Connexion
Pokemon Community :: Nuevo :: Le centre ville

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Edward Ceere
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7460-506-edward-reece-l-infiltre-chez-les-poulets-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7504-edward-ceere-adulte
Icon : Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
Taille de l'équipe : 13/15+1
Région d'origine : Sinoh - Vestigion
Âge : 25
Niveau : 29
Jetons : 624
Points d'Expériences : 585
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
pokemon
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
Edward Ceere
est un Adulte Sergent COI
Le café, quelle invention absolument parfaite, une boisson chaude, qui apportent un peu de réconfort pendant l’hiver et qui permet de recharger ses batteries sans le moindre effort ! Mon Lombre me tend une tasse afin que je puisse continuer mon rapport. On peut dire que le pokémon eau sait y faire avec les flics, presque autant que moi… Il est devenu la mascotte de mon service depuis mon grade de sergent.

Merci, Pedro, tu es un as !

Profitant de mon nouvel espace lié à ma fonction ma petite équipe prend ses marques, que ce soit dans la loi comme dans le crime, mais la chose la plus importante est que je peux faire tout cela dans le cadre privé avec ma femme. Ça fait bien deux ans que Lou et moi sommes en couple et ma vie de génie du crime n’en est pas le moins du monde entachée. Chacun ses méthodes, mon cousin est du style réservé et préfère tirer les ficelles sans qu’on le remarque de trop. Ce n’est pas mon cas, ça ne l’a jamais été. J’aime être au premier plan, sur la scène, prêt à irradier l’audience par de belles paroles, un brin de fantaisie. Mais aujourd’hui je serai sage père Noël vu ce que mon supérieur m’amène.

Sergent Ceere, du nouveau !

Droit au but s’il vous plait commissaire.

Je suis autoritaire avec mes supérieurs, ils sont au courant que j’ai ce tempérament, je suis loin d’être sérieux dans un cadre plus informel, mais pour le travail je me dois de paraitre dur.

Une scène de crime, mode opératoire connu, « artiste » en cabane et surveillé de près. Vous êtes chargé de l’enquête, je pense que vous comprendrez pourquoi.

J’envoie une de mes pokéball en l’air, c’est USB mon Terhal, un pokémon doté d’une capacité intellectuelle hors du commun en ce qui concerne le numérique, d’où son nom.

Pouvez-vous faire charger les données à USB ? Ce sera plus rapide pour moi, j’accepte avec plaisir l’affaire. Des consultants extérieurs sont disponibles ? Je veux dire, en dehors de votre réseau ?

Le commissaire me fait un signe d’approbation connaissant mes méthodes de travail. Il est rare que je fasse équipe avec un « collègue », j’apprécie la compagnie extérieure surtout quand je peux choisir ma main d’œuvre. Je me lève, suivant le pokémon acier de près. Ce dernier vient positionner ses griffes contre la paroi de l’ordinateur du chef, il l’a fait plein de fois, il absorbe les ondes électros magnétiques, et sort pour moi les infos de mes enquêtes, en profitant bien évidemment pour charger les enquêtes qui pourraient tourner autour de ma famille. Mais alors que son œil unique frétille sous le flux d’information sa griffe se resserre sur le PC commençant à rayer la tour.

USB ! Tout va bien ?

Le pokémon se met alors à convulser et une lueur bleutée envahit les lieux, aveuglant en grande partie le commissaire visiblement mécontent des dégâts que le pokémon pourrait occasionner.

Edward ! C’est quoi ce bordel ?!

J’admire alors le spectacle de l’évolution d’un pokémon devant s’adapter pour remplir sa fonction.

Monsieur, je crois que ma clef USB se change en disque dur…

La partie abritant l’oculaire du pokémon s’aplatit et son bras se dédouble effectuant un quart de tour et quelques pics se dressent et voilà que dans un éclatant rayonnement le Terhal devient Metang. Il desserre ses griffes me faisant signe que toutes les données lui sont connues.

Franchement c’était un beau cadeau de promotion commissaire, je vous en remercie à nouveau !

L’homme s’en réjouit me laissant quitter son bureau afin que je me concentre sur l’enquête. Je m’installe sur mon PC et regarde le condensé d’info préparé par mon pokémon fraichement évolué. Une voix robotique et grésillante sort de la carapace métallique du pokémon.

Méthode de l’affaire de Killer, tueur en série reconnu par la police internationale. Taux de succès de ses meurtres 99,7%. Délais de découverte des cadavres, supérieurs à une semaine. Nombre de victimes, imprécises, mais 39 connus. Dangerosité notoire, sous les barreaux depuis 5 ans.

Super ! Tu parles maintenant ? Ça sera vraiment pratique pour plus tard. Bref tu as quoi d’autre en magasin ?

Le Métang flotte au-dessus de mon bureau et apporte les dernières précisions qu’il a en stock. Un fou des pokémons poison ? J’en connais une qui aimerait le connaitre… Ma femme à l’ambition d’ouvrir sa passion pour ce type dans sa parfumerie, qui sait, peut être que ça deviendra son arène à l’avenir, mais l’heure n’est pas au rêve. J’attrape mon Ipok et envoie un message à mon cher cousin. Vous ne voyez pas qui c’est. Mais si, le grand glaçon livide qui baigne dans l’alcool… Henry quoi…

« Salut Cousin, j’ai besoin d’une consultante. Si tu as une Nerd sous la main qui s’y connaît en science et ce genre de connerie ça m’aidait pas mal. Merci d’avance. »

Je remets le téléphone dans ma poche et retourne à mon bureau. Un homme, menotté, attend seul face à mon bureau.

Excusez-moi, vous êtes ?

Le Métang se met alors dans tous ses états secouant les bras dans tous les sens.

Alerte ! Alerte ! De Killer !!!

L’homme se tourne esquissant un sourire.

Ça fait bien longtemps que l’on ne m’a pas appelé comme ça…

C’est donc lui le fameux tueur en série ? Il n’est pas très impressionnant vue comme ça, mais je suppose qu’il est bien plus dangereux que son apparence.

Enchanté, monsieur, je suis Edward Ceere membre de la police d’Adala et sergent du COI. Je suis chargé de l’enquête sur un potentiel copieur de votre style artistique.

Le sourire de l’homme ne s’efface pas bien au contraire. Il me fixe de ses yeux perçants avant de prendre la parole.

Voilà un homme de goût qui sait reconnaitre de l’art.

Je laisse un rictus pousser sur mon visage, en effet, j’aime cet art qu’est le meurtre, ôter la vie d’un homme il faut du sang froid, du doigté, et toute personne qui en a sauras le reconnaitre. Un de mes hommes frappe à la porte.

Monsieur une personne vient pour vous, surement une de vos consultantes externes.

Mon cher cousin m’a donc trouvé quelqu’un… soit.

Faites là entrer !
HRP :
Evolution de USB le Terhal


 
Boire à 8H00 c’est être
Un Pirate
Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1493
Points d'Expériences : 698
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1493
698
pokemon
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1493
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Comme un poison dans l’eau
Appel d’Offre, ft. Edward
Le mois de décembre pointait doucement son nez. Pas encore de première neige à l’horizon, mais le froid affirmait qu’en ce 1er Décembre, l’hiver arrivait. Concentrée sur ton travail, tu commençais à divaguer par manque de matière. Un regard se glissa vers tes pokémons, étrangement calmes. Tout se passait trop bien.

Tu avais commencé à renouer avec Henry, le mal-être qu’était de le voir s’était atténué, mais il était toujours présent. Tu traînais parfois dans son bar, en bonne « amie ». Vous aviez une éducation en quelques points semblable, et cela changeait de fréquenter quelqu’un comme lui. Tu en avais déjà eu un aperçu chez les Bonparte. Tu avais aussi lentement renoué avec ta famille, mais aucunes nouvelles de ta mère, depuis cette histoire de mariage. Qu’importe… Tu n’avais pas le temps pour elle. Tu rageais silencieusement de cette histoire, tu n’avais jamais digéré d’avoir un frère aîné. D’ailleurs, Lucian… Il était reparti à Alola, et tu n’avais plus eu de nouvelles… Tu n’en attendais plus. Votre relation était complexe, et encore plus maintenant que tu avais découvert ton lien étroit avec la maladie de ta mère : voilà ce qui t’attendait, désormais. Mais quelque chose te tracassait. Si c’était identique… Alors comment ta mère avait-elle fait pour avoir non pas un, mais deux enfants, à quelques années d’intervalle ? Qu’importe, inutile de te tordre la cervelle pour ces conneries.

Ton Ipok sonna. Le nom qui s’afficha te surpris. Henry ? Voilà qui était rare. Tu décrochas. Vous aviez une relation très cordiale depuis. En quelques échanges, tu sus ce qu’il voulait, pas une minute de perdue, lorsqu’il te parlait. Il te parla de Edward, tiens, c’était l’homme que tu avais rencontré lors d’une fouille, non ? Il cherchait un consultant externe scientifique. Aaah… Enfin quelque chose de divertissant. Tu acceptas volontiers, et tu changeas tes plans : direction le commissariat.

Arrivée là-bas, tu te présentas, et tu indiquas que Edward Ceere t’attendait. Tu ne savais pas pour quoi tu avais été appelée, mais qu’importe. On signala ta présence, et on t’invita à entrer. Tu ajustas ta tenue, vérifiant que ton pantalon n’avait pas de tache, ni que ton pull était froissé. Ton manteau sur le bras, tu entras lentement dans la pièce, hésitante et trahissant ta timidité et ton appréhension. En découvrant Edward, ton visage sembla s’adoucir. Tu esquissas un léger sourire.

« J’ai cru comprendre que tu avais besoin d’aide, Edward. »

Tu eus un regard sur la pièce. Il y avait une autre personne, menottée, assise. Oh. Oh tu sentais les embrouilles. Pourquoi à chaque fois qu’on t’appelait, il y avait des emmerdes ? Tu gardais un sourire de courtoisie, mais tu grimaçais intérieurement. Après le Steelix, le barjot des Bonparte, le Léviator et le Spiritomb, c’était un criminel sous les verrous ? Oooh Grand Arceus, ne pouvais-tu pas avoir un seul appel qui se passe bien ? Tu avisas le criminal, avant de lancer :

« Qui est-ce ? »
(c) Apomenon


Dernière édition par Abygaëlle Keelin le Ven 18 Déc - 13:34, édité 1 fois



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Edward Ceere
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7460-506-edward-reece-l-infiltre-chez-les-poulets-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7504-edward-ceere-adulte
Icon : Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
Taille de l'équipe : 13/15+1
Région d'origine : Sinoh - Vestigion
Âge : 25
Niveau : 29
Jetons : 624
Points d'Expériences : 585
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
pokemon
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
Edward Ceere
est un Adulte Sergent COI
Mes yeux restaient incroyablement fixés à l’ex-meurtrier, comme si au moindre geste ce dernier pourrait se libérer et me menacer… Mais l’heure n’était pas tant à la vigilance, du moins, pas en priorité. Alors que mon agent pousse la porte, une femme aux cheveux blancs fait son apparition… Je l’ai déjà vue, il n’en fait aucun doute… Est-ce que Henry le sait ? Est-ce que ce n’est pas risqué pour ma couverture ?... Qu’Henry fasse appel à une civile qui ignore le secret familial ? Je ne peux pas me laisser envahir par le doute, je dois rester naturel…

Bonjour, Henry m’a dit qu’il m’avait dégotté une paire de gants et de lunette, mais j’ignorais que c’était les tiens, ravi de te revoir Abygaëlle…

Ma voix traine montrant la méfiance que je porte à l’homme menotté à la table. Je passe un bras écartant légèrement la nouvelle venue de l’individu.

C’est un des plus grands meurtriers de l’époque dernière… Rien de bien méchant…

Non, bien sûr, ce n’est pas comme s’il avait fait plusieurs centaines de victimes en employant un style de meurtre tout particulier… Je regarde alors la femme aux cheveux blancs d’un air un peu sinistre.

Tu as intérêt à avoir des tripes si tu veux participer à cette enquête, je veillerai à ta sécurité en priorité, tu t’en doutes. Bien que je fais partie du COI, les geeks de l’organisme, je sais tout aussi bien me battre, tu n’auras donc aucun souci à te faire là-dessus. Ma femme étant une spécialiste du type poison, je l’aurai préféré en tant que consultante, mais elle est trop sensible, et trop étrangère à ce milieu pour être d’une quelconque utilité à l’enquête.

J’attrape alors le dossier du gentil monsieur restreint dans ses mouvements et le tends à Aby.

Voilà un résumé des chefs d’accusation de ce brave homme, si tu veux éviter les photos chocs, arrête-toi à la page 3…

Ce n’était clairement pas des plus appétissant à voir, moi qui aime les crimes propres et sans trace, cet énergumène voyait plutôt le meurtre, comme une toile, garder la douleur intemporelle et surtout à la vue de tous… Son coup le plus théâtral restait quand même celui-ci, le bourgeon…

Le pire reste à la fin, s’il te plait ne le regarde que si tu t’y sens prête…

Le bourgeon était le plus macabrement sordide de ses nombreux crimes… Comment peut-on utiliser les spores d’un Papinox avec les graines d’un Bulbizarre ? Le résultant est sans appel… Un homme, agonisant par suffocation rejetant le CO2 nécessaire à la germination d’un bouquet de fleurs toxique qui s’échappe de ses poumons ressortant par tous ses orifices afin de pouvoir profiter des rayons du soleil… Une horreur à nettoyer…

Si tu es là c’est parce que j’ai des doutes concernant les méthodes d’un potentiel copycat, je voudrais que tu puisses m’appuyer de conseil au vu des scènes de crimes sur les pokémons que ce nouveau fou utilise.

J’avise alors l’homme derrière moi et lui demande d’un ton froid et implacable, tout l’inverse de moi.

Tu comptes coopérer ? Savoir si je dois t’avoir dans la ligne de mire tout le long de la mission.

L’homme esquisse un sourire malsain, un fou contre un fou, un se déplaçant sur les cases noires des ténèbres, l’autre sur les blanches de la lumière… Cette enquête va être un véritable échiquier.

J’y compte bien, personne, ne doit salir l’art de De killer…



 
Boire à 8H00 c’est être
Un Pirate
Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1493
Points d'Expériences : 698
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1493
698
pokemon
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1493
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Comme un poison dans l’eau
Appel d’Offre, ft. Edward
Il y eut une courte hésitation lorsque tu te présentas à Edward, mais rien de bien grave. C’était ta présence qui semblait le surprendre. A vrai dire, tu l’avais été aussi. Tu ne savais pas que Henry et Edward se connaissaient, mais maintenant que tu étais là, ce n’était plus vraiment dans tes priorités de savoir comment ils se connaissaient. A ses paroles, tu te contentas de sourire. Tu étais ravie de le revoir aussi, mais tu aurais préféré que cela ne se fasse pas par l’intermédiaire de Henry, étrangement. Mais qu’importe. Tu étais là pour aider, et c’est ce que tu allais faire.

Edward te présenta ensuite la personne menotté. Il n’en dit que quelques mots, comme quoi c’était un meurtrier bien connu, et pas des plus sympathiques. Son geste en disait tout autant. Tu retins un soupir, tu posas ta veste sur chaise libre, et tu te massas lentement la nuque. Tu n’avais jamais travaillé dans ces conditions, mais cela ne devait pas altérer ton jugement ou tes capacités. Tu devrais faire avec.

A ces quelques paroles chaleureuses et tout à fait mignonnes, Edward te lança un regard que tu n’avais jamais vu, et semblait bien plus sec. Tu croisas les bras tout en le regardant pendant qu’il parlait. Avoir des tripes pour l’enquête, mais ne pas te soucier de ta sécurité. En gros, ça allait être dangereux, mais ce n’était pas ta priorité, en revanche, tu allais voir des choses horribles. C’était ce qu’il disait. Il parla un court instant de sa femme, trop « douillette » pour cette enquête. Tu affichas un léger sourire, un peu incompréhensible pour ceux qui n’étaient pas dans ta tête : depuis que tu avais rencontré Henry, depuis le colloque, tu t’étais endurcie. Fréquenter un Reece avait eu du bon, en fin de compte, mais ça t’avait changé. Tu t’étais rendu compte que tu devenais plus sévère, moins compatissante, et plus égoïste. Tu étais moins douillette. C’était probablement pour cela que Henry t’avait contacté pour cette histoire.

Tu pris le dossier qu’Edward te tendit, tout en l’écoutant. Il évoqua la page 3, la limite du socialement et moralement acceptable. Ton réflexe ? Tu ouvris la page 4. Tu adressas un regard à Edward, l’air de lui dire « Ne me sous-estime pas, j’ai vu pire », avant de poser les yeux sur le dossier. Tu n’exprimas qu’un silence, alors que tes yeux parcouraient le texte et les photos.

Edward évoqua la dernière page, tu continuas à parcourir le dossier en diagonal jusqu’à y arriver, ignorant ses mises en garde. Lorsque tu vis ce dont il parlait, tu parus d’abord surprise, puis un « Oh » s’échappa de tes lèvres.

Tu refermas lentement le dossier, gardant ton index sur l’une des pages, que tu n’avais pas le temps de bien lire. Tu relevas les yeux vers Edward. Imperturbable. Tu étais clairement inexpressive, malgré le sourire léger de courtoisie que tu avais. Tu t’attendais à pire, tu arrivais à comprendre en termes « scientifiques » ce que les meurtres avaient. Tu haussas lentement les épaules.

« Je pense pouvoir t’aider. En termes de Pokémons, je suis probablement l’une des meilleures… Et en termes scientifiques aussi, quand on touche à la biologie mais… Je ne suis pas légiste. Donc ne t’attends pas à monts et merveilles. »

Pendant qu’il avisa le meurtrier, tu repris la lecture du dossier, adossée au mur. Dire que cette lecture ne te captivait pas aurait été un mensonge, mais tu ne pouvais pas l’avouer, cela ne serait pas socialement acceptable. Tu voyais un sens à ces choses, pour toi. Certes, probablement pas le même que le sens que ce meurtrier voulait donner à ses œuvres, mais tu en voyais un, tu les acceptais comme tel « œuvres ». Et cela pourrait probablement t’aider à comprendre les failles du copycat.

Tu tournas les pages, et tu retournas sur le bourgeon. Ton regard était indéniablement attiré par la représentation que cela donnait. Avec les détails que tu avais du dossier, tu étais plus intriguée que choquée. Scientifiquement parlant, ce n’était pas rien. Un combo pokémon, d’attaques, de capacités, certes appliqué au meurtre, mais tout de même… C’était incroyable, il fallait y penser. Ton regard glissa une seconde sur De Killer. Il devait avoir un sacré cerveau, pour ne pas lui donner l’étiquette de « génie », pour avoir pensé à ce genre de chose. Tu aurais aimé discuter pendant des heures avec lui. Qui sait, il pourrait bien réussir à régler tes questionnements scientifiques en quelques secondes ? Comme quoi, entre le génie et le tueur en série, il n’y avait qu’un pas…

Tu expiras longuement après avoir refermé définitivement le dossier. Tu avais bien du passer quelques longues minutes à décortiquer la chose, avec un air impassible, mais de légers sourires de temps à autre. Tu avais tes conclusions sur le dossier, tes impressions, tes avis. Tu étais « prête ».

« Bien. Quand est-ce qu’on commence ? »
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Edward Ceere
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7460-506-edward-reece-l-infiltre-chez-les-poulets-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7504-edward-ceere-adulte
Icon : Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
Taille de l'équipe : 13/15+1
Région d'origine : Sinoh - Vestigion
Âge : 25
Niveau : 29
Jetons : 624
Points d'Expériences : 585
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
pokemon
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
Edward Ceere
est un Adulte Sergent COI
À ma grande surprise, Aby, que je n’avais pas revue depuis un moment et qui, visiblement, à un lien avec mon cousin, se plongea dans le dossier corps et âme ne laissant presque pas de place à l’hésitation quand elle tournait les pages macabres. C’est comme si elle mêlait méfiance et subjugation… Un duo de sentiment que je ne connais que trop bien et qui peut vite transformer quelqu’un surtout dans le milieu criminel. Je tends l’oreille alors que mon talkie-walkie s’active.

Unité 7, demandes secours sur place, on a un 10-50 !

Je regarde la femme qui m’accompagne avant de changer de fréquence afin de ne plus être contactée pour un simple carambolage routier…

Désolé de cette interruption. Dans tous les cas on ne va pas rester là très longtemps, on m’a signalé une scène de crime pas loin et ça lui ressemble. Mais avant de partir…

Je m’approche de l’homme et détache ses mains en le fixant de mes yeux froids. J’en profite pour sortir Vlad de sa pokéball. Le Scorvol se pose pliant ses ailes immenses de vampire.

Je te préviens, vieux fou, le moindre geste suspect il te tranche la tête alors tu as intérêt à te tenir à carreaux !

Une lueur scintille dans ses yeux, il en est au même stade de folie que moi et son sourire chafouin me fait comprendre qu’il sait exactement que je ne suis pas un flic ordinaire.

Je vous l’ai dit, je serai coopératif, De Killer ne doit pas, avoir de Copycat.

Je m’écarte un peu de la scientifique pour murmurer à l’homme sanguinaire.

Si tu es sage, je pourrais même m’arranger pour qu’il finisse dans ta cellule si tu veux le supprimer et je ferai en sorte que tu n’ai pas trop de répercussions…

Le scintillement se change en brasier ardent, la flamme de la vengeance est surement celle qui a la plus belle couleur, celle de la pulsion pure. L’homme acquiesce avec le sourire aux lèvres.

D’accord, faisons comme ça.

Si tout le monde est d’accord en route alors.

J’attrape les clefs de ma voiture de fonction et rappelle à l’intérieur de sa pokéball Vlad, il sait qu’il a le champ libre pour intervenir sans modération. Je rappelle aussi USB, qui prend bien plus de place qu’avant et qui ne sera pas de la partie, en tout cas pas dans ma caisse. Je m’en approche, ouvre la portière arrière pour le criminel et la passagère pour Aby. Je démarre le moteur et active le gyrophare. En avant, il ne vaut mieux pas trainer, la fraicheur de la scène de crime pourrait être importante.

Accrochez-vous, et ne dégueulez pas à l’intérieur si vous avez le mal des transports !

J’accélère prenant tout de même soin de ne pas trop bousculer les passagers. La scène de crime est dans un hangar désaffecté alors autant y arriver vite avant d’être gênés par les cloportes et autres journalistes de fait divers qui veulent faire la une. La vitesse continue d’augmenter, mais les voitures civiles se décalent pour laisser la place à la justice. Après quelque temps le périmètre est bouclé, je ralentis et présente mon badge entrant sur la scène de crime.

Bonjour, quel étage ?

Euh les 3 monsieur Ceere… les gars n’ont pas osé entrer, ils connaissent le genre de carabistouille qu’on trouve quand il y a ce symbole sur la porte…

J’avise alors l’entrée du bâtiment et y constate une forme creusée par acide dans le mur, une représentation déjà trouver de plusieurs manières sur les autres lieux où le copycat a frappé. Je regarde alors le symbole, une sorte de fiole, le genre de truc qu’on voit dans les expériences scientifiques et films de SF. Je sens une pointe de stupeur dans le regard de l’ex-assassin, mais je ne relève rien, je veux d’abord faire mon taf avant de faire un cheat code…

En avant !

Je monte en compagnie de Fuji, mon Héricendre éclaire les lieux me permettant de garder mes deux mains de libres en cas de confrontation. Nous débouchons sur une pièce où seul le centre est éclairé… Et au moment où j’avance dans la salle, je remarque quelque chose d’étrange… L’homme est bien mort, mais la scène de crime n’est pas finie… Un Empiflor est en train de dévorer le cadavre…

Fuji ! Ebullilave !

Le Héricendre lance une gerbe de magma faisant lâcher prise au pokémon plante. Les poignets du cadavre étaient accrochés à un ballon d’hélium en forme de cœur… L’enfoiré il a voulu reproduire une toile célèbre en meurtre… Seul le nom de ce tableau sort de ma bouche alors que le cadavre vient lentement s’étaler au sol, la chute ralentie par le ballon d’hélium…

Banksy...

La journée va être longue.


 
Boire à 8H00 c’est être
Un Pirate
Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1493
Points d'Expériences : 698
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1493
698
pokemon
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1493
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Comme un poison dans l’eau
Appel d’Offre, ft. Edward
Le cours de tes pensées fut perturbé par des grésillement puis une voix déformée par la radio. Tu relevas les yeux vers l’appareil qui émettait ce son, comme si tu le menaçais, avant de reprendre ta lecture. Ensuite, ce fut Edward qui parla. Vous deviez vous rendre sur une scène de crime. Déjà ? Tu haussas les épaules tout en fermant le rapport. Tu laissas Edward faire son speech avec le criminel, pendant que tu posais le dossier et que tu récupérais ton manteau. D’un geste, tu le remis sur tes épaules. Leur conversation ne te concernait en rien. Si Edward avait un lien quelconque avec Henry au point de te mêler à tout ça, mieux valait ne pas trop en savoir, tu avais appris avec le temps. Alors autant en savoir le moins possible.

Les lieux étaient silencieux, autant que le chemin jusqu’à la voiture d’Edward. La seule chose qui perturbait tes oreilles étaient le bruit de tes talons sur le sol… « Clac. Clac. » de manière régulière, précise, sans un seul dérapage. Le silence revint lorsque tu fus installée dans la voiture.

Après la mise en garde d’Edward, il démarra, tout simplement. Tu avais l’habitude, depuis le temps, de ce genre de conduite un peu étrange, qui flirt avec les limites. Et une fois de plus, la route fut faite dans le silence, si ce n’est le bruit des voitures et de la sirène. Tu osas tout de même un regard vers le collaborateur d’Edward, sans pour autant le dévisager. Même si tu avais un million de questions, ce n’était ni le lieu, ni le moment.

Arrivés sur place, on vous indiqua l’intégralité des étages. Un coup d’œil te suffit à te faire un image des lieux. De grands bâtiments, délabrés… Un hangar à l’abandon. Tu observas le symbole de loin, avant de sortir un carnet et de commencer à prendre des notes, comme toute bonne scientifique. Une fois que tu eus le feu vert d’Edward, tu le suivis, non sans un regard vers l’Original.

Ta lenteur pour monter les marches te sauva probablement la vie. Tu laissas De Killer passer devant, et tu fis extrêmement bien. Tu te figeas au milieu de l’escalier, lorsque tu vis les lueurs des flammes. Oh… Non…

Tu n’avais pas anticipé la présence possible d’un pokémon feu, ni du côté du copycat, ni du côté d’Edward. Tu attendis quelques secondes, tu déglutis avant de continuer à avancer, te répétant tout ce qui pouvait te rassurer d’une manière ou d’une autre. Et lorsque tu arrivas dans la pièce, tu eus pour introduction le nom d’un artiste assez connu.

Tu dépassas le pas de la porte, avisas le pokémon feu avant de t’avancer vers Edward.

« Bon, la journée va être longue à ce que je vois. Tu pourrais rappeler ou éloigner ton… Héricendre, s’il te plait ? Il risque de me gêner et la chaleur générée par ses flammes risque d’altérer des élements importants. J’suis pas pro légiste, mais je vais faire de mon mieux. C’est toujours qu’une histoire de chimie et de logique. »

Tu fouillas un instant dans les poches de ton manteau, puis de ton sac, avant de sortir quelques pokéball. Quatre, pour être précise. Tu rangeas la cinquème dans ta poche.

« Kaia, tu risques de causer des soucis si tu touches quelque chose. Tiens-moi mon manteau et essaye d’observer, deux paires d’yeux valent mieux qu’une. Kali, reste à côté de moi, tu vas m’être utile. Irina… Enfin, tu sais. »

La Muplodocus récupéra le manteau que tu lui jetas presque, avant de retrousser tes manches avec un soin particulier. Kali commença à faire le tour de la scène avant de s’approcher du corps. La Lougaroc, que tu n’avais pas cité, commença à inspecter les lieux, et à renifler toutes les personnes présentes. Elle trouverait peut-être quelque chose d’intéressant. Irina, quant à elle, resta là où elle était et se contenta de fermer les yeux. Capter les ondes était sa spécialité mais entre les tiennes et celle du fou d’assassin, il lui serait difficile de trouver autre chose. Tu t’approchas du corps avant de t’accroupir, enfilant en même temps une paire de gants propres, tu avais prévu le coup… Tu étais toujours prévoyante, surtout quand il s’agissait de boulot. Et puis, on ne sait jamais sur quoi on va tomber.

Tu observas quelques instants le corps sans le toucher, avant d’adresser un regard à chacun de tes pokémons, puis aux deux autres humains ci-présents. Tu reportas ton attention sur « l’objet de science ». Ta Lougaroc marqua un endroit non loin de toi en s’asseyant. Elle attendit quelques secondes après que tu l’ais vue, avant de reprendre ses recherches. Enfin, après plusieurs minutes de silence où tu n’avais réagi à rien d’autre si ce n’est les aboiement faibles de Galba, tu bougeas enfin. La démarche scientifique que tu utilisais avait l’avantage de fonctionner pour tout. Tu tendis le bras pour bouger légèrement la tête de la pauvre victime. Il était évident que tu n’apportais aucune importance à « mais où était donc passé le reste du corps de cet individu », puisque Edward le savait sûrement : n’était-ce pas pour cela qu’il avait utilisé une attaque feu ? Un type plante, ou poison. Tu lui demanderais plus tard. Ce qui t’intéressait était plus subtile. Tu commenças à palper le cou de la victime, puis tu observas son visage, ses yeux, sa bouche. Tu n’avais pas des mains experte, et tu allais probablement rater bien des informations… Mais tu ne manquas pas les hémorragies pétéchiales dans ses yeux… Tu ne savais pas, ou plus, ce que cela voulait dire, mais c’était déjà une petite avancée.

Tu avais pu observer des marques de crocs, au nombre de deux, sur la victime, et son teint, ainsi que le manque de sang sur la scène elle-même malgré le massacre qui avait eu lieu. Peu de pokémons pouvaient faire ça. Tu sortis une petite règle et tu entrepris de mesurer l’espacement entre chaque paire de trous, puis tu pris des notes. 20 centimètres… Tu sortis ton iPok avant de parcourir le genre de bases de données tout à fait inutile si on ne s’intéresse pas aux pokémons en particulier, avant de noter un nom : Nosferalto.

Ton regard n’était pas assez entraîné, et ta vue n’était pas assez bonne pour voir les fines traces qui entourait son cou. Un détail qui t’échappait, et qui échapperait probablement à tout le monde ici. Tu te relevas ensuite, tu te retournas, et tu brisas le silence que tu avais instauré depuis une bonne vingtaine de minutes :

« Bon. Rien de bien sorcier à première vue. Juste une question, puisque je suis arrivée en retard. Il ne manquerait pas quelque chose ? Certes, ça n’aide en rien pour savoir comment il est mort, mais heu… Simple curiosité. »

Tu rappelas ta Lougaroc d’un sifflement, et tu retiras tes gants avant de lui caresser le crâne. Kali restait à côté du corps pour le préserver, descendant la température légèrement pour limiter les altérations. Enfin, Kaia revint vers toi, mais gardait ton manteau entre ses pattes. Irina restait silencieuse et calme. Tu jetas un coup d’œil à tes notes, avant de reprendre :

« Sinon, eh bien... Il a des morsures qui mesurent plus ou moins vingt centimètres. Quatre entailles, quatre dents. C’est assez rare d’avoir une dentition pareille, alors à moins qu’il s’agisse d’une mise en scène, un Nosféralto en a fait son repas. C’est tout ce que je peux te dire, Edward. Il faudra que tu te débrouilles pour le reste. Pour la cause de la mort, j’ai un doute sur l’exsanguination… Ca ne semble pas cohérent… Il a des… Heu… Petites taches ? Dans les yeux. Une hémorragie, plus ou moins… Ce qui ne va pas dans le sens des informations que je viens de donner… Et sa langue aussi est heu… Je suppose que c’est mieux que tu vois par toi-même, ce n’est pas facile à décrire. »
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Edward Ceere
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7460-506-edward-reece-l-infiltre-chez-les-poulets-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7504-edward-ceere-adulte
Icon : Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
Taille de l'équipe : 13/15+1
Région d'origine : Sinoh - Vestigion
Âge : 25
Niveau : 29
Jetons : 624
Points d'Expériences : 585
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
pokemon
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
Edward Ceere
est un Adulte Sergent COI
La rencontre du pokémon poison est brève et mon intervention aussi, mais le massacre engendrée, lui, est immuable…3 étages et au minimum 2 cadavres par palier… Celui qu’Aby est en train d’examiner étant sans aucun doute le plus frais…

Ok je veux une analyse des empruntes, et une identification des divers corps, si ce n’est pas identifiable c’est poubelle, sinon vous me donnez tout ce qu’on sait sur eux…

La troupe de bleu se met en action alors que j’écoute les paroles d’Aby. Visiblement Fuji n’ai pas le bien venu malgré l’aide qu’il nous a apporté. Je sort donc sa pokéball et le rappel en son sein.

Désolé si je t’ai fait perdre des infos… On m’a mis sur cette enquête pour l’action pas la réflexion.

La scientifique se met alors à me décrire rapidement les causes possibles de la mort, les pokémons impliqués et c’est alors que De Killer fait une drôle de tête.

Un indice mon brave ?

L’homme se tourne vers moi une mine sombre.

Non… Plus un avertissement…

C’est le regard anxieux que ce derniers regarde le ballon flottant dans les airs, nonchalant au grès du vent.

Comment ça, détaillez je vous pris…

Je tend l’oreille au mots de l’assassin alors qu’il prend une brève inspiration suivie d’un soupir, a demi bloquée par une angoisse palpable.

J’avais un collègue dans le temps, un collègue que j’ai du écarter car trop ambitieux. J’aimais l’art unique, le meurtre au cas par cas, il préférait les bains de sang. Il avait aussi un goût de la scène mais préférait être reconnu par son publique. Ça ne m’étonnerai d’ailleurs guère que c’est pourquoi il s’inspire de mes méthodes… Pourquoi je suis ici avec vous, sous une demande officielle… Il aimait faire chanter le monde et s’amuser à torturer ses victimes en injectant toutes sortes de toxine en eux, et une fois le travail de folie et de nécrose enclenché apposer un remède pour que les séquelles soit visible et non mortelle.

Je me penche alors sur le cadavre encore frais et avise l’ex meurtrier.

Celui-là, pourtant, m’a l’air bien mort… Et ce que vous me dites me fait penser qu’il y avait un symbole à l’entrée du bâtiment, une sorte de fiole, gravé dans la roche à l’acide si j’en juge le liquide verdâtre qui teintait la roche.

Il se faisait appeler The Cure… Et c’est ce vaccin à la con qui veut causer ma perte, dénaturer mon art !

Vous auriez un nom à me fournir ?

L’homme baissa les yeux au sols.

C’est… C’est mon frère…

J'ai une pointe de haine envers lui d'un seul coup... Comment peut il livrer sa propre famille?... Voilà ce qui nous différencie, il est lache, jamais je n'aurai balancé un Reece.

Ok je veux toutes les vidéos surveillances du bâtiment. Miss labo je te laisse vérifier le reste des corps tu me diras si tu trouves des trucs neuf je vais regarder si je peut tirer quelque chose des caméras de surveillances.



 
Boire à 8H00 c’est être
Un Pirate
Abygaëlle Keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 32
Jetons : 1493
Points d'Expériences : 698
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1493
698
pokemon
Comme un poison dans l'eau | Ft Aby | [Appel d'offre]  Yvwt
14/40
Unys
23 ans
32
1493
698
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Comme un poison dans l’eau
Appel d’Offre, ft. Edward
Edward s’excusa d’avoir utilisé son pokémon feu. Tu secouas la tête en silence pour lui signaler que ce n’était pas grave. Tu avais été sèche, tu ne l’avais pas remarqué. Edward ne devait pas être désolé ou se sentir coupable de ce genre de chose. Là, c’était toi qui étais désolée.

Le temps passa, et tu donnas le maximum d’informations à Edward. Ce n’était pas grand-chose à tes yeux, mais tu n’avais jamais été professionnelle là-dedans. Ta seule utilisé était liée aux pokémons. Mais à en croire la tête du meurtrier qui vous accompagnait, c’était bien suffisant. Il semblait angoissé. Non, tu pouvais le lire sur son langage corporel. Travailler avec des pokémons t’avait rendue attentive à ce genre de langage. Il n’était pas à l’aise… Du tout. Cette angoisse, il la communiquait presque.

Tu écoutais l’échange avec un certain intérêt, impossible à cacher. Ce qu’il décrivait était cruel, et pourtant, pas si éloigné de certains comportements : prendre, faire souffrir, être considéré comme le bourreau, puis proposer un remède, une solution, et être pris pour le sauveur. N’était-ce pas là la base de beaucoup d’éducations… ? La tienne en particulier. Cette pensée t’arracha un sourire malgré le glauque qui entourait cet endroit. Tu te repris rapidement.

Oh, révélation. L’homme recherché n’était autre que le frère du premier meurtrier. Eh bien. Cela ne t’étonnait qu’à moitié, il y avait souvent un facteur génétique, environnemental ou familial dans ce genre de comportement. Et enfin, Edward te parla à nouveau.

Tu eus un léger moment d’absence, et presque un sursaut lorsqu’il s’adressa à toi. Tu relevas les yeux, l’air interrogateur, lorsqu’il te donna de nouvelles consignes.

« Heu… Ok… »

Tu attendis quelques seconds, un regard à De Killer, puis tu secouas la tête avant de retourner vers tes pokémons. Tu t’accroupis devant le corps, et tu lâchas un long soupir. Immunisée au glauque. Tu en avais tant vu enfant que tu n’arrivais plus à être dégoutée de ce que tu voyais. Voilà probablement pourquoi les Keelin s’étaient dit que tu ferais un bon parti pour Henry. Tu étais incapable de ressentir quoi que ce soit ou même de te rebeller lorsque quelque chose t’outrait… Tant qu’on ne touchait pas à ton entourage. Tu étais bien docile, à regarder les autres lionceaux courir dans l’herbe verte tandis que ta cage dorée semblait te suffire, car on t’avait persuadé que si tu résistais, c’était eux, qui seraient enfermés.

Tu secouas à nouveau la tête. Qu’importe, tout ceci était de l’histoire entière. La vie elle-même se foutait de toi, alors autant vivre pour ce que tu savais faire, non ? Tu te relevas et tu avisas tes pokémons. D’un sifflement tu rappelas chacun d’eux vers toi, et tu sortis de la salle. Tu avais ‘autres choses à faire, d’autres choses à voir.

Tu changeas d’étage une première fois, pour trouver deux autres victimes. Tu lâchas un long soupir. Kaia resta à la porte, tandis que la Feunard d’Alola te suivit. Galba commença à inspecter les lieux pour trouver des indices, pour aider Edward plus que toi.

Les autres n’étaient pas mieux que les premiers. Tes observations furent plus succinctes, il y avait des éléments redondants. Tu passas au second corps, puis tu changeas d’étage pour recommencer la même chose. Telle une expérience, c’était toujours les mêmes gestes, les mêmes protocoles. Tu notais tout sur ton petit carnet. Parfois, Galba sentait ou trouvait quelque chose, et tu allais la retrouver.

Une fois ceci fait, tu rejoignis Edward. Il ne t’attendait pas vraiment, mais il ne t’avait pas oublié non plus : il avait à faire, mais il ne serait pas parti sans toi. Galba s’assit à côté de toi, et Kaia resta non loin, ton manteau dans les pattes. Tu feuilletas ton carnet, avant d’expliciter :

« Deux corps de plus au second étage, et deux au troisième. Heu… Pfff… On a un mort par brûlure acide… Un étouffement … Un empoisonnement … Et un… Je ne sais pas trop… On dirait qu’il est « simplement » devenu fou à en mourir… »

Tu parcourus une fois de plus tes notes rapidement avant de continuer :

« Deuxième étage. Visiblement, vu les amas de mucus, et l’électricité statique, c’était un Toxizap. Il a certainement été entraîné ou droguée pour augmenter la production de sécrétions. Le corps en a été enduit, ce qui a provoqué des brûlures chimiques et électriques. La partie la moins ragoutante réside dans le simple fait qu’une partie de ce mucus contient des restes de nourriture. On peut supposer une attaque Acide, pour le coup. Vu la taille d’un Toxizap, ce ne serait pas déconnant. De plus, le second cadavre est mort d’étouffement. Il n’y a aucune marque physique mais… Enfin, je vous passe les détails, tout est écrit là. Je pense qu’il s’agit d’une Eructation. L’odeur est caractéristique et les traces laissées semblent correspondre. On pourrait penser que c’est le Toxizap, mais il est bien trop petit pour ce genre de procédé. Il faudrait un pokémon beaucoup plus volumineux. Ensuite… »

Tu fis une courte pause, le temps de changer de pages dans tes notes. Tu feuilletas un instant, avant de trouver la page qui t’intéressait.

« Ensuite. Troisième étage. L’empoisonnement est visible avec les lèvres bleutées, la gorge enflées et j’en passe. Galba a retrouvé des traces de spores non loin, mais je ne peux pas identifier le pokémon. Il n’a pas laissé de traces, donc je suppose un pokémon volant. Les spores ont été inhalées… Par contre, des dépôts ont été retrouvé autour de son visage, ce qui laisse supposer qu’il a été forcé à les inhaler. En plus, j’ai retrouvé du poison liquide au niveau de son visage… Une tentative ratée ou un double empoisonnement… peut-être une expérience, je n’en sais rien. En tout cas, pas de traces autre part dans la salle. Et le dernier… Je n’ai rien trouvé. Il semblerait qu’il ait mis fin à ses jours seul… Enfin… « Seul ». On peut supposer une substance hallucinogène ou délirante. Mes compétences s’arrêtent là, mais c’est probablement un mélange qui a causé ça. »

Tu terminas ton récit par un soupir. Pas une once de dégoût, pas une goutte de pitié ou de complainte. Tu ne ressentais rien pour les victimes, ce qui faisait que tu n’étais pas faite pour travailler sur ce genre de cas. Tu étais trop impassible pour faire correctement ton travail : ce n’était que des outils, des énigmes à résoudre. Les pokémons étaient bien plus intéressants à étudier, tant dans leur comportement que leurs interactions. Tu tendis le bloc-notes à Edward, pour qu’il ait toutes les informations.
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum