Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?

Eryn McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Icon : Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... Original
Taille de l'équipe : 17/30.
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
pokemon
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
Eryn McNellis
est un Coordinateur Éleveur


« Veux-tu bien cesser avec cette Pierre Soleil, Amaryllis ? Tu es fatigante à force ! »

Vexée, la Chlorobule lâcha la Pierre Soleil qu’elle venait d’attraper, et qu’elle secouait avec force en pensant que ça allait la faire évoluer. Eryn la rattrapa au sol pour la ranger dans son sac, laissant la Pokémon Plante lui tourner le dos pour bouder. Eryn comprenait fort bien qu’elle veuille évoluer et se transformer en jolie fleur, mais la non-réaction de la pierre prouvait qu’elle n’était pas prête, ce qui frustrait encore plus la Chlorobule acharnée. Posant son sac sur la table, la Mentali se tourna vers ses gâteaux qu’elle venait juste de terminer. Achille, sur sa tête, semblait très tenté de lancer un Sécrétion sur l’un des macarons pour le ramener vers lui et le manger plus vite que la lumière. C’était mal connaître sa dresseuse, qui se hâta de ranger tous les petits gâteaux dans une boîte qu’elle rangea dans son sac après l’avoir soigneusement fermée. Il ne faudrait pas que ça se renverse de partout, hein ! Après avoir caressé la tête de Bleuenn, sa starter Germignon, Eryn passa la bandoulière de son sac à son épaule et sortit de sa chambre, la fermant soigneusement à clé, des fois qu’un Pokémon Feu y entre et mette le feu à sa précieuse Gracidée. En marchant dans le dortoir, elle fut attirée par un groupe de filles qui semblaient papoter devant une chambre. En la voyant approcher, elles se turent, prenant un petit air coupable, avant de recommencer en voyant Bleuenn qui la suivait tranquillement. Ah, elles avaient du la confondre avec Estelle. Deux tignasses roses dans un même dortoir, c’est toujours perturbant.

« Qu’est-ce qu’il vous arrive, les filles ? »
« Ooooh Eryn, tu n’es pas au courant ? » La brune pouffa de rire, cachant sa bouche derrière une main parfaitement manucurée. « Kaeko … On dirait qu’elle a tapé dans l’œil d’un garçon ! »
« Euh, oui, et alors ? »

Le manque de réaction de la Mentali sembla décevoir sa camarade au-delà des mots. Peut-être qu’elle aurait du être plus … Mentalienne. Et s’en étonner comme si sa vie en dépendait. Mais … Non. La flemme. Eryn trouvait Kaeko très sympathique et fouiller dans sa vie privée pour savoir qui était le garçon en question ne l’intéressait pas du tout. C’est certainement ce que les filles allaient faire. Fouiller dans la vie privée de Kaeko pour savoir qui était le garçon en question, voire coincer la préfète dans un coin pour la relooker et la « rendre belle » pour qu’elle ait « enfin » un petit ami. Parfois, les Mentali étaient si désespérantes … Heureusement qu’elles n’étaient pas toutes comme ça.

« Vous n’alliez quand même pas fouiller sa chambre ? C’est très mal élevé vous savez. »
« Et qui lui dirait ? Toi, peut-être ? »
« Le Spectre qu’elle a laissé à l’intérieur pour protéger la pièce en son absence, vu qu’elle sait que vous en avez peur … »

Un concert de couinements indignés s’éleva du groupe de filles. Cooooomment ? Elles ? Peur des Spectres ? Mais tu délires complètement ma belle ! Ce ne sont pas des Pokémon pareils qui vont les effrayer tout de même ! Cependant, avec un certain amusement, la Mentali regarda les filles se disperser, chacune trouvant une excuse. J’ai rendez-vous avec mon petit ami, j’ai ma cire qui va sécher, j’ai ceci, j’ai cela … Bientôt, il n’y eut plus personne devant la chambre, et Eryn reprit son chemin en pouffant de rire. Quelles trouillardes ! Les Spectres de Kaeko étaient plutôt sympas, en plus ! En plus, elle avait bluffé sur toute la ligne, vu qu'elle ne savait pas si Kaeko avait laissé un de ses Pokémon Spectre derrière elle pour garder sa chambre. Quelles trouillardes ces Mentali !

Sortant de son dortoir, elle fit un grand détour pour ne pas passer près du dortoir Noctali, où des élèves étaient (encore …) en train de se battre entre eux, comme pour frimer ou montrer leur force. Bien un truc de mecs, ça ! En voyant un Etouraptor s’élever bien au-dessus du dortoir Noctali, Achille trembla de peur et se laissa glisser jusque dans la poche de sa dresseuse pour ne pas se faire manger. Laissant l’oiseau derrière elle, la Mentali s’approcha du dortoir Phyllali. Elle allait passer un peu à l’improviste, mais depuis la mission avec lui, elle n’avait pas revu Cael, trop intimidée qu’elle était après son éclat de colère pour le moins phénoménal qui avait légèrement bousculé les meubles. Mais elle lui avait promis des macarons, et le Phyllali avait gardé pour lui le fait qu’elle avait des pouvoirs psys. Alors autant en profiter !

« Hey, toi, tu vas où comme ça ? »

En sursautant, Eryn enleva sa main de la porte du dortoir masculin comme si cette dernière l’avait brûlée. Tournant la tête, elle vit un surveillant approcher, ce dernier étant suivi d’un Grahyèna qui n’avait pas l’air excessivement sympathique, et qui fit se redresser Bleuenn de mépris quand le chien posa un regard hautain sur elle.

« Je, euh, je … »
« C’est un dortoir masculin, ici, tu as sans doute dû te perdre. »
« N-non, pas du tout, je suis venue voir mon petit ami. »

… Mais quelle idée à la con ! Avec leurs tignasses identiques, elle aurait pu le faire passer pour son frère, ou son cousin, mais non, il avait fallu qu’elle dise petit ami ! Le dortoir Mentali aurait de quoi jaser, au moins. Dresseur et Pokémon se regardèrent, et avec un haussement d’épaules, le surveillant la laissa passer. Rouge pivoine, la Mentali s’engouffra dans le dortoir masculin, avant de se rendre compte qu’elle ne savait pas du tout dans quelle chambre Cael dormait. Bien, ça va être pratique. Sentant le regard de l’adulte dans son dos, qui venait d’entrer dans le dortoir pour voir si elle ne mentait pas, Eryn fila d’un pas assuré dans les couloirs, priant pour qu’un signe lui montre l’emplacement de la chambre du Phyllali. Là ! En claquant la porte derrière lui, un Riolu venait de sortir d’une chambre et marchait vers la sortie du dortoir avec colère. Espérant pour que la pièce d’où Lucki venait de sortir soit la bonne chambre, elle y toqua avec assurance, et faillit soupirer de soulagement quand ce fut Cael qui ouvrit.

« Bonjour ♥ »

Se hissant sur la pointe des pieds, Eryn posa un petit bisou sur la joue du Phyllali, qu’elle sentit rougir à ce contact. Un bruit, derrière elle, l’informa qu’un autre Phyllali venait de percuter le surveillant, sans doute surpris de voir une fille embrasser Cael. Avec autorité, elle poussa le Topdresseur et ferma la porte, s’y appuyant juste après pour soupirer en fermant les yeux. C’est … Oui, c’est gênant. Assez, en fait.

« Heuuuu, pardon. C’est parce que, euh, le surveillant m’a demandé ce que je venais faire ici, alors j’ai dit que je venais voir mon petit ami, et il m’a suivi, alors je, euh … » Elle toussota d’un air gêné, sentant qu’elle s’empourprait encore un peu plus. « Héhéhé … Pardon. »

Changement de sujet puissance mille ! Regardant un peu autour d’elle, elle put constater que Cael avait un colocataire, pour le moment absent, et qu’il y avait un sacré bordel dans la chambre. Etait-ce à cause de Lucki qui avait quitté la chambre en fermant la porte avec tellement de violence qu’il aurait pu la briser aisément ? Même Cael avait l’air assez énervé. Zut. Etait-elle arrivée au mauvais moment ? Quoique, elle avait des gâteaux avec elle, même si, dans la précipitation du moment, elle les avait oubliés, et qu’ils dormaient encore au fond de son sac.

« Tu t’es disputé avec Lucki ? Je l’ai vu quitter la chambre, il a failli casser la porte … Heu, peut-être que je te dérange en fait. Tu veux que je m’en aille ? Ca ne me dérange pas de repasser plus tard. »



We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Cael Joy
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
Icon : Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... AgDyajQ
Taille de l'équipe : 13
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 73
Jetons : 797
Points d'Expériences : 2582
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2582
pokemon
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2582
Cael Joy
est un Topdresseur Ranger
''Trente secondes...Juste trente de secondes de calme, c'est trop vous demander?''

Et une fois encore un bruit sourd retentit dans mon dos, immédiatement suivi d'un petit ricanement à l'instant où les pattes de Sol touchent le sol. D'un bond, il vient encore de se mettre hors de portée de la frappe du Riolu...alors qu'il mériterait vraiment de la recevoir de plein fouet ! Pourquoi, alors que je décide que pour une fois au lieu de sortir du dortoir, je devrais m'avancer un peu dans mon boulot, Sol s'amuse à titiller mon starter ? Je dois l'avouer, Lucki a fait preuve d'une patience que je ne lui connaissais pas. Mais après la dixième tentative pour interrompre ma méditation, même moi j'aurais fini par craquer.
En tout cas, ce vacarme n'a pas l'air de déranger les deux larves qui se sont affalées sur le lit de Léo, en profitant honteusement de son absence : c'est à peine si Katara, allongée de tout son long sur le dos de ma Dynavolt, ouvre un oeil pour observer les assauts de Sol.
Une nouvelle fois, un grognement exaspéré brise le silence (et ma concentration), et c'est à mon tour de me lever brusquement. Là, ça suffit !

''STOP! Si vous voulez vous battre, vous allez faire ça dehors, il y en a un qui bosse ici !...Lucki, non !''


C'était la tentative de trop : Plutôt que de simplement repousser l'insupportable farceur, Lucki vient de se jeter sur lui, la paume en avant illuminée d'une lumière que je ne connais que trop bien. Sauf que Sol est beaucoup plus vif que prévu: sans se départir de son rictus, il effectue une retraite stratégique juste derrière moi, et je me retrouve pile dans la trajectoire d'une Forte-Paume chargée à bloc...Pourquoi moi?

''Rio !''

À ma grande surprise (mêlée de soulagement, je l'avoue), Lucki vient de stopper son coup à quelques centimètres de ma poitrine, et tandis que Sol se met à nettoyer sa fourrure sans le quitter des yeux, relâche sa prise et laisse retomber sa patte.
Pendant un instant, le regard de mon Riolu, brûlant de colère se pose sur moi...Quoi, ce n'est quand même pas ma faute, si vous êtes incapable de vous entendre ?! Devant mon absence de réaction immédiate, Lucki hésite un instant, avant de tourner les talons droit vers la porte entrouverte. Puis, avec un fracas digne d'une attaque Bang Sonique, il claque cette dernière suffisament fort pour faire exploser toutes les vitres du batîment.
Et qu'est-ce que tu veux que je fasse, amigo? Si j'ai pu faire des compromis avec toi, Sol est tout simplement trop immature pour juste écouter !
Regardez-le là, en train de se frotter l'oreille de la patte, très fier de lui...

''JOY ! Tu vas l'arrêter, ce bordel ?!''

Ah non, si en plus les autres Phyllas s'y mettent, ça va devenir ingérable ! Encore un peu et Roseverte va s'en mêler, venir voir ce qui se passe, et à tous les coups, je vais encore finir avec les Pyrolis (Plus...JAMAIS !). Peu après la sortie en fanfare de Lucki, plusieurs coups retentissent contre la porte (survivante), et c'est avec la ferme intention d'envoyer balader celui qui se tient derrière, que j'ouvre le battant...avant de me figer sur place quand une petite voix brise la tension qui règne dans la chambre.

''Bonjour♥''

''Eryn? *glups* ''

Rien que cette apparition aux cheveux roses bonbon suffirait à me figer sur place, en temps normal. Mais là, elle vient de...m'embrasser? (Bon d'accord, c'est sur la joue mais quand même !). En une seconde, je me transforme en Camerupt miniature, rouge comme une baie Tamato, complétement figé et j'ai l'impression que tout mon corps est en feu.
Heureusement, on dirait qu'elle ne remarque pas que je viens de me pétrifier, et me pousse à l'intérieur de la (de MA) chambre, échappant ainsi aux regards curieux des Phyllalis. Une fille dans leur dortoir, c'est quelque chose de rarissime ! Ma main a volé presque mécaniquement jusqu'à ma joue, et ce n'est que lorsqu'elle reprend la parole, que je parviens à la rabaisser (à regret). Elle a l'air aussi un peu perdue, puisqu'une fois à l'intérieur la voila qui rougit, tout en mâchant un petit peu ses mots.

''Mais ne...Pourquoi tu t'excuses, Eryn? J'veux dire, si tu as envie de venir voir ton petit a...''


Le flash, l'illumination, la lumière qui se fait dans mon esprit, appelez-ça comme vous voulez, et laissez-moi me transformer en statue, la mâchoire ouverte ! Calme-toi Cael, elle doit parler d'un autre Phyllali...Pourtant, par-delà la surprise, et tandis qu'elle observe ma chambre, je n'arrive pas à détacher le regard de son visage...Pourquoi ai-ce que j'ai autant de mal à lui répondre? Les mots me viennent d'abord par saccades, mais le souvenir de Lucki sortant comme une tornade, balaye finalement mes hésitations.

''N...Non, c'est juste un...petit problème dans mon équipe. Lucki et Sol (Je lui désigne le Zorua qui s'est installé juste à coté d'elle, et lorgne sur son Chenipotte...N'y pense même pas !) ont du mal à s'habituer l'un à l'autre, j'espère que ça viendra avec le temps.
Et évidemment que tu peux rester, ça me fait super plaisir qu'on puisse se revoir.
En plus depuis la dernière fois, on a pas eu l'occasion de se croiser suffisament longtemps, et...Attend, il faut que je le retrouve...''


Tout en parlant, j'ouvre le placard et manque de me faire ensevelir dessous les affaires qui en jaillissent. C'est promis, dès qu'elle rentre dans son dortoir, je fais un rangement général de cette pièce, on se croirait dans le terrier d'un Minotaupe. Néanmoins, au prix de quelques efforts, je parviens à contenir l'avalanche et à inspecter les étagères en quête de...Ah la voila ! Je referme la porte du pied, tout en lui tendant la petite boîte à thé, ornée de feuilles de houx vertes.

''Je t'avais acheté ça sur Pumkin, mais avec le retour des vacances, les cours, et le nouveau règlement, je n'ai pas eu le temps de te le donner...J'espère que tu aimeras le goût, ils m'ont dit que c'était une spécialité de l'île...Tiens''

Les mains un peu moites dans l'attente de son verdict, je tente de me détendre mais mon attention est soudainement attiré par un léger mouvement derrière la Mentali. Sol ? Qu'est-ce qu'il fabrique? Ses yeux fixés dans les miens, le Zorua semble avoir une idée derrière la tête. Et vu comme son sourire s'élargit, il y a fort à parier pour que je n'apprécie pas du tout ce qui va suivre !
Sa silhouette s'illumine brusquement avant de se déployer , et en une fraction de seconde, le voila qui se transforme en un garçon aux cheveux roses, toujours pourvu de ce même sourire narquois...Cheveux roses...Attend mais c'est moi, ça !
Avant que je ne puisse esquisser le moindre geste, ma copie conforme se penche doucement vers Eryn qui lui tourne le dos et dépose un bisou sur sa joue, avant de reculer dans l'attente de sa réaction. Et lorsqu'elle se retourne, c'est un air triomphant qui apparait sur le visage de ce démon de Zorua !

''SOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL !''

Sans la présence de la Mentali entre nous, je me serais déjà jeté sur lui, mais il y a d'autres armes que je peux utiliser ! La colère le partage à la honte, lorsque je détache la Pokéball du renardeau: assez de provocations pour aujourd'hui, cette fois tu ne vas pas y couper ! Sauf que ce petit diable a anticipé ma réaction, et reprend son apparence habituelle, avant de plonger sous le lit dans l'espoir d'échapper à son sort. Non seulement ma cible a disparue, mais j'ai les entrailles nouées à l'idée de la réaction d'Eryn. À coup sûr, elle doit me détester maintenant, pour l'avoir mise mal à l'aise comme ça...

''Par..Pardon, je ne sais pas pourquoi il a fait ça. Et je suis vraiment désolé...''
Eryn McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Icon : Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... Original
Taille de l'équipe : 17/30.
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
pokemon
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
Eryn McNellis
est un Coordinateur Éleveur
La chambre du Phyllali avait l’air d’être dans une sacrée pagaille. Et, tiens, il avait un coloc ? Elle fut un instant curieuse, avant de s’en désintéresser quand Cael ouvrit un placard, manquant de se noyer sous la masse de trucs qui en tombèrent. Pouffant de rire, la Mentali cacha son rire derrière sa main en regardant son camarade batailler. Eh bien, en voilà un qui ne range pas beaucoup sa chambre. Mais bon, elle était mal placée pour parler, des fois quand elle ouvrait son placard des trucs lui tombaient sur la tête, alors hein, chut ! Au prix d’une lutte violente avec son bazar, le Phyllali réussit à mettre la main sur ce qu’il cherchait, et il referma la porte du pied, fier de lui, pour lui tendre une petite boîte. Curieuse, et touchée par son cadeau, la Mentali attrapa la jolie boîte pour l’ouvrir. Oh ! C’était du thé ! Et il avait l’air de sentir très bon, en plus de ça.

« Ooooh merci, c’est trop gentil ♥ Ca te dit qu’on – »

Quelque chose de léger se posa sur sa joue. Un … Bisou ? Se figeant, la Coordinatrice leva d’abord les yeux vers Cael, qui blêmissait, puis elle tourna la tête vers … Whaaaa. Deux Cael dans la même pièce. Et l’un d’eux avait l’air clairement moqueur. Et il venait accessoirement de l’embrasser. Depuis quand le Phyllali avait-il des dons d’ubiquité ? Il lui avait caché ça ! Et il en profitait pour l’embrasser, le vilain ! La demoiselle se mit à rougir d’un seul coup, n’entendant presque pas Cael – le VRAI Cael – hurler sur l’autre, dont les contours se troublaient dans un ricanement moqueur. Un Zorua ! Sol ! Sale bête ! Eryn fut bien tentée de lui donner un coup de pied pour lui apprendre la politesse, mais Cael risquait de ne pas être content, et de toute manière, le Pokémon avait filé sous le lit, trop rapide pour elle. Sa main remonta jusqu’à sa joue, et Achille, perché sur sa tête, lâcha une série d’imprécations à l’encontre du Zorua qui rigolait encore sous le lit. Puis, posant prudemment la petite boîte de thé sur le bureau … Elle quitta la pièce, abandonnant affaires et Pokémon derrière elle, plantant là le Phyllali très surpris. Elle va chercher la théière, couina Bleuenn au Ranger sans savoir s’il la comprenait. En vitesse, encore un peu perturbée, la Mentali fila jusqu’à son dortoir pour s’enfermer dans sa chambre, et lâcha un léger rire gêné. Cael l’avait embrassé. Enfin, Sol avait pris l’apparence de Cael pour l’embrasser, ce qui est encore plus perturbant. Ou moins ? Aucune idée. Sans se presser, la Mentali rassembla tasses et théière, et tout ce dont elle aurait besoin pour faire son thé. Quand elle sortit de la chambre, un Pokémon faillit la renverser, faisant siffler Achille.

« Fluffy, reviens ici ! Je suis désolée, il ne t’a pas fait mal ? »
« Non, ça va. »

Sourire gentil à la Mentali, qui s’éloigna avec son Keunotor. Eryn avait beau essayer d’être tolérante avec tous les Pokémon, elle trouvait cet ornithorynque vraiment très moche. Filant dans le couloir avec son sac, elle se retint de siffler de mépris en passant à côté d’un groupe de Mentali, qui faisait le pied de grue dans le couloir en ricanant. Comment diable pouvaient-elles vraiment trouver Allen Wills beau ? Et honnêtement, leurs salamalecs au milieu du couloir tapaient sur les nerfs de tout le dortoir. Si elles voulaient cancaner, qu’elles aillent le faire ailleurs ! Surtout si c’était pour dire des conneries pareilles ! Oh il est beau, oh il est fort, oh il est intelligent … N’importe quoi. Resserrant sa prise autour de son sac pour ne pas les frapper, elle quitta le dortoir, s’éloignant de leur discours dithyrambique mais incroyablement faux-cul. Aucune d’entre elles n’auraient été capable de donner ne serait-ce que le nom d’un seul des Pokémon du blondinet stupide qu’elles vénéraient comme des moutons. En parlant de stupidité … Pourquoi Sol avait-il fait ça ? Juste pour embêter son dresseur ? A moins qu’il ne lui reproche quelque chose et qu’il ne se venge en le mettant dans de mauvaises situations juste pour rigoler de lui ? Lequel des deux était innocent, lequel des deux était coupable ? C’était bizarre. Eryn imaginait mal Cael faire du mal à l’un de ses Pokémon, lui qui se laissait malmener sans rien dire par son Riolu. Elle avait déjà vu le petit Pokémon le frapper plusieurs fois sans que le dresseur ne dise rien. Alors l’imaginer faire du mal à Sol ? Impossible. Ca devait être leur faute à tous les deux. Cael parce qu’il était trop gentil avec sa team, Sol parce qu’il en profitait. Dans cette histoire, il n’y a pas d’innocents, juste différents degrés de responsabilités.

« Hey, la Mentali ! Tu devrais faire gaffe, Roseverte est dans le dortoir. Copain ou pas copain, il te laissera jamais passer. »

Sortant de ses songes, la Mentali lâcha un « Merci » au Phyllali qui sortait de son dortoir en hâte, sans doute pour ne pas se retrouver dans le même couloir que son référent. Roseverte était-il si effrayant que ça ? Il avait l’air plutôt gentil … Quoiqu’un peu sec … Mais gentil … Alors qu’elle rentrait timidement dans le dortoir Phyllali, la poigne ferme de Lucki se resserra autour de son poignet, pour la tirer dans la salle commune et la pousser dans un fauteuil, la forçant à baisser la tête. Puis il s’assit à ses jambes, lui lançant un regard lui signifiant qu’elle ne devait surtout pas bouger. Eryn allait lui demander pourquoi, quand elle comprit. Roseverte ! Placée dos à lui, il ne pouvait voir que ses cheveux roses, et la confondre avec Cael.

« Mais monsieur … »
« Je suis occupé. En fait comme vous le voyez je ne suis pas occupé, c’est une façon polie de vous dire de dégager. »

D’accord. Roseverte, pas gentil ! Quand il passa à leur portée, Eryn sentit l’aura de Lucki se hérisser, et quand il quitta le dortoir, le Riolu posa une patte sur sa jambe pour l’empêcher de se lever. Quelques secondes d’attente, des fois qu’il revienne et comprenne la supercherie. Finalement, le Riolu se leva, Eryn l’imita, et ils retournèrent en vitesse dans la chambre de Cael. Une fois la porte fermée, Eryn lâcha un soupir de soulagement pendant que Lucki grimpait sur le lit de son dresseur.

« Pfeeeewww … Désolée pour l’attente ! Roseverte était dans le dortoir, alors Lucki m’a obligée à m’asseoir pour que ton référent pense que j’étais toi. Enfin bref, j’ai ramené ma théière, mes tasses, et tout ce qu’il faut pour goûter ton thé ! Au fait, maintenant que j’y pense, à la base, j’étais venue te donner ça ! » Se penchant, la Mentali attrapa la boîte de macarons rangée au fond de son sac et la déposa dans les mains du Phyllali qui la regardait sans comprendre. « Des macarons ! Je t’en avais promis une boîte, non ? »

Pouffant de rire, elle sortit tout ce qu’il lui fallait pour faire son thé, éloignant son petit réchaud des feuilles de cours du Phyllali pour qu’elles ne prennent pas feu. Ce serait un peu dommage, quand même !



We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Cael Joy
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
Icon : Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... AgDyajQ
Taille de l'équipe : 13
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 73
Jetons : 797
Points d'Expériences : 2582
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2582
pokemon
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2582
Cael Joy
est un Topdresseur Ranger
Non...Non, non, non, non, NON ! Suite à la blague de Sol, et à mon échec cuisant pour le dégager de dessous le lit (Je vais en faire un paillasson de ce renardeau...Non, un manteau !), Eryn se redresse, droite et légèrement rougissante, avant de quitter la pièce à grands pas. C'est encore pire que ce que j'imaginais, lorsque je la vois franchir le seuil...Comme si on me plantait lentement des aiguilles de glace chauffées au rouge (Oui, c'est possible, et puis d'abord, vous ne savez même pas ce que ça fait !) dans le coeur. Devant le départ de la Mentali, je me laisse tomber sur le lit, affalé et vaincu. Après l'outrage qu'elle a subi, elle ne voudra sûrement plus jamais m'adresser la parole, ou même me voir !
Son Germignon ne semble pas enclin à suivre sa Dresseuse, puisqu'il demeure à mes cotés, avant de laisser échapper un petit ''Germiiii'', qui sonne étrangement comme un ''Bien fait'' humain. Qu'est-ce que j'ai fait...Pourquoi est-ce que je n'ai pas mieux surveiller Sol...Ou que je n'ai pas pensé qu'il pourrait faire ça, et enfermer le type Ténèbre dans sa Pokéball (avant de jeter celle-ci dans les abysses les plus profondes...Il y a de l'idée)...
Avec un rugissement de bête blessée, je me redresse sur le lit, avant de plonger  la tête dans mes mains...Mon corps tremble d'un mélange de rage et de détresse, et Lucki secoue brusquement la tête pour chasser les ondes dont j'inonde à présent la chambre.
Plongé dans ma détresse, j'entends juste le bruit de ma porte qui s'ouvre de nouveau avant de se refermer brusquement....C'est ça, abandonne-moi toi aussi, je n'ai besoin de personne....PERSONNE ! Après tout, personne n'a besoin de moi...

Mes deux autres partenaires ne semblent pas de cet avis, et Katara s'enhardit la première a quitté le lit de Léo, pour venir grimper sur mon épaule. À grands renforts de coups de langue, et de pattes, elle tente de me faire quitter ma position de Chrysacier....Mais ses efforts se révèlent complétement vains : au bout de quelques secondes, je la repousse (assez violemment, en plus...) et la petite Mustebouée se réceptionne de justesse sur le matelas. Sa réaction ne se fait pas attendre et avec un sifflement à l'adresse de Keru, qui s'était levé à son tour et fait mine de s'approcher, elle reprend sa place sans me quitter des yeux.


Seul...Je suis tout seul. Mes yeux sont secs, mais c'est comme si quelqu'un avait de nouveau ouvert les vannes. Je suis perdu, je ne sais plus quoi faire...Eryn...Cette fille me rend tout chose, et moi, au lieu de le lui dire, je l'ai humiliée (Bon, pas vraiment ''moi'', mais c'est tout comme !)...Est-ce qu'une fois dans ma vie, j'aurais le droit de faire quelque chose, sans que ça ne se finisse en désastre? Une fois, c'est trop te demander Arceus ?!

"Pfeeeewww … Désolée pour l’attente !"

Cette voix...Comme un Spoink monté sur ressort (J'vous laisse imaginer la vitesse), je me relève, et bondit presque du lit. Elle est...revenue? (Chant des anges, orchestre qui entonne une marche triomphante, arrivée d'Arceus en personne !)
Lorsqu'elle pénètre dans la pièce, suivie de Lucki, mon cœur fait un tel bond dans ma poitrine que je pense qu'il en doit pas être très loin de mes yeux. Un bref coup d'oeil à mes pieds, et voila que Bleuenn lâche un nouveau couinement, accompagné du regard de ''Je te l'avais bien dit !'' (Que le premier qui parle couramment le Germignon lève le doigt, avant que vous osiez vous foutre de moi !)
Revigoré par cette réapparition miraculeuse, je m'empresse d'évacuer une large partie de mon bureau (droit dans la corbeille;..bah, je trierai plus tard !) pour faire de la place à la théière de la Mentali.
Au prix d'un gros effort, je parviens à décoller ma langue de mon palais, malgré la fébrilité qui m'assaille. On dirait un gamin à Noël !

''Installe tout là, Eryn, je vais voir si je n'ai pas des...MACARONS?!''

La promesse qu'elle m'a fait en rentrant de mission, elle l'a tenue...Je ne sais pas pourquoi mais je sens qu'ils vont être encore meilleur que ce qu'ils paraissent. Une fois l'eau mis à chauffer sur le réchaud d'Eryn, je dispose deux coussins au sol, avant de déposer la boîte de gateaux au centre. Plus qu'à attendre que l'eau soit à point, pour faire infuser tout ça !
Ma tension remonte lentement, et sans réfléchir (On pourrait prendre ça pour de la gourmandise, je m'en sors bien), je plonge la main dans les macarons, avant d'en attraper un rose (Si vous me dites que c'est le destin, c'est vous que je vais bouffer !). Lucki jette un bref regard au contenu de la boîte, avant de s'asseoir sur le lit, avec un suprême dédain.

''Désolé, il n'aime que le chocolat...J'ai déjà dû me battre pour qu'il m'en laisse. S'il met la patte sur une tablette, il la dévore en quelques secondes. ''

Lorsque la pâte à la poudre d'amandes craque entre mes dents, je me sens de nouveau moi-même...Ou en tout cas, bien mieux qu'avant. Oh Arceus, ça fait du bien !
En plus, ils sont juste cuits comme il le faut...

''Miom...Sont super bons!  Tu te débrouilles très bien en cuisine, Eryn. Quand je pense à ce qu'on a fait pour Flagerfell, ça m'aurait fait mal que t’utilise ton talent pour ce type...*tousse, tousse*''

Ah non, on dirait que mon stress n'est toujours pas parti...À parler aussi vite, j'ai failli étouffer avec le macaron, et c'est avec reconnaissance, que je prend la tasse que me tend Eryn. La première gorgée m'évite l'asphyxie, mais la seconde me fige sur place...Eh , mais c'est qu'il est bon, ce thé! Je n'en bois pas trés souvent, mais après avoir passé un mois avec Loan, même un novice comme moi apprécie le mélange entre la pomme, la cannelle, et le thé blanc...
Durant la dégustation, une petite patte se pose sur mon genou, et en me retournant, je vois Katara qui me regarde avec un air assez attendrissant pour faire pleurer un Gravalanch.
Ma réaction passée me revient alors brusquement en pleine figure, sous la forme d'une petite larme au coin de l'oeil de ma Mustebouée. Keru n'est pas en reste, et lorgne sur les macarons....Crétin, tu n'es décidément qu'un imbécile, Cael.
Pendant qu'Eryn s'affaire avec sa théière, je hisse la petite Mustebouée sur mon épaule et , tout lui grattant le sommet du crâne, j'en profite pour me retourner vers Keru, et lui faire signe d'approcher.

''Désolé...Je n'avais pas le droit de vous traiter comme ça. Est-ce que vous me pardonnez, les filles?''

Penché sur ma tête, Katara affiche un air extrêmement pensif...avant de se lasser de ce petit jeu, et de m'infliger un bon coup de langue bien baveuse sur la joue ! La Dynavolt l'accompagne brusquement en se jetant sur moi, et il en faut peu que je ne m'étale en arrière sur la boite de macarons (ce qui serait TERRIBLE). Après un instant à me tourner autour, elle concentre son attention sur Eryn, et avec des yeux de chiots, lui réclame un macaron.
Avant qu'elle n'engloutisse son butin, je l'intercepte pour le partager avec Katara, qui s'empresse de le faire disparaitre. Vu la vitesse à laquelle la boîte s'est évaporée, je crois qu'il va nous falloir d'autres provisions...Ce qui me donne une idée...

''Eryn, ça te dirait que...je te cuisine quelque chose? Tes macarons sont géniaux, hein, mais j'aimerais te faire goûter quelque chose qui ira bien avec ce thé.''

Dans l'attente de sa réponse, j'en profite pour me retourner vers la pile d'affaires entassées devant le placard, avant d'en extraire un petit carnet....Pas le moment de faire des expériences, si elle accepte, je dois lui préparer quelque chose de sympa, et sans risque d'échec...*SBAM* !

''AH ! Non, mais ça va pas qu'est-ce que...SOL !''

Je n'ai tourné les yeux qu'une dizaine de secondes, mais on dirait que pas mal de choses ce sont produites, dans ce laps de temps : Désormais, Lucki se tient debout aux cotés d'Eryn, la queue de Sol entre les pattes, tandis que le renardeau gigote désespérément pour se dégager de sa poigne d'acier, avec des couinements alarmés. La Mentali est à moitié assise, les genoux à terre, et la main levée. Avec stupeur, je vois une trace rouge apparaître sur la joue du Zorua, un instant avant que Lucki ne l'embarque hors de la chambre sans autre forme de procès...

''Euh...Eryn...Je peux savoir ce qu'il s'est passé? Je rêve ou tu l'as...frappé?''

Loin de moi l'idée de lui en vouloir (Il méritait bien pire, après ce qu'il lui as fait), mais j'aimerais bien comprendre ce qu'il vient de se passer dans MA chambre !
Eryn McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Icon : Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... Original
Taille de l'équipe : 17/30.
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
pokemon
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
Eryn McNellis
est un Coordinateur Éleveur
Cael était-il sérieusement en train de … Déprimer ? En tout cas, c’était l’impression qu’elle avait eue en entrant, en le voyant prostré sur son lit comme une chrysalide. Mais il s’était redressé d’un coup, tout rayonnant, avant de pousser tout le fatras sur son bureau pour le mettre à la poubelle et faire de la place à sa théière. On aurait presque dit un petit enfant le jour de Noël, qui trépigne devant le sapin pour avoir ses cadeaux. Ce qu’il pouvait être chou, des fois ! Non, pas des fois, toujours en fait. Surtout quand il engloutissait sa nourriture à toute vitesse, comme s’il avait peur qu’on la lui vole, et qu’il gonflait ses joues comme un hamster. Pendant qu’il découvre avec ravissement qu’elle a porté des cookies, la Mentali se permit de tout installer sur son bureau, faisant chauffer son eau tout en sortant son thé. A quoi allait-elle le faire ? Vert, au citron, aux plantes ? Hmmm … Elle n’allait pas choisir au pif quand même. Oh, et pourquoi pas celui-là ? Sa mère le lui avait envoyé depuis Cimetronelle, disant que c’était un thé local qui avait un goût pour le moins excellent. Cael était-il déjà allé à Cimetronelle ? Bonne question. Elle ne savait même pas où il vivait, c’est dire. Il faudrait peut-être qu’elle lui pose la question aussi. Tu viens d’où, ils font quoi dans la vie tes parents ? La réaction de Lucki la détourna de ses questions pour lui faire tirer une tête étonnée. Venait-il vraiment de dédaigner ses cookies sans les manger ? Ah, visiblement, môssieur le Riolu n’aimait que le chocolat. Se penchant, elle attrapa un cookie marron foncé pour le tendre au Riolu.

« Et ça c’est quoi, du miel d’Apitrini, monsieur l’exigeant ? »

Acceptant de mauvaise grâce la pique amusée de la Coordinatrice, Lucki tendit la patte pour se saisir du macaron, et après l’avoir reniflé avec prudence, il mordit dedans. Sa tête valait toutes les réponses du monde. Non, ce n’était pas du miel d’Apitrini. Juste du chocolat noir. Pouffant de rire, elle retourna à son thé, coupant le feu de son petit réchaud pour récupérer tasses et théières pendant que Cael lui parlait. De Flagerfell. Ses doigts se resserrèrent convulsivement autour de l’anse de la théière. Heureusement, Eryn avait pu faire jouer ses relations pour leur empêcher le renvoi. Sa grand-mère avait tellement dû hurler sur Flagerfell qu’il était absolument intolérable que sa noble petite-fille soit traitée comme une vulgaire domestique que le styliste n’avait sans doute pas osé se plaindre à l’école de leur comportement. Entendant Cael qui semblait s’étouffer avec son macaron, Eryn se hâta de lui tendre sa tasse de thé, espérant silencieusement que ce dernier lui plairait. S’il avala très vite la première gorgée pour faire passer son malaise, il sembla apprécier la deuxième. Il était détendu. Et elle le comprenait, le thé était très bon ! Il faudrait qu’elle remercie sa mère, un de ces jours. Reposant sa tasse après avoir bu une nouvelle gorgée, elle caressa la tête de la Dynavolt qui lui faisait les yeux doux pour avoir un gâteau, et alors qu’elle allait lui en tendre un, Cael l’intercepta pour le couper en deux et partager avec la Mustébouée. Avant que Cael ne finisse toute la boîte – qui avait pris une claque alors qu’elle n’en avait mangé aucun ! – elle attrapa un macaron pour le déguster à son tour.

« Hmmm. Ils manquent un peu de … Oh, oui, c’est vrai que tu sais cuisiner toi aussi ! Donc c’est à ton tour, je te signale que je n’ai mangé qu’un seul macaron, moi, monsieur l’affamé ! »

Pouffant de rire, elle attrapa un deuxième macaron, le dernier de la boîte, pour le manger alors que Cael se retourner pour farfouiller dans son bazar. Honnêtement, oui, on pouvait appeler ça un bazar. Elle qui pensait que les studieux Phyllali étaient tous très organisés ! Visiblement pas. Alors qu’elle fermait les yeux pour réfléchir à ce qu’elle aurait pu rajouter de plus dedans – un peu de citron peut-être ? – Achille appuya très fort sur sa tête pour lui signaler silencieusement qu’il y avait un problème. Quand elle rouvrit les yeux, ce fut pour voir une ombre s’approcher d’elle. Cael. Sauf qu’il farfouillait encore dans ses feuillets. Alors que l’ombre se rapprochait, la Mentali agit sans réfléchir. Une main se posa au sol pour renforcer son appui, tandis qu’elle relevait une jambe pour se tourner, et d’un geste vif, elle leva l’autre bras pour le balancer vers la gauche, collant une baffe monumentale et pour le moins brillante à Cael, qui recula en glapissant de douleur. Ses contours se troublèrent, et Sol refit son apparition, très vite immobilisé par Lucki qui l’attrapa par la queue pour qu’il ne puisse pas s’enfuir. Cael – le vrai cette fois-ci – se retourna alors, un carnet dans les mains, l’air de se demander ce qu’il venait de se passer. Sans lui répondre, Lucki quitta la chambre, embarquant le Zorua avec lui sans tenir compte de ses couinements de protestation. Le silence revint. Et une nouvelle fois, Cael lui demanda ce qu’il s’était passé.

« Oh … Il a essayé de refaire sa petite farce de tout à l’heure. Sauf qu’Achille l’a vu venir, il m’a prévenue, et je lui ai mis une gifle avant qu’il ne me touche. »

Haussant les épaules, espérant qu’il ne lui en voudrait pas d’avoir frappé un Pokémon de sa team, Eryn tendit le bras pour attraper un macaron. Boîte vide. Mais ! Son regard se fit alors tout tristounet, et elle leva la tête vers Cael avec une moue faussement triste.

« Y en a plus … »



We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Cael Joy
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
Icon : Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... AgDyajQ
Taille de l'équipe : 13
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 73
Jetons : 797
Points d'Expériences : 2582
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2582
pokemon
Tout ça pour des macarons ! Mais bon, il paraît qu'ils sont bons ... AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2582
Cael Joy
est un Topdresseur Ranger
Je me retiens presque d'applaudir la Mentali, lorsqu’elle me fait part de la dernière frasque de Sol...C'est juste incroyable, mais comment il peut seulement dormir la nuit, en pensant uniquement à faire des blagues de ce style? En attendant, tu payeras plus tard, mais pour le moment j'ai des choses un peu plus urgentes en tête. Bon, je l'avoue d'un coté, j'ai mal pour lui, mais le simple souvenir du visage d'Eryn embrassant mon Zorua suffit étrangement à dissiper cette sensation de culpabilité. (Et si je l'avais fait rentrer dans sa Pokéball avant...Oh, la ferme coté Bisounours !). Il la méritait cette beigne, fin de l'histoire !
Par contre, je me retrouve comme frappé par la foudre, lorsqu' Eryn prend à nouveau la parole !

''Yen a plus...''

Au-delà de sa petite bouille toute chiffonnée qui regarde la boite de cookies avec tristesse (Pourquoi est-ce que j'ai le coeur qui bat aussi vite?Elle est juste trop...mimi), je sens monter une nouvelle vague de panique...Plus rien à manger? Non mais déjà en temps normal c'est la fin du monde (ou la faim du monde, et non je n'ai pas honte de cette blague !), mais si c'est pour elle, en plus...BRANLE-BAS DE COMBAT !

''Si tu veux...Je pourrais...Non, oublie, c'est trop bête...Enfin, si ça ne te dérange pas, on peut aller aux...aux cuisines. Si tu as envie, hein ! Non parce que je sais pas, peut-être que tu es très occupée et tout et tout, et moi je voulais juste te cuisiner quelque chose....''

En temps normal, cuisiner, ça me fait moins stresser...Mais là, rien qu'à l'idée que ce sera pour elle, le volcan dans mon estomac vient de se réveiller, en mode ''Eruption de fin du monde'' !
Pour masquer mon trouble, je ressors le petit carnet que j'avais déniché sur mon bureau, et le lui tend à demi ouvert, tout en gardant les yeux résolument fixés sur mes pieds.

''T...Tiens, c'est un livre de recettes de mon père adoptif. Il est cuisinier, alors je connais deux-trois trucs, mais j'aimerais que tu...choisisses ce qui te plait.''

Il n'y a qu'une petite vingtaine de recettes, mais ce sont toutes de grands classiques de Noé. j'espère qu'il me parodnnera de montrer quelques unes de ses techniques sans lui demander la permission, mais j'ai déjà du mal à penser de manière cohérente, alors ne venez pas m'enquiquiner avec ce genre de détails !
Pourtant, ma rêverie s'interrompt brusquement lorsque la Mentali s'arrête et me présente la page élue avec un grand sourire...Alors, elle a choisie quoi? Une ribambelle de croquants aux trois chocolats, des tartes maisons Spécial Noé (avec une chantilly à la poire, je vous jure, c'est une tuerie), une Willia Volcanique....Attendez, QUOI?
Je parviens tout juste à me retenir de lui arracher le carnet des mains, de crainte qu'elle se soit trompé....Non, c'est bien la bonne page, elle a fais son choix, me dit-elle.

''Tu...Tu es sûre? C'est pas que c'est pas bon, hein, c'est juste que...Ben...''

Comment lui dire qu'il faut signer une décharge pour commander ce truc chez mon père, pour pallier à tout les risques, et sans qu'elle me prenne pour le fils (adoptif certes, mais ça règle rien) d'un dangereux empoisonneur?  Incapable de trouver les mots, je me contente de hocher la tête, lorsqu'elle réitère son choix. Tiraillé entre mon désir de lui faire plaisir, et la peur de lui faire du mal, je ne parviens à retrouver un semblant de bon sens, que lorsque Katara m'assène un petit coup de queue dans le dos. Ses yeux azur me fixe un bref instant, avant qu'elle ne désigne alternativement Eryn, pusi la porte avec autorité...Ok, j'ai compris.

''Dans ce cas...Direction les cuisines, et prépare-toi à goûter un plat comme tu n'en a jamais vue (ça, aucun risque...) !''

********************

Le trajet vers les cuisines se déroule sans encombres aucune, même si je ne parviens pas à me défaire de la boule qui bloque ma gorge, avant que nous ne franchissions les portes de l'antre de Mama Odie. Eryn n'a cessé de me bombarder de questions sur ce que je vais lui préparer, mais j'ai réussi à maintenir la surprise intacte (et pour une surprise, ça va en être une...). Tout ce que j'ai consenti à lui dire, c'est que ''c'est trés épicé, et ça peut réchauffer un Camerupt''.
Depuis ma dernière escapade les ingrédients nécessaires n'ont pas changés de place, et avec l'aide de Katara et Keru, il ne me faut que trois minutes pour réunir tout ce qu'il me faut...Alors Baie Willia taille moyenne, piment, câpres, quelques oignons, une baie Tamato et..Non, pas le piment spécial Mama odie, on a vu le résultat la dernière fois. Les deux couteaux en main,face aux ingrédients,  je respire profondément...

*Tchactchactchac*

La ronde des lames, façon Noé...Un coup oblique , un coup horizontal pour émincer, deux coups verticaux pour tracher net et sans faille, et on envoie le tout droit dans la baie Willia évidée...Le rythme presque hypnotique des coups de couteaux me permet de me détendre un peu plus, et tout en poursuivant le découpage, j'en profite pour jeter un coup d’œil à Eryn...Qui me regarde avec attention, sans perdre une miette de mes gestes! Mon trouble revient alors à la puissance mille, et je manque de rater un échange de baies, et de m'entailler la main...
Les ingrédients rejoignent rapidement le coeur de la Baie Willia, et après l'avoir secoué, et fait réchauffer une petit minute, j'attrape une assiette, deux couverts, et lui dresse le fruit comme une soupière, avec quelques morceaux de pains à tremper, et un GRAND verre de lait. En réponse à son regard intrigué, je lui demande de poser la main sur la baie, qui frémit littéralement de l'intérieur, et commence même à siffler en exhalant des nuages de vapeur.

''Voila...C'est pour ça qu'on appelle ça une Willia Volcanique. Le lait, c'est au cas où tu trouves ça trop piquant, ça coupe la sensation de brulure...B...Bon, et bien bonne appétit !''

Assis face à elle, je la vois s'installer, mais une seule question me tourne sans cesse dans la tête :va-t-elle aimer...Et survivre?
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum