Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1
 :: L'Île Cobaba :: Les Côtes

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-33%
Le deal à ne pas rater :
Philips EP2220/10 Machine Espresso automatique avec mousseur à lait
269.99 € 399.99 €
Voir le deal

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Une amitié naissante.
Pv: Grimm Silver.

L'air était frai et pur. Aux extrémités de la plage, de petits tourbillons de sable se formaient. La mer était violente et ses vagues s'écrasaient avec fureur sur le rivage. La lune se levait et le soleil disparaissait dans l'horizon. Le vent était violent et venait me frapper violemment. Un paysage sublime s'ouvre à mes yeux. Je le contemple. Puis je glisse une main dans mon sac et y trouve mon iPok. Je le prends et appuie sur l’option photos. Après avoir photographier ce magnifique spectacle, l'iPok retrouve sa place dans mon sac. Je sens au bout de ma main une petite sphère. Je l'extrais de mon sac.

« Neko, tu peux sortir. »

Une lumière rouge sort de la Poké-Ball et elle prends la forme de mon Évoli.

« Évo évo évo li! »

Je souris en caressant mon partenaire. Il se tourna lui aussi vers l'horizon et dans un silence profond, on contemple le ciel qui vire du bleu clair au bleu plus foncé. Je prends du sable dans la main, il a perdu sa chaleur matinal et est devenu froid et terne. Mon cœur se serre un peu en pensant à Night, le Noctali qui est rester chez moi, à Pavonnay. Je sors un petit bout de papier de la poche de mon sac.

« C'est une photographie de Night, regarde Neko. »

Le Pokemon observe le Noctali puis lèche ma main, comme pour me rassurer en me faisant savoir que je n'ai rien à craindre et que, lui, est là pour m'aider. Je le regarde nostalgiquement, puis le serre contre ma poitrine.

« Viens Neko, allons faire un tour. »
« Évo Évoli. »

Il se lève et marche à mes côtés. Une vrai confiance s'était tissée entre nous. Je regarde encore l'horizon, avec ses nuances rouge pâle et orange, un peu de rose clair aussi. Je lève les yeux et et fixe mon regard devant moi. Soudain, j'aperçois une silhouette. Je m'approche. C'est un garçon, de 15 ans, donc de mon âge.

« Bonjour, je m'appelle Hana. Je suis du dortoir Pyroli. Beau paysage, n'est-ce pas? »

J'espère qu'il m'adressera la parole, et puis de toute façon je suis très bien avec Neko. Mais si ce garçon ce montre amical on pourra bavarder un peu. La compagnie ne me dérange pas, mais dans ces moments là, la solitude peut être préférable.  Enfin, je parle bien sûre de la solitude humaine, je ne me passerais jamais de Neko! J'adressa un sourire au garçon mais avec toute fois un brin de méfiance dans les yeux. Je n'étais pas naïve, ni stupide, je n'accorde pas une confiance aveugle à n'importe qui. N'empêche le jeune homme en face de moi m'inspirait plutôt de la confiance que de la méfiance. Peut-être deviendrons-nous amis? Peut-être...

Dernière édition par Hana Scarlet le Jeu 24 Juil - 10:56, édité 2 fois
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Le soir se faisait de plus en plus présent au fil des secondes. Comme les grains d'un sablier, la nuit déferlait sur le ciel en prenant son temps dans un élan sadique. La solitude du crépuscule était une compagne préférable au brouhaha de la journée. Contemplant ce ciel sans fin, je laissais mon esprit s'évadait au grès de la brise qui venait caresser ma peau. Encore une fois, je portais un jean en plage et mes habitudes vestimentaires n'avaient été guère chamboulé par la plage. Une certaine béatitude remplissait chaque fibre qui composait mon être. Il faisait bon de se ressourcer de temps à autre et les vacances étaient une occasion parfaite pour cela. Traçant quelques motifs tous plus abstrait les uns que les autres, le flux guidant mes mains se faisait étonnamment calme. Le ciel était le chevet d'un incroyable tableau composait d'une déferlante de couleurs resplendissantes. Ce spectacle magnifique qui s'offrait à moi devait être contemplé avec l'âme plus qu'avec les yeux.

Soupirant, je baissais la tête faisant affront à ce spectacle. La logique régissait ma vie, l'art n'était guère important pour moi et ce dans n'importe quelle forme. Frustré, j'étais obligé d'admettre que je ne pouvais voir ce tableau seulement à travers de mes yeux. La raison était une cage dorée offrant autant qu'elle pouvait prendre et dont on ne pouvait s'échapper. M’apprêtant à me relever, je sentais une présence à mes cotés. Elle était à peine perceptible mais elle m'alertait suffisamment pour que j'y prête attention.

« Bonjour, je m'appelle Hana. Je suis du dortoir Pyroli. Beau paysage, n'est-ce pas? »


La présence se dévoilait à moi sous les traits d'une jeune fille qui devait surement avoir le même age que moi. Observant chacun de ses traits, je faisais en sorte de mémorisait son apparence à jamais. C'était un exercice que je m'étais forcé à faire depuis peu pour pousser à l’extrême mes capacités de réflexion et de mémorisation. Jusqu'à maintenant, je n'avais pas encore pu remarquer un changement mais je ne lâchais pas le bout. Prêtant désormais attention à son discours, je le reconstituais dans ma tête. Elle s'appelait Hana et venait du dortoir Pyroli, de plus elle ne semblait ne vouloir parler de rien de précis. Voulait-elle juste discuter ? Comportement bien étrange que j'étais incapable d'adopter de par ma anti-sociabilité extrême.

Malgré la beauté remarquable de cette fille, je ne pouvais pas lui faire le même affront qu'au ciel qui s'était dévoilé à moi. Ne voulant pas lui manquer de respect en l'ignorant, je ravalais ma salive dans un moment d’inquiétude intense et je commençais à libérer mes premiers mots.

- En effet, bien que la beauté est propre à chacun. Je m'appelle Grimm et je viens du dortoir Noctali. Enchanté.
prononçais-je avec un calme étonnant.

Je ne voulais pas me mettre à parler philosophie avec une inconnue. J'avais donc mis fin à cette mauvaise habitude qu'étais la mienne en me présentant. Néanmoins, cela n'était pas suffisant, il fallait que je puisse continuer la discutions. Après tout, peut être était-ce l'occasion de percer ma timidité avec les filles. Bien que je n'y portais qu'un infime espoir, je ré-ingurgitais une nouvelle fois ma salive pour continuer sur ma lancé de parole.

- Que vient faire une si jolie fille sur la plage à cette heure-ci ? dis-je avec une certaine douceur dans mes mots.

Je ne voulais pas l'effrayer et je ne voulais pas non plus la mettre mal à l'aise. Je pesais donc chacun de mes mots pour espérer réussir mon objectif. Me grattant la tête d'une frustration interne, j'espérais qu'elle soit bien plus bavarde que moi.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Une amitié naissante.
Pv: Grimm Silver.
Le soleil sombrait dans la mer et l'obscurité se faisait plus intense. Le sable froid chatouillait mes jambes. Je me tenais en face du jeune garçon.

« En effet, bien que la beauté est propre à chacun. Je m'appelle Grimm et je viens du dortoir Noctali. Enchanté. »
«  Que vient faire une si jolie fille sur la plage à cette heure-ci ? »


Je ne pouvais pas m'empêcher de rougir. J’espérais qu'il se montre amical, mais là, il me complimente! Je souris. Il est si gentil! Je prends Neko dans les bras et le caresse. Je regarde dans les yeux de celui qui venait de ce nommer Grimm. Il est du dortoir Noctali, intéressent. Je scrute son regard. J'ai l'impression de me noyer dans un océan noir. Je repris avec un petit sourire, mais gênée.

« Je viens me promener. Grimm, c'est ça? Enchantée! Et voici Neko »

Je fait un geste de la tête vers mon compagnon, qui, lui aussi regardait mon interlocuteur avec intérêt. J'espérais pouvoir plus le connaître! On pourraient se croiser lors du début des cours. Et puis c'est toujours biens d'avoir des amis dans d'autres dortoirs. Je rougis. Cela donne plus de couleurs à mon visage. Mes yeux bleus-glacés brillent d'un éclat curieux. Maintenant, ce n'est plus moi qui parle, c'est mon âme.

« Est-ce que...Ça te dirait de...Faire un tour avec moi sur la plage? »

Ma main se prote à ma bouche. J'ai l'impression de devenir rouge comme une tomate! Je détourne le regarde, la gêne est trop grande... Je sens une douce fourrure entre mes doigts. Je regarde mon Évoli.

« Évo li li! Évo! »

Il m'encourage! Je savais que je pouvais compter sur toi! Tu es le meilleur Neko! Je lève timidement mes yeux vers le garçon. Mais mon regard se détourne sur le champs. Je scrute le ciel, bleu indigo. Au loin l'horizon. Toujours sublime. " Que vient faire une si jolie fille sur la plage à cette heure-ci ? " Je n'arrête pas d'y penser! C'est bizarre... Je...Je me sens mal à l'aise. Mon cœur bat à une vitesse folle. J'ai l'impression qu'il va sortir de ma poitrine. Mon Pokemon me lèche les doigts et pose sur moi un regard plein de compassion. Je le regarde désespérément. J'ai envie de disparaître sous terre. M'enfuir et m'enfermer dans une chambre, seule avec Neko. C'est la première que je demande à un garçon de se promener avec moi... C'est vrai que ça me fait très plaisir qu'il me compliments mais c'est surtout super gênant de l'inviter comme ça!... Mais je suis forte. Je lève la tête avec courage et plante mes yeux dans ceux de Grimm. Un petit frisson parcours mon corps, mais je ne baisse pas les bras. Je fait un signe de tête à mon interlocuteur en direction de la côte est. Allait-il me suivre? Tant pis, il est temps de se jeter à l'eau. J'essaye de donner à mon visage une exportation calme. J'espère que Grimm n'allait rien remarquer. Enfin bon, je me retourne et fait mine de partir. Quand...Aï! Ça va pas Neko?! Il m'a mordu! Il pointe Grimm du bout de la queue. Ok. Ok. Je souris - enfin essaye de sourire - et prononce difficilement:

« Tu viens?! »
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum