Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de Football de l’Équipe de France
63 € 90 €
Voir le deal

Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      rp solo



« Atermoiement »


Ginji

« Dimanche 5 Avril, 14h30.
Phare du port de Lansat, dernier étage.
Sois à l'heure.
 »

Je fronce les sourcils, puis tourne le bout de papier pour vérifier qu'il n'y a rien d'autre de marqué au dos. Non, seul ce message est inscrit sur ce papier... Il a été tapé sur ordinateur, donc ça risque d'être dur de reconnaître l'écriture de l'auteur.

Châtaigne lâche un petit cri en ma direction, curieux de savoir ce que je lis. Je lui caresse la tête et pose le papier à côté de mon agenda grand ouvert sur le bureau, agenda dans lequel j'ai trouvé le message. Il était bien calé entre la page du jour indiqué et la suivante, donc, à moins d'une énorme coïncidence, il ne s'est sûrement pas retrouvé dedans par erreur.

Qui est l'auteur ? Pourquoi vouloir me voir ? Pourquoi dans un lieu tel que le phare ? Surtout que celui-ci est plutôt petit -du moins comparé à celui de Rivamar-. Une demande de combat ? Si c'est le cas, elle est plutôt étrange. Hum... Peut-être un piège de la Team Rouage ? Non, c'est parfaitement ridicule. Ils ne s'y prendraient jamais comme ça, et puis, pourquoi me cibler moi ? Remarque, si ça se trouve, d'autres élèves ont reçu un papier similaire... Honnêtement, la chose qui m'intrigue le plus, c'est l'absence totale de promesse de nourriture si je viens comme demandé. Bah oui, à chaque fois que quelqu'un veut m'appâter, c'est en me promettant à manger... Donc soit la personne ne me connaît pas vraiment (voir pas du tout, car quand bien même les gens ne me connaissent pas directement, beaucoup savent ma réputation de goinfre), soit ce message est adressé à plusieurs personnes. Pfiouh, c'compliqué de mener l'enquête à partir de deux simples phrases...

Je m'adosse à mon siège, les bras croisés, réfléchissant à la situation. Pour donner des conditions si précises, peut-être que l'auteur a des préparatifs à faire sur le lieu donné. Je ne peux pas me permettre de m'y rendre tête baissée... Même si je suis d'un naturel très curieux, je ne compte pas me jeter à corps perdu sur le lieu du rendez-vous. Je me suis trop souvent retrouvé dans des situations délicates de la sorte...

…. Et je ne tolérerai pas que mes Pokémons en pâtissent...

***

Il fait plutôt chaud, il n'y a aucun nuage à l'horizon et le temps est au beau fixe. Je jette un œil à l'heure sur mon Ipok.
14h07.
Je suis au pied du petit phare de Lansat. Il n'est vraiment pas gigantesque, juste une vingtaine de mètre. Il n'y a personne à l'horizon, à l'exception de Lucina et Harissa qui sont à mes côtés, la première avançant d'un pas prudent, la seconde avec beaucoup plus de désinvolture.

J'évalue la tour dans toute sa longueur. La porte d'entrée est grande ouverte. Je peux encore faire demi-tour...

Non.

D'un pas ferme, je passe le seuil de la double porte. A l'intérieur, il n'y a qu'un pilier au centre duquel se trouve un ascenseur, ainsi qu'un escalier en colimaçon tournant tout autour de ce fameux pilier. Sans une seule hésitation, je me tourne pour commencer à grimper les marches d'escalier, mais aussitôt Lucina m'attrape par le T-shirt pour me tirer en arrière. Je m'arrête et la fixe, incrédule, tandis qu'elle me pointe un panneau sur lequel se trouve un petit dessin ainsi qu'une inscription. Peinture fraîche.

« -Oh, peinture fraîche... Bien, l'ascenseur alors...  »

Surpris de ne pas avoir remarqué le panneau plus tôt, j'appuie sur le bouton servant à appeler l'ascenseur quand les portes de celui-ci s'ouvrent aussitôt. Je laisse Lucina et Harissa monter en premières, puis rentre à mon tour tout en appuyant sur l'unique bouton menant au dernier étage. La porte se referme, et je retiens mon souffle tandis que la cage de métal entame sa montée vers le sommet du phare.

Au bout de quelques secondes, l'ascenseur s'arrête. Je grimace un peu, ma tête n'appréciant guère le changement soudain de vitesse, puis attends que la porte automatique s'ouvre pour sortir. La première chose que l'on voit est la mer à travers la grande baie vitrée qui fait office de mur, et très vite je réalise à quel point l'endroit est simple. Exactement comme tout en bas, mais en plus grand. Je m'avance pour aller contre la vitre, et remarque aussitôt une présence sur ma droite.

Je m'arrête, et regarde l'individu me faisant face de la tête au pied. Je ferme les yeux, lâchent un soupir, puis fais demi-tour pour retourner dans l'ascenseur, d'un pas tout aussi tranquille qu'à l'arrivée.

« -Tu ne restes pas ? »

Lucina et Harissa me suivent sans broncher, et nous pénétrons tous les trois dans l'ascenseur.

« -Je ne veux pas me faire avoir une nouvelle fois par l'un de tes sales coups. »

Suzie Parker, car c'est bien elle, esquisse un long sourire qui n'est guère bon signe. J'appuie donc sur le bouton pour redescendre, voulant partir d'ici le plus vite possible, et attends que la porte se referme. Mais rien. J'appuie une nouvelle fois sur le bouton. Toujours rien. Suzie ricane.

« -Trop tard ♪ »

Je me mords la lèvre. Suzie agite une petite télécommande devant moi, comme pour me narguer. Je ne l'ai pas remarqué tout de suite, mais il y a son Gueriaigle derrière elle, en plus d'un Pokémon que je n'avais jamais vu en sa compagnie : un Scobolide.

Je quitte l'ascenseur avant de faire le tour de celui-ci. Tant pis pour la peinture fraîche, je prendrai les escaliers pour redescendre. Hélas, les employés travaillant ici semblent avoir pris leur précaution, puisqu'une grande planche en bois est fixé sur le sol juste au dessus de l'endroit où sont censés se trouver les escaliers. Zut. Je remarque également un boîtier vert un peu plus loin, sûrement pour gérer l'électricité des lieux.

« -Tu sais que tu es en avance ? Je m'attendais à devoir patienter encore un bon quart d'heure... »

Donc c'est bien elle qui m'a envoyé ce message, même si je m'en doute déjà. Ignorant sa remarque, je regarde les alentours, et comprend vite qu'il n'y a personne ici. Ni en bas d'ailleurs... Comment c'est possible ?

« -Suzie, où est passé le garde ? »

Je ne la vois pas, mais à sa manière de feindre l'ignorance, je devine qu'elle est en train de se moquer de moi.

« -Le garde ? Quel garde ? »

Je lâche un soupir, et termine mon tour de l'ascenseur pour revenir vers la Givrali.

« -J'ai pris mes précautions avant de venir. J'ai vérifié quelques informations sur ce phare au cas où, et je ne suis venu que parce qu'il est censé y avoir quelqu'un de garde pour s'assurer qu'aucun problème ne survienne. Il est où ? Les escaliers sont condamnés, mais il n'y avait personne dans l'ascenseur, alors que j'aurai forcément du le voir au moins une fois depuis que je suis ici.
-Ohohoh, monsieur serait-il devenu perspicace ? Il est actuellement en train de prendre une looooongue pause, car une gentille petite fille s'est proposée de prendre la relève le temps que ce pauvre homme se repose un peu. Tu te rends comptes ? Un phare rien que pour nous deux, parfait pour un petit rendez-vous en amoureux... »

Elle affiche toujours son sourire mauvais. Lucina commence à grogner tandis que Harissa  lui tire la langue. Je suis content de voir que les deux Pokémons, d'habitude peu coopératives, me soutiennent contre celle qui se joue de moi depuis un moment déjà. Et ça commence sérieusement à m'agacer.

« -Qu'est-ce que tu veux ?
-La même chose que les deux dernières fois. J'ai toujours ma revanche à prendre ! »

Je fais un pas en arrière. Elle veut qu'on se batte ? Ici, dans ce phare ? Le lieu est loin d'être adéquat. Surtout qu'elle a pris bien soin de m'amener ici, donc pourquoi choisir un terrain peu favorable à un affrontement ? Je dois rester sur mes gardes, elle prépare quelque chose.

« -Et qu'est-ce qui te dit que je vais accepter ?
-Il n'y a que deux moyens de sortir d'ici. Ou les escaliers, ou l'ascenseur. Le premier est bloqué, et le deuxième ne fonctionnera pas tant que tu n'as pas récupéré cette petite télécommande. Et si tu crois qu'il te suffira de me la demander pour que je t'en fasse cadeau, tu te trompes... »

Elle agite la télécommande de façon à ce qu'elle soit bien dans mon visuel. Je serre les dents. Je pourrai essayer de me barrer par une vitre ?... Ah oui, mais je n'ai aucun Pokémon Vol. La chute est garantie. On dirait donc que je n'ai pas le choix... Mais connaissant Suzie, si jamais j'arrive à la battre, absolument rien ne me garantira qu'elle me donne cette télécommande. Je fais quoi alors, j'attends patiemment que le garde revienne ? Non, Suzie est une manipulatrice, elle s'arrangera pour que je passe pour le méchant de l'histoire et cela va mal finir pour moi... Raaah, que faire ?

« -Il est hors de question que je me batte à nouveau contre toi.... Harissa ! »

L'Emolga, restée sur ses gardes, bondit aussitôt de mon épaule en fonçant droit sur la main de Suzie pour récupérer la télécommande. Mais la Givrali semble l'avoir anticipé, et se contente de se décaler à la dernière minute. Harissa manque de percuter une vitre mais réussit à changer de cap à la dernière minute, revenant à mes côtés. Quelle sale...

« -... Grr... D'accord ! Tu veux un combat, tu l'auras ! Mais dis toi bien que je n'ai guère envie de perdre mon temps, ta défaite sera rapide !
-C'est ce qu'on verra, l'pleurnichard. Gueriaigle ! »

L'oiseau déploie ses ailes, et je me prépare à le voir foncer droit sur nous avant que je ne réalise que Suzie vient d'ouvrir en grand l'une des vitres du phare. Le Gueriaigle prend alors son envol avant de revenir à hauteur de l'étage sans pour autant rentrer à l'intérieur.

« -Tu ne veux pas utiliser Webble ?
-Non, il n'a pas à subir tes manigances une nouvelle fois. Et pourquoi tu tiens tant à t'acharner sur lui ?
-Parce que c'est à cause de lui que plus personne ne me prend au sérieux. Mais soit.. Et puis ton Emolga tombe bien, j'ai bien envie de tester un petit combat aérien...
-Très bien, Harissa, vas-y ! »


Quelque part, cela m'arrange, puisque j'ai un avantage certain sur mon adversaire. Harissa ne devrait pas avoir trop de problème face au Gueriaigle, je regarde donc l'Emolga quitter elle aussi le phare, déterminée à donner une bonne leçon à cette fille qui se croit supérieur aux autres. Un instant, je m'arrête sur le Gueriaigle qui me semble ressembler encore plus à sa dresseuse que lors de notre toute première rencontre, quand il n'était encore qu'un Furaiglon. Et dire qu'il fut l'espace d'un instant sous ma protection... Je me demande bien comment Suzie s'y est prise pour le changer à ce point.

« -Luxio! »

Lucina me pousse soudainement, avant de se faire percuter par quelque chose roulant à pleine vitesse. Je tombe à genoux, mais me relève aussitôt en m'appuyant sur le mur de l'ascenseur. Lucina est elle aussi tombée à cause de la chose l'ayant bousculé, mais s'est déjà relevée, alors que la chose en question passe une nouvelle fois à vive allure. Cette fois, la Luxio l'esquive, et en jetant un coup d’œil à Suzie, je comprends ce dont il s'agit.

« -Le Scobolide !  »

Elle a profité du fait que je sois distrait par le combat se déroulant à l'extérieur pour m'attaquer par surprise. En parlant de celui-ci, je réalise que le Gueriaigle a déjà commencé à attaquer Harissa, et que celle-ci réplique par des éclairs pour tenter de se défendre. C'est plutôt efficace, mais sans directive de ma part, l'Emolga a du mal à reprendre l'avantage. Même pas trente secondes que l'on combat qu'elle arrive déjà à m'embobiner ! Suize est forte, c'est indéniable... Mais dommage pour elle, je ne compte pas me laisser faire !

« -Harissa, Frotte-Frimousse, Lucina, Crocs Feu !  »

La première attaque vise clairement à paralyser le Gueriaigle, qui en plus de subir des dégâts, va avoir beaucoup de mal à attaquer par la suite tout en perdant beaucoup de vitesse. Si de ce côté là je ne repère aucun problème, les choses se compliquent du côté de Lucina et du Scoboloide. La Luxio s'était mise en travers du chemin de l'insecte qui n'a toujours pas cessé de tourner, attendant qu'il se jette dans la gueule du loup, mais celui ne semble guère d'accord pour s'arrêter et bouscule violemment Lucina. Celle-ci n'en démord pas pour autant (C'est le cas de le dire #PAN#) et se jette sur le Scobolide une fois que celui-ci est passé derrière. L'attaque est super efficace, comme je m'y attends, mais... La créature ne s'en soucie pas plus que ça, et Lucina est aussitôt expédiée contre une vitre du phare à cause de l'effet de rotation. Mais ?! Comment est-ce possible ?...

Je sors mon Ipok et me sers de l'application Pokédex pour consulter les informations au sujet de ce spécimen.

« Protégé par sa solide carapace, il fonce sur ses ennemis en roulant comme un pneu. »

… Donc il est plutôt bien protégé. Mais ça ne devrait pas suffire à encaisser si bien une attaque super efficace ! Surtout que Crocs Feu est une attaque offensive, et qu'il s'agit du plan sur lequel Lucina joue le mieux...

« -... Mais oui ! Il a probablement une défense redoutable, mais voyons voir comment il tient sur le spécial ! Lucina, Rayon Chargé ! »

La Luxio hoche la tête, et se cache juste derrière le boîtier pour être sûre de ne pas se faire toucher par le Scobolide qui ne semble vouloir arrêter sa course effrénée sous aucun prétexte. Et lorsqu'il passe devant elle, Lucina envoie une décharge électrique que l'insecte reçoit de plein fouet. Il vacille un peu, avant de reprendre une trajectoire normale.

« -Oui ! J'ai vu juste, il a une excellente défense, mais la défense spéciale laisse à désirer... Tu ne l'as entraîné que sur ce plan, Suzie ?  »

Celle-ci, appuyée contre une vitre, est en train de regarder à l'extérieur, avant d'esquisser un sourire quand je lui adresse la parole.

« -Bravo, Sherlock.  »

Je ne remarque que sur le coup qu'elle semble totalement détachée de l'affrontement qui a lieu. On a l'impression qu'elle n'y participe même pas... C'est vrai qu'en y repensant, elle n'a pas donné un seul ordre à son Scobolide depuis le début du combat, celui-ci se contente de rouler depuis tout à l'heure autour de l'ascenseur. Faut dire que le lieu est plutôt pratique pour...

« -... Anh ! D'accord, je viens de comprendre pourquoi tu m'as demandé de venir ici précisément. L'endroit est parfait pour que ton Scobolide puisse lancer l'attaque Roulade ! Il n'a aucun risque de se retrouver face à un obstacle gênant, et sa vitesse croissante ne fait qu'augmenter les dégâts qu'il inflige à Lucina !  »

Suzie hoche la tête, et ouvre la bouche pour s'apprêter à répondre, mais un bruit nous surprend tous les deux. Nos regards convergent vers sa source, qui n'est autre que Harissa... Qui vient de percuter la vitre de l'extérieur. Oh non, je l'ai complètement oubliée !

« -Héhé, quel piètre dresseur tu fais, abandonner ton Pokémon au profit d'un autre... »

Je serre le poing, tentant de ne pas prendre en compte les paroles de la Givrali. Mais je sais qu'elle a raison... Suzie a souvent raison. Elle est peut-être arrogante, cruelle, mesquine, et possède plein d'autres défauts qui font que j'ai beaucoup de mal à la supporter, mais au moins, elle est sincère. Ses paroles sont crues, mais véridiques.

« -Je.... Lucina, continue avec Rayon Chargé, et reste abritée derrière le boîtier le temps que je m'occupe de Harissa ! De toute façon le Scobolide ne compte pas s'arrêter..  »

En effet, le plan de Suzie se précise petit à petit dans ma tête... Pourquoi ai-je du mal à suivre les deux combats, et elle, non ? Il y a une raison à cela. C'est qu'elle ne participe qu'à un seul combat... Son Gueriaigle est peut-être fort, mais seul, il est incapable de vaincre un Pokémon de type Electrik. Si actuellement, il a l'avantage sur Harissa, c'est à cause de deux choses : la première, moi, qui ai complètement laissé l'Emolga livrée à elle même, et la seconde... Suzie, qui lui dit quoi faire à quel moment. Mais à lui uniquement. La Givrali sait pertinemment que son Scobolide n'aura pas de problème, puisqu'il peut se contenter de rouler autour de l'ascenseur en infligeant un maximum de dégâts tout en encaissant bien les autres. Elle peut donc se focaliser sur le Gueriaigle, qui est en une posture beaucoup moins bonne, pour prendre l'avantage sur le combat ! Elle est maligne, très maligne... Mais cela n'explique pas tout. Quand bien même son Scobolide est robuste, il doit bien y avoir un moment où celui-ci commence à fatiguer...  Je dois trouver ! Mais d'abord, il faut que j'aide Harissa à remonter la pente...

« -Harissa ! Désolé de t'avoir oublié quelques temps, tu ne m'en veux pas trop ?  »

L'Emolga, qui a décollé de la vitre depuis un moment déjà, hoche la tête, toujours aussi déterminée. Tant mieux...

« -Très bien, utilise l'attaque Reflet ! Avec la paralysie qui va l'empêcher de l'attaquer une fois sur quatre, tu pourras éviter au moins la moitié de ses attaques !   »

Harissa n'en attend pas plus pour se dédoubler, et former toute une armée d'Emolga autour de l'oiseau.

« -Si tu crois que cela me fait peur... Gueriaigle, Éboulement.  »

L'oiseau plonge en piquée, et remonte aussitôt avec d'énormes rochers dans les serres. Je connais les Gueriaigle pour leur réputation à être capable de soulever une voiture, mais c'est impressionnant à voir en vrai... Puis il envoie les rochers en l'air, qui retombent aussitôt sur tous les reflets de Harissa. Un bon nombre d'entre eux disparaissent aussitôt, tandis qu'on entend un gros splash signalant que tous les rochers ont fini dans l'eau. Heureusement, quelques doubles sont encore en position, signe que la vrai Harissa a réussi a éviter les rochers de justesse, auquel cas elle aurait subi une attaque super efficace du fait de son type Vol...

« -Parfait, Harissa, Boule Elek ! Avec ta grande vitesse et la paralysie du Gueriaigle, l'attaque sera exceptionnellement puissante !  »

J'ai découvert la puissance de cet effet lors d'un combat contre une inconnue dans la cafétéria de l'académie. Son Spectrum avait subi une importante baisse de vitesse à cause d'une paralysie, comme actuellement, et combiné à la grande vitesse des Pokémons Electrik en général, les dégâts furent dévastateurs, puisque Boule Elek est proportionnellement plus puissant à l'écart de vitesse entre le lanceur et la cible...

« -Lucina, tu t'en sors de ton côté ?
-Luxio! »

Je ne me retourne même pas, faisant pleinement confiance au cri de la Luxio. Si jamais elle était en mauvaise posture, elle n'hésiterai pas à me le signaler... Lucina est un Pokémon plutôt fier, mais elle sait ranger son ego de côté lorsque cela est nécessaire. Je regarde donc Harissa qui envoie une puissante décharge électrique sur le Gueriaigle qui n'apprécie vraiment pas l'attaque. Je n'aimerai pas être à sa place... Un petit regard de côté me permet de voir Suzie grimacer, ce qui est plutôt bon signe.

« -C'est super Harissa ! Enchaîne avec Onde de Choc, ne lui laisse aucun répit !  »

L'Emolga acquiesce, et foudroie aussitôt l'oiseau. Quelques plumes volent tandis que le Gueriaigle commencent à sombrer dans l'inconscience. Suzie parcours la distance qui la sépare de la vitre ouverte d'un bond, et pointe une Pokéball sur le Pokémon Vol pour le faire rentrer à l'intérieur avant qu'il ne s'écrase au sol. Harissa en profite pour rentrer, tirant la langue à Suzie lorsqu'elle passe devant elle, et vient se poser sur mon épaule.

« -Oui ! Bien joué Harissa ! Tu es encore en état de te battre ?   »

L'écureuil volant hoche la tête, affichant une mine épanouie que je ne lui avais jamais vu. Suzie me dévisage avec des yeux étonnés, avant de faire mine de se ressaisir, et s'appuie contre une vitre en arborant un sourire mesquin qui se veut inébranlable.

« -Tu comptes vraiment t'y prendre à deux contre un ? C'est vraiment déloyal... Tu ne serais pas devenu un peu lâche avec le temps ? »

Je fixe la Givrali quelques secondes, étant bien d'accord avec ce qu'elle vient de dire. Un instant, je pense à laisser tomber cette idée, mais je me ressaisis en croisant le regard de Harissa sur mon épaule.

« -Si tu crois pouvoir faire appel à mes valeurs pour t'éviter une défaite cuisante, c'est raté. Et puis, j'ai encore beaucoup de chemin à faire pour atteindre ton niveau de lâcheté !  »

Son sourire se crispe soudainement. Elle ne s'attendait probablement pas à cette réponse. Le Scobolide passe à vive allure à côté de nous au même moment, tandis que Harissa prend son envol pour rejoindre Lucina qui est planquée derrière le boîtier.

« -Harissa ! Essaye de dévier la capacité Mur Lumière pour l'arrêter net !
-Scobolide, changement de plan ! Dard Venin ! »

Le Scobolide s'arrête bien avant qu'il ne percute le Mur Lumière créée par Harissa, avant de lancer des dards empoisonnés sur mes deux Pokémons. Changement de tactique radicale. Le Mur Lumière ne s'avère donc pas totalement inutile, puisqu'il permet de réduire les dégâts déjà peu considérables de l'attaque Dard Venin.

« -Harissa, utilise Frotte-Frimousse, et Lucina, Étincelle... Sur Harissa ! »

Ma demande peut paraître tout à fait illogique, mais elle est au contraire mûrement réfléchie. Je souhaite utiliser la même méthode que face au Gueriaigle, en paralysant le Scobolide et en profitant de la perte de vitesse pour rendre l'attaque Boule Elek plus puissante. Mais je dois creuser un plus grand écart de vitesse entre les deux Pokémons si je veux faire beaucoup de dégâts... Voila pourquoi Lucina attaque Harissa... Puisque cette dernière a le talent Motorisé ! Insensible aux attaques Electrik, et bénéficiant d'un boost de vitesse en cas d'attaque de ce type. Voila de quoi faire des dégâts !

« -Roulade ! »

Le Scobolide se remet en boule, et repart immédiatement à l'assaut. Me rappelant des dégâts causés lors de la première attaque, je m'attends à ce qu'il balaye sans problème Lucina, qui est en plein milieu de sa trajectoire, mais celle-ci encaisse sans aucun soucis l'attaque. Que ?... Pourquoi l'attaque est moins puissante ?...

Je ne comprends plus rien. Au début du combat, le Scobolide a montré une défense exceptionnelle et une attaque Roulade plus qu'excellente. Maintenant, il ne semble avoir gardé que sa défense... Que s'est-il passé entre temps ?

Option une, ce Pokémon a des statistiques incroyablement élevées, et a subi une baisse en attaque durant le combat. Mais quand ? Et par qui ? Et est-ce vraiment possible, une telle défense ? Non. Option deux, Suzie a utilisé des boosts pour augmenter les deux statistiques évoquées... Mais rebelote : quand ? Et pourquoi le boost en attaque a disparu ?  Durant tout le combat, Suzie n'a pas utilisé une seule attaque de boost ni donné d'objet à son Scobolide, et à aucun moment celui-ci s'est arrêté de combattre, ce qui aurait éventuellement expliqué la disparition du boost d'attaque... La seule chose qu'il a arrêté, c'était l'attaque Roulade. Et certes elle est devenue bien moins puissante par la suite, puisqu'il ne bénéficiait plus de l'effet « boule de neige » que produit l'attaque, mais les dégâts infligés sont quand même bien moindres que lors du premier choc. Donc comment l'a-t-il boosté au début ?...

… J'ai trouvé.

Je serre les poings. Et elle ose me parler de lâcheté.

« -Suzie ! Tu as attendu combien de temps après que je sois arrivé ?
-... Pardon ?
-Combien de temps tu as attendu après que je sois arrivé pour demander à ton Scobolide d'utiliser l'attaque Boul'Armure sans s'arrêter ? »

Suzie détourne le regard quelques instants, avant de hausser les épaules.

« -Je ne vois pas de quoi tu parles.
-Alors que le combat n'avait même pas encore commencé, tu as demandé à ton Scobolide d'utiliser l'attaque Boul'Armure une grande quantité de fois ! C'est pour ça que tu étais si insouciante quant au combat qui se déroulait ici même, tu pouvais t'occuper de ton Gueriaigle sans craindre que ton Pokémon tombe K.O., puisque sa défense dépasse l'entendement. Qui plus est, l'attaque Boul'Armure confère un bonus de puissance à l'attaque Roulade si cette dernière est lancée juste après ! Voila pourquoi l'attaque a perdu en puissance, car tu l'as interrompu sans relancer d'attaque Boul'Armure.
-... Scobolide, Choc Venin ! »

… Qui ne dit mot consent.

J'ai donc la confirmation que le Scobolide a une défense plus qu'élevée. Par contre, ce n'est pas le cas de son attaque. Dommage que je n'ai pas de Pokémons avec Bain de Smog ou PermuGarde... Cela ne m'arrange guère, puisque Lucina est spécialement axée sur les attaques Physiques, et que Harissa est plus apte au soutien qu'autre chose. Mais qu'importe ! J'ai toujours l'attaque Boule Elek a effectuer...

« -Lucina, Grimace ! Et Harissa... Boule Elek !  »

Rapide calcul. Vitesse moyenne d'un Scobolide : 47. 47 divisé par 4 à cause de la paralysie, 11,75. 11,75 divisé par 2 à cause de Grimace, 5,875. Vitesse moyenne d'un Emolga : 103. 103 multiplié par 1,5 grâce au talent Motorisé, 154,5. Et le pourcentage auquel correspond 5,875 par apport à 154,5 est de... Euh... Si on divise par le double de la vitesse... Hum... Fois la taille du rayon d'un cercle trigonométrique en radian... Ça fait environ 3,8 %. Boule Elek a une puissance de 150 si ce chiffre est inférieur à 25 %. Hum... Ça me semble plutôt correct, non ?

Harissa charge son attaque tandis que Lucina lance son attaque Grimace. Le Scobolide ralentit aussitôt le pas, beaucoup plus craintif, alors que Harissa s'apprête à lancer son attaque.

«-Vas-y Harissa ! Donne TOUT !
-Non ! Scobolide, Abri ! »

La tentative désespérée de Suzie est vouée à l'échec, puisque le Pokémon ne peut enchaîner deux attaques aussi rapidement dans un même tour, surtout avec une telle vitesse. L'Emolga envoie une boule d'énergie Electrik tellement rapide que je n'ai pas le temps de la voir atteindre le Scobolide. Celui-ci est aussitôt projeté contre une vitre et s'effondre sur le sol... K.O.

«-Yeah ! On a gagné ! 
-..N-... Non ! Pas encore !  »

Lucina et Harissa fonce sur moi, et je les accueille à bras ouvert. Elles ont réussi à triompher d'une ennemi qui possédait l'avantage du terrain et qui avait eu recours à de la triche pour s'assurer une bonne défense, elles avaient de quoi être fière !

Suzie tape son poing contre une vitre, énervée, avant de rappeler son Scobolide sans plus de cérémonie. Puis elle se tourne vers moi, et au bout de quelques secondes, finit par prendre la parole.

« -Je trouverai ton truc. Je te le jure. Et à ce moment... Tu regretteras d'être né, pleurnichard. Tiens, prends ta foutue télécommande.  »

Elle me jette l'objet tant convoité qu'Harissa attrape au vol. Je me relève, satisfait, et m'approche de l'ascenseur alors que Suzie s'éloigne elle aussi de moi. Elle ne prend pas l'ascenseur elle aussi ? Elle préfère sûrement attendre que je sois parti. Elle est beaucoup trop fière pour rester avec moi plus longtemps...

Je prends la télécommande à Harissa et appuie sur l'unique bouton se trouvant dessus. Un petit clic se fait entendre, et une petite lumière se trouvant au dessus des boutons de l'ascenseur s'allume pour signaler qu'il est de nouveau en marche. On va enfin pouvoir sortir d'ici ! Je commence à rentrer à l'intérieur, lorsque Suzie reprend soudainement la parole.

« -... Tu sais, mon Scobolide n'est pas la seule raison pour laquelle j'ai choisi cet endroit.  »

Je m'arrête après avoir passé le seuil de l'ascenseur, et me retourne pour regarder Suzie qui s'est approchée du boîtier. En même temps qu'elle parle, elle ouvre celui-ci.

« -Après que que tu ais mis sa raclée à Yann à Pumkin, celui-ci s'est laissé aller à quelques confessions. Et il m'a dit qu'il y a quelques années, à Rivamar, un certain petit garçon s'est retrouvé piégé dans l'ascenseur d'un phare en panne...  »

J'écarquille les yeux. Elle sourit.

« -... Je me suis dit qu'il serait intéressant de voir ce qu'il se passerait si on renouvelait l'expérience.  »

Suzie appuie sur un bouton. Aussitôt, les portes de l'ascenseur se referment alors que Harissa et Lucina sont encore en dehors de celui-ci. Coincé à l'intérieur, une petite secousse se fait, et les lumières de l'ascenseur s'éteignent, me faisant sursauter de peur. Je regarde partout autour de moi, et cherche à tâtons les boutons de l'ascenseur, les mains tremblantes. Lorsqu'ils sont à ma portée, j'appuie dessus sans savoir lequel est le bon, pris dans une panique toujours plus grande. J'ai beau les presser, rien ne se passe. Je commence donc à taper contre la porte de l'ascenseur en criant.

«-... Su... SUZIE ! OUVRE ! OUVRE MOI ! TOUT DE SUITE ! SUZIE ! OUVRE ! JE T'EN SUPPLIE !  »

J'entends Suzie qui éclate de rire de l'autre côté. Lucina commence à lancer des cris en même temps que Harissa, alors que j'entends que l'on tape sur la porte de l'autre côté. Sauf qu'au lieu d'être rassuré à l'idée que mes Pokémons me viennent en aide, les secousses créées me font paniquer de plus belle. Je m'agrippe les cheveux d'une main et frappe les parois de l'ascenseur de l'autre.

«-ARRETE CA ! ARRETE ! PAR PITIE ! ARRETE ! PAS CA ! AAAAAAAH !  »

Je tombe en avant. Je hurle. Parce que c'est la seule chose que je parviens à faire. Les parois de l'ascenseur se rapprochent autour de moi. Bientôt ils vont me compresser. Ils veulent me tuer. Je vais mourir. Écrasé. Asphyxié. C'en est fini de moi.

… Tout est fini.

@Eques sur Never-utopia.


Dernière édition par Ginji Labelvi le Dim 5 Avr - 19:35, édité 1 fois



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      rp solo



« Atermoiement »


Lucina

« -Luxio ! Ginji ! »

Je donne un coup de tête dans la porte de l'ascenseur dans lequel vient de se retrouver enfermé Ginji. J'entends mon dresseur hurler, un hurlement à en glacer le sang. Je ne l'avais jamais entendu crier comme ça.

Harissa est juste à côté de moi et tente elle aussi d'ouvrir la porte en coinçant ses deux pattes au milieu de la porte, mais elle n'arrive à rien. Derrière nous, l'autre humaine est pliée en deux, prise dans un fou rire. Je me retourne et feule, tandis qu'elle commence à se ressaisir.

« -Ahaha... Désolé... Je ne peux pas m'empêcher de... Ahaha ! Pfiou, ça faisait tellement longtemps que j'attendais ça !... Oula, doucement petit chat, tu vas me faire peur ♥ »

Elle ouvre une fenêtre en grand, et refais sortir le Gueriaigle de tout à l'heure. Puis elle saute sur son dos, et nous fait signe de la main.

« -Allez, 'tchuss !  »

Le Gueriaigle déploie ses ailes, tandis que je me jette à la fenêtre pour essayer de la rattraper, mais elle a déjà décollé et s'éloigne sans se retourner. Harissa arrive à ma hauteur, en panique, alors qu'on entend toujours les cris de terreur de Ginji.

« -Emolga ?! Emo?! On fait quoi ?! On la poursuit ?!
-Luxio, lux! Luxio ! Non, ça ne sert à rien ! Sortons Ginji de là ! »

Je fais volte-face et fonce de nouveau sur la porte de l'ascenseur. Cela créée une nouvelle secousse, mais rien d'autre. Ça ne sert à rien ! Il faut trouver autre chose... J'enflamme mes crocs et les plantes dans l’interstice séparant la porte de l'ascenseur en deux en son centre. En utilisant Crocs Feu, j'espère à la fois faire fondre la paroi de la porte et à la fois forcer son ouverture. Harissa arrive à ma hauteur.

« -Emolga ?! Et moi je fais quoi ?!
-Xio... Lu !... Lux... Io ! Gnn... J'en sais rien !... Je ne connais... Même pas tes attaques !  »

Ginji aurait probablement su, quoi faire. Mais celui-ci semble trop paniqué pour réfléchir à comment sortir d'ici. Surtout qu'il a tous nos autres compagnons sur lui, il pourrait très bien les utiliser pour se sortir de ce pétrin !

Les cris de Ginji commencent à faiblir. Un instant, j'ai l'espoir qu'il se ressaisisse, mais cet espoir s'envole aussitôt lorsque j'entends des pleurs provenant de l'ascenseur.

«-Au secours... Aidez moi... J'ai peur... Par pitié... Je vous en supplie...
-LUXIO ! GINJI !  »

Je force du mieux que je peux pour ouvrir cette fichue porte. Mais rien n'y fasse, elle ne veut pas céder.

« -Emolga ! Emolga ! Molga ! Arrête Lucina ! Ça ne sert à rien ! Il faut trouver autre chose !
-LU! Luxi... o ! LUXIOOOOOO ! NON ! Il faut le... Sortir de là ! RAAAAAAAAAH ! »

Les flammes autour de mes crocs s'intensifient. Je me sens soudainement grandir, puisant dans une force m'étant totalement inconnue. Quelque chose en moi bouillonne, j'ai presque l'impression de me voir pousser des ailes. Une lumière inonde le phare, et je ne réalise pas immédiatement que celle-ci émane de mon propre corps.

Cette sensation, je ne l'avais pas ressenti depuis longtemps. Je l'avais presque oublié.

Cette sensation d'évoluer.

La porte de l'ascenseur saute. La lumière s'estompe tandis que je déboule dans l'ascenseur. Je repère Ginji replié sur lui même, dans un coin. Lorsque je m'approche de lui, il relève lentement la tête. Je suis immédiatement surprise par ses yeux, injectés de sang, et ses joues qui baignent dans les larmes. En me voyant, il esquisse un faible sourire.

«-... Luci... Na...  »

Aussitôt, sa tête tombe en avant, tandis que tout le reste de son corps s'affale sur le sol.

« -Luxray ! Ginji ! »

J'attrape son bras par la gueule pour essayer de le relever, mais il ne bouge pas d'un pouce. Harissa passe devant moi et attrape le visage de Ginji à l'aide de ses deux petites pattes, avant de lâcher un soupir de soulagement.

« -Ga, emolga. Il va bien, il s'est juste évanoui. »

J'incline la tête, avant d'attraper Ginji par le col de son T-shirt pour le traîner en dehors de l'ascenseur. Cela fait, je demande à Harissa d'essayer de le soulever quelques secondes le temps que j'arrive à le mettre sur mon dos. Celle-ci peine à rester en l'air en même temps qu'elle tient Ginji, mais j'arrive à me faufiler juste en dessous de lui pour que je puisse le porter sur mon dos. Je ne sais pas si c'est car il n'est pas bien musclé ou si c'est parce que je viens d'évoluer, mais il me semble bien léger.

Je contourne l'ascenseur pour arriver devant la planche qui bouche la sortie que Ginji souhaitait emprunter à la vue de Suzie. Je charge alors une attaque Étincelle pour faire voler la planche en éclat, tandis que Harissa se pose à mes côtés.

« -Emo emolga. Il me semble que Ginji ne souhaitait pas faire ça.
-Lux. Si tu crois que j'en ai quelque chose à faire.  »

J'ouvre la marche et commence à descendre les escaliers. Harissa hausse les épaules avant de me suivre en planant. En descendant, je m'attends à sentir de la peinture s'accrocher à mes pattes, mais rien. D'après Ginji, c'était pourtant indiqué qu'il y en avait, non ?

« -Luxray ? Ray ? Il n'était pas censé y avoir de la peinture fraîche ici ? Elle a déjà séché ?
-Emolgaaaa ? La peinture, c'est pas le truc qui sent fort ? Si c'était le cas, même sèche, elle devrait puer à plein museau. »

Je renifle l'air environnant. Mis à part une odeur d'enfermé, il n'y a en effet aucune trace de peinture. En observant les marches et les murs, je constate que tout est écaillé et en très mauvais état. Il n'y a jamais eu de peinture ici depuis des années.

« -Lux luxray ? Alors que faisait le panneau et cette planche ?
-Molga emo. Probablement un coup de l'autre humaine. Tu sais qui c'est toi ?  
-Ray, luxray. Non, c'est la première fois que je la vois. Elle a mentionné le nom de Webble de tout à l'heure, tu crois qu'il sait quelque chose ?
-Moooo.... Ga, emolga. Hum... Maintenant que tu le dis, je crois bien qu'il en a vaguement parlé une fois. Mais il avait vite changé de sujet. Je me demande bien ce qu'il s'est passé entre eux.... »

On arrive au pied de l'escalier, où la pancarte où j'ai reconnu le symbole signalant que l'endroit était interdit d'accès est toujours présente. Si je ne l'avais pas montré à Ginji, peut-être n'aurait-il jamais pris cet ascenseur et peut-être n'aurait-il pas eu à affronter la fille...

Harissa et moi quittons la tour, Ginji toujours sur mon dos. J'observe les environs, mais ne repère aucun humain ou Pokémon pouvant nous venir en aide. L'endroit est désert.

« -Emolga ? Ga ? Bon, on fait quoi maintenant ? On le jette à l'eau ?
-Ray. Luxray, lux lux luxray. Très drôle, Harissa. Il suffit qu'on marche un peu jusqu'à trouver quelqu'un, en voyant Ginji inconscient les humains sauront se débrouiller. »

L'Emolga lève les yeux au ciel, avant de se poser sur le sol pour marcher à mes côtés. Ses petites pattes ne lui permettent pas d'avancer très vite, mais comme nous sortons tous deux d'un combat et que je porte Ginji, nous avançons à une allure semblable. Et puis cela me permet de récupérer un peu.

« -Mooool, emolga. Emo, emolga. Quand même, je me demande bien pourquoi Ginji a autant paniqué une fois dans l'ascenseur. Je sais bien que c'est une tapette, mais quand même. »

Une tapette ? Harissa avait un langage bien cru, par moment. Heureusement qu'elle est de mon côté, parce que si je l'avais connu en tant qu'adversaire, quelque chose me dit que j'aurai eu beaucoup de mal à la supporter...

« -Luxray, ray lux ? Je ne sais pas, peut-être avait-il simplement peur que ça se décroche ?
-Molga ? Emolga, emo. T'as vu comment il était ? Je suis désolée, mais il y avait des situations beaucoup plus dramatiques dans lesquelles il s'était fourré et où il se comportait bien mieux. »

Je ne relève pas. Il est vrai que la réaction de notre dresseur était plus que disproportionnée. Et ses yeux injectés de sang... Je ne l'avais jamais vu dans un tel état. Même face à l'étrange homme masqué de la dernière fois il n'avait pas autant paniqué.  

« -Luxray? La fille n'avait pas parlé de quelque chose à ce sujet ? »

Harissa croise ses deux bras et commence à réfléchir.

« -Em.... Emolga, emo. Ga mol emolga ! Il me semble... Mais je ne me souviens pas ce dont il s'agit, j'avais autre chose à faire que d'écouter cette pimbêche. Si Ginji ne s'était pas retrouvé coincé dans ce stupide ascenseur, je l'aurai bien descendu, elle et son piaf !  »

Je ne dis rien, songeant à ce qu'il se serait passé si Harissa avait fait comme elle l'entendait. Il est vrai qu'elle a un comportement bien à elle, et même si cela va faire deux saisons que je la côtoie, j'ai encore du mal à m'habituer à son caractère bien trempé.

Un long silence s'installe, tandis que nous sommes désormais éloignés de la tour. Depuis tout à l'heure, Ginji n'a pas émis un seul son, mais sa respiration semble normale. Perdue dans mes pensés, je finis par briser le silence.

« -Lu... Luxray ? Lux lux luxray, ray lux luxray. Ray.... Dis moi Harissa... Pourquoi tu restes avec Ginji ? Je veux dire... Lorsqu'il t'a ramené de son voyage dans une région éloignée d'ici, tu étais loin d'apprécier cette vie. On voit bien que tu préfères vivre en solitaire en ne faisant que ce que tu entends de faire. Tu sais, si tu souhaites partir, Ginji ne t'en empêchera pas...   »

Harissa lève la tête pour fixer le ciel, semblant prendre ce que je lui disais au sérieux. Un ton sérieux que je ne lui avais d'ailleurs pas l'habitude de voir.

« -Emoo... Emolga, emo emolga. Emolga ga mo, emolga ga ga gaaaa... Emolga, emolga... Hum... Bonne question, je n'y avais jamais réfléchi à vrai dire. Je suppose que c'est parce que je suis mieux ici qu'ailleurs. Je veux dire... Certes, il est parfois lourd avec ses leçons de morale comme quoi faut pas embêter les gens faut pas être méchant patati et patata... Mais bon, avec lui je m'amuse bien, au moins. Et puis je peux te retourner la question, d'après ce que raconte Oz, tu n'y allais pas de main morte avec lui au début...  »

J'esquisse un sourire à la fin de sa tirade. C'est vrai que j'étais loin d'être coopérative au début... Même si j'étais bien contente qu'il m'ait arraché de cette île où il ne se passait jamais rien, je ne me suis jamais montrée reconnaissante envers lui. Et puis qu'est-ce qu'il me paraissait pitoyable au début... Je le trouvais faible, immature, goinfre, benêt... Faut dire qu'il passait son temps à se mettre dans des situations délicates. Il me désespérait. C'est pourquoi je me montrais toujours hautaine avec lui... Pourquoi mériterait-il mon mérite alors qu'il est incapable de se montrer adulte de temps à autre ?

… Mais... Ginji était quelqu'un de persévérant. Est toujours, d'ailleurs. Jamais je ne l'ai vu baisser les bras. Et il a une volonté qui dépasse l'entendement. Et il sait se montrer inventif, aussi... Lorsque j'ai commencé à me battre à ses côtés, j'avoue avoir été plus que sceptique face à ses méthodes de combat. Pourquoi ne se contentait-il pas de me demander d'envoyer mes attaques les plus puissantes ? Mais j'ai vite compris que Ginji essayait d'exploiter le potentiel en moi. Il ne m'apprécie pas que pour ma force, mais pour mon être tout entier. Et il en va de même pour Harissa, ainsi que tous les autres Pokémons avec qui je vis depuis une année entière maintenant...

C'est sûrement pour cela, que je suis restée, finalement. Lorsque je vivais dans la horde, nous étions certes un groupe mais... C'était uniquement dans un but de survie. Avec Ginji, je vis dans un groupe également, mais un groupe soudé, et uni dans le but de réaliser un rêve...

Harissa a cessé de fixer le ciel, et a désormais le regard perdu dans le vide. Elle aussi doit réfléchir à ce qu'elle a vécu aux côtés du drôle d'être qu'est notre dresseur. Puis sa voix brise soudainement le silence.

« -Emolga. Ah, et au fait, bravo pour ton évolution. »

Je me contente de sourire pour la remercier. Je commence alors à apercevoir quelques silhouettes non loin, qui ont elles aussi tôt fait de nous remarquer.

« -Eh ! Regardez là-bas ! Un garçon inconscient ! »



***

Ginji

Je vois flou. Je cligne des yeux à de nombreuses reprises pour me réhabituer à la lumière, tandis que les contours des meubles qui m'entourent commencent à se préciser. Lorsque je vois correctement, je constate que je suis dans une vaste chambre d'hôpital. Je ne repère personne dans la pièce, mais remarque vite mon sac et ma ceinture sur laquelle sont accrochés mes Poléballs posés sur une chaise juste à côté.

Doucement, je me redresse. Je ne ressens aucune courbature comme j'aurai pu m'y attendre, c'est comme si j'émergeais d'un long sommeil. Tout est encore embrouillé dans ma mémoire, alors que je me lève pour quitter mon lit. J'ai toujours mes vêtements sur moi, j'attache donc ma ceinture autour de ma taille et pose mon sac sur les épaules, avant de pousser la porte de la chambre pour sortir, manquant de percuter un infirmier voulant rentrer.

« -Ah ! Vous êtes déjà debout ? Commet vous sentez-vous?
-Euh... Bien je... Qu'est-ce que je fais là ?  
-Des marins vous en trouvé évanoui avec votre Emolga et votre Luxray.
-Mon Luxray.... ? »  

Les événements me reviennent alors en mémoire. Enfin non, pas tous... Je me rappelle être arrivé avec Lucina et Harissa dans le phare. De ma rencontre avec Suzie. De notre combat. De notre victoire. Puis... Je suis rentré dans l'ascenseur et... Je me souviens du visage d'un Luxray... Mais c'est tout. La fin est encore floue.

« -Où sont-ils ? 
-Dans une salle un peu plus loin. Venez, je vais vous y conduire. »

L'homme me mène dans une petite pièce se trouvant plus loin. Lorsqu'il m'ouvre la porte, deux Pokémons sont couchés l'un à côté de l'autre sur un fauteuil. En nous entendant entrer, ils relèvent la tête avant de foncer vers moi.

Je regarde l'immense Luxray qui s'approche de moi avec étonnement. Doucement, j'amène ma main à sa crinière, avant de la caresser doucement.

« -Lu... Lucina ? C'est toi ?... » 

Elle hoche la tête. Harissa se manifeste à son tour en se posant sur la tête de la Luxray, avant que je ne les prenne tous les deux dans mes bras.

« -Merci à vous deux... Je... Je ne pourrai jamais mettre des mots sur ce que vous représentez toutes les deux pour moi ! » 

***

« -.... AAAAAH !  » 

Je me réveille en sursaut, en sueur. Doctor Ghost tente de me calmer en me faisant me rallonger sur le divan de son cabinet, alors que Voodoo, perché sur ma tête, saute sur mon torse pour me dévisager avec un drôle de regard. Ma respiration est saccadée, et mes membres tremblent encore de peur à cause du cauchemar dont je viens de sortir. Je n'arrive d’ailleurs même pas à me souvenir de ce que j'y ai vu...

Après les événements de la journée, j'ai jugé opportun de venir faire un tour dans le cabinet du psychologue de l'académie pour essayer de me remémorer ce qu'il s'est passé durant mon black-out. Son Branette m'a alors plongé dans un sommeil profond pour retracer ma mémoire, lorsque je me suis réveillé à l'instant, en panique.

Après s'être assuré que je me sois calmé, le Doctor Ghost s'asseoit sur son fauteuil et commence à noter quelques informations sur un bloc-note.

« -Doonc... As-tu retrouvé la mémoire ?
-Je... Je crois, oui.. » 

Tout est clair dans mon esprit à présent. Suzie avait refermé les portes de l'ascenseur grâce aux commandes du boîtier, et j'ai commencé à paniquer comme jamais. Heureusement, Lucina a réussi à ouvrir la porte de l'ascenseur, avant que je ne m'écroule.

« -Mais... Je ne comprends toujours pas pourquoi j'ai autant paniqué...  
-Hmm... J'aurai bien une hypothèse quant à ce sujet... »

La voix de Ghost est plutôt grave. Je n'ai pas face à moi le psychopathe fanatique des fantômes, mais un psychologue prenant le cas de son client au sérieux. C'est... Bizarre à voir.

Il se lève, et s'approche d'une armoire qu'il ouvre en grand. Il pousse quelques cintres sur le côté et met par terre quelques affaires traînant en bas.

« -Rentre là dedans.
-Par... Pardon ?  
-Tu vas voir. »

Je me lève du divan et m'approche de l'armoire en dévisageant Ghost. Que cherche-t-il à faire ? Sceptique, je rentre à l'intérieur et me retourne face à lui. Des deux mains, il referme alors les portes de l'armoire. Le noir s'installe, et je sens soudainement une boule me nouer l'estomac. Puis je commence à trembler en tâtonnant autour de moi.

« -Qu'est-ce que... Je... Do... Doctor ! Ouvrez moi ! Ouvrez cette porte ! »  

Je commence à taper contre la porte de l'armoire, qui s'ouvre fort heureusement aussitôt. Je déboule dehors et tombe sur les genoux, toujours aussi tremblant. Doctor Ghost m'aide à me relever, et me fait me rallonger sur le divan, tandis qu'il reprend place sur son fauteuil.

« -Qu'est-ce... Qu'est-ce qu'il s'est passé ?  
-Tu as paniqué.
-Mais pourquoi ?  
-Tu as été piégé dans un ascenseur quand tu étais plus petit, n'est-ce pas ?
-Oui mais.. Quel est le rapport ?  
-Je crois que l'accident dont tu as été victime tout à l'heure a ravivé ce souvenir. Le traumatisme s'est rouvert en toi.
-Euh... Vous voulez dire que j'ai peur des ascenseurs ? »  

Le Doctor Ghost secoue la tête.

« -Non Ginji... »

Il laisse un court silence s'installer, avant de reprendre.

« -... Je veux dire par là que tu es désormais claustrophobe. »

HRP :
Evolution de Luxio en Luxray **
Lucina > 7 points de combat
Harissa > 3 points de combat


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Sir Trouille
Icon : Atermoiement CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13090
Atermoiement CeOUB4f
-
-
0
0
13090
pokemon
Atermoiement CeOUB4f
-
-
0
0
13090
Sir Trouille
est un PNJs
Modération Ginji

Appréciation Bon alors, on va commencer avec la qualité de l’écriture: très peu de fautes, le rythme reste soutenu malgré la longueur du post et mis à part une ou deux répétitions,  c’est bon à ce niveau-là.  
Pour le combat en revanche, c’est plus mitigé, donc je vais séparer les bons points des mauvais points :  d’un côté, l’idée de séparer l’action entre un combat aérien et un combat dans le phare, ça apporte une touche d’originalité bienvenue , puisque Ginji a du mal à saisir le rythme du double affrontement , et ça apporte un dilemme intéressant. Scobolide qui utilise le terrain pour accélérer, Lucina qui fait de même pour éviter Roulade, là, rien à redire même si en les laissant de côté,  on ne peut pas avoir de manœuvres très originales (le temps que ça se passe à coté, il va finir par avoir le tournis à faire des cercles comme ça /SBAF) .  
La deuxième partie du combat en 2v1 est un peu similaire, puisque chaque Dresseur tente de réagir aux actions de l’autre, même si les actions de Suzie sont un peu désespérées et peu calculées face à un Ginji Spé Elek (et mathématicien). On voit de bons combos (L’utilisation du Talent d’Harissa, Boul’Armure et Roulade) donc c’est moins mécanique même si le terrain devient anecdotique.
C’est plutôt la gestion du 1v1 entre Emolga et Guériaigle qui dérange : autant, la partie où Ginji est perturbé et ne donne aucun ordre, on peut comprendre la confusion ambiante et que Harissa se fasse malmener. Autant, à l’instant où il prend les choses en main, c’est une exécution de Guériaigle pas un combat : là où on aurait pu avoir des manœuvres dans les airs, et une utilisation de ce champ de bataille unique (un combaérien quoi), on a un déchainement d’attaques, avec Reflet, Boule Elek et Onde de Choc, contre un simple Éboulement de la part du piaf. Plus que le Pokémon, c’est sa Dresseuse qui semble devenue complétement apathique, alors qu’elle était censée avoir tout prévu pour vaincre son rival.
Mis à part ça, l’affrontement reste plaisant à lire avec quelques morceaux de bravoure, et avec une bonne touche de voltige aérienne, il n’aurait été que meilleur !
Gain Tu gagnes 17 xp's !



Atermoiement 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum