Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -40%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
20.99 €

Leonidas Blackhart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
Icon : Les dents de la pisicine ▬ ft: Hope 4fju
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1115
Les dents de la pisicine ▬ ft: Hope 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1115
pokemon
Les dents de la pisicine ▬ ft: Hope 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1115
Leonidas Blackhart
est un Scientifique Archéologue


Fin de semaine, surchargé de travail, tu sors de ton lit avec une certaine difficulté. Ah que tu aurais voulu dormir d'avantage. Juste un peu, sous cette couette si douillette... Mais l'appel du devoir est plus fort que tout. Tu bailles a t'en décrocher la mâchoire et Luné, qui s'est également réveillé en fait de même transmettant ce virus étrange à ton Caninos, qui le passe lui même à ta Voltali et ainsi de suite. Cycle vicieux de du bâillement. Il te revient et tu te forces a ne pas ouvrir la mâchoire... Mais c'est plus fort que toi. Rah ! Une douche vite, histoire de se réveiller comme il faut.

Propre, fumant de brume dans la salle de bain tu attrapes ton Ipok pour contacter la demoiselle qui est censé te prêter son Sharpedo pour la thèse que Roseverte t'a imposé. Tu n'avais rien demandé, mais le trou qu'il y a dans ton bulletin dut a ton absence le chagrine énormément et il n'a pas trouvé mieux que de te filer du travail en plus, histoire que tu puisses « remonter » la pente, a-t-il dit.

Brossant avec acharnement tes dents tu pianotes sur l'écran tactile de ton Ipok. Tu cherches dans tes contacts, faisant défiler la liste qui est, heureusement pour toi, pas très longue.Tu clics, tu rinces, tu craches. Votre conversation est plutôt courte et tu ne sais pas dutout sur qui tu vas tomber en allant a sa rencontre. Hope Spettell. Un nom ma foi tout à fait normale. Pas comme son écriture. No comment. Tu tapes un message rapidement, informant la Pyroli du lieu du rendez-vous. La piscine. Quoi de mieux pour accueillir une Sharpedo ! ( Le lac ou la plage, je sais mais vous avez vue le temps dehors ? Il flotte comme Ecremeuh qui pisse. ) Tu t'habilles. Bien ? A quoi bon. Tu enfiles le nécessaire, le tout  surmonté d'un manteau et tu sors en entraînant Luné avec toi.

LEONIDAS - 21 février 2015 ; 08h50
Je te donnes rendez-vous a la piscine pour ta Sharpedo. A tout de suite !

Et il galope le petit lion, pas entre les gouttes d'eau mais presque. Protégé de ta capuche c'est quasiment sec que tu arrives au Gymnase. Luné qu'en a lui empeste le chien mouillé...
crackle bones
Hope Spettell
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Icon : Les dents de la pisicine ▬ ft: Hope 1550410962-150-80
Taille de l'équipe : 19+ 5
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 77
Jetons : 11535
Points d'Expériences : 2832
Les dents de la pisicine ▬ ft: Hope 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2832
pokemon
Les dents de la pisicine ▬ ft: Hope 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2832
Hope Spettell
est un Topdresseur Ranger
La douce voix de Jackie. Que de bonheur. ... Non, je déconne, enfin bon, il faut dire qu'avec le temps, je m'y étais habituée. Ceci dit, avec le nouveau semestre qui débarquait, il y avait bien évidemment aussi de nouvelles recrues. Et comment dire ? Elles étaient particulièrement amusantes à observer.

« MATRICULE 008- »

Zut, elle m'avait vu. Je secouai ma queue de cheval pour la passer sur l'autre épaule puis repris ma cadence habituelle pour les pompes après avoir attendu que Mochi, sur mon dos, regagne l'équilibre. Quelques filles semblaient terminer peu à peu, enchaînant sur les abdos. Je grinçai des dents. Bon, c'est pas tout, mais il fallait que je me dépêche, moi aussi. Cent neuf, cent dix, cent onze, cent douze, c-...Bzzzzz- AAAAAH UNE ABEI-... AH. Ah... Nan, c'était juste mon iPok. Hum, vous savez, avec l'arrivée du printemps, et tout ça, quoi. Par contre, je sentais un regard légèrement oppressant se poser sur moi. Je clignai des yeux un bon coup. Cent treize, cent quatorze, cent quinze... Je devrais éviter de trop traîner ou bien je risquai de me retrouver avec des exercices en rab à faire. C'est pas que je les aime pas, mais comment dire... Autant, pour louper une heure de biologie, ok, mais euh, un samedi, voilà.
Cent vingt. Next. L'envie de lire le message que je venais de recevoir me démangeait. Et pas qu'un peu. Je me mordis les lèvres priant que cette série d'abdos se déroule le plus rapidement possible. La Marcacrin descendis de mon dos pour rejoindre le petit groupe de Pokémon sous l'ordre de Godzilla pour des exercices spécialement concoctés pour eux. Finalement, la délivrance parvint enfin. Le gymnase se vida de presque l'intégralité des élèves en quelques secondes seulement. Celles qui restaient ? Jackie et les punies. Puis quelques nouvelles que Cap'taine avait épargnées car elles suivaient comme elles pouvaient même si elles étaient plus lente que les plus expérimentées. Quoi de plus normal. Une d'entre elle semblait batailler contre sa frange qui n'arrêtait pas de lui retomber devant les yeux. Alicia. Ce n'était d'ailleurs pas la première fois. Je lui jetai un sourire moqueur avant de filer à l'extérieur, sous le préau étant donné de la pluie qui tombait à verse. Il faudra qu'elle comprenne un jour que les barrettes sont nos meilleures amies contre ce genre de chose.
Les douches du gymnase devaient être toutes occupées depuis une belle lurette, de même que pour celles du dortoir. Enfin, j'allumai mon iPok. Mmm, Leonidas. Ah, oui, au sujet de Miyabi. À la piscine ? Elle était ouverte ? Pourquoi serait-elle fermée, d'ailleurs ? Ouais, ouais, ok. D'ailleurs, les douches là-bas... Un sourire se dessina sur mon visage. Je me dépêchai de filer en direction du dortoir pour emporter dans un sac le nécessaire pour ma douche ainsi que Miyabi. En route, je répondis au Phyllali comme quoi j'arriverai dans une petite demi-heure. Enfin, après, s'il veut s'incruster dans les vestiaires des filles, c'est comme il le voulait.

Parée, je retournai au gymnase, empruntant les escaliers qui descendaient à la piscine. Je les avais rarement utilisés. Il fallait dire que la piscine n'était pas un lieu que j'affectionnais particulièrement. Enfin, disons juste que je n'avais rien à faire là-bas.
Sauf que, manque de bol, des miss avaient été plus futées et squattaient ces vestiaires là depuis un petit moment déjà, sûrement, au vu des affaires qui pendaient aux crochets. Les miens les rejoignirent. Enfin bon, grâce à un excellent timing, mon talent naturel sûrement, une cabine se libéra justement au moment où je pénétrai dans la salle des douches. Je m'enfonçai à l'intérieur me douchant rapidement. Mmm, c'était sympa de ne pas entendre des gens en train de tenter de défoncer la porte en permanence. Moi, en faire partie ? Noon, voyons, jamais ! Enfin bon, une serviette sur la tête, les cheveux encore dégoulinants, j'enfilai un jogging et un pull avant de finalement me diriger vers le bassin. Une tête blonde se tenait non loin de là. Une grande taille, on devinait une joli musculatures sous le tissu. Il me donnait l'impression d'un air de déjà vu. En tout cas, il semblait vachement sportif pour un Phyllali. Ma main droite tenait la Superball contenant la Sharpedo dont il était question, pour cette rencontre. Je libérai la créature dans la piscine, qui, après un regard noir dans ma direction, plongea, profita de cette eau, bien que sûrement un peu trop chauffée à son goût.

« Coucou Leo ! Désolée de t'avoir fait attendre, mais disons qu'avec l'entraînement de la Cap'taine, toussa toussa, c'est pas vraiment la bonne heure. »

Je m'approchai de ce dernier tout en continuant à sécher mes cheveux avec mon linge éponge turquoise.





Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum