Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Alors que la nuit tombait, je ne pouvais que me morfondre. Soupirer, espérer, croire, discuter avec moi-même, observant la Pokéball que je tenais dans ma main, enfermant la seule personne qui me comprenait, la seule personne qui souhaitait être avec moi constamment. Je me voyais comme le geôlier de Lockey, qui était captive de ma main, alors que je n'étais personne, un simple moins que rien, souhaitant regarder et imiter son père afin de s'afficher davantage, de vaincre ses peurs en se camouflant derrière ce maquillage lié au masque, et cet état d'esprit que m'offrait l'eau contenue dans ma gourde. Celle-ci n'était pas alcoolisée, elle était pure, cependant, le fait de la boire me poussait à imiter mon paternel qui, lui, ne coupait pas son saké.

J'entendais sans cesse le bruit de pas des élèves du dortoir, passant à côté de moi sans même m'apercevoir. Je faisais tournoyer la Pokéball de Lockey dans ma main gauche, espérant qu'elle ressentirait chaque vibration des ondes que je lui discernais, pour lui faire comprendre que je ne souhaitais pas la laisser tomber et que même si elle n'était pas délivrée de sa prison ronde, je la conservais près de moi, plus proche que ma main, dans mon cœur. Las de cette journée minable, j'observais ma gourde avec un certain intérêt, avant de porter ma main gauche à cette dernière.

Je la portais à mes lèvres, sans même la déboucher, juste pour en analyser son odeur, comme un livre ouvert pour un top-dresseur stratège ayant lui-même écrit les paragraphes. Évidemment, celle-ci ne sentait rien, mais je m'attardais à l'humer comme pour me préparer mentalement, ou même physiquement. Il me fallait attendre un petit peu, le bon moment, pour me mettre dans cet état second, proche de la transe, qui aurait complètement anéanti ma mère. Mais je ressentais ce besoin, ce besoin irréfutable de vivre.

Les bruits de pas que je distinguais de mon ouïe brisée par les hurlements de mon père s'accéléraient de plus en plus, comme des jeux d'enfant. Ils n'étaient pas réguliers, comme si ces derniers s'arrêtaient et reprenaient leur course de façon alternative, mais l'une d'entre elles était différentes. Elle ne faisait pas partie de ce mouvement gigantesque de masse, et rejoignait le dortoir dans lequel je me trouvais avec une certaine lenteur, à l'instar des autres foulées. Celle-ci semblait calme, réfléchie, délicate. Impossible de savoir s'il s'agissait d'une démarche de femme, ou de celle d'un homme. Advienne que pourra.
Loan McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
Taille de l'équipe : 13/15
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
pokemon
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
Loan McNellis
est un Pokeathlète Agent
Note du XX/XX/XXXX

Aujourd'hui je voulais prouver à ma Girafarig qu'une jeune femme avait plus de chance de récolter des informations qu'un jeune homme. Pour cela j'avais passé toute la journée à faire des allés et venue dans la ville posant des questions aux habitants. Celles-ci allaient de la question la plus simple et impersonnel comme pour demander son chemin à celles qui était plus privée. Ces questions avaient été posées sans déguisement et avec déguisement aux mêmes personnes. Je n'en avais choisi que trois pour le bien de mon expérience. Les résultats furent ceux que j'attendais, les femmes avaient bien plus de pouvoir que l'on pouvait y penser et j'avais réussi à impressionner mon pokémon tout en ayant récolté quelque info sur cette île.

Déguisement du jour : Robe courte, style victorienne jaune et blanche, des cavalières marron, perruque longue et ondulée châtain claire avec un nœud jaune mis façons serre tête. Pour ressembler à une vraie fille j'avais mis un corset avec une fausse poitrine. J'avais un peu trop serré le corset je commençais à étouffer.

Déguisement de Grimm : un simple nœud de la même couleur que le mien sur son cou. La Miss avait même utilisée ses pouvoirs psychiques pour faire que ma voix soit plus féminine


« Bon on rentre maintenant, il commence à se faire tard, tu peux arrêter ton emprise. Merci pour ton aide précieuse » disais-je à mon pokémon tout caressant la tête et en rangeant mes affaires. Par la suit je me dirigeais vers l'arrêt de bus pour rentrer *Loan tu gardes ton déguisement sur toi ?* Je me retournais vers ma petite girafe tout en lui répondant « Oui bien sur » disais-je avec le sourire * Tu n'as pas peur du regard des autres garçons de ton dortoir ? ils risquent de se moquer de toi*. Elle s'inquiétait pour moi c'était mignon, je la remerciais de son inquiétude en mon égard en lui caressant la tête puis lui dit « Ben qu'ils se moquent de moi ...J'aime me déguiser et je suis fier de ce passe-temps, je ne cacherais qui je suis parce que l'on se moque de moi et je ne changerais qui je suis parce que l'on se moque de moi » Je fis une légère pause et dit avec un grand sourire « ça c'est moi et je m'aime ainsi, ceux qui se moque de moi ou qui ne m'apprécie pas pour cela, ils ne sont pas digne de mon intérêt »*Tu es...trop classe* me disait-elle après mon discourt.

Après notre trajet en bus nous arrivions enfin à l'académie, je me dirigeais vers mon dortoir avec mon pokémon à mes côtés et rentrait dedans. Bien sûr mon entrée s'était vite fait remarquer et certain camarade m'avait reconnu ce demandant pourquoi j'étais habillé ainsi. Nous passions devant un de mes camarades de chambré qui était habillé de façon nippon. Il m'intriguait et semblait un peu seul...il ressemblait un peu à ma cousine enfin de vue, genre réservé. Je voulais aller directement dans ma chambre pour me changer pour revenir lui parler, mais je me souvenais de ce que j'avais dit plus tôt. Je me dirigeais vers dans mon déguisement, m'accroupi en face de lui les mains sous le menton un sourire joyeux aux lèvres et lui disait d'une voix masculine qui casserai certes tout le charmes enchanteur de cette belle harmonie. « Salut, moi c'est Loan et voici Grimm ma douce starter et toi comment tu te nommes ? » *enchanté* disait ma Girafarig au jeune homme par télépathie. J'attendais qu'il me réponde.

Je commençais à ne plus supporter l'objet qui comprimait mon torse. Ma fausse poitrine commençait vraiment à me faire souffrir je décidais donc de les retirer « Excuse-moi je peux m'asseoir à coté de toi il faut que je retire ces trucs ils commencent à me comprimer la poitrine» de la parole aux gestes je commençais à déboutonner le haut de ma robe afin de retirer le corset et mes faux seins devant mon camarades soupirant d'aise « Je Respire enfin merci Arceus ...Je me demande vraiment comment les femmes font pour porter cela »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
J'hésitais entre boire, ou me confronter à la dure réalité des rumeurs. Les moqueries. Les critiques. Le regard assassin des autres, qui se contentaient chaque fois de me dévisager comme si je n'étais qu'un monstre. Cependant, le spectacle qui se déroulait désormais était assez étrange. Certes dérangeant, non pas dans son principe, mais plutôt dans le fait que cette situation était gênante. Une jeune femme, assez masculine, qui se présenta avec une voix tout sauf féminine. C'est par la suite qu'une voix retentit dans ma tête, assez délicate, et j'avais beau chercher qui avait pu dire "enchanté", impossible d'en être sûr. Je n'avais pas vu les lèvres du Pokémon qui l'accompagnait bouger, et ne me doutait pas des pouvoirs de télépathie de cette dernière. Je pris simplement le soin de me présenter, avec un calme honorable presque mélancolique.

"Je m'appelle Junmai. Il semblerait que je sois ton nouveau colocataire du dortoir Voltali."

Lorsque la jeune femme, ou plutôt le jeune homme, commença à se dévêtir, je tournais mon regard sur le côté en rougissant de gêne. C'était presque inquiétant de voir une personne retirer ses vêtements de travestis à côté de soi. Même si je ne le jugeais en rien et pouvait comprendre son envie de se camoufler derrière une personne différente, je trouvais assez osé de le faire à côté d'un inconnu.

"Je ne peux pas te présenter Lockey, mais je pense que tu l'apprécierais. C'est... ce que tu appelles un "Starter" ?"

Je n'appréciais pas le mot. "Starter". Il ne signifiait, pour moi, qu'un début. Comme s'il n'était qu'un commencement et n'avait pas d'importance sur le long terme. J'aurais préféré dire "mon premier Pokémon", mais je me contentais d'hocher silencieusement la tête de haut en bas pour signifier mon intérêt pour Lockey, avant de reprendre sous une forme de longue tirade.

"Tu reviens des couloirs. Je suppose que tu sais tout de moi, n'est-ce pas ? Mon père, l'alcool, et tout ce qui me tourne autour, pas vrai ? Après quelques recherches, je me suis rendu compte que je portais le nom d'une bouteille de saké. Donc tu peux dire que je suis ravagé par l'alcool, toi aussi. Dis-le, je sais que tu en meurs d'envie."

Je ne connaissais pas les intentions de Loan, ni de Grimm, mais j'étais sur la défensive. Après tout, elle ne verrait pas mon attitude "sobre" très longtemps. Je déposais une nouvelle et dernière fois mon regard sur ma gourde, prêt à boire l'eau qu'elle contenait d'une seule traite, afin de commencer mon spectacle de l'homme-ivre que beaucoup pouvaient d'ores-et-déjà redouter. Ce n'était au final qu'une certaine forme de travestisme, le fait de se cacher derrière une autre personne.
Loan McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
Taille de l'équipe : 13/15
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
pokemon
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
Loan McNellis
est un Pokeathlète Agent
June mail ce prénom devait être d'origine nippon non. C'était la première fois que j'entendais un prénom de ce genre. Le jeune garçon tournais sa tête dans la direction rougissant légèrement *OOOOOWWWWwww il est trop mignon....* Le commentaire de ma douce girafe me faisait sourire. Je lui caressais la tête gentiment. D'habitude, je ne me déshabillais pas comme cela, dans ma famille j'avais mon major d'homme qui m'habillait et qui me déshabillait. C'était plutôt désagréable, je voulais le faire par moi-même, mais je n'avais pas le droit. Chez ma grand-mère on devait suivre le protocole à la lettre. Ici je pouvais être moi et cela me plaisait, je ne voyais pas le mal qu'il y avait de me déshabiller devant un garçon de mon dortoir. Le jeune homme me parla par la suite de son Starter Lokey.

« Ah ...euh oui. C'est très jolie comme nom Lokey, j'aimerais le voir un jour. D'ailleurs c'est quel type de pokémon que tu as reçu ? » Par la suite le jeune homme me lançait une longue tirade me parlant des camarades présents dans le couloir son histoire et l'histoire de son prénom...Le nom d'une bouteille de saké. Il m'avait un peu perdu là. Un long silence se posait entre nous avant que je ne reprenne la parole.

« Excuse-moi j'ai peur de ne pas comprendre ....c'est quoi du saké ? C'est quoi cette histoire d'alcool...Et non je ne dirais pas ça » avais-je dis à la suite « Pourquoi je dirais cela d'ailleurs ? Ça te servirait à quoi que je le dise ? Absolument à rien » j'étais sur le cul je ne m'attendais pas à ce qu'il me dise cela. Les autres élèves parlaient de lui dans son dos, je le savais vu que je laissais traîner mes oreilles partout. Il semblait sur la défensive comme si j'allais l'attaquer. Ce n'était pas mon intention

Je pouvais le comprendre, ça pouvait agacer les rumeurs qui couraient sur notre compte, mais ce n'était pas une raison de s'emporter de la sorte. Je me permis de lui mettre une pichenette amicale sur le front « Et puis tu sais Jun...ça te dérange pas si je t'appelle Jun. Je sais que c'est très cavalier de ma part et je m'en excuse d'avance, mais j'ai peur d'écorcher ton prénom, donc...Jun qu'est-ce qu'on a faire de ce qu'ils disent de toi ou de moi, ils ne sont ni t'es amis proche, ni ta famille leurs mots ne devraient pas t'atteindre. L'important c'est d'être toi non? »

Je soupirais, caressant la tête de ma petite princesse « Tout ce que je veux c'est mieux connaitre mon compagnon de dortoir. Ce n'est pas mon style de juger les gens par leur vécu ou des rumeurs» Je tendais ma main vers lui  tout en rajoutant « En tout cas enchanté de te connaitre Jun...Tu es dans quelle spécialité ?... Si ma présence te dérange tu me le dis je retourne dans mon côté... » Disais-je finalement je ne voulais pas le mettre mal à l'aise ou quoi que ce soit d'autre, je voulais juste faire la connaissance de ce jeune voltali....
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Dans un premier temps, je ne cessais de réfléchir. Réfléchir à tout ce que Loan me disait, concernant les rumeurs, concernant qui j'étais. Je ne savais même pas qui j'étais, si je devais être une image copiée de mon père, ou une personne simple et amicale que je ne savais pas être en société à cause de ma trop grande timidité, et mon impossibilité à tenir une discussion lorsque je m'avérais dans un état de fausse ivresse. C'est cependant sa question concernant Lockey, que je réagis en une réponse concise.

"C'est le surnom de ma belle Lokhlass. En fait, je l'ai instinctivement appelée comme ça la première fois que je l'ai vue, et c'est resté. Depuis, elle ne répond plus véritablement au nom de "Lokhlass", elle considère Lockey comme son prénom. Je pense que Grimm l'apprécierait."

Au moment de la pichenette de Loan, je ne savais plus si je devais considérer cette dernière comme un affront ou comme un petit tacle amical qu'il me faisait. Il ? Elle ? Je ne savais même pas ce que Loan préférait, c'est pourquoi, même si dans ma tête il restait un garçon, je lui demandais.

"Dis-moi, Loan ? Tu préfères qu'on te nomme "il", ou "elle" ? Ne te sens pas embarrassé par ma question, je ne veux juste pas te déranger, quelle que soit ta réponse."

J'étais sincère. Sa façon de s'adresser à moi concernant qui j'étais prouvait qu'elle n'avait aucune animosité à mon égard, ce qui me permettait de rester moi-même... pour l'instant. Je m'étais malgré tout fait un schéma de choses à faire pour oublier le début de cette soirée : Boire cette gourde d'eau jusqu'à la dernière goutte, mettre mon masque, et me diriger dans les souterrains. Après quoi, j'irais peut-être dans la forêt, et je finirais par revenir aux dortoirs dans la nuit. Je trouverais bien quelque chose à faire.

"J'ai le sommeil très léger. Il se peut que je me lève cette nuit, si c'est le cas, ne panique pas. Je ne ferais que me promener dans les couloirs, ça me changera les idées. Oh, et encore une chose."

J'approchais de Grimm d'un pas extrêmement lent, ayant fait preuve d'une longue logique et d'une certaine maturité de réflexion tout au long de cette discussion.

"C'est toi qui parle par télépathie Grimm, pas vrai ? J'ai vu que tu as hoché la tête, avant un léger rire de Loan. Et je t'ai aussi entendue me saluer sans que je ne puisse faire le rapprochement. Tu es super douée !"

Je déposais ma main sur le sommet du crâne de la girafe du bout des doigts pour ne pas la déranger de trop, tout en lui faisant savoir mon affection; après quoi, je la retirais pour me rasseoir aussi rapidement que j'étais venu.
Loan McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
Taille de l'équipe : 13/15
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
pokemon
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
Loan McNellis
est un Pokeathlète Agent
Il avait donc hérité d'une Lokhlass. Dans sa façon de parler de son pokémon on sentait qu'il était proche de lui...enfin d'elle. C'était rare de croiser ce genre de personne, celles qui avaient plus qu'une simple relation pokémon dresseur avec leurs compagnons. Je regardais tendrement mon pokémon, elle sautillait à côté de moi me disant qu'elle avait hâte de rencontrer le pokémon en question.

Par la suite le jeune homme vint me poser des plus étonnantes. Il voulait savoir s'il devait parler de moi au féminin ou un masculin. Au début je fus étonné, puis je lui fis le sourire le plus radieux que je pouvais faire. « Tu es le premier à me poser cette question. Ben pour tout te dire je n'y avais jamais pensé avant ...Je n'ai pas de choix précis, tu peux me parler au féminin comme au masculin que je sois en fille ou en garçon.»

J'étais content de voir que mon camarade de chambre était aussi ouvert d'esprit. Le fait même qu'il m'ai posé cette question me montrait que mon passe-temps ne semblait pas le déranger et qu'il n'allait pas me juger sur ça. Je décidais de retirer ma perruque laissant apparaitre ma chevelure naturelle aux yeux de mon camarade. Le jeune homme me précisait qu'il lui arrivait de se réveiller dans la nuit à cause de son rythme de sommeil et que je ne devais pas m'inquiéter si je l'entendais sortir. « Ok pas de problème. » par la suite le voltali se dirigeait vers ma petite girafe lui posant des questions. Celle-ci lui répondait par télépathie.

*Oui oui c'est moi. Oh merci.* disait-elle tout en se faisant caresser la tête par Junmai, après avoir fait cela le jeune homme retournait à sa place. Ma douceur bicolore se retournait vers moi les étoiles dans les yeux.* Loan Loan Loan... tu as vu tu as vu hein hein ! Il trouve que je suis douée* disait-elle je lui souriais tout en lui disant que je le savais. J'avais de la chance d'avoir un tel pokémon. Elle retournait vers Junmai le regardant comme si elle attendait d'autre caresse. Elle était vraiment très câline. Je regardais la scène souriant « Ahaha je crois qu'elle t'aime bien, c'est bien la première fois qu'elle fait ça à quelqu'un d'autre que moi. Je risque d'être jaloux Grimm » disais-je en rigolant.je remarquais par la suite qu'il n'avait pas répondu à ma précédente question « Sinon Jun tu comptes choisir quoi comme spécialité ici ? »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Cette question m'était adressée avec une certaine simplicité, mais j'étais très fier de pouvoir y répondre. Je pouvais m'affirmer dans cette école comme ce que j'aimais être, un dresseur dont chaque Pokémon était intimement lié et doué au combat. Mon rêve était d'être le Champion d'Arène de type Eau, et m'assumer enfin comme une personne douée dans son domaine. Jusqu'à présent, je n'avais aucun véritable talent. Je n'étais pas plus intelligent qu'un autre même si ma logique et ma maturité me permettaient de résoudre un grand nombre de problèmes. Je n'étais pas forcément plus sportif que mes collègues, encore moins bien évidemment que les PokéAthlètes. La grâce m'était une valeur importante mais que je ne pouvais malheureusement pas pratiquer au même point que les Coordinateurs. Tout ce que j'étais, c'était ce style de dresseur qui, malgré son attrait pour le combat, le pratiquait avec une grande réserve et une sagesse qui ne semblaient pas être de leur âge. J'avais quinze ans, et même si j'étais assez vieux pour la Pokémon Community, je m'avouais beaucoup plus mature que beaucoup d'élèves.

"Je suis un Top-Dresseur. Les Pokémon aquatiques sont ceux que j'affectionne le plus, c'est pourquoi j'aimerais devenir Champion d'Arène du ci-dit élément."

Impossible de dire si mon partenaire était un top-dresseur, un coordinateur, ou un scientifique. Le fait que son Pokémon soit si brillant me laissait penser que ce dernier avait choisi la voie de la science, mais son attrait concernant le travestisme pouvait faire penser à des lubies de coordinateur.

"Quant à toi ? Je te pense coordinateur, mais je me trompe sûrement. Quelle est ta spécialité, ton domaine de prédilection ?"

Sans plus attendre, je relâchais la gourde que je tenais dans ma main droite. Je n'allais pas boire de suite, l'état dans lequel je finirais serait si lamentable que je ne m'apporterais que le dénis de la seule personne qui semblait alors me comprendre. Je ne souhaitais pas prendre ce risque, et je préférais attendre le sommeil de Loan pour pouvoir ingurgiter le contenu de la gourde en un seul trait, arborer mon masque avec une nonchalance semblable à celle de mon père, et m'enfuir de cet endroit où ne fusaient que les rumeurs me concernant pour rejoindre les souterrains, ayant appris l'absence du Collectionneur pour pouvoir y méditer sans risque d'être dérangé.
Loan McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
Taille de l'équipe : 13/15
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
pokemon
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
Loan McNellis
est un Pokeathlète Agent
Un top dresseur spécialiste dans le type aquatique. On me disait souvent que les dresseurs spécialistes types possédaient une personnalité semblable à leur élément de prédilection. D'après un livre que j'avais lu on disait des spécialiste du type feu avaient le don de s'enflammer pour un rien, les spécialiste du type Acier était froid ne laissant paraître aucun sentiment sur leur visage, les spécialiste du type électrique étaient de vrai boules d'énergie, ceux qui se chargeaient des dragons étaient à la fois fort physiquement et mentalement, Les spécialistes du type vol aimaient la liberté, ils possédaient une sorte de double personnalité comme les spécialiste du type aquatique. Enfin les spécialiste du type eau étaient dotés d'une grande sagesse, ils pouvaient être aussi redoutable qu'une mer déchaîner, que calme comme l'eau d'un lac. Peut-être c'était le cas de Jun ? Je n'en savais rien après tout ce n'était qu'un livre. Jamais un livre ne nous permettrait de connaitre une personne. Seuls les fous les abrutis et les faibles d'esprits penseraient comme cela.

Par la suite le jeune me retourna la question. Ce que je voulais faire « Et bien quand je suis arrivé ici je n'avais pas vraiment d'objectif. Avant d'arriver ici je ne savais pas quel parcourt choisir. Selon le conseiller que j'ai vu, la branche Pokéathlète Espion me correspondrais le mieux. Vu que j'adore me déguiser et jouer une sorte de rôle, cette passion serait un plus dans ce parcourt. » Disais-je tout simplement. Il parait que je devrais me sentir triste que l'on ait choisi ma voix à ma place. Mais je ne le suis pas, c'est juste un faible paiement pour me permettre d'être enfin libre. « La vie est un spectacle pour moi j'adore jouer différent personnage en me calquant sur ma propre personnalité. Ou même imiter les autres jouer un rôle...sincèrement tant que je peux faire ce que j'aime je serai déjà comblé »...

Je m'étais un peu laissé emporter dans mon élan, je m'en rendis compte bien vite et m'excusais auprès de mon camarade rajoutant par la suite « ...N'empêche que tu as raison, je compte bien prendre Coordinateur, mais comme seconde option.»

Aussi je soupçonnais ma grand-mère d'avoir soutiré le personnel de l'académie pour que j'opte pour cette option. Il était vrai qu'espion m'aiderais grandement pour ce que j'aurai à faire en tant qu'héritier...Mais ce n'était que des suppositions, je n'avais aucune preuve sur ce que j'avançais. Comme je disais tant que j'étais libre cela m'était égale.

Je commençais à ranger mes vêtements féminins mis des vêtements masculins. « Ça te dit une tasse thé ou truc à grignoter ?» proposais-je à mon camarade de dortoir. Malgré que je sois dans une académie j'avais quelque difficulté à me défaire de certaines habitudes. Quand je parlais avec quelqu'un avec qui la conversation était passionnante j'aimais bien prendre du thé avec des profiteroles. « Comment t'es venue ta passion pour les pokémons eau ? Si cette question n'est pas trop indiscrète»

Spoiler :
DEEEESSSSOOOOLLLLLEEEEEEE pour le retard ;A;
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Si j'étais jusqu'alors assis sur mon lit, c'est en écoutant les paroles de Loan que je m'y allongeais, plaçant les pieds sur le lit supérieur au mien, profitant du fait qu'ils soient superposés pour pouvoir m'amuser avec les ressorts. Je repoussais frénétiquement le matelas, comme un amusement, tout en essayant de comprendre les choix de Loan qui pour le coup ne m'étaient pas du tout explicites. L'envie de se travestir pouvait soit indiquer une profonde honte de soi, ou alors une extrême admiration de la femme. Dans tous les cas, il ne fallait pas être forcément bien dans sa peau, du moins, c'est ce que je me disais.

Cependant, me demander pourquoi j'étais attiré par l'élément aquatique n'était pas une chose à faire si le temps était compté. En prenant une profonde inspiration, je me laissais aller à une tirade mêlant mélancolie à ambition et rêve.

"Vois-tu, les Pokémon eau, tout comme l'élément de l'eau d'ailleurs, est pour moi une forme de calme et d'apaisement qui me manquent vraiment. J'ai toujours vécu dans le bruit, dans un brouhaha incessant et constant qui n'était pas propice à la relaxation ou même à la détente. Depuis que je possède Lockey, j'apprécie chaque moment de silence, chaque moment de respect du monde qui nous entoure, prenant plaisir à écouter voler les Papillusions, ramper les Chenipan, et chanter les Roucools. De plus, mais ça relève davantage du domaine privé, j'ai un lien unique avec les liquides. Je montrais la gourde que je traînais avec moi de façon perpétuelle. Cette bouteille est une contenant de saké, ou du moins était. Désormais, elle est remplie d'eau bien évidemment, mais son nom reste le même : "Junmai Dassan Daijingo". Tu vois ce que je veux dire ? Je marquais un court temps, pas assez pour répondre mais suffisamment pour réfléchir. Je possède le nom d'une grande marque de saké de qualité. D'ailleurs, tu as dû entendre les bruits de couloir qui parlent de mon père, qui est à l'origine du don de ce nom. Un alcoolique, un poivrot, un ivrogne, un buvard, un picollard, une bidoche-à-alcool, un goinfre à bibine, et tant d'autres surnoms que je ne connais pas à cause de mon âge. J'en ai trop dis, n'est-ce pas ?"

Je cessais de parler, une bonne trentaine de secondes, laissant un grand blanc envahir la pièce, avant de rétorquer.

"Sinon, j'adore le thé. Si tu en as dans tes tiroirs, j'en veux bien !"

pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum