Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-29%
Le deal à ne pas rater :
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur congélateur bas – 338L
352.99 € 499.99 €
Voir le deal

Audrey Hatoria
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
L'ode délicate du vent berçait lentement tes pas sur un rythme de lenteur absolue, oui, tu avais le pas très calme et doux. Dans un sourire délicat tu regardes tes deux compagnons du jour. Vérole dans un premier temps, la Nucléos verte et un peu malpolie semblait de bonne humeur aujourd'hui, et il y avait Mafioso, le Vigoroth chromatique qui marchait à tes côtés, tant dis que la demoiselle s'amusait à léviter en restant à ta hauteur.

Aujourd'hui en cette veille de rentrée il te fallait faire pas mal de choses, du shopping pour commencer, vêtements, coiffeur, ateliers, voilà les trois endroits principaux ou tu devais passer, et aussi chez le confiseur, mais c'est une autre histoire. Tu arrivais donc au centre ville avec tes deux longues tresses bleus, on voyait bien que la rentrée c'était demain, les commerces ouverts étaient bondés de monde, c'était pas possible de voir ça comme ça. Certes c'était pas la même abondance que pendant les soldes, mais y'avait du monde quand même.

-Bon, puisqu'on est entre fille pour ta rentrée.. enfin presque, bah on va pouvoir s'amuser pour te relookée pour cette rentrée ! Il faut que tu marques encore plus les esprits Audrey, on sera magnifique crois moi!

-Je veux bien Vérole, je vais être tellement badass avec mes nouveaux cheveux !

Alors que vous riiez toutes les deux vos pas vous amenèrent chez le coiffeur justement, pour cette rentrée finit le bleu et les stresses, place a la longue chevelure rose bonbon. Quand tu entres il n'y a personne, c'est bien rare pour un coiffeur, mais ce dernier est entrain de balayer les cheveux de ses précédents clients et tu discernes plusieurs cheveux différents. Tu étais tellement concentrée par ses cheveux que tu n'entends même la seule employée du salon arriver jusqu'à toi d'un pas lent et détendu.

-Je peux quelques chose pour vous mesdames ?

-Oui ! Fis Vérole en première. Vous pouvez, en même temps c'est votre travail ! Donc, ma dresseuse, Audrey, elle a besoin d'une couleur et..

-C'est bon ma petite Vérole, je peux me débrouiller seule pour ça hein ? Tu tournes le regarde vers la coiffeuse. Excusez là, c'est la rentrée qui la met dans ces états. Donc oui j'aurai besoin de passer du bleu électrique au rose bonbon comme du chewing-gum dans une longue crinière lisse, j'arrête également les tresses.

-Comme vous voudrez, suivez moi au bac pour vous laver les cheveux !

Sans répondre tu avances donc vers le bac en question pour qu'on te lave tes cheveux, tu défaits des tresses rapidement laissant apparaître des cheveux tombant jusqu'aux cuisses presque, le coiffeur présent semble bien surprit d'une telle masse et l'employée même choquée. Effectivement le shampoing est assez long, une bonne heure à te faire masser le crâne, laver les cheveux avec un soin délicat. Pendant ce temps Mafioso et Vérole jouent, elle utilise ses pouvoirs pou faire voler des magazines que Mafioso doit attraper en vol, c'est fou comme la discipline d'Héra l'a changée, maintenant elle est plus mature, bien qu'encore impolie un peu égoïste et ingrate, mais c'est en progrès, Orren n'en croirait sûrement pas ses yeux.

Ensuite on t'envoie sur une chaise pour commencer la coupe, pour gagne du temps le coiffeur coupe aux gros ciseaux jusqu'au haut des fesses, laissant trente centimètres de cheveux sur le sol immobile comme un corps abattu de sang froid. Et le festival des ciseaux commence, il faut une heure et demi  pour tailler la coupe dans le détail et rendre le tout beau à l'oeil et adapté au visage. Puis on repart dans le bac pour se faire relaver les cheveux pour retirer la couleur au maximum et aussi rendre les cheveux plus facile à travailler pour la couleur, la aussi c'est une bonne demie-heure à rendre les cheveux presque blanc à cause de la décoloration.

Les cheveux enfin blanc et tout beau on t'installe sur une machine bizarre et utilise une matière étrange ainsi qu'une sorte d’aluminium encore jamais vu sous tes yeux pour commencer la coloration. On t'as prévenu de rester ici plusieurs heures, mais il est déjà quinze heures, sachant que tu es arrivée ici à midi ça fait un moment que tu es ici. Pour que le temps passe plus vite et bien tu lis quelques revues en observant d'un œil discret tes deux pokémons qui s'amusent encore, Vérole semble lassée de ce jeu, mais Mafioso ne s'en lasse pas, depuis que ce petit cancre à évoluer il n'arrête pas de sauter partout.

Après une longueur heure de travail sous machine te retire enfin tout ces bidules étranges qui te recouvraient la tête, et, voilà le résultat, une chevelure magnifique, propre, lisse, légèrement ondulée dans le rose de tes rêves et voilà nouvelle Audrey. Après quelques sauts d'humeurs à embrasser l'employée ainsi que le patron tu sors après avoir payée, puis direction les magasins de fringues et de sous vêtements, pendant les vacances tu as pris, tu as avouée être passé du 75A au 85B, faut renouveler tous tes soutiens-gorges et tes hauts, mais ça j'ai pas eu les détails par contre, en même temps faut pas abuser sur la confidence. Plus qu'un passage à l’atelier et tu seras prête, tu as plein d'idées en armes.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum