Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Qu'est ce qu'un cuistot serait sans sa cuisine ? Qu'est ce qu'un peintre serait sans ses pinceaux ? Qu'est ce qu'un danseur deviendrait sans ses jambes ? Et bien pour un scientifique c'est la même chose, qu'est ce qu'un scientifique ferait sans ses livres et sans une bibliothèque ? C'était la raison pour laquelle j'entrais dans la bibliothèque. J'avais finis mon livre sur les fossiles, il fallait donc que j'en prenne un autre et j'avais le titre en tête, c'était simplement le tome suivant de la collection sur les fossiles. Enfin, il n'y en avait que quatre au total certes, mais c'était déjà ça. Je réunissais le plus d'informations possibles sur les fossiles avant de me lancer réellement dans des recherches concernant ces choses. Dynavolt quant à lui était dans sa Pokéball parce qu'excepté Chaussette, le pokémon Chacripan de Madame Pervenche qui est la bibliothécaire. C'est une sorte de pokémon chat. C'était le seul Pokémon qui avait le droit de pénétrer au sein de al bibliothèque, car dieu seul sait quelles bêtises ils pourraient faire dans cet immense endroit plein de livres.

J'avançais donc d'un pas décidé vers le rayon qui m'intéressait. Cela faisait seulement quelques jours que j'étais ici. Je connaissais cette bibliothèque seulement depuis lundi. Nous sommes jeudi, faites le calcul. Et je connais déjà les rayons de cet endroit comme ma poche, comme si j'avais trié les livres moi-même. Rapidement, je me dirigeais donc vers le rayon des ancien livres avec le mien en main. Cependant, en arrivant devant le rayon, devant la place exacte sur laquelle devait se trouver le livre, je ne vis : qu'un espace vide. Il y avait le tome trois, mais pas le tome deux que je recherchais. Quelqu'un devait déjà l'avoir prit. Il me fallait trouver cette personne afin de lui demander pour combien de temps elle en avait avec ce livre, afin de savoir comment je devais ré organiser ma lecture.

En me dirigeant vers les tables de lectures, je fis alors l'étrange rencontre d'une jeune fille que je connaissais déjà. Je ne connaissais pas son nom, mais je l'avais déjà vu le jour de la pré rentré, lorsque le vice-dirlo avait fait son discours de bienvenue. Pas très nette comme fille, mais là n'était pas le problème, car je vis qu'une tête jeune sortait de son gilet. Cette tête jaune je savais ce qu'elle était, c'était celle d'un pokémon de type foudre, une souris jaune du nom de Pikachu, le célèbre pokémon de la série. Avenant et altruiste, je me dirigeais alors vers elle, voyant que Madame Pervenche regardait dans notre direction.

- Excuse moi, mais tu ferais mieux de ranger ton Pikachu, Madame Pervenche regarde par ici..

Aucune réponse. Je vis alors le regard de la bibliothécaire réputée sévère se concentrer sur nom. Je lui fis alors légèrement violence. Je n'avais pas vu qu'elle ne m'entendait pas à cause de ses écouteurs dans ses oreilles. L'attrapant par la bras, je la tirais pour qu'elle se tourne vers moi. L'écouteur tombant, je repris alors la parole d'un ton un peu plus précipité afin de la prévenir du "danger". - Range vite ton Pokémon dans sa Pokéball ! Dis-je à la hâte.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Panique aux livres ( Pv : Ellie ) XdJAy5PuJu

Toute ma vie, je n’ai partagé mon lieu de sommeil avec nul autre que mes peluches, et ça, ça date de lorsque je n’étais qu’une petite enfant pas plus haut que trois pommes. D’ailleurs, précision que je juge nécessaire d’apporter : j’ai toujours dormis dans un lit douillet et très grand, dans une pièce très volumineuse également. Ces derniers jours, depuis mon arrivée à l’académie, je crois que c’est peut-être la seule chose que je regrette de mon chez-moi en or et argent. Actuellement, je passe la majorité de mes soirées et mes nuits dans une chambre partagée dans un endroit insalubre et poussiéreux. Enfin, que l’endroit en question soit sale ne me choque pas plus que ça, ça change de la maison au plancher scintillant. Mais partager une chambre à plusieurs ? On a touché l’alerte rouge, mesdames et messieurs.

Véritable plaie que je suis, il est de mon devoir de faire chier mes colocataires à chaque matin d’une manière ou d’une autre : c’est soit en faisant beaucoup de bruit tout en me levant de bonne heure ou bien en restant éveiller bien tard et leur faire chier avec ma musique. En ce jeudi bien matinal, où la brise souffle sur la Pokémon Community avec une douceur mythique sur un ciel parfaitement céruléen, j’ai optée pour la première option ! Mais que faire de si bonne heure ce matin ? Le campus est pratiquement désert en ce moment et aucun lieu d’activité n’est encore ouvert. Enfin, si. Seulement un. Et c’est le plus nul de tous.

J’avais choisi de me vêtir de vêtement représentant un style rétro-punk aujourd’hui, un style auquel je n’avais guère le droit d’afficher dans ma maisonnette – qui est plutôt un gigantesque manoir en fait. Une veste blanche en survêtement sous un décolleté noir pour le haut, une jupe carottée d’ébène et écarlate arrivant à la mi-cuisse, de longs collants de la même couleur et des souliers rouges. Et pour le style, bien que je n’ai aucun problème de vision, une paire de lunette ! Aujourd’hui, c’était le jour du tape-à-l’œil !

Là où je me dirigeais, les animaux –tout comme les Pokémons certes – étaient formellement prohibés d’accès. Eh oui, la bibliothèque, bravo à vous lecteur ! Consciente que mon compagnon au pelage scintillant déteste rester à l’intérieur de sa petite sphère technologique, je décidai de rentrer discrètement à l’intérieur du monde des bouquins avec la souris cachée sous ma veste opaline. Comment ça, stupide ? Stupide comme le fait que votre mère ne vous ait pas avortée, oui. Hors de danger, je pu apposer mon casque audio sur mes oreilles et commencer à lire la liste de lecture que j’avais préparée à l’avance pour une occasion telle quelle.

Malencontreusement, au risque de faire une suffocation à l’intérieur de mon gilet, Pika émergea sa petite tête de sa cachette alors que je débutai à piquer quelques livres intéressant sur l’histoire des anciennes civilisations de notre ère. Et même pas trois secondes suite à cela, je sens quelque chose tirer brusquement sur mon bras, ce qui fit tomber mes écouteurs. Du coin de mon champ de vision, je vis brièvement un jeune homme. Je dis brièvement car l’instant qui suivit fut plutôt violent et précipité. Avais-je déjà spécifiée que j’ai fait des arts martiaux pendant toute ma jeunesse ? Faudrait peut-être relire ma présentation si ce vous n’en savez rien alors ! C’est dans ce genre de moment que les habitudes d’antan refont soudainement surface, comme par magie.

Ma senestre attrapa immédiatement son poignet avant de balancer son bras vers le dessus de sa tête tout en le tordant et le forçant à se plier dans une position peu agréable. Nul ne sait ce qui a poussé ce petit inconscient à agir de la sorte, mais ce n’est pas comme ça que l’on traite une dame sans défense aux dernières nouvelles !

  • Mmh ? Je suis désolée, il y a un problème en particulier auquel je peux vous aider ?


Feintant l'ignorance en faisant une moue, comme si rien de ceci n'était volontaire, je me marrais toute seule intérieurement du jouvenceau aux magnifiques pupilles safre. Mais alors que je voulais continuer à plaisanter, je vis la bibliothécaire, alias madame Pervenche, se diriger vers nous en mode folle furieuse delamortkitu. Aussitôt, le rongeur de la foudre se replia sous mon pull. Je lâchai mon bourreau alors qu’un sourire narquois se dessinait sur mon fin faciès, mes perles sarcelle tout aussi rieur. En effet, pris par un membre du personnel à martyriser un collègue et à faire entrer son animal de compagnie dans un endroit où c’est clairement banni, je vais me taper la réprimande.

  • Hmm. Merde, aha.


C'est justement ça qui est cocasse ~
Sir Trouille
Icon : Panique aux livres ( Pv : Ellie ) CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13090
Panique aux livres ( Pv : Ellie ) CeOUB4f
-
-
0
0
13090
pokemon
Panique aux livres ( Pv : Ellie ) CeOUB4f
-
-
0
0
13090
Sir Trouille
est un PNJs
La bibliothèque était un sanctuaire de calme et de savoir pour toutes les âmes égarées qui voulaient se remplir le crâne. Le silence était maître mot, et chacun se devait de respecter les lieux, afin de ne pas s’attirer les foudres de la terrible Madame Pervenche, et de son Chacripan sournois nommé Chaussette. Ce jour-ci, la jeune femme était en train de lire un livre derrière son bureau, tandis que son Pokémon faisait des allers retours le long de la table, guettant de ses petits yeux chafouins la moindre trace d’agitation. De son côté, sa dresseuse levait la tête toutes les trois secondes de sa lecture, alerte à la moindre once de bruit. Les rumeurs de la dispute lui arrivèrent aux oreilles bien avant qu’elle ne puisse les voir. Chaussette dressa brusquement ses oreilles, et leva la tête en observant de tous les côtés afin de déterminer d’où pouvait bien venir ces voix. Il bondit ensuite d’un pas léger vers un coin d’étagère, et disparu, suivi par la bibliothécaire aux airs furibonds.

Derrière la troisième étagère à partir de son bureau, un jeune couple était en train de se disputer pour une raison qu’elle ignorait. Pervenche n’arriva que lorsque la demoiselle aux cheveux bleus attrapa le bras du garçon, et le lui tordit avec une expression sauvage sur le visage –pas autant que celle de la bibliothécaire, ceci dit-. DE. QUEL. DROIT. OSAIENT. T-ILS. SE. BAGARRER, furent approximativement les premiers mots qui vinrent à l’esprit de la sévère dresseuse. Comme si leur cas n’était pas assez désespéré comme ça, la femme remarqua le Pikachu qui trainait sur le bureau, et ses yeux lancèrent immédiatement des éclairs. En proie à une vive colère, Pervenche s’approcha du duo à grands bas, en pointant vers eux un index accusateurs. Sous son bras, une pile de lourds livres faisaient office de munition, tandis que Chaussette se promenait entre ses jambes, un air ravi sur le visage, comme s’il n’y avait pas spectacle plus divertissant que sa maîtresse sortant de ses gonds.

« COMMENT OSEZ-VOUS ?!! » beugla la bibliothécaire de sa voix stridente, en cavalant vers eux comme si sa vie en dépendait.

S’ils n’étaient pas déjà devenus sourds, ses deux victimes purent entendre la suite de sa tirade.

« PAS DE POKEMON DANS LA BIBLIOTHEQUE ! PAS DE BAGARRE ! INSOLENTS ! HORRIBLES MARMONS ! SORTEZ ! SORTEZ ! » cria-t-elle en brandissant l’ouvrage « Comment cultiver ses champignons avec amour ? » par-dessus sa tête.

Sans crier gare, elle lança un livre, puis deux, en direction des élèves chahuteurs. Les ouvrages passèrent près du garçon, sans qu’elle n’ait pu déterminer si elle avait touché sa cible ou pas. Elle était de toute façon trop énervée pour voir quoi que ce soit d’autre que les corps inertes d’Ellie et Steve, décapités par son coupe papier aiguisé. Chaussette se dirigea vers les jeunes gens, et s’attaqua à un sac de provenance inconnue en laissant une grande marque de griffe dessus. La bibliothécaire continuait de pester et de vomir des injures sans queue ni tête, et se retourna pour attraper une nouvelle volée de livre qu’elle envoya valser vers ces horribles perturbateurs. Pendant ce temps-là, elle espérait pour eux qu’ils s’étaient déjà carapatés sans demander leur reste !
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum