Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-42%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme PRO 128 Go
39.99 € 68.99 €
Voir le deal

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité





CELEST Ҩ AXEL Ҩ
❝ de pierres
et d'or ❞



Une fontaine, un pokémon de pierre mais en couleur malgré tout. Des rubans de marbre qui s'entortillent dans les airs, figés à jamais, le vent les heurtant dans le vain espoir de les faire virevolter. Un éternel sourire, un éternel mouvement du bras gauche levé vers le ciel. Je m'agenouille devant la créature taillée dans la roche, qui surplombe la fontaine sans même la regarder et je pense comprendre pourquoi Roseverte est fasciné par ces lieux, en dépit du fait qu'on peut y trouver des trésors inimaginables selon ce que j'ai entendu dire. Une position de recueil anime mon corps, mon visage restant malgré tout inexpressif et dénué de toute émotion tandis que Riolu gambade avec intérêt dans les alentours. Une atmosphère pesante se dégage dans les horizons, comme si tout le mystère du monde est concentré aux ruines Jirachi et uniquement aux ruines Jirachi. La nuit est tombée depuis longtemps déjà, mais je préfère la solitude pour le moment et la venue de l'astre lunaire nécessaire à la renaissance d'un Evoli en Noctali est le meilleur moment pour cela. Le vent a remplacé la chaleur présente une grosse partie de la journée, et il souffle dorénavant à travers tout le sanctuaire, balayant la poussière et la dispersant en banc à un autre endroit. Je me relève, observant la fontaine sur le bord de laquelle je m'assied, caressant l'eau de ma main droite et la faisant onduler de ce simple mouvement, un léger sourire aux lèvres. Mes doigts s'y enfoncent, suivis de mon avant bras jusqu'à ce que ma main touche le font et que je fasse rouler les jetons entre mes paumes, les prenant par poignée et les remontant avant de les lâcher pour qu'ils retournent la ou les élèves croyants aux mythes et aux légendes les ont dispersées après avoir pensé à un vœu.

Je commence à me balader entre les débris du temple avec un léger sourire, la clarté de la lune illuminant assez bien les horizons malgré la période nocturne – il faut dire que le ciel dégagé et la pluie d'étoiles qui s'y est installé aide assez bien l'astre de Noctali dans sa tâche. Riolu gambade autour de moi, soulevant les pierres et grimpant sur les morceaux de colonnes tombés en ruines depuis longtemps sans doute. Les vestiges du temples me captivent tant et si bien que lorsque mon starter se met à grogner, il me faut bien deux ou trois minutes pour que je me retourne, apercevant deux jeunes femmes non loin de moi. Je ne sais pas si elles sont venues ensemble ou si elles se sont croisées en chemin, même si mon instinct me fait pencher pour la seconde solution en raison de la sortie nocturne dont nous sommes tout les trois coupables. Me redressant et leur adressant un sourire, je ne prononce malgré tout qu'un simple mot.

« Bonsoir. »

Layla Lorainte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t923-layla-lorainte-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t959-layla-lorainte-mentali#9623
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 14 ans.
Niveau : 15
Jetons : 1967
Points d'Expériences : 253
Hoenn.
14 ans.
15
1967
253
pokemon
Hoenn.
14 ans.
15
1967
253
Layla Lorainte
est un Pokeathlète Médecin

de pierre et d'or

feat axel ~ celest
Il faisait sombre, il faisait nuit. Je m'ennuyais dans ma chambre. Je n'arrivais pas à dormir. Line, elle, elle s'était endormie depuis longtemps et elle dort profondément, aucun bruit ne pourrait la réveiller. Je tourne dans tous les sens, dans toutes les poses pour dormir paisiblement, mais non, je n'arrive pas à trouver le sommeil. Joker est plantée au bout de mon lit, elle me regarde. Elle ne bouge pas pour ne réveiller personne. Je me lève de mon lit lentement et vais prendre mon gilet pour l'enfiler et sortir dehors suivis de Joker.
Accompagné de Joker, ma compagne de toujours, je marche lentement dehors dans l'obscurité. Les lampes de l'académie éclairent l'extérieur pour ceux qui traînent la nuit, même si c'est pas bien. Je tourne en rond sur moi-même tout en marchant droit avant de cogner une fille aux cheveux... bleus ?! Je me relève immédiatement, Joker grogne sur la fille.
— Ca.. ça va ?
Marmonnais-je avant de tendre ma main pour l'aider à se lever. Là, je la reconnais, c'est Celest, elle est des Mentali. C'est une fille très sympathique je trouve, et il est mignon son Dragby.
— Je suis Layla, même dortoir que toi, on se connait déjà... Eh, ça te dis de marcher un peu ? Je n'arrive pas à m'endormir...
Et toutes les deux marchons vers les Ruines Jirachi.
Le vent soufflait sur nous, sur Joker, sur son pokémon. Il soufflait devant nous. Mes cheveux s'envolaient vers l'arrière. Le vent les caressés soigneusement sans faire des boucles, comme si je me brossais lentement mes cheveux blonds. Je pensais justement à faire une teinture, je n'aime pas cette couleur. Peut être brune, peut être noire, on verra sur place chez le coiffeur. Il ne faisait pas trop froid, juste le beau vent qui soufflait. Celest et moi étions proches des Ruines Jirachi. J'entendais des chants que seule moi entend, ça m'arrive souvent en ce moment. Lalalalala ~ Mais à ce moment là, une ombre de pokémon surgit devant nous. Joker se mit en position de chasse, on ne sait jamais ce qui nous attend. L'ombre avec la forme d'un corps... humain on va dire. Mais cette chose n'était pas humaine, je regardais attentivement pour savoir ce que c'était. Joker et moi approchons de plus en plus de l'ombre, puis une deuxième apparut, celui là, c'était un vrai humain. Et là, je le reconnus pour courir vers lui, et Joker aussi reconnu les ombres, sauf qu'elle se contenta de marcher lentement en montrant toute sa beauté au pokémon.
— Axeeeeeeeeeeeel ! Qu'es-ce que tu fais dehors ? Ah euh, j'te présente Celest, une amie à moi ! Celest, voici Axel, le meilleur des garçons des Phyllali !
codage par Junnie sur apple-spring


Dernière édition par Layla Lorainte le Dim 15 Juin - 11:30, édité 1 fois
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité


De pierres et d'Or ~ Axel & Layla



"-Gouu-- ?!
-Shhh Kyûbi ! Tu vas réveiller quelqu'un !"
La petite renarde ne semblait pas se rendre compte du bruit qu'elle faisait. En effet, elle était encore nouvelle et non adaptée à la vie des humains. Celest savait que cela allait venir avec le temps. Elle lâcha son Goupix, qui s'ébroua. Le pokémon de feu regarda les alentours, humant l'air, et éternua violemment. Elle descendit du lit dans un mouvement habile et silencieux, puis trottina jusqu'à la sortie, sous l'oeil soudaint vif de Celest.
"-H-Hey !, chuchota-t-elle. Où vas-tu comme ça ?"
La dresseuse se leva et attrapa un gilet au passage puis se précipita en silence à la suite de son pokémon. Derrière elle, Draby s'étira et descendit à son tour du lit pour suivre la jeune fille.
Celest arriva dehors. L'air se fut frais et l'atmosphère plus relaxante. On pouvait entendre les grillons chanter leur chant nocturne hypnotisant, dont le son était porté par la brise qui s'était levée dans la nuit. La lune brillait dans le ciel, éclairant ses alentours de sa lumière blanche. Le ciel était ponctué de multiples étoiles, certaines rassemblées en constellation.Les lampadaires plantés près des dortoirs et des bâtiments de l'académie diffusaient une douce lumière qui éclairaient les environs.
La jeune fille chercha son pokémon feu, qui était en train de renifler curieusement les fleurs du buisson d'en face. Elle sourit et mit ses mains sur les hanches.
"-Allez Kyûbi ... Rentre dormir maintenant.
-Gouu ? Goupiiix ..."
Celest comprit son ton déçu. Cependant, elle s'avança vers elle pour aller la récupérer. Alors qu'elle avait fait deux pas, elle fut percutée et tomba à terre.
"-Ça ... ça va ?'
Elle reconnu la voix de la personne. C'était Layla, une étudiante Mentali sympathiqud, celle qui lui avait offert les deux pokéballs.
Celest hocha la tête en guise de réponse.
"- Je suis Layla, même dortoir que toi, on se connait déjà... Eh, ça te dis de marcher un peu ? Je n'arrive pas à m'endormir...
-D'accord. Kyûbi semble être dans le même cas que toi. Hein Kyû-chan ?
-Goupiiix !
-Draaaby !"
Draby semblait aussi satisfait que la petite renarde de feu quant à la ballade nocturne qui allai s'annoncer.
Ainsi, la petite troupe se mit en route en sillence, seulement accompagnée du chant des grillons et des trottinements des pokémons. D'ailleurs, Kyûbi semblai être intéressée par le Caninos de Layla. Peut-être était-ce parce qu'il était également de type Feu ? Le dragon bleu, en revanche, préférait marcher dans l'herbe plutôt que marcher sur le sentier.
Et ils finirent par arriver aux Ruines Jirachi, où une ombre masculine semblait les attendre. Une voix profonde retentit dans la nuit.
"-Bonsoir."
Celest frissonna. Non pas à cause du froid. Non. C'était autre chose.
"-Goupix ? piiix !"
Kyûbi fonça soudainement vers le Riolu de la personne. Elle le renifla joyeusement
"-Kyûbi ... Arrête de l'embêter, reviens là !, dit Celest d'une voix douce."
Goupix s'arrêta, la fixa quelques secondes et sautilla joyeusement jusqu'à sa dresseuse. Draby roula des yeux derrière elle, et Goupix eu pour réflex de lui tirer la langue de manière moqueuse.
Celest leva les yeux. Derrière la silhouette masculine, se dressait les ruines Jirachi, d'où une incroyable pression mystérieuse. La fille aux cheveux turquoises se demandait quels genre de trésors et de mystères ces ruines regorgeaient.


Dernière édition par Celest Kirin le Mar 17 Juin - 13:35, édité 1 fois
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité





CELEST Ҩ AXEL Ҩ
❝ de pierres
et d'or ❞



Il ne faut pas plus de quelques secondes après ma salutation pour qu'une voix excité retentisse dans les ruines, les paroles se fracassant contre l'ancien sanctuaire qui les fait retentir en écho. Je souris en constantant qu'il s'agit de ma meilleure amie, une jeune femme nommée Layla que je n'avais pas reconnu précédemment à cause de l'obscurité, et ce malgré la présence des étoiles, de la lune et du ciel particulièrement bien dégagé. Je souris, me dirige vers elle et sa camarade tandis que Joker sa femelle Goupix tourne autour de Riolu, d'un Goupix et du Dragby que je ne saurais pas dire s'il est mâle ou femelle de l'inconnue comme si elle parade dans un concours de beauté. Layla me présente donc la jeune collégienne qui l'accompagne comme étant Celest, une de ses camarades qui doit venir du même dortoir – elle n'a pas une apparence très pyrolienne mais peut être vient elle de chez les Givrali malgré tout.

« Hm. Enchanté de vous rencontrer mademoiselle. Comme l'a dit Layla, je m'appelle Axel de Mauroy, et voilà mon starter Bandit. »

La jeune inconnue a les cheveux bleus verts, elle est assez agréable à regarder comme la plupart des jeunes personnes du collège si toutefois je m'y intéressait. Riolu se lasse rapidement de la femelle de feu et du type dragon, fait un bond jusqu'à mes épaules et s'assoit sur la droite pour regarder mes deux interlocutrices. C'est à peu près à ce moment que je constate que je n'ai pas répondu à la première question de Layla et que je me rattrape in extremis, lançant d'une voix que j'essaie de rendre douce.

« Eh bien j'étais venu chercher quelques trésors parmi les décombres. Ce lieu est assez apprécié par Roseverte, je suppose que ce n'est pas pour rien et qu'on doit y trouver des objets intéressants. »

Layla Lorainte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t923-layla-lorainte-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t959-layla-lorainte-mentali#9623
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 14 ans.
Niveau : 15
Jetons : 1967
Points d'Expériences : 253
Hoenn.
14 ans.
15
1967
253
pokemon
Hoenn.
14 ans.
15
1967
253
Layla Lorainte
est un Pokeathlète Médecin
de pierres et d'or
FEAT. AXEL DE MAUROY & CELEST KIRIN
Axel me sourit, je lui rends le sourire. C'est mon meilleur ami, et le meilleur. Etant petite, je lavais déjà croisé une fois pendant qu'on faisait un voyage avec mon père. Son palais est juste magnifique, il se nomme Chaydeuvre.
— Hm. Enchanté de vous rencontrer mademoiselle. Comme l'a dit Layla, je m'appelle Axel de Mauroy, et voilà mon starter Bandit.
Même s'il parlait a Celest, je caresse la tête de Bandit. C'est un gentil petit pokémon tout mignon. Je lui souris avant que Joker vient vers lui pour le saluer puis ma Caninos revient vers moi. J'avais posé une question à Axel, mais visiblement, il ne voulait pas y répondre... Quoique...
— Eh bien j'étais venu chercher quelques trésors parmi les décombres. Ce lieu est assez apprécié par Roseverte, je suppose que ce n'est pas pour rien et qu'on doit y trouver des objets intéressants.
— Hmm... J'avoue que j'aime bien ce lieu, moi aussi. Puis, je n'arrive pas à trouver le sommeil... Eh, dite, ça vous direz, tous les trois, d'aller chercher des trésors dans les Ruines Jirachi ? Ca serait super, non ?
Je souris, puis me tourne vers Celest avec des gros yeux ronds puis je répète la même action à Axel. Sans attendre leurs réponses, je cours vers l'entrée du lieu présent à nos côtés. Joker me suit sans un mot.
— Vous venez ?

Nous voilà dans les Ruines Jirachi, le lieu que Roseverte aime beaucoup, le lieu qu'elle adore, on pourrait dire. Tout en marchant, je caresse les murs. Ils sont doux. J'ai envie de sortir et aller dans ma chambre en trouvant quelque chose d'intéressant, de très très très très intéressant. Puis mon rêve d'enfance me vint à l'esprit.
— J'ai toujours rêver de voir Suicune, mon pokémon légendaire favoris. Ou plutôt de trouver quelque chose lui appartenant, une trace ou un truc banal.
J'avais l'air bête de parlais comme ça. Pourquoi ? Parce qu'en parlant bien lentement, je soulevais des pierres pour voir ce qu'il y avait en dessous, comme si j'allais trouvée quelque chose. Pff...

codage par Junnie sur apple-spring
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité


De pierres et d'Or ~ Axel & Layla



«- Enchantée. Je m'appelle Celest Kirin, et je viens du dortoir des Mentali. Voici Draby, mon starter dragon mâle, et Kyûbi, ma Goupix femelle.»
Après toutes ces présentations, il était temps de parler action. Et c'est ce que le Phylalli fit suite à la question de Layla. Ainsi, il était là pour chercher des objets intéressants dans les ruines. C'était une bonne idée, après tout. Les ruines semblaient regorger de trésors de valeur, et d'indices archéologiques. C'était sûrement aussi pourquoi Roseverte adorait ce lieu. Les colonnes tombées et les murs écroulés donnait l'impression à Celest d'être dans les Colonnes Lances. Elle ne les avait jamais vues, mais en avait souvent entendu parler, et comme son nom l'indique, l'endroit doit être empli de colonnes. L'étudiante rêvait de trouver un jour cet endroit et de rencontrer le pokémon du Temps.
Elle regarda autour d'elle afin de voir ce que ses pokémons faisaient. Elle trouva Draby à côté d'elle et Kyûbi en trait de renifler une énième fleur près de la fontaine.  
«- Hmm... J'avoue que j'aime bien ce lieu, moi aussi. Puis, je n'arrive pas à trouver le sommeil... Eh, dites, ça vous dirait, tous les trois, d'aller chercher des trésors dans les Ruines Jirachi ? Ça serait super, non ? »
Une aventure ? Celest en frissonnait d'avance. Le goût de la recherche dans des ruines, des trésors, des rencontres, elle adorait ça. Elle était bien entendu pour l'idée proposée par sa collègue Mentali. Puisque le trio était venu ici, autant ne pas repartir les mains vide et aller explorer ces ruines qui semblaient fascinantes et mystérieuses. À côté d'elle, Celest savait que Draby était lui aussi sous pression de l'adrénaline soudaine. Une exploration nocturne groupée ? Le petit dragon en salivait d'impatience. Quant à Kyûbi, elle éternua violemment, et vint se placer aux côtés de Draby, toute sautillante également.
«- J'ai toujours rêvé de voir Suicune, mon pokémon légendaire favori. Ou plutôt de trouver quelque chose lui appartenant, une trace ou un truc banal.»
Suicune, le Vent du Nord ? Le 3ème pokémon Légendaire favori de Celest, après Lugia et bien entendu Dialga.
Tout en disant cela, Layla s'était mise à soulever des morceaux de colonnes ou des pierres afin d'espérer y trouver quelque chose. Dès l'entrée des ruines, il était peu probable d'y trouver quelque chose, mais on n'en savait rien. Celest s'avança à son tour près de l'entrée, effleurant les paroies du bout des doigts. La pierre etait fraîche, irrégulière.  Kyûbi s'était également avancée, et reniflait tout ce qui lui tombait sous la truffe, quitte à éternuer au passage. Quant au starter dragon, il suivait sa maîtresse en observant tout ce qui lui était à portée de vue en fonction de sa taille.
En tout cas, les recherches allaient s'avérer excitantes. Et puis qui sait ? Si l'on trouvait quelque chose sur Suicune, peut-être la troupe allait-elle tomber sur un indice concernant Dialga. Sait-on jamais.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité





CELEST Ҩ AXEL Ҩ
❝ de pierres
et d'or ❞



« Enchantée. Je m'appelle Celest Kirin, et je viens du dortoir des Mentali. Voici Draby, mon starter dragon mâle, et Kyûbi, ma Goupix femelle. »

J'incline la tête quelques secondes en signe de respect pour la jeune femme, avant de me concentrer sur chaque des pokémons qui règne sur le lieu sacré, s'amusant sans vraiment avoir conscience de l'atmosphère mythique qui pèse sur l'endroit que nous foulons de nos pieds probablement. Je souris de leur naïveté, et me demande s'ils parviennent à reconnaître le demi-dieu dont la statue au dessus de la fontaine reste la seule relique intacte des lieux. Mais peu m'importe, et je ferme les yeux doucement, souriant avec plus de chaleur tandis que Layla évoque l'idée de fouiller tous ensemble l'endroit dans lequel nous nous sommes réunis. Pourquoi pas après tout, en nous mettant tous ensemble nous aurons probablement plus de chance de trouver des objets intéressant puisque nous couvrirons un périmètre plus important de la zone. En attendant, je libère chacun de mes compagnons de recherches, à savoir Rhinoféros, Stalgamin et Abra, le dernier arrivé dans l'équipe qui ne possède aucune utilité puisqu'il passe son temps à dormir. Il faudra à l'occasion que je trouve des surnoms à tout ce beau monde, mais ce n'est ni le moment ni le lieu pour cela. Mes camarades se sont déjà mises à la tâche, soulevant des pierres et des colonnes tandis qu'elles poursuivent le dialogue.

« J'ai toujours rêver de voir Suicune, mon pokémon légendaire favoris. Ou plutôt de trouver quelque chose lui appartenant, une trace ou un truc banal. »

La légende, l'incarnation de la pureté de l'eau et le descendant à travers une renaissance du vent nordique. C'est assez beau comme rêvé, même si je ne me souviens pas d'avoir un jour entendu Layla m'en parler auparavant.. Peut être que la période dans laquelle nous nous trouvons y est plus propice. La nuit fait ressortir tout nos secrets, que ce soit à travers la marche ou les rêves, les cauchemars. Elle les enveloppe soigneusement dans une pochette d'étoile, et ne les rends que le moment venu, quand elle a décidé qu'il en est ainsi. C'est peut être cela que Noctali et Eoko ont compris de plus que Roselia ou Lucario.. La nuit ne trahit jamais, contrairement au soleil. Les apparences trompeuses, les doutes, les pleurs et les songes qu'on y dévoile ne sont un échange que de notre vie à celle de la lune. Tout en songeant, et sans plus parler aux jeunes femmes, je jette des coups d’œils à mes pokémons et plus particulièrement du côté d'Abra que je ne tiens pas à voir disparaître sans prévenir. Et, en parlant de lui, il paraît bizarre. Je ne saurais pas dire pourquoi, je ne saurais pas dire comment, et je m'approche doucement de lui en demandant aux filles de venir voir, au cas ou il ai trouvé quelque chose dans son sommeil et qu'il ne se servent de ses pouvoirs psychiques pour le faire venir à nous. Mais aucune des deux demoiselles n'a le temps de s'approcher, et alors que je pose ma main sur le front du pokémon aussi endormi qu'un Parecool, les lieux s'illuminent d'une lueur violacée, aveuglante et douloureuse pour les pupilles. Je ferme les yeux, hurle au filles de faire de même sous peine de se faire arracher la rétine et lorsque je les rouvre, j'ai chuté brutalement sur un sol dur. L'air n'est pas aussi frais que précédemment, et lorsque je regarde les alentours, je constate que nous sommes dans une pièce immense, mais totalement close, en compagnie de nos pokémons, mais sans possibilité de sortie avant que sa Majesté Abra ne l'ai décidé.

La salle est donc assez grande, l'air passant par quelques trous dans le plafond mais suffisamment peu nombreux, trop petits et trop en hauteur pour que nous puissions remonter même en se servant des colonnes en tant que corde de grimpe. Trois des murs de la pièce rectangle sont couverts d'incantations écrites en langue ancienne, à la manière des zarbis mais je ne parvient à déchiffrer aucune d'entre elles. Quelques dessins de légendaires sont également placés sur le quatrième qui est l'un des deux les moins longs, évoquant la scène de la création. Arceus est placé en hauteur, symbolisant sa place de créateur du monde et les autres légendaires descendent en crescendo selon leur lieu de vie ou leur importance – Giratina et Darkrai par exemple, sont tout en bas de l'échelle, la ou est normalement dessiné l'enfer. On ne voit évidemment pas les clones du genre Mewtwo ou Genesect sous sa forme retravaillée par la team plasma, mais tout les autres sont présents, leur silhouette gravée dans la pierre du sanctuaire. Je m'en approche doucement, caressant du bout des doigts la représentation de Mew, l'ancêtre de toutes les créatures qui peuplent notre monde et je pose un genou à terre comme un chevalier en train d'être adoubé devant la gravure, me recueillant en silence pendant deux ou trois minutes. Je me relève ensuite, reportant mon attention sur les jeunes femmes avant de me décider à reprendre la parole.

« Bon eh bien.. Nous allons devoir faire avec les caprices de mon cher pokémon psy à propos desquels je vous présente mes excuses, et attendre qu'il se décide à nous ramener ainsi que nos compagnons à l'extérieur. En attendant, je suis sûr que nous pouvons faire des recherches ici, il y a une trappe la bas qui doit mener à une zone encore plus basse dans le sanctuaire. Et même ici, en fouillant les brèches dans les murs on devrait pouvoir trouver des trucs intéressants enfouis dans la roche.. Enfin, débrouillons nous avec les moyens du bord, j'espère qu'on aura suffisamment à faire ! »

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité


De pierres et d'Or ~ Axel & Layla



Alors que Celest parcourait les murailles, observatrice, un violente lumière violâtre apparu. Elle entendit Axel hurler le fait de fermer les yeux, et c'est ce que tout le monde fit, par réflex. Vive, la lumière devint forte, puis soudain, l'athmosphère changea. L'air se fit plus doux mais aussi plus oppressant, et la température avait un peu augmenté, comparé à la fraîcheur de la nuit. Celest ouvrit légèrement les yeux, une soudaine douleur aux fesses ; elle venait de chuter sur un sol dur sans s'y attendre. Elle daigna ouvrir les yeux complètement, et son regard se porta sur ses pokémons à côté d'elle : Draby était tombé sur le ventre et Kyûbi avait soigneusement atteri sur lui. L'étudiante regarda autour d'elle, et fut impressionnée. Le groupe était tombé dans une salle close en ruines. Des colonnes de pierre étaient écroulées et brisées, dispersées dans la salle, tandis que d'autres se tenaient encore debout et avaient mieux résiste au Temps. Cependant, il manquait des bouts et des fissures plus ou moins importantes parcouraient les piliers, se répercutant sur le sol dallé. Des roches étaient tombées, créant ainsi quelques trous dans le plafond, mais insuffisants pour permettre de s'échapper, même en utilisant la hauteur des colonnes. Sur les murs étaient gravés dans d'anciennes langues semblables au Zarbi des incantations, predictions, phrases ou peut être noms. Celest ne connaissait pas cette langue, elle ne savait reconnaître seulement le Zarbi. Elle tourna ensuite la tête vers le dernier mur, et son cœur ratta un battement. Sur le mur se tenait d'anciennes gravures de Pokémon Légendaires. La scène représentait la création, avec Arceus, l'Être Originel, Dieu de tous les pokémon et créateur du monde, reposant dans la salle Originelle au dessus des Colonnes Lances. Autour de lui, un peu plus vers le sol se trouvaient deux pokémon, semblant sortir d'une dimention par un portail. À gauche, teinté de rose pale et presque incarnat, se tenait le pokémon Spacial, Palkia. Maître des dimentions de l'Espace, ce pokémon était une des créations d'Arceus pour maintenir l'équilibre du monde. Mais le pokémon qui intéressait la dresseuse était le pokémon de droite. CE pokémon. Son rêve. Le pokémon Légendaire Temporel, Dialga. Le corps d'un bleu nuit, les marques sur celui-ci bleu ciel, ce pokémon etait né également d'Arceus, avec le pouvoir du contrôle du Temps, pour, lui aussi, garder l'équilibre du monde. Le Maître du Temps était également représenté sortant de sa dimention temporelle, à l'aide d'un portail bleu. Éternel rival de Palkia, Dialga vivait dans sa dimention en exercant son contrôle du Temps. Dans les légendes de Sinnoh, il est dit que le cours du Temps s'écoule au ryhtme des battements du cœur du pokémon Legendaire. Celest avait baigné dans ces légendes. D'ailleurs, sans en avoir conscience, elle s'était machinalement levée et marchait en direction des gravures. Elle effleura le mur sacré des doigts, sa main parcourant la ligne formant la patte avant de Dialga.
«-Dialga..., murmura-t-elle. »
La dresseuse remarqua vaguement quelques autres pokémon tels que Lugia, gardien des sept mers et de la nuit, ou même Rayquaza, Maître des Cieux. En bas étaient représentés les pokemon bannis, comme Giratina, banni dans le monde Distorion à cause de sa grande violence. Mais le monde Inversé de Giratina était vital au monde vivant, l'un ne pouvant exister sans l'autre. Elle remarqua vaguement Mew, l'ancêtre de tous les pokémon, et Axel, devant le mur en train de se receuillir. Celest s'était receuillie devant Dialga, sans s'agenouiller, des pensées vaguabondes errant entre quelques idées. Ces ruines avaient tant de secrets, qui pouvait croire qu'ils trouveraient une pièce ainsi ?
La voix soudaine du Phylalli tira la jeune femme hors de ses pensées.
«- Bon eh bien.. Nous allons devoir faire avec les caprices de mon cher pokémon psy à propos desquels je vous présente mes excuses, et attendre qu'il se décide à nous ramener ainsi que nos compagnons à l'extérieur. En attendant, je suis sûr que nous pouvons faire des recherches ici, il y a une trappe la bas qui doit mener à une zone encore plus basse dans le sanctuaire. Et même ici, en fouillant les brèches dans les murs on devrait pouvoir trouver des trucs intéressants enfouis dans la roche.. Enfin, débrouillons nous avec les moyens du bord, j'espère qu'on aura suffisamment à faire ! »
Celest se tourna et jeta un oeil au jeune homme. Puis elle dirigea son regard vers là ou Axel indiquait la trappe, qu'elle n'avait même pas remarqué au début.
«- Gouuupix ?»
La dresseuse regarda ses deux pokémon, qui eux la regardaient intensément. En effet, elle n'avait point dit mot depuis leur arrivée forcée dans la pièce. Quand elle avait vu les gravures et Dialga, elle était complètement entrée dans sa bulle, ne décrochant pas le pokemon Légendaire des yeux.
Elle finit par secouer la tête. Il fallait bien finir par se réveiller et se mettre à la recherche. En effet, la salle était emplie de trésors, ici visuels. Mais peut être qu'en recherchant dans des fêlures, ou sous des passages, dans les rochers ou autre, d'autres objets attendaient d'être découverts.
Draby s'étira et regarda autour de lui, avant de grimper sur une colonne renversée et de regarder ce qui avait tant obnubilé sa maîtresse. Il observa le mur et ce qui était dessus, mais pour lui, les lignes ne représentaient que peu de choses. Il était difficile pour un pokémon d'en reconnaître un autre, qu'il n'avait jamais vu, à partir de gravures anciennes. Aussi il ne s'attarda pas dessus et sauta de son perchoir avant d'observer les alentours. Kyûbi en avait fait autant, et s'etait de nouveau mise à renifler chaque chose sous son museau.
Celest observa le pokémon psy du jeune etudiant. Un abra. Il devait avoir utilisé Teleport et avait transporté le troupe ici. Était-ce volontaire ? Ou hasardeux ? En tout cas, cette découverte était sans nul doute survenue que grâce au pokémon psy. Espérons qu'il n'allait pas renvoyer la troupe trop tôt non plus.
Layla Lorainte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t923-layla-lorainte-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t959-layla-lorainte-mentali#9623
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 14 ans.
Niveau : 15
Jetons : 1967
Points d'Expériences : 253
Hoenn.
14 ans.
15
1967
253
pokemon
Hoenn.
14 ans.
15
1967
253
Layla Lorainte
est un Pokeathlète Médecin
de pierres et d'or
FEAT. AXEL DE MAUROY & CELEST KIRIN
Tandis que je caresse les murs de mes bouts de doigts, Joker me regarde, assise, au calme. Je lui lance un regard doux, puis je lui sourie. On était déjà venu dans les Ruines Jirachi, elle est moi, et je pense qu'elle s'en souviens très bien. On était en compagnie d'Adèle une fille du dortoir des Givrali. Enfin bref, maintenant, nous sommes avec Axel et Celest, c'est tout. Puis tout d'un coup, flash... une lumière aveuglante envahit la pièce. Axel nous ordonne de fermer les yeux, je cours vers Joker pour lui mettre mes mains devants ses yeux de pokémon, et moi, je ferme fort mes yeux, comme je ne l'avais jamais faite.

Un petit aïe s'échappe de ma gorge. Nous avons heurté un sol très dur, ça fait mal. J'examine la grande pièce où nous nous trouvons tous les trois en compagnie de nos pokémons, et sans réfléchir à quoi que ce soit, je cherche Joker du regard. Elle est là, elle a l'air d'être en forme. Je lui caresse la truffe, elle me sourit, je le lui rends l'appareil. Puis, tournant lentement la tête, je vois Axel, et ensuite Celest. Ils vont bien, eux aussi. Tant mieux. Sur les murs étaient dessiner, ou plutôt écrient, des phrases, des mots, des choses, d'une langue qui semblait être celle des Zarbi ou je ne sais quoi. Je caresse lentement le mur, toujours en marchant. Derrière moi, Joker emboîte tous mes pas. Puis je m'arrête et lance un regard à mes amis. Ils regardent quelque chose. Des dessins sur un mur précis, ils regardent des dessins. Je m'approche à petits pas. Bouche bée, je contemple les dessins. Ils sont fascinants, il y a des dessins des pokémons légendaires, les pokémons les plus rares à croiser. Comme toujours, Arceus au centre de tous les autres, à ce qu'il parait, c'est le dieu des pokémons, celui qui a crée l'univers où nous vivons en ce moment. Je n'y crois pas vraiment, mais si ils le disent... Les légendaires sont placés chacun d'une façon précise. On va dire qu'il y a le plus "lumineux" en haut et le plus "sombre" en bas, je cite de Arceus à Giratina. On dit que les pokémons comme Giratina et Darkrai sont bannis du royaume d'Arceus. Je ne vois pas vraiment pourquoi, et je ne m'en préoccupe pas vraiment. Celui qui m'intéresse c'est... aucun mot ne s'échappe de ma gorge, comme si mon coeur se serré. Je vois ce magnifique pokémon, le seul qui m'intéresse entre tous ces dessins. D'un pelage bleu comme le ciel... Suicune, Maître de l'Eau... Je l'admire, c'est le meilleur des pokémons à mes yeux, le plus fort, le plus beau, enfin tout quoi... Je rapproche ma main pour caresser le dessin de Suicune. Puis je l'enlève quand Axel prend la parole.
« Bon eh bien.. Nous allons devoir faire avec les caprices de mon cher pokémon psy à propos desquels je vous présente mes excuses, et attendre qu'il se décide à nous ramener ainsi que nos compagnons à l'extérieur. En attendant, je suis sûr que nous pouvons faire des recherches ici, il y a une trappe la bas qui doit mener à une zone encore plus basse dans le sanctuaire. Et même ici, en fouillant les brèches dans les murs on devrait pouvoir trouver des trucs intéressants enfouis dans la roche.. Enfin, débrouillons nous avec les moyens du bord, j'espère qu'on aura suffisamment à faire ! »
Je fais signe de tête à Axel en guise de oui. Je me lève, et commence à faire mes recherches. Une pierre par là, l'autre par ci et ainsi de suite. Rien, que dalle... Je regarde Joker, puis je soupire. J'ai jamais rien trouvé jusqu'à présent... Un bruit se fait entendre dans la trappe. J'y avance et vois un pokémon à trois têtes...
« Ax-axel... »
Je recule à petit pas.

codage par Junnie sur apple-spring
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum