Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -14%
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ au meilleur prix
Voir le deal
974 €

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Club Musique !  
[Poké-band] Auditions du club musique !  Tumblr_static_tumblr_mby2xerddr1rxi3qvo1_500_large
« Le club de musique ouvre ses portes !   »


J'ai vraiment une tête à faire de l'administratif, moi ? grommelais-je alors que je m'approchais de la salle indiquée sur le papier.

Il y a de cela trois jours, j'avais été voir l'administration avec une idée en tête : comme il l'était indiqué, ceux qui voulaient créer des clubs étaient libres de le faire. Et moi, j'avais eu une grande idée : créer un club de musique, où l'on pourrait monter une espèce de groupe. Un band, quoi. Et idée au-delà : on pourrait jouer avec nos pokémons. Je savais que Bulbi serait tout à fait capable de faire un bon riff de guitare, si elle le voulait. Enfin, ça, c'était une idée un peu bizarre. En attendant, la dame m'avait promis d'imprimer des papiers, et le lendemain trônait sur le panneau d'affichage l'annonce suivante. Alors, ça y était. Le club était bel et bien créé. Et donc, on m'avait ordonné de voir ça lundi soir, dans la salle de musique B-2. On m'avait même fourni les clés pour l'occasion. Ma guitare dans mon dos, j'entrais dans la salle et allumais les lumières.

C'était plutôt coloré, ici ; les rideaux étaient d'un joli vermeil, une estrade pouvait servir de scène, quelques instruments traînaient dans un coin. Une batterie poussiéreuse trônait, enfin, au fond de la salle, derrière les pupitres que d'autres élèves avaient bougés. Je déposais ma guitare avec soin, et commençais à sortir les feuilles d'inscription qu'on m'avait filé. On m'avait aussi donné des consignes : faire passer les auditions. J'avais créé ce club, et techniquement, j'en étais la chef administrative. Par contre, je ne voulais pas de leader dans un groupe. Ca donnait trop de pouvoir à une seule personne ; si les gens avaient des idées, on voterait à main levée et voila. Pas de chef. En attendant, c'était moi qui me tapait la paperasse. Un coup d'oeil sur ma montre m'indiqua qu'il était 17h46.

Ortie, tu m'aides à ranger un peu avant que les gens n'arrivent ? Enfin, si il y a des gens qui viennent ...

Ma bulbizarre sortit de sa pokéball, et elle m'aida à débarrasser les pupitres encombrés. Ses lianes solides permettaient de porter de lourdes charges, que moi-même je ne pouvais que bouger de quelques centimètres. Nous fîmes ainsi un large cercles de chaises ; pas besoin de pupitres pour ce soir. Néanmoins, j'allais avoir besoin d'électricités. Je mis en marche les plombs de la scène, pour permettre aux gens qui devraient passer l'audition de se montrer. J'espérais qu'il y aurait des gens, mais pas trop. Je me voyais mal commencer à parler à beaucoup de monde, avec mon filet de voix.

Bulbizarre finit même de passer le balai quand j'entendis du bruit dans le couloir. J'arrangeais rapidement mes cheveux. L'espèce de carré de broussailles vertes que je me trimballais me donnait un teint d'ivoire. Mon regard vert dans la vitre me rendit mon air austère, et je me forçais à sourire ; directement, mon visage s'illumina un peu, chassant mes humeurs sombres. Allez, un peu de nerf. Je me devais d'être gentille ! J'approchais de la porte, mais ce n'était que deux élèves qui s'éloignaient en riant. Fausse alerte. Soupirant, je rentrais dans la salle, et comme je commençais à m'ennuyer ferme, une fois les paperasses sorties et la salle rangée, je branchais ma guitare sur un ampli de la salle, et me mit à jouer tout bas, fredonnant pour m'accompagner. Rien de bien exceptionnel ; j'aimais jouer et chanter pour ma famille, avant. Je fermais les yeux ; il pleuvait, au dehors. La nuit n'allait pas tarder à tomber. 18h sonna, et un frisson me parcourut. Il était l'heure. Je sentis mon ventre se contracter : alors, avais-je échoué dès le premier jour ?

Spoiler :
Avant de répondre, veuillez m'envoyer un MP. Ce n'est pas premier arrivé premier servi ; si le rôle que vous désirez est demandé par plusieurs personnes, je jugerais la qualité de vos rps en réponse à celui-ci pour me décider :)donc n'hésitez pas à proposer, et surtout si vous avez des idées pour améliorer, je suis preneuse et ouverte !  



Dernière édition par Yuna Utako le Jeu 12 Sep - 13:20, édité 1 fois
Ikiala Rosenbach
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t157-ikiala-rosenbach
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t159-ikiala-rosenbach-givrali
Taille de l'équipe : 15/20
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716
15/20
Kanto
17
33
4944
716
pokemon
15/20
Kanto
17
33
4944
716
Ikiala Rosenbach
est un Topdresseur Spé. Type
"18h Salle B-2"
C'était ce qu'il y avait d'inscrit sur le papier qu'Ikiala tenait dans sa main depuis maintenant 5 minutes, déambulant dans les couloirs souvent vide à la recherche du bon endroit. Elle c'était renseignée sur les différents club de l'école en arrivant, et la jeune fille était arrivée à la conclusion qu'un club de musique pourrait être une bonne chose pour elle et peut-être son minidraco. Elle avait donc la veille reçu un petit papier, en plus de voir ceux affiché dans l’académie, lui donnant l'heure et le lieu des auditions pour entrer dans ce groupe.
Ikiala avait eu l'occasion de pratiquer le piano de ses dix à quatorze ans et elle pensait pouvoir mettre ses "talents" à contribution. Draki quant à lui pouvait très bien assurer des chœurs, ayant une voix assez mélodieuse.
Il était donc maintenant 18h, et Ikiala arrivait en vue de la salle B-2, visiblement la première. La jeune fille n'avait pas réellement changé sa tenue vestimentaire habituelle, elle avait cependant prit le temps de bien se coiffer, histoire de ne pas avoir l'air ridicule. Elle toqua à la porte avant d'entrer et de vérifier qu'elle était bien au bon endroit. C'était apparemment le cas, car elle ce qu'elle vit en premier fut la chevelure verte d'une fille qu'elle avait pu apercevoir durant la pré-rentré et qui tenait une guitare entre ses mains, un bulbizarre à ses pieds. Ikiala s'inclina poliment en souriant.

"Bonsoir, je suis Ikiala Rosenbach, du dortoir Givrali. Je suis ici pour les auditions du club de musique, j'espère ne pas m'être trompée de salle."
La jeune fille aux cheveux vert lui fit comprendre que c'était bien ici et Ikiala s'installa sur une des chaises de la salle puis regarda Yuna.
"Je suppose que... Vous, tu ? Préférez attendre que les autres arrivent avant de faire quoi que ce soit ?"
Ikiala resta silencieuse, le temps de laisser la jeune fille répondre puis, voulant essayer de ne pas paraitre trop impolie, froide ou autre, décidé d'entamer un peu la conversation en attendant d'autres membres.
"Qu'est-ce qui vous a donné l'idée de faire un groupe ? Et d'ailleurs par hasard, les pokemons seront autorisé, je vois que vous avez un jolie bulbizarre, il a un nom ?"
La dresseuse en herbe adressa un sourire au dit pokemon et fouilla à sa ceinture pour sortir sa pokeball et la mettre un peu en avant vers lui, laissant ainsi Draki observer le bulbizarre et inversement.
"Je te présente Draki, mon pokemon."
Ikiala se redressa ensuite et jugea que la salle était assez grande pour laisser Draki sortir de sa pokeball, elle ouvrit donc celle-ci derrière elle et le minidraco fit donc son apparition près du regroupement de chaise, observant avec attention la salle dans laquelle il se trouvait puis le bulbizarre et sa dresseuse aux cheveux vert bien coiffés.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité




Une, deux. Une, deux. Tranquillement après les cours, j'étais retournée aux dortoirs des Mentali pour changer de vêtements et ainsi me revêtir de mon ensemble de sport. Cependant, j'avais été interceptée par plusieurs filles de mon dortoir, dont l'une d'entre elles tenait un papier. A cause de mon énergie débordante et de mon manque total de mode et de style, j'étais connue dans tout le dortoir, sans doute pas de la bonne façon. Malgré tout, personne ne me blamait, mais une envie soudaine de jouer dans mes cheveux ou de me maquiller leur prenait à leurs heures perdues. Je m'y étais habituée, certes, mais je ne m'attendais pas à ce qui allait suivre. Cette fille tenant le papier semblait confiante, et les autres derrière elle aussi. Alors que je m'approchais pour savoir de quoi il s'agissait - je savais déjà que c'était pour moi de toute façon - je pus lire avec une surprise monstre les lignes de ce qui allait m'arriver.

➖ "Q-Quoi ?! Vous m'avez inscrites au Concours de Miss de la Rentrée ?! Mais c'est absurde, je ne peux pas faire ça, je ne gagnerai jamais ! Vous avez largement plus de chances que moi pour ce genre de choses !"

Elles étaient gentilles au fond, c'était ce que je me disais juste avant ça. Mais là encore, elles s'étaient attroupées autour de moi, certaines me prenant dans leurs bras, histoire de me redonner confiance. "Tu es très mignonne Lynn, tu as l'étoffe pour monter sur scène, on le sait, ne t'en fais pas, on va s'occuper de toi, et on va faire gagner les Mentali !" Comment étais-je supposée refuser une telle demande ? Déjà que ce n'était pas dans ma nature de renoncer à un défi, alors en plus là je représentais le dortoir tout entier ! Quelle veine. Dans tous les cas, j'allais bientôt redevenir le jouet de ces demoiselles, mais pour ce soir j'étais libre d'agir à ma guise. Je pouvais donc courir avec mon Riolu jusqu'au couvre-feu !

J'avais une idée en tête depuis quelques temps, c'était de rejoindre un club. Le club de musique de préférence. A mon grand désarroi, il n'y en avait aucun, et je ne voulais pas en créer non plus. Mais depuis peu de jours, une annonce sur le panneau d'affichage avait fait son apparition, celle d'un club de musique ! Je ne pouvais qu'être contente, j'allais enfin pouvoir jouer de mon instrument favori, de la basse. Après mon petit jogging du soir, je me rendais à la dite salle B-2, un peu après 18 heures. J'étais en retard, encore, mais cette fois-ci ce n'était pas ma faute. J'avais croisé une élève qui s'était perdue en voulant se rendre au dortoir des Pyroli, j'avais du l'accompagner jusque là. Bref, j'étais très sollicitée ces derniers temps. Une fois devant la salle, j'ouvris la porte en exécutant une petite pirouette et en levant les bras vers le plafond.

➖ "Coucou !! Je suis venue m'inscrire au club de musique ! Je m'appelle Lynn ! Youhou !!"

Je débordais d'énergie, c'était le cas de le dire. Riolu suivait mes pas, discrètement, comme s'il voulait disparaitre dans un trou, à cause de mon comportement survolté sans doute. Scrutant les personnes se trouvant dans la salle, je me rappelai de la jeune fille qui était accompagnée d'un Minidraco, elle avait pas mal participé aux cours de la journée. Quant à l'autre, j'avais l'impression de l'avoir vu dans les dortoirs, mais je n'en étais pas si sûre. Ca ne servait à rien d'y penser, ce n'était pas mon style de toute manière. J'agitai dans tous les sens l'affiche du club que j'avais trouvé sur le panneau, le sourire toujours rayonnant.

➖ "Ca fait quelques jours déjà que j'espérais que ce club allait ouvrir, merci ! Merci !"

La pièce en elle-même semblait normale, cela ne me gênait pas plus que ça. J'allais enfin ressortir ma basse de son étui, et jouer à ma guise, même si je devrais éventuellement jouer devant plusieurs centaines de personnes. Cette seule pensée réussit à me faire redescendre dans la réalité, celle où j'étais inscrite au Concours de Miss Pokémon Community. Erf, j'avais déjà oublié...
Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
[Poké-band] Auditions du club musique !  8078823-musique-theme-bannieres--instruments-de-dessin--basse-accordeon-violon-guitare-harpe
LE CLUB DE MUSIQUE

«  – C'est ici ? , demanda Lucas à l'attention de Ryan.
  – Normalement oui, entrons.  », répondit le garçon aux cheveux bruns.

 Les deux camarades s'encouragèrent mutuellement avant d'ouvrir la porte de la salle B-2. Sur l'ipok des deux, il était dix-huit heures vingt. Le retard était assez considérable, mais ils venaient tout juste de tomber sur l'affiche. Un club de musique allait ouvrir ses portes, et les auditions devaient se tenir justement quelques minutes auparavant, ou tout du moins l'arrivée des élèves. Depuis le dortoir Noctali, il y avait bien dix minutes de marches jusqu'à la salle indiqué sur le prospectus du club, mais cela n'avait découragé les deux garçons qui s'étaient empressés de partir pour ces auditons, espérant être pris. Pour quelle raison souhaitait-il le faire ? Eux-mêmes n'en étaient pas trop sûr. Mais la musique était un domaine que tout deux appréciaient, et finalement, cela les avaient poussés à vouloir tenter leur chance.

 Les talents de Lucas étaient plutôt bons, du fait que sa mère fut autrefois musicienne, mais pas au point de rejoindre un groupe. Non, ce qui le poussait à aller dans cette salle B-2, c'est cette envie de montrer ses compétences, et qui sait, peut-être réussirait-il le test ? Quand à Ryan, il n'avait aucune compétence musicale, mais il possédait quelques connaissances très utiles sur le management. Bien que cela ne serve pas directement à un groupe de musique, il pourrait devenir important dans la gestion des bénéfices que pourrait peut-être obtenir ce club. Mais cela resté strictement scolaire : Ryan n'était pas certain que cela soit accepté. Mais il restait confiant.

 En pénétrant dans la salle d'audition, les deux compères furent surpris du nombre de personnes présentes. Il n'y avait pas énormément de gens, mais le blondinet s'attendait à en voir moins que ça. Les affiches avaient visiblement bien fonctionné. Chaque élève étaient placés de façon très hétérogène dans un cercle de chaises. Surpris, le dresseur et son camarade allèrent s'installer au plus près de la fenêtre et écoutèrent la conversation en cours. Le garçon au manteau rouge en profita pour observer le lieu. Au fond de la salle, une estrade était levé pour former une scène, où plusieurs instruments différents trônaient, immobile, attendant qu'un quelconque musicien vienne s'en servir. Le sol était assez simple : une sorte de marbre décoré à la manière des salles de bains. Des pupitres étaient tassés derrière ce qui semblait être une batterie, visiblement retirés exprès pour la séance. Les rideaux des fenêtres étaient de couleur vermeil et se fusionnait bien au papier-peint des murs couleur vert forestier, ou en tout cas une couleur s'en approchant. La salle était propre comme un sou neuf.

 Au bout d'un moment, on interpella Ryan qui prit la parole aussitôt, soignant du mieux qu'il put ses phrases.

«  – Je me présente : Ryan Revaner. Je suis un élève du dortoir Noctali et je souhaites rejoindre ce club parce que … parce que … , commença le brun.
  – Parce que la musique le passionne et qu'il souhaiterait pouvoir s'occuper des possibles finances que pourrait engendrer ce groupe. , continua le blondinet.
  – Oui, merci Lucas. Je voudrais également faire savoir que ce club me semble super et que j'espère que vous irez loin, en espérant par d'ailleurs pouvoir vous accompagner.  », termina Ryan.

 Le camarade de classe du dresseur se rassit et reprit son écoute, calepin à la main. Des notes de ce qui se disait ? Hmm, intéressant. Mais avant que le garçon au manteau rouge puisse l'imiter, on lui demanda de se présenter à son tour, précisant aussi les motivations qui l'avait conduit à vouloir se présenter à l'audition.

«  – Comme vous devez déjà le savoir, je m'appelle Lucas. Plus précisément Lucas Emerillon. On m'a placé dans le dortoir Noctali, où je réside pour le moment. Mes motivations sont simples : j'adore la musique. Mais il se trouve qu'un des membres de ma famille était autrefois musicienne, et particulièrement guitariste. J'ai donc quelques notions à propos de cette instrument. J'espère que vous saurez les apprécier pleinement.  »

 Lucas se ré-installa sur sa chaise et laissa la discussion en cours se laisser faire. Il appela discrètement Embrylex à lui pour ne pas gêner les autres et le laissa se placer comme d'habitude sur son épaule gauche pour dormir. Dans sa tête, le blondinet se dit qu'il n'avait rien à faire ici, mais voilà, il y était. Maintenant, il n'avait plus d'autre choix que d'autre la fin de la séance, ou qu'il soit expulsé de la classe, mais il ne souhaitait pas cela. Il restait donc là à écouter les autres, prenant en note dans son cerveau toutes les informations les plus utiles.


[Poké-band] Auditions du club musique !  1466193127-s1

                         
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Ce matin, après l'ennuie mortel du cours de géographie avec un professeur débutant ne sachant rien faire, je me suis très vite ennuyé. Puis vint la pause de midi, ou je retournait au réfectoire, mangeant du poissirène pannée et mon salamèche des pokécubes ainsi que des poffins, je prit également des pâtes et une mousse au chocolat. Ensuite, au cours de l'après-midi, cours de botanique et d'histoire. En botanique, rien de vraiment intéressant, juste la découverte de la cueillette. Par contre, en histoire! C'étais le même professeur que ce matin, n'arrêtant pas de faire des gaffes, me faisant marrer. Puis vint enfin la fin de l'après midi, avec son fameux casting pour l'incroyable poké-band! En effet, il paraît qu'une jeune dame ait décider de créer un groupe de musique avec l'accord de l'administration du collège. Qui l'aurait cru? Bref, il était 17 heure 50, et le casting était à 18 heures. Sauf que la salle était à l'autre bout du bâtiment. Je me dépêcha donc, en passant par le réfectoire pour prendre un prince, de traverser tout l'établissement. Partie une, deux,trois... Parfais, le quatrième bâtiment! Sauf, que je pris encore du tout pour trouver la salle. Pis, je rentra, non sans trac, à l'intérieur de la salle. Je fit quelques pas, et observa les quelques personnes arrivés avant moi: Une belle fille bonde, une autre jeune femme, vus sa façon de s'habiller, on ne peut sans aucun doute dire qu'elle aime la nature, ainsi qu'un jeune homme. J'avança de quelque pas et dit:

"Bonjour! Est-ce bien ici pour postuler à la pokémon-band? Si oui, je serai ravis de travailler avec vous comme chanteur! Ou au pire, un autre post, je suis assez doué en musique. J'ai le rythme dans la peau, comme certains peuvent le dire! Enchanté, Qazea Sayou 1ère année, top-dresseur!"

J'avais dis tout ça d'une traite, pour que ca passe plus vite, vue mon stresse grandissent, et cette tactique avait marcher avec succès. Plus qu'à attendre le jugement finale...
Cleve Carter
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t253-cleve-carter-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t278-cleve-carter-givrali
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 24
Jetons : 13113
Points d'Expériences : 770
Johto
15 ans
24
13113
770
pokemon
Johto
15 ans
24
13113
770
Cleve Carter
est un Scientifique Mécano
Après deux semaines passées à l’académie, Cleve commençait enfin à reprendre le rythme des cours et parvenait à sortir de son lit sans que Peppéroni ne l’agrippe par un bout de son pyjama pour la réveiller en trainant son cadavre inerte le long du dortoir. Pour le plus grand bonheur de la Givrali, son horloge biologique s’était enfin réglée correctement et elle pouvait à présent se réveiller avant que son Lokhlass ne se serve de son corps comme d’une serpillère de fortune. Ce qui rendait son compagnon plutôt grognon dès 7h du matin oui, le bougre aimait bien sa petite attraction du matin. Ce fut donc en ce matin de lundi que la rouquine découvrit au détour d’un couloir, une affiche invitant les musiciens et chanteurs de l’école à passer les auditions pour le tout premier club de l’école. Elle avait déjà entendu parler du Pokéband via la Gazette du Dresseur d’Ezra Plume –qui ne cessait de spammer son iPok à coups de messages de recrutement de masse-, mais n’y avait pas accordé plus d’importance. Ce ne fut que lorsqu’elle vit Peppéroni stagner devant l’affiche pendant une bonne dizaines de minutes –et risquant de la mettre en retard au passage-, qu’elle comprit que, peut-être, son Pokémon était intéressé. Elle avait déjà remarqué que la bête avait une certaine affinité avec la musique ; après tout, Pep’ ne cessait de vouloir lui piquer son casque à chaque fois qu’elle s’isolait pour écouter des bandes sons de jeux vidéo. Ceci dit, elle n’avait jamais pensé que le Lokhlass aurait envie de titiller la guitare, ou elle ne savait quoi d’autre. Le problème qui se posait ? Cleve ne savait pas jouer d’instruments. Oh certes, elle arrivait à brancher tout un tas de trucs, et elle était certaine que si jamais on lui demandait de réparer des micros ou autres, elle y parviendrait. Mais de là à intégrer un club de musique ? Peppéroni se tourna vers elle et commença à mâchonner l’affiche du Pokéband avec un air tristounet sur le visage. Levant les yeux au ciel, Cleve récupéra le morceau de papier, tenta de lui redonner un aspect normal, et le recolla sur le panneau d’affichage. Elle essaya ensuite de faire avancer Peppéroni jusqu’à sa salle de classe –tâche pas si facile lorsqu’on savait que ce bougre pesait autant qu’une vache-, mais fut obligée de lui promettre de s’inscrire au club de musique pour qu’il se décide enfin à mouvoir sa carcasse.

Le soir venu, Cleve avait eu le temps de réfléchir à tout loisir de ce qu’elle ferait pour le club musique. Peppéroni avait démontré des aptitudes de musicien en herbe –pas si étonnant lorsqu’on savait qu’il chantonnait sous sa douche tous les quatre matins-, et la Givrali avait une certaine affinité avec tout ce qui était mécanique/électronique/informatique. Leur rôle était donc tout trouvé, n’est-ce pas ? S’engageant d’un pas timide dans la petite pièce dans laquelle devaient se dérouler les auditions du club musique, Cleve jeta un coup d’œil nerveux à l’intérieur, poussée par Peppéroni. Comme il était 18h15, il n’y avait pas encore beaucoup de monde. Avec un soulagement, Cleve reconnu Yuna Utako, avec qui elle avait vaguement parlé lors du dernier cours de Botanique sur les baies. Il y avait également Ikiala Rosenbach, qui était de son dortoir, ainsi que Lynn E. Smith, la coqueluche des Mentalis.

« B-b-b-b-bonjour… » marmonna la jeune fille, en cachant son visage derrière son rideau de cheveux roux, et en pressant le pas pour aller s’assoir sur une chaise vide. Peppéroni la suivit et alla joyeusement mâchouiller le haut de son crâne, tout en reluquant d’un air curieux la salle de classe et les personnes qui étaient déjà présentes.

Deux garçons du dortoir des Noctalis arrivèrent ensuite ensemble, suivi presque immédiatement d’une troisième personne. Après s’être assis sur les chaises en cercle, les deux premiers garçons se présentèrent, et Cleve réprima un éclat de rire. Vu sous cet angle, tout ça faisait très « alcooliques anonymes ». Par ailleurs, le dénommé Lucas Emerillon s’adressait à eux comme si tout le monde le connaissait, alors que la rousse n’avait jamais entendu parler de lui. Elle se retint de lâcher un « Bonjouuuuur Lucas. » d’une voix monotone, et esquissa un bref sourire devant l’assurance de son camarade. Ce n’était pas elle qui allait se mettre en avant de la sorte ! Qazea Sayou, aussi connu sous le nom du type-qui-s’est-fait-vomir-dessus-par-Rick-Larson prit ensuite la parole, et la Givrali constata alors avec horreur qu’elle ne s’était pas présentée et qu'elle se devait peut-être -éventuellement-, de le faire. Sentant les regards inquisiteurs se poser sur elle (« Oh mon dieu, pourquoi, pourquoi ? Qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai un bout de persil entre les dents, c’est ça ? Pourquoi vous me regardez tous ? Noooooonnnnnn ! »), Cleve sembla trouver ses chaussures subitement très intéressantes, et s’adressa au sol.

« Cleve Carter de chez les Givralis. Je heu… je viens proposer mes services comme Ingénieur du Son. » murmura-t-elle dans un petit couinement de souris presque inaudible.

Ses joues se mirent ensuite à rosir, et elle espérait que les autres avaient reporté leurs attentions sur des choses plus intéressantes que sa petite personne.

[Pour ceux qui vont lire mon post en diagonale, je précise que Cleve arrive avant Lucas et Qazea.]
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
[Poké-band] Auditions du club musique !  TbVVYnizDq

Un club de musique. Voilà une initiative intéressante, médita Ellie en contemplant les quelques affiches parsemant les murs des couloirs de l’académie. Plus jeune, sa mère l’avait inscrite à plusieurs cours de musique dans la métropole du Kanto ; Safrania, souhaitant de tout cœur que sa fille excelle dans l’art qu’est la musique dans un domaine en particulier. Le génie humain possédant une limite, la princesse qu’était notre héroïne dans sa jeunesse a réussi qu’à se faire remarquer au piano et à la batterie. Évidemment, nul n’osait remettre en question ses talents en chant ; sa tonalité enchanteresse réussissant à envoûter les plus téméraires. Le Pokémon Souris navel perché sur son nid habituel, jouant avec les longs cheveux de la Drystan – à savoir que ceci est son hobby favori pour tuer l’ennui – ne se préoccupait pas pour le moins du monde de ce que s’apprêtait faire sa maîtresse.

  • Tu veux faire de la musique, Pika ?


  • Pi ?


  • Ce serait bien, non ? Ça installerait du piquant un peu dans notre vie sur cette île isolée du reste du monde. Et puis, il faut bien se trouver un quelconque passe-temps pour tuer… le temps. Quoique je peux faire ça facilement en utilisant les autres mais bon.


Le rongeur de type foudre sembla réfléchir un instant, ses minuscules perles de charbon levé vers le plafond et l’un de ses doigts posés sur son museau. Puis, après un certain temps de réflexion – nul ne sait pourquoi ce fut nécessaire – le Pikachu commença à imiter un amateur de guitare avant de lever sa patte dans les airs, l’index et l’auriculaire levés. C’est un fameux signe qui distinguait un style de musique des autres, peu apprécié de la société moderne de ce jour. La jouvencelle gloussa avant de prendre la direction vers le local B-2, à où l’organisatrice attendait les individus souhaitant passant les auditions pour former un groupe.

Silence religieux régnant dans les couloirs du prestigieux établissement, seul la mélodie de la pluie se fracassant sur les baies vitrées accompagnait cette triste berceuse. Naturellement, plus personne ne s’aventurait dans l’infrastructure à moins d’avoir une raison exceptionnelle pour justifier cette présence en un lieu désertique comme celui-ci et normalement prohibé d’accès après une certaine heure. Enfin, c’est ce que faisait Ellie avant de voir les nombreuses publicités pour le club. Elle chercha pendant quelques minutes le local en question – n’oublions pas que chaque élève est nouveau de la Pokémon Community qui n’est qu’à sa première année d’existence. Trouver dans ce labyrinthe une classe que l’on n’a jamais vue auparavant est un véritable défi.

Bien sûr, à dix-huit heures et vingt-deux minutes, elle arriva enfin à destination. En retard, certes, mais il était déjà passé l’heure de rencontre lorsque l’adolescente aux traits angéliques prit connaissance de l’existence de ce club. Avant de pénétrer dans la classe, elle ajusta sur son nez sa fausse paire de lunette et regarda son accoutrement : style punk. Pas le meilleur choix probablement mais qu’importe !

  • Plop. C’est toujours ouvert ? Demanda-t-elle tout en ouvrant la porte, entrant dans la pièce sans attendre une autorisation et en posant sur chaque quidam présent dans la salle ses iris céleste, avant de fixer une seconde un personnage en particulier. Lyyyyyyyyyynn !


Illico, elle bondit sur la Mentali pour la prendre dans ses bras pour lui faire un énorme câlin. Au moins, il y avait ici la seule personne sur ces terres qu’elle appréciait. Hormis Pika, toujours niché sur son épaule, évidemment. Puis, elle remarqua que la Smith ne faisait point bonne mine. Soucieuse du moral de son amie, Ellie à la rescousse !

  • Qu'est-ce qu'il y a, ma colombe ? Est-ce l'une de ces personnes qui t'a foutu dans cet état ? Dis-le et je ferai payer aux pitoyables fils de chien qui t'as fait perdre le sourire.


Et oui, quelle majestueuse entrée en scène ! En fait, la dresseuse avait totalement oublié la présence de celui-ci jusqu'à ce qu'elle remarque que tous les miséreux la dévisageaient avec une certaine insistance – nul ne sait pourquoi hein ! Et ce n’est certainement pas Ellie qui découvrira pourquoi, puisqu’elle s’en badigeonne les melons avec le pinceau de l’indifférence (normalement, c'est noisettes, mais faut modifier un peu l'expression au vue du sexe) – elle se dit que ce serait peut-être temps de décliner la raison de sa venue ici. Quoi que ce soit un peu clair mais bref ! Les simplets sont nombreux en ce bas monde. Qui est donc cette furie sarcelle à la présence si... présente ! Ok, le narrateur sort.

  • Yo. Ellie, du dortoir Pyroli, commença-t-elle avec faisant un signe de main à la foule qui lui faisait face. La raison de ma venue ici… Je crois que c’est évident : j’ai vu la publicité, j’adore la musique et je me suis dit que ce serait bien de faire partie d’un groupe de musique comme passe-temps. Depuis que je suis toute jeune, je fais du piano et de la batterie, mais j’excelle dans le chant : je suis capable d’atteindre des tonalités extrêmement aigue dans le domaine du Soprano, si cela peut vous permettre de vous façonner une idée.


Peut-être qu’elle venait de parler mandarin pour certain. Que des ignares, si c’est le cas ! Enfin, normalement, les gens ici sont tous des amateurs de l’art musical, alors il ne devrait n’avoir aucun problème. Espérons-le du moins !

Spoiler :
J'arrive après tout le monde o/ Vu que Lynn repense à son inscription au concours, bah j'en profite pour faire une entrée en scène remarquable !
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum