Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -50%
Casque Pro Gaming HyperX Cloud Alpha Noir et Rouge ...
Voir le deal
49.99 €

Allen Wills
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Taille de l'équipe : 18
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
pokemon
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
Allen Wills
est un Topdresseur Spé. Type


Tac, tac, tac, tac, tac, tac.

Des bruits de pas, de nombreux bruits de pas. Le capharnaüm de mots, de rires et de cris était transpercé par des pas retentissant dans le hall. Cet amas de sons pédestres traversait de long en large ce grand bâtiment bondé de monde, des personnes qui s'écartaient sur son passage. Ce groupe se démarquait surtout à cause de son apparence. Une dizaine d'hommes, tous en costume-cravate noir, entourait un jeune garçon, à peine plus petit que le reste. Caché derrière ses lunettes de soleil, il trainait une valise noire avec pas mal d'étiquettes collées dessus. L'individu était également vêtu de noir, à la différence près que ce n'était pas un costume, mais un jeans noir et une veste noire à col blanc en fourrure, et un t-shirt aussi jaune qu'un Pikachu. A ses côtés, une Evoli qui marchait fièrement la tête haute, et un Emolga perché sur sa tête à la tignasse. Oui, cet individu, c'était moi.

Une porte, une double porte magnétique même, voilà où se dirigeait le groupe. Cette porte menait à l'extérieur, là où le vent soufflait à grandes bouffées, sous les ronronnements stridents de deux moteurs d'avions. Un jet. Sans plus attendre, je grimpais à l'escalier mobile avec ma troupe, enfin heureux de me retrouver à l'intérieur. Ah... Le silence, le confort, c'était sans doute la seule chose que j'appréciais dans les jets privés. Installé à mon siège, je laissais le soin à l'hôtesse de ranger ma valise - elle ne m'aurait jamais laissé faire, j'ai déjà essayé. Le décollage ne se fit pas attendre, on quittait d'ores et déjà l'Aéroport de l'Île Lansat. Et me voila parti pour deux mois, deux mois qui ne m'inspiraient pas encore confiance, car là, mes vacances étaient loin de commencer.

La destination de cet avion n'était pas Unionpolis, mais Nénucrique, à Hoenn. Pourquoi Hoenn ? Je n'avais pas véritablement le choix, comme me disait mon père au téléphone, ma présence était requise pour une affaire de la plus haute importance. Une affaire qui ne concernait en rien l'entreprise familiale, ni une quelconque réunion administrative. Ce fut là que je commençais à avoir peur. Que pouvait-on bien me demander pour que je puisse me retrouver sur une autre île toute aussi éloignée de chez moi ? Je ne comprenais pas trop. Quoi qu'il en soit, mon voyage fut bref, environ une heure, avant que je n'atterrisse à l'aérogare de Nénucrique. Là-bas, une voiture m'attendait, de quoi m'emmener vers une autre ville. Une ville hein ? Alors pourquoi on se retrouvait sur un sentier entouré d'arbres gigantesques et de rivière ? Tout ça ne me disait rien qui vaille. Une fois la voiture stoppée, je fus le seul à descendre, avant que celle-ci ne reparte, me laissant seul avec mes deux acolytes et ma valise. Mon premier réflexe fut de prendre mon iPok en main pour tenter d'appeler mon père, mais apparemment il m'avait devancé en m'envoyant un message.

"Suis le panneau", disait-il. Quel panneau ? Ah, celui-là je présume. Oh, Cimetronnelle ! D'où la forêt et la rivière, je n'avais pas tout de suite tilté. Bon, marchons alors. Quelque pas suffirent pour me retrouver à l'entrée du village, où d'immenses échelles et maisons couvraient le toit des arbres. C'était impressionnant. Un homme de main de mon père se tenait juste devant l'une d'entre elles, je supposais donc que c'était par là que je devais me rendre. Avec mes deux Pokémons sur les épaules, je grimpais l'échelle aussi vite que je le pouvais, mais la hauteur de celle-ci me força à ralentir la cadence. Cela dit, après moult effort, j'étais sur la plate-forme suspendue. Mon regard se leva, et je me retrouvai nez à nez avec plusieurs personnes debout devant la porte de la maisonnette perchée à l'arbre. Dans ce groupe, je pouvais reconnaitre mon père, et même ma mère ! Elle était là aussi ! Il y avait deux autres personnes également, un couple de blondinets on dirait.



➖"Tu en as mis du temps, on ne t'attendait plus."

➖"Content de vous revoir aussi, Père."



Ça commençait à peine que je me sentais déjà irrité. Mais, je n'eus pas l'occasion de ronger cette impression très longtemps, car les bras de ma mère vinrent trouver mon cou. Cela faisait un très long moment que l'on ne s'était pas vus, et je ne pouvais réprimer cette envie de la serrer dans mes bras. Elle me tira les joues, les bras, me faisant remarquer que je ne mangeais pas assez, sous les rires amusés du couple inconnu. Quoique, l'homme, j'avais déjà l'impression de l'avoir croisé quelque part. Je jetais un regard interrogateur à ma mère, qui s'empressa de me présenter.



➖"Allen, voici Monsieur et Madame Smith, ils vivent ici."

➖"Enchanté de vous rencontr... AH !! Monsieur Smith !!"



Une révélation survint ! Ce nom, c'était le nom du client de la mission que j'avais effectué avec Estelle, celle où l'on devait chasser des Mimigal et des Statitik. Une mission pleine de rebondissements d'ailleurs. Quelque chose ne tournait pas rond cela dit, et cela fit rire aux éclats l'homme blond.



➖"HAHAHA ! Oui, tu as du rencontrer mon petit frère qui vit sur l'Île Lansat. Je m'appelle Lloyd Smith, j'ai beaucoup entendu parler de toi."

➖"...Vous n'avez pas de problèmes d'araignées j'espère ?"

➖"Haha, pas mal ! Mais non. Si on t'a fait venir jusqu'ici, c'est pour que l'on puisse te présenter quelqu'un que tu connais sans doute déjà."



Je déteste les introductions de ce style. Plus je fouillais dans ma mémoire, moins j'arrivais à deviner de qui il s'agissait. Et pourquoi mes deux parents étaient là aussi alors ? Et pourquoi mon père m'avait-il dit qu'il s'agissait d'une affaire importante ? Trop de questions non résolues, et alors que le couple nous invitait à entrer, mon cœur se mit à battre de plus en plus vite, et de plus en plus fort. La jeune femme demanda alors à une autre personne de venir dans le salon, et là, dans un ramassis de bruits métalliques, mes yeux s'écarquillèrent.



Sous le Ciel Bleu - Part I Lynncime



➖"Oui M'man ?"

➖"...Lynn... Smith."

➖"Oh ! La célébrité des Noctali !!"

➖"Vous vous connaissez donc ?"

➖"Juste de nom, il est parmi les meilleurs élèves de l'école ! Tu es venu nous rendre visite ?"



Je ne savais pas trop quoi dire. Je m'étais levé alors que tout le monde était assis, les yeux fixés sur la fille blonde qui venait de faire son apparition. Oui, elle aussi était assise, mais sur une chaise roulante. J'avais entendu parler de l'incident de la Sortie Capture à la déchetterie, Lynn s'était faite attaquer par un Steelix sauvage incontrôlable et enragé. Mais pourquoi m'avoir amené ici ? Je n'y étais pour rien dans toute cette histoire. Mon Steelix n'avait pas encore évolué à l'époque, et retrouver ce Steelix était tout simplement hors de question. Pourquoi ? Pourquoi ?! Je stressais tout seul dans mon coin, alors que l'expression faciale de mon père me sommait de me rassoir. La jeune femme blonde tint les mains de la Mentali, avec un air plutôt triste sur le visage. Elle semblait hésiter à parler, mais son mari posa sa main sur son épaule, lui donnant le courage nécessaire de le faire.



➖"Lynn, ma chérie... Le monsieur ici présent est mon frère. Avant de me marier à ton père, je m'appelais Nancy Wills."

➖"Donc c'est mon oncle !"

➖"Pas tout à fait... Il y a quelques années, mon frère a repris l'entreprise familiale, devenant ainsi l'héritier de l'Empire Wills..."



Cette histoire était inédite pour moi aussi. La famille Wills a toujours fonctionné par héritage de père en fils. Avec mon grand-père au pouvoir, il comptait tout donner à mon père, et laisser sa fille vivre comme elle l'entendait. Cependant, cela signifiait qu'elle était considérée comme une paria de la famille, rejetée par le clan et pas son propre père. Ainsi, le soulagement de mes parents fut grand quand je vins au monde, car j'étais un garçon. Mon grand-père avait imposé une drôle de règle à mon père pour continuer à régner sur les Wills. "Tous tes garçons seront des employés de l'entreprise, et toutes tes filles devront vivre chez moi, pour que je leur trouve un mari." Mon père avait donc prévu de ne faire qu'un enfant, moi, un grand succès pour la lignée de toute la famille.

Mais, ce qu'il n'avait pas prévu, c'était que sa femme, ma mère donc, tombe enceinte une nouvelle fois, à peine deux ans après. Une terrible nouvelle que mon père avait caché à mon grand-père, car il ne connaissait pas le sexe de son enfant. Et ce fut le drame. C'était une fille. Ma mère refusait d'avorter, mais elle refusait aussi catégoriquement de laisser sa future fille aux mains d'un tyran comme mon grand-père. La seule solution qu'ils avaient trouvé, c'était...



➖"...de nous remettre l'enfant à la naissance, à ton père et à moi."

➖"Attends... M'man... Ça veut dire..."

➖"...qu'il n'est pas ton oncle, mais ton père. Ce sont tes vrais parents..."



Attendez, attendez ! Si je résume bien, Lynn... est ma sœur ?! Elle comme moi étions restés bouche bée. J'étais sans doute moins choqué qu'elle, car apprendre le fait que j'ai une petite sœur devait être moins lourd à porter que de savoir que les personnes avec qui elle avait vécu toutes ces années n'étaient pas ses parents biologiques. Je ne savais pas quoi dire, et elle non plus. Ma tante éclata en sanglots, alors qu'elle était réconfortée par Monsieur Smith. Une sacré histoire quand même. J'osais à peine regarder Lynn, qui avait l'air perdue dans ses pensées. Je ne pouvais pas rester là sans rien dire, mais la première personne à s'être levée, ce fut mon père. Il alla s'accroupir devant la blondinette, pour la regarder droit dans les yeux. Celle-ci maintint sa bouche fermée, comme pour s'empêcher de respirer, par peur, à mon avis.



➖"Maintenant que vous connaissez tous les deux la vérité, je veux que tu saches, Lynn, que cette décision a été extrêmement dure à prendre, mais aue ça t'a permis de vivre la vie que tu voulais, ça t'a permis d'être libre. Dans mon coeur, tu seras toujours ma chair et mon sang, mais je ne serais que ton oncle. Tes vrais parents sont ici, à côté de toi, ils t'ont toujours aimé et ils t'aimeront toujours, ne l'oublie jamais."



L'homme de fer, l'homme sans émotion, avait lâché une larme. Il était sorti de la maison, laissant ma mère s'approcher à son tour, pour voir à quel point Lynn avait grandi. Elle lui demanda ensuite si elle pouvait la serrer contre elle, avant qu'elles ne commencent toutes les deux à pleurer à leur tour. J'étais là, gêné, ne sachant pas quoi penser, où regarder, mais je ne comprenais pas, je ne comprenais pas pourquoi un si lourd secret devait être révélé maintenant, surtout dans l'état où elle était. Pris d'une certaine colère, je me levais à mon tour pour sortir rejoindre mon père.



➖"PÈRE ! Je ne comprends pas. Je ne comprends vraiment pas. Pourquoi tout nous dire maintenant ? Pourquoi ne pas simplement avoir gardé ce secret jusqu'à ce que l'on devienne adultes ?!! POURQUOI ?! Je peux supporter ça, à la rigueur, mais elle ! Lynn ! On vient de gâcher toutes ces années de bonheur en un instant !"

➖"Écoute, Allen. Les blessures que ta sœur a reçues sont bien plus graves que ce que tout le monde aurait pu penser. Si elle n'est pas soignée correctement, elle risque de rester alitée toute sa vie. Il n'y a qu'un seul endroit où elle peut bénéficier de tels soins aussi importants, c'est à l’hôpital de Frimapic. A l’hôpital de mon père."



Une autre claque en pleine figure. Le seul moyen de la sauver était de l'amener chez grand-père. Tout s'éclairait. Ce mensonge serait détruit par les analyses sanguines, donc mon grand-père le saurait tôt ou tard. Le destin était vraiment mesquin. Mais je n'étais pas au bout de mes surprises. Je venais aussi d'apprendre que la personne qui irait demander en personne à mon grand-père de s'occuper d'elle, c'était moi !

Pourquoi ?! Mais pourquoi moi ?!





"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Allen Wills
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Taille de l'équipe : 18
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
pokemon
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
Allen Wills
est un Topdresseur Spé. Type


Si j'avais su.

Je ne l'aurais pas cru. Mon regard se perdait dans le vide de ce paysage tout à fait particulier. Des maisons dans des arbres, on ne voyait pas ça partout. Les habitants montaient et descendaient ces échelles comme si de rien n'était, des enfants courraient, sautaient, dansaient sans se soucier de l'altitude, la magie de l'insouciance.

Avec tout ce qui avait été dit, j'avais un peu de mal à faire le tri dans mes pensées. Je savais que la famille Wills était de ceux que l'on appelait des extrémistes, mais à ce point, je ne l'aurais jamais imaginé. Que devait penser Lynn de tout ça ? Qu'aurait été sa vie si elle avait vécu avec nous au final ? Peut-être que c'était pour le mieux. Alors que j'étais perdu dans mes esprits, un petit cliquetis métallique me força à me retourner. C'était Lynn. Un demi-sourire plutôt gêné au visage, elle se rapprocha de moi, sous les yeux attentifs du Pokémon qui l'accompagnait. Un Lucario ! Enfin, c'était étrange. J'avais beau dire "yeux", ce Pokémon les gardait fermés. Mon attention restait captée sur cet étrange phénomène, jusqu'à ce que la jeune blonde ne rompt le silence.



➖"Il a perdu la vue quand il a essayé de me sauver... Tout est de ma faute..."

➖"Ah... Euh... Je ne pense pas que tu puisses te blâmer pour ça. Vous n'avez pas eu de chance. En premier lieu, c'est l'académie qui est responsable d'un tel drame."



Des lieux dangereux, plus dangereux les uns que les autres, la direction de la Pokemon Community se fichait royalement de la sécurité de leurs élèves. Mais avec cet accident, nos camarades réfléchiront à deux fois avant de participer à une Sortie Capture. Le regard doux mais légèrement triste, Lynn me demanda si je voulais faire un tour. Un simple hochement de tête et je me mis à pousser sa chaise roulante sur ce qui servait de pont, suivi de son fidèle compagnon.

Les habitants nous saluaient, beaucoup d'entre eux nous arrêtaient pour discuter avec Lynn, elle semblait être bien connue dans le coin. Mine de rien, ses mains finirent avec pas mal de choses : des légumes, des baies, des friandises. C'était presque impressionnant. Un peu plus loin, on pouvait apercevoir l'Arène de Cimetronnelle. Mais oui, j'avais complètement oublié qu'une Championne résidait dans ce village. Près de celui-ci, il y avait beaucoup d'enfants, ainsi que quelques adolescents de notre âge. D'ailleurs, plusieurs d'entre eux vinrent nous barrer la route, un regard plutôt haineux sur le visage.



➖"Hé, toi ! Qui es-tu ?! Éloigne-toi de Lynn tout de suite."

➖"Non, Olivier, c'est..."

➖"Lynn ! Tu es trop gentille avec les gens ! Toi ! Je ne sais pas qui tu es, mais si tu ne m'écoutes pas, on devra régler ça dans un combat Pokémon !"

➖"Oh ? Intéressant, je suis partant."



Le teint rouge de colère, le jeune homme lança sa Pokéball droit devant, laissant apparaitre un Roucoups. Un sourire s'esquissait sur mon visage, un petit combat pour relâcher ce stress accumulé aujourd'hui ne me ferait pas de mal. Mais alors que je décrochais une Pokéball de ma ceinture, la main de ma sœur vint la retenir. Elle me demanda une faveur que je ne pouvais refuser, malgré ma réticence. Mes yeux se posèrent sur Lucario, qui, sans broncher, s'avança en face de mon adversaire, bouche bée. Heureusement, je connaissais pratiquement toutes les attaques que pouvaient apprendre les Pokémons de Type Acier, un jeu d'enfants. Le combat ne dura pas longtemps, je fus très certainement surpris que le partenaire de Lynn me prête une oreille attentive aussi facilement. Cependant, le garçon, irrité, n'avait pas dit son dernier mot. Il rappela son Pokémon, avant de s'avancer directement vers moi, avec la ferme intention d'en venir aux mains.



Sous le Ciel Bleu - Part I Alizee



➖"Olivier, ça suffit."



Cette voix, il n'y avait pas de doutes, elle ne m'était pas inconnue. C'était la voix que j'entendais la plupart du temps à la télévision, celle de la Championne de l'Arène de Type Vol de Cimetronnelle, Alizée. Son intervention mit fin à l'assaut du jeune garçon, celui-ci tentant de s'expliquer tant bien que mal, mais en vain. La Championne vint vers nous, se penchant pour ébouriffer les cheveux de Lynn.



➖"Comment vas-tu Lynn ? Tu en fais une tête."

➖"Hé hé..."

➖"Et qui est ce mystérieux jeune homme derrière toi ?"

➖"Mon grand-frère, Allen. Allen, je te présente Alizée, mon amie d'enfance."



De la stupeur. Je pouvais lire la stupeur dans les yeux de tout ce petit monde. C'était logique, en même temps, puisque pendant toutes ces années, tout son entourage, elle y compris, pensait qu'elle était fille unique. D'ailleurs, cette question brûlait leurs lèvres, mais aucun n'osait la sortir. Lynn se mit alors à sourire, et ce fut suffisant pour taire les curiosités. Impressionnant.

Je m'étais un peu éloigné du groupe, histoire de les laisser entre eux, de ne pas m'incruster comme ça. Assis sur un banc pas trop loin, je vérifiais mon iPok, avant d'être rejoint par le Lucario de Lynn. Il était aveugle, je ne l'aurais jamais cru, à la façon dont il se déplace aussi naturellement qu'il possédait toujours la vision. J'avais entendu dire que les Lucario étaient capables d'utiliser une certaine énergie appelée l'Aura, une énergie présente en chacun de nous. C'était sans aucun doute vrai.

Une autre personne vint se joindre à nous, et c'était Alizée. Sourire aux lèvres, elle s'était assise à côté de moi, comme si elle mourrait d'envie de me fusiller de questions.



➖"Alors comme ça tu es le frère de Lynn."

➖"Il semblerait en tout cas..."

➖"Lynn m'a dit que tu étais un élève très prometteur de son école. Aux dernières nouvelles, tu aurais battu Blanche avec une certaine facilité. J'imagine la tête qu'elle a du faire, haha."

➖"Elle était vraiment puissante, même si je pense après coup que n'importe lequel de mes Pokémon de type Acier aurait fait l'affaire. Je suis juste un mauvais adversaire pour elle."



Alizée partit dans un certain fou rire, elle avait du rencontrer pas mal de dresseurs ambitieux, mais pas d'aussi peu modeste. Cette conversation continua pendant un petit moment, avant que les autres ne reviennent vers nous. Instinctivement, je me relevais, plongeant mon regard dans celui de Lynn, qui avait l'air de vouloir rentrer. Soit. Sans demander mon reste, je vins me placer derrière elle, pour ainsi la pousser jusqu'à la maison. Je saluais humblement Alizée et les camarades de ma sœur, avant de disparaitre de leur champ de vision.

Sur le chemin du retour, je vis la petite blonde s'essuyer un œil, comme pour retenir une arrivée de larmes. Sa condition n'était pas du tout des plus enviables, surtout pour elle. Si je me souvenais bien, elle était inscrite dans la spécialité Pokéathlète, elle était arrivée deuxième lors de la Première Compétition Sportive et allait même jusqu'à se glisser dans l'entrainement matinal des Pyroli. Je n'osais même pas imaginer le moment où elle a constaté qu'elle ne pourrait plus courir. C'était trop dur, trop injuste. Le regard en avant, les sourcils froncés, à ce moment précis, j'avais pris une grande décision.



➖"Ne t'en fais pas Lynn, je ferai tout pour que tu puisses à nouveau courir. Je te le promets !"

➖"Hihi... *snif* Avant ça... J'ai une faveur à te demander..."

➖"Une faveur ?"

➖"Oui... Peux-tu prendre Lucario avec toi ? Mon rêve a pris fin avec cette chaise roulante, mais Lucario peut encore se battre, je ne veux pas qu'il reste coincé ici à ne rien faire."

➖"Je ne peux pas faire ça. C'est ton Pokémon, ton tout premier Pokémon il me semble, et puis, je ne pense pas qu'il veuille partir."



Je ne m'attendais pas à ça. Même après tout ça, Lynn réussissait à penser aux autres avant elle, c'était remarquable. Je ne pouvais pas accepter sa requête, puisque lorsqu'elle serait guérie, elle pourrait de nouveau courir, accompagnée de tous ses acolytes, et c'était ce jour que Lucario attendait avec beaucoup de patience. Je ne pouvais pas lui enlever ça. Bon, c'était à moi de jouer donc. Dans quelques jours, j'allais me confronter à l'un des plus gros noms de ce siècle, le patriarche des Wills, le fondateur de la Wills Compagnie, l'empereur des hommes d'affaires, j'ai nommé Sir Henry Filgard Wills II.





"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum