Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -50%
Casque Pro Gaming HyperX Cloud Alpha Noir et Rouge ...
Voir le deal
49.99 €

Ayako Shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t927-ayako-shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t936-ayako-shiroi-adulte
Région d'origine : Hoenn
Âge : 25 ans.
Niveau : 7
Jetons : 294
Points d'Expériences : 94
Hoenn
25 ans.
7
294
94
pokemon
Hoenn
25 ans.
7
294
94
Ayako Shiroi
est un Nouveau Membre
Ce soir allait être mon premier coup sur l’île Lansat… J’avais tout calculé, depuis mon arrivée ici. J’avais pris le temps de tout analyser, dans les moindres détails. Cet aquarium abritait de véritables trésors et deviendrait ma cible pour cette nuit. Les ténèbres tombaient doucement sur le village, laissant la lune dominer et éclairer les alentours. Mais pas assez pour me dévoiler. J’abordais ma combinaison noire et moulante. Elle me permettait de me hisser n’importe où avec aisance et souplesse que j’avais pu acquérir grâce à de nombreux entrainement. Je m’en remettais aussi facilement à mes Pokemon, faisant confiance à leurs capacités propres à chacun. Grâce à eux, je pouvais réussir certains coups mais aussi fuir quand il le fallait. Ils ne me quittaient pas… Je sentais chacune de leur présence en n’effleurant qu’au bout des doigts leur habitacle, leur Pokeball. Absol restait toujours avec moi, filant comme une ombre juste devant pour m’ouvrir la voie et faire attention aux alentours. Il était tard, on approchait de minuit.

Je connaissais le lieu, je l’avais déjà visité de nombreuses fois. Le long du bâtiment, j’appelais discrètement Momartik et lui confiais une mission qui lui était propre depuis quelque temps déjà. Avec un sourire, tout en chantonnant légèrement, elle traversait le mur en m’adressant un dernier regard taquin que je savais lui rendre. Ce Pokemon spectre était un atout majeur et permettait de mettre les caméras hors service en gelant l’objectif. Ainsi, aucune chance de m’identifier. Ouvrir la porte ne ferait que d’enclencher l’alarme de sécurité… La seule chance de pénétrer dans l’aquarium était d’y accéder par le sommet et pour cette tâche, Mygavolt serait mon alliée. Elle m’aidait à me hisser la haut en me tissant sa toile, me soulevant sans problème. Rin revenait à ce moment, me confirmant que tout était prêt à l’intérieur.

« Bon, à présent… Vous couvrez mes arrières. »

Je ne serais qu’avec Ikazu sur ce coup. Je soulevais la baie vitrée avec attention, mais celle-ci m’échappait des mains. Fichus gants… ! Une nouvelle paire que je n’avais encore jamais mis… La vitre tombait tout droit à l’intérieur de l’aquarium. Je m’exclamais, reculant d’un coup et demandant à l’araignée de se précipiter pour la rattraper avec sa toile… En vain, bien évidemment… La baie vitrée se brisait en mille morceaux dans un fracas impressionnant. L’alarme se déclenchait presque aussitôt. Je me frappais le front, pestant. Sanji me regardait, perplexe, ainsi que mes autres compagnons.

Je restais immobile quelques secondes jusqu’à ce que les sirènes de la police retentissent, me faisait percuter que j’étais dans le pétrin. Je me relevais brusquement, rappelant tous mes compagnons à l’exception de Sanji dans leur Pokeball. Je redescendais par les escaliers de secours dans la précipitation et atteignais le sol rapidement. Et je commençais à courir le plus vite, autant que mes jambes pouvaient me porter. Je devenais très vite essoufflée mais je ne pensais qu’à une chose : trouver une issue pour fuir sans risquer de se faire capturer. Je bifurquais dans une allée qui se retrouvait malheureusement être un cul de sac.

« Merde ! Kumo ! »

C’était au tour du Nostenfer d’entrer en jeu. Sauf qu’ils arrivaient bien plus vite que prévu, ayant juste le temps de m’accrocher à la chauve-souris qui n’avait pu décoller.
Seth Evans
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
17
Unys
18 ans
44
872
1205
pokemon
17
Unys
18 ans
44
872
1205
Seth Evans
est un Topdresseur Stratège
La fraîcheur nocturne. Une chose que Tyler n'avait que rarement le bonheur d'apprécier. Soit trop fatigué pour se balader dehors après son service, soit sur une affaire à ces heures-ci, d'or étaient ces instants passés au calme sous le clair de lune. Les boutiques fermaient leurs portes une à une. Les citoyens rentraient chez eux, aussi bien jeunes qu'âgés. Et le satellite naturel s'élevait davantage dans le ciel. Le village portuaire s'endormait, quittant son activité fourmillante pour un calme paresseux. Les lumières des habitations mouraient au fil du temps, ne laissant que les puissants et voraces lampadaires extérieurs à l'éclairage aussi vif qu'une attaque Lumi-Eclat.

Et malgré cette activité nocturne des plus paisibles, le flic se promenait un peu partout dans la ville, appréciant les dernières étincelles de vie du village. Chaque voix humaine était appréciable. Chaque cri de Pokémon était une douce symphonie résonnant à travers la sombre place. Chaque signe de vie était une chose bénéfique. Le grand homme savait les apprécier à leur juste valeur. En aucun cas il ne voulait voir sa balade interrompue, désormais. Et pourtant, ça arriva. Son téléphone sonna, brisant le douce silence précédemment bercé par les quelques bruits alentours.

Il fouilla la bonne poche, en sortit son portable et décrocha. Bien évidemment, une affaire. C'était l'alarme de l'aquarium. Inutile de s'y rendre, une équipe était déjà sur les lieux. Mieux valait quadriller la zone. Le coupable devait être parti des lieux de peur de se faire attraper. Aussitôt qu'il avait pensé à cela, Tyler attrapa deux de ses pokéballs. À l'intérieur, les Pokémons les plus adaptés pour la recherche sans pour autant faire du grabuge. Sonic et Tyran, bien que ce second était assez agressif avec les autres.

– Sonic, je compte sur toi pour t'occuper des recherches terrestres. Avec ta vitesse, tu ne devrais pas avoir de problème de temps, n'est-ce pas ? L'insecte hocha la tête, assurément persuadé de pouvoir accomplir la tâche qui lui avait été confiée. Et toi Tyran, envole toi et approprie-toi le ciel pour tes recherches. Avertis nous si tu trouves quelque chose de suspect. Et pour finir ... N'attaque personne ou je serais obligé de te garder dans ta pokéball. Compris ?

Le rapace ignora son dresseur. Ou il en fit mine, tout du moins. Puis il décolla, produisant une grande quantité d'air à son envol. Pendant ce temps, le Limaspeed disparut dans la pénombre, ne laissant aucune trace derrière lui. Voilà que le duo était parti pour des recherches. Le géant profita de leur absence pour allumer une cigarette et repartir en balade. Il croyait en ses compagnons. Il savait qu'à eux deux, ils allaient réussir.

Et les minutes passaient. Profitant au maximum de sa clope, un cri perçant brisa le silence nocturne. C'était Tyran. Il semblait avoir trouvé quelque chose. L'homme accéléra le pas. Bien que les autorités devaient être guidées par le rapace, mieux vaut ne laisser aucune chance au fugitif.

Tyler arriva sur les lieux, se mêlant d'abord à ses collègues en uniforme pour voir qui était derrière tout cela. Il ne comptait intervenir que si cela était nécessaire. Mais lorsqu'il aperçut le coupable – ou plutôt la, dans le cas présent – il s'avança, offrant un signe à ses comparses, comme quoi ils devaient prendre de recul. Jetant par la suite sa cigarette et l'écrasant, il en recracha la fumée toxique dans un soupir.

– Toi ? Si j'avais su, je t'aurais coffrée bien plus tôt.

Les autres agents de la loi ne devaient pas comprendre ce qu'il voulait dire par là. Mais ce n'était pas une nécessité, loin de là. Et il n'avait pas à s'expliquer, juste à arrêter cette demoiselle en fuite. Avec cette tenue et cette attitude coupable, elle n'était pas là pour que promener. La voilà même au bord de la fuite. Mais l'insecte débarqua aux côtés de son dresseur, bondissant par dessus la foule. Il avait dû être alerté par le cri du rapace. Celui-ci se trouvait même sur un des bâtiments, perché, à attendre l'occasion de déployer ses ailes.

– Joli Pokémon. Cependant, il ne devrait pas être plus rapide que celui qui se trouve là-haut. En tout cas, s'il te porte. S'il avait encore sa clope au bec, il l'aurait sans doute savourée en attendant la réaction de la voleuse. Les ouvertures lui étaient restreintes. C'est dommage que l'on se rencontre à nouveau dans ces circonstances. Je suis dans l'obligation de t'arrêter.

Pensant que la situation lui appartenait, il restait parfaitement confiant. Mais il semblerait que le Gueriaigle ait compris autre chose dans les propos de son dresseur. De ce fait, il quitta son perchoir pour fondre sur son rival volant. Tyler le regarda tomber avec un air quelque peu blasé.

– Assez ! Tyran ! ordonna-t-il au volatile. Ce dernier réussit à restreindre son action sauvage, ne perturbant que son opposant en le survolant de près. Mais quelle plaie cet oiseau. En quelques instants, il était déjà sur le point de faire des dégâts. C'est la raison pour laquelle il fut obligé de le rappeler avant qu'il ne s'énerve même contre son dresseur. Désolé pour ce petit interlude. Bref. La fuite n'arrangera en rien ton cas, tu le sais non ? Il s'approcha de la fugitive d'un pas lent, réduisant progressivement l'écart entre elle et lui. Vas-tu me suivre ?
Ayako Shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t927-ayako-shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t936-ayako-shiroi-adulte
Région d'origine : Hoenn
Âge : 25 ans.
Niveau : 7
Jetons : 294
Points d'Expériences : 94
Hoenn
25 ans.
7
294
94
pokemon
Hoenn
25 ans.
7
294
94
Ayako Shiroi
est un Nouveau Membre
Je fermais les yeux quelques instants et soupirais, restant prêt de mon compagnon volant avant de me retourner lentement et de constater que j’étais prise au piège. Décidément, ils avaient été bien plus rapides que je n’avais pu le prévoir… Sans le savoir d’avance, je me retrouvais nez à nez avec quelqu’un qui n’était pas si inconnu que cela. Je ne pouvais que sourire, ravie de le revoir dans de telles circonstances. Un flic, et il n’avait aucunement le style pour. Mon regard se posait sur l’aigle juste au-dessus de moi après qu’il l’ait évoqué. Rapide ? Cela m’étonnerait. Même avec mon poids, Kumo le dominait largement : ce n’était pas pour rien que mon choix s’était posé sur la chauve-souris et ses quatre ailes.

« Tu rigoles j’espère ? Parce que moi, je ne peux m’empêcher de m’esclaffer. Ton piaf ne vaut rien. »

Pour accompagner mes propos, je lui riais au nez ouvertement. Qu’il réfléchisse quelques minutes. S’il était véritablement intelligent, il devait savoir que Nostenfer était l’un des Pokemon volant les plus rapides. Mais trêve de réflexion, je n’étais pas là pour tenter l’expérience mais pour fuir. L’aigle fonçait droit vers Kumo qui ne se laissait pas décourager, s’éloignant de moi. Le flic ordonnait au même instant à son ami de s’arrêter, le rappelant directement dans sa Pokeball. Une cible en moins, une échappatoire possible. Quel idiot ne pouvais-je m’empêcher de penser. Sanji, à mes côtés depuis le début, montrait les crocs, prêt à bondir sur n’importe qui, du moment que je lui en donne l’ordre. Je croisais les bras, d’un air désinvolte, gardant ce sourire narquois aux lèvres. Rin était déjà en mission, l’ayant libérée discrètement dans mon dos, elle suait de ses capacités spectre pour se fondre dans la masse.

« Vraiment… ? Je te propose autre chose... »

Rin ne perdait pas une minute, sortant uniquement ses bras pour geler les pieds de tous les policiers dans la plus grande discrétion. Seul le froid pourrait attirer l’attention. Mais le temps de le sentir, elle pouvait terminer sa tâche, épargnant néanmoins celui qui s’était rapproché de moi.

« On dit que je suis comme le vent. Joueur et enjôleur… Sauf que je file toujours entre les doigts. Pourras-tu le contredire ? »

Je riais de plus belle, m’accrochant convenablement entre la tête et l’aile de ma chauve-souris qui ne perdait pas un instant pour décoller. Ses ailes nous propulsaient dans les airs, faisant soulever la poussière. Sanji avait regagné sa Pokeball à l’instant même où Nostener avait quitté le sol, tout comme Rin. Bien entendu, si cet homme n’avait pas été immobilisé, c’était pour lui laisser la chance de me capturer. Finalement, j’allais transformer cette course poursuite en un petit jeu.
Seth Evans
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
17
Unys
18 ans
44
872
1205
pokemon
17
Unys
18 ans
44
872
1205
Seth Evans
est un Topdresseur Stratège
Hautaine. Rien que dans sa manière d'agir, le flic remarqua aisément que cette demoiselle aimait se retrouver au dessus de tout, au point même de dicter elle-même les règles du jeu dans leur intégralité. Et bien que ce trait de caractère était assez mauvais, l'homme se sentait défié. Un défi qu'il ne pouvait refuser, non seulement parce qu'il en allait de son honneur, mais aussi parce qu'il devait s'assurer de mettre la belle derrière les barreaux jusqu'à ce qu'elle ait expié pour cette tentative de vol, mais aussi pour ses éventuels antécédents judiciaires non réglés. En bref, il se retrouvait avec du travail.

– Le vent, dis-tu ? J'aurais préféré t'arracher des ailes, mais soit. Qu'importe pour lui. Tant qu'il pouvait la priver de sa liberté, autant prendre un peu de bon temps. Il était rare que les bandits opposent une telle résistance, surtout ici où il n'y avait pas énormément de monde. Tyler offrit une signe de la main à ses collègues aux pieds gelés sans même les regarder. Il s'en alla en prononça simplement le nom d'un de ses compagnons. Sonic.

L'insecte avait tout compris. Il laissa la demoiselle décoller histoire de laisser au Nostenfer le temps de prendre de la vitesse. Lui aussi aimait ce genre de défi. On pouvait voir l'étincelle furieuse et indomptable brillant aux creux de ses yeux. Et lorsque le volatile nocturne fut à priori prêt, Sonic ne perdit pas une seconde de plus. Il bondit dans les airs, s'aidant de son attaque Sécrétion pour se balancer aux bâtiments et monter sur ces derniers. Dire qu'il n'a jamais vu Spider Man en action, il serait déçu. Lui qui croyait en cet instant s'être créé un style novateur ...

Voilà que le rapide s'était mis en tête de suivre le Nostenfer en gardant les pattes sur terre. Pourquoi pas ? Lui aussi avait parfaitement confiance en sa vitesse. Et pendant ce temps, son dresseur quitta le rue précédente et s'éloigna pour sortir à nouveau le Guériaigle. Ce dernier arborait son fameux air boudeur, ayant non seulement raté sa cible, mais se faisant également réprimander par le grand homme. Et comme à son habitude, l'oiseau évitait le moindre râle et ne mémorisait que ce qui l'intéressait, comme :

– M'enfin bref ... Apparemment, tu n'arriveras pas à la suivre. Essaye juste de surprendre son Pokémon avec une attaque Grimace pour lui faire perdre de la vitesse. Et rien que ça. Je n'ai pas envie qu'elle tombe de là-haut, tu as compris ?

L'oiseau poussa un râle semblable à une sorte de soupire. Finalement, ça ne lui plaisait pas énormément d'accomplir cette corvée. Mais il s'éleva dans les cieux, n'ayant d'autre choix que de s'exécuter sous peine de recevoir un autre sermon, ce qu'il ne voulait pas. Tyler se remit en route suite à cela, scrutant le ciel obscur à la recherche de la fugitive. Il aurait bien envoyé le Trioxhydre pour élargir le périmètre de recherche, mais ces deux là suffisaient. Qui plus est, Babawls allait très certainement provoquer une catastrophe accidentellement. Et Tyler n'était pas là pour se créer davantage de soucis avec l'état.

C'est en fixant le ciel qu'il trouva l'objet de ses convoitises, ou plutôt la femme. Il n'y avait pas à dire, un Nostenfer, c'était rapide. Mais malgré tout, Sonic réussissait à ne pas trop le perdre de vue malgré qu'il soit restreint de bondir d'habitats en habitats, visant le volatile avec des attaques Sécrétion. Et de l'autre côté, il avait pu apercevoir Tyran, se camouflant à plus basse altitude pour remonter devant sa cible et préparer son attaque. Et d'après la direction qu'elle prenait, l'homme avait également pu choisir quel chemin emprunter, là où ses deux chasseurs comptaient attirer la belle. C'était un coin plus calme, un peu plus désert. Seules quelques maisons se trouvaient aux alentours, avec des éclairages éteints. Puis il patienta, regardant les danses qui avaient lieu dans le ciel.


Ayako Shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t927-ayako-shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t936-ayako-shiroi-adulte
Région d'origine : Hoenn
Âge : 25 ans.
Niveau : 7
Jetons : 294
Points d'Expériences : 94
Hoenn
25 ans.
7
294
94
pokemon
Hoenn
25 ans.
7
294
94
Ayako Shiroi
est un Nouveau Membre
J’adorais ce contact sur mon visage, le vent frappant délicatement ma peau tout en entremêlant mes cheveux. Nostenfer prenait de plus en plus d’altitude et je prenais un malin plaisir à regarder cette silhouette masculine restée en bas. J’espérais vraiment qu’il prenne au mot mes paroles afin d’essayer de me capturer comme je l’avais conviée. L’obscurité se renfermait sur ce dernier et je me concentrais cette fois ci sur les alentours pour savoir où me diriger. Il allait certainement rappeler son aigle pour tenter de me rattraper. Je savais que ce « jeu » allait être amusant, et j’allais tout faire pour que cela soit le cas ! Je me cramponnais pour ne pas glisser et tomber dans le vide. Nostenfer battait rapidement ses ailes et filait là où je lui ordonnais. On s’éloignait petit à petit de la ville jusqu’à ce qu’une drôle de chose nous frôlait de peu.

« Qu’est-ce que… ?! »

La chauve-souris filait d’un coup sur le côté droit et je plongeais ma tête au creux de l’oreille de mon compagnon. On était pris pour cible. Je tournais vivement la tête et remarquais cette drôle de créature qui nous visait à coup de sécrétion. Cela avait son effet, on ralentissait considérablement. Voyant qu’il n’arrivait qu’à nous rattraper en zigzagant de bâtiment en bâtiment, je quémandais à Kumo de reprendre de l’altitude. C’était sans compter la présence de cet aigle qui surgissait de nulle part, effrayant Nostenfer qui reculait, poussant de grands coups d’ailes dans le sens opposé ce qui manquait de me faire chuter. Ca y est, l’adrénaline m’envahissait aussi rapidement que le venin d’un serpent ! Le jeu commençait vraiment. Je riais de plus belle, laissant éclater ma voix cristalline dans la nuit. Il n’était pas loin.

« On redescend. »

On n’avait pas tellement le choix de toute façon, Kumo était totalement déconcentré à cause de cette attaque grimace. Il avait déjà bien descendu avant même que je le lui demande. Je me laissais donc glisser le long de son corps, mes pieds touchant enfin la terre ferme. Nostenfer ne m’était plus d’aucune utilité et je le rappelais presque aussitôt dans sa Pokeball. Très bien… Maintenant, j’étais une proie facile. Néanmoins, il était clair que je ne m’avouais pas vaincu, prête à utiliser tous les moyens nécessaires pour m’en sortir. Des bruits de pas derrière mon dos attiraient mon attention. Je faisais volte-face, un sourire angélique sur le visage, faisant mine que tout allait pour le mieux pendant que je me recoiffais.

« Bien joué. Mais… Tu ne m’as toujours pas attrapée. »

A vrai dire, je savais pertinemment que j’étais déjà prisonnière. Enfin… Presque. Je m’approchais doucement vers mon compagnon de jeu du jour tout en gardant ce sourire. Ma démarche était assurée, comme à son habitude. Proche de lui, je m’avançais encore et encore jusqu’à ce que nos visages se frôlent, jusqu’à ce que nos corps se touchent. Aller… Je sais que tu ne pourrais pas me résister très longtemps.
Seth Evans
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
17
Unys
18 ans
44
872
1205
pokemon
17
Unys
18 ans
44
872
1205
Seth Evans
est un Topdresseur Stratège
La stratégie, bien que qualifiée de pacifique, avait eu son petit effet. La chauve-souris de la demoiselle semblait assez ralentie jusqu'à se retrouver obligée d'atterrir, comme prévu. Mais la suite des événements, quant à elle, ne semblait pas encore préméditée par le flic. La clope au bec, il se contenta de regarder la fugitive atterrir. Une fois à terre, ses chances de fuite s'en retrouvaient considérablement réduites, de quoi ravir l'homme qui fut mis au défi de l'attraper. Pourtant, malgré ce désavantage, la belle continuait de se pavaner elle et sa liberté. Pourtant, elle ne semblait pas si inconsciente que ça. Dans le cas contraire, elle n'aurait très certainement rien tenté.

Puis elle s'approcha. Tyler profita d'une dernière dose de fumée avant de jeter sa cigarette au sol et de l'écraser. L'écart se réduit progressivement. Il sortit ses mains de ses poches afin d'être prêt à contrer un éventuel coup fourbe. Avec quelqu'un de ce genre là, mieux vaut rester prudent. Mais l'écart fut désormais moindre. Même la notion de proximité n'était plus. Et dire que la jeune avait recours à ce genre de stratagème. Mais son charme n'étant pas des moindres, il était bien plus prudent de ne pas rentrer dans son jeu malgré tout ce qu'elle pourrait éventuellement faire. Mais comme tout mâle qui se respecte, le grand avait bien les hormones qui travaillaient à certains moments.

– Écarte-toi, lui ordonna-t-il. Il fallait bien qu'il s'en sorte avant qu'un retour arrière soit totalement impossible. Elle est une voleuse. Il ne devait pas se laisser avoir par ce petit tour, ou bien l'attraper sera bien plus dur que prévu. Il la regarda donc dans les yeux, restant totalement indifférent à l'extérieur, mais pas à l'intérieur. Après tout, comment le rester face à une telle beauté ? C'est une tâche bien ardue, oui. Mais son devoir devait passer avant toute autre chose. D'abord tu veux jouer, puis tu te rapproches. Je ne tomberai pas dans le piège.

Le grand prit sa raison à deux mains. Oui, sa raison. Il étrangla ses envies et en écarta la source à l'aide son avant-bras droit dont il disposa la coude près d'une épaule de la demoiselle et sa main sur l'autre. Oui, c'était la solution la plus sage. Tyler se devait de garder la tête sur les épaules, ce n'était pas le moment de ressentir une attirance quelconque pour cette femme. Bien heureusement, sa carrure l'avait aidé dans sa tâche. S'il avait été plus frêle, il serait sans aucun doute encore retenu par cette demoiselle. Restant à distance, il établit alors les bases bien qu'elles soient en partie fausses.

– Ne perds pas ton temps, je ne suis pas intéressé. Je ne sais pas combien tu en as berné avec tes charmes, mais je ne serai pas le suivant. C'était maintenant ou jamais, le bon instant pour agir, pour la capturer et la mettre hors d'état de nuire. N'ayant cependant rien prévu pour cela, il fallait faire à mains nues. Et sans la frapper, qui plus est. Hors la loi ou pas, jamais il ne s'abaissera à la frapper pour un tel motif. Tyler soupira et attrapa un des bras de la demoiselle. Il la tourna dos à lui, avec une certaine douceur cependant, et colla son poignet à son dos. Malgré la prise qu'il exerçait, il fit en sorte de ne pas lui tordre le bras. C'était rare. En temps normal, il n'aurait pas hésité à se montrer un peu plus brut. Pour finir, il la rapprocha rapidement et se servit de son dernier bras pour encercler la taille de la demoiselle. Pour une fois, il comptait jouer avant d'en finir. Tu voulais que je t'attrape ? Te voilà servie.

Il soupira une seconde fois et la relâcha, se reculant par la suite. Il la regarda de haut en bas, alors que l'envie de consumer une autre clope lui venait. Mais il s'en abstint. Qui sait ? Peut-être que cette jeune femme avait quelques pulsions pyromane et voudra profiter d'un simple briquet pour y subvenir. Soit. Suite à quoi l'agent ne put s'empêcher, encore une fois, de prendre un air moralisateur avec cette demoiselle malgré qu'il manque de peu d'être pris au jeu.

– Tu es un cas désespéré, tu sais ? C'est pas parce que t'es assez sexy que tu dois en profiter. Si tu veux que les gens aient une mauvaise image de toi en plus du fait d'être une voleuse, c'est ton problème. Il lui laissa libre-arbitre pour imaginer ce qu'il voulait dire par-là, histoire de la faire cogiter et de la provoquer un peu par la même occasion. Dans cette situation, il savait très bien qu'il conservait un avantage tant qu'il réussissait à garder ses distances avec elle, pour ne pas succomber. Autant en profiter, et peut-être même jusqu'à la mettre hors d'elle.
Ayako Shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t927-ayako-shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t936-ayako-shiroi-adulte
Région d'origine : Hoenn
Âge : 25 ans.
Niveau : 7
Jetons : 294
Points d'Expériences : 94
Hoenn
25 ans.
7
294
94
pokemon
Hoenn
25 ans.
7
294
94
Ayako Shiroi
est un Nouveau Membre
Sa première réponse ? Un ordre me dictant de m’éloigner de lui. Mon sourire s’élargissait et je ne m’arrêtais pas pour autant. Comme si cela allait être assez pour me stopper… Mon regard était plongé dans le sien et je ne le quittais pas une seule seconde. J’avais une idée bien précise en tête et je comptais la réaliser. Le meilleur moyen était de le charmer. Plus d’une fois, ce stratagème avait fonctionné et je ne voyais pas pourquoi avec lui, ça ne fonctionnerait pas. D’autant plus, il était jeune, sûrement dans la même tranche d’âge que moi et j’avais tout pour plaire. Autant dire que je mettais toujours la balle de mon côté, ne laissant aucun répit à mon adversaire. J’attendais une quelconque réaction. Il se contentait juste de rester de marbre, tentant plusieurs fois de m’éloigner jusqu’à ce qu’il me pousse pour établir une nouvelle distance. Je ne bronchais pas et n’essayais même pas de forcer car je savais que j’allais me faire du mal. Je me contentais de faire la moue, comme une gamine de 10 ans à qui on venait de refuser quelque chose. En plus, il disait que cela lui faisait aucun effet.

« Menteur … ! » ne pouvais-je m’empêcher de lui dire, forçant légèrement pour revenir contre lui tout en gardant ce sourire.

Sans m’y attendre, voilà que la situation changeait. Je me retrouvais emprisonnée par le biais d’une technique bien connue des flics. L’un de mes bras était dans mon dos et dans l’impossibilité de se mouvoir au risque de me le tordre. Il était maintenant derrière moi, en total dominant. Sur le coup, je pensais que j’étais faite et qu’il allait me passer les menottes… Je soupirais et fermais les yeux lentement tout en penchant la tête en avant, mécontente de s’être faire pris aussi facilement. Tant pis, ce serait pour une prochaine fois. Je ne pouvais plus rien tenter et ricanais légèrement quand il déclarait m’avoir attrapée.

« Je ne pensais pas que ce serait de cette façon. »

Je laissais planer le doute et donc le gros sous-entendu que je faisais allusion. Malgré tout, quelque chose ne collait pas. Je repensais à cette technique qu’il avait réalisée avec une douceur peu commode. Puis, très vite, je me retrouvais libérée. Je ne comprenais plus rien… Je m’éloignais d’un coup, sur mes gardes, et lui refaisait fasse en massant mon poignet. Moi, un cas désespéré ? Je mordais ma lèvre inférieure de rage afin de la contenir. Il ne connaissait rien de moi, de mon passé. Comment pouvait-il se permettre de juger ? Mon visage se transformait, mon regard devenait plus dur et ma main se crispait. Comme si j’avais le choix …

« Tout fait partie d’un jeu. » me contentais-je de répondre. « Un jeu stupide auquel je dicte mes règles. »

D’une certaine manière, c’est de cette façon que je me consolais. Tombée dans le vol depuis des années, je n’avais jamais su refaire surface. Et puis, l’appât du gain était comme une drogue. C’était sans compter mes employeurs qui, maintenant, avaient une certaine propriété sur moi. Je risquais gros en m’arrêtant. J’humidifiais mes lèvres. Piquée au vif, je préférais détourner le regard. Ce changement de comportement ne pouvait lui mettre que la puce à l’oreille mais je n’arrivais pas à me contrôler. Cette esquive ne durait quelques minutes. J’osais finalement revenir vers lui.

« Alors quoi … ? Tu dis me trouver sexy et tu n’en profites pas. Je suis une voleuse et tu ne m’arrêtes pas. Qu’est-ce qui cloche chez toi ? »


Seth Evans
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
17
Unys
18 ans
44
872
1205
pokemon
17
Unys
18 ans
44
872
1205
Seth Evans
est un Topdresseur Stratège
Que de contestations. Et bien que la belle avait raison, jamais le grand ne l'avouera. Malgré son intégration à ce "jeu", il n'allait pas pour autant s'en aller en tant que perdant. C'était une des raisons pour lesquelles il ne devait pas succomber au manège de cette demoiselle, d'autant plus que ce n'était très certainement que de la comédie pour s'en sortir. Tyler en avait vu des cas dans sa vie, mais ce fut la première fois que quelqu'un tentait de corrompre son jugement de cette façon. La pauvre ne faisait qu'aggraver sa peine, ainsi. Mais si elle était persuadée de s'en sortir de cette manière, alors le flic ne pourra rien y faire.

Mais à un moment, elle sembla plus "raide" que d'habitude, comme quand on dit quelque chose qu'il ne faut pas. En bon humain qu'il était, Tyler remarqua bien évidemment le fait qu'il ait tiré sur une corde assez sensible, ce n'était pas la peine de continuer. Flic certes, mais pas tyran. Ce brusque changement de réaction eût cependant le mérite d'attirer son attention, assez pour qu'il y pense un bon moment. Ce délai laissa le temps à la belle de reprendre à priori ses esprits. Elle se rapprocha donc à nouveau, comme si qu'elle tentait de reprendre l'ascendant. Non, se dit Tyler, il ne fallait qu'elle s'approche à nouveau. Son corps avait de quoi rendre fou. Tenir ses distances était le meilleur moyen de rester maître de ses esprits.

Ni une ni deux, l'homme plaça son avant-bras de la même façon qu'auparavant et poussa la joueuse jusqu'à un modeste tronc capable de la retenir. Elle avait cependant moyen de s'en sortir, l'agent ne forçait pas. Il poussa juste assez fort pour pouvoir se déplacer. Se redressant par la suite de tout son long, il profita de sa grande taille pour avoir l'ascendant physique. Sa prochaine étape était le moral. Et pour cela, il exerça une légère pression sur les épaules de la jeune femme. Son visage se rapprocha de l'autre mais s'esquiva au dernier moment. Il la narguait.

– Ce n'est pas toi qui est censée poser les questions, ici. Mais si tu veux des réponses, je t'invite à inaugurer ce "jeu" en répondant à mes questions. Il lui laissa ensuite le temps de réfléchir, bien que dans cette situation, l'attente ne devait pas être des plus agréables. Bien conscient de cela, il s'écarta et la laissa reprendre ses aises physiques si elle le souhaitait. Il soupira et se noya dans le regard de la femme, d'un air cependant nonchalant. Première question : pourquoi voles-tu ? Je n'ignore pas le fait que de tomber sur le pactole est quelque chose d'envoûtant mais il doit bien y avoir une autre raison. À moins que tu ne voles que pour ça, auquel cas je te verrai désormais comme une fille jouant avec le feu.

Il haussa les épaules et rangea ses mains dans les poches de son jean malgré la "menace" pesante. En réalité, il l'incitait même à venir, de façon cependant implicite. À moins de n'être qu'une simple voleuse uniquement obnubilée par l'argent, la demoiselle devait très certainement cacher quelques secrets assez pesants. Et là, c'était le côté plutôt protecteur de Tyler qui agissait. Qu'importe ce qu'elle fera, il réagira en conséquences. Mais des lourds secrets ne pouvait laisser indifférent notre homme bien qu'à l'extérieur, il avait l'air toujours aussi froid.

– Bon ... Tu veux ta réponse, oui ou non ? Sois honnête et j'en ferai de même. Et si tu t'inquiètes, rien ne sera noté dans ton casier judiciaire. Pas ce qui sera dit ici, en tous cas. Mais bon. Je suppose que tu ne vas pas faire confiance à quelqu'un qui est un peu ton opposé professionnel, n'est-ce pas ? Il haussa une nouvelle fois les épaules et s'avança vers la jeune femme. Peut-être allait-elle répondre, qui sait ? Mais pour une fois, Tyler avait envie de prendre certains risques. Tu n'en seras que récompensée. Sur une telle île, ce genre d'incident peut être vite oublié comme gravé à jamais dans les mémoires. Bref, autant aller droit au but : accepte de me dire tout ce que je veux savoir et je prétexterai à ton évasion, pour cette fois. C'est toujours mieux d'avoir un tel plan de secours, n'est-ce pas Miss Je-Drague-Pour-M'en-Sortir ?
Ayako Shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t927-ayako-shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t936-ayako-shiroi-adulte
Région d'origine : Hoenn
Âge : 25 ans.
Niveau : 7
Jetons : 294
Points d'Expériences : 94
Hoenn
25 ans.
7
294
94
pokemon
Hoenn
25 ans.
7
294
94
Ayako Shiroi
est un Nouveau Membre
Encore et toujours sur la défensive. Il ne voulait vraiment pas que je l’approche, replaçant son bras devant lui. C’était une attitude assez étrange, comme s’il instaurait cette distance uniquement pour me résister. Je m’immobilisais donc, arquant un sourcil et n’omettait aucune résistance lorsqu’il me plaquait contre le tronc de l’arbre. Il faisait une fois de plus son dominant et cela n’avait pour effet que de me faire frissonner. Lui aussi jouait au jeu, sans même s’en rendre compte… Ou alors, il poussait le vice exprès et je ne pouvais plus en douter lorsqu’il faisait exprès d’avancer son visage pour ensuite fuir. D’accord… Là, c’était clairement un appel et je l’avais clairement entendu. Néanmoins, je ne laissais rien transparaitre dans mes émotions, mon sourire s’était effacé m’empêchant de le faire réapparaitre. Ainsi, c’était lui qui voulait poser des questions. Soit, c’est le flic après tout… Je haussais les épaules, ne lâchant pas une seule seconde son regard tandis qu’il me libérait. Je restais dos contre le tronc de l’arbre sans bouger et tiquais à cette première question typique. Apparemment, si moi je voulais des réponses, je devais lui en fournir.

« Je vole par... obligation. »

C’était vrai mais cela ne donnait pas assez de détails pour qu’il pose directement sa conclusion. Il fermait juste la porte à quelques pistes, confirmant certaines. Je n’étais pas là pour tout lui dévoiler, juste pour le mettre sur le chemin. Et puis, ce n’était pas ma nature de me dévoiler aussi facilement. Il prenait à son tour ses aises, effaçant la garde qu’il s’était imposé. Je n’avais pas négligé ses mains dans ses poches et je pensais pouvoir en tirer une satisfaction. Il jouait à présent les protecteurs et je n’en croyais pas un traitre mot. Il était fier d’être flic et il n’allait pas tâcher sa si belle réputation. Pourtant, quelque chose en lui me donnait envie de le croire. J’abaissais les yeux, déconcentrée et perdue. Je réfléchissais le plus vite possible afin de prendre une décision de taille. J’étais quelqu’un de rusée, il était clair que je n’allais pas me confier avec autant de facilité… Cet homme devait encore apprendre à me connaître. Mais j’appréciais la sympathie qu’il montrait à mon égard. A moins qu’il tentait de me duper. On était sûr de rien…

« Je préfère retenter ma chance. »

Sans crier gare, je me saisissais du col du jeune homme avec force. Eh oui, une jeune fille aussi frêle que moi pouvait posséder une telle force, surtout que celle-ci était combinée à la surprise engendrée par ce mouvement brusque. Je le rapprochais violement de moi et le faisais pivoter pour que notre position se retrouve inversée. Qu'il n'aille pas croire que j'usais de mes charmes sur n'importe quel homme... La plupart du tant, eux aussi m'attirais physiquement. Le plaquant contre ce tronc de l’arbre, mon regard planté dans ses iris jaunes, je l’embrassais juste aussitôt.


Seth Evans
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
17
Unys
18 ans
44
872
1205
pokemon
17
Unys
18 ans
44
872
1205
Seth Evans
est un Topdresseur Stratège
Un marché proposé. Un marché des plus équitables, qui plus est. Elle ne pouvait qu'accepter, il y avait bien trop d'avantages qui allaient lui être offerts en échange de quelques réponses. Mais pourtant, la seule qu'elle avait donné restait assez vague. Par obligation. Qu'est-ce que cela pouvait bien dire ? Tyler y médita. Peut-être qu'elle se retrouvait sous contrat, sous dette, ou quelque chose du genre. Mais pour qu'une quelconque personne force quelqu'un à voler pour son compte, cela devait être une personne des plus sombres. Mais d'un côté, cela rappelait au flic son enfance, quand on lui avait proposé d'aller voler le musée de Charbourg en échange d'un avenir "radieux" dans la Team Galaxie. Et bien au contraire, ce fut une occasion pour lui de s'enfuir. Mais s'il avait commencé à voler, comme cette demoiselle, peut-être qu'il serait actuellement dans le même cas qu'elle. Voilà une des raisons le poussant à être assez compréhensif.

Trêve de réflexion. L'attention était requise face à ce genre de personne. Mais plus le temps passait et plus l'agent commençait à douter de son marché, comme si que la belle n'allait pas l'accepter. Et cette inquiétude ne fut que confirmée lorsqu'elle agit à son tour. Retenter sa chance ? Qu'est-ce qu'elle voulait bien dire par là ? Ce fut une interrogation qui ne demanda pas grande réflexion puisque la voleuse y répondit peu de temps après par des actes. Les positions s'inversèrent. Sous la surprise, l'homme s'était laissé entraîner par la belle. Le voilà à son tour dos au tronc d'arbre. Puis un court échange de regard avant que l'écart soit cette fois-ci réduit à néant dans un tendre baiser.

Piégé. Le voilà prisonnier des lèvres de la jeune femme. Bien que cet acte était prévisible de la part d'une telle personne, le cœur de l'homme en rata plusieurs battements. Il déglutit, ce qui entraîna un mouvement de langue pouvant prêter à confusion dans une telle scène. Mais ses mains se posèrent malgré tout sur les hanches de la belle. Il ferma ensuite les yeux et décida d'en profiter. Mais après qu'elle instant, il écarta la demoiselle à nouveau, soupirant par la suite.

– Juste un petit emportement. Ne te méprends pas.

Mensonge, bien évidemment. Il avait été tenté. Il n'a que fait que répondre à ses envies. Mais bien sûr, l'homme avait bien trop de fierté pour l'avouer, malgré que l'évidence était des plus flagrantes. Il ne faisait que s'enfoncer, de tomber dans le piège de cette voleuse. Il avait beau se raisonner par diverses pensées logiques, ça devenait vraiment ardu de résister. Il faut dire que le charme de la brigande n'aidait en rien. Elle possédait vraiment l corps idéal, celui que les femmes jalousent et que les hommes désirent.

– T'es vraiment gonflée, tu sais ? D'autant plus que je ne dois pas être le premier, loin de là.
Ayako Shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t927-ayako-shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t936-ayako-shiroi-adulte
Région d'origine : Hoenn
Âge : 25 ans.
Niveau : 7
Jetons : 294
Points d'Expériences : 94
Hoenn
25 ans.
7
294
94
pokemon
Hoenn
25 ans.
7
294
94
Ayako Shiroi
est un Nouveau Membre
Ma réponse lui convenait puisqu’il ne revenait pas dessus. Du moins… Pour le moment. Il pouvait donc l’interpréter comme il le désirait. Après tout, je ne lui avais pas donné les détails pour cette raison. Je n’avais qu’un seul but en tête et j’étais prête à tout pour le réaliser. Je laissais de nouveau échapper des propos qui laissaient à réfléchir et je profitais de cet instant pour inverser nos positions. Il serait à moi, l’espace peut-être que quelques secondes mais juste assez pour lui prouver que j’étais prête à tout pour obtenir ce que je désirais. Je m’attendais principalement à ce qu’il me repousse au moment même où nos lèvres allaient rentrer au contact. Après tout, il n’avait cessé d’être sur la défensive… Chose surprenante, il ne se débattait pas de suite, allant même à poursuivre cet échange qui me faisait frissonner de plaisir. Je ne pouvais donc être que satisfaite, enchainant de plus belle jusqu’à ce qu’il interrompe le baiser en me poussant par la taille. Je m’éloignais donc de lui à regret, une moue enfantine sur le visage.

« Gonflée n’est pas le mot approprié. Je dirais plutôt que je suis délurée voir même provocante. La séduction est un atout majeur. »

Suite à mon intervention, j’humidifiais mes lèvres pour retrouver son odeur afin d’appuyer mes propos et rester dans la provocation. Néanmoins, je m’éloignais ensuite de lui, lui tournant le dos. Quelques pas en avant, j’hésitais sur la suite des évènements. Fuir, il m’en empêcherait… Et puis, je ne voulais pas non plus le planter ici bien que c’est ce que j’aurais fait habituellement… Non, j’avais envie de continuer à m’amuser. Le jeu était certes dangereux mais il me plaisait et je ne voulais plus m’arrêter. C’était un vice incroyablement délicieux.

« Premier ou non, peu importe… L’essentiel est de savoir que j’ai du gout dans les choix de mes partenaires. A moins que cela ait une importance pour toi de ne pas être…  le premier ? »

Je me détournais légèrement, juste pour jeter un coup d’œil au jeune policier inconnu. Un sourire malicieux dessinait mon visage : je me moquais de lui.
Seth Evans
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
17
Unys
18 ans
44
872
1205
pokemon
17
Unys
18 ans
44
872
1205
Seth Evans
est un Topdresseur Stratège
Une fois le contact rompu, elle s'éloigna. Tyler restait sur ses gardes afin de parer à une éventuelle tentative de fuite. Après tout, personne ne devait avoir oublié son rôle. Le chasseur et la chassée, c'était aussi simple que ça. Pourtant, l'homme ne saurait dire pourquoi, mais la "proie" semblait apprécier voire même profiter un peu de son rôle. Considérait-elle vraiment tout cela comme un jeu ? Quelle inconscience. Ça ressemblait plus à un pari risqué entre deux jeunes gens insouciants qu'à autre chose.

Une grimace, une simple grimace enfantine. Bien qu'elle prenait un air plus mignon ainsi, la femme restait fatale, au fond. Et il faut dire qu'elle n'hésitait pas à insister sur ses compétences, vantant son aptitude à la séduction. Elle n'avait pas tort, mais prenait tout de même la grosse tête. Tyler soupira à l'entente de ces mots et se redressa de tout son long lorsqu'elle s'éloigna à nouveau. Peut-être essayait-elle de s'enfuir mais de façon plus subtile. Peut-être même que son petit jeu n'était qu'une façade depuis le début. Non. Ça, c'était une quasi-certitude.

– Les personnes comme toi, je les désigne généralement par un terme que beaucoup n'apprécient pas.

Il la regarda défiler et s'éloignant progressivement. Lorsqu'elle mit une certaine distance, l'homme se décida à avancer pour la réduire, ne se gênant cependant pas pour poser régulièrement mais furtivement ses yeux sur la silhouette féline de la belle. Son regard remonta subitement lorsque la voleuse se retourna, même si ce n'était que légèrement. Ce sourire en plus de la dernière remarque qu'elle avait faite, il n'y avait pas de doute. Elle était encore en train de s'amuser, mais en se moquant cette fois-ci.

– Dans le choix de tes partenaires, dis-tu ? Donc tu me considères déjà comme acquis ? Gonflée, c'est bien ce que je disais. Et encore, tu l'es peut-être même plus. Il marque une courte pause au milieu de sa réplique et soupira. Sa main gauche passa rapidement dans ses cheveux tandis qu'il fit mine de réfléchir, comme si que le problème qui lui était posé se révélait être des plus ardus. Il reprit après quelques instants. Une importance ? Je ne dirai pas ça de cette façon. Mais rien qu'avec le peu que je sache sur toi, je peux déjà supposer que je suis très loin d'être le premier. J'estimerai ton palmarès à ... Cinquante, peut-être ? Si ce n'est pas plus bien sûr.

Bien que ce retour de flamme revenait à avouer qu'elle en faisait tomber plus d'un, c'était aussi une façon de répondre à sa provocation par une autre. Autant renvoyer la balle lorsqu'on vous l'envoie, n'est-ce pas ? Suite à cette dernière réponse, il s'avança davantage, réduisant presque à rien l'écart entre lui et la demoiselle. Ses bras encerclèrent la taille de la chapardeuse tandis qu'il posait son menton sur le sommet du crâne de la belle, profitant de sa carrure pour restreindre ses mouvements. Et bien que ça ressemblait plus à une étreinte qu'à autre chose, son but était avant tout de l'empêcher de s'éloigner davantage. Enfin, l'un de ses buts, en tous cas.

– Raté. Tu ne pourras plus m'échapper.
Ayako Shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t927-ayako-shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t936-ayako-shiroi-adulte
Région d'origine : Hoenn
Âge : 25 ans.
Niveau : 7
Jetons : 294
Points d'Expériences : 94
Hoenn
25 ans.
7
294
94
pokemon
Hoenn
25 ans.
7
294
94
Ayako Shiroi
est un Nouveau Membre
Je m’éloignais encore un petit peu mais ralentissais bien vite pour ne pas l’agrandir encore cet écart. Sa remarque me déplaisait et je savais très bien à quoi il voulait faire allusion par ce terme. Dommage, il ne comprenait pas que ce n’était pas exactement la même chose Ce n’était pas question d’argent, c’était une question de plaisir pour obtenir son dû. Je m’arrêtais donc pour le regarder et constater qu’il s’était rapproché de moi, quittant son appui qu’était le tronc de l’arbre. Il ne voulait pas me perdre de vue et ça se comprenait. De toute manière, il n’avait aucune crainte à avoir puisque je ne comptais pas fuir pour le moment. J’étais encore là pour le tester, le provoquer et le pousser à ses limites qu’il essayait vainement de se fixer. Le piège se resserrait sur lui et il ne s’en rendait même pas compte ce qui ne faisait que de m’amuser davantage. Oui, il était acquis… Ou du moins, presque. Ce n’était qu’une question de temps… Bien qu’il prenait un air agacé, je l’écoutais sans rien dire, restant dans la même position, l’oreille tendue vers lui. Je ne pouvais m’empêcher de rire lorsqu’il évoquait ce palmarès.

« Si, forcément que ça a une importance vu que tu n’arrêtes pas d’en parler… Qu’est-ce que cela peut te faire de connaître le nombre de mes conquêtes ? »

Il était idiot d’insister car il ne faisait que de s’enfoncer. Je croyais certaines choses, comme celle de savoir qu’il s’inquiétait de connaître mes proies. Il se pouvait que je me trompe mais il n’arrangeait pas les choses en se comportant ainsi. De plus, cela commençait à m’énerver… La discussion dérivait sur le fait que l’on pouvait me considérer comme un objet, je savais que c’était indéniable et que beaucoup de personne le pensais. En faisait-il partie ? Il en avait le droit mais il descendrait bien bas dans mon estime. Les personnes ne pouvaient pas toutes être intelligentes après tout … Tout le monde ne pouvait comprendre ce type de stratagème. Je baissais la tête et fixais le sol tout en gardant le silence. Je n’avais rien à répliquer de plus pour le moment, bien trop déçue. Le silence reprenait sa place bien que je l’entendais se mouvoir dans mon dos. Trop éprise dans ma réflexion, je n’avais même pas fait attention à cette avancée soudaine, lui permettant alors de me « capturer ».

« … ? »

Il se collait à moi, dans mon dos et m’encerclait de ses grands bras. Son menton se posait ensuite sur ma tête… Je soupirais légèrement et levais les yeux vers le ciel. Je devais interpréter ce comportement comment maintenant ? D’un point de vue extérieur, je savais que l’image que l’on donnait n’était pas du tout une scène d’arrestation. J’étais tendue, mon cœur battant de nouveau follement dans ma poitrine. Restant droite comme un I, la position n’était pas des plus confortable… Cela ne durait que quelques secondes avant que je me détende enfin, m’appuyant à mon aise contre lui ce qui ne faisait que de rapprocher nos corps. Finalement, j’étais bien ici bien que je doutais sur la suite des évènements. Il était clair que dans cette position, je ne pouvais pas lui échapper. Sa carrure était bien trop impressionnante et je ne pouvais la contester. Certes, je savais me battre mais cette position n’arrangeait en rien les moyens pour me défendre. Je réfléchissais un instant, me disant que je pouvais toujours lui écraser le pied pour le faire relâcher un peu son emprise et donc lui échapper. Mais dès que je commençais à bouger, il serrait encore plus l’étreinte. Très bien. La paume de mes mains rejoignait le dos des siennes. Je forçais mes doigts à s’entremêler aux siens et le conviais à descendre jusqu’à mes hanches, m’arrêtant au bon moment. Je laissais glisser ma tête en arrière, sur le côté pour que le haut de ma tête se retrouve contre sa joue.

« Une capture étrange pour un flic, non… ? Avoues que tu en profites un peu. »
Seth Evans
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
17
Unys
18 ans
44
872
1205
pokemon
17
Unys
18 ans
44
872
1205
Seth Evans
est un Topdresseur Stratège
Question pertinente qui demandait une réponse claire et précise. Il lui fallut cependant un certain temps de réflexion. Lui même ne savait pas exactement pourquoi il agissait de cette manière. Avant de répondre à cette très chère demoiselle, il devait d'abord se répondre à lui-même. Mais le fait d'être forcé à plonger dans cette méditation intérieure lui déplut, surtout qu'il devait continuer à garder un œil sur la femme lui faisant face. Ses soupçons vis-à-vis de sa fuite ne s'étaient toujours pas dissipés. Il fallait rester sur le qui-vive, ce qui diminuait déjà les efforts de réflexion de l'agent. Mais plus il restait en compagnie de la donzelle, plus ses pensées s'embrumaient, de quoi le perturber encore plus. Peut-être même qu'il en devenait incohérent dans ses propos.

– En réalité, rien. Mis à part le fait que je me sens mal pour ces pauvres gars que t'as laissé. À moins que tu ne les vois régulièrement, ces cinquante ? Mais qu'importe. Rien qu'avec l'une de ces idées en tête, ça ne m'enchante pas d'être le suivant, tu vois ?

Malgré tout, la voleuse joua le jeu suite à la capture. Pourquoi ne l'aurait-elle pas fait ? Après tout, elle semblait être quelqu'un de persistant. Mais à force d'insister, peut-être bien qu'elle atteindra son objectif, qui sait ? Ce ne sera cependant pas sans efforts. Toujours en train de lui poser des bâtons dans les roues malgré la situation, Tyler s'esquiva de la dernière question, la contrant par le même argument qu'auparavant.

– C'est à moi de poser les questions, désormais. Nom, prénom, âge, profession ? En bref, tout ce qui me sera utile pour ton futur casier ou bien l'embellissement de celui-ci s'il existe déjà. Ses yeux se déplacèrent en coin pour avoir une vue plongeante sur la demoiselle. De cet angle là aussi, il pouvait profiter des formes de la captive. Une délicieuse vue, il fallait l'avouer. Mais trêve de fourberies, il la regarda plutôt elle, dans les yeux, bien qu'ayant cependant une difficulté à le faire à cause de la position actuelle. Ne compte même pas pouvoir embrasser à nouveau la liberté si tu ne me réponds pas.

Après ces mots, il s'accroupit jusqu'à perdre une bonne vingtaine de centimètres. Un de ses bras passa derrière les genoux de la demoiselle tandis que l'autre servit d'appui au dos de la belle. Se redressant ensuite de tout son long, il la porta comme on avait l'habitude de le voir dans les films, comme une princesse. Chose aisée puisqu'elle n'était pas particulièrement lourde, mais surtout que le flic est loin d'être taillé comme une allumette. Il s'avança ensuite, s'éloignant un peu plus de la ville. Il lui posa finalement un dernière problème.

– Tu as le choix entre coopérer ou non. Mes actes dépendront de ta réponse. En échange de ta liberté, je souhaiterai avoir des informations fondées pour serrer ceux qui "t'embauchent", ou ceux avec qui tu travailles. Qu'importe.
Ayako Shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t927-ayako-shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t936-ayako-shiroi-adulte
Région d'origine : Hoenn
Âge : 25 ans.
Niveau : 7
Jetons : 294
Points d'Expériences : 94
Hoenn
25 ans.
7
294
94
pokemon
Hoenn
25 ans.
7
294
94
Ayako Shiroi
est un Nouveau Membre
« Autant dire les choses en face ! En réalité, tu es… Jaloux. »

Cette réponse assez inappropriée ne pouvait me faire sortir que cette réplique pour le provoquer davantage et le laisser dans le trouble. De toute façon, c’était un travail sur lui-même et voir qu’il commençait à perdre la tête m’amusait. Néanmoins, je ne devais pas abuser des bonnes choses et rester un minimum sérieuse car je risquais gros. En effet, je faisais moins la maligne quand ses bras m’avaient encerclés. Pour autant, je ne me démoralisais pas totalement et ne laissais rien transparaître, m’amusant encore et toujours de ce jeu subtil qu’était devenue cette capture. Il ne réagissait même pas quand j’avais déplacé ses mains, ce qui me décevait. Allais-je finalement y arriver ? Il préférait encore dévier la conversation, se recentrant sur son boulot de flic. Il voulait tout savoir… Comme si j’allais lui donner la réponse. Il me prenait vraiment pour une idiote. Je fermais les yeux exaspérés, me laissant bercer par ses bras.

« Dommage … »

Je faisais référence au fait que, d’après lui, je n’aurais plus la chance de l’embrasser. Il faillait dire que j’avais apprécié ce petit échange intime qui n’avait duré que très peu de temps malheureusement. Je haussais donc les épaules, réfléchissant en même temps si je devais lui donner om non ces informations… Qu’est-ce que cela m’apportait ? Rien de bon, donc je restais muette comme une carpe, gardant ce sourire vicieux aux lèvres. J’attendais patiemment qu’il fasse ou propose autre chose. Je sursautais lorsqu’il dégageait son étreinte, me disant que c’était peut-être l’occasion pour filer. Mais en deux en trois mouvements, il m’avait attrapée de la façon à laquelle je m’attendais le moins. Soulevée avec légèreté, je me retrouvais portée comme pouvait l’être les princesses dans les contes de fées. Je laissais mon bras gauche sur moi pendant que l’autre s’accrochait dans le dos de l’homme. Mes yeux restaient rivés sur son visage, cherchant à comprendre ce geste peu anodin. Son regard était dirigé droit devant lui, s’éloignant petit à petit de la ville et des sources lumineuses. La lune devenait ainsi notre unique éclairage. Sa proposition était assez alléchante, je ne pouvais pas le nier. Malgré tout, cela restait assez délicat… Pourtant, douée dans l’art du mensonge, je pouvais toujours tenir ce rôle « d’agent double ». Il faillait aussi lui accorder ma confiance et ce serait une tâche assez difficile. Un énorme travail s’imposait donc. Je me redressais pour mettre mon visage à son niveau, le regardant droit dans les yeux alors que mes bras encerclaient sa nuque.

« Ayako Shiroi, 25 ans. Pour mon métier, je vais éviter de te faire un dessin, n’est-ce pas ? »

J’avais donc décidé de lui faire confiance. J’étais relativement sérieuse d’un coup. Il n’avait pas intérêt à me duper !
Seth Evans
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
17
Unys
18 ans
44
872
1205
pokemon
17
Unys
18 ans
44
872
1205
Seth Evans
est un Topdresseur Stratège
Elle pique la demoiselle, elle pique. Bien que Tyler niait catégoriquement ce contre-argument, peut-être bien que c'était la vérité. Lui-même n'en était pas encore sûr et ne savait pas ce qu'il voulait. Mais il ne se mit pas en quête de réponse, préférant laisser le destin décider tout cela. Il resta donc assez passif durant quelques instants, ne continuant que de marcher, s'éloignant encore et encore de la ville si bien qu'elle ne fut plus visible au bout d'un certain temps. La vue était désormais obstruée par le décor naturel et sombre. Il s'arrêta alors. Pourquoi ici ? C'était suffisant pour être au calme. Personne n'allait être au courant de quoi que ce soit, ici.

– Humpf... Pense ce que tu veux. Les conneries de ce genre, je les ignore.

Il grogna ces derniers mots, continuant de nier ce fait sans pour autant en être sûr. Il préféra de loin s'intéresser à ce qui pourrait lui apporter quelque chose, notamment dans son enquête. Mais jamais la femme n'y répondit. À la place, elle ne laissa que quelques informations sur elle, uniquement celles qui lui avaient été demandées. Pas très bavarde. Mais en tant que fugitive, elle n'allait certainement pas tout cracher ainsi.

Au lieu d'en dire plus, elle privilégia un autre contact assez proche. Future tentative ou bien était-ce juste une acte pour "l'étiquette" ? Probablement la première alternative. Tyler s'arracha donc quelques centimètres et laissa la demoiselle poser les pieds sur terre. Suite à quoi, il se redressa de tout son long et soupira. Bien que cette situation le mettait dans une certaine situation délicate, il trouvait cela de moins en moins dérangeant. Mais refusant encore une fois de l'admettre, il se libéra de l'emprise de la belle mais ne rompit pas le contact visuel. À force de changer d'attitude ainsi, elle allait forcément se rendre compte du fait que quelque chose clochait, si ce n'était pas déjà fait bien sûr.

– Tyler Plutone, également 25 ans, flic. Mais je suppose qu'à part mon nom, mon prénom et mon âge, je ne t'ai également rien appris.

Malgré cette remarque, il s'en fichait un peu. Non pas que ça le dérangeait tant que ça de révéler quelques petites choses sur lui, mais plutôt qu'il préférait de loin en apprendre plus sur son interlocutrice avant toute autre chose. C'était déjà une grande avancée qu'elle daigne révéler son identité, peut-être ira-t-elle plus loin. Mais pour l'instant, l'homme savait très bien qu'il était préférable de poser les bases d'une "bonne" relation. Peut-être allait-il se faire aider tout comme il allait l'aider elle.

– Sinon, pour tes informations, je suis prêt à les acheter ou les échanger s'il le faut du moment qu'elles s'avèrent être fondées et donc réelles. Je ne fixe pas de "prix" précis, c'est à discuter.
Ayako Shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t927-ayako-shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t936-ayako-shiroi-adulte
Région d'origine : Hoenn
Âge : 25 ans.
Niveau : 7
Jetons : 294
Points d'Expériences : 94
Hoenn
25 ans.
7
294
94
pokemon
Hoenn
25 ans.
7
294
94
Ayako Shiroi
est un Nouveau Membre
Tout s’était passé très vite dans ma tête… J’avais clairement pesé le pour et le contre de cette proposition finalement assez alléchante. Elle allait peut-être me permettre de me débarrasser de mes chaines. Je savais que coopérer serait une tâche difficile dans le sens où le policier ne me laisserait pas faire comme je le désirais. De plus, tromper des dealers et autres étaient une tâche assez rude mais pas pour autant impossible. Je devais juste me montrer subtile et délicate et c’était un rôle que je jouais à la perfection. J’appréhendais pourtant cet exercice, ne cessant de penser à  l’importance du projet que je me projetais. Dans l’idéal, j’allais être débarrassé enfin de tout ce merdier et vivre ma vie de façon indépendante. Bien entendu, je serais probablement encore une voleuse pour mon plaisir personnel mais au moins, je ne serais plus contrainte de quelque chose. Cette proposition était au final une bouée de secours que je m’empressais d’attraper. Et puis, il y avait un argument de taille à ne pas mettre de côté : l’homme émanait de la confiance. Et si lui aussi jouait un rôle… ? Non, je préférais de pas soulever cette possibilité.

« Enchantée, Tyler… »

J’étais de nouveau sol, nos regards ne se séparant pas… Je sentais encore cette drôle de sensation, le fait de savoir que quelque chose clochait avec mon interlocuteur. Une chose que j’arrivais de plus en plus à déterminer mais que lui ne voulait avouer. Finalement, la coïncidence voulait que l’on ait exactement le même âge. Comme quoi, le hasard était étrange. De toute manière, je lui donnais depuis le début la même tranche d’âge que moi, bien que je l’imaginais un peu plus vieux. Et la suite … ? Je l’attendais. Je savais déjà que je n’avais pas donné beaucoup de réponses. Mon identité était quand même une grosse révélation et j’avais encore du mal à lui accorder toute ma confiance. N’oublions pas que les flics peuvent se montrer fourbes. Je le passais une fois de plus au crible, mes yeux analysant de bas en haut son corps et son comportement. Finalement, il revenait à la charge sur des informations qui pouvaient lui être potentiellement utiles. Je baissais le regard, souriant puis riant doucement pour ensuite m’esclaffer.

« Les acheter dis-tu … ? Je suis d’accord, j’en ai pas mal en stock. »

Je ne mentais pas, j’avais beaucoup d’employeurs en ce moment. Certains se valaient plus que d’autres. Je me rapprochais une fois de plus vers ce fameux Tyler, le regard emplie de malice. Arrivée à sa hauteur, je me mettais sur ma pointe des pieds pour que mes yeux parviennent directement droit dans les yeux. Le visage assez proche, je ne bougeais plus, la respiration quelque peu saccadée par l’idée que j’avais en tête. L’envie irrésistible de l’embrasser de nouveau me traversait l’esprit mais je me retenais, préférant le voir résister. Je désirais vraiment le pousser à bout, jusqu’à ce qu’il se dévoile enfin et se lâche. On était proche physiquement mais je faisais attention à ne pas le toucher.

« Tu es prêt à tout pour les obtenir au moins… ? »
Seth Evans
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
17
Unys
18 ans
44
872
1205
pokemon
17
Unys
18 ans
44
872
1205
Seth Evans
est un Topdresseur Stratège
À peine la vente proposée que la demoiselle se mit à rire aux éclats. Pourquoi donc ? Qu'est-ce qu'il y avait de drôle là-dedans ? Interrogation que Tyler ne cessait de se ressasser encore et encore à l'instant même. Avait-il dit quelque chose de si drôle ? Qu'est-ce que cette situation avait de cocasse ? L'homme cherchait éperdument une réponse à ses questions, en vain. Tandis qu'il regardait la jeune femme, il arqua un sourcil et prit un air suspicieux. Il avait beau retourner la situation sous tous les angles, il ne voyait toujours pas l'élément précis ayant déclenché le rire de la demoiselle. Mais ce noir d'ignorance s'illumina après les propos de la voleuse. Les acheter, oui. C'était ça qui l'avait fait rire ? On peut dire qu'elle n'est pas si dure à combler sur ce point.

Elle vantait par la suite la quantité d'informations qu'elle avait en sa possession, chose qui ne manqua pas d'attirer davantage l'attention du flic. Il l'écouta désormais du début à la fin, bien qu'elle ne plaça pas un autre réplique pendant un certain temps. À la place, elle se mit en mouvement une nouvelle fois. Elle se rapprochait, lentement mais sûrement. Mais lorsque Tyler avait cru à une autre de ses tentatives pour l'embrasser, elle s'arrêta, restant assez proche pour le gêner ne serait-ce qu'un peu. Maudite proximité. À cause de ça, il ne put plus détacher son regard de ses yeux pendant un long moment, jusqu'à ce qu'il se décide finalement à reculer.

– Tout ? Pas vraiment non. Je dirai plutôt presque tout, n'exagérons rien. Je pense que toi aussi, dans ce genre de situation, tu imposerais certaines limites.

Suite à quoi, il prit un pu plus de distance. Rien de bien méchant, juste un mètre de plus à vus d’œil. Il avait déjà bien été tenté auparavant, il ne fallait plus que ça arrive. Il fallait arrêter de tomber dans son piège, ça ne lui sera que bénéfique. Mais c'était plus facile à dire qu'à faire, désormais. Qui plus est, la belle semblait être une personne des plus persistantes. Elle n'allait très certainement pas arrêter après si peu.

Tyler soupira, plongeant dans une intense réflexion mais restant tout de même assez conscient pour parer à une éventuelle charge. Si le fait d'acheter des informations avait fait rire la belle, c'est qu'il devait y avoir une raison. Pensait-elle être énormément exigeante ? Elle avait dernièrement demandé à l'homme s'il était prêt à tout, il y avait donc de quoi s'inquiéter. Depuis, il cherchait à deviner ce qu'elle avait derrière la tête. En tant que voleuse, peut-être exigera-t-elle quelque chose d'assez gros. Mais restait à voir quoi.

– Bon ... Fixons un prix. T'as une mise de départ ? Je ne sais pas vraiment ce que tu veux.
Ayako Shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t927-ayako-shiroi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t936-ayako-shiroi-adulte
Région d'origine : Hoenn
Âge : 25 ans.
Niveau : 7
Jetons : 294
Points d'Expériences : 94
Hoenn
25 ans.
7
294
94
pokemon
Hoenn
25 ans.
7
294
94
Ayako Shiroi
est un Nouveau Membre
Je m’attendais vraiment à ce qu’il craque en m’imposant à lui de cette façon… Je résistais moi-même cette envie et attendais avec impatience qu’il daigne à son tour s’approcher davantage malgré cette grande proximité. Je sentais légèrement son souffle qui aurait pu me faire chavirer si je n’étais pas concentrée sur mon objectif. Son comportement le trahissait depuis le début et j’avais deviné avec facilité que quelque chose clochait à chaque fois qu’il y n’avait plus de distance entre nous. Le fixant droit dans les yeux, je soutenais son regard en me disant que je ne serais pas la première à l’abaisser. Un duel à la fois pathétique et drôle qui rajoutait un peu de piment dans notre relation. Finalement, l’homme se défilait en s’éloignant… Encore une tentative perdue. J’étais bien évidemment déçue et frustrée de voir que cette nouvelle approche s’était soldée en un échec amer. Je me replaçais correctement, mes talons touchant de nouveau sol pour que je retrouve ma taille normale tout en écoutant ce qu’il avait à me dire.

« Le problème c’est que… Je n’ai aucune limite. »

Je souriais de nouveau pour appuyer mes propos. Il allait surement me prendre pour une déséquilibrée mais c’était en partie vrai. Quand je voulais absolument quelque chose, j’étais prête à tout pour l’obtenir. Le « tout » est plutôt subjectif dans le sens où chacune des personnes peut le juger et poser ses limites. Dans mon cas, j’étais prête parfois à risquer ma vie car je trouvais que cela apportait quelque chose dans cette habitude monotone. Attention, je ne dis pas là que je faisais les choses n’importe comment. Avant de dire oui, je prenais le soin de tout analyser et de tout calculer pour être sûre de mon coup. Lui voulait fixer un prix … S’il était question d’argent, je pouvais toujours accepter mais je trouvais cet échange trop facile. Et puis, pouvait-il vraiment se le permettre en tant que flic ? J’en doutais légèrement. De toute manière, j’avais une idée bien précise et faisais mine de ne pas savoir alors que je ne cessais de lui tendre des perches. Je haussais alors les épaules et reposais mes mains sur mes hanches, légèrement impatiente. Devais-je encore insister pour obtenir ce que je voulais ? Apparemment mais… Je commençais à douter de cette ultime tentative.

« J’ai bien essayé de fixer mon prix mais tu sembles ne pas avoir compris. »

Le visage légèrement renfrogné, je montrais un côté boudeur qui apparaissait lorsque je n’étais pas satisfaite. Comme s’il n’avait pas compris, mais quel menteur ! Et s’il cessait de s’éloigner, ce serait déjà une solution. Je ne pouvais pas l’empêcher et prenais cette fois ci la sage décision de ne pas me rapprocher. Je décidais d’aller droit au but, pensant que continuer à tourner autour du pot était peine perdue. Autant lui éclaircir l’esprit une bonne fois pour toute et lui prouver à ma manière qu’il me plaisait.

« Mise de départ : Embrasses moi. »


Seth Evans
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
17
Unys
18 ans
44
872
1205
pokemon
17
Unys
18 ans
44
872
1205
Seth Evans
est un Topdresseur Stratège
Des limites ? En effet, ce fut chose vaine d'essayer d'en poser. Ou tout du moins, ça l'était avec ce genre de personne. Elle insistait même sur le fait qu'elle n'en possédait pas. Et contrairement à ce qu'il a dit auparavant, Tyler n'en sembla pas étonné et poussa un simple soupir en guise de réponse. Il y avait effectivement plein de choses qui lui échappaient pour l'instant, dont le fameux prix subtilement imposé par la jeune femme si on se fiait aux propos qu'elle tenait. L'homme plongea alors dans une courte réflexion tandis que son interlocutrice continuait son jeu jusqu'au bout, allant jusqu'à adapter son expression à la situation quitte à paraître totalement transparente. Enfin, elle se fit plus directe, ne cherchant visiblement plus à faire dans la subtilité. À l'entente de cette offre, Tyler fut perturbé bien qu'il ne le montrait pas. Mine de rien, cette mise de départ le mettait dans l'embarras. Et la changer n'était qu'une éventualité aux probabilités infimes, voire même peut-être nulles. Fallait-il faire avec ? Il fait croire que oui.

– Rien que ça ..? Pourquoi pas une nuit dans un motel ? Tant qu'on y est.

Il avait beau parler, ce n'était que pour dissimuler ce malaise très dérangeant, bien que provisoire. Conscient du fait que de laisser traîner de telles crapules dans la nature était dangereux, le flic reprit ses esprits et se secoua afin de rester maître de lui-même. Il espérait cependant que les informations reçues en retour en valaient la peine. Qui ne tente rien n'a rien, dit-on. C'est pour cela que Tyler s'avança pour une des rares fois, jusqu'à ce qu'il se retrouve proche de la voleuse. Il baissa les yeux, entrechoquant ainsi les regards. Les battements de son cœur se firent un peu plus rapides, il hésita une dernière fois.

– T'es encore plus exigeante et peste qu'une mauvaise reine, tu sais ?

Il souffla une dernière fois tandis que ses mains se positionnèrent adroitement sur les hanches de la femme. Il encouragea celle-ci se hausser, différence de taille oblige. Puis il se rapprocha, jusqu'à ce que chacun puisse sentir le souffle de l'autre. La tête de Tyler ne se trouvait plus qu'à quelques centimètres de celle d'Ayako. Il prit cependant un malin plaisir à faire durer l'attente avant de se lancer, allant même jusqu'à feinter à plusieurs reprises un baiser. Mais enfin, il passa à l'acte. Ses lèvres heurtèrent délicatement celles de la fine négociatrice. Aussitôt, son cœur s'emballa de plus belle. Que faisait-il ? Tout ça pour quelques informations ? C'était assez dur à croire. Et bien qu'il en eût l'occasion à plusieurs reprises, il ne rompit pas le baiser, le prolongeant encore et encore. C'est en espérant que ce soit suffisant à la belle qu'il se recula, après de longs instants bien gênants.

– Son altesse est-elle satisfaite ?
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum