Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma 2.1 avec caisson de basses ...
69.99 €
Voir le deal

Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Samaël J. Winchester and Raven Hikari



« Alerte, panneaux publicitaires ! »


Nous étions entrée dans le restaurant, et les combats faisaient rage. Samaël avait ouvert les festivités. Durant son combat, je ne pouvais m'empêcher de penser à ses paroles, la mine sombre. « Parce que tu crois que j'ai pas eu envie de profiter de la vie après la mort de mon frère ? Tu crois que j'en ai jamais bavé dans la vie ? » Sa voix résonnait en boucle dans ma tête. Merde, je me sentais vraiment mal. Son comportement depuis qu'il est ici est tout à fait explicable.
Je réfléchissais, et ne remarquais même pas que Samaël venait de finir son combat. Zut, je devais plus m'investir....
J'encourageai Raven de vive-voix dans son combat. Sa Draco et son Obalie se débrouillaient très bien et, après quelques minutes, Raven remporta à son tour le combat. Je l'applaudissais et me plaçais sur le terrain, voulant en découdre. Une fille en kimono s'approcha, et, comme mes camarades précédemment, je me présentais, mais ce de façon beaucoup moins solennel.

« Kimono Jaclyn de Rosalia, pour vous servir. Que le meilleur gagne. Pour ce combat, j'utiliserai mon Tarpaud ainsi que mon Polagriffe.

-Topdresseur Ginji d'un coin paumé de Rivamar ! J'espère qu'on va s'éclater durant ce combat ! Pour ma part, je demande Châtaigne et Lucina! »

Cela faisait deux fois que j'envoyais ses deux Pokémons côte à côte au combat. Il y avait plusieurs raisons pour cela. La première est tout simplement tactique : mon Zébibron connaît une attaque de type feu utile contre le Polagriffe et ma Luxio était mon Pokémon le plus puissant. La deuxième, c'est tout simplement car dans des bouquins que j'avais emprunté à leur sujet, j'avais appris que chacun pouvait communiquer à sa manière avec les siens, soit respectivement grâce au lumière de sa crinière soit grâce aux impulsions électriques dans les coussinets. Si Lucina et Châtaigne arrivait à comprendre le langage caché de l'autre, alors ils pourraient échanger tranquillement sans que les Pokémons adverses ne comprennent quoi que ce soit. Cela risquait d'être compliqué, mais je pouvais toujours tenter.
Enfin, il fallait maintenant combattre et ne pas décevoir mes camarades ! J'envoyais les Pokéballs de mes deux amis au sol et leur lançait des encouragements.

« -Allé, montrez-leur ce qu'on sait faire à l'académie ! Lucina, immobilise directement Tarpaud grâce à Crocs Éclair ! Châtaigne, Nitrocharge sur Polagriffe ! »

Lucina qui fut la plus rapide sauta à la gorge du Tarpaud tel une lionne voulant achever sa proie. Ses crocs pénétrèrent la peau du Tarpaud avant que la Luxio envoie une décharge électrique par la mâchoire. Le Tarpaud se débattit dans la gueule de Lucina avant de se libérer d'un coup de Torgnoles que Lucina reçut de plein fouet. Quant à Châtaigne, il commença à trotter sur place avant d'enflammer sa fourrure et de foncer sur le Polagriffe pour le percuter de plein fouet. A ma grande surprise, le choc fut tel que le Pokémon tomba en arrière.

« -Nickel, Châtaigne, Cage-Eclair ! Lucina, Croc-Eclair à nouveau !  »

Les Pokémons attaquèrent à nouveau, et le Polagriffe fut paralysé et le Tarpaud blessé. J'avais l'avantage, autant ne pas le perdre ! Le Tarpaud répliquait avec un jet d'eau inutile et le Polagriffe donna un coup de griffe crispé dans les flancs du Zébibron qui voltigeait un peu plus loin.
Mes Pokémons se repositionnèrent juste devant moi. Les Pokémons adverses firent de même, et ne voulant pas leur laisser le temps de lancer une attaque, ne décidais d'en finir avec le Tarpaud.

« -Lucina, Châtaigne, Étincelle sur le Tarpaud ! »

Les deux Pokémons se mirent à charger une petite sphère électrique qu'il envoyèrent sur le Tarpaud. Au contact de l'autre, les deux boules fusionnèrent pour en faire une unique encore plus grosse que la grenouille se prit de plein fouet avant de tomber lourdement sur le sol, K.O. .

« -VOUI ! Continuez comm.... »

Un énorme bloc de glace percuta Lucina qui fut éjecté un peu plus loin du terrain au milieu du restaurant. Le Polagriffe venait de créer avec son haleine un rocher glacé dont il s'est servit pour lancer une attaque Chute Glace. L'attaque fut violente, et Lucina revint sur le terrain tant bien que mal.

« -Aux grands mots les grands moyens ! Lucina, Châtaigne, ça vous dit de jouer à saute-mouton ? Vous faîtes comme contre Josh mais avec Étincelle pour l'une et Nitrocharge pour l'autre !  »

Les personnes aux alentours ne voyaient sûrement pas où je voulais en venir, et tant mieux, c'était le but. Pourtant la phrase n'a pas vraiment de sens caché, mes Pokémons allaient jouer à saute-mouton...
Lucina, qui grâce son recul put prendre de l'élan, courut jusqu'à Châtaigne avant de faire un premier bond. Elle retomba sur le dos du Zébibron et prit appuie dessus pour sauter encore plus haut et envoya son attaque Étincelle depuis les airs sur le Polagriffe.
Cependant, l’enchaînement ne s'arrêtait pas là. Tandis que Lucina venait de lancer son attaque, Châtaigne avait bondit à son tour et sauté sur Lucina qui était toujours dans les airs ! Le petit Pokémon avait ainsi beaucoup plus de hauteur pour gagner de la vitesse sur son attaque.

« -Vas-y, finis-le !  »

Châtaigne enflamma à nouveau sa fourrure et plongea sur le Polagriffe en piqué. Le Zébibron percuta le torse du Pokémon adverse qui s'écroula sur le coup, K.O. à son tour. Je réunissais mes Pokémons autour de moi et leur fit un grand câlin.

« -On a gagné ! Z'êtes les meilleurs, continuez comme ça !  »

Châtaigne prit les compliments avec plaisir tandis que Lucina se contentait de hocher la tête, tout de même satisfaite de son combat. Je rentrais mes Pokémons dans leur Pokéball et m'adressa à Jaclyn.

« -Ce fut phénoménale ! J'espère qu'on aura l'occasion de combattre à nouveau ! »

Sur ce paroles, je retournais rejoindre mes camarades, aux anges. Il restait encore deux combats, on pouvait le faire !

@Eques sur Never-utopia.


Dernière édition par Ginji Labelvi le Mar 3 Juin - 6:43, édité 1 fois



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité





GINJI Ҩ RAVEN
❝ alerte,
panneaux publicitaires ! ❞



Il regarde à peine les duels de ses camarades, trop écœuré en repensant à ce qu'il a lancé sans le vouloir au spécialiste électrique. La flamme combative dont il a fait preuve au moment ou il devait affronter la première servante s'est déjà éteinte, et ses yeux ne reflètent plus que l'envie de fuir de ces lieux, laissant derrière lui ses camarades et le succès dont il doit honorer l'académie. Aussi, lorsque Raven et Ginji ont fait leurs preuves, c'est avec beaucoup moins d'enthousiasme et d'énergie qu'il se dirige son adversaire et prends le chemin de la piste de combat après avoir lancé quelques mots.

« C'est de nouveau mon tour, il est inutile de me représenter. Ravi de vous affronter également. »
« Kimono Kate, accompagnée de Blizzaroi et Mammochon. »

Pas de formules de politesse cette fois, mais peu lui importe. Les instants à venir lui paraissent trop facile. C'en est presque dégoûtant, et l'adolescent présente sans vraiment de ménagement les deux pokémons de type feu qu'il va utiliser. Le cœur et le regard dans le vague, il enchaîne les attaques flamboyantes et ne se soucie pas des blessures que peuvent éprouver ses compagnons de même que celles qu'ils infligent. La piste n'est qu'une série d'attaques glaces, plantes et feu, de Poudreuse, de Vent d'herbe et de Roue de feu. Combien de tours exactement se déroulent, il n'en a pas la moindre idée mais lorsque ses adversaires tombent au sol, ses pokémons à lui ne sont pas loin du k.o non plus. Il les renvoie dans leurs sphères de capture avec un goût amer dans la bouche malgré sa victoire, et ferme doucement les yeux jusqu'à ce qu'il sente une de ses sphères tremblet au niveau de sa ceinture. Avec une parfaite synchronisation avec le Racaillou de Ginji, Skelénox fait son apparition dans la pièce, agitant son unique œil de l'un à l'autre de ses orbites d'un air de défi. Samaël se retient de gémir, n'ayant plus envie de combattre mais souhaitant malgré tout faire plaisir à sa plus récente capture. Il se tourne vers son camarade passionné par le type electrique, lui tendant la main dans un geste amical tandis que Skelénox commence à tourner autour de Racaillou.

« Nos pokémons ont l'air de vouloir engager ce duel côte à côte. Accompagne moi dans le dernier combat. »

Il présente des excuses à Raven qui n'aura affronté qu'un seul adversaire, songeant qu'elle pourrait s'occuper des blessés si elle en a le temps mais ne le déclarant pas clairement. Il libère Osselait, Feurisson et Magby en les félicitant avant de se remettre en piste avec Skelénox. Leur rival est désormais Karl, propriétaire du restaurant, et leurs adversaires se trouvent être un Archéodong et un Tutankafer.

« Skelénox, lance Clairvoyance sur le Tutankafer. »

Il ne se soucie pas des attaques que lance Ginji, trop occupé dans son propre combat. Il lance par la suite Ombre Portée, frappant les deux ennemis d'un coup prioritaire une fois que leur riposte à été lancée. Peu lui importe les dégâts subits, le but est d'en infliger davantage et c'est de cette manière qu'ils finissent par réussir. Le temps qui s'est écoulé depuis leur entrée dans le restaurant doit être assez élevé, une heure probablement si ce n'est pas deux, mais Samaël s'en fiche. Bientôt, la défaite du propriétaire est évidente et il achève le combat à l'aide d'une nouvelle Ombre Portée, se tournant par la suite du côté de Ginji pour le féliciter avant de reporter son attention sur Karl, prononçant quelques paroles d'une voix rauque, enfin libre de quitter les lieux.

« Merci de nous avoir permis d'affronter votre équipe. Ce fut un plaisir et un honneur. »

Sortir. Maintenant. Tout de suite.
Il ne pense même pas à récupérer Skelénox ou les autres pokémons dont s'occupe Raven. Il se fiche des éventuels gains, tant qu'il peut reprendre ses esprits à l'extérieur.

Il claque la porte derrière lui, plaquant sa tête contre le mur en face de l'entrée du restaurant. L'air frais lui fait plus de bien qu'il ne l'avait prévu, et il se demande si la chaleur à l'intérieur était réelle ou uniquement provoquée par son malaise.
Se retenant de pleurer ou d'hurler, il attends ainsi que les autres le rejoignent. Son spectre traverse la paroi reliant le restaurant à la rue, se plonge dans le corps de son dresseur pour envahir son cœur comme elle en a l'habitude.

Elle demeure ainsi la seule à pouvoir lire ce qui s'y passe.



Dernière édition par Samaël J. Winchester le Sam 31 Mai - 21:27, édité 1 fois
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Samaël J. Winchester and Raven Hikari



« Alerte, panneaux publicitaires ! »


Mon combat étant terminé, Samaël s'avançait à nouveau sur la piste. Sa mine faisait peine à voir, et j'en devinais les raisons. Il envoya son Feurisson et son Magby au combat, mais semblait peu convaincu. Il négligeait ses Pokémons et enchaînait les attaques sans vraiment réfléchir à l’intérêt tactique du moment. C'est étrange, il avait pourtant livré son premier combat avec un minimum d'ardeur. Peut-être était-ce l'adrénaline qui est retombée... Heureusement, l'adversaire ne semblait pas dans son meilleur état non plus et Samaël gagna le match. Il n'en restait plus qu'un ! Logiquement, cela devait être au tour de Raven, mais Goldfroy en décida autrement, puisque le Racaillou avait bondit de sa Pokéball pour foncer sur le terrain. Le Skelénox de Sam' semblait vouloir faire de même et se mit à tourner autour de Goldfroy, tout content. Samaël me tendit alors la main dans un mouvement déjà beaucoup moins réticent.

« -Nos pokémons ont l'air de vouloir engager ce duel côte à côte. Accompagne moi dans le dernier combat. »

Dans un film, cette scène aurait pût être très symbolique non ?
J'attrapais la main du Noctali et grimpais à nouveau sur la zone de combat. Mais avant, je me tournais vers Raven et lui jetais les Pokéballs de Lucina et Châtaigne.

« - Tiens, je te les confie ! »

Je me focalisais alors à nouveau sur le combat qui opposait donc Goldfroy et le Skeléox de Samaël contre l'Archéodong et le Tutankafer du propriétaire de ce restaurant, Karl. J'étais conscient de l'honneur qui nous était fait et il était hors de question de perdre ce dernier match !

« -Vous allez voir ce que les élèves de la Pokémon Community ont dans le ventre ! Goldfroy, Ampleur ! »

Le talent Lévitation du Skelénox l'immunisait contre les attaques sols, et puisque l'Archéodong semblait avoir le talent Ignifuge, les attaques de mon Racaillou allait être particulièrement dévastatrice. Samaël avait enchaîné son attaque Clairvoyance avec Ombre Portée. A mon grand dam, Sam' se concentrait que sur son Skelénox, et encore. La faute  à qui ? A bibi. Si je n'avais pas voulu faire mon entêté on aurait pas eu cette dispute, et Samaël n'aurait pas ravivé un mauvais souvenir.
J'abusais de l'attaque Ampleur et créais ainsi des tremblements de terre à amplitudes variés, mais causant toujours plus de dégâts à l'adversaire. Le combat avançait et les attaques s’enchaînaient.

« -Goldfroy, Boule Roc ! »

Le Tutankafer percuta une dernière pierre et s'écroula sur le sol, KO., au côté de l'Archéodong. On avait gagné ! J'attrapais le Racaillou qui me sautait dessus au vol et retombais sur le dos à cause de son poids. Après l'avoir félicité, je me relevais et rentrais le Pokémon dans sa Pokéball pour un repos bien mérité.

« -Merci de nous avoir permis d'affronter votre équipe. Ce fut un plaisir et un honneur. »

Samaël tourna les talons et s'en alla en dehors du restaurant sans même prendre le temps de récupérer ses Pokémons. Je me tournais vers Karl et m'inclinais de façon la plus polie possible.

« -Excusez le comportement de mon compagnon, il a eut une dure journée... Merci beaucoup ! Ce fut un plaisir de combattre en ce lieu ! Euh.... Vous permettez ? »

Je grimpais sur une table afin que tous les clients puissent me voir et m'entendre.

« -Nous sommes des élèves de la Pokémon Community, une académie réputé de l'Île Lansat ! Nous préparons un show pour demain soir au pied de la Tour Prismatique, faîtes passer le mot et venez nombreux !  »

Je redescendais et me dirigeais vers Raven pour récupérer mes Pokémons. Le Skelénox était retourné voir son propriétaire mais les autres étaient restés avec Raven.

« -On a réussi ! On s'en est plutôt bien sortit, je suis content de nous ! Merci d'avoir gardé nos Pokémons... Et... Euh, vis-à-vis de Sam'... Euh... On a eut un léger contretemps dont je te passerai les détails, si ça te dérange pas. Maintenant c'est réglé, mais Samaël a sûrement besoin d'être un peu seul, tu comprends ? Désolé de te mettre à part comme ça, mais demain il ira mieux, je suppose.  Ah, et c'est cool que tu es réussi à t'arranger pour l'équipe de tournage, t'as assuré ! »

Je m'apprêtais à sortir mes une fille en kimono vint nous voir pour nous offrir une récompense. Apparemment, la tradition de ce restaurant était d'offrir des Maxi Pépites aux victorieux! On en reçut sept, ce qui n'est pas énorme comparé à ce que recevait les dresseurs plus expérimentés, mais pour moi cela représentait beaucoup. Dans les boutiques en général, c'est truc là valait 10 000 pokédollars pièce ! Si on trouvait quelqu'un spécialisé dans le domaine, on pourrait les revendre plus chères. Je tendais trois des pépites à Raven histoire de ne pas trop la surcharger et lui posais la question.

« -Vu que tu es du coin, tu connaîtrais pas un endroit autre qu'une boutique pour vendre ses cailloux un peu plus chère que leur prix de base ? »

Je lui proposais de s'y rendre demain pendant que Sam' travaillerait et sortis dehors pour rejoindre ce dernier. D'ailleurs, je pense qu'il pouvait se passer de services puisqu'on avait de quoi payer la chambre entièrement maintenant. J'espère que la petite pub faite attirera d'ailleurs du monde pour notre show... Avec les grands dresseurs de là-bas, le mot a intérêt à circuler ! Il devait faire le tour de la ville !
Donnant une petite tape dans le dos de Samaël, je demandais à Raven de nous guider jusqu'à l'hôtel à cause de ma faible connaissance des lieux et de la dépression chronique de Samaël.
Le trajet fut plutôt calme, et le soleil commençait à se coucher. Une fois dans le hall de l'hôtel, je m'arrêtais subitement, soudain conscient que je crevais de faim.

« -Euh... Montez sans moi il faut que je... Euh... Aille faire un truc d'important !  »

Je ne voulais pas énerver à nouveau Sam' à cause de mon appétit permanent, même si son coup de mou ne lui donnait pas des airs féroces. Je me dirigeais donc doucement vers le restaurant pour éviter de me mettre à courir comme un dératé. En poussant la porte, j'allais m'installer à une table et regardais les menus.... Ainsi que leur prix exorbitant. Je pense que la leçon d'aujourd'hui m'avait bien fait comprendre que mes camarades n'étaient pas fan des dépenses abusives, ce qui était en général mon cas, sauf lorsque cela concernait la nourriture... Dégoûté, je sortais du restaurant. Il y avait bien Raven qui m'avait promis une glace, mais je sais pas si c'était le moment d'en acheter une... Peut-être était-elle en train d'essayer de remonter le moral de Sam' ? Je l’espérais, ça lui ferai du bien. Ne voulant pas risquer d’interrompre cela, je réfléchis à la manière dont je pourrais me dégoter un repas pas trop chère...
Je n'avais pas remarqué le regard satisfait que tirait les standardistes en voyant que je m'étais mieux vêtu. Je ne vois pas ce qui les gênait dans ma tenue précédente... Enfin, en voyant le comptoir où j'avais travaillé, je pensais à une idée soudaine.... Je m'approchais du comptoir et m'adressais à nouveau au personnel.

« -Excusez-moi, mais... Le restaurant va pas tarder à se remplir à cette heure si et... Vous auriez peut-être besoin d'un commis ?  »

Une fois mon costard enlevé et mon tablier mis, je m'étais infiltré en mode espion dans les cuisines du restaurant. Ce n'était peut-être pas le meilleur moyen pour manger, mais cela permettait de gagner un peu d'argent supplémentaire. En poussant les portes de la cuisine, je me fis directement interpeller par un cuisinier qui m'envoya.... éplucher des pommes de terre. Dans un restaurant comme celui-ci ? Sérieusement ? On n'est pas à l'armée comme chez le Général Jackie ici !
Enfin bref, je m'attelais à éplucher des patates qui étaient présentes en une telle quantité que deux trois bouchées passèrent inaperçu... Après m'être coupé un doigt, en m'envoya nettoyer les tables délaissés par les clients. Une éponge à la main, j'essuyais tour à tour les tables et en profitais pour piquer une miche de pain qu'un client avait soigneusement ignoré. Pauvre petit, dire qu'il a dût pousser dans un champs face aux pires tempêtes, se faire piétiner pour être transformé en farine puis  brûlé dans un four à haute température, pour finalement se retrouver délaissé dans un coin. Je mis un terme à ses souffrances en l'avalant net et, une fois les tables suffisamment propre, on m'envoya cette fois jeter de la nourriture qui était dans les frigos depuis trop longtemps. J'ouvris le ventre de la bête, et tel le chasseur délivrant le petit chaperon rouge du bide du loup, je délivrais les aliments soit disant « périmé ». Hors je le savais bien qu'il ne l'était pas : les gens confondent souvent la date de droit de vente avec la date de péremption. Rajoutez à cela le fait que les gens font une crise pour une tâche sur un produit, ces aliments devaient avoir largement encore deux semaines d’espérances de vie. Enfin, ça c'était avant que je les avale....
Mon service finit, je récupère ma paye et remonte rejoindre mes camarades. Exténué et expliquant juste que j'avais bossé, je me mis en pyjama et me couchais sur le tapis, en sortant tout de même Lucina pour que sa fourrure me tienne chaud...

@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Ginji gagnait lui aussi son combat mais en mettant un peu plus de temps que moi et Samaël. Mais il gagnait quand même donc nous avions 3 combats gagnés plus que deux combats. Mes Pokémons n'étaient pas encore remis et je suis sûr que Kana n'a aucune chance avec ce type de dresseur. Puis je pense que les garçons voudront se battre avec les Pokémons qui leurs restaient. Lorsque Samaël s'avançait pour son deuxième combat, je trouve qu'il n'avait pas le même enthousiasme qu'au premier mais je préférais faire style que je n'ai rien vu. S'il veut m'en parler il le ferrait de lui même après tout je ne force pas les gens à me parler. Il gagnait son combat contre le Blizzaroi et le Mammochon du Kimono. Je m'assis parterre en attendant le dernier combat. Oniisan reprenait des forces dans sa Pokéball et Kajii avait eu le droit à son massage aux Huiles que j'avais prise chez moi. Ma mère m'avait dit que ses Huiles permettaient de soulager les blessures des Pokémons alors j'avais pensé à les prendre pour se genre de situation. Le Skelénox de Samaël ainsi que le racaillou de Ginji sortirent en même temps de leur Pokéballs alors que cela devait être à mon tour de combattre. Samaël me présentait ses excuses pour n'avoir fait qu'un seul combat mais je lui fais un grand sourire pour lui signifier que cela n'était pas grave. Après tout mes Pokémons ne sont pas en état de combattre pour l'instant. Il libérait son Feurisson, son Osselait et son Magby que j'accueillait à côté de moi. Quant-à Ginji, il me confiait les Pokéballs sa Luxio et son Zébibron. Comme mon rôle était de les soigner, je leur demandais de sortir gentiment pour les soigner eux aussi. Me voilà entourer de 6 Pokémons dont 5 ne sont pas à moi. Je commençais par ceux à qui j'avais les Pokéballs. Je m'enduis les mains d'huiles et passait sur les blessures du Luxio doucement en faisait un massage. Dès que j'ai terminé, je la remis dans sa Pokéball puis passait au suivant : Zébibron. Il semblait apprécier le bon massage aux Huiles que je lui faisais. Mais lui aussi devait rentrer dans sa Pokéball.
Je passais aux Pokémons de Samaël, et le premier était Feurisson, suivit de Magby puis de Osselait. Une fois terminé, je m'essuie les mains pleines d'huiles de massage puis regardait le combat qui …. Était terminé. En m'occupant des Pokémon blessés j'avais réussi à loupé le combat. Mais ce n'est pas grave puisqu'on avait gagné. Ils étaient vraiment fort les garçons. J'espère que j'aurais une équipe pareil que la leur. Mais Samaël ne devait pas se sentir bien. Il sortait sans même se soucier de ses Pokémons. Il ne devait vraiment pas être bien. Sa Skelénox le suivait de près.

« -Excusez le comportement de mon compagnon, il a eut une dure journée... Merci beaucoup ! Ce fut un plaisir de combattre en ce lieu ! Euh.... Vous permettez ? »

Il montait sur la table pour annoncer notre projet. Je le remercie d'y avoir penser puis il s'approchait de moi pour récupérer ses Pokémons. Je lui tendis les deux Pokéballs qu'il m'avait confié avec un grand sourire puisqu'ils avaient gagner le dernier combat.

« -On a réussi ! On s'en est plutôt bien sortit, je suis content de nous ! Merci d'avoir gardé nos Pokémons... Et... Euh, vis-à-vis de Sam'... Euh... On a eut un léger contretemps dont je te passerai les détails, si ça te dérange pas. Maintenant c'est réglé, mais Samaël a sûrement besoin d'être un peu seul, tu comprends ? Désolé de te mettre à part comme ça, mais demain il ira mieux, je suppose. Ah, et c'est cool que tu es réussi à t'arranger pour l'équipe de tournage, t'as assuré ! »

Ils s'étaient engueulés alors. S'ils ne veulent pas en parler ce n'est pas grave. Je n'ai pas à m'occuper de leurs affaires. Je souris encore une fois quand il me remerciait pour l'équipe de tournage. Une Kimono apportait notre gain : sept Maxi Pépites qui pouvait valoir 10 000 Pokédollars à l'unité. Il m'en passait 3 en me demandant où l'on pouvait les vendre plus que leur prix. Nous pourions peut-être les vendres chez un amateur de Maxi Pépite qui pourrait peut-être les prendre pour 15 000 ou 20 000 Pokédollars mais après il fallait négocier avec l'amateur. Il sortit rejoindre notre camarade. Je demandais aux Pokémons de Samael de me suivre. On sortait rejoindre les camarades dehors et les Pokémons qui m'accompagnait se jeter sur leur dresseur. Vu que Ginji ne connaissais rien à cette ville et que Samael n'était pas vraiment bien, je nous conduis à l'Hôtel pour prendre un bon repos. Dès que nous rentrons dans l'hôtel, Ginji nous laissait car il devait faire un truc important. Je montais donc en compagnie de Samael. Je ne pouvais pas le laisser ainsi. Je m'arrêtais dans le couloir et prennait mon camarade par le bras.

«  Samael, je ne sais pas ce qui te rend triste alors si tu veux en parler je suis là comme tes Pokémons sont là également. Mais s'il te plait essaye de ne pas rester fixer sur ce mauvais souvenir. Si tu es d'accord demain après le service, je pourrais nous emmener dans un café que je connais bien avec Ginji. »

Je sais que je me mêle des affaires qui ne me regarde pas mais après tout, on m'a toujours dit « Quand un camarade est mal, tu dois t'occuper de ses affaires pour lui faire oublier. » Et ce qui était sûr c'est que je n'allais pas rester les bras croisés alors que mon camarades n'est pas bien. Je lâchais son bras pour continuer à marcher jusqu'à la chambre. J'ouvris la porte et la laissa entre ouverte pour que mon camarade puisse rentrer. Je pris mes affaires puis allait me changer dans la salle de bain. Après une bonne douche pendant que Kajii montait la garde à la porte. Cela faisait du bien de prendre une bonne douche après toute cette journée. Je me mis en pyjama puis m'attachait les cheveux pour dormir. Kajii reprit sa place autour de moi pendant que j'allais m'installé dans le lit de la chambre vu que l'on me l'avait laissé. Je sortis mon carnet à dessin et dessinait la chambre avec Draco jusqu'à ce que Ginji revenait. Puis je m'endormis à mon tour dans grand lit pour moi toute seule. Et bien sûr Draco était sur mon oreiller à côté de Kana pour surveiller les moindres gestes de la chambre.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité





GINJI Ҩ RAVEN
❝ alerte,
panneaux publicitaires ! ❞



Ses camarades sortent au bout de quelques minutes. Il ne les interroge pas sur leurs gains, étant malgré tout certain qu'ils ont reçu soit de l'argent soit des maxi pépites pour les récompenser de leur victoire. Le trajet retour vers l'hôtel se fait dans une attitude morne, pesante et il s'en veut de leur imposer le silence, se sentant unique responsable du fait que ce qui aurait du être des moments joyeux en conséquence de leur victoire sur les membres de l'hôtel est en réalité un moment aussi désagréable que de sentir l'effluve d'un Miasmax. Plusieurs fois, des paroles d'excuses éprouvent l'envie de franchir la barrière de ses lèvres, et plusieurs fois il les repousse en se disant que cela ne changera rien, que tout ce qu'il pourra dire ne sera pas suffisant à excuser son attitude. Ils arrivent ainsi au Crésus, le temps paraissant soudainement aussi lourd que l'atmosphère qui les entourent, et il ne fait aucun doute que la nuit va être pluvieuse, que les nuages qui commencent à se dessiner à l'horizon vont se décharger de la pression aquatique qui leur est offerte, dans quelques heures tout au plus. Samaël gémit, se tourne enfin vers ses camarades pour s'excuser de son attitude avec une mine épuisée sur le visage, ne supportant plus le fait de les empêcher de savourer leur joie. Il leur déclare être désolé de leur gâcher le voyage avec son attitude, promettant de changer rapidement. Il ne précise pas la raison de sa nervosité à Raven mais, peu de temps avant de monter dans la chambre et tandis que Ginji leur annonce avoir des choses à faire, il pense également à prendre la clé des champs et à ne pas revenir vers eux avant que ses émotions ne se soient tempérées. Il incline la tête et le salue avec douceur, songeant qu'une attitude déprimée ne lui correspond pas mais ne parvenant pas à se changer suffisamment les idées pour pouvoir reprendre le sourire et l'énergie dont il faisait preuve au cours de l'après midi encore. Il gagne la luxueuse chambre en compagnie de Raven, ses pokémons qu'il n'a pas pensé à rentrer dans leurs sphères de capture trottinant derrière lui, et se pose immédiatement sur le canapé, desserrant sa cravate avec soulagement et la jetant sur le sofa. C'est à peu près à ce moment la qu'il se souvient des quelques mots d'encouragement, presque d'amitié que Raven a prononcé dans le couloir, le prenant par le bras pour l'arrêter avant de rentrer dans la chambre. Il n'a presque pas cessé de faire la gueule depuis le début du séjour, les agaçant avec sa mauvaise humeur permanent et ces deux la... Ne lui en voudraient pas, chercheraient même à l'aider ? Il se souvient soudainement de la tape que Ginji lui a donné sur l'épaule en sortant de Sushis sans Chichis, alors qu'il était effondré contre le mur d'en face.

« La vie est parfois trop compliquée pour que l'on en parle, et ce qui appartient au royaume du passé doit y demeurer. Repose toi en attendant Ginji, et songe que demain est un autre jour. J'irais mieux. »

Il la remercie malgré tout d'un sourire, ne tenant pas à évoquer Bélial pour le moment, et ne préférant pas l'agacer davantage. Il change avec difficulté d'humeur, se forçant malgré tout à reprendre un sourire et une mine joyeuse assez réaliste avant de retirer ses chaussures et de s'allonger sur le canapé. Il renvoie ses compagnons dans leurs pokéballs respectives, détachant sa ceinture et la posant sur l'accoudoir ou elle est bientôt rejointe par la cravate noire. Combien d'heures s'écoulent alors tandis qu'il ne trouve aucune autre occupation que celle de fixer le plafond, il n'en a aucune idée. Lorsque la porte de la chambre s'entrouve à nouveau, laissant entrer la silhouette de leur camarade topdresseur, il ne sait pas quelle heure il est ni si Raven est en train de dormir. Ginji se couche sur le tapis presque immédiatement et, espérant que son camarade ne va pas s'endormir en une dizaine de secondes, Samaël évoque l'idée d'aller visite le Nectar le lendemain, ainsi que le café dont Raven lui a parlé. Il entends à peine la réponse, les oreilles bourdonnantes, et il s'endort sans plus de cérémonie, rejoignant ses camarades dans un sommeil plus ou moins agité.

Dehors, les premiers grondements de l'orage qu'il avait prévu commencent à retentir, mais ils sont probablement tous trop épuisés pour les entendre.

Samaël se réveille quelques heures plus tard, une sensation de sécheresse lui envahissant la gorge et la bouche. Un bref coup d’œil sur son ipok lui apprends qu'il est une heure quarante du matin, un bref coup d’œil dans ses pensées lui apprends qu'il ne se rendormira pas cette nuit. Il se lève en faisant le moins de bruit possible, se dirige vers la salle de bain en faisant attention de ne pas toucher Ginji pour boire quelques gorgées d'eau au lavabo, ne prenant même pas la peine d'utiliser un des verres offert pour cette intention. Avec la même précaution, il retourne dans la pièce commune et, s'aidant de la lumière de son ipok, troque ses vêtements luxueux contre d'autres, moins costard mais assez adapté à la vie à Illumis malgré tout, remet ses chaussures, rattache sa ceinture comme le Grahyèna d'une certaine comptine que ses parents lui chantaient à lui et Bélial autrefois avant de sortir sur la pointe des pieds, espérant ne pas en avoir réveillé l'un ou l'autre de ses camarades. Il n'emprunte pas l'ascenseur, descendant les marches jusqu'au rez de chaussée avant de quitter les lieux avec rapidité. Les lumières de la ville pétillent quel que soit l'endroit ou il pose son regard, et il commence à errer au milieu des réverbères, des éclairages publics et des néons des restaurants ou des boutiques qui se trouvent sur son passage. Il souffle doucement dans ses bras, ne se souciant pas de la pluie qui tombe d'une manière moins forte qu'il aurait pu s'y attendre, voit les détails sans les regarder. A un moment, les reflets roux des cheveux d'une âme autrefois admirée mais désormais ignorée attirent son regard, et il constate que l'homme est accompagnée par une femme brune de sa tranche d'âge, assez agréable à regarder physiquement. L'un comme l'autre feignent de ne pas se reconnaître, se passent à côté avant de partir dans des côtés opposés comme s'ils ne s'étaient jamais vus de leur vie. Samaël erre longtemps à travers les rues, marchant en se protégeant de la pluie ou non selon les endroits ou il met les pieds, l'eau tombant des nuages dégoulinant dans ses vêtements, roulant le long de sa nuque, de son dos, de son torse. Le temps est pesant, au moins autant que son attitude avec Ginji et Raven au cours de l'après midi, et, il en est persuadé, il errerait encore la nuit suivant si une sonnerie légère n'avait pas retenti dans sa poche droite, se faisant entendre de plus en plus fort.

Il relève le regard.

Les premières lueurs de l'aurore se montrent déjà à l'horizon, créant une atmosphère plus douce que celle provoquée par le crépuscule. La pluie à cessé depuis quelques minutes ou quelques heures, il ne saurait pas le dire, et déjà les teintes variant de l'orange au violet que prennent les alentours le fascine.. Il semblerait qu'il n'a pas passé la nuit dehors par un manque de sommeil mais qu'il n'a erré que dans le but d'attendre ce moment qui lui semblent encore plus magnifique. Il n'a pourtant pas le temps d'en profiter.. Le travail pour lequel il s'est engagé l'attends, et il doit changer ses vêtements mouillés avant de commencer. Le soleil se lève, et avec lui les ennuis dont il se promet de ne plus parler durant son séjour, les réservant pour le moment ou il sera de retour à l'académie. Il souffle doucement dans ses mains pour les réchauffer, songeant déjà à la tenue qu'il va mettre pour faire la plonge une fois revenu à l'hôtel.. Son costard n'est certainement pas approprié pour cela.

Quelques heures plus tard, son service étant terminé, il met les trois quart de sa paye pour terminer le paiement de la chambre et empoche le reste avant de rejoindre ses camarades dans la chambre. Il change sa tenue de travail contre son costard de la vieille après avoir pris une douche dans la salle de bain, puis retourne dans la pièce commune, se rasseyant sur le canapé avant de poser un regard sur ses camarades. Il est désormais plus décontracté, bien décidé à ne plus péter un câble avant de retourner à l'académie.

« Bon. Le mieux serait de commencer le spectacle aux alentours de vingt heures trente ou vingt et une heure. Avant ce sera trop tôt, les gens seront en train de faire du shopping ou de manger, et les dresseurs visiteront la ville pour ne pas louper les magasins. Raven, quels sont les tarifs du Studio ? Il faudra également se rendre à la presse après être allés au café et au Nectar histoire de voir si on peut se payer un article dans les Editions. On y va ? »


Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
« La vie est parfois trop compliquée pour que l'on en parle, et ce qui appartient au royaume du passé doit y demeurer. Repose toi en attendant Ginji, et songe que demain est un autre jour. J'irais mieux. »

C'était ce que m'avait dit Samaël hier soir. Il ne voulait pas en parler et c'était normale. Mais il a intérêt d'aller mieux demain parce que même si on ne se connaissait pas beaucoup je m'inquiète facilement pour les gens. J'en avais marre d'être dans ce lit. Mon Ipok m'annonçait qu'il n'était que quatre heures du matin. J'allais dans la salle de bain pour m'habiller. Je ne pouvais pas me rendormir alors cela servait à rien que je reste allongée là. Quand je regardais dans la chambre, je vis Ginji dormir sur le tapis mais personne dans le sofa. Samaël a dû aller se changer les idées dehors. Rien de mieux que de marcher seul dans les rues d'Illumis tôt le matin. Dans la salle de bain je ne pris pas de douche pour ne pas réveiller Ginji mais me rafraîchissait vite fait. Je m'habillais avec le même style de vêtement que la veille. C'est-à-dire un ensemble assez chic de couleur noir et jaune. Je pris mon sac avec mes Pokémons avant de réveiller Kajii. Puis je me dirigeais vers la porte, autant que j'aille faire un tour dehors pour me vider l'esprit, je reviendrais au aurore. Dans le hall, il n'y avait quasiment personne. Toute le monde était dans les cuisines pour préparer les petits déjeuner qui était en plus de la chambre. Dans les rues s'étaient pareil, il n'y avait personne. J'allais donc vers mes ruelles favoris, celle qui n'était pas toujours fréquentable. Mais j'avais mes Pokémons alors je n'ai pas à m'en faire. J'allais devant l'arène sur un banc. J'avais toujours rêver revenir ici depuis que je suis à Pokémon Community mais ma mère avait une chose horrible pour moi. Ce Nymphali, j'étais venue le rechercher. Je voulais le garder car il est celui que j'ai toujours adoré. Mais mon frère m'a dit qu'elle l'avait donné. Il fallait que je l'a vois. Il fallait que je lui dise ce que j'avais sur le coeur. Puis d'un seul coup, je sursautais de peur. Mon Ipok sonnait car il y avait quelqu'un qui m'appelait.

« Ptit'soeur, faudrait que tu vienne à la maison. Maman a deviné que tu étais là grâce à Damien ou plutôt à cause de Damien. Elle n'est pas ravie alors je pense que tu ne devrais pas venir avec tes deux camarades. Fais vite. »

Pffff... Il ne manquait plus que cela. Certes oui, je voulais lui parler mais là qu'elle ose demander à mon frère de m'appeler à une heure pareil c'est du n'importe quoi. Je ne pouvais pas y aller tout de suite, je ne pouvais pas y aller sans prévenir les garçons. Puis le jour se lève il fallait que je retourne à l'Hôtel. Avant de partir, j'écrivais le nom de la rue et du café où je voulais emmener les garçons. Ils devront faire sans moi aujourd'hui. Je retournais doucement jusqu'à l'Hôtel. Il y avait plus de monde dans les rues vu que les gens partaient travailler. Arrivé dans la chambre, je vis que Ginji dormait encore. Une vrai marmotte lui. Mais cette fois, je décidais de prendre ma douche quand même. Je me changeais dans une tenue un peu moins chic vu que j'allais chez ma mère. Dès que je sortis pour m'allonger sur le lit, Ginji venait de se réveiller et Samaël venait de rentrer. Il occupait lui aussi la salle de bain puis venait s'installer sur le sofa.

« Bon. Le mieux serait de commencer le spectacle aux alentours de vingt heures trente ou vingt et une heure. Avant ce sera trop tôt, les gens seront en train de faire du shopping ou de manger, et les dresseurs visiteront la ville pour ne pas louper les magasins. Raven, quels sont les tarifs du Studio ? Il faudra également se rendre à la presse après être allés au café et au Nectar histoire de voir si on peut se payer un article dans les Editions. On y va ? »

Aie. Aujourd'hui c'était une journée chargée et je ne pourrais pas les aider. Bon il pourrait comprendre mais d'un côté je m'en voulais quand même de ne pas les aider plus aujourd'hui. Alors, lance toi, ils ne vont pas te manger et ils peuvent comprendre. Ils ont eux aussi des problèmes parfois.

« Pour les Studios il faut compter 2 000 Pokédollars pour un simple matériel mais je pense qu'il faut prendre le matériel pro et donc compter 6 000 Pokédollars. Tenez voilà la moitié et aussi l'adresse du café que je vous ai dis. Aujourd'hui je ne pourrais pas rester avec vous. J'ai des problèmes personnels à régler. Je vous retrouve ce soir pour le Show, j'essayerais d'arriver 2 heure avant.. Ah oui et passez à l'arène en demandant Damien pour en savoir plus sur le Quizz, c'est l'ami que je vous ai parlé. Désolé encore de ne pas vous aider. »

Je fis un sourire léger mais je m'en voulais quand même. Je pris mes affaires puis quittait la chambre en les saluant. Je ne pourrais pas les revoir avant ce soir et je ne sais pas ce qu'il va se passer pendant cette journée. Je n'ai plus qu'à laisser les garçons se débrouiller pour cette journée.
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Samaël J. Winchester and Raven Hikari



« Alerte, panneaux publicitaires ! »


J'avais étrangement bien roupillé cette nuit. Non pas que le tapis fut confortable, et encore cela ne me dérangeait pas tant que ça, mais j'étais tellement épuisé par les événements de la veille que j'étais juste crevé. Ah mon grand étonnement, je m'étais levé plutôt tard comparé à mes compagnons, mais cela était sûrement lié à la nuit blanche que j'avais passé avant mon départ.
Lorsque je fus vêtu de la tenue achetée la veille et que je fus en pleine possession de mes moyens, Samaël venait tout juste de sortir de la salle de bain avant de s'installer sur le canapé.Visiblement, il était en meilleur forme que la veille ! Il proposa une idée de programme pour la journée.

« -Bon. Le mieux serait de commencer le spectacle aux alentours de vingt heures trente ou vingt et une heure. Avant ce sera trop tôt, les gens seront en train de faire du shopping ou de manger, et les dresseurs visiteront la ville pour ne pas louper les magasins. Raven, quels sont les tarifs du Studio ? Il faudra également se rendre à la presse après être allés au café et au Nectar histoire de voir si on peut se payer un article dans les Éditions. On y va ? »

Je m'apprêtais à bondir sur mon sac pour partir quand Raven nous annonça qu'elle ne sera pas de la partie.

« -Pour les Studios il faut compter 2 000 Pokédollars pour un simple matériel mais je pense qu'il faut prendre le matériel pro et donc compter 6 000 Pokédollars. Tenez voilà la moitié et aussi l'adresse du café que je vous ai dis. Aujourd'hui je ne pourrais pas rester avec vous. J'ai des problèmes personnels à régler. Je vous retrouve ce soir pour le Show, j'essayerais d'arriver 2 heure avant.. Ah oui et passez à l'arène en demandant Damien pour en savoir plus sur le Quizz, c'est l'ami que je vous ai parlé. Désolé encore de ne pas vous aider. »

Et aussitôt, Raven saisit son sac avant de partir avec un petit sourire encourageant. Elle laissa également un papier avec l'adresse du café ainsi que 3 000 Pokédollars pour payer une partie du tournage. Je l'encourageais de vie voix pour ses « problèmes personnels » avant qu'elle ne referme la porte, nous laissant seuls dans la chambre.

« -Bon et bien... C'est parti alors ? Oh, et je me suis renseigné hier soir à l'accueil.... On peut vendre les Maxi Pépites gagnés hier au Joyau de Kalos. Ça te dis quelque chose ?»


Je prenais le papier que nous avait donné Raven et lis l'adresse du café.

« -Mouais, c'est dommage d'y aller sans elle.... Moi je propose qu'on y fasse un tour quand notre show sera diffusé à la télévision ! Ça sera beaucoup plus sympa, non ? »

Après m'être rendu compte que j'avais également imprimé un plan de la ville (Décidément mon imprimante faisait des siennes), nous mettions un petit trajet en place : nous passerons d'abord par le Nectar avant d'aller à la Tour Prismatique pour aller voir Damien puis nous irions aux Éditions d'Illumis, suivit de la vente de nos pierres au Joyau de Kalos, pour finalement nous rendre au Studio de Vidéos Dresseur. Je rangeais le plan dans ma poche histoire de ne pas l'égarer puis nous nous mettions en route : on allait en avoir pour une bonne partie de la journée ! Théoriquement, on aurait un peu de temps avant de passer au Studio de Vidéos Dresseur pour vérifier qu'on avait rien oublié, puis nous pourrions aller directement au pied de la Tour pour notre show.
Une fois notre plan d'action déterminé, je laissais à Samaël le soin de sortir en premier pour que je puisse fermer la porte à clef, avant de me diriger vers l'ascenseur. Une fois dans le hall, nous sortions en saluant les standardistes qui semblaient ne pas quitter leur poste de la journée, puis nous nous dirigions vers notre première destination : le Nectar ! Cela allait être la deuxième fois qu'on y allait, et, grâce à mes prospectus magiques, nous avions accès à leur numéro de téléphone afin de savoir s'il était possible de mettre des baies de côté pour faire nos jus. Oui, parce qu'on est parti trop tôt la première fois pour le remarquer..... Après un rapide coup de fil, je demandais à réserver quelques baies afin de préparer un mixture qui boosterait les capacités de nos Pokémons pour le show. La commande validé, je raccrochais et sortis mes Pokémons pour qu'il puisse prendre l'air. Et quand je dis mes Pokémons, c'est l'ensemble de mes compagnons, pas de favoritisme ! Ainsi, j'étais entouré par quatre petites bestioles et une plus grosse qui étaient plus ou moins impressionnés par la grandeur de la ville. La plupart n'avait rien connu d'autre que les paysages de Lansat et n'étaient pas habitués à un décor si urbain. Oz et Lucina ne semblait pas vraiment apprécier, peut-être à cause de la pollution de l'air, mais Châtaigne et Goldfroy semblaient intéressés par tant de nouveauté. Et Soul bah.... Il en avait rien à faire. Je renvoyais donc dans leur ball respective les deux campagnards ainsi que le Limonde pour finalement n'avoir que deux Pokémons à mes côtés. Tant pis, j'aurai essayé...
Au final, nous arrivions devant le Nectar où nous fûmes accueillit à bras ouverts. Une femme nous amena à un comptoir où étaient disposés toutes sortes de baies ainsi que deux mixeurs.

« -D'habitude nous nous occupions nous même de faire les jus, mais vous pouvez essayer si vous le souhaitez ! »

Acceptant volontiers, je fis grimper Châtaigne et Goldfroy à côté de l'un des mixeurs et leur demandais de ne pas bouger.

« -Quand un jus sera prêt, je vous le ferai goûter ! »

Je regardais l'ensemble des baies disposés sur la table et en pris deux de ma couleur préféré, le jaune, à savoir une Baie Sitrus et un Willia. Je ne voulais pas essayer les baies inconnues tout de suite de peur de faire une bêtise. Je jetais les deux baies dans le mixeur, appuyais sur le bouton et regardais les solides devenir liquides. Quand le mixeur s'arrêtait, je versais dans un bol un jus limpide d'un jaune topaze. Je humais la douce odeur qui en émanait en me retenant de tout engloutir d'une gorgé. Dommage que les effets des baies ne s'appliquaient qu'au Pokémon et non aux humains.... Pourquoi n'avions-nous pas un organisme adapté ? Mystère. Si cela avait été le cas, je serai sûrement très balèze vu les quantités de nourriture que j'avale... Un vrai dopé.
Je versais deux petites portions de ce liquide dans des coupelles pour que mes compagnons puissent y goûter.

« -Dîtes moi ce que vous en pensez ! »

Chpataigne plongea sa tête dans la coupelle tandis que Goldfroy la portait à sa bouche, mais les deux avalèrent le tout d'une traite avant de pousser des petits bons ravis. Cela semblait beaucoup leur plaire ! Je me tournais vers Samaël, satisfait.
« -C'est beaucoup plus facile que ce que je pensais ! Tu t'en sors de ton côté ? Le seul soucis c'est qu'il est difficile de déterminer les effets.... »

Je mettais ce premier jus de côté avant d'entamer une deuxième mixture. Je mélangeais tour à tour des baies rouges, vertes, violettes.... Un mélange coloré à la fois agréable à voir qu'à goûter ! Mes Pokémons prenaient toujours aussi plaisir à boire ces boissons et semblaient quelque peu plus énergique, bien que la différence ne soit pas flagrante. Au final, mon sac se remplit de bouteilles destinés à mes Pokémons ainsi qu'à ceux de Raven pour le show. La dame de tout à l'heure revint nous voir pour récupérer les mixeurs car elle en avait besoin pour une commande. Je la remerciais d'un sourire et d'une Maxi Pépite avant d'admirer une dernière fois l'ensemble de ces jus qui semblaient aussi délicieux les uns les autres. J'en profitais d'ailleurs pour en gober quelques uns accompagnés de quelques baies, avant de me diriger vers la sortie avec Sam'. C'est d'ailleurs en sortant que je remarquais un panneau avec inscrit dessus toutes les sortes de jus qu'il était possible de faire. Je comparais avec la couleur de mes bouteilles et notais les effets dessus à chaque fois, avant de quitter ce magnifique et sublime endroit. Je dépliais le plan de la ville sur lequel j'avais noté le trajet et pointais l'arène du doigt.

« -Notre prochaine destination, c'est là-bas ! On risque de nous confondre avec des dresseurs voulant défier le champion... Bien que cela aurait été sympa ! Mais on a pas le temps pour ça, peut-être la prochaine fois ! »

Puisqu'il était difficile de la louper, nous rejoignions la Tour Prismatique en un rien de temps. D'en bas, l'arène était encore plus impressionnante. La perspective faisait qu'on voyait même pas le haut.

« -Ouah la vache ! J'ai jamais vu un bâtiment si grand... Si ça se trouve ça fait la taille du Mont Couronné !  »

Je rentrais à l’intérieur du bâtiment aussitôt cela dit. Peut-être que Lem y était dedans ? On pourrait le voir ?! Ça serait super ! Mais bon, je suppose qu'on a pas le temps pour cela. Peut-être lors du quizz ? D'ailleurs il faudrait savoir quand on pourrait y participer..... A l'entrée, j'accostais un homme pour trouver notre guide.

« -Excusez-moi, on cherche un certain "Damien".  
-C'est moi. Que voulez-vous ?
-Ah, super ! On est les amis de Raven ! »

Nous lui expliquions brièvement la situation avant qu'il nous dise que Raven lui avait déjà expliqué le pourquoi du comment.

« -On aimerait donc savoir quand il est possible de faire un des quizz télévisé que propose l'arène.  
-Vous voulez défier Lem ?
-Nan nan, juste le quizz. »

Damien sortit un papier de sa poche et le consulta rapidement.

« -Tout à l'heure c'est possible. Vers dix-huit heures, le temps de faire le montage la vidéo sera diffusé demain à dix heures. »

Je lui disais qu'il pouvait déjà noter trois participants, avant de songer à un petit détail.

« -Notre avion il est pas à neuf heures et demi ? On pourra pas voir le résultat à la télévision...  
-Les avions de Kalos sont équipés de télévision il me semble. Le temps que vous embarquiez vous pourrez le voir je pense ! »

On allait passer la télévision ! Une sensation de chaleur et de bien-être montaient en moi. J'étais tellement excité que je faisais des petits bonds sur place ! Était-ce diffusé à Sinnoh ? Il fallait que je me renseigne pour prévenir ma famille !

HRP :
Les grands conquérants planifiaient toujours leur attaque.... L'itinéraire des préparatifs pour le show!


@Eques sur Never-utopia.


Dernière édition par Ginji Labelvi le Jeu 5 Juin - 18:35, édité 1 fois



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité





GINJI Ҩ RAVEN
❝ alerte,
panneaux publicitaires ! ❞



Raven ne peut malheureusement pas leur tenir compagnie aujourd'hui. Hm.. Il espère que Ginji ne va pas faire de gaffes concernant les paroles qu'il a prononcé hier quand ils étaient seul, quoi qu'en y pensant il n'y a pas de raisons que ce soit le cas. L'adolescent semble du genre plutôt mou, à éviter les engueulades et c'est plutôt positif dans le cas de Samaël puisque leur but s'accordent au moins aujourd'hui. Il sourit doucement à l'adolescente, lui souhaitant une bonne journée et une bonne chance pour ce qu'elle doit accomplir avant de se retourner vers l'autre spécialiste type qui brandit désormais un plan de la ville qu'il a griffonné, indiquant les endroits ou ils doivent se rendre selon les idées qu'ils ont eu ensemble. Samaël le prends entre ses doigts avec délicatesse, une expression amusée se peignant sur son visage lorsqu'il constate les notes que le collégien à ajoutées à deux endroits. Penser à aller là concernant le stand de galettes et d'après Raven, faut pas au sujet de la drôle d'embringue.. Ce repère de rats qui accumulent les moyens divers et variés pour se faire de l'argent en profitant de la naïveté des touristes, selon le souvenir de Samaël. A la vitesse à laquelle ils avaient dépensé de l'argent, il valait en effet mieux éviter d'y faire un tour. Il quittèrent donc la chambre, commençant leur balade à travers la ville et se rendant en premier vers le Nectar. En chemin, Ginji fit jaillir de leurs sphères de captures ses cinq pokémons, pour finalement en rappeler trois à l'intérieur en voyant qu'ils ne semblaient pas intéressés par les paysages citadins qu'offraient Illumis. Samaël de son côté ne nécessite que la présence de son fantôme, qui d'ailleurs ne reste pas longtemps à l'air libre puisque deux ou trois minutes après sa libération, il se glisse dans le corps de son dresseur, le possédant sans mauvaises intentions – heureusement d'ailleurs, il me manquerait plus qu'il vienne au Skelénox l'idée de mettre la ville sens dessus dessous en profitant du fait qu'elle contrôle à la perfection un être humain.

Ils entrent ainsi dans la boutique que Ginji a appelé quelques temps auparavant afin de réserver des baies en prévision de leur visite. La femme qui les reçoit leur indique qu'a l'ordinaire, elle prépare elle même les jus mais qu'elle leur laisse main libre pour essayer malgré tout. Samaël se mordille les lèvres, ne connaissant strictement rien en manière des baies et de jus et sachant qu'il aurait préféré que les personnes s'en chargent. Il consulte malgré tout un magazine se trouvant la boutique, et réussit à trouver quelques combinaisons destinées à booster au maximum l'attaque de chacun de ses compagnons qu'il réalise sans perdre de temps, après les avoir fait s'évader de leurs sphères de captures. La plupart de ses jus sont, à en croire les diverses expressions et grimaces de ses compagnons, soit amères soit acides mais elles ont au moins le mérite d'avoir de l'effet. Pimousse semble désormais prêt à bondir sur n'importe quoi, lui qui semble d'habitude si endormi, et il en est de même pour Minidraco, Skelénox et Magby dont les visages expriment l'envie d'en découdre encore plus qu'hier au restaurant. Osselait conserve quand à elle son attitude combative de tout les jours mais il est probable que les jus vont lui permettre d'effectuer plus de dégâts qu'a l'ordinaire. Samaël est donc amplement satisfait de ses créations et de leurs effets lorsque la jeune femme de l’accueil vient récupérer ses mixeurs afin de s'en servir pour une commande. Ils quittent alors les lieux, le Noctali renvoyant tout ses compagnons y compris Skelénox dans leurs pokéballs afin de leur faire économiser des forces. Il espère que les effets dureront suffisamment longtemps pour être encore présents dans la soirée.. En parlant de cela, il est temps de se rendre du côté de l'arène pour rendre visite à Damien et se renseigner sur le Quizz.

La tour prismatique est tout en hauteur, sa forme se rapportant au nom qu'elle possède. Samaël y rentre sans vraiment de sentiments, habitué à l'avoir vu toujours les jours pendant près de quatre ans tandis que Ginji va discuter avec un type qui s'avère être le fameux Damien. Le Noctali ne participe pas à la conversation, son camarade se débrouillant très bien sans lui et ils apprenne ainsi qu'ils pourront venir en début de soirée, deux heures avant de début de leur spectacle et que la vidéo sera crée et mise en ligne à peu près au moment de prendre l'avion pour retourner à Lansat. Ceci étant décidé et une fois qu'ils ont appris que la Kalos airline possède des télévisions intégrées dans les avions, ils quittent l'arène comme ils ont quitté le Nectar ou les autres lieux des jours précédents. Leur prochaine destination est la presse, dans laquelle ils apprennent que la somme à payer pour un article d'environ 4000 caractères est de 500 pokédollars, 750 s'il est accompagné d'une photo. Samaël s'en satisfait mais déclare néanmoins qu'ils repasseront plus tard après avoir discuté avec leur amie.

« Tu en pense quoi ? Je vais appeler Raven pour savoir si c'est suffisant pour elle mais 4000 caractères, cela équivaut à une quinzaine ou une vingtaine de ligne assez longues je dirais. Associé à la photo, ce sera assez visible à mon avis.  »

Tout en parlant, ils arrivent enfin au joyau de Kalos ce qui est leur avant dernière destination de la journée, avant qu'ils ne partent pour le Studio des vidéos et qu'ils ne retournent à l'hôtel pour se changer avant de retrouver Raven devant la tour. Dévoilant les maxi pépites, ils apprennent par le vendeur qu'elles sont achetées chacune sans rapport de taille 10 000 pokédollars. Samaël écarquille les yeux, écœuré par le prix.

« Putain, l'arnaque ! A Unys, ils les achètent le triple ! »
« Puis je vous suggérer de vous y rendre dans ce cas ? »
« Mais un peu que je vais m'y rendre ! Je dors au Grand Hôtel le Crésus, j'ai pu combattre au Sushis sans Chichis, je vais faire un show retransmis dans toute la région devant la tour Primastique ce soir alors je suis pas à un aller retour en avion près. On s'en va, Ginji. »

Il tourne les talons, entraînant son camarade sans même lui laisser le temps de répliquer et commence à craindre qu'il ne doive vraiment aller jusqu'à Volucité au moment ou il passe la porte. Malgré tout, le vendeur a fait le tour de son comptoir et au moment ou Samaël à fait quelques pas d'un air négligé dans la rue, il s’entend rappelé par l'homme. Il retourne vers la boutique, se passant la main dans les cheveux avec dégagement avant de poser son regard tranquillisé sur l'adulte.

« Hm ? Qu'est ce qu'il y a ? »
« … Entre quinze et vingt milles pokédollars selon la grosseur des pépites, cela vous irait ? »
« Parfait. Allons y, et cessez de faire cette tête de six pieds de long, vous allez vous flanquer un ulcère. »



Dernière édition par Samaël J. Winchester le Ven 6 Juin - 13:00, édité 1 fois
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Samaël J. Winchester and Raven Hikari



« Alerte, panneaux publicitaires ! »


Nous sortions de la Tour Prismatique une fois l'affaire du quizz réglé pour nous diriger vers les Éditions d'Illumis. Sur place, on nous apprit le prix pour un article dans le journal avec et sans photo, prix qui n'était pas très élevé par apport à la publicité apportée. Ils devaient être dans une période creuse en ce moment, et tant mieux pour nous ! Sam' proposa qu'on appelle Raven pour être sûr qu'on faisait le bon choix, ce qu'y me semblait la moindre des choses, puisqu'on pouvait la prévenir de notre avancé. Là ou pas, c'était quand même notre partenaire !
Et puis le Joyau de Kalos, où pendant que j'admirais la quantité hallucinante de pierre qui s'y trouait, Samaël pétait une durite.

« -Mais un peu que je vais m'y rendre ! Je dors au Grand Hôtel le Crésus, j'ai pu combattre au Sushis sans Chichis, je vais faire un show retransmis dans toute la région devant la tour Primastique ce soir alors je suis pas à un aller retour en avion près. On s'en va, Ginji. » .

Il m’entraîna avec lui en dehors de la boutique. Sérieusement ? On allait à Unys ? Ça serait chouette mais c'était pas vraiment le moment.... Heureusement, le vendeur avait surgit de son comptoir pour nous rattraper, et nous proposa d'acheter les pépites jusqu'au double de leur prix initial si la taille correspondait aux critères de l'homme. Nous retournions donc à l’intérieur où nous vendions nos pierres. Quatre petites, deux moyennes et une grosse, pour un total de.... 115 000 pokédollars ?! Je n'en revenais pas. Ma petite crise de gloutonnerie nous a finalement rapporté plus que ce qu'on devait perdre ! Cependant, mon attention fut captivé par tout autre chose... Un homme d'affaire discutait avec un jeune dresseur dans un coin de la salle....

« -Alors ? Intéressé ou non ? »

Je m’approchais, intrigué. Le jeune dresseur tenait un Bulbizarre dans ses bras et fixait un petit coffret transparent dans lequel se trouvait une espère de pierre précieuse aux reflets cyans, violets et roses.

« -Seulement 1 000 000 de pokédollars, à prendre ou à laisser.
-Combien ?! Hors de question que j'achète ça à un tel prix. Merci quand même. »

Le dresseur tourna les talons à l'homme avant de quitter la boutique. Je regardais la pierre, intrigué.

« -C'est quoi ? »  

L'homme me regarda d'un air malicieux avant d'éclater de rire.

« -Mouahaha, c'est la pierre ID-EA-LE ! Du moins, pour ce jeune dresseur qui vient de quitter la boutique... Mon jeune garçon, ceci est une Méga-Gemme ! »

J'inclinais la tête, perplexe.

« -Et c'est quoi une... Gemme méga ? »  

L'homme se redressa d'un coup, comme choqué par mes paroles. Il éclata alors à nouveau de rire... Vraiment bizarre ce type.

« -Une Méga-Gemme enfin ! Tenu par un certain type de Pokémon, elle permet de le faire Méga-Évoluer ! C'est l'objet ultime pour un dresseur ! »

Samaël, qui venait d'encaisser tout l'argent, venait à ma hauteur, probablement pour me demander de le suivre dehors.

« -Méga-Évoluer ? Objet ultime ? Ça m'a l'air compliqué comme truc.... »  

Ou alors cet homme avait perdu la boule, et a prit un vulgaire caillou pour une gemme au pouvoir immense.

« -Mais pas du tout enfin ! Cette gemme est une Florizarrite. Si un Florizarre tient cette gemme au combat, son dresseur peut le faire Méga-Évoluer en Méga-Florizarre ! Il devient alors beaucoup plus puissant ! Si tu veux, tu n'as qu'à aller à la Tour Maîtrise de Yantreizh pour en apprendre plus sur le sujet ! »

Je réfléchis quelques secondes le temps de me remémorer les cours de Géographie de Percy Yade et localisais plus ou moins Yantreizh dans la région de Kalos.

« -C'est beaucoup trop loin. On rentre demain à Lansat et on a pas vraiment le temps d'aller visiter une autre ville.... Il y a pas plus près ? »  

L'homme réfléchit à son tour avant de me proposer d'aller faire un tour chez un certain Professeur Platane. Je sortais ma carte d'Illumis vite fait afin de voir où se situer son laboratoire... Lorsque je le trouvais juste à côté du Studio des Vidéos Dresseurs, je donnais un petit coup de coude à Samaël pour attirer son attention sur la carte avant de jetais un œil à l'heure indiqué sur mon Ipok.

« -Regardes, c'est juste à côté ! On peut y faire un tour ? On a largement le temps ! Il est quinze heure et il ne nous reste qu'à aller payer les vidéos puis retourner à l'hôtel... Ça peut être super intéressant !  »  

Sam' accepta fort volontiers d'aller y faire un tour. Je piétinais sur place à l'idée de ce que pouvait donner une Méga-Évolution. Où était-il possible de se procurer une Méga-Gemme ? Vu le prix auquel était proposé celle de Florizarre cela devait être rare.. Quoique cela dépend peut-être de la gemme ? Certaines sont plus rares que d'autres ? Et combien de Pokémons peuvent Méga-Évoluer ? Une dizaine ? Tous ? Tant de questions qui ne devraient pas tarder à trouver réponse : Samaël et moi arrivions devant ce qui semblait être le laboratoire du Professeur Platane.  Nous rentrions à l’intérieur et, sans perdre une minute, je me jetais au comptoir pour qu'on puisse nous renseigner.

« -Nous sommes des élèves de la Pokémon Community, et on aimerait beaucoup rencontrer le Professeur Platane pour qu'il nous parle des Méga-Évolutions !   »  

La dame tapa quelque chose sur son ordinateur avant de secouer la tête pour dire non. Elle nous expliqua que le Professeur Platane n'était pas là actuellement, mais qu'un de ses assistants pouvaient toujours se charger de nous à sa place. J'acceptais avec plaisir avant que la dame nous demanda de prendre l'ascenseur pour nous rendre au premier étage, où quelqu'un viendrait nous chercher. Je trouvais que nos costards faisaient très tâche, mais apparemment je ne me faisais pas la même idée du mot « tâche » que les autres, donc je ne fis pas la remarque. Une fois dans l'ascenseur beaucoup moins luxueux que celui de l'hôtel, j'appuyais deux trois fois sur le bouton du 1er étage, impatient.

« -Ça à l'air cool cette histoire ! T'en avais déjà entendu parler ?   »  

A peine avais-je posé cette question que l'ascenseur s'arrêta et s'ouvrit devant une grande femme brune portant une blouse, une paire de lunette sur le nez. Le physique typique d'une scientifique quoi. Celle fit un petit sourire en nous demandant si nous étions bien les élèves de la Pokémon Community avant de nous demander de la suivre dans une salle annexe dans laquelle se trouvait une étagère avec des bouquins, un ordinateur relié à un vidéoprojecteur et une mallette. Décidément, ils avaient tous préparés très vite, ou alors ils faisaient ça à chaque fois qu'un dresseur venait leur rendre visite...
La scientifique s'installa derrière son ordinateur et commençais un petit exposé sur ce que l'on sait actuellement sur les Méga-Évolutions. Elle nous raconta leur origine qui viendrait d'une explosion ayant eu lieu il y a des milliers d'années qui créa des gemmes apportant des effets bénéfiques à certaines espèces de Pokémon. Avec ces gemmes ont été crées d'autres pierres permettant d'enclencher une Méga-Évolution si un Pokémon tenait la Méga-Gemme propre à son espèce. Celui-ci accédera alors à un stade supérieur où il voit certaines de ses statistiques augmentés, accompagné parfois d'un changement de type. Hélas, les Méga-Gemmes sont rares, et les Méga-Anneaux (Nom de la pierre enclenchant une Méga-Évolution) encore plus, ce qui fait que la Méga-Évolution est peu répandu...
Le diaporama montrant quelques images de gemmes prit fin, et la scientifique s'approcha de la mallette. Je comprenais mieux l’intérêt des thèses à rédiger dans la section scientifique...
La dame ouvrit la mallette et en sortit alors une Pokéball qu'elle envoya au sol. Un Lucario, Pokémon fréquent dans la région de Sinnoh, en sortit.  La scientifique appuya alors sur un bracelet autour de son poignet et.... Le Lucario se mit à briller ! Il fut gobé net par une espèce de sphère violette qui aspirait l'air autour de lui... Avant que la sphère se brise pour laisser place au Lucario... Non, ce n'était pas Lucario ! On aurait dit un autre Pokémon... Pourtant il lui ressemblait beaucoup... Il avait Méga-évolué ? La bouche grande ouverte, je fixais le Pokémon, surpris. Il semblait beaucoup plus fort comme ça....
La scientifique réactiva sa Méga-Anneau, et le processus de transformation s'inversa. Elle nous expliqua quelques détails comme le fait qu'on ne pouvait faire Méga-évoluer qu'un seul Pokémon à la fois ou encore qu'il fallait être suffisamment lié à lui.... Après de bref remerciement, nous quittions la salle et retournions dans l'ascenseur. Je n'en revenais pas.

« -La vache ! Tu crois qu'on pourrait trouver ce genre de pierre à Lansat ? Oh ! Il doit forcement y avoir des Pokémons Electriks qui peuvent Méga-évoluer !  »  

Nous quittions le bâtiment en saluant l'hôtesse et rentrions dans le Studio de Vidéo Dresseur qui se trouvait juste à côté. Lorsque nous entrions à l’intérieur, nous demandions au comptoir quels étaient les frais qu'il fallait encore payer pour les caméras. L'homme qui comprit qui nous étions nous répondit que la moitié avait déjà été payé par Raven, et que le reste sera facturé juste après le show.
En ressortant du bâtiment, je jetais un autre coup d’œil à mon Ipok .

« -Bon. Il est seize heure et pratiquement tous les préparatifs sont réglés. On retourne à l’hôtel se changer puis on va au quizz ? Ah et euh.... On peut faire un petit saut au stand de Galette? S'il te plait s'il te plait s'il te plaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit!  »  

@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité





GINJI Ҩ RAVEN
❝ alerte,
panneaux publicitaires ! ❞



Une fois les pierres vendues et l'argent reçu sous forme de billets bien enfoncé dans ses poches, Samaël sent son attention se diriger une fois de plus vers son camarade. Il observe d'une manière intriguée les dialogues entre un jeune garçon tenant un Bulbizarre et un des vendeurs en tuxedo de la boutique, durant lequel il saisit qu'il est question des méga-évolutions. Visiblement, Ginji ne sait pas de quoi il en retourne, mais il faut dire que c'est normal puisque le seul type électrique à être concerné est Pharamp – enfin, il exclue Elecsprint qu'il ne trouve pas le moins du monde intéressant, ce qui mène le compte à deux pour quelqu'un de normal. Samaël, qui compte Galeking, Lucario et Mysdibule a déjà eu plus d'occasions de s'y intéresser, d'autant plus que Cizayox peut égaler être soumis aux radiations d'une méga-gemme même s'il espère ne jamais avoir l'évolution d'Insécateur entre les mains. Enthousiasmé, Ginji propose de se rendre au laboratoire de Platane, déclarant qu'il est tout proche du Studio des Vidéos comme si la joie lui fait oublier que Samaël a vécu quatre ans dans la ville et qu'il le sait parfaitement. Il sourit malgré tout, amusé par l'enthousiasme de son camarade avant d'approuver d'un mouvement de tête, puis de se retourner vers le vendeur qui observe les alentours, regrettant peut être de n'avoir pas pu achever la vente de la Florizarrite. Bah.. Il aura une meilleure chance quand un autre dresseur plus fortuné se présentera, ce ne sont pas les amateurs de méga-gemmes qui manquent dans la région.

« Vous n'auriez pas les gemmes nécessaires à Galeking, Lucario est Mysdibule par le plus grand des hasards ? Je suis passionné par les types aciers. »

Le vendeur l'observe un vague instant avant de le quitter pour se rendre dans l'arrière boutique. Quelques deux ou trois minutes s'écoulent avant qu'il ne revienne dans la pièce, tenant entre ses mains une pierre transparente, striée en son centre de deux rayures rouge et noire pâle. Samaël fronce le nez, secouant la tête dans un mouvement désapprobateur.

« Ce n'est pas cela que je recherche. Les gemmes qui m'intéressent ne sont pas de cette couleur. »
« Je ne les possède pas en stock monsieur mais si vous souhaitez jeter un coup d’œil.. La gemme que je vous propose est une Cizayoxite, un atout formidable si vous vous intéressez aux pokémons aciers. »

Samaël tourne la tête brutalement lorsque le vendeur approche ses mains pour lui montrer la pierre, une sensation nauséeuse lui remontant dans la gorge. Il déglutit plusieurs fois, plaquant ses mains contre sa poitrine en les croisant avant de reprendre une légère contenance.

« Éloignez cela de moi s'il vous plaît. Je.. ne... suis pas un très grand... fan ?... d'Insécateur... et de son évolution par conséquent. Mais je vous remercie malgré tout d'y avoir pensé. »

Inclinant la tête en signe de remerciement, il quitte la boutique sans plus tard en compagnie de Ginji dont l'enthousiasme concernant les méga-évolutions ne semble pas avoir diminué durant son court dialogue avec le vendeur. Les deux garçons marchent ainsi quelques minutes avant d'arriver devant l'imposant laboratoire de Platane, dans lequel ils sont reçus et informés que le professeur ne se trouve pas la pour le moment mais qu'il est possible qu'un de ses assistants le reçoivent. Ascenseur. Montée. Dialogue.

« En effet oui. Quatre pokémons de type acier peuvent méga-évoluer, et je compte bien posséder trois d'entre eux dans mon arène... C'est très à la mode à Kalos, mais il faut malheureusement beaucoup débourser, entre les gemmes et le bracelet, sans compter que le lien du dresseur avec ses pokémons doit être développé presque à l'extrême pour qu'ils acceptent de méga-évoluer. »

Ils entrent dans la pièce au moment ou Samaël commence à parler et ils sont tout les deux acceuillis par une femme brune en blouse de travail blanche, comme dans un hôpital.. Comme au centre Météo. Il détourne la tête, s'occupe peu de l'exposé qui leur est présenté, mais se reprends au moment ou la scientifique fait jaillir un Lucario au beau milieu de la pièce. Elle leur montre le système de méga-évolution en activant son bracelet, puis le désactive avant de les congédier. Sur le chemin du retour, Samaël développe sa réponse à Ginji en parlant de Pharamp et d'Elecsprint, qui sont à sa connaissance les deux pokémons pouvant méga-évoluer mais qu'il est fort probable qu'on en découvre d'autres à l'avenir dans de nombreux types. Le garçon demande ensuite à se rendre au stand de galettes avant de repartir se changer à l'hôtel, et Samaël accepte avec un sourire. Autant que son camarade soit en forme pour la soirée, et s'il lui faut manger pour cela.. Eh bien il lui faut manger pour cela.

« Hm, hm... Bah, c'pas dérangeant et on est pas à cela près concernant les dépenses. »

Dix-huit heures s'amènent assez rapidement dès lors. Samaël se trouve désormais devant l'arène en compagnie de Raven et de Ginji, une sensation étrange lui tortillant le ventre. Ce n'est pas du stress ni du plaisir, ce n'est pas de la nervosité ni de l'angoisse, et il ne sait pas expliquer ce qui lui prends. Il est trop tard pour reculer, et de toute façons ce n'est pas dans ses cordes. Ne jamais abandonner. Il entre dans la tour Prismatique, ou il sont reçus par Damien et Clem, la jeune sœur du champion de la ville tout aussi blonde que son frère. Il sourit doucement, tandis que la gamine se retourne vers lui avec une expression joyeuse sur le visage.

« Toi ! Tu commence, tu me dis quelque chose et t'es le plus mignon. Je t'ai pas déjà vu d'ailleurs dans la ville ? »

Il s'apprête à répondre, mais avec tout le charisme et toute l'impatience qui caractérisent les enfant de son âge, elle ne lui laisse pas le temps de parler et actionne déjà une sorte de télécommande, plongeant la salle dans le noir en dépit des lumières des caméras de l'arène. Sur un écran face aux trois dresseurs, la gamine fait apparaître en l'allumant la silhouette d'un pokémon qu'il reconnaît comme étant Pachirisu.

« Quelles sont les capacités spéciales de ce pokémon ? »

Bordel. Cela n'aurait pas pu tomber sur Ginji ? Il ferme les yeux quelques secondes, essayant de se remémorer les choses qu'ils a apprises sur les pokémons électriques à la pension de ses parents, et plus particulièrement concernant la créature en question. Il lui semble que l'un d'eux, dans les derniers qu'ils ont eu avant son départ à l'académie, aimait saisir les objets des autres et qu'il était particulièrement doué pour s'esquiver en vue d'un combat.. C'était cela !

« Il y a fuite, ramassage et.. Absorb Volt ! »

Elle acquiesce joyeusement, lançant un clin d’œil à Samaël avant de changer l'image de la télévision. Une silhouette un peu déformée apparaît, floutée et tordue pour rendre l'identification un peu difficile même si les couleurs aident au repérage. Du bleu foncé, assorti à du beige et du rouge.. Comme se nomme déjà la sous évolution d'Ohmassacre ? C'est en tout cas ce qui lui ai demandé, identifier la créature. Il chiffonne un pan de son tee shirt, avant de lancer d'une voix assurée mais jouant malgré tout du hasard le nom de Lampéroie.. Et c'est validé. Plus qu'une, bon arceus, plus qu'une. Enfin il a de la chance, la dernière question est facile et il peut y répondre du tac au tac.

« Le génie légendaire qui contrôle l'électricité s'appelle... ? »
« Fulguris ! »
« Ouiiii ! T'es mignon et en plus t'es intelligent, trop fort ! C'est a qui le tour maintenant ? »

Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
Feat. Samaël J. Winchester and Raven Hikari



« Alerte, panneaux publicitaires ! »


C'est la bouche pleine de gaufrette que je me rendais à l'arène avec Samaël où Raven nous attendait. Elles ne faillent pas à leur réputation ! Elles étaient délicieuses...
Une fois devant l'imposante Tour Prismatique, Damien et une petite fille répondant au nom de Clem, se disant être la petite sœur du champion. A peine quelques minutes plus tard, nous étions sur un plateau télévisé où Samaël se retrouvait être le premier à devoir répondre aux questions... Concernant toutes des Pokémons Electriks ! Par chance, il répondit sans problème à toutes, nous faisant gagner de beaux petits points pour l'académie ! Prospères que mes questions concerneront aussi les Pokémons Electriks, ainsi je ne devrais pas avoir trop de problème pour y répondre....
C'était donc à mon tour de me faire questionner. Une image de Pokémon fut projetée sur l’écran. Non, c'était pas un Pokémon Electrik.

« -Ce Pokémon possède deux évolutions différentes, dis moi leur particularité ! »

Je pestais intérieurement lorsque je vis le Kirlia affiché sur l’écran. Zut, il fallait que ça tombe sur moi ! Je connaissais bien l'une des évolutions, Gallame, un Pokémon qu'on ne pouvait obtenir qu'en mettant en contact un Kirlia mâle avec une Pierre Aube. Mais pour le deuxième.... Bah c'est Gardevoir, mais quelle est sa particularité ? C'est une évolution tout à fait normal... Remarque, il me semble que Gardevoir c'est vu doter d'un nouveau type... Le type fée... Hmm... Ah ! Dans la diaporama de tout à l'heure ! Je crois qu'il y avait des images d'une gemme appelé Gardevoirite !

« -Euh... Gallame est un Pokémon exclusivement mâle, et Gardevoir peut Méga-Évoluer ! »

Bonne réponse. Je cache mon soulagement et prie pour que la question suivante soit plus facile. Ce qui fut le cas.

« -Ce Pokémon est-il de type plante ? »

Un Flabébé fut projeté sur l'écran. J'avais croisé ce Pokémon à plusieurs reprises depuis que j'étais à Kalos, et je fus surpris d'apprendre qu'il n'était pas type plante, mais fée. Apparemment, c'était sur ce type qu'était basé mes questions... Super, ça devait tomber sur moi.

« -Nan, Flabébé est type fée ! »

Une nouvelle bonne réponse, il ne restait plus qu'une question. Je croisais les doigts tandis que ce fut au tour de deux Pokémons d'être affichés. Un Evoli et un Nymphali.

« -Dernière question pour ta pomme, comment fait-on évoluer le Pokémon de gauche en celui de droite? »

Alors ça, j'en savais absolument rien. Des perles de sueurs commencèrent à perler sur mon front et le stress monta d'un coup en moi. Il n'y avait pas de Pierre Fée à ce que je sache ?! Il me semble que Raven en avait un... Je lui jetais un regard paniqué dans le bête espoir qu'elle me communique la réponse par télépathie... Je réfléchissais du mieux que je pouvais, en vain. Je me mordillais la lèvre, me grattais frénétiquement le sommet du crâne et paniquais de plus en plus.

« -Alors ? Vite ou nous considérons la question comme perdu ! »

Je fus pris d'un léger tremblement avant de balbutier une phrase à peine audible...

« -Euh... Mais j'en sais rien moi... Un Pokémon qui lance des attaques fées avec plein de petits cœurs, comment je peux connaître la réponse ?..... »

Clem ne sembla comprendre qu'un quart de ma phrase, mais haussa les épaules.

« -Une attaque fée, et deux cœurs d'amitié... Il manque la montée de niveau mais je suppose que tu t'en doutes, validé ! »

Quoi ? La réponse était bonne? Je ne contestais pas mais étais tout de même dérouté. Je n’ai pas compris le sens de la phrase de Clem mais pensais que je poserai la question à Raven plus tard, vu qu'elle doit mieux connaître le sujet.... C'était d'ailleurs à elle de devoir répondre à trois questions. Allait-elle elle aussi avoir un type ciblé ? J’espérais de tout mon cœur qu'elle allait s'en sortir...

@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
J'avais dû laissé les garçons se débrouiller pour la journée car mon frère m'avait appelé. Damien avait donc vendu la mèche à ma mère, sans faire exprès à mon avis. Il devait penser que j'avais prévenu ma mère de mon arrivée à Illumis. J'avais quitté les garçon assez tôt pour avoir du temps. Je ne voulais pas prendre les transports pour rentrer à la maison, j'arriverais trop vite et je ne voulais pas faire se plaisir à ma mère. Puis marcher était bien pour moi, cela me permettait de me vider l'esprit. Puis ce matin j'avais réussi une chose exceptionnelle: Kana était rentrée dans sa Pokéball. Ma petite bouille de poils n'était plus à mes côté mais plutôt dans sa petite sphère placé précieusement dans mon sac. Il ne restait plus Kajii autour de moi. Je vais lui laisser du temps avant qu'elle rentre elle aussi dans sa sphère. Ce n’était pas une bonne habitude à prendre de laisser son Pokémon en dehors de sa Pokéball. Je pourrais peut-être demander à mes camarades de l'aide pour dresser ce Draco assez récemment capturé. Et pourtant, elle se prenait pour mon garde du corps et agressait n'importe qui.
Enfin, j'arrivais devant chez moi. Je n'ai même pas le temps de sonner que mon frère ouvre la porte et me prend dans ses bras.

« Ptit'Soeur, n'en veut pas à maman, mais elle n'a pas vraiment apprécier le fait que tu ne l'a pas prévenu de ton arrivée. Aller viens Raven, tu ne va pas rester sur le pas de la porte de chez toi. »

Je rentrais chez moi accompagnée de mon frère. Dans la maison, il y avait 3 Pokémons qui se baladait. Il y avait un Dedenne et un Feunnec, mais le troisième avait disparu quand je suis arrivée dans le salon. Et ma mère était dans cette pièce avec son air furieuse. Je se leva pour m'accueillir mais ne me prit pas dans ses bras. Kajii n'était pas très ravie de voir une personne furieuse contre sa dresseuse. Je lui demandais de rentrer dans sa Pokéball en lui promettant qu'elle ne me ferrait rien et que mon frère était la pour moi. Elle rentrait enfin dans sa sphère et je mettais mon sac dans l'entrée du salon. Les Pokémons de mon frère veillait sur mon sac pour que personne y touche.

« Raven, pourquoi tu rentre à la maison mais tu ne me dis rien. Pourquoi tu viens voir ton frère et tu pars avant que je rentre. Mais surtout pourquoi je dois apprendre tout cela par Damien et non par toi ?! Tu a intérêt a avoir une bonne raison sinon cela va aller très mal pour toi »
« Maman, déjà d'une je ne rentre pas à la maison. Je suis à Illumis pour faire une mission de mon école. Pour rien au monde je voudrais quitter cette académie. Je me suis fait des amis, j'ai eu mes Pokémons et ensuite si je rentre je ne reviendrais pas à la maison. Je suis venu pour Max pour lui demander de l'aide à lui et non à toi. Tu es trop occupée pour prendre soin de ta fille alors je ne te dérange pas. J'ai été voir Damien car j'avais besoin de son aide et non du tiens. » Je me tournais pour voir sa tête. Il me disait de continuer alors je continuais à dire ce que j'avais sur le coeur. « Et pourquoi tu as donné Nymphali. Tu sais que je l'aimais plus que tout et toi tu me sépare de lui. Maman, je tiens énormément à toi mais ce que tu as fais. Eh bien, je ne peux pas le pardonnée. Il était toute ma vie et tu m'a séparé de lui à jamais. Maintenant que je t'ai vu, je voudrais aller rejoindre mes amis ! »

Je voulais tellement repartir les voir mais elle me le refusait. Je passais la journée chez moi à "gueuler" contre ma mère. Elle essayait de me convaincre de rester à Illumis et de quitter l'académie et aussi que ce Pokémon, mon Nymphali, était juste un Pokémon et qu'elle devait me séparer de lui. Non, non, non ! Ce n'est pas vrai alors je ne la laissais pas finir et enchérit sur ses réponses. Durant la journée mes camarades m'appelait pour me prévenir de leur avancer. Alors il était déjà au Éditions d'Illumis, il avançait vite. Je leur disais que j'étais tout à fait d'accord avec eux mais que je devais vite retourner à mes problèmes familiales.
Je regardais l'heure il était déjà dix-sept heures quinze. Mince ! Il fallait que je sois à dix-huit heures devant l'arène pour le Quizz et je ne pouvais pas être en retard. Je pris mon sac et prit la main de mon frère en lui disant juste un "suis-moi". Je laissais ma mère sans lui dire un mot. Tant pis pour le prix, je devais me dépêcher alors je pris un taxi. Ouffff, j'arrivais à l'heure devant l'arène pour rejoindre mes camarades. Je lui présentais vite fait mon frère juste avant que Damien vienne nous chercher. Il nous accueille accompagné de Clem, la petite soeur du champion. Très vite ce fut le tour de Samaël de commencer le Quizz et les règles était simple. Trois questions par personne et il fallait toute les validés. Mais mon camarade du dortoir Noctali se débrouillait parfaitement bien et validait ses trois questions sur le type Electric. Ce fut au tour de Ginji qui lui eut des questions sur le type Fée. Je connaissais toute les réponses et en plus la dernière était sur Nymphali, le Pokémon que je connaissais par coeur. Il validait facilement ses deux premières questions mais la dernière était un peu plus difficile pour lui. Mais il la validait quand même. Et maintenant c'est à moi. Courage, je pouvais faire aussi bien qu'eux. Clem projetais une silouhette sur l'écran. Je reconnu imédiatement Lokhlass.

« Peux-tu me dire quel est l'utilité principale de ce Pokémon, ainsi que son type ? »

D'accord, mes questions ne seraient pas sur le type Electric ou le type Fée ou encore le type Dragon. Il fallait que je tombe sur le type Glace. Je sais que mon Oniisan était de ce type mais je ne le connaissais pas très bien. Réfléchie, Réfléchie Raven, tu es aussi douée que les garçons et tu ne peux pas ridiculisée l'académie qui t'a accueilli.

« Lokhlass est un Pokémon de type eau et glace, comme mon Obalie. Et il est utilisé principalement pour … heu... C'est pas pour voyager sur l'eau ? »

J'étais pas vraiment sûr pour les voyages sur l'eau mais je crois que mon frère en avait parlé lorsqu'il était revenu une fois ? J'appréciais ce Pokémon. Sa grace, son intelligence était imprésionnant pour un Pokémon aussi imposant. Je me retournais pour regarder les garçons qui avaient l'air ravi de ma réponse.

« Oui ! C'est exacte. Les dresseurs utilisent généralement Lokhlass pour les voyages aquatiques. Il peut utiliser son Lazer-glace pour geler le sol et ainsi mieux glisser. Question suivante, comment peut-on avoir ce Pokémon ? »

La silouhette sur l'écran changeait et faisait apparaître une évolution d'évoli. J'avais beaucoup appris sur ce Pokémon qui était la base de Nymphali. Mais celui là était assez spéciale. A l'académie, on pouvait obtenir un objet pour le faire évoluer mais dans les régions du monde.

« Pour obtenir un Givrali, il faut posséder un évoli et le faire monter d'un niveau autour d'une Pierre Glacée»

C'était ma deuxième questions, donc il ne m'en restait plus qu'une. Je suis sûr que je peux y arriver. Je me demande ce qu'il se passerait à la fin. Mais ce n'est pas le moment pour ça.

« Mais c'est encore une bonne réponse, tu en as dans la cervelle. Aller, dernière question. Donne moi le nom du légendaire qui est de type glace.»
« Je crois qu'il n'est pas que de type glace, il est aussi de type vol. C'est Artikodin, l'oiseau légendaire bleu.»

Clem me disait que c'était validé et qu'on avait gagné. Je sautais de joie et allait rejoindre les garçons pour leur dire qu'on avait réussi. Mais une question restait en suspens. Qu'est-ce qu'il allait arriver maintenant.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité





GINJI Ҩ RAVEN
❝ alerte,
panneaux publicitaires ! ❞



Ses deux camarades s'en sortent assez bien, et le questionnaire se termine sur un tout juste de leur part. Il sourit, heureux que cela ai pu fonctionner et que la retransmission encourage peut être dès le lendemain des parents à inscrire leurs enfants à l'académie dans les mois ou les années à venir. En attendant, il leur reste un peu plus d'une heure et demi à vaquer dans la ville, et Samaël avoir avoir lâché quelques mots de présentation au sujet de l'île Lansat et de l'institution scolaire qui y est implantée, quitte les lieux sous les caméras sans vraiment attendre ses camarades – après tout, Ginji à peut être envie de voir le champion Lem et demandera sans doute l'aide de la petites soeur pour cela. Quant à Raven, il ne sait pas ce qu'elle fera mais il lui envoie un message via ipok pour dire qu'il sera de retour suffisamment à temps pour le début du spectacle vers vingt heures avant de commencer à circuler d'une manière décidée à travers les ruelles plus ou moins épaisses de la cité lumière. L'hôtel du Crésus vers lequel il a décidé de passer lui permet de remettre son costard, auquel il ajoute une paire de lunettes noires pour se donner davantage de style. Il retourne par la suite chez ses parents emprunter une certaine somme, mais ne s'attarde pas et ne précise d'ailleurs pas à quoi elle va lui servir. Il les laisse bientôt, promettant de revenir les voir au cours de l'été avant de repartir slalomer à travers la capitale kalosienne, en direction de la boutique de pierres que Ginji et lui ont visité durant l'après midi. Elle n'est heureusement pas fermée, et il entre avec facilité dans les lieux, claquant la porte derrière lui avant de se retrouver face au vendeur s'occupant des méga-gemmes. Il lui sourit, alignant les billets sur le comptoir.

« J'ai changé d'avis concernant la Cizayoxite. Je vous l'achète. Combien ? »
« 100 000 pokédollars. Vous avez de la chance d'avoir le style.. Très franchement, je n'en aurais pas imaginé autant de vous tout à l'heure. »

Le Noctali lance au vendeur de garder ses remarques pour lui, esquisse un sourire fier tandis qu'il sépare la somme demandée de ce qu'il va récupérer pour accomplir la seconde partie de sa mission. Il pousse la première du côté du vendeur, fourre l'autre dans sa poche en même temps que la pierre arrondie qu'on lui tends, en lui souhaitant d'en faire le meilleur usage possible.

« Oh, cela c'est certain monsieur. Elle ne pourrait pas trouver un meilleur propriétaire. »

Il salue et quitte ainsi la boutique en faisant à nouveau claquer la porte derrière lui, un sourire moqueur dessiné sur son visage. Il retrouve le stand de galettes, réfléchit un instant devant puis décide finalement de continuer son chemin, contournant les ruelles de manière à arriver devant une sorte de confiserie qui n'est pas le lieu le plus important de la ville, s'étonnant d'ailleurs que Ginji n'en ai pas imprimé les documents.. Ils devaient être suffisamment peu nombreux pour qu'il passe a côté. Il la trouve ouverte à son grand plaisir, entre de la même manière que dans le joyau de Kalos et s'adresse à la vendeuse, un sourire charmeur accroché au lèvres.

« J'aurais besoin de créer une confiserie, quel que soit le prix. Vous avez du temps devant vous ? »

Il enchaîne désormais les duels en compagnie de ses camarades. Sépiatop, Fermite, Farfuret et autres créatures défilent devant ses yeux en combat 1vs1. Sous les caméras du Studio des Vidéos dresseurs, et des photographes ainsi que des rédacteurs de la presse, il reprends une contenance et une vivacité de Noctali. Il bat un bon nombre de ses adversaires, achevant et jetant les pokémon dans les vapes sans la moindre pitié avec les siens, dont l'attaque a du énormément monté, et même sans posséder l'avantage sur son adversaire, il réussit en baisser les statistiques d'esquive ou d'attaque à se donner une puissance supplémentaire. Pendant une heure et demi, il affronte une fois sur trois les adversaires qui se dressent face à lui, les deux autres revenant tantôt à Ginji, tantôt à Raven. Ils s'en sortent globalement assez bien et sans vraiment calculer le nombre de victoires qu'ils ont remportés depuis le début de leur spectacle, il dirait que les trois quarts leurs sont revenues, peut être plus. Ils n'ont connues que quelques défaites qui l'ont fait rougir mais qui ne sont rien comparées au reste – et au pire, il pourra toujours payer la presse et les cameramans pour qu'ils suppriment ces scènes, il ne sont plus à cela près concernant les dépenses. Et le spectacle s'achève sur une victoire, leur victoire. Ils en ont suffisamment démontés pour faire briller les établissements scolaires et les pensionnat, ils se sont suffisamment donnés pour que l'île Lansat et son académie attirent l'intérêt des gens dans les temps à venir grâce à leurs dépenses et leurs idées. Repoussant ses cheveux mouillés par la sueur donnée par les combats, Samaël s'approche de ses deux camarades tandis que la presse et les dresseurs ainsi que les riverains s'amènent pour les questionner et les féliciter, adressant aux deux adolescents quelques mots à voix basse.

« Je vous laisser leur parler, vous vous débrouillerez mieux que moi. Je vous félicite pour vos combats, nous nous en sommes très bien sortis. »

___________

Les bagages sont chargées, et ils sont installés chacun à leur place pour le retour à Lansat. Les trois adolescents paraissent joyeux, bien que la nostalgie guette mentalement Samaël et qu'il sache parfaitement qu'une fois de retour à l'académie, il n'en aura pas fini avec elle. En attendant, il a décidé d'être joyeux et ce sentiment s'améliore une demie heure après le décollage de l'avion, tandis que la chaîne allumée sur la télévision commence la diffusion de leur quizz à la tour prismatique.. Tiens, cela lui fait penser à ce qu'il fait par la suite, après que les questions aient étés terminées et avant qu'il ne retrouver ses camarades pour le show. Un sourire agréable sur les lèvres, il sort de sa poche une sucette en forme de tête de Pikachu, mélange de sucre et de colorant au cœur duquel la Cizayoxite écrasée, concassée et broyée est devenue totalement invisible et inodore - ce qui est le but après tout, il n'a pas dépensé 10 000 pokédollars pour que son camarade ne se doute de quelque chose et ne la mange pas entièrement. Il l'offre à son camarade spé. type électrique en prononçant quelques mots, avant de reporter son attention sur le quizz, espérant que les gens vont les reconnaître.

« Ah, au fait Ginji.. J'ai acheté cela pour toi en me baladant hier, c'est un cadeau. Bon appétit. Et Raven, je t'ai pris des chocolats mais ils sont dans ma valise. Je te les donnerais dès que je pourrais l'ouvrir, à l’atterrissage. On est pas mal en vidéo aussi, vous trouvez pas ? »

FIN DU RP POUR SAMAËL.

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Le Quizz était terminé, et on l'avait réussi avec succès. Damien était venu me félicité pour ma grande connaissance envers les types glace même si ce n'était pas mon type de Pokémon. Alors que je discutais avec lui, je ne vis ma Samaël partir. J'allais commencer à le chercher de peur que la nostalgie de cette ville le prenne mais il m'informait via mon Ipok qu'il allait revenir. Ouffff. Il est vrai que je m'inquiète beaucoup même pour des personnes que je ne connaissais pas avant de faire cette mission. Je l'avais accepter car on retournait dans ma ville alors je me suis dis pourquoi pas. C'est vrai que cela m'a permit de mieux connaître mes camarades mais je ne voulais plus revoir ma mère et mon frère continuerait de me parler via internet. Je restais dans l'arène pour parler avec les passants puisqu'ils voulaient en savoir plus sur l’académie. Alors je répondais à leurs questions pour essayer de convaincre d'en parler pour que les inscriptions soient plus nombreux. Mais à un moment, je n'en pouvais plus. je sortais dehors pour prendre une dernière fois l'air de cette ville en sachant très bien que je ne saurais pas j'y retournerais. Une personne me prit dans ses bras, je sursautais. Mon frère.

« Ptit'Soeur, tu as été génial je suis sûr que Maman va apprécié de voir sa fille en savoir autant. Tu devrais lui pardonner pour Nymphali et pour tout le reste. Elle t'aime tu sais. »
« Max, je suis désolé mais je ne peux pas. Tiens, tu lui donnera cette lettre de ma part. Tu vas me manquer quand je vais repartir. »
« Dois-tu vraiment repartir, Petit'Soeur ? »
« Oui.. »

Je quittais ses bras pour retrouver mes amis, mes camarades pour la dernière partie de notre mission. Je repartirais de chez moi, sans dire au revoir à mes amis ou à mes parents. Je me fais la promesse de montrer à ma mère qui je suis vraiment. Que je suis une top dresseuse et que je m'y connais en Pokémons. On entamais le Show, Samaël était revenu donc on commençait. On avait préféré faire des combats et mon camarade Noctali commençait. Ensuite ce fut mon tour, je décidais de faire un peu de coordination pendant mon combat avec Kana. Cela allait lui faire du bien de sortir de sa sphère de repos. Mais comme on faisait beaucoup de combat, j’enchaînais  entre mes Pokémons pour que tous est leur propre gloire. Ils avaient gagner, leur mission était un véritable succès. Je sautais de joie car ce public très nombreux signifiait que notre mission était terminée et qu'on avait réussi. Je m'épongeais le visage qui était en sueur avec ses combats. Je donnais aussi une serviette à chacun de mes camarades pour qu'ils fassent de même. Alors que les dresseurs, les riverains et la pesse s'approchait de nous pour nous féliciter, Samaël nous adressait quelques mots avant sans que les autres entendent.

« Je vous laisser leur parler, vous vous débrouillerez mieux que moi. Je vous félicite pour vos combats, nous nous en sommes très bien sortis. »

Puis il nous laissa, moi et Ginji auprès de ce monde. Mais le temps passait vite, et il fallait déjà que l'on parte pour prendre notre avion.

_______________________________

On était passés à l'Hôtel pour récupérer les baggages avant de prendre la direction de l'aéroport. Mon frère m'avait accompagné jusqu'à mon départ. Il m'avait offert la seule photo qu'il avait réussi à garder de Nymphali. Moi et ce Pokémon à la campagne, cette photo était précieuse pour moi. J'espère un jour avoir un lien très important avec un Pokémon comme lui. Devant nous, les TV de l'avion projetait notre Show et beaucoup de personne nous félicitait dans l'avion.

« Ah, au fait Ginji.. J'ai acheté cela pour toi en me baladant hier, c'est un cadeau. Bon appétit. Et Raven, je t'ai pris des chocolats mais ils sont dans ma valise. Je te les donnerais dès que je pourrais l'ouvrir, à l’atterrissage. On est pas mal en vidéo aussi, vous trouvez pas ? »

Je lui fis un magnifique sourire en le remerciant de son jolie cadeau. Mais moi aussi j'avais quelques choses à leur dire.

« Les garçons, je voulais vous dire que cette mission était génial et on est super sur cette vidéo. Moi aussi, j'ai un cadeau pour vous. Certes ce n'est pas grand chose mais quand même. »


Je leur donnais une photo de nous juste avant le show accompagné d'une très jolie peluche: pour Samaël une peluche de Skelénox et pour Ginji une peluche d'un Dedenne signé pour le champion de l'arène, Lem. J'avais pu l'avoir grâce à Damien, et je l'avais beaucoup remercier. J'espère que ma prochaine mission sera pareil que celle-ci.

RP TERMINE POUR RAVEN
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Samaël J. Winchester and Raven Hikari



« Alerte, panneaux publicitaires ! »


Le quizz était finit. Un franc succès. J'en revenais pas. J'étais tellement content que je piétinais le sol à cause de l'excitation.
Raven avait répondu à toutes ses questions. Nickel, chrom, tip top. Neuf questions, neuf bonnes réponses. On ne pouvait pas espérer mieux !  
Je rejoignais le centre du plateau et me permettais d'emprunter le microphone de Clem.

« -Les jeunes enfants venant de participer à ce quizz viennent tous de la Pokémon Community, sur l'île Lansat ! Une académie réputée où vous pouvez devenir TopDresseur, Pokéatlhète, Coordinateur ou même Scientifique ! N’hésitez pas à aller jeter un œil ! »  

Je rendais le micro à Clem et rejoignais Raven. Samaël nous avait abandonné pour aller encore je ne sais où. Nous étions donc deux à discuter avec les passants pour promouvoir notre chère * hum* académie. Les quelques spectateurs du quizz ont l'air d'avoir apprécié le jeu télévisé, et tant mieux. Notre mission était de faire un maximum de pub, et c'est ce que nous faisions ! Il ne restais plus que le show de ce soir... Je sentais monter en moi un peu de trac, mais je savais que j'allais bien m'amuser. Oui, cette mission c'était trop bien passer pour qu'elle se termine mal ! A quelques exceptions près, le séjour fut superbe ! Et puis cela nous a permit de nous responsabiliser un peu... On a apprit à se débrouiller pour se loger, se nourrir, on a géré notre argent * hum hum * et on a aiguisé nos talents de dresseur ! Ce séjour ne fut pour moi que bénéfique.
Enfin, ce fameux séjour n'était toujours pas terminé ! Quelques dizaines de minutes plus tard, Samaël revint nous rejoindre et le show débuta. Il y avait quand même une belle quantité de personne venu nous voir, on dirait bien que notre passage chez Sushi Sans Chichi c'était fait remarquer. Et du bon côté ! Le personnel du Studio de Vidéos Dresseurs était là aussi, ainsi que quelques personnes des Éditions d'Illumis. Samaël entama la succession de combat en défiant un dresseur, suivit de Raven qui fit une petite démonstration de coordination en plein milieu de son combat. Puis vint mon tour. Je m'avançais face à une vieille dame, une noble à voir son épais manteau de fourrure. Le genre de personne hautaine qui prend tout le monde de haut, et qui souhaite nous écraser pour montrer toute sa puissance et sa fortune. Mais ça n'allait pas se passer ainsi ! J'envoyais Oz et Goldfroy en combat face à un Octillery et un Héliatronc. Je demandais à Goldfroy et Oz d'utiliser une technique bien propre à eux : Goldfroy saisissait le Pikachu avec ses mains avant de le projeter à toute vitesse contre l'Octillery. Mon starter utilise alors Boule-Elek : déjà qu'Oz est rapide, il l'est encore plus grâce à l'élan donné par Goldfroy, et l'attaque est d'autant plus puissante. Octillery est mit K.O. en un rien de temps, suivit bientôt par l'Héliatronc que j'ai un peu plus de mal à battre.
Puis de nouveau Samaël, puis à nouveau Raven, puis à nouveau moi.  Les combats s’enchaînent de plus en plus vite, et plus de monde s'agglutine autour de nous à chaque fois. On perd quelques combats, certes, mais les gens s'amusent, et c'est l'essentiel. On doit marquer la population d'Illumis coûte que coûte ! J'essaie moi aussi d'innover, entre deux combats je tente d'éblouir les gens grâce à des jeux de lumières divers et variés. Mes Pokémons Electriks faisaient parcourir des centaines de petits éclairs sur leur fourrure afin de régler l’intensité, puis je leur demande de l'augmenter au maximum avant d’utiliser Vive-Attaque pour disparaître dans une lumière aveuglante. On aurait pu croire que j'avais combiné les attaques Flash et Teleport, mais il n'en était rien. Un simple tour de passe-passe qui éblouissait les spectateurs et autres passants. Les caméras filmaient tout, quelques photos furent prises par la presse, et certaines personnes avouèrent  même avoir entraperçu Lem du haut d'une fenêtre de la Tour Prismatique. Espérons qu'il fut un minimum intéressé par ce qu'il se passait en bas.
Et puis le spectacle se terminait par un dernier combat à trois contre trois. Raven, Samaël et moi affrontions trois personnes différentes venu là pour l'occasion. Les attaques fusaient de toute part, mais nos compagnons ne lâchaient rien. On ne pouvait pas perdre, ce n'était pas envisageable. Et cela n'arriva pas, puisque le combat s'acheva finalement après ce qu'il me sembla une éternité. Nous avions gagné, les gens criaient, et nous croulions sous les flashs des photos. Samaël s'approcha de nous, nous félicita à voix basse, et nous laissa nous charger des discours dont je commençais à m'habituer. Comme d'habitude, je me plaçais au centre, me rendant le plus visible possible, et m'adressait à toutes les personnes présentes, ainsi qu'au caméra et à la presse.

« -Ce spectacle vous fut offert par l'académie de Lansat, Pokémon Community !  »  

Je me lançais alors dans un descriptif de l'école, de ses infrastructures, ses cours, ses professeurs, son environnement, et le tout sans mentionner le coût quelque peu excessif...
Puis vint l'heure de rentrer à l’hôtel pour préparer les bagages et partir le lendemain. Je réglais les restes de la facture pour la vidéo et l'article, puis laissais Raven rentrer de son côté, voulant d'abord acheter quelques souvenirs pour ma famille et mes deux amis, histoire de conclure ce séjour en beauté. Puis je rentrais à l'hôtel, nous dormions une dernière fois sur place, puis partions en direction de l'aéroport, nos valises en main. L'avion était prêt à partir, nous rentrions dedans et nous asseyons confortablement, puis attendions qu'il démarre. L’écran de la télévision s'alluma, et notre quizz ainsi que notre show fut diffusé. Samaël sortit alors quelque chose de son sac.

« -Ah, au fait Ginji.. J'ai acheté cela pour toi en me baladant hier, c'est un cadeau. Bon appétit. Et Raven, je t'ai pris des chocolats mais ils sont dans ma valise. Je te les donnerais dès que je pourrais l'ouvrir, à l’atterrissage. On est pas mal en vidéo aussi, vous trouvez pas ? »

Je saisissais la sucette en me léchant les babines et remerciais Samaël pour ce cadeau aux apparences délicieuses... Je m'empressais de croquer dedans et en arrachais quasiment la moitié d'un coup, avant de mâchouiller avec joie l'énorme bonbon. Il était délicieux ! Je me demande bien ce qu'il a pu mettre dedans....

« -Les garçons, je voulais vous dire que cette mission était génial et on est super sur cette vidéo. Moi aussi, j'ai un cadeau pour vous. Certes ce n'est pas grand chose mais quand même. »

Elle me tendit une peluche de Dedenne dédicacée. Je regardais dessus et vis sous la signature le prénom de Lem. Je fis un énorme sourire, aux anges.

« -Ouah, c'est trop gentil ! C'est énorme, merci ! Moi aussi j'ai pensé à vous, tentez !  »  

Je sortais à mon tour des cadeaux de mon sac et les tendais à mes deux compagnons de route. Un livre sur les Méga-Évolutions pour l'un, et un autre de stratégie en combat Pokémon pour l'une.

« -Ce n'est pas vraiment des cadeaux qu'on offre on souvenir, mais j'aimerai vous aider à avancer dans votre scolarité ! Donc voilà, tenez. Ah !  Et j'ai aussi pris un exemplaire du journal d'Illumis à l'aéroport... Regardez, il y a un article qui nous est consacré !  "Les jeunes de la Pokémon Community font leur show" ! Il y a même une photo de nous trois ! »  

Je leur tendais le magazine pour qu'ils puissent le regarder puis m'assis bien confortablement sur mon siège, regardant notre petit spectacle. à la télévision Tout finissait si bien, c'était presque irréelle ! C'était trop beau pour être vrai... On a rien oublié par hasard ? Non, on a nos bagages, nos tickets, nos Pokémons, et...... Je me redressais d'un coup.

« -Merde! Ace !!! »  

FIN DU RP

@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum