Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-29%
Le deal à ne pas rater :
TV TCL 50C721 (2021) – QLED, 4K – 50″ (127cm) (Via ODR + code ...
374.99 € 530.99 €
Voir le deal

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Face à l’immensité du campus, Jiminy est légèrement désorienté. Il a du mal à s’y repérer, à retrouver son dortoir, à en comprendre le fonctionnement, bref, il est perdu. Lui qui a toujours passé sa vie entre son jardin et sa chambre, avec la cuisine entre les deux, intermédiaire indispensable, il n’y comprend rien. Alors pour ne pas se perdre, il a trouvé une zone de prédilection : le réfectoire. Il y est toujours fourré et quand il en sort, il fait bien attention à ne pas trop s’en éloigner pour ne jamais le perdre de vue. Le pire qui pourrait lui arriver serait de rater un frichti, il ne se le pardonnerait pas et son organisme non plus. L’avantage c’est que ses amis savent où le trouver, l’ennui, c’est qu’il n’a pas d’amis. En ce mercredi 4 septembre, depuis très exactement quatre jours qu’il est là, il n’a fait aucune rencontre à son grand désarroi. Bien sûr, ce temps il l’a mis à profit pour apprendre à mieux connaître son Obalie, affectueusement surnommée Croûte. Il a découvert il y a peu qu’elle aussi devait s’alimenter de manière régulière, il la considérait comme un moyen de locomotion plus qu’autre chose avant de s’en apercevoir. L’avantage, c’est que l’amour de la nourriture les a rapprochés. Ils partagent ensemble des repas gargantuesques qu’ils rêveraient de partager avec d’autres personnes.

L’ennui avec Croûte c’est qu’elle est difficile à comprendre. A chaque fois que Jim lui pose une question, elle se met soit à applaudir, soit à rebondir sur elle-même avec un sourire béat. Forcément, la communication n’est pas simplifiée. Cependant, son dresseur en prend soin, il l’affectionne et par exemple passe beaucoup de temps à lui laver ses deux petites canines. Il sait l’importance de l’hygiène buccale ! Tendrement, il lui avait expliqué la situation selon sa vision singulière des choses « Les chicots, c’est sacré ! Parce que si tu les laves pas maint’nant, dans dix ans, c’est tout à la soupe ! Et l’mec qui nous fera manger d’la soupe, il est pas né ! » L’important, c’est le résultat et en l’occurrence, ce conseil a de bonnes conséquences. Croûte s’était contentée d’acquiescer en tapant dans ses nageoires, surexcitée comme à son habitude. Jim passe aussi beaucoup de temps à la brosser et à la laver, après tout, il passe le plus clair de son temps assis dessus, pas question d’avoir l’arrière-train dégueulassé.

D’humeur aventureuse, il explorait désormais à plus de cent mètres du réfectoire, l’extérieur de l’académie. Bondissant sur son Pokémon, le dos droit, les mains bien serrées autour des oreilles de l’animal, il avance d’une allure solennelle vers la forêt. Pourquoi la forêt ? Parce qu’on y trouve de la nourriture pardi ! Et s’il acceptait de s’éloigner de la source première de bectance, c’est pour en trouver une autre ! Arrivé à l’orée de la forêt, il descend de sa monture et jette un regard hasardeux en direction des arbres qui n’ont pas vraiment l’air d’être fruitiers pour la plupart. Pris d’une hésitation presque existentielle entre faire demi-tour et s’aventurer dans l’inconnu avec pour probabilité de revenir bredouille, courageux mais pas téméraire, il revient à la raison et décide de faire demi-tour.

C’est là qu’il croise du regard une jeune femme, elle est jolie, ses cheveux verts et désordonnés se promènent autour de son visage comme des feuilles tombées d’un arbre. Subjugué, il la regarde de haut en bas, admire son magnifique visage et son apparence mutine et finit par s’avancer vers elle. Doté d’une élégance remarquable, il lèche allègrement sa main pour ensuite se la passer dans les cheveux et se « recoiffer ». Affichant un sourire large comme pour une pub de dentifrice, il se place devant elle et réalise soudain qu’il ne sait tout simplement pas quoi lui dire. Il balbutie quelques mots, regarde autour de lui l’air perdu avant de se reprendre, les arbres lui ayant donné une idée.

« Salut ! Tu es déjà allé dans la forêt ? Sais-tu si on y trouve beaucoup de baies ? Je… j’en cherchais. »

Il finit par remarquer l’espèce de graine qui se tient près d’elle. Se penchant vers le Pokémon, il touche son front de son doigt et se redresse un sourire stupide, mais compétitif aux lèvres.

« Je suis sûr que mon Pokémon peut faire plus de choses que le tient ! »

Venant d’Unys, il ne reconnaît pas le Pokémon qui se trouve en face de lui, mais lui trouve une allure pas très futé et venant de Jim, ce n’est vraiment pas un compliment. Il regarde la bestiole curieusement, ce mélange entre un crapaud, une graine, un lézard et de l’acné ne lui inspire rien de bien costaud. Pourtant le Pokémon est plutôt épais et costaud. Il pointa du doigt sa droite pour désigner Croûte logiquement à ses côtés. En y regardant de plus près, il réalise qu’elle n’y est pas. Se frappant le front avec le crane, il se retourne pour réaliser que l’Obalie n’avait pas bougé d’un pouce depuis qu’il avait quitté son dos.

« Mais Croûte… il faut que tu me suives ! »

Le bestiau frappe dans ses nageoires de manière enjoué en hurlant comme un ahuri avant de rejoindre la droite de son dresseur. Maintenant que tout le monde est là, Jim envoie un regard perçant à l’adresse de son adversaire. Il ne sait pas parler aux filles, mais il sait une chose, c’est qu’une fille, c’est moins fort qu’un garçon, et quand il l’aurait gagné, elle sera à son tour subjugué par la force de Jim. Avec une discrétion tout à fait relative, il joint ses mains derrière sa tête pour afficher ses biceps seyant.  

Hrpg : désolé j’ai essayé le présent c’est pas terrible xD
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Prestation de haut vol
Prestations de haut vol ! {Yuna} Tumblr_mdm870lfXt1r0fhz8o1_500
« Le Jiminy, c'est permis !   »


Déjà quatre jours qu'elle était installée dans cette école, et au final, elle n'avait vraiment pas de quoi se plaindre. C'était grand, plutôt joli, mais surtout ... Surtout ! On lui laissait la liberté de faire ce qu'elle voulait. Elle pouvait aller se promener la journée, aller lire, courir, jouer avec Ortie. Tant qu'elle prenait des repas réguliers et allait au lit en même temps que les autres, hé bah on l'embêtait pas. Et ça, c'était un point important pour Yuna. La liberté. Elle en avait toujours voulu, après tout, la volant ici et là, le subtilisant à sa famille. A présent, on la lui offrait servie sur un plateau et elle n'allait pas se faire prier pour en profiter. Ce matin là, donc, elle était descendue au réfectoire pour manger un peu, accompagnée de Ortie. Les deux demoiselles n'avaient pas mis longtemps à devenir comme dos et chemise. Oui, habituellement on dit cul, mais c'était ni élégant ni approprié. Ortie et Yuna avaient un caractère similaire, volontaire mais doux. Bon, chez la verte c'était enfoui assez profondément pour que personne ne le sache, mais quand même.

Une fois le ventre plein de céréales au chocolat et de jus d'orange, elle pris son sac à dos, son herbier et se dirigea vers la forêt. Ce qu'elle voulait faire, c'était lire quelques espèces qu'elle ne connaissait pas encore et partir en reconnaissance. Maintenant qu'elle avait une amie plante avec elle, peut-être même que ce serait encore plus facile ! S'asseyant, dos contre un arbre, elle croisa les jambes devant elle et se mit à lire, penchée sur le bouquin. Elle s'était habillée d'une espèce d'uniforme, chemisier blanc et jupe plissée verte foncée, avec de grands bas légers à rayures colorées. Ortie était installée près d'elle, gémissant parfois quand elle n'arrivait pas à lire. Il faisait bon, l'air était frais dans la pénombre des arbres. Yuna se sentait bien ; presque comme chez elle. Presque.

Elle vit arriver une garçon, décida de l'ignorer. Hélas, il s'installa devant elle, debout. Il n'était pas bien grand, quoi que sûrement plus grand qu'elle déjà. Mais surtout, il était étonnamment musclé. Levant son regard vert - dans lequel on pouvait lire tout le mépris du monde pour ceux qui embêtent les gens en train de lire - elle l'observa, sans se cacher, les lèvres plissées en un trait sans sourire. Bulbizarre, elle, continua à lire ; les lianes sortirent du bulbe sur son dos et, récupérant le bouquin, tournèrent les feuilles. Yuna haussa un sourcil à sa question, et avant qu'elle ait pu lui dire qu'effectivement, elle était déjà allé dans la forêt et qu'elle connaissait un coin à baie il la défia.

Oui, oui, il la défia. Dire que son pokémon est meilleur que celui d'un autre, désolé, mais si ce n'est pas un appel à un défi, alors elle voulait bien devenir un sorbébé ! Elle chercha du regard ledit pokémon, remarqua une espèce de boule qui ressemblait à un phoque, plus loin et qui, l'air idiot, roula jusqu'à son dresseur dans un cri ressemblant à un brame. Yuna haussa le deuxième sourcil, prenant un air surpris : c'était quoi ce truc ? Elle ne s'y connaissait pas franchement en pokémons. Bulbizarre leva son regard rouge vers elle, et elle sembla soupirer tandis que Yuna se relevait.

Ma bulbizarre est bien plus intelligente que ton pokémon.

C'était une évidence. Même si elle ne savait pas de quelles compétences il parlait, Ortie était bien plus forte que cette espèce de chose bleue et blanche. Il n'y avait qu'à voir l'intelligence de son regard aussi vide qu'une assiette près d'un ronflex. Non mais franchement, comme si ce pokémon pouvait battre bulbizarre ! Jetant un regard de défi à l'inconnu, elle serra les poings, oubliant déjà ses bonnes intentions de ne pas faire de tâches ni de vagues à l'école.

Je te propose un défi de coordination, en 3 enchaînements. Si tu arrives à me battre, je te confies mon secret sur les meilleures baies de la forêt. Okay ?

Son regard vert sombre flamboyait. Sous ses airs timides et doux, elle cachait une personnalité brûlante. Habituellement, elle se serait esquivée, mais là, le mec était seul, et puis, il l'avait cherché ! On ne défiait pas Yuna pour rien ! Et elle était du genre à accepter tous les défis - surtout ceux qu'elle était sûre de gagner. La demoiselle détestait perdre. Bulbizarre reposa le livre, le referma, et vint se poster aux côtés de Yuna, face au phoque bleu. Ses yeux s'étrécirent, pour le jauger. Oui, Yuna en était sûre : elles pouvaient gagner, toutes les deux !
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Jiminy est bête, il est bête mais ce n’est pas tellement de sa faute, il est né ainsi. Lorsqu’il a ouvert les yeux, déjà le vide dans son cerveau se faisait sentir. Fils des prairies et des champs, étranger à la lecture et autres pertes de temps philosophiques, il n’a jamais brillé pour sa rhétorique ou ses réflexions sur le monde. Alors forcément, lorsque le jeune s’approche d’une jeune fille, un livre à la main, le contraste se fait sentir, et c’est même violent. La petite négligée – oui  parce que même s’il la trouve jolie, il faut reconnaître qu’en comparaison de l’allure soignée du jeune homme, elle laisse à désirer…  – semble décider de le snober ce qu’il n’apprécie pas vraiment. Ce qui ne l’empêche pas de parler bien sûr mais ça c’est autre chose.

Il la vit se redresser, visiblement, ils partagent tout de même un esprit compétitif important ce qui peut rendre l’échange très intéressant. Elle lance son premier pic et le jeune homme ne tarde pas à répliquer… du mieux qu’il peut.

« Intelligente ? … peut-être… sûrement même ! MAIS JE PARLAIS PAS DE ÇA ! »

Lorsqu’elle lui propose le défi, une lumière s’allume dans son regard – et c’est assez rare pour être notifié – et il n’attend qu’une chose maintenant … de comprendre de quoi il s’agit. L’air ahuri, il préfère ne rien dire et sort de sa poche son iPok. Il entre la recherche « kohordinassion », suite à quoi le téléphone, bien plus intelligent que le dresseur, propose : « Voulez-vous parler de ‘Coordination’ ? » Il jette un regard dubitatif vers la dresseuse avant d’accepter la proposition. En voyant la petite illustration et la description qui suit, Jim laisse apparaître une expression choqué sur le visage, voire blessé !

« Mais… mais c’est un truc de gonzesse, ça ? Hmmm, la récompense est trop tentative… Si tu veux voir ton Pokémon perdre dans son propre champs de maïs, tant pis pour toi ! »

Il s’éloigne de quelques pas de la dresseuse et se mit en position de défi avec le regard qui va avec. Puis il enchaine avec un sourire de crâneur et précède sa réplique suivant d’un clin d’œil aguicheur :

« Si tu me gagnes, je te laisse me toucher le torse, mais ne compte pas trop là-dessus ! Croûte ! En position !! »

La petite bestiole se mit à applaudir, sans raison comme d’habitude.

« Garde ça pour plus tard, Croûte, pour le moment, impressionne-moi ! »
Croûte a l’air d’avoir bien mieux compris le système et s’élance la première, prise d’une confiance en elle inattendue,  son regard change du tout au tout, il ressemble étrangement à celui de la jeune fille en face d’elle, jeune fille qui ne s’est même pas présentée : quelle malpolie !
Le pokémon lance une attaque Ball’Glace, cinq boules de glaces un peu plus petite que le pokémon apparurent et furent projetées en direction de la dresseuse adverse, elles tournèrent autour de la demoiselle avant de s’élancer dans le ciel. Pendant ce temps, Croûte se changea en boule de glace à l’aide d’une Poudreuse qui lui recouvrit le corps, elle alla se confondre avec les autres boules bien que sa taille légèrement plus grande la trahissait. Les boules finirent par s’empiler formant une petite colonne que Croûte vint briser en arriver par-dessus à l’aide de la technique plaquage, tous les éclats reflétaient le soleil et le spectacle était assez sympathique sans pour autant être extraordinaire.
Jim tourne le regard et aperçoit une personne qui vient s’asseoir pour regarder le spectacle, sans le savoir, il venait d’être désigné arbitre de la rencontre.


1er tour.

Ball'Glace, Poudreuse, Plaquage
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Prestation de haut vol
Prestations de haut vol ! {Yuna} Tumblr_mdm870lfXt1r0fhz8o1_500
« Le Jiminy, c'est permis !   »


Ce mec a juste l'air bizarre. Yuna se contente de continuer à le regarder, sans répliquer à sa phrase vide. Et quand elle lui propose son défi, il a un air un peu paumé - tellement qu'il sort l'Ipok de sa poche et semble demander à la machine ce qu'il en est. La verte retient un soupir : le mec la met au défi, et il ne sait pas dans quoi il met le nez ? Incroyable. Alors, quand elle voit son expression se décomposer, elle émet un ricanement. Qui se ternit aussitôt : un ... TRUC DE GONZESSE ? Grands dieux, il n'aurait pas pu l'insulter pire que ça - à part lui dire qu'elle ressemble à une fleur, peut-être. Yuna a beau être féminine et avoir des allures gentilles, elle se comporte souvent comme un garçon manqué. Elle ne porte d'ailleurs jamais de maquillage. Alors, oser dire qu'elle fait des ... Trucs de gonzesse ...

C'est toi la gonzesse. Tu ne me battras jamais, et tu vas pleurer.

D'ailleurs, qu'est-ce qu'il pouvait bien raconter ? Elle ne comprenait rien à ce qu'il disait ! Tentative, champ de maïs ? Ce mec avait l'air d'avoir un sacré problème de vocabulaire ! S'éloignant de quelques pas avec exaspération, Yuna songea que, au moins, cela allait l'entraîner pour les cours. Elle allait devoir apprendre à maîtriser les enchaînements, et quoi de mieux que ce mec bizarre ? Non, franchement, il était trop étrange : c'était quoi cette façon de cligner de l'oeil ? Il avait une poussière dedans ? Yuna grimaça.

Je veux pas toucher ton torse, moi. Si je gagne, tu reconnais ma supériorité, voilà tout ! Allez, Ortie, on y va !

Ortie se plaça devant l'Obalie, et la verte et la graine observèrent les enchaînements du phoque. Pokémon d'eau et de glace, ses attaques se révélèrent jolies. Quand les boules de glace vinrent flotter autour d'elle, Yuna sentit le froid l'envahir, comme un doux courant d'air, juste avant qu'elles ne s'envolent. Le reste fût plutôt plaisant, mais Yuna savait qu'elle et Ortie pouvaient faire beaucoup mieux. Une fois son spectacle fini, Yuna se tourna vers Bulbizarre et lui flatta la tête.

Allez, on fait comme on avait dit, la dernière fois, d'accord ? Et on les ratatine, juste pour montrer qu'on est les plus fortes.

Bulbizarre hocha doucement sa lourde tête, puis s'approcha entre les deux dresseurs, pour prendre place juste entre les deux.


    Bulbizarre ouvrit doucement ses pétales pour envoyer une flopée de feuilles en une jolie attaque Tranch'herbe. L'angle de la luminosité offrait un spectacle ravissant, les feuilles semblant presque transparentes au soleil, leurs nervures visibles, leurs délicates tranches vertes donnant un ombrage végétal au-dessous. Mais ce n'était pas fini ; utilisant une Poudre Dodo, des paillettes fines de couleur bleutée entrèrent elles aussi dans la danse, offrant une vision presque féérique. Les feuilles semblaient traverser les paillettes, comme sur une mer azurée, et continuaient de flotter sur le vent, tourbillonnant sans cesse. Enfin, avec une bonne Vampigraine bien placée, une longue tige de fleurs et de feuilles vinrent pousser au milieu du fatras végétal et magnifique, dont les pétales s'ornèrent de la poudre, tandis que les feuilles finissaient par tomber doucement autour de la tige, flottant à la queue-leu-leu dans un petit tourbillon, comme sur un escalier.  


Bulbizarre recula d'un pas, pour montrer que la prestation était terminée. Yuna s'approcha d'elle et lui sourit, s'accroupit dans l'herbe et lui caressa le menton. Ortie s'était débrouillée comme une chef. Elle était fière d'elle - et sûre d'elle, également. Son petit enchaînement valait le double de ce qu'avais fait ce benêt ! C'était qui, la gonzesse, maintenant ? La verte rayonnait tellement qu'elle ne s'aperçut pas qu'un spectateur les avait rejoint, dépositaire du droit de les départager.

    1er tour.

    Tranch'herbe ; Poudre Dodo ; Vampigraine



Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
« On en reparlera quand il faudra porter des choses lourdes ! »

Une gonzesse ? Jiminy ? Non mais qu’est-ce qu’il ne faut pas attendre. Les filles sont capables de toutes les idioties lorsqu’elles sont sous l’emprise de leur hystérie XX. Ces propos peuvent vous paraître sexistes mais Jiminy ne l’est pas. C’est juste qu’il ne comprend pas les femmes et que par conséquent il s’en méfie, aussi, il n’est pas très à l’aise en leur compagnie mais il ressent toujours ce désir de vouloir leur plaire, c’est souvent assez gênant et ça l’amène aux pires stupidités. Dans tous les cas, il ne veut surtout pas perdre la face devant une fille, mais il remarque tout de même que celle-ci n’en est pas vraiment une. Son attitude un peu masculine et son esprit compétitif réussit à faire en sorte que Jim soit à l’aise avec elle, même s’il la trouve très très jolie, il arrive à être lui. Ce qui est loin d’être une bonne chose mais cela reste un progrès.

« Supériorité mes fesses oui ! Si tu gagnes je t’accorde une fève, euh … non attend c’est pas ça… bah je te dois quelque chose ! Comme tu peux le remarquer, je peux être utile pour déplacer des meubles ou autre ! »

Il lui refait un clin d’œil et une fois la prestation de Croûte terminée ajoute :

« Tu sais, le torse est toujours en option ! »

Impressionné par sa prestation, Jim regarde Croûte encore entouré des particules de glaces volant dans l’air. A ce moment lui vient une grande idée… Installer une piste de luge avec les techniques de Croûte sur une colline de l’école ce serait grandiose ! Le Pokémon avait toujours ce regard assuré qui ne lui ressemblait pas vraiment.

« YOUHOUUU T’as été géniale ma grosse ! »

Soudain, son regard se vide pour retourner à son allure béta habituelle, Jim ne peut retenir un air intrigué face à ce Pokémon décidément bizarre. Croûte se remet à taper des nageoires avant de rouler vers son dresseur manquant de peu de lui écraser le pied. Etrange…

Ce fut au tour de la graine d’entrer en action. Elle effectue un enchainement très gracieux que Jim n’a cessé de railler pendant toute la performance, à coups de mimiques idiotes et jetant de l’herbe autour du lui en criant « Youuuhou je suis trop beeeelle » suivi de rires aussi gras les uns que les autres. Sa performance terminée, Jim se tourne vers l’arbitre désigné et voyant qu’il a la tête dans l’iPok ne peut s’empêcher de virer au rouge.

« Bah alors ! Qu’est-ce que t’attends !? Qui remporte la manche !! »

Interloqué et surpris, et sûrement un peu effrayé par le tempérament impulsif de Jim, le type pose son appareil high-tech à côté de lui et hésite un instant avant de lâcher d’un ton assez désintéressé.

« Euh bah j’ai bien aimé les fleurs. »

Voilà qui n’est pas prêt d’arranger l’attitude de Jim, il prend son Pokémon à bout de bras et le balance dans les airs avec force, la pauvre bestiole ayant beaucoup de mal à comprendre ce qui venait de se produire.

« ALLEZ VAS-Y ! FAIS TOUT PETER ! »
Le regard changé et toujours dans les airs suite à la propulsion de son dresseur, elle balance un jet d’eau qui remplit le ciel de fines gouttelettes, changeant presque la température du lieu de combat, Croûte gèle les gouttelettes et se met à rugir avec force faisant trembler les petits morceaux de glaces qui finissent par éclater et à libérer à nouveaux des gouttelettes. Elle retombe sur le sol et laisse alors s’échouer au sol les gouttes et les morceaux de glaces autour d’elle donnant à la scène un aspect assez magistral.
Puis elle redevient débile, tape dans ses nageoires et va rejoindre son dresseur très attentif à la scène. En la voyant arriver en bondissant, Jim tend la main pour que Croûte lui tape dedans avec l’une de ses nageoires, ne comprenant pas vraiment l’ordre qui lui est donné, elle s’arrête à un mètre de la main et laisse échapper un bêlement au son aussi idiot que l’action que venait de faire l’Obalie. Jim ne peut retenir un soupir et se tourne vers l’autre dresseuse un petit peu désespéré.
 

Score

Yuna 1 - Jiminy 0


2e tour

Pistolet à O - Poudreuse - Rugissement
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Prestation de haut vol
Prestations de haut vol ! {Yuna} Tumblr_mdm870lfXt1r0fhz8o1_500
« Le Jiminy, c'est permis !   »

Ce mec, il est vraiment vraiment bizarre. Et pourtant, elle l'aime bien. Ils semblent déjà prêt à se fritter, et même si il n'a pas l'air spécialement intelligent, c'est peut-être ça qu'elle apprécie, l'épine verte. Être meilleure, sur certains points. Et elle se ferait un plaisir de lui enseigner ce qui n'allait pas chez lui une fois qu'elle l'aurait ratatiné. Une chose tout d'abord : lui offrir un dictionnaire. Elle ne comprenait pas un seul mot de ce qu'il racontait ! Une fève ? Il voulait dire une faveur ? Qu'est-ce qu'il avait à remplacer les mots par d'autres, il essayait d'avoir l'air malin ? Si oui, c'était raté ! Yuna l'observait, un demi-sourire aux lèvres, hésitant entre se moquer ou soupirer d'exaspération. Ortie, à côté, semblait prête à s'endormir. Cependant, loin d'admettre sa défaite, le jeune homme continua sur sa lancée.

Essaye pas de me faire toucher ton torse, non de non ! T'es bizarre ! T'as tant envie que j'te pelote ?! s'exclama t-elle, un peu énervée par ses boutades puériles.

C'est vrai, ça ! Pourquoi les garçons veulent-ils toujours que les filles observent leurs méga-muscles, qu'ils montrent qu'ils sont super forts et que, han, touchez-ça, c'est tout dur, mon bras il est aussi gros que ta cuisse, j'suis un homme, moi. Se tournant vers l'inconnu qui était venu administrer leur défi, elle eut un sourire de victoire.

Jetant un coup d'oeil aux efforts infructueux du pokémon glace pour paraître gracile, Yuna se pencha pour caresser de nouveau Bulbizarre, lui gratouillant le bulbe, retirant un ou deux pucerons et coccinnelles qui passaient par-là, attirés par l'odeur fleurie qui émanait du pokémon plante.

Y'a que les gros nuls qui savent pas admettre leurs défaites ! Et toi, t'es un gros nul fini ! On va t'en mettre plein la vue, et tu vas venir pleurer pour qu'on t'apprene tout ce qu'on sait !

Sur un geste, Bulbizarre s'avança, presque féline sur ses petites pattes, et se mit à tourpillonner.


    Dans un tourbillon, l'attaque Tranch'herbe sembla s'envoler comme un millier de petits insectes, les feuilles aux bords délicats voletant en virevoltant sur elles-même, lancée à petite vitesse, assez néanmoins pour monter à plusieurs mètres dans le ciel. Alors qu'elles retombaient enfin, mollement, Bulbizarre s'approcha d'un petit tronc d'arbre mort et, faisant une roulade en formant l'attaque Bélier, le fit s'envoler lui aussi, rejoignant les herbes. Et enfin, sortant ses longues lianes vertes et robustes, la bulbizarre se mit à jongler avec le tronc, continuant de faire virevolter les feuilles en soufflant d'en-dessous, alors que la lumière inondait la scène et faisait ressortir le côté végéral ; de minces copeaux d'écorce décoraient les alentours du bulbizarre, comme si de rien n'était, donnant la touche final de ce spectacle.


Yuna hocha la tête. Il était encore difficile de former de beaux enchaînements quand son pokémon ne connaissaient que quelques attaques. Mais elle était bien décidée à la faire monter de niveau, et à ce qu'elles deviennent toutes les deux très fortes. Assez pour apprendre pleins de nouvelles attaques, pour pouvoir faire de nouveaux combos, et pour pouvoir rendre leurs spectacles encore plus beaux ! Posant son regard vert et impérieux sur l'inconnu, Yuna eut un nouveau sourire.

Comment pouvait-il battre ça, alors qu'il avait pour compagnon un pokémon idiot, graisseux, au surnom de Croûte, hm ?

2e tour

Tranch'herbe - Bélier - Fouet Lianes
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Nous avons encore toutes nos chances de gagner ! Et c'est toi qui veux me peloter !  
Tentant tant bien que mal de cacher son embarras face aux prestations de son Pokémon, Jiminy garde son sourire et fixe avec un petit air de challenge la jeune fille qui se tient en face d'elle. Elle paraît énervé par ses propositions, lui qui ne veut que faire rire, il ne sait plus où se mettre. Existe-t-il pire punition que d'être confronté à l'incompréhension ? Que de témoigner d'une colère alors que l'on-veut simplement faire rire ? Déçu, il recule de quelques pas, histoire de faire place à la nouvelle prestation d'Ortie, un Pokémon bien plus beau que cette boule de Croûte même s'il ne veut pas le reconnaître.

Et maintenant vienne les insultes ! Avait-il mérité d'être appelé gros nul ? Si elle espère le voir pleurer, c'est mal barré, pour l'instant, ses sourcils se froncent, et ce n'est pas de tristesse mais bien de colère, il jette un regard au visage ahuri du soit disant arbitre, de toute manière, il n'a aucune compétence pour juger un tel combat, alors à quoi bon le prendre à cœur ? Il ne doit pas se laisser atteindre s'il vient à perdre, il doit le prendre avec le sourire, et avec dédain ! Car elle mérite bien du mépris après l'avoir traité de la sorte !

Il reste silencieux et regarde l'entrée en piste du petit bulbe gracieux. Il fait voler de l'herbe, voler un tronc, voler toute sorte de choses qui retombent autour de lui avec finesse. Croûte ne peut s'empêcher d'applaudir ce qui fait Jiminy se sentir encore plus nul. Il jette un coup d’œil à l'arbitre qui désigne, sans surprise, Yuna comme grande gagnante de cet affrontement.

Mais t'as pas les yeux en face des trous ou quoi ?! Croûte est bien meilleure !  
Il s'assoit par terre, boudeur et prend sa grosse boule de graisse entre les mains. Plongeant son regard dans les yeux vides de la bestioles, il la regarde désolé.

Elle a triché de toute façon.  
Il fait un gros poutou à son Pokémon pour la réconforter même si elle n'a pas l'air si déçue que ça, au contraire de Jim, et il se redresse et s'approche de la jeune dresseuse.

Bravo. Tu choisis ta récompense je pense. J'imagine que je mangerai des baies plus tard.
Déçu, il regarde la forêt et voit toute son aventure s'envoler. Pour se rassurer, il fixe maintenant le réfectoire comme s'il s'agit de la seule possibilité salvatrice qu'il lui reste. Se caressant allègrement le ventre, il retrouve son sourire et pose une main lourde sur l'épaule de la jeune fille.

Tu veux me voir ramper tout de suite ou tu préfères que nous allions manger ? Personnellement j'ai faim ! Cet affrontement m'a épuisé ! C'est pas si simple de faire des trucs de nanas.  


Score

Yuna 2
Jiminy 0

Gagnante : Yuna !
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Prestation de haut vol
Prestations de haut vol ! {Yuna} Tumblr_mdm870lfXt1r0fhz8o1_500
« Le Jiminy, c'est permis ! »


Yuna avait cela d'agaçant qu'elle détestait qu'on la rabaisse. Alors, elle s'était senti obligée de remettre à sa place cet idiot. Pourtant, malgré ses paroles acerbes, elle n'en éprouvait pas moins une certaine sympathie pour lui. Pour lui et sa balourde de boule qui avait pour nom Obalie - enfin, Croûte. Alors, quand l'arbitre choisit de nouveau la verte, elle bondit sur place et topa dans le bout de liane de Ortie qui, sans être aussi expensive que sa maîtresse, était tout aussi contente d'avoir réussi cette espèce de concours. Jiminy, quant à lui, semblait plutôt agacé par le résultat. Avait-il cru qu'il pouvait gagner ? Yuna s'approcha de lui tout doucement, sans pouvoir empêcher un sourire victorieux d'apparaître sur ses lèvres. Il s'était assis par terre, l'air boudeur et enfantin. Yuna s'immobilisa à quelques centimètres de lui et resta là, la tête penchée de côté tandis que ses cheveux verts cascadaient sur ses épaules et dans ses yeux - satané frange !

Il était franchement bizarre ce garçon. Yuna indiqua la forêt du doigt et haussa les sourcils, alors qu'il essayait de faire contre mauvais fortune bon coeur. Ok, elle avait gagné, mais elle pouvait lui montrer où étaient les baies quand même, hein ... Et même si sa feinte sur les occupations de nana avaient agacé Yuna, elle n'en sourit pas moins d'un air amical.

Nan mais ... On peut aller partager les baies, hein. L'endroit est sympa, pas très loin. Disons que c'est mon cadeau de vainqueur au vaincu. Pour faire la paix, si on peut dire.

Oui, elle s'excusait mal, Yuna. Elle savait pas comment s'y prendre. Ses joues avaient un peu rosi et elle avait détourné les yeux, gênée de devoir demander pardon pour son comportement. Elle était fière, mais pas bête ; elle avait été une chipie sur ce coup-là, et même si il paraissait assez peu fin, Jiminy ne méritait pas tous les mots méchants qu'elle lui avait dit.

Nous pouvons aller casser la croûte là-bas. Je commence à avoir faim moi aussi ! fit-elle avec un entrain à peine forcé.

Ortie s'était éloigné de quelques pas ; Yuna alla la prendre dans ses bras et s'avança sur le sentier de la forêt. L'odeur d'humus était forte ici, à l'entrée des bois. Des branches croulaient sous les feuilles, d'un joli vert qui contrastait avec celui des cheveux de la demoiselle. La bulbizarre sauta de ses bras et se mit à avancer, alors que Yuna fredonnait tout bas et se tournait vers Jiminy, en tendant une main aux longs doigts :

Au fait, moi c'est Yuna. Je suis chez les Mentalis.

Ils ne s'étaient pas encore présentés, après tout. Du coin de l'oeil, elle vit le garçon qui avait joué les arbitres s'éloigner. Elle doutait qu'il se fut installé là parce qu'elle et Jiminy l'avaient passionné. Elle préférait d'ailleurs être seule avec le jeune homme ; trop de monde, ça l'effrayait un peu.

pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum