Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?

Orren Losvrôk
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Comme tout les matins, pas besoin de réveil. Orren se fit réveiller à 6h tapante par un nettoyage du visage octroyé par Skoll. Il poussa gentiment le canidé en grognant lui montrant qu'il est réveillé. Le Malosse descendit donc du lit pour s'asseoir à coté et attendre que son dresseur se lève. Le brun se leva donc, s’asseyant sur le bord du lui en se frottant les yeux avec les poings. Pouah la nuit avait été courte ! Avec la récente annonce de la journée porte ouverte de l'académie, la préparation du stand avec tout les Voltalis et la répartition des tâches. En plus nombre s'étaient bien sur proposés au début, mais avec la reprise des cours, un très grand nombre s'était désisté hier au dernier moment ! Pouah ils s'étaient donc finalement retrouvés à 1,2,3, ... 7 pour animer la journée !!
Heureusement quelques Coordinateurs avaient bien voulus aider Loan à la préparation des costumes. Parce que oui il y aurait des costumes ! Le thème de leur stand étaient le Café Voltali, un café Pokémon à thème ! Ils laisseraient donc certains de leurs Pokémons se balader, tandis qu'ils s'occuperaient de servir les clients. Ils avaient répartis les rôles et étaient 4 en service et 2 à la préparation de petits plats ! Les thèmes avaient été nombreux : Roi, Ying / Yang, Mafieux, Ninja, ...
Bon rien ne sert de déjà se stresser ! Dans un premier temps il devait se laver !

Il se dirigea donc vers la salle de bain pour prendre une bonne douche et se préparer. En sortant de la douche il regarda cette légère barbe sur ses joues. Encore légèrement duveteuse, mais assez foncée. Il se saisit de son rasoir avant de se dire que ça pouvait renforcer le coté sombre qui collait bien à son thème le Yang ! Il reposa donc son rasoir dans la petite étagère et s'habille plutôt. Bon des habits simples et où il était à l'aise étant donné qu'ils devraient d'abord faire la préparation avant de se changer ! Il attrapa juste Skoll pour donner un coup de brosse dans son poil et réveilla doucement Loki qui mâchonnait la couette en dormant. Il laissa Spike dormir, de toute façon il n'avait pas prévu de l'emmener avec son caractère de Gruikui ! Le Malosse bien lustré, le Solochi bien éveillé, il se dirigea vers la sortie du dortoir et se rendit vers leur stand, après tout il était le préfet et se devait d'être dans les premiers arrivés !

Il arriva donc dans l'espace qui leur était laissé et vit déjà des gens à l'oeuvre. En s’approchant il reconnut le serveur du Centre Commercial. Il travaillait dans le restaurant où lui et Ruby avait mangé, et où il était violemment tombé ! L'homme était aidé de deux autres employés du restaurant et s'affairaient à sortir d'une remorque un imposant comptoir. Orren avait demandé à tout hasard au patron du restaurant si ils pouvaient leur emprunter leur comptoir. Le vieil homme avait rigolé et dis que bien sur, de toute façon ils fermaient exceptionnellement pour cette journée, pour permettre à leurs employés d'aller sa balader dans l'académie ! Le serveur posa avec ses acolytes le meuble imposant et se tourna avec un sourire vers le Voltali.

-Oh bonjour ! Voilà le bar comme promis ! Le patron y a aussi mis quelques verres de notre ancien service, n'hésitez pas à les utiliser, y en a une bonne soixantaine et si y a de la casse, de toute façon on les utilise plus !
-Merci beaucoup, nous vous revaudrons ça !
-Ah ben alors t'as qu'à coller cette petite affiche sur le bar, c'est un pub pour le resto ! Bon nous on va y aller, faut quand même ramener sa voiture au chef !

Et il parti en laissant Orren avec la feuille dans les mains. Il alla donc directement l'accrocher sur le devant du comptoir avec du scotch et regarda les verres. Ouah de super verres rond avec des bulles soufflées dans le verre. Il y en avait 2 séries de 30 une fois au verre légèrement teint en jaune et l'autre fois en bleu. Parfait ! Bon maintenant il fallait attendre les serveurs ! Bon à part Loan qui arriverait peut être plus tard, devant d'abord faire les costumes. Il s'assit donc sur le comptoir en attendant.
Quelques minutes plus tard Amaoka arriva, puis Warren. Super au complet ! Ils se dirigèrent donc tous ensemble vers la cantine pour récupérer quelques tables rondes ! Bien sur Mama Odie les aida avec son équipe combat. Voilà ils avaient 18 tables de 4 personnes et une grande table de 6. Warren, Amaoka et Anastase, un petit nouveau arrivé à la rentrée, prendraient chacun 4 tables, tandis que Loan et Orren n'en prendraient que 3 en plus de la grande table. Ils commencèrent à disposer les tables, mettant la grand au milieu et étalant les autres un peu autour. Maintenant il leur fallait attendre Heartnett qui avait promis de ramener de quoi décorer leurs tables en fonction de leur thème respectif ! Orren profita de ces quelques minutes de répit pour dire quelque chose au rouquin.

-Bon aujourd'hui exceptionnellement j'enterre la hache de guerre, mais t'as pas intérêt à me chercher ! On fais ça pour le dortoir, c'est une compétition, alors c'est calme !

Sur ces mots il se dirigea vers l'autre jeune aux cheveux rouges. Orren le salua de la main avant de se mettre devant lui.

-Euhh salut. Bon on a pas trop eu le temps de se connaître, donc je suis Orren enchanté !

Il tendit sa main vers Amaoka pour une poignée de politesse, mais il n'eut le temps de rien faire qu'il entendit une voix suave dire.

-Mais c'est glamouuuuur ! Même si j'aurais plutôt disposé les tables pour faire un cœur, ou non ! Les pétales d'une rose ! Ce serait subliiiime !

Le référent Voltali était arrivé et son Smeagol hideux portait plusieurs cartons avec le nom de chaque thème noté dessus. Il demanda à son Pokémon de les déposer sur le comptoir pendant que lui s'approchait de ses élèves avec un grand sourire.

-J'ai une surprise pour vous... TADAAAAA !!!

Dans une pirouette il déroula la bande de tissus qu'il tenait dans les mains, dévoilant une banderole où étaient peint à l'huile "Café Voltali" en peinture jaune. Une silhouette de Volatli noire d'un coté et une chrysanthème jaune de l'autre pour parfaire la décoration de leur étendard qu'il mit dans les bras du préfet. Bon eh bien euhhh...

-N'est ce pas absolument charmant ! J'avais pensé à quelques paillettes et des pétales, mais malheureusement je n'en ai pas eu le temps. En cherchant mon matériel hier en ville j'ai vu une jeune fille subliiiime et... euh enfin bon je vous laisse vous charger du reste, mais souvenez vous de rester GLA-MOUUUURS !

Et dans une nouvelle pirouette de pétales de roses il s'en alla. Ce n'est qu'à ce moment qu'Orren remarque qu'il avait sur lui une rose bleue, comme tout les autres Voltalis ici présent. il n'avait même pas vu Andreas faire ! En se retournant il regarda Amaoka et tout deux allèrent accrocher la banderole sur le comptoir. Pendant que l'extravagant Coordinateur parlait Loan était arrivé et Orren le salua d'un sourire quelque peu gêné. Heureusement le voilà habillé normalement et pas déguisé en fille ! Même si il savait que c'était un homme, l'illusion était si aboutie qu'il était gauche devant lui. Et il avait déposé derrière le comptoir plein de tissus, surement leurs habits pour plus tard.
Il se dirigea alors vers le carton où était marqué "Yang" d'une écriture légère et gracieuse, surement celle du professeur Heartnett. Il l'ouvrit et découvrit des nappes noires simples et des galets blancs. Bon au moins rien de trop extravagant et tape-à-l’œil ! Ce allait parfaitement au jeune Voltali. Il disposa donc les nappes sur les trois tables ainsi que quelques galets. Il vit que Loan avait fait de même et avait simplement les couleurs inversées. Puis il sorti une grande nappe mi-blanche mi-noire, divisée par un trait courbe comme le symbole dont ils s'étaient inspirés pour ce thème, enfin plutôt le thème que Loan lui avait imposer et qu'il n'avait pas eu le cran de refuser. Il avait trop peur que Heartnett lui choisisse un thème, qui sait sur quoi il serait tombé ! Il la disposèrent donc à deux avant de disposer les derniers galets qui leur restait.

Voilà c'était prêt ! Et en attendant les cuisiniers avaient préparé leur espace ! Les tables d'Orren étaient très simples avec leur nappe noire parsemée de galets blancs, mais ça lui convenait ! Regardant le comptoir il vit plusieurs tas de feuilles, surement la carte que les cuisiniers avaient préparés avec les différents mets et les boissons qu'ils avaient réussis à se fournir ! Il alla donc les disposer sur ses tables. Les feuilles blanches pliées en deux avaient à l'intérieur toute la panoplie de ce qu'ils pourraient servir. La page de garde étaient décorée par une tête de Voltali avec écris "Café Voltali".
C'était génial le thème avait été joué à fond et le brun en était bien heureux. Il ne manquait plus qu'une chose désormais : se changer et accueillir les premiers clients. Le garçon sentit le stress monter. Il libéra Skoll et Loki de leurs Pokéballs. Le molosse de feu alla s'asseoir devant le comptoir, alors que le dragon était déjà à gambader entre les tables. Pourvu qu'il ne casse rien !

_____________________

8 heure et ils étaient tous fin prêt. Orren avait enfilé les vêtements fournis par Loan. Un pantalon noire, une chemise rouge foncée avec une cravate noire qu'il préféra porter détachée, un veston noir aux coutures rouges avec un mouchoir rouge dans la poche et une paire de chaussures cirées noires.
Premiers clients pour Orren qui arrivaient, un groupe d'hommes qui allèrent s'asseoir à une de ses tables. Il se dirigea vers eux avec une démarche raide. Il était horriblement stressé ! Il se posta aux abord de la table et tenta de sourire, même si cela devait plus ressembler à une grimace. Skoll à ses cotés se dirigea vers le groupe pour les renifler. Un homme se baissa pour le caresser en lançant.

-Bonjour, eh c'est ton Malosse ? Il est en bonne forme c'est bien ça ! On voudrait 3 cafés s'il te plaît !
-Et moi j'aimerais bien un truc à manger, comme une tartine, jvois que vous avez des trucs dans le genre !


Orren s'inclina légèrement et se retourna pour aller vers Ginji le ninja cuisinier.

-Bon euh il me faut une tartine de foudre s'il te plaît.

Ils se dirigea pendant ce temps vers la cafetière pour faire trois cafés. Tiens Loan aussi avait des clientes. Pfiouh heureusement qu'elles n'étaient pas allée à une de ses tables, il était déjà assez mal à l'aise comme ça ! Il prit les trois cafés sur un plateau en mettant une sucrette avec. On dirait que la cantinière avait été généreuse pour donner quelques ingrédients ! Retournant vers les trois hommes il manqua de trébucher sur le pied d'une chaise et se retrouva à califourchon sur le dos de Loki qui avait sauté pour sauver son cher dresseur, renversant une chaise au passage. Tant bien que mal il tenta de garder son calme et apporta les boisson, le visage commençant à se teinter. Et dire que ce n'était que le début !


Dernière édition par Orren Losvrôk le Lun 22 Sep - 10:56, édité 1 fois



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Soraya Mercier
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
pokemon
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
Soraya Mercier
est un Scientifique Novice
Le choix était à présent fait. Pour la journée portes ouvertes, nous allions ouvrir un petit café. Pendant que les gens iraient visiter le stand des autres, certains auront faim. Et du coup il faudra passer par chez nous pour manger un bout. De quoi attirer du monde. Il fallait être prêt. Chacun avait eu sa tâche, et la mienne fut d'élaborer la carte du café. Un truc simple, sobre, mais avec un petit panel de choix. J'allais être avec le jeune homme de la dernière fois, Ginji. Il semblait être un type cool, du moins d'après ce que je vois, tout le monde l'aimait bien. J'avais demandé quelques informations sur ce gars là à mes camarades Voltali. C'était un type marrant, un peu gaffeur ayant un gros penchant pour la nourriture. Il allait donc être le coéquipier parfait ! La carte que j'avais préparé était simple, il fallait juste que le préfet l'accepte. Les ressources demandées n'étaient pas trop énorme, néanmoins il va falloir que j'aille faire un tour demain tôt dans la matinée. Il fallait des Lovdics, et je sais précisément où en trouver !

Toastinettes de Lovdisc façon Willia

Explications : Un petit toast de poisson relevé par l'acidité d'une baie juteuse et vivifiante.
Ressources demandées : Une tranche de pain, une tranche de Lovdisc découpée en forme de foudre et une moitié de baie. L'idée est de disposer les éléments pour qu'ils ressemblent à une pierre foudre.

Bien entendu là était ma première trouvaille. Et il ne fallait pas faire que du salé. Ni que du sucré. Donc il fallait que j'alterne entre les deux. Des gaufres. Tout le monde aime les gaufres. Mais la gaufre est quelque chose de simple à réaliser. Le tout est de trouver un bon moule. Et pourquoi pas une tête de Voltali ? Un peu de pâte à tartiner goût noisette, du sucre en poudre – ou du sucre glace – et le tour est joué.

Gaufres Voltali
Nul besoin d'explication. Suffit de faire une gaufre dans le moule adéquat. Ressources ? Sucre, œuf, beurre. Suffit d'avoir quelques Ecremeuh sous la main. Faut voir avec Mama Odie.

Bon. Deux plats sur une carte c'est pas suffisant. Boo m'avait emmené un magazine sur lequel on voyait des crêpes au miel d'Apitrini. Le souci, est que le pot de miel va finir entre les pattes du Teddiursa qui va plus penser à manger qu'à préparer.

Gaufrittrinis
Explications : Mélange entre Gaufre et Apitrini (mélange étymologique donc.) La gaufre devra être un peu ronde, pour avoir la forme d'une ruche avec ses trou carrés. Puis recouverte de miel pour y ajouter du goût. Les moules devront être petits, histoire qu'on fasse plusieurs Gaufrittrinis par assiette.

Et pourquoi pas aussi des crêpes ? Bon. Allons-y. Une crêpe est ronde, de base. La pokeball aussi. Bon bah voilà. Une crêpe a la baie Fraive pour faire le rouge, et au sucre glace pour faire le blanc. Simple, rapide d'exécution, ce sera bien amusant.

Poké-Crêpe
Explication : Une crêpe aromatisée à la baie Fraive (pour en faire le rouge de la pokeball) et au sucre glace (pour en faire le blanc.) Ressources : Quasiment les mêmes que pour les gaufres. Nécessite du sucre glace et des baies fraives.

Du coup en regardant ma carte, j'avais déjà un bon début. Il suffisait de taper le tout à l'ordinateur et de faire un truc au calme. Il fallait que j'aille au Cyber-café voir ce que ça donne, en demandant à un élève de me faire une belle carte au propre. Il faudra rajouter les boissons, fraîches ainsi que chaudes. Il fallait quelque petits trucs à manger. Salades ? Sandwichs ? Ginji allait devoir m'aider à terminer la carte.
Voyons voir le rendu maintenant.

Nos Sucrés :

Gaufrittrinis
Gaufres Voltali
Poké-Crêpe

Nos Salés :
Toastinettes de Lovdics façon Willia

Nos boissons :
Soda
Jus de baie (sucrée)
Café
Cappuccino

Bon. Maintenant il fallait aller au lit. Demain, j'irai voir les pêcheurs que j'ai aidé. Il m'en devaient une. Je leur demanderai des Magicarpes pour notre café. Puis pour les pousser à accepter j'irai les inviter à venir. Ça f'ra des clients supplémentaires. Allez, c'est l'heure d'aller au lit. Je verrais pour prendre des ressources demain tôt dans la matinée.


Le matin même :

Réveil en retard. Je l'ai pas entendu. A peine levé, je remarquai le carton contenant mon costume devant la porte de ma chambre. Quelqu'un me la gentiment déposé. J'avais choisi une tenue : Ursaring. Et pour boo, je lui donnais un des mes vieux T-shirt que j'avais préalablement rétréci au lavage, mon chapeau, et une paire de sandales que j'avais acheté. Taille enfant bien évidemment. Nous étions parti dare-dare au port. Les pêcheurs m'avaient préparé des Lovdisc pour la journée. Il y en avait masse. C'était une bonne chose. Maintenant, on rentre direction les cuisines du Café Voltali. Bon sang, j'avais laissé Ginji tout seul pour le moment. Comme j'aime pas être en retard...

▬ Yoo ! Désolé pour le retard mon ami, tu sais ce que c'est, panne de réveil toussa toussa. Je te laisse la liste, c'est un petit récapitulatif des plats que j'ai élaboré de mon côté.

La cuisine était soft, petite mais pouvant contenir assez d'espace pour Ginji, Boo, ainsi que moi-même. Une planche pour la découpe, des évier en inox, des appareils haut de gamme, robot, mixeur, frigidaire, micro-ondes... On avait de quoi faire. Et une première commande arrivai.

Une tartine foudre. J'avais quand même trouvé des noms pour tout ça... M'enfin... C'est pas bien grave. Un lovdisc arrivai sur ma planche à découper. Découpe horizontale, écrasage de baie Willia au-dessus du corps défunt du pokemon, pour que tout le jus de la baie tombe dessus et l'aromatise. Petit découpage des zestes pour apporter une pointe d'amertume et dispositions de tout ses éléments pour que cela ressemble à une pierre foudre. Voilà le chef d'oeuvre ! Allez. C'est parti. Il fallait tenir toute la journée à cette allure de compétition, et j'avais fortement envie de la gagner avec mon équipe sur-motivée. Fort heureusement, il y avait un gros thermos de café qui allait m'être fortement utile.
Loan McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
Taille de l'équipe : 13/15
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
pokemon
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
Loan McNellis
est un Pokeathlète Agent
Note du XX/09 /XXXX

OMA (Oh my Arceus)...On nous avait annoncé la nouvelle en début de mois Bientôt avait lieu la journée porte ouverte de notre académie. Chaque dortoir devait réaliser un stand afin d'accueillir le public Notre réfèrent avait mis toute la responsabilité de la création de notre stand entre nos mains...Grosse pression pour notre préfet qui était assurément notre chef de fil. Je sens que l'on va bien se marrer.

Nous avions eu plusieurs réunions, afin de choisir quel serait le thème de notre stand...Amaoka un jeune homme roux ayant le regard hétérochrome étrangement hypnotique proposa l'idée du café à thème...Cette idée plut à la majorité et nous avions décidé d'agrémenter ce café de tables ayant plusieurs thématiques différentes. Par la suite chaque Voltali voulant être serveur se cherchaient un thème ...Les préposer à la cuisine cherchait quoi faire afin de ravir les papilles gustatives de nos futurs client...Bien sûr qui disait thèmes, disait costume quand notre cher préfet arriva à cette partie de la réunion bizarrement tous les regards de mes camarade se sont tournés vers moi. Et je fus élu d'office responsable conception des costumes...Tout mes camarades était convaincu que cela m'irait comme un gant...Allez savoir pourquoi. Depuis on s'attelait à la préparation de notre stand. Let's Fun


Chaque Voltali voulant faire serveur m'avait donné leurs thèmes afin que notre groupe de couturier s'en charge. Certains thèmes étaient simple à réaliser d'autre demandait une certaine finitions. Je voulais que chaque costumes touche la perfection comme pour mes tenues de performance. Je dessinais avec l'aide et les conseils des autres les esquisse de chaque tenue, y mettant mon âme mon cœur et ma touche personnelle...des jupes plissées. Je fus remit sur le droit chemins par mon préfet qui me dit avec gentillesse PAS DE JUPES.

Je ne les comprenais vraiment pas, ils avaient de belles jambes, une jupe les auraient mises en valeurs. M'enfin pour ne pas me faire taper sur les doigts je mis des pantalons pour ces messieurs et pour moi. Les coordinateurs modiste de notre dortoir prirent la relève, ils avaient pris les mesures nécessaires et dessinaient les patrons.

Pendant ce temps, je ratissais les rues de Lansat à la recherche de tissus et accessoire vestimentaire. J'avais presque tout trouvé, j'en étais heureux. J'avais même réussi à rallier un expert, le couturier de Lansat, il avait accepté de nous prêter quelque machines supplémentaire et nous avait offert en supplément quelque conseils.  

Mais voila ma perfection avait ses limites, il me manquait encore la fourrure de Pashmilla pour la cape royal d'un des serveurs...Le financement que l'on nous avait donné ne nous permettait pas d'acheter ses matériaux très nobles et je me voyais mal appeler Wilfried pour qu'il m'envoie en urgence de la fourrure de Pashmilla et du daim d'Haydaim automnal...il fallait que je me débrouille...pas grave on fera du recyclage avec mes capes de costume de Roi que j'avais faite pour un de mes personnages et ma girafe.

Après avoir obtenu les tissus et tous les accessoires nécessaires. Le groupe des Manternels tisseuse, surnom que j'avais donné au groupe d'élève m'aidant dans cette longue tâche qu'était la fabrication des costumes et moi-même nous nous mîmes à l'assemblage des tenues ainsi que leur décoration et ce pendant une semaine.

Nous étions la veille de l'ouverture du stand et j'étais dans une rage noire. Le trois quarts de nos serveurs s'étaient désisté. Je me retrouvais donc avec des costumes sur mesures qui ne seraient portés. En gros j'avais bossé pour rien. Seuls six costumes persistaient. Pourtant ma journée avait bien commencé et ils avaient réussi à me la gâcher avec leurs Miasmaxeries.

Les tisseuses m'avaient abandonné me laissant faire seul les dernières retouches sur chacun des costumes restant . J'espérais que personne n'avait grossi ou grandi entre temps dans les six personnes restant, sinon j'allais réellement sortir de mes gonds. Je passais faire une dernière vérification les différentes tenues, passant une brosse sur mes capes d'Haydaim à fourrure de Pashmilla.

Il fallait maintenant que je m'occupe de ma table. Je descendit toujours enrager envers les inutiles finis de notre dortoir qui nous avaient lâcher. Grimm essaya de me calmer, mais ne réussi point. Je saluais mes camarades déjà présent dans la salle et me dirigeais vers ma boite Ying ou était ranger mes accessoires de table. J'allais être serveur, aussi mon thème était le contraire de celui d'Orren. Lui était mon côté sombre et je serai son côté clair. Le Ying et le Yang, le bien et le mal. D'ailleurs on avait prévu un match pokémon sur ce thème, une sorte de spectacle où lui et moi on s'affrontait dans une ultime bataille. Les tisseuses, avant qu'elles me lâchent salement, avaient créé nos tenue de scène s'inspirant d'une Mega évolution celle de Gallame. Notre préfet sera en noir et rouge et je serai en blanc et bleu.

Je me tournais vers Orren lui disant avec un calme effrayant "Au faite Mon cher préfet ne t'inquiète point s'il y a bon nombre de voltali qui disparaissent durant l'année..." ma Girafarig tenta encore un fois de me calmer, mais ça tentative eu l'effet inverse "NON JE NE ME CALME PAS, CES COUARD M'ONT FAIT BOSSER COMME UN MALADE POUR LEUR COSTUME ET ILS NE VONT MÊME PAS LES PORTER... Que l'on me réveil à 2 heures du mat je supporte, MAIS CA NON" j'avais craqué...ça m'avait fait un bien fous.

*ça va mieux? t'es calmé? On peut se mettre au travail* Oui, désolé... merci je m'excusais au près des six personnes présente pour m’être affiché ainsi. Même si ma colère était compréhensible, je ne devrai pas l'afficher ainsi.

Bref, il fallait que j'aille faire mes tables. Elles se trouvaient au milieu de la salle en face de celle du préfet des voltalis. Je pris mes nappes d'un blanc immaculé et les envoya en l'air. Ma Girafarig utilisa ses pouvoir psychique pour les positionner correctement sur les tables. Je passais ma main à plat afin qu'il n'y ai aucun plis de visible, aidé par ma girafe et ses talents de pokémon psy . Par la suite je posais des galets noirs sur ma nappe en guise de décoration.



~~~~~

Ouverture des portes de la Pokémon Community. J'étais pour ma part Habillé tout de blanc, Chemise blanche agrémenté d'une cravate bleu ciel, pantalon blanc chaussures blanche et gant blanc. J'avais plaqué mes cheveux en arrières ne laissant aucun répit à mes mèches rebelle. Les pokémons de chacun étaient lâché eux aussi avait leur costumes correspondant au thème de leur maître. Ma petite princesse avait droit à un haut en forme blanc et un nœud papillon de cette même couleur, elle se tenait dans une posture droite à mes côtés. Une vrai petite beauté. Marquis mon Furaiglon avait quand à lui un simple nœud papillon blanc et était posé sur l'une de mes épaule.


Par la suite chacun d'entre nous se placèrent à leur table, prêt à accueillir le publique.Je regardais Orren, un peu stressé comme avant une représentation et lui dit « N'empêche les jupes auraient mis tes jambes en valeurs » avant de rigoler en voyant sa réaction. C'était un peu ma façon à moi de déstresser.

Les premiers clients de notre café arrivèrent et quand ils entrèrent dans notre stand tous les serveurs présents se tournèrent vers eux leur souhaitant la bienvenue en concert. Un de nos camarades dirigeait les personnes vers les tables de libre. J'accueillis un groupe de jeune femme à ma table et fis comme à mon habitude.

« Mesdemoiselles bienvenue dans ma lumière. Je me nomme Loan votre ange gardien et je serai là pour vous servir » disais-je avec la voix la plus séductrice que je pouvais faire en faisant, avec mes pokémons, une légère courbette. J'entendis les filles glousser, quand je reposa mon regard sur elle je les vis légèrement rougir « Voici la carte de notre café Voltalien, je vous laisse faire votre choix. Je suis à votre entière disposition si vous le désirez » disais-je en tendant la carte à ces demoiselles.

Le petit Speech de serveur fait, je lançais un regard discret vers la table d'Orren et souri à ce dernier. Le jeux venait de commencer Let's fun .



Loan McNellis
« Il n'est pas bon d'être malheureux, mais il est bon de l'avoir été.» Chevalier de Méré

[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] 1469463719-brodiva
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Rp commun Voltali



« Café Voltali »


Un ninja sait rester sobre.
J'étais tellement excité!!! Une journée porte-ouverte allait avoir lieu à l'académie. J'avoue ne pas m'attendre à ce que l'administration en profite pour lancer un concours inter-dortoir, mais au moins cela permettra de montrer que les Voltalis sont tous unis ! …. Ouais, Orren et Warren, je sais, mais je pense qu'ils vont quand même faire un effort. D'ailleurs, j'ai pas vraiment compris pourquoi ils se détestent autant... Peut-être car ils ont quatre lettres de leur prénom en commun ? Ça les frustre ?
Ce qui est sûr, c'est que je serai jamais psychologue. Mais pourquoi pas cuisinier ? Certains élèves avaient eut vent de ma futur spécialisation. Couplé cela à mon appétit légendaire et a de bonnes relations avec Mama Odie, j'étais parfait pour ce rôle non ?... Bah justement, non, je n'étais pas parfait pour le rôle. Du coup, il était tout a fait naturel que... J'accepte. Oui, je sais, j'aurai pas dû, mais on me proposait de me laisser une journée entière dans une cuisine avec des frigos pleins, que vouliez-vous que je fasse ?! J'ai accepté, et depuis je me force à prendre régulièrement des cours de cuisine chez Odie en dehors de mes horaires habituels. Au début il était vraiment difficile de résister à l'appel de la nourriture, mais quelques coups de pieds de la part des Pokémons de la Mama me remirent en place.
Vous l'avez compris, c'était pas gagné.
Par chance, Kebab -euh Kaleb pardon-, un élève que j'avais très rapidement croisé lors du banquet, s'était proposé pour m'assister dans la tâche. Même si je sens que ça allait être vite l'inverse... Non, il faut rester confiant, il en va de l'avenir de toute l'huma... Euh du dortoir ! D'un autre côté, si je glisse un poison involontairement dans un plat, que celui-ci mute dans l'estomac d'un client et qu'une terrible maladie se propage, oui, il en va de la survie de l'humanité.. Oh ! Mais si tout le monde meurt, il n'y aura plus de restaurants ! Catastrophe, je me devais d'empêcher un tel fléau !
Avec l'idée d'un café, vint l'idée d'un café à thème. Et je me devais de choisir moi aussi un thème. Allez savoir comment j'en suis arrivé à me lever d'un bond de ma chaise en criant « -NINJA ! » , mais c'est ce qui s'est passé, et Loan, notre styliste, dut se charger de me faire une tenue... Bah de ninja quoi. Tout en noir ! Comme l'obscurité de la nuit, la noirceur des ténèbres, la douceur de la réglisse... La classe quoi !
Je jour J arriva. Tandis qu'une partie du dortoir nous avait lâché (Unis je vous dis), les quelques valeureux guerriers restant installaient les tables et tout le matériel nécessaire à un café. Kebab-,  Kaleb et moi avions la liste des ingrédients qui nous seront nécessaires pour la réalisation des plats que mon cher assistant partenaire avait imaginé. Et faut dire qu'il avait un talent certain pour les idées de plats ! Peut-être qu'en plus d'être coach, il devrait être cuisinier lui aussi pour doper mieux entraîner ses athlètes ? Enfin, même si j'étais déçu qu'il ne veuille pas de ma tarte-citron-tomate-chocolat-poivron, j'étais excité rien qu'à la pensée des plats qu'on allait préparer. Hmm, j'allais me régaler !... Ah zut, les plats sont pas pour moi. 'Va être beaucoup plus dur que prévu en faite...
Keb- KALEB n'étais pas au stand. Il devait être allé nous chercher de quoi faire ses « Toastinettes de Lovdics façon Willia» (Notez tout le glamour émanant de ce nom. Quelque chose me dit qu'une certaine personne va l'adorer), je fus chargé des baies qui assaisonnaient une bonne partie des plats. Héhé, il y a des jours où j'étais fier d'être fils de fermière ! Je fonçais dans ma serre où je prélevais une grande quantité de baies nécessaires à la demande, que j'espère grande, de nos futurs clients. Certifiés 100 % bio ! Namého !
Hélas, je craignais que cela ne suffise pas. Une solution de secours ? Oui, Mama Odie !
Je fonçais au self de l'académie. La cuisinière n'eut pas besoin de beaucoup de temps pour comprendre que les préparatifs débutaient, et que j'avais besoin d'ingrédients. Elle utilisa un tour de magie dont seule elle avait le secret, et tira une caisse remplit de légumes se trouvant sous une table.  Prévoyante, comme toujours ! Je tirais tant bien que mal la caisse en la remerciant. Il fallait faire vite, d'après elle les Voltalis n'étaient pas le seul à faire un café ! On allait se disputer des clients. L'avantage, c'est qu'il y en aura moins pour nous, donc plus de bouffe pour moi ! Comment ça c'est pas le but ? A moins qu'ils soient tous comme moi et que les clients aillent dans les deux cafés... Oh, d'ailleurs, ça veut dire que si j'arrive à caser une petite pause, je pourrai allais boire un coup chez le camp adverse ? Ah la la, que c'est compliqué.
J'arrivais devant notre bô stand. Ma tenue était d'ailleurs prête. NINJA ! Débordant d'énergie comme jamais, je fonçais me changer et revins dans une tenue entièrement noir. La seule partie de mon corps n'était pas caché par le tissu était mess yeux. Enfin, le tissu était suffisamment élastique pour que je réussisse parler correctement. Le son était un peu étouffé, mais ça allait... Une minute, si ma bouche n'est pas accessible, je fais comment pour manger moi ?! Aah, quel vicieux ce Loan !
Je sors Webble, mon Statitik. Il me sera très utile pour aujourd'hui ! Il pourra aider à la préparation et peut caraméliser les plats grâce à des petites impulsions électriques. Comme il voulait lui aussi avoir un déguisement, je lui avais passé un bandeau noir qu'il enroula autour de sa tête. NINJA !
Kaleb (Ô miracle! J'ai pas confondu ! ) finit par arriver avec ces Lovdiscs, et les clients commencent à débarquer, les commandes allant avec. Mon partenaire la prend en charge, ce qui m'arrange puisqu'il faut que je vois comment il prépare le plat qu'il a inventé. Je regardais en détail ses moindres gestes, me retenant de saliver en inhalant la douce odeur qui échappait des plats. De toute façon, baver avec une cagoule sur la tête, c'était pas le top...
Lorsqu'il eût terminé, je décidais de nous faire gagner du temps pour la préparation des prochains plats. Je posais une boite remplit de baies sur la table, en confia une à Webble pour qu'il la coupe et en prit une autre pour moi. Je m'apprêtais à saisir un couteau pour la découper mais m'arrêtais en cour de route.. N'étais-je pas un ninja aujourd'hui ? Un expert sur-doué en art martial ? Je me devais de me comporter comme tel ! Je couperai ses baies à la main !
Je dispose une baie bien droite sur la table et me positionne devant, le regard dur. Rien qu'en repliant mes doigts, j'arrive à faire craquer mes mains tout en fixant la baie avec une concentration extrême. J'inspire, j'expire, puis je bondis soudainement.

« -NINJAAAAAAAA ! »

Un geste vif de la main, et celle-ci s'apprêtait à rentrer en collision avec la baie. Sauf que celle-ci ne semblait pas de cet avis, et lorsque ma main la toucha légèrement, la pression fit rouler celle-ci sur le côté et la fit s'écraser sur le sol... Tandis que ma main frappait violemment la table. Je me mordais la lèvre inférieur aussi fort que possible pour ignorer la douleur.

« -Nin..... Ja..... »

@Eques sur Never-utopia.


Dernière édition par Ginji Labelvi le Mer 1 Oct - 12:47, édité 2 fois



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
*Tu es Lovis Le Teigneux. Tu es Lovis Le Teigneux. TU ES LOVIS LE TEIGNEUX !*

Non, rien à faire. Il avait beau essayer de se motiver autant qu'il voulait, Anastase n'arrivait toujours pas à comprendre ce qu'il était venu faire dans cette galère. Mais pour comprendre le doute qui s'était emparé de notre bon ami, il fallait remonter le passé.

Tout avait commencé le jour fatidique de la tenue du Café Voltali. Chouette, s'était dit Anastase. Je ne me suis pas vraiment fait d'amis depuis mon arrivée ici. Voila une bonne occasion de rencontrer des gens et de me faire connaître. En plus, double effet Sorbébé, c'était le genre d'exercice parfait pour travailler la coordination dresseur pokémon. N'était-ce pas une idée merveillifique ?

Grâce à l'aide que les coordinateurs avaient fourni pour aider les Voltali, Anastase avait pu récupérer un masque de luchador ressemblant plus ou moins au visage d'un Brutalibré chromatique et une espèce de cape taillée dans un drap recréant le motif des ailes du même pokémon ajustée avec des élastiques pour être accrochée aussi aux bras. Ceci, allié à une jolie chemise noire et à un pantalon en velours côtelé rouge (pantalon qu'il ne pensait sincèrement jamais réussir à porter soit-dit en passant) et une paire de souliers marrons le rendait un plus ou moins (moins que plus?) parfait clone humain d'un Brutalibré Chromatique. Pour parfaire la petite thématique de la Lucha Libre, Anastase avait découpé des nappes pour qu'elles ressemblent à des rings. Parfaitement parfait.

Néanmoins, il s'était levé avec une boule au ventre. Un peu de trac, une certaine appréhension du ridicule aussi. Sa routine matinale avait été comme d'habitude. Une bonne douche, une bonne dizaine de minutes de coiffure pour aplatir le plus possible ses cheveux et un petit déjeuner léger pour que rien ne lui pèse pendant le service.

Nous revoilà donc arrivé au moment où on avait laissé Anastase. Assis dans le vestiaire préparé à cette occasion, il ne lui manquait plus que son masque. D'un geste, il libéra Rojo. Le Brutalibré regarda son dresseur, le regard légèrement interloqué. C'était la première fois qu'il mettait son costume entier. D'un geste lent, Anastase gratta doucement la tête de Rojo, prenant soin à ne pas le décoiffer.

« Alors mon grand. Nous sommes Lovis le Teigneux ? »

Le pokémon émit un cri plein de vaillance. Aorès tout, c'était la première occasion que Rojo avait de briller et il voulait donner tout ce qu'il avait. Le pokémon Catcheur fouilla le sac de son dresseur et lui tendit le masque, l'air determiné. Le cœur d'Anatase se réchauffa doucement. Allez. C'était l'heure.

Tout avait déjà été préparé et Anastase se dirigea vers ses tables sans adresser un mot aux autres, totalement dans son rôle. Il se déplaçait les bras repliés vers les épaules, comme son pokémon. Un couple c'était déjà installé à une de ses tables. Dans une imitation assez peu convaincante d'un accent espagnol et en ouvrant les bras en synchronisation avec Rojo pour se mettre dans une pseudo position de combat, Anastase dit :

« Bonjour, signor et signora. Nous sommes les Frères Luchahambre. Ye souis Friar Lucha et voici Friar Hambre. Nous avons l'honneur d'être vos partenaires pour vaincre la vile faim qui vous habite. Annoncez la techniques que vous voulez et nous aurons le plaisir de vous la servir. »

Légèrement ridicule, un peu théâtral, mais bon.
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Les yeux et les poings fermés, comme tortue sous une couette. Tu dors paisiblement, mêlant tes rêves à ta réalité, à tes côtés, Knight, prenant toute la couette et Ironclaw, mêlé entre les longues mèches de tes roux cheveux. Le réveil sonne, tu laisses tes yeux entrouverts, laissant ainsi passer la lumière sur tes yeux vert émeraude. Tu te laisses un peu de temps avant de reprendre tes esprits et tes souvenirs. En parlant de souvenirs, tu avais une journée « Café Voltali » aujourd'hui avec tes amis de ton dortoir. C'était une journée portes ouvertes dans un café restaurant. Tu avais le rôle de serveur, avec d'autres comme Amoaka, Loan (avec qui tu as eu la chance de rencontrer il y a quelque temps), Anastase (une nouvelle comme toi) et le pitoyable Orren Losvrôk, nommé préfet du dortoir Voltali. Malgré tes différents avec ton préfet, tu as reçu l'ordre de mettre tes différences de coter et de servir le mieux possible les clients. Le truc le plus chouette dans cette journée, c'est que tu pouvais t'habiller toi-même comme tu le voulais, et, inspiré de ton dernier film vu nommé "James Arcko, le monde des mafieux", tu t'es dit que tu devais t'habiller en mafieux. Hier, tu as tout juste eu le temps d'acheter tes affaires. -revenons à nos moutons- Tu te lèves, ainsi bousculant dans leur sommeil ton spectre et ton acier. « Allez, debout les gars ! Aujourd'hui, c'est THE jour. »

Tu te lèves, te brosses les dents, te coiffe à l'aide de gel ultra-fixant avec une durée de 24 heures, tu te laves le visage, et tu pars manger. Des petits pains, un verre de lait et des beignets. Tu dois prendre des forces pour tenir toute la journée sans t'endormir, un plateau aux mains. Tu équipes ton spectre d'un chemisier presque étouffant noir à rayures rouge et un petit foulard rouge sombre, afin de rajouter une petite touche de couleur dans son triste corps et tu équipes ensuite ton Acier avec un collier, tenant au bout, un symbole "$". Quant à toi, tu portes une chemise blanche, avec par dessous un t-shirt noir, ensuite avec un pantalon blanc cassé de la même couleur de la chemise, t'arrivant aux chevilles et une paire de chaussures noires, histoire de faire ressortir le t-shirt, mis en arrière plan par la chemise.
Tu claques la porte, tenant sur ton épaule un sac avec tes deux Pokéballs et quelques petits trucs, au cas où tu en aurais besoin. Ainsi, tu pars, tes deux Pokémons derrière ton dos. Tu tends ton bras pour voir l'heure, si jamais tu es en retard. Tu ne rêves pas, à force d'être dans tes pensées, tu as fini par rater ton départ. Il est 25, et tu dois y être là-bas à 35. Franchement, tu es un boulet, surtout pour arriver en retard dans un jour aussi exceptionnel que celui-ci. C'est à pas de course, que tu te diriges vers le café restaurant où devait se passer la journée portes ouvertes. « Dépêche ! On est en retard ! »

Le souffle coupé, respirant à la chamade et transpirant comme un porc, tu arrives au lieu. Étonné, tu vois encore les lieux fermés, te demandant s'il est annulé ou s'il est reporté, tu regardes ton iPok, engouffré dans ton sac. « iPok de Warren Lightning, bonjour ! Actuellement, il fait 23 deg- » ... Tu fais glisser les applications, faisant maintenant apparaître l'heure. « Il est-... » Finalement, tu n'as même pas eu le temps d'entendre la voix de ton iPok que tu sursautes. « J'ai une heure d'avance ?! » Dégoûté, tu devais penser à réparer ta montre, ayant 1 heure de différence. Profitant de t'être levé tôt, tu fais un tour dans les parages, ainsi espérer trouver un café où lequel tu pourras prendre une gaufre chocolatée, une pour toi, une pour tes deux Pokémons, qui adorent eux aussi ce genre de pâtisseries.

-

Une heure plus tard, ayant finit depuis maintenant 20 minutes ta gaufre, tu décides de te lever, de payer ce que tu dois et de repartir, au café resto. Avec la chance avec toi, toute la troupe devrait déjà y être. Tu marches à pas légers. Après une demi-heure de marche. « Nous voilà, et cette fois-ci, ouvert ! » À peine rentré, tu voyais déjà les efforts de décoration déjà fais. Émerveillé, tu franchis le seuil du resto, les étoiles aux yeux. « Ouaw ! C'est merveilleux ! J'en ai les étoiles aux yeux, c'est tellement GLA-MOUUUR... Euh coucou. » Arrivé comme un touriste, tu te sens gêné d'arriver comme une fleur parmi déjà les voltalis au boulot et tu enfiles les petits accessoires qui feront de toi un vrai mafieux ! Collier en argent, anneaux en or et une clope -bien évidemment fausse- mise sur la poche de la chemise, histoire d'être remarquée. Au tour du dressage de table. Tu prends une nappe blanche, une serviette noire à forme de cercle mise au millimètre près du centre de la table, une coupe de fleurs posée dessus la serviette. Tu vois Knight, devant lui l'argenterie : fourchettes, couteaux, assiettes, verres et cuillères à toutes tailles, toutes formes et toutes profondeurs. « Merci Knight, allons maintenant accueillir les clients, les gars ! Motivons-nous ! »

Tu te diriges vers un couple de personnes âgées -pour pas dire vieux-, et tu fais ton numéro de séducteur pour les diriger vers ta table. Prenant avec toi le menu. Tu tends le papier cartonné de tes mains vers tes clients, sûrement sous l'effet de ton charme. « Comme vous pouvez voir, vous avez libre choix ! Vous pouvez pendre ce que vous semble. » Le sourire aux lèvres. Tu ne devais pas faire ta tronche de cake, ça donnerait direct une mauvaise impression sur le café. « Hmmm... Mon mari et moi voulons le numéro 6, s'il vous plaît mon jeune homme. Et s'il vous plaît, ne mettez pas de sucre dans cette gourmandise... » cette vieille dame te murmura à l'oreille « Mon dentiste m'a dit que ce n'est pas bon pour mon nouveau dentier ! » Intéressante comme anecdote, mais ce n'était pas ce que tu voulais forcement entendre. Puis, le numéro 6 de la carte était le plus sucré ! Bref, si c'est ce que la bonne-dame a voulu, et ben, tu lui donnes. Tu marques alors "6 - Sans sucre. ▬ TABLE WARREN" sur ton petit bloc note. Tu colles alors sur le panneau d'affichage, ainsi, le cuisto, nommé "Giji" ou "Ganji" devrait effectuer la commande. Tu soulignes toujours le souhait de la dame et du monsieur. « Hey, le cuisto.. » Voyant que personne ne te répond. « Ganji, cette commande ne doit être vraiment pas sucrée, c'est une vieille qui l'a commandé. »




[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_200[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_375[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_355[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_562[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_092[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_680
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité

[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] 929a36389a6cec65e05e4280e72c889c_480
Que la compétition
COMMENCE !  


Café Voltali

feat les Voltalis



Nous y étions ! Le grand jour était enfin arrivé ! J'étais arrivé tôt pour aider à préparer notre stand : un café avec différents thèmes pour les serveurs. Un panel de thèmes, pour que chaque personne arrivant puisse choisir le garçon qu'elle préférait pour le servir. Chaque élève avait des tables personnelles alliant ses couleurs et concept qui lui étaient liés. J'allais vers les autres voltalis en observant autour de moi, avec curiosité. L'endroit serait parfait. Mon enthousiasme était là, et je me sentais plein d'énergie. Alors que je marchais dans le bar, en essayant de me familiariser, Orren vint à moi et se présenta. Je le connaissais de nom, et attrapais sa main pour la serrer amicalement.

« Bonjour. Amaoka. »

A peine eurent-ils fini de se présenter que le référent Voltali arriva, faisant grimacer à peu près tout le monde avec ses mimiques. Haussant les épaules face à tout ça, j'allais aider Orren à attacher la banderole pour le café. J'allais rejoindre les autres serveurs, un peu anxieux, silencieux également. Je me demandais ce que les autres stands avaient trouvé - en réalité, je ne m'étais intéressé qu'à notre stand. Je voulais me donner à fond, car si auparavant je m'étais montré égoïste, je voulais à présent m'intégrer à ce dortoir.

***

Ymir à mes côtés, j'étais à présent vêtu tel un roi. Redingote rouge, veston noir, pantalon blanc, mais également une couronne et des gants blancs. Mes cheveux avaient été coiffés correctement, pour une fois, et même si je me sentais un peu idiot dans cette tenue très sélect, la présence de mon Nidoran à mes côtés me rassurait. Et puis, les autres voltalis étaient là eux aussi, déguisés comme moi. J'inspirais en attendant qu'on me choisisse, assis sur une espèce de chaise-trône, siège installé à chacune de mes tables.

Finalement, des clients arrivèrent et chacun notre tour, nous allâmes les accueillir. Quand le stand commença à s'emplir, j'allais vérifier aux cuisines que tout allait bien pour Kaleb, puis accueillis mes propres clients d'une révérence élégante. J'étais pleinement dans mon rôle - n'avais-je pas pris ce surnom exprès, à cause de ma popularité sous ce pseudonyme ? Je me sentais dans la peau d'un autre, mais je continuais sur ma lancée en me présentant :

« Bienvenue au café Voltali, messieurs-dames. Nous somems enchantés de vous accueillir ici. Laissez-vous tenter par nos serveurs et nos thèmes divers, ainsi que par les douceurs proposées par notre carte. Tenez. Souhaitez-vous entre ? Bien, suivez-moi alors. » Ma voix était grave et modulée, presque musicale. Je me redressais, de toute ma haute taille, et allais installer ces braves gens à une de mes tables ornée d'une nappe noire et blanche aux motifs de lys. Je pris leur commande et, avec un léger sourire, empalais la note sur la corne de mon Nidoran. Ymir cligna des yeux et me lança un regard qui disait " tu me prends pour un pique-note ? tu regretteras ça ce soir, mec. " « Ym', porte la commande de ces personnes à Kaleb. »

Puis, en effaçant mon petit sourire narquois, je me tournais pour faire la conversation à mes clients. Je me sentais d'humeur rigolote aujourd'hui, prêt à faire des blagues. Oh, pas aux clients, mais pourquoi pas aux autres voltalis ?


FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'
Orren Losvrôk
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Le jeune brun regarda avec stupéfaction le cuisto Ursaring préparer la Toastinette de Lovdisc façon Willia avant de la servir aux hommes assis à la table avec les cafés. La journée commençait bien, tout les serveurs qui avaient maintenus leur participation au stand étaient là et les clients arrivaient ! Orren continua d’accueillir divers clients, ses Pokémons allant et venant au gré de leurs envies. Tnatôt ils recevaient une caresse, tantôt une friandise ou encore les gens appelaient leur dresseur pour le féliciter de l'éducation qu'il leur avait donné. Bon pas dur il avait sorti Loki qui était un joyeux luron et Skoll qui était aussi obéissant que possible. Heureusement son Griknot restait pour le moment sagement dans sa Pokéball. C'était un véritable soulagement pour le jeune Voltali.
Il regarda les autres serveurs présents, tous jouaient absolument bien le jeu et portaient des déguisements originales. Il soupira légèrement, content que la journée commence bien. Eh oui Orren était stressé ! Il s'était attendu à ce que de nombreux problèmes parsème le début de la journée Portes Ouvertes, surtout avec Warren. Le jeune rouquin ne pouvant s'empêcher de l'ouvrir devant Orren. Mais ce fut avec étonnement qu'il ne répondit rien et se mit sagement à l'oeuvre.

Le préfet continua de prendre commande aux différentes tables, il n'en restait qu'une seule libre et c'était vraiment génial ! De temps en temps quand il n'avait rien d'autre à faire, il allait demander aux personnes si tout se passait comme il le voulait, si ils n'avaient besoin de rien d'autre. Il se fit même violence en allant discuter avec une table de jeunes femmes.

-Tout se passe bien ? Vous ne manquez de rien ?

-Oh non c'est parfait, merci ! Votre costume est superbe, il semble vraiment taillé pour vous ! dis une première femme

-Merci, c'est normal un de nos camarade Voltali est très doué pour la confection d'habits !

-Vraiment ? Je suis sure que c'est un Coordinateur Mode alors, comme l'académie propose ce cursus !

Orren réfléchit quelques secondes à l'affirmation de cette seconde jeune femme. A sa connaissance Loan n'était pas Coordinateur, mais Pokéathlète...Étrange qu'il se lance dans ce parcours alors qu'il est si doué pour créer des vêtements. Bah il lui posera la question à l'occasion ! Il leur sourit et s'éclipsa rapidement avant que sa timidité innée ne reprenne le dessus et le rende incapable de continuer la conversation. Il avait une si grosse boule au ventre. Ce n'était vraiment pas facile de se faire violence et de combattre sa nature profonde, même si c'était pour une journée aussi spéciale !
D'un seul coup deux voix qu'il entendit le firent tiquer.

-Ma chère, je suis sur que votre fils se débrouille très bien pour diriger les opérations et que le stand est non seulement d'un sublime à tout épreuve ; mais que tout se déroule pour le mieux pour nos chers Voltalis !

-Oh je n'en doute pas Andreas ! Je n'en doute pas du tout, mais où est-il mon... Ohhhh mon Riri, que tu es beau comme ça !

C'était sa mère, Mélinda qui venait d'arriver avec un Professeur Heartnett sur son 31. Ils s'avancèrent vers le jeune préfet, sa mère lui adressant un grand sourire. Mais deux minutes... Elle avait appelé le référent par son prénom ! Et qu'est ce que cette rose bleue faisait dans les cheveux de sa mère ?!
C'est un Orren bougonnant qui répondit aux deux adultes.

-Bonjour Maman, pas devant les autres voyons !

-Ohhh mais Riri, je suis ta mère et je t'appelle comme bon me semble. Dis moi alors, ta chérie n'est pas là ?

-Mais elle fait partie des Pyrolis, elle doit donc s'occuper de leur stand.

-Oh eh bien dommage, mais j'espère que je reverrait cette jolie jeune fille hein ? Et puis encore mes félicitations mon chéri pour ta promotion de préfet et ton Grade 1 ! On va te prendre une table et deux cafés mon chou, vous venez Andreas ?

Voilà que sa mère appelait leur référent par son prénom. Bon maintenant au travail ! Il alla chercher les deux cafés qu'il servit aux deux personnes assises à la table. La ressemblance entre sa mère et Orren était frappante : même yeux, même visage et tout deux des cheveux bruns Même si ceux de Mélinda étaient ondulés, alors que ceux de son fils étaient une masse de mèches rebelles. Le Solochi, voyant la mère de son dresseur, accourut pour un gros câlin, manquant de faire tomber le Professeur Heartnett à la renverse ! Elle rigola et câlina le Dragon qui laissait pendre sa langue d'un air heureux. tandis que les deux personnes commençaient à parler de leur passion commune : la Coordination. Orren s'éloigna doucement pour aller boire un verre d'eau au comptoir. Il faut dire la matinée n'était pas encore très avancée qu'il y avait déjà pas mal de rebondissements !



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Rp commun Voltali



« Café Voltali »


Un ninja ne ressent pas la douleur.
Je me retenais de hurler tellement j'avais mal à la main. D'accord, les arts martiaux, on laisse tomber. Réservons cela aux Pokémons combats de Mama Odie et remettons-nous au travail ! J'enlevais le gant noir entourant ma main endolori et allais la passer sous l'eau froide, avant de remettre le tissu pour travailler. Je saisis le couteau que j'avais laissé de côté et commençais à découper les baies de manière trèèèès délicate. Manquerait plus que je perde un doigt !
Arriva alors une suite de commande diverse et variée. Warren, que j'avais croisé à quelques reprises, appela alors un certain Ganji pour précisé les détails d'une commande. Marrant, je savais pas qu'il y avait un Ganji dans le dortoir. Surtout qu'on était que deux à cuisiner, s'il y avait une troisième personne on le saurait, non ? D'ailleurs, on a quatre lettres de prénom en commun... Oh, j'espère que lui aussi ne sera pas frustré à mon égard comme le sont Warren et Orren ! Je veux pas me faire d'ennemi môa !
Réalisant que nul Ganji était dans les parages, je m'approchais du rouquin et lui fis un salut à la japonaise.

« -Ninja ! »

Je pris la note puis filais à la cuisine aussitôt. Discret comme une ombre et vif comme l’éclair... Oh, espérons que nos concurrentes proposent des éclairs au chocolat que je puisse me régaler durant ma pause ! Argh, ce n'était pas le moment, un couple attendait son plat avec impatience ! Et je suis bien placé pour savoir à quel point l'attente d'un plat est une chose difficile et cruelle.... Je me devais d’alléger leur peine !
En parlant d'allégé, la commande spécifiait une faible quantité de sucre. No problemo ! Deux Jus de Baie non sucrés donc ? Ninja !
Je prenais les baies que j'avais découpé tantôt et les déposais dans un mixeur. J'évitais de prendre celles qui étaient caramélisées par Webble, puis versais la solution obtenue dans deux petits bols. Je fixais la commande pendant quelques secondes, sceptique. Sans sucre, la boisson risque d'être acide non ? Pourtant Warren a été bien clair, pas de sucre... J'enlevais ma cagoule puis goûtais un fond de jus restant dans le mixeur, avant de faire une drôle de grimace. Voila, sans sucre, la boisson était vraiment acide...
Je regardais partout autour de moi. Kaleb était affairé de son côté à préparer d'autres commandes, je ne pouvais pas le déranger. Je tirais la caisse dans laquelle était déposée toutes les baies à notre disposition. J'écartais aussitôt les Baies Pêcha et Willia, connus respectivement pour leur goût sucré et acidulé. Je saisissais plutôt une Baie Marron, une Baie Fraive et une Baie Ceriz, les découpais en morceaux, puis les mis dans le mixeur. Je rajoutais au tout un peu de crème puis démarrais l'appareil. Tadaa, une minute plus tard, j'avais une belle sauce non sucrée pour contrer l'acidité de la boisson ! Je la versais délicatement dans les deux bols de Jus de Baie. La boisson orangée était désormais accompagnée d'un magnifique nuage de sauce de couleur mauve !
Webble grimpait sur mon épaule tandis que j'allais déposer mes Jus de Baie à la sauce Mafriz (Moi aussi je peux inventer des plats, namého!) en dehors de la cuisine. Je cherchais Warren avec ma vision de Gueriaigle, et lorsqu'il fut dans ma ligne de mire, je lui sautais dessus avec les deux bols en main.

« -NINJAAAA ! »

Webble poussait un petit cri en même temps que moi, en grand guerrier samouraï. Une fois devant le rouquin, je posais un genoux à terre et lui tendis la commande, avant de retourner aussitôt en cuisine. NINJAAAAAAAA !

@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Il n'y a pas à dire, il fait chaud sous un masque. De petites gouttes de sueur commençaient à glisser de dessous son masque et Anastase commençait à se sentir nu dans rien autour de son cou. Heureusement, il y avait suffisamment de travail pour ne pas avoir à s'en préoccuper pour le moment. De plus, un autre adversaire entrait dans l'arène, la soif. Damnation. Mais le show devait continuer et, par tout ce qui est saint, il continuerait jusqu'à ce que le jeune homme ne pouvait plus marcher.

Le jeune homme apportait donc les plateaux à ses clients, faisant de petites remarques à chaque fois. Il aurait voulu pouvoir discuter un peu plus avec ses collègues et compagnons, mais il ne fallait pas sortir du rôle sous peine de ne plus vraiment pouvoir y retourner.

« Si, signorita. Les louvdics que nous proposons sont tous garantis issous de la pèche traditionnelle. Pas de soucis. »

Il n'en avait absolument aucune idée, mais un mensonge pieux n'est pas très grave, n'est il pas ? De plus, il avait d'autres chacripans à fouetter. Une table avec un gamin loin d'être des plus agréables. D'un pas décidé, il s'approcha de cette table. Il était Lovis le Teigneux. Il pouvait s'occuper de ça. Apportant à leur table les plats que le cuisninja avait préparé, il fixa le jeune garçon. Rojo l'imita.

« Alors, jeune luchadore ? Tou sais que di tou veux devenir un grand et fort luchadore comme Friar Hambre, il faut que tou reste calme et tranquille, sinon tou gâches ton énergie. Et Friar Hambre n'aime pas trop les petits garçons qui font trop de bruit. »

Comme pour appuyer les paroles de son dresseur, Rojo fit mine de s’énerver un petit peu. Anastase le pris en clé de cou et les deux éclatèrent de rire. Le gamin les regarda bizarrement, mais se tint calme. Une victoire, vraisemblablement.

Il vit le préfet au repos, un verre d'eau à la main. En voilà une bonne idée. Ses tables étant occupées, il se dirigea vers Orren et se servit aussi un verre d'eau, qu'il but doucement.

« Alors, ça roule ? »
Soraya Mercier
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
pokemon
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
Soraya Mercier
est un Scientifique Novice

Bon. Les clients se faisaient pas vraiment rare, mais ce n'était pas la foule non plus. J'entendais la voix d'un type dehors, il criait "GLA-MOUUUUUUUUUUUUUR" à tout va. Bordel. Il pouvait pas nous lâcher celui-là ? Puis quelques paroles, des clients disant qu'il y avait un autre café. Une autre stand comme nous. Comment ça comme nous ? Comment ça un autre café ? On partageait la même idée avec un autre dortoir ? Voleurs ! Il fallait se démarquer, et notre talent triomphera. Oui j'étais énormément motivé pour qu'on gagne le concours. J'avais même dressé une lettre à mes parents pour qu'ils viennent. Mais bon. Je crois qu'ils n'étaient pas encore arrivés. Et je pense sincèrement qu'ils ne viendront pas. J'ai quitté la cuisine quelques temps, laissant Boo avec Ginji. Il utilisai son combo-griffes pour découper les baies à la vitesse de la lumière, bien plus efficace que notre NINJA Voltali. Mais bon, il faut dire que Ginji semblait encore plus motivé que moi. Il était plein d'entrain, c'est peut être pour ça que tout le monde aimait ce type. C'est vrai que chez les Voltali, y'a un type qui est très populaire - Ginji d'après les bruits de couloir - et un type vraiment détesté - Warren d'après les mêmes bruits. Espérons qu'ils enterrent réellement la hache de guerre lui et notre préfet.

Une fois dans la salle déguisé en Ursaring, je scrutai les environs. Pas de parents à l'horizon. Décevants... Comme toujours. Ils ne souhaitaient réellement pas s'impliquer quoi. Ils avaient du rester à Auffrac, à étudier la pluie et le beau temps. Oui ils étaient météorologues, et ils détestaient tout ce qui s'approchait de près ou de loin à un pokémon. C'était définitivement pas leur tasse de thé. Bougres. Tant pis, j'allais devoir grandir sans eux. Cela dit, je m'étais fais un pari. J'allais devenir quelqu'un de célèbre, et j'aurais ma propre émission à la télévision. Ils seront obligés de me regarder lorsqu'ils se lèvent très tôt le matin. Une émission d'athlétisme, pourquoi pas de gym ou de coaching. En tout cas l'idée était là. Et ils allaient devoir me supporter sur le Canal principal de la télévision Kalosienne !

Je suis rentré en cuisine tirant la gueule derrière mon masque. J'en avais presque les larmes aux yeux. Ils m'avaient déçus encore une fois. Des tartines par ci, des toast par là. J'ai commencé quelques crêpes d'avance. Et elles étaient à mon goût, assez mal faites.

▬ A refaire !

Une, deux, trois, quatre. Les ratés s’enchaînaient. Ginji et moi nous nous étions dévoués, je dirais même sacrifiés, pour manger le surplus et les échecs. Bizarrement, lorsqu'il s'agissais de manger, j'avais comme l'impression que Ginji et moi-même rations de plus en plus nos crêpes. Logique ? Peut être. Il était tôt, et nous avions pas mangé - ou très peu - donc il fallait en profiter dès maintenant. Laisser deux goinfrex dans une cuisine, c'était pas une bonne idée. Ou trois en fait à vrai dire ! Boo trempait ses griffes dans le miel, chaque griffe avait pour lui un goût différent. Du moins c'est la description que j'avais pu lire dans le Pokedex sur mon Ipok. Petit goinfre va ! Puis une idée de génie m'illuminai.

▬ Ginji, ça te tente qu'on aille voir chez les concurrents ? Paraît qu'il y a un autre stand comme le nôtre. Déguisé, on sera impossible à reconnaître. On pourra même aller manger un bout là-bas. Laissons juste les pokemons ici pour continuer la cuisine, mais pas trop longtemps hein !
Loan McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
Taille de l'équipe : 13/15
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
pokemon
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
Loan McNellis
est un Pokeathlète Agent
Tout ce passait pour le mieux, mes camarades resplendissaient dans les magnifiques costumes que j'avais confectionnés. Oui je ne me comptais que moi et ne donnais au lâcheur aucun pourcentage de cette gloire. Un élan d'auto satisfaction m'envahissait et je gonflais le torse heureux de mon travail j'en étais tellement heureux, que j'avais presque oublié ma rage envers certain membre de mon dortoir...je soupirais et pensais que j'étais le meilleur. * Wowo Mister meilleur on a du monde qui arrive, redescend de ton nuage Bel Apollon * * Oui oui*

Après mon petit moment d'auto adulation, il fallait bien que quelqu'un le fasse non, je me dirigeais vers l'entrée et accueilli mes prochains client. C'était une famille composée de deux enfants, un Garçon roux qui était accroché à la jupe de sa mère et une petite fille brune dans les bras de son père. Encore un peu et j'avais l'impression de me voir avec ma cousine hahaha ils étaient bien mignon.

« Bonjour bienvenue dans notre café voltali, si vous le voulez bien je serais votre serveur »les saluais-je avec ma girafe, ils avaient appréciés le bel accueille que je leur avais fait et me demandais une table pour quatre « Très bien suivez nous » disais-je en les dirigeant vers ma plus grande table ou était posé mon Furaiglon. Je les installais tout en refaisant mon speech de l'ange et la lumière et leur donnant notre carte aux clients.

Les enfants semblaient avoir déjà choisi et attendaient ceux de leur parent en observant mes pokémons. La jeune fille semblait obnubilée par Marquis et le garçon par Grimm. Ils voulaient tous les deux, toucher mes pokémons mes fièrent rappeler à l'ordre par leurs parents

« Voyons les enfants ne touchez pas aux pokémons des autres sans la permission du dresseur »

« Mais non madame ils peuvent jouer avec eux ils sont là pour ça n'est-ce pas » A la fin de ma phrase mon Furaiglon s'envola et se posait au creux des bras de la jeune fille et ma Girafarig frottait son museau sur la joue du jeune garçon « Ah bon, un café pokémon avec des tables a thème. Original »

« Merci monsieur, ravie que cela vous plaise. Vous avez choisi ? »

« Wiiiii » criais en concert les enfants « Des crêpes baie Framby et un jus multi baie...Hey ne m'imite pas ....hahahahaha » Ils étaient vraiment mignons. Je révais d'avoir des enfants aussi mignons qu'eux. Qu'Arceus m'entendent. Ce fut ensuite au tour des parents de me dire leur commande, ils avaient choisi les toastinettes avec un café et un jus de multi-baie comme leurs enfants.

« Je transmets votre commande à la cuisine »

Je me dirigeais vers celle-ci quand une jeune femme brune entra dans la salle en compagnie de notre référent, elle était d'une très grande beauté et son visage me disait légèrement quelque chose ...Mais oui, bien sûr c'était la célèbre coordinatrice Mélinda Losvrôk. Elle semblait bien proche de monsieur Heartnett...il était peut-être ensemble d'ailleurs le nom de famille de Mélinda me faisait penser à «... RiRi... » oui c'est riri ça Whattt !!!! Mélinda Losvrök venait de donner un surnom mignon a notre préfet riri...ça devait être sa mère ce qui faisait d'Andreas Heartnett son père ???Bizarre il n'avait aucun trait de ressemblance. Je le laissais s'occuper d'eux et m'occupa de mes tables.

J'allais vers la cuisine et héla les plat dont j'avais besoin : « Ce sera deux toastinettes deux crêpes confiture baie framby quatre jus multi baies et deux cafés s'il vous plait mercii les gars »

Je regardais les deux cuisiniers en chef « ça se passe bien pour vous ? » demandais-je curieux j'attendis la réponse et ma commande avant de repartir servir ma table familiale « Voilà pour vous »

Par la suite une jeune femme blonde à la peau légèrement halé, me demanda si je connaissais un certain prénommé Ginji. Je lui répondis que oui et lui proposa de s'asseoir en attendant que j'aille le chercher. C'était un des cuisiniers si je me souviens bien j'allais à la cuisine et disais « Euh les garçons un certain Ginji est demandé par une jolie blonde à ma table »

Cela devait être surement un membre de sa famille proche. C'était à ce moment-là que je remarquais qu'aucun membre de ma famille ne viendrait me voir...et ma joie s'envolais. Ils avaient bien de la chance d'avoir une mère ou une connaissance qui vienne les voir....moi je n'avais rien de tout ça et ce n'était certainement pas ma grand-mère qui passerait par là. Je me sentais tristement seul ...ce n'étais pas bon il fallait que je me change les idées.

« Orren je te laisse mes tables j'ai besoin de prendre l'air » disais-je un peu sèchement pour cacher ma tristesse et ma jalousie envers mes camarade et montais dans ma chambre sous les regards inquiète de mes pokémons. Je respirais un bon coup avant de faire ce que j'allais faire «Il est temps pour les voltalis de briller » disais-je en déboutonnant activement ma chemise. Je m'étais offert le luxe de faire une autre tenue pour moi...une tenue pour attirer la foule et faire la publicité pour notre stand.

SURFRUIIIIIISSSEEE!! :
[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Tumblr_mrfk6lWOWL1s3jpu4o1_500

J'enfilais mes vêtements jaune mon écharpe blanche et ma perruque et j'étais près « Let's Shine Every body » disais-je en ricanant me regardant dans le miroir. Il était temps pour moi de rentrer en scène. Je descendis en trombe dans la salle café me mis au milieu de la salle afin que tout le monde puisse me voir. Oui j'avais des cotés diva que j'assumais. Et je me mettais a crier un « VOLTAAAALIIIIIIII !! » plein d'entrain avec un pose mignonne « VOLTA VOLTALII »

Et dire qu'il ne me croyait pas quand je leur disais qu'une jupe plissée mettrait leur jambes en valeurs pff.Oui j'avais osé...me cosplayer en fille, oui j'avais osé faire une tenue voltali et vous savez quoi ce n'était que le début.

Hrp :
Ginji j'ai mis la blonde/TGV
ET OUI il porte une jupe♥ il dévoile ses jambes LUI(avecdescolantsmaisosefilestenjupe♥)


Dernière édition par Loan McNellis le Dim 19 Oct - 20:40, édité 1 fois



Loan McNellis
« Il n'est pas bon d'être malheureux, mais il est bon de l'avoir été.» Chevalier de Méré

[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] 1469463719-brodiva
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Le secret de la cuisine, c'est de mettre la dose exacte dans chaque ingrédient du plat. Si à un gramme près de trop où de moins, le plat est raté et tu es bon pour tout recommencer. Ouais bon, tu l'as vu ça dans un bouquin de ta mère, qui elle, adorait la cuisine. Tu regardes Ganji dans les yeux. Non, il n'a pas l'air d'un redoutable combattant mais un excellent cuisto, il a l'étoffe d'un pro ! Son regard affirmé explique tout. Celui-ci, d'une voix forte. « Ninja ! » C'était sûrement sa façon à lui de dire salut, ou quelque chose d'autre qui ressemble à "bonjour". De ses grosses mains, il prit la note et fila aussi vite qu'il est venu à la cuisine. Comme une taupe en hiver.
Dix minutes après, tu as eu le temps de regarder de haut en droit, de gauche à droite les jolis minets des jeunes filles qui visitaient le café Voltali, et à vrai dire, ça ne te déplaisait pas tellement que ça. Les mini-jupes qui rétrécissent au lavage, tu adores ça ! Tu décides de saluer les jeunes arrivants, ainsi réserver un bel accueil aux arrivés. « Bienvenue au Café Voltali jeunes gens ! » Les gens te font un joli sourire, en guise de remerciements. Au loin, tu pouvais voir le vieux couple, qui ont sûrement beaucoup d'années à vivre devant eux. Ils n'avaient pas l'air de s'ennuyer, sûrement à se dire des anecdotes lorsqu'ils n'avaient point de rides...
Tu peux sentir un regard tranchant te transpercer. Quelqu'un te fixait. Soudain, tu te rappelles de la commande, tu décides de t'avancer vers la cuisine. Tu n'as eu à peine le temps de faire une dizaine de pas que Ganji se pose devant toi, à genoux avec ses deux bols à la main. « NINJA ! » Tu prends un bol dans sa main, et tu l'aides à se relever. « Ah » et tu accompagnes ton cri avec un remerciement. « Merci Ganji-kun. » Tu prends le deuxième bol.
Tu te diriges vers ta table où les deux personnes âgées sont assises, le sourire aux lèvres.

« Tenez messieurs et mesdames. » - air poli. Ton joli sourire accompagne le tout. « Bon appétit. »

Tu décides de retourner saluer les gens, à l'entrée du café, et ainsi, donner une bonne impression. En saluant les arrivants, tu aperçois ton préfet de loin, Orren. Cet air insolent et stupide qu'il dégageait te mettait de mauvaises humeurs. Tu te décides de te rapprocher, et lui parler. Autant en profiter, aujourd'hui était la journée sans soucis, tu devais mettre tes différents de coter.

« Tiens, notre beau et grand préfet Voltali. Quoi de neuf à part le duvet que tu as au-dessus de tes joues de bébé ? » - fis-tu, avec un petit air d'arrogant.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité

[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] 2hd0ajb
Que la compétition
COMMENCE !  


Café Voltali

feat les Voltalis



Tout se passait plutôt bien. Pas de surprise spéciale : les clients étaient tous très sympas, les serveurs se révélaient bons dans ce qu'ils faisaient. Les pokémons nous aidaient, et le cuistot faisait un travail remarquable. Que demander de plus ? QUE DEMANDE DE PLUS VOUS DIS-JE ? MAIS DU COSPLAY ET PLUS DE VOLTALI  ! Oui mesdames et messieurs ! Et ce fut en la personne de Loan que je vis tout cela. Je fis de mon mieux pour ne pas rire, mes joues se gonflant devant sa superbe tenue et sa jupette jaune. Les clients observèrent le jeune homme avec des yeux ronds, et pour sauver les apparences, je m'approchais de lui et lui tapotais la tête, l'air royal et amusé.

« Mais voici ma princeeeesse voltaliiiii » fis-je avec des accents théâtraux, en lui prenant une main ; je fis une courbette gracieuse et lui baisais la main, avec un large sourire fanfaron.   « Si je puis me permettre, puis-je vous inviter à danser ? »

Je fis signe à Orren de lancer une musique - n'importe quoi. Je jetais un coup d'oeil à Loan, complice. Finalement, c'était avant tout un jour pour s'amuser, et je lui fis un petit clin d'oeil avant de lui prendre la main et la hanche comme à une jeune fille, et de me mettre à danser avec lui comme un prince l'aurait fait avec sa princesse. Alertés par les cris et la musique, une bonne dizaine de clients en plus s'étaient ramenés. Au milieu de la salle, je m'amusais à faire tourner Loan - je dois avouer, quelles jolies jambes cette jupe lui fait ! - et enfin, je le fis aller en arrière comme dans toutes les bonnes danses dans les films.

Sauf que là, un petit idiot s'amusa à me pousser.

A ME POUSSER.

Résultat : je me pris les pieds dans ma cape, je tombais sur Loan et ... ON S'EMBRASSA. Diantre. Avouer cela me fait mal au coeur mais ... Allongé sur lui, à moitié sonné par la chute, j'ouvris les yeux sur son visage et notre baiser. Je me relevais, crispé, et je voulus parler. Je voulus expliquer devant la foule de filles en furie, de fans de yaoi et de clients ahuris que non, ce n'était pas voulu. Mais tout ce qui sortit de ma bouche fut :

« RAAAAAAAAAAAAAH ! » POURQUOI MOI ? Mon premier baiser avait été ... LOAN. MERDE QUOI. Je crachotais, essuyais ma bouche, en mode NOOOOOPE. Et pourtant, les éclats de rires me révélaient que ça s'était bel et bien passé ! Je me tournais, furibard, vers celui qui avait osé faire ça. J'avais déjà ma petite idée, mais en voyant Orren mort de rire, je sus que c'était lui. « ORRREEEEEEEN » criais-je encore, les joues rouges.

Mon premier baiser. Un garçon. Pourquoi moi ? POURQUOI MOIIIII ? J'étais semblable à Yzma : main sur le front, yeux perdus, je me demandai ce qu'allait devenir ma vie maintenant. Pauvre Cleve ; adieu Cleve ! Jamais je ne me remettrais de cet affront. Je me dirigeais d'un pas assuré vers Orren, l'air mécontent : si je l'attrapais celui-là ! RAAAAH ! Laissez moi me rouler dans un coin et pleurer ...


FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Rp commun Voltali



« Café Voltali »


Un ninja ne connaît pas la faim.
De toute façon c'est pas comme si je pouvais manger quoi que ce soit avec cette cagoule... Mais je DOIS mangeeeeeeeeeeeeeeeer. Je vais faire une hypoglycémie si ça continue ! Ma vision va se brouiller, je vais tomber dans les pommes et voilà, il va y avoir l'épidémie que je voulais éviter et tout le monde va mourir ! Voila ce qu'il en coûte de me laisser affamé devant de la nourriture, bien fait !
Les commandes se succèdent et je fais de mon mieux pour les remplir. Toutes ont leur spécificité qui faisait qu'au fond, chaque plat était assez unique.
D'ailleurs, une famille demande «  deux toastinettes deux crêpes confiture baie framby quatre jus multi baies et deux cafés ». Techniquement nous ne sommes pas censés faire faire les crêpes à la Baie Framby, mais avec tout l'armada de baie en notre possession je pouvais bien faire une exception ! Je laisse Kaleb se charger des Toastinettes de Lovdics  puisqu'il sait les faire d'une bien meilleur façon que moi, et m'occupe donc de la préparation des Poké-Crêpes. Par chance, les Baies Framby sont, comme les Baie Fraive, d'une belle couleur rouge, la Pokéball sera ainsi toujours représentée. Au pire, on aurait très bien pu faire une Super-Crêpe ou même une Master-Crêpe si cela n'avait pas été le cas ! Avec un peu de chance, un client demandera une baie ayant une couleur identique à celle d'une autre variété de Pokéball...
Les crêpes sont prêtes, je tends à Webble un bon contenant deux Baies Fraive et lui demande des les réduire en bouilli. Pendant ce temps, je pose du papier sulfurisé dans lequel j'ai découpé le bas d'une Pokéball sur l'une des crêpes, puis saupoudre du sucre glace dessus. Ainsi, grâce à ce "pochoir", je ne risque pas d'en mettre partout et le motif Pokéball est plus précis. Je fais de même avec la deuxième crêpe avant que Webble termine la préparation des Baies Fraive. Je prends une cuillère et étale délicatement le contenu du bol sur le haut des crêpes pour former la partie rouge de la Pokéball. Enfin, je rajoute une dernière fois une faible quantité de sucre glace au centre de chaque commande, et les Poké-Crêpes sont prêtes ! Je m'apprête à sortir pour passer la commande à Loan lorsque Kaleb m'intercepte. Il a une proposition à faire, et celle-ci est loin de me déplaire... A l'entente d'une visite chez le stand adverse, mes yeux s'illuminent. Je fais un salut militaire pour montrer mon accord.

« -Ninja ! »

Ouais, ça n'a rien à voir, mais ce n'est pas grave. J'allais pas me mettre à crier « Oui Colonel » habillé en ninja tout de même !
Cependant, Loan, celui qui devait ramener la commande, débarque en disant que quelqu'un me cherchait dans la salle. Une jolie blonde ? C'est que j'en connaissais beaucoup des blondes moi ! Toutes n'étaient pas forcement belles, mais je me permets pas de juger ce genre de chose... Je m'apprête à tendre les deux Poké-Crêpes au serveur, mais celui-ci s'en alla aussitôt pour lâcher quelque chose à Orren, avant de quitter notre stand. Bah ? Il nous lâchait lui aussi ? Peut-être que la confection des vêtements l'a fatigué... Si quelqu'un peut se permettre de prendre une pause, c'est bien lui ! Après tout... De quel droit pouvons-nous quitter le stand nous aussi ? Comme ça, sans prévenir, comment la restauration va-t-elle être assurée ? Je ne pouvais pas faire cela tout de même ! D'accord, nos Pokémons étaient débrouillards, mais quand même....
Bon, déjà, servir la petite famille, puis voir la jolie blonde. Je me remémore les détails de la commande et me souviens avoir demandé à Kaleb de faire les deux Toastinettes. Heureusement, celles-ci sont prêtes, il ne reste plus que les boissons et les cafés. Je pose donc les deux crêpes sur une table avant de filer à la machine à café où je lance la préparation des boissons. Je la laisse faire et retourne voir Weblle pour prendre quelques unes de nos baies pré-découpées, les mettre dans le mixeur, puis les transformer en un délicieux liquide. Au bout d'une petite minute, les quatre bols de Jus de Baie sont prêts, et la machine à café termine tout juste les deux boissons. Je dépose tout cela sur un plateau avec les Poké-Crêpes et les Toastinettes avant de les amener en salle... Et comment je sais à qui il faut les amener moi ? Ah oui c'est vrai, une famille, probablement un père, une mère et deux enfants. Et à voir les cris enthousiastes que poussent les deux charmants marmots à la vue des Poké-Crêpes, cela doit être eux. Je me dirige vers eux, dépose le plateau sur la table et refais mon salut japonais devant les enfants, sur un ton un peu plus solennel. Les enfants croiront peut-être voir un vrai guerrier de l'ombre ?

« -Ninja. »

Je tourne ensuite les talons et m'en vais d'une manière beaucoup plus lente que face à Warren tout à l'heure, lorsqu'une voix familière m'appelle. Je me tourne pour voir ma grande sœur Caroline assise à une table juste derrière et me regardant de manière très sceptique.

« -Ginji, c'est toi ?
-Ninja ! »

Je lui fais à son tour le salut, faisant sourire la Coordinatrice. Elle pose son coude sur la table et appuie sa joue contre son poing, avant de me répondre avec un petit rire moqueur.

« -Haha, tu n'as rien trouvé de mieux qu'un Ninja pour te déguiser ?
-Ninja ! »

Elle rit de plus belle avant de se redresser pour s'appuyer contre le dossier de sa chaise.

« -En forme à ce que je vois ! J'étais de passage sur l'île quand j'ai appris qu'une journée porte-ouverte avait lieu, je suis donc venu voir comment se portait mon petit frère.
-Ninja ! »

Elle arque un sourcil, légèrement agacée par cette répétition, mais elle finit par lâcher un petit soupir avant de regarder autour de nous. Elle laisse alors échapper une petite exclamation de surprise.

« -Oh ? Mais... C'est Andreas Heartnett ? LE Andreas ? Et à côté de lui... On dirait... Mélinda Losvrôk ?! Ouah ! lâcha-t-elle, surprise, avant de se tourner vers moi. Tu as là de grandes pointures de la coordination tu sais !
-Ninja. »

Cette fois, elle fronce carrément les sourcils et commence à taper du pied.

« -Dis, tu vas arrêter avec tes ninjas ?
-Ninja.
-Vraiment ?
-Ninja !
-D'accord. Aux grands mots les grands moyens. »

Elle ouvre son sac posé sur la table à laquelle elle est installée et en sort une petite boite. Elle l'ouvre puis le pose sur la table. Je jette un coup d’œil pour voir ce qu'il y a à l'intérieur mais Caroline m'en empêche. Elle prélève alors quelque chose dedans mais le cache avec sa main de libre, avant de se tourner vers moi pour me dévoiler la chose.

« -A la base je les avais gardé pour moi, mais j'ai peur ne pas pouvoir tout finir... Quel dommage, les cookies de maman sont pourtant siiii délicieux !
-CEUX AUX PEPITES DE CHOCOLAT BLANC ?! »

J'arrache le cookie des mains de ma frangine, retire ma cagoule et avale le gâteau. Et alors que Caroline éclate de rire, quelqu'un lance la musique, tandis que les invités commencent à se lever pour danser. La coordinatrice à mes côtés se lève alors d'un coup, et, toujours aussi spontanée, m'entraîne au milieu des danseurs pour se joindre à eux. Mais... C'est qu'il faut que j'aille manger chez nos concurrents moi! Euh, pardon, que j'aille vite rejoindre Kaleb en cuisine pour continuer de travailler...

HRP :
Kaleb, on va éviter de quitter le sujet tout de suite si ça ne te dérange pas =3


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Orren Losvrôk
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
A peine avait-il posé son verre d'eau à présent vide que Loan vint à lui pour lui demander avec un ton sec de so'ccuper de ses tables... Euh d'accord, mais où allait-il ? Et puis ce visage tourmenté était tellement inhabituel chez le jeune roux qu'Orren ne put que s'inquiéter pour son camarade. Mais pas le temps que des jeunes filles s'étaient installées à une des tables de l'absent. Super des filles ! Merci Loan, vraiment ! Il alla donc prendre leur commande non sans rougir aux deux trois remarques qu'elles firent entre elles sur "le coté mignon du service de table". Il prit la commande de 4 jus de baies et alla la transmettre à Kaleb. EN attendant que celui-ci finisse la commande, le brun regarda aux alentours. Le stand allait bon train : les clients entraient et sortaient à un bon rythme et tous semblaient particulièrement contents. Il regarda rapidement l'heure sur son Ipok. 11H le temps avançait bien et pour le moment aucun soucis. Enfin si un, Warren l'approchait de sa démarche prétentieuse et lui dit d'un ton arrogant.

-Tiens, notre beau et grand préfet Voltali. Quoi de neuf à part le duvet que tu as au-dessus de tes joues de bébé ?

-Le jour où tu sauras ce que c'est que d'être virile on pourra en reparler. Sinon à part Heartnett et Loan qui m'inquiètent tout va pour le mieux. Maintenant veuillez m'excuser mon cher ami.

Il s'inclina de manière ironique devant le rouquin et prit sa commande pour l'amener aux filles qui ne manquèrent pas l'occasion de titiller à nouveau le serveur. Il manqua de piquer un fard quand l'une lui demanda si il était toujours aussi mignon habituellement. Il s'éclipsa rapidement en prétextant un imprévu. Et en voilà un qui arrivait. Il devait s'en douter qu'il ne pourrait résister à la tentation une journée entière, par Xerneas c'était prévisible. Loan se ficha en plein milieu du stand et prit une pause mignonne avant d’imiter l'évolition représentative de leur dortoir : Voltali ! Oui nous avions un joli petit déguisement féminin de Voltali en plein milieu du stand ! Orren en resta légèrement bouche bée, regardant avec des yeux ronds comme des Baudrives le spectacle qui se faisait sous ses yeux. Surtout que quelques secondes plus tard, Amaoka lui demanda de mettre de la musique et joua le jeu en invitant Loan à danser.
Bon musique euh ouais ok je gères ! Heureusement qu'Heartnett avait prévu qu'ils passent une petite musique dans leur animation de l'après midi. Il brancha alors son Ipok à la chaîne Hifi et passa la célèbre musique Still Loving You des Scorplanes ! D'autres personnes rejoignirent le petit couple voltalien en plein milieu de la piste de danse, dont Ginji et une jeune blonde qui semblait bien le connaître. Les gens se mirent alors à danser en couple ou simplement à passer du bon temps entre amis. Orren en profita pour aller rapidement dire au revoir à sa mère qui se leva de sa table, accompagnée du Référent... ah non ils allaient pas partir, mais ils se dirigeaient vers la piste de danse.. Bon d'accord, il était temps de s'inquiéter là non ?

Et des inquiétudes il allait y en avoir. Loki excité comme une puce courra vers son dresseur avant de le percuter sans trop faire de dégâts et de se mettre à courir comme un déjanté autour des gens qui dansaient. On aurait dit une de ces célèbres course de Rhinocorne. Seulement qu'au lieu du Pokémon Roche assez pataud on avait le droit à un dragon survolté. Tellement survolté qu'il ne vit pas de suite la personne sur son chemin et cogna brutalement Amaoka qui s'étala sur Loan. Mais ce ne fut pas tout, noooon sinon ce ne serait pas marrant. Les deux Voltalis en chutant l'un sur l'autre s'étaient embrassés. Le pauvre Ama' s'était relevé avec un air dépité et poussa un cri de désespoir avant de se tourner vers Orren. Le spécialiste Dragons n'avait pas pu s'en empêcher comme la plupart des gens et parti dans un fou rire, mais plus nerveux que de bon cœur. Oh par Yveltal qu'avais-tu fais Loki !
Le brun s’élança alors vers ses camarades et en aidant Loan à se relever il prit son poignet ainsi que celui de l'autre roux et les levèrent haut au dessus de leurs têtes avant de s'écrier à plein poumon.

-Voltali Powaaaa !!!!

Oui il n'avait rien trouvé de mieux et s'était totalement mis en avant en prenant ainsi le contrôle des événements. Andreas Heartnett applaudis en reprenant le cri de guerre avec entrain, ne lésinant pas sur les pirouettes et les envolées de roses, dont l'origine était toujours un mystère ! Voilà il avait réussi à faire diversions. Plusieurs élèves et perconnes présentes reprirent aussi en coeur le cri poussé par le préfet et Orren en profita pour se tourner vers Amaoka.

-Je suis désolé.... j'ai pas vu que Loki allait te cogner, excuses moi !

Il était vraiment navré pour son camarade et baissait la tête d'un air navré. Il espérait qu'il ne lui en tiendrait pas rigueur quand un petit Pokémon passa entre ses jambes pour aller se nocher dans les bras de la mère d'Orren. Mais que faisait Spike ici ?! Le Griknot était sensé être dan sa chambre... oh non ! Qui sait quelle méthode avait employé le petit requin des sables pour en sortir ? Orren se doutait que la surprise ne serait pas très agréable !

En tout cas il était temps d'aller rendre visite au stand Pyroli comme il l'avait promis à Aileen ! Il laissa au café Skoll et Spike et parti rapidement avec Loki en profitant du petit désordre général. Il dit juste rapidement à Loan qu'il s'éclipsait quelques minutes pour aller voir la préfète Pyroli et qu'il reviendrait vite.



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Loan McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
Taille de l'équipe : 13/15
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
pokemon
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
Loan McNellis
est un Pokeathlète Agent
Mon entrée voltalienne avait fait son petit effet. Les enfants présents dans notre stand me regardaient avec des yeux remplis d'étoiles et les parents recrachaient leur jus sous le choc. Ce n'était pas tous les jours que l'on pouvait entre apercevoir mon corps d'athlète qu'une certaine pyroli aimait torturer...'fin passons. Surtout que je savais très bien que c'était le fait de voir un homme déguisé ainsi qui avait choqué les clients. Mon préfet soupirait exaspéré, mais il aurait dû remarquer que je n'allais pas rester en costard toute la journée et puis cette tenue était faite pour que j'attire les clients dans notre petit café...en gros je comptais faire la pub de notre café vite fait puis revenir me changer pour recommencer mon travail.

Amaoka me tapota la tête acclamant haut et fort « Mais voici ma princeeeesse voltaliiiii !!!Si je puis me permettre, puis-je vous inviter à danser ?» Me disait-il en faisant une courbette

Je lançais un regard vers ma girafe, qui me répondait d'un clin d’œil. Soit allons-y jouons jusqu'au bout « Ô mon roi, j'en serai extrêmement honoré » répondais-je avec une voix plus que féminine prenant la main. Ce qui choqua encore plus nos clients qui étaient persuadé d'avoir devant eux un homme.

Notre préfet mis la musique en route et nous nous mîmes à danser une valse sur la musique d'un groupe que je ne connaissais pas vraiment. A vrai dire je ne connaissais pas grand-chose dans la mode du peuple simple ni en style musicale, ni en soupé. J'en apprenais tous les jours avec eux et j'adorais ça.

Notre valse avait commencé depuis quelque minute, d'autres personnes vinrent nous rejoindre sur la piste de danse improvisée, dont notre référent de dortoir avec la mère d'Orren. Certaines personnes furent alertées par la musique et s'étaient posté à l'entrée de notre stand pour voir ce qui se passait. Finalement, je n'aurais peut-être pas à sortir pour faire la pub de notre stand...nan j'irai quand même le faire.

Amaoka me faisait tourner (dans le vide vide) au rythme de la musique ce qui faisait virevolter ma jupe jaune, avant de me pencher en arrière...position typique d'une valse. Le noble, que j'étais, était sans voix face à cette magnifique valse. Cet homme était un très bon danseur. Nous allions pour nous redresser quand mon partenaire fut bousculé et tomba sur moi. Dans sa chute nos lèvres s'unirent contre notre grès.

Outré, le roux se releva et ne trouva rien d'autre à faire que de hurler. « Hey !! Je n'embrasse pas si mal que ça » disais-je offusquer par son comportement. Il n'y avait pas mort d'homme, ce n'était qu'un petit bisou de rien du tout. A moins que ça ne soit son premier baiser et qu'il souhaitait l'offrir à une jeune et jolie demoiselle...N'empêchais que ce n'était point une raison de hurler ainsi. Blesser dans mon amour propre je boudais en croisant mes bras. Ma réaction avait fait rire certains de nos clients.

D'ailleurs je me demandais qui était le malotru qui nous avait bousculés. Je n'eus pas vraiment le temps de chercher correctement, car notre préfet arriva, tel un baume réparateur après une blessure, il avait pris mon bras et celui d'Amaoka et se mit à crier d'une voix forte « Volta powa » suivit des élèves du dortoir et de notre référent...Il est ou le baume réparateur ?

« Comment ça volta power, je suis vexé moi je n'embrasse pas si mal que ça quand même » disais-je une mine boudeuse durant le silence après notre cri de guère. Les clients en riaient et applaudissaient la scène qui venait de se produire.

Certaines clientes venaient ensuite vers moi et se proposaient de vérifier si j'embrassais bien. *Oulala danger*. Je déclinais gentiment les offres de ces demoiselles les plaçant à une table pour qu'elles soient servies.

Mon préfet profita de l'excitation générale pour me dire de m'occuper de ses tables qu'il passait faire un coucou à sa soeur.

« Heeeiiiiiinnn mais ...mais mais mais ....mais je devais partir aussi faire de la pub... » Trop tard notre préfet était parti déjà loin. Comment faire....*Grimm ?!* * Je te remplace oki* * Tu es la meilleure des Girafarig* * Je sais, je sais. Allez file*

Je m'approchais d'Amaoka discrètement lui expliquant que j'allais à la pêche au client et que je revenais dans quelque minute et que ma Girafarig s'occupera de mes tables en attendant mon retour et je m'excusais pour le bisou de rien du tout avant de m'éclipser à mon tour.

Ma Girafarig prenait sa mission au sérieux et je la voyais accueillir les clients et les conduire à une table. Je reviendrai vite tout du moins je l'espérais.

Hrp :
Loan danse avec amaoka
Il est offusquer par la réaction de se dernier et boude
Cri de guerre des volta orren lui dit qu'il part mais il devait partir aussi...
Il part faire de la pub laissant la main a grimm ( je continuerai de rp mais se sera la girafarig qui fera le service X3...enfin j'attend de voir si c'est possible)
Il reviendra vite promis ><



Loan McNellis
« Il n'est pas bon d'être malheureux, mais il est bon de l'avoir été.» Chevalier de Méré

[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] 1469463719-brodiva
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Tu pouvais entendre le bruit de cuillères soigneusement posées sur le rebord du verre ou bien même la délicieuse odeur du jus de baie de Ganji. L'évènement était en train de faire le tour de la ville et ainsi attirer des dizaines de clients venus pour goûter les merveilles que font les cuistos. Quant à toi, à l'entrée, tu te pris un vent par l'inceste Orren Lovsrôk.

« Le jour où tu sauras ce que c'est que d'être virile on pourra en reparler. Sinon à part Heartnett et Loan qui m'inquiètent tout va pour le mieux. Maintenant veuillez m'excuser mon cher ami. »
« Virile ? Si pour toi avoir du duvet au dessus de ton énorme bouche, c'est être virile, mon petit, tu as encore beaucoup de choses à apprendre ... »

Tu retournes les talons et tu continues ton service, ayant des gouttes d'eau perlées qui glissent sur ton front et finissent leur élan sur ta manche.

Essoufflé par ton service, tes vas et viens dans la cuisine t'épuisait avec les bras surchargés par les mille et unes commandes qui t'étaient dédiées. Cependant, tu retrouves le vieux couple, assis sur sa table rond, attendant la note pour partir. Étaient-ils satisfaits de mon service ? Ou on servait comme des pingouins sans bras ? Aucune idée, tu tournes les talons et tu te diriges vers la table, les demandant alors si tout se passait bien et s'ils voulaient autre chose à manger ou à boire.

« Ça va ? Votre jus de baie n'était pas trop sucré ? »
La vieille dame prit la parole. « Non, mon enfant ! Il était parfait. Je pourrais avoir la note ? »
Le vieil homme à son tour. « Dîtes, le petit show avec la jeune demoiselle qui est... très sexy à vrai dire ... Vous n'aurez pas son num- ... » coupé de son élan par son épouse « et le jeune homme aux cheveux roux était-il mis dans les frais ? »

Tu te demandes de quel show il parle, c'est en retournant ton regard, tu vois Loan McNellis ventouser les lèvres d'Amaoka. Tu te demandes qu'est-ce qu'il se passe puisque rien n'était prévu niveau théâtre. Les gens au tour, applaudissaient, convaincus que c'était un show gratuit offert par la maison. Les applaudissements à pris place à des cris et des sifflements, c'est alors que tu vois ton préfet aider à relever Amoaka. Et c'est ton préfet Voltalien qui a cessé à ces hurlements pour écrier le cri de guerre du dortoir des voltalis ...

« Voltali Powaaaa !!!! »

Horrible, ça voix muait, partait dans tous les sens et ne ressemblait à rien d'autre qu'un chien qui aboyait. P-I-T-O-Y-A-B-L-E. C'est du Orren tout craché, et en même temps, il ne fallait pas s'attendre à mieux qu'un pauvre miaulement de la part du préfet ... Revenons à nos moutons. "Amoaka and Loan's Show" se déroulait à merveille, les spectateurs étaient sur le cul, surtout lorsqu'Amoaka surnomme Loan "ma princesse" et Loan surnomme Amoaka "mon roi". En y pensant, ils feraient un joli couple eux deux.
Tu détournes ton regard vers la table des vieux et tu fis de paroles douces et claires, dignes d'un serveur.

« Ah, ah, non. Il est totalement gratuit, sinon, vous voulez un autre jus de baie avant de reprendre votre promenade ? »
« Non merci mon garçon, ce café est exceptionnel ! J'espère que vous en referez un bientôt, de café ! »

Tu lui souris et tu lui tends la note. Le couple paie en espèce et part reprendre sa promenade sous le soleil.. En retournant les talons, avec tes deux bras surchargés par le décrassement de la table, tu trébuches sur quelque chose et tu tombes, la tête première. Les assiettes volent aux éclats jusqu'à terminer leur course sur tes habits. Le jus de baie était collant et faisait une grosse tache orange sur ta chemise.

« Meeeeeeeeerde ! » - fis-tu en hurlant partout dans la pièce.
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
Rp commun Voltali



« Café Voltali »


Un ninja sait faire les bons choix en toutes circonstances.
Tiraillé entre l'idée de partir manger un bout chez nos concurrentes et mes devoirs cuistots, ma chère sœur ne me fait tournoyer à droite et à gauche sur la piste de danse improvisé, m'empêchant de profiter du spectacle, et ne me laissant le temps de faire aucune réflexion. Fort heureusement, elle finit par me lâcher au bout d'une minute pour aller valser dans les bras d'un jeune homme lui étant parfaitement inconnu... Elle perd vraiment pas de temps.
Le temps que je reprenne mes esprits, Orren crie un magnifique Voltali powa aussitôt repris en cœur par d'autres camarades. Laissant de côté ma fierté de ninja, je lève les deux bras et me joint au groupe.

« -VOLTALI POWA ! »

Comme le brouhaha général met un peu de temps à cesser, je décide de retourner en cuisine. Les gens s'étaient divertis grâce à cette petite surprise, mais ils vont bientôt réclamer à manger, il ne faut donc pas que je perde de temps. Webble toujours sur mon épaule (Le pauvre s'était accroché tant bien que mal), je m’apprête à rejoindre Kaleb lorsqu'un fracas attire mon attention. Je me retourne pour voir Warren vautré sur le sol, cassant au passage quelques assiettes et renversant mon fameux Jus de Baie à la sauce Mafriz. Me retenant de pleurer devant tant de gâchis, je rentre dans les cuisines pour ressortir aussitôt avec un balai et un sac poubelle, avant de rejoindre le rouquin.

« -Ninja! »

Je commence à réunir les morceaux d'assiette cassés avec entrain avant de tendre une serviette à Warren pour qu'il puisse essuyer les quelques gouttes de Jus de Baie pouvant encore évité de salir encore plus ses habits. Je termine de rassembler les morceaux en faisant signe aux clients de s'écarter avant de tout mettre dans le sac poubelle. Je fais ensuite un grand sourire à mon camarade Voltali pour lui faire comprendre que ce n'était pas bien grave avant de réaliser que j'avais laissé ma cagoule à la table de Caroline. Je ne fais pas vraiment crédible comme ninja ainsi. Je fais un salut japonais à Warren avant de retourner en cuisine pour poser le balais et mettre le sac à la poubelle, puis je retourne en salle à la recherche de la table de ma grande sœur coordinatrice. Je finis par voir la cagoule posé sur une chaise et tente de la récupérer aussitôt... Avant qu'un petit garçon ne s'en empare pour le mettre sur sa tête. La cagoule ne lui va bien évidemment pas, mais cela ne le dérange pas plus que ça, et il s'apprête à partir lorsque je lui touche l'épaule pour qu'il se retourne. Je m'accroupis ensuite devant lui et m'approche de son oreille pour lui chuchoter quelques mots.

« -Cette cagoule est à moi... Je veux bien que tu la gardes, mais le soucis c'est que je suis là incognito, et sans ma cagoule on risque de me repérer et ma mission super top secrète va tomber à l'eau... Tu veux bien me la rendre ? »

L'enfant me regarde avec des yeux brillants, soudainement intéressé par ce que je viens de dire. Quoi de mieux pour capter l'attention d'un enfant que de le mettre dans la confidence d'une affaire de très hautes importances ? Oui je sais, mentir c'est mal, mais si je rends pas ma cagoule à Loan j'ai peur que cela ne le chagrine, et têtu comme il doit l'être, l'enfant ne me l'aura sûrement pas rendu si je m'y étais pris autrement.
Il enlève la cagoule et me la donne avant de s'approcher à son tour de mon oreille.

« -C'est quoi ta mission super top secrète ? Il faut que t'arrêtes un méchant ? »

Je souris avant de regarder autour de moi pour faire mine de vérifier que personne ne nous regarde. Je montre alors la première personne que je vois du doigt, en l’occurrence Warren, avant de reprendre nos messes basses.

« -J'espionne ce garçon là ! Il... Il cacherait des bonbons sous son lit alors qu'il a pas le droit, du coup je le surveille pour confirmer ou non nos soupçons... »

Les yeux toujours aussi illuminés, le garçon hoche lentement la tête en fixant Warren qui se trouve un peu plus loin dans la salle. Il me lance alors un sourire malicieux, saisit un verre d'eau sur la table, et fonce vers le rouquin.

« -A l'attaaaaaaaaaaaque ! »

Il balance le verre d'eau sur le garçon sous mes yeux horrifiés tandis que je cours les rejoindre. J'attrape le petit garçon par les épaules et le met derrière moi pour éviter qu'il se fasse gronder par Warren.

« -C'est bon je l'ai blessé ! Profites-en pour l'arrêter ! »

Je me tourne vers le concerné avant de lui faire un sourire gêné. Oups...

@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Loan McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
Taille de l'équipe : 13/15
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
pokemon
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
Loan McNellis
est un Pokeathlète Agent
PoV de Grimm

Mon Dresseur était parti en quête de nouveau client, je le remplaçais donc joyeusement en tant que serveuse. Mes pouvoirs psychiques m'aidaient énormément et cela surprenait quelques uns de nos clients « Bonjour bienvenue dans notre café. Nos tables libre à cet instant sont dans les thèmes suivants : yin, yang, royale, catcheur mexicain...ne me demander pas pourquoi ce thème je cherche encore. Dîtes moi quel thèmes vous désirez et je vous conduirais personnellement vers vos serveur » disais-je joyeusement par télépathie de groupe. Les humains semblaient voyager par plusieurs sentiments passant de la surprise, à l'engouement ou l'excitation...un petit garçon trouvait que j'avais une belle voix et je le remerciais de ce compliment et il sursauta heureux. Après qu'ils aient choisis leur table je les dirigeais vers ces dernières informant le serveur responsable de la zone qu'il y avait des clients puis, je partais m'occuper des clients de Loan et Orren. « Vous avez choisi...très bien je vais de ce pas en référer au cuisinier » Je me dirigerais vers la cuisine dictant les commande au serveur en Teddiursa, puis récupérais mes commandes et les distribuait. Je refaisais toujours les mêmes actions. Accueillir, prendre les commandes, envoyer quelqu'un prendre les sous et dire au revoir au client. Rien de bien compliquer, je prenais mon rôle avec sérieux et faisait tout pour aider mon dresseur...pas comme cette feignasse de piaf qui n'était là que pour faire des câlins et ''piquer'' un peu de bouffe...ça défense quand j'ai commencé à le réprimander à été *Je bosse pour deux, Grimm on est là pour se faire cajoler non* Le saligaud.

Heureusement, tout se déroulait normalement ...Enfin jusqu'à ce qu'un enfant éclabousse Warren avec de l'eau orangée en disant qu'il avait aidé Ginji pour sa mission....Oh oh ça risquait de mal finir j'espère que Loan arrivait bientôt. Cela faisait déjà dit bonne minute que je le remplaçais....j'espérais qu'il ne lui était arrivé rien de grave.

D'ailleurs quand on parlait du Grahyena on en voit le bout de la queue. Mon dresseur revenait rouge les mains sur les lèvres...tiens...tiens tiens il a dû vraiment se passer quelque chose. Ses rougeurs disparurent quand il vit l'heure qu'il était. Il soupirait puis montait pour se changer, il redescendait torse nu, sous les gloussements appréciatifs de notre clientèle, pour venir me chercher afin que je me change à mon tour... Oui on avait des costumes assortie...avant de repartir en haut se changer....

Fin Pov de Grimm

J'étais revenue à temps pour me changer et me préparer pour le show qu'Orren et moi allons faire. Je saluais Grimm, passant en coup de vent sans faire trop attention au autre serveurs et montais dans ma chambre m'activant pour retirer mon costume Voltalien afin d'enfiler mon costume...enfin un début de costume...Mon pantalon blanc. Je redescendais torse nu pour chercher ma girafe avant de remonter pour finir de nous préparer. On risquait d'être en retard pour la prestation j'espérais qu'Orren n'allait pas trop tarder sinon c'était fichu.

Mon costume entièrement mis, je redescendis reprendre mon poste. Mes habits n'avait pas vraiment changé, enfin surtout la couleur. Je portais un pantalon blanc avec une chemise blanche et était ornée d'une cape rappelant celle de Méga-Gallame. Ma Girafarig avait la même cape que moi en miniature, ce qui la rendait encore plus mignonne. Je la remerciais d'une caresse, m'avoir remplacer durant mon absence et repris mon service.

Spoiler :
[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Gf8Rc


Un groupe de jeunes filles de mon âge, certainement des filles de l'académie, me regardaient avec beaucoup d'envie. L'une d'entre elle m'avouait qu'elle m'avait préférée sans ma chemise et qu'elle me trouvait à son gout. « Je vous remercie mesdemoiselles, mais sachez que mon coeur est déjà pris » mentais-je à ce groupe, sous le regard amuser de ma girafe se faisant cajoler par nos clientes. Elles me répondirent que la jeune fille qui avait réussi cela avait bien de la chance. Je remerciais encore les jeunes filles avant de continuer la tournée de mes tables.

*Alors, comme ça toi et la Pyroli ?*

*Hmm ? De quoi tu parles Grimm* Elle reprit les mots que j'avais dit au groupe féminin et je tiltais *Ah ça, non j'ai menti* répondais-je déposant les commandes d'une table et me dirigeant vers une autre pour la débarrasser. Je me dirigeais vers les cuisines aménagées quand elle me dit *Ah bon...Alors, pourquoi as tu pensé à une certaine Pyroli aux yeux violet lorsque tu as prononcé ces mots* déstabilisée par la phrase de mon pokémon je reversais tout mon plateau devant l'entrée de la cuisine devenant soudainement rouge pivoine. Ma pokémon sauva in extrémis le contenue du plateau pour les poser délicatement pour la plonge avant de repartir en ricanant * Aurais-je dis quelque chose qu'il ne fallait pas...*

Quelle vile petite girafe, que j'adorais. Je passais ma main dans mes cheveux, je me posais moi-même cette question, pourquoi avais-je pensé à elle à cet instant. Ma réflexion fut coupée par l'arrivée d'Orren « Ah enfin te voilà, Vas te changer vite vite » disais-je doucement. Le jeune hommes s'excusa et montait dans les étages se changer. Ce sera bientôt l'heure...



Loan McNellis
« Il n'est pas bon d'être malheureux, mais il est bon de l'avoir été.» Chevalier de Méré

[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] 1469463719-brodiva
Orren Losvrôk
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Orren était encore légèrement sous le choc de ce à quoi il avait été témoin lors au stand des Voltalis... Bordel il n'en revenait pas et était parti gêné. Pourquoi gêné, me direz vous. C'est vrai que cela ne le concernait pas directement, mais la surprise avait quand même fait monté le rouge à ses joues et il était parti du stand Pyroli en même temps que Loan. Aileen et Loan étaient ensemble ou quoi ? Non sa soeur lui en aurait parlé ! Mais tout compte fait Orren en profita pour se balader un petit peu dans l'académie avant de revenir, il avait pu voir en passant pas loin que les Mentalis avaient fait un spectacle de théâtre. Il y serait bien aller, au moins pour dire bonjour à Kaeko aussi, mais avec tout le boulot qu'il avait au stand il ne pouvait pas se le permettre. En parlant du stand, il était sur d'oublier quelque chose...
Meeeeerde ! Le combat avec Loan ! Il avait complètement, il se mit alors à courir jusqu'au dortoir, espérant qu'il n'avait pas trop perdu de temps. En arrivant il vit que Loan était déjà changé. Oh mince, c'est pas vrai ! En plus Warren avait la chemise toute mouillée et Ginji, qui se tenait en face de lui sans sa cagoule, affichait un air gêné. Qu'est ce qui s'était passé ici ? Bon chaque chose en son temps, déjà il devrait se changer. Arrivant à la hauteur du roux déguisé avec un magnifique costume de Méga-Gallame, il entendit celui-ci lui dire.

-Ah enfin te voilà ! Vas te changer vite vite !

-Oui, oui ! J'y vais, toi vas déjà sur l'estrade je te rejoins !

Orren s'empressa d'aller dans sa chambre et de déballer le costume qui était toujours précieusement emballé dans son petit carton. Orren le sorti, se déshabilla et l'enfila. Il se sentait étrangement à l'aise malgré l'extravagance de la tenue. Peut être Loan avait-il insufflé une partie de son âme dans cette oeuvre de couture, comme tout artiste, et que cela se ressentait. Au bout du compte, c'était un Orren détendu qui retourna dans la salle, faisant voler la cape noire à l'intérieure rouge. Ses bottes noires étaient enfoncées dans un pantalon aussi sombre avec quelques touches de rouge. Une chemise noire avec quelques points de rouge au niveau du torse et sur les manches venait finaliser cette tenue de spectacle. Loan était déjà sur scène en clamant à pleins poumons et dis en le voyant.

Tenue d'Orren ! :
[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] 1413824269-eqolo


-Mais où est donc mon adversaire ! Le chevalier des Ténèbres aurait-il peur de m'affronter ? Ah te voilà, prépares toi à ta défaite, la Lumière vaincra toujours l'Obscurité !

Y a pas à dire quand il décide de rentrer dans un personnage il y va toujours à fond ! Mais le brun vit que les regards se tournaient vers lui. Les gens attendaient une réponse tout aussi lyrique de la part du préfet. Celui-ci se racla la gorge et inspira profondément avant de relâcher sa respiration tout en faisant un décompte dans sa tête. Un jour sa mère lui avait donné cette technique en lui disant qu'elle faisait comme ça plus jeune pour contrer le trac. En rouvrant les yeux il vit que celle-ci était encore là, mais sans Heartnett. Il s'exprima alors d'une voix puissante, faisant résonner les basses de ses vocales.

-Me voilà mon ennemi. Ne crois pas que tu me battras si vite ! L'ombre existe partout où réside la Lumière nous sommes indissociables ! Maintenant en garde !

Alliant le geste à la parole il fit un mouvement magistral de sa cape en montant sur l'estrade improvisée, Loki et Skoll sautant devant leur dresseur. Ils affichaient tout deux un air féroce et mauvais. Le Malosse grondait et montrait les crocs en laissant échapper quelques langues de flammes de ses crocs. Le Solochi, lui, mordait dans le vide, comme si il pouvait déjà goûter la chaire de ses ennemis, puis lança une puissante attaque Hurlement qui fit grincer les dents à tout ceux présents humains et Pokémons!
Loan appela lui aussi d'un air princier ses deux compagnons Grimm et Baron. La Girafarig se posa devant son dresseur et caracola tout en défiant du regard les deux Pokémons Ténèbres devant elle. Baron se posa sur l'avant bras de son dresseur et garda les ailes ouvertes, prêt à en découdre. C'était parfait on avait vraiment l'impression que le combat était sérieux.

-Loki Vibrobscur, Skoll Flammèches !

Les deux compères lancèrent une attaque simultanée, plus pour le spectacle que pour l'efficacité, car ils ne visaient par mleur cible mais faisaient passer leur rayon juste devant, cachant Loan et ses Pokémons derrière un Torrent sombre illuminé par les petites flammes rouges. Le flot de l'attaque faisait pensé à un Fleuve infernal éclairé par les bougies des âmes damnées. Quand l'attaque se stoppa, elle dévoila un Loan avec une équipe toujours intacte protéger facticement par une attaque Choc Mental qui n'avait normalement aucun effet sur les attaques Ténèbres. Arriva la riposte du jeune roux qui demanda à sa Girafarig de lancer un Écrasement sur Skoll, alors que Loki se faisait harceler à coup de Cru-Ailes par le Furaiglon.
Les spectateurs étaient passionnés, retenant leur respiration quand un coup manquait de toucher l'équipe du Bien, soupirant en voyant qu'ils arrivaient in extremis et applaudissaient quand les Pokémons d'Orren recevait un choc. Heureusement que c'était faussement joué, car sinon Loan aurait eu un net désavantage par rapport au préfet des Voltalis. Du coin de l'oeil, le brun vit leur camarade catcheur retourner dans le dortoir précipitamment. Il semblait qu'il n'allait pas super bien, étrange, mais il n'avait pas le temps pour le moment. Il devait assurer le spectacle !



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Les cris affamés des clients faisaient bonne impression aux autres stands des différents dortoirs dans la ruelle de la ville. De plus en plus de gens demandaient une table pour s'y installer et pour goûter les saveurs que faisaient les jeunes cuisiniers nommés chefs pour ce jour spécial. Cependant, ta bonne humeur fut écourtée par un simple trébuchement.

Ayant trébuché sur une chose, tu t'éclates la gueule par terre, avec de l'eau orangée partout sur ton costume de mafieux. Tu étais furax. Tu as pris un énorme temps pour choisir les habits que tu t'allais vêtir, et de plus, tu as dû payer la peau du cul pour les avoir. Mais il fallait que tu trébuches sur un truc et que tu te torches sur le sol. Tu n'étais pas gravement blessé, tu avais juste un petit bleu au genou gauche. Furax, tu te relèves et tu essayes de te mettre sur pied dès que possible, de finir le service et d'aller te changer, mais tu devais nettoyer l'énorme d'eau orangée sur le sol. Ginji, s'approche vers toi avec deux éponges à la main et se mit à frotter le sol, portant ton aide. Une fois la tache finie, tu montes à l'étage supérieur, prendre un vêtement de rechange, aussi dans le thème mafieux : chemise noire, t-shirt blanc, jeans blanc. Tu te recoiffes, car tu as été ébouriffé lors de ta chute. C'est alors que tu redescends, ainsi reprenant ton service de serveur. Cependant, il ne fallait pas rêver de ne plus être sale, puisqu'un jet d'eau fit mouiller tes jolis cheveux roux ainsi que l'arrière de ta chemise noire. Tu aurais pu avoir un espoir de pouvoir nettoyer la tache sur ta chemise, mais c'était sans compter sur le jet d'eau que quelqu'un venait de te lancer. Surpris, tu es propulsé sur le sol avant de te relever, voyant noir. Ton Terhal qui était justement derrière toi, se mit sur ses grands chevaux. Tu tournes ton torse avant de voir Ganji, dissimulant un jeune garçon à l'allure héroïque. Tu serres tes dents, et tu n'oses pas hurler partout dans le restaurant contre le Voltali et le petit garçon, n'hésitant pas à résonner partout dans la salle. Terhal, à tes arrières, furax lui aussi que quelqu'un ait blessé son dresseur s'est mis à soulever l'eau et les jus de baies des verres grâce à ses pouvoirs psychiques. Également, tu pris les deux verres qu'il y avait sur la table la plus près de toi, et en synchronisation, toi et Ironclaw, propulsent les centaines de jets d'eau vers les deux jeunes hommes.

« VOUS VOUS FOUTEZ DE MA GUEULE ? JE... »

Tu avais la manie de t'énerver pour un rien, mais là, renverser de l'eau en faisant exprès, c'était une belle justification. Mais ton habitude de crier sur tout ce qui bouge n'a pas disparu, une fois énervé. Tu te mis à hurler comme Ace se mettant à dresser les viles élèves du dortoir Noctali. Une couleur rougeâtre monta sur tes joues avant de récupérer tout ton visage. Ta couleur beige se transforme en une couleur rouge cerise, qui se fond avec tes cheveux flamboyants. Tu scrutes de tes deux yeux ronds Ganji et son petit ami -enfin, son copain, enfin vous voyez le genre- trempés, eux aussi. Tu pris un deuxième verre et tu le jettes un jet d'eau sur la figure de Ganji. Ironclaw se mit à flotter dans les airs, faisant le cyclope prêt à décharger sa dose de bolognaise sur les spaghettis de Mama Odie, la fameuse dame de cantine de Pokémon Community. Tu rajoutes, d'une voix énervée.

« Fallait pas me chercher. »

Fis-tu en reprenant ton souffle à coup de lourde respiration.


Dernière édition par Warren Lightning le Jeu 23 Oct - 18:55, édité 1 fois




[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_200[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_375[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_355[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_562[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_092[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] Miniat_6_x_680
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Rp commun Voltali



« Café Voltali »


Un ninja ne perd jamais son temps dans des gamineries.

« -BATAILLE D'EAUUUUUU ! MOUHAHAHAHA !  »

Je saute en direction d'une table se trouvant un peu plus loin, saisi une cruche pleine, et vide son contenu à la fois sur l'enfant et Warren.

Mais avant de vous narrer ce combat épique, revenons en arrière, voulez-vous.
Warren n'avait vraiment, vraiment, mais vraiment pas du tout apprécié cette attaque surprise. Pourtant l'intention du gamin n'était pas mauvaise... Enfin si, à l'égard de Warren, mais il faisait ça pour faire triompher la justice sur le mal ! Pour sauver des bonbons quoi. J'avais toisé le rouquin d'un sourire gêné en espérant que mon intervention précédente puisse pardonner l'action de l'enfant, mais il n'en avait été rien. Pourtant, j'aurai très bien pu le laisser nettoyer sa gaffe tout seul, et non pas que j'attendais une quelconque reconnaissance à mon égard, mais juste qu'il passe l'éponge pour cette fois, sans mauvais jeu de mot. Mais non, il n'avait vraiment pas apprécié, pour me répéter.
Et c'est là que le Pokémon qui était à ses côtés s'énerva à son tour... Ne savaient-ils donc pas que les Voltalis prônaient la tolérance et la non-violence ? C'était une bien piètre image que Warren et son Pokémon donnaient de nous aux invités.
Et c'est ainsi que, sans que je ne comprenne comment, je m'étais retrouvé trempé de la tête aux pieds. Secoué, j'avais remué la tête pour faire partir quelques gouttes d'eau, avant de constater qu'un grand nombre de clients nous regardaient avec des expressions très diverses. De la surprise à l'incompréhension, en passant par le dégoût et dédain, aucun ne semblait bien content de voir leur repas interrompu par une dispute... Non ! On ne pouvait pas se disputer devant eux ! Qu'allaient-ils penser de nous ?
Je ne voyais qu'une seule solution....

Voila, vous savez désormais pourquoi je viens de balancer une cruche d'eau sur Warren. Bah oui, il me gueule dessus parce qu'il est mouillé, autant en rajouter une couche non ?.... Non je rigole, ce n'est bien évidemment pas pour cette raison. Si notre dispute se transforme en blagounette, ça passera mieux auprès des clients, non ? Et puis il faut vaincre le mal par le mal !
Le garçon, bien que choqué au début, lance un cri de guerre à peine quelques secondes après le mien, saisi un verre d'eau rescapé, et me le lance à la figure. Une petite fille passant juste à côté décide alors de rajouter son grain de sel et ouvre une bouteille d'eau en plastique qu'elle tient dans ses mains pour le jeter au milieu de nous trois. L’éclaboussure nous asperge tous, et sans attendre plus longtemps, je dégaine une Pokéball et envoie Meg, ma Loupio, dans un éclat de lumière.

« -Pistolet à O ! »

Pris dans le jeu, et soutenu par quelques autres enfants et petits Pokémons, je mène un formidable assaut contre la sécheresse et la soif. Aidé par ma Loupio et encouragé par Webble, je balance de l'eau partout, tentant d'arroser le plus de chose et de personne. Quelques Voltalis abandonnent leur plateau pour participer gaiement à la fête, sans remarquer l'exaspération des clients qui commencent à partir un par un. Quant à moi, concentré dans ma grande croisade, je demande à Meg d'inonder le plus d'ennemi possible pour m'assurer une victoire éclatante... Et c'est ainsi qu'en perdant le contrôle de la situation, un jet d'eau fuse vers Orren et Loan en plein spectacle, trempant les deux acteurs de la tête aux pieds....

@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Loan McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
Taille de l'équipe : 13/15
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
pokemon
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
Loan McNellis
est un Pokeathlète Agent
« Oui, oui ! J'y vais, toi vas déjà sur l'estrade je te rejoins ! »

Hein déjà ?, il veut que je chauffe la salle en attendant qu'il se prépare ? Je me retrouvais dans une position de totale improvisation la...Je me demandais ce que je pouvais bien raconter à la clientèle de notre café afin de gagner du temps. Bien sûr je ne pensais point que mon camarade me demandait d'occuper la salle pendant sa préparation. Mais quand je fus sur l'estrade je vis tous les regards tourner vers moi, ils semblaient tous attendre que je dise quelque chose...Je me sentais vraiment mal à l'aise devant tous ces regards affamé et me disais qu'il fallait que je les nourrisse ...occupent en gros.

« Mesdames, Messieurs enfants de tous âges et pokémons. Je présente à vous je suis votre fidèle serviteur le Chevalier Yin » disais-je e, m'inclinant devant l'assembler « Je suis la lumière qui régis votre être et vous aide à ne point sombrer dans la noirceur éternelle. Comme vous devez le savoir je ne vis point seul en vous, mon contraire, mon frère y habite aussi, le Chevalier des ténèbres Yang. Lui et moi nous luttons en vous afin de vous permettre de choisir la nature de votre acte à chaque instant de votre vie. Il y a des jours où je gagne comme il y a des jours où je perds c'est le cycle de votre vie... » Il semblerait que j'avais capté l'attention de mon auditoire, j'avais l'impression qu'il buvait mes paroles...Pourtant Arceus sait à quel point je racontais un peu n'importe quoi. J'espérais avoir assez gagné de temps pour qu'Orren se change.

« Aujourd'hui encore nous allons nous affronter, pour savoir de qui de la lumière ou de l'ombre régira votre choix...Tient j'entends un bruit non loin de là » Je pensais qu'Orren serait déjà descendu après ma tirade, mais ce ne fut pas le cas. Mauvais timing de ma part.

« Mais où est donc mon adversaire ! Le chevalier des Ténèbres aurait-il peur de m'affronter ? » Rajoutais-je avec une pointe d'espoir dans la voix. Je vis mon camarade arriver faisant voler sa cape de façon princière, encore un peu et on pourrait croire que ce garçon descendait de la royauté hahaha « Ah te voilà, prépares toi à ta défaite, la Lumière vaincra toujours l'Obscurité ! » disais-je ayant mon adversaire en vue.

Mon camarade eu un léger sourire en coin et lâcha d'une voix puissante, comme quoi il pouvait le faire « Me voilà mon ennemi. Ne crois pas que tu me battras si vite ! L'ombre existe partout où réside la Lumière nous sommes indissociables ! Maintenant en garde ! »

Il se plaçait devant moi avec ses pokémons avait pris un air sauvage tout en se plaçant devant lui. Je le regardais un sourire confiant sur mon visage. « Pressé de perdre mon cher frère » disais-je en faisant claquer ma cape dans les airs en levant mon bras. Grimm vint se placer devant moi d'une façon gracieuse et fière la tête haute le buste droit toisant presque du regard les pokémon de mon adversaire. Marquis lui s'était posé sur mon bras tendu et fit de même tout en gardant ses ailes ouvertes. Leurs postures nobles contrastaient énormément avec celle des pokémon d'Orren. « Je compte sur vous mes valeureux amis »

« Raiglon »

« Compris ! »

Le combat commença. Normalement, ma défaite était assurée. Face à deux pokémon ténèbres et en plus face à top dresseur les types, les expériences et les données statistiques me donnaient perdant en tout point. Mais nous faisions un spectacle pour montrer aux jeunes et aux vieux que la solution de facilité n'est pas toujours la bonne solution...qu'il fallait se battre et que le bien triomphera toujours. Perdre une bataille ce n'était pas grave tant que nous gagnons la guerre.

Loki et Skoll lançait une attaque combiner avec vibrobscur et flammèche, très jolie combinaison. La flamme donnais un côté Halloween plutôt cool, en concours pokémon j'aurais certainement perdu des points face à ce magnifique enchainement.

« Grimm » ma Girafe utilisa son attaque choc mental pour nous protéger de l'attaque, qui ne nous avait pas touché, par la suite l'enchaînement que nous avions prévue par la suite qu'était-ce ? A oui Ecrasement sur Skoll et Crue-aile sur Loki.

« Bien joue mon amie. Maintenant utilise Ecrasement sur le Malosse, Maquis charge toi du Solochi avec cru-aile »

Les sabots de ma girafarig brillèrent d'une couleur violacé et fonçait vers le malheureux Malosse et le frappait sans trop lui faire mal. Tous comme mon Furaiglon avec ses coups d'aile sur le Solochi, qui n'était autre que des caresse de plumes brillantes. Je n'arrivais pas à retenir un petit rire en voyant les pokémons de mon camarade feindre la douleur. Avant de reprendre mon sérieux et de dire sous les regards brillants de notre clientèle qui s'y croyait. « Et cela ne fait que commencer mon cher »

Notre spectacle durait pendant un petit instant faisant dans attaque et des contre-attaques chacun nos tours mettant plein les yeux à nos spectateurs. Tout semblait se passer à merveille nous allions atteindre le final, l'apogée de notre spectacle la victoire du bien contre le mal. « Il est temps d'en finir en avant chevalier de lum...Splasssshhhhh » Je fus couper par une attaque pistolet à o. « Mais c'est quoi ce bordblblblblblblbll » je n'eus pas le temps de finir ma phrase que je reçus un autre jet d'eau me trempant de la tête aux pieds, tout comme mes partenaire de scènes.

Mon aura devenait sombre, la colère montait en moi, tel la moutarde extra forte de Mama Odie. Je regardais d'un air de tueur les deux coupables de mon état. J'attrapais deux carafes en métal me dirigeant vers eux avec un sourire sadique voulant les assommer et cacher leur corps au fond du lac corail, les tabasser pour le crime qu'ils avaient commis, mais fut retenue par Grimm.

« Non lâche moi Grimm laisse-moi, ils ont gâché les costumes que j'ai fait...oh mon dieu ma cape d'haydaim » disais-je en regardant Amaoka qui était dans le même état que moi, trempée...Ma cape ma pièce si précieuse à mes yeux. Mon aura sombre s'intensifiait, pour un être de lumière ce n'était pas bon « Je...Vais...Vous..Tuez » disais-je très lentement avec un grand sourire sur le visage toujours retenue par ma girafe.



Loan McNellis
« Il n'est pas bon d'être malheureux, mais il est bon de l'avoir été.» Chevalier de Méré

[Event #1] La Grande Compétition : Le Café Voltali [Terminé] 1469463719-brodiva
Orren Losvrôk
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Le combat battait son plein. Même si leurs Pokémons ne lançaient pas de vraies attaques qui touchaient leur adversaire de plein fouet, les Pokémons d'Orren feignait la souffrance et les blessures à chaque fois su'ils recevaient un des capacités adverses. Orren et Loan jouaient à fond leur personnages, se lançant des piques et des remarques en luttant pour la domination de leur symbole. Le combat était peut être décidé d'avance, en effet Loan n'aurait pas eu de véritables chances face à deux types Ténèbres et à un Top Dresseur, mais ils se surprenaient quand même en combinaisons et contre attaques.
Les spectateurs avaient les yeux rivés sur le match, tournant leurs chaises pour être face à l'estrade. Même les deux jeunes Voltalis étaient tellement plongés dans leur représentation, qu'ils ne virent pas du tout la petite bataille d'eau qui faisait rage près du bar. Warren et Ginji s'envoyaient chacun de l'eau grâce aux cruches et verres à disposition. Ils furent vite rejoins par les enfants qui voulaient aussi participer, agrandissant le capharnaüm ambiant.

Le Voltali était très à l'aise, se coupant du monde extérieur et ne se concentrant que sur le combat. Si il avait été moins concentré et aurait remarqué toute l'attention que les clients leur portait, il aurait été pétrifié à cause du trac. SKoll et Loki enchaînaient de belles prestations, lançant des attaques époustouflantes, misant plus sur leur beauté que leur efficacité. Les Dracochocs qu'il lançaient faisaient vibrer l'air ambiant, leur rayon de puissance formant une sorte de spirale violacée et tourbillonnante. Ses attaques physiques faisaient trembler le sol par leur puissance, plus diriger sur l'estrade pour aider les Pokémons à Loan de lieux encaisser les chocs. Le Malosse se déplaçait vivement, comme un véritable chien infernal. Son regard mauvais, ses crocs luisants souvent enflammées par ses attaques Crocs Feu lui donnait un air féroce et violent. Et ses attaques distance étaient exécutées avec un un hurlement horrifique, digne des plus grands films d'horreur. Oui son équipe jouait parfaitement le rôle de protecteurs du Mal. Le jeune garçon en vint presque à se demander si ils n'auraient pas fait de très bons Pokémons de concours.
Justement sa mère, qui s'était assise à une table très proche de la scène, regardait le combat d'un oeil intéressé. On aurait dit qu'elle jugeait les performances des Pokémons comme s'il s'agissait d'un concours de Coordination. Mais les francs sourires qu'elle attribuait aux académiciens les mettait plus en confiance. Après tout une grande pointure de la Coordination et des spectacles leur donnait leur approbation. De quoi leur faire pousser des ailes pour s'envoler aussi haut que Marquis, le Furaiglon de Loan. Le moment final approchait, celui où Loan assénait le coup de grâce, faisant remporter la Lumière sur l'Obscurité, montrant que malgré les difficultés on pouvait arriver à vaincre. Leur match avait pris une symbolique quasi-biblique par ce combat entre les deux entités dichotomiques du Monde. La facilité de l'avantage du type pouvait sembler attrayante, comme toutes les facilités, mais leur match montrerait qu'il valait mieux combattre avec des difficultés, car la victoire n'en serait que plus éclatante.

- Il est temps d'en finir en avant chevalier de lum...Splasssshhhhh

La tirade finale de Loan fut coupée par un jet d'eau lui arrivant en plein visage, ruinant son costume. Orren n'eut même pas le temps de réagir qu'il fut lui aussi arroser à plusieurs reprises. Puis il put enfin voir d'où venait cette attaque aussi imprévue que désagréable. Ginji avait sorti son Loupiot et arrosait tout le monde dans une insouciance flagrante. Clients, serveurs et même eux sur l'estrade finirent complètement trempés. Des remarques irrités et indignées fusèrent de chez les différentes personnes qui quittaient vivement le stand. La journée avait si bien commencée, il fallait bien sûr que cela finisse dans un bordel sans nom. Orren regarda ses Pokémons et grinça des dents en voyant son Malosse se faire arroser par surprise. Un Pokémon Feu n'est pas vraiment fan de l'humidité, et il n'en fallait pas plus pour que le jeu scénique de férocité ne devienne réel.
Déjà Loan hurlait sur les deux jeunes qui avaient créé cette situation, sa rage de voir tout son travail sur les costumes détruits de manière si détachée. Il fut arrêté cependant par sa girafe psychique, l'empêchant de commettre un double homicide voltalien. Cependant Orren n'eut pas le temps de prévenir l'attaque de son Malosse. Celui-ci au contraire de s'attaquer à Ginji, ne vit que Warren, contre lequel il avait déjà un bon croc depuis l'altercation de cet été. La molosse se jeta sur le rouquin et lui mordit l'arrière train, emportant dans sa gueule le tissu qui recouvrait le derrière du jeune homme. Orren fit alors rentré vivement ses Pokémons dans leur appareil de capture avant de se mettre à crier sur les fautifs, trop énervé pour garder son calme habituel.

-Non mais c'est pas possible ! Il suffisait de continuer à être tranquilles jusqu'à la fin du combat qui aurait aussi été la fin de la journée. Ensuite on aurait tous put décompressés comme on voulait ! Heartnett avait même proposé qu'on se serve dans les énormes restes de notre journée.... Mais il faut que vous fassiez tout partir en vrille, sérieux je veux rien savoir si le référent vous tombe dessus !

Il avait la gorge asséchée d'avoir crié autant, déjà que le combat contre Loan l'avait bien fatigué après cette dure journée de travail. Il n'avait put se reposer que quand il était allé voir Aileen, et encore sa gêne avait été mise à rude épreuve après le patin qu'avait roulé sa soeur à Loan. Bien sur, voyant les différents clients sortir du stand trempés et mécontents, Heartnett n'avait pas tardé à rappliqué d'une démarche plus que langoureuse.Le référent des Voltalis regarda les jeunes gens avant d'éclater de rire. Mais pourquoi riait-il ? Il devrait être en colère !

-Ah ben on peut dire qu'avec vous ce n'est pas de tout repos ! Au moins les Voltalis auront marqués les esprits ! Et malgré ce petit dérapage, sachez que les avis sur votre stand m'ont l'air plutôt favorables, même si tout les dortoirs ont fournis un excellent travail avec des idées surprenantes. J'ai même put croiser un double de moi chez les Pyrolis, mais vous vous doutez bien qu'il a moins de glamouuur et de chaaarme que votre cher Professeur.

L'homme ria à gorge déployée en tourbillonnant sur lui même dans un pas de danse, faisant voler des petites paillettes qui s'accrochèrent aux élèves trempés. Ceux-ci se retrouvèrent tous avec une rose sur eux, soit dans les cheveux, soit dans la main ou encore dans la poche de leur chemise. Voilà leur référent dans toute sa splendeur : insouciant et.... gay gai ?...

-Bon et bien maintenant je vous propose de ranger tout ça avant de profiter de ce qu'il nous reste en boissons et aliments pour nous offrir un bon soulagement après tout ce rude travail ! J'ai même demandé à Mama Odie de venir nous préparer des petits plats avec ce qu'il nous reste, et il va sans dire qu'elle réutilisera vos subliiimes recettes. Fêtons tout le glamouuur déployée dans cette foooolle journée !

Orren était tellement abasourdi de la réaction de leur référent que sa colère se calma, et il vit aussi Loan se dérider. Ils commencèrent alors à ranger tout le stand, aidés par tout ceux qui étaient venus leur prêter du matériel ce matin. Puis ils allèrent tous dans la salle commune, pour profiter des bons petits plats préparés par la cantinière. Ils décompressaient, riant et chahutant, la soirée reparti même en bataille d'eau, mais à l’initiative de Loan en vengeance pour ses costumes. Voilà une journée bien remplie et chargée d'émotions qui se finissait sous le signe des Voltalis, le partage et la camaraderie d'un dortoir où il faisait bon vivre.



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum