Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
« Rhaaa, allez, encore un peu pluuus… AAAAAAH ! »

Stéphanie se sentit partir en arrière. Elle savait que ça serait une mauvaise idée, alors pourquoi ? Tout avait commencé une demi-heure plus tôt. La jeune femme avait aperçu sur un toit une petite plante qu'elle n'arrivait pas à identifier. Elle était donc partie chercher une échelle, mais rien, pas d'échelle. La solution logique aurait été de laisser tomber ? C'était mal connaître Stéphanie Tesseire.
Elle revint avec une pile de tabourets qui meublait son petit logement et les empila les uns sur les autres. Ce n'était pas très stable mais ça devrait tenir le temps de grimper non ?
Elle commença à grimper doucement la pile en équilibre. Le mur l'aidait à maintenir le tout en place. Et alors qu'elle réussissait à atteindre la gouttière et à s'y agripper, elle sentit le tout s'écrouler dans un grand vacarme. Elle ne tenait au bord du toit que par la force de ses bras et juste devant elle une petite plante semblait la narguer. Plus de rage que réellement réfléchi, elle tendit le bras pour chopper la plante. Évidemment, elle tomba.

Elle se sentait partir en arrière et poussa un grand cri. La seconde qui s'écoula sembla passer au ralenti tandis qu'elle essayait d'aller vers l'avant. Au final elle atterrit sur les fesses, une douleur intense partit de son coccyx et remonta toute sa colonne vertébrale. Elle s'écroula totalement sur le dos, incapable de bouger plus, entourée de ses tabourets éparpillés un peu partout, le tout dans une ruelle déserte. La définition de la loose intégrale.
Elle réussit néanmoins à faire rouler une pokéball qui s'arrêta contre un mur, en faisant sortir Framboise, son airmure. Le pokémon se dirigea vers la jeune femme, l'air inquiet. Elle posa son bec froid contre la joue brûlante ce qui fit sursauter Stéphanie.

« Allez ma belle, j'ai besoin de toi, tu peux aller me chercher de l'aide ? J'ai besoin de toi, je crois que je me suis cassé quelque chose... »

Framboise la regarda une dernière fois, une lueur d'inquiétude pointant au fond de ses yeux jaunes, et s'envola à la recherche de la première personne qu'il verrait. Et justement elle voyait quelqu'un dans une rue à côté.
Framboise descendit en piqué et ouvrit ses ailes comme un parachute au dernier moment pour atterrir devant le garçon. Elle croassa en battant des ailes, essayant de lui faire comprendre son inquiétude avant de partir en direction de son amie, en espérant qu'il comprenne qu'il faille la suivre...

Dernière édition par Stéphanie Tesseire le Dim 22 Mar - 20:59, édité 1 fois
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
C'est une belle journée ! Je viens de me lever ! Une si belle journée qui commence !

Les paroles d'une vieille chanson favorite de madame Yannah trottaient doucement dans la tête du petit Paul. Et elles avaient raison, seigneur Arceus ! Un jour de relâche dans les cours, pas spécialement de devoirs à l’horizon. La fête a la maison quoi, globalement.

Juste, juste, un petit truc a régler. Prendre ses pieds et ses jambes et les faire bouger de façon coordonnée jusqu'à la pharmacie la plus proche. Papa et Maman Yannah s'étaient entendus avec le monsieur, ou la madame, peu importait à Paul, pour qu'il puisse s’approvisionner en ventoline, histoire de ne pas mourir de décès.

Le jeune homme s'était donc engoncé dans son plus beau short, son plus beau t-shirt et avait coiffé sa plus belle casquette et était doucement parti vers la ville, baigné par le doux soleil. King trottinait doucement autour de son maître. Après tout, c'était une des premières fois qu'il sortait des terres mêmes de l'académie.

La marche vers le centre ville se déroula de façon tranquille ascendant tranquilade, ponctuée quand même de quelques légère réprimandes bon-enfant quand le petit Ponchiot malicieux allait embêter les gens ou leurs pokémons.

La fin de la quête approchait quand soudainement, ce fut le drame. Un pokémon pas vraiment sauvage apparut ? Enfin, un pokémon où un robot, Paul n'était pas sur. Une espèce d'oiseau chelou en fer. L'ami Paul n'en avait jamais vu. L'oiseau-robot se posa devant le garçon et s’envola non sans avoir fait des bruits étranges. Paul allait continuer son chemin en haussant les épaules quand la situation lui fit se souvenir d'une vieille série où un pokémon venait chercher de l'aide pour son maître, un jeune homme qui tombait inexplicablement toujours dans un puits.

Qui sait, peut être était-ce le début d'une aventure rocambolesque !

S'armant de toute sa fougue de la jeunesse, le jeune homme poursuivit mistah roboto jusqu'une situation assez cocasse. Une pile de tabourets en bordel sur le sol et une madame par terre. Paul aurait bien ri devant la situation, si la femme n'était visiblement pas dans la douleur. L'air inquiet, le jeune homme se pressa au chevet de la victime de la gravité.

« Madame ! Madame ! Ca va ? »

Bon, il était évident que ça n'allait pas, mais bon. Sans attendre la réponse, Paul lui adressa un grand sourire donc les enfants ont le secret et lui tendit la main.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Framboise était satisfaite que le gamin la suive et planait doucement pour le mener jusqu'à sa maîtresse et se posa à côté.
Stéphanie de son côté fut soulagée de voir son airmure adoré revenir avec quelqu'un. Bon, c'était un gamin, mais mieux valait un peu d'aide que pas du tout non ? En plus il était assez mignon, elle se sentait mieux rien que de le voir. Il avait encore ce côté innocent qu'il perdra dans quelques années.
Stéphanie s'arrêta un instant, elle se sentait vieille d'avoir pensé cela. En tout cas il lui tendait une main qu'elle s'empressa de prendre.

« Pas trop, mais j'espère que ce n'est rien de grave »

Elle essaya de se mettre debout grâce à l'aide du garçon mais la douleur de son fessier l'en empêcha et elle préféra se rallonger.

« Finalement non, ça va pas. Je pense que je vais rester comme ça encore quelques minutes. »

Elle espéra qu'elle n'avait rien de cassé et que ce n'était qu'un gros bleu. Du sol, le toit d'où elle était tombé, bien qu'assez bas, paraissait aussi immense que le ciel.

« Ça te dérange pas de rester quelques minutes, histoire que j'ai quelqu'un à envoyer chercher du secours si vraiment je ne peux plus me lever ? »

Stéphanie lui fit un sourire contrit. Elle espérait qu'il reste, sinon Framboise n'aurait plus qu'à aller trouver quelqu'un d'autre. D'ailleurs en parlant de son airmure, elle sentit quelque chose de lourd et froid se poser sur son ventre, il s'agissait de la tête de son amie qui la regardait avec inquiétude et poussa un petit cri interrogatif.

« T'en fais pas ma belle, ce garçon va réussir à me sortir de là, le temps que je sois capable de me lever »

L'oiseau tourna la tête vers Paul qu'elle regarda de manière dubitative. Vraiment ? Lui ? Enfin sa maîtresse savait ce qu'elle faisait.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Une légère, toute petite pointe d’inquiétude traversa le regard. Et si la madame était vraiment blessée ? Certes, ce n'était pas de sa faute, mais bon. Un éclair de génie frappa le jeune homme. Il avait un téléphone sur lui, non ? Avec son iPok. Ils étaient vraiment deux idiots, a penser ne pas pouvoir joindre qui ils voulaient quand ils voulaient.

« On a qu'a utiliser mon iPok pour appeler un medecin ! »

Paul tapota ses hanches à la recherche de son iPok et ne toucha que la pokéball de King, qui le regardait l'air interrogatif. L'air circonspect, il retira son sac de son dos , s'accroupit et fouilla sans un bruit.

King tira doucement sur la manche de son maître. Le Ponchiot avait une meilleure mémoire que son maître et se souvenait très bien que l'appareil trônait fièrement sur la table de chevet du jeune homme. L'echec était réel.

Le jeune homme repossa doucement le pokémon en lui caressant la tête et soupira.

« Il semblerait que j'ai oublié mon iPok à l'école. Dommage. »

Un grand sourire orna bien vite le visage du jeune homme. Il n'était pas pressé après tout, et pouvait donc bien offrir quelques minutes de son temps. Le jeune dresseur s'étira et posa son sac a coté de la dame. Dans un sourire, il lui proposa :

« Si tu veux, tu peux utiliser mon sac comme coussin, il n'y a rien de dur ou de fragile dedans. »

Oui, il la tutoyait. Il était un enfant malgré tout, encore loin du gros du poids des conventions sociales. Il ramassa un tabouret sur le sol et vérifia sa solidité. Une fois Paul sur de l'intégrité du tabouret, il prit son pokémon dans les mains et s'assit en face de la dame. Sans vraiment faire attention, il caressa doucement le Pokémon Chiot, qui s'était assis sur les genoux de son maître en grognant de satisfaction.

« Moi, c'est Paul, et toi ? Comment tu t'appelles ? C'est un pokémon ça ? On dirait un robot vu d'ici ! Comment elle s'appelle ? Je pourrais la caresser ? »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Stéphanie crut un instant que ses problèmes allaient en effet être résolus d'un claquement de doigt. Malheureusement elle n'avait pas son téléphone, pas plus que ce garçon. C'était un retour à la case départ, elle se promit intérieurement de ne plus jamais partir sans son iPok. Quoiqu'à bien y penser, elle aurait pu le briser dans sa chute et elle aurait dû en racheter un. Mieux valait le laisser à l'abri sur sa table de chevet non ?
Le garçon lui offrit ensuite son sac à dos. Quel gamin adorable ! Stéphanie lui fit un grand sourire et le remercia chaleureusement. Elle le mit sous sa tête pour se relever un peu. Elle eut mal un instant mais heureusement cela ne dura pas. Bon, vingt centimètres de fait, plus qu'un bon mètre cinquante et on y était non ? La remarque suivante du garçon la fit rire.

« Moi c'est Stéphanie et elle c'est Framboise, c'est un airmure. C'est vrai qu'on peut penser qu'il s'agit d'un robot comme ça mais elle est bien vivante et très gentille. Si tu veux la caresser demande lui, tu verras si elle est d'accord. »

Framboise semblait comprendre ce qu'on racontait d'elle et émit un petit cri métallique et regarda Paul du coin de l'oeil comme pour lui faire comprendre qu'on ne l'amadouait pas avec du vinaigre.
Stéphanie se sentait déjà mieux, même si il était irréaliste de penser que le rire pouvait réparer un os, il allégeait les peines plus qu'on ne le pensait.

« En fait, ce qu'il me faudrait ce serait un bâton pour m'appuyer dessus, comme une canne. Et ne t'avise pas de faire une remarque sur mon âge avancé ! »

Elle avait dit cela d'un ton amusé, mais au fond d'elle elle avait déjà eu du mal à accepter qu'il l'appelle « madame ». Elle soupira, ça n'allait pas aller en s'arrangeant en plus.
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum