Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Djelly Fish
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t232-djelly-fish-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t285-djelly-fish-pyroli
Taille de l'équipe : 16/20 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
16/20 + 2
Johto
17 ans
43
846
1108
pokemon
16/20 + 2
Johto
17 ans
43
846
1108
Djelly Fish
est un Topdresseur Spé. Type
Après le discours de la pré-rentrée, j’ai préféré m’éclipser dans un endroit où il y avait moins de monde. Ce n’etait pas que je n’aimais pas les gens... mais là je n’en pouvais plus. Entre un mec qui vomit sur un autre et un blond qui gueule «  je vais tous vous écraser bande de minables » -résumé de mon subconscient- ma résistance en tant que « Djelly fait des efforts pour ne pas s’enfuir en courant  » avait ses limites. Aussi, j’avais promis à ma mère de lui donner de mes nouvelles.
Je suis donc sortie de la salle et me dirigeais dans la forêt. Au moins, là c’est sûr je serais au calme. Givre était à mes côtés et me suivait sagement. Je me suis assise dans l’herbe adossée à un arbre, lui avait préféré se mettre en hauteur et montait sur les branches de l’arbre en question. Bien installée, je pris mon Ipok et j’appelais ma mère.

« Allo ! Coucou maman »
« Ô mon dieu ma p’tite chérie, CHERI C’EST NOTRE FILLE AU TELEPHONE »
Après quelques cris de joie et un léger moment d’hystérie, que seule ma mère était capable de faire, commençait l’interrogatoire.
«Comment vas-tu ? Tu manges bien ? Ta rentrée s’est bien passée mon poussin ? Tu t’es faite des amis ? »
« Maman pas ce surnom quelqu’un pourrait t’entendre, et non je ne me suis pas faite des amis, ce sont tous des malades ici j’ai l’impression »
« Voyons ma puce ce n’est pas bien de juger les gens ! Apprends au moins à les connaitre. Ensuite je suis ta mère voyons, je t’ai toujours appelée ainsi je ne vais pas arrêter aujourd’hui. On s’éloigne du sujet allez réponds »

Je lui racontais donc ce qui m’était arrivé depuis mon départ, je lui narrais les cinq pénibles heures de ferry, et l’infructueuse récolte d’amis durant le voyage. Pendant que je racontais mon voyage, je vis mon père arriver. Je lui fis bonjour de la main, il me sourit et m’indiquait de continuer ma petite histoire.
Je poursuivis donc mon récit, à peine arrivée à la Pokémon Community on m’avait assigné à un dortoir, celui des Pyroli, on m’avait envoyé dans un souterrain voir un mec louche et répondre à son questionnaire.

« Un Questionnaire pour quoi ? »
« Mais laisse-moi finir maman. »
«  C’est vrai chérie laisse la finir, vas-y continue mon ange »
« Merci papa »

Je repris où je m’étais arrêtée… sur le mec louche du souterrain avec son questionnaire, qui était tout aussi louche que lui d’ailleurs. Je leur expliquais que ce questionnaire m’avait permis d’obtenir mon premier Pokémon…

« Quel pokémon ? »
«  Un starter de Johto ? J’imagine que tu as du tomber sur Kaiminus »
« Ou sur un pokémon vol, comme mon Typhon, je te vois bien avec un magnifique Roucarnage ma puce »
« Vous n’y êtes pas du tout, je vais vous le présenter, viens Givre»
Je regardai vers la branche d’arbre où s’était installé mon Pokémon.
«  Farfu, farfuret »
«  Viens je vais te présenter à mes parents »
« Furet !! »
L’air étonné mon Farfuret descendit de sa branche et vint se mettre sur mes genoux. Il se mit à regarder mon Ipok en penchant la tête sur le côté.
« Furet »

Ma mère était étonnée au début, elle me voyait plutôt avec un autre pokémon mais elle me dit qu’avec mon caractère actuel en fait ce n’était pas si étonnant. Mon père lui, scientifique pas à moitié, s’amusait à analyser Givre à haute voix.

«  hmmmm ! Il m’a l’air jeune et robuste, son poil est brillant ce qui nous indique qu’il est en bonne santé. Tu sais ma puce les Farfuret sont reconnus pour leur sociabilité, ils vivent le plus souvent en groupe, je suis sûr que Givre va t’apprendre beaucoup de choses »

Devant les compliments de mon père, Givre bomba le torse fier et surtout heureux, je ne pus m’empêcher de lui caresser la tête. Il était vraiment trop mignon.
« Heureux de voir que vous vous entendez déjà aussi bien »
« Tu me connais papa j’ai toujours eu un bon feeling avec les Pokémon »

Par la suite, mes parents me racontèrent leur journée, ils me donnèrent des nouvelles de mes inutiles de frères. J’étais même étonnée de savoir qu’ils étaient arrivés jusqu’à Unys. Après un moment de silence, je lâchai

« …Je veux rentrer à la maison »
« Tu sais on a fait cela pour ton bien. Toi qui as toujours voulu devenir un grand dresseur, te voilà dans une académie pour apprendre à en devenir une. »
« Et si tu t’ennuies vraiment, tu n’as qu’à recommencer à coudre les trucs trop choupinets que tu faisais ici ça t’occupera. Tu es partie avec ta boite de couture au moins ? »

Je fis oui de la tête, ce qui provoqua un sourire chez ma mère. Il était vrai qu’avant d’arriver ici mes parents m’avaient inscrite dans plusieurs clubs différents afin de me rendre un peu plus sociable… et le club de couture en faisait partie.

« Bon ma puce on te laisse, prend soin de Givre et de toi »
« Oui maman »
« Pense à boire ton jus de Noigrume tous les matins »
« Oui maman »

« Givre je te confie ma fille, réapprends lui a redevenir sociable je compte sur toi »
Je vis mon Pokémon se mettre en garde à vous, comme s’il acceptait la mission que mon père lui donnait. Sa réaction suscita un léger rictus. Je disais à mon père d’arrêter de mettre des idées dans la tête de mon Pokémon avant qu’il ne raccroche après un ultime au revoir. Je regardai par la suite mon compagnon de bataille

«  Faisons de notre mieux Givre »
« Farfuret »

Mon aventure dans cette académie ne faisait que commencer.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum