Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : -20€ dès 299€ ...
Voir le deal

Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type

La joie de casser des briques
Centre-ville, dans un magasin spécialisé dans les soins pour pokémons


Je me promenais tranquillement dans le magasin, arpentant les rangées d'étagères exposant avec fierté toutes sortes d'objets pour les éleveurs pokémons et même tout simplement pour les dresseurs de pokémons en général. Si j'étais là, c'était pour mes compagnons, et rien d'autre. Il me fallait entretenir encore plus de liens avec eux, bien que je sois déjà suffisamment proche d'eux, pour certains en tout cas, mais je sentais que je pouvais faire encore mieux que ce que j'avais déjà. Je cherchais donc parmi tous ces objets exposés ce qui pourrait plaire à tous mes pokémons pour les remercier de la joie et de l'amitié qu'il avait approfondi avec moi. Une amitié que je souhaitais avoir avec chacun des membres de mon équipe, qu'il soit nouveau ou, selon l'ancienneté, ancien. Je connaissais les goûts de la plupart d'entre eux, mais il était évident que les derniers, je cite notamment Mo et éventuellement Queen, bien que celle-ci n'en possèdent pas encore vraiment, au vu de son jeune âge qui l'oblige encore à profiter uniquement du paysage pour se constituer des adorations et d'autres choses dans le genre. J'avais eu dans l'idée de leur dénicher un objet qui servirait à tous, et qu'il trouverait peut-être amusant voir même superbe. Mais un vieil homme vint détruire tous mes projets.

« Gamin, Que dirais-tu d'acquérir cet oeuf pour la modique somme de mille cinq-cents jetons ? Il s'agit là d'un futur pokémon shiney, mon garçon ! Tu ne peux pas manquer cette affaire ! »


je m'apprêtais à refuser son offre et à le repousser de main droite, mais une idée me traversa l'esprit. Un nouveau compagnon dans mon équipe pourrait être très intéressant, à la fois scientifiquement et sentimentalement. Ce pokémon pourrait constituer un compagnon proche de jeu pour Queen, encore jeune, et bien qu'ami avec tous mes autres compagnons, bien seul pour jouer à des jeux auxquels seuls les enfants peuvent s'amuser sans problèmes. Je ne pouvais donc effectivement pas passer à côté de cette affaire, d'autant que l'œuf était shiney, d'après le vieil homme en tout cas. Si c'était le cas, j'étais gagnant.

« J'accepte. »


Je sortis mes sous de mon sac, et donna la somme exacte à ce vieil homme, ce dernier répondant en me tendant le fameux joliment conservé dans une sorte de bocal à chaleur ambiante qui permettait de couvrir le futur pokémon au maximum et sans trop le mettre en danger. Je remerciais ce vieil homme en me demandant tout de même pourquoi avait-il décidé de me vendre cet oeuf à moi et à personne d'autre, mais ma réflexion n'eut pas le temps de pousser que je reçus un message m'indiquant que mes deux commandes postés à la manufacture venait d'être terminés, et que je pouvais aller les chercher. Tout joyeux, je m'empressais donc de m'y rendre, œuf rangé soigneusement dans le sac.

Les Quartiers, dans l'atelier « A la Galopa Mécanisée »


J'entrais lentement dans les lieux, essayant de repérer une quelconque présence de vie. J'avais profité de ma marche depuis l'entrée de l'académie jusqu'à la manufacture pour sortir ma Négapi de sa pokéball, et la poser sur ma tête, qu'elle prenait toujours pour son piédestal. Bien sûr, elle fut impressionné de voir devant elle autant d'objets étranges dans un lieu comme celui-là, bien sûr, elle eut les yeux remplis d'étoiles montrant son extase, bien sûr qu'elle était contente d'en découvrir encore plus. C'était un bébé après tout. La joie de découvrir de nouvelles choses ne pouvait qu'être évidente. Je n'avais donc pas de réels raisons d'y prêter grand attention, du moins l'instant. Ma priorité se situait dans la recherche de cette fameuse Audrey, celle-là même qui avait pris en charge mes deux commandes que j'allais aujourd'hui récupérer, mais je ne la voyais pas. Je ne pouvais qu'une seule chose dans ce genre de cas. Crier pour appeler.

«  Y a-t-il quelqu'un en ces lieux ?  »


 

codes par shyvana


Pour Audrey :
Voilà, dis-moi ça te convient :3

HRP :
Achat d'un œuf shiney de Ningale


La joie de casser des briques [PV : Audrey] 1466193127-s1

                         
Audrey Hatoria
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
Douce et délicieuse valse du temps, comprendras-tu hélas que rien ne peux altérer Audrey ? Que ce soit une minutes, une heure, une journée, un mois, un an ou bien même un vie rien ne pourra changer sa mentalité. Tu dois comprendre cela car après six mois passés ici, même si son état c'est amélioré et bien tu dois comprendre que rien ne changera son humeur de petite enfant.

C'est ainsi que cela ce comprend en observant la jeune femme aux cheveux roses travailler sur un objet qui pourrait amener le monde à sa perte, déchaîner les plus hautes convoitises, faire de la vie des mortels un enfer infini, une chose qu'on peut redouter encore plus que sa belle mère. On n'en a peu être pas conscience, mais une Galopa a bascule et la pire de choses pour nous autres humains. Voir ainsi bouger dans un même sens ce cheval de feu peut nous rendre fous, nous attendrir et nous faire perdre tous nos moyens, on ne peut quitter des yeux cette chose horrible et inexplicable et c'est alors que soudainement on peut nous planter une attaque tranche-nuit dans le dos et mourir dans d'horribles souffrances sans rien pouvoir faire. Oui Audrey, tu vas détruire l'humanité.

Mais c'est au moment ou tu prends ta scie pour couper du bois que l'on toque à la pote. Vérole qui est de sortie hausse un sourcil dans un long soupire.

-Qui peut te déranger à cette heure là ?

-Moi je sais, sûrement un client ! Tu dis plus fort à la personne à la porte. Entrez ! C'est ouvert !

Tu laisses la porte s'ouvrir et tu n'es pas surprise de voir la personne face à toi, c'est Lucas Emerillon, un spécialiste de type feu, pas trop mauvais il paraîtrait puisqu'il a gagné le badge de Blanche, ça voudrait donc dire qu'il possède une équipe ou un pokémon très puissant.

-Il m'a l'air bien petit pour gagner un badge ce gamin... fit tout haut Vérole. Quand je pense que toi et ta Kangourex vous n'avez pas eut de badge en gagnant c'est malsain je trouve comme victoire !

-Mais arrête donc ! Je suis qu'une pauvre scientifique qui aspire à devenir plus tard une spécialiste type normal c'est logique qu'il est eut un badge et pas moi voyons ! Tu fais une pause en regardant Lucas. Du coup Salut ! Tu viens car tu as reçu mon message pour ta commande ?  Tu l'écoutes avant de crier: MAFIOSO ! Va me chercher la commande numéro quatre s'il te plaît !

Un ensemble de bruits tous plus violents les uns que les autres semble se faire entendre, c'est qu'il était entrain de chercher avec soin, la commande allait arriver sous peu.

-Donc Lucas, heureux du badge ? Puis tu dis avec des étoiles dans les yeux en t’avançant vers lui. Je peux voir celui qui a écrasé Blanche ? Hein ? Hein ? Hein ? S'il te plaît ! Allé Lucas soit gentil !

Mafioso le Vigoroth Shiney était revenu avec les sujets de commandes, une Flammo-Ball ainsi qu'une oreillette bluethoot. Tu pris donc les deux objets dans tes mains avant de les donner à Lucas pour qu'il puisse les ranger.

-Voilà, 125 jetons du coup ! En espérant que ça te plaise !
Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type

La joie de casser des briques


« Entrez ! C'est ouvert ! »


La voix féminine avait immédiatement répondu à mon appel. Sans attendre plus de cérémonie, je pénétrais en ces lieux tous nouveaux pour moi et surtout pour Queen. Je suivais l'origine que j'avais déterminé de la provenance de la voix, et arriva près d'une fille. Je ne l'avais encore jamais vu réellement, mais je savais à peu près à quoi elle ressemblait d'après l'Ipok. Mais bizarrement, moi qui avait toujours considéré cet appareil comme irréprochable et ne commettant jamais aucune erreur, je m'apercevait que c'était faux. La demoiselle n'avait rien d'une folle, du moins par la description que je m'en faisais, et au vu de ce qu'elle était là, devant moi, elle paraissait plus sérieuse, probablement concentré par son travail, qu'une folle.

Elle paraissait gentil, je la trouvais sympathique dès notre première regard l'un vers l'autre, pas de sous-entendu s'il vous plaît, et j'espérais que cette idée ne change jamais. J'avoue cependant que cela ne me gênerait guère si l'un ou l'une de mes amis et amies soient fous ou folles, je trouverais même ça très intéressant. Mais il fallait savoir aussi que je n'étais pas forcément la référence dans un domaine tel que le choix de mes connaissances. L'importance n'était cependant pas à ces détails quand je tenais alors devant la fameuse Audrey Hatoria, la mécanicienne qui avait gentiment accompli mes deux commandes, une pokéball dont l'effet était celui d'une hyperball dans le cas où celle-ci venait à être utilisé sur un type feu, et une oreillette bluethoot branché sur le réseau des Ipoks, qui m'offrait une aide qui pourrait un jour s'avérer très intéressante dans un futur proche ou lointain. L'avenir saurait me le dire.

« Mais arrête donc ! Je suis qu'une pauvre scientifique qui aspire à devenir plus tard une spécialiste type normal c'est logique qu'il est eut un badge et pas moi voyons ! »


Je me demandais bien à qui elle parlait à ce moment-là. C'est alors que j'aperçus qu'en sa présence se tenait un Nucléos. Je ne connaissais pas assez bien ce pokémon pour m'attarder sur sa description, cependant mon intérêt fut porté sur le fait qu'il s'agissait d'un type psy. Ses espèces de pokémons étaient bien connues pour savoir faire nombres de choses par leur simple pensée, et il était fort probable qu'il communique par la pensée à sa dresseuse. Je n'avais donc pas à m'inquiéter : la demoiselle n'était pas schizophrène.

« Du coup Salut ! Tu viens car tu as reçu mon message pour ta commande ?
Effectivement. »


Je lui avais répondu aussi rapidement qu'elle m'avait lancé cette phrase. Je savais qu'elle avait parfaitement entendu. Immédiatement, elle se tourne vers un de ces pokémons, un Vigoroth chromatique, qui passait par là, et lui crie « MAFIOSO ! Va me chercher la commande numéro quatre s'il te plaît ! » auquel le pokémon répondit en fuyant de la vision de la demoiselle, et en se mettant à chercher dans un vacarme assourdissant. Pendant ce temps, Audrey en profite pour parler avec moi. J'aurais préféré penser dire qu'elle voulait me farcir, mais je n'avais pas l'impression que c'est ce qu'elle cherchait à faire.

« Donc Lucas, heureux du badge ? Je peux voir celui qui a écrasé Blanche ? Hein ? Hein ? Hein ? S'il te plaît ! Allé Lucas soit gentil ! »


Je ne réagis pas immédiatement à ses questions. Elle les avait posé dans une intervalle trop rapide pour que je puisse toutes les comprendre, bien qu'il n'y en ait que deux. J'allais me rattraper en lui répondant bien comme il faut, mais soudain une sonnerie spéciale se fit entendre depuis mon Ipok. Ryan m'envoyait un message. Et depuis quelques temps, il ne m'en avait pas envoyé. Cela devait donc être important. Je m'excusais furtivement de la main, et me tournait vers mon appareil technologique, lisant rapidement le message de mon ami.

MESSAGE :
Lucas ! J'ai besoin de te parler immédiatement ! Rejoins-moi Devant la porte principale de la Manufacture dès que possible !
Ryan


Effectivement, il y avait de l'importance dans ce qu'il me demandait. Je devais donc me dépêcher. Je me tournais donc vers Audrey, et me rendit compte qu'elle tenait ma commande entre les mains. Elle me lança d'ailleurs un « Voilà, cent-vingt cinq jetons du coup ! En espérant que ça te plaise ! ». Je m'apprêtais à payer quand un nouveau message fut envoyé par Ryan. Je devinais que c'était vraiment pressant. Je n'avais plus le temps de sortir tous mes sous, et décidait d'attraper le premier objet qui tombait sous ma main pour le donner en remboursement à Audrey. Ma pêche me rapporta ma capsule technique contenant Casse-Brique. Il me restait encore deux utilisations sur la capsule que j'avais attrapé, et l'ayant en double, le problème était réglé. Si elle trouvait que cela ne conviendrait pas, elle me le dira. Pour le moment, je n'allais pas le temps de me concentrer sur ce problème.

« Je m'excuse, mais le temps me presse. Je n'ai le temps que de te donner cette capsule technique à peine usée en compensation. Envoies-moi un message plus tard s'il y a un quelconque problème. »


Je posais mon payement dans les mains de la demoiselle, et prenait ma commande en échange, et sans perdre de temps, je quittais les lieux, adressant un dernier « A bientôt ! » à la mécanicienne. Je ne courais pas, mais j'allais à une vitesse plutôt importante. Je rejoignis en quelques dizaines de secondes mon camarade de dortoir. Il me souriait. Je le saluais comme à mon habitude, et il me répondit que je devais le suivre dehors. Il s'avança vers le paillasson, et il s'arrêta une seconde. Surpris, je lui indiquais instinctivement qu'il valait mieux ouvrir la porte. Je le soupçonnais d'attendre mes mots pour se lancer. Il leva le pied, et d'un grand coup, il frappa sur l'ouverture qui laissa place à la lumière externe. Il se tourna vers moi, un sourire imbécile au visage.

« Une porte ? Pourquoi faire !? »


J'aurais dû m'en douter sur l'instant, mais après ne l'avoir revu qu'après deux bons mois d'absence, j'avais un peu oublié comment il était. Il m'avait fait le plaisir de me le rappeler. Je préféra zapper cette information, et le suivit calmement tandis qu'il nous ramenait tout deux au dortoir Noctali, où il rejoint ma chambre, et y pénétra sans attendre que je lui ai donné mon accord ou quoi que ce soit d'autre. Sur mon lit, à côté de mon sac que j'avais laissé et contenant mon futur Ningale chromatique, une boîte circulaire était posé délicatement pour qu'elle tienne debout. Ryan la prit immédiatement, me déchargeant auparavant de ma charge, et me la remit. Surpris, je dus être aidé par mon camarade pour me mettre à l'ouvrir. Je retirais lentement et prudemment l'emballage, et découvrit ce à quoi je m'attendais. Un nouvel œuf de pokémon, semble -t-il, d'après la couleur, chromatique comme le premier. Je me demanda alors pourquoi avait obtenu une telle chose. Ryan se fit un plaisir d'y répondre.

« Il s'agit de mon cadeau pour l'obtention de ton premier badge. Tu l'as amplement mérité. »


Sur le coup, il avait presque l'air de passer pour un mec très sérieux. Je le remerciais donc humblement pour ça. Ajoutant un « de rien », il afficha subitement un sourire diabolique sur son visage, et m'annonça qu'il m'avait appelé pour tout autre chose. Alors il sortit son Ipok, fouilla dans ses fichiers, et me montra LA chose qui m'avait amené à lui. C'était une image. Une image de moi. Une où je pointais du doigt le ciel en lâchant que j'étais le meilleur des élèves du dortoir Noctali, tout content d'avoir réussi à obtenir mon premier badge après ma victoire sur Blanche. Ryan s'était amusé à la modifier un peu, m'avait ajouté une corne de Galopa sur le front, et écrit en-dessous « JE SUIS UN LICORNET ! ». J'aurais dû m'en douter. J'aurais dû me douter qu'il me croiserait à ce moment-là, sans que je le voie, et qu'il me prenne en photo tout heureux pour en faire quelque chose comme ça. Mais ce dont j'aurais dû le plus me douter … C'est qu'il allait diffuser cette image sur tout le campus.

 

codes par shyvana


HRP :
Gain d'un œuf de Zébibron shiney et perte de 2 utilisation de la CT casse-brique vendues à Audrey


La joie de casser des briques [PV : Audrey] 1466193127-s1

                         
Audrey Hatoria
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
Ton client n'avait pas vraiment eu le temps de répondre à tes questions, le jeune Lucas semblait occupé à répondre à un message visiblement important puisqu'il s'excusa d'un geste de la main avant de reculer pour répondre à un message, toi à ce moment tu soupires en observant ce jeune homme. Il était plutôt mignon mais petit pour toi et puis il y avait quelque chose qui faisait que tu ne pouvais pas te focaliser sur une autre personne, il y en avait déjà une, mais tu ne savais pas vraiment si c'était un sentiment amoureux ou pas pour elle. Mais tu préfères ne pas y penser en réalité.

Ce dernier finit par revenir et tu lui demandes donc de payer le prix, tu demandes ainsi tes 125 jetons pour les deux objets, même si tu dois principalement rembourser le prix de fabrication de la pokéball spéciale. Tu espères avec ça qu'il capturera un puissant pokémon très fort et qu'il gagnera pleins de badge grâce à TA pokéball. Alors que tu es perdue dans tes pensées en fixant sans fixer ton client ce dernier fouille dans son sac pour prendre une CT et te la donner, mais pas de jetons. Tu t’arrêtes à rouspéter, mais la porte claque déjà. Bon et bien... que te donne-t-il. Une CT Casse-Brique ! Mais c'est bien ça ! Mafioso et Héra pouvaient apprendre ça, de plus cette capacité pouvait briser les murs lumières etc, de quoi casser les défenses.

-Au moins tu gagnes une puissance en combat non négligeable, surtout en prenant compte de Héra qui possède Querelleur...

-T'as bien raison en plus... décidément... Je suis chanceuse ! Vérole va falloir se remettre au travail tu crois pas ?

-Allé ! Ton Galopa à bascule va détruire le monde entier !

Tu repars à ton bureau pour finir le croquis de l'objet de ton souhait, en réalité tu n'avais besoin que de quelques détails pour rendre la chose plutôt folle. C'est ensuite que tu fais sortir Héra en demandant à Mafioso de venir ici pour utiliser la CT sur chacun de ces deux pokémons. Ils n'avaient qu'à toucher la capsule technique pour apprendre la capacité. Avec ça tes fouilles allaient devenir d'une violence extrême en plus de ça. C'est magique...




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum