Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + 50€ sur le compte ...
319 €
Voir le deal

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Stéphanie déambulait joyeusement dans les rues du village portuaire. Elle avait trouvé une petite chambre chez l'habitant pour une bouchée de pain et elle commençait à découvrir l'endroit. Cet après-midi était ensoleillé et Codéine, son floravol, s'était posée sur son chapeau pour prendre le soleil sans trop se fatiguer. Les jolies maison aux couleurs pastel et l'odeur de la mer lui faisait presque oublier qu'elle n'était pas en vacances. Enfin elle n'avait pas non plus un emploi du temps de ministre, alors elle pouvait profiter un peu de la journée, non ?

Regardent avec attention une potée placée devant la fenêtre d'une maison de pêcheur, Stéphanie sortit une petite fiole de son sac et préleva une fleur délicatement pour la mettre à l'intérieur et colla une étiquette. Alors qu'elle écrivait attentivement les informations nécessaires sur l'étiquette, tâche demandant d'écrire tout petit donc beaucoup de concentration, une voix de vieille dame s'écria.

« Mes agapanthes ! Qu'est-ce que vous avez fait à mes agapanthes espèce de petite effrontée ! »

Stéphanie leva les yeux et fit des aller-retour entre la potée, la fiole et la vieille avant de faire le lien dans son esprit. Elle devait être la propriétaire de ce magnifique spécimen !

« J'ai juste prélevé un échantillon, vous voyez, le pistil est plus grand que les étamines, alors que je pensais cette espèce cleistogame et.. »

La vieille dame commença ensuite à crier et la pauvre Stéphanie dut s'enfuir sous les « sacripan », « fripponne » et autres terribles insultes. La jeune femme se retrouva alors en face d'un drôle d'établissement. On aurait dit un café typique d'Illumis qui aurait été posé ici, au milieu de la cité portuaire. Prise d'un soudain élan de nostalgie, Stéphanie poussa la porte et entra sous le tintement d'une petite clochette.
L'intérieur était impeccable et de grands rais de lumière tombaient sur les tables en bois, donnant envie de se prélasser en lisant un bouquin durant des heures.

« Heu… bonjour ? »

La scientifique s'avança, sa fleur en bouteille toujours à la main, tandis que la porte se refermait d'un tintement élégant. Devant elle, au comptoir, un jeune homme blond semblait l'avoir remarquée.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Ce n'était pas courant mais, j'étais de bonne humeur. Disons que, j'avais l'impression qu'aujourd'hui était un jour heureux et, tout semblait aller dans ce sens. Le ciel était agréable, ensoleillé et dégagé bien, qu'une petite brise fraîche en provenance de la mer obligeait encore les habitants de l'île à bien se couvrir. Ce matin, avant de prendre la route pour me rendre sur mon lieu de travail, j'avais réussi à persuader ce fourbe de Vipélierre de porter un petit nœud papillon pour être assortit à ma tenue de serveur. Une petite vengeance personnelle car, Vallysium se moquait toujours de ma tenue de travail... Pourtant, je la trouvais plutôt élégante et raffinée !

Alors que j'aidais à préparer la grande salle avant l'ouverture, dressant les tables et les chaises, mes collègues et moi avions eu un fou rire. En effet, je leur avais fait une démonstration de comment un muet chantait... Et mimer de chanter en remuant les lèvres avec une jeune voix féminine d'idole en arrière-plan était aussi amusant que perturbant. Moi qui ne me pensais pas très sociable, je me surprenais à me sentir à ma place dans ce bar-café... Pourtant, j'étais encore considéré par tous comme un nouveau venu sur l'île Lansat. Mais qu'importe. Je me sentais bien.

Il n'y avait pas beaucoup de clients aujourd'hui. Un couple de personnes âgées s'était installé au fond de la pièce, dégustant de délicieux cafés. Trois jeunes gens, fort probablement des étudiants de l'académie, s'étaient installés sur une grande table où ils y avaient exposé une multitude de livres de cours. Tout en nettoyant tranquillement quelques verres au bar, j'observai la grande pièce dont les baies vitrées, donnant sur un petit jardin dégagé, laissaient une lumière dorée caressait délicatement les lieux. Cet endroit inspirait tellement la paix...

La petite clochette accrochée à la porte joua de sa douce mélodie. Posant le verre et le torchon que je tenais entre mes mains, j'avais naturellement sourit à la personne qui venait d'entrée. C'était une jeune femme, de bonne taille, et elle ne semblait pas vraiment être du coin... Les lunettes dans ses cheveux et le petit Pokémon plante perché sur sa tête lui donnait un certain air de vacancière. Mais, cet air était rapidement chassé par la blouse blanche qu'elle portait et la petite fiole qu'elle transportait. On aurait dit qu'elle venait à peine de quitter les laboratoires de l'académie de Lansat ! Bizarre, bizarre... Oh, mais enfin ! Depuis quand je juge un livre à sa couverture ?! Moi qui, autrefois, porté une armure lourde ? Secouant légèrement la tête pour chasser mes idées malvenues, j'avais rapidement écrit sur mon support numérique afin d'accueillir la nouvelle venue. Quand elle fit près de moi, je lui avais accordé un sourire chaleureux, lui présentant l'écran où un petit message lui était adressé.

- [ Bonjour et bienvenue au Repaire du Bryverne ! Je m'appelle Shizuo et je serais votre hôte. Que puis-je pour vous ? ]

Pour une raison obscure, j'avais terriblement du mal avec la clientèle féminine. Les femmes n'étaient pas vraiment du même monde que moi et... Elles avaient tendance à parler pour deux ! Mais, j'étais de bonne humeur, ne l'oublions pas ! Conscient que face à mon mutisme la pauvre allait finir par se sentir seule, j'avais eus l'idée de tenter de démarrer une petite conversation.

- [ C'est une jolie fleur... Il me semble l'avoir déjà vu quelque part. ] Avais-je écris avant de pousser délicatement l'écran vers la jeune femme pour qu'elle puisse lire. Je parlais bien évidemment de la fleur violette contenue dans la fiole ! Pas de la jeune femme ou de son Pokémon !

Sérieusement... C'était nul ! Du coin de l’œil, j'avais aperçu Vally, mon Vipélierre, qui observait le petit Pokémon sur la tête de la cliente avec intérêt. Qu'est-ce qu'il mijotait encore, celui-là ? Je craignais un mauvais tour...
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Stéphanie regarda l'élégant serveur venir vers elle pour l'accueillir, il avait tout du serveur parfait des livres d'images, le noeud papillon, le tablier. Enfin elle-même n'avait-elle pas tout d'une scientifique avec sa magnifique blouse ? Ha !
Cependant elle fut surprise de le voir sortir son gadget en mode traitement de texte et de lui souhaiter la bienvenue en tapant au clavier. Elle devait avouer qu'il tapait drôlement vite. Et pourtant elle s'y connaissait, avec tous les papiers qu'elle avait du rédiger lors de ses nuits blanches riches en café noir. Elle se demanda pourquoi il procédait de cette manière ? Sans doute une coutume locale ? Peut-être était-ce en rapport avec l'établissement, un décalage entre le bruyverne qui se sert des sons et les serveurs qui n'en émettent aucun. Tandis qu'il tapait autre chose, Stéphanie sortit son propre appareil et lança le traitement de texte.

Lorsqu'elle lut son message elle se rendit compte qu'elle avait toujours dans sa main son échantillon avec son étiquette à moitié finie. S'intéressait-il aux plantes lui-aussi ? Stéphanie se mit à taper à toute vitesse.

[Il s'agit d'un spécimen particulier d'Agapanthus rhodiensis, une plante qui vient de la région de Rhode, mais il ne resszmble pas à ceux dont j'ai l'habitude.]

Aïe, elle avait fait une faute de frappe. Voilà ce qu'on récoltait à vouloir aller trop vite. Elle soupira et tapa autre chose. Elle n'était pas douée pour communiquer comme ça par écran.

[Est-ce qu'on a le droit de parler ou pas?]

Elle le regarda et ne comprit pas pourquoi il la fixait avec ces yeux là. Quoi, elle avait une tâche sur le visage ?
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
La fille en blouse semblait être une personne assez délicate à saisir... Ce que je veux dire par là, c'est que je venais à peine de la rencontrer et déjà, je me sentais comme dans un bateau en plein tempête, mal à l'aise et ayant perdu mon cap. Si un coup d’œil vers les jardins m'aurait quelque peu aidé à reprendre mon calme, c'était particulièrement malpoli de regarder ailleurs face à une demoiselle ! Et pas question de compter sur l'un de mes collègues pour me porter secours. J'étais seul de service pour encore quelques heures... Mon idée de conversation semblait avoir éveillé l'intérêt de la fille en blouse. Quand elle sortie à son tour son appareil et commença à taper, j'avais écarquillé les yeux avant de me radoucir un peu. Est-ce que je méritais une telle confusion ? Un large sourire gêné c'était dessiné sur mon visage.

- [ Il s'agit d'un spécimen particulier d'Agapanthus rhodiensis, une plante qui vient de la région de Rhode, mais il ne resszmble pas à ceux dont j'ai l'habitude. ] Avait-elle répondue à l'écrit.

Arquant un sourcil, j'avais légèrement penché la tête d'un côté, les bras croisés. Non pas parce qu'elle venait de répondre à ma manière mais, parce que j'essayais de bien comprendre cette histoire d'Agapantruc rhodienmachin. C'était la fleur ça, non ? Cette blouse de scientifique était plus approprié que je ne l'aurais imaginé. En tout cas, elle semblait en savoir long sur la botanique... Je cherchais quoi répondre mais, la jeune femme me devança.

- [ Est-ce qu'on a le droit de parler ou pas ? ] Avait-elle inscrit sur son support.

Ah ! N'avais-je pas dis que je ne comprenais pas grand-chose aux filles ? C'était visiblement réciproque ! Bon allons, je ne vais pas faire part de mauvaise foi ! Au moins, elle essayait de parler mon langage !

- [ Je suis désolé ! Je suis muet. ] Avais-je écris tout en lui accordant un sourire désolé. Reprenant mon appareil rapidement, j'avais écrit au plus vite, de peur qu'elle n'ait le temps de se sentir mal à l'aise. - [ Un café ? Pour me faire pardonner. ] Proposais-je en lui indiquant le bar d'un geste élégant de la main.

Loin de moi l'idée de mettre mal à l'aise les clients... Le patron me passerait un sévère savon s'il assistait à une telle scène ! Escaladant sans peine mes vêtements, le Vipélierre s'était installé sur mon épaule droite, visiblement toujours intrigué par le Pokémon reposant au sommet de la tête de la cliente.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité

Au moment où Stéphanie se rendit compte de sa méprise, elle eut envie de disparaître. De s'évanouir dans un petit trou et de partir très loin. Le pauvre, déjà que ça ne devait pas être facile d'être muet et serveur, si en plus les clients te le rappelaient…
Les mains devant sa bouche et les yeux écarquillés, la scientifique se repris. Première chose à faire, s'excuser. Elle se tortilla machinalement une mèche de cheveux avant de lui parler, sans écran cette fois.

« Je.. je suis tellement désolée. Je me moquais pas de toi ou quoi, surtout. Je pensais juste.. oh, je suis tellement idiote parfois... »

Stéphanie le regardait avec des yeux implorant mais il avait plus l'air gêné qu'autre chose, aussi la jeune femme respira profondément pour se calmer. Elle ne savait pas comment se comporter face à lui. Devait-elle se montrer précautionneuse ? Ou bien au contraire lui montrer que ça ne la dérangeait pas ? Elle regarda ensuite l'appareil pour voir qu'il lui avait proposé un café. Elle lui sourit un peu nerveusement mais décida d'accepter l'invitation. Après tout, elle était la cliente, et lui le serveur. Mieux vallait ne voir les choses que comme ça.

« Hé bien.. je serais ravie de goûter votre café ! »

Stéphanie réussit à sourire de manière un peu plus détendue tandis que codéine commençait à se réveiller, elle le sentait remuer sur sa tête. C'est seulement à ce moment qu'elle repéra le vipélierre qui avait grimpé sur le serveur, il la regardait avec intérêt et elle ne savait pas pourquoi mais elle avait l'impression de déceler une lueur de malice dans ses yeux. Elle décida de le surveiller de près tandis qu'elle se dirigeait vers une table derrière la baie vitrée.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
J'avais essayé de la rassurer d'un sourire alors qu'elle s'excusait, visiblement tout aussi gêné que je l'étais. Je me sentais de plus en plus coupable ! C'était de ma faute, après tout ! Je comptais un peu trop sur les autres pour deviner ma situation... Ce n'était pas à eux de deviner, mais à moi de leur faire clairement comprendre ! Pourquoi se sentait-elle si embarrassée ? C'était d'autant plus gênant pour moi, l'hôte...

- [ Ne vous inquiétez pas ! ] Avais-je écris sur mon traitement de texte avant de lui montrer l'écran. J'avais ajouté à cette phrase un petit clin d’œil.

J'avais eu envie de lui dire que ce malentendu était assez rigolo en fin de compte mais, j'avais peur qu'elle puisse penser que je me moquais d'elle... Il me semblait avoir déjà entendu quelque part qu'il ne fallait jamais, ô grand jamais, prendre une scientifique de haut ! Ou alors, je venais de l'inventer ? Du pareil au même ! Quoi qu'il en soit, elle semblait très enthousiaste à l'idée de goûter à mon café. Je n'avais pas le droit de la décevoir !

Tirant un tabouret face au bar, j'avais invité la fille en blouse à y prendre place. Quant à moi, j'étais retourné derrière le bar. Attrapant une grande boite en acier sur l'étagère, j'avais choisi un café assez équilibré, ne connaissant rien au goût de la cliente. Je jouais la carte de la sécurité, en quelque sorte. Alors que l'eau chauffait, j'avais mélangé le café moulu avec une légère poignée d'épices, de la cardamome, de la noix de muscade, de la cannelle, du gingembre en poudre et de l'anis étoilé. Plaçant le mélange dans un filtre, j'avais ensuite versé délicatement l'eau chaude en faisant des cercles, imitant mes collègues dans leurs gestuelles, espérant intérieurement me rapprocher de l'élégance qu'ils avaient quand ils préparaient ainsi un café traditionnel. Je m'en tirais pas trop mal, j'imagine... J'avais préparé deux tasses, de sorte à pouvoir m'auto-évaluer comme on me l'avait appris.

Posant une tasse fumante face à l'adoratrice des Agapantruc rhodienmachin, j'avais ensuite ajouté une petite assiette garnies de biscuits. Alors qu'une délicieuse odeur de café montait dans l'air, j'avais reprit mon traitement de texte.

- [ Je vous souhaite une bonne dégustation. J'espère qu'il vous conviendra. ] Avais-je écris, faisant glissé l'appareil sur le bois du bar vers elle.

Vally s'était rapproché de la jeune femme, intrigué par la fleur contenue dans la fiole. Du bout de sa petite patte toute fine, il avait touché l'objet de verre. Il semblait soudain très perplexe... Après avoir penché la tête et regardé une dernière fois la cliente, il s'était amusé à escalader mon bras pour se poser sur ma tête, imitant son collègue Pokémon plante. Sauf que, contrairement au sage petit Pokémon, Vallysium relevait la tête, les pattes posées sur ses hanches, prenant un air très prétentieux. Décidément, celui-là...

Attendant que le café refroidisse un peu avant de le goûter du bout des lèvres, je m'étais montré davantage bavard.

- [ Je me permets de mieux me présenter. Je m'appelle Shizuo Yake, j'ai 21 printemps et je travaille ici comme serveur. Ce Vipélierre est mon partenaire. Il se nomme Vallysium (mais vous pouvez l'appeler Vally). ]

J'avais attendu qu'elle ait terminée de lire, qu'elle relève la tête, avant de poser une main sur mon torse et de m'incliner légèrement. Ridicule ? Aucunement ! Enfant de bonne famille et hôte, je me devais de me montrer courtois !
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Stéphanie commençait à se détendre face au sourire du jeune homme et de son attitude agréable. Il faisait un serveur vraiment très pro, allant jusqu'à lui tirer le tabouret. La jeune femme se sentait comme une princesse. Elle avait posé machinalement la fiole sur le bar et son sac à ses pieds tandis qu'elle admirait les environs. Shizuo s'affairait derrière le bar, prenant ci ou ça sur l'étagère derrière lui. Rapidement une agréable odeur de café et d'épices se répandit dans la pièce. Intriguées, Codéine et Stéphanie regardaient toutes les deux le serveur verser l'eau bouillante, comme un monstre à deux têtes. Sa curiosité plus forte que sa timidité, Codéine décolla pour atterrir sur le bar et regarder de plus près ce qui se passait. Mais il battit très vite en retraite alors que le jeune homme posait la tasse devant notre scientifique. Il lui souhaita bonne dégustation et elle répondit d'un ton léger.

« Si le goût se rapporte à l'odeur, vous êtes le ho-oh des serveurs de ce bar ~ »

Stéphanie repéra du coin de l'oeil que le vipélierre semblait très intéressé par la fleur, et assez frustré par le verre.

« Haha petit bonhomme, tu ne toucheras pas à mes échantillons comme ça ! »

Elle avait dit cela sur le ton de la plaisanterie. Et alors que son floravol retournait sur sa tête, le vipélierre l'imita et se dressait fièrement sur la tête du serveur. Stéphanie se mit alors à rire doucement. Quel clown celui-là alors !
Le serveur reprit alors la conversation. Il s'appelait Shizuo, c'était plutôt joli comme nom. Et le vipélierre s’appelait Vally. Par contre lorsqu'elle revint vers lui, il s'inclina légèrement, comme ces majordomes dans les films. Stéphanie ne put s’empêcher de rire aux éclats et malgré qu'elle essaya de le dissimuler en toux, on ne pouvait s'y méprendre. Descendant de son tabouret, elle se servit de sa blouse comme d'une robe et fit une révérence.

« Je me nomme Stéphanie, enchant… Hop-là toi ! »

Elle avait incliné la tête sans réfléchir et voilà Codéine qui dégringolait. Elle la rattrapa au vol et la reposa sur sa tête sous ses cris indignés d'un tel traitement. Se rasseyant calmement elle s'adressa au serveur.

« J'imagine que c'était ma punition pour m'être moquée, haha. Désolée, c'est juste que je n'avais jamais vu quelqu'un faire cela en vrai. »

Apercevant l'assiette de biscuits elle prit son floravol et la posa devant l'assiette.

« Tiens Codée, pour me faire pardonner. »

Le petit pokémon émit un petit cri de satisfaction et commença à engloutir un premier biscuit.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
La jeune femme en blouse semblait être de bonne compagnie mais, comme c'était une femme, je gardais secrètement une certaine méfiance, une certaine réserve. J'ignore si j'étais peureux ou simplement prudent mais, je me sentais un peu comme un chevalier face à un gigantesque dragon... Heureusement que la miss ne lisait pas dans les pensées... Enfin, je pouvais l'espérer !

- « Si le goût se rapporte à l'odeur, vous êtes le ho-oh des serveurs de ce bar ~ »

J'avais ri, du moins à la façon d'un muet. C'est-à-dire, rien de bien différent d'une personne ordinaire si ce n'est l'absence de voix. Amusé par ma révérence, la jeune femme entreprit de faire quelque chose de similaire en se présentant. Son petit Pokémon plante avait manqué de peu de finir à terre ! Heureusement, la dénommée Stéphanie était plutôt adroite et l'avait rattrapé en vol.

- « J'imagine que c'était ma punition pour m'être moquée, haha. Désolée, c'est juste que je n'avais jamais vu quelqu'un faire cela en vrai. » Avait-elle dit en s'excusant.

- [ Haha ! Moi qui me pensais crédible ! >_<' ] Avais-je écris rapidement avant de lui montrer l'écran, osant même un petit smiley. C'était assez difficile de faire réellement cette tête dans la réalité, après tout.

A l'époque où j'étais dresseur, j'aurais probablement pris son rire pour une atteinte à ma fierté. Aujourd'hui, cela n'avait plus aucune importance. Au contraire, c'était plaisant d'avoir la capacité de faire rire autrui. Cela permettait de briser un peu la glace qui s'installait toujours face à mon silence. Si ma courbette amusait tant Stéphanie, qu'aurait-elle fait en me voyant en armure, posant un genou au sol dans un grincement métalique et prenant main dans la sienne pour y déposer un baiser ? Imaginant la scène, je lui avais un instant tourné le dos, faisant semblant de ranger quelque chose, souriant bêtement de ma propre imagination. Discret, Vally avait quitté ma tête pour aller je-ne-sais-où en courant.

- [ Stéphanie, êtes-vous réellement une scientifique ? Où, est-ce juste un cosplay ? Dans un cas comme l'autre, vous semblez aimer la botanique. ] Avais-je écris sur mon traitement de texte avant de me retourner pour poser l'appareil devant la fille en blouse, lui faisant de nouveau face.

Les mains à présent libres, j'avais pris ma tasse à deux mains, sentant une dernière fois l'arôme du café avant de boire son contenu du bout des lèvres. C'était plutôt pas mal... Mais c'était encore très loin d'égaliser celui que le patron nous préparait si tôt le matin, avant l'ouverture. Le mien ressemblait au sien mais, les épices n'étaient pas les bonnes ou, n'étaient pas assez bien dosées.

Laissant Stéphanie et son Pokémon déguster tranquillement, j'avais reprit mon appareil pour taper « Agapantruc rhodienmachin » dans un moteur de recherche, curieux d'en savoir un peu plus sur cette fleur. En même temps, je prêtais une oreille attentif à la demoiselle, hochant de temps en temps la tête pour lui faire comprendre que j'étais toute ouïe. La correction automatique aidant, ma recherche m'avait fait atterrir sur une page web qui parlait... Le même langage que la femme en blouse. Me voici bien avancé... Pensai-je.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Le serveur semblait bien le prendre et Séphanie se surprit à pouffer en voyant ce qu'il avait écrit. Il faut dire que l'imaginer plisser les yeux de cette manière était assez drôle. La jeune femme trempa les lèvres dans le café mais les retira aussitôt, il était encore beaucoup trop chaud, mais un arôme délicieux avait eu le temps de remplir sa bouche et ses papilles en réclamaient encore.
Alors qu'elle se demandait ce qui prévalait entre le plaisir de boire son café et la douleur de la brûlure, un léger « poc » lui fit tourner la tête, Shizuo avait posé son appareil sur la table et quelque chose était écrit. Un cosplay ?

« Je ne sais pas ce qu'est un cosplay mais je suis bien une scientifique. Ou en tout cas j'essaie, haha. »

Stéphanie baissa les yeux sur sa tasse, pensant à ce qu'elle venait de dire. C'était quoi une scientifique d'abord ? Son regard se perdit vers Codéine qui dévorait un second biscuit et lui toucha la joue du bout de l'index en murmurant.

« Tu t'en fiches toi ma vieille hein. T'as pas tout ces problèmes existentiels...

Codéine déglutit et donna un petit coup de langue au doigt de Stéphanie en gémissant gentiment. La jeune femme répondit en riant un peu. Heureusement qu'elle avait toujours ses deux amies avec elle. Le serveur s'affairait quand à lui au niveau de l'armoire remplie de tasses et d'épices. Se reprenant un peu, elle commença à déguster son café qui avait refroidi juste ce qu'il fallait. C'était un réel délice, elle n'avait jamais bu de café mélangé avec des épices et elle devait bien avouer que cela lui plaisait fortement.

« Vous mettez quoi avec votre café ? C'est drôlement bon, ça se fait souvent par ici ? »

Il y avait de grandes chances pour qu'il lui réponde que c'était un secret mais il avait l'air gentil. Et elle pouvait toujours essayer d'user de ses charmes, haha.
Elle avait pensé ça comme une plaisanterie mais rien que l'idée la fit rougir. Décidément ce n'était pas son truc.


[HRP: désolé du retard j'ai eu beaucoup de boulot cette semaine...]
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Au final, ce qui semblait tant passionner la fille en blouse n'était qu'une vulgaire fleur relativement commune, bien qu'il existait plusieurs variétés à celle-ci... Enfin, je n'étais non plus un puits de science diplômé en botanique... Si la scientifique prétendait que cette fleur était spéciale alors, elle l'était au moins pour elle et ses recherches ! Quittant la page de documentation sur mon appareil numérique, j'avais plissé les sourcils pour observer la petite fiole avec un regard nouveau. Qu'est-ce qu'elle pouvait avoir de si particulier, cette petite chose ?

Je fus assez surpris d'apprendre que quelqu'un d'aussi jeune que mademoiselle Stéphanie - bien que les femmes faisaient toutes plus jeunes à l'aide d'artifices en tout genre - ne puisse pas connaitre le cosplay. Peut-être venait-elle de la campagne ? Ou, étant donné qu'elle affirmée être une scientifique, peut-être était-elle restée clôturé trop longtemps dans son laboratoire ? Cette hypothèse me plaisait. Lui souriant amicalement, j'avais tapé le mot « cosplay » dans un dictionnaire en ligne avant de poser mon appareil devant la jeune femme, de sorte à ce qu'elle puisse y lire la définition. Oui, c'était toujours très éducatif et culturel avec moi... L'avantage de passer sa vie sociable sur une petite tablette numérique !

Pendant ce temps-là, le fourbe de Vipélierre était parti à la fenêtre, observant les passants en bondant le torse, de façon à les prendre de haut. Mais, qui se soucierait d'être en méprit par un vulgaire petit serpent prétentieux ? Lassé aussitôt de son jeu d'intimidation, Vally fila comme une flèche dans la petite ouverture que la fenêtre entrouverte donnait sur la rue. Je n'étais pas particulièrement inquiet. Il était déjà quasi impossible pour moi de l'attraper, tant il était agile et rapide, alors pour des étrangers... Aucun voyou ne serait capable d'attraper Vallysium ! Puis, le Pokémon plante revenait à chaque fois très rapidement.

- « Vous mettez quoi avec votre café ? C'est drôlement bon, ça se fait souvent par ici ? » Demanda la fille en blouse.

Reprenant mon support, j'avais pris quelques instants avant de répondre à ses interrogations, le temps d'écrire ma réponse.

- [ Diverses épices. Je ne travaille pas ici depuis longtemps. Je suis encore en apprentissage. J'espère que ce café vous convient. J'ignore si d'autres établissement utilisent ce genre d'épices, mais ici nous en utilisons beaucoup. Nous essayons de servir un bon café ! ] Avais-je répondu, posant à nouveau l'écran à côté de l'assiette de biscuits. Les gourmandises diminuaient rapidement, dévorés par le petit Pokémon végétal de la cliente.

Vally était subitement réapparut comme par magie à nos côtés ou du moins, je ne l'avais pas vu revenir. Dans ses petites pattes fines, il tenait une fleur très semblable à celle contenu dans la fiole. Où avait-il trouvé ça ?! C'était bien une Agapantruc rhodienmachin ?! Faisant une élégante révérence, le Vipélierre offrit la fleur à mademoiselle Stéphanie. Le visage rouge d'embarras, j'avais porté une main à mon visage pour le cacher. Stupide Pokémon... Il n'en ratait jamais une !

[HRP : Je ne suis pas mieux... Toutes mes excuses, mon travail c'est soit trop de temps libre, soit pas du tout ! >_<]
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum