Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -15%
Roborock S7 Aspirateur Robot en promo chez Cdiscount
Voir le deal
509 €

Loan McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
Taille de l'équipe : 13/15
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
pokemon
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
Loan McNellis
est un Pokeathlète Agent
Marquis et moi nous étions allongés sagement sur un canapé en cuir de Tauros dans une salle chez notre dresseur. Nous avions passé les vacances chez lui, en compagnie de sa grand-mère, son majordome et Symbios. C'était préférable pour lui que l'on soit resté ici, avec l'accident qu'il avait eu durant le rodéo, il avait passé les vacances en plâtre et ne pouvait pas trop bouger son bras.

Durant toutes les vacances, il avait agi plutôt bizarrement, il était resté enfermé dans sa chambre voulant rarement sortir dans le jardin. Il semblait broyer du noir et ne me laissait pas savoir ce qui se passait. De plus, il restait tout le temps collé à ce Symbios et ça m'énervait...Marquis lui s'en foutait royalement, mais c'était Marquis il ne prêtait aucune attention à tout ce qui existait autour de lui, il n'était donc pas une référence.

Aujourd'hui était notre dernier jour avant de rentrer à l'académie et notre dresseur avait soudainement disparu.... Je l'avais juste entendu dire un ''Bon c'est décidé je sais ce que j'ai à faire'' et partir, après nous avoir dit qu'il revenait, en courant à travers les couloirs du Manoir. Je voulais le suivre, mais il me demanda de rester ici que c'était une chose qu'il avait à faire seul avant de disparaître.

Je boudais, je lui en voulais de me bloquer l'accès à son esprit, je lui en voulais de ne rien me dire, je lui en voulais de me mettre à l'écart...Le Symbios voyait que je ne me sentais pas bien et que je m'inquiétais pour lui. Il tentait de me réconforter, mais je le repoussais. Sa simple présence m'énervait, j'étais jalouse de tous les moments que Loan avait passés avec lui au lieu d'être avec moi. A croire qu'il l'appréciait plus que moi...

* Tu te trompes* me disait le Symbios par télépathie. J'étais tellement en colère que j'avais oublié de mettre mes barrières psychiques... Mon erreur.

*Loan t'apprécie autant que moi... Et puis tu es son premier pokémon, tu as une place importante dans son coeur. J'imagine que Loan ne t'as pas donné accès à cette partie de sa mémoire. Il est bien plus malin que je ne le pensais. Je suis le Symbios de son père...*

Nan, mais la suite je la connais il m'avait laissé explorer tout son subconscient de son plein gré, mais je ne comprenais toujours pas pourquoi il était aussi distant durant ces vacances * je pense que c'est à lui de te le dire*

*SORT DE MA TÊTE NAN MAIS OH !!*

Le Symbios parti retrouver le majordome en rigolant, me laissant errer dans les couloirs avec Marquis l'inutile.

La journée passa et toujours aucun signe de vie de notre dresseur, cela commençait à m'inquiéter. Nous avions été enfermé dans l'une des nombreuses salles, parce que nous, enfin moi plus marquis sur ma tête, n'arrêtions pas de courir partout à sa recherche.

Je soupirais une énième fois espérant que notre dresseur ouvre enfin la porte de cette salle. Il faut croire qu'Arceus m'avait entendu et que dans sa grâce et sa gentillesse il décida d'exaucer mon souhait, car mon dresseur ouvrait effectivement la porte de la salle où l'on était enfermé.

Il s'approchait de moi tendant la main pour me caresser la tête, je l'en empêchais et le repoussait violemment. Non mais il s'attendait à quoi que je fasse comme si de rien n'était. Ben il se trompait sur toute la ligne.

*TE VOILA !!!T’ÉTAIT OU ? ON TE CHERCHE PARTOUT DEPUIS CE MATIN. TU AS OUBLIE QUE L'ON REPARTAIT AUJOURD'HUI* criais-je dans son esprit et le frappant dans la jambe avec mes sabots.

Je l'entendis lâcher un râle de douleur et tomber à la renverse. Il s'excusa arborant un sourire niais sur le visage et me disant qu'il avait une chose importante à faire et que ça ne pouvait pas attendre. Je me demandais bien qu'elle était cette chose si importante. Il s'excusa encore une fois et me caressa le cou pour essayer de me calmer... Ce qu'il réussissait avec très peu d'effort.

Alors que ma colère s'évanouissait peur à peu sous les caresses réconfortante de mon dresseur. Je me mis à l'observer plus longuement. Quelque chose avait changé chez lui, mais quoi ?...Il avait un cache oeil sur son oeil droit, des boucles d'oreille, un bandana vert et ses cheveux étaient roux... SES CHEVEUX SONT ROUX
*Qu'est-ce que t'a fait à tes cheveux ? Et tes oreilles ? Pourquoi tu as un cache œil ? Tu as mal ?*

Il se mit à rire aux éclats, il pensait que j'allais remarquer ces changements plus tôt au lieu de lui tomber dessus comme une furie. Après sa délicieuse dose de rire mon dresseur m'expliquait qu'en fait c'était sa couleur naturel. C'était ce qui prouvait qu'il était un McNellis digne à revendiquer l'héritage de la famille. Depuis la mort de ses parents il ne supportait plus de voir cette couleur c'était pour ça qu'il les avait teint en une couleur plus discrète. Il rajouta que dernièrement il s'était replongé dans le passé pour faire le point sur certaine chose et s'était souvenue à quel point ses parents aimaient la couleur de ses cheveux et il avait décidé de les ré arborer fièrement en leur mémoire avant la fin des vacances. Il s'excusa d'avoir été distant avec moi et marquis, mais qu'il voulait faire cela tout seul, afin de se prouver qu'il avait grandi durant ce semestre passé à la pokémon community.

Je regardais mon dresseur un peu confuse, s'était l'une des rare fois ou je l'entendais dire une chose censé...Avait-il mûri durant ces vacances... Je lui posais ensuite la question sur ses boucles d'oreille, il s'était percé les oreilles, il n'avait pas cela avant. Le plus étonnant était qu'il n'y avait pas de zones rouges sur ses oreilles indiquant la fraîcheur de l'acte. Il me répondit très simplement qu'il avait toujours rêvé de porter les anneaux de sa mère donc qu'il les avait percés en début de vacance pour cela et le cache œil était la juste pour le style....Je retrouvais bien là mon dresseur décalée en un instant, ce qui me fit rire. Il me demanda si la paire qu'il avait choisie lui allait bien ce qui me fit encore plus rire.

Après ces petites retrouvailles, le majordome et le Symbios vinrent nous prévenir que tout était prêt pour notre départ. Je suivais mon dresseur, tout comme Marquis. Il alla dire au revoir à sa grand-mère qui était heureuse de voir son petit-fils porter cette couleur rousse fièrement. Mon dresseur voulu lui répondre, mais choisi de se taire par respect pour sa grand-mère. Nous partîmes ensuite de la résidence afin de prendre le Ferry de Kalos pour l’île Lansat.

Plusieurs heures de trajet plus tard nous arrivions enfin sur l'île. Mon dresseur descendit du Ferry avec ses bagages en courant, avec nous à sa suite. Il s'était arrêté au beau milieu du port, les bras écartés inspirant l'air pur et revigorant de l'île. Il se tourna vers nous et nous dit.

« Une année de liberté en plus les amis. Profitons-en à fond » avant de crier bien fort en courant vers l'arrêt de bus « LANSAT NOUS REVOILA »

Il avait raison, nous ne savons pas ce que l'avenir nous réservait profitons de chaque instant paisible et positif de notre vie...



Loan McNellis
« Il n'est pas bon d'être malheureux, mais il est bon de l'avoir été.» Chevalier de Méré

De retour sur Lansat…La Mélancolie de Grimm  1469463719-brodiva
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum