Connexion
Pokemon Community :: Zones sauvages :: Les plages :: Dunes

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Camille Duval
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8385-569-camille-duval-une-nouvelle-vie-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8391-camille-duval-givrali#85073
Icon : [Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
Taille de l'équipe : 11/12
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 2907
Points d'Expériences : 355
[Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
pokemon
[Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
Camille Duval
est un Topdresseur Ranger

Hmpf …

Je dois bien l'avouer, mais je n'ai jamais été très familière avec le concept de spécialité de type. Entendons-nous : je n'ai jamais ressenti une quelconque affinité à l'encontre de tel ou tel type dans ma vie, pourtant ce n'était pas faute de vivre à Frimapic près de l'arène de Gladys, notre spécialiste type glace régionale. Pour autant, je ne pouvais qu'admirer ceux dont le lien était fort envers un type de Pokémon. C'était une chose que j'espérais bien éprouver un jour au travers de mes compagnons actuels. Mais pour cela, il me fallait encore davantage progresser pour apprendre à ressentir pleinement leurs émotions, pour les comprendre et ainsi forger ce lien puissant et presque surnaturelle avec eux. Et pour y parvenir, j'avais besoin de m'entraîner, encore et encore, à leurs côtés.

Voilà pourquoi en cette belle petite journée d'Automne, j'avais choisi de me joindre au nouveau cours d'Ace S. Creed, le professeur un peu ronchon de duel et stratégie. Un homme de prime abord distant et mauvais dans tous les sens du terme, mais pour ma part, j'avais plutôt l'impression d'observer un Démolosse aux abois, au fond du trou et prêt à sauter sur quiconque tenterait de s'en prendre à lui. M'enfin, sans doute que j'interprétais encore un peu trop les choses à ma façon, j'imagine. En tout cas, au lieu de ressentir de la crainte ou de la méfiance vis-à-vis du dresseur d'élite qu'il était, je ressentais plutôt une sorte d'empathie. Intérieurement, je me dis alors que je pourrais peut-être lui remonter le moral en me donnant à fond pour son cours.

En arrivant sur place, je constatais également la présence du professeur Diana, véritable boule de détermination, preuve qu'elle était une sportive émérite à mes yeux. Mais pas le temps d'admirer plus longtemps sa stature que les deux adultes nous firent monter à l'intérieur de bus, nous emmenant vers la plage d'Adala. Jusque-là, rien de surprenant, je pouvais m'attendre à peu près à tout venant des professeurs de l'académie, mais une fois sur place, la surprise ne manqua pas d'être au rendez-vous.

Étrange ...

J'observai la bien curieuse entrée creusée à même la falaise de la plage, semblant plonger jusque dans les entrailles de la terre, ne devant sa luminosité qu'à quelques lumières attachés tout du long pour conserver un minimum de vision. Sans trop de surprise, voilà que cela commença à s'agiter, chacun se questionnant sur ce que cela pouvait être. Pour ma part, je me contentai d'un haussement de sourcil accompagné d'un sourire amusé, laissant l'impatience de découvrir ce qu'il en retournait.

Heureusement, la professeure Diana ne tarda à ravaler les langues et à satisfaire ma curiosité, commençant alors à expliquer ce qu'il en retournait. Il s'agissait donc d'un parcours du combattant, parfaitement aménagé pour offrir à chacun de nous des défis intéressants. Sans aucun doute, l'idée ne manqua pas de me plaire, me rendant plus impatiente encore d'y être, surtout lorsque le professeur Ace vint y apporter son grain de sel en ajoutant une restriction d'attaques dont on ne connaîtrait la teneur qu'au moment de notre passage, évidemment.

Le cri de rage du professeur Ace me fit soudainement sursauter, me faisant réagir par instinct à sa question à laquelle je répondis par un simple hochement de tête, comme plusieurs autour de moi. Le silence ne tarda alors pas à retomber, et les premiers duos furent appelés pour passer. Comme d'habitude, chaque duo fut désigné par les professeurs, faisant que nombre d'élèves se retrouvèrent à mener ce cours avec de parfaits inconnus. Personnellement, c'était justement ce que je souhaitais le plus, car l'envie de faire de nouvelles rencontres par ce biais était ce que j'appréciais le plus dans ces cours.

J'appelle Camille Duval et Théa Ananké. Venez me voir immédiatement.

Après quelques passages, mon nom ne tarda pas à arriver dans la liste. Cependant, je tiquai surtout sur le second, comprenant immédiatement ce qu'il en était. Un large sourire se dessina alors sur mon visage, preuve de ma satisfaction quant à cette situation. Très joyeuse, je m'avançai vers la professeure Diana, rejointe alors par la fameuse Théa. Je ne l'avais pas revu depuis la montée du mont Skiddo pour assister à l'événement ayant conduit à l'apparition de l’intrigante île du lac Keldeo. Je ne manquai donc pas de lui offrir mon meilleur sourire.

Théa ! Super contente de te revoir !

Je ne cachais évidemment pas mon plaisir au-delà même de mon sourire, lui donnant à serrer ma main droite pour lui montrer ma fierté d'être de nouveau à ses côtés. Le temps que ceci soit réglé, voilà que la professeure consulta rapidement son porte formulaire avant de nous fixer.

Pour vous, la restriction s'appliquera aux attaques, vol, normal, plante et glace. Bonne chance à vous !

Je fis soudain la moue. Pour moi la sentence était irrévocable : pour ce cours, ni Vanitas, ni Hortensia n'allait pouvoir m'accompagner. Moi qui me faisait une fois de parfaire ma connexion avec eux …

Théa Ananké
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9131-620-thea-ananke-l-or-dure-jamais-cela-ne-vous-quitte-pyrolitermine
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9215-thea-ananke-pyroli
Icon : ----
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 212
Points d'Expériences : 165
----
1
Kanto
15
0
212
165
pokemon
----
1
Kanto
15
0
212
165
Théa Ananké
est un Topdresseur Spé. Type


Cours spé Top-D
Total Wipeout

Camille Duval



C’est ainsi que tu te présentes à ton premier cours spécialisé de ta scolarité. Ces cas pratiques, nécessaire à ta bonne formation sont importants et les bonnes appréciations constituent une nécessité pour toi. Tu dois être bien notée, tu veux progresser et apprendre, ton rêve déborde, tu as hâte de pouvoir te lancer à la conquête de ta propre arène et faire partir de ces femmes fortes qui marqueront l’avenir. Tu es donc seule avec Héméra, faute d’autre pokémons présents avec toi. Mais ce n’est rien, c’est l’occasion pour vous deux de renforcer encore plus vos lien et de parvenir à un nouveau stade relationnel. Après plus de deux mois de vie commune, la vie est simple et paisible entre vous.

Le lieu du cours, les tunes, n’est pas l’endroit rêver, ton coupe-vent de sport n’est pas de trop et fort heureusement le vent ne s’en mêle pas pour vous lacérer avec sa terrible morsure. Tu fais donc face aux enseignants « sportif » et physique de l’académie qui encadrent alors les cours de Top-Dresseur. Trois immenses pointures dans leur domaine qui imposent le respect. Peut-être que Ace n’est plus au sommet de sa gloire, mais pour autant il surpasse ici tous les élèves, impossible d’indiquer le contraire, cela serait pure folie.

Tous les élèves réunis semblent faire les gros yeux à l’annonce progressive des obstacles prévus par Diana, des mines déconfites, des soupirs douloureux, des « cringe » faces, vraiment il y en a pour toutes les phases du deuil et du dégoût. Héméra t’avises et te sonde pour connaître ton état, mais tu n’es pas plus perturbée que ça, bien entendu que tu es curieuse et tu espères ne pas être un poids pour ton partenaire. Puisqu’il s’agit d’une course d’obstacles, le but est clairement de finir ça le plus vite possible et d’éviter de se faire tabasser par les recrues amicales et délicates de votre enseignante ? Bien entendu qu’ils désirent tous prendre un café autour d’un petit feu de cheminée et discuter des actualités peoples en pouffant derrière un éventail… Si seulement, penses-tu à ce moment là.

En arrivant à sa hauteur, tu lui tapes un gros check avec un grand sourire. Il s’agit de Camille que tu as vu le soir de l’ascension. En arrivant à sa hauteur, tu lui tapes un gros check avec un grand sourire.

-Hey mais c’est qu’on a trop hâte de subir le joug sadique et violent de nos enseignants bien-aimés au nom de la pédagogie ?

-Bien le bonjour Camille, je suis bien heureuse de compter sur une personne de confiance pour une pareille épreuve.

Ace te lâche un regard noir et peu amical, ton ironie n’est pas passer à ses yeux et ses oreilles. Dommage, pourtant la veirté illustrée est souvent assez comique, j’vous ai déjà parlé de la vérité sur le Congo ? Hein ? Quoi, on parle pas de massacres en cours ? Ptin vous êtes bien rabat-joies quand même. Peu après vos restrictions tombent, au moins aucun élément sur Héméra, ce qui devrait vous permettre d’utiliser son plein potentiel à deux ou trois attaques près.

-Ok, le but, c’est de finir cette course le plus vite alors je suis d’avis qu’on cours, comme si notre vie en dépendait… Comme au mont Skiddo, ça nous ressemble bien tient !

-Soyons conscient tous ensembles que je pourrai faire office de relais communication. Puisque nous pensons plus vite que nous parlons et que le silence est toujours un allié, autant l’utiliser à notre avantage. Je serai notre antenne psychique.

Sous les bons conseils d’Héméra vous pénétrez donc pour cette course qui vous promet d’agréables surprises. Tu sens l’adrénaline montée et ton estomac se tordre, c’est bon signe, c’est que tu ressens du challenge. C’est le moment de se surpasser.

La première pièce est une grotte, vaste, assez sombre. Pour toi, il faut avancer avec prudence sur le manque de visibilité, tu distingues bien des formes dans l’obscurité et quelques Stalactites semblent s’être formées : lieu humide, sol glissant donc un lieu dangereux. Tu commences à trottiner en inviter Camille à te suivre avec ses compagnons.

-Il vaut mieux ne pas traîner, je suis sûr que c’est truffé de pi

Le sol se dérobe sous tes pieds, tu as le temps de t’accrocher au bord du trou et monter difficilement. Le souffle court, pris d’un bref moment de panique, tu cherches le fond du trou. Ils sont totalement tarés ptin ! Vous allez y laisser une jambe à ce rythme et tu soupires longuement pour reprendre ton calme. En soit ça pourrait être pire non ? Attend, mais pourquoi le sol il bouge d’un coup, ça tremble non ? Tu t’accroupis pour rester sur tes appuis et te stabiliser, mais clairement la queue gigantesque du Onyx se soulève et toi dans les airs avec. C’est Héméra qui te réceptionne avec ses pouvoir psychiques pour te mettre au sol en toute sécurité.

-Ok, faut vraiment qu’on trace là Camille !  Héméra et moi on est pas taillée pour affronter une masse colossale d'adversaire sur 4 salles, faut esquiver le combat!

-J'appuie ce plan, je ne suis pas en capacité de gérer efficacement de lourds efforts psychiques sur une longue durée. Hâtons nous.

Ca te fait de la peine de le dire, mais il faut savoir reconnaître ses limites pour pouvoir les dépasser, seuls les orgeuilleux stagnent sans cesse dans leur médiocrité.


© BBDragon
Camille Duval
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8385-569-camille-duval-une-nouvelle-vie-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8391-camille-duval-givrali#85073
Icon : [Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
Taille de l'équipe : 11/12
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 2907
Points d'Expériences : 355
[Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
pokemon
[Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
Camille Duval
est un Topdresseur Ranger

Finalement, c'est un check que j'obtins pour réponse, me prenant au dépourvu. Je me repris cependant bien vite, simplement heureuse d'être aux côtés de Théa. Celle-ci semblait également heureuse que je sois là, cela voulait donc je pouvais espérer que ce cours à deux se passerait pour le mieux.

Hey mais c’est qu’on a trop hâte de subir le joug sadique et violent de nos enseignants bien-aimés au nom de la pédagogie ?
Bien le bonjour Camille, je suis bien heureuse de compter sur une personne de confiance pour une pareille épreuve.

Les voix de la Pyroli et de sa Méditikka, Héméra, se superposèrent, l'une par mes oreilles, l'autre par mon esprit. La différence de timbre me fit cependant bien vite comprendre qui était qui et je me grattai alors la tête, amusé par la question de la TopDresseur. Dans le même temps, je hochais la tête pour saluer en retour le type psy.

J'ai l'habitude, haha.

Je me pris à une blague pour détendre l'atmosphère, voyant que le professeur Ace n'avait pas vraiment apprécié la pique lancée à son encontre. La professeure Diana, plus concentrée à gérer son cours, se contenta visiblement d'un simple haussement de sourcil et reprit, nous annonçant alors nos restrictions pour ce cours. Évidemment, ma tristesse fut grande d'apprendre que j'allais nécessairement devoir me passer d'Hortensia et Nostenfer pour cette fois, mais je ne le laissais pas paraître, effaçant rapidement ma moue pour me concentrer sur ce cours.

Ok, le but, c’est de finir cette course le plus vite alors je suis d’avis qu’on cours, comme si notre vie en dépendait… Comme au mont Skiddo, ça nous ressemble bien tiens !
Cela me va !

La proposition de Théa tomba rapidement, chassant rapidement mes réflexions pour me pousser à me concentrer sur ce qui nous attendait. Sans mes deux combattants principaux, mon choix offensif était malheureusement limité, mais je n'étais pas non bloquée complètement. Pour cette fois, Denki avait accepté de participer sérieusement à ce cours – je le soupçonnais tout de même de vouloir en profiter pour attirer l'attention sur lui grâce à cela – ainsi que de Grenadine, dont le potentiel offensif avait grandi de façon exponentiel ces derniers mois. Visiblement, son envie grandissante de protéger les autres lui faisait faire des miracles. À son échelle, bien sûr.

Soyons conscient tous ensembles que je pourrai faire office de relais communication. Puisque nous pensons plus vite que nous parlons et que le silence est toujours un allié, autant l’utiliser à notre avantage. Je serai notre antenne psychique.

La voix télépathique d'Héméra me sortit subitement de mes pensées, me faisant instinctivement hocher la tête par approbation. Je me dis alors qu'il était bien utile d'avoir à ses côtés un type Psy pour la communication. Pas le temps de me faire la réflexion plus longtemps car voilà que Théa s'élança, suivie de près par son compagnon dans cette course. Prise de court, je ne tardai cependant pas à suivre, remettant à plus tard la sortie de mes Pokémon qui risquaient de ne pas suivre immédiatement.

Voilà donc que nous pénétrâmes dans cet étrange tunnel descendant, laissant derrière nous la fraîche lumière du jour pour ne plus profiter que de la faible luminosité offert par les diverses lampes parsemant le couloir rocheux. L'endroit est plutôt humide et je pouvais sentir que le sol n'était pas sec, mais malgré tout, nous avancions d'un rythme plutôt effréné, me faisant remercier mon corps d'être sportif.

Nous finîmes par parvenir dans la fameuse première zone décrite par la professeure Diana : la caverne. La zone était encore plus humide encore que le tunnel et il n'était pas difficile de distinguer quelques flaques venues se former sur le sol, nous forçant alors à ralentir l'allure pour ne pas glisser dessus. Plus difficile cependant de repérer les stalagmites en hauteur, à peine perceptible à travers l'obscurité ambiante. Fort heureusement, un chemin semblait se dessiner devant nous, esquivant magnifiquement les zones remplies de ces pointes rocheuses meurtrières. Tranquillement, nous avançâmes donc avec Théa.

Il vaut mieux ne pas traîner, je suis sûr que c’est truffé de pi …

Alors que la Pyroli m'interpella pour m'inviter à garder un rythme régulier dans ma course, voilà que le sol se déroba sous ses pieds, l'emportant dans les ténèbres. Tout juste le temps de comprendre ce qu'il venait de se passer de mon côté que la blonde s'agrippa in extremis au bord du trou, évitant une mauvaise chute. Je soufflai de soulagement en la voyant commencer à remonter, visiblement gonflé par ce qu'il venait de lui arriver. Et puis d'un seul coup, elle s'envola. Sa Méditikka réagit rapidement, stoppant sa retombée avec ses pouvoirs psychiques. Je me dis que pour le starter d'une élève arrivée plutôt récemment, le type psy était quand même plutôt à l'aise dans l'usage de ses pouvoirs, mais je n'eus malheureusement pas l'occasion d'y penser bien longtemps, la queue d'Onix apparue à la place de Théa m'interpellant plus qu'autre chose.

Ok, faut vraiment qu’on trace là Camille !  Héméra et moi on est pas taillées pour affronter une masse colossale d'adversaire sur 4 salles, faut esquiver le combat !
J'appuie ce plan, je ne suis pas en capacité de gérer efficacement de lourds efforts psychiques sur une longue durée. Hâtons nous.

Les réactions de la TopDresseur et sa compagne ne tardèrent pas à se faire entendre vis-à-vis de la menace. Sans surprise, et à mon soulagement, la blond n'était pas quelqu'un qui semblait plus agir sous le coup de la fierté que la logique. Pour le coup, ignorant totalement le niveau de menace que pouvait représenter l'Onix qui semblait maintenant en train de remonter du trou pour venir nous rejoindre, l'idée de fuir plutôt que de se tenter à pareille folie me semblait bonne. Malgré tout, deux choses me titillaient : déjà, nous n'étions pas là uniquement pour fuir mais pour prouver l'étendue de nos compétences. Ensuite, quand bien même la fuite était préconisée dans l'immédiat, mieux valait avoir de quoi ralentir voire stopper le Pokémon. Je ne tardai pas à me décider sur la marche à suivre, faisant rapidement sortir Grenadine de sa Pokéball.

J'ai besoin de toi ma grande ! Il est temps de voir combien tes efforts ont payé !
Gobou ! ~ ♪

L'enthousiasme de la petite chromatique me fit sourire de plaisir, mais ce fut de courte durée car voilà que le type roche et sol apparut finalement, nous menaçant d'un regard sévère. Grenadine, qui ne tarda pas à le repérer, affichant un mélange d'inquiétude et de détermination. Il fallait dire que c'était la première fois qu'elle allait pouvoir agir en situation réelle. Tenant à lui donner tout le courage qu'elle méritait, je pris ma voix la plus motivante possible.

On est plus fortes que ça, Grenadine ! Montrons-lui qui est la boss ici ! Utilise Cascade !

Mes mots semblèrent avoir l'effet escomptée puisque la Gobou se concentra aussitôt avant de sauter sur une des flaques à proximité qui, sous son impulsion, se transforma en un jet d'eau rapide et puissant sur lequel elle se mit plus ou moins à surfer, s'élançant à toute vitesse vers l'Onix qui ne réalisa que trop tard ce qui lui arrivait dessus. C'est donc un violent jet d'eau balancée par la Gobou qui le toucha de plein fouet, le sonnant sur le coup. Difficile de dire si cela l'avait carrément mis au tapis, mais dans le doute, je préférai ne pas vérifier.

Parfait, Grenadine ! Maintenant, courrons !

Sans attendre de réponse, je m'élançai alors, attrapant la miss toute joyeuse au passage pour la poster sur mon épaule, son poste habituel, au travers du chemin qui semblait, comme dit plus tôt, se tracer grâce aux stalagmites. Progresser dans la semi-obscurité ne me rassurait pas trop, mais je maintins tout de même un rythme régulier, plus proche d'une course que de petites foulées rapides, espérant que Théa ait rapidement suivi le mouvement – à n'en point douter, de mon avis.

Bientôt, la masse inconsciente de l'Onix disparut dans les ténèbres et aucun bruit ne semblait indiquer qu'il était à notre poursuite. Pourtant, je ne me sentais pas à l'aise. J'avais cette étrange impression grandissante que nous étions suivies de près, observées sous toutes nos coutures. D'abord simplement gênée, les secondes passant ne me firent pas perdre cette désagréable sensation et je me finis par m'arrêter, me disant que quelque chose clochait. Je me remémorai alors soudainement les paroles de la professeure Diana et comprit aussitôt ce qu'il en retournait.

Théa, on est observées. Des types spectre rôdent dans le coin …

J'eus tout juste le temps de terminer ma phrase que cinq masses intangibles semblèrent comme sortir des murs rocheux les plus proches, révélant divers spectres : deux Feuforêve, un Spectrum, un Ectoplasma et un Viskuse – depuis une flaque environnante pour sa part. Jusqu'alors assez relativement sereine, mon expression prit alors un air plus grave.

Je pense que l'Onix n'a pas apprécié l'attaque de Grenadine, il ne viendra probablement pas. Par contre, je crois que ceux-là ne risquent pas de nous lâcher. On va devoir s'en occuper …

En les regardant un peu, je me dis que seul l'Ectoplasma représentait une menace réelle, mais dans l'immédiat, je ne pouvais que spéculer. Qu'importe ce qu'il pouvait en être, j'attrapai rapidement la Pokéball de Denki pour le faire sortir, révélant alors le Pikachu crâneur qui ne manqua pas de prendre une pose Dracaufeu pour animer son arrivée. L'instant d'après cependant, il se rendit compte qu'il n'avait pas été appelé pour faire le beau mais bien pour combattre, et son expression fier se changea alors en une envie de combattre forte. Contente de constater qu'il était prêt à s'impliquer, je me tournai vers Théa.

Ils ne seront pas trop de trois pour s'occuper d'eux. Au fait, lui c'est Denki !

Mieux valait que les présentations soient faites si jamais Théa devait être amenée à gérer même un court instant le Pikachu chromatique. Enfin, encore fallait-il que celui-ci veuille bien écouter quelqu'un d'autre que moi …

Théa Ananké
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9131-620-thea-ananke-l-or-dure-jamais-cela-ne-vous-quitte-pyrolitermine
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9215-thea-ananke-pyroli
Icon : ----
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 212
Points d'Expériences : 165
----
1
Kanto
15
0
212
165
pokemon
----
1
Kanto
15
0
212
165
Théa Ananké
est un Topdresseur Spé. Type


Cours spé Top-D
Total Wipeout

Camille Duval



Il semblerait que tout le monde se soit mis d’accord sur certaines modalités. Toutefois, le trajet semble d’emblée compliqué et tu parviens à te sortir in-extremis de cette chute brutale et soudaine. Les entraînements quotidiens étant équilibré pour croître progressivement en difficulté, vous préparez déjà à viser le sommet. S’il y a une chose que vous attendez plus que tout, c’est bien l’évolution d’Héméra. Tu as conscience qu’avec un seul pokémon pour quatre salle et un niveau hétérogène parmi les élèves, il y aura des adversaires très coriace et tu ne veux pas aller te battre toi-même contre des pokémons, car déjà c’est douloureux et que ce n’est pas le but de l’exercice non plus.

Tu entends les bruits aqueux de la Gobou de Camille qui permet de mettre en déroute l’immense Onyx. Vous pouvez poursuivre votre route dans cette grotte piégée. Les stalactites dans ce décor peu lumineux sont dangereux. Il devient vite compliqué pour vous de tenir un rythme rapide, tu esquives quelques trous en menant la danse, puisque visiblement Camille à plus de ressources que toi, il t’incombe de guider le groupe et anticiper les dangers pour l’aider. Mais tu n’aimes pas cette sensation d’être épiée, c’est comme être suivit dans la rue à une heure tardive. L’impression d’être guetté par un danger morbide et sournois. Ce n’est pas le Onyx, tu en es certain, car pendant que tu cherchais la voie à suivre, Grenadine et Camille lui ont foutu une grosse rouste. Cette Gobou aussi à de l’énergie à revendre.

Camille finit par partager ses craintes, attentive, tu t’arrêtes et instinctivement, tu te mets en garde, poings hauts, mais ça ne te protégera pas des masses spectrales qui avances. C’est très chiant, car Héméra n’est pas taillée pour affronter ces brutes. Le plus grand problème, c’est le gros Ectoplasma. Le but ne sera pas de le vaincre, pas lui, par contre les deux Feufôrêve et la Viskuse peuvent servir de proie facile pour intimider. Usuellement tu aurais bien apprécié un combat à mort jusqu’au K.O, mais il y a déjà beaucoup de personnes qui réclament votre présence dans les pièces suivantes.

-Ce qui amène à un trois contre cinq. Des frappes nettes, sèches et précises. Il faut économiser un maximum d’énergie.

Tu notes bien que le Pikachu qui vient d’apparaître semble avoir soif de se battre, avec pareille tenu et pareilles couleurs, il est atypique, c’est certain. Denki apporte donc un avantage sur la Viskuse, pour ta part, tu es clairement en état de faiblesse.

-Tu aimes les surprises Théa ?

-Je ? Quoi? Non ?

Sans crier gare, Héméra s’avance de quelques pas pour lever le bras et concentrer une lumière d’abord blanche qui noircit progressivement sur une teinte grisâtre menaçante. Les deux Feuforêves qui s’approchaient, s’arrêtent, curieuses de cette filouterie que prépare le type combat-psy. Aux yeux des pokémons présents, il s’agit d’une aubaine, un avantage type et une immunité. La sphère rétrécie avant de se scinder en deux sur le premier et troisième doigt de ton pokémon avant de gicler sur les deux Feuforêves, les faisant pour sûr reculer. Une attaque de type ténèbre.

-Il appartient à chacun de dissimuler quelques atouts Théa.

Tu tiltes que sous ce nom rayonnant nécessite une part de ténèbres, c’est ainsi cet élément que l’attaque puissance caché à prit ? Est-ce un signe annonciateur de ses capacités ? Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une excellente nouvelle pour vous.

-Continue ! On va créer la surprise, accompagne Denki !

Puisqu’il s’agit d’un combat d’équipe, Héméra va agir comme soutien au Pikachu et au Gobou. Le but est de clairement enchainer et faire peur, les deux Feuforêves sont moins enclines à progresser tête baisser, il faut saisir cette opportunité pour prendre les devants. L’effet de surprise à bien aider.

-Utilise Choc Mental pour décupler la puissance de l’attaque de Grenadine et prend la couverture de Denki avec Détection !

Privée des attaques Combat, il faudra laisser le soin d’infliger les dégâts à tes comparses. Avec l’attaque choc mental, il s’agit de distordre la composition de l’attaque eau de Grenadine pour la concentrer massivement et créer une implosion aqueuse plutôt qu’une explosion pour focaliser la frappe. Concernant Denki, Héméra s’avance rapidement à ses côtés en laissant ses sens psychiques prendre le dessus pour une posture défensive capable d’arrêter et contrer la prochaine attaque qui empêcherait le Pikachu. Cette attaque, c’est celle de la Viskuse qui comprenant qu’elle va être prise pour cible canalyse une attaque ball’Ombre que le type combat annihile une fois qu’elle entre en contact.

-C’est le moment ! L’assaut !

Héméra reprend rapidement sa posture défensive et pour éviter qu’un cycle néfaste se mette en route, elle canalise à nouveau son attaque puissance cachée ténèbres. Sauf que cette fois elle divise en de multiples sphères l’attaques pour les projeter dans de multiples directions pour gêner les mouvements adversaires et favoriser les avancées alliées. Les Feuforêves préparent justement deux attaques Ondes Folies, prises par les salves ténébreuses de ton pokémons, elles sont contraintes de mal ajuster la visée, ce qui cause d’autant plus le désarroi dans les rangs adverses. L’Ectoplasma qui observait jusqu’ici la scène, prêt à intervenir subit cette balle perdue alliée. C’est votre chance lorsqu’il commence à jeter attaques Feu follets. La grotte s’illumine pour votre plus grand bonheur, mais devient un véritable champ de mines.

-Faut y aller maintenant ! C’est le chaos le plus complet !

La sortie semble proche puisque tu avais tiré avec Héméra de sorte à guider les adversaires de l’autre côté pour vous ouvrir une retraite vers la sortie. Tu rappelles Héméra pour aller plus vite et économiser son énergie, même quelques instants. Une course effrénée jusqu’à ce tunnel où tu te jettes. Tu laisses le Spectrum totalement paniquer gérer son évolution totalement déchaînée Ils ont des consignes : celles de maintenir l’endroit en état pour les autres binômes.

-Pffiou… c’est vraiment la merde pour Héméra et moi d’affronter des types spectres, on est pas préparées encore… Et la suite, c’est quoi ?

-La jungle, avec la mention de pokémons plantes et insectes.

Héméra est ressortie maintenant que le calme est revenue. Tu as un autre soupire avant de rouspéter à propos de la suite. En observant les pokémons présents dans la prochaine salle, ça s’annonce compliquer.

-Je rêve d’un moment avec genre… Des pokémons Glace, Ténèbres et Poison pour leur rouler dessus sauvagement avec Héméra.

Le couloir devant vous doit donc mener jusqu’à la jungle ? Compte tenu de la mousse que tu visualises au fond, tu te dis que vous êtes sur la bonne route au moins ? Comment ils font pour installer ce genre de parcours ? C’est improbable.



© BBDragon
Camille Duval
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8385-569-camille-duval-une-nouvelle-vie-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8391-camille-duval-givrali#85073
Icon : [Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
Taille de l'équipe : 11/12
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 2907
Points d'Expériences : 355
[Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
pokemon
[Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
Camille Duval
est un Topdresseur Ranger

Ce qui amène à un trois contre cinq. Des frappes nettes, sèches et précises. Il faut économiser un maximum d’énergie.

La réponse de Théa ne tarda pas à arriver pour me confirmer qu'elle était prête à se battre. Cela semblait également confirmer qu'elle n'était pas tant surprise par l'arrivée des spectres et donc qu'elle devait elle aussi se douter de leur présence dans l'ombre. Mais plus encore que cela, ses derniers mots ne manquèrent pas de me surprendre. Théa agissait comme si elle savait parfaitement se battre. Non pas que je veuille la sous-estimer, mais ne connaissant nullement son niveau et encore moins sa connexion avec Héméra, je ne pouvais qu'être surprise par son sang-froid et surtout sa logique vis-à-vis de la situation. À côté, je n'étais encore qu'une amatrice.

Je ? Quoi? Non ?

L'exclamation soudaine de la Pyroli me prit au dépourvu. Avant même de comprendre ce qu'il en était, voilà que la Méditikka s'avançait en direction des deux Feuforêve et leur lança ce que je devinai être une attaque Puissance Cachée, visiblement de type spectre. Je souris en me disant que le hasard faisait sacrément bien les choses. Malheureusement, pas le temps de profiter plus longtemps de cette scène car voilà que le Viskuse ennemi se mit en action, se dirigeant sans tarder en direction de Denki. Ce dernier, motivé, ne manqua pas de se mettre en position, prêt à lui bondir dessus violemment.

On va l'embêter un peu. Cage-Éclair !

Il est vrai qu'il aurait été plus judicieux pour moi de passer à l'offensive et essayer d'obliger le type eau à jouer la défensive, mais comme le disait Théa, dans le cas présent, mieux valait économiser nos forces autant que possible. Et puis si le Pikachu avait moyen de réduire les mouvements du type spectre pour votre fuite, alors ce serait uniquement du bénéfice pour vous. Denki, évidemment, n'y pensait pas une seconde et se montre quelque exaspéré de pas pouvoir montrer à quel point il est beau et fort, mais il s'exécuta tout de même, parvenant à paralyser le spectre aquatique. Ce dernier, malheureusement, parvient à lui envoyer une attaque Dard-Venin, cherchant visiblement à l'handicaper lui aussi, mais heureusement sans grandes conséquences.

Utilise Choc Mental pour décupler la puissance de l’attaque de Grenadine et prend la couverture de Denki avec Détection !

Je ne tardai pas à entendre Théa venir me soutenir dans l'affrontement, se mettant à agir sur tous les fronts. Intérieurement, je fis la moue : pour quelqu'un qui disait vouloir économiser de l'énergie au maximum, elle faisait énormément bouger sa compagne. Bien malheureusement, elle ne semblait n'avoir qu'Héméra à ses côtés, alors je compris le besoin d'agir pour deux, mais c'était justement un risque trop grand pour Théa, qui risquait de se retrouver en difficulté à la fin de cette course. Il était qui plus est important que je puisse conserver un soutien extérieur à mon équipe dans cette épreuve, car je n'étais pas encore assez taillé pour tout faire toute seule.

Je laissai néanmoins la Méditikka agir comme demandé par sa dresseuse pour le moment, l'action était déjà lancé. J'ordonnai à la place une attaque Vibraqua à Grenadine sur le Spectrum qui s'approchait dangereusement sur le côté, cherchant visiblement à prendre mes compagnons à revers. Le type eau agit dans la seconde, tirant une étrange boule d'eau vibrante en direction du spectre. Celui-ci, visiblement loin d'être un simple Pokéon sauvage, s'apprêtait à recevoir l'attaque pour limiter les dégâts, mais à son dam, Héméra agit à cet instant, usant de ses pouvoir psychiques pour modifier les propriétés de l'attaque. Le Spectrum, pris au dépourvu, ne put réagir à temps pour bloquer efficacement l'assaut et se la prit de plein fouet, reculant par sécurité.

Bien joué ma grande !

J'éclatai de joie devant l'exploit combiné des deux compagnons, mais très vite je me concentrai sur Denki et son adversaire, ce dernier préparant une Ball'Ombre qui n'allait clairement pas laisser la même trace que la précédente attaque. Je me rappelai cependant qu'Héméra n'allait pas manquer de venir couvrir le type électrique et rassurée, j'ordonnai alors une attaque Boule Elek sur le Viskuse, profitant de la paralysie pour que l'assaut voit ses dégâts démultipliée. Économie d'énergie assurée. Dans la foulée, le type eau ennemi enchaîne avec son assaut mais le type combat de Théa lance alors sa Détection, prenant l'assaut qu'elle annihile par son attaque et son type.

Merci, Héméra !

J'allai enchaîner en lui demandant de ne pas se surmener, mais avant même de poursuivre, voilà que la Pyroli commanda de nouveau la Méditikka, reprenant l'assaut sur les deux Feuforêve et visiblement l'Ectoplasma qui semblait comme attendre le bon moment pour venir tous nous laminer et n'allait sûrement pas tarder à agir. Au taquet, le type psy répondit à la demande de sa dresseuse et lança une nouvelle Puissance cachée, l'utilisant sous une forme quelque peu surprenante pour essayer de désorienter les trois compères spectraux. Si le plus puissant des trois ne fut guère embêté, c'était moins le cas des deux autres qui s'apprêtaient d'ailleurs à lancer des Onde Folie, redirigeant alors involontairement leurs tirs sur l'Ectoplasma qui se retrouva confus le temps d'un instant.

Faut y aller maintenant ! C’est le chaos le plus complet !

Voilà que le type spectre commença à balancer des Feu Follets dans tous les sens, illuminant légèrement la grotte au passage des flammes bleutées. Pas le temps de réfléchir cependant, voilà que Théa se mit à courir, suivie de près par sa starter. Instinctivement, je commençai à en faire de même, voyant que les deux autres étaient plus ou moins dans la même tourmente, mais après seulement quelques pas, un regard en arrière me fit constater que l'Ectoplasma avait bien vite retrouvé ses esprits, s'élançant vers vous en quête de vengeance. Ma camarade ne semblait pas prête à se retourner dans sa fuite, alors je me trouvai seul à devoir gérer le Pokémon remonté. Fort heureusement, l'un de mes compagnons avait largement de quoi retenir ses mouvements.

Grenadine, Éboulement !

La Gobou, toute motivée qu'elle était, se concentra aussi vite qu'elle le put et lança son attaque roche, faisant apparaître des rochers depuis le plafond qu'elle fit tomber sur le groupe de spectres. L'assaut n'avait clairement pas pour but de les éliminer, ainsi l'assaut remplit parfaitement son rôle en désorientant un peu plus les spectres, nous laissant l'occasion de fuir au plus vite. Denki a heureusement déjà détalé à la suite de Théa, mais il me restait encore Grenadine à emmener et n'étant pas des plus rapides, j'attrapai rapidement sa Pokéball pour l'y renvoyer le temps de fuir ce chaos. D'un rapide coin d'oeil, je vis instantanément que l'assaut a considérablement remonté l'Ectoplasma, mais à mon grand soulagement, ses collègues vinrent vers lui pour tenter de le calmer rapidement, ne cherchant absolument pas à nous suivre.

J'ignorai si cela était vraiment prévu dans cette épreuve, mais je n'y portai guère plus d'attention, accomplissant mes meilleures foulées pour rattraper le retard sur Théa. J'accordai tout de même quelques regards en direction du plafond, m'assurant que je me retrouve pas bêtement sous l'un d'eux, puis vérifiai le sol, gardant un rythme plutôt tranquille dans mes foulées pour ne pas me retrouver à chuter soudainement dans un trou comme la Pyroli. En quelques minutes, voilà qu'un passage dans la roche m'indiqua la sortie de la zone, m'y engouffrant aussi vite que possible. De l'autre côté, une nouvelle zone m'attendait.

Pffiou… c’est vraiment la merde pour Héméra et moi d’affronter des types spectres, on est pas préparées encore… Et la suite, c’est quoi ?

Je retrouvai Théa dans le couloir rocheux, ainsi que Denki, visiblement très fière de lui – comme à son habitude, preuve qu'il allait parfaitement bien. Je ne pus que hocher la tête à la remarque de la blonde.

La jungle, avec la mention de Pokémons plantes et insectes.

Héméra ne manqua pas de répondre à la question de Théa, me liant au passage de nouveau à la connexion mentale avec elle. La jungle donc. Je me demandai ce que cela pouvait bien annoncer. Sans doute pas ma camarade, visiblement peu enthousiaste à l'idée d'affronter des types plantes et insecte. À vrai dire, moi aussi je n'étais pas réellement emballée. Avec les attaques vol et glace interdites, les options offensives de mon côté étaient quelque peu limitées. Je connaissais cependant suffisamment les possibilités de mes deux actuels compagnons pour savoir que je pourrai encore compter sur eux malgré la faiblesse aux plantes de madame Grenadine. En parlant d'elle d'ailleurs, je ne manquai pas de la faire sortir alors que nous atteignîmes le bout du tunnel, débouchant sur une grande zone verdoyante bien plus que éclairée que la grotte précédente – sûrement pour les plantes – et ressemblant effectivement à une jungle.

Ici et là, on pouvait observer comme décrit tout à l'heure des substituts de lianes, des filets et quelques toiles où il n'était pas difficile d'apercevoir des Mimigal s'amuser entre elles. Notre arrivée apparut cependant comme un événement, puisqu'aussitôt nous apparûmes dans la zone, l'ensemble des Pokémon dans mon champ de vision abandonnèrent leurs activités pour s'intéresser à notre présence. En un instant, ce fut comme si toute la jungle s'était tournée vers nous. Et justement, voilà qu'un peu plus loin, dans l'ombre des grands arbres tropicaux, des formes menaçantes se profilèrent seconde après seconde, certaines ne tardant pas à se révéler comme des Migalos, des Boustiflor ou encore des Couverdure. D'ordinaire, j'aurai pu trouver le défi amusant, mais dans le cas présent, ils étaient bien plus nombreux que le groupe de spectres précédent. On allait devoir fuir de nouveau. Sauf que cette fois, il allait aussi falloir se défendre car il en viendrait sûrement encore une fois à l'intérieur de la jungle …

Théa, à mon signal, tu te mets à courir vite. Prends Héméra sur toi car on va devoir se défendre tout le temps du trajet.

Je laissai le temps à la Pyroli de me répondre puis j'indiquai à Denki de se préparer à foncer dans le tas. Enfin, je me tournai vers Grenadine pour lui demander de se tenir prête à réagir. Ceci fait, j'inspirai longuement avant de donner toute ma concentration sur cet instant.

C'est parti ! Grenadine, utilise Surf pour nous ouvrir la voie !

La Gobou réagit instantanément, comme prévu, et chargea son attaque aquatique qu'elle lança dans la foulée, faisant apparaître une grosse vague sur laquelle elle se mit à surfer – le corps à moitié immergé tout de même – en se dirigeant vers la petite armée de Pokémon pour nous permettre de passer en force. Aucun doute que cela ne serait pas très concluant niveau puissance, mais encore une fois, l'attaque allait remplir son rôle et surprendre la troupe de Pokémon sauvages – ou presque – pour nous permettre de passer rapidement. Je ne tardai donc pas à me lancer à la suite de ma combattante, Denki à mon niveau. Je ne pouvais qu'espérer que Théa m'ait rapidement suivi dans la manœuvre …

Théa Ananké
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9131-620-thea-ananke-l-or-dure-jamais-cela-ne-vous-quitte-pyrolitermine
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9215-thea-ananke-pyroli
Icon : ----
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 212
Points d'Expériences : 165
----
1
Kanto
15
0
212
165
pokemon
----
1
Kanto
15
0
212
165
Théa Ananké
est un Topdresseur Spé. Type


Cours spé Top-D
Total Wipeout

Camille Duval



Le principal c’est que vous en soyez tous sorti indemne ou presque. Vous n’avez pas vraiment prit de coups, mais cela a demandé une certaine énergie. Toutefois, on récupère mieux lorsque le corps est indemne, c’est pourquoi les atouts défensifs que tu as mis en place avec Héméra avaient pour but de pouvoir épargner vos collègues. Il s’agit de la première salle et la suite s’annonce difficile. Les grands atouts offensifs de Camille s’avérèrent indispensables à protéger dans ce conflit, en infériorité numérique il faut surprendre au dépourvu. Un soupire aux lèvres tu pénètres le grand tunnel en repensant à la fin, heureusement qu’il y avait cet éboulement sans quoi l’Ectoplasma aurait pu frapper dans le dos avec toute sa puissance spéciale qu’on lui connaît.

Durant ce trajet tu en profites pour prendre ta Meditikka, qu’elle reprenne son souffle, car le tien n’a pas réellement son importance. À quoi ça sert d’avancer si ton seul pokémon est K.O ou mort de fatigue ? C’est à toi de prendre sur ton endurance et quitte à y aller, tu partiras au charbon également. Cette grotte humide commence à se peupler de plantes grimpantes qui donnent un petit air féerique, hors du temps, pourtant, ta collègue et toi êtes conscientes des risques qui arrivent. Le type plante pose problème pour la Gobou et le type insecte pour Héméra. Une faible pour vous et une double résistance. C’est désagréable de subir de plein fouet le désavantage type à deux. C’est dans ces moments que tu voudrais vraiment très fort obtenir un second pokémon. Tu ne doutes pas des ressources de ta petite, mais ça fait trop, c’est certain.

L’arrivée dans la jungle offre une nouvelle vision de l’enfer. Tous ces pokémons qui étaient entrain de jouer ensembles semblent d’un coup se concentrer sur vous, les prochaines proies, le prochain repas. La tension monte d’un coup, ton corps semble lourd, tu subis une pression semblable à un troisième round où personne ne semble prendre le dessus. Il n’est pas l’heure de se laisser prendre. Héméra va rester contre toi et passe même sur tes épaules, l’économie du mouvement n’est pas de trop.

Les instructions de Camille vont guider la marche ce coup ci. Tu apprécies ce relais d’autorité, chacun prend l’initiative sans s’imposer, c’est naturel et bienveillant. Visiblement tu vas cavaler, ça tombe bien tu as le cardio pour ça.

-J’attends le signal.

Ton pokémon s’accroche à ton pull à capuche en guise de hanses. Les sens en alerte, il ne manque plus que les dernières instructions. L’ordre de l’attaque surf est bienvenue, tu t’engages à la suite de la Givrali au pas de course sous les yeux avides et cruels des Mygalos et autres joyeusetés. L’immense vague d’eau obstrue devant vous la vision des assaillant, mais l’arrière de la formation est à découvert, c’est une évidence que certains semblent prêts à exploiter.

-On cavale ! Héméra protège nos arrières avec Choc mental, il faut uniquement dévier de trajectoire les attaques pour ne pas gêner la course, rien de plus.

-Entendu.

Cela pourrait ressembler à une fuite et en un sens… ça l’est complètement. Vous beaucoup trop exposé avec votre composition d’équipe, c’est très difficile pour vous de faire face si vous vous entêtez à affronter tout ce qui bouge. Pour toi c’est ton joker cette salle, vous avez trop à y perdre et le but ce n’est pas que vous finissiez complètement K.O avant la fin, ce qui signerait un échec au cours. Fuir devant un obstacle insurmontable est une preuve de sagesse et cette fois tu vas être très sage Théa d’accord !

Quelques Noaciers perchés semblent vous cibler pour lancer des  salves de dards. Héméra se charge de cette attaques pour diriger les projectiles sur les attaques sécrétions des Migalos à l’arrière qui voulaient vous scotcher sur place. L’économie du mouvement est très importante pour ton pokémon qui utilise tous ses sens pour couvrir la fuite. Toute la forêt ne s’est pas jetée sur vous, tu as peur de subir des nuées entières, tu sais comme les Dardagnans peuvent frapper en masse et en nombre. Puisqu’ils sont assez vicieux il serait peut-être judicieux de fermer la marche avec une immense vague d’eau ?

-Camille ! Rejette toute l’eau en arrière, on est trop exposé aux pokémons volants, il faudrait mieux les affronter de façon avec une meilleure vision !

Ce cette façon vous pourriez créer une véritable rupture avec les pokémons à l’arrière. Ce qui serait optimal pour vous concentrer sur ce qui se passe devant, mais Héméra même en économisant le mouvement doit se concentrer sur une grosse zone de protection ce qui lui demande quand même de l’énergie. Tu es agacée par le temps compté, c’est vraiment pas fair-play de même pas prêter un pokémon ! Les dragons qui vous attendent ils font au moins la taille des Dracofeu à Yuna et en plus tu dois aller au charbon avec une Méditikka seule ? C’est abusé putain.

Devant vous, le champs de vision se dégage, le trajet à déjà bien avancé. Un soupire aux lèvres tu souffles un coup en te disant que le pire est derrière vous… Si seulement. De puissants vents viennent vous ralentir. Le calme retenti ensuite, vous vous retrouvez seuls face à un Tengalice menaçant. Il à l’air puissant et tu es essoufflée par le cours, Grenadine à prolonger son attaque force, Héméra aimerait aussi reprendre son souffle. Denki va devoir lui faire face dans un premier temps… Tu l’accompagneras bien avec ton starter. Vous savez déjà quoi faire toutes les deux.

-Je compte bien revenir avec une attaque forte paume, mais cela demande un peu de préparation, si Grenadine pouvait me propulser avec un puissant jet d’eau… Je pourrais le sonner assez longtemps pour le sonner. Il faut que Denki me permette une ouverture sous l’un de ses bras pour comprimer tout son système respiratoire et le déboussoler. Je peux compter sur vous ?

© BBDragon
Camille Duval
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8385-569-camille-duval-une-nouvelle-vie-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8391-camille-duval-givrali#85073
Icon : [Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
Taille de l'équipe : 11/12
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 2907
Points d'Expériences : 355
[Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
pokemon
[Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
Camille Duval
est un Topdresseur Ranger

J’attends le signal.

La réponse de Théa ne tarda pas à répondre, comme je l'espérais. Peu étonnant de la part d'une fille comme elle, mais cela faisait plaisir de l'entendre confirmer qu'elle était prête à te suivre dans ta manœuvre. J'allais donc pouvoir m'intéresser plus sérieusement à ce qui allait occuper mon esprit dans les prochaines secondes, à savoir les Pokémon insectes et plantes prêts à nous fondre dessus à la moindre occasion. À vrai dire, ma stratégie était déjà plus ou moins faite, j'en étais surtout à essayer de repérer un maximum de nos ennemis afin d'être la plus réactive possible lorsqu'ils passeraient à l'attaque.

Voilà que le moment finit par arriver. L'occasion de passer à l'action s'annonça de lui-même, à peine eus-je fini de souffler longuement pour me concentrer sur le moment présent, via le début de mouvement amorcé par les habitants de la jungle. Aussitôt, je réagis, lançant l'assaut pour ne pas nous laisser nous faire submerger. Mieux vaut être les premiers à agir, nous pouvions profiter de l'effet de surprise. Et c'est donc sur mon ordre que Grenadine lança son attaque Surf, provoquant un mini raz-de-marée fondant alors sur les arbres et ses occupants, suivi de près par Denki qui était prêt à en découdre un maximum.

On cavale ! Héméra protège nos arrières avec Choc mental, il faut uniquement dévier de trajectoire les attaques pour ne pas gêner la course, rien de plus.
Bien vu ! Je vous laisse l'arrière-garde, dans ce cas.

Savoir que Théa et son compagnons allait assurer nos arrières était bon à savoir. Je pouvais dès lors porter tout mon intérêt sur ce qu'il se passait à l'avant, me tenant ainsi prête à réagir au moindre assaut. Grenadine ouvrit donc la voie, s'élançant rapidement dans la jungle en forçant ses occupants à gagner rapidement les hauteurs ou à s'éloigner le plus rapidement possible de la vague. Malheureusement l'assaut ne pourra pas durer éternellement, la Gobou chromatique n'ayant pas non plus une réserve inépuisable d'énergie pour maintenir son assaut.

Dans l'immédiat cependant, je fus bien plus concernée par l'assaut soudain des Pokémon depuis les arbres, visant principalement le type eau qui semblait bien plus les gêner que le Pikachu à sa suite. Ce dernier, intelligent et perspicace quand il le souhaite, ne manqua pas de le remarquer et se prit d'une colère soudaine, s'élançant sans tarder vers les nouveaux arrivants pour leur botter le derrière. J'allais le laisser faire avant qu'une pensée ne traverse mon esprit.

Surtout, n'utilise pas tes attaques normal, Denki ! C'est strictement interdit !

Le type électrique me lança un regard en réponse, comme pour dire qu'il avait compris. Heureusement qu'à force d'en entendre parler, il avait un minimum appris à différencier le type de ses attaques, sans ça, j'aurai été forcé de le ramener sachant que dans son état actuel, mieux valait le laisser se gérer lui-même car de toute façon, il ne risquait pas d'écouter. Enfin, en vérité, au vu des Noacier qui se trouvaient parmi les types insectes, même lui se serait dit que de telles attaque n'aurait aucun intérêt. Il se dirigea plutôt sur des Cage-Eclair dans un premier temps, revenant rapidement pour des Poing Météor tout en éviter – au mieux – les assauts de ses adversaires.

Camille ! Rejette toute l’eau en arrière, on est trop exposé aux pokémons volants, il faudrait mieux les affronter de façon avec une meilleure vision !
Malheureusement, Grenadine ne contrôle pas sa vague, il faudrait en refaire une pour cela mais cela voudrait dire reculer. Mieux vaut poursuivre dans notre direction … J'ai possiblement une idée.

Une possible solution me vint en tête. Mais pour cela, il fallait pouvoir sortir de la jungle. Et surtout, j'allais avoir besoin de pousser Grenadine dans ses réserves d'énergie pour que le plan fonctionne. Fort heureusement, Théa semblait pouvoir gérer un minimum l'arrière et Denki redoublait de rage, enchaînant maintenant les Etincelle dans tous les sens. Lui aussi s'épuisait grandement, mais dans le cas présent, sa rage de vaincre et sa colère le rendait plus performant qu'à l'accoutumée, d'autant que son endurance n'avait rien à voir avec celle de Grenadine, alors je pouvais espérer pouvoir le garder à mes côtés pour la suite.

Je claquais des doigts, faisant aussitôt réagir la Gobou qui stoppa sa vague, la laissant s'écraser sur les arbres pour se répandre un peu plus loin dans la zone. Pas assez loin malheureusement, mais qu'importe. Je m'avançai vers le type eau reprenant son souffle tandis que ses opposants s'avançait vers elle, constatant que sa menace était passée. Je lui caressai alors le dos, histoire de la conforter et de lui redonner un peu de force pour poursuivre son assaut : elle allait en avoir bien besoin.

Allez, je crois en toi, Grenadine. Montre-leur ton meilleur Éboulement et on repart sur une attaque Surf !

Ta combattante souffla un coup puis hocha la tête, faisant comprendre qu'elle avait bien saisi l'objectif que je lui fixai. Elle se concentra alors avant de plus ou moins invoquer de gros rochers qu'elle fit alors chuter sur ses adversaires, pour la plupart pris au dépourvu. Je l'attrapai au dernier moment alors qu'un Insécateur allait lui infliger une attaque Tranche et reculai aussi vite que possible, relâchant la demoiselle pour lui permettre d'enchaîner sur sa nouvelle vague. Je pus sentir dans ses mouvements que la fatigue commençait déjà à peser sur elle, mais déterminée, elle lança son attaque sans hésitation, avec ce regard qui nous disait à tous qu'elle irait jusqu'au bout.

Théa, on reprend le mouvement ! Besoin d'aide à l'arrière ?

J'attendais sa réponse avec impatience, mais avant même d'avoir eu le temps de l'attendre, voilà que deux Migalos accompagné d'un Arcko forts remontés me tombèrent dessus, tentant de m'immobiliser. Instinctivement, je sautai alors en avant, quitte à me blesser sur les brindilles qui traînait au sol. Plus de peur que de mal au final, mais maintenant, trois Pokémon me séparait de ma camarade d'infortune. Mon premier réflexe, sachant que Denki était encore dans sa phase colérique et que Grenadine était occupée avec sa vague, fut de sortir un nouveau compagnon, Gulliver, pour faire face à la menace.

Malheureusement, je n'étais pas dupe : si les deux types insectes étaient désavantagés, le Rhinocorne ne tiendrait guère longtemps face à leur troisième camarade, d'autant qu'ils n'allaient très vite plus être seuls. Mieux valait utiliser mon compagnons comme simple diversion, bien que cela ne me plaise guère. Je lui ordonnai donc un Jet de Sable de zone, préparant la Pokéball pour le ramener dès que je serai revenue au niveau de Théa. Le type roche s'exécuta et sur ta demande, visa prioritairement Arcko puis les deux autres, puis ceux qui se joignirent à la fête, mettant rapidement à mal Gulliver. Il se débattit cependant assez facilement pour me permettre de m'extraire du traquenard dans lequel je me trouvai, retrouvant la Pyroli et mes compagnons. Je m'exécutai alors au plus vite pour rappeler mon combattant malmené.

On arrive au bout de la jungle !

En effet, au travers des arbres et des buissons, j'apercevais la couleur bien particulière de la roche formant le mur d'enceinte de la zone, preuve que nous arrivions au bout de nos peines. Difficile de dire, cependant, si nous étions bien proches de la sortie de la zone, mais du fait que nous avions plus ou moins couru tout droit, il y avait de bonnes chances que cela soit le cas. Je redoublai donc d'efforts, accélérant ma course pour y parvenir plus vite.

C'est bon, tu peux relâcher ton Surf, Grenadine ! Merci beaucoup, ma grande !

La Gobou réagit aussitôt, laissant s'abattre le flot aquatique sur les dernières parcelles de jungle devant elle et finit au sol, épuisée. Dans ma foulée, j'attrapai la miss à la volée et continuai de courir sans réfléchir outre mesure, gueulant seulement à Denki de nous rejoindre. Visiblement, mes efforts furent payants car à l'instant où je posai mon pied à l'extérieur de la zone hostile, le type électrique fit soudainement son apparition sur la gauche, bien fatiguée et pas mal amoché, mais encore en bonne forme et surtout ayant retrouvé son calme. J'attendis que Théa m'ait rejointe, puis je passai à l'étape suivante de ma petite idée.

Denki, tu vois cette flaque d'eau ? Balance ta meilleure attaque Etincelle dessus ! Avec la zone bien humide à présent, il y a de fortes probabilités que ça se répande et que ça en paralyse un grand nombre. Ça devrait nous suffire pour fuir en toute sécurité.
Pika !

Le Pokémon chromatique s'exécuta sans demander son reste, simplement content qu'on lui permette de montrer que sa présence était indispensable. Il se concentra quelques secondes, laissant l'occasion à nos poursuivants d'arriver à notre niveau, puis il balança la sauce, électrocutant l'eau l'entourant qui commença alors à se propager violemment dans la zone proche, stoppant net l'imminent assaut des Pokémon sauvages. Difficile de dire jusqu'où cela se propagea, mais cela importait peu : les plus proches furent touchés, nous laissant dès lors une certaine marge pour prendre la fuite.

On y va, Théa ! Regarde, je vois la sortie là-bas, on devrait pouvoir l'atteindre à temps !

J'indiquai alors la petite ouverture dans la roche située à une petite centaine de mètres, assez éloignée de la jungle et visiblement non gardée. Instantanément, je récupérai la Pokéball de Denki et le ramenait sans demander son reste, le soutirant à son attaque Etincelle qu'il n'arrivait visiblement pas à stopper, fatiguée par tous les efforts engagés dans cette fuite. Dans la seconde qui suivit, sans même attendre une quelconque validation de la part de la Pyroli, je m'élançai en direction de la sortie, espérant qu'on y parvienne avant que l'on nous en bloque l'accès …

Théa Ananké
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9131-620-thea-ananke-l-or-dure-jamais-cela-ne-vous-quitte-pyrolitermine
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t9215-thea-ananke-pyroli
Icon : ----
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 212
Points d'Expériences : 165
----
1
Kanto
15
0
212
165
pokemon
----
1
Kanto
15
0
212
165
Théa Ananké
est un Topdresseur Spé. Type


Cours spé Top-D
Total Wipeout

Camille Duval



Il est assez aisé de dire que c’était le chaos dans cette foutue jungle. Tu apprécies ces endroits pourtant, ta mère t’a tant parlé de ces zones riches et verdoyantes, mais pour l’heure, il s’agit d’un terrible cauchemar et le fait d’être séparé de tes collègues n’a rien d’un plaisir. Le Tengalice qui vous fait face t’as séparé de Camille qui doit faire avec ses adversaires respectifs. C’est un pokémon dangereux, mais il faut clairement admettre que vous vous seriez bien passés de pareils assauts. Pendant que la Ranger s’occupe à combattre le trinôme qui lui fait face. Denki devrait pouvoir t’aider visiblement et c’est avec son accomplissement et ses quelques diversions que Héméra peut prendre sa respiration. Pour aider le Pikachu, tu t’élances également contre le terrible maître des vents, si tu as tabassé des Akwakwak, pourquoi pas ça alors ? Toutefois, le vent se lève et tu peux difficilement approcher, le vent te balaie à plusieurs reprises, mais c’est nécessaire, le temps que ton pokémon verrouille sa cible. À la moindre ouverture, Héméra se sert d’une impulsion psychique pour s’élancer sous les côtes du Tengalice et empoigner sauvagement ses côtes pour frapper avec toute sa force, le coup remontant des côtes jusqu’à l’épaule, il y a un « cloc » significatif que le coup à touché l’ossature. Immobilisé par une paralysie temporaire, tu cavales pour rejoindre Camille qui a pu reprendre un peu d’avance malgré le feu nourrit des attaques. Tu rappelles Héméra dans sa pokéball et tu cours aussi vite que tes jambes le permette.

Denki rejoint sa dresseuse et vous observez l’effet de l’électricité sur une zone quasi inondé par les vagues de la Gobou. Un terrain parfait pour créer un champ électrique qui couvrira votre fuite. Il faut l’admettre, cet exercice est juste un ensemble de fuites repérée auxquelles il faut se résoudre à l’idée que vous ne pourrez pas vaincre toute la zone.

-Au moins, ils ne nous emmerderons plus… tu soupires. La moitié du chemin est passé. Mais la suite devrait être un peu plus reposante pour nous, car nous aurons enfin l’avantage !

La banquise, pokémons eau et glaces vont s’y prélasser pour vous pourrir la vie. En progressant l’air se rafraîchit soudainement, l’air s’assèche et vos poumons n’ont pas le loisir de s’adapter aussi rapidement que la roche à ce nouveau biome climatique, même toi sportive, tu ne prends pas un immense plaisir à haleter et hyperventiler.

-En vrai, pourquoi Denki n'électrocuterait-il pas toute la zone et Héméra nous soulève avec ses pouvoirs télékinétiques pour éviter de prendre le courant ? On répète l’idée huit fois et je pense que rien viendra nous emmerder ? Dans le pire des cas Héméra enchaînera les attaques combat et on ça devrait suffire ? Si on ne se préserve pas pour la prochaine zone qui risque d’être la pire… A moins qu’on ne la résume à une vaste course pour notre survie.

Blague à part tu ne trouve pas l’idée si idiote pour la salle à venir. Le type électrique est quand même très utile et en arrivant dans la zone, tu constates qu’il y a très peu de pokémons terrestres à vue. Tous ne se ruent pas sur vous à cause des différents groupes qui progressent au fil de la matinée. Ici les restriction ne poseront pas de problèmes.

-Peut-être que tu pourrais laisser Gulliver sorti ? Héméra en position tourelle sur lui ?

L’idée semble convaincre ton amie d’infortune, de cette façon, Héméra pourra se reposer un peu et avoir un rôle d’observarice psychique pour prévenir du danger sur son fidèle destrier. Un vaste espace de plaines gelées vous font face. De grosses plaques de glace permettent de progresser. Le terrain est relativement plat, mais pas sans danger.

-T’imagine les gars comme moi avec un seul pokémon et on leur interdit les attaques du type de leur pokémon. Ptin, ça doit pas être joyeux du tout pour eux.

C’est vrai que tu as de la chance pour que les attaques psy et combat soient préservées, mais tu te doutes que pour les jeunes élèves, ça doit être vraiment difficile, il faut se le dire. Quoi qu’il en soit Camille prévoit en effet d’électrocuter toute la zone et donc Gulliver et son type sol devrait pouvoir vous servir de totem d’immunité. La zone devient rapidement invivable et l’immense lac dans lequel vous progressez par le biais des plaques de glace devient une zone à fuir. On dénombre bien des victimes.

Concernant la partie à l’air libre, Héméra intercepte plusieurs chutes de glace grâce à son attaque détection. Les pokémons glace ont ce problème de se confondre dans leur espace avec une facilité effrayante et donc les attaques à l’aveugle ne sont pas des plus agréables. Entre deux détections, pour ne pas faillir à son devoir de prévention, Héméra utilise l’attaque puissance cachée ténèbres pour annuler une attaque éclats-glace qui fusent directement sur Denki, la source de tous les problèmes. C’est une promenade de santé, il faut en profiter, car la prochaine sale est clairement celle qui va le plus vous malmener. Tu apprécies le binôme avec Camille, car vous trouvez toujours une juste place pour vos pokémons.

Parfois, tu manques de glisser, tu te raccroches désespérément au bloc massif qu’est Gulliver et tu essaies de te tenir droite et digne. Tu préfères le ring, au moins lui ne se dérobe pas sous tes pieds. Au loin, quelques Oniglali claquent des dents en votre direction. Ils vous en veulent, mais votre composition ne semble pas les laisser s’approcher, un bloc offensif à distance avec Denki, une stabilité défensive avec Gulliver et Héméra comme point d’impact physique. Ton regard noir n’encourage pas également, car tu n’hésiteras pas à partir fracasser ces grosses têtes glacées.

Vous avez progressé de plus de moitié sans encombre, c’est bon signe, tu ne vois pas trop ce qui pourrait venir vous emmerder.

© BBDragon
Camille Duval
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8385-569-camille-duval-une-nouvelle-vie-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8391-camille-duval-givrali#85073
Icon : [Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
Taille de l'équipe : 11/12
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 2907
Points d'Expériences : 355
[Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
pokemon
[Cours 14 - TopDresseur] Total Wipeout feat. Théa Ananké 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
355
Camille Duval
est un Topdresseur Ranger

Il faut croire que Denki avait encore pas mal de ressources, car à mon grand étonnement, j'observai les arcs électriques commencer à se propager un peu partout dans la jungle, provoquant des petits cris de douleurs de plus en plus imperceptible à mesure que l'attaque se déplaçait parmi les arbres, perdant de sa puissance à cause de la terre et des arbres faisant office de paratonnerre naturel. Malheureusement, je dois bien me rendre à l'évidence que ce n'est qu'une solution temporaire, mais à mon grand soulagement, l'impact est suffisant pour nous permettre de nous échapper de cette zone au plus vite. Et visiblement, Théa était bien d'accord avec moi.

Après avoir récupéré Denki donc, je m'élançai en direction de la sortie repéré un peu plus loin, accomplissant mes meilleures foulées pour gagner du temps. En moins d'une petite minute, nous parvînmes jusqu'à l'entrée du couloir vers la prochaine zone, y pénétrant en évitant au dernier moment une attaque de deux Cheniselle visiblement bien remontés. C'est ainsi que nous pûmes souffler, au moins un temps, sorti de ce petit avant-goût d'enfer.

Au moins, ils ne nous emmerderons plus… La moitié du chemin est passé. Mais la suite devrait être un peu plus reposante pour nous, car nous aurons enfin l’avantage !
C'est bon à savoir !

À vrai dire, je savais très bien ce qu'elle sous-entendait par là, mais dans mon état mental – courir sans s'arrêter pendant plusieurs minutes n'était pas une mince affaire, même pour une sportive comme moi – je répondis instinctivement à ce que dit Théa, cherchant simplement à ce qu'elle sache que je l'écoutais encore.

En vrai, pourquoi Denki n'électrocuterait-il pas toute la zone et Héméra nous soulève avec ses pouvoirs télékinétiques pour éviter de prendre le courant ? On répète l’idée huit fois et je pense que rien viendra nous emmerder ? Dans le pire des cas Héméra enchaînera les attaques combat et on ça devrait suffire ? Si on ne se préserve pas pour la prochaine zone qui risque d’être la pire… A moins qu’on ne la résume à une vaste course pour notre survie.

La proposition de la Pyroli me parut censée. En s'appuyant sur l'effet ultra conducteur de l'eau pour l'électricité, une simple attaque Étincelle suffirait certainement à en calmer plus d'un. Par contre, huit fois ? Le chiffre me paraissait quelque peu étrange et sortie de nulle part, mais pourquoi pas. Quant à l'idée d'avoir Héméra, c'était bon à savoir. Avec un Denki à moitié épuisée et surtout occupée à paralyser les plus faibles de ses adversaires, il était utile de savoir qu'il y avait un allié pour protéger nos arrières – Gulliver ne comptant pas vraiment, son type le rendant vulnérable à ce qui nous attendait dans cette prochaine salle.

Pourquoi pas ! J'avais l'idée de profiter des capacités électriques de Denki encore un peu, à vrai dire.

Nous prîmes un petit temps pour souffler, juste assez pour que je puisse chasser un minimum le flou qui s'installait dans mon esprit, puis nous continuâmes jusqu'à la prochaine zone. Comme je m'en doutais, en progressant vers celle-ci, je pus immédiatement sentir la température baisser drastiquement, parvenant même à me faire légèrement grelotter lorsque nous parvînmes dans la nouvelle cavité où la glace et le froid mordant y étaient maîtres.

Comme pour la précédente zone, notre venue ne manqua pas de faire réagir les occupants du coin, bien que ceux-ci restèrent à nous fixer dans un premier temps, attendant visiblement qu'on soit les premières à se lancer. Je ne sus pour Théa, mais de mon côté, je pris la peine d'observer un peu l'endroit, constatant que notre seul réelle point de passage était des plaques de glace naviguant fébrilement sur des eaux sûrement peu profondes, mais probablement glacée.

Peut-être que tu pourrais laisser Gulliver sorti ? Héméra en position tourelle sur lui ?
Hmmm …

Finalement, Théa revint sur moi pour me faire cette petite proposition, au demeurant intéressante. C'est vrai que si le Rhinocorne n'allait pas forcément pouvoir faire beaucoup face aux Pokémon adverses, il allait pouvoir se montrer des plus utiles en servant de monture, à la fois pour nous et pour Héméra. Avec son type sol, il était impossible pour nous de craindre la future attaque électrique de Denki, d'autant que le talent de celui-ci allait nous servir de seconde protection. L'idée de Théa donc, en somme, me paraissait intéressante.

Faisons comme ça !

Ainsi, je fis sortir Gulliver de sa Pokéball, laissant la Méditikka de ma camarade d'infortune monter sur lui puis la blonde agir à sa guise, lui indiquant d'un mouvement de main qu'elle pouvait monter elle aussi sur le type roche si elle le souhaitait. La répartition des positions faites, le Rhinocorne se mit en marche, rejoignant rapidement la première plate-forme de glace devant lui et faisant aussitôt réagir les Pokémon eau et glace qui se jetèrent dans l'étendue aquatique, se dirigeant rapidement vers nous. C'est le moment que je choisis pour refaire sortir Denki.

Allez mon grand, on va leur montrer que tu es le plus fort !

Je peux voir instantanément que la fatigue s'est installé chez le Pikachu chromatique, mais mon petit discours de motivation sembla faire son effet et son regard quelque peu amorphe se changea en regard déterminé, affichant presque des flammes dans les yeux. Voilà que sa combativité était à son paroxysme, je lui ordonnai sans attendre de lancer sa meilleure attaque Étincelle sur le lac, ce qu'il fit dans l'instant, chargeant son attaque un court moment avant de balancer toute la sauce sur la zone aquatique, laissant les petits éclairs se propager le long de la surface et une partie des profondeurs.

Continue comme ça !

Tandis que je donnais mes petits encouragements au type électrique, je fouillai un instant mon sac pour en sortir un accessoire plutôt utile pour cet instant : des gants en caoutchouc. J'avais malheureusement eu le plaisir – ou pas – de tester de porter Denki alors qu'il était chargé en électricité crépitante. Mauvaise idée, dont j'avais retenu la leçon. Alors puisque j'avais besoin qu'il maintienne un minimum son attaque et qu'il fallait en même temps pouvoir le déplacer, cette solution me paraissait logique.

J'enfilai donc ces gants absorbant l'électricité et attrapai le type électrique pour l'emporter avec moi sur la glace. Les gants ne m'empêchèrent malheureusement pas d'éviter quelque picotements désagréables, mais rien d'insupportable, d'autant que cela me permit de retrouver une certaine vivacité. J'avais cependant complètement zappé un point important : la glace, ça glisse, et progresser sur ces plaques gelées était d'une difficulté assez conséquente, sans compter les Pokémon ennemis parvenant à tenir l'attaque de Denki et à répliquer avec des Chute Glace ou des Eclats Glace fourbes.

Heureusement, Héméra était dans la place, et bien installée sur le dos de Gulliver qui avançait sans réfléchir, comme le bon Rhinocorne qu'il était, elle repoussait les quelques assauts qui nous visait, surtout ceux visant directement Denki bien trop concentrée sur sa tâche pour pouvoir faire attention aux assauts qui lui étaient destinées. Et au final, entre le Pikachu qui maîtrisait les ennemis les moins forts et affaiblissaient les autres, puis la Méditikka qui repoussait les rares attaques, la première moitié de cette traversée se fit sans trop d'accrocs.

On devrait accélérer le rythme, Denki commence à atteindre ses limites.

Eh oui, le type électrique n'était pas doté d'une énergie infinie, et je n'avais rien à lui proposer pour lui permette de puiser sa puissance ailleurs. Il pouvait bien compter sur sa propre recharge, recevant par moments ses propres éclairs que son talent venait annuler pour augmenter sa puissance, ou en tout cas permettre de l'utiliser de nouveau, un peu comme un recyclage. Une solution qui ne faisait que gagner un peu de temps, mais pas assez pour permettre de se retrouver de l'autre côté du lac avant la fin.

D'ailleurs, les Pokémon les plus forts de la zone le remarquèrent sans difficultés, sentant visiblement que l'électricité parcourant l'étendue d'eau avait perdu de sa puissance. Déjà, certains d'eux approchaient dangereusement de notre position, chargeant visiblement leurs attaques pour un assaut combiné. Héméra avait beau avoir l'attaque Détection, avec tous les efforts déjà déployés dans cette épreuve, nulle doute qu'elle approchait de ses propres limites, et c'était très certainement déjà trop tard pour faire face à ce qui allait arriver.

Grenadine aurait pu nous aider avec une attaque Éboulement, mais dans l'état actuel, elle était trop épuisée pour sortir. Que faire dans ce cas ? Tout en avisant les mouvements dans l'eau, je réfléchis aussi vite que possible à comment agir pour nous sortir de là. Une bonne moitié de mon équipe était malheureusement indisposée pour s'occuper de cela, et l'autre moitié était soit déjà présent, soit ils n'avaient pas encore appris d'attaques vraiment utiles pour régler ça. Une idée me vint néanmoins en tête, qui pourrait nous être utile.

Allez, c'est à toi de jouer, mon grand !

Rapidement, j'attrapai la Pokéball de Chipeur et le fit sortir sur le dos de Gulliver, le type ténèbres apparaissant en glapissant joyeusement. Je lui fis un petit coucou, trop loin pour le caresser.

Chipeur, fais-nous entendre ton meilleure Aboiement, s'il te plaît !

Le Goupilou chromatique ne se fit pas prier et se concentra un instant de lâcher un cri semblant du cœur, provoquant une vague aux couleurs sombres venant frapper tous les Pokémon aux alentours, stoppant net la progression des Pokémon les plus forts, pris par la surprise de cette attaque sortie de nulle part. Pas pour longtemps, évidemment.

On ferait mieux de déguerpir tant qu'ils sont sonnés. Héméra a encore de la force pour nous soulever jusqu'au bout du lac ? Je rappellerai mes compagnons, si nécessaire.

La proposition était lancée à la volée, espérant que Théa la prenne très vite pour que l'on sache comment s'organiser dans les prochaines secondes. Dans le doute, je me tins prête à ordonner de nouvelles attaques à Chipeur …

pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum