourna d'ailleurs pour faire face à son interlocuteur. Elle venait de mettre une distance d'environ trois mètres en quelques longues secondes. Elle boitait, ça se voyait rien qu'à sa façon de se tenir. La jeune faisait tout pour ne pas s'appuyer sur sa jambe endolorie.

– E-euh ... Est-ce que c'est bon ? On peut y aller ? Et désolée d'avance ... Je vais très certainement marcher lentement. Désolée de te faire perdre ton temps !

Elle baissa rapidement la tête en signe de révérence. Elle se sentait réellement désolée actuellement, mais aussi affligée de devoir s'excuser de la sorte. Malgré tout, il s'agissait de la meilleure chose à faire, non seulement en guise de politesse, mais aussi pour cacher la honte visible sur son visage. Au moins, lorsqu'elle avait la tête baisée, Ruby savait que le brun ne pouvait apercevoir cette gêne. Mais à un moment ou un autre, l'étudiante allait devoir relever sa tête. Elle profita donc du peu de temps qui lui restait afin de se calmer. Elle poussa quelques discrets soupires et aspira finalement une grande bouchée d'air. Après cet exercice respiratoire, elle releva rapidement la tête, recoiffant au passage ses mèches rousses qui s'étaient placées aléatoirement devant son visage. La dresseuse prit ensuite l'air le plus naturel qui lui était venu à l'esprit et tenta de ne plus montrer aucune once de nervosité.

– Moi c'est Ruby, du dortoir Pyroli. Et comme tu as dû l'entendre, lui c'est Hex, mon Polichombr. Excuse le, il est juste un peu ... Méfiant. B-bon ! D'accord ! Il est un peu agressif, solitaire, lunatique et j'en passe ! Mais il est gentil au fond, hein ..?
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Ven 11 Avr - 6:44
Les paroles de la jeune femme avaient eu l'effet d'un suppositoire sur son visiblement peu studieux acolyte. Agressif, et prompt à défendre son maître de tout et surtout de rien, pour l'occasion,  mais pas très téméraire lorsqu'on évoquait le Général Jackie, marraine du dortoir Pyroli. En même temps, qui le serait face à la perspective de se retrouver seul en tête à tête avec elle ? Seule supposition en tête : un masochiste, oui ! Cela me parut le plus évident possible. Alors que je riais intérieurement de ma bêtise et que je souriais extérieurement à la façon dont la jeune femme venait de recadrer son Polichombr, je constatais à ma plus grande surprise qu'elle s'était redressée. Suivie de son spectre qui au début s’était montré récalcitrant, elle avait fini par se mettre en route et ce non sans mal. Son genou la faisait clairement souffrir, mais par fierté, mal placée pour le coup, ou pour une autre raison que je ne comprenais cependant pas, elle avancait par elle-même. En d'autre circonstances, j'aurais certainement trouvé cela valeureux, voir louable, mais là, je trouvais cela tout bonnement stupide. Aux vues du temps qu'il lui avait fallut pour me rattraper, puis me dépasser d'environ trois pauvres mètres, m'était avis que nous en arriverions à l'infirmerie bien après l'heure du couvre feu. Sans compter qu'il avait plu plutôt dans la journée. Le sol était boueux par endroits, ce qui ne ferait que la ralentir de plus bel et puis il y avait cette pente. C'était par là que j'étais arrivé, c'était aussi par là que nous devrions repartir. Elle n'y arriverait clairement pas toute seule et vu la consistance de son Pokémon, je ne voyais aucunement d'autre source éventuelle d'aide que moi, Hikari étant bien trop petite pour qu'elle puisse s'appuyer sur elle et se laisser tracter. Alors qu'elle me dépassait, je n'avais pu m'empêcher de laisser traîner mes yeux sur son corps boiteux, attiré par son arrière train marron de boue.

La jeune pyroli venait de se retourner et mon regard était remonté aussi rapidement que la lumière pour se plonger dans le sien, ne lui laissant aucunement le temps de voir quoi que ce soit. Riant nerveusement, je m'étais contenté de lui répondre qu'il n'y avait pas de problème, qu'elle ne me faisait pas perdre mon temps et que j'étais bel et bien prêt à prendre la route, en avançant vers elle. J'avais rigolé bêtement, les yeux fermés, la tête levée vers le ciel, la main droite grattant nerveusement mon crane, le coude en l'air. Lorsque je reposais les yeux sur elle, elle avait la tête baissée, ce qui eut pour effet d'arrondir mon regard interloqué. Se redressant finalement en se recoiffant, elle avait, un bref instant, eu l'air raffinée, belle. J'en fus quelque peu troublé. Je ne l'avais pas vraiment regardé depuis le début, mais elle était vraiment jolie à y regarder de plus près, surtout ses yeux. Ruby, c'était son prénom, était en train de me parler. Elle venait de se présenter et de présenter son ami spectre, avant de débiter tout un tas de paroles. Je restais un bref instant coi devant elle, ne sachant si je devais rire ou pas, parler ou pas. J'étais stupéfait, pantois. Son caractère était vraiment d'un autre monde, d'un univers bien différent du mien. Ce ne fut que lorsqu'Hikari manifesta son impatience que je ne consentis à dire mot.

" Euh... Oui, pardon. Enchanté Ruby et pareillement pour Hex. Hikari ici présente et moi-même, seront vos hôtes pour ce trajet. Essayons de nous entendre au mieux je vous prie. "

Je m'inclinais alors de manière révérencieuse comme il était d'usage dans le monde des mondanités auxquelles j'avais maintes fois pris part, mais que je n'aimais pas pour autant. La ouisticram me singea, non sans avoir lancé un dernier regard en direction de son désigné rival du moment.  Je me redressais pour ensuite plonger mon regard dans celui de mon interlocutrice, sur un ton similaire à celui que j'avais alors employé avant, noble et avenant.

" Je doute clairement que tu puisses remonter tout ceci toute seule " avais-je lâché en pointant du doigt la pente. " Le sol est bien trop glissant, tout ce que tu y gagnerais, ce serait une nouvelle chute et de nouvelles plaies à défaut d’aggraver celle-ci. Laisse-moi t'aider, ça vaudra mieux."

Je la dépassais alors. Lui tournant le dos, je m'étais accroupis devant elle de manière à ce qu'elle puisse monter sur mon, ce dos que je lui offrais.

" Monte, n'aie pas peur, je suis plus résistant que j'en ai l'air et puis comme ça, nous irons plus vite et tu pourras te reposer un peu. Il faut ménager ta jambe. "

C'était la seule option que j'avais trouvé pour pouvoir débloquer cette situation.

_________________
Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki] Sans_t17
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Ven 11 Avr - 23:31
Décidemment, le Noctali était un peu bizarre. À moins qu'il s'agissait de Ruby qui avait un jugement bien différent des personnes que l'on croisait habituellement. Oui, c'était une vérité. Elle pensait de façon bien différente par rapport aux autres. Mais pourquoi trouvait-elle Yuki bizarre ? La demoiselle se posait elle-même la question. Était-ce parce qu'il est prêt à aider quelqu'un qu'il ne connait pas ? Ou bien n'était-ce que son instinct qui lui jouait des tours ? Elle ne s'attarda pas sur cette question et préféra garder les pieds sur terre. Déjà qu'elle allait marcher aussi vite qu'un Goinfrex unijambiste victime de l'attaque Sécrétion, mieux vaut ne pas perdre de temps en rêverie.

Mais quelque chose la perturba tout de même, si bien qu'elle fut obligée de penser à nouveau. La manière dont le brun venait de s'incliner ... D'une façon ou d'une autre, cela rappelait à Ruby les usages courants de là où elle venait. Ce n'était pas déplaisant, mais c'est la jeune elle-même qui a décidé de quitter cette vie trop aisée pour elle. La rousse ferma un instant les yeux et poussa un soupire quasi-inaudible qui n'était destiné qu'à elle.

– Tu n'as pas besoin de faire tant de manières ... Je n'aime pas trop ça à vrai dire.

Est-ce que cette scène était fictive ? Pas le moins de monde. Elle avait réussi à dire quelque chose sans bafouiller. Il faut dire que, grâce à cela, elle ne repensait actuellement plus à son mal-être. L'étudiante était désormais concentrée sur son objectif principal, celui de rentrer à temps. C'est pour cela que lorsqu'elle vit le chevelu s'avancer, elle se mit à faire de même. Cependant, il ne tarda pas à la rattraper, vu la vitesse à laquelle la jeune avançait. Et là, le retour du mal-être. La plus grosse aide jusqu'à présent, et occasionnellement la plus gênante. Mais le garçon avait pourtant raison, et Ruby se devait de l'assumer. Jamais elle ne pourrait remonter cette pente par elle-même. Mais malgré l'aide bienveillante du jeune homme, quelque chose la tracassait.

– Dis ... T'es pas un peu ... Mai-... commença-t-elle avant de couper sa phrase lorsque son interlocuteur prit la parole. Si tu le dis ... Ne te plains pas si je suis lourde, he-hein ?

Bien entendu, elle ne pesait pas grand chose. Mais comme toute adolescente – comme tout individu de sexe féminin même – Ruby se voyait toujours plus grosse que ce qu'elle était. Pourtant, jusqu'à présent, elle n'avait jamais complexé sur ça. Mais le fait de devoir monter sur le dos de quelqu'un commençait à la faire un peu paniquer vis-à-vis de cette coutume féminine.

C'est après quelques instants d'hésitation que la dresseuse se lança finalement. Elle posa tout d'abord ses mains sur les épaules du jeune homme, leva une jambe puis la seconde lorsque la première fut bien placée. Le temps de se positionner correctement, ses jambes exercèrent une pression autour de la taille du porteur. Une fois à l'aise, Ruby tâcha de faciliter au mieux l'effort de son sauveur en commençant par desserrer son étreinte sur lui. Elle se trouvait déjà aussi utile qu'un boulet de prison que l'on attache à la cheville du captif, autant ne pas en rajouter.

Tentant de ne pas paraître trop stressée voire même gênée, la demoiselle posa son menton sur l'épaule droite du garçon et ferma les yeux, calmant progressivement son rythme cardiaque. C'était la première étape pour paraître calme. Qui sait pour quel genre de folle pourrait-elle passer si le bienfaiteur la voyait aussi dérangée ? Quoiqu'il en soit, il est désormais trop tard pour faire marche arrière. Et de toute manière, cette aide lui était plus que bénéfique, au final. Yuki était un chic type, pensa Ruby. Elle en devint d'ailleurs si rêveuse que sa prochaine réflexion sortit à voix haute sans même que la bavarde ne le remarque.

– C'est confortable ... Je pourrais rester ici un bon moment ...
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Dim 13 Avr - 23:48
Ruby venait de prendre place sur moi. Lentement et sûrement, je me redressais pour finir debout. J'avais glissé machinalement mes bras de manière à lui offrir un appui et qu'elle n'ait pas à se fatiguer davantage en utilisant ses forces à essayer de se maintenir. Ainsi, elle pourrait réellement se reposer comme il se devait. Alors que j'entamais le cheminement du retour, notre retour, je sentis à travers le contact de sa poitrine contre mon dos, son coeur qui battait d'abord rapidement, pour finir par s'apaiser petit à petit. D'ailleurs, en y faisant plus attention, je notais qu'elle avait une poitrine bien plus généreuse que ne l'avaient perçus mes yeux. Toutefois, je ne me laissais pas aller à la perversité. Lorsque son menton rencontra mon épaule droite, je fus tiré de l'endroit vers lequel s'en allait mon esprit, ouvrant des yeux pleins de surprise. Je ne m'étais pas attendu à pareil geste. Ma seule réaction fut de légèrement tourner la tête vers et de lui lancer un bref coup d’œil en coin. Ses paupières étaient closes, elle semblait plus sereine. Un sourire se dessina dès lors sur mon visage tandis que mes yeux se posèrent sur le chemin qui se dessinait devant nous. Je vous vois déjà venir avec vos grands sabots, mais non, ce sourire n'était pas malsain, au contraire. C'était plus un sourire fraternel qu'autre chose, celui même qu'ont les grands frères en pareille posture, lorsque la petite sœur finit par s'endormir sur leur épaule.

" C'est confortable ... Je pourrais rester ici un bon moment ..."

Je soupirais alors, d'un de ces soupirs/rire que l'on peut avoir en certaines circonstances. Je me demandais vraiment si elle avait conscience de ce qu'elle venait de dire ? Avait-elle exprimé tout haut, ce qu'elle pensé tout bas ? Je ne relevais pas, ne voulant pas la gêner. Et puis elle avait l'air si apaisée, je ne voulais pas qu'elle reparte dans son agitation, d'autant plus que nous montions la fameuse pente. Tâche ardue avec une personne sur le dos, même si elle était du genre légère. Le sol était boueux et donc glissant. Il me fallait être prudent, regardant sur chaque zone sur laquelle je posais mon pied. Je n'avais aucune envie de dégringoler et de me retrouver dans le même était que la petite Pyroli, mais pire encore, que penserait-elle si je la faisais tomber. Il me fallait être digne de cette aide que je lui offrais, me montrer à la hauteur. Plus qu'un pas, nous étions. Le sommet était à nous. Je marquais une petite pause pour reprendre mon souffle. J'en profitais alors pour me retourner et observer le panorama qu'offrait cette hauteur sur la zone de laquelle nous venions.

" Eh bien... C'était bien plus haut que je ne le pensais. Je suis vraiment heureux que nous ne nous soyons pas ramassés durant cette lente ascension. Bref ! Plus de temps à perdre, mettons-nous en route, nous avons encore un peu de chemin à faire. "

Un peu ? Quel doux euphémisme ! Il y avait encore pas mal de trotte avant d'atteindre le campus et l'infirmerie. L'infirmerie... Rien que d'y penser, j'en avais la chair de poule. Needle et son Naocier... J'en frissonnais. Chassant ces images de mon esprit, je me remettais en marche en veillant au confort de la blessée que j'avais sur le dos. J'avançais aussi prudemment que possible. La partie la plus difficile était derrière nous, mais le sol n'en était pas pour autant plus sûr. Suivant Hikari qui sautait de branches en branches, nous entamions enfin notre réel retour.

" Dis, tu peux te reposer comme il te plaira, je prendrai soin de toi jusqu'à notre arrivée. Et puis si tu n'as pas confiance, il y a toujours Hex pour me surveiller donc tu n'as pas de craintes à avoir. Entre élèves, il faut savoir s'entraider non ?  Oh ! Et désolé si mes manières t’agacent un peu, je viens d'une famille r... Euh non, rien. "

Je rigolais de manière légère et désinvolte. Riche ? Pourquoi allais-je le lui dire ? Était-ce cette proximité qui me faisait m'ouvrir ou étais-je inconsciemment en train de changer. Cette académie faisait-elle ressortir une autre facette de moi ? Cela me troubla quelque peu.

" Enfin... Ce que je voulais dire, c'est que si cela te gêne, je parlerai et agirai autrement. J'ai l'habitude de côtoyer plusieurs mondes différents... Les étiquettes ne sont pas ce que j'apprécie le plus, il n'y a qu'à voir mon style. Rien que de repenser à la tête de mes grand-parents paternels lorsqu'ils m'ont vu débarquer ainsi, torse nu à leur dernier banquet... "

J'éclatais d'un rire franc et joyeux. Était-ce la situation, elle, ou la suite logique de ma rencontre un peu plus tôt avec Allen et Hope qui me rendait si sociable ? Je n'en savais rien, mais tout compte fait, ce n'était pas si mal que ça. Nous avions de la route, autant qu'on puisse s'entendre au mieux, sinon, eh bien... Je m'en accommoderai tout aussi bien, après tout, tout le monde n'était pas fait pour s'entendre. Ce moment, je ne me posais aucune question, me contentant simplement d'être, de vivre.

_________________
Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki] Sans_t17
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Lun 14 Avr - 17:10
En effet, elle se sentait bien, perchée ici. Et le Polichombr ne manqua pas l'occasion de se poser sur l'épaule de sa dresseuse, bien sûr. Pour lui, c'était une chance à ne pas rater, voire même une idylle, ou une mise en abîme comme on appelle ça en français. Un Pokémon portée par sa dresseuse elle-même portée par un autre dresseur. Aussi étrange que cela puisse paraître, tout le monde semblait ravi. De plus, dans cette position, Hex avait une tête de plus parmi tous les voyageurs. Il prenait un air transcendant, comme si qu'il se sentait réellement supérieur à tout. Prétentieux le petit Pokémon, en effet.

Lorsque Yuki prit la parole, l'assistée prit quant à elle le soin de l'écouter et de constater ensuite par elle-même. En effet, de là-haut, on avait une belle vue. Si seulement elle pouvait descendre, Ruby aurait très certainement fait une demande au brun, comme quoi elle voulait photographier le paysage avec un application de son iPok. Mais étant donné qu'il se faisait tard, il était plus intelligent et prudent de ne pas perdre plus de temps. Le porteur était bien évidemment le premier à comprendre cela, car il se remit tout de suite en route après quelques instants. Étonnant d'ailleurs. À première vue, il ne semble pas si fort, costaud ou autre. Mais il gère assez dans le domaine, pourtant. Surtout aux yeux de la demoiselle qui considérait son poids comme égal à celui d'un bébé éléphant.

Alors que le chemin semblait se tracer précisément devant les yeux du jeune homme, la demoiselle ne sembla pas s'inquiéter un instant de la direction que son bienfaiteur prenait. Il semblait avoir des repères dans la jungle. C'est à croire qu'il y venait assez souvent. Ou avait-il tout simplement un bon sens de l'orientation ? Bien que pauvre d'intérêt, la rousse posa tout de même la question.

– Tu as l'air de venir ici souvent ... Pour connaître si bien les lieux ... En-enfin ... Tu vois quoi ?

Rien qu'avec cette question, la dresseuse eût peur qu'un blanc se creuse entre elle et le garçon. Résultat ; elle mima une occupation et regarda l'heure sur son petit appareil électronique. Vu l'heure à laquelle le soleil se levait et se couchait, elle pouvait déjà en juger que l'équinoxe était pour bientôt. Elle ne manqua pas de le faire remarquer avec quelques mots maladroits, encore une fois. Quitte à ce que le voyage prenne un certain temps, autant que son intégralité ne soit pas plongée dans le plus affreux des silences.

Puis elle soupira, rangeant rapidement son iPok. Le manque de conversation commençait à se faire sentir de son côté. Et l'engourdissement l'envahissait, si bien que Ruby se sentait presque comme écrasée par la roue d'un tracteur. Sensation bizarre ? Non. Avec Jackie, elle avait désormais l'habitude d'en voir de toutes les couleurs. Pour l'étudiante, la plus étrange des sensations devenait désormais la plus anodine. Mais bien heureusement, la chevelu pallia à ce vide assommant. Mais d'un côté, c'était tout de même étrange. Il y a quelques instants, il était prêt à abandonner la rousse en plein milieu de la jungle. Et maintenant, il parlait ainsi de quelques passages de sa vie. Transformé ? Pas qu'un peu, jugea la jeune.

– Si tu permets ... Tu veux dire quoi par "côtoyer plusieurs mondes différents" ..? T'as déjà vu et vécu dans plusieurs mondes ..? Enfin non ! Euh attends ... Je cherche comment dire ça ! Donc tu veux dire que tu as vu et/ou vécu plein de choses non ? La chaaaance ... Moi bah ... J-je restais souvent enfermée, à vrai dire. Il fallait que je passe par plein de protocoles stupides pour pouvoir sortir ne serait-ce qu'à dix mètres de chez moi sans mes parents ... J'avais l'impression de me sentir ... Un peu trop idolâtrer, tu vois ..?

Ruby s'étonnait elle-même. Il était rare pour elle de parler autant sur une si courte durée, et encore plus avec une personne qu'elle ne connaissait que depuis peu. Mais d'une façon ou d'une autre, elle se sentait assez bien ainsi. La jeune roula donc des yeux en direction de son spectre qui semblait également calme pour l'instant. Tant que rien d'énervant pour lui n'arrivait, il ne bougera pas. Cependant, ce "manque de vie" chagrina un peu la dresseuse qui lui adressa par la suite la parole.

– Hex ! C'est bien d'être calme, mais tu l'es un peu trop là ...

Soudain, le Polichombr se redressa vivement. D'un coup, il semblait aller mieux. Alors il avait simplement feinté pour attirer l'attention de sa compagne ? Ce Pokémon était décidément plein de surprise. Rien qu'en plongeant notre regard dans le sien, on pouvait deviner qu'il était près à attaquer n'importer qui le dérangeant, et surtout un malheureux Pokémon électrique jetant son dévolu sur sa tendre dresseuse et l'électrifiant donc. Bien sûr, on pouvait aussi penser au Pokémon feu qui incendiait la pauvre Ruby. Mais le seul capable de faire ça ici, c'était le Ousticram. Et bien qu'Hex n'était pas très ami avec, il savait que le singe de feu ne ferait pas une telle chose. Pokémon ne veut pas dire sauvage sans cœur, après tout. Ils ne se battaient pas jusqu'à la mort, non plus. Tiens, en parlant de "mort" ...

– Si t'es un peu fatigué ... Repose toi hein. Je ne veux pas avoir ta mort sur la conscience ...
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Mar 15 Avr - 15:45
" Hahahahaha "

Je riais de bon cœur. La jeune demoiselle sur mon dos avait le don de me faire rire, même si je me doutais bien que ce n'était pas volontaire. Je ne me moquais pas d'elle, bien au contraire, c'était du genre affectueux. Relevant un peu la tête que j'avais de légèrement baissée vers le sol, je me calmais rapidement pour ne garder comme seule et unique trace de ce petit rire passager, un sourire.

" Tu es marrante comme personne. C'est parfois difficile de te suivre, tu dis des choses que je ne comprends pas trop ou réagis de manière imprévisible, mais c'est agréable. Tu as ta personnalité à toi et toi seule, c'est cool. Je suppose que pour toi non plus cela n'a pas dû être facile tous les jours... "

Mon regard se perdit quelques instants dans le néant, quelque part devant nous, ma voix ayant quelque peu baissé d'intensité. Mon style, ma personnalité, mon passé, ma mentalité, mes rêves, mes ambitions, mes origines et bien d'autres choses, m'avaient bien souvent joué des tours. Esseulé, laissé en marge par les autres enfants, je n'avais pas eu grandes perspectives d'amitiés. Je m'étais renfermé dans une carapace bien plus solide que le blindage d'un pokémon acier, développant une personnalité annexe, parallèle à la mienne, sans pour autant en être dissociable. Ainsi, j'étais devenu plus acerbe, ayant souvent l'air d'un asocial, peu avenant au premier abord. Ma langue était devenue plus fourchue et mes mots, parfois empoisonnés, pouvaient être plus tranchants que les lames d'un Insécateur. Bref, j'avais travaillé ma protection tout en développant des armes offensives non négligeables. Je poussais un petit soupir avant de poursuivre mon monologue.

" Enfin... Pour répondre à tes questions, ce que j'entendais par là, c'était que j'ai côtoyé plusieurs castes sociales. Des riches nobles aux plus modestes citoyens. J'ai une bonne faculté d'adaptation et je peux très bien me fondre dans la masse s'il le faut et je m’accommode d'à peu près tout, même si je déteste la... HAUTE. Je n'aime pas ces faux-semblant et toute cette hypocrisie latente masquée derrière des étiquettes pompeuses à souhait. Je viens d'une famille riche, mélange d'aristocrates et de bourgeois, mais je n'arrive pas à m'entendre avec cette branche, à deux ou trois exceptions près. Après, chanceux, je ne sais pas, mais en tout cas, je suis heureux d'avoir eu la vie que j'ai eu et je ne l'échangerai pour rien au monde. Des Pokémon tout autour de moi H 24, des voyages, des rencontres marquantes, des aventures, ce n'est pas pour me déplaire. " Je tournais alors la tête vers elle en lui souriant. " C'est gentil de t'inquiéter pour moi, mais je ne suis pas fatigué et même si c'était le cas, je ne baisserai pas les bras. Je ne peux pas rester en retrait. Si mes Pokémon se donnent à fond pour se renforcer et évoluer, je dois en faire autant pour me montrer digne d'eux. Haha ! Je connais bien cette route alors pas d’inquiétudes et puis ce n'est pas comme si tu étais un fardeau de poids, tu es plutôt légère. Merci de ta sollicitude Ruby. "

Le temps commençait à se couvrir. Il menaçait de se remettre à pleuvoir d'un moment à l'autre. Hikari l'avait noté également et je la voyais devenir nerveuse. Elle regardait partout, cherchant désespérément un lieu où se cacher en attendant que la pluie ne cesse. Pour elle, il était déjà clair que l'eau tomberait du ciel et que c'était même imminent. Elle ne devait pas avoir tort. Je me demandais comment j'allais bien pouvoir gérer tout ceci. Lentement et sûrement, je liberai une de mes mains pour la glisser dans ma sacoche, tout en veillant à garder Ruby en équilbre parfait sur mon dos. Pour se faire, j'avais ralenti mon allure et je m'étais pensé en avant pour éviter qu'elle ne glisse. Après quelques secondes de fouille, je sortais mon poncho que je tendis à la petite blessée qui siégeait sur mon dos.

" Tiens, protège-toi au mieux avec ça, il va pleuvoir. Je suis désolé, mais je n'ai rien de mieux à te proposer à l'heure actuelle. Il faudrait que je m'achète un parapluie à l'occasion, ça peut toujours servir. "

Alors que je rigolais, le temps avait changé et la pluie s'était mise à tomber à grosses gouttes. Cela n'avait pas tardé. Ma ouisticram paniquait totalement. Elle qui avait une phobie de l'eau, devait vivre un véritable calvaire que l'on ne pouvait très certainement pas réellement comprendre, même si nous pouvions le supposer.

" Hikari, ma grande. N'aie pas peur, je suis avec toi. Viens par ici et reste près de moi, il ne t'arrivera rien je peux te le garantir. Tu me fais confiance ? "

Ses prunelles au bleu d'azur se plongèrent dans les miennes. Après ce qui parut être un effort colossal pour s'extirper de sa transe, elle se précipita vers moi. M'attrapant par le pantalon à la manière des petits enfants qui en font de même avec leurs parents, elle se mit à marcher près de moi, se calant à notre allure.

" Je suis désolé de te faire endurer ça ma petite Hikari. Nous allons rentrer le plus vite possible. "

_________________
Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki] Sans_t17
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Mer 16 Avr - 14:32
Marrante ? C'était la première fois qu'on lui disait cela. En même temps, personne ne passait jamais assez de temps avec la rousse pour connaître sa véritable personnalité. Mais de tout de même, cela ne l'empêchait pas d'être surprise. D'un côté, ça lui plaisait pourtant. Elle ouvrit donc d'abord de grands yeux, puis sourit pendant un court instant. Au moins, Ruby se disait qu'elle n'ennuyait pas son sauveur, de cette manière. Le voyage se déroulait dans la joie et la bonne humeur, au moins.

– C'est vrai oui ... Mais bon ! Tout cela m'a mené ici, donc ça me convient !

Elle pensait en effet de la même façon que son interlocuteur. Il faut dire qu'entre un domaine de riche où l'on restait enfermé - bien que confortable - était largement négligeable face à une vie pleine de rebondissements, d'aventures, et d'amitié. Et si jamais quelqu'un ne s'y plaît pas, il n'aura qu'à capturer un Miaouss et enchaîner les Jackpots. Comme quoi, cet univers était sans limites. On pouvait tout y faire. Voilà pourquoi l'argent perdait tout son intérêt dans un tel monde.

Ruby écouta par la suite l'histoire de son compagnon de route. Ainsi, elle comprenait mieux ce qu'il voulait dire par "côtoyer plusieurs mondes différents". À vrai dire, elle comprenait plus que mieux, avec les détails que le garçon venait tout juste de lui donner. Naturellement, l'étudiante voulut donc lui répondre, mais il enchaîna de suite sur un autre sujet. Elle l'écouta donc. Le brun était très aimable en fin de compte, contrairement à l'impression qu'il pouvait donner au début. Comme quoi il fallait réellement apprendre à connaître les gens avant de les juger.

Mais bien évidemment, il fallait quelque chose histoire de replonger la demoiselle dans le bain de la gêne. Dire à une adolescente qu'elle ne pesait rien, c'était certes aimable, mais gênant d'un côté, étant donné qu'il s'agissait d'un compliment. La dresseuse leva donc les yeux vers le ciel et gonfla les joues. S'agitant un peu, elle resserra involontairement ses jambes sur la taille du porteur. Elle ne faisait plus trop attention à tout, actuellement.

– M-mais non ! Arrête de dire ça ! C'est mal de mentir ! lâcha-t-elle en guise de justification. Bien entendu, elle ne le pensait pas réellement, mais c'était sorti tout seul. Et puis si t'as mal au dos, je me sentirais coupable. Te force pas !

Les nuages gris envahirent le ciel. Le pire des scénarios était désormais à prévoir. La Ousticram semblait à présent paniquée. Hex leva la tête vers les cieux. Il allait pleuvoir, c'était indéniable. Histoire de se rendre utile, la rousse tourna donc la tête dans toutes les directions et laissa ses prunelles brunes chercher un quelconque abri au cas où la pluie serait violente. Rien à faire. Aucune cavité, arbre au feuillage assez épais ou grotte quelconque pour s'abriter. Il fallait accélérer le pas. Mais le chevelu prit une initiative à laquelle la jeune ne serait pas attendue au début. Voilà qu'il lui offrait maintenant de quoi se protéger. Quel chic type.

Ruby couvrit la partie supérieure de son corps avec le poncho offert et s'assura de garder ses jambes dans un angle où elle ne devrait pas trop prendre l'eau, à priori. Quoique ... Voilà que les nuages attirèrent le vent. Et finalement, les premières gouttes tombèrent. Cette pluie ne semblait pas si terrible, finalement. Enfin, c'est que Ruby pensa jusqu'à ce qu'elle s'intensifie un peu, puis beaucoup. Un bonheur pour les petits Pokémons assoiffés ou ayant hérité de Peau Sèche, mais un malheur pour les protagonistes. Même le petit Hex préférait éviter au maximum la pluie. Pour se faire, il s'éloigna un peu du groupuscule et virevolta sous le prochain arbre qui s'offrait à lui. Certes, il n'échappait pas à l'eau, mais il en évitait une partie. Au final, ça laissait penser qu'il ne s'agissait que d'un jeu, pour lui. Malgré cette situation, la dresseuse du spectre ne put s'empêcher de lâcher un petit rire.

– Hex ! T'es trop ..! M'enfin, fais attention aux Pokémons un peu énervés hein ... Je ne veux pas à voir affaire à un colosse enragé parce que tu n'as pas fait attention ! Elle reprit ensuite un peu trop de sérieux et rapprocha sa tête de l'oreille du garçon. La pluie frappant fort, il était certainement assez dur d'entendre quelqu'un même si ce quelqu'un était proche. Si tu veux t'arrêter, fais le. La pluie va rendre le sol boueux et peu praticable. Si tu te casses une jambe bah ... On sera bien dans la mélasse de Tadmorv !
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Jeu 17 Avr - 17:38
La pluie tombait sans relâche. Malgré les les branches et feuillages qui s'tendaient au dessus de notre tête, nous étions contraints de prendre une douche mémorable. Si c'était ainsi ici, alors à la sortie de la jungle, ce devrait être pire que tout. Cette idée me fit soupirer. Tant bien que mal, je tentais d’accélérer la cadence. Le sol n'était plus aussi stable que quelques instants auparavant, mais il n'était pas question de rester moisir ici. C'était un coup à attraper un vilain rhume et ni elle, ni moi n'en avions besoin, m'était avis.
Quelque chose me fit sursauter, manquant de nous plonger dans la gadoue. J'avais gardé l'équilibre, je ne savais trop comment. Hikari avait paniqué et s'était éloignée en courant, tournant en rond, ne sachant pas où aller. Sa détresse me fendait le coeur. Je n'aimais pas la voir ainsi et aux vues de la situation, je n'avais pas grande alternative à disposition que celle d'essayer de la garder connectée à la réalité.

" Hikari ! Je suis toujours là avec toi, ne t'inquiète pas, je te protégerai. Je suis désolé de t'avoir fait peur, j'ai juste été distrait et j'ai failli tomber, c'est tout.. Considère cette épreuve comme un entrainement. Peut être que nous aurons des combats à mener sous la pluie et tu devras sans doute  affronter nombre de Pokémon de type eau alors il faut t'y préparer ma grande. Ok ? "

La petite boule de poils trempés s'en était revenue vers moi, mais cette fois, elle s'était hissée sur mon épaule opposée à celle où reposait la tête de Ruby, s'abritant sous un pan de mon Poncho. Je trouvais que c'était une bonne idée. Je préférais l'avoir sur mon épaule en train de s'abriter au mieux, plutôt qu'au sol en train de paniquer. Après un petit regard compatissant et bienveillant envers mon précieux starter, je me tournais vers Ruby.
Si j'avais failli tomber, c'était en fait à cause d'elle. Non pas qu'elle avait fait quelque chose de mal, mais juste que j'avais été très surpris. En effet, la rousse avait rapproché sa bouche de mon oreille et la proximité si soudaine de sa voix m'avait déstabilisé. Si Hikari n'avait pas agit ainsi, j'en aurais certainement été pivoine, mais j'étais à présent plus serein.

" Excuse-moi, je me suis laissé distraire quelques instants. J'espère que tu ne t'es fait mal ou que je ne t'ai pas trop effrayé. En tout cas, nous somme à la lisière de la jungle, en temps normal, on apercevrait l'Académie à travers la végétation, mais avec cet opaque rideau d'eau qui tombe, ce n'est pas ça... Nous sommes presque chez nous... "

Je lui adressais alors un petit sourire. Je ne voulais pas lui dire la raison de mon trouble, elle se serait certainement sentie mal et je n'avais pas envie de la faire culpabiliser. De toute manière, je n'étais pas d'humeur à la provocation.
Je reconnaissais parfaitement ce lieu. Nous avions bien progressé, plus vite que je ne l'avais pensé.

_________________
Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki] Sans_t17
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Jeu 17 Avr - 18:19
Un bref tremblement. Ce fut quelque chose d'assez éprouvant pour l'assistée qui dépendait entièrement de son porteur. S'il tombait, elle aussi serait entraînée dans la chute. Mais malgré tout, elle s'inquiéta en premier lieu pour lui, bien qu'elle ait poussé un petit – non, un grand – "ah !" de surprise. Pendant quelques instants, elle avait crû qu'elle tomberait à nouveau dans la gadoue. Bien heureusement, Yuki reprit ses appuis. Il en avait des réflexes en plus ça. Il devait être assez sportif, ou un truc comme ça. Mais tout de même. De là à ce que ça en alerte son Pokémon, c'est que ce dernier devait avoir une sacrée peur bleue de l'eau. En même temps, il s'agissait là d'un Pokémon feu. Mieux vaut ne pas lui demander la lune vis-à-vis de l'élément aquatique.

Le singe ardent s'abrita. C'était le choix le plus astucieux, en effet. Quant à Hex, il continuait sa petite danse à laquelle Ruby jetait quelques coups d’œils admiratifs. Pour elle, ce voile spectral qui tourbillonnait était tout simplement des plus gracieux, un bonheur pour les yeux, pensait-elle. Mais au final, le fantôme s'en lassa assez rapidement. Il retourna donc près de sa dresseuse, en traînant un air boudeur avec lui. L'étudiante plongea alors son regard dans celui de son petit compagnon et le calma avec quelques mots.

– Allez Hex, ce n'est pas grave. On jouera ensembles si tu veux. Mais ça ne sera possible que quand on sera rentrés ! Alors tu ne t'éloignes pas trop de nous, d'accord ?

Il acquiesça et se repositionna donc sur le crâne de sa dresseuse. D'un côté, il protégeait la tête de l'humaine en la séparant de toute goutte d'eau. Mais de l'autre côté, ça faisait un couvre-chef assez ... Original. C'est alors que le brun s'excusa. Pourtant, il n'avait pas à le faire. Après tout, c'était de la faute à Ruby qui ne faisait que lui faire perdre du temps en plus de l'épuiser plus rapidement. Sa tâche était déjà assez difficile comme ça, sans compter le fait qu'il ne voulait pas prendre de pause. Mais le principal, c'est que l'objectif était désormais à portée de main. Plus que quelques temps et ils y seront finalement. C'était rassurant.

– Mais ... Ne t'excuse pas ! Ce n'est pas de ta faute hein ... Mais j'espère qu'après ça, quand nous serons arrivés, tu te reposeras ! Si tu ne le fais pas, tu auras de mes nouvelles !

Plus à l'aise qu'au début, oui. Il faut dire qu'elle commençait à connaître son interlocuteur, après tout. Il était désormais plus aisé pour elle d'engager la conversation ou même de la continuer. Mais cela ne changeait rien au fait que le moindre sourire la perturbait un peu. C'était une porte ouverte pour les rougeurs qui tâchaient alors ses joues. Non pas qu'elle ressentait quelque chose pour lui, mais tout simplement parce qu'elle ne pourra jamais se débarrasser de sa timidité qui lui colle à la peau depuis sa plus tendre enfance.

Soudain, une ombre se dessina à l'horizon. Pas de doute, il s'agissait bel et bien de l'établissement recherché. Le brun avait donc pas mal de repères dans cette jungle, et ce n'était pas plus mal. Ruby l'imaginait bien comme un explorateur, un ranger, ou quelque chose comme ça. Elle trouvait qu'il avait réellement une tête à voyager. Enfin, ce n'était pas forcément vrai. Comme quoi, même une intuition féminine pouvait s'avérer fausse. Mais bon. La demoiselle ne s'en préoccupa pas plus que ça et observa l'ombre qui laissait paraître plus détails au fur à mesure qu'on l'approchait. Et lorsque les formes du bâtiment furent assez claires, l'étudiante le pointa de son index droit.

– Eh mais t'as vraiment un bon sens de l'orientation ! Même avec cette pluie !
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Jeu 17 Avr - 19:27
" Parce que tu en doutais peut être petite Pyroli ? Je suis un Noctali, même si je n'en ai pas l'air, je ne suis pas à prendre la légère Tsundere-chan. "

J'éclatais alors de rire. Nous en étions arrivés à la lisière de la jungle et l'établissement était en vue. A présent, c'était direction l'infirmerie. Un frisson. L'infirmière Needle et son Noacier me souriaient sadiquement en m'attendant les bras grands ouverts, leurs instruments de torture en mains. Vision d'horreur. J'en eus un haut le cœur . Je ne devais pas me laisser tomber en proie à la panique tout comme je l'avais demandé à Hikari. J'avais développé une phobie suite à mon séjour à l'infirmerie quelques jours auparavant. L'infirmière et son Pokémon m'avaient fait vivre un véritable enfer et m'était avis que je devais atteindre le même niveau de frayeur que ma Ouisticram face à l'eau.  En tant que son dresseur, je devais faire montre de courage devant elle et lui montrer l'exemple. Je n'en avais pas plus envie que ça, mais elle affrontait sa peur du mieux qu'elle le pouvait, à l'instant même.  Je ne pouvais donc pas rester en retrait et perdre la face devant elle. Si tel devait en être le cas, je n'oserais donc plus la regarder en face et ne serais vraiment plus digne de la côtoyer. Poussant un profond soupir, je pris sur moi.

" Hikari, il va falloir que tu descendes de ton perchoir pour affronter un dernière fois cette pluie. Nous sommes presque à la maison, mais avant, direction l'infirmerie pour notre passagère, ok ? "

A mes mots, d'abord hésitante, la petite pokémon de feu s'était finalement enhardie. Elle savait que je détestais ce lieu dans lequel je ne voulais plus jamais avoir à remettre les pieds. Peu rassurée, elle s'exécuta tout de même, se dressant à mes côtés, parée à démarrer à mon ordre. Je me tournais donc vers Ruby et Hex, alors que nous étions à l'arrêt sous les derniers feuillages.

" Il va falloir vous accrocher, nous allons courir jusqu'à notre destination donc vous risquez d'être secoués. Je ne ferai pas de halte, pas de détour. Parés pour une chevauchée épique sous la pluie à dos d'un Gallopa improvisé ? "

J'éclatais une fois de plus d'un rire léger et insouciant. C'était la dernière ligne droite, nous étions enfin presque tirés de ce calvaire. Je me mis alors à penser à Asobu qui devait être confortablement lové sur mon lit, en train de faire une sieste après s'être goinfré des friandises que j'avais cachées dans la chambre. Il avait un sacré flair le petit et le travailler en jouant était le meilleur moyen que j'avais trouvé pour le faire travailler un peu son don. Mêler l'utile à l'agréable, c'était une méthode vieille comme le monde qui avait maintes fois porté ses fruits. Ce lit qui était le mien, je sentais que cette nuit encore, nous y dormirions à trois, ça ne me déplaisait pas. Pour le moment, nous n'y étions pas encore...

_________________
Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki] Sans_t17
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Dim 20 Avr - 18:24
Il se moquait, ou taquinait ? La deuxième alternative était la plus probable. Après tout, à quoi bon paraître aimable si c'est pour ensuite tout gâcher ? Quoiqu'il en soit, la demoiselle avait ri avec lui. Le voyage était bien terminé. Autant en profiter jusqu'à la dernière seconde, non ? Bien que la vue de l'établissement ravissait la jeune, ça la décevait un peu d'un côté. Mais bon, elle aura très certainement l'occasion de revoir ce Noctali un jour, très probablement. Ce n'était qu'un au revoir, comme on dit. Enfin non, pas encore. Mais bientôt.

C'est à la demande du garçon que Ruby s'accrocha fermement à lui, alors que le Polichombr se cala entre l'épaule de sa dresseuse et le poncho qui la couvrait. Il eût d'abord un frisson dû au léger changement de température, mais il y prit finalement du plaisir. Une fois bien installé, il regarda la rousse en hochant la tête. L'étudiante regarda à son tour le porteur et mima le geste de son Pokémon. Elle était prête. Enfin, elle pensait l'être en tous cas. Comme dernier signe, elle offrit simplement une petite tape sur l'épaule droite du jeune homme.

– Allez Galopa ! File comme le vent ! plaisanta-t-elle.

Encore une fois, elle vérifia son accroche afin d'être sûr de ne pas tomber. Ce serait bien bête après tout, surtout si près du but. Et visiblement, rien ne clochait. Tout était en ordre. Elle pouvait se faire transporter avec l'âme en paix, sans craindre la chute. Mais juste par précaution, elle ne put s'empêcher de scruter le sol pendant tout le chemin restant. Après tout, si le brun devait se concentrer sur son objectif, il n'allait pas faire attention aux obstacles. Ayant pris une initiative – pour une fois – Ruby annonça les potentiels dangers sur le chemin, tels les bâtons et bûches, les flaques de boue, les pierres et j'en passe. Et au moins, elle avait trouvé quelque chose à faire, au lieu de rester bêtement sur son dos à ne rien faire et attendre que le trajet soit fait.

Pauvre Ouisticram, n'empêche. Cela devait être terrible pour un Pokémon feu de devoir courir ainsi sous la pluie. Hex en serait presque compatissant. Quoique non. S'il n'avait pas été menacé auparavant, il aurait sûrement nargué le pauvre singe qui n'avait rien demandé. Mais bon. Le spectre devait se retenir, c'était pour son propre bien.

Après une course acharnée, il semblerait que le long sentier soit finalement derrière les protagonistes. Sportif, l'étalon. Il ferait sans doute un malheur à l'entraînement matinal des Pyrolis. Mais bon, il n'était pas une fille. Et je doute qu'il veuille mettre en valeur ses capacités avec Jackie. Qui le voudrait ? Personne avec un esprit sain, en tous cas.

Ruby relâcha donc la pression qu'elle exerçait précédemment sur son porteur. Maintenant qu'il n'allait plus courir, autant ne pas le faire souffrir plus qu'il ne le fallait. Actuellement, la demoiselle voulait même descendre histoire de lui épargner du chemin à faire. Mais comment allait-il réagir ? Elle tenta malgré tout d'agir ainsi, descendant d'abord une jambe pour qu'elle atteigne le sol, puis l'autre.

– Merci ! Je pense que tu t'es assez fatigué pour moi ... Je ne veux pas te déranger davantage ! Je peux encore bouger un peu je croi-AAAH ! lâcha-t-elle, surprise de la douleur que lui avait procuré le fait de poser sa jambe endolorie au sol. Mais il n'y avait pas que ça. Elle était aussi engourdie, désormais. Ahah ! Je rigole ! En fait ... J'ai rien !
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Lun 21 Avr - 15:58
" Oh... Je vois... "

Filer comme le vent hein ? Elle m'avait vraiment suivi dans ce petit délire passager. Acquiesçant d'abord d'un hochement de tête, m'appliquant une petite tape sur l'épaule ensuite, elle m'avait finalement appelé Galopa en m'adjoignant de m'élancer vers notre but à la vitesse du vent. A cela ne tienne. Tout en éclatant de rire, après qu'elle ait définitivement cessé de bouger et avoir prononcé les mots que j'avais dits, je m'étais dressé de tout mon long, me penchant légèrement en arrière comme si j'étais ce cheval de feu qui se cabrait et sans plus attendre, je m'étais élancé hors de la jungle, quittant ainsi les quelques feuillages qui pouvaient nous offrir une maigre protections à la pluie. Le changement était saisissant. C'était une douche à ciel ouvert, un véritable déluge. La morsure froide de cette eau céleste pénétrait ma chair, me rongeant les os alors que j'étais encore en vie, sans aucuns scrupules. Le vent créé par ma course effrénée y était très certainement pour quelque chose dans tout ça.

" C'est bien Hikari, je suis fier de toi ! Avec ce genre d'exploit, tu es la meilleurs des ouisticram et pour finir, tu sera la plus forte des Simiabraz. Nous touchons au but ma grande ! "

Elle n'avait pas répondu, bien trop paniquée pour oser parler, mais cela ne faisait rien. Aussi sûr que mes sentiments l'avaient atteints en même temps que mes propos, j'avais reçu les siens. Elle ne pouvait pas le montrer par contrainte, mais elle était touchée par mes mots et cela la reboostait. Courant légèrement devant moi, elle ouvrait vaillamment la voie, affrontant courageusement sa phobie.

Je filais à vive allure, avalant les mètres qui nous séparaient de l'infirmerie, comme on avalait de ces petites confiseries en formes de fraise, d'une grande marque de grande tradition certifiée. Serrée contre moi, dans mon dos, Ruby qui n'avait plus rien d'une Tsundere mais tout d'une jeune femme amusante, me servait de guide parlant, m'alertant à chaque éventuel danger qui pouvait survenir sur notre route. Elle était mes yeux, j'étais les jambes. Amusant. Flaque de boue ! Je contournais. Bâton ! J’écrasais. Bûche ! Je sautais. Flaque d'eau ? Je traversais en veillant bien à ce qu'elle nous trempe. Somme toute, nous avions l'air de deux gamins, moi en particulier. Je m'amusais comme un petit fou. Cela me rappelait la fois où j'avais porté ma cousine ainsi dans mon enfance, les points négatifs en moins. Cette petite peste m'avait pris pour son Ponyta. Elle me tapait sur le système, mais il fallait avouer que dans le fond, je l'adorais et que je m'amusais vraiment bien avec elle. C'était dommage que je ne l'aie plus revue. Il paraissait qu'elle s'était enfuie de chez elle et ce que je ne comprenais pas, c'était pourquoi on ne l'avait toujours pas retrouvée ? Une petite blonde aux yeux bleus, râleuse et j'en passe, ça ne passait pas inaperçu. Avec tous les moyens dont disposent les Yutaka, m'était avis qu'on eut tôt fait de remettre la main sur elle. Encore un de ces mystères familial qui avait le don de m'agacer. La branche paternelle de ma famille hein ? Yutaka hein ? Je poussais un petit soupir. Dire que je serai un héritier de ça... Pire ! De ma génération, j'étais le Yutaka le plus âgé, donc à mon tour, je deviendrai le patriarche de cette famille tentaculaire. Les deux frères ainées de mon père n'avaient fait que des filles, trois au total et l'un deux, attendait actuellement l'arrivée de son fils, mais nous aurions seize an d'écart. Bien trop jeune le marmot. Les deux grandes soeurs avaient eu des garçons, ils étaient plus vieux que moi, mais ayant le nom de leur père, ils n'avaient aucun droit au tant convoité "trône". J'étais le garçon le plus vieux à porter ce nom qui pesait plus lourd qu'on ne pouvait bien le croire. Nouveau soupir, plus prononcé cette fois-ci.

Nous étions arrivés au bâtiment de l'infirmerie. Une fois la porte passée, nous étions enfin à l'abri. Peu à peu, Hikari reprenait des couleurs se servant même de sa queue pour se réchauffer grâce à sa flamme ardente éternelle, accélérant son séchage. Elle était tellement mignonne ainsi. Profitant de ce que la pyroli soit descendue de mon dos, j'avais rapetissé comme si une attaque Liliput avait été lancée, je cajolais mon précieux starter, ne tarissant pas d'éloges à son sujet.
La petite rousse semblait souffrir, faisant comme si de rien n'était. Je m'étais redressé, lui faisant face, mains sur les hanches. Je me grattais la tête puis poussais un nouveau soupir.

"  Wakata, wakata ! " Je la décollais alors du sol, sans sommation, la prenant sur mon épaule. " Pas la peine de jouer la dure, je ne dirai rien à personne et encore moins à ce bon Général Jackie. "

Je m'arrêtais à présent devant la la porte de cette salle que je redoutais tant, la déposant au sol. Contre le mur, afin qu'elle n'ait pas à s'appuyer sur ses jambes. Pour ma part, c'était le bout du chemin, je ne pouvais aller plus loin que cette limite.

" Eh bien nous y voilà, tu es arrivée à destination petite pyroli. Pour cette fois, la course sera gratuite. " Posant les yeux sur elle, je les détournais bien rapidement, les joues rosées. " Euh... Garde-le, tu me le rendras une prochaine fois, tu es trempée et on risquerait d'en voir bien plus... Et puis comme ça, ça fait toujours une raison pour se revoir Tsundere-chan. Ce fut un plaisir de faire ce chemin en ta compagnie, prend soin de toi et de meilleure façon à l'avenir, je ne serai pas toujours pour te sauver..."

J'avais toqué à la porte de l'infirmerie en parlant et je m'éloignais à présent d'elle, une main dans la poche, l'autre levée et s'agitant en un salut d'adieu, la tête légèrement inclinée et penchée vers le sol, ma sortie était cool. La porte de l'infirmerie s'ouvrit. J'entendis la voix de Needle qui se catastrophait de l'état du colis qu'on venait de lui livrer et celle de son pokémon qui s'extasiait de pouvoir faire de nouvelles piqûres.

" Oh... Mais ne serait-ce pas notre petit Yuki là-bas ? Tu fais le timide ? "[

Un frisson d'une violence extrême me prit soudain. La caresse de la Terreur-Sans-Nom, l'appel de la Reine de la Torture, mon actuel pire cauchemar. Je m'étais figé, pétrifié sur place, statufié. Ma main passa machinalement sur mon front, je m'aperçus alors que j'avais retiré mon bandage. Si elle s'en apercevais, j'étais bon pour les sangles et là, c'en serait finit de moi. Son fichu Noacier, son psychopathe Noacier dégénéré, je le revois sortir de sous mes draps avec son air vicieux et sournois... Mine...

Ni une, ni deux, hop ! J'avais disparut encore plus vite qu'un Abra se téléportait. Sortie cool hein ? Une autre fois, maybe...




HRP:
 

_________________
Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki] Sans_t17
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   Lun 21 Avr - 19:54
I believe I can fly ! Non. En fait, la revoilà juste portée à nouveau, alors qu'elle avait dit que ce n'était rien. Mais bon, pas grave. Bien que ça la gênait de se faire soulever à nouveau, elle ne contesta pas. De toute manière, si elle se mettait à bouger dans tous les sens comme signe de refus, ça allait peut-être causer quelques problèmes au porteur. Lui qui ne veut qu'être aimable, mieux vaut ne pas le stopper dans cet élan de gentillesse, pensait la rousse. Mais elle se demandait une chose : où allait-il ? Ils étaient arrivés à destination, pourtant.

La réponse fut aussi claire que de l'eau de roche une fois sur les lieux. Il avait eût l'amabilité de porter la blessée jusqu'à l'infirmerie. Décidément, quelle bonne personne. Si tout le monde pouvait être ainsi, la vie serait parfois plus agréable, bien que répétitive à la longue. Mais bon ! Le monde était bien tel qu'il était. Et il était plus agréable d'être en compagnie de ces bonnes personnes si elles sont rares. Des instants que l'on chérit et dont on profite un maximum, en somme. Pour Ruby, ce fut une agréable fin d'après-midi, bien que parfois mouvementée.

C'est alors que le bon parla. Et cette fois-ci, il avait fait rougir son interlocutrice qui jeta un bref coup d’œil à ses habits trempés, en dessous du poncho prêté. En effet ! Il avait pourtant raison. Mais cela n'empêchait pas l'étudiante de se calmer de si tôt. Elle se remit même à divaguer de temps à autres, jusqu'à lui répondre maladroitement.

– A-ah euh ... Oui oui ! Et de toute façon, je l'aurais gardé le temps de porter quelque chose de moins ... en dessous ... ENFIN VOILÀ ! finit-elle, rigolant nerveusement par la suite.

Il toqua à la porte et s'éloigna d'une façon peu commune mais sympathique. Il aurait au moins pu rester quelques secondes de plus, non ? Enfin, il avait déjà bien été assez gentil comme ça. Il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin, non plus. Et il s'éclipsa plus rapidement que prévu. Aussitôt que l'infirmière venait de lui parler, le voilà disparut, partit, envolé. Ruby tourna donc la tête vers l'infirmière. À première vue, elle n'avait rien spécial, juste une employée aux soins comme les autres. Mais le premier détail choquant fut le Noacier. Depuis quand une infirmière laissait ce genre de Pokémon dans son infirmerie ? À moins que ...

– Oh le pauvre ! Il s'est blessé comment ? s'interrogea la rousse. Après tout, c'était la toute première fois qu'elle posait un pied ici. Et, ne parlant pas à grand monde, elle ne savait pas tout ce qui se passait là-dedans.

– Ne reste pas ici, voyons. Il n'y a que toi qui as besoin de soins. Je ne vais pas te manger ! dit l'infirmière.

C'est étrange. Quelque chose clochait même dans ce qu'elle disait. Alors le Noacier n'était qu'ici en visiteur ? Ou il appartenait bel et bien à la salariée ? Quoiqu'il en soit, Ruby entra dans la gorge du diable, sans se douter de ce qui allait lui arriver. La seule chose qu'elle regrettera dans cette journée, c'est d'avoir fini ici ...


HRP:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]   
Dormir à la belle étoile, c'est beau. Involontairement, ça l'est moins. [Pv Yuki]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :