Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?

Gaël Sebrus
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4298-307-je-suis-gael-sebrus-j-ai-un-pichu-et-un-aspicot-qui-dit-mieux-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4586-gael-sebrus-adulte
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
2
Almia
24
14
3396
199
pokemon
2
Almia
24
14
3396
199
Gaël Sebrus
est un Nouveau Membre

Welcome Home

Cette sensation étrange, parfum enivrant caressant les sens du passager du bateau touristique, elle faisait resurgir des souvenirs enfouis. Une chanson trottait dans son esprit, calme, mélancolique, avec pour instrument principal un piano et une guitare, mêlant le dialecte commun d’un homme à la voix envoutante d’une femme de son archipel d’origine. Le son des vagues d’une mer calme accompagnait le rythme entrainant de cette comptine innocente et pleine de sens. Celle-ci peignait le visage du voyageur d’un large sourire à feutre indélébile. Huit mois, plus ou moins, voilà le temps qui s’était écoulé et qui caractérisait la séparation à cette ile où il s’était vu forger des amitiés avec des créatures fantaisistes et divers personnes attachantes. Se tenant accoudé à la proue du navire, le jeune homme fixait l’horizon d’un air amusé. Fils de marin et fier enfant des mers de l’Archipel Orange, il se savait capable de reconnaitre n’importe quelle eau qui lui a été donné d’y naviguer, et celle-ci menait à la fameuse Académie Lansat.

De ce qu’il avait pu lire dans les journaux, l’établissement dans lequel il avait étudié avait subi moult mésaventures, jusqu’à retrouver un certain équilibre. Au fond de lui, un sentiment de malaise vint à la gagner à cette seule pensée. Contraint à quitter l’ile sans prévenir pour une affaire urgente qui l’aura fait voyager de Kanto à Unys, un voyage sans haltes auprès de son oncle Nao et l’un de ses amis nommé Cosma. Mais à présent, il laissait derrière lui et cette trainée de molécule d’eau secoué par le moteur cette aventure inattendue pour reprendre une vie qu’il espérait normale. Qu’allait-on lui dire à son arrivé ? Peut-être pas grand-chose, à vrai dire, le premier intéressé n’était guère une tête d’affiche de Lansat. Loin d’être un dresseur de renom pour le combat, ou le meilleur athlète de l’école, rien de tout cela. Mais il espérait cette année renverser la donne, enfin sortir de l’ombre d’une manière ou d’une autre. Et pour y arriver, il n’était pas seul.

De légères ondulations autour de son cou lui rappela le petit reptilien à la peau lisse bleu au ventre ivoire, un Pokémon comme on appelait cela par chez lui, son nom : Elis. Une adorable Minidraco rencontrée sur une plage de sable blanc lors de sa première sortie avec l’ensemble des élèves. La connaissance de cette attachante dormeuse, il le devait au plus grand des paresseux, un insecte aux couleurs inhabituelles s’avérant être un Rapion dont le plus confortable des matelas semblait être les cheveux du protagoniste. S’emmêlant dans les mèches prune du garçon, Minggles l’insouciant poursuivait sa sieste, dont le sommeil était inébranlable. Cette petite chose était son ami le plus chère, le premier Pokémon qu’on lui avait confié, et qui risquerait de l’accompagner avec toute sa fine équipe jusqu’au bout du monde. Sirotant à la paille un délicieux milkshake, le nouveau de la bande, un Eletek protecteur et décontracté, son patronyme se mariant parfaitement à son élément : Thor. Le vacancier au pelage d’or leva les yeux en direction de son compagnon bipède, il y retrouva ce large sourire amusé qui avait dont de le revigorer au plus haut point, le bonheur de son dresseur était son crédo, sa réussite.

Le jeune adulte mira à nouveau cette ligne imaginaire symbolisant la séparation de l’océan et du ciel. Le soleil se levant, les cieux virant à l’orange, les eaux reflétant l’or de l’astre. Cette poésie des images inspirait tant pour un nouveau départ. Le cri des Goélise indiquant la faible distance les séparant d’une terre. L’académie dégageait une aura telle que, même hors de vue, le cœur du dresseur fit des bonds dans sa cage thoracique. Les cloches sonnent une nouvelle aventure pour ce dresseur et ses Pokémon, son histoire en est à son second chapitre, et elle ne fait que commencer.

Welcome Home by Miracle of Sound


( NB : Afin de mieux apprécier la lecture, écoutez tranquillement la chanson avant de reprendre. Wink )



Il se faisait tôt, le soleil était à peine levé, il n’y avait pas monde au port. Les pêcheurs venaient à peine de revenir et les stocks de poissons allaient rejoindre leurs étales au marché non loin. L’étudiant revenant salua le capitaine du navire qui l’avait ramené ici avant de poser ses affaires sur la cale. Ses plus petits compagnons avait encore le sommeil bien lourd, Thor quant à lui, débordait d’énergie, une envie d’aventure montait en lui. En effet, c’était compréhensible, contrairement à ses partenaires, il n’avait pas vraiment eu tle temps de connaitre Lansat et ses environs, le départ soudain de son dresseur peu de temps après sa rencontre lui avait coupé cette expérience unique. Cependant, l’impétueux Eletek ne voulait pas fausser compagnie au jeune homme l’accompagnant, celui-ci restant fixe, envouté par la vue de l’académie lointaine. Respirant à plein poumon cette air fraiche, expirant lentement les yeux fermés, ils se rouvrir comme scintillant de derrière ses lunettes. Le retour au pays, c’était donc ça, cette sensation ?


Dernière édition par Raphael Steiner le Mer 29 Avr - 19:59, édité 1 fois
Orren Losvrôk
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Orren sortait de la cantine de son habituel pas calme et tranquille, il regardait en riant intérieurement les deux têtes de son Diamat se chamailler une gaufre que Mama Odie avait gentiment donné au Pokémon. Malheureusement voilà que les deux côtés se disputaient pour avoir la plus grande part, et ça pouvait durer longtemps, très longtemps. Habituellement il intervenait et donnait part égale à chacune, mais cette fois-ci il voulait les laisser se débrouiller. Et puis c'était un spectacle assez amusant de voir Loki se disputer avec... ben avec lui-même. Bon Orren rigolera moins le jour où il évoluera ça, c'est sûr ! A côté de lui cheminait tranquillement Skoll, marchant au même rythme que son dresseur et regardait le dragon bicéphale d'un air blasé. Il avait toujours été le "sérieux" de l'équipe, le Pokémon qui aidait souvent son dresseur à maintenir l'ordre dans l'équipe de dragons. Encore un soupire de la part du molosse de feu. Ils passèrent vite à la chambre du jeune homme pour qu'il cherche son sac noir en bandoulière et vérifie que tout se passait bien.
Freya dormait dans sur le lit, lovée sur un oreiller, tandis que la Drakkarmin observait avec fascination l'oeuf qui était posé sur le bureau. Ah cet oeuf, oeuf mystère que sa soeur lui avait apporté. Il ne savait toujours pas ce qu'il contenait et ne le saurait sûrement pas avant son éclosion. Aileen avait bien été claire là-dessus qu'elle lui garderait la surprise jusqu'au bout. "Un peu de fantaisie" avait-elle dit. Mais quel dragon pouvait donc apporter cette fantaisie ? Il espérait franchement qu'elle n'avait pas osée lui prendre un oeuf de Tylton. Non pas qu'il 'aimait pas ce Pokémon, mais il avait du mal à juger son évolution comme un dragon. Il lui manquait ce coté sauvage qui plaisait tant au garçon.

Prenant ses affaires, le garçon sorti doucement de sa chambre pour ne pas réveiller la Coupenotte chromatique. Il avait envie de sortir pour une fois, de ne pas passer sa journée à étudier la stratégie. Il prit alors le chemin de la ville de Lansat et se laissa porter par ses pas dans les différentes rues qui s'animaient peu à peu. Plusieurs fois il s'arrêta pour regarder dans une boutique ou bien encore pour rappeler son Diamat à l'ordre quand le Dragon se mettait à courir dans tout les sens, manquant de renverser des personnes.

Au bout de quelques temps, il se retrouvât à marcher dans le port de la ville. Longeant les pontons, il fut accueilli par le tumulte de ce lieu. Les marins et les dockers s'échangeaient des marchandises dans un vacarme digne d'un de ces films de pirates. Les hommes souvent au teint hâlé avançaient de la démarche chaloupée caractéristique aux hommes plus habitués au roulis des vagues qu'à un sol ferme et stable. Les dockers criaient et portaient diverses caisses transportant tantôt des marchandises de magasins, tantôt des vivres qui iraient à divers endroits. Le commerce maritime était le seul moyen à Lansat de bénéficier d'une vie active sur l'île. C'est pourquoi on y trouvait des bateaux de tout horizons. Kanto, Johto, Sinnoh, Unys et Kalos. On pouvait trouver des biens de tout les coins ici.C'était même particulièrement bénéfique aux élèves de l'académie qui pouvaient donc retrouver un petit bout de leur chez-soi, même ici à des lieues de leur lieu d'origine.
Le Démolosse marchait du côté opposé à l'eau, laissant son dresseur entre lui et ce maudit liquide qu'il aimait si peu. Orren caressa les cornes du canidé, le rassurant un petit peu. Non, ils n'allaient pas prendre la mer, sinon il l'aurait prévenu et l'aurait fait renter dans la Pokéball. Le Démolosse se dérida un peu en comprenant qu'ils n'allaient pas aller sur un bateau, mais continua de regarder l'eau du port, comme si celle-ci allait l'attaquer soudainement. Orren reporta alors son regard en avant et vit un bateau approcher. Celui-ci était un peu différent des autres et Orren sourit avec nostalgie. C'était un ferry qui transportait des gens jusqu'à l'île un peu le même qu'il avait utilisé pour venir à Lansat l'an dernier. Et puis aussi cette année quand il était revenu à l'académie après un séjour chez sa mère à Illumis. Il se souvenait encore de l'expression émerveillée qu'il avait eu en arrivant et en voyant au dessus de la ville, l'académie qui trônait tel le symbole de son futur. Il avait traversé vivement le port pour se rendre en ville et attraper in extremis le bus qui le mena jusqu'à la Pokemon Community. Ah ces souvenirs, il les chérira pour toujours. L'académie a fait de lui ce qu'il était aujourd'hui.

Alors qu'il observait la foule qui s'égayait aux alentours, il vit Loki se mettre à nouveau à foncer, faisant la course avec un Pokémon aquatique du port qui bondissait de l'eau en narguant le Dragon. Orren se mit à courir à sa poursuite.

-Loki arrêtes toi ! Stop ! Tu vas encore renverser quel... Loki STOP !

Malgré les avertissements de son dresseur le dragon ne vit que trop tard un jeun homme au regard prune avec un Elektek à ses côtés et ne put que freiner au mieux avant la collision. Les quatre pattes en avant il ralentit avant de tout de même heurter le garçon aux cheveux prunes qui tombât sur son séant. Orren courut pour voir si il n'y avait pas trop de mal et tendit une main aux jeune homme pour l'aider à se relever. Skoll jappa une réprimande au Diamat qui baissa misérablement la tête, faisant pousser un soupir au Démolosse.

-Excuse moi pour mon Diamat, il courait après un Pokémon dans l'eau et ne t'as pas vu ! Rien de cassé ? Ca va ?

L'aidant à se relever, Orren vit que le garçon devait avoir à peu près son âge et possédait déjà plusieurs Pokémons. Un ancien élève ? Pourtant Orren ne semblait pas le connaître ou l'avoir déjà vu un jour. Il entendit au loin une personne parler, une voix qui lui semblait quelque peu familière.

HRP :
Voilà j'espère que ça ira, j'ai laissé le champ libre à un prochain Voltami qui voudrait répondre Very Happy



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
Feat. Raphael Steiner and Orren Lovsrôk



« Welcome Home »


J'ai toujours préféré l'air rural aux paysages urbains. Certes, ça manque cruellement de restaurant, mais la ruralité présente de nombreux aspects de la vie agréable qu'il est difficile de trouver en ville. Et puis, ces endroits sont généralement bien moins pollués. Ce n'est pas comme si j'avais des poumons comme des gruyères, mais je ne suis pas non plus le Pokéathlète de base, fanatique de sport et ayant un corps à toute épreuve. Du coup, respirer de l'air pur m'est beaucoup plus agréable que les gaz s'échappant des voitures allant et venant au cœur de la ville.

Pourquoi je raconte tout ça ? Car depuis ce matin, j'ai décidé de faire le tour de la forêt de Lansat avec quelques uns de mes compagnons. Et elle est vaste ! Tellement vaste qu'à aucun moment je n'ai souhaité retourner à l'académie, chaque paysage regorgeant de nouvelles surprises...

… Bon d'accord. Je suis perdu, je l'avoue. Mais je relativise : il ne m'est pour l'instant arrivé aucune des catastrophes que j'affronte habituellement aux côtés de Ruby !

Punch à mes côtés, Shy et Châtaigne gambadant devant, je déambule entre les arbres le nez en l'air, peu soucieux de l'endroit vers où j'avance. Je finirai bien par arriver à un endroit que je connais, ou tout simplement à la plage, auquel cas il me suffira de longer l'île pour trouver la ville ! Espérons juste que la nuit ne tombe pas avant... Mais ça va, cela ne va faire qu'une petite heure que nous progressons ainsi dans la jungle de Lansat. Ou deux.

Châtaigne apprécie beaucoup cette petite balade, sans parler de Shy ! Le Voltali est un Pokémon des plus craintifs, sursautant de peur devant le moindre bruit suspect et détalant les pattes à son cou -Et avec sa grande vitesse, ce n'est pas très pratique pour le retrouver...-. Et entre les voitures, les passants, et toute l'activité qui grouille en ville, le pauvre Pokémon ne sait pas où donner de la tête. C'est pourquoi lui aussi semble préférer les zones rurales : il n'y a pratiquement jamais personne, et il peut se défouler en courant à droite à gauche sans soucis !

Le plus bougon, car il en faut bien un, c'est Punch. L'Elektek avance avec une mine renfrognée, les bras croisés. Je sais très bien à quoi il pense : qu'est-ce qu'il fait là ? A quoi ça sert de se promener ? Pourquoi n'est-il pas plutôt en train de s'entraîner ou de combattre ? Quand est-ce que mon abruti de dresseur compte rentrer ? Depuis le début de la promenade, je lui adresse régulièrement la parole pour essayer de le détendre un peu, ou du moins capter son intérêt, mais rien n'y fait. Ce Pokémon me pose bien des problèmes de par son attitude : il prend tout le monde de haut, ne jure que par les poings, est égoïste, et n'obéit qu'à lui-même. A vrai dire, je crains le jour où je ne saurai le contrôler... Après tout, je me ferai battre au bras de fer par une fillette de dix ans, alors que voulez-vous que je fasse face à un Elektek ? J'espère que jamais, il n'osera lever le poing sur moi...

Je secoue la tête pour chasser cette pensé. Non, je dois faire confiance en mes Pokémons. Si je commence à douter de Punch, je ne ferai que renforcer son animosité à mon égard.

« -Vooooooooooooooooooooo ! »

Le cri paniqué de Shy capte mon attention. Je vois le Voltali foncer en ma direction pour venir se réfugier derrière moi. Châtaigne arrive à son tour, regardant Shy d'un air interrogateur. Je caresse la tête du Voltali pour tenter de le calmer, avant de regarder dans la direction d'où il vient.

« -Allons bon, qu'est-ce qui te fait peur ? »

Je m'avance un peu, et finit par voir rapidement une route traversant la for... Ah bah non, longeant la forêt plutôt. Nous avons finit par arriver en ville ! Plus loin, il est possible d'admirer la mer s'enfonçant dans l'horizon, tandis qu'à ma gauche, des dizaines de quai et de hangar sont visibles. Ouah, pour réussir à atteindre le port, on a du faire une sacrée trotte...

Mes trois Pokémons arrivent à ma hauteur, Shy tout tremblotant.

« -Tu n'as pas à avoir peur des voitures tu sais ! Ni des bateaux. Ni des autres humains. Ni des autres Pokémons. Ni des machines. Ni des hangar. Ni de.. Hum. »

Plus ça va, et plus je me rends compte que mon Voltali est vraiment terrorisé par un rien...

« -Tu sais quoi ? Allons visiter le port. Comme ça, tu pourras voir que tu n'as rien à craindre... Fais moi confiance, d'accord ? »

Shy hoche lentement -très lentement- la tête, peu rassuré, tandis que Châtaigne laisse s'échapper un petit cri joyeux montrant son approbation. On pourrait lui dire qu'on va visiter une décharge qu'il serait content. Tout le contraire de Punch, d'ailleurs, qui renforce son air contrarié.

Faisant bien attention à mes Pokémons, nous traversons la route et finissons par arriver sur les quais. A peine plus loin, il est possible d'apercevoir le centre-ville de Lansat. Nous avons du faire un énorme détour pour arriver par le côté...

Shy se cache dans mes jambes, manquant de me faire trébucher au moindre pas. Châtaigne se met juste devant lui, essayant de l'encourager à avancer, mais rien n'y fait. Pendant que nous longeons les quais, je désigne du doigt les divers éléments du décor en expliquant à Shy leur utilité, et donc qu'il n'a pas à s’inquiéter.

« -Ça là-bas, c'est un bateau, ça sert à transporter les personnes ou des objets. Là-bas c'est une grue, ça permet de prendre les cargaisons des grands cargos pour les déposer sur le quai. Et là-bas c'est Orren, c'est le préfet de mon dortoir, il sert à.... Orren ?! »

Shy sursaute en même temps que je m'exclame, surpris par ce changement de ton soudain. C'est quoi un Orren ? C'est dangereux ? Non ne t'inquiètes pas Shy, rien de bien dangereux, fin tant que tu ne l'énerves pas au moins.

Je m'approche du Voltali en l’appelant par son nom, suivis par mes Pokémons. Je remarque qu'il est accompagné par un Diamat, probablement Loki ayant mangé beaucoup de soupe, par Skoll, et par un autre garçon avec un Rapion, un Minidraco et un Elektek. Les deux garçons semblaient être en train de parler lorsque je les interromps Vas-y mais quel sans-gêne

« -Orren ! Je m'attendais pas à te voir ici ! Toi aussi tu t'es perdu en forêt ?... »

Je réalise soudainement que ma phrase est plutôt idiote, parce que se perdre en forêt pour se retrouver dans un port, faut vraiment être doué... Une minute, c'est pas ce que j'ai fait ?!

« -Hum, tu vas bien ? Oh, et salut à toi aussi !  »

Je me tourne en direction du garçon et lui fait un geste de la main en guise de salutation.

« -Ginji Labelvi, Topdresseur spécialisé dans le type Electrik et étudiant à l'académie du coin, dortoir Voltali ! Ton visage me dit vaguement quelque chose... Je t'ai déjà croisé ici ? Hum... Peut-être au restaurant « Les Cupcakes de Cupcanaille » ? Comme ils font buffet à volonté pour pas cher, j'y vais souvent !  »

Punch, resté en retrait, s'approche de l'Elektek du garçon avec un regard de défi. Tiens, on dirait que monsieur a finalement trouvé une chose qui l'intéresse...

HRP :
Pouhaaaaaa j'ai écrit un peu n'importe quoi, s'il faut modif quoi que ce soit dîtes le xD


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Gaël Sebrus
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4298-307-je-suis-gael-sebrus-j-ai-un-pichu-et-un-aspicot-qui-dit-mieux-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4586-gael-sebrus-adulte
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
2
Almia
24
14
3396
199
pokemon
2
Almia
24
14
3396
199
Gaël Sebrus
est un Nouveau Membre

Un comité d’accueil… renversant !


Bercé par un silence qui n’existait que dans son imaginaire, l’étudiant Voltali ne prêta guère attention au tumulte ambient, mais surtout à l’accident qui allait survenir. Son compagnon Thor semblait aussi absorbé par ce mal envoutant, quant aux deux autres… en hibernation, toujours à compter les Wattouat franchissant la clôture. Aussi efficace que des bots mal programmés pour un jeu d’infiltration, personne ne vit venir la créature à double cervelle foncer comme un demeuré dans les jambes du jeune homme…

- ‘’Loki STOP !’’

Un cri du désespoir ou un ordre à peine crédible d’un dresseur ne tenant plus son familier en laisse, essayant vainement de l’assommer à coup de mots, comme tout bon politique. Rien ni fera, le mal était fait. Raphael, tout juste percuter par un objet inconnu, se déplaçant à haute vitesse et transférant son énergie cinétique dans un référentiel supposé galiléen. Et c’te putain d’exercice de mécanique des solides n’a absolument rien à faire ici ! Le résultat de multiples calculs démontre cependant que Raphael chute et tombe sur son postérieur, par chance, son sac de voyage se trouvait en dessous. Si lui n’avait pas du tout comprit ce qui lui arrivait, Thor sursauta et fila dans le dos de son dresseur pour que celui-ci ne bascule pas de nouveau, risquant alors de se fracasser le crâne sur les quais. A peine remit de ses esprits, le garçon ouvrit timidement les yeux et vit une main tendue, prête à être attrapée pour un éventuel relèvement. Raphael ne se fit pas prier. Debout, il put enfin analyser la scène, un Diamat lui était rentré dedans, maintenant sermonné par un Demoloss, son Eletek derrière manquait d’aller toucher deux mots au fautif, puis un compatriote bipède de race humaine était venu le relever et s’excuser. Mais qui était cette personne ? De retour à Lansat et il avait déjà du mal à reconnaitre un élève, d’autant plus qu’il n’était pas possible qu’il soit nouveau, pas avec ce genre de compagnon de route aussi… évolué. Oh ! Raphael n’avait rien à reprocher à ses trois amis, dont deux de petites taille, mais il était vrai qu’il n’avait pas lieu de comparaison avec la fine équipe d’en face. Le dresseur altruiste était plutôt grand, des cheveux mi-long, un regard profond… pas si rassurant que ça, heureusement que le sourire était là pour signifier le contraire. Raphael avait une impression de déjà vu, ce visage n’était peut-être pas celui d’une proche connaissance, mais les traits de ce dernier lui disait quelque chose. Son interlocuteur lui demanda un rapport de la situation, effectivement, le bousculé n’avait rien de cassé, cela pouvait être dû à la taille, au poids, ou à la vitesse de Loki, comme l’effet non négligeable du sac en tant que système de ralentissement de chute.

- ‘’Non, ça va, pas de soucis, je suis plus solide qu’il n’y parait.’’ , le Voltali souffla doucement et se gratta dans la nuque, un peu gêné. ‘’Hehe, je pensais faire un retour fracassant, je ne m’attendais pas à être moi-même bousculé. Excuse-moi, je ne me suis pas présenté, Raphael Steiner, dortoir Voltali, j’étais là l’année dernière.’’

Puis les choses s’accélèrent avec la venue d’une autre personne, un étudiant tout aussi bien accompagné. Léger et pétillant, le nouveau venu s’incrusta aisément puisqu’il semblait connaitre l’autre interlocuteur. Orren avait-il dit ? Au moins, Raphael connaissait le nom de celui qui l’avait relevé. Puis on vint à s’intéresser de nouveau à lui de manière fort bien aimable. Ginji Labelvi, un nom étrangement adapté à l'attitude de cet étudiant, et qui plus est appartenait au même dortoir que le protagoniste.

- ‘’Voltali, tu dis ? On est dans le même dortoir alors, je m’appelle Raphael. Enchanté.’’

L’attention du voyageur de retour à l’académie se porta vers la bête à poil jaune presque identique à son même compagnon, Thor. Il y avait comme un air de défi entre les deux, c’est fou la rivalité !
Orren Losvrôk
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Orren sourit quand le jeune homme devant lui lui assura qu'il n'avait rien de cassé. Heureusement, car il se serait vraiment senti mal dans le cas inverse. Il soupira en se disant que parfois Loki était vraiment intenable. Il voulut répondre au dénommé Raphaël, se présentant à son tour, mais un nouveau venu les rejoignit. Nouveau venu qui n'était autre que Ginji ! Eh bien voilà quelque chose de bien surprenant, voilà trois Voltalis réunis au même endroit ! Skoll qui avait fini de rabrouer Loki alla se poster fièrement à coté de son dresseur, regardant les deux autres jeune de son regard le plus neutre possible. Loki quand à lui, alla entre les jambes de Ginji pour saluer joyeusement la Voltali qui s'y cachait. Eh bien un Voltali ! Voilà déjà une bonne chose pour ce spécialiste du type Electrique, mais encore mieux au vues du dortoir dans lequel il était. Orren reprit alors la parole, souriant.

-Ginji ! Hum non je ne me suis pas perdu en... pardon ?!

Perdu en forêt ? Mais qu'est ce que c'était encore que ça ? Bah il ne se posa pas plus de questions et continua, répondant aux deux jeunes gens avec lui.

-Oh moi ça va très bien ! Voltali tu dis Raphaël ? Eh bien quelle coïncidence ! Nous voilà trois Voltalis réunis au même endroit. Mais tu m'excusera je ne me souviens pas de toi, mais peu importe content que tu soit de retour à la PC !

Orren sourit en regardant les deux dresseurs à ses côtés. C'était bien de se réunir quelques fois entre Voltalis ! Il s'étira vivement, appréciant l'air salin qu'amenait la brise légère et soupira. Eh bien il supposait que le jeune homme aux cheveux prunes voulait rejoindre ses quartiers.

-Je penses que tu as hâte de revenir à l'académie non ? Et si on t'accompagnait hein Ginji ? On pourra aller tout les trois au dortoir pour voir si ta chambre n'a pas été prise. Et au pire, je pourrais toujours aller voir Heartnett.

Le jeune homme aux cheveux sombres fit un nouveau sourire. Il tentait de prendre ses responsabilités de préfet. Après tout, il n'avait pas l'impression de servir à beaucoup à part relayer parfois quelques informations. Bon d'un autre coté il ne se plaignait pas. C'avait été assez dur de prendre les choses en mains quand Andreas lui avait refilé sans lui demander son avis ce rôle. Avec un rire intérieur il remarqua qu'il ne portait que très rarement l'insigne dorée des préfets, pourtant symbole de son rôle dans le dortoir. Il n'aimait pas trop s'afficher avec ce petit badge et préférait amplement rester discret.
Attirer des regards inquiets de la part des petits nouveaux qui ne le connaissaient pas et se méfiaient de son air sombre, ce n'était pas ce qu'il voulait. Donc il avait décidé de ne pas le porter, au plus grand dam de leur référent. Il se mit alors à marcher en direction du Centre Ville d'où ils pourraient surement prendre un bus pour la Pokémon Community, écoutant d'une oreille attentive ce que disaient ses camarades de dortoir.

-Tiens dis moi Raphaël, tu es dans quelle filière ? Parce que bon faudra peut être voir si tu n'as pas pris trop de retard, ce serait dommage. Moi et Ginji on est tout deux Top Dresseurs. Spécialiste dragons pour ma part !

Tournant son regard vers leur camarade qui revenait enfin au bercail, Orren attendit sa réponse, se questionnant intérieurement et cherchant à deviner son orientation scolaire. En tout cas sûrement pas un Spé Type, il avait une équipe bien trop diversifiée pour ça !



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Raphaël Steiner and Orren Lovsrôk



« Welcome Home »


Le garçon se présente comme s’appelant Raphaël et appartenant au dortoir Voltali. C'est pour ça que son visage me rappelle vaguement quelque chose !... Même si c'est relativement étonnant, comme se fait-il que sa tête me soit aussi vague ? S'il est Voltali, j'aurai du le reconnaître immédiatement. Je suis pourtant sûr que c'est la première fois de l'année que je le vois... Même lors de la grande compétition, je ne me souviens en aucun cas avoir vu son visage.

Loki, le Diamat d'Orren, vient saluer Shy qui est toujours planqué entre mes jambes. Le Voltali répond timidement par un cri à peine audible, détournant le regard à cause de la gêne. Peureux et timide, le pauvre arrive difficilement à se faire de nouveaux amis. Je caresse doucement la tête du Pokémon Electrik pour essayer de le mettre en confiance, tenter de le lier à Loki ne peut lui être que bénéfique.

Lorsque le préfet relève notre appartenance commune au dortoir des jaunes, je m'apprête à demander à Raphaël comment se fait-il que je ne l'ai jamais vu, ou très rarement, au dortoir cette année. Mais Orren continue de parler et dit que le garçon aux cheveux violets est de retour à l'académie, ce qui sous-entend clairement qu'il s'était absenté. Ça expliquerait bien des choses !

Le garçon aux cheveux noirs continue sur sa lancé avant de lui proposer que nous le raccompagnons tous deux à l'académie. Je hoche vivement la tête, enthousiaste.

« -Oh oui ! De toute façon je n'allais pas tarder à rentrer, Punch commence en avoir plutôt marre de la forêt... Euh de la promenade je veux dire. Punch ? »

J'appelle l'Elektek qui n'a pas réagi à l'entente de son surnom. Il toise toujours l'autre Elektek avec son air de défi, comme s'il s'était lancé dans un duel de regard avec son congénère. Le premier qui détourne les yeux a perdu ? Drôle de façon de démontrer sa force. M'enfin c'est toujours mieux que de déclencher un combat au milieu du port... Quoique, si on les laisse faire ça risque de vite arriver.

« -Punch ! Ce n'est pas le moment de jouer au gros dur !... En fait ce n'est jamais le moment... Allez viens, hors de question de défier quelqu'un en combat alors qu'il revient probablement d'un long voyage. Au pire il est du même dortoir, tu pourras toujours l'affronter au bras de fer une autre fois... »

J'attrape le bras de l'Elektek à deux mains et le tire légèrement en arrière, mais celui continue de fixer l'autre Pokémon Electrik. Je soupire, tandis que le Voltami questionne Raphaël au sujet de sa filière.

« -Oui c'est bien vrai, tu bosses dans quoi ? Ah, et puisque tu en parles Orren, 'faudrait que l'on confronte nos équipes monotypes un de ces quatre ! Cela va faire un moment que mes Pokémons et moi n'avions pas combattu un élève spécialisé.  »

Mon dernier combat contre une personne de la branche spécialiste type remonte aux dernières vacances d'été, contre Allen Wills. Le blond m'avait défié alors que je me baignais dans une rivière au beau milieu de l'île de Cobaba, et j'avais gagné de justesse ! Mais celui qu'on considérait à l'époque comme le meilleur Topdresseur de l'académie a peu à peu cessé de faire parler de lui, jusqu'à quitter l'académie pour des raisons personnelles. Ce qui est bien dommage, Allen a beau être quelqu'un d'incroyablement prétentieux, il n'en reste pas moins plein de ressource et permet toujours d'en apprendre plus sur les combats Pokémons... J'espère qu'il va bien.

Je secoue doucement la tête pour chasser ses pensés, avant de m'étirer de tout mon long. Châtaigne est en train de tourner autour de Raphaël, voulant faire ami-ami avec ses partenaires, tandis que j'observe un point éloigné du port où est censé se trouver l'arrêt de bus qui dessert jusqu'à l'académie.  

« -Bon, on y va ? Théoriquement si tu n'as pas clairement signalé ton départ de l'académie avant ton absence il n'y a aucune raison que tu perdes ta chambre... Mais au pire il reste toujours de la place ! D'ailleurs il me semble bien que la chambre à côté de la mienne est vide, faut que j'en profite pour démolir la cloison tant qu'il n'y a personne pour agrandir ma chambre, je commence à être un peu à l'étroit avec tous mes Pokémons... Comme ça ça me fera un max de place !  »

… Elle est pas géniale mon idée ?

@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Gaël Sebrus
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4298-307-je-suis-gael-sebrus-j-ai-un-pichu-et-un-aspicot-qui-dit-mieux-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4586-gael-sebrus-adulte
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
2
Almia
24
14
3396
199
pokemon
2
Almia
24
14
3396
199
Gaël Sebrus
est un Nouveau Membre

Sur le chemin du retour


Que de têtes amicales, cela réchauffait le cœur du garçon un peu en mal du pays. Retrouver cet environnement familier lui faisait vraiment du bien, après tout ce qui avait bien pu se passer par-delà les mers ces derniers mois. Autant dire qu’il en garderait des traces, la reprise de son quotidien à Lansat lui permettra d’oublier tout ça. Elis, qui était autours de son cou, sentit un léger frisson le parcourir. Bienveillante comme à son habitude, elle glissa doucement, une caresse réconfortante, et frotta sa petite tête contre la sienne. Raphael garda le sourire et remercie en silence son ange gardien avant de reporter son attention sur son compagnon électrique. Il fixait toujours son congénère avec intensité, qu’avait-il donc ? Son rival se nommait Punch, c’est ce disait son dresseur, et semblait vraiment défier Thor, peut-être était-ce dû à leur ressemblance frappante. Pourtant, le plus étonnant, c’était que Thor se prenait au jeu, et ceci ne faisait pas parti de ses habitudes. Certes il a côtoyé l’Elekable de son oncle pendant plusieurs mois, mais jamais il n’avait prétendu pouvoir le défié de la sorte, même quelques seconde. C’était peut-être le fait de reconnaitre quelqu’un de son niveau qui faisait ça, encore un grand mystère sans réponse…

La discussion avec ses deux interlocuteurs semblaient bien engagée, à vrai dire, étant chacun du même dortoir, tout se faisait plus aisément. Le plus grand aux cheveux sombre avait de l’assurance, il n’en avait peut-être pas l’insigne mais avait cependant l’attitude d’un préfet. Une distinction très honorifique que l’on accordait qu’aux personnes de confiances, les élèves les voulaient prendre les rênes afin que tout se porte bien. Celui-ci lui proposa d’ailleurs de retourner à l’académie immédiatement, avec un peu de chance son ancienne chambre n’avait pas été scellée et remplacée par l’administration. Raphael avait toujours ses anciennes clés, mais est-ce qu’elles allaient marcher ? Le dénommé Ginji était visiblement très enthousiaste à cette idée et désirait ardemment les accompagner. Du moins, c’est ce qu’il manifesta après avoir réussi, non pas s’en mal, à briser le défi qui opposait non deux Elektek. Alors que le premier s’éloigne lentement, un léger sourire de victoire se dessine sur le visage de Thor, de suite remarqué par son dresseur qui lui fit mine de rengainer, il ne valait mieux pas provoquer Punch, ils ne le connaissaient même pas, ses compétences comme son caractère. Puis les deux accompagnateurs finissent par demander le cursus de Raphael, légèrement étonné par la venue subite de cette question, mais il s’y attendait après tout. Ces derniers lui confie être chacun des topdresseurs à spécialité, pour faire simple, des maitres d’arènes en herbe, des gens avec qui il ne vaut mieux pas combattre à moins de s’y être préparé. Mais l’interrogation le concernait, il se devait d’y répondre, mais ne pouvait dire la vérité cependant, il n’allait pas avouer aux yeux de tous son affiliation au pôle d’espionnage, cela paraissait évident. Raphael eut un petit rire de gêne, très vite rattrapait, bien évidemment, que du théâtre pour noyer le poisson :

‘’Avant de quitter l’ile je venais tout juste de rejoindre les Coachs, autant dire qu’avec un certain compagnon qui est toujours dans sa balles pour des raisons évidentes, j’ai encore beaucoup de travail à fournir.’’

Par la suite, l’altruisme de chacun de ses accompagnateurs le touchait, prêt à lui proposer divers endroits où dormir au cas où sa chambre serait inaccessible. Mais pour dire vrai, Raphael n’avait aucune envie de laisser sa chambre aux mains de quelqu’un d’autre, non pas qu’il soit possessif, mais plusieurs de ses affaires s’y trouvaient encore, du légale au moins légale… Le garçon prit ses sacs, leur poids ne le gênait pas vraiment, il était sportif après tout, puis suivi les deux personnes Voltalis. Autant dire qu’il avait hâte de se retrouver en face du dortoir…


Spoiler :
Un peu court et manquant d’imagination, je ferais mieux sur le prochain post.

Orren Losvrôk
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Orren regarda Raphaël quand celui-ci leur dit être coach. Eh bien il n'y avait pas beaucoup d'élèves qui suivaient cette formation. Il n'en avait que très légèrement connu qu'un seul qui était parti de l'académie depuis. Un coach... voilà, quelque chose d'utile dans le dortoir pour le préfet. Il aurait peut être bien besoin de ce genre de services pour son équipe, la peaufiner et la rendre encore plus redoutable. Il sourit aussi à Ginji qui lui proposa qu'un jour ils s'affrontent tout deux. C'était une excellente idée ! Ginji avait de l'expérience comme spécialiste de type et un combat avec lui serait sûrement des plus enrichissants. Le jeune homme aux cheveux châtains était en plus un spécialiste électrique et à part la capture de son Posipi, Orren n'avait jamais affronté de Pokémons de ce type. Il siffla rapidement Loki, faisant revenir son Diamat qui commençait à s'approcher un peu trop du bord de l'eau. Pataud comme il était, il pourrait encore tomber à la mer et Orren n'avait pas envie de devoir plonger pour ressortir le dragon et son bon poids de l'eau. Le dragon bicéphale revint, courant entre Raphaël et son Elektek. Décidément ce dragon était une véritable pile d'énergie infatigable.
AU bout de quelques minutes de marche ils arrivèrent à l'arrêt de bus, et après avoir vérifié les horaires, s'assirent tout les trois pour attendre cinq minutes que le transport arrive. Le dracologue en profita pour se tourner vers son camarade spé type et lui répondre à sa proposition d'avant.

-Bien sûr Ginji ! Ce sera avec plaisir que je ferais un combat contre toi, je penses que ça peut être plus qu'intéressant !

Il s'exprimait d'une voix enjouée, content d'avoir une opportunité de s'entraîner à nouveau contre un autre dresseur. Il croisa les bras sur son buste, attendant patiemment que le bus arrive. Depuis quelques temps déjà il avait une idée en tête. Après le succès de la journée Portes Ouvertes et avec les recettes de cette journée, il avait prévu de créer une petite fête pour les Voltalis. Il en avait déjà une fois parlé avec Andreas Heartnett qui s'était extasié de l'idée, tournoyant et tournicotant en vantant les mérites d'une telle perspective pour l'animation du dortoir. Alors que le bus arrivait et qu'ils s'assirent, Orren se retourna pour regarder ses camarades assis aux places derrière lui.

-Au fait Ginji. j'ai eu une idée, tu peux aussi me dire ce que tu en penses Raphaël ! Avec les fonds qu'on a eu à la journée Portes Ouvertes, j'ai pensé que ce serait sympa de faire une fête de fin d'année pour le dortoir, vous en pensez quoi ? Bon faut encore que j'aille voir la directrice avec notre référent pour valider ça, mais ça pourrait être sympa non ?

Le jeune homme se doutait que venant de sa part, de tels mots pouvaient sembler bizarres. Pourtant il pensait vraiment à organiser quelque chose dans le genre, bien sûr pas tout de suite, il n'avait pas vraiment le temps. mais vers la fin de l'année scolaire, ce serait quelque chose de bien, une sorte de consécration de leur nouvelle année finie dans l'académie. Skoll assis à ses pieds avait fermé les yeux après avoir posé sa tête sur ses deux pattes avants. Orren tenta de se caler un peu mieux dans son siège pour ne pas être dérangé par les mouvements du bus tout en continuant de regarder ses camarades et d'attendre leur réponse.



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Raphaël Steiner and Orren Lovsrôk



« Welcome Home »


Cinq minutes d'attente, voilà ce qui nous attendait en arrivant à l'arrêt de bus. Tant mieux ! Cela ne sera pas trop long. On a bien de la chance, cinq minutes de discussion en plus et on était bon pour patienter trente minutes de plus. Pourquoi ils ne font pas un bus sur commande ? Après tout pour le nombre de personne qui l'utilise.. A chaque arrêt ils mettent un petit bouton, et dès qu'on appuie dessus, hop ! Le bus le plus proche vient nous chercher. … On pourrait peut-être adapter ça avec des camions de glace ?

Nous sommes donc tous les trois assis à l'arrêt, avec nos Pokémons respectifs, et maintenant que j'ai trouvé le moyen d'avoir faim par ma simple pensée, j'écoute avec attention ce que me raconte mon préfet. Une fête de fin d'année ? Cela m'évoque aussitôt la fête organisée au début de l'année, cette même fête où Orren a été publiquement désigné en tant que préfet, et où j'ai également créé un sublime quiproquo mettant en péril sa relation avec Rouquine... Même si dans tous les cas ils n'ont pas eu besoin de cela pour se séparer, en fin de compte... Sans oublier que j'ai quand même trouvé le moyen de faire disjoncter le compteur électrique lors de la fête de fin d'année organisée par l'académie sur Cobaba... Et puis la Grande Compétition a fini en bataille d'eau par ma faute, encore une fois. … Eh mais, s'est-il passé au moins une fête où j'ai pas foutu le bordel, au juste ?

Mais qu'importe ! Tout ça c'est du passé, et une nouvelle fête serait pour moi l'occasion de prouver que je suis capable de me tenir tranquille toute une soirée ! Et puis j'ai bien grandi depuis, je ne suis plus aussi naïf, ni aussi goinfre, ni aussi enfantin qu'à mon arrivée à l'académie !... Comment ça, c 'est encore pire?...

« -Oh ouiiiiiiiiiiiii ! Une fête ! C'très bien une fête ! On invite Mama Odie hein ? Comme ça elle fera un graaaaaaaaand buffet ! Puis on fera des parties de Monorpaly ! Faudrait mettre de la musique aussi. Et puis on pourrait tous se déguiser, qu'est-ce que vous en dîtes ? Tu verras Raph', chez les Voltas il y a un garçon trop rigolo qui fait de superbes tenues ! Il s'appelle Loan, en plus son thé est délicieux et même que la sœur d'Orren dort dans le même lit que lui pour en avoir la première... Par contre faut faire gaffe à pas abîmer ses habits, sinon il est pas content !... Anh ! On pourra déguiser Shy, après tout t'es un peu la mascotte de notre dortoir hein ? Ah ouais mais non, il va pas vouloir... Faut vraiment qu'on s'entraîne à ce que tu sois moins timide, Shy ! Bah tu sais quoi ? On profitera de cette fête pour y remédier... Ça va être géniaaaaaaaaaal !  »

Ginji, le garçon au débit encore plus rapide que la fibre !
On me fait souvent la remarque comme quoi je parle trop vite, mais je n'y peux rien môa ! Les idées s'enchaînent un peu vite dans le truc qui me sert de cerveau, faut bien que ma bouche suive si elle ne veut pas perdre le fil...  

Le temps que mes deux camarades digèrent ma réponse, et répondent à leur tour, le bus arrive. Je grimpe dedans en premier avec mes trois Pokémons, et file m'asseoir à l'arrière où les deux autres élèves du dortoir Voltalis me rejoignent. J'attends qu'ils soient tous deux assis avant de reprendre.

« -D'ailleurs Orren, tu parlais des fonds de la journée porte-ouverte tout à l'heure... Si tu veux tu peux me confier la gestion des finances ! On dirait pas comme ça, mais je suis un grand économe. Comme j'ai grandi dans un milieu modeste, je fais attention au moindre jeton que je dépense ! Et si vous voulez savoir, toute la nourriture que je mange m'est offerte gracieusement par Mama Odie et les quelques élèves qu'aiment bien me donner à manger... »

Le bus démarre, et nous partons en direction de l'académie. Arrivés là-bas, nous nous dirigeons directement vers le dortoir Voltali, où on suit Raphaël jusqu'à son ancienne chambre. Heureusement pour lui, rien ne semble avoir bougé depuis son départ. Orren et moi le laissons se re-familiariser avec les lieux, et traînons un peu, avant de retourner à nos occupations respectives... La famille Voltali s'agrandit!

HRP :
Rp terminé de manière pas brusque du tout! Very Happy


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum