Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -50%
Casque Pro Gaming HyperX Cloud Alpha Noir et Rouge ...
Voir le deal
49.99 €

Soraya Mercier
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
pokemon
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
Soraya Mercier
est un Scientifique Novice
Six heures pétantes. Entraînement matinal. Et ce, dans la joie et la bonne humeur. Non je rigole. Réveillez un Tauros de nature et de talent colérique à six heures du mat' et on en reparlera ! Bien évidemment, tout le reste de l'équipe tâchait à y mettre du sien pour faire avancer les choses. Mis à part certains cas qui ne respectaient que dalle, tout le monde était de sortie. Encore une fois, Abelia faisait la moue. Son regard d'ange arrivait presque à attendrir ce gros nounours ! Non pas Ursaring, l'autre, le dresseur blond. Pourquoi nounours me direz-vous ? Peut être à cause de cette barbe de trois jours, sa pilosité commençait à se montrer, c'était certainement l'âge qui voulait ça. Feu son père était un homme plutôt barbu, ils devaient se partager ça dans les gênes ou les chromosomes. Une histoire de famille. Pour en revenir à la petite baie Ceriz, elle ne comptait pas faire la promenade journalière. Non, le sport c'était définitivement pas son truc. Et puis elle était trop chétive pour quoi que ce soit d'autre. Blake avait jeté l'éponge pour ce qui était des combats, ne voulant plus voir ne serait-ce qu'un seul de ses compagnons être blessé. Il ne restait que les recherches mais elle était devancée par deux maîtres incontestés de ce domaine. Les concours de beauté. Elle y avait sa place, facilement. Seul hic, vous y voyez réellement Kaleb y participer ? Lui en tout cas, non. Ils en avaient tout les deux parlé pendant une nuit entière. Et au final ils s'étaient mis en accord. Il allait lui chercher un dresseur plus compétent.

▬ On va faire un petit jeu. Je prend un numéro au hasard, on l'appelle, je vois si ça l'intéresse. T'est partante ?

Elle fit un signe de tête pour acquiescer. C'est parti. Premier numéro, dortoir Noctali. Six heures vingt. Le coup de fil s'était déroulé plus ou moins avec une réponse de cet acabit. « Espèce de pauvre connard, tu me prends pour quoi ? Déranger un Noctali à cette heure pour lui proposer une pauv' merde ! VA CHIER CONNARD ! » Compréhensible venant d'un type qui ne jure que pas Ace Saloperie Creed. Avec la nouvelle administration, Kaleb avait eu dans l'espoir d'avoir des professeurs plus intéressants que ceux actuels. Mais en réalité non, personne n'avait changé. Uniquement la direction. Dommage. Parce qu'entre Ace et Andreas, Blake en avait réellement sa claque. Lui ne jurait que par Jackie et également sa sœur Hortense, qui fut très sympathique lors de leurs missions sur une île paumée. Mais bon. Elle n'égalait en rien Jackie. Moins charismatique. Moins charmante. Moins passionnée. On aurait pu rajouter moins tyrannique aussi. Mais le coach ne la trouvait pas ainsi. Pour lui, c'était tout à fait logique, pour que chacun donne le meilleur de soi-même il fallait être intransigeant, ferme et avoir une volonté de fer. Il était tout pareil.

▬ Avorté. Bon, c'est pas grave. J'en appelle un autre ! Et encore une fois, ça tombe sur un garçon. J'espère qu'il sera plus calme !

«Bonjour vous êtes bien sur le répondeur de *bruit étranges* "Bon, comment ça marche ce truc de merde ?..." *une seconde voix s'élève dans le téléphone "Azir tu viens ? Roseverte va te passer un savon si tu arrive encore en retard !"»

Second échec. Le troisième ne fut guère glorieux devinez pourquoi ? Il était tombé sur le numéro de téléphone d'Ace. Bien évidemment, il lui avait fait la proposition. Vous pensez sincèrement qu'un type ayant un Cizayox peut être intéressé par une Ceribou ? Il l'avait presque envoyé chier poliment. A placer dans le livre des records ! Bon, et sur ce, Kaleb avait décidé de prendre la route gentiment et de voir un peu plus tard. Le temps filait, il fit son jogging matinal et reprenait le même tracé qu'à chaque fois. Le long du bord de mer, puis il allait ouvrir le gymnase et faire quelques exercices, tout ceci avant huit heures bien entendu, car à huit heures trois très précise, il était enfin tombé sur la bonne personne. Mais il ne le savait pas encore. Cette fois-ci, plus judicieusement, il avait envoyé un message. La personne daignait répondre que douze minutes plus tard. Oui, il y a des gens qui dorment à huit heures et c'est tout à fait logique. Ce cinglé devait être le seul cinglé justement à se lever aux aurores pour être le seul à courir sur la plage. C'était un rituel qu'il n'allait modifier pour rien au monde.
Jamais trois sans quatre. Pianotant quelque chose sur son Ipok, il avait par la suite reçu un message de confirmation. Tiens, une bonne nouvelle journalière. Personne ne l'avait insulté cette fois-ci, au contraire, c'était une jeune femme qui trouvait l'idée très charmante. Après avoir continué de pianoter, il avait eu la réponse à sa question. Un coordinatrice, mode, aimant les type plante, se nommant Eryn. Elle était en réalité, la cousine – proche ou éloignée allez savoir – de Loan, un mec de son dortoir. Un mec chelou de son dortoir. Un mec très chelou même. La première fois qu'il avait vu ce type, celui-ci était déguisé en fille et se promenait bras-dessus bras-dessous avec le préfet. Kaleb avait rapidement remarqué la supercherie et s'était par la suite demandé si Orren avait plaqué Ruby parce qu'en fait, il aimait les garçons. L'amour avait ses raisons que la raison elle même ignorait au plus haut point. Accompagné de son Voltali – qui au passage s'amusait à dépasser son dresseur pour lui faire comprendre que le vélo c'est démodé et que de toute façon, il possède en statistique vitesse, la rapidité d'Usain Bolt – le jeune blond était arrivé devant le dortoir Mentali. Maintenant il fallait attendre, attendre qu'une petite dame se pointe. Ce dortoir lui disait quelque chose. C'était celui de Kaeko – le premier possesseur de Tauros – mais également celui de Faith – avec qui il a pu partager un instant, une chasse au trésor – et pour finir celui d'Amy – avec qui il a partagé deux chasses au trésor et une fabuleuse rencontre. Et comme le dit si bien le dicton, jamais trois sans quatre. Il allait rencontrer une nouvelle tête de ce dortoir de folles.
Eryn McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Icon : Don Floral ▬ Eryn McNellis Original
Taille de l'équipe : 17/30.
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Don Floral ▬ Eryn McNellis Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
pokemon
Don Floral ▬ Eryn McNellis Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
Eryn McNellis
est un Coordinateur Éleveur
« T’as pas bientôt fini de faire la belle ? »

Non, sembla lui répondre Bleuenn d’un seul regard. Depuis son évolution, la Macronium semblait se pavaner dans le dortoir, comme pour montrer à tous son éclatante beauté. Amusée, Eryn lâcha un petit rire flûté, et tendit la main vers Bleuenn pour lui caresser la tête. C’est vrai qu’elle était belle. Se redressant du lit où elle était assise, Eryn attrapa sa serviette mouillée pour la replier soigneusement et la poser près du radiateur, pour qu’elle sèche un minimum. Se retournant, elle jeta un coup d’œil au lit de Dahlia, bien fait, tiré à quatre épingles. Elle croisait très peu sa camarade, le matin. Dahlia se levait très tôt pour participer à l’entraînement Pyroli – quelle suicidaire – et ne revenait que quatre heures plus tard au dortoir. Le seul moment où elles se croisaient le matin, c’était quand la Mentali revenait dans la chambre, engoncée dans sa serviette de toilette, au moment où Eryn préparait ses affaires pour y aller à son tour. Au début, elle était très gênée de voir Dahlia débarquer comme ça, mais elle s’y était habituée, au final. En parlant de se préparer… Elle allait être en retard ! Toute guillerette, la Mentali se saisit de son sac pour le passer à son épaule, et poussa Bleuenn la crâneuse hors de la chambre en pouffant de rire face à ses couinements indignés.

« Ohlala, arrête un peu, il ne faut pas le faire attendre, c’est impoli ! Et que dira-t-il, si je lui dis que je suis en retard à cause de toi, hein ? »

La Macronium lâcha un petit sifflet de mépris, et trottina royalement vers la porte, suivie par le Cabriolaine qui avait beaucoup de mal à émerger, ce matin. Après avoir fermé à clé la porte de la chambre, Eryn courut dans le couloir pour rattraper ses Pokémon, et entourer de ses bras le cou de son Cabriolaine pour l’embrasser sur la tête, faisant bêler de joie le câlin petit Pokémon Monture. La traversée du couloir ne fut pas bien longue, mais celle de la salle commune le fut un peu plus, les Mentali s’étant rassemblées là pour papoter entre filles tout en s’échangeant du maquillage. Eh, les Mentali quoi, ça vous étonne ? Attrapant sa Chlorobule au vol pour l’empêcher de s’approcher des parfums (mais Eryn, ils sentent siiii booooon !) elle quitta le dortoir Mentali, et ne fut pas longue à trouver le Voltali, assis sur son vélo, qui regardait le dortoir avec une certaine indifférence. La main de la Coordinatrice fusa, saisissant la corne de Yakuru qui s’apprêtait à foncer vers le monsieur pour lui dire bonjour à sa manière, donc en le renversant pour se frotter à lui.

« Bonjouuuur ! Je ne t’ai pas trop fait attendre ? »

Visiblement, non, le Voltali n’avait pas l’air d’être là depuis longtemps. Autour de lui courait un Voltali, je veux dire, un VRAI Voltali, le Pokémon Electrique là, qui s’arrêta brièvement pour lui renifler les jambes avant de repartir en courant. Okay. Elle n’était pas la seule à avoir un Pokémon foufou dans son équipe, alors ! Avec méfiance, elle lâcha Yakuru, et ce dernier, très intéressé par le Pokémon Electrique, fila vers lui pour jouer. Bon, au moins elle était sûr qu’il ne ferait pas de bêtises. Du moins, elle l’espérait. Détaillons le dresseur… Ouhla. Grand, et relativement froid, tout de même. Essayant de ne pas se laisser paralyser par l’intimidation, elle esquissa un sourire poli. Allez, il n’est pas méchant, il ne va pas te faire de mal, en plus il veut te donner un Ceribou. Gratuitement. C’est très choquant, je sais. C’était tout de même très triste qu’elle ne sache pas quoi lui dire du plus… Raah, quand cesserait-elle d’être bêtement intimidée par les personnes de sexe masculin, hein ?



We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum