Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2
 :: L'île Cobaba 2.0 :: Les côtes

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-37%
Le deal à ne pas rater :
Grosses remises sur le calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Dragon Ball ...
43.99 € 69.91 €
Voir le deal

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
2 Juillet. Île Cobaba. Les choses auraient pu être mieux, même qu'elles auraient pu être entièrement différente. N'étais-je pas, un an plus tôt, justement en train de profiter des merveilles de cette île avec Allen? Personne, toutefois, n'aurait jamais envie de faire quoi que ce soit du genre, pas avec ce qui s'était passé la veille. Kidnappés, tant de mes amis. Disparus entre les griffes de la Team Rouage et, forcés de rester derrière par le corps professoral, aucun de nous n'avait pu réagir. Résignée, j'avais du rejoindre une cabane, comme les autres, et y avait fait une étonnante rencontre pour le moins enrichissante. Nous avions parlé, Nathaniel et moi, et au final, il m'avait bien fait comprendre que les rêves étaient fait pour être poursuivis, pas abandonnés. Ainsi, si je voulais protéger les êtres qui m'étaient chers, il n'y avait pas trente-six solutions. Parfois, la seule façon de faire quelque chose, c'est tout connement de le faire. Je rêvais de les protéger, de rendre leur vie meilleure et de leur permettre de compter sur moi? Alors qu'est-ce que j'attendais? Me dis-je ce jour là en faisant route vers la plage, mon sac chargé à bloc, contenant les Pokeball de ma team entière. J'avais un plan derrière la tête, un projet que certains n'approuveraient pas, ce dernier s'apprêtant à se dérouler à mes risques et périls. Est-ce que cela allait m'arrêter pour autant? Comme si. N'avais-je pas fait une promesse à mon âme elle-même?

Emplie d'un élan de motivation et de détermination spectaculaire, c'est l'entièreté de ma team que je laissai sortir. Ouji-sama, Ash, Chidori, Epona, Shaw, Sephiroth, Chomps, Michelangelo et Iggy. Tous se tenaient devant moi, calmes, attendant la suite. Certains regards semblaient tournés vers mon bras emplâtré, d'autres se lançaient des oeillades, les derniers ne quittaient pas mon regard. Parmi eux, s'avançant avec royauté, se trouvait mon prince. Son air hautain croisa le mien, solide et ferme. Il avait compris que quelque chose se préparait et, pour une fois, jouait le rôle de ma conscience, me forçant à ré-évaluer la situation avant de faire quelque chose d'irréparable. Néanmoins, ma décision était déjà prise et il s'y plia, regagnant les rangs alors que tous se préparaient à l'apparition de l'adversaire. Shaw au milieu de la formation, secondé par Epona et Ash, de leur côté respectif, eux-même suivit respectivement d'Ouji-sama et d'Iggy. Mikey et Sephiroth se tenaient aux extrémités de cette formation en v inversé. Les seuls qui n'en faisait pas partie était Chidori, autorisé à venir sur mon épaule, petit et de type électrique, il n'avait aucune chance de nous aider, et Chomps, resté à mes côtés pour me protéger juste au cas. Le moment de vérité arrivait enfin.

Je lançai la Pokeball et, en un vaste éclat de lumière, une grande silhouette se dessina. Celle d'une bête maligne et fourbe, solitaire et dangereuse, armée des griffes et des crocs d'un dragon. Spike, le Carmache d'Orren. Bien sûr, il ne lui fallut pas longtemps pour remarquer le comité d'accueil que je lui avais réservé et, bientôt, il s'activait, prêt à ouvrir les festivités. J'allais devoir me montrer forte, sans failles ni hésitation, faire mes preuves. Je devais le dominer, sans quoi jamais je ne pouvais avoir de lui ce dont j'avais besoin. Certes, je voulais d'abord et avant tout créer un oeuf, mais les enjeux avaient monté. Je voulais le forcer à m'obéir, même si ce n'était que passager et approximatif. Je voulais qu'il me respecte assez pour se jeter sur les sbires de la team rouage lorsque je le lui demanderais, sans pour autant faire dégénérer la situation en blessant des élèves. Son dresseur serait-il d'accord? Sans doute pas, mais aux grands maux les grands remèdes. Et puis, je n'avais plus le temps de tergiverser alors que le dragon des sables chargeait en plein vers le centre de la formation, parfait.

- Morphing!!

La gelée rose s'illumina, sans fléchir de la charge du monstre, remuant de façon précipitée et nerveuse, se modelant. La charge de Spike rencontra un obstacle rugissant à la peau faite d'écaille et au regard perçant, les pattes bien campées dans le sable. Tête contre tête en un fracas de violence, les bras griffus tentant d'écarter ceux de l'adversaire, les puissantes pattes râclant le sable pour tenter d'avancer et de repousser l'adversaire. Dans l'air chaud, lourd et épuisant de l'après-midi, de puissants cri jumeaux retentirent, fendant le ciel en leur ascension. Carmache contre Carmache en une joute de puissance pure. L'original, lentement, prenait le dessus, mais la réplique n'abandonnait pas, faisant claquer sa diabolique mâchoire, tentant d'attraper un bout de son ennemi où enfoncer ses canines. C'était à moi de jouer, rapidement!

- Ouji-sama, suc digestif! Ash, Epona, rugissement! Sephiroth, Onde Folie!

À peine avais-je fini de donner un ordre que mes compagnons s'executaient, sans attendre de connaître la suite. Travail d'équipe, coordonné et mis en oeuvre avec confiance. Merci pour ça, Ginji, c'est toi, après tout, qui m'a montré la force du travail d'équipe contre ce steelix. Aujourd'hui c'est pour toi, pour tous mes amis, pour les élèves de PC et, surtout, pour moi-même que je devais me tenir droite et franchir de nouveaux horizons, sans fléchir ni hésiter. L'attaque d'Ouji-sama, lancé de sucs digestifs, toucha le dragon qui grogna, mécontent. Les effets de sa peau dure devaient avoir été neutralisés, contrairement à ceux de Shaw qui semblait reprendre du poil de la bête. Les rugissements d'Ash et d'Epona s'élevèrent de concert, créant un furtif tremblement dans la garde de la bête qui, pourtant, ne fléchissait pas. Vint alors le tour de Sephiroth, l'onde folie atteignant sa cible qui, en cris catastrophiques, semblait avoir au contraire redoublé d'ardeur avec cette confusion passagère. Cédant à ses pulsions, la riposte approchait. Une riposte puissante, venue des profondeurs de son être, apprise pour détruire en furie mortelle et dangereuse. La dracorage.

- SHAAAAW!!!
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Mon cri ne fut pas sans réponse. En un formidable rugissement, Shaw copia son rival, crachant lui aussi la féroce attaque dracorage. Les offensives se rencontrèrent en un impact violent et explosif, soulevant des tonnes de sable et projetant les spectateurs d'un effet de recul non négligeable. Je tentai tant bien que mal de ne pas tomber, protégeant mes yeux de mon bras valide, plissant les paupières pour tenter de voir au delà de ce nuage, sans grand succès. Le silence était retombé, lourd et vibrant. Une seconde. Deux secondes. Trois secondes. Et rien ne bougeait. Je baissai le bras et m'approchai d'un pas ou deux, mon regard de chocolat toujours aussi ferme et décidé, déterminé à prendre la victoire par la force. Comme en réponse à ma motivation, une grande silhouette jaillit de la poussière, véritable dragon des sables, fondant sur moi avec vélocité, dénué de toute hésitation ou de remords. En un réflexe désespéré, et surpris, je levai mon bras droit, tentant ainsi de me protéger. Les crocs monstrueux de la bête se refermèrent sur le plâtre, serrant au point de faire craquer ce dernier en un fracas sec. Vite, je devais m'éloigner! Mais sa patte griffue s'allongea et ses doigts vinrent se refermer dans ma longue chevelure rose, me tirant vers lui de force, me traitant comme une vulgaire proie qu'il pouvait secouer comme une poupée de chiffon.

- Ouji-sama!

Avais-je alors crié avec conviction, tel un ordre. Pourquoi lui et pas un autre? Qui sait, il était tout simplement mon starter, ceci expliquant peut-être pourquoi j'avais pensé à lui dans cette situation qui, littéralement, était de vie ou de mort. Le serpent feuillu, comprenant l'urgence de la situation, lança une très précise Lame-feuille, visant le point d'ancrage de la patte griffue en ma chevelure, tranchant cette dernière en un dommage collatéral inévitable. Ma crinière défunte chuta dans le sable en lambeaux épars, tel mon sang de mentali se vidant sur le sol. Libérée, je m'éloignai à la course, Epona et Ash venant se placer devant moi en mur défensif. Néanmoins, il y avait encore un autre Carmache. Shaw sortit de la poussière en rugissant, refermant ses crocs sur l'épaule de Spike, le tirant vers l'arrière avec lui. Le Pokémon d'Orren, furieux, tentait de lui asséner un coup de tête ou même de se retourner, bataillant sauvagement en cris de rage furibonde et incontrôlée. Maintenant relevée, je tremblais, mais je ne devais pas le montrer. Je ne devais pas fléchir. Je devais être plus forte que lui, je devais le soumettre!

- C'EST TOUT CE QUE T'AS?!!?

CARMAAAAAAAAAAA!!!!!

- RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHH!!!!!!!!!

Furieux, le Carmache sauta, chassant Shaw de son dos en quelques embardées agrémentées de coups d'épaules et de griffes aggressifs. Libéré, il se dirigea vers moi à toute vitesse, soulevant des gerbes de sable sur son passage, grondant et faisant presque trembler le sol sous son passage dévastateur. Mais une fois encore, il me sous-estimait. Ou, plutôt, tout le monde ici sous-estimait la petite Kraknoix restée à mes côtés, sans parler de la grosse boule rose aux joues gonflées.

- Iggy, Voix enjoleuse! Chomps, Hyper Beam!!!

Le combo était sans pitié. L'attaque fée, bien que peu puissante, était amplement sadique pour le dragon, sans parler de l'attaque de la Trapinch. On aurait dit un véritable Master Spark, ou un Kamehameha, ou n'importe quelle autre attaque qui a plagié ces sources! Le requin marteau, bien qu'encore confus et rageur, flancha, incapable de poursuivre le combat. Sur mon visage, un sourire béat était affiché, sans même tenir compte du massacre qui constituait maintenant ma chevelure. J'étais confiante, puissante. Qu'est ce que tu dirais de ça, Noctali de mes deux! Me dirigeant vers mon sac, j'y récupérai un gros morceau de viande bien rouge avant de le lui lancer, comme pour le féliciter de l'effort et, à ma façon, lui faire comprendre que non seulement j'étais plus forte, mais qu'en plus c'était moi la main qui le nourrirait, ne serait-ce que pour ces deux semaines à venir. Ses canines acérées attrapèrent son repas au vol et c'est sans ménagement qu'il commença à déchiqueter le tout, sans jamais cesser de me surveiller de son regard malin. Le message était clair, il suffisait d'un instant de faiblesse et il allait se retourner contre moi. Bien. Voilà une raison de plus de ne pas me détourner de mon chemin, de ne pas baisser les bras et d'aller jusqu'au bout cette fois. Mon plâtre était peut-être irrécupérable et mes cheveux ruinés, mais j'y avais gagné beaucoup. La Team Rouage n'aurait qu'à bien se tenir, parce que j'étais plus prête que jamais!
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum