Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2
 :: L'île Cobaba 2.0 :: Les terres :: Mausolée Scorvol

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-20%
Le deal à ne pas rater :
Bon plan rentrée : PC portable Asus à 319€
319 € 397 €
Voir le deal

Opale Valery
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3601-0261-opale-valery-j-ai-parcouru-la-distance-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3610-opale-valery-pyroli#39099
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 373
Points d'Expériences : 170
2
Archipel Orange
14 ans
12
373
170
pokemon
2
Archipel Orange
14 ans
12
373
170
Opale Valery
est un Coordinateur Mode
Après près de deux passées à nous amuser sur la plage, Pépite, mon tout nouveau Pokémon, s'approche de moi et me laisse entendre les gargouillis de son ventre. Ah bah il perd pas le nord, j'avais oublié qu'on devait les nourrir les Pokémon. Je sors mon iPok pour trouver des restaurants sur Cobaba et me dirige naturellement vers le centre ville du village où mes chances sont les meilleures. Le Galvaran était bien moins dynamique que lorsqu'il est sorti de sa pokéball, ses petites pattes traînaient un peu, tout comme ses longues oreilles sur le sol. Je lui propose gentiment de retourner dans la ball mais il le prend très mal et se force à marcher plus vite, le menton bien levé pour ne pas perdre la face. Je laisse échapper un petit soupir, j'espère que ce sera facile de m'occuper d'un Pokémon.

Nous passons devant un restaurant de ramen qui attire son attention. Il reprend ses sautillements pour aller cogner contre la porte et m'inciter à y entrer. Je ne suis pas particulièrement fan de cette cuisine mais c'est son premier jour en ma compagnie, je ne vais pas faire la rabat-joie... A moins que peut-être je devrai plutôt être exigeante avec lui... Tu en penses quoi ? Parce que si je ne le fais pas maintenant peut-être va-t-il me malmener toute ma vie ? Je vois ses grands yeux bleus me supplier de me presser de prendre une décision. Tant pis, et puis j'ai le temps pour m'intéresser aux différentes méthodes d'éducation d'un Pokémon. Je lui adresse un sourire et le suis. Il me semble que le servir du midi vient de terminer, la plupart des tables sont vides mais certaines contiennent encore de la vaisselle pas encore ramassée.

 « Bonjour Mademoiselle ! » Je ne peux m'empêcher de sursauter, le restaurateur était sorti de nulle part et me scrutait maintenant en me tournant autour.  « Nous ne servons plus sur place mais vous pouvez toujours prendre à commander. »  « Euh... » Il se penche sur moi, m'incitant à répondre. Pépite se mit à grogner, mais pas trop fort, il avait l'air d'avoir compris que le monsieur était chargé de la nourriture, fallait pas trop le fâcher. « Deux grands bols s'il-vous-plaît ! »  « Très bien ! Je m'occupe de ça! » Une autre personne venait de surgir de derrière le bar et alla s'éclipser dans les cuisines. Le premier monsieur qui s'avéra être assez poli me fit m'installer en attendant et s'assit avec moi. « Excusez-moi mais... j'ai l'impression que vous menez une sorte de business ici ? C'est pas possible autrement... » Il me fit alors de grands yeux et se glissa aussi discrètement qu'il put pour aller prévenir son frère en cuisine. J'avais peut-être fait mouche ? Les deux revinrent avec un large sourire forcé sur leurs visages. Ils posèrent alors les bols sur la table.


 « Vous vous trompez lourdement mademoiselle... Veuillez sortir avec votre plat. » Pépite était déjà prêt à bondir dans son bol pour le dévorer, mais la sortie nous fut montrée de manière pas très cordiale et je ne serai pas surprise de retrouver un crachat dans mon bol.  « Cela te va si on s'éloigne un peu du village pour aller manger ça Peps ? » Il n'avait pas l'air contre l'idée mais il me faisait tout de même comprendre qu'il avait très faim... Vraiment très faim. Son ventre était devenu un véritable instrument de musique. Nous marchons vers la forêt et nous nous installons près de la lisière dans le creux d'un arbre particulièrement grand. À peine assis, Pépite se jeta sur ses ramens et les finit en quelques secondes, je n'avais même pas eu le temps de sortir mes baguettes... Finalement, je lui donne mon bol puisque je n'ai pas très faim et que j'ai toujours l'image du crachat flottant dans le bouillon. Le Pokémon les mangea tout aussi rapidement mais semblait cette fois-ci calé, son ventre s'étant arrondi comme s'il avait été enceinte. J'imagine qu'il va falloir attendre un peu qu'il fasse sa digestion.

Je fais quelques recherches sur l'iPok pour savoir un peu où je me trouve alors que Pépite se mettait à ronfler à côté de moi. Gros mangeur et bruyant, j'avais visiblement trouvé le jackpot. Sur le site je trouve diverses descriptions de l'Île et de ce qu'elle contient. Sur la forêt, il est dit qu'elle contient des lieux très mystérieux dont un Mausolée qui vaudrait le détour, ne serait-ce que pour les objets qu'on peut y découvrir. Ça ne m'a pas l'air d'une mauvaise idée, tu en penses quoi toi ? Non parce qu'effectivement ils mettent en garde ensuite sur certains dangers et consignes de sécurité etc, mais ce n'est pas une mauvaise idée non ? Après tout j'ai mon après-midi de libre.

Les indications n'étaient pas très claires pour se retrouver devant l'entrée de la sépulture mais la petite expédition valait le détour. Sur le chemin, je passais par tellement d'atmosphères différentes : des marécages, des cascades, des lianes, des bambous... à chaque fois nous prenions le temps avec Pépite de nous amuser un peu à sauter dans l'eau, fouiller la boue, grimper les lianes et nous ne vîmes pas le temps passer. Finalement, nous réussissons à trouver le fameux lieu. Honnêtement, ça a tout simplement une gueule ultra lugubre. Vue la quantité de pokémon insectes que nous avons croisé dans les marais je n'ose pas imaginer ce qu'on va découvrir là-dedans. J'envoie un regard pour signaler mon inquiétude à mon petit lézard... mais il n'avait pas pris la peine de m'attendre. J'avance d'abord à pas de Grahyena, avec une grande précaution, quand je vois apparaître dans le mausolée plusieurs éclats lumineux. Je déboule dans le caveau en courant, trébuchant et roulant et je termine les fesses en l'air, les yeux dans les yeux avec Pépite qui était simplement en train de s'amuser avec un groupe de Nosferapti. Ils faisaient une sorte de trappe-trappe bizarre... Cela m'a l'air bon enfant mais je ne veux pas m'attarder, sait-on jamais.

N'ayant dorénavant plus vraiment le choix, je continue de pénétrer les lieux qui m'interrogent par leur grandeur. Le caveau menait à de vastes salles souterraines où seul le son des gouttes d'eau pleines de calcaire accompagnait ma marche. Mon iPok est assez prévenant pour m'annoncer d'un petit bip qu'il ne capte plus de réseau. Ça devient embêtant ces situations qui se multiplient où je ne peux rien faire avec mes gadgets. Je m'approche des parois presque blanche - par le calcaire - pour y découvrir des inscriptions, ou plutôt des dessins ? Ça a l'air de quoi pour toi ? Personnellement je... zut je ne vois plus rien. Pépite n'en fait qu'à sa tête et n'a pas l'air d'avoir compris qu'il était ma seule source de lumière.  « Pépite j'ai besoin de toi reviens ! » J'arrive à le distinguer à une vingtaine de mètres de moi entrain de récupérer les gouttes d'eau tombant des stalactites au plafond. Il finit par rappliquer après qu'une lui ait atterri dans l’œil.  « C'est malin t'as l’œil tout rouge maintenant... Reste ici s'il-te-plaît et essaye d'illuminer de manière la plus constante possible. » Je sors mon iPok pour prendre une photo du symbole. Je ne saurai pas trop comment le décrire, mais il n'annonce rien de bon. Une sorte de G stylisé peut-être ?

On entend alors comme plein de bruissements d'ailes sans réussir à déceler leur provenance. Peut-être que quelqu'un venait de croiser la route de nos amis les nosferaptis ? Je n'ai pas envie de voir d'autres élèves encore. J'ai le sentiment de me redécouvrir ici, de comprendre à nouveau ce qu'est la curiosité ! Quand je fais un pas, je frémis rien qu'en pensant à où pourrait m’amener le suivant... Tu as déjà eu cette impression toi ? Ça a quelque chose de magique je trouve. Et pour le moment, je ne me sens pas de partager tout ça. J'accélère donc et je réalise que la taille de la salle diminue très rapidement au fur et à mesure que j'avance. Elle finit par m'obliger à me mettre accroupie avec Pépite et sa lumière devant moi pour me guider. Le sol est tout humide, mais ce n'est pas que de l'eau, c'est une sensation très particulière, les murs sont tous doux et lisse quand je passe ma main dessus.  « Pépite, tu vois quelque chose ?... Pépite ? Je ne te vois plus... » En un clin d’œil et un petit gémissement de sa part, mon compagnon venait de disparaître. J'avance malgré tout et glisse alors dans une sorte de grand toboggan. La chute est plus drôle que douloureuse... mais douloureuse tout de même. À la réception, j'atterris sur le Galvaran ne s'étant pas encore remis de ses émotions et subissant alors une deuxième secousse. Moi je ris parce que vraiment c'était drôle, et la tête que fit mon p'tit lézard aussi. Je le prend dans mes bras pour le charrier un peu et finalement il partage mon rire.

La salle dans laquelle nous venions d'atterrir n'était pas très large mais très... très haute. En levant les yeux on pouvait percevoir un petit trou de lumière : tu le vois ? C'est tout petit... mais je me promets de le retrouver une fois à la surface, ça doit être beau de voir cette salle sous cet angle, il faut juste ne pas avoir le vertige. Je m'installe alors en tailleur au centre, Pépite vient se caler sur mes genoux. Nous sommes situés pile sous le petit faisceau de lumière. Ça fait une minuscule tâche claire sur la tête de Pépite. J'en profite pour sortir la bouteille d'eau et me désaltérer un peu, ainsi que mon petit monstre surexcité. Et puis tout à coup... je vis la petite tâche blanche bouger... Peut-être quelqu'un avait-il déplacer un caillou au-dessus de nos têtes ou quoi... Les oreilles de Pépite triplant de taille m'indiqua le contraire. Je finis par lever les yeux pour découvrir une sorte d'énorme Golem qui s'était maintenant allumé tout entier. Pas de bol j'ai envie de dire. J'avais donc confondu un de ses yeux (qui avait du rester en mode veille) avec une sortie et en nous plaçant sous son regard... bah il nous a vu. Il laissa tomber son corps, qui avait bien l'air de faire trois mètres, et s'amortit en faisant du feu sous ses fesses avant de détracter ses guibolles pour se placer devant nous. Peut-être qu'il veut juste jouer avec Pépite, comme les nosferaptis... Non ?



A Step Into The Darkness - w/ Benjamin No-694
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
"Emo ! Molga ! Ga ! Emo ! Emo ! Emo !"

Rick tirait sur la manche de Benjamin depuis plusieurs minutes. Mais le nouveau Noctali ne voulait rien entendre, il était bien trop occupé à écouter la conversation de deux filles du dortoir pyroli. Ces dernières parlait de la dureté de leur entrainement matinal. Pff, quelle chochottes ça ne pouvait pas être si dur que ça, si ?

"Emooooooooooooo !"

A présent le double type était monté sur le crane de son dresseur et sautait avec frénésie sur les cheveux blonds. Il en avait marre de rester caché entre les branches de cet arbre au dessus du banc qu'avaient choisi deux gamines pour se plaindre ! Rick voulait pouvoir voler en liberté, il voulait de l'action et de l'aventure ! En attendant son dresseur le prit par la peau du coup et le reposa sur le coté de la grosse branche touffue avant de chuchoter :

"Reste tranquille cinq minutes Rick. Ecoute... Ses deux filles sont vraiment superficielles, mais je crois qu'elle connaisse bien un ami d'un ami du cousin d'un ami du préfet en chef. Si je pouvais me lier d'amitié avec lui ça serait l'idéal pour se démarquer de gens comme ses filles, justement."

L'hyperactif Emolga n'était pas sur que d'écouter des dresseuses parlant de leur belles petites fesses fermes qu'apportaient au moins ce difficile entrainement sera très utile à son dresseur. Il décida donc de forcer un peu plus pour le convaincre. La boule de poil sauta sur le dos de Benjamin, se glissa sous son t-shirt et y envoya une petite décharge tout en poussant un cri de guerre.

"EMOOOOOOOLGAAAAAAA !!"

Benjamin sentit une douleur au niveau des ses omoplates et perdit l'équilibre. Il tomba en avant tout en poussant un petit cri bizarre semblable au fameux cri de Wilhem. Sa chute ne fut pas trop douloureuse le jeune Noctali tomba en plein sur les genoux d'une des deux pyrolis qui espionnait. Il se releva aussitôt tout en murmurant une vague excuse. Les deux filles restèrent bouche-bée un moment et quand elle réalisèrent ce qui s'était passé le jeune Noctali était déjà loin en train de courir dans la direction opposée.

Tout en courant il sentit son Emolga sortir de son t-shirt, ce dernier se mit à planer au niveau de la tête de son dresseur tout en ricanant bêtement. Benjamin vexé dit tout en soufflant :

"Il n'y a de quoi rire, Rick. Tu a fallu mettre en péril tout ce que je construit. Tu es fier de toi ?"

Le double type ne tenta même pas une réponse, il riait de plus en plus fort pris par un fou rire qui lui comprimait les poumons. Son vol en était affecté et jamais un Emolga n'avait était si peu stable..

"Rick ! Arrête de rigoler ! Tu a vu leur tête, il n'y avait rien de drôle"

Benjamin se remémora rapidement la scène et il fit un léger signe de tête. C'est vrai que les réactions des filles étaient assez comique : yeux exorbités, bouche béante de surprise, cri aigu au pas possible.. Une vraie caricature ! Benjamin se surprit à sourire, puis à ricaner de plus en plus fort pour au final finir comme son starter complètement dominé par un fou rire. Rapidement à court d'air, le jeune Noctali arrêta de courir et tomba par terre, il se pliait véritablement en deux. L'Emolga lui aussi tomba lourdement au sol et ne put s’empêcher de se rouleur par terre. Chacun supportait l'autre dans son fou rire et cela dura bien une minute ou deux..

Au bout d'un certain moment, Benjamin s’arrêta de rire et s'assit en tailleur. Il essuya une larme qui perlait de son œil droit. Ahhh... Cela faisait du bien de rire un peu ! Le jeune Noctali avait évacué dans ce fou rire toute la pression qu'il se mettait pour s'intégrer au mieux et le plus important : Quand le dresseur regarda son pokémon il le vit différemment. Le lien entre Rick et Benjamin s'était renforcé de plus bel, d'ailleurs le double type vient se poser sur l'épaule de son maître et s'y blottit confortablement. Benjamin caressa un moment son starter puis regarda autour de lui.

Visiblement il n'était plus dans le village, une épaisse végétation encerclait littéralement le duo de novice. Benjamin avait beau regarder autour de lui, il ne savait plus d'ou ils étaient arrivés. Rick dormait paisiblement, hors de question de lui demander le chemin. Mais alors comment faire ? Les arbres était bien trop touffus pour les escalader même pour un gabarit comme Benjamin. Benjamin réfléchit rapidement.. Ah mais oui ! Le jeune Noctali sortit rapidement son Ipok. Il n'y était pas particulièrement attaché mais il devait avouer que c'était diablement efficace pour se sortir de situation comme celle-là. Benjamin cliqua sur divers boutons et tomba finalement sur l'application qu'il cherchait.. Une carte de l’île s'affichait sur l'écran du petit appareil électrique. Le village était environ à..Si loin ? Benjamin et Rick s'était t'il vraiment aventuré jusqu’ici ou était-ce cette machine qui se trompait ? Au bout de quelques pas Benjamin eut sa réponse : l’erreur n'était pas technologique mais humaine, le jeune Noctali tenait tout simplement son Ipok à l'envers ! Il rougit de honte, heureusement que personne ne l'avait vu !

Maintenant il savait que le village c’était tout droit. Benjamin vérifia que son starter était suffisamment bien installé puis il entama sa marche. Marcher dans cette foret était finalement assez sympathique. Benjamin s'amusaient à éviter de marcher dans les ombres des feuilles d'arbres, mais le jeu s'était dévoilé bien plus difficile que prévu, l'ombre et la lumière se mélangeaient et formait un magnifique damier sur le sol. Il admira le paysage et prit plusieurs belles photos que ce soit de grosses racine qui ressemblaient à un arbok géant, de mignons pokémons insecte qui se partageaient une baie ou encore de traces de pokémon qui visiblement avait de très grosse pattes. Benjamin s'amusait vraiment bien seul dans cette foret, c'était une pause agréable et plus que mérité : Épier tout le monde tout le temps était vraiment exténuant !

Le jeune Noctali était en train d'écarter des lianes quand il se retrouva tout à coup nez à nez avec un immense pokémon effrayant. Des crocs aiguisés et une pose de vampire comme on les voyait dans les vieux films. Benjamin ne put s’empêcher de sursauter et par réflexe de donner un coup de poing dans la bête. on poing rougit assez vite et Benjamin se rendit compte que ce n’était qu'une statue. Rick que le sursaut de son dresseur avait réveillé apparemment ne l'avait pas encore compris et attaquait à grand recours de décharges électriques la construction.

"Rick, calme toi ce n'est qu'une statue.."

Le jeune Noctali tout en se massant le poing était amusé de la vigueur de son starter. A présent le double type était posé sur le crane de la sculpture et faisait de grand gestes de victoires, saluant une foule imaginaire. Benjamin fut si amusé qu'il prit même une vidéo avec son Ipok, ce gadget était en fin de compte très utile. Puis pour une raison que Benjamin ne comprit pas Rick stoppa son petit numéro de clown, tendit l'oreille renifla un peu l'air ambiant et s'envola en poussant des petits cris affolée forçant son dresseur à le suivre.

"- Emo ! Emo ! Emo !
-Attend moi Rick ! Qu'est-ce qu'il se passe tu a senti quelque chose ? Explique moi enfin !
"

Mais rien n'y faisait Rick continuait de planer dans une direction bien précise. benjamin jeta rapidement un œil sur son Ipok le duo était dans un endroit appelé "Mausolée Scorvol". Un mausolée ? Ce n'était pas ses construction funéraires.. Hyper Lugubre. Benjamin ne crut pas si bien penser et eut un temps d’arrêt quand il vit son starter s’engouffrer sous une immense arche en pierre. C'était lugubre certes, mais ça avait le mérite d’être super impressionnant. Les humains sont vraiment capable de construire des trucs prodigieux ( sans compter l'invention des filles d'attente, ça c'est vraiment nul..). Si le jeune Noctali avait eu le temps, il aurait pris une photo mais la priorité c'était de rattraper son Emolga. Benjamin couru donc et s'engouffra dans l'obscurité du mausolée.

Arrivé à l'intérieur, Benjamin n'y voyait rien son seul repère c'était les petits cris de Rick qui essayait de suivre du mieux qu'il pouvait, il traversa plusieurs toiles d’araignée et tomba plusieurs fois au sol. Benjamin en voyait rien et c'était vraiment désagréable. Le noctali se cognait partout et fut crut même traverser une horde de nosferpti au vu des bruissements d'ailes et des "choses" qui le frôlaient.

"Laissez moi tranquille ! Allez vous en, je veux juste rattraper mon pokémon !"

Benjamin n'aimait vraiment pas cette sensation mais il semblait que les pokémons parasites avaient compris et se retiraient lentement. Il avança encore un peu vers les cris de son double type et aperçut finalement des petits éclairs qui éclairait faiblement un pièce avec des meubles et des bureaux recouverts par la végéation. Rick était penché au dessus d'un trou et semblait vouloir que son dresseur l'accompagne à l'intérieur.

"Emoooo ! Emo ! Molgaaaa !"

Rick affichait vraiment un drôle d'air un mélange entre de l'inquiétude et la volonté pure et simple, que se passait t'il quelqu'un était en danger ou quoi ?

"Je sais pas dans quoi tu m'embarque mais je te préviens si le but du jeu c'est de sauver une demoiselle en détresse, je passe mon tour"

Benjamin regarda le trou, il avait l'air vachement profond.. Le jeune blond se remit une mèche en place, souffla un coup, regarda son pokémon avec un air blasé.

"J’espère au moins qu'on va s'amuser, flirter un peu avec le danger.."

Rick sauta dans les bras de son dresseur. Ce dernier fit un grand sourire et sauta dans le trou.

"-C'est parti pour l'aventuureeeeeeeee !
-Emolgaaaaaaaaaaaa !"


Et les deux amis glissèrent dans la plus totale obscurité.
Opale Valery
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3601-0261-opale-valery-j-ai-parcouru-la-distance-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3610-opale-valery-pyroli#39099
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 373
Points d'Expériences : 170
2
Archipel Orange
14 ans
12
373
170
pokemon
2
Archipel Orange
14 ans
12
373
170
Opale Valery
est un Coordinateur Mode
Le golem me toise comme si j'avais l'air d'un bon pique-nique. Je ne me sens pas du tout à l'aise et Pépite non plus à en voir son état. Il s'était jeté devant moi et enchaînait sifflements et aboiement à l'intention du géant de ferraille. Il doit bien faire trois mètres et il reste complètement statique. Tu réagirais comment toi à ma place ? Parce que là j'avoue être bien paumée. Mais vraiment, il ne bouge pas, il n'attaque pas, il ne répond même pas à mon p'tit lézard qui s'est lassé de lui gueuler dessus. Je décide de me redresser et tente alors de traverser la grotte à pas de félin. Pépite me suit d'un pas un peu dérouté, jetant des regards brefs à la statue en plein milieu de la pièce. Jusqu'à ce que, presque arrivés à la sortie, l'énorme machin se propulse à nouveau et vient se poser juste devant nous. En plus d'être emmerdant, il n'est vraiment pas joli tout bleu et... Ce n'est pas très gentil ça

Je hurle sans trop comprendre pourquoi, Pépite se met à courir partout en envoyant des p'tites étincelles. Je viens d'entendre quelque chose dans ma tête... une voix... C'est moi. Le pas joli. Je lève les yeux vers le titan... son allure est toujours aussi inexpressive je ne comprends pas. Je suis un Pokémon spectre, je peux te parler ainsi. Hein ? Ça veut dire que je n'ai pas besoin de parler non plus ? Non... Sors de ma tête ! C'est hyper stressant, tu ne peux pas parler comme tout le monde ? Même Pépite sait dire quelques mots ! Je regarde mon Pokémon et il me reluque comme si j'étais folle, visiblement mes expressions faciales étaient raccords avec ma discussion sans que rien ne sorte de ma bouche... Non mais ce n'est pas possible, il a raison Pépite ! Je deviens folle ! Non c'est bien moi et...  « ARRÊÊTEEEEEE ! » Mais pourquoi je crie comme ça moi ? Ça ne m'avance à rien ?

Je décide de m'éloigner du gros machin, peut-être qu'ainsi il ne pourra plus capter mes pensées. A condition qu'il fonctionne comme l'un un système informatique... ce qui n'a pas l'air d'être le cas. Je me mets à courir, suivie du Pokémon électrique qui ne comprend toujours pas, mais ça ne l'empêche pas de m'imiter le brave. J'arrive au niveau du « tobogan » qui m'a amené et je réalise que le gros Pokémon ne bouge pas, il ne m'empêche pas de partir, alors c'est qu'il souhaite seulement me dissimuler une belle découverte, il ne veut pas me faire de mal... Tu entends mes pensées bien que des dizaines de mètres nous séparent ? Qui es-tu ? Oui je t'entends toujours et je suis le gardien du mausolée... Je me rapproche de lui, en le regardant de plus près, il n'a pas l'air si méchant. Merci. Oui enfin pousse pas non plus, t'es tout de même en train de violer mon intimité ! Tu gardes cet endroit depuis combien de temps ? En fait c'est un peu compliqué, le gardien habituel est parti en vacances et moi je fais de l'intérim donc me voilà. Sympa comme coin d'ailleurs ! Je n'ai pas vu grand monde encore alors ça va ! C'est plutôt tranquille comme job et puis j'avoue t'es mal tombée quand même, y a d'autres salles que tu aurais pu voir sans me tomber dessus.

Sa voix est très apaisante en fait et j'arrive un peu à faire la paix avec le fait qu'un son étranger résonne dans mon crâne. Je m'assois calmement pour continuer la discussion. Mais alors que peut-il bien garder ? Alors, le gardien habituel est parti un peu précipitamment donc je sais pas trop, mais bon des breloques je pense. Des trucs qui plairaient sûrement à des dresseurs comme toi. Et puis tu sais, on fait ça pour entretenir le mythe aussi, les gardiens dans les grottes tout ça, c'est un métier qui se perd un peu. Donc si je comprends bien, il garde quelque chose comme un pierre, ou un fossile j'imagine ? Est-ce que ça vaut le coup d'essayer de trouver une astuce pour passer ? Bonne chance avec ça! Ah oui, zut, il entend tout ce que je pense, mais il doit bien y avoir un moyen de le passer. Effectivement ! Suffit de prendre le temps de papoter un peu, bon généralement quand on me traite de moche je suis pas ultra réceptif, mais c'est les humains ça, vous êtes tellement ethnocentrés. J'espère que je n'aurai pas à l'affronter, Pépite n'est certainement pas prêt pour ce genre de chose, mais d'ailleurs … Hein ? Pourquoi il dort celui-là ? Bah je l'ai endormi, il m'agaçait à courir partout là, va bien falloir que tu le dresses à un moment.

 « Non mais oh ! Je ne te permets pas ! Je l'ai reçu ce matin, j'y peux rien ! Bon, comment je traverse ? » Le golem se mit à frémir, il n'apprécie pas visiblement qu'on lui crie dessus. En se remuant comme ça, toutes sortes de petits cailloux giclèrent et vinrent me frapper de plein fouet. Super, je saigne maintenant. Désolé... J'ai une énigme pour toi en fait... Oh j'aime bien les énigmes ! Et après je pourrai aller fouiller et découvrir plein de choses superbes ! Exactement. Je vais te la faire courte. Quel Pokémon saute plus haut qu'un Centre Pokémon? … Oh zut, là j'ai la pression. Bon okay je ne suis pas obligée d'aller dans cette direction mais maintenant ma curiosité est piquée à vif. Quels Pokémon je connais ? Mes longs voyages devraient m'être utiles... Je connais les Pokémon d'Hoenn, Kalos, Johto, Kantô... j'espère que ça ne va pas tomber sur un Pokémon d'une autre région... Il faut que je réfléchisse bien, un Pokémon VOL peut-être ? Non. Zut... mais si ça se trouve c'est un tout petit centre pokémon … Non plus... Ça manque pas mal de détails ton énigme quand même ! Lol. Où t'as appris à dire ça ? Arceus tout puissant... Bon, un bâtiment, un Pokémon très grand, ou alors avec bond ou bien... Attends... Quel Pokémon saute... plus haut qu'un Centre Pokémon... C'est peut-être pas de savoir si un Pokémon saute au-dessus d'un centre Pokémon mais... mais comparer qui saute le plus haut ? Un centre pokémon, ça ne saute pas ! Bravo! Bah c'est nul comme intrigue ! Tu ne veux pas venir peut-être?  « Si si! »

Le golem s'écarte et alors que j'entreprends d'avancer, portant Pépite endormi dans mes bras comme une princesse, il interrompt le cours de ma pensée une dernière fois. Et lui, il passe avec toi? Je me retourne et vois débouler du tobogan un dresseur et son Pokémon. Mais je ne le connais pas...


A Step Into The Darkness - w/ Benjamin No-694
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Benjamin et Rick glissèrent plusieurs secondes dans ce qui semblait être une sorte de tube assimilable à un toboggan. La petitesse et la légèreté de Benjamin le virent valdinguer dans tous les sens et ce fut la tête la première que le noctali atterrit sur un sol poussiéreux, le choc fut assez rude mais Benjamin était plus résistant qu'il en avait l'air et ne ressentit qu'un petit mal de tête. Rick, son Emolga fit un atterrissage tout en douceur avec une certaine élégance grâce aux membranes qui reliaient ses membres.

Le blond se remit dans une position convenable, assis en tailleur, avec difficulté et son Emolga vint se poser entre se jambes commençant à fixer un point dans l'obscurité, son regard était mauvais et Benjamin par curiosité et une certaine inquiétude fixa lui aussi ce point. Il ne tarda pas à distinguer deux silhouettes. Celle d'une fille qui avait la taille et la corpulence moyenne des filles de son age et  celle d'un énorme type qui semblait peser environ 500 fois le poids de la fille. Benjamin ne put s’empêcher d'écarquiller les yeux quand il vit que la silhouette du type flottait dans les airs et il semblait au Noctali que de la lumière en émanait.

Le blond ressentit soudain une immense douleur au crane, il eut l’impression que quelqu'un lui enfonçait une barre de fer en plein milieu du cortex. Le noctali se tint la tête et et serra les dents.. Est-ce que.. Quelqu'un essayait de pénétrer son esprit ?

«Rick.. Attaque..»

L'Emolga voyant son dresseur en détresse sauta sur le géant et utilisa de multiples attaques électriques. La lumière des attaques permit au Noctali de voir le géant qui ressemblait plus à une statue qu'autre chose.. Mais Benjamin en était persuadé : Cette chose avait une conscience et elle tentait de rentrer dans son esprit.

Ah Ca y est t'es pas facile à trouver toi..


Que ? Quoi ? La statue avait réussi à pénétrer son esprit, Benjamin devait lutter..

Non, mais laisse béton, maaan.. J'y suis, t'as plus le choix maintenant..

Benjamin se leva, il était hors de question qu'on viole ainsi son intimité. Il cria :

«Sortez de ma tête !»

La statue ne bougeait pas et restait insensible aux attaques de Rick, l'Emolga. La fille semblait lui parlait. Avait-il pris possession de son esprit ? C'était elle que Rick voulait sauver ?

Pas tant que tu te seras pas excusé.. J'ai l'air d'une statue moi ? Décidément les humains vont être pires les uns que les autres.. Ah et tu diras à ton machin que l’électricité sur un type roche, voilà quoi..

Comme si Rick avait aussi entendu le message, il stoppa ses attaques et parcourra le corps du géant de pierre.

Il est marrant ton Rick, ça chatouille un peu par contre..

Benjamin fixa la statue, elle ne semblait rien ressentir. Devait t'il vraiment s'excuser après tout. C'était ce machin qui était entré dans sa tête sans permission..


Je suis un GOLEMASTOC ! Vous êtes biens des humains vous.. Je te rappelle que c'est toi qu'est rentré  ici et en tant que remplaçant gardien. je... He non ! Touche pas à ça !

Rick venait de découvrir une sorte de pierre qui semblait détachable, l'Emolga s'était glissé en dessous et l'avait tout simplement poussé. Une lumière jaune irradia un instant tout la pièce. Puis Benjamin s'était senti obliger de fermer les yeux sous la douleur, il entendit une multitude de cris qui semblait venir de tout temps et de tous espaces, il se leva machinalement mais semblait beaucoup plus perdu qu'autre chose.. Jamais il n'avait eu autant mal à la tête.

…. Fu.. Fuyez ! ..

C’était tout ce qu'avait distingué Benjamin parmi les cris. Il semblait néanmoins connecté à un autre esprit qui lui était bel et bien présent.. Celui de la fille ? Est-ce que les deux élèves partageaient leur pensées et émotions maitenant ? En tout cas Benjamin envoyait à l'esprit voisin beaucoup d'incompréhension et pas mal de peur.

D'un coup le géant de pierre se mit à frapper un mur ouvrant une brèche sur un long couloir. Puis il frappa au hasard dans toutes les directions et Benjamin sentit de la poussière tomber du plafond. Puis des petites pierres. La pièce allait s'écrouler ! Benjamin fut pris d'un courage insoupçonné ( Peut-être grâce à l'esprit voisin ? ) courut vers la statue avec une agilité assez impressionnante il rattrapa son Emolga qui semblait ne pas comprendre qu'il avait fait une bêtise puis il prit avec force le bras de la fille et la traîna avec lui hors de la pièce juste à temps car des rochers s’écroulèrent bouchant un potentiel retour en arrière.

En même temps que la poussière se dissipait, Benjamin retrouva son était initial, plus de cris, plus d'intrus dans le cerveau, plus d’âme voisine.. Ouf ! Ce truc avait complètement pété un câble et le noctali était ravi de ne plus avoir d'intrus dans sa tête.

Il regarda la fille avec un sourire.

«Je t'ai sauvé ne me remercie pas, c'est normal..»

Plus le Noctali tendit sa main.

« Benjamin Ramére, Noctali, nouvel élève. C'était quoi ce truc au juste ? On aurait dit que.

Benjamin s'interomput. Il fixait à présent un rocher qui semblait gigoter, comme si quelque-chose était coincé en dessous et tentez de sortir.. Était-ce un pokémon ? Si oui, ami ou ennemi ? Tant qu'il ne rentrait pas dans l'esprit des gens..

"Faites que ce ne soit qu'un racaillou.."

Avait dit Benjamin en levant les yeux au ciel.. Ou est-ce qui était tombé ?
Opale Valery
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3601-0261-opale-valery-j-ai-parcouru-la-distance-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3610-opale-valery-pyroli#39099
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 373
Points d'Expériences : 170
2
Archipel Orange
14 ans
12
373
170
pokemon
2
Archipel Orange
14 ans
12
373
170
Opale Valery
est un Coordinateur Mode
Mais quel étrange petit personnage. Le jeune blondinet enchaînait les attitudes différentes et la sur-expressivité. Un coup son Pokémon attaquait, un coup il se tenait la tête... En fait une discussion télépathique vue de l'extérieur c'est quand même bien ridicule. Je le devine en voyant que le golem s'est tourné vers le garçon et qu'il semble... autant concentré sur lui qu'il l'avait été pour moi avant. Je jette un regard à Pépite qui dort encore et souffle d'agacement. Non parce que si je vous dérange faut le dire. Je pose mes fesses sur un caillou en laissant passer le temps.

Je me mets à fantasmer sur les différentes choses que je vais pouvoir découvrir dans cette grotte. Tu crois qu'il y aura quoi toi ? Parce qu'en vrai je sais que je suis plutôt nouvelle technologie tout ça, mais les vieux trucs (caillasses tout ça) ce serait pas mal. Mes parents aimaient bien s'encombrer de tout un tas de bricoles qu'ils trouvaient sur les routes et qu'on leur offrait. Parfois ils remerciaient certaines personnes pour leur hospitalité en leur donnant un de ces trucs et certains semblaient avoir beaucoup de valeur vue les réactions dont j'ai pu témoigner.

A tous les coups je pourrai débuter une collection moi aussi et comme ça j'aurai des choses à offrir. C'est beau de donner quelque chose comme ça, surtout quand ça a une valeur sentimentale. Je pense que toutes les choses que l'on ramasse ont forcément une valeur sentimentale, elles sont liées au moment, à une époque de notre vie, à un lieu particulier. Mais si les deux zigotos pouvaient finir leur discussion, j'aimerai bien concrétiser mon rêve moi...

L'espèce de créature volante qui accompagne le jeune homme a du faire une connerie parce que là ça commence sérieusement à déraper cette histoire. N'ayant pas vraiment le temps d'ingurgiter le truc, je reste statique sur mon rocher et me laisse emporter par le bras du garçon avant de voir la grotte derrière nous s'écrouler à cause du golem visiblement victime d'un abus de substances illicites : pas facile tous les jours la condition d'intérimaire.

Passablement à l'abri, l'inconnu au regard malicieux m'adresse une formule de présentation peu banale. Je suppose qu'il est plus amusé que vaniteux mais sans pouvoir lui répondre nous sommes interrompus par un truc qui bouge. Effectivement s'il s'agit d'un racaillou l'affaire serait de moindre importance. En attendant, les rencontres ça commence déjà à me gaver et moi je veux mes cailloux.

Une serpillière et son groin surgit des rochers, on appelle ça communément un marcacrin, et collant ses deux énormes narines au sol, s'évada en quête de nouvelles aventures. « Bizarre cette bestiole, difficile de différencier sa tête de son dernière... Faut pas se tromper en lui faisant la bise... Soit. Moi je suis Opale, Pyroli, nouvelle élève aussi. C'était un gentil gardien et avant que tu arrives, j'avais devant moi une porte ouverte sans que le retour ne soit condamné par une chute de rochers. Mais ne parlons pas de sujets qui fâchent. Je suis là pour découvrir des supers trucs et par conséquent je vais suivre la serpillière. Son gros pif doit bien lui servir à quelque chose. » Après cette présentation pleine de courtoisie, j'entreprends à nouveau de marcher et de découvrir les tréfonds de ce mausolée.

Je me fraie un chemin parmi les rochers, je ne sais pas trop si le jeune homme me suit, mais pour le moment ça m'importe guère, mon seul désir est d'accomplir ma quête. J'arrive finalement dans magnifique galerie rocheuse où se succèdent les cavités et les structures extravagantes. Je fais glisser mes doigts sur les parois comme pour mieux ressentir les vibrations du lieu. C'est là que Pépite décide de se réveiller.

« La prochaine fois tu seras plus sage quand on rencontrera un Pokémon qui fait dix fois ta taille. » Le lézard était encore tout abasourdi et se remit à chercher ignorant ma remarque. Il y a des flaques au sol, dans lesquels Pépite saute abondamment, histoire de faire preuve de sa grande intelligence aux autres personnes présentes. Je me retourne d'ailleurs et perçois Benjamin.  « Désolé de m'être montrée un peu abrupte, j'aimerai ne pas passer trop de temps ici. Cette galerie est magnifique tu ne trouves pas ? Mais je ne comprends pas vraiment d'où vient cette eau... Elle est très froide, cela a sûrement un lien avec la présence du Pokémon glace que nous venons de croiser. Si comme moi tu es nouveau, nous ferions peut-être mieux de ne pas prendre trop de risques ? » Des sons se firent alors entendre à l'autre bout de la galerie.

Je ne m'en soucie que peu et préfère continuer mon inspection du lieu, peut-être l'objet qui saura conquérir mon cœur se trouve ici ? Tu t'es déjà retrouvé dans une grotte toi comme ça ? Parce que je ne sais pas si c'est normal mais ma respiration est plus lente. Nous sommes sûrement allés trop loin. Pépite me regarde comme s'il partageait mon sentiment. Ou bien c'est cette fraîcheur qui grimpe qui cause ce sentiment d'étouffement ? Les cavités semblent avoir été façonnées pour communiquer des messages. Si tel est le cas c'est sûrement pour des personnes autres, ou bien ce n'est que le hasard qui font ces formes.  « J'ai l'impression que nous devrions remonter Benjamin, qu'en penses-tu ? »


A Step Into The Darkness - w/ Benjamin No-694
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum