Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -26%
DeLonghi Détartrant écologique pour ...
Voir le deal
9.90 €

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Je venais tout juste d’arriver à l’académie, le semestre s’entamait et j’étais là, perdu et sans partenaire. Je levais légèrement la tête et je pus observer le soleil, rouge et jaune, flamboyant, l’espace de quelques secondes avant que mes yeux ne me piquent. J’étais arrivé sur l’île hier en fin d’après-midi et j’avais déjà pu observer nombre d’amusement en ville, notamment un magasin de musique et de CDs qui, à coup sûr serait mon repaire durant les heures de temps libre. J’espérais même qu’ils vendent des vieux vinyles, de collections évidemment. Raaah…ça promettait d’être amusant mais, pour l’heure je devais retrouver Kalel et surtout aller en cours pour le premier jour. J’avais été affecté au dortoir des Noctalis et j’avais reçu une lettre du préfet tout à fait charmante.  L’ambiance là-bas me semblait tout à fait charmante, pour le peux que j’en ai vu hier soir, avec un esprit de compétition incroyable.
Passant machinalement ma main dans ma poche je tombais sur une lettre d’Oji-san, mon oncle, où il avait glissé quelques photos de nous et des quelques pokémons qu’il possédait, même si sur la plupart on pouvait voir Yvick, son tygnon. La lettre était extrêmement touchante, me comparant à la fin comme si j’étais son fils, ce qui en quelque sorte l’était. Après la mort prématurée de mes parents il avait assumé seul mon enfance et mon éducation, veillant sur moi et ma santé psychique assez fragile à l’époque.
Me réorientant sur le discours du professeur et ses explications quand a l’attribution du pokémon compagnon, celui qui influencerait notre destin et notre vie future pour toujours. Il parla d’un homme au fond d’une grotte avec un test qui permettrait de définir lequel nous correspondrait le mieux. Une feuille avec un ordre de passage fut affichée juste après et je regardais l’horaire de mon tour et je partis explorer l’académie  plus en profondeur, cherchant toujours Kalel du regard.

La pause déjeunée  passa et ce fut mon tour d’explorer la grotte dans les souterrains. Rocailleuse et un peu humide le chemin pour aller voir le ‘’Collectionneur ‘’ était tout tracé. Je suivais les indications sifflotant en marchant et observant les cavités et autres petites choses parcourant les murs d’une grotte. Arrivant au bout de mon périple j’aperçus la fameuse salle où, je devrais répondre au questionnaire du mystéri….


« Bonjour !, entendis-je d’une voix tonitruante. »

Un homme sortit de l’ombre, les cheveux noirs mi long, attachés négligemment à l’arrière, une paire de lunettes de vue noire et un air espiègle sur le visage. Une tenue blanche, signe assez comment des chercheurs et scientifiques pokémons. Il marcha vers moi et là, il trébucha, roula sur l’avant en se cognant à un meuble et se releva d’un déhanché assez suspect. S’époussetant la poussière tronant sur son tablier il me sourit de nouveau, attrapa un papier dans poche et chercha pendant quelques secondes.

« Shinkai Kir….roto c’est bien ça ? demanda-t-il
- Absolument pas, c’est Shinkai Kirito monsieur ! répondis-je l’air amusé.
-Hum….Bon ok, aimes-tu les gauffres ? interrogea-t-il.
-Euh…je suppose oui… »

Marmonnant dans  sa barbe quelque chose comme :’’ Se faire…viter pour une gauffre….’’ Il écrivit sur son calepin quelques lignes puis se releva frénétiquement, couru vers sa chaise roulante, retomba encore une fois et me montre un ordinateur du doigt. La tête coincé sous la table il essaya d’articuler :

« Tou ba sour l’ordinetor et tu rapond aush queskions »

Ouais bon je suppose que c’est l’heure du test, m’approchant de la machine électronique je m’assis confortablement dans le siège pendant que le Collectionneur rangeait le bazar qu’il avait mis un peu partout en chutant. Attrapant la souris je commencé à lire la première question dans ma tête, juste avant que ma mâchoire se décroche.
‘’Etes-vous plutôt crêpes au chocolat ou au sucre ? ‘’
Mais qu’est-ce que cette question ? Je cliquais sur la réponse non sans me demander ce qu’il adviendrait par la suite du test. Les vingt autres questions qui suivirent furent du même acabit. Néanmoins les questions qui suivirent sur la musique, les arts et la littérature furent plus à mon goût, aussi après une grosse demi-heure de QCM l’ordi se mit à vibrer et à clignoter dans tous les sens et une feuille sortit de l’imprimante et avant que je puisse réagir le Collectionneur s’en empara avec une agilité des plus déconcertante. Il parcourut  rapidement la feuille et marmonna dans sa barbe avant de se diriger vers un pan du mur et d’y saisir…une pokeball. Ce que je prenais tout à l’heure pour des cavités rocheuses étaient en fait des pokeballs. Se rapprochant de moi il me tendit l’objet que je l’attrapais d’un air solennel.

«- Voici Ruby, je te laisse la surprise de découvrir de quel race il est issu et je te souhaite bonne continuation. Ah oui ! Prend soin de lui, vous devriez vous entendre, vous avez les mêmes passions pour la sieste et la glandouille  je pense… »

Réhaussant ses lunettes d’un air machiavélique il sourit et m’invita à sortir. La passion pour la sieste ? Comment avait-il deviné, ce n’était même pas dans le test. Enfin ça ne changeait pas grand-chose, et le temps que je cogite dans ma petite tête j’étais dehors. Appuyant sur le petite bouton de la ball, je la lançais pour voir apparaitre quelques secondes plus tard un…Ramoloss. Tout rose  et blanc avec un air un peu ahuri je ne pus m’empêcher de rire aux éclats, je dus passer pour un drôle d’énergumène d’ailleurs aux yeux des autres personnes. Vraiment, le doc avait bien choisit, je sentais déjà que j’allais m’entendre avec lui.

« Enchanté Ruby, je suis Kirito, ton nouveau dresseur. J’espère que l’on va bien s’entendre. It’s showtime ! »
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum