Connexion
Pokemon Community :: Administration de l'école :: Demandes d'admissions :: Demandes acceptées

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?
Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : 10€ de remise dès ...
Voir le deal

Camélia Delevigne
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9142-621-camelia-delevigne-une-fleur-qui-ne-demande-qu-a-s-epanouir-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9145-camelia-delevigne-mentali
Icon : [621] Camélia Delevigne - Une fleur qui ne demande qu'à s'épanouir [MENTALI] Cameli10
Taille de l'équipe : 1/3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 678
Points d'Expériences : 9
[621] Camélia Delevigne - Une fleur qui ne demande qu'à s'épanouir [MENTALI] Cameli10
1/3
Sinnoh
14 ans
0
678
9
pokemon
[621] Camélia Delevigne - Une fleur qui ne demande qu'à s'épanouir [MENTALI] Cameli10
1/3
Sinnoh
14 ans
0
678
9
Camélia Delevigne
est un Nouveau Membre
Delevigne Camélia
région : Sinnoh
age : 14 ans
genre : F
ambitions futures
Devenir médecin
Si tu dois choisir entre être gentil ou être droit…Choisi toujours d’être gentil.
en quelques mots
Rafale de cœur enflammé
pseudo : Lindorie
age : 25 ans
pronoms : elle
caractère
[621] Camélia Delevigne - Une fleur qui ne demande qu'à s'épanouir [MENTALI] Articl10

Je ferme le magazine, et lâche un profond soupire avant de le balancer négligemment sur mon lit. J’en ai assez de ces articles sur moi, et les interviews qui ne cessent d’augmenter depuis ces trois derniers défilés…Qu’est-ce qu’ils me trouvent ?

Je me lève pour me mettre face au miroir, et regarder mon reflet, regarder ce que tout le monde voit. Mes cheveux…ils n’ont rien de spécial, ils sont longs et en bonne santé. A la limite il y a bien les deux mèches claires qui bordent mon visage, c’est la seule chose qui peut attirer l’attention, mais pas de quoi en faire des tonnes.
Ma peau bronzée, je n’ai rien fait de spécial pour l’avoir. Je ne passe pas des heures dans les cabines de bronzage, et je ne prends pas non plus de complément alimentaire…quoique ma mère serait capable de m’en donner si je n’étais pas assez bronzée à son goût. Je tiens ma peau de mon père, mais ça personne ne peut vraiment le savoir, étant donné que quasiment personne ne le connait.
Mes jambes fines…c’est juste ma morphologie, j’ai aussi les bras et les doigts fins. En plus je suis en pleine croissance, donc je sais bien que mon corps va changer quand je serais adulte.
Si on me demandait qu’est-ce que je préfère dans mon physique, je répondrai ce sont mes yeux. J’adore la nuance de vert, que j’essaye de faire ressortir avec un léger maquillage. On dit que les yeux sont le reflet de l’âme, il est très difficile de mentir avec son regard. Moi qui ne vais jamais parler aux gens, c’est mon seul moyen de connaitre un peu les autres.

‘’Garder le mystère autour d’elle’’…Les gens pensent que je suis une fille belle, qui prend les gens de haut en refusant les interviews, que je veux attirer l’attention sur moi. Mais c’est faux, complètement faux, c’est tout le contraire. Je supporte mal cette pression médiatique, je ne suis pas hautaine, je suis très timide. Si je ne donne pas d’interview c’est parce que j’ai peur, toute l’attention braquée sur moi…Pourquoi je fais des défilés alors ? C’est simple je n’ai pas le choix, c’est celui de ma mère. Et sur le podium, je sais que personne ne peut me parler, l’attention est sur moi, mais je n’ai pas d’échange avec les autres.

Enfin je vais être honnête, j’ai bien du mal avec les humains, c’est pourquoi je préfère largement être avec les pokémon. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours eu plus de facilité avec eux, comme si je pouvais comprendre quand ça n’allait pas, rien qu’en étant proche d’eux. C’est quelque chose que je suis incapable de faire avec les humains, probablement parce que je suis trop timide pour ça.
Pourtant, si je vois quelqu’un dans le mal, humain comme pokémon, je ne peux m’empêcher de l’aider. D’après mon père, c’est un trait de caractère que j’ai pris de lui, et j’en suis fière…mais ce n’est pas forcément au goût de ma mère. Elle aimerait me voir un peu plus sûre de moi…que je sois vraiment cette fille inaccessible que les gens voient sur les podiums, mais ce n’est pas moi…et j’aimerai bien qu’elle le comprenne.
Je n’ai jamais réussi à lui faire comprendre, je n’ai pas la force de m’opposer à elle…A personne d’ailleurs, je m’écrase face aux autres. Je n’aime pas le conflit, alors je le fuis, c’est d’ailleurs pour ça que je monte sur ces podiums que je déteste tant, et qu’elle adore.

-Camélia !!! Viens me voir tout de suite !
-Oui mère…

Malheureusement vu le ton de sa voix, je pense que je ne vais pas aimer la conversation
histoire
Mon histoire commence il y près de 15 ans, quand ma mère Crystal Delevigne a rencontré mon père, John Walker. C’était après une soirée mondaine où mes parents étaient tous les deux conviés, ils ne se connaissaient pas, et ils ont appris à faire connaissance en une nuit. Le lendemain ils se sont réveillé dans une chambre d’hôtel, ne laissant pas beaucoup de doute sur ce qui c’était passé.

L’histoire aurait pu en rester là, mais évidemment c’était trop simple, et ma mère a appris qu’elle était enceinte à 4mois et demi, autant dire que l’avortement n’était plus envisageable. Pour elle c’était une catastrophe, elle était au plus haut de sa carrière de mannequin, cette grossesse allait tout détruire, et elle ne pouvait rien y faire.
Bien évidement il était hors de question pour elle de me garder, je n’étais qu’un fardeau, un poids qui allait l’empêcher d’avancer dans sa carrière. Elle avait donc prévu d’accoucher sous X, et me sortir de sa vie…

Mais c’était sans compter sur mon père, qui a appris la vérité. C’était un jeune médecin des plus prometteur à l’époque, et il a passé un marché avec ma mère. Il m’élevait, en échange elle n’entendait plus parler de moi, et personne ne saurait que je suis sa fille, un marché qui lui a sembler honnête car elle m’a laissé avec mon père. Dès que j’ai été confié à ses bons soins, mon père a décidé d’ouvrir un petit cabinet médical dans les alentours de Floraville. Un endroit isolé, où je pourrais grandir tranquillement, loin de la célébrité et de l’influence de ma mère.

Je n’en veux pas à ma mère, et malgré la situation je n’étais pas triste, au contraire. Même s’il travaillait beaucoup, il a toujours été présent pour moi. J’ai eu une enfance plutôt normale jusqu’à mes 7 ans, mon père m’aimait et veillait à ce que je ne manque de rien. J’étais seule une grande partie de la journée, alors j’allais dans les champs de fleur voisin, jouant avec les pokémon. Je passais beaucoup de temps avec eux, et j’en soignais beaucoup avec les herbes et plantes que je trouvais dans les champs. J’ai toujours réussi à savoir quand un pokémon n’allait pas, que ce soit à cause d’un combat, ou simplement la maladie, j’ai toujours su quand ils avaient besoin de moi.
C’était d’ailleurs la fierté de mon père, je marchais dans ses traces, mais il ne m’a jamais imposé de suivre sa voie.

Mais à mes 7 ans, papa a fait une erreur, une grosse erreur. Il n’a jamais voulu me dire exactement ce qui c’était passé, alors j’ai dû apprendre la vérité dans les journaux. Pour aider les autres, papa a enchainé les heures de garde, et il était très fatigué quand une personne importante est arrivée à son cabinet. Ça ne semblait pas grave, alors papa lui a donné un médicament qui aurait dû la remettre sur pied. Mais voilà, la femme y était allergique, et la réaction a été très violente…et elle est décédée. Elle s’appelait Anastasia, et elle était la fille d’un riche homme d’affaire A cause des relations du père de la jeune femme, mon père a fini par perdre le droit d’exercer la médecine…tout ça à cause d’un simple médicament.

L’année qui a suivi était vraiment difficile, mon père n’arrivait pas à retrouver de travail, et même si son comportement avec moi n’a pas changé, l’argent a commencé à manquer. Je sais qu’il a essayé de me le cacher, mais j’ai bien vu que son moral n’a pas arrêté de baisser depuis cette affaire…Je n’ai pas l’intention de le laisser tomber, si lui ne peut plus pratiquer la médecine, alors ce sera moi ! Je deviendrai une grande médecin, une médecin qui utilise la nature pour soigner les autres !
Mais je n’étais pas prête à ce qui allait se passer à mon anniversaire suivant…quelque chose qui allait grandement remettre en cause mes projets d’avenir.

Le jour de mes 8 ans, papa était étrange…il me couvrait d’attention et me souriait, mais je voyais dans son regard qu’il était triste, très triste. Je me souviens parfaitement des coups sur la porte, j’étais étonnée, on n’attendait personne. Mon père a ouvert, et j’ai vu une magnifique femme avancer vers dans l’appartement…Son regard était hautain, mais il s’est un peu adoucit en tombant sur moi. Je me souviens m’être cachée un peu derrière le canapé, mais mon père m’a rassurée, et m’a présenté la femme, qui n’est autre que ma mère.
C’était la première fois que je voyais Crystal en vrai, car oui mon père m’a parlé de ma mère, il n’a pas eu la force de me le cacher. Mais je n’ai jamais cherché à la rencontrer, après tout elle n’a jamais voulu de moi. Je n’avais aucune raison de la connaitre, j’avais mon père et les pokémon des champs voisins, ça me suffisait.
Malheureusement pour moi mon père m’a annoncé que j’allais partir avec ma mère, et que je devrais faire comme si je ne le connaissais pas. Je n’ai pas compris sur le coup, pourquoi ? Pourquoi après avoir passé toutes ces années avec lui, on m’emmenait loin de lui. J’ai voulu protester, mais la voix sèche de ma mère m’a stoppé net. Elle n’a pas pris de pincette, et m’a tout avouer sans douceur.

Mon père est malade, ces dernières années il a pris soin de moi, mais pas de sa santé, et la maladie a gagné du terrain. Enfin ce n’était pas vraiment ça la nouvelle choquante, je l’ai senti…Je me doutais que papa n’allait pas bien, mais il essayait tellement de me le cacher, alors je n’ai pas essayé d’en savoir plus…je pensais qu’il m’en parlerait quand il en saurait plus.
Non ce que je ne pensais pas, c’est que si j’allais avec ma mère, elle s’assurait de donner de l’argent à mon père pour qu’il puisse se soigner. Quand je lui ai demandé si je pourrais revoir papa, elle m’a clairement dit que non, je devrais faire comme s’il n’existait pas. Elle aurait compris que je lui manquais beaucoup, elle voulait rattraper les choses, et qu’avec elle je pourrais faire de grande chose. Mais je n’étais pas dupe, j’étais jeune mais pas idiote, je savais qu’elle voulait autre chose de moi. Et de mon côté je ne voulais pas partir avec elle, même s’il était malade, je voulais rester avec papa.

Malheureusement papa m’a demandé de suivre ma mère, qu’avec sa maladie il ne pourrait pas prendre soin de moi comme il le voulait. Mais je serais toujours dans son cœur, et un jour, je pourrais revenir le voir. Si j’ai accepté, c’est uniquement pour que papa puisse guérir, je n’avais aucune autre raison. C’est donc très triste que je suis partie avec ma mère pour Unionpolis.

J’ai appris que ma mère a été obligée de mettre fin à sa carrière dans le mannequinat, et aujourd’hui elle voulait devenir agent pour de futur mannequin. Il ne m’a pas fallu longtemps pour comprendre que je ferai partie de ces mannequins, qu’elle allait prendre sous son aile. C’est pourquoi je me suis rapidement retrouvée à faire des shooting photos pour quelques marques, à la plus grande joie de ma mère. Je n’avais pas mon mot à dire, et malheureusement pour moi j’ai hérité du physique de Crystal.

Je ne disais rien, j’avais peur pour papa et j’étais tout simplement trop timide pour faire quoi que ce soit. Mais les années ont passé, et je me suis retrouvé à monter sur les podiums pour les défilés…ça n’a pas été simple, bon nombre de fois je me suis retrouvée tétanisé devant le podium. Mais à chaque fois je pensais à papa, et je montais sur scène pour lui.

Heureusement ma mère a toujours refusé que je fasse d’interview pour les magazines, je ne faisais que les photos pour eux. Mais je n’arrivais pas à comprendre, pourquoi est-ce qu’elle faisait ça ? Pourquoi voulait-elle que je devienne une grande mannequin, me privant de liberté et de ce que j’aime pour ça ? Parce que oui, Crystal ne me laissait rien faire d’autre, je n’avais plus le droit de me promener, d’aller voir les pokémon au Square plaisir. Toutes mes amies étaient choisies par ma mère, et je ne les appréciais pas plus que ça…
Il n’y en a qu’une seule que j’apprécie vraiment, c’est Stella Bellecour. Une fille à fort caractère, qui a la force de tenir tête à ses parents, et défier leur autorité…j’aimerai être capable de faire la même chose.

C’est à mes 13 ans que j’ai compris le pourquoi du comment, et je n’étais pas prête à ça. J’ai surpris ma mère dans une conversation téléphonique avec une amie, et elle disait qu’elle en avait assez de mon caractère, que j’étais trop faible pour être son image. Sur le coup je n’ai pas compris de quoi elle parlait, mais au fil de la conversation j’ai fini par comprendre.
Ma mère a eu un accident de voiture, et elle s’est retrouvée avec d’horrible cicatrice, mettant fin à sa carrière de mannequin. Mais elle n’avait pas l’intention de l’abandonner, alors elle voulait la vivre par procuration. Quand elle me voit sur le podium, elle a l’impression de se voir des années en arrière, ainsi elle peut vivre une nouvelle célébrité par procuration.
Mais ma mère a fait ça sans même penser à ce que moi je veux faire, elle n’a pensé qu’à elle, et elle seule. Ni moi, ni mon père n’avons de place dans sa vie…mais je ne peux pas arrêter de faire ce qu’elle veut, sinon papa ne pourras jamais guérir….

Les choses ont un peu changé au mois de Juillet, ma mère m’a annoncé qu’elle allait m’envoyer à l’Adala Elite School. Une école réputée, qui arriverait peut-être à faire de mois une professionnelle, qui n’aurait pas peur de monter sur un podium. En plus certaine de mes amies y sont, comme Stella. Et comme d’habitude je n’ai rien dit, je n’ai fait qu’accepter sa décision. Le soir même, un Noarfang a frappé à ma fenêtre, une lettre dans le bec, et je ne m’attendais pas du tout à ce qu’elle contenait.

‘’Ma chérie

Je ne sais même pas si tu liras cette lettre, où si tu le voudras, mais il fallait que je t’écrive. Ça fait bientôt 7ans que tu es parti avec ta mère, sache que tu me manques, et que te laisser partir a été la plus grande erreur de ma vie. J’étais malade, et je ne pensais pas pouvoir t’élever comme il faut, alors je t’ai confié à Crystal. Elle devait me donner de tes nouvelles, mais ça n’a jamais été le cas, et je suppose qu’elle ne t’a pas laisser lire mes lettres. Je ne t’ai jamais oublié ma chérie, et je regrette ma décision, je la regrette énormément.

Ma santé va beaucoup mieux, Crystal a tenu parole et a payé le traitement qui m’a soigné. J’ai recommencé à travailler, et j’ai monté ma propre entreprise qui fonctionne très bien. J’ai pris contact avec ta mère pour qu’elle te laisse revenir chez moi, mais elle ne veut rien entendre. Je ne peux pas te permettre de rentrer à la maison, mais si tu ne veux plus être chez elle j’ai peut-être une solution. Il existe à Adala une école, la Pokémon Community. C’est un établissement dont j’ai entendu beaucoup de bien, et je sais que ta mère n’y a aucune relation. Je peux t’y inscrire pour la rentrée prochaine, et t’envoyer les billets pour t’y rendre.

Je t’en prie ma chérie, donne ta réponse à Codatorta, il me l’apportera. Si tu me dit que tu ne veux plus entendre parler de moi, je le comprendrais. Mais je veux que tu sache que tu es mon trésor le plus précieux, la plus belle fleur du monde.

Je t’aime mon petite Camélia

Ton papa.’’



Avoir cette lettre m’a fait un bien fou, je pensais que mon père était toujours souffrant. En réalité il allait beaucoup mieux, et il cherchait un moyen de me ramener auprès de lui. A défaut il cherche un moyen que je m’épanouisse, il doit savoir que le mannequinat et les défilés ne sont pas ma tasse de thé. Je me suis précipitée vers mon bureau, et j’ai écrit une réponse à mon père, la donnant à son Noarfang. Je n’avais qu’une hâte, être au mois de Septembre.



Le 30 Août, le grand jour. J’ai préparé ma valise, et ma mère m’a conduit à Joliberges pour que je puisse prendre le navire. J’ai fait comme si tout était normal, mais intérieurement j’étais stressé et heureuse. Les heures de bateau m’ont semblé des jours, comme pour beaucoup de nouveau élève des deux écoles. Mais nous sommes finalement arrivés, et pour nous accueillir il y avait deux bus, un pour l’Adala Elite School, et un autre pour la Pokémon Community. J’ai fixé le billet de bus que m’a mère m’a donné, avant de le déchirer en plusieurs morceaux. J’étais heureuse de les faire s’envoler comme des pétales de fleur au vent, et c’est sans regret que je suis montée dans le bus pour la Pokémon Community, le billet de mon père dans les mains.
pokemons
surnom : Miele
espèce : Rozbouton
nature : Timide
description
Miele est la copie conforme de sa dresseuse, timide qui n’ose pas faire le premier pas vers les autres. Elle n’hésite pourtant pas à aller aider ou soigner ceux qui sont blessés ou malade, laissant complètement sa timidité de côté. C’est une petite fleur qui a besoin de prendre confiance en elle, pour s’épanouir.
Compte PNJ
Icon : [621] Camélia Delevigne - Une fleur qui ne demande qu'à s'épanouir [MENTALI] CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
[621] Camélia Delevigne - Une fleur qui ne demande qu'à s'épanouir [MENTALI] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
[621] Camélia Delevigne - Une fleur qui ne demande qu'à s'épanouir [MENTALI] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
Me voici ! Bon c'est un peu de la triche parce que tu sais tout ce que je pense de ce nouveau personnage mais ça me dispense pas d'un petit commentaire pour toi ! Camélia est super mignonne, tiraillée entre le père et la mère, entre les rêves de l'un et de l'autre mais qui on l'espère va pouvoir décider de sa voie à la Pokemon Community. Mention spéciale au magazine c'était vraiment une super idée o/ Je n'en dis pas plus je te valide, j'ai hâte qu'on développe de supers liens. Je ne te présente plus la maison tu commences à la connaitre. Rebienvenue avec ce nouveau personnage avec lequel je l'espère tu vas t'éclater !


Bienvenue dans le Dortoir Mentali ♀ et bonne intégration parmi tes confrères ! N'hésite pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis au staff ou aux membres de ton dortoir (www). Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate ! Tu repars aussi avec 2 Pokeball, données par le Collectionneur. Ton numéro étudiant est 621. Bon jeu sur Pokémon Community !


[621] Camélia Delevigne - Une fleur qui ne demande qu'à s'épanouir [MENTALI] 7z5c
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum