[Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby
Audrey Hatoria
Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Sujet: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Jeu 17 Avr - 11:10
Un beau matin tu as reçue une lettre venant directement du directeur qu'un membre du personnel scolaire t'as remis C'était une convocation pour une mission, ta toute première mission et pas des moindres puisque toi et deux jeunes filles de ton dortoirs avaient étés choisies pour une mission que plusieurs avaient déjà fait. Elle porte le titre « Chasse aux déloyaux », Janet l'a déjà fait et le simple fait de savoir ça te tiens très en respect par rapport à elle, même si tu aimes beaucoup ses lèvres également. Mais il y avait eut aussi Léonidas, cet archéologue blondinet que tu avais également embrassée, tu ne les aimais pas, aucun sentiments, tu voulais juste savoir ce que ça faisait que d'embrasser une fille et un garçon, après tout tu as bien le droit de te chercher, quinze ans, c'est l'âge ou l'on se découvre et se recherche. Pour en revenir à tes partenaires tu n'en connais qu'une seule : Hope Spettell, une jeune fille aux cheveux de blés avec qui tu t'es amusée un matin à peindre de peinture le dortoir des Grivralis, rien qu'à y penser tu frémis d'excitations, tu avais juste eu les échos de leurs cris devant votre art Anarchique, c'était magnifique pour tes petites oreilles.

Le message indiquait que vous deviez vous retrouver en centre ville, plus précisément à l'entrée pour que vous puisiez vous retrouver facilement et rapidement agir. Prenant cette responsabilité à cœur quand tu te décides à préparer tes affaires tu gonfles le buste bien que ta poitrine soit presque aussi plate qu'une planche à pain. Tu cherches dans le fouillis qu'est ta chambre tes affaires et de quoi t'équiper. Si le but c'est de faire peur à des gens malhonnête tu as de quoi. D'une main tu prends ton canon lanceur de confettis et avec tes quelques petits outils de bricolage et tu vides deux grenade chantilly pour les remplacer par de la peinture liquide et tu remets tout le dispositif bien en place en prenant soin de ne pas trop secouer. Après cela tu prends le morceaux de plastiques qui traînent sur le sol et tu en fais des sphères uniformes que tu remplies là aussi de peinture avant de les mettre dans ton canon qui ne lancera pas de confettis cette fois. C'est beau le bricolage. Tu t'habilles d'une face un peu plus guerrière, sous ton haut de maillot tu mets cette petite ceintures qui possèdes des encoches pour y mettre des balle, mais tu ne les remplies pas. Tu mets une grosse ceinture noire avec une tête de mort vert flash alors que ton haut est bleu ciel et mauve. Ton unique collant est couleur camouflage forestier et tu n'oublies pas tes grosses rangers.

Fière de toi tu sors Akali et Doubt de leurs pokéballs et tu pointes la ville par la fenêtre avant de faire un autre geste bras pour leur indiquer de sortir. La marche presque militaire tu presses le pas pour sortir du campus et tu prends la route qui te mène vers la ville. Ton canon sur l'épaule et quatre grandes chantilly dont deux remplies de peinture tu es prête pour la guerre. Miaousse oui la gué-guerre. Quand la ville commence à se faire plus présente dans ton champs de vision tu presses le pas, si bien que tu te mets à courir, Akali étant dans les airs elle arrive à te suivre, mais Doubt toi utiliser toute la force de ses jambes pour bondir aussi loin que chacun de tes pas.

Tu finis finalement par arriver à l'entrée de la ville, il est encore tôt en ce jeudi ou vous êtes dispensées de cours pour la mission. Le soleil dépasse à peine les immeubles, la journée s'annonce longue, palpitante, fatigante et instructive. C'est après quelques minutes que tu vois Hope et celle qui doit être Ruby arriver presque en même temps. Tu leurs fais de grands signes avec les bras comme pour leur indiquer que tu es là, comme si tes longues tresses bleus, ta tenue atypique, ton canon sur l'épaule et une Sonitstrelle qui tourne autour de toi ne te rendais pas voyante. Quand elles sont à portée de voix tu dis.

-Salut les filles ! Tu sautes sur pieds et tu approches de Ruby mettant son visage non loin du sien. Alors c'est toi Ruby ? Waaaa, tes cheveux ils sont couleur rubis aussi, tes parents l'ont fait exprès ? En tout cas ils sont beaux, dis tu me les prêtes ? Comme ça avec mon bleu ça ira parfaitement ! Tu tournes juste après le visage vers Hope sans trop l'approcher. Alors Hope, tu les as entendus les cris des Givralis l'autre jour ? C'était si beau à entre, une si beeeeeeeeeeeeeeeeeeeelle symphonie. Tu te recules pour faire les présentations. Bref moi c'est Audrey Hatoria la plus folle fille du monde ! Et celle qui vole au-dessus de moi c'est Akali, et le petit Saperau qui se prénome Doubt ! Bref, qui a des idées pour la longue journée qui se présente ?
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Jeu 17 Avr - 14:23

Convocation du directeur. À une mission. En ville. Et le sujet... Raaaah. Je comprends mieux d'où venait la blessure du chevelu de l'autre jour. Remarque, au moins je sais qu'il a menti maintenant, héhé. En parlant de lui... Mes yeux se perdirent dans les vagues.
Je stoppai le flux de mes pensées et fermai la lettre. J'étais encore pleine de sueur. C'était le matin, l'entraînement de la Cap'taine venait tout juste de prendre fin. Demain, il y aura du boulot ! Au moins, j'espère pouvoir bien m'amuser avec l'autre folle. Il y aura la droguée aussi. Le point positif dans tout ça, c'est qu'on loupera l'entraînement, quoi demander de plus ?

_____________________

La lumière filtre à travers les volets. Réveil en douceur, la journée commence bien. J'entends les cris de Jackie, mais je n'ai pas à m'en préoccuper. Je me retourne dans mon lit, le sourire aux lèvres.
Finalement, j'entends les pas s'éloigner. Dix minutes plus tard, je décide enfin de me lever, j'observe par la fenêtre, je lève un sourcil en apercevant la folle déjà en train de s'éloigner du dortoir. Tant pis, il va falloir me dépêcher. Soupire.
J'enfile mes vêtements en vitesse après un court passage à la salle de bain, vide et en désordre. Short, collants noirs rayés, t-shirt, jacket grise et trois colliers piochés au hasard. J'hésite un instant devant mes baskets et ma nouvelle paire de rangers vert bouteille, achetée la veille pour fêter mon passage au grade 1. Et oui, j'étais à présent une ranger ! Exploration de l'inconnue, me voilà ! Mais en attendant, il faut que je file en ville.

Je saute finalement dans mes baskets, et attrape un paquet de biscottes. Je traverse les couloirs dans un pas rapide, entrant dans la chambre de Ruby sans gêne. Après lui avoir balancé mon petit déjeuner en pleine figure, je la pousse à se préparer avant de la tirer dehors. Finalement, installées dans le car, j'entame mes biscottes en en proposant quelques unes à la rousse.
Je récapitule le contenu de mon sac, préparé, pour une fois, la veille. Rouge sang vampire, blanc perce-neige et bleu pâle des vagues calmes. Mes deux Pokéballs, colle universelle, indélébile noir, ma lime, rouleau de scotch, tube de crème, savon, ficelle, fil de nylon, porte-monnaie cuir brun, vide, mon porte-monnaie, T-card, Capstick, et... Je crois que j'ai tout pris. Un sourire satisfait s'affiche sur mes lèvres.

Le véhicule arrive en ville. Je traîne la rouquine en bas. Vu son état matinal, qui sait si elle serait restée dans le car ? Audrey est déjà là, un Pokémon tournant au-dessus de sa tête. Excitée, comme toujours, elle sortit une grosse tirade sur tout et rien, comme toujours. Au moins, j'avais suivi son flot de paroles cette fois-ci.

« Coucou Audrey ! Donc voilà Ruby. Ne t'en fais pas si elle paraît un peu dans les vapes, c'est parfaitement normal. Une légère pause, puis je continuai. En photo, ça a dû être excellent. Personnellement, la version audio a été légèrement trop agressive pour mes oreilles. »
Je conclus le tout par un sourire, avant de me mettre à identifier ses deux bêtes qu'elle avait présenté comme étant Doubt et Akali. Après quoi je repris la parole, bien que n'ayant pas trop d'idées.

« Je propose qu'on déjà un peu pour se repérer. Peut-être vers là où c'est pas trop fréquenté... 'Fin, après j'en sais rien. »
Je jetai un regard autour de moi. Il y avait peu de monde, la plupart devait être au travail. Cependant, il faisait beau.


_________________



Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Jeu 17 Avr - 17:27
Le matin. Comme d'habitude, ce fut l'agitation. La même routine à l'exception près que, cette fois-ci, la rousse n'avait pas entendu son réveil sonner. De plus, elle ne pouvait même pas compter sur Hex qui dormait lui aussi comme une masse. Résultat, en retard pour l'entraînement. Les cris de la très chère générale réveillèrent Ruby en sursaut. Elle paniqua, si bien qu'elle en frappa sa table de chevet. Et c'est là qu'elle vit une lettre en tomber. Elle se calma tout de suite après et se rallongea aussitôt avec un sourire aux lèvres, se remémorant un souvenir dont elle se souvenait comme si que c'était hier. Mais ... C'était vraiment hier en fait.

Une longue journée de cours venait de passer. Comme d'habitude, Ruby était exténuée et son Pokémon s'amusait à la narguer. Mais quelque chose lui remontait le moral : cette fameuse lettre. Elle ne faisait que la regarder. Et après les cours, elle s'empressa d'aller voir Jackie et de lui montrer le papier. Il fut dur pour la jeune de ne pas offrir au référent Pyroli un grand sourire narquois, mais elle réussit pourtant. Bien obligée de l'admettre, la chef laissa Ruby s'en aller, lui offrant une dispense de l'entraînement matinal de demain. Joyeuse, elle gambada dans les couloirs en chantonnant ...

Et voilà comment esquiver un entraînement. Il suffisait d'un mot, ou d'une mission plus précisément. La belle se rendormit donc alors que les soldats s'éloignaient. Enfin, elle ne put que dormir jusqu'à ce que la petite Hope débarque en trombe dans la chambre de la dormeuse. Le réveil fut assez violent. Recevoir un déjeuner en pleine figure, sympa. Ruby se redressa en pensant déjà à se mettre sous la couette, la prochaine fois. À peine sortie de ses pensées, elle était déjà traînée à travers sa chambre. Il fallait qu'elle se prépare en express, apparemment.

Baillant toutes les demi-minutes, elle fouilla donc dans son armoire. Bien évidemment, Ruby ne put choisir une tenue en quelques secondes comme ça. Elle y avait tout de même passé cinq bonnes minutes. Belle performance, lorsqu'on prenait en compte le fait qu'une blondinette énergique lui mettait la pression. L'étudiante se revêtit donc d'un short en jean noir, de collants de la même couleur, de bottines à petit talon carré, et d'un simple top blanc voilé. En effet, elle n'avait pas pensé à la discrétion. Elle s'habilla plutôt comme ça lui chantait, en fait.

En tant qu'accessoires, elle ne s'équipa que de quelques bracelets, bagues et colliers. Son regard se faufila ensuite dans les moindres recoins de sa chambre. La rousse ajouta alors une ceinture blanche à son short et y accrocha la Pokéball contenant le spectre. Pour le reste, elle emporta simplement son iPok ainsi que quelques broutilles comme un miroir de poche, de l'eau en bouteille et quelques petits en-cas. Elle termina ensuite par les préparatifs finaux comme la dose de parfum, la coiffure ainsi qu'une légère couche de maquillage par-ci par-là. Pour une fois qu'elle n'allait pas trop suer, elle pouvait bien se le permettre.

En poussant quelques râles, elle se laissa tirer par Hope qui semblait connaître le chemin. Ruby, elle, n'avait pas trop fait attention aux détails de la mission. Résultat, elle se devait de suivre son acolyte sagement, et ce même dans le bus. Pour tout vous dire, l'étudiante avait un peu peur de la perdre. Elle n'était pas aussi fatiguée qu'avant, certes, mais le restait tout de même. Elle s'assura donc de ne pas s'endormir dans le transport afin d'être prête à le quitter. Et cette étape se déroula sans problèmes, si on ignore le fait que Ruby ait failli se casser la figure en ratant une des marches. Bravo !

Mais l'aventure ne s'arrêtait pas. Les protagonistes ne faisaient qu'arriver en ville. Mais tiens ... Il n'en manquait pas une à l'appel ? Si, et la voilà. Celle-ci semblait ... Originale. Voilà. C'est le mot qu'un bon nombre de personne aurait utilisé pour la première fois. Et lorsque l'heure du contact sonna, cette originalité se changea en folie pure. Ou en bizarrerie, c'est possible aussi. Avec son état actuelle, Ruby n'avait évidemment pas tout suivi à ce que la folle venait de dire. Elle ne mémorisa que l'essentiel, c'est-à-dire les noms propres ainsi que la tirade sur les cheveux.

– Euh bah en fait ... J'y tiens un peu à mes cheveux. Sinon oui, c'est moi Ruby, enchantée ! Elle s'arrêta pour marquer une pause, mais également pour écouter l'idée de la blonde puis y répondre. Bah moi ... Je connais pas parfaitement les lieux ... Je crois que ... Che fais chimplement fous chuivre.

Pourquoi cette prononciation ? Bâillements, aussi simple que ça.
Audrey Hatoria
Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Jeu 17 Avr - 21:09
Les présentations sont rapidement faites, chacun confirme bien son identité à part Hope que les deux autres jeunes femme connaissent, et ensuite tu t'assois encore sur ton rocher pour réfléchir aux paroles de Hope. Chercher dans la ville serait une bonne idée, mais avec le monde qu'il y aura il va falloir bien chercher et ne pas se diviser quand même, il faut réussir à trouver des lieux intéressant et vite pour dénicher les combattants déloyaux. Tu dis alors à la blondinette.

-Bah moi ! Je trouve ton idée assez bien, mais premièrement, il faudrait demander aux commerçant, après tous la proximité avec leurs clients quotidiens délie bien plus les langues que les clients qui vont dans les centres commerciaux vous trouvez pas ? Je pense qu'on doit exploiter cette idée ! Après cela il nous faudrait également qu'une de nous se sépare du groupe afin de passer sur les hauteurs de la ville en passant de toitures en toitures pour se déplacer rapidement en restant proche des populations. Non ?

Tu avais dis cela d'une traite avec un éclair de génie et de calme, tes mots étaient articulés, tes exemples illustrés, cela te surprend tellement que tu as un léger sursaut lorsque tu t'en rends compte. Avec douceur tu te lèves bien que tu sautes de ton perchoir, mais la réception est gracieuse, du mois, pour une femme qui porte des rangers ! Tu adresses un sourire lumineux aux jeunes femmes alors que le soleil inonde vos visages une fois que vous vous mettez en route.

Le choc entre la ville et son extérieur est frappant, en quelques centaines de mètres, les rues sont gonflées de monde, mais on voit bien que la marche est fluide, vous ne risquez pas de vous perdre de vue, vos cheveux sont visibles de loin. Les premiers commerces font leur apparition, les étalages sont visibles et les terrasses des cafés sont presque vide ou habitées par des clients venus prendre leur petit déjeuner avant de partir au théâtre. Ces grands immeubles te rassurent, ils te rappellent le centre spécialisé, l'équipe te manque, après tout c'était ta petite famille puisque tu n'as presque plus de souvenirs de tes parents, tu sais juste qu'ils gagnaient bien leur vie, après, plus rien, tu ne connais même le nom de ta ville natale, tu sais que c'est écrit sur ton dossier, mais tu n'as pas pris la peine de le consulter quand tu pouvais. Pour en revenir à tes magasins tu en vois plusieurs à côté, prend l'initiative en te retournant vers elle avec un grand sourire.

-Rendez-vous ici dans une heure en ayant fait un maximum de magasins différents pour trouver des informations ! Courage ! On se retrouve devant... bah cette fontaine ! Tenez voilà mon ID iPok pour me contacter !

Tu donnes ton ID et tu la pointe du doigt, une grande fontaine avec quelques pokémons que tu ne reconnais pas, car tu n'en connais pas assez puis tu t'enfonces dans la masse humaine en prenant soin de ne pas faire tomber ton canon. Le premier magasin que tu trouves c'est un vendeur de baie, tu baves quelques secondes devant les dizaines de baies différentes. Prenant ton estomac entre tes mains tu te fais violence pour entrer dans le magasin ou le dernier client est parti. Tu adresses un aimable sourire au vendeur avant de faire d'une voix très gamine.

-Bonjour monsieur le vendeur ! Je ici dans le cadre d'une mission qui m'a été remise par le directeur du campus Pokémon Community. Dans notre campus s'est développé une nouvelle mode, celle de combattre d'autres dresseurs, mais en attaquant les dresseurs et non les pokémons. Auriez-vous entendu des rumeurs sur des personnes, des endroits correspondant ou autre ?

Le vendeur gratte sa barbe quelques secondes comme pour réfléchir et il te répond d'une voix légèrement tremblante.

-Bonjour ma petite, pour répondre à ta question je ne peux pas t'affirmer qu'il se passe ces actes horribles derrière mon magasin car elle donne sur une rue résidentielle. Mais je crois que la libraire pourrait t'aider bien plus que moi, en plus elle possède un carte de la ville ainsi qu'une carte de ses égouts, il pourrait être intéressant d'y jeter un œil si votre tour de ville ne donne rien ? Puisque faire cela à la surface est plus compliqué que dans les profondeurs des souterrains qui abritent les égouts.

Ton regard s'illumine devant ce veille homme à la voix si sage et le regard bienveillant. T'es yeux pétillent et tu te mets à sautiller sur place d'excitation. Les égouts, ça promet une exploration trépidante à ton goût !

-Merci monsieur ! Vous êtes formidable ! Vous nous aidez beaucoup moi et mes deux partenaires ! Merci encore !

Dans un rire le gérant du magasin te lance une baie que Akali attrape avec gourmandise avant de la grignoter après s'être posée sur ton épaule. Il ne répond pas à tes paroles, mais tu entends un rire éclatant courir derrière ton dos. Tu sors et comme convenu tu prends la direction de la librairie qui est juste à côté. Tu entres en essayant de faire peu de bruit, car il paraît qu'il ne faut pas faire de bruit dans ce genre d'endroit. Le magasin est grand, des rangées de livres toujours plus longues, trois par mur en plus des tables couvertes de livres au centre de chaque rayons. Tu t'approches du bureau d'accueil et tu demandes d'une toute petite voix.

-Bonjour, j'aimerai parler à la libraire référente, je viens sous recommandations du vendeur de baies juste à côté.

-C'est moi, que vous faut-il, demande la grande jeune femme à lunette. Il a besoin d'un livre en particulier ?

-Et bien en vérité non, il m'a dit que je pourrai me procurer ici quelques documents utiles à ma mission. Je viens du campus Pokémon Community et avec deux autres partenaires nous sommes en mission pour dénicher les dresseurs qui pratiquent cette nouvelle forme de combat qui consiste à s'attaquer au dresseur et non au pokémon. Le vendeur de baies m'a dit que vous pourriez me prêter une carte de la ville ainsi que des égouts. Il pense que le lieu peu être propice à de tels affrontement.

-Si c'est pour une mission aussi honorable, je vais te chercher cela. Viens avez moi, j'ai entendu quelques rumeurs.

Elle commence à partir vers le fond du magasin et tu la suis d'un bon pas car la jeune femme à de grandes jambes et te dépasse d'une bonne tête. Tu fais naviguer ton regard sur tous les titres d'ouvrages en souriant quand tu en lis certain, c'est drôle de voir des noms aussi drôles que ceux qui s'affichent. Après quelques minutes de marche jusqu'aux archives du magasin, la jeune femme commence à fouiller en reprenant la parole.

-J'ai entendu dire que parfois, à midi, dans une petite place isolée du centre-ville vers le sud-ouest, il y a des combats clandestins comme ceux que tu me décris. Les égouts seraient aussi probablement utilisé aussi.

Elle te donne les cartes demandée et tu glisses ces dernières dans ta sacoche en repartant au pas de courses en la remerciant d'un simple mot, car ton iPok indique que l'heure de rejoindre tes amies à déjà sonné, tu cours à toute vitesse en faisant un peu de bruit à cause de tes chaussures, faisant lever des yeux sur ton passages, des yeux qui perdent la ligne sur laquelle ils naviguaient.

Tu te glisses entre les gens dans la masse humaine qui est plus dense qu'avant et tu rejoins tes amies devant la fontaine le souffle court avant de déclarer.

-J'ai... appris... pas mal... de choses... sympathiques... Tu fais une grosse pause pour reprendre ton souffle. Donc, le vendeur de baies m'a indiqué qu'il fallait que j'aille voir la libraire pour qu'elle me donne les plans de la ville, mais aussi celui des égouts ! Car le vendeur de baies et la libraire pensent que les égouts abritent des combats clandestins. J'ai donc les cartes ! Et la libraire m'a parlée d'une petite place peu fréquentée au sud-ouest. Tu les regardes sortant les deux morceaux de papier et les déplie sur le rebord. Et vous, qu'avez vous apprit ? Vous pensez qu'on devrait ratisser la fille puis les égouts ?

[HRP: Désolé les filles, je vais avancer le rp, si on arrive à tenir un bon rythme on pourra surprendre plusieurs groupes de combats clandestins, faire la ville comme les égouts et récolter une bonne note au rp Very Happy /HRP]

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Ven 18 Avr - 23:30

Ruby se présente. Audrey propose de réunir les infos et file après nous avoir passé l'ID de son iPok. Bah, pourquoi pas ? Je l’enregistre puis demande celui de la rouquine. Je lui passe le mien et envoie un message à la folle pour qu'elle l'ait, elle aussi.

« Ruby, ça te dérange de garder mon sac ? J'ai quelques projets. J'aurai besoin que de mes Pokémon, iPok et d'un peu d'argent. »
Après quoi, je lui laisse mon sac dans les mains, ne gardant que quelques billets, l'appareil et mes deux sphères, la salue puis la laisse. J'avais une autre idée qui, pour moi, était bien plus intéressante. Je m'enfonce dans la foule.

Un passage dans un magasin de cosmétique et j'en ressors avec deux traits de khôl noir bien marqués. Une dizaine de minute plus tard, un paquet de chewing-gum est dans ma poche. Je finis par me diriger dans le centre commerciale et attends dans l'ascenseur.

____________________

Des gens rentrent. D'autres descendent. La cabine s'élève, puis régresse. Je m'amuse à faire des bulles en observant attentivement toutes les personnes qui passent. Je jouais avec mes Pokeball que j'avais cachées dans mes poches. Il me restait environ une demi-heure. J'espérai pouvoir trouver quelques informations.
L'ascenseur était à présent vide.

Elle s'élevait, de plusieurs étages. Un groupe entra. Ils étaient au nombre de quatre. Mes lèvres cachées derrière une bulle se formèrent en un sourire. Dans leur accoutrements sombres, ils n'étaient pas vraiment discrets. Un d'entre eux jouait avec une sphère bicolore. Des chuchotements, je pus distinguer les mots « Enflure, morfler, vengeance, puissance ».
L'ascenseur descendait.

« C'est sûr, il va en prendre chère, cette vermine. Ses cheveux vont ressembler à de la merde écrabouillée par terre. »
Finalement, je pus entendre une phrase précise. Mon sourire s'élargit. Je fis éclater la bulle, attirant l'attention sur moi.

« - Vous parlez bien d'un mécheux brun qui passe son temps à faire chier au monde, nan ?  Dis-je à leur intention.
- De quoi tu t'en mêles, gamine ? Me répondis l'un d'entre eux après m'avoir jeter un bref regard. Je ne me laissai pas dégonfler.
- Disons que... J'ai des comptes à régler à un certain gars comme ça. Petite pause, le temps que je réfléchisse. [/color=#3399cc]'Fin, même si c'est pas lui j'ai besoin de me défouler, là. J'ai plus de fric pour les clopes. »[/color]

Ils se regardèrent. Un me détailla du regard. Un sourire moqueur apparut sur mes lèvres. « Bah quoi ? ». Finalement, ils acquiescèrent et me dirent de venir.
L'ascenseur s'arrêta.

« - Dis, on t'a jamais vu ici. Il y a une raison à ça ? 
- J'étais plutôt à l'autre bout de l'île ces derniers temps, puis ça m'a gonflé.
- Clopes trop chères ?
- Entre autres. Je poussai un soupire. Trop de connards aussi. Rire général.
- Tu vas voir, ça va être marrant. Le gars, là, c'est juste un gros froussard sous air de gros durs. Genre, l'autre jour il a osé me faire la morale. Puis quand je lui ai gueulé s'il voulait que je le frappe, il s'est cassé. Puis après, il m'envoie un message, pour s'excuser. Je lui ai dis six heure et demi, dans la ruelle à côté du fast-food. Moqueries.
- Sérieux ? Oh my gad, ce genre d'imbécile existe partout apparemment. Dédain.
- Le monde est remplis d'imbéciles. »

« Comme vous. » pensai-je en souriant.
La discussion se poursuivit dans la même ambiance. Finalement, nous débouchâmes dans ladite ruelle. Un garçon à qui je donnerais deux trois ans plus que moi était appuyé contre un mur. Quand il vit que nous étions plusieurs, il perdit des couleurs. Avant même qu'il prenne vraiment conscience de ce qui lui arrivait, un des gars que j'accompagnais me dit :

« - Honneur aux femmes. Zut, je fais quoi, moi ? Je joue le jeu ? Bah, je suis pas censée devoir le frapper ou je risque d'avoir des problèmes, moi aussi. Mais de l'autre côté, c'était pareil.
- Ah, parce que tu me considères comme une femme ? Sourire au coin. Puis je me justifiai en le voyant hausser un sourcil. Je rigole. Mais si ça ne vous dérange pas, je préférerais l'achever plutôt.
- Comme tu veux, répondit-il finalement. Je soupirai discrètement. Bon, je commence alors, Clément ? » Sa phrase se termina par un sourire mauvais.

Je reculai. À présent, il me fallait des photos. Cependant, dans ma position, c'était peu pratique. Surtout que si je sors mon iPok, je me ferai tout de suite repérer. Refuser de commencer le spectacle les avait apparemment surpris. Il faudra à tout prix que j'évite de m'attirer plus de soupçons. Que faire ? Un membre du groupe avait fait appel à son Granbull tandis que le « Clément » avait sorti un Krabby dans l'espoir de pouvoir s'en sortir.
Je m'éclipsai discrètement de la ruelle et me collai contre le mur. Ils portaient des capuches et certains, des lunettes. Ça sera compliqué, mais tant pis. Je sortis mon appareil et prit quelques clichés. Zut, le son. Je filai en silence et m'enfonçait dans la foule. Ils ne pourront pas me suivre s'il avait remarqué la supercherie.

Finalement, après environ deux cents mètres, je m'arrêtai dans au détour d'une ruelle. Je jetai un regard derrière moi et m’accroupis. Il était l'heure de se retrouver avec les autres, j'avais du retard. Je leur envoyai alors les photos, le nom de la rue ainsi qu'un message les prévenant de mon retard ainsi que de ma position. Alors que je me relevai et m'apprêtais à repartir, une voix retentit dans mon dos.

« Dis, morveuse, t'aurais pas quelque chose à nous cacher ? »
Bon, bah j'étais dans la merde. Heureusement qu'il était seul, mais je ne doute pas que le reste allait bientôt débarquer. Je frissonnai intérieurement, il fallait que je règle ça en vitesse. J'allai appeler Gummy mais une douce mélodie parvint à mes oreilles. Juste avant de m'écrouler sur le sol, je pus distinguer un Rosalya.
Un faible rire sortit de mes lèvres. J'étais vraiment dans la merde.



Spoiler:
 

_________________



Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Sam 19 Avr - 1:15
Étonnant. Tout simplement étonnant. La folle n'était pas que faite pour attribuer un effet comique à une scène quelconque. Elle savait aussi penser, et elle avait bien fait. La rousse n'y aurait même pas pensé elle-même. Quoique si. Mais pas dans cet état si déplorable. Bref. Voilà d'autres formalités. L'échange d'ID iPok. Pratique et qui pouvait servir de façon plus personnelle à l'avenir. Naturellement, Ruby enregistra donc celui de la colorée et donna le sien à ses deux acolytes en retour. Après cela, les troupes partirent chacune de leur côté. Mais la demoiselle n'avait pas la moindre idée d'où elle pourrait se mettre à chercher.

Sans réfléchir plus longtemps, elle partit dans le direction la plus opposée à celle des deux autres jeunes filles après avoir embarqué le sac de la petite Hope. Elle prit cependant garde à surveiller régulièrement la fonction carte de son iPok. Ne venant pas ici régulièrement, elle n'avait pas une connaissance parfaite des lieux. Elle leva cependant régulièrement les yeux pour espérer tomber sur quelque chose d'intéressant. Intéressant dans le sens de la mission bien entendu, sinon l'étudiante se serait déjà arrêtée devant un bon nombre de commerces vendant de beaux habits et à bas prix.

Mais là n'était pas son intérêt. Ruby changea donc d'application pour en utiliser une basée sur la recherche. Elle y fit mention des commerces les plus populaires ici. Naturellement, ceux en haut de la liste concernaient majoritairement les Pokémons. Elle choisit donc le premier et s'y rendit. Un simple institut destiné à la personnalisation des Pokéballs. La dresseuse n'en voyait pas l'utilité. Pourtant elle s'y rendit, non seulement pour admirer les services mais également pour aller demander quelques renseignements au vendeur, enfin, à la vendeuse ici.

– Bonjour. Je suis fatiguée, je ne vais pas tourner autour du pot. Vous avez entendu parler de combats clandestins ou quelque chose comme ça ? En fait, je viens de la Pokémon Community pour enquêter.

De la façon la plus naturelle du monde, la commerçante répondit en haussant les épaules et levant ses paumes au ciel.

– Ici, les informations ne sont pas gratuites, mon enfant.
– Il me semble avoir dit que je n'allais pas tourner autour du pot ... répliqua la rousse en posant la main sur une de ses deux Pokéballs. Avec un air blasé, elle la décrocha finalement de sa ceinture et en fit sortir le petit Grindur. Aussitôt, elle reprit sa tirade. Pimousse, fait un câlin à la madame qui ne veut pas coopérer.

Le Pokémon aux épines bondit alors dans les airs et retomba rapidement en direction de sa cible du jour. Par chance, elle se baissa à temps. Résultat, le petit Pimousse venait de faire un câlin au mur, sous le regard blasé de sa dresseuse qui le retira.

– La prochaine fois, je le laisse recommencer autant qu'il le voudra.
– Eh oh ! Je ne sais rien moi, je suis une honnête commerçante ! clama-t-elle en agitant rapidement ses bras.

Ruby soupira alors et offrit une simple révérence à la vendeuse. Et comme si de rien était, un grand sourire se dessina sur ses lèvres. Sourire destiné à la pie, bien entendu. Elle la gratifia par la suite d'un « Merci pour votre coopération » malgré que le sourire devenait si grand qu'il en était aisé de déceler l'hypocrisie qu'il cachait. Puis la dresseuse s'en alla de la boutique en baillant. Elle ressortit son iPok et consulta le prochain commerce sur la liste. Une espèce d'épicerie ne vendant que des produits naturels, mentionnait le site. À l'instant, un cliché vint à l'esprit de la belle. Parmi ces produits naturels, elle pensait qu'il devait y avoir de la drogue, et donc des gens peu fréquentables.

Lorsqu'elle arriva dans le petit commerce, Ruby s'assura donc de garder un œil sur ses Pokéballs histoire de voir si quelqu'un n'essayerait pas de les lui voler. Oui, elle n'avait que très peu confiance en ce genre d'affaire. Déjà que l'encens brut que flottait dans l'air était désagréable à respirer, il fallait en plus de ça que la tête du vendeur n'inspire pas confiance à la demoiselle. Lui, il devait forcément cacher quelque chose de louche. L'enquêtrice posa donc sa requête pour la seconde fois.

– J'en ai marre de me répéter donc je vais faire encore plus court qu'avec l'autre : moi fatiguée, donc moi pas attendre. Moi de Pokémon Community et moi chercher renseignements sur combats clandestins. Si toi pas vouloir répondre, Pimousse faire gros câlin mortel. Okay ?

Le gérant ne sembla pas avoir tout compris, mais réussit apparemment à extraire la problématique principale de cette réplique stupide. Heureusement pour lui. Personne ne voulait se faire écraser par un Grindur sous prétexte qu'il veuille câliner la pauvre victime. Le marchand fit donc un simple signe de la main et s'abaissa pour regarder dans son comptoir. Après quelques secondes, il remonta et étala quelques broutilles en tout genre dessus. Après cela, il se mit finalement à parler.

– Moi savoir des choses là-dessus. Moi connaître un client qui vient ici souvent. Lui être bizarre parce que lui toujours venir avec personnes différentes chaque jour. Et chaque fois lui revenir avec plus de Pokéballs que lui tenter de revendre à moi. Pokéball pleine de Pokémon bien sûr ! Ça être bizarre parce que lui peut pas capturer Pokémon, parce que lui pas sortir de ville ! Jah ! Photo de lui être dans tas de choses ici parce que lui être meilleur client que moi avoir. Toi comprendre ?

Ruby arqua un sourcil. En avait-il fait exprès ? Non. Cette fois-ci, le sourire moqueur appartenait à l'aîné.

– Oh ! C'est pas la peine de se moquer de moi hein. Elle soupira puis fouilla dans le tas. Elle y trouva une photo, une seule, même après avoir fouillé minutieusement le tas d'ordures, si l'on pouvait le décrire ainsi. Elle regarda la photo. Un adulte assez moche, si bien qu'elle eût presque envie de se moquer de sa tête. Elle se retint pourtant, et reprit. M'enfin, merci je pense. Cette photo va bien m'aider si ce type est aussi important que ça. Ah ! Et tant que j'y pense !

Suite à cette phrase, Ruby déposa un peu d'argent sur le comptoir du vendeur comme pour acheter son silence. Celui-ci fit alors comme-ci de rien était et accepta son pourboire. La demoiselle fit volte-face et s'en alla donc en prenant bien soin de ne pas perdre cette petite photo. Elle consulta alors son iPok. Mince ! Il était bien l'heure. Elle s'activa donc pour retourner sur la place où les trois s'étaient donné rendez-vous. Apparemment, Ruby fut la première. Choquant.

Quelques instants après, la déjantée débarqua, épuisée, si bien qu'elle dû marquer une longue pause pour pouvoir articuler et parler sans être coupée par sa lourde respiration. Mais le principal, c'est qu'elle en avait trouvé un bon nombre de chose ! C'était vraiment pas mal. À l'instant, la rousse se demanda ce qu'Hope avait trouvé. Mais aucun signe d'elle à l'horizon pour l'instant. La jeune soupira donc et prit la parole à son tour.

– Moi, j'ai trouvé juste une photo d'un type assez bizarre qui va dans le même magasin chaque jour. Jusque là, rien de choquant. Mais chaque jour, il revient avec de plus en plus de Pokéballs avec lui, et accompagné de personnes différentes. Figure toi qu'il ne sort apparemment jamais de la ville. Comment se procure-t-il tout ça hein ? Et qui plus est, ces balls ne sont pas vides. Elles contiennent des Pokémons ! Je le soupçonne d'en voler, ou du moins d'en gagner mais de façon illégale, si tu vois ce que je veux dire. Si on le trouve et qu'on le fait parler, je pense qu'on pourra en apprendre pas mal sur toute cette histoire !

Elle tendit ensuite la photo à Audrey. Un adulte aux cheveux très courts, le teint basané, un regard farouche, une balafre sur la joue droite. Voilà en gros ce qui définissait l'aspect facial de l'inconnu. Bref, il allait être assez facile à reconnaître.

Suite à ce don, Ruby regarda partout autour d'elle. Pas un signe d'Hope à l'horizon. Elle regarda alors une dernière fois son iPok et hésita à l'appeler. Après quelques instants, elle se lança. Mais personne ne répondit. C'était inquiétant.

– Dis ... T'as eu des nouvelle d'Hope, toi ?
Audrey Hatoria
Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Dim 20 Avr - 19:17
Même si Hope n'est pas là tu commences avec Ruby à faire l'échange d'information. Elle t'apprend après ton petit monologue qu'elle a eu la photo d'un homme plutôt louche, en effet ce dernier aurait petit à petit des pokéballs à sa ceinture, qui seraient pleines de pokémons. Le profil est celui d'un voleur qui combat en misant des pokémons il semblerait. Même après ses explications Hope n'est pas là et elle ne répond pas à vos appels communs. Le doute s'installe, lui serait-il arrivé des problèmes ? Il fallait la chercher, il n'y avait que cette solution, mais où chercher dans une masse de monde pareil. 11H sonne et les rues n'ont pas finies de se remplir.

C'est alors que tu reçois un message de Hope, alors que tu sembles rassurée c'est l'inverse. Des photos, des combats clandestins, une rue, un numéro. Il ne fallait pas perdre de temps pour la rejoindre, seule face à un si grand groupe cela n'annonçait absolument rien de bon pour toi. Tu fais alors à Ruby en localisant l'itinéraire sur ton iPok.

-Hope à des emmerdes, tu vas à cette adresse. Tu le la lui montre et reprend. Moi j'y vais sans t'attendre, la première qui arrive s'assure que Hope va bien. Ok ?

Juste après ça tu te mets à courir à toute vitesse vers la rue que vous mentionne Hope dans son message. Il faut arriver vite sous peine de ne plus la retrouver où bien dans un état plutôt embarrassant. Tu glisses, passes, pousses les gens sur ta route leur balançant des insultes quand ils osent protester, la vie d'une amie est en jeu et tu te fiche de salir quelques vestes à plusieurs milliers de jetons, tu veux juste la voir sourire, cette petite tête blonde qui dessines aussi bien que toi.

Tu débarques dans la rue indiquée comme une furie et ton regard se pose premièrement sur la tête de Hope que tu reconnais grâce à sa blondeur, non loin d'elle se trouve Gummy son Fantominus. Il ne semble pas y avoir eut de luttes dans cette ruelle juste assez large pour deux personnes, tes yeux estiment à cinq mètres les immeubles qui font le couloir de cette rue. Face à toi il y a deux hommes, tu ne les connais pas, tu as croisés à quelques reprises non loin du campus, il y a aussi une Rosalia ainsi qu'un Granbull. Quand ils te voient le dresseur du Granbull fait.

-Tient, v'la une amie de la sale fouineuse qui nous as espionné. Elle a peu-être des photos. Il faut l'éliminer. Il se met à rire reprenant. Regarde là cette conne avec ses cheveux bleus, elle ressemble à rien et elle est plate comme la bouffonne au sol. Elle sera pas difficile à vaincre à mon avis.

Juste après tu entends Ruby arriver derrière toi, mais il est trop tard, tu fais une rechute, la violence bouillonne dans tes veines, tu étais dans un état de colère encore jamais vu, tes yeux sont grands ouverts, les iris sont minuscules et le blanc de tes yeux se colore de fines lignes rouges jusqu'aux iris. La dernière fois qu'on t'avait vu comme cela, c'était il y a six ans, le jour où l'on t'a amené de force jusqu'au centre. Quatre adultes, voilà le nombre de personne qu'il avait fallu utiliser pour te maîtriser. Aujourd'hui tu es plus grandes, plus forte, plus imaginative et tu es surtout armée d'arme que tu as toi même crée.

Le silence s'installe. Le silence se brise. Tu ris.

Ton rire résonne entre les murs, tu ris à bouche grande ouverte en te cambrant alors que ton regard fixe le ciel quelques instant, ce rire est un mélange d'un flux trop important de colère, haine, stresse et de folie. Les veines de tes temps frappent à une vitesse et à une force assourdissante contre ta peau, tu sens ton corps vibrer au rythme des pulsion cardiaque de ton corps. La folle joyeuse à disparue, la folle furieuse est apparue. D'un geste semblable à celui d'une marionnette tu lèves ton bras droit vers celui qui à parlé avant et tu lui dis d'une voix terrifiante, car elle résulte de ta folie et ton innocence.

-Si mes cheveux sont bleus c'est par... tu es coupé par un grand rire. C'est parce qu'il n'y avait pas assez de sang pour me teinter les cheveux ! T... Tu ris encore. Tu vas souffrir s'pèce de sous merde !

Nul n'a le temps de réagir, les deux idiots devant toi se mettent à rire sans te prendre au sérieux. Tu profites de leur bêtise pour faire passer ton canon sur ton épaule en position de tire. D'un geste rapide, expert, précis tu armes le chargeur à quatre coups. Il y a deux dose de peinture et deux doses de chantilly. Tu souris un instant avant t'approcher d'eux en courant, tu es comme transporter par tes envies. Sans qu'ils ne s'en rendent compte tu es devant eux. Le doigt sur la gâchette et tu cris à celui qui n'avait pas parlé.

-SURPRISE !

Tu lui tires dans le front à bout portant, un bruit rugit dans le silence fraîchement installé. Ta première victime s'effondre au sol totalement sonnée, le visage couvert de peinture qui dégouline sur son corps et au sol, tu as reçue des éclats de peinture rouge sur le visage, les quiproquos sont à venir pour toi. Le second n'a même pas le temps de hurler que tu pointes le canon sur ses parties, et oui, pour une balle tirée, deux autres explosées... le pauvre essaie de te supplier, mais tu n'as que faire de ses excuses, il a porté atteinte à une amie à toi.

-FATALITY !

Tu tires à nouveau et un cris retentit en perçant tes oreilles, ta seconde victime hurle à la mort en tombant à genoux au sol se tenant le point d'impact en tremblant, les larmes coulent sur son visage et tu prends un plaisir jouissif à l'observe. D'un coup de ranger dans le plexus tu l'envoies au sol comme l'autre.

Bien qu'encore dans cet état de transe tu observes Ruby, puis Hope dans le même regard horrifiant, tu ne t'en rends pas compte, mais ton plaisir n'est pas satisfait, il y avait sept personnes sur les photos, six d'un groupe et une vicitme, tu voulais les autres et les bouffer jusqu'aux os, deux charge et deux grenade tu en avais assez pour les éliminer.

En parlant de la meute de loup, la voici. Ils arrivent à quatre, les pokémons sont de sortie. Le Granbull et le Rosalia sont perdu aux côtés de leurs dresseurs, car ils sont totalement hors d'état de nuir. Le groupe reste un moment choqué devant les flaques de peinture et leurs deux compagnons au sol. Tu détectes quatre pokémons à ton tour : il y a un Absol, un Luxio, un Gravalanch ainsi qu'un Brutalibre, ce dernier était à un grand colosse qui devait être le chef de la bande.

Alors qu'il allait ouvrir la bouche, tu te jettes dans le groupe une grenade dégoupillée et le canon rangé dans ton dos, tu cours vers eux et prends appui sur une poubelle qui te permet de sauter d'une grande hauteur vers eux. Tu hurles alors.

-DUNK IS COMING !

Tu plaques la grande dans l'uniforme de celui qui possède Absol en te réceptionnant au sol, tu profites de l'explosion de la grenade en contact direct contre le plexus de ta troisième victime. Cependant tu n'as pas plus de temps pour dégoupiller une autre grenade, car à lui seul le chef de la bande te met une gifle mémorable qui te fais voir des petits Etourmis au-dessus de toi et ensuite c'est le flou visuel. Tu sens qu'on te saisie par la taille et qu'on te sers avec force avant de te déplacer comme un sac à patate. Tu entends quelques paroles d'un dialogue qui donnerait si tu as tout compris.

-Donnez vos pokémons et on laisse votre amie saine et sauve ! Sinon on vous rendra hors d'état de résister pour prendre vos pokéballs et celle de votre amie qui ne les as sûrement plus.

En effet tu ne sens plus tes pokéballs, tu finis par sombre dans le noir total et à rêver... de Audrey au pays de la folie, un rêve merveilleux en prévision.

[HRP: Désolé pour la maxi-merde dans laquelle je nous mets ><, mais je voulais tellement montrer au moins une fois ce qu'était Audrey avant d'être internée :') Bref, vous êtes donc 2 avec un total de 3 pokémons contre 3 personnes avec 3 pokémons qui sont:
-Luxio
-Gravalanch
-Brutalibre
Tant que nous n'avez pas "sauvé" Audrey je ne posterai pas, donc prenez un/deux tours ça me gêne pas, bon pas trois quand même >< Et n'hésité pas à faire beaucoup avancer comme je fais!/HRP]
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Dim 20 Avr - 22:55

À la vue des ennuies qui s'entassait, le petit spectre sortit. Il ne pouvait pas les battre seul, il le savait, mais les divertir, pourquoi pas ?
En silence, il se libéra de la petite sphère qui le gardait prisonnier. Sa maîtresse s'était endormie, il jeta un regard mauvais aux deux personnes devant lui. Mais quelque chose arriva. La folle, comme l'appelle Hope. Il observa en silence. Elle avait un rire magnifique. Les deux ennemis ne tardèrent pas à tomber. Il n'avait pas prêté attention au comment du pourquoi. Il réfléchissait à comment réveiller la blonde. Elle semblait plongée dans un profond sommeil. Même le boucan infernal produit par les tresses bleues ne l'avait pas réveillée. Il réfléchissait.
Nepenthes ne savait pas comment sortir seul. Il ne pouvait pas compter sur son aide. Audrey était occupée. La troisième, Ruby, était trop loin. Il fut tiré de ses pensées par l'arrivé de quatre nouvelles personnes qu'il identifia comme étant également des ennemis. Se débarrasser d'eux ne sera pas facile, mais avant qu'il ne trouve une solution, la bleue se fit avoir. Et zut.

« Donnez vos pokémons et on laisse votre amie saine et sauve ! »
Le spectre fit résonner son rire. Ils allaient vraiment croire qu'il allait se rendre comme ça ? Cependant, à un contre trois, cela allait être compliqué. De plus, il n'avait pas vue sur la rouquine.

La ruelle était étroite. Quelques poubelles la bordaient. Ça y est, il avait le matériel. Il se concentra. Il souleva en toute discrétion deux des récipients à ordures à une certaine hauteur, tout en fixant profondément celui qui parlait.

« Sinon on vous rendra hors d'état de résister pour prendre vos pokéballs et celle de votre amie qui ne les as sûrement plus. »
Il relâcha les boîtes en acier. Elles tombèrent au sol. Se renversèrent. Un bruit assourdissant retentit. Il résonna. Fort.
Le groupe sursauta. Hope ouvrit doucement les yeux alors que les derniers écho vibraient. Le spectre sourit et envoya une balle sombre au milieu des ennemis encore cherchant encore le comment du pourquoi.

___________________________

Un bruit de métal. Mmm ? Où étais-je ? Ah oui, ça me revient. La mission. Je posai une main sur la bouche. J'étais à présent parfaitement éveillée. Une boule violette passa devant mes yeux. Tout en l'observant, je me relevai non sans peine. Trois personnes debout, à côté d'eux, un étalé par terre et deux autres dans la même position devant moi. De la peintures devant moi, de la chantilly plus loin. Je n'eus aucun mal à deviner d'où ça venait. Ceux encore éveillés eurent juste le temps d'éviter l'attaque qui passa au-dessus du gars inconscient, ils se séparèrent dans le mouvement.
Pas de violence ? Autant nous laisser crever alors. Ils avaient Audrey en otage. Je passai une main dans mes cheveux. Gummy s'était vraiment bien débrouiller, en tout cas. Je le félicitai du regard.

La situation ? Moi et Ruby les encerclaient. Ils avaient plus de la moitié hors état de nuire mais un otage cependant. Trois pokémon de leur côté et du notre, en tout cas trois aussi. Quatre, peut-être ?

« Bon, je vais être plus explicite. Soit vous nous donnez vos pokéball, soit vous morflerez en plus de les perdre. Et votre amie sera bien entendu la première à y passer. »
L'impatience est un mauvais défaut, mon cher. C'était le plus grand qui avait parlé. Le chef sûrement. À côté de lui se trouvait celui qui portait notre amie aux tresses.

« Gummy, Levikinesie sur Audrey. »
dis-je à voix basse. Celui-ci s'exécuta rapidement. Le corps féminin s'éleva au-dessus du groupe. Celui qui la tenait n'avait pas immédiatement réagit. Puis il essaya de l'attraper. J'eus un sourire moqueur à son expression.

« Mauvaise réponse, ma petite. Allez-y, mes toutous. Le Brutalibré qui s’aiguisait les griffes fonça vers moi en compagnie du Luxio. Cru-Aile et Etincelle. »
Mon spectre était occupé, alors je ne pus faire appel qu'à Nepenthes pour me défendre. Le rapace dépliait ses ailes qui prenaient à présent toute la largeur de la ruelle.

« Mur de Fer. »
Mon Grindur renforça sa défense juste avant de se recevoir la boule Lumineuse du félin. Attaque spéciale. Je souris. J'avais pris le soin d'équiper mes pokémon. Sa défense doubla. Puis il bloqua la seconde attaque. L'oiseau perdit l'équilibre et atterrit sur le sol plusieurs mètres derrière moi. Encerclée.

Je jetai un regard aux murs de chaque côté. Une fenêtre une dizaine de mètres plus haut. Toit plat deux mètres plus haut. Un tuyaux sur celui à ma gauche. Je ne pourrai pas l'escalader, puis j'eus une idée.

« Gummy, fais-moi monter. »
Avec plaisirs, il jeta Levikinesie sur moi. Sauf qu'on avait oublié la bleue. Zut, j'espère que sa chute ne sera pas trop douloureuse. Je rappelai ma graine d'acier.

« Eh, elle se barre ! Malphy, Jet-Pierres ! »
J'eus juste le temps d'éviter en prenant appuie sur la fenêtre. J'entendis les rochers retomber sur une poubelle. Je me hissai sur le toit, mon spectre à mes côté.
Je jetai un regard vers le bas. En écrasant le récipients à ordures, il avait énervé un Miasmax qui s'y cachait. Je ris.
Audrey était retombée sur le gars qui la portait, un peu plus tôt. Ce dernier paraissait assommé. Un Granbull et un Rosalya était à l'autre bout de la ruelle, paniqués. Le chef essayait de se débarasser du Miasmax avec son oiseau et son félin. Mais où était le troisième ? Et Ruby !
Je regardai la rue. Un Poichigeon s'était posé sur le toit sur lequel je me trouvais. Un Rattata se trouvait derrière la cheminée. Je pensai alors à mon nouveau joujou reçu lors de mon passage de grade. Je souris.

« Gummy, tu pourrais m'apporter mon sac ? »
chuchotai-je. Ce dernier, grognon, finit néanmoins par descendre.


_________________



Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Lun 21 Avr - 2:04
S'inquiéter était apparemment la bonne chose à faire. Quelques instants après les appels passés, des messages. Mais ils provenaient de l'absente. Une adresse, des photos ... Avec ça, on pouvait clairement deviner ce qui était arrivé à la petite tête blonde : quelque chose de pas très bien, va-t-on dire. Et Ruby n'eût pas besoin d'attendre les mots d'Audrey pour vouloir se rendre sur les lieux. Il s'agissait sûrement là de personnes impliquées dans ces combats clandestins, en plus de ça. Mais actuellement, il fallait penser à la captive.

La rousse mit donc de côté sa fatigue et partit en courant à l'adresse mentionnée. Bien évidemment, elle suivit le chemin qui lui parut le plus court, alors que c'était tout l'inverse, mais elle l'ignorait. Elle continuait simplement de courir, bousculant quelques personnes sans s'excuser. Elle n'avait plus le temps de se préoccuper des autres, désormais. Dans sa course, elle prépara tout de suite un plan. La demoiselle plaça ses mains sur ses Pokéballs, les détachèrent et en libéra les deux Pokémons.

– Ecoutez moi bien, je n'ai pas le temps de me répéter ! Hex, quand on sera arrivés, tu restes avec moi pour leur faire face. Et toi Pimousse, tu vas leur offrir la totale ! Il est important que tu ne sois pas vu par l'ennemi ! Tu monteras donc en hauteur. Et après que j'aie ordonné à Hex de lancer une attaque Sabotage, tu fonces ! Okay ?

Les deux Pokémons hochèrent la tête en guise de réponse. C'est la première fois qu'ils devaient coopérer. La dresseuse se demandait si ça allait se dérouler sans accrocs. Oui. Ça le devait. Une vie était peut-être en jeu, ce n'est pas rien. Différents ou non, il fallait les mettre de côté pour laisser la bonne entente et le travail d'équipe prendre les places les plus importantes.

La rue. Enfin. Elle y était arrivée, mais après Audrey, semblerait-il. Reprenant lentement son souffle, Ruby voulut lui adresser la parole, mais sa future interlocutrice changea d'attitude aussi vite qu'un Keckleon change de type. Bipolaire ? Folle ? Peut-être bien les deux. À cet instant, la rousse nota pour elle-même qu'il fallait faire attention à la bleue. Malgré que ses armes paraissent inoffensive, l'utilisatrice, elle, ne l'était pas du tout. Comme quoi, on pouvait faire beaucoup de choses avec de la peinture et de la chantilly.

Mais Ruby ne s'attarda pas là-dessus. Il fallait qu'elle mette en place son plan. Le Grindur était déjà parti de son côté pour se préparer. La rousse profita alors de la confusion pour passer de l'autre côté de la ruelle, et pour ainsi dire prendre en tenaille les malfrats restants. Oui, leur nombre venait de diminuer assez vite, d'un coup. Mais ce n'était pas plus mal. Il fallait leur ôter l'ascendant numérique.

Il s'en était passé des choses, durant l'escapade discrète dans le dos des méchants, dont l'apparition d'un Miasmax légèrement furieux. Scène dramatique qui virait presque vers le comique, donc. Mais le temps n'était pas à la rigolade, loin de là. Tant qu'il restait des ennemis, il n'y avait pas le temps de prendre quelques secondes pour se divertir. La demoiselle fit donc signe à son spectre de se préparer. Ce dernier lui rendit un signe de tête similaire et profita de l'effet de surprise pour lancer une attaque Ombre Portée sur le Gravalanch. Bien évidemment, il y résista. Mais le pauvre roula vers l'avant, frappé dans le dos, humilié par un petit chiffon volant.

Attendez un instant ... Où était passée Hope ? Voilà un détail qu'elle rata également lors de son déplacement. Ruby regarda à gauche, à droite, en haut, en b- ... Ah. La blonde était en haut, sur un toit. Et Pimousse était sur le toit d'en face, luisant encore plus au soleil grâce à son attaque Armure, comme prévu. Il était temps.

– Hex ! Utilise Sabotage sur le Gravalanch !

Le fantôme s'exécuta. Il frappa faiblement le rocheux. Mais ce dernier laissa tomber son objet sous la surprise. Oh ... Un caillou. Il venait de perdre une partie de lui-même, amusant. Mais cette attaque annonçait la fin du tas de roche. Aussitôt que le Polichombr s'était éloigné après son attaque, Pimousse ne lui laissa pas le temps de s'en remettre. Il se laissa tomber du haut du toit dans une magnifique attaque Roulade dont la puissance fut décuplée par la hauteur d'où l'épineux tomba. Mais heureusement, il eût son opposant pour amortir sa chute, quelle gentillesse ! Bien qu'il ne l'ait pas fait volontairement. Et voilà le final. Gravalanch s'effondra après avoir reçu un tel choc. Le pauvre, deux contre un, il n'avait pas eût le temps de réagir.

Ruby souriait, fière de sa victoire sur l'un des Pokémons ennemi alors que le dresseur malhonnête s'enrageait, jetant des menaces à tort et à travers qu'il ravala lorsque les deux Pokémons de la rousse se placèrent devant lui. Moins un.

Mais qui voilà ? C'était le Fantominus d'Hope. Mais que voulait-il ? Il semblait en avoir après le sac de sa dresseuse. Ah oui. Ruby le portait depuis tout à l'heure, se demandant bien ce qu'il pouvait y avoir dedans, d'ailleurs. Mais honnête comme elle était, jamais il ne fut ouvert. Elle le tendit donc au Fantominus, se demandant bien comment il allait le porter. Lévikinésie. Tout était clair dans l'esprit de l'étudiante, maintenant. Voilà comment la blondinette avait fait pour arriver là-haut en si peu de temps.

La dresseuse marcha alors vers sa prise toujours bloquée dans un coin par Hex et Pimousse. Le pauvre. Lui qui pratiquait des combats illégaux visant à attaquer le dresseur lui-même, le voilà lui-même pris au piège par des Pokémons. Quelle ironie. C'était si amusant que Ruby ne put s'empêcher de se moquer du captif.

– Ahah ! On ne fait plus le malin, maintenant ? C'est dommage, mais c'est toi l'otage ! Elle profita ensuite de son incapacité à bouger pour aller chercher une poubelle, l'ouvrir, en renverser les déchets, et la poser devant son prisonnier avec un petit sourire enfantin. Maintenant, tu rentres dedans sans faire d'histoire, ou mes Pokémons te priveront de ce qui te rend homme, si tu vois ce que je veux dire !

Bien évidemment, l'étudiante n'aurait jamais touché à ça, ni même ses Pokémons. Mais le bandit fut tellement paniqué qu'il rentra dans la poubelle sous les regards agressifs des Pokémons. Il s'abaissa dedans de sorte à ce que seule sa tête dépasse. Et là, Ruby leva le couvercle et l'écrasa sur le crâne du malfrat, l'assommant au passage.

– Ça, c'est pour t'en être pris à une Pyroli !

Puis un bruit de chute se fit entendre. Le Miasmax venait d'être vaincu. Le chef était désormais libre de ses mouvements. Et bien que seul, il ne perdit pas courage. Avait-il confiance en lui ou en son Pokémon ? Ou attendait-il quelque chose en particulier ? Son sang froid était perturbant, surtout quand on le voyait tout énervé avant. Du bluff. La jeune ne voyait que ça. Il n'y avait que cette alternative ! Il voulait juste s'en sortir indemne. C'est pour cela que Ruby ordonna à ses Pokémons d'attaquer le Brutalibré. Le spectre se lançant dans une Ombre Portée, et la balle de fer dans un Dard Nuée. Le catcheur encaissa tout.

– Atterrissage maintenant !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le Brutalibré bondit vers les ciels et retomba gracieusement, récupérant son énergie. Autant dire qu'il venait de se remettre de ses plus grosses blessures en un instant. Une attaque bien embêtante.

– Les Pokémons ne feront rien si le dresseur est éliminé, héhé ! Chute Libre !

Dit comme ça, on peut dire que c'était un mauvais présage. Le Pokémon mexicain s'élança en direction de ses ennemis et travers la protection composée par les deux Pokémons. Il attrapa la dresseuse, ou du moins tenta de l'attraper. Le Polichombr avait utilisé son Ombre Portée pour pousser la jeune et se substituer à elle. Il s'envola, et retomba rapidement. En un coup, le Polichombr était déjà trop sonné pour se battre. Ruby le retira, ne préférant pas le voir dans son état actuel. Comment allait-elle faire avec uniquement Grindur, en sachant que le spectre venait d'être mis K.O en une attaque ? Là, maintenant, il fallait que l'une des deux autres ait un plan.
Audrey Hatoria
Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Lun 21 Avr - 17:02
Tu as raté un petit moment du combat et tu ne sens même pas Gummy te soulever par son attaque, tu flottes quelques secondes avant de tomber comme une pierre au sol. Ce petit coup te réveille et tu bats faiblement des paupières en ayant ta joue contre le sol. Tu te redresses un peu essayant de comprendre la scène, tu entends du bruit en reconnaissant les voix de tes deux consœurs de voyage. Sans bruit et entre les ordres du chef de groupe à son Brutalibre tu te relèves, tu es dans la même rue mais juste après au tournant, ce qui fait que tu ne vois la grosse brute qui t'a frappé. Ton petit sommeil t'as calmé et tes yeux ne sont plus aussi rouges qu'avant, tes iris sont à la bonne taille, si on enlève le mal de crâne on peut dire que tout va bien pour toi.

Puisque ton adversaire ne te voit pas tu essaies de te faire discrète pour frapper le chef de la bande là ça fait mal pour récupérer tes deux balles à toi. Déjà que lui il en a trois, alors cinq a fait beaucoup à ton goût, donc tu préfères rectifier à une seule pour le plaisir sadique qui se lit encore un peu sur tes lèvres. Discrètement tu t'approches du dresseur qui possède Luxio et sans qu'il ne sente ta présente tu relèves ta jambes entre les siennes en lançant un sadique :

-JACKPOT !

C'est bien le mot, le pauvre jeune homme serre les jambes avant de tomber à genoux au sol paralysé par la douleur, fière de toi tu lui lances un regard revanchard avant de lui prendre tes deux pokéballs d'un geste et les caresser comme pour rassurer tes deux amis qui sont à l'intérieur et nettoyer aussi puisqu'elles sont pleines de poussières. À nouveau à leur place habituelle tu te sens enfin habillée. Tu lances un regard inquisiteur au chef du groupe qui est finalement seul. Tu l'observes encore un peu sadique en te léchant la lèvre inférieur. Il grogne puis déclare.

-Vous avez de la chance que mes gars ne soient que des idiots qui bavent devant trois nanas dont deux plates comme des Limondes. Brutalibre, utilises tes ailes pour faire voler la poussière, on se casse !

L'oiseau s'exécuta et bientôt tu ne vois plus rien, tu fermes les yeux pour ne pas pleurer. Quand tu ouvres tes mirettes il n'est plus là, tu lâches un nom d'oiseau et tu le cherches des pistes du regard pendant que Hope ligotte les cinq idiots qui sont hors d'état de nuire, tu ne sais pas si Ruby aide à cela. Ta petite fouille te fait remarquer des traces de pas sur le sol, tu pistes du regard et remarque qu'elles vont jusqu'à une bouche à égout. Lançant un regard vers tes deux amis tu dis :

-Il s'est enfuit dans les égouts ! Il faut le pister rapidement !

Sans attendre de réponses tu ouvres la bouche à égout qui est quelques mètres plus loin et tu sautes dans le trou qui te fais accéder au monde d'en dessous. Tu sors ta Lampe-torche LUMINAX que tu allumes pour une fois sans t'aveugler avec la lumière puis tu inspectes les alentours. Ça pue la mort, l'eau sale, les déchets d'aliments périmé. Grosse grosse grosse ambiance en approche ! Tu regardes Hope qui descend puis Ruby et tu demandes :

-On va part ou ?...

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Lun 21 Avr - 19:14

J'observai ma petite sphère violette s'éloigner du toit et se diriger vers Ruby. Cette dernière venait d'en finir avec le Gravalanche ennemi. Mon spectre ne tarda pas à revenir. Je récupérai mon bien et fouillai dedans. Victoire ! Je sortis un appareil rouge et jaune. Mon Capstick. J'allais leur faire regretter de s'en être pris à nous, et ce, tout en douceur. Je fixai le petit pigeon toujours perché, entrain d'observer tranquillement la ville. Je détachai la petite toupie. Alors que j'allais commencer la capture, un son retentit.

« Vous avez de la chance que mes gars ne soient que des idiots qui bavent devant trois nanas dont deux plates comme des Limondes. Brutalibre, utilises tes ailes pour faire voler la poussière, on se casse ! »
Je fixai l'oiseau. Puis le rat violet. Je soupirai. Les excréments de Poichigeon, ils s'en recevront plus tard. Pour le moment, la priorité était de rattraper le fuyard. Le Rattata sera bien plus adapté. Il a sûrement une grande famille qui se balade dans toute la zone.
Je lançai ma toupie pour démarrer la capture.

Ce dernier ne se rendit compte pas immédiatement de l'engin qui tournait autour de lui. Mais une fois qu'il le remarqua, il essaya de s'enfuir, paniqué. Il bougeait trop, je faillis par deux fois le toucher avec mon Capstick. Il était de loin pas comme les Chenipan qui ne bougent quasiment pas. Je me mordis la lèvre. Encore heureux que je me sois entraînée un minimum.
Je demandai à mon spectre d'utiliser Regard Noir. La suite se déroula sans trop d'accroc à mon grand bonheur.

« Bon, mon petit Rattata. Je veux que tu me retrouves ce gars là, d'accord? Je lui montrai la photo que j'avais prise plus tôt, en prenant le soin de bien zoomer. Après, je te libère, promis. »
Je m'étais accroupis. Ce dernier, après un hochement de tête, retourna vers la cheminée, là où il était tout à l'heure. J'en vis alors deux autres apparaître. Ils semblaient communiquer entre eux. Puis le petit groupe se sépara.
Pendant ce temps, j'avais accroché l'extrémité de ma corde à la cheminée. Puis je descendis l'immeuble, prenant appuie sur chaque balcon. Facile.
Une fois en bas, je criais à mon spectre de détacher la corde. Deux secondes plus tard, je tirai dessus. Elle vint à moi s’emmêlant sur ma tête. Je grimaçai.

Bon. Le Rattata faisait son boulot, Gummy m'avait rejoint au pied du bâtiment, et nous, avant d'aller à la poursuite de l'autre, là, il vaudrait mieux éviter que les gars assommés imitent leur chef.
Cinq en tout. Je regardai ce qui m'avait servi pour descendre du toit. Puis me dirigeai vers la Rouquine.

« Yo ! Bon boulot. 'Faut les ligoter maintenant. »
Un regard sadique s'afficha sur mon visage. Je fouillai dans mon sac et sortit ma bobine de fil de nylon. Je fixai le futur captif.

« Dis, tu préfères être ligoté avec une corde, ou... Du fil de nylon ? »
Il était inconscient. Je soupirai. C'était pas marrant. Alors je rangeai la bobine et me mis au boulot. Je demandai à Nepenthes de couper cinq morceaux de corde avec Dard-Nuee et commença à les attacher au tuyaux. J'en envoyai deux à la rouquine, lui demandant de faire de même.
Finalement, satisfaite de notre art, le sourire aux lèvres, je les observai, ligotés et serrés comme des sardines.

« -Il s'est enfuit dans les égouts ! Il faut le pister rapidement ! C'était Audrey.
- T'inquiètes, j'ai envoyé un Rattata à sa poursuite. Avec sa famille, sûrement très nombreuse, il ne va pas nous échapper bien longtemps, ce fuyard. »

Mais elle était déjà descendu dans la bouche d'égout. Je soupirai. À ce moment-là, un rat violet s'approcha de moi. Mon Capstick m'indiqua que ce n'était pas celui que j'avais attrapé un peu plus tôt. Il semblait me demander d'attendre. Je rappelai mes Pokémon. Puis un second arriva. Le bon, cette fois-ci. Après avoir essayé de me faire signe, il courra vers là où était descendue la bleue, un peu plus tôt.

« Ruby, on le suit ! »
Je m'élançai derrière lui. Une fois dans les égouts, j’aperçus Audrey, une lampe-torche dans les mains. Je ne me posai pas trop de question et cherchai le rat du regard. Il était deux mètres plus loin. En m’apercevant, il continua sa route.

« -On va par où ? Demanda notre folle.
- On suit le Rattata ! Il a repéré le fuyard. Je m'élançai à sa poursuite. 'Faudrait aussi avertir quelqu'un pour ceux qu'on a ligoté. »

La lampe de la bleue et quelques rares néons éclairaient notre chemin. Le sol était légèrement glissant. Je courrai derrière le petit Pokémon, manquant à plusieurs reprises de le perdre de vue.



Spoiler:
 

_________________



Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Lun 21 Avr - 21:28
Les ennemis sont neutralisés. Enfin, presque. Le chef venait tout juste de s'enfuir sans que personne ne puisse réagir à temps. C'est fou ça. En bande ça fait les malins, mais en solitaire ça abandonne son "courage" et ça s'en va la queue entre les jambes. Et il avait osé lâcher une remarque désagréable avant de s'en aller. Celui-là, il ne payait vraiment rien pour atteindre ! Ruby s'impatientait déjà de lui faire mordre la poussière. Mais pour l'instant, il fallait s'occuper des petits zigotos encore ici, histoire qu'ils ne puissent pas s'échapper une fois réveillés.

C'est là qu'Hope intervint. Venant tout juste de descendre, elle se tenait prêt à les attacher un à un. Alors voilà une parties des choses qui se trouvaient dans le sac de la blonde. Une corde, du fil de nylon ... Ce sera quoi la prochaine fois ? La rousse était vraiment la seule qui n'avait rien apporté de spécial. Faut dire qu'elle agissait plutôt à la méthode de la vieille école : les Pokémons suffisent.

Mais elle n'en refusa pas pour autant les deux morceaux de cordes dont elle se servit pour attacher deux malfrats avec un nœud bien farfelu. Que celui qui arrive à le démêler à mains nues se dénonce ! Une Master Ball off-... Une Pokéball offerte, pardon !

Mais à peine venait-elle de finir son nœud qu'elle devait à nouveau courir. Génial. Finalement, ça ne changeait pas tellement de l'entraînement matinal de Jackie, à l'exception près qu'ici, ça servait réellement à quelque chose. De plus, un nouveau terrain était désormais praticable. Dit comme ça, on se croirait presque dans un jeu vidéo. Mais ce terrain n'était pas fameux. C'est sombre, ça sent mauvais, c'est plein de Pokémons dégoûtants ... Les égouts. Bravo à vous, monsieur barbu de la troisième rangée. Vous gagnez le droit de sortir de la salle.

La première pensée de l'étudiante lors de sa descente dans les égouts de la ville fut « Ça pue ». Evidemment non ? Mais au moins, on y voyait quelque chose grâce à la lampe torche d'Audrey. Il faut croire que oui, Ruby était la seule n'ayant rien pris d'autre que de la nourriture et des accessoires inutiles. Là, elle se sentait limite figurante, se contentant de suivre le groupe sur demande. C'est alors qu'un rôle se proposa à elle. Providence ! Le magnifique rôle de la personne qui prévenait les autorités. Au moins, elle eût quelque chose à faire.

– Je m'en occupe ! Concentrez-vous sur le Rattata ! Si je prends du retard, je vous rattraperai.

Elle s'arrêta alors de courir histoire d'avoir une voix convenable lors de la conversation d'iPok. Appareil qu'elle attrapa d'ailleurs pour y composer le numéro des autorités locales. Lorsque quelqu'un décrocha, Ruby fit déposition en annonçant l'adresse où étaient attachés les bandits, le nombre de malfrats ainsi que les dégradations matérielles de la ville à mettre sur le dos des captifs. Une fois tout cela fait et après qu'on lui ait dit quelqu'un allait venir s'occuper de ça, elle raccrocha aussitôt et sprinta sur une courte distance afin de rattraper la distance qui s'était creusée entre elle et ses deux coéquipières. Finalement, ça ne fut pas si long.

Là ! Il était coincé. Pour l'instant, il ne semblait pas avoir remarqué la présence des fouineuses qui le traçait. Il marmonna quelque chose et tripota le mur de pierre face auquel il se trouvait. Un mécanisme s'enclencha alors, ouvrant une petite porte donnant sur un long et étroit couloir. Ce n'était pas ici qu'il serait possible de le piéger. Le groupe le suivit donc d'une certaine distance. Pas pratique ce passage. On pouvait y aller deux par deux au maximum, et encore. Mais qu'à cela ne tienne. Le méchant ne fut pas perdu de vue. Et là, c'était le moment opportun. Le couloir débouchait droit sur un embranchement de larges tunnels, des égouts normaux quoi. Mais une odeur différente volait dans l'air, une sorte de ... Brise marine ? La mer ! Il comptait certainement s'échapper par-là pour rejoindre un autre littoral de l'île. La rousse le chuchota alors à l'équipe.

– Eh ! Vous avez senti ça ? Je crois qu'il se dirige vers la mer ! Il faut qu'on le bloque avant qu'il n'atteigne son objectif. Elle s'arrêta et se permit de consulter le plan des égouts qu'Audrey possédait. Elle prit son iPok et le photographia rapidement, sans le son de la prise bien évidemment. La qualité n'était pas extrême, mais c'était suffisant pour pouvoir distinguer le chemin à prendre. Ruby reprit alors sa tirade. Je vais l'intercepter par un autre chemin. Les Rattatas ont une assez bonne connaissance des lieux pour le prendre facilement au piège, je leur fais confiance ! Après, il faut juste qu'on le prenne par plusieurs chemin différents, non ? Je vous laisse choisir ! Moi je vais par-là. finit-elle en pointant son chemin du doigt.

Elle reprit ensuite rapidement son souffle et partit pour la direction qu'elle avait indiqué.



HRP:
 
Audrey Hatoria
Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Mer 23 Avr - 17:42
Grâce à ta lampe ton équipe arrive à se repérer dans les égouts et donc à ne pas tomber dans flotte abjecte autour de vous, la zone étant humaine, la route est difficile à cause de l'humidité qui rend les sols glissants. Mais ce danger n'est rien à côté de ce que vous poursuivez, le colosse à disparu, mais grâce au travail de ranger de Hope vous avez avec vous des Rattatas sous votre tutelle pendant un moment afin de coincer cet infâme personnage. L'univers dans lequel vous évoluez en courant évolue avec vous, en même temps, comme si lui aussi changeait. Car plus le temps passe plus tu perds espoir de le retrouver, pourtant plus le temps passe et plus il y a de lumière autour de toi, comme si l'air libre était proche, la liberté, qui peut se poursuivre par l'absence de poursuite dans un certain point de vue .

Après quelques minutes Ruby s'arrêta en leur faisant remarquer un détail important, effectivement, il n'y avait plus une odeur marécageuse, une odeur de sel, de mer, de grand air. Le fuyard essayait de contourner l'île par l'extérieur des récifs, c'était pas bête, mais très dangereux quand même. Sans te consulter, mais tu ne dis rien, Ruby regarde ta carte des égouts avant de la prendre en photo avec son iPok, tu manques de lui dire qu'elle aurait pu te l'envoyer en entière et toute claire en quelques secondes, mais tu te retiens pour éviter de passer pour une chieuse de première qualité. Elle décide ensuite de partir dans une direction pour réussir à le prendre à revers, effectivement si on le piège sur trois tunnels à la fois il y a de fortes chances pour réussir à le piéger. Tu souris de toutes tes dents et pendant qu'elle commence à partir tu ajoutes.

-C'est une méga bonne idée ! Tu as eu une putain de bonne idée ! On va le défoncer !

Sur ce tu observes ta carte localisant la zone de Ruby et tu te cherches un itinéraire pas trop long et efficace pour couvrir un maximum de zone sans trop courir dans tous les sens. Tu trouves finalement l'objet de ton désir et tu regardes Hope avec une pointe de malice.

-Je prends ce chemin pour prendre notre adversaire par derrière si jamais il prend la route supposée. Je te laisse un autre chemin ! Courage ptite blonde !

Sur ces mots tu pars en courant vers ta destination en courant, tu as décidée de prendre le canon à bras portant, il est chargé et ne te gêne pas tellement dans ta course, tu connais ton jouet par cœur et l'emploie à merveille quand il le faut. La nouvelle zone dans laquelle tu évolues est redevenue un peu plus sombre, mais pas autant qu'avant, tu pourrais évoluer sans lampe, mais vraiment plus difficilement. Tu esquives les flaques et autres obstacles et tu finis par déboucher sur un boyaux qui longe le bord de l'infrastructure puisque le mur est transparent, dans un verre très épais et tu vois : La mer !

Tu continues ta route quelques minutes longeant ce couloir pensant surprendre ta cible, tout est calme, silence, pas de mouvements, pas d'odeur, une atmosphère vide. À ton goût tu ne crains rien, mais c'est ici l'erreur. Alors que tu arrives à une intersection tu entends la voix de ta cible dire

-Brutalibre lance donc Pied Voltige sur la demoiselle.

Tu n'as pas le temps de réagir, juste voir le rapace arriver sur toi et tu hurles à la mort avant que le coup ne te projette contre le mur qui se fissure sous le choc, tu sens les vertèbres de ta colonne sonner une à une dans un bruit anarchique, ta jambe droite ne te répond plus, tu ne la sens plus, comme si tu n'en avais plus en vérité. Tu vois tes amies arriver dans deux directions différentes, tu sais qu'elles viendront à bout de cet adversaire plus que lâche. Tu décides alors de libérer Doubt et Akali pour leur donner l'ordre suivant : Bloquer la partie de tunnel par laquelle tu es venue pour le rendre prisonnier. Maintenant c'était à tes amies de lui régler son compte.

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Sam 26 Avr - 20:57
Ruby s'était occupée de prévenir les autorités. Un poids en moins à présent. En progressant dans les égouts, l'odeur de la ville semblait s'éloigner peu à peu.
La rouquine nous avait rattrapées, comme quoi les entraînements de Cap'taine servent quand même. Nous repérons finalement celui que nous cherchions. Il s'était arrêté. Que fait-il ? Deux secondes plus tard, une porte devant lui s'ouvrit. Il entra. Nous le suivîmes. C'était un étroit couloir. Le parfum de l'essence laissait à présent place à celui de la rouille au fil des pas. Comme si l'atmosphère changeait. Ruby nous fit remarquer qu'on se dirigeait vers la mer par où voudrait probablement s'échapper notre homme. Finalement, le chemin se divisa en plusieurs autres, se divisant eux-mêmes aussi. Ils se croisaient comme les rues d'une ville. Elle reprit la parole :

« Eh ! Vous avez senti ça ? Je crois qu'il se dirige vers la mer ! Il faut qu'on le bloque avant qu'il n'atteigne son objectif. La jeune fille s'arrêta pour observer la carte des égouts que s'était procuré la bleue. Elle l'a pris en photo. e vais l'intercepter par un autre chemin. Les Rattatas ont une assez bonne connaissance des lieux pour le prendre facilement au piège, je leur fais confiance ! Après, il faut juste qu'on le prenne par plusieurs chemin différents, non ? Je vous laisse choisir ! Moi je vais par-là. »
Donc le but est qu'on se divise pour le piège ? Je vois. Je me mis à analyser la carte à mon tour. La rouquine s'était mise en route. Audrey, qui fit comme moi après avoir félicité l'idée, finit par définir son parcours, emportant le précieux bout de papier.

Si je mémorise bien tout ça, Ruby va dans cette direction, Audrey dans celle-ci. Elles se croiseront donc par là-bas. Je dois donc me retrouver là aussi après une certaine distance. La première couvrira cette zone. La seconde celle-ci. Donc ce qui serait préférable serait que j'aille par ici, ce qui veut dire que je devrai partir de ce passage.
Avant même que je ne réagisse, le petit rat violet avait disparut. Probablement parti à la recherche notre criminel. Je m'élança vers le couloir que je souhaitais emprunter.

Les minutes s'écoulaient. Je ne voyais rien. Je n'entendais rien. Je ne savais rien de ce qu'il en était de mes binômes. Cela me stressait légèrement. Ce n'était pas comme dans les souterrains de l'académie où je savais que rien ne pouvait se passer. Là, je ne savais rien de ce qu'il pourrait arriver. Les murs en bétons gris se confondent l'un à l'autre. On aurait dit un tableau composé de bandes verticales. En gris foncé. Et autre qui l'est un peu moins. Les autres variations de teint provenaient des taches d'humidité. Il y avait quelques fois un peu de mousse aussi. Mais était-ce ce végétal ou de la moisissure ? Je n'en étais pas sûre. Mais je n'avais pas le temps de vérifier. Combien de secondes me restait-il avant que l'événement que j'attendais ne se produise ?
Perdue dans mes pensées, mes pas s'étaient ralentis progressivement. Je marchais.

Un cri. Une secousse. Un son. Des échos.
Quelque chose s'était passé. Et pas forcément ce que j'aurais voulu. Voir même pas du tout. Il me semblait que la voix était une voix de fille. Je me mordis la lèvre. Ruby ou Audrey ? En tout cas, ça n'annonçait rien de bon. Je me tins à l'angle du mur pour prendre un virage. Deux couloirs plus tard,  je pus apercevoir une silhouette imposante. Le rôle des proies s'était à nouveau inversé.

Notre scientifique se tenait là. Devant notre fuyard qui n'était plus vraiment en train de fuir, son rapace perché sur sa main. La bleue était par terre, contre le mur. Son collant était trouée à la jambe droite. Ou plutôt déchiré. On voyait le sang couler, une large plaie ouverte. On lisait la douleur sur son visage. Une expression nouvelle. Ruby aussi, était arrivée. On se trouvait les quatre à l'intersection de trois couloirs. Coïncidence ?
Quoiqu'il en est, celui-là va en morfler. Et pas qu'un peu. Mes lèvres s'étirèrent en un large sourire absolument pas amical. À ce moment-là, les Pokémon de la blessée bloquèrent un des passages, parfait, je pourrai le maltraiter à ma guise. Il n'aura pas d'issu possible.

Ce dernier nous aperçu, moi et la rouquine.

« Bon, encore une fois. Pied voltige sur la rousse, là. »
'Était sérieux, là ? Je comprenais mieux ce qui était arrivé à Audrey. Il fallait que je réagisse vite. Pas que je ne fais pas confiance à Ruby, mais j'ai une sérieuse envie de trucider ce imbécile. J'appelai Nepenthes pour qu'il se place devant la rouquine et encaisse l'attaque. Le Brutalibre se blessa une serre en frappant  mon Grindur qui fut reculait de quelques centimètres. Il en fit de même. C'était l'occasion rêvée de placé Gyroballe. La graine épineuse fonça sur l'oiseau tout en effectuant des rotations. L'impact fut fort. La cible projeta en arrière de plusieurs mètres, il allait s'écraser contre le mur, quand...

« Tss... Atterrissage. »
Le rapace déplia ses ailes pour se poser à terre, évitant de justesse le choc. Ses plumes luisirent, les reflets effacèrent toutes ses égratignures. Comme neuf.
Intéressant. Il voulait donc résister. Il commença à crier. Paniquait-il ? Mais ses paroles exprimaient toute autre chose.

« T'es qu'une pauvre morveuse. T'as pas compris que tu ne pouvais pas me battre ? Je voulais vous laisser une dernière chance de vous en aller, mais apparemment, vous en avez pas voulu. J'appelai mon spectre, qu'il observe la beauté de ce visage tordu par les sentiments. Alors vous allez tous pourrir ici dans la douleur. Vous ne pourrez pas vous en aller. Je vais juste vous écraser une à une. Une lueur violette attira mon attention. Je détournai mon attention, n'écoutant plus que d'une oreille le discours complètement fou. Le tiers du travail a déjà été fait. Ça vous suffit comme preuve, non ? Ahaha.
Brutalibre, Éboulement.
 »
L'oiseau frôla un mur. Des secousses commencèrent à se faire entendre. Un rideau de poussière tomba. Une autre en suivit. Des cailloux commençaient à tomber. Le reste semblait suivre. Le jeune homme observait la scène, un air satisfait. Son Pokémon devant lui en faisait de même. Alors qu'il allait jeter un regard à la blessée, derrière lui, une ombre apparut de nul part. Elle ressemblait à un poing. Elle se dirigeait droit sur le rapace. Il esquiva. Mais l'ombre le suivit. Il paniqua. Ses yeux s'ouvrirent en grand avant qu'il ne soit projeté contre le mur, frôlant son maître. Ce dernier semblait surpris. Très, même. Il l'observait giser sur le sol, en piteux état.

« Gummy, Levikinesie. »
Les quatre gros rochers qui tombaient s'immobilisèrent en l'air, entourés d'une lueur rose. Les plus petites finirent leur chute, la poussière se déposa au sol. Une forme triangulaire se faisait distinguer, flottant au milieu. Il avait un corps dentelé. Deux formes ressemblant à des griffes l'entourait. Hope passa sa main à travers son spectre. Gummy. Sa forme avait changé. Elle l'observait consciencieusement en train de retenir ce qui menaçaient de tous les écraser.

Spoiler:
 

_________________



Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Sam 26 Avr - 22:40
Le trajet fut assez long, si bien que Ruby douta à plusieurs reprises, ce qui l'incita à regarder nerveusement le plan photographié. Le seul autre indice auquel elle pouvait se fier, c'était les Rattatas qui longeaient murs et tuyauteries afin de se rendre progressivement sur le lieu de l'action. Au final, elle se perdit donc pas. Avec toutes ces indications, il était dur de dériver du bon chemin. Mais le doute est humain, la rousse est humaine. Plusieurs fois elle s'arrêta. Plusieurs fois elle paniqua. Mais elle fut finalement arrivée à destination, bloquant donc une des sorties.

À peine arrivée, le combat était déjà engagé. Le bandit venait d'ordonner à son Pokémon une attaque fourbe visant directement le dresseur. Que c'était lâche ! La cible n'eût pas le temps de réagir. Et voilà une Audrey totalement H.S, souffrant comme pas deux. Et bien évidemment, aucun moyen de l'aider sans prendre le risque que le bandit prenne la fuite. Et de toute façon, la blessée aurait peut-être préféré que l'on s'occupe du malfrat en premier lieu, afin de réussir la mission. Il n'y a pas à dire, le chef posait réellement problème.

Ruby dirigea son regard en direction de l'ennemi public. Mais à peine revenait-elle dans le feu de l'action que le Brutalibré repassa à l'attaque, serre en avant. C'est de justesse que le Grindur d'Hope était intervenu. Sans lui, la pauvre nouvelle cible se retrouvait dans le même état que la première. Puis un enchaînement. Fiou. Il s'en était fallut de peu. La dresseuse appela donc son Grindur pour rendre le terrain encore moins praticable pour l'ennemi. Il avait beau parler, il se trouvait dans une situation désespéré. Endroit clos, infériorité numérique, plus stupide que les demoiselles. Oui oui.

Mais Ruby ne comprit plus trop la suite. Les égouts étaient apparemment en danger. Tout tremblait et menaçait de s'effondrer à n'importe quel moment. Il ne fallait plus traîner ici, cela devenait dangereux. L'ennemi semblait l'avoir prévu. Il sourit, tout comme son Pokémon. Mais à peine l’Éboulement lancé, le catcheur se faisait attaquer par une ombre mouvante. La rousse profita de la confusion pour souffler quelques ordres à Pimousse qui l'écouta attentivement.

– C'est ton tour maintenant. Tu vas profiter de cette pagaille pour te glisser dans le dos de l'ennemi. Et quand son Pokémon sera assez loin de lui, tu lui fais un joli Dard-Nuée dans le derrière et te bondit contre son dos pour le faire tomber, okay ? S'il attaque les humains avec son Pokémon, il faut lui faire subir le même sort pour qu'il comprenne que c'est mal !

Le Pokémon tenta d'hocher la tête, ce qui n'était pas gagné. À la place, il bondit simplement deux fois de suite et s'exécuta. Frôlant le mur tel un ninja, il réussit rapidement à se glisser derrière l'ennemi trop occupé par son combat. Et une fois l'oiseau combattant éloigné de son maître, le Grindur libéra quelques unes de ses épines depuis son corps d'acier et les projeta dans l'arrière-train du bandit, comme prévu. Il hurla de surprise et de douleur, ce qui laissa une ouverture à l'attaquant pour le pousser de tout son poids et le faire tomber à la renverse. Takedown ! Pour reprendre un terme que le Brutalibré connaissait peut-être.

Sans perdre de temps, la dresseuse s'activa pour paraître à côté de son ennemi, évitant au passage les rochers lévitant et s'assit sur l'ennemi qui était vautré sur le sol malodorant et humide des égouts. Pauvre de lui. Mais d'un côté, il l'avait mérité. L'étudiante demanda tout de même à son Pokémon de rester avec elle sur le dos du méchant histoire de rajouter du poids. La demoiselle plaça ensuite ses petites mains sur le front du brigand et les croisa. Elle rigola ensuite avant de lui adresser la parole.

– Dis à ton Pokémon d'attaquer et je te brise la nuque !

Jamais elle ne ferait ça. Mais le contexte s'y prêtant parfaitement, l'ennemi ne pouvait s'en douter. Le voilà pris au piège, n'ayant d'autres choix que de regarder son petit combattant se faire vaincre. Et cela ne tarda pas d'arriver. Après tout, dans cette position là, il n'y avait aucune autre alternative. Échec et mat, non ? Même pas. Cela reviendrait à considérer l'ennemi comme un roi qui avait été coincé. C'est trop pour lui. Ce serait plutôt un rat que l'on aurait cerné. Ah mais, en parlant de rats, les voilà ...

– Oh, je fatigue ! Je vais lâcher ! Aidez-moi ! s'exclama-t-elle, jouant la comédie pour que le vil personne ait le faux espoir de pouvoir s'échapper. Il en profita comme prévu, se releva alors que la rousse se réceptionna délicatement. Elle s'éloigna par la suite en poussant de petits rires. L'ennemi voulu s'échappa par la mer comme il l'avait prévu, mais le voilà piégé sous une montagne de Rattatas en quelques instants. L'enterrement d'un roturier. Voilà comment mon père aurait appelé un tel tableau. ~


HRP:
 
Audrey Hatoria
Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Lun 28 Avr - 19:19
La douleur que tu éprouvais t’empêchai de pouvoir suivre correctement le combat qui faisait rage, tu voyais de manière floue des formes se déplacer dans plusieurs sens, mais ce fut une fome noirâtre plus grosse qui te titilla l'esprit, il ne te semblait pas que Gummy soit si gros ? Une évolution ? C'était là une belle chose à voir qu'un pokémon qui évoluait.

Les paroles s'échangent dans de mutiples répliques, des appels au combat, des appals à la vengeance tant de chose. Ces silhouette bougent toujours, le combat avance et tu crois comprendre que le combat tourne à votre avantage. Tu entends un grand bruit de chute, une grosse forme au sol surplombée par une touffe rouge et un objet gris. Ruby aurait immobilisée leur adversaire. Voilà quelque chose de formidable. Tu entends Akali venir vers toi et te lécher le visage, tu le sens morte d'inquiétude et il y a de quoi, quand tu baisses les yeux sur ta jambe tu grimaces, elle est belle et bien cassée et saigne abandonnement. Tu seras en béquille un long moment hélas et ça t'embêtes vraiment.

Des bruits de pas, en masse, synchronisé en un seul et même bruit, d'autres bruits parasites te viennent à l'oreille, oui la police semble arriver et bien équipée. Après quelques secondes tu distingue ce qui est un Arcanin et un deux Némélios arriver à l'angle, suivit ensuite d'une unité de cinq membre de la police. La capitaine de l'escouade lance donc à Ruby et Hope.

-Merci de votre appel ! La police prend les choses en mains, merci de nous avoir aidé à démanteler une partie de réseaux. La bande que vous avez vaincue est une partie d'un groupe plus grand qui se distribue les quartiers et les zones de la ville. Les égouts sont à présent devenus calme. Elle tourne le visage vers toi et lance inquiète à ses hommes. Allez chercher du matériel d'évacuation par route marine, on ne peux pas remonter une personne dans un tel état ! Elle grogne ensuite à voix haute. Ils n'ont aucune morale. Je vous remercie étudiants et jeune ranger. Votre amie va être dès à présent amenée à l'infirmerie de votre campus puis soignée !

Sur ces mots elle s'approche de tes amies pour leur demander un descriptif de l'avancée de la mission pour faire un rapport qu'elle remettra en main propre à ton directeur.

Plusieurs minutes s'écoulent et tes yeux ont de plus en plus de mal à tenir. Tu te sens léviter et avant de fermer les yeux tu vois un Alakazam te soulever grâce à ses pouvoirs psychiques. Alors que tu luttes contre le comas ou le sommeil. Le vent glisse ensuite sur ta peau de plus en plus vite et tu en déduis être sur un bateau. Tu ne sais pas si Ruby et Hope sont avec toi, mais la douleur de ta jambe te relance sans cesse. Alors que tu sens le bateau buter contre le sable tu sombres dans le comas, la douleur a eut raison de ta folie. Mais au moins la mission est un succès total.

[HRP: Fin du rp avec Audrey merci pour cette mission fabuleuse avec vous <3]

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Mer 30 Avr - 13:59

Les rochers continuaient doucement leur ascension. Le spectre était concentré. Hope l'observait. Cependant, elle avait oublié qu'il y avait encore un bandit à arrêter.  Lorsqu'elle s'en rendit compte, elle vit que Ruby s'en occupait. L'homme semblait souffrir. Un sourire apparut sur ses lèvres quand elle aperçu un Grindur confortablement installé sur ce dernier. Il s'étira lorsque la blonde observa la rouquine imiter le Pokémon qu'elle déduit comme étant le sien.

Les poids en pierres atterrirent finalement par terre, faisant s'élever de la poussière. Des couinements arrivaient de partout. Hope se mordaient la main, attendant avec impatience le final arriver. Gummy également, il passait à travers les rochers, profitant de sa nouvelles forme. L'événement tant attendu arriva finalement. Elle observa sa coéquipière se dégager du prisonnier qui voulut en profiter pour prendre les jambes à son cou. Peine perdue, une masse de rongeur violette s’abattit sur lui. Elle riait, les larmes aux yeux.
Finalement, elle s'approcha du Rattata qu'elle avait capturé qui l'attendait tranquillement devant elle. Elle s'accroupit.

« Merci beaucoup de ton aide ! Comme promis, je te libère. Elle sortit son CapStick de sa poche et tapota dessus. Voilà, c'est bon. À une prochaine fois, peut-être ! »
Le rongeur, ravi, partit rejoindre ses confrères sous l’œil amusé de notre petite blonde.

Une autre pensé lui revint soudainement. Audrey ! Se mordant la lèvre, elle la chercha du regard. Elle n'avait rien. Enfin, rien eu de nouveau, mais sa jambes était vraisemblablement en piteux état. Son Sonistrielle revint vers elle. Hope voulut en faire pareil, mais la police débarqua. Elle écouta que d'une seule oreille le discours que leur tint la capitaine. Jenny, indiquait sa plaquette. La blondinette n'avait pas l'habitude de ce genre de chose et ne se sentait pas vraiment à sa place. Elle retint néanmoins que la police se chargeait du reste, qu'elles avaient vaincu une partie de la bande et que la bleue recevra les soins nécessaires.

La policière leur demanda ensuite une description de ce qui s'était passé. Elle se passa une main dans les cheveux, grimaça à cause de la poussière qui s'y était déposée, avant de commencer à parler.

« Mmm, on a réussit à les repérer se préparant à un combat illégale dans cette ruelle. Elle sortit son son iPok et indiqua à l'adulte le nom qu'elle avait noté. Euh, puis, nous nous sommes battu là. Son doigt indiqua la deuxième adresse. Se sentant mal à l'aise, elle décida de passer son tour. Enfin, je vais plutôt laisser la parole à ma collègue qui en sait plus. Je vais juste jeter un coup d’œil plus loin, par où celui-là voulait s'échapper. »
Elle pointa l'homme maîtrisé par les quatre autres officiers de police. Après un léger sourire, elle fila. Lorsqu'elle fut assez loin, elle soupira, soulagée. Pourquoi ? Elle ne savait pas vraiment.
Elle continua le chemin. Finalement, au bout d'une vingtaine de mètre, elle déboucha à l'extérieur, sur une plateforme en béton. La mer s'étendait devant elle. Elle respira un bon cou avant de jeter un regard vers le haut. Apparemment, elle se trouvait en bas d'une falaise.  À sa droite se trouvait un canot gonflable gris, équipé d'un moteur. Elle se pencha pour voir, une boîte métallique s'y trouvait. Elle se mit à quatre pattes pour le prendre. Cependant, ce dernier était fermé à clé. Elle poussa un soupire. Tant pis, elle l'apportera à la policière.

Portant la trouvaille, elle retourna sur le lieu des combats. La rouquine semblait être en train de conclure. Une fois qu'elle eut finit, Hope prit la parole à son tour.

« Je suis allée jeter un coup d’œil plus loin, où ça débouchait à la mer. Il y a avait un canot gonflable avec un moteur, et dedans se trouvait cette boîte. La fillette la tendit à l'adulte. Enfin, je sais pas si j'aurais dû la laisser là, désolée. »
Si ça se trouve, ça n'appartenait même pas au bandit. Mais elle n'y avait pas pensé plus. À qui d'autre cela pourrait être ?
Audrey fut évacuée. Elle purent l'accompagner. Hope sourit à Ruby.

Elles se trouvaient sur un bateau en compagnie de quelques officiers de police. La bleue avait les yeux fermées. Elle l'observa quelques minutes, puis reporta plutôt son attention à la mer. La main plongée dans l'eau, elle se concentra sur les sensations que les vagues lui procuraient.

[Fin du RP avec Hope]



_________________



Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   Mer 30 Avr - 17:07
Pouvait-on dire que cette mission était officiellement finie ? Après tout, le grand méchant était prisonnier sous une montagne de Rattata, n'ayant d'autres choix que de capituler sous peine de recevoir plusieurs attaques Morsure en guise de sanction. C'était une situation assez ironique d'un côté. Il avait apparemment l'habitude de fréquenter les égouts, et le voilà cerné par un Pokémon que l'on trouve assez souvent dans ces mêmes égouts. Le pauvre devait se sentir humilié, actuellement. Et c'était sans compter l'arrivée des autorités locales qui ont pu faire un portrait de lui dans cette situation un tantinet gênante. La rousse rigola de cette situation jusqu'à ce qu'on vienne lui adresser la parole.

Hope venait apparemment de dire tout ce qu'elle savait. Enfin, de façon résumée quoi. Mais pour un rapport, c'était bien suffisant non ? Quoique, mieux vaut prendre quelques précautions. C'est pour cela que la rousse prit une légère aspiration avant de prendre la parole. S'il fallait raconter en détails, autant le faire clairement et ne pas s'arrêter toutes les trois secondes par manque de préparation. Une fois prête, elle laissa tout simplement les mots sortir de sa bouche comme de l'eau sortant d'une fontaine.

– Certaines personnes de la ville en savent pas mal à ce sujet, vous devriez en interroger. C'est ce que j'ai fait pour ma part, et j'en ai appris pas mal, dont l'identité de ce type que vous voyez sous les Rattatas. Ensuite, on s'est rejoints en ville pour échanger nos informations. Hope était manquante mais nous envoya les coordonnées qu'elle a du vous donner d'ailleurs, et Audrey avait eût droit au plan des égouts et à quelques informations, tout ça en restant dans la ville. On s'est rendues à l'adresse donnée par Hope et on est tombé sur la bande, neutralisée et immobilisée sur place par la suite. Elle prit finalement une pause. C'était déjà beaucoup. Elle sourit ensuite à l'agent. J'estime d'ailleurs les frais qu'ils devront payer pour la dégradation de la ville à ... Bien trop élevés pour eux. Et enfin, le chef qui s'est enfuit jusqu'ici, on l'a poursuivit et neutralisé comme vous pouvez le voir. Et c'est tout, normalement !

Fiou ! Depuis quand avait-elle autant parlé d'un coup ? Certes, là, c'était pour la bonne cause. Mais la rousse se retrouvait désormais prise d'une soif pas possible. Dans cette situation, elle ne pensa cependant pas à boire, préférant rejoindre la blessée qui était vraiment en piteux état. La pauvre devra sûrement attendre quelques temps avant de pouvoir marcher. Puis elle fut évacuée, tant mieux. Elle bénéficiera  très probablement des soins requis en temps voulu. Soulagée, Ruby se releva alors qu'Hope revint, lui rendant occasionnellement son sourire, bien qu'encore un peu inquiète.

Le reste se déroula sans la moindre anicroche. L'évacuation avait pu se faire dans les meilleures conditions possibles, aussi bien pour la blessée que pour ses deux acolytes. Ce fut également une occasion de profiter du paysage maritime qui s'offrait à elles. Cette vaste étendue d'eau représentant l'inconnu, là où l'homme n'avait peut-être pas encore posé le pied. Ces perspectives d'avenir ne pouvaient qu'être annonciatrices d'un futur positif ...


HRP:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby   
[Mission] Chasse aux déloyaux Audrey / Hope / Ruby
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :