Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?

Layla Lorainte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t923-layla-lorainte-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t959-layla-lorainte-mentali#9623
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 14 ans.
Niveau : 15
Jetons : 1967
Points d'Expériences : 253
Hoenn.
14 ans.
15
1967
253
pokemon
Hoenn.
14 ans.
15
1967
253
Layla Lorainte
est un Pokeathlète Médecin


Papaaa, tu m'as tellement manqué !! Je lui dirais exactement ces paroles-ci quand il me serrera fort contre moi. Puis j'irais faire de gros câlins à Atlas et Amor. Mais avant tout cela, je devais passer à Kalos, acheter quelques petits trucs et visiter la ville de Neuvartault. Elle n'est peut être pas très célèbre, mais cet endroit est calme, elle est remplie de personnes gentilles. Je le sais parce qu'avec papa quand j'étais petite, pendant un voyage, on a dû se rendre à la Route Victoire pour un mois. On a passé nos nuits dans une maison de Neuvartault. J'ai fais là-bas la connaissance de Maya, une femme extraordinaire, toujours le sourire aux lèvres. C'est d'elle que je tiens ce petit tic. Elle est jeune, les cheveux blonds ondulés qui lui viennent jusqu'à la poitrine. Possédant des yeux verts émeraudes qui brillent toujours, elle a toujours un regard qui apaise la personne en face d'elle. Elle ne vit pas seule dans cette maison à cinq pièces, Maya a un mari tout comme lui, le meilleur ami de papa, Nick. Cheveux châtains courts, yeux bleus éclatants, l'homme le plus sympathique après mon père chérie. Ce couple a des enfants, deux plus précisément. Le plus grand ou la plus grande est une fille de mon âge, quatorze ans, tout comme moi. Elle est comme son père, cheveux châtains clairs longs jusqu'à sa taille, yeux bleus éclatants. Elle a à peu près le même caractère que moi, on a grandi ensemble. Elle se nomme Vimia. Donc, Vimia, a elle-même un petit-frère de dix ans, Killian. Cheveux blonds courts qui partent dans tous les sens, yeux d'un mélange entre le vert et le bleu... Mais j'y pense, il doit avoir treize ans maintenant. Oui, il a un an de différence avec sa soeur. Puis on est régulièrement allez les rendre visite.
Mes pokémons jouent à l'extérieur un dernière fois pour se dégourdir les pattes avant d'aller à l'avion qui décollera à Kalos. Papa va m'en vouloir d'être allez chez Maya toute seule, mais  le trajet est plus proche de Kalos que de Kanto... J'attrape ma valide en forme de gros sac, et je sors en saluant mes amis de cabane, même s'ils ne sont pas là, je les salue...
— Youhouuu ! Tout le monde, on part !
Une fois dehors, j'appelle mes pokémons, ils viennent tous à l'appel bien en rang.
— Personne ne sortira pendant le trajet, compris ? Personne ! Vous allez voir, vous allez adorer Neuvartault !
Ils aquiescent, je les range un par un dans leurs pokéballs. Direction l'aéroport.
***
Je regarde dehors par la fenêtre ronde à côté de mon siège. Je soupire. Cela fait depuis le début de l'année que je n'ai pas pris d'avion, c'est bizarre. Avant de venir à Lansat, je prenais au moins dix fois l'avion par an avec papa Atlas et Amor. Le transport aérien décolle.
***
Je descends de l'avion, mon sac sur mon cou, ma valise à roulette dans ma main, j'avance. Ni Maya ni personne d'autre sait que je suis actuellement à Illumis. Bonjour le métro...
Je sors de l'aéroport pour allez prendre un taxi pour qu'il m'emmène à la gare, je n'ai pas le temps de sortir mes pokémons de leurs balls...
***
Descendre du taxi, direction métro !
***
On passe à côté du panneau où il y a les directions du métro : prochain arrêt, Neuvartault. Enfin. Quand l'engin freine, un bruit assourdissant se crée. Aïe... Je me lève, mes fesses me font maaaal... Une hôtesse arrive et prends d'en haut ma valise.
— Merci d'avoir emprunté le métronome de Kalos, au plaisir de vous revoir et que vous passiez de bonnes vacances !
J'hoche la tête tout en souriant, en guise de remerciement. Sortant du métro, je renifle l'air frais de cette ville si calme j'aperçois deux garçons de ma taille se chamailler. Un aux cheveux châtains, et l'autre blonds. Le blond commence à parler :
— LA FERME TU M'FAIS CHIER !
— Bordel, ta gueule, retourne chez ta mère !
— Et toi vas b***** avec la tienne, tout les mecs de Kalos se la tapent !
BOUM. Le châtain met un coup dans le visage du blond qui vient d'insulter sa mère. Je lâche ma valise et je cours vers les garçons. Sans que je ne puisse rien dire, le blond renvoie un coup sur le côté du front à l'autre, et ainsi de suite.
— Stop, arrêtez, vous allez vous faire mal stooop !
— Qu'es-ce t'as toi ? S*l*p*, toi tu te tape Killian j'parie.
— Tu.. parles.. pas.. comme.. ça.. A LAYLAAAAAAAA !
Ki-killian... ce dernier met un gros coup de poing dans le ventre du blond qui vomit du sang en tombant par terre. Oh mon dieu.
— Ki-killian ! Qu'es-ce que t'as fais ?!
— Cours !
Il me prend par la main et m'entraîne dans une ruelle sombre et toute petite en largeur. On est serré.
— Killian, tu m'explique, comment tu as osé le laisser comme ça ?!
— C'est plus comme avant. On n'est plus pareil. Je t’emmène chez moi, allez, viens. Pas un mot à qui que ce soit, même pas ma mère, capish ?
Sans que je puisse rien dire, il saisit de nouveau ma main pour m'emmener dans une maison qui m'est connu : chez lui. Il sort ses clefs, on rentre. Du sang coule sur son front et son nez, il ne pourra pas cacher cela...
— 'man, y'a quelqu'un qui veut'voir. Je monte moi.
Il met sa capuche et monte les escaliers à toute vitesse sans rien me dire. Maya rentre dans le hall et me voit.
— Layla ? C'est bien toi ma belle ? Comme tu es devenu belle !
— Oui, merci Maya. Toi tu es comme toujours, toujours aussi magnifique.
— Comme c'est gentil ! Viens dans mes bras ma chérie.
Je lui souris en allant lui faire un câlin. Elle m'explique que Viama est dehors et que Nick fait un tour avec un de ses amis. même pas à ma mère, capish ? je ne dis pas un mot la dessus quand je sens que j'ai oublié quelque chose...
— Viens, installe toi au salon, j'arrive te ramener à manger, tu dois être épuisée ! Je vais te préparer ta chambre ensuite !
Ma valise, je l'ai oublié.
— Euh, Maya... j'ai oublié ma valise où Killian ma cherché, je dois y retourner.
— Tu ne peux pas y aller seule !
J'ouvre mon sac et j'en sors tous mes pokémons, Caninos, Minidraco, Ortide, Togepi, Dedenne et Aspicot.
— Je ne suis pas toute seule. Maya, je te présente mes pokémons, ils viendront avec moi, a plus tard !
— Layla ! Attention à toi, tu sauras retrouver le chemin au moins ? Tu viens à peine d'arriver !
— J'ai passé mes journées dans cette maison pendant mon enfance, je suis grande maintenant, Maya.
En lui souriant, je fais signe à mes pokémons qu'on doit aller chercher ma valise, ils me suivent.

Je suis sur place, ma valise. Je cours vers elle, je prends sa poignet et j'avance à grands pas. Du sang. Le sang du garçon blond avec lequel Killian s'est battu tout à l'heure est par terre. Mais le blond en question n'est plus là.
— T'inquiète meuf, je dénoncerais pas Killian chez les flics. On est meilleurs potes, c'est obligé qu'on se bat tous les jours, sinon, on est plus amis. C'est un genre de rituel entre nous quoi, t'occupe pas de ça. T'es qui sinon, tu viens d'où ? T'es mignonne tu sais.
Il s'approche de moi, Joker commence à grogner, je fais quelques pas en arrière.
— Merci. Je dois y aller.
— M'attends, on a même pas discuter...
— T'es sourds ? Elle t'a dit dégage. C'est clair pourtant.
Voix familière, celle de Killian. Je me retourne et je le vois. Son visage est normal, il a mit de la poudre de je ne sais quoi, ça se voit... Je vais vers lui, mes pokémons m'entourent pour pas que le garçon soit disant le meilleur ami de Killian me fasse de mal.
— Killian, s'il te plait, partons...
— J'en ai pas finis avec ce gas encore, comprends-le.
Non, ça suffit. Je pousse Killian dans l'herbe, il tombe au sol. Il fronce les sourcils, il a mal, ses blessures lui font du mal. Le blond lâche un "ciao" et il disparaît dans les buissons.
— Azuuuuuu !
Compte PNJ
Icon : [capture]attends-moi, j'arrive ! CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12951
[capture]attends-moi, j'arrive ! CeOUB4f
-
-
0
0
12951
pokemon
[capture]attends-moi, j'arrive ! CeOUB4f
-
-
0
0
12951
Compte PNJ
est un PNJs
@Ambre Lawford a écrit:
Layla, je vais demander d'éditer ton RP que tu as posté avant même de faire la demande ici. C'est le sujet capture donc tu dois parler du lieu (ici la route trois puisque tu as eu Azurill) et de la rencontre du Pokemon. Merci =)
Poste ici pour mettre le lien du sujet (une fois édité)


Est-ce que les modifications ont été apportées ?


[capture]attends-moi, j'arrive ! 7z5c
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum