Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -13%
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez ...
Voir le deal
130 €

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
GO, GO, GO ! Pas de temps pour du relâchement aujourd’hui les enfants, vous dormirez quand vous serez morts, aha !

Rush ronchonna comme à son habitude puis les deux pokémons accélérèrent le pas de course, répondant parfaitement à la suggestion précédente fortement conseillée – oui, m’enfin ils n’avaient pas réellement le choix mais ça faisait moins régime dictatorial de le décrire ainsi – que je venais de leur faire. Mon regard d’obsidienne s’avérait être fixé sur les créatures qui joggaient devant moi, que je suivais à une certaine distance prédéfinie et fixe, un peu à l’arrière. Aujourd’hui, j’avais entrepris une petite expédition qui devait, selon mes calculs, durer quelques heures tout au plus avant notre retour à la pokémon community. Le cœur de la forêt s’avérait être notre destination, là où se déroulerait la série d’exercices particuliers que j’avais instaurés au programme de la journée.

Par moments, mes compagnons devaient se dire que j’étais trop sévère en ce qui concerne leur diète et la façon dont je les entraînais physiquement régulièrement et avec acharnement. À mes yeux, tout ce que je faisais n’avait rien d’excessif, au contraire. En leur contraignant à se tenir en forme par l’exercice, je les encourageais à se passionner à quelque chose et également à créer une certaine motivation lorsque ces derniers s’apercevaient du progrès qu’ils avaient respectivement atteint. Évidemment, le machoc et le meditikka ne possédaient pas les mêmes forces en ce qui concerne les sports pratiqués par chacun. Hercule s’avérait davantage efficace en haltérophilie ou encore au niveau des exercices requérant de la force brute. Rush, quant à lui, était beaucoup plus à l’aise aux activités telles le yoga et la gymnastique, ou alors les sports nécessitant une bonne endurance. C’était pour cette raison précise que, quand on exerce le métier dans lequel je ne suis encore qu’une apprentie parmi un nombre incalculables de maîtres, il est impérial d’être polyvalent et d’être en mesure de toujours se mettre à jour pour connaître davantage de techniques et de sports pour s’entraîner soi-même et également coacher les autres.

Bon, prenez quelques instants pour boire de l’eau et reprendre votre souffle pendant que je regarde les plans de la forêt que je tiens entre les mains… Mh, oui, c’est ce que je croyais. Les gars, comme on a terminé les échauffements, on va sprinter à partir d’ici jusqu’à ce point-là. Je leur montrai la petite carte représentant l’espace verdâtre ainsi que la destination d’arrivée, se trouvant à quelques kilomètres en parcourant une ligne droite. Je pris soigneusement le temps de ranger dans la poche arrière de mon sac à dos le précieux item. C’est quand vous voulez, mais n’oubliez pas de faire attention aux embuches naturelles qui pourraient se trouver sur votre route. Si vous trébuchez, vous devrez vous relever et continuer le parcours quand même !

Les deux pokémons hochèrent respectivement de la tête avant de se lancer un regard dans lequel je pus lire une onze de rivalité. Une course, était-ce bien ce qui se préparait ? Voilà qui saurait m’intéresser. Après une entente entre les deux sur le temps où ils s’élanceraient, ils se mirent en position, le genou gauche par terre et les mains posées également au sol derrière une ligne de départ imaginaire. Au signal, les créatures se lancèrent, Hercule se retrouvant légèrement en tête de ligne toutefois suivit de très près par Rush. Je courais derrière les deux concurrents à bon rythme, en économisant mon énergie contrairement aux autres. Le meditikka effectua un bond de côté sur un tronc d’arbre plutôt gros et placé verticalement, qui lui permit de reprendre la tête. Une grande rivalité régnait actuellement entre les candidats, qui jouaient des coudes lorsque le machoc revint à la hauteur de son adversaire qui manqua de tomber en s’accrochant les pattes dans une racine ressortie du sol. La ligne d’arrivée, imaginaire elle aussi hein, se trouvait être en vue droit devant nous selon la distance que nous avions précédemment parcourue. À environ un mètre de la destination, les deux pokémons négligèrent une flaque vaseuse qui jonchait le sol devant eux et glissèrent en retombant directement sur le derrière. Rush se releva d’un trait et atteignit le premier le ruban invisible. J’effectuai un saut en longueur au-dessus du machoc, rejoignant le meditikka. Je l’entendis se plaindre.

Et oui les garçons, il ne faut jamais négliger le terrain qui nous entoure malgré toute la tension et l’envie de gagner qui grandit en vous ! Vous avez bien travaillé tout de même, toutes mes félicita… Je m’interrompis, remarquant la présence d’un soudain épais brouillard nous entourant. D’instinct, je baissai les yeux sur mon iPok, qui n’affichait aucun réseau disponible. Autour de moi, je ne reconnaissais pas la forêt dans laquelle nous avions pénétré. Le décor s’avérait être… différent. Tout à coup, Hercule fondit sur Rush, l’attrapant par les bras. Sur son visage je pouvais lire de la colère. ARRETE! MAIS QU’EST-CE QUE TU FAIS BON SANG ?! VOUS ÊTES SENSÉ ÊTRE AMIS, NE L’OUBLIE PAS ! L’expression sur son faciès se modifia et il relâcha la pauvre créature qui frottait ses bras endoloris par la poigne de fer de son compagnon. Le machoc, dont une fureur incontrôlable mélangée à une tristesse soudaine régnait en lui, se mit à courir à une vitesse affolante en direction des bois. Spontanément, je me mis à ses trousses, suivit de Rush. ­
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
La culpabilité m’avait gagnée, après tout c’était probablement de ma faute si ce dernier s’était emporté sur le petit singe bleu. Si je n’avais pas organisé cette sortie et ce sprint, les deux pokémons ne se seraient certainement pas pris la tête. Et si je n’avais pas levé le ton sur lui, celui-ci ne se serait probablement pas enfuit de la sorte… C’était un comportement anormal que je n’avais jamais vu mon starter aborder auparavant. Cela ressemblait étrangement à de la jalousie envers son camarade, avec qui il s’entendait pourtant si bien. Je mordillai ma lèvre inférieure droite, tandis que je pris dans mes bras la créature de type combat que j’avais finalement rattrapé, après une course qui me parut sans fin. En réalité, il s’était arrêté de lui-même, à bout de souffle et s’étant probablement suffisamment défoulé en courant. Le meditikka, qui se tenait en retrait caché derrière un arbre énorme, nous observa pendant un instant en faisant dépasser seulement un bout de sa tête où je pouvais percevoir ses grands yeux. Hercule me relâcha et alla de lui-même rejoindre son compère et, sans réellement saisir les mots qu’ils s’échangèrent, je compris que ce dernier s’était excusé. Heureusement pour nous, tout se finissait bien. Ou presque…

Je n’avais absolument aucune idée de l’endroit où nous nous trouvions, n’ayant pas porté attention à la direction entreprise au cours de notre course délibérée. Tout ce que je voulais à ce moment-là, c’était rejoindre mon fidèle ami et acolyte, après tout. Et pour en rajouter à notre malheur, mon iPok ne donnait toujours aucun signal… Mes pokémons, qui m’avaient finalement rejoint fixaient eux aussi les alentours, ne reconnaissant absolument rien du tout. Pour couronner le tout, une épaisse brume nous entourait, nous empêchant de voir quoique ce soit qui se situerait à plus de trois mètres de distance, tout au plus. Ma main droite alla rejoindre avec force mon front, causant un bruit anormalement sonore. Je fermai les yeux, prenant une grande inspiration en tentant de réfléchir à une solution pour nous sortir de ce pétrin. Aucun d’entre nous ne se souvenait de la direction d’où on était arrivé, en plus. En gros, si on résumait le tout avec simplicité, nous étions dans la merde. L’un de mes apprentis tira sur la manche de mon sweat à capuche, et ce à plusieurs reprises avant que j’ouvre les yeux en lâchant un « QUOI ? » exaspéré. Le petit animal bleu me pointa devant nous, et je dû plisser les yeux afin de voir ce qu’il voulait me montrer. Mon cœur fit un bond dans ma poitrine et je cru à la crise cardiaque. Deux énormes yeux blancs apparurent au travers le brouillard.

MERDE ! Mais c’est quoi ça encooooooore! VITE LES GARS, GRIMPONS AUX ARBRES !

Moi qui d’habitude prends une quantité incroyable de précautions avant de monter à un arbre quelconque, escaladai le plus gros chêne des environs en a peine une trentaine de secondes. Je parvins au sommet de ce dernier la première et les deux autres me rejoignirent un court instant plus tard, tout aussi apeurés. Peu importe ce que nous venions de voir là-dessous, au moins ici nous étions en sécurité. Les yeux, cela ne grimpe pas aux arbres, pas vrai ? Pendant un petit instant, j’eus le temps de reprendre mes esprits et contemplai machoc et meditikka, tous deux collés contre moi. Ils devaient croire dur comme fer que j’étais en mesure de les sauver de ce monstre aux yeux gigantesques. Un fin craquement retentit, m’alertant que quelque chose n’allait pas. Sous notre poids trop imposant pour la petite branche sur laquelle nous nous étions réfugiés, l’arbre ne parvint pas à tenir. Le végétal céda et tous les trois rejoignirent le sol en y retombant violement. En entrouvrissent les yeux, je me rendis compte que la créature mystérieuse avait disparu. Je soupirai de soulagement en me relevant.

Quelle bande de trouillards sommes-nous ! J’imagine que nous venons d’halluciner à cause de tout ce brouillard épais. Il n’y a rien excepté nous dans cette for… Quelque chose me frôla le haut du dos et ce n’était pas mes pokémons puisqu’ils se trouvaient devant moi. Je lâchai avec puissance un « AAAAAAAAAAAAAAAH! » sonore, en me retournant simultanément par réflexe pour y découvrir un Spectrum qui me tire fièrement son plus beau visage d’horreur. Restez près de moi, on court tous dans la même direction, c’est-à-dire par-là. SAUVE QUI PEUUUUUUT !

Spoiler :
Des froussards, nous ? Jamaiiiiis.  893822day31alltimefavoritehaunterbyrockbomberd70cw56png


Une course folle s’en suivit dans la direction opposée à la créature de type spectre qui s’avérait être totalement effrayante. Ces monstres-là n’avaient donc rien d’autres à faire que d’effrayer de pauvres athlètes perdus au cours d’une journée de randonnée qui devait s’annoncer merveilleuse ? Hélas, il semblerait que non. Pendant que nous nous échappions, je n’osai même pas regarder derrière moi si notre assaillant s’avérait être toujours à nos trousses, trop craintive de découvrir une autre de ses grimaces affreuses. Petit à petit, la brume humide semblait se dissiper, plus en plus nous avancions dans la végétation luxuriante de la forêt. Au loin, j’apercevais la petite route sur laquelle nous avions effectué notre jogging ainsi que nos pré-échauffements. Je m’arrêtai et fis signe aux autres de faire comme moi afin de reprendre notre souffle. Le Spectrum ne nous pourchassait plus, par chance.

Oufffffff… J’en peux plus. En tout cas, on ne pourra pas dire que nous avons glandé aujourd’hui, même si ce n’était pas réellement ce qui était prévu. Ça vous dit qu’on rentre à l’institut ? J’ai eu ma dose de sortie pour la journée…

Ils hochèrent tous deux harmonieusement et lentement, en marchant cette fois-ci, nous entreprîmes de rejoindre l’académie pokémon.


Utilisation de Machoc (3 points dans la compétence athlétisme) & Meditikka (2 point dans la compétence athlétisme) pour l'entraînement.

Dernière édition par Dahlia Macnair le Lun 27 Oct - 21:48, édité 2 fois
Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Des froussards, nous ? Jamaiiiiis.  Amj0Bjs
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2836
Des froussards, nous ? Jamaiiiiis.  Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2836
pokemon
Des froussards, nous ? Jamaiiiiis.  Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2836
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Dahlia Macnair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'ENTRAINEMENT' : 3
Sir Trouille
Icon : Des froussards, nous ? Jamaiiiiis.  CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13080
Des froussards, nous ? Jamaiiiiis.  CeOUB4f
-
-
0
0
13080
pokemon
Des froussards, nous ? Jamaiiiiis.  CeOUB4f
-
-
0
0
13080
Sir Trouille
est un PNJs
MOdération

Appréciation Le premier post est entièrement dédié à l'entraînement, les Pokémons sont au cœur de celui-ci et une rivalité s'installe entre les deux partenaires. La suite de l'exercice prend forme par le biais de la fuite du Machoc et de la panique causée par le Spectrum, elle est ainsi bien menée mais est moins bien décrite que précédemment.  Il reste très agréable à lire, donc un peu plus de description de l'entraînement et une meilleure longueur, et le rp sera superbe! (Petite remarque: dans tes rp's tu mets souvent "une onze de" pour désigner une petite quantité, mais le terme exact est "once", et donc pas "onze")
Gain Tu gagnes 9 xp's !

pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum