Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
Code promo Cdiscount : -20€ dès 299€ d’achat
Voir le deal

Stella Douglas
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2896-0225-stella-douglas-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
Icon : Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
Taille de l'équipe : 14+1/30
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 38
Jetons : 1232
Points d'Expériences : 1193
Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
pokemon
Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
Stella Douglas
est un Adulte Apprentie Gardienne
Le dimanche matin c'est le jour de la grasse mat' en général et pourtant à 8h je suis debout hors de ma chambre. Vous allez me dire que je suis pyroli, mais cette fois ci ça n'a rien à voir avec Jackie. J'ai juste hâte d'être fixée sur un point, c'est tout. Je sais qu'on me trouve plutôt deux de tense, mais ça ne veux pas dire que je laisse les choses trainer pour autant. J'ai même assez horreur de ça. Je ne fais pas forcement tout tout de suite, mais laisser trainer un truc sur la longueur et ça devient de plus en plus pénible. Pour la santé en revanche il n'y a pas de questions à se poser, s'il y a un problème et que j'estime qu'il faut voir quelqu'un, alors on y va. Tant pis si le principal concerné n'est pas d'accord. Bon si je n'aime pas le concerné en question j'en ai rien à faire en fait... Quand c'est moi la concernée, je peux trainer la patte aussi (sauf si ça donne le mauvais exemple, je suis une grande sœur gâteau)... Bon on s'en fiche, là c'est même pas encore vraiment une personne de toute façon c'est un œuf. J'aimerais juste être fixé rapidement sur si la première bonne action pure de Sam sera récompensé par un futur compagnon de jeu, ou par une grosse omelette. ... Hm vu le temps passé ça sera surement plutôt un œuf dur en fait.

Après quelques minutes de marche, j'arrive à destination à savoir l'entrée du dortoir Mentali. J'aurais pas cru venir ici de base, mais après conversation avec ma préfète, elle m'a recommandée une amie à elle qui était une très bonne éleveuse pokemon. Estelle Highwind. Je connais pas mais je n'ai aucune raison de douter d'Aileen, puis ce n'est pas comme si j'avais une meilleure alternative, vu ce que j'ai entendu sur l'infirmerie de l'école. Au pire je verrais bien. Vu la réputation des locaux, j'imagine qu'elles dorment toutes, je me demande comment je vais trouver sa chambre par contre. Bon voyons si un des gardes du nouveau directeur peut servir à quelque chose d'autre qu'armoire à glace ou grand incompétent dans un rp pour changer.

- Pardon, je cherche la chambre d'Estelle Highwind. Vous connaissez ?
- ...
- J'ai besoin d'un conseil pour un œuf.
- La chambre au rez-de-chaussée avec l'attroupement de harpie.
- De harpies ?
- A chaque fois que quelqu'un vient voir cette fille à sa chambre, il y a un groupe de filles devant sa porte entrain de lui préparer une crasse.
- Ah ? Pourquoi ?
- Allen Wills.
- C'est qui Allen Wills...
- Aucune idée.
- Ok. Merci bien.

Le grand monsieur n'a pas été très chaleureux, mais il a répondu. Je crois que j'ai cru voir une petite larme à un coin de ses yeux après que je lui ai dis merci. Je me demande si c'est un sensible, il devrait changer de métier alors le pauvre vu tout ce qu'ils prennent dans la tête lui et les autres en général. ... Je crois que je vais me mettre à leur dire bonjour à tous à l'avenir. C'est la moindre des choses, bref retournons à nos harpies. Bah oui les harpies, on peut pas dire que ça soit dur de les trouver. Surtout quand elles sont toutes seules dans le couloir à faire des messes basses devant une porte et à préparer je ne sais quoi. Du coup je coupe devant elles tranquillement et frappe à la porte. Hmm ? Une conversation houleuse et je les chasse elles et leurs crasses ? Ce n'est pas du tout dans ma personnalité voyons. Du coup quand on vient m'ouvrir la porte, je suis plantée là toute sourire avec mes cheveux presque coiffés sous ma grande casquette noire et blanche. Vu que je suis chez les mentalis j'ai fais un effort pour ressembler à quelque chose. Là je suis censée dire le reste de ma tenue, mais j'ai déjà suffisamment fait d'effort vestimentaire pour aujourd'hui, donc pour le reste je vous invite à regarder mon avatar. Les autres filles derrières ? Elles se rendent utiles.

- Kyaaaaaaaa mes cheveuuux !
- Noooon sale bête. Ma permanente est ruinnnéééée.
- Auu seccouuuuuuurs, je refuse qu'on me voit dans cet étaaaaaat !!

Fuite générale de volaille avant même d'avoir eu le temps de vraiment dire ou faire quelque chose. Pourquoi ? Raison évidente. Vous n'aviez pas oublié Sam quand même j'espère. Je sais que je n'ai pas parlé de lui jusque là, mais je n'allais pas sortir sans mon cher starter voyons. Évidence. Du coup Sam adorant sauter sur les gens en général et surtout leur refaire le portrait de façon comique n'a pas résisté longtemps devant tellement de potentiel avec ce tas de poil. Les cheveux très longs chez les pyolis il n'y en a pas des masses, c'est mauvais pour l'entrainement de Jackie alors il c'est fait plaisir. En tout cas j'espère qu'avec ça il aura eu sa dose pour ne pas embêter notre éleveuse. Pour le moment en tout cas il à l'air plus perdu qu'autre chose. C'est vrai que chez nous c'est plus crise de colère et vol plané de singe que fuite en larme en général. C'est moins drôle hein mon petit bonhomme. Oui je sais contrairement au garde ce fut très classique, mais un garde c'est un détail avec lequel on fait ce qu'on veut. Tourmenter des pimbèches par contre, ça c'est des petits plaisirs de la vie que l'on se doit d'apprécier, même si c'est votre pokemon qui fait tout. Parfaitement.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Dimanche matin, une journée comme les autres, un peu ennuyeuse. Enfin, depuis le départ de Sphax j'avais pu retrouver une routine de sommeil plus standard pour une mentali, mais je dois admettre que c'était difficile, après deux semaines à se lever tôt pour aller courir, de ne plus être aussi active. Je n'osais même pas imaginer pour les pyroliennes quoi. Après une année complète d'entraînements chez le Général, impossible de ré-apprendre à faire la grasse matinée un jour. Enfin, dans tous les cas j'étais levée et prête pour la journée avant la majorité des autres mentaliennes, assise à mon bureau, l'air songeuse. Je jouais nerveusement avec un crayon d'une main et, de l'autre, je tournais et retournais mes boucles déjà amplement volumineuses, sourcils froncés et regard concentré. À l'ordre du jour : mes travaux obligatoires dans la poursuite de mon cheminement scolaire, c'est à dire des spectacles dans mon cas. Voilà ce qui me portait à confusion et à réflexions en ce beau jour de congé. Je sais bien qu'à la base j'étais en coordination, mais était-il si difficile d'imaginer qu'un éleveur veuille faire autre chose que se donner en spectacle avec ses Pokémon? Enfin, j'admets que je ne détestais pas ça, mais là n'est pas l'important!

Poussant un soupir excédé, parce que je ne trouvais aucun lien entre une performance de coordination et une démonstration de technique d'élevage, j'abandonnai mon crayon qui tomba sur le bureau en un bruit de bois sur bois. Rejetant la tête vers l'arrière, je laissai mes iris chocolatés parcourir ce plafond imparfait. L'inspiration n'était pas avec moi aujourd'hui, surtout que je pouvais entendre des murmures provenant de l'autre côté de la porte. Ils étaient devenus phénomènes isolés maintenant et c'était tant mieux, mais il semblerait que certaines filles particulièrement rancunières étaient résolues à me pourrir la vie sous simple prétexte que ma tronche ne leur revenait pas. On ne va pas mentir, mon amitié ambiguë avec Leo devait y être aussi pour quelque chose. Nouveau soupir alors que je me remis droite avant de quitter ma chaise, pour observer ma chambre d'un large regard circulaire. Je devais trouver quelque chose de plus concret à faire au lieu de me torturer l'esprit avec dix mille sujets différents et, pourtant, tous aussi importants à mes yeux.

D'ailleurs, parlant de ça, il m'étais impossible d'ignorer l'hyperball contenant ma dernière capture, un Pokémon de l'espèce des Manzai et qui, soyons honnêtes, ne m'avait pas du tout apprécié. Enfin, sa réaction avait été totalement justifiée, mais j'avais quand même espéré que son attitude soit moins véhémente à mon égard après quelques jours sur Lansat. Je ne pouvais m'empêcher de repenser aux conseils de Ruby, me disant qu'il serait sans doute plus heureux s'il avait une chance de se dépenser, mais en attendant notre relation était au beau fixe et ce n'était pas positif et encore moins l'idéal pour une séance d'entraînement. Serait-ce donc un autre Pokémon pour lequel j'allais devoir trouver un nouveau dresseur? À force de me faire fuir comme ça par tout ce que je capturais, je commençais à me demander s'il valait vraiment la peine de continuer à s'acharner et à participer aux sorties captures, mais repoussai cette question à plus tard. Effectivement, on venait de cogner à ma porte. Oh? L'une d'entre elles avait finalement trouvé le cran de cogner? Très bien! Me dis-je avant d'aller ouvrir la porte avec confiance et de découvrir un spectacle qui déclencha immédiatement mon hilarité. Une étudiante, inconnue au bataillon, venait de faire fuir les mentaliennes avec l'aide d'un ferosinge qui semblait particulièrement déboussolé par la réaction des roses. Énorme! Avec ça, même pas besoin de demander, de deviner ou de l'observer pour déduire son dortoir à partir de son style vestimentaire, il était pour moi évident que cette fille était une Pyroli. Je revoyais encore Aileen distribuer les coups comme une machine à une horde de filles à papa, un souvenir impérissable, et me disais que l'on devrait bien inventer un nouveau proverbe : "Telle préfète, telle pyroli". Enfin! Retrouvant mon calme, je posai sur l'inconnue un regard bienveillant, accompagné d'un sourire amical.

- Bonjour, comment puis-je t'aider? Enfin, si tu es ici pour parler avec la préfète je dois te dire que Kaeko est déjà sortie, mais je peux toujours prendre le message et le lui remettre à son retour, je te dois au moins ça pour avoir fait fuir ces idiotes! Haha! Oh! Et moi c'est Estelle, avant que j'oublie.
Stella Douglas
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2896-0225-stella-douglas-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
Icon : Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
Taille de l'équipe : 14+1/30
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 38
Jetons : 1232
Points d'Expériences : 1193
Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
pokemon
Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
Stella Douglas
est un Adulte Apprentie Gardienne
Quand la porte s'ouvrit et que son occupante apparut, j'avoue que je fus un peu surprise quand elle se mit à rire. J'étais tellement concentrée sur la rencontre à venir que les partenaires de jeu de Sam, je les avais déjà oublié. Sur le coup j'eu même l'impression que c'était de moi qu'elle riait, mais ça ne dura pas plus d'une seconde. Puis elle n'avait pas de raison de rire, j'étais habillé correctement non ...? Bon en même temps quand je me comparais à elle ou aux trois autres derrière avant leur passage chez le salon de coiffure de Sam, j'avais quand même l'impression que quelques galaxies nous séparait moi et elles. Surtout celle devant moi en fait. Elle faisait très fille quoi, mais fille bien. Du maquillage discret mais qui la mettait en valeur sans en faire trop, le teint frais d'une fille énergique et une longue coiffure rose qui lui allait très bien. Elle était classe quoi, surtout comparée à moi avec mes cheveux fourchues et mes restes de griffures Samiesques pas encore cicatrisé. Hm ça faisait longtemps que j'avais renoncé pour ma part à être ce genre de fille car je trouvais que ça ne m'allait pas, mais si j'avais vraiment voulu... Je crois que j'aurais bien aimé ressemblé à elle. Bon ptêtre pas les cheveux roses quand même finalement, je peux vraiment pas m'imaginer dans cette couleur, et encore moins d'une façon ou ça m'irait bien. Bref. Quand elle se présenta comme étant Estelle, je savais que j'avais frappé à la bonne porte. Pourquoi je savais que je m'étais pas trompé ? Bah parce qu'elle est bien quoi, une chic fille avec un sourire très doux. Quand on veut être éleveur et prendre soin de bébés pokémons, faut avoir un sourire comme ça.

- Bonjour. Je m'appelle Stella et non je ne viens pas voir la préfète d'ici. Je suis une pyroli et je viens voir Estelle Highwind, c'est bien toi ...? Enchantée.

Attendant bien la confirmation de sa part, je la salue plutôt respectueuse. Oui je l'aime bien cette fille, elle à quelque chose qui me fait sentir petite quelque part. En plus je viens lui demander un service alors qu'on ne se connaît même pas, du coup le minimum c'est d'être polie et respectueuse. Mais bon j'ai quand même un bon feeling avec elle, du coup je suis à l'aise dans cette conversation. Moi qui ne suis pas très doué pour ça d'habitude.

- Pour les idi... euh les autres, il faut remercier Sam, mon férosinge. Moi je n'ai rien fait. Je viens te voir parce qu'Ail- Yaaaaaaa !

B-u-u-g, erreur    système, j'ai des étincelles qui ; me passent- devant les //yeux. Sans que j'ai vraiment le temps de com-comprendre pourquoi, je me retrouve tout d'à coup ; droite ; comme un poteau. Les cheveux en hérisson, j'ai du mal à bouger. J'ai l'impression d'être- -, paral-ysé par une-sorte de coura-nt électrique. Douloureux ? Non pas d-d-du tout. Mal à lll'aise ? Totalement !

- Hahahaha ! Bien fait tarée ! C'était prévu pour Estelle, mais personne ne touche à mes cheveux, grognasse ! Y en a marre des pyrolis qui débarquent dans notre dortoir sapé comme des sacs et qui font leur loi !

Tournant la tête aussi vite que possible, soit par à-coup, je découvre la responsable de mon petit problème technique. Vainqueur, la harpie numéro 3 ! Une très grande et fine rouquine avec les cheveux version crinière de némélios. Très créatif Sam, mais ça ne lui a pas plus. Au pied de la lionne en rogne, deux petits pokemons jaunes l'un aux joues et oreilles bleu et l'autre la même mais en rouge. Posipi et Negapi mains jointes s'amusent et rient en cœur avec leur dresseuse. Bon eux par contre ils n'ont pas cette lueur de psychopathe dans le regard, contrairement à elle. C'est moi qui est pris la cage-éclair mais on dirait que c'est elle qui a grillé un fusible.

- Allez mes poussins au suivant ! Vengeance sur le macaque ! Et si Estelle sort faites le même sort à cette allumeuse !

Joignant leurs petites pattes les adorables diables se remettent à produire des arcs électriques bleutés en direction de Sam. Il rigolait bien de ma nouvelle coupe de cheveux jusque là, mais c'est beaucoup moins drôle maintenant qu'il a été pris aussi pour cible. Il court dans tout les sens et esquive tant bien que mal. Estelle tente bien d'intervenir mais elle se fait repousser par... moi. Oh j'ai pas fait exprès de me changer en batterie d'électricité statique et me planter devant son entrée !

- S-s-s-am. M-o-on s-a-cc, l-'o-eu-f.

Pas toujours réactif, Sam percute assez vite pour cette fois et saute sur mon dos. Il se fait repousser comme Estelle juste avant, mais il arrive quand même à décrocher les lanières avant. En plus j'ai l'impression qu'après ce second contact, je peux recommencer à bouger un peu, enfin les doigts et les orteils quoi. Estelle aussi revient à la charge visiblement en rogne, quand à Sam... Euh il se cache derrière moi. C'est vrai que comme je suis déjà paralysé je risque plus rien d'une cage éclair normalement, mais quand même. Rentre dans la chambre plutôt dans ce cas, t'y seras plus à l'abri toi et l'œuf. Hm ? Quesque tu fais avec mes pokeball, c'est pas un bon projectile ! Trop court ton lancé en pl...

- Kraknoix.

... ... ...

- D'où il sort lui ?

J'en sais rien mais le pokemon tout juste sorti avance droit devant sans se poser de question. Claquant sa mâchoire comme un chomp chargeant un plombier moustachu, il fonce à travers le barrage électrique et... Il gobe posipi... Totalement indifférent aux décharges, il mâchouille le petit pokemon surpris et prisonnier de l'énorme mâchoire du pokemon sol. Au bout d'un grand effort Negapi et la folle parviennent à le dégager et elles s'enfuient aussitôt en hurlant vengeance, puis enfin vint le calme. Tout est bien qui fini bien... Non mais je blague là, je sais pas qui c'était mais faut l'enfermer celle là. Je veux bien que cage-éclair ne fasse pas de "dégâts" mais ça restait super dangereux ! Rappelez moi de ne jamais décoiffer une mentali. Résultat des courses, Sam se tient fier pour avoir résolu le problème et moi je suis toujours coincée... Le Kraknoix ? Il mâchonne un tapis, je crois qu'il a faim. Bon en même temps je savais même pas qu'il était dans la pokeball alors c'est sûr qu'il n'a rien mangé depuis la sortie. ... Il essayait quand même pas vraiment de manger le posipi j'espère ! Je crois que je préfère ignorer la question.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Oh? En fait elle était venue pour moi! Voilà quelque chose de surprenant auquel je n'étais pas du tout habituée. Enfin, si, ça arrivait, mais généralement c'etaient des mentaliennes frustrées de la vie qui venaient gratter à la porte et repartaient presque aussi vite de crainte que quelqu'un sorte pour aller leur mettre une derrouillée. Ce genre de contexte ci était totalement inédit et sa façon polie et respectueuse de me saluer me gêna autant qu'elle me fit plaisir.

- Oui, c'est moi. Enchantée également. Qu'est-ce que je peux faire pour toi?

La demoiselle commença par me faire savoir que, pour ce qui concernait les Lippoutou humaines, c'était surtout Sam son ferosinge qu'il fallait remercier et je lui adressai donc un large sourire reconnaissant. Dire que, quelques mois plus tôt après avoir été poursuivie par une horde sauvage de ferosinges enragés j'avais souhaité ne plus jamais en croiser un. Finalement ils avaient du bon, quand on se trouvait du bon côté. La Pyroli allait enfin me partager la raison de sa visite lorsque...

- Attention!

Trop tard. Je l'avais vu venir à la dernière seconde et il n'y avait pas de temps pour réagir, ma visiteuse venait de se manger une authentique cage éclair et, aux dires de la propriétaire du duo électrique à l'origine de l'attaque, ce n'était qu'un début. Ha! Me fait pas rire! Se pointer devant ma chambre et attaquer l'une de mes amies -ou de mes futures amies, elle a l'air sympa cette Pyroli, aucune raison pour qu'on ne s'entende pas- avec un Pokémon électrique c'était risible quand tout le monde savait que mon Pokémon de prédilection, pour les combats, était mon fidèle Phanpy. Vous savez, un mignon petit éléphant bleu de type sol, immunisé pour ainsi dire aux attaques électriques, prêt à t'envoyer une roulade dans ta face satanée mentali folle de mes deux! Ni une ni deux, je m'étais ruée vers la pokeball de mon compagnon et m'apprêtais à sortir pour aller apprendre les bonnes manières à cette fille artistiquement décoiffée, mais mes projets furent malheureusement avortés par la pauvre Pyroli qui bloquait la sortie et du coup, bah je n'osais pas trop passer, la bousculer ou propager le courant jusqu'à moi quoi, on aurait l'air de belles idiotes dans un cas comme celui-là.

Encore immobilisée par la statique, Stella réussi toutefois à communiquer des directives à son compagnon, mentionnant son sac et l'oeuf. L'oeuf?! L'OEUF?!!? Stella transportait un oeuf dans son sac et cette imbécile de Mentali de mes deux avait fait envoyer une cage-éclair sur Stella et donc sur un oeuf?! Je vais la tuer. Je vais la passer au broyeur. Je vais la faire pleurer jusqu'à ce qu'elle m'implore. Je vais lui détruire toutes ses réserves de maquillage et faire en sorte qu'aucune mentali ne veuille lui en donner. Je vais la faire mourir de honte. Non, mais quel geste inhumain que d'attaquer un oeuf!! Heureusement que le ferosinge réussi à récupérer le sac et que, me coupant dans mon élan meurtrier, il lança une pokeball, sans doute l'un des compagnons de Stella. Je m'apprêtais à envoyer Ash en renfort jusqu'à ce que... De puissantes mâchoires se referment sur le Posipi avant de commencer à le mâcher, visiblement complètement insensible à ses joues crépitantes de petits éclairs terrifiés. J'ai le droit d'éclater de rire devant le surréalisme de la scène? Je peux? Tant pis, je le fais quand même! Un ferosinge qui décoiffe des Mentali et un Trapinch qui mange des Posipi. Cette Stella a une équipe étonnante! Néanmoins la greluche réussi à récupérer son compagnon et ils prirent la fuite vers d'autres cieux, sans demander leur reste. Quelle matinée quand même.

- Entrez au moins le temps de te remettre de tout ça, je devrais avoir des cupcake, des cookies et des breuvages chauds pour tout le monde.

J'entrai la première, suivie presque immédiatement du Trapinch qui avait délaissé le tapis, levant vers moi des yeux plein d'étoiles à la mention des cupcakes. Je m'affairai donc à les sortir, en offrant presque par réflexe à Stella qui réussit tant bien que mal à entrer en refermant derrière avec l'aide du ferosinge et, bientôt, je ne pu plus ignorer le Pokémon sol. Attendrie, je lui offrit un muffin qu'il engloutit d'un sec mouvement de mâchoire, ma main et la moitié de mon avant-bras avec je dirais. Pourtant, un peu idiote ou lente à la détente, qui sait, mon attitude prévenante ne disparu pas tout de suite.

- Oh, il est tellement mignon! Et tellement affectueux et tellement..... Acharné... Mais! C'était mignon au début mais! Rend moi mon bras!!

Me voilà maintenant à batailler pour reprendre mon bien, soit la main avec laquelle j'écrivais, je faisais des massages, je donnais à manger à des Pokémon qui pourraient avaler une maison et j'en passe. Regardant partout autour, je repérai mon oreiller et réussi à m'en saisir pour le fourrer dans la gueule du petit trou noir aux crocs imparables. Bien heureusement, il me délaissa donc pour faire ses dents sur l'objet, visiblement pour se détendre maintenant que son besoin de nourriture avait été comblé. C'était au moins ça de régler on dirait, mais repose en paix cher défunt oreiller. Ce détail réglé, je terminai de servir mes invités avant de, trois mille ans en retard, me souvenir de la raison de la visite de Stella et de ma fureur contre la Mentali de plus tôt.

- Ah! L'oeuf! Je dois m'assurer qu'il va bien après ça!

En deux temps trois mouvements, en attendant plus ou moins l'autorisation de la propriétaire de l'oeuf, j'ouvris le sac pour l'en extirper et le poser sur mon bureau, sur une couverture pliée en un épais carré, me servant de coussin pour les massages ou pour les oeufs dans un cas comme celui-ci. Un jour, j'aurai une véritable petite table à massage, parole d'éleveuse! J'allumai ensuite la lumière d'appoint et m'attachai sommairement les cheveux en un chignon simple, mais élégant. Voyez, à force de se faire cinq milles fois la même coiffure, il ne suffit plus que de quelques secondes pour l'exécuter à la quasi perfection. J'examinai sa couleur et commençai à le palper, détaillant sa texture et essayant de jauger de l'épaisseur et de la solidité de la coquille qui ne semblait pas avoir été endommagée. Néanmoins, pour le bébé Pokémon à l'intérieur, c'était un peu plus compliqué à déterminer. Débutèrent alors les pensées à haute voix de la future docteur Highwind.

- La coquille est en bon état et l'oeuf émet une chaleur moyenne, mais difficile de déterminer si c'est naturel ou si c'est du à la cage éclair. Iggy! Viens m'assister avec Voeu Soin, je ne veux pas prendre de risques inutiles. La coquille est très ferme, mais on peut remarquer une certain flexibilité, typique des Pokémon combat qui peuvent bouger beaucoup et être assez puissants dès la petite enfance, comme ça leur sécurité n'est pas compromise par leurs propres mouvements dans l'oeuf. Vu la pigmentation je parierait pour un oeuf de Pandespiegle. C'est encore timide mais les motifs commencent à apparaître, il doit en avoir encore pour deux ou trois semaines. Iggy, apporte mon le stéthoscope, je veux l'entendre bouger. Iggy?

- Jigglypuff!

La grosse boule rose venue m'assister avec sa technique voeu soin dès que je lui avait demandé s'était immobilisée avec les joues gonflées alors que, boudeuse, elle regardait quelque chose par terre, juste à côté de mes pieds. Baissant mon regard chocolat, je pu remarquer le Trapinch, maintenant à mes côtés, l'instrument que j'avais demandé en bouche. Je lui souris et m'accroupis à ses côtés pour le remercier d'une caresse sur la tête avant d'essayer de récupérer le précieux objet.

- C'est gentil de ta part, merci beaucoup. ......... Aller, ne me force pas à répéter, merci. ...... Mais donne le moi!! Ce n'est pas fait pour être mangé!!

Et une fois de plus, le combat dont j'émergeai victorieuse. Après un soupir de soulagement je pu finalement placer l'outil à mes oreilles et tenter d'écouter les bruits de l'oeuf, comme celui d'un mouvement par exemple. Après toute cette agitation il serait attendu qu'il bouge, mais il était peut-être encore un peu jeune pour ça. Hmmm. Ah! C'était subtil, mais je l'avais senti et/ou entendu se retourner dans l'oeuf, timidement. Laissant choir l'instrument autour de mon cou, je me tournai vers Stella avec un sourire satisfait.

- Il va bien. Il faudra surveiller sa croissance par contre, juste au cas où cette cage-éclair aurait des répercussions qu'on ne peut pas encore mesurer. Et ton Kraknoix est vraiment gentil, gourmand, vorace, acharné et peut-être un peu dangereux, mais gentil. Il a un surnom?
Stella Douglas
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2896-0225-stella-douglas-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
Icon : Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
Taille de l'équipe : 14+1/30
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 38
Jetons : 1232
Points d'Expériences : 1193
Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
pokemon
Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
Stella Douglas
est un Adulte Apprentie Gardienne
Sérieux, c’est bien la dernière fois que je me fais frapper par une cage-éclair. J’espère en tout cas. Estelle m’a proposé d’entrer dans sa chambre et je suis évidemment partante, Sam a aussi foncé en entendant le gouter. Sauf que rien d’entrer dans la pièce c’est pas évident. J’avance par moment normalement et par d’autres je me bloque. Au moins mes cheveux sont redescendus à leur niveau habituel, la coupe soleil c’est pas mon truc. Puis je malmène déjà bien assez mes cheveux comme ça, je n’ai pas besoin d’aide dans ce domaine. Bref je rentre dans la grande chambre et je reste un peu au milieu, n’osant toucher à rien. J’ai l’impression que je vais créer une catastrophe sinon avec tout mon jus et rester debout ne me gêne pas. J’en profite aussi pour observer ce qui est censé être mon Kraknoix manger le bras d’Estelle. D’où il sort lui, je me le demande et depuis quand était-il dans cette ball. J’aurais échangé de pokeball avec quelqu’un par erreur ? A moins qu’il était dans le trou dans lequel je suis tombé aux iles abrikot. C’est possible en fait, je me souviens que j’avais eu l’impression de tomber sur quelque chose. J’avais ramassé mes pokeballs tombées en vitesse sans même vraiment y regarder. Ouaip, ça doit être ça. Par contre du coup je me pose une autre question… Pourquoi Sam était au courant lui ! Je jette un œil inquisiteur à mon singe qui est en train de se gaver de muffin en douce, sans aucune retenue. Bah bravo, entre toi et l’autre, elle va croire que je ne donne rien à manger et mes pokemons… Surtout que je te fais des cookies et autres aussi de temps en temps. Bon c’est plutôt rare et allégé en sucre, mais ils sont bons quand même… Non ? J’ai toujours appris à ne pas manger de « cochonneries » du coup j’ai pris l’habitude de ne pas m’y intéresser… Euh je m’égare. En tout cas s’il est dans sa pokeball depuis la sortie, ça ne m’étonne pas qu’il est faim notre Trapinch. Du coup je fouille dans mon sac et en sort un de mes gâteaux maison pour le lui proposer.

- Cookie ?

Notre rencontre n’a pas été idéale, mais je n’ai rien contre ce pokemon moi de base. Autant essayer de faire connaissance du coup. Le Kraknoix s’approche donc et renifle mon offrande, pour ensuite m’engloutir le bras comme Estelle juste avant moi. Aouch ! Autant cette morsure fait mal, autant elle a l’avantage de dissiper tout ce qui restait de paralysie en moi par contre et ça c’est chouette. Point négatif, malgré mon bras englouti, le cookie lui est toujours là intact au bout de ma main. Trapinch tourne alors sa tête vers moi et me tire la langue. On dirait qu’on est mal parti lui et moi et que je m’en sortirais pas avec juste un cookie. Il n’aime peut-être pas les plats allégés… Estelle ne semble pas avoir assisté à la scène par contre, se redressant subitement pour me demander l’œuf. Ah oui l’œuf ! Je laisse le cookie par terre que Sam englouti rapidement (tu manges beaucoup toi ce matin, t’iras à l’entrainement pyroli demain matin) pour passer l’oeuf à la mentali. Cette dernière l’examine alors rapidement tandis que moi je m’assois sur un lit les bras sur les genoux, attendant nerveusement le verdict. Résultat, l’œuf va bien ! Enfin une bonne nouvelle ce matin. Un pokemon combat ? Sam aura un copain de jeu comme ça au moins, même si j’espère qu’il sera moins incontrôlable que le singe. Un combattant zen ça serait cool ça doit bien exister chez les pokemons aussi ça ! Pour une fois que j’aurais de la chance… Du coup j’allume ma montre qui n’a visiblement pas souffert de la cage-éclair (solide ce truc) pour consulter les infos sur les pandespiègles vu que je connais pas l’espèce. Résultat ? Je sais pas s’il sera zen mais au moins il sera mignon. Estelle continue pendant ce temps sa bonne relation avec le pokemon sol, j’avoue que je suis un peu jalouse. Son surnom ? Euh comment dire…

- En fait euh… Je ne savais même pas qu’il était là... Dans cette pokeball je veux dire. Plus j’y repense et plus je crois que je l’ai attrapé par accident lors de la sortie de l’autre jour.

Je regarde alors le pokemon des iles Abrikots droit dans les yeux et baisse la tête un peu honteuse pour m’excuser.

- Désolé Kraknoix, je ne savais vraiment pas que tu étais là… Tu as dû avoir faim tout seul là-dedans. D’ailleurs Sam si tu savais qu’il était là tu aurais pû me le… Mais quesque tu fais encore.

A première vue je dirais qu’il frime. Monté sur le bureau il prend la pose racontant probablement ses exploits lors de la précédente bataille contre les pokemons électriques à la Jigglypuff. Difficile à dire si elle l’écoute vraiment mais en tout cas mon starter lui est à fond dans son rôle. Il attrape alors une ball noir et jaune sur le bureau et la lance comme il a lancé la pokeball de Kraknoix juste avant. Sam c’est pas à toi ! Sauf qu’alors que j’allais lui faire une remarque, je constate que l’expression d’Estelle change complétement quand elle voit quelle pokeball il a lancé. Trop tard cependant et quand cette dernière touche le sol, un petit pokemon ressemblant à un arbuste en sort. Ouf au moins c’est pas un pokemon énorme comme un wailmer ou encore pire un wailord. Le petit arbre du coup regarde l’assistance et ; il se met à pleurer. Woh comment il fait pour lâcher autant d’eau ! Aucune idée en tout cas c’est une vraie fontaine. Voyant qu’Estelle semble hésité sur savoir quoi faire, je m’approche du pokemon et le regarde dans les yeux. Après ça je jette un œil rapide pour voir s’il n’est pas blessé et le soulève soulagé pour le tendre vers Estelle.

- Tout va bien il n’est pas blessé ! Il pleure juste pour rien. Juste à attendre qu’il finisse son caprice.

Souriante, je regarde l’assistance qui pour la plupart me regarde bizarrement. Même le petit être qui est vachement plus lourd qu’il en a l’air a arrêté de crier, même si les larmes elles continuent de couler. Sam qui n’est pourtant pas du genre à s’inquiéter de ces bêtises, s’approche l’air sceptique. Un bébé qui pleure c’est impressionnant j’imagine surtout quand on a pas l’habitude. Du coup je lui explique à lui et aux autres éventuels intéressés.

- Il va bien regarde. Même s’il y a beaucoup de larmes, ces yeux ne sont pas vitreux. Il n’a pas de grimaces non plus son visage ne bouge pas et ses cris sont réguliers. Il fait beaucoup de bruit mais il n’a rien. Quatre petits frères et une petite sœur, depuis le temps je sais reconnaître un caprice quand j’en vois un. En fait il est même assez mauvais comme comédien à part le bruit et les larmes en fontaine…

Je regarde alors le comédien en question avec une pointe de pitié dans le regard. Sam lui saute sur mon épaule pour regarder le pleurnichard avec l’air de quelqu’un qui n’y croit plus. D’ailleurs quand le pokemon veut repartir pour un deuxième tour et probablement essayer de faire mieux, il se prend instantanément une choppe de la main du pokemon combat sur le crâne entre les branches. Sam ! Pas besoin de lui donner une vraie raison de pleurer. Hum ? Ah on dirait que c’est Sam qui s’est fait mal à la main en fait, bien fait. Le petit pokemon aussi rigole bien content. C’est vrai que plus je le tiens et plus je me rends compte qu’il est plus lourd et solide qu’il en a l’air. Sauf qu’alors qu’on allait retrouver enfin le calme et faire redescendre le taux d’humidité, mon starter vexé de s’être fait avoir non pas une mais deux fois, revient soudainement à la charge avec un vrai poing-karaté cette fois ! Plus de comédie, c’est une vraie crise de larmes qui commence tandis que je sers le pokemon contre moi pendant que le singe va bouder dans son coin. Mais c’est pas vrai, quesque je vais dire à Estelle moi.

- Sam ! Je suis désolé Estelle, il n’en fait qu’à sa tête…

Je m’approche du coup de la propriétaire du pokemon pour lui rendre son bébé en larmes, sauf que plus je m’approche et plus le petit être se sert contre moi. On dirait qu’il n’a pas envie de changer de bras pour le moment tiens, curieux ça.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Bien amusée -si on oublie les traces de morsures- par le Kraknoix de la Pyroli, c'est avec cette curiosité toute innocente que je lui demandai si le Pokémon avait un surnom, loin de m'attendre à une réponse de ce genre là. Elle ne savait pas que le Trapinch était là, sérieusement? Je sentis mes yeux s'agrandir un peu et je pense qu'elle le vit aussi, parce que la demoiselle s'empressa de se justifier. Attraper un Pokémon par accident, c'est possible? -Dit la fille qui a eu le réflexe de lancer une ball sur un Pokémon enragé pour sa protection et qui avait réalisé seulement après coup que oops, elle l'avait capturé-. Malgré cela, je la laissai poursuivre et Stella s'excusa, disant qu'elle lui aurait offert à manger bien plus vite si elle avait su qu'il était là. Et d'ailleurs, Sam aurait pu... Hein?! Il était auprès d'Iggy, en train de fanfaronner. En temps normal, la Pokémon rose était du genre à materner tout le monde et j'aurais cru qu'elle aurait donc été"au dessus" du ferosinge, mais j'avais tort. Installée à ses côtés, bien ronde, ses grands yeux bleus semblaient pétiller d'admiration et elle ponctuait le récit du singe de petits jigglyy savamment placés ici ou là. Complètement en train de jouer le jeu!

Bras maintenant croisés, je ne pu m'empêcher de sourire de bon coeur devant une scène aussi mignonne, bien que méritant peut-être un tout petit facepalm, mais pas trop. Tout aurait pu être parfait, s'il n'avait pas décidé de réitérer son exploit. Remarque, ça aurait pu être n'importe lequel de mes compagnons qu'il n'y aurait pas eu de problèmes, mais bien sûr ce serait beaucoup trop facile. C'est la balle du manzai qu'il lança et mon visage se décomposa. Vite, nous devions nous cacher sous le lit! Monter une barricade, sauter dans les tranchées et... HEEEEIN?!

Il s'était mis à pleurer, comme ça, spontanément. Pourtant je lui avais offert tout ce qu'il avait bien pu vouloir et il n'était pas blessé ou rien. Ce Pokémon faisait semblant, ça crevait les yeux, mais ça ne voulait pas dire que Stella avait remarqué. Si je m'approchais du Pokémon maintenant, peut-être réagirait-il de façon encore plus extrême, auquel cas je serais fichue. Car bon, si un Pokémon réagit comme ça, c'est qu'il est maltraité, alors si le Pokémon d'une éleveuse réagit comme ça, elle est très mal barrée. C'est donc pour cela que j'hésitai, pesant le pour et le contre et essayant de trouver la meilleur approche pour calmer toutes ces mauvaises intentions à mon égard. Mais, oh miracle! Stella vit clair dans son jeu et me tendit le bébé Pokémon, avec le sourire. Wow... Elle réussissait à le prendre dans ses bras.

- Effectivement, rien de plus qu'un bon vieux caprice.

M'entendis-je lui répondre, une fois de plus avec le sourire. Sam semblait hésiter un peu, mais sa dresseuse lui fit rapidement comprendre, à l'aide d'une énumération simple, que le jeune Pokémon avait un bon sens du spectacle. Elle justifia d'ailleurs ses capacités par la présence de frères et de soeurs dans sa famille et, une fois de plus, je me demandai ce que ça faisait de ne pas être enfant unique tiens, mais ce n'était pas une question si importante que ça au final.

Le ferosinge poursuivit donc ses observations plus loin et, inéluctablement, cela se solda en coup de karaté et en véritables larmes cette fois. Bien gênée, Stella se tourna vers moi en s'excusant, approchant pour me rendre le Pokémon qui était supposé être à moi, s'il ne me détestait pas autant, et sa réaction ne fit qu'empirer à chaque pas. Craignant de me faire -encore- lancer des roches à la figure, je levai les mains, pour lui faire signe de ne pas approcher d'avantage, un air un peu embêté sur le visage.

- En fait tu n'es pas la seule qui a du mal avec un Pokémon qu'elle a capturé. Il a l'air de beaucoup m'en vouloir, pour la capture, il était en train de m'attaquer d'une pluie de pierre quand j'ai lancé la balle, plus pour me défendre que pour l'attraper. Depuis il semble m'avoir déclaré la guerre. Je suis étonnée que tu réussisses à le tenir dans tes bras, j'ai même du mal à lui faire accepter de manger la nourriture que je lui donne. Remarque, tu semble être assez active, Pyroli oblige un peu en même temps. Je pense qu'il pourrait bien s'épanouir avec toi, et surtout qu'il sera heureux de partir, même si ça sonne un peu moche. Tu en dis quoi?

J'attendis sa réponse avec un sourire lorsque je sentis quelque chose tirer sur mes cordons. Baissant les yeux, je vis que le Trapinch n'avait rien manqué de mes paroles et, maintenant, il s'amusait à machouiller et à tirer mes lacets. Poussant un soupir amusé, je le laissai continuer, de toute façon j'avais plein d'autres soulier, pouvoir spécial de mentalienne.

- Ne t'inquiète pas Kraknoix, même avec un nouveau Pokémon je suis certaine que Stella trouvera le temps de s'occuper de toi, maintenant qu'elle sait que tu es là. Je peux même vous laisser quelques cupcake à emporter, comme ça tu aurais de quoi satisfaire cet appétit monstrueux quelques temps.

Parce que parfois, même les éleveuses chevronnées peuvent ne pas comprendre le message qu'un Pokémon essaie de leur transmettre. Bravo, petite Estelle!
Stella Douglas
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2896-0225-stella-douglas-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
Icon : Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
Taille de l'équipe : 14+1/30
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 38
Jetons : 1232
Points d'Expériences : 1193
Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
pokemon
Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
Stella Douglas
est un Adulte Apprentie Gardienne
Apparemment je ne suis donc pas la seule à capturer des pokemons par accident. Même si nos circonstances n'ont rien à voir je dois dire que ça me rassure un peu. Pour le reste j'ai un peu de mal à imaginer le petit être dans mes bras faire tout ce qu'Estelle dit, même si je la crois sur parole. Je me contente de l'observer lui et ses réactions tout comme Sam perché sur mon épaule. On pourrait même dire que Sam le fusille du regard, mais je ne le vois pas de là ou je suis. Le pokemon arbuste confortablement installé fais des grimaces à Estelle pas vraiment discrètement puis la boude, avant de soudainement se figer pour ensuite me regarder avec de grands yeux. Hein ? Pourquoi il me regarde plein d'espoir maintenant, je crois que j'ai raté un truc. Euh capturé par accident, dur a nourrir, besoin de s'épanouir et ... M'occuper de lui ?

- Euh, ok ? Ca ne pose pas de souci particulier je suppose...

Et là, le bond de joie ! Ou plutôt les bonds du petit pokemon qui saute partout dans la pièce, pour finir par sauter sur Estelle et lui faire un gros câlin. Bah au moins quand il est content il le montre celui là ! Il câline tellement bien l'éleveuse que pendant un instant j'ai bien cru qu'il allait rester avec, sauf qu'à peine esquisse tel un geste vers lui qu'il repart sèchement. Un coup il est au comble du bonheur et la seconde d'après il est de nouveau fâché, il est du genre émotif celui là. Maintenant il nous fait l'horrifier d'ailleurs. Pourquoi ? Parce que pendant qu'il sautait partout, Sam a pris sa place. Ce dernier en est assez fier d'ailleurs et le toise de haut les bras croisé. Une bataille (de regard) intense démarre alors entre les deux pokemons, Sam trônant fier et Manzaï serrant les dents à la recherche d'un plan. Moi ? Eh bien je dois admettre que je savoure l'instant. Sam qui demande à être pris et câliné ce n'est pas si fréquent. Même si c'est de la jalousie puérile, j'admets que ça me fait quand même un peu plaisir. Sauf que bon ça ne pouvait pas durer et Estelle me rappelle à la réalité avec Trapinch. Zut je l'avais oublié celui-là encore, décidément.

- Désolé Sam.

Faisant une petite bise sur le sommet du crane du singe, je le pose alors pour m'approcher du pokemon sol. Sam n'est pas vraiment satisfait et Manzaï tache de garder un air mignon sur mon passage, pour ensuite lancer une expression moqueuse à mon starter. Bon il n'est vraiment pas discret donc du coup tout le monde l'a remarqué. Résultat ? Ils se chamaillent. Intervenir ? Pourquoi faire. Sam n'arrive pas à blesser la solide peau de Manzaï et Manzaï... Il n'a même pas de main. Bref à moins de s'y mettre vraiment sérieusement il n'y a pas grand risque qu'ils se fassent mal. Je préfère m'occuper des choses importantes et m'approcher du Trapinch collé à Estelle et me pencher à sa hauteur.

- Hm je sais qu'on a mal commencé toi et moi mais ... Non ? Tu ne veux pas me laisser une petite chance ...? Je ne suis pas mauvaise en cuisine tu sais. Vraiment pas ?

Je soupire alors que mes négociations avec le gourmand dévoreur de lacet n'avance pas. Il faut croire que les pokemons capturés accidentellement sont plutôt rancuniers. Je lève alors les yeux vers Estelle à la recherche d'une solution miracle marqué sur son front, mais sans succès pour le moment. Faut dire qu'un peu plus de silence aiderait à mieux réfléchir... Ça s'échauffe un peu derrière.

- On se calme ou vous n'aurez rien à manger ce soir.

Collé front à front, Manzaï se raidit aussitôt à la menace. Il faut croire que lui et moi pensons déjà comme si nous étions de la même famille. Je ne sais pas pourquoi il s'attache aussi facilement à moi, mais vu qu'il le veut et qu'Estelle le veut aussi, je m'occuperais de lui alors ce n'est pas plus mal qu'il adopte déjà la bonne attitude. Après je dois bien admettre que pour le moment c'est surtout pour Estelle que j'ai accepté. Sam ? Il ignore royalement la menace et commence à faire tourner sur lui même Manzaï. Ensuite il le tâtonne de partout à la recherche de je ne sais quoi. Que voulez vous Sam sait très bien que je ne suis pas doué pour punir et qu'il n'aura aucun mal à me faire craqué. Je suis une grande sœur gâteau. Bah du moment qu'ils sont plus sage ça me va. En plus s'ils se chamaillent déjà gentiment, il y a de l'espoir pour leurs bonnes relations futures. Mouvementés mais bonnes.

- Y a de l'espoir pour ces deux là je crois. En revanche on dirait que toi tu es bien décidé à rester là.

Ah on dirait que pour une fois le pokemon est d'accord avec moi.

- Hm quesqu'on fait ? Je crois que si Manzaï veut partir, lui veut vraiment rester là.

Dire que j'étais juste venu ausculter mon oeuf à la base, j'ai fini par être électrocuter et maintenant je me retrouve au milieu d'un trafic de pokemon.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Elle avait accepté! Stella allait prendre le Manzai sous sa charge et je n'aurais plus à en être inquiétée! Et je n'étais pas la seule à être heureuse, le petit arbre partageant vraisemblablement ma satisfaction, se jetant même dans mes bras pour me remercier! J'en fut si surprise que je ne pensai même pas à lui retourner l'étreinte, bien trop abasourdie pour ça. C'était complètement inédit de sa part! Et ce serait bien le dernier signe d'affection que j'aurais de ce Pokémon, autant ne pas me faire d'illusions. Mais bon, ce n'était pas si grave. L'important, c'était que le Manzai semblait déjà beaucoup plus heureux, et bien mieux intégré dans la petite équipe en pleine expansion de la Pyroli. Il se chamaillait même déjà avec son starter! Aussi ridicule que cela puisse paraître, ça pour moi c'était vraiment un signe d'intégration. Enfin, vous pouvez trouver ça bizarre, mais vous n'avez pas mon starter! Quoi qu'il en soit, il y avait aussi la question du Trapinch et Stella s'approcha de lui, pour lui parler. Néanmoins, je dois avouer que je fus prise de court, encore une fois. Si le Pokémon voulait lui donner une seconde chance? Elle n'était pas si mauvaise en cuisine? C'est moi ou... Son regard se releva vers moi avec un air presque implorant, pour trouver une solution, et je devins gênée, ouvrant et refermant la bouche comme cherchant mes mots, mais rien ne sorti. Au final, la pokeathlete disciplina son équipe et, contre toutes attentes, mentionna qu'il semblait déterminé à rester sur place. Baissant mon regard chocolat vers l'intéressé, je du avouer qu'elle ne semblait pas avoir tort, il commençait déjà à essayer de se faire les dents sur mon bureau. Hey, mon bureau! Hum.

- Eh bien, je ne peux pas décider de quelque chose comme ça à ta place, mais si jamais c'était votre choix, il me ferait plaisir de--

Et l'on me coupa la parole. C'était un petit raclement de gorge énervé, suivit du bruit de la porte du garde-robe qui s'ouvrit en grand en un claquement sonore. La force fut telle que la porte revint sur ses pas, manquant de peu d'aller cogner le nez du petit prince, mon vipelierre, qui, encore plus énervé, poussa doucement la porte pour la re-ouvrir. Puis, du fond du placard montèrent des bruits... Étranges? Avançant d'un pas, je pu y voir, au fond, mon Pichu, Chidori, qui faisait un roulement de tambour et Sephiroth, mon fantominus, souffler dans un genre de petite trompette entre deux ricanements difficilement retenus. Mais qu'est-ce que c'était encore que cette mise en scène grotesque?!

- Ouji-sama?! Mais à qu'est-ce que tu--

Snivyy! Le nez bien haut, il m'intima au silence d'un ample mouvement de son sceptre en papier mâcher, recouvert de peinture dorée pour un meilleur effet. Puis, solennel et vêtu de sa cape de roi, souvenir de l'Halloween dernier, il s'avança dans la chambre. Comment faisait-il pour trainer avec lui cette grosse et trop longue cape rouge au bord de fourrure blanc? Elle avait l'air plus lourde que lui tant l'accessoire était de qualité! Ça ne l'empêcha pas de s'avancer avec toute la noblesse du monde, tournant au passage ses yeux de reptiles vers les deux énervés, porteur d'un air réprobateur. Véritable maître en son domaine hein, il n'accepterait pas l'insubordination sous son toit -sauf bien sûr les batailles d'oreiller des Pokemon de Kaeko, mais c'est une autre histoire-, sans quoi il allait devoir sévir. Malgré tout, il poursuivit son chemin pour aller se planter devant le Kraknoix, le jugeant de très haut, comme pour voir s'il était digne de rejoindre sa cour. Nullement impressionné, le Pokémon sol ne daigna toutefois pas accorder au monarque l'attention qu'il demandait, préférant plutôt se jeter sur la cape pour y planter les crocs et la mâchouiller avec nonchalance sous le regard outré du petit prince. Vyyyyyyyyyy!!! Et le voilà en panique, criant et frappant vigoureusement l'attaquant de son sceptre d'occasion. Derrière, Chidori et Sephiroth avaient cessé leur manège pour s'esclaffer en pleine hilarité, tout comme moi. Je n'aurais jamais pensé que qui que ce soit fasse un coup pareil au maître de la maison!

- Hahahaha! C'est trop beau! Ils s'entendent déjà! Enfin, pardon. Comme c'est encore ton Pokémon, c'est à toi de décider. Mais par Arceus! Hahaha! On me l'aurait dit je ne l'aurais pas cru!
Stella Douglas
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2896-0225-stella-douglas-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
Icon : Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
Taille de l'équipe : 14+1/30
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 38
Jetons : 1232
Points d'Expériences : 1193
Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
pokemon
Qui vole un oeuf, vole un. Ah mais on a rien volé en fait... Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
Stella Douglas
est un Adulte Apprentie Gardienne
Apparemment Estelle avait pris ma remarque comme une proposition d'échange. Je prenais Manzaï qui voulait partir et elle gardait Trapinch qui voulait rester. En fait quand j'y réfléchis c'est exactement ce que j'ai dis. Hm me grattant un peu la tête j'avoue que je me posais quand même la question sur tout cet échange. C'était vraiment aussi facile que ça ? Une partie de moi avait un peu de mal à l'accepter je crois. Involontaire ou pas j'avais attraper ce pokemon comme Estelle avait attraper le sien. C'était un coup du destin en quelque sorte. Devait-on vraiment échanger comme ça nos pokemons aussi facilement ? C'est pendant que je débattais avec moi même que cette drôle de scène se déroula sous nos yeux. Le drôle de pokemon vert se pavanait vraiment comme un petit prince au milieu de sa cour. J'avoue que je suis resté assez bluffé, les yeux bien ouvert à regarder cette drôle de scène. C'est plutôt bizarre mais amusant. Sam lui ne s'en cachait pas d'ailleurs et commençait déjà à pouffer. Manzaï lui regardait la scène en bougonnant, Sam ne l'embêtait plus il devrait être content pourtant. Je ne sais pas trop encore ce qui se passe dans la tête de ce drôle de petit arbre. En revanche quand Kraknoix passa à l'action, même lui arrêta de bouder pour prendre un air surpris qui se transforma en rire. Sam lui n'en pouvait plus et se roulait par terre n'en pouvant plus et moi, bah moi aussi j'étais affecté. Un petit rire m'échappa même si j'essayais tant bien que mal de le cacher pour ne pas vexer d'avantage l'altesse en difficulté. Ils s'entendent déjà hein, il faut croire que c'était vrai.

- C'est d'accord.

Bras croisé sous mon estomac et un petit sourire en coin, je regardais la scène tendrement. Ils étaient mignons après tout tous ensemble, Ouji-sama se battant pour défendre sa cape et les autres pokemons qui riaient. Sam avait fini par rejoindre la fête et jouait aussi avec un bout de la cape pour recouvrir le starter d'Estelle. Je m'attendais presque à ce qu'il en fasse trop, mais il resta raisonnable se fondant dans la masse. Il savait être social quand il voulait, il m'étonnera toujours. Ouji-Sama après avoir tapé du sceptre retourna à la défense de sa cape, mais Kraknoix avait arrêté de mâché pour me regarder. Il avait entendu et compris ce que j'avais dis après tout.

- C'est d'accord oui, si tu en as envie je vais donner ta pokeball à Estelle. Tu pourras rester ici et te débarrasser de moi.

J'avais dis ça mais il n'y avait pas spécialement d'animosité entre lui et moi. Il se contenta d'un hochement de tête avec une pointe de gratitude dans le regard pour retourner à son repas sous le regard désespéré du "maitre des lieux". Si Trapinch se sentait bien ici et voulait rester, alors de quel droit je m'interposerais. Il était assez grand pour décider ou il veut vivre. Manzaï oublié sur le côté se jeta alors littéralement dans la mêlée pour participer aussi, ne voulant pas être laissé de côté. Pleurnichant et bousculant Sam qui roula avec lui, il se retrouva ainsi de nouveau au centre de l'attention sous les rires qui éclatèrent de nouveau et il était content. Ah non il reboude, content, bougonne, triste, rigole. Il faut le suivre cet arbre ! Il change d'expression drôlement vite. Bref je pris la pokeball de Trapinch pendant que tout le petit groupe jouait tranquillement dans son coin.

- Voilà la pokeball. Il y a quelque chose de particulier à faire ?

Je n'avais aucune idée de comment fonctionne une pokeball alors un échange encore moins. Pour le coup une petite pointe de tristesse passa vite sur mon visage avant que mon expression retrouve son air calme et zen habituel. Je faisais le bon choix et si jamais je me trompais, hey bien il y aurait toujours moyen de revenir en arrière. Mais je ne m'en faisais pas trop pour ça.

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Si, au départ, Stella eut l'air hésitante, il ne lui fallu toutefois pas beaucoup de temps pour prendre une décision. C'était d'accord! J'étais bien contente qu'elle soit venue me voir pour le coup, non seulement j'avais pu aider avec ma connaissance des oeufs, mais en plus j'avais pu trouver une dresseuse de confiance pour le manzai et me faire un nouveau compagnon dans la foulée. Et puis un compagnon de choix, il faut bien le mentionner! D'ailleurs, les deux concernés semblaient heureux à leur manière, bien que l'un fut beaucoup moins expressif que l'autre. Ça me changerait tiens! J'avais tellement de petites diva dans cette équipe que je ne dirais certainement pas non à un Pokémon plus calme, bien que pour le coup... Il avait l'air aussi affamé qu'un Ginji privé de dessert. Avec ses grosses mâchoires il me faisait penser à ces gros boulets dans Mario, attachés à des poteaux et jappant comme des Caninos. Comment s'appelaient ces trucs déjà... Des chain chomp! Ou Chomps, pour faire plus court. C'était pas mal ça tiens! Mais j'allais un peu trop vite en affaires. Ce n'était pas mon premier échange, mais à voir l'air de Stella, ce devait être la première fois pour elle. Je récupérai la balle de capture m'ayant servit pour le Manzai et la lui tendit à mon tour.

- Un simple échange de pokeball suffit. Enfin, si on veut entrer dans les règles de l'art il y a moyen de garder sa pokeball et de juste échanger les Pokémon qui sont dedans, mais peu de gens le font, surtout quand les Pokemon sont d'accords pour l'échange.

Je lui souris chaleureusement, pour essayer de la rassurer à ma façon, et les Pokeball furent bientôt échangées. D'ailleurs, je suis la seule qui trouve ça plutôt solennel? Enfin, je veux dire, habituellement on vous sort des trucs comme les alliances furent échangées ou des trucs comme ça, alors maintenant des pokeball... Non? Juste moi? D'accord, mais je plie seulement parce que ce serait indécent d'ouvrir un débat là dessus maintenant. Mais je vous reprendrai là dessus! Ne pensez pas que vous allez vous en tirer aussi facilement! Hm, bref. Nouvelle pokeball en main, je pris la liberté de déposer ma main sur l'une des épaules de la pokeathlete, délicatement, pour ne pas la brusquer.

- Nos dortoirs ne sont pas très éloignés, tu pourras revenir me voir quand tu veux et sinon je peux aussi venir te visiter. De toute façon je ne lâche jamais un patient, alors nous allons probablement nous revoir pour ce Pandespiegle. Et puis, nous pouvons aussi échanger nos numéros d'iPok. Tu peux me contacter à toute heure du jour ou de la nuit, il me fera plaisir de te répondre. Tu n'as aucune inquiétude à te faire, vraiment. Et puis Manzai vous adore déjà toi et Sam. Je ne suis peut-être pas une experte, mais je pense que c'était le bon choix.

Traaaaaaa Je reportai mon attention vers le Trapinch, manifestant son enthousiasme avant de retourner mâcher la cape du Vipelierre. Ce dernier avait d'ailleurs abandonné le combat maintenant, boudant avec son sceptre pendant que les autres se moquaient gentiment. C'était peut-être idiot tout ça, mais un certain sentiment de fierté et de sérénité m'envahissait. Ils étaient ma famille, ils étaient beaux et en bonne santé. Ils étaient heureux et ils me rendaient heureuse. Et en ce petit moment de rien, je ne pouvais que remercier Arceus pour cette bénédiction qu'était mon équipe Pokémon. Mais bon, ce n'était pas le moment de devenir sentimentale! Pensais-je alors que mes deux iris chocolatés retournaient sur Stella, le sourire toujours au coin de mes lèvres.

- D'ailleurs, si tu as des questions pour moi n'hésite pas, il me fera plaisir de te répondre et puis, c'est toujours plus facile de vive voix que par iPok, même s'ils sont très pratiques. Et sinon, par curiosité, quand tu auras décidé de son surnom, il faudra me le partager!


Hrp - Désolé si c'est court, hésite pas à me demander si tu veux que j'ajoute des trucs.
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum