Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?

Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
Une visite dans les tréfonds de l'académie 253620Bannire5
Face à cet homme mystérieux qui passait son temps à le scruter de ses yeux globuleux, même Lucas ne parvenait pas à garder son calme. Enfin si quand même un peu. Disons plutôt que la pression qu'il devait supporter était énorme, mais que malgré cela, il parvenait à peu près à rester en place, un regard sérieux au visage. Toute la journée, il y avait pensé. Arrivé à Pokémon Community, il avait assisté à la cérémonie d'admission puis on lui avait indiqué l'endroit où il passerait ses prochaines nuits. Sur le chemin du dortoir, un homme aux cheveux rouges s'était joint à la foule d'élèves qui sedirigeaient vers le même point que le blondinet. En le regardant bien, le garçon reconnut le fameux Ace. Connu partout comme étant un dresseur hors-pair, il était devenu célèbre auprès de tous nottamment en triomphant de cinq ligues de cinq régions différentes, mais également, et bizarremment, en participant à des pubs qui l'ont rendu bien plus connu qu'avec son statut de dresseur. Enfin bref. Après qu'un agglutinnement de filles et de garçons se soient approchés du grand homme, celui-ci leur ordonna de le suivre vers leurs chambres sans émettre de commentaires quelconques, puis il se vanta de lui-même un court instant avant de se mettre en route.

Une fois que tous eurent atteint le dortoir, le célèbrissime se placa au centre de la pièce principale, qui représentait le salon, et haussa la voix. Il lança un discours pleinent de banalités et de remerciements comme de conseils pour l'année. Il enchaîna avec quelques mots concernant l'endroit où il se trouvait, et il acheva en déclarant qui si quiconque souhaitait le voir, il serait le plus souvent dans son bureau, situé à l'étage supérieur de celle où dormaient les élèves. Il s'en alla en laissant chacun à ses occupations. L'aggroupement de personnes se divisa instantanément et forma alors de petits groupes qui engagèrent des conversations différents les unes des autres. Certains quittèrent la pièce pour aller visiter leur nouveau lieu de vie. e fut nottamment le cas de Lucas, qui monta jusqu'à son lit, où il posa tranquillement ses affaires et prépara à l'avance la nuit qui allait venir. Ceci fait, il mit son casque, son baladeur musique en route, et il sortit du dortoir sans attendre de savoir s'il était possible de le faire. Il se promena à travers les couloirs de l'académie pendant environ deux heures, puis il décida de revenir à son point de départ. En tournant à un virage, situé à seulement quelques secondes de l'entrée du dortoir, il tomba sur une porte, entre-ouverte, qui donnait sur un escalier lugubre qui descendait. D'abord intrigué, le blondinet eut soudain envie de visiter cet endroit inconnu.

" - Hmm, que pourrais-je trouver en bas ? Des squelettes ? Des salles secrètes ? Allons voir, ça sera mieux. "

Sa décision était prise. Il s'avança et franchit la porte en bois pourri qui grinça à son ouverture. De toute façon, on n'en avait pas pris soin. Peut-être n'avait-elle plus aucune utilité ? Aucune idée, se dit le blondinet avant de démarrer sa descente. Très rapidement, il se retrouva à marcher le long d'un couloir, puis de remonter à la suface. Il souleva une dalle légère et se retrouva à l'air libre. Devant lui, il y avait une entrée, plutôt étrange, qui semblait être la suite de ce qu'il venait de traverser. Sans prendre de précaution, ayant toujours sa musique dans les oreilles, il avança vers ce nouveau chemin, qui donnait sur une pièce sombre. Au milieu, un monsieur en blouse blanche semblait ricaner devant une pokéball. En regardant autour de lui, le garçon vit qu'il était entouré par des dizaines d'étagères où tronaient autant de balls, voire plus. C'était plus qu'impressionant, d'après Lucas, c'était spectaculaire. Après réflexion, il se dit qu'elles appartenaient à l'homme qui se situait devant lui, à quelques mètres de là. Celui-ci sembla repérer la présence du jeune homme et se retourna immédiatement pour rejoindre en quelques pas l'intrus.

" - Bonjour, mon garçon. Si tu es ici, c'est que tu souhaites obtenir ton premier pokémon, je ne me trompes pas ? demanda l'homme en blouse blanche.
  - Un ... Un pokémon ? bredouilla le blondinet en aperçevant le regard fixe du collectionneur sur lui.
  - Oui, un pokémon. Sache que je possède tout les pokémons du monde ! Et ici, j'en offre un à chaque nouveau qui veut en obtenir un.
  - Ah ... Et c'est vous qui le choississez ?
  - Non. Afin de permettre que chaque élève puisse avoir la meilleure affinité possible avec son compagnon, j'utilise un logiciel spécial qui va calculer toutes les données sur toi, que tu devras me fournir par l'intermédiaire d'un questionnaire, puis je pourrais te dire quel pokémon te sera destiné. "

Sans attendre que Lucas réponde, le scientifique retourna sur sa table et en rapporta une feuille, un stylo-encre et un ordinateur. Il se prépara aussitôt à écrire les réponses du garçon. Stylo en main, feuille prête à être rempli, il commença à poser les questions. Le blondinet tâcha d'y répondre le plus franchement possible, bien qu'il ne comprenait pas la raison de ces questions, et après une longue série d'un quart d'heure tout au plus, le jeune homme eut fini de répondre au collectionneur. Ce dernier n'avait même pas laissé le temps à son opposant de se reconcentrer complètement qu'il était déjà sur son ordinateur à taper des chiffres incompréhensibles à la chaîne. Soudain, il s'arrêta. Il alla reposer son PC sur son bureau et disparut dans les innombrables étagères. Lucas en profita pour observer furtivement l'écran de l'objet électronique. En son milieu, une série de chiffres dont il comprenait pas le sens était affiché. Avec un petit temps, le garçon se dit qu'il s'agissait du numéro correspondant au pokémon qui allait lui être remis, mais il ne chercha pas plus loin, car l'homme mystérieux fit son retour et s'approcha du blondinet en le scrutant fixement. De là, nous nous sommes stoppés au début de l'histoire. Reprenons dans ce cas. Donc, le regard du collectionneur devenait insoutenable, tellement que même un mec comme Lucas, calme et serein, ne pouvait s'empêcher de glousser au bout d'un moment. Un long silence sépara la revenue de l'homme et sa prise parole. Mais lorsque cela fut fait, toute la pression retomba.

" - Tiens, avec mes calculs infaillibles, il est avéré que ce pokémon t'est destiné. J'espère qu'il saura te plaire.
  - Merci. lâcha tranquillement Lucas une fois en possession de la pokéball qui contenait son nouveau compagnon.
  - Sache que j'y tiens, à ce petit spécimen. S'il lui arrive quelque chose, je te considérais comm responsable. Est-ce bien clair ? "

Ravalant un gloussement, le jeune homme inlina positivement sa tête et sortit de la pièce avant de rejoindre rapidement son dortoir. Il dût passer par l'entrée principale, car le chemin par lequel il était venu avait mystérieusement disparu, et même la porte n'était plus là. Sauf dans le cas où il avait mal évalué la distance porte-dortoir, il n'y avait aucune chance pour que la porte ne disparaisse. Enfin bref, le blondinet ne préféra pas s'attarder sur ce sujet. Il continua sa route et rejoignit rapidement sa chambre. Apparemment, personne n'avait remarqué qu'il était sorti. Lorsqu'il pénétra dans le salon, tout ceux qui s'y trouvaient alors tourna le regard vers lui, visiblement choqué qu'il arrive depuis l'entrée principale du dortoir. Ayant dû supporté les yeux du collectionneur durant à peu près une demi-heure, ceux-là, qui ne dura que deux-trois secondes, ne le fit aucunement réagir. Au contraire, il s'était avancé calmement vers les escaliers menant à l'endroit où se tenait son lit. Apparemment, personne n'avait rien touché de ses affaires, ce qui le rassura. Voyant qu'il n'y avait personne aux alentours, il décida de voir quelle pokémon il possédait. Il sortit la pokéball de sa poche droite et l'envoya en l'air, avant que celle-ci ne dévoile la petite créature de couleur vert clair, une corne sur le crâne, et de petites mains comme de pieds. La bestiole tomba sur le matelas de Lucas et s'y allonga avant de s'endormir instantanément. Surpris, le garçon ne tenta néanmoins pas de le réveiller, préférant le laisser profiter de sa sieste. Le principal n'était pas là : il venait d'acquérir un nouveau compagnon.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum