Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour 9,99€
9.99 €
Voir le deal

Gwenn Emmings
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2029-gwenn-emmings-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2062-gwenn-emmings-givrali
Taille de l'équipe : 5
Région d'origine : Kanto
Âge : 17 ans
Niveau : 26
Jetons : 3074
Points d'Expériences : 653
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
pokemon
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
Gwenn Emmings
est un Scientifique Mécano
L'iPok. L'appareil utilisé sur Lansat. À vrai dire, il avait des bons et des mauvais côtés. Mais je préférais de loin mon smartphone. Néanmoins, cet engin électronique, qui pour moi était encore plutôt nouveau, nous était indispensable, et pour cause. Il nous permettait de gérer notre PC, d'envoyer des messages aux personnes de toutes l'île, et surtout, ils nous affichaient des cours en-dehors de celles qu'on avait en journée.
J'avais décidé de déjà me concentrer sur celle traitant le cas de Floraville. La plupart de ma rédaction avait déjà été terminée. Je l'avais fait entre deux courts durant ces quelques derniers jours. Cependant, pour ce qui était du cours de botanique, j'en avais absolument plus aucune motivation. La force dont je disposais pour pouvoir me concentrer sur mes devoirs lorsque je me retrouvais devant mon ordinateur portable s'était épuisée avec le premier sujet. C'est pourquoi j'avais finalement décidé, après de longues journées de procrastination, de finalement partir travailler à la bibliothèque. Vérifiant une dernière fois mon sac, je passai ses lanières sur mon épaules et quittai ma chambre de dortoir.

Chell était restée dans sa pokéball. Je n'avais pas vraiment envie qu'elle dérange les autres personnes qui seraient en train de fréquenter le lieu. Installée à une table libre, mes bagages posés sur une chaise, je sortis mon bloc-note et ma trousse, puis enfin mon iPok. De là, je me concentrai afin de réussir à assimiler le cours du mieux que je le pouvais. Finalement, j'arrivai à la fin du texte. Ne m'y connaissant absolument sur la reproduction, je n'eus d'autre choix que de partir à la recherche de bouquins qui pourrait me renseigner. La bibliothécaire toisait d'un regard sévère les quelques élèves qui semblaient avoir franchis le seuil dans l'unique but de se faire une compétition visant à trouver le nom d'écrivain le plus ridicule possible. Me grattant la tête, ne sachant pas trop par où commencer à chercher, j'errai devant chaque rayon, lisant les notices qui avaient été épinglées sur chacune des étagères. Des numéros suivaient chaque catégories de livres. Je peinais un peu à comprendre. Finalement, par une illumination soudaine, je réussis enfin à repérer la zone où était regroupée toute la documentation concernant la biologie. Un grand pas déjà, en soi. L'étape suivante fut de trouver la sous-catégorie reproduction. Après avoir parcouru un rayon entier en long et en large, je réalisai soudainement que ce que je cherchai se trouvai de l'autre côté. Honteuse, je passai au rayon suivant. Bon sang, je devais déjà avoir perdu une bonne demi-heure rien qu'en recherchant tout ça. Si j'avais fais les recherches sur mon PC, j'aurais déjà tout régler. Ceci dit, ça n'aurait pas été sûre que j'aurais vraiment fait des recherches sur les cours en question. Enfin bon.
Lisant en diagonale plusieurs jaquettes, je fis une première sélection des bouquins qui m'intéresserait. Feuilletant un premier, je remis en place une mèche derrière mes cheveux. Je gardai dans mon bras ce premier avant d'en feuilleté un deuxième. Finalement, je repartis avec une petite sélection de quatre livres. Quand je retournai à la table où je m'étais installée, entre-temps, un garçon s'y était assis également. Silencieusement, prenant gare à ne pas le déranger, je déposai mes documents sur le plateau de travail. Puis tirant ma chaise aussi délicatement que possible, je me rassis finalement. Bon, il ne restait plus qu'à étudier tout ça. Je poussai un soupire silencieux avant d'attraper le premier bouquin de la pile et de me perdre dans la table des matières.

Dernière édition par Gwenn Emmings le Dim 28 Sep - 12:06, édité 2 fois
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Mince alors, tu pensais que tu savais déjà beaucoup sur les Pokémons et leurs histoires ainsi que les villes, mais non, tu t'es trompé puisque les cours étaient durs et difficiles à suivre, surtout pour une cervelle aussi minime que la tienne. À vrai dire, tu as la tête ailleurs en ce moment. Malgré les heures et les heures de révision, les mots que tu répétais -car oui, tu as une mémoire auditive- à travers ton bouquin, rentrait dans une oreille et ressortait par l'autre. Si tu ne révises pas cette année, il y aurait un risque que tes parents te feraient passer un sale quart d'heure, les connaissant. C'est alors, en une journée assez pluvieuse et sombre que tu décides de faire un tour à la bibliothèque, avec un peu de chance, tu y trouveras le calme et les bouquins nécessaires pour augmenter tes notes. Tes deux Pokémons se trouvaient sur ton lit, et toi sur ton sac.

« Désolé Knight, mais toi, tu es un petit coriace. La bibliothèque, pour toi, ne peut juste être un endroit de torture, et puis, le calme et toi, ça fait ... » tu vois ton Terhal, tenant entre ses griffes acérée un crayon sur lequel il dessinait des petits bâtons. « I I » tu retournes ton regard vers Knight, ainsi que Tserhal, ayant sûrement la même pensée. « DEUX ! » Celui-ci prit sa peluche entre ses mains, et appuya sur le front, le bouton de sa Pokéball. Une lueur bleue s'empara de lui. Tu regardes sa Pokéball trembler et se refermer, triste. « Allez, mon coco ! On y va alors à c'te bibliothèque ? »

Tu baisses ton regard, et tu te vois... en caleçons. Il est 14h30 et tu n'es toujours pas habillé, décidément, Warren, tu crains. Tu saisis de ton long poignet un pull blanc cassé à manches longues qui t'arrive au bassin, un jeans bleu déchiré, parce que c'est à la mode, et une paire de bottes blanches, histoire que ça s'harmonise avec ton pull.
Une fois habillé, coiffé, lavé et brossé, tu sors de ton dortoir, déterminé à... savoir où est la bibliothèque.. Là, tu crains vraiment. C'est à l'aide de ton Pokémon que tu cherches la bibliothèque. C'est en scrutant le nom des portes, que tu parviens à le trouver. Tu cours, tu prends la poignée et tu l'as tire. Ironclaw, dans son élan, te fracasse le dos et te fait tomber, au seuil du bibliothécaire. Un grand « BOUM » résonne dans la spacieuse pièce. Tu te relèves, ainsi que ton Pokémon, demandant de plates excuses. « D'solé, pas fais exprès. » - fis-tu.

À pas de chat, tu rentres dans l'énorme labyrinthe de la bibliothèque. Entre les étagères remplies de livres, des échelles accrochées au dernier étage des étagères, tu étais émerveillé. Des bibliothèques ? Le vocabulaire où était ce mot est démodé, désormais, à Volucité. En effet, là-bas, c'est plus la technologie que les vieux et poussiéreux grimoires. La pointe du doigt, fraîchement mouillé par ta salive, tu parcours les centaines de bouquins dans le rayon "combats Pokémon", histoire de découvrir quelques astuces en combat, comme ça, tu auras ta vengeance sur Orren Losvrôk, qui, avant ton départ de l'île Cobaba, t'avait prochainement défié en duel, tu l'as accepté.

« Histoire d'une ruse » murmures-tu, en lisant le titre des livres et en les effleurant jusqu'à que tu trouves ton bonheur. « Les 1001 astuces dans un combat Pokémon I ».

Ce livre t'intéresse vachement. À tel point que tu prends les 10 autres tomes de la série du livre. C'est avec les bras chargés et les pas lourds que tu te diriges vers une table où tu vois quelques affaires posées dessus. Bingo ! Il reste une chaise de libre. Tu t'assois aux côtés de ton ami invisible qui ne prit pas un temps fou pour devenir réel. En effet, une jeune fille déposa ses affaires sans te gêner, et s'assoit. Tu n'oses pas jeter ton regard séducteur sur elle, tu devais te concentrer dans tes études. Tu mouilles le bout de ton doigt sur la salive présente sur tes lèvres, et tu tournes les pages, les lisant une par une.

Le sommaire était là pour faire beau, tu te demandes même si c'est de l'humour. « p1 - Début du livre. » quelques espaces plus loin. « p507 - Fin du livre. » Bref, tu décides d'ignorer cette page inutile, et ainsi, sauter directement au complet hasard sur une page, et puis, coïncidence, ça parlait des tables de type. Par exemple, les type feus sont pas forcement avantagés face aux types eau, les types plantes ne sont pas forcement avantagés face aux types plantes ainsi que les types eau sans avantages face à un type plante. Bref, c'était comme une chaîne alimentaire, mais en boucle. Soudain, tu regardes un type que tu ne connaissais pas avant de l'avoir vu. « Fée ». Malgré l'effleurage de papier que tu as fait, tu ne vis aucun espace vocabulaire, donc, sans choix, tu demandes à la jeune fille d'à côté.

« Uhuh, euh, salut. » fis-tu envers la jeune fille, qui ne semblait pas t'entendre à cause de ta voix à faible volume. Tu décides d'augmenter la puissance de tes paroles. « Salut ! » Soudain, une fusillade de "chut". « Je suis désolé de te déranger, mais tu ne saurais pas ce que c'est le type fée, par hasard ? »
Gwenn Emmings
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2029-gwenn-emmings-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2062-gwenn-emmings-givrali
Taille de l'équipe : 5
Région d'origine : Kanto
Âge : 17 ans
Niveau : 26
Jetons : 3074
Points d'Expériences : 653
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
pokemon
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
Gwenn Emmings
est un Scientifique Mécano
Je lisais en toute tranquillité un des bouquins. Je crois d'ailleurs avoir dévié sur un chapitre qui ne faisait pas partie de ce que je cherchais. Enfin bon, c'était intéressant, et c'était bien ça le principale. Mes yeux parcouraient les caractères imprimés. Pendant quelques minutes, je m'oubliai du lieu où je me trouvais. J'oubliai que je me trouvais dans la bibliothèque d'une académie, résidant sur l'île Lansat. Dans ma tête, je me représentais ce que je lisais. Des images défilaient, des silhouettes se formaient.
Il me semblait que l'élève assis à ma table était roux, mais je ne pus en savoir plus. Je n'avais pas vraiment osé le dévisager. C'est toujours embarrassant quand quelqu'un remarque que vous êtes en train de l'observer. Donc je décidai de passer mon tour pour cette fois.
Cependant, alors que je me trouvais en plein milieu d'une page, une voix masculine me tira soudainement de ma lecture. Une salutation. Je la trouvai un peu trop sonore pour le lieu, mais ne le fis pas remarquer. Les autres personnes présentes le lui avaient déjà fait tantôt remarquer. J'espérai qu'ils ne penseront pas que je suis pareille. Je baissai mon regard, pensive. Baissant ensuite d'un ton, le jeune homme me demanda si je connaissais le type fée. Je fronçai les sourcils. Le type fée ? Il me semblait avoir lu ça quelque part sur le net, mais je n'étais plus bien sûre. Mais vu que nous nous trouvions dans une bibliothèque, autant chercher ici. Je me remémorai en vitesse l'emplacement des rayons, les panneaux avec des indications claires et concises, et finis par lui répondre d'une petite voix :

« Euh... Les livres spécialisés sur les types se trouvent se trouvent dans le rayon K. »

Puis j'eus une brûlante envie de me taper la tête contre la table. Sérieusement, j'étais beaucoup trop stressée. J'avais l'impression d'avoir parlé d'une voix trop assurée, un peu trop hautaine et miss je-sais-tout. Alors que moi-même, c'était la première fois que je posais les pieds ici. Je jetai un rapide regard au roux. Il avait des yeux sombres. Bruns. Qu'avait-il pensé de ma réponse ? « Ah, il y a une miss aux cheveux noires qui prend tout le monde de haut à la bibliothèque. » À cette pensée, je me fis plus petite, cambrant mon dos, pour pouvoir mieux me cacher derrière mon livre. Mes doigts se resserrèrent sur le bouquin. Je ne réagis que la seconde d'après que je risquais de froisser les feuilles. Me mordant la joue, je relâchai la pression.
J'aurais voulu rajouter un « si je ne me trompe pas » à la fin de ma phrase, mais semblerait-il que c'était un peu trop tard pour justifier. Ce n'était plus vraiment le moment, la conversation était déjà close. À cause de qui ? À cause de moi. Mais en même temps, ce n'était ni le lieu ni le moment de discuter
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Tu pouvais entendre de loin les grincements des livres lorsqu'une main les touche. Tu n'as jamais vu un lieu aussi calme et aussi silencieux que la bibliothèque, toi qui es habitué à l'ambiance, tu es fort ennuyé. Tu soupires, un peu l'air idiot. Ironclaw, quant à lui, passionné sur un bouquin sur son espèce. Même s'il ne savait pas lire, il adorait regarder les illustrations présentes dans les vieilles pages du livre. Les yeux rivés sur le toit de la bibliothèque, tu réfléchis toujours sur la table des types. Tu te demandes quel est le type fée. Est-ce un type ultra-fort qui n'a aucune faiblesse ? Ou juste un type lambda comme le type plante ? C'est en pensant à ce sujet que la jeune fille te répondit, d'un air silencieux.

« Euh... Les livres spécialisés sur les types se trouvent se trouvent dans le rayon K. »

Rayon K ? Ce n'était que ta première visite à la bibliothèque, et pourtant, tu es déjà censé savoir où son les rayons ? Ce que tu vois, c'est d'énormes étagères où abritent des milliers de livres. Malgré que la lecture ne soit pas ton fort, tu es venu avec un minimum de jugeote pour te cultiver un peu le cerveau, qui lui, à besoin d'un chose autre que des Mangas et des Magazines.. En essayant de te rapprocher de la fille, tu perds l'équilibre et tu tombes de ta chaise, qui provoque un gros... "BOUM".
Les pieds élevés, le dos écrasé sur le sol. Te voilà avec une grosse bosse sur la tête. Heureusement qu'elle ne mit pas longtemps à se dissiper. « Aigh-.. » Tu n'as même pas eu le droit d'évoquer un moindre cri de douleur que tu te refais fusiller de "CHUT !!!"...

Tu te relèves, les mains caressant le derrière de ta tête. « Désolé, je ferai plus attention la prochaine fois... » - fis-tu. Tu relèves le dossier de ta chaise, et tu te rassois. Ton terhal, en face de toi, dégustant la moindre illustration de son livre sur l'encyclopédie de la famille des Terhal, et contrairement à toi, en silence. Tu rejettes ton regard sur la jeune fille. « Euh, je suis censé savoir où est le rayon K ? Parce que je suis nouveau et ... » tu n'as même pas eu le temps de finir ta phrase que deux petits ayant à peu près 1-2 ans de moins que toi, te fusillent du regard. De paroles un peu plus maitrisées. « ... c'est la première fois que je viens. » Avec tes doigts, caressant soigneusement le rebord de ton livre.
Gwenn Emmings
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2029-gwenn-emmings-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2062-gwenn-emmings-givrali
Taille de l'équipe : 5
Région d'origine : Kanto
Âge : 17 ans
Niveau : 26
Jetons : 3074
Points d'Expériences : 653
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
pokemon
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
Gwenn Emmings
est un Scientifique Mécano
Je le voyais déplacer sa chaise. Pour la lumière ? Pour s'approcher de moi ? Ou pour une autre raison obscure ? Je fronçai les sourcils. Soudainement, sa chaise bascula, et l'étudiant s'écraser littéralement par terre. Oh... Le pas doué. Il se releva péniblement, les mains frottant sa tête. Hum, j'aurais peut-être lui demander s'il allait bien. J'allais encore passer pour une sociopathe sans-cœur si ça continue. Enfin, même s'il me semblait être légèrement imbécile sur les bords, il me sembla plutôt sympathique. Pour le moment, du moins.
Je le compatis quand il se reçut une nouvelle vague de « chut » lui demandant de se taire alors qu'il n'avait émis qu'une demi-plainte.

Je remarquai à cet instant un Tehral en train de lire un encyclopédie près de la table, appartenant sûrement au roux. Le contraste était plutôt risible. Enfin bon, finalement, il se relève. Bravo, j'ai gagné mon statut d'asociale. Je souris quand il s'excusa.

« Euh, je suis censé savoir où est le rayon K ? Parce que je suis nouveau et ... »

Là, en revanche, ça passa un peu moins bien. C'est pas si dur, que je sache, de se balader un peu et lire des simples écriteaux ? La bibliothèque ne fait pas Chaydeuvre non plus. Et je viens là pour la première fois aussi. À moins que j'ai une mémoire exceptionnelle ce qui est peut-être le cas... Ok, je vais me taire. Ne pouvant oser lui répondre non, je me levai de ma chaise.

« Je crois qu'il est par là-bas, attends. Je suis pas sûre, c'est la première fois que je viens là aussi. »

Au fur et à mesure que je parlais, ma voix semblait perdre du volume. J'espérai qu'il avait compris ce que j'avais dit, sinon ça serait un peu gênant. Passant devant des rayons, les lettres défilaient. O, N, M, L, ... Et voici le mur. Mmm, zut ?

« Euh, c'est de l'autre côté je crois. »

Marchant d'un pas rapide mais silencieux, je passai entre quelques tables disposées au centre de la pièce pour aller vers l'autre partie de la bibliothèque. Bingo ! Je ne tardai pas à tomber sur le rayon K. Je lus rapidement les indications sur la feuille collée sur l'étagère. Ah baaah... Nop. Ce n'est pas ici. C'était le rayon spécialisé sur les attaques Pokémons, décrivant les phénomènes en détail. Je jetai un rapide coup d'oeil au alentours. Finalement, après quelques recherches, je finis par chopper un bouquin parlant du type Fée dans le rayon J. Bah, je n'étais pas si loin. Je sortant de son étagère entre le faisant bousculer vers moi, je le pris ensuite dans les mains. Bon, il était passé où, l'autre ?
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Tu peux sentir l'odeur des livres et l'odeur de l'encre toute fraîche. Oui. De nombreux élèves étaient présents, sûrement à faire leur cours de bio, ou bien juste faire des révisions pour des examens, bref, dans tous les cas, ça bossait dur. Tu te sens tout simplement mis à l'écart dans le lot, tu es totalement à côté de la plaque. Déjà vingt bonnes minutes que tu as franchi le seuil de la bibliothèque et tu n'as rien fait d'autre que de causer du bruit et ainsi gêner les jeunes personnes qui veulent tranquillement se détendre en lisant de centaines de pages, même si ça, pour toi, n'est pas une source de distraction.

La jeune fille se leva de sa petite chaise. Derrière sa mèche brune, tu ne pouvais rien voir niveau physique sur cette jeune fille, mais désormais, tu pouvais voir ses yeux d'un vert jaune profond qui t'était d'un charme inégalable ainsi que ses cheveux bruns avaient des reflets sous la lumière du soleil de la bibliothèque. Quand celle-ci, d'une voix douce. « Je crois qu'il est par là-bas, attends. Je ne suis pas sûre, c'est la première fois que je viens là aussi. » et puis finalement « Euh, c'est de l'autre côté je crois. »

Finalement, il semblerait bien que cette jeune fille soit aussi perdue que toi. Avec ses va-et-vient, tu finis par te perdre dans le labyrinthe entre les étagères de la bibliothèque. Malgré que tu essaies de retrouver la jeune fille, tu ne pouvais faire aucun bruit pour signaler ta présence. C'est alors que tu es à sa recherche depuis maintenant une poignée de minutes. Tu ne vis rien que de bouquins et de rares élèves qui passent entre les chemins. Tu murmures sans faire trop de bruit, histoire que tu ne sois pas viré du lieu. « Hey, tu es où ? »

En marchant sur le rayon V, d'un geste non-voulu, tu fais tomber un livre, qui entraine toute la pilée. Avec le tremblement de cet étage, celle du dessus et celle du dessous se mirent, elles aussi, à tomber, déclenchant alors une pluie de bouquins pesant sûrement chaque livres une bonne dizaine de kilos. Le tout fit un énorme "BOUM", réveillant alors la curiosité de Pervenche, la jeune bibliothécaire de Pokémon Community. Sans regarder ce que tu prends, tu saisis un petit livre rose de tes grosses mains et tu t'enfuis à pas de voleur vers deux-trois rayons plus loin. Par ta grande surprise, tu vois la jeune fille qui était censée t'indiquer le chemin menant vers le livre des Pokémons de type fée. De paroles à faible volume, tu lui parles.

« Tiens, te re voilà, je t'ai perdu. En ... » tu essayes de mentir, seulement, tu mens mal. « En te perdant, je me suis retrouvé vers une... oui, une étagère où j'ai vu un livre extrêmement utile ! D'ailleurs, je l'ai pris avec moi, lorsque je suis reparti à ta recherche... le-le voici. » Tu regardes le bouquin que tu as saisi au hasard, et comme par coïncidence, tu as reçu un livre ... « Les rapports sexuels : chapitre II ... Mince, je crois que je me suis trompé de livre... »

Une goutte de sueur glisse sur ton front. Warren, tu vas te faire rattraper par tous ces mensonges.
Gwenn Emmings
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2029-gwenn-emmings-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2062-gwenn-emmings-givrali
Taille de l'équipe : 5
Région d'origine : Kanto
Âge : 17 ans
Niveau : 26
Jetons : 3074
Points d'Expériences : 653
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
pokemon
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
Gwenn Emmings
est un Scientifique Mécano
Il n'était plus là. Volatilisé. Depuis quand ? À partir de où ? Et pourquoi ? Était-ce moi qui étais allée trop vite ou bien l'autre garçon qui ne m'avait pas suivi, qui a été attiré par quelque chose, ou qui a pensé me laisser seule le temps que je trouve le fameux rayon spé.type ? Je restai quelques moment entre les étagères, le livre dans les mains. Un léger malaise monta en moi. Devrais-je l'attendre, aller le chercher, ou tout simplement ne plus m'en préoccuper, ne pas le suivre ? Je m'apprêtais à reposer le bouquin à son emplacement initial pour histoire d'aller jeter un coup d'œil à n-... La table où nous nous étions installés. Cependant, sa silhouette d'homme apparut à cet instant devant le rayon.

« Les rapports sexuels : chapitre II [...] »

Euh... C-c'est quoi ce bordel ? Je me sentis rougir. Un livre très utile, hein ? MAIS QU'EST-CE QU'IL AVAIT DERRIÈRE LA TÊTE AU FINAL ?! Mes yeux s'étaient abaissés pour fixer mes pieds après avoir lu la couverture du fameux bouquin qu'il me tendait. Je risquai un regard vers son visage. Il ne semblait pas plaisanter. Si ça avait été le cas ou que je le connaissais, j'aurais éclaté de rire. Mais ce n'était pas le cas de la situation actuelle qui me paraissait... Gênante. Je gigotais de mes orteils dans mes chaussures.
Ma main gauche serra le livre que je venais de poser sur l'étagère. Devrais-je le lui donner ou bien n'en voulait-il plus ? Hésitante, je voulus le tirer vers moi. Mais il glissa entre mes doigts et tomba par terre. J'étouffai un cri de surprise et m'empressai de m'accroupir pour le ramasser. Effectuant un rapide contrôle, je constatai avec soulagement que rien n'avait été abîmé. Je glissai ensuite un regard discret à l'adolescent à la chevelure rousse puis me relevai, le livre en main.

Je ne savais pas quoi dire. Aucun son ne sortait de ma gorge. Je perdais mes moyens et rien à faire pour que je puisse faire disparaître les rougeurs qui m'étaient montées aux joues. Je me passai une main dans les cheveux et me surpris à remarquer que j'avais chaud. Le stress, tout ça tout ça, hein.
Finalement, je posai le bouquin sur le type fée par-dessus le... La « chose » et lâchai quelques mots en bégayant :

« ... C'est s-si t'en as enc-... Enfin, toujours e-... Besoin. La caisse estlàbas et... Euh... Je... 'Fin... »

Ça y est. J'étais a ma limite. Sans demander mon reste, je marchai d'un pas rapide vers ma table et choisis le bouquin ayant la surface la plus grande pour pouvoir me cacher mieux derrière. Mes yeux étaient fixés sur une page choisie au hasard mais mon regard, lui, perdu dans le vide. Qu'est-ce que l'autre me voulait au final ? C'est ainsi que je passai les quelques minutes suivantes à faire semblant de lire la même page aussi minutieusement qu'un archéologue étudierait un squelette. Sauf que j'oubliais que mes pupilles étaient censées bouger aussi. Je n'osais plus regarder autour de moi car je savais que le jeune homme allait revenir d'un moment a l'autre. D'ailleurs... Il restait encore plein de ses bouquins sur la table aussi, donc il ne passera sûrement pas tout de suite à la caisse.
Je me sentis idiote d'avoir réagi de la sorte. J'aurais dû lui demander pourquoi il m'avait apporté ce livre et qu'est-ce qui aurait pu être intéressant d'après lui. Hum, parce que c-.... Je laissai tomber ma tête sur le livre. La couverture était en carton assez épaisse pour que je puisse espérer pouvoir me faire mal. Ceci dit, ce ne fut pas pour autant que ce fut le cas.
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Les bruits des cris de Pervenche réveillaient la curiosité des élèves qui étaient tranquillement installés sur la table centrale. Tu avais bien fait de fuir, affronter sa colère était sûrement le dernier moment que tu passerais en vie, ou avec un peu de chance, un aller sans retour à l'infirmerie, pour tenir compagnie à Needle. Ton désastre fit réveiller Chaussette, le chacripan à Pervenche, qui scruta le moindre rayon avec un œil attentif.

La jeune fille aux cheveux bruns rougit avant de faire tomber un livre qu'elle tenait entre ses deux mains. Elle se dépêcha de le ranger avant de s'enfuir, en bégayant. Tu jettes ton livre sur les... rapports sexuels et tu en saisis un autre pour servir à te cacher des regards transperçants de Chaussette et d'éventuellement Pervenche.
Les pas longs et fluides, livre tenu devant ton visage, tu avances vers la table où tu étais installé. Tu tires un peu ton regard de ton livre, et tu vois, Pervenche, décoiffée, s'énerver contre la pyramide de bouquins. Tu accélères, ne sachant pas où tu te diriges, dansant avec tes pieds en espérant que tu arrives saint et sauf dans la table, et il a fallu que tu trébuches sans faire exprès sur Chaussette, le chacripan de la bibliothécaire. Tu t'éclates contre le sol, jetant ainsi ton livre dans les airs avant de retomber sur ton crâne, soigneusement posé sur le sol. « Désolé, Chaussette. » Celui-ci fit un miaulement avant de repartir dans sa quête.
Tu lèves ton visage, et tu vois à deux trois mètres de toi, ta table, avec Ironclaw, posé tranquillement, admirant son bouquin. Tu te relèves, tu prends le bouquin dans tes mains et tu retournes le plus vite possible sur la table. Fiou... Saint et sauf ! Faut dire que tu as du bol. Tu jettes ton regard vers la droite, et tu vois la jeune fille de tout à l'heure. Elle, qui s'était volatilisée dans les airs après ce malentendu...

Elle, qui s'était volatilisée dans les airs après ce malentendu... « Qu-quelque chose ne va pas ? ... D'ailleurs, désolé pour cet affreux malentendu de tout à l'heure. »

De ces paroles, tu sens une mauvaise présence derrière ton dos, qui dégageait l'odeur de la poussière -ouais, la poussière a une odeur-. Elle ne sentait pas très bon et son corps te fit cacher les rayons solaires de la fenêtre. Elle, respirait lourdement, comme si ... elle venait de découvrir la misère que tu as faite dans le rayon. Oui, c'est ça ! Chaussette a dû te voir lorsque tu avais fait tomber les tonnes de bouquins, et l'a raconté à sa dresseuse... Pour avoir le cœur net, tu te retournes, d'un geste lent et hésitant. La voix cassée :

« O-o-oui ? »




Plénitude Miniat_6_x_200Plénitude Miniat_6_x_375Plénitude Miniat_6_x_355Plénitude Miniat_6_x_562Plénitude Miniat_6_x_092Plénitude Miniat_6_x_680
Gwenn Emmings
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2029-gwenn-emmings-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2062-gwenn-emmings-givrali
Taille de l'équipe : 5
Région d'origine : Kanto
Âge : 17 ans
Niveau : 26
Jetons : 3074
Points d'Expériences : 653
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
pokemon
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
Gwenn Emmings
est un Scientifique Mécano
Une voix me fit sursauter. J'étais bien partie pour passer pour une fille bizarre si on me surprend en train de tenter de me suicider avec un bouquin. À moins que ce ne soit pas déjà fait. Je tournai la tête. Et sentis le rouge me monter aux joues de suite. Je me faisais trop d'idées. C'était ça. Oui, c'était ça. Mais je n'arrivais pas à me calmer. Je commençai à rire nerveusement puis posai ma tête sur ma main, le coude appuyé sur la table pour tenter de me calmer.

« C'est pas grave, t'inquiètes. »

Puis je respirai un bon coup avant de glisser un regard vers le garçon. Hm ? Ce dernier s'était retourné. C'est à cet instant que je perçus enfin une respiration lente mais sonore. Je détournai encore un peu plus les yeux. C'était la bibliothécaire, le livre qu'elle était en train de lire tout à l'heure à la main et qui ne semblait d'ailleurs pas très très joyeuse. Disons qu'on a déjà connu des gens plus heureux. Le roux, quant à lui, me parut légèrement effrayé. Que se passait-il encore ?
« Mais ouii, je te dis que c'est lui ! Sinon pourquoi Pervenche serait en train de péter un câble devant ? » « Bah, elle ch-... » « Pas de mais. Je te dis que j'ai raison » [...] « Oulala, ça va barder. » « Putain, je meurs déjà de rire devant les potins que Erza va envoyer. » « T'as vu ça ? » « Oh my gwaaad ! » « ... Pffahaha. »
Euh, ouais ? Le doigt de la bibliothécaire pointait un certain rayon. Cependant, depuis là où je me trouvais, je n'avais moyen de voir ce qu'elle indiquait précisément. Tout ça me rendait bien curieuse, mais je n'osais pas bouger de ma place ni de ma position. Seul mes pupilles se baladait de gauche à droit. ... Mon dos. Je me redressai légèrement et m'apprêtai à détourner mon regard sur mon livre, l'air de rien, quand un livre commença à voler. Pile dans la gueule du jeune homme. Ouille, ça doit faire mal... Je le plaignais à cet instant.

« VOUS ! C'EST QUOI CES MANIÈRES, HEIN ? REGARDE-MOI, TOI AUSSI. En quoi étais-je impliquée ? Pourquoi, je sentis que ces quelques derniers mots m'étaient adressés. Je tournai la tête, gênée, vers l'adulte. Cette dernière continua, bien, quand vous aurez rangé par ordre alphabétique, jusqu'au plus précis qu'on puisse l'être, le rayon que vous avez fait tomber, foutaises, vous me dépoussiérez les MOINDRES recoins de la bibliothèque, après la fermeture qui a lieu dans, regard de biais en direction de l'imposante horloge contre le mur du fond, exactement une heure et treize minutes. COMPRIS ? »

Je couinai un « oui », incapable de répondre quoique ce soit d'autres. Bon sang, je la détestais déjà. Et encore plus sa Chacripan qui passait entre ses jambes. Regardant le sol, en imaginant tous les détails qui se trouveraient dessous, jusqu'au plus profond de la terre, j'écoutai la bibliothécaire s'éloigner, perché sur ses talons, après avoir gueuler à toutes les personnes présentes de se taire.
Je ferais mieux d'aller ranger le rayon. Mais la question est, quel rayon ? Je jetai un regard au roux. Était-ce lui qui en avait renversé un ? Ou était-il au moins au courant duquel était tombé ? Certes, j'aurais pu aller chercher moi-même. Mais je vais passer pour celle qui essaie à tout prix de s'innocenter de la manière la plus idiote qui soi, en plus de devoir subir les nombreuses œillades qui nous attendaient. Je soupirai silencieusement. Dans quel galère m'étais-je fourrée ?
Une voix aiguë raisonna soudainement. À nouveau. Un nouveau sursaut.

« LES CHIFFONS SE TROUVENT DANS LE RÉDUIT AU FOND DU RAYON C. ET SI VOUS ESSAYEZ DE VOUS ÉCHAPPER, C'EST CHEZ MONSIEUR DEAGLAN QUE VOUS FINIREZ. »

Dans ma barbe, je ruminai dans un soupire, « Elle n'a ni nos nom, ni notre dortoir... ».
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Les chuchotements des élèves présents dans la bibliothèque se faisaient de plus en plus entendre, comme si une chose de mal, de maléfique et de sanglant allait se produire. Et c'est bien evidemment ce qui allait se faire -punaise Warren, tu ne peux pas avoir au moins un jour sans avoir raison ?- puisque Pervenche, perchée sur ses talons -qui faisaient la taille de son front-, habillée avec un jean serré bleu foncé et un t-shirt lambda de couleur violet, tenant dans ses mains un livre. Ses yeux écarquillés, tu sentais que la fureur à l'intérieur d'elle allait faire surface, et que ça allait être, toi qui allais en payer les frais... m'enfin, la vérité se fait toujours savoir, quoi qu'il arrive. C'est alors que son souffle se coupa, ses yeux rivés dans les tiens. Elle ouvre à peine sa bouche... afin de sortir des mots d'un volume plus qu'élevé.

« VOUS ! C'EST QUOI CES MANIÈRES, HEIN ? REGARDE-MOI, TOI AUSSI. »

Elle visait aussi la jeune brune à tes côtés. Bien qu'elle n'eût rien à voir dans cette histoire, la méchante et sadique bibliothécaire, elle a été mise dans le même sac que toi, passant alors pour une capable, alors qu'elle ne l'était en aucun cas. Tu essayes tout de même d'expliquer à Pervenche que c'était seulement ta faute et non pas celle de la jeune brune, mais elle ne voulait rien entendre, te coupant alors dans tes plusieurs essais de dialogue.

« Bien, quand vous aurez rangé par ordre alphabétique, jusqu'au plus précis qu'on puisse l'être, le rayon que vous avez fait tomber, vous me dépoussiérez les MOINDRES recoins de la bibliothèque, après la fermeture qui a lieu dans, exactement une heure et treize minutes. COMPRIS ? »

Elle ne voulait rien entendre, et elle repartit aussi vite qu'elle est revenue, du haut de ses talons d'une hauteur hallucinante, ne te laissant rien dire -ne voulant rien entendre surtout-, suivie de près par son Chacripan lèche-bottes. Tu n'avais plus qu'à ranger le rayon de A à Z... sauf qu'avec la panique, tu ne sais pas de quel rayon ranger. Tu t'étais empressé d'aller dans un autre rayon afin de ne pas te faire apercevoir -échec-. Tu retournes dans tes pensées, voulant rien d'autre que de te reposer dans ton lit, rêvasser avec tes deux Pokémons. Le hurlement de la bibliothécaire te fit sortir des nuages en indiquant le rayon où se trouvaient les chiffons, et elle a éventuellement énoncé que si vous essayez de vous échapper, c'est un aller sans retour chez Deaglan... mais ça tombe bien ! Tu voulais rencontrer ce cher Deaglan, directeur de Pokémon Community, et ce n'est pas de simples cris qui allaient arrêter tes habitudes démoniaques. Tu as eu un plan pour t'échapper de cette bibliothèque sans te faire remarquer, discret. Seulement, ton plan avait la nécessité d'avoir deux personnes, et comme tu as mis cette jeune fille dans la merde, tu vas devoir l'en sortir, sans te faire prendre. Tu la vois se diriger vers le rayon C où se trouvent les chiffons, d'une voix calme et à faible volume.

« Attends, tu ne vas quand même pas faire les envies de Pervenche ?! Si tu veux, je peux te sortir de là... et sans avoir à nettoyer de fond en comble la bibliothèque. »

Ton Terhal te regarde avec un œil aussi rond qu'un cercle, ne donnant alors plus aucune attention à son livre. Le but du plan était simple. Faire diversion en ordonnant à ton Terhal d'attirer l'attention à Pervenche en laissant encore tomber un rayon ou bien de casser une fenêtre où de mettre la musique à fond. Pendant que la bibliothécaire se dirige vers le bruit, en s'arrachant les cheveux, toi, la jeune fille et ton terhal se dirigeront vers la sortie, comme si rien ne s'était passé. Bien sûr, vaut mieux pour vous de ne plus traîner dans les environs pendant un bout de temps, le temps que la bibliothécaire oublie votre visage. Alors, c'était une excellente idée, pas vrai ?




Plénitude Miniat_6_x_200Plénitude Miniat_6_x_375Plénitude Miniat_6_x_355Plénitude Miniat_6_x_562Plénitude Miniat_6_x_092Plénitude Miniat_6_x_680
Gwenn Emmings
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2029-gwenn-emmings-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2062-gwenn-emmings-givrali
Taille de l'équipe : 5
Région d'origine : Kanto
Âge : 17 ans
Niveau : 26
Jetons : 3074
Points d'Expériences : 653
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
pokemon
5
Kanto
17 ans
26
3074
653
Gwenn Emmings
est un Scientifique Mécano
Finalement, après m'être convaincue mentalement que j'étais restée plantée là assez longtemps pour que les élèves ici présents soient enfin retourner à leurs oignons, je m'apprêtai à faire un petit tour des lieux pour repérer en toute discrétion – ou pas – le rayon qui avait apparemment été renversé, étant donné que le roux ne semblait pas vraiment vouloir se bouger. S'il voulait se ramener des ennuis, ça sera sans moi. Surtout que je comptais bien revenir à la bibliothèque durant le reste de mon séjour à l'académie. Enfin, ma prochaine visite attendra sûrement un peu. En tout cas, je n'étais pas prête d'oublier cette première. Des chuchotements m'interrompirent cependant dans mon mouvement. Glissant un regard de côté, vers le jeune homme, et le dévisageai brièvement pour savoir à quoi il pensait avant de détourner mon regard vers les rayons que nous devrons dépoussiérer plus tard.

« Attends, tu ne vas quand même pas faire les envies de Pervenche ?! Si tu veux, je peux te sortir de là... et sans avoir à nettoyer de fond en comble la bibliothèque. »

C'était quoi comme idée stupide encore ? Il voulait passer par les fenêtres ? J'esquissai un sourire à cette pensée. Comme si c'était possible de passer incognito. S'il voulait se faire une réputation de rebelle... Enfin, qu'il prouve ses compétences avant de faire part aux autres de ses projets. Ceci dit, je ne serais pas contre de l'observer faire ses conneries. Bref. Je hochai ma tête de côté, pour lui signaler que ce sera sans moi puis me dirigeai vers les autres rayons.

Pas celui-ci, ni celui-là... Sous les regards de quelques adolescents déconcentrés par ma petite « balade », je cherchais le fameux rayons. Après quelques seconde de recherche, je le trouvai enfin. Je soupirai. Bon sang, qui était l'imbécile qui avait fait ça ? Fin de journée merdique en prévision. Ceci dit, je préférais ne pas pourrir aussi la suite de ma scolarité plus qu'elle ne semblait déjà l'être. Ramassant quelques bouquins, je lissai des doigts, ni vu ni connu, les angles des pages qui avaient été pliés dans leurs brusque atterrissage. Tout en les remettant sur l'étagère, je frôlai le haut de cette dernière. Une épaisse couche de poussière se colla sur mon membre. Ouais, non. Si on foutait rien, ça se verra tout de suite.
Une ombre se dressa soudainement derrière moi.

« Je laisse la clé de la bibliothèque sur le bureau. Pensez à fermer à clé une fois que vous aurez terminé, et remettez-là moi dans la boîte aux lettres à côté de la porte. Au revoir. »

Un claquement sinistre résonna. Regardant autour de moi, je remarquai enfin que la salle s'était vidée. Les chaises étaient disposées en désordre. Ça aussi, on devrait remettre en place ? Enfin bon. D'une voix hésitante, je demandai, peu rassurée par la soudaine ambiance qui planait désormais :

« Euh... Le rooux ? T'es là encore ? »
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum