Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-39%
Le deal à ne pas rater :
Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge : offre Black Friday !
110 € 179 €
Voir le deal

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
La petite jungle, hein ?

Un gigantesque lieu constitué de verdure, de troncs gigantesques formant une forme de forêt ayant un nombre de lianes incalculable, et quelques bûches moisies jonchant le sol sur lequel on pouvait s'asseoir, au risque de les laisser crouler sous son propre poids. Le soleil n'apparaissait que par flots, tandis que les nuages bougeaient au gré du vent, profitant des reflets de l'astre pour s'infiltrer dans les feuillages et ne laisser qu'une brume rousse en hauteur.

Pour profiter de la vue de cette dernière qui était idyllique, surtout à cette heure-ci car elle nous offrait une température et une humidité parfaites, je m'étais suspendu à une branche horizontale d'un arbre presque mort. J'avais enroulé mes jambes au niveau intérieur de mes genoux autour de celle-ci, laissant tomber mon corps à l'envers comme une chauve-souris, position qui faisait remonter suffisamment mon kimono pour dévoiler mes deux épaules nues. Même si ma position était assez désagréable pour le sang qui me descendait à la tête, je la trouvais assez confortable pour me permettre de m'assoupir à moitié, en ne me laissant voir que les reflets de nuages dans le ciel feuillu entre mes paupières closes.

Je me remémorais des rumeurs qui m'étaient vouées dans les couloirs de la Pokémon Community. Malheureusement, le mot avait été dit, et beaucoup d'élèves étaient au courant de l'alcoolisme de mon père. Je n'étais pas un idiot, je savais pertinemment qu'il buvait, mais je ne souhaitais pas le savoir; j'étais dans le dénis. Moi, ce que je voulais, c'était que les gens s'adressent à moi avec une certaine forme de respect, pas une prétention de savoir les vices de ma famille qui leur permettraient de me juger, de me parler en me regardant de haut, ou pire : De critiquer les choix de mon père. C'est d'ailleurs pour cette raison que je me trimbalais avec cette gourde remplie d'eau et ce masque, significatifs du comportement et de la façon d'être de mon père.

Il ne me fallait que rentrer dans un jeu d'acteur en buvant l'intégralité de la gourde, et arborer le masque, pour me pousser à agir comme un homme ivre. Encore fallait-il que j'en trouve une raison. Le calme environnant me permettait de résister à cette envie de me cacher derrière le voile que cet état m'offrait.


Dernière édition par Junmai D. Daiginjo le Lun 30 Juin - 20:48, édité 1 fois
Orren Losvrôk
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Une journée chaude et humide, quoi de lieux que la jungle ? Eh bien c'est ce que pensait Loki et Cerberus. Les deux Pokémons avaient décidés de se diriger vers cet endroit de l'île pour leur balade du jour, entraînant avec eux leur pauvre dresseur qui peinait à se mouvoir dans ce dédale d'arbre, de souche mortes, de racines et de lianes. Toujours muni de sa béquille, il avançait aussi bien qu'il pouvait. Comme à son habitude le Solochi traçait en avant, alors que le Malosse marchait tranquillement aux côtés du jeune garçon. Ils avançaient doucement et tranquillement, le canidé profitait de la chaleur bienfaitrice à son type, alors que le Votali se débattait contre les moustiques, sans grand succès !

Il avait opté ce jour là pour un débardeur blanc, cherchant à tout prix un petit peu de fraîcheur, mais dans cet environnement humide, c'était peine perdue ! Le chien de feu semblait de plus en plus à l'aise avec son nouveau maître, et n’hésitait pas à lui montrer aujourd'hui des preuves d'affections. Il se collait parfois contre sa jambe valide et levait ses yeux noirs vers lui, quémandant une petite caresse sur le haut de la tête. Orren lui donnait avec plaisir et avec un franc sourire. Il avait hâte de voir son compagnon au combat, il avait entendu des histoires de Malosses de Johto combattant de féroces Ursaring à plusieurs sans céder une once de terrain ! Il espérait que Cerberus serait à la hauteur de cette réputation et se montrerait un féroce combattant !
Pour le moment il semblait plutôt un très bon chien de garde et guide de blessé, prenant soin de montrer au jeune les passages les plus aisés en fonction de son "handicap". Beaucoup de gens le regardait avec pitié et faisait du remarque du genre "Oh le pauvre garçon, à son âge on aime courir et s'éclater. Ça doit être dur pour lui d’être ainsi entravé."
Oui et non. Certes il avait du mal à marcher, il ne pouvait pas participer vraiment aux entraînements de ses Pokémons, ne pouvait pas aller un peu courir avec Loki ou chahuter avec Cerberus. Mais d'un autre coté les gens le laissaient souvent passer devant et autres petites faveurs dues à sa jambe meurtrie. Çà avait ses avantages et inconvénients, et il s'y faisait complètement !

Loki se mit en tête de foncer et le couinement qui s'en suivit voulait bien dire qu'il s'était cogné, et fort ! Cerberus eut un regard blasé tout comme Orren et ils avancèrent vers le lieu de l'impact. Ils arrivèrent devant un gros arbre quasiment mort, il y avait un gros creux au niveau du tronc à peu près de la taille de la tête du dragon, c'est qu'il avait le crane dur le bougre ! Il s'approcha de lui et lui dis :

-Eh bien Loki, qu'est ce qu'il t'arrives ? Voilà à foncer à tout va dans une jungle aussi dense tu finis par te manger les troncs. Bon heureusement tu sembles plus t'être effrayé que fait mal, je penses même que l'arbre a dut plus ressentir le choc que toi. Il leva les yeux sur l'arbre. Faut dire celui là commence déjà à pourrir, je penses que sur un arbre en pleine santé ça aurait été diff... Oh mais qu'est ce que ?!!!?

Levant les yeux vers l'arbre il se retrouva face à un jeune homme suspendu la tête à l'envers comme une Sonistrelle. La surprise de voir quelqu'un ici et dans cet position le fit tomber et il se retrouva sur les fesses sa béquille volant quelques pas plus loin. Loki ne compris pas vraiment ce qu'il se passait, encore dans les étoiles. Cerberus par contre avait pris une position défensive et s'était posté devant son dresseur pour le protéger de ce qui lui avait fait peur. Il ne comprenait pas que c'était un humain qui était suspendu de la sorte, donc il montra ses crocs en un sourire féroce et grogna profondément.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
La voici, la raison. Mon calme était rompu. D'hirondelles je passais à corbeaux, de papillons je retrouvais les chenilles, et ce doux silence se transformait en un brouhaha digne d'un Brouhabam. Moi qui était là pour le calme, pour la sérénité et la pérennité, voilà qu'un dresseur s'imposait dans ma bulle en la perçant d'un coup de crâne du premier de ses Pokémon, et de grognements de l'autre.

Je n'avais pas l'habitude de boire comme le faisait mon père, c'est à dire avec une certaine joie à l'idée de se prendre une cuite. J'étais plus dans le recul, à boire ma gourde avec une certaine lenteur, tout en réfléchissant aux actes et oubliant les conséquences. Pour le coup, je sentais mon poids tomber progressivement, suite au coup de crâne du Pokémon qui se prenait pour un bélier. Aucun remord. Je portais la gourde à mes lèvres, déversant son contenu dans ma gorge comme s'il s'agissait d'alcool alors qu'elle n'était réservoir que d'eau, avant de déplacer ma main droite sur le côté de mon crâne, où se situait ce masque si particulier, afin de le poster sur mon visage.

L'Oni était un démon des cultures japonaises, principalement utilisé dans les événements pour montrer que l'homme a succombé aux plaisirs de la fête proposés par le diable. De ce fait, en arborant ce masque, il montrait une facette démoniaque de sa personnalité, partisane du mal. Si un démon m'était proche, ce serait l'Incube. Un démon qui, de par sa grâce et sa beauté, séduit les femmes (et pour le coup certains hommes) pour les faire pêcher. Mais tout ceci, en tant qu'enfant de quinze ans, c'était encore bien loin.

Je chutais en même temps que l'arbre, m'effondrant sur le sol dans une nuée poussiéreuse soulevée par le fracas. Au creux de celle-ci, une grande quantité de mousse de la jungle ayant amorti ma chute, je me relevais progressivement, d'un air assez branlant, titubant en direction du jeune homme qui possédait les deux Pokémon. Je songeais à la personnalité que j'allais lui montrer. L'hyperactif incompréhensible ? Le fêtard ?

"La prochaine fois que tu détruis cet arbre, je t'empaillerais ton foutu cabot."

L'antipathique détestable. La pire des personnalités que je pouvais arborer, tant pour le fait que je devenais exécrable à un point qui menait les dresseurs les moins réfléchis à m'attaquer, tant pour le fait que je m'attirais la haine de beaucoup de dresseurs plus venimeux. Cependant, cette froideur et cette distance n'étaient pas de la vulgarité, mais plutôt une forme d'orgueil exacerbé. Il ne manquait qu'à voir si mon jeu d'acteur tromperait ou non le dresseur, dont je regardais la jambe. Même s'il ne bougeait pas, il semblait avoir un appui assez peu commun.
Orren Losvrôk
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Orren vit que c'était un garçon d'à peu près son âge qui venait de chuter de l'arbre à cause de choc provoqué par le Solochi. Cependant il porta une gourde à ses lèvres et but lentement avant de faire glisser un masque sur son visage. Que lui prenait-il ? Le Voltali était là les fesses sur les racines et sa cheville se mit à le lancer. Chuter alors qu'on se remettait à peine d'une blessure, voilà une bonne idée. Cerberus regarda son dresseur deux secondes, puis alla lui ramener sa béquille pour qu'il se redresse. Orren souri au canidé et le caressa sur la tête pour le remercier de son attention. Tout en se redressant, il s'apprêtait à s'excuser envers le jeune garçon qui venait de tomber de l'arbre. Il le vit avancer en titubant, s'était-il fait mal ? Non on dirais plutôt un ivrogne, et quand il parla ce fut encore pire.
Empailler Cerberus, tiens donc. C'est vrai qu'Orren venait de le déranger et que le Malosse avait d'abord pensé à grogner sur l'inconnu, mais les menaces ne sont pas justifiées. L'habituelle gêne d'Orren s'évanouis et son regard se durcit. Il tenta de ne pas se laisser aller à la colère qui montait en lui, et ce fut avec une voix difficilement maîtrisée qu'il répondis.

-Ouais oh bon, ça va ! Désolé de t'avoir déranger, mais pas la peine de menacer mes Pokémons non plus !

On aurait dis que le jeune homme voulait le transpercer de son regard. La colère grandissait dans son esprit. Mais une petite idée vint lui effleurer l'esprit. Il n'avait pas l'air plus âgé qu'Orren, donc ça ne pouvait pas être de l'alcool dans cette flasque. Alors pourquoi se comportait-il comme un alcoolique mal lécher ? Il n'en avait pas la moindre idée, mais ça l'énerva encore plus.

*Il se fiche de moi ou quoi ?! Si c'est le cas je vais vite lui passer l'envie de rire !*

Orren respira profondément pour calmer son agressivité et chercha à avoir le ton le plus narquois possible. SI il voulait jouer, ils joueraient ! Voilà le Voltali prenait ça comme une compétition du plus exécrable, et quand il s'agit de compétitions il peut être méconnaissable ! Donc ne perdons pas plus de temps et enchaînons !

-M'enfin, faut pas attendre grand chose de quelqu'un qui révèle même pas son visage ! Tu as peur de menacer le visage découvert ? Ou bien c'est juste que tu veux pas qu'on voit que t'es pas du tout saoul ? lui dis le jeune brun avec un petit coup de bluff dans le lot, rien ne lui disait si il l'était ou non au final. Bahhh si tu veux empailler Malosse vas y, mais ne viens pas te plaindre parce que tu t'es fait croquer un bout !
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Il avait de la répartie le garçon. C'était amusant, surtout de la part d'une personne de mon âge. Habituellement, ils se veulent si immatures, candides et naïfs. Ça faisait du bien de s'adresser à quelqu'un sans avoir peur qu'il ne comprenne pas un mot sous prétexte qu'il ne le connaissait pas. Que ce soit pour le chercher ou simplement pour tester sa patience, je lui répondais de façon cinglante.

"De toute façon, ce genre de clébard tient de son maître. Il sort les crocs et aboie pour un rien. Offre une meilleure éducation à ton foutu chien."

Mon regard se déposait désormais sur l'autre Pokémon que je ne connaissait pas. Il me rappelait ces élèves avec les cheveux longs qui cachaient leurs yeux afin de se donner un style particulièrement sombre. Quel type de Pokémon ce truc pouvait-il être ? Même s'il attirait ma curiosité, il ne laissait pas ma pitié de côté. Cette petite créature venait de déraciner un arbre d'un coup de crâne. Était-il assez stupide pour trouver rigolo de se cogner ? Ou peut-être jugeait-il qu'éviter un tronc immobile était une affaire bien trop complexe. Quoi qu'il en soit, il compensait apparemment son intelligence par sa force physique impressionnante.

"Lui, par contre, il est costaud. Déraciner un arbre d'un coup de crâne, c'est quand même fort."

Je détournais mon regard sur son propriétaire. En y réfléchissant, cette phrase pouvait être considérée comme un compliment, et ce n'était pas mon intention. Du moins, même si c'en était un, je souhaitais éperdument que mon protagoniste ne le sache pas, raison pour laquelle je continuais ma phrase avec une certaine hâte.

[i]"Costaud, mais encore une fois, il reflète un peu son maître. Bon sang qu'il semble con."

Je m'imposais davantage en bombant le torse pour ne pas montrer ma peur concernant ses Pokémon. Si le premier agissait comme un chien, il ne réagirait pas à mon anxiété. Cependant, il est vrai qu'au vu de l'agressivité du premier et de la force du second, une erreur de leur part me vaudrait une violente blessure, et ce n'était pas ce que je souhaitais. D'autant plus que je m'interdisais formellement de recourir à l'utilisation de ma belle Lockey lorsque j'imitais un homme ivre, car la considérant comme une mère, ce serait avouer son alcoolisme à sa maternelle.
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum