Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -25%
Nike Waffle Trainer 2
Voir le deal
74.97 €
-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

Eryn McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Icon : Tornade rose. [Terminé] Original
Taille de l'équipe : 17/30.
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Tornade rose. [Terminé] Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
pokemon
Tornade rose. [Terminé] Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
Eryn McNellis
est un Coordinateur Éleveur
Depuis le temps, Eryn aurait dû s’y attendre. C’est vrai qu’il y avait deux lits dans la chambre qu’elle occupait dans le dortoir Mentali, et qui dit deux lits dit deux personnes. Pour une raison inexpliquée, elle était restée seule durant tout ce temps, ce qui n’était pas pour lui déplaire. Elle avait une grande chambre, pour elle seule ! Très polie et très bien élevée, la Mentali n’avait investi qu’un coin de ladite chambre pour le cas où une colocataire arrivait en cours d’année. Mais personne n’était venu. Elle avait cependant évité de prendre trop ses aises, sait-on jamais, même si, en tant que première arrivée, elle avait choisi ce qu’elle considérait être le meilleur coin de chambre, celui où sa très précieuse Gracidée chérie pourrait recevoir tout le soleil dont elle avait besoin pour s’épanouir. L’autre côté était resté désespérément vide, sans compter Yakuru qui profitait de ce grand espace pour s’étaler sur le sol – et pas sur le lit, comme il avait essayé de le faire, une fois. Et puis là, c’était le grand moment. Melty Potts venait de la convoquer, pour lui annoncer la grande nouvelle. Elle ne serait plus seule dans sa chambre. Arg. Voilà une nouvelle qui ne la remplissait pas de joie. Elle aimait bien sa tranquillité …

« Et comment elle s’appelle alors ? »
« Dahlia Black. Elle est de ta promotion, mais elle a dû partir un peu après les vacances de Noël pour un problème familial. Elle vient juste de revenir à l’académie, et comme sa chambre a été prise entre-temps, elle est transférée dans la tienne. »

Dahlia. Au moins avait-elle un nom de fleur. Elle ne pouvait donc pas être foncièrement méchante, non ? Prenant congé de sa référente, Eryn se hâta vers sa chambre, un peu inquiète. Et si elle tombait sur une de ces pétasses – euh, greluche, elle veut dire greluche – qui insultaient les autres à longueur de journée parce que leurs habits sont « ringards » ou qu’elles font l’offense de sortir avec « le beau grand et magnifiiiiique hiiii » Allen Wills ? Eurk. Laissez-la vomir. En attendant l’instant fatidique de la rencontre avec sa nouvelle coloc, Eryn avait du rangement à faire dans sa chambre. Leur chambre. La chambre ? Enfin bref on s’en fiche, elle avait du rangement à faire quoi. Par exemple, cacher l’explosion de vêtements qui avait eu lieu la veille, son cousin étant passé, foufou comme un petit chiot, lui montrer les croquis de ses nouvelles créations, avant de farfouiller son placard pour regarder ce qu’elle avait. Ce n’était que grâce à l’héroïsme sans faille d’Achille, le petit Chenipotte, qui s’était interposé entre Loan et la sortie, que le Voltali avait finalement accepté de lâcher les soutifs qu’il voulait lui piquer. Des soutifs quoi ! Garçon mal élevé ! Est-ce qu’elle vient dans son dortoir lui piquer des caleçons, d’abord ? Qu’il aille plutôt en piquer à sa copine, voilà !

« Yakuru ? Viens ici mon petit ♥ »

Berné par le ton tout doux de sa dresseuse, le Cabriolaine s’approcha, et se retrouva transformé en penderie sur pattes. Tandis qu’il se tenait parfaitement immobile, le reste de l’équipe lançait sur lui les fringues éparpillées dans la chambre, faisant rire la Mentali qui gratouillait la tête de son Pokémon. Puis, d’un pas chancelant, il se dirigea vers le placard, et s’immobilisa le temps qu’Eryn attrape, plie et range chaque vêtement un à un. L’histoire fut pliée en une petite dizaine de minutes (quoi, ça va, elle n’a pas tant de fringues que ça, n’abusez pas non plus e.e) et elle put refermer la porte du placard pour refaire son lit en vitesse, refaire également celui de sa future colocataire tout défait depuis le passage de son (abruti de) cousin la veille, attraper sa Gracidée et la placer à un endroit plus stratégique et moins sensible à une casse involontaire (ou volontaire, mais ça, ce serait vraiment très méchant), empêcher Yakuru de grimper sur le lit tout fait, faire un bisou à Achille en passant, et … S’asseoir sur son lit après avoir fait tout ça. Pfiouuu. La chambre était rangée. Ca avait été pour le moins laborieux. En espérant qu’elle ne tombe pas sur une petite pimbêche, comme le dortoir Mentali semblait en être rempli. En parlant de pimbêches, c’était quoi ce bruit devant sa porte ? Il durait depuis un petit moment, mais prise dans son rangement, elle l’avait relégué en bruit de fond. Maintenant qu’elle avait fini, le murmure derrière sa porte occupait toute sa concentration, et elle n’arrivait pas à s’en dépêtrer. Se relevant, elle prit le temps de passer devant le miroir pour s’assurer qu’elle ne ressemblait pas à une rien du tout après sa session rangement intensif, et satisfaite, elle ouvrit la porte, curieuse. Il y avait donc, devant sa porte, un attroupement de Mentali, qui semblait regarder une … Euh. Une Pyroli ? Avec le treillis militaire et le sac assorti, oui, Pyroli.

« Bah qu’est-ce qui vous arrive ? »
« Regarde Eryn, la tare des Mentali est revenue ! »
« Tare des Mentali ? » La jeune noble jeta un bref coup d’œil vers la Pyroli, qui n’en était pas une, du coup. « C’est drôle, je pensais que c’était Estelle, la tare des Mentali, parce qu’elle sort avec l’autre blondinet prétentieux, ou Kaeko, parce qu’elle n’aime pas le maquillage. »
« Ohlala, ne joue pas sur les mots ! »
« Et ne parle pas d’Allen comme ça ! »
« J’en parle comme je veux, et je vous saurai gré d’aller faire du bruit ailleurs que devant ma chambre. »

La Mentali – gratifiée très élégamment du surnom de pimbêche – sembla se hérisser sur place en voyant que sa camarade de dortoir n’était pas très motivée à l’idée de participer à un lynchage public. Ayant été, pendant toute sa scolarité, la cible de la méchanceté des autres élèves, elle ne se voyait pas du tout passer de l’autre côté de la barrière, et devenir à son tour une tortionnaire. Quoique … Pourquoi pas. Si elle pouvait remettre les choses au clair avec ces pétasses – pintades, pardon.

« Tu cherches les ennuis, McNellis ? »
« Non, mais toi oui visiblement. Ca t’amuse de critiquer les gens sur leur physique alors que le tien n’est pas exceptionnel ? »
« Paaaaardon ? »
« Non mais regarde-toi, ma pauvre fille. Tu te trouves mieux que nous ? Avec ton physique de fil de fer qui prouve que tu vas te faire vomir après chaque repas et que tu ne manges peut-être même pas ? Avec ton maquillage tellement bas de gamme qu’on distingue encore le Kaimorse dans la graisse ? Sérieusement ? Et dire que ça se dit styliste. Dis-moi, chère styliste, tu sais au moins que le Lycra est dépassé depuis Flashdance, hein ? »

Cessant son trashtalk violent et non contrôlé, Eryn prit le temps de replacer une mèche rose derrière son oreille avant de reprendre l’attitude calme et posée qui lui était habituelle. Et le ton de voix, limite méprisant, suivait la lignée de son attitude.

« Maintenant, si ce n’est pas trop demandé, il me serait fort agréable que tes clones et toi alliez piailler ailleurs que devant ma chambre. »

Les Mentali semblaient ne pas trop apprécier ce qu’elles entendaient, à la différence de l’autre, à moitié écroulée de rire contre son mur, à tel point que son sac treillis avait glissé de son dos. Et dans un bel ensemble, le groupe se tourna vers Eryn, prête à en découdre. Oups … Elle avait des ennuis.


Dernière édition par Eryn McNellis le Lun 7 Sep - 17:15, édité 1 fois



We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Dahlia C Black
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1982-dahlia-c-black-l-eclair-rose
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1995-t-card-dahlia-c-black#22546
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
pokemon
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
Dahlia C Black
est un Topdresseur Novice
Dahlia marchait dans l'académie. Elle avait du rentrer en urgence sur Kanto, son papa chéri s'étant blessé pendant une mission avec le Major Bob. Le pauvre, ça lui avait fait mal au coeur de voir son paternel couché dans son lit avec une jambe dans le plâtre et visiblement en sale état.Mais grâce à lui et aux bonnes directives du Major, la mission avait été un succès. Elle avait passé plusieurs jours là-bas, voyant aussi son frère qui s'était lancé dans une carrière d'éleveur et avait ouvert son élevage dans une archipel au large de Kanto. Il avait même trouvé une copine avec qui il s'était fiancé, Dahlia ne pourrait même plus dire de lui qu'il était gay comme un Phogleur, dommage. Après elle était allée retrouver le Major Bob, lui expliquer comment se passait sa formation à l'académie. C'était lui qui lui avait parlé de cette filière après tout, donc normal de venir lui expliquer en quoi cela consistait. Il l'avait d'ailleurs félicité de son passage au Grade 1 et de son passage au grade 2 qui avançait à grand pas. Il lui avait offert un collier avec une tête de Luxray, Pokémon dont il lui avait parlé et qui pouvait en effet être fort utile pour son travail. Elle avait aussi eu le droit à une tenue "dans les règles de l'art" selon le Major.
La voilà donc dans l'académie vêtue d'un treillis camouflage, d'un débardeur blanc et d'une paire de rangers hautes noires. Une véritable petite Major quoi ! Elle avait aussi réuni ses cheveux en une tresse simple qui lui tombait par dessus l'épaule. Elle remit son sac de troupe sur son dos et s'élança au trot vers le dortoir des Mentalis. Elle avait eu des nouvelles de la Potts quand elle était arrivée. Sa chambre avait été donnée à une autre élève, mais on lui avait attribué une nouvelle chambre avec une colocataire. Génial... Avec la chance qu'elle avait, ce serait encore une de ces poufs sur-maquillées au QI proche du négatif et qui ne faisaient que dire du mal des autres. Arrivant dans le dortoir, elle eut l'immense plaisir de se faire alpaguer par une de ces dindes mal dégrossies.

-AH tiens, la bête de foire ! Ca faisait longtemps qu'on ne t'avais pas vu, on avais eu l'espoir que tu sois retournée vivre chez les sauvages !

-Oh fout moi la paix toi, j'ai d'autres Miaouss à fouetter.

-Tiens tiens, toujours agressive à ce que je vois. Dis tu veux pas aller avec ces bouseuses de Pyroli, non parce que bon, à te voir on dirait une Jackie !

La pintade rigola avec son troupeau et Dahlia ne fit que continuer sa route, les laissant s'éclater comme elles voulaient. Pour le moment, il lui fallait trouver sa nouvelle chambre et... Voilà trouvé, bon ben plus qu'à rencontrer sa colocataire. Mais les autres ne la laissèrent pas s'en aller comme ça. AH non, fallait rattraper le temps perdu....

-Bande de grogniasses...

-Pardon ?

-Ouais t'as bien entendu, donc maintenant fout moi le camp ou je...

-Bah qu’est-ce qui vous arrive ?

- Regarde Eryn, la tare des Mentali est revenue !

- Tare des Mentali ?  C’est drôle, je pensais que c’était Estelle, la tare des Mentali, parce qu’elle sort avec l’autre blondinet prétentieux, ou Kaeko, parce qu’elle n’aime pas le maquillage.

Dahlia se tut, et regarda simplement le spectacle. La langue acérée de la jeune fille aux cheveux roses ne manqua pas de faire rire la Pokéathlète.  Surtout l'allusion à la graisse de Kaimorse qui la rendit absolument hystérique. Elle ne put s'empêcher et éclata d'un rire sonore, s'attirant brièvement des regards mauvais du groupe de dindes. Son fou rire fut absolument incontrôlable et elle devait se tenir les côtes en étant affalée sur le mur. Elle était parcourue de tels tremblements que son sac quitta ses épaules et tomba au sol. Ce ne fut qu'au moment où elles se frotta les yeux de ses doigts fins pour sécher les larmes d'hilarités qui y perlaient qu'elle vit que la jeune fille s'était attirée les foudres des autres pimbêches. Visiblement, elles étaient prêtes à la lyncher à son tour.
Alors là non, personne ne ferait de mal à sa gentille protectrice qui était venue si gentiment la défendre. Bon eh bien, Dahlia pourrait tout de suite lui rendre la pareille. Elle s'avança d'un pas tranquille et léger de la meneuse du groupe, laissant son sac contre le mur. Elle posa calmement sa main sur l'épaule de la jeune fille et se racla la gorge bien bruyamment. L'autre se retourna avec un regard méprisant et la phrase emplie de son venin putride qu'elle s'apprêta a dire se transforma en un cri mêlé de surprise et de vive douleur quand Dahlia, qui se saisit vivement de son poignet et fit un volte face rapide, la plaqua contre le mur. Le bras de la jeune fille était tordu dans son dos et maintenu contre celui-ci, son poignet effectuait un angle peu naturel, montrant que la résistance des tendons était à son maximum. Posant son autre main sur son épaule et appuyant avec son genou derrière celui de la pintade, la jeune militaire l'obligea à poser un genou à terre.

-Bon eh bien, maintenant tu vas la fermer et m'écouter. Toi et tes dindons vous avez pas intérêt à faire quoi que ce soit à la jeune fille là bas ok ? Tu vas aussi me foutre la paix ou je t'assure que tu vas en prendre pour ton grade. Je le suis bien fait comprendre.

La jeune fille fit oui de la tête, très doucement en retenant un petit cri de douleur quand la Menta-Pyroli resserra sa prise sur l'épaule de la fille.

-On dit oui chef.

-Oui chef...

-J'ai pas compris ! On dis Oui Chef !

-Oui Chef !

Dahlia la lâcha alors brusquement et la fille se mit à se masser frénétiquement le poignet en regardant Dahlia avec un regard mi-mauvais mi-apeuré. L'éclair rose se tourna alors vers sa camarade avec un grand sourire et s'avança vers elle en récupérant au passage son gros sac qu'elle balança par dessus son épaule.

-Coucou ! Merci encore de m'avoir défendu, t'es gentille. Je supposes que tu es ma colocataire, je suis Dahlia Crystal Black, enchanté de te rencontré, et désolé pour mon petit... excès de zèle je dirais.

Dahlia rigola de son petit rire cristallin en faisant un clin d'oeil à l'autre fille aux cheveux roses. Celle-ci l'invita à rentrer et lui montra son coté de l'espace vital. Dahlia posa son sac sur le lit et entreprit de l'ouvrir. Doucement, tout doucement, très doucement... BAM !  Et merde, voilà toute sa garde robe qui venait d'exploser et de s'étaler partout sur le lit... génial ! Elle se tourna vers Eryn et eut un petit sourire qu'elle combina avec un petit

-Oups... bon ben faut croire que j'ai un peu vu trop gros !

A ce moment sa petite team en profita pour sortir et découvrir ce nouveau lieu. Krok' bailla de sa grande bouche avant d'aller se coller contre la jambe de sa dresseuse et de saluer gaiement la nouvelle coloc'. Isis se posta sur un coin du lit pour s'étirer et commencer à nettoyer son petit poil argenté touffu, tandis que Dinah entreprit de renifler tout ce qui était nouveau dans la chambre en se faufilant agilement entre les jambes des deux jeunes filles.



DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Eryn McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Icon : Tornade rose. [Terminé] Original
Taille de l'équipe : 17/30.
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Tornade rose. [Terminé] Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
pokemon
Tornade rose. [Terminé] Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
Eryn McNellis
est un Coordinateur Éleveur
Le groupe de Mentali se tourna vers elle. Pas impressionnée pour un sou – je veux dire, elle avait affaire à une bande de gamines sans force physique quoi – Eryn se redressa légèrement, glissant discrètement une main dans son dos. Son poing s’ouvrit et ses doigts s’étendirent, accumulant doucement son faible pouvoir psychique à cet endroit précis. Ah, elles voulaient jouer à ça ? Qu’elles s’attendent à ce qu’un esprit frappeur fasse voleter en l’air leurs sacro-saints tubes de maquillage, alors … Se concentrant intensément, elle réussit à en saisir un, et commença à le soulever doucement. Mais l’autre Mentali, précédemment écroulée de rire contre son mur, la bouscula sans faire exprès pour s’approcher du groupe, lui faisant perdre sa concentration. Avant qu’elle n’ait pu protester, la fille aux cheveux roses – ah tiens oui, sœur de cheveux ! – avait attrapé la meneuse pour la plaquer au mur avec un mouvement digne d’un film d’action. Woaaaah. Etait-ce vraiment une Mentali ? C’était la première fois qu’elle en rencontrait une comme ça ! En général, les filles comme elle allaient chez les Pyroli ! Que c’était-il passé ? Olsen avait des problèmes de vue ou quoi ? Ah non, elle était de sa promotion, donc Septembre, donc … Rivardi ? Ouais, il y avait des rumeurs, selon quoi il choisissait les dortoirs au pifomètre. Elle avait eu de la chance alors. De ne pas aller chez les Pyroli, j’entends. La suite de l’attaque lui tira un petit rire flûté, qu’elle cacha derrière sa main par habitude protocolaire. Oui chef. Mais, c’est trop génial, ohlala. Finalement, elle la lâcha, pour se tourner vers la jeune McNellis qui regardait toujours avec un regard rieur, n’ayant pas bougé de sa place.

« Oh, alors c’est toi ma fameuse colocataire ? Je m’attendais à une des greluches du dortoir Mentali, tu sais, celles qui se maquillent avec un pot de peinture … Cependant je  sais toujours pas si je dois être rassurée, ou effrayée. » Avec un petit rire, elle se décala, pour laisser passer sa camarade. « Mais entre, entre ! Je m’appelle Eryn, au fait. Eryn McNellis, et je pense qu’il vaut mieux t’épargner mon nom complet. »

Oui parce que bon, Eryn Isabella Evene McNellis-Ludmore c’est un tout petit peu long à prononcer, en plus d’être pompeux et prétentieux. Autant en rester à l’officiel, soit Eryn McNellis. La Mentali militaire entra dans la chambre, et Eryn referma la porte derrière elle, commençant déjà à se poser plein de questions. La jeune Pokéathlète – c’était évident qu’elle en était une – avait visiblement un caractère très fort, alors que le sien était relativement doux. Allait-elle se faire bouffer toute crue ? Dahlia faisait-elle du bruit ? Du bordel, quoi ? Tandis que la fille posait sa valise sur son lit, après s’être tournée vers elle pour savoir de quel côté elle devait se mettre, Eryn glissa un regard vers sa précieuse Gracidée, posée sur le rebord de la fenêtre. Hmmm. Il allait peut-être falloir qu’elle la change de place alors. Mue d’un sentiment de curiosité lui étant relativement étranger en général, Eryn s’approcha de la fille pour lui proposer timidement son aide, afin de ranger ses affaires plus vite. Et d’un coup, la valise … Explosa. Et des tas de fringues se répandirent sur le lit, et tout autour du lit aussi, faisant sourire Dahlia qui lui dit qu’elle avait peut-être vu un peu gros. Eryn cilla. Un peu … Gros ? Comment diable avait-elle pu rentrer tout ça dans une si petite valise ? Il y avait au moins le contenu de trois ou quatre valises dans une seule, sans compter les affaires de toilette ! Derrière elle, Yakuru lâcha un petit couinement de protestation. Alors là, non ! Autant servir de penderie pour Eryn était un plaisir, parce qu’il aidait sa dresseuse, il était hors de question qu’une illustre inconnue lui jette ses affaires à la figure ! En se tournant pour le regarder, Eryn sentit poindre un fou rire, qu’elle ne réussit pas à retenir, faisant se baisser les oreilles du Cabriolaine de dépit.

« Mais noooon, mon Yaku, ne sois pas triste, viens, je vais t’enlever ça … »

Prenant garde à ne pas marcher sur les Pokémon, il s’approcha d’elle, et elle enleva les habits répandus sur lui (dont le string pendu à sa corne qui avait provoqué son hilarité) et les posa sur le lit de Dalhia. Puis elle se pencha, pour aider sa nouvelle colocataire à ramasser les vêtements tombés au sol pour les poser pêle-mêle sur le lit. Et dire qu’elle avait passé presque une heure à faire entièrement le ménage … Et que Dahlia détruisait tout en ouvrant son sac ! Pas de doute, c’était bien une Mentali, qu’elle ait une attitude de Pyroli ou pas. Marquant d’abord un mouvement de recul quand un Kraknoix vint la saluer – oh bon sang, la taille de ses dents ! – elle tendit la main pour lui caresser timidement la tête, rassurée de le sentir ronronner au lieu d’essayer de mordiller ses doigts. Yakuru, libéré de sa charge, se pencha en avant pour regarder le Fouinar, qui en profita pour lui monter sur la tête, faisant sautiller de joie le Cabriolaine. Et Bleuenn, qui venait d’apercevoir l’Evoli – chromatique, ohlala ! – s’approchait d’elle pour la saluer poliment et engager la conversation avec elle. Doucement, toute la team d’Eryn se rassembla, même le Posipi qui se percha sur la tête de sa dresseuse pour échapper au Kraknoix, qu’il jugeait dangereux pour le moment. Se redressant, Eryn tapota machinalement son haut pour le remettre en place, et esquissa un sourire poli.

« Bon, je commence. Moi, je m’appelle Eryn. La Germignon, là, c’est Bleuenn, ma starter. Ensuite il y a Achille, le Chenipotte juste là, sur le montant du lit. La Chlorobule, ici, c’est Amaryllis. Le Cabriolaine qui joue avec ta Fouinar, c’est Yakuru. La Vipélierre, sur mon lit, s’appelle Khensit. Et le Posipi sur ma tête n’a pas encore de nom, il semble refuser chaque proposition que je lui fais. Mais ça finira bien par venir un jour, hein mon grand ? »

Le petit Posipi répondit par un couinement joyeux, et finalement, prit son courage à deux pattes pour descendre au sol et s’approcher du Kraknoix, qu’il approcha avec méfiance. Comme s’il comprenait pourquoi, il referma la gueule, et, plus rassuré, le petit Pokémon électrique s’approcha du Pokémon Sol pour poser une patte sur sa gueule, faisant ronronner son nouveau camarade. Voilà, copains. A tous les coups, quand il évoluerait en Libegon, il aurait un cavalier Posipi posé sur sa tête, qui en lâcherait des étincelles de joie. Trop mignon. Reportant son attention sur le lit en bordel – et dire qu’elle l’avait fait, ahlala – ce fut au tour de la Mentali de rassembler son courage pour proposer son aide à sa camarade.

« Tu, euh, tu veux de l’aide pour ranger tout ça dans l’armoire ? Ah et au fait, tu sais, j’aime bien ton prénom, le dahlia c’est une jolie fleur … »

Dit-elle en baissant la voix en rosissant doucement. Alors là, si la Pokéathlète ne comprend pas qu’elle a affaire à une fille timide, c’est qu’elle a un problème.



We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Dahlia C Black
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1982-dahlia-c-black-l-eclair-rose
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1995-t-card-dahlia-c-black#22546
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
pokemon
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
Dahlia C Black
est un Topdresseur Novice
Dahlia ramassait machinalement tout les habits qui étaient tombés au sol et tentait de les trier. Mais c'est pas vrai quelle gourde elle faisait ! Son frère lui avait bien dit que tout ça ne tiendrait pas dans cette simple valise, qu'elle emmenait assez d'habits pour avoir besoin d'une véritable cantine militaire. Mais elle n'avait bien sûr pas voulu l'écouter, disant qu'elle ne voulait pas s'encombrer pendant le retour. Et la voilà à ramasser ses habits parsemés dans la chambre. La jeune Mentali, vint lui donner un coup de main à ramasser tout ce qui était au sol, tandis que Dahlia s'attaquait déjà à ranger tout dans l'armoire. Elle lui rendit même un de ses sous-vêtements osé qui s'était retrouvé accroché au cornes d'un de ses Pokémon. Le pauvre avait protesté devant cet assaut de lingerie sur lui.
Petit à petit les deux filles arrivèrent à donner de nouveau un aspect rangé à son fatras. Mais Dahlia vit avec joie que l'armoire pouvait tranquillement accueillir tout ses habits et avait même encore de la place. Elle avait de la chance d'être tombée sur cette fille comme colocataire, elle semblait très gentille et calme. Pas du tout comme les autres Mentalis à passer son temps à trashtalk sur les autres. Non pas que les ragots ne l'intéressait pas, mais du moins elle n'aimait pas l'acharnement par simple jalousie comme trois quart de ces filles qui ne voyaient que ce qu'elles n'avaient pas.

Cela étant Eryn se redressa et entreprit de présenter sa team à la Pokéathlète. Elle avait une équipe impressionnante, exclusivement composée de Pokémons Plantes à ce qui lui semblait. Dahlia caressa la tête de Yakuru et sourit à sa camarade avant de faire elle-même les présentations.

-Alors la Fouinar là c'est Dinah ; Le Kraknoix c'est Krok' et la petite boule de poils là-bas avec ta Germignon c'est Isis, mon starter.

En faisant le compte, elle remarqua qu'il manquait quelqu'un. Un personnage qu'on oubliait si aisément par sa tendance à aimer se cacher. Dahlia regarda partout dans la chambre, persuadée de l'avoir déjà vu quelque part. Mais aucune signe du Ténéfix farceur, il finira bien par se montrer celui-là.
Après avoir observé les premiers contacts de leur Pokémons avec un sourire, Eryn lui proposa bien gentiment son aide pour finir de ranger les habits dans l'armoire.

-Tu, euh, tu veux de l’aide pour ranger tout ça dans l’armoire ? Ah et au fait, tu sais, j’aime bien ton prénom, le dahlia c’est une jolie fleur …

-Oh c'est vrai ? Merci beaucoup, c'est ma mère qui l'avait choisie et mon père, même si il était pas emballé par ce nom me l'a donné en souvenir de ma maman. Donc merci beaucoup !

Dahlia lui décocha un immense sourire devant ce beau compliment. Elle était fier de son nom et le portait avec honneur. Quoi... Si parler de sa mère était difficile ? Bien sûr que non, elle ne l'a jamais connue. C'est sûr c'est pas cool, mais elle n'avait pas la sensation de manque comme elle n'avait que eue son père et son frère depuis toujours. Elle observa rapidement le coté opposé de la chambre et remarqua une superbe fleur posée au rebord de la fenêtre. Cela mélangé à son équipe composée essentiellement de Pokémon Plante elle compris rapidement qu'elle aimait beaucoup les fleurs.

-Tu dois beaucoup aimer les plantes et les fleurs non ? Celle que tu as là-bas est vraiment superbe !

Dahlia sourit à sa camarade en s'asseyant sur le lit et en poussant négligemment le tas d'habits sur le coté pour lui faire une place. Elle tendit les jambes en avant pour s'étirer avant de tourner son regard vers Eryn. Mais avant que l'une ou l'autre ne puisse dire quoi que ce soit, Dahlia se fit attraper les chevilles par quelque chose et Dahlia eut un petit cri effrayé. Elle se saisit alors des deux pattes griffues du Ténfix qu'elle tira hors de sous le lit. Le Pokémon au corps parcouru de gemmes ricana en la regardant. Et Dahlia se mit à le rabrouer.

-Oh y en a marre de tes petits coups en douce là ! Tu veux pas te tenir tranquille deux minutes ? Tu disais quoi Eryn ?

Dahlia attrapa simplement son Pokémon sous son bras en le maintenant et écouté ce que la jeune fille avait à lui dire avec un intérêt non-feint. Elle était vraiment adorable en plus et elles étaient copines de cheveux ! Dahlia profita justement de pouvoir enfin s'asseoir tranquillement pour détacher ses cheveux qui glissèrent comme une cascade d’azalées dans son dos.



DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Eryn McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Icon : Tornade rose. [Terminé] Original
Taille de l'équipe : 17/30.
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Tornade rose. [Terminé] Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
pokemon
Tornade rose. [Terminé] Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
Eryn McNellis
est un Coordinateur Éleveur
Les présentations étaient faites, et Eryn était rassurée. Sa colocataire avait l’air d’être quelqu’un de gentille ! Elle qui s’était inquiétée de tomber sur une de ces pimbêches passant son temps à cancaner sur les autres comme un Givrali pure souche, elle était bien contente de voir qu’elle était tombée sur une, euh… Brute de décoffrage ? C’était le mot, en réalité. Elle s’était débarrassée assez vite des Mentali qui disaient du mal d’elle, mais… Non, en réalité. Elle les avait laissé parler sans rien dire, et avait fini par s’interposer pour les empêcher de lui faire du mal. Donc, elle était gentille. Brute de décoffrage, mais gentille. Elle avait l’air directe, aussi. Pas trop fouineuse, mais observatrice, donc il faudrait qu’elle fasse attention avec son pouvoir. Et qu’elle se débarrasse des dernières cuillères pliées qui traînaient encore dans son bureau. Sa colocataire avait l’air très sympathique, elle ne voulait pas se l’aliéner par frayeur ou étourderie ! Quand sa camarade reprit la parole, le sourire d’Eryn se flétrit, et disparut, remplacé par de l’incrédulité gênée. Dahlia. Un prénom choisi par sa mère, que son père avait accepté pour lui rendre hommage. Donc, sa mère était morte ? La pauvre… Une nouvelle fois, Eryn se sentit bêtement coupable. Elle se rappelait toujours de la mort de son oncle et de sa tante, et n’arrivait pas à s’ôter de la tête que c’était de sa faute. Sa présence n’aurait rien changé, et ses parents seraient sans doute morts avec eux, mais voilà, elle avait ses parents, et Loan n’avait plus les siens, à cause d’elle…

« Tu dois beaucoup aimer les plantes et les fleurs non ? Celle que tu as là-bas est vraiment superbe ! »

Eryn cilla. Ramenée à la réalité par la voix enjouée de sa camarade, elle tourna la tête, se demandant de quoi elle parlait. Oh, oui, sa merveilleuse Gracidée qui reposait sur le rebord de la fenêtre. Pour mettre fin au malaise, Eryn alla récupérer sa fleur, entourant le pot de terre de ses mains avec beaucoup de précautions. Puis elle alla s’asseoir aux côtés de la Mentali, sa jolie fleur entre les mains. Cette Gracidée, elle y tenait comme la prunelle de ses yeux. Après tout, elle l’avait faite pousser depuis le début, l’avait vue grandir, s’étirer, fleurir, et s’ouvrir, dévoilant au monde la merveille de ses pétales d’un rose soutenu, son cœur blanc pailleté de taches jaunes. Sa fleur était magnifique, parce qu’elle en prenait soin. Et la jeune Mentali n’était pas peu fière de la beauté de cette fleur, qu’elle ne montrait généralement jamais. Mis à part ses parents, personne ne l’avait jamais touchée, et même ses Pokémon ne s’y avisaient pas. Une fois, une seule, le Cabriolaine avait failli la renverser. Heureusement, seul le pot s’était brisé, la Mentali ayant pu in extremis sauver sa précieuse fleur. La colère de la Mentali avait été tellement muette et glaciale que le Cabriolaine s’était écrasé au sol pour implorer son pardon, et depuis, sa team avait compris qu’il valait mieux ne pas toucher la jolie fleur.

« C’est une Gracidée. Je l’ai eue à mes quatre ans, et je m’en occupe depuis tout ce temps. Elle est belle hein ? Selon la légende, c’est la fleur du Pokémon Fabuleux Shaymin. Quand il entre en contact avec une Gracidée, il peut changer de forme pour passer en Forme Décidée. Elles ne sont cultivées qu’à Floraville, et c’est ma famille qui les – hiiiii ! »

Ses deux mains de la Mentali se resserrèrent autour du pot de fleurs dans un geste vainement protecteur. Dahlia, qui avait glapi en même temps qu’elle, se pencha vivement pour saisir les pattes griffues d’un Pokémon et le tirer de sous le lit. Un Ténéfix ! Eryn n’aimait pas beaucoup les Pokémon Spectre. Elle les trouvait trop farceurs, et leurs farces étaient généralement de très mauvais goûts. Maintenant que le Ténéfix avait vu à quel point elle tenait à sa fleur, il pourrait décider d’aller la toucher juste pour rigoler… A sa manière. Décidant qu’elle avait été un peu trop imprudente avec sa Gracidée, la Mentali retourna la poser dans un coin de son bureau, la poussant vers le fond pour la caler entre les deux rebords de bois, et se tourna vers sa camarade en souriant.

« Oh, je parlais de moi. Mais c’est vraiment très impoli de monopoliser la conversation, tu ne devrais pas me laisser faire ! Parlons un peu de toi. Tu es Pokéathlète, je présume ? Au début, j’ai cru que tu étais une Pyroli… Je ne devrais probablement pas te le dire, mais, héhé, trop tard. Et tu viens d'où, au fait ? »

Filant vers son placard, elle l’ouvrit pour en sortir la petite table basse moderne ovale posée près de la multiprise. Comme c’était le seul endroit de la chambre où il y avait une prise, elle y avait mis une table basse pour que ses affaires qui chargent ne traînent pas par terre. Rapidement, elle poussa la table basse vers Dahlia, laissant Khensit ouvrir les tiroirs de son bureau pour sortir les boîtes de gâteaux et les thermos de jus de baie, avec des petits gobelets en plastique dur pour un peu plus de confort. Gâteaux et thermos furent délicatement posés sur la table basse, et Eryn se rassit à côté de sa camarade, faisant tout naturellement le service pendant que le Posipi, qui venait de grimper sur la table, ouvrait les boîtes pour proposer des gâteaux à la nouvelle venue.

« Je suis Coordinatrice, mais j’imagine que ce n’est pas trop dur à comprendre. Je voulais partir en Cuisine, mais ça a fermé, donc je suis partie en Mode. Mais ça m’ennuie un peu, le stylisme. Mon cousin est plus doué que moi pour ce genre de choses. » Elle esquissa un petit sourire, avant de poser un verre devant sa camarade pendant que le Posipi poussait la boîte vers elle. « C’est plus sympa de papoter en mangeant, je trouve. Sers-toi hein, n’hésite pas ! »



We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Dahlia C Black
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1982-dahlia-c-black-l-eclair-rose
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1995-t-card-dahlia-c-black#22546
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
pokemon
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
Dahlia C Black
est un Topdresseur Novice
Dahlia était complètement enchantée par ce que sa jeune camarade lui disait. Une fleur dont elle s'occupait depuis son enfance. Elle repensé à son enfance insouciante dans la petite ville de Jadielle. Elle aimait bien écouter Eryn parler, elle avait une manière de vous expliquer les choses avec une voix posée et calme qui arrivait à capter l'attention de la jeune fille, ses professeurs de théorie aurait dut s'en inspirer.... Mais la jeune fille changea brusquement de sujet et rangea sa magnifique plante après l'arrivée atypique du petit spectre. Isis feula en le voyant, elle ne l'aimait pas du tout et semblait bien décidée à ne jamais l'accepter. La jeune Mentali en profita alors pour sortir une table basse et de quoi boire et manger. Elle s'occupa de leur servir du jus de baie dans des gobelets en plastique, tandis que le Posipi ouvrait un paquet de biscuits avant d'en proposer à le Pokéathlète. Dahlia fut invitée à parler un peu d'elle, car sa camarade jugeant qu'elle monopolisait la conversation. Oh mais pour Dahlia, la conversation n'était pas monopolisée, bien au contraire, elle était ravie d'apprendre à la connaître.

-Oh moi ? Ben je viens de Jadielle, à coté de la forêt de Jade. C'est une jolie ville et la forêt est dense avec beaucoup de Pokémons de notre région. J'y passait tout mon temps, enfin... quand j'étais pas au camp militaire du Major Bob où mon père travaille ! Donc bon on va dire que j'ai passée mon temps entre une forêt et un camp militaire, pas étonnant que je soit un véritable garçon manqué au fond !

Dahlia éclata de rire avant de reprendre son sérieux pour croquer dans le biscuit qu'elle avait piqué dans une des boites. Isis vint aussi s'asseoir sur les genoux de sa dresseuse, snobant le Ténéfix, pour se rouler doucement en boule. Dinah alla voir Eryn pour se lover près d'elle de sa grande longueur. Dahlia sourit en voyant que son équipe acceptait déjà aussi vite la nouvelle colocataire, malgré tout ce temps à être tranquilles dans leur chambre. En bougeant un petit bruit se fit autour de son cou et elle se souvint du pendentif que lui avait offert le Major. Un petit éclair de la même couleur que ses cheveux pour le surnom qu'il lui donnait depuis tant de temps, l'Eclair Rose. Il rigolait toujours quand il voyait l'énergie dont faisait preuve la jeune fille. Elle tendit alors le petit bijou vers sa camarade, pour le lui montrer avec un grand sourire de fierté.

-Oh et ça c'est un petit cadeau du Major Bob ! Il me l'a offert parce qu'il m'a toujours appelé l'éclaire rose depuis que jme souviens. En fait tu vois le général Jackie, bah c'est le même genre mais en mec !

Dahlia écouta ensuite sa colocataire, souriant bêtement quand celle-ci l'invita à se servir. Elle avait déjà avalé plus que son quota de biscuit, mais ils étaient tellement bons ! Elle en reprit un volontiers avant d'avaler et de dire à Eryn.

-Oh ça t'ennuie ? Pourtant si tu fais des habits comme ceux que tu portes t'es douée ! Moi... ben je prends ce qui est pratique ! J'aime bien les beaux vêtements, mais pour le sport c'est pas top faut dire !

Voilà, changement de sujet ! Elle ne voulait pas arriver sur celui des spécialités, mieux valait ne pas mentir tout de suite à sa nouvelle amie. Ce serait dommage. Mais bon, elle ne pouvait pas révéler comme ça à tout va qu'elle était une espionne. Mieux valait garder ça secret. Ainsi, elle continua de discuter d'un autre sujet.

-Et puis je m'étais demandée si tu étais pas une spé type avec autant de Plantes. Si je me trompes y a que lui qui l'est pas non ? Et ton Chenipotte là bas ?

Elle grattouilla le Posipi derrière les oreilles, le faisant doucement gazouiller de contentement. Puis elle s'étira à fond pour vraiment se détendre. Elle était de retour et rien n'avait changé à part cette nouvelle rencontre. Mais rencontrer de nouvelles personnes lui était toujours agréable après tout ! Elle fixa Eryn avec un grand sourire avant de dire, toujours aussi franche et directe.

-Je suis content de t'avoir rencontrer ! T'es super gentille et jsuis sûre que la colocation avec toi ce sera trop cool !



DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Eryn McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Icon : Tornade rose. [Terminé] Original
Taille de l'équipe : 17/30.
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Tornade rose. [Terminé] Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
pokemon
Tornade rose. [Terminé] Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
Eryn McNellis
est un Coordinateur Éleveur
Sa nouvelle coloc venait de Jadielle, à côté de la Forêt de Jade, selon ses dires. Whaaaa, la classe ! Ca veut dire qu’elle vivait tout prêt de la Ligue Pokémon ! Elle avait dû voir passer plein de gens prêts à tenter l’ascension du Plateau Indigo ! Et puis, selon les rumeurs, l’ancien champion de Jadielle appartenait à la Team Rocket… Mis à part ça, c’est tout ce qu’elle savait de cette petite ville. Sinon qu’il y avait une cave qui reliait Jadielle et Argenta à Carmin-sur-Mer, connu pour la présence d’un fan-club Pokémon, pour l’arène électrique de la ville et pour la présence d’un camp militaire non loin de la ville, où le Major Bob, le champion, officiait toujours. D’ailleurs, c’était là que son père travaillait, lui dit Dahlia, qui avait donc grandi entre une forêt et un camp militaire, ce qui avait forgé ses attitudes de garçon manqué. Et en plus, elle connaissait le Major ! La classe intégrale. Ce n’étaient pas ces greluches de Mentali qui pouvaient en dire autant. Avec un sourire, Eryn la laissa finir, avant de se présenter à son tour dans les règles de l’art.

« Je viens de Floraville. J’ai grandi au milieu des fleurs avec deux parents fleuristes. Cliché, hein ? Enfin, ma mère n’est pas vraiment fleuriste, elle est femme d’affaires, elle exporte des fleurs dans le monde entier, dont les Gracidées, comme celle que j’ai. Avant, j’étais à l’école de Féli-Cité, mais j’ai fini par la quitter pour venir ici, pour… Me rapprocher de mes cousins. J’en ai deux dans l’académie. Loan, un Voltali, et Djelly, une Pyroli. »

Outch. Trop mise en confiance, Eryn avait presque failli dire de manière très naturelle qu’elle avait quitté son ancienne école pour échapper aux gens de sa classe. Heureusement, elle s’était plutôt bien rattrapée, enfin, elle l’espérait. Le cas contraire… Eh, Dahlia était sa colocataire, les petits secrets, ça existe. Pour donner le change, Eryn se saisit d’un gâteau pour le grignoter, bien contente d’entendre Dahlia changer de sujet. Oh. Ses habits lui plaisaient ? Malheureusement, elle n’en avait fait aucun. Ce n’était pas trop son rayon. Mais alors… Pourquoi avoir choisi la mode ? Parce que pour elle, la mode, ce n’était pas que ça. Elle préférait la création à la conception. L’arrangement floral, la création de parfums, c’est un dérivé de la mode, après tout. Avec un sourire, Eryn abandonna son gâteau à Yakuru, avant de répondre à sa camarade.

« Oh, non, je ne fais pas beaucoup d’habits. Mon cousin est plus doué que moi pour ça, en fait. Et puis, spé type ? Honnêtement… J’y pense. J’aimerais bien pouvoir prouver la force du type Plante. C’est un type qui possède énormément de faiblesses, je sais, mais bon. »

Gênée, elle se tut. Haha. Elle avait l’air de quoi là ? Une petite Coordinatrice comme elle, qui veut devenir Topdresseuse, alors qu’elle ne connaît même pas sa table des types et qu’elle a trop peur de blesser ses Pokémon chéris ? Ridicule. Comme elle l’avait dit, les Pokémon Plante avaient trop de faiblesses, et si n’importe quel dresseur pouvait lui rouler dessus, il valait mieux qu’elle s’épargne une pareille humiliation. Mais en même temps… A l’école, elle avait été humiliée comme jamais parce qu’elle était incapable de se battre. Rouée de coups, et presque laissée pour morte dans un coin de la cour. Depuis, elle avait cette petite flamme au fond d’elle, cette envie grandissante de… De vengeance. Elle savait qu’elle n’irait pas les humilier directement, mais si jamais ils devaient revenir, elle voulait être capable de leur tenir tête. De les écraser. De leur faire du mal, comme ils avaient pu lui en faire, et leur rendre au centuple la souffrance qu’elle avait subi. Œil pour œil, dent pour dent. La voix de Dahlia s’éleva à nouveau, faisant sortir la Mentali de ses songes, et elle esquissa un nouveau sourire amusé.

« Oui, j’espère aussi ! Enfin bon, ça va, je ne fais pas trop de bruit, je ne ronfle pas, je ne prends pas trop de place, on devrait plutôt bien s’entendre… Si tu es comme moi ! »

Eryn lâcha un petit rire amusé, et tourna la tête vers Yakuru, qui réclamait son attention d’un bêlement doux. Perchée sur son dos, Khensit pointait l’une de ses lianes vers un papier, accroché à son armoire avec un peu de Patafix. La liane décrocha habilement le papier, et le déposa dans les mains de la Coordinatrice, qui y jeta un bref coup d’œil, avant d’ouvrir de grands yeux. C’était son emploi du temps, et elle avait cours dans… Trois minutes. A l’autre bout du campus. Génial. Bon, elle avait cours avec Hearnett, qui ne trouverait rien à dire à son retard inhabituel (heureusement) mais quand même. Avant l’heure, c’est pas l’heure, après l’heure, c’est plus l’heure !

« Mince ! Le cours de communication ! » Eryn se releva d’un seul coup, faisant bêler de rire le Cabriolaine. « Euuuh. Désolée, je dois y aller. J’avais oublié que j’avais cours aujourd’hui… Khensit, attrape mon sac ! » Obéissante, la Vipélierre se saisit du sac bandoulière en chanvre de sa dresseuse et le posa sur le dos de Yakuru. « Je rangerai tout ça en revenant, promis ! Encore désolée ! »

En vitesse, Eryn changea de chaussures (vous plaisantez, elle ne va pas aller en cours avec ces bottes-là, c’est inesthétique au possible !) et fila avec un dernier sourire d’excuse à Dahlia. Quel dommage qu’elle doive partir aussi vite. Mais bon, les cours n’attendent pas, à l’académie Pokémon !

[ Terminé pour moi, enfin JetevoisJetobserve ]



We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Dahlia C Black
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1982-dahlia-c-black-l-eclair-rose
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1995-t-card-dahlia-c-black#22546
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
pokemon
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
Dahlia C Black
est un Topdresseur Novice
Une ville de fleurs, des parents qui travaillent dans les fleurs et des Gracidés. Pas étonnant que la jeune fille était si entourée de Pokémons Plante et porte une attention toute particulière à sa Gracidée qui prenait tranquillement le soleil. En plus elle cherchait à retrouver ses cousins, Loan et Djelly... Hmmm Djelly, elle était sûr d'avoir déjà entendu ce prénom à un entraînement Pyroli et Loan ne lui était pas non plus inconnu... Mais impossible de remettre de visage sur ces deux personnes. En tout cas, c'était une fille très douce, calme et gentille. Dahlia espérait que son coté énergique ne l'énerverait pas plus que ça, mais Eryn semblait du genre patiente.
Elle l'écouta à nouveau quand elle parla des habits. Elle n'en faisait pas trop et c'était plus son cousin qui aimait faire de beaux vêtements... Hmmm noté ça, même si cela semblait lui rappeler quelque chose.... Mais oui Voltali ! La journée Portes Ouvertes !! Le mec déguisé en fille, enfin en fille ET dans un costume de Voltali ! Mais oui bien sûr. Elle était à peine arrivée à l'école que déjà elle avait tellement de choses à cette journée c'était génial. L'académie de Lansat, où vous ne devez vous étonner de rien ! Dahlia sorti néanmoins bien vite de ses rêveries quand sa colocataire continua la discussion en parlant donc de ces fameux type Plante. Elle l'écouta attentivement, comprenant parfaitement ce qu'elle ressentait, Dahlia ne connaissant que très peu sa table des types, et même ses connaissances en Pokémons étaient limitées. Elle avait bien oublié que Ténéfix était aussi de type Spectre.

-Ouais mais tu vois c'est pas grave ! Un type a des faiblesses et alors, jsuis sûr qu'ils peuvent être super forts !!!

Dahlia continua de grignoter doucement un gâteaux, passant sa main dans le pelage argent d'Isis sur ses genoux. Elle ne faisait pas vraiment attention à ce qui se passait autour d'elle, étant perdue dans ses pensées. Autant le petit Ténéfix qu'elle avait trouvé sur l'île pouvait bien la faire rire, autant elle savait très bien que le reste de son équipe n'appréciait pas du tout ce Spectre farceur. Il fallait dire que parfois même Dahlia était exaspérée par son comportement.
Soudain elle vit Eryn se relever précipitamment et attraper ses affaires pour aller en cours. Oups, retard, Dahlia était bien contente de ne pas encore avoir reçut son emploi du temps. Elle avait encore toute la journée pour elle avant que les cours ne démarrent demain... Mais quels cours... et quand devait-elle chercher cet emploi du temps déjà... Il y a une demi heure....

-Merdeeeeee !!!!!

Ce fut au tour de l'équipe de Dahlia de se moquer légèrement de leur dresseuse en la voyant vite attraper son sac et sortir en trombe de la chambre en fermant soigneusement la porte derrière elle. Puis la jeune fille se mit à courir dans les couloirs du dortoir jusqu'au bureau de sa référente, Isis et le Ténéfix sur les talons tandis qu'elle n'arrêtait pas de pester entre ses dents.



DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum