Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2
 :: L'île Cobaba 2.0 :: Les côtes

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -15%
Roborock S7 Aspirateur Robot en promo chez Cdiscount
Voir le deal
509 €

Audrey Hatoria
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
Tes pieds s'enfonçaient lentement dans le sable à chacun de tes pas, tu avais l'air plutôt joyeuse aujourd'hui, difficile de connaître la source de ta profonde joie, mais en tous cas tout allait bien. Pas de vêtements sur toi, juste un maillot de bain deux pièces, un magnifique bikini d'un blanc uni qui couvre ta poitrine et ton fessier de jeune femme qui va avec. Tes yeux rouges ornés d'un maquillage waterplouff comme tu le prononces et te voilà partie ravager les cœurs, mais pas question de ravager avec l'amour, les hommes te répugnent un peu à quelques exeptions, comme Aaron ou Alban, ces deux jeunes hommes sont des valeurs sûrs, mais non, tu ravageras des cœur par le sang, la violence, le sadisme en mangeant une salade de rie sur leurs corps calcinés par le feu de ton cœur. Pendant que tu ris follement de tes rêves démoniaques deux de tes compagnons te suivent, Roméo le Chaffreux que tu as capturé il y a deux petits jours à Rivamar, la touffe de poil et un peu râleuse mais reste tout de même polie, puis il y a Mafioso, ton Vigoroth chromatique lui joue avec fracas dans le sable tout en prenant cette poussière dorée dans ses bras pour pouvoir le relancer en l'air et effectuer quelques danses sataniques que toi même tu ne comprends pas.

Finalement tu trouves un emplacement fort sympathique à quelques mètres d'eau. Tu plantes ton parasol rose fluo avec des têtes de Lockpin zombis verts à l'intérieur comme pour marquer ton territoire puis tu déposes doucement ta serviette prenant un soin tout particulier à bien l'étendre. Avant de sauter dessus pour t'y étaler comme une obèse. Mais tu oublies le plus important : la crème solaire, rapidement tu attrapes le tube pour t'en badigeonner partout sur le corps et plus particulièrement sur tes tatouages qui couvrent maintenant ton bras droit et tes côtes droites. Tu ris joyeusement en regardant au loin ton Vigoroth jouer dans l'eau avec des petits enfants, sa couleur attire les regards et les enfants semblent aimer jouer avec ce pokémon survitaminé. En même temps Roméo vient se poser entre tes jambes et s'allonger réclamant quelques caresses. Tu lui souris tendrement et tu passes ta main dans son poil soyeux en lui faisant des jolies papouilles entre les oreilles alors que ta gâte ce petit prince velu.

Les heures passent et le vent semble te lever, tes longues tresses de cheveux bleus virevoltent dans les airs alors que es encore sur le sable, tes mains se dirigent machinalement vers Roméo que tu caresses toujours alors qu'il ronronne tendrement. Tu l'aimes bien quand il est comme ça, car il semble aimer faire de petites blagues en douce. Un œil rapide à ton sac et tu vérifies bien les pokéballs qui s'y trouvent. Ce n'est pas un temps à sortir Aresky, la pauvre Carabing risque de brûler sur place. Cependant la chaleur accablante te faire lever et tu t'étires de tout ton long dans un cri féminin et sensuel rivalisant avec celui d'un Monaflémit que l'on réveil. Tu te secoues les jambes en prenant soin de ne pas en mettre sur ton Chaffreux qui feule d'avance à l'idée que cette chose ignoble vienne salir son beau pelage. Puis tu files en direction de l'eau. Mais rapidement tu trouves que le vent se fait plus intense, surtout sur ta poitrine. En parlant de ça, ou est ton haut de maillot. Faussement paniquée tu te retournes et tu vois le regard vicieux de ton chat qui pointe de la griffe un haut de maillot blanc coupé entrain de voler le long du rivage.

-Non mon maillot ! Roméo tu m'emmerdes !

Tu te mets à courir poitrine à vue, cela ne te gêne pas tellement, avec toutes les rumeurs qui courent sur toi on pourrait faire de toi une athlète de haut niveau, aussi performante que Aileen d'ailleurs. Tes jambes s'enfoncent profondément dans le sable alors que tu cries après ton haut de maillot. Celui-ci au détour d'un coup de vent s'enfonce dans le visage d'une jolie demoiselle masqué. De peur que le vent ne le reprenne tu sautes sur la demoiselle en criant.

-WAZAAAAAAAAAAAAAAAA CE MAILLOT EST A MOI !

Puis tu t'étales sur elle comme une tartine de nutella avant de te redresse victorieuse, tu es a califourchon sur elle et de tes doigts tu tiens le haut du maillot que tu enfiles rapidement sans te soucier de son regard.

-Bonjour twa ! Merci pour le maillot, j'espère que mes gros roploplo t'ont pas fais mal, nan je déconne.. putain je suis mal fourni... ça va toi sinon ?
Merrizu Hiyouka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3493-0254-merrizu-hiyouka-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3549-pas-fini-w-merrizu-hiyouka-givrali
Taille de l'équipe : 5
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
5
kanto
15
18
440
308
pokemon
5
kanto
15
18
440
308
Merrizu Hiyouka
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Il fait beaucoup trop chaud ! Pour moi la température est atroce, mais pour mes Pokémons elle est parfaite. Soit, je leurs propose donc d’aller à la mer, comme ça moi je pourrais me rafraichir et eux profiter de la chaleur, et puis ça ferra notre première sortie avec Crash et Flamiche j’espère qu’ils vont mieux s’entendre. A l’annonce de cette sortie improviser mes deux amis avaient l’air plus qu’heureux, bon et bien je n’ai plus qu’à me préparer je suppose.

J’enfilai un long t-shirt blanc avec un Sorbouboule dessus ainsi qu’un petit short, oui pour une fois je ne mets pas quelque chose de masculin problème ? (Euh, non aucune je présume ‘^’) Bien je préfère ! Bref maintenant je devais faire mon sac que mettre, hum. Quand soudain Crash arriva avec un tube de crème solaire dans la bouche, oooh merci ! Je lui fis quelque papouille puis repris mon activité, je mis donc trois serviettes, de l’eau, un ballon et un pistolet à eau. Oui je suis toujours une gamine mais j’y peux rien :aheum : Bref mes affaires enfin prête je me mis donc en route, sur le chemin Flamiche essaya de plaisanter un peu avec Crash, celui-ci avait l’air plutôt réceptif à ces blagues, c’est la chaleur qui fais ça ou bien ils sont enfin amis ? Bah on verra bien !

Quelque minutes après, j’arrivai enfin à la plage, et visiblement il n’y avait pas grand monde me voici soulager ! Je chercher un bon emplacement pour être proche de l’eau mais sans trop l’être non plus, je ne voudrais pas que Flamiche se fasse éclabousser par inadvertance. Ah ici ça semble parfait !

- Ça vous plait ici ? *fais un gros sourire*

Mes deux Pokémons firent un petit cri d’approbation, parfait ! J’installai donc nos serviettes de plage, mais visiblement ils voulaient tous les deux des câlins. En effet ils s’étaient tous les deux allongé sur moi, bon encore ma petite salamandre si on fait abstraction de la flamme ça va il ne tiens pas trop chaud mais Crash lui, mais lui ! Il est plein de fourrure, il est grand, il est chaud, argh je ne tiendrais pas longtemps sous cette chaleur ! Au bout de 30 minutes de caresse intensive je devais me rafraichir je me liquéfiée sur place. Je pris donc un peu d’eau et me la versa dessus. Bordel que ça fait du bien !

- Bon les amis je vais a l’eau j’en peux plus, ne faites pas de bêtises surtout ! Je vous fais confiance !

Je me mis donc de la crème solaire histoire de ne pas chopper un coup de soleil, et me balada pour aller dans l’eau quand j’entendis les cris d’une jeune fille qui avait surement perdu son maillot de bien, peut-être un coup de vent, en effet celui-ci avait l’air de s’être levé pour mon plus grand bonheur, la pauvre j’espère qu’elle va le retrouver quand même.  Surtout que finir la poitrine a l’air devant les gens ça doit être très gênant, je n’imagine même pas brrr. Quand soudain je me pris quelque chose dans la figure, je n’eue pas le temps de réfléchir à l’origine de cet objet quand soudain je me senti tomber, hé mais bordel il se passe quoi là ?!

-WAZAAAAAAAAAAAAAAAA CE MAILLOT EST A MOI !

Je repris enfin connaissance quand j’entendis ces mots, mais qu’est-ce que, ne me dites pas que l’objet que j’ai pris en pleine figure était le maillot de bain de cette jeune fille ?! Si… ça en a tous l’air ! Je regardai  enfin à qui j’avais affaire quand je vis une magnifique fille. Elle avait une grande chevelure bleue, de magnifiques yeux rouges, elle était fine, avec des beaux tatouages et un petit air malicieux, en gros elle était parfaite, mon visage eu pris un air surpris, en même temps qui ne le serrais pas quand une telle scène nous arrive ! Mais ce qui m’a le plus troubler était de retrouver la fille en question, à califourchon sur mon petit être. Celle-ci remit son maillot comme si de rien n’était, j’étais là a balbutier quand une phrase me fis plus ou moins revenir à moi.

-Bonjour twa ! Merci pour le maillot, j'espère que mes gros roploplo t'ont pas fais mal, nan je déconne.. putain je suis mal fourni... ça va toi sinon ?

C’était à moi qu’elle s’adressait ? Ah bah forcément oui, on est seule !

- Euh, je …salut *fais un sourire gêné*, ah bah de rien enfin il faut surtout dire merci au vent je présume, et non ça va ! Ne…ne t’inquiète pas, aha ! Moi je, euh ça va et toi ?! * Parle avec une toute petite voix à peine audible* Et non, tu es parfaite… hum !

En effet c’était la première fois que je parlais a une fille comme elle, je ne sais pas vraiment ce qu’il se passer, elle m’intimidé ? Ou bien j’étais juste timide, admirative, ou bien plus…a vrais dire je ne le sais pas vraiment.


Non l'amour ça ne mange pas. [ Merrizu / Audrey] 32108811

Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin. La mienne? Elle prend grand soin de moi. <3
 狂気が私の唯一の友人です!
Audrey Hatoria
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
La demoiselle sur qui tu avais sauté ne t'avais pas attisé l'oeil au premier abord, tu préférais te rhabiller, même si tu te fichais d'être dans cette tenue il y avait des limites à ne pas dépasser. Tes yeux, une fois qu'ils ont passés en revenue ton corps détaillent le corps de la jeune femme sur qui tu t'es étalé comme du fromage de raclette, même si faut se l'avouer, la raclette à moins qu'elle ne soit au chocolat n'est pas du tout de saison. Tu remarques ses puissants yeux bleus sur une peau blanche encadrée par une grosse tignasse noir ébène, c'est sûrement une couleur comme tes cheveux. Ton regard baisse lentement détaillant un corps féminin mais très peu prononcer. C'est une très jolie demoiselle qui te fait fasse.

Elle te répond, d'une voix timide et plutôt mignonne, tu souris à ce son mélodieux et l'écoutes attentivement. Son sourire également timide augmente le tien, sauf que le tiens est dans un style un peu plus effrayant. Elle remercie le vent, ah bon ? Ça se remercie le vent ? Tu penches la tête sur le côté avant de rire, elle en disait des choses étranges elle aussi. Elle semble aller bien et tu entends d'une voix audible un compliment qui t'atteins jusqu'au plus profond de ton âme ? Toi ? Parfaite. Tu te regarde sous tous les angles même sous le tissu blanc qui t'habille mais avec un peu plus de discrétion pour ne pas révéler toutes les parcelles de ton corps.

- Toi aussi t'es du genre bizarre ! Remercier le vent pour avoir eu mon haut de maillot ! Coquine et voyeuse, avoue t'as bien reluqué mon corps ! Tu ris à pleins poumons et caresse du bout du doigt ses cheveux que tu enroules autour de ce dernier. Quand même.. moi canon ? Fin j'ai pas pris mon canon en plus ! Tu connais Poiscaille ? C'est mon canon qui ressemble à un Sharpedo et qui lance des roquettes à confettis ! C'est super amusant quand tu tires ça fait BOOM et y a plein de confettis ! Ça met trop l'ambiance en vrai même si les gens ils flippent leur maman ! N'empêche t'es pas mal dans ton style, tu devrais te mettre en maillot, je suis sûr tu serais encore plus belle !

Tu passes tes doigts sur son cou doucement avant de remonter sur son étrange masque, celui-ci t'arrache une mine plutôt surprise et intérogatrice, pourquoi porte-t-telle ça ? Tu penches la tête sur le côté haussant les épaules en guise de question silencieuse. Tu attends le début de sa solution quand tout à coup tu lui retire son masque avec un petit sourire taquin. Puis tes yeux grandissent pleins de surprise, il y a une cicatrice sur sa joue, doucement tu passes tes doigts pour épouser délicatement le grain de sa peau en posant un doigt sur ses lèvres pour la faire taire de toute intervention. Tu restes longtemps ainsi jusqu'au moment où tu entends des bruits de pas arriver. Tu te retourne un instant et tu caches son masque dans ton haut de maillot. Il y Mafioso le Vigoroth chromatique qui arrive à ta hauteur avec un sourire béat, il est tout mouillé et plein de sable.

-Ah non ! Tu vas te rincer direct et tu vas surveiller Roméo, le vilain ! Puis tu te retournes sur la demoiselle. Tu devrais pas cacher ça, c'est peu-être moche pour pleins de gens mais tu dois t'assumer ! Tu seras encore plus belle si tu t'assumes ! Puis pour ton masque si tu veux viens le chercher, avec tes mains ! Tu marques une pause. Au fait, moi c'est Audrey, Audrey Hatoria ! Et toi ? Jolie créature ?

Tu te relèves rapidement pour esquiver ses éventuelles attaques, tu t'étires de tout ton long et tu commences à marcher dans l'eau en la regardant de ces regards de braises qui invite à te rejoindre. Cette fille tu comprends pas pourquoi mais elle provoque en toi quelque chose d'étrange, tu as l'estomac tout à coup tordu comme si tu avais des crampes d'estomac sauf que tu n'as pas faim. On dirait que tu ne le réalise pas encore, mais l'amour ça ne se mange pas. Les hommes t'ont tellement repoussés que tu es passé du côté féminin de la force ? C'est pas comme si tu avais déjà embrassé Aileen ou Janet !

-Bon tu viens alors ! Allé !




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Merrizu Hiyouka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3493-0254-merrizu-hiyouka-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3549-pas-fini-w-merrizu-hiyouka-givrali
Taille de l'équipe : 5
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
5
kanto
15
18
440
308
pokemon
5
kanto
15
18
440
308
Merrizu Hiyouka
est un Scientifique Chercheur Pokemon
J’étais là, en dessous d’elle, de cette magnifique femme qui me faisait avoir de si étranges réactions. Je raconté mon petit texte, toute timide, toute gêné, j’avais l’impression de redevenir la petite créature sans défense d’avant quand je la regarde, je perds tous mes moyens, j’ai honte, je veux me cacher, mais pourquoi ? Pourquoi je réagis comme ça, je ne sais pas… je ne comprends pas ! Celle-ci me regarda, lentement de haut en bas, elle était là, toujours sur moi à m’examiner, que pensait-elle de moi ? Puis elle arrêta et me lança un sourire, c’était si beau de la voir heureuse, si épanouie, si rayonnante alors que moi je me cacher au maximum. On est vraiment différente mais au fond il y a quelque chose qui m’intrique chez elle, je veux la connaitre, je veux lui parler, je veux tous savoir. Et dire que c’est moi qui dis ça, la fille la plus trouillarde et la plus timide au monde…soudain elle pencha la tête d’un air interrogateur et se mit à rire, ce son était vraiment agréable à écouter, j’aimerais qu’elle ne s’arrête jamais… oh mais qu’est-ce que je dis?! Je ne vais pas bien, je ne me reconnais plus ! Pourquoi je réagi comme ça, c’est la première fois que ça m’arrive, je ne comprends pas, je veux s’avoir, je veux s’avoir pourquoi je suis comme ça devant elle alors que je ne la connais même pas ! Quand soudain j’entendis sa superbe voix atteindre mes oreilles.

- Toi aussi t'es du genre bizarre ! Remercier le vent pour avoir eu mon haut de maillot ! Coquine et voyeuse, avoue t'as bien reluqué mon corps !

Elle se mit à rire, aurais je dis une bêtise ? Puis elle se mit a caresser délicatement ma chevelure avec ses doigts puis reprit.

-Quand même.. moi canon ? Fin j'ai pas pris mon canon en plus ! Tu connais Poiscaille ? C'est mon canon qui ressemble à un Sharpedo et qui lance des roquettes à confettis ! C'est super amusant quand tu tires ça fait BOOM et y a plein de confettis ! Ça met trop l'ambiance en vrai même si les gens ils flippent leur maman ! N'empêche t'es pas mal dans ton style, tu devrais te mettre en maillot, je suis sûr tu serais encore plus belle !


Je, je suis bizarre ? Je…comment ça ?...

- Ah ?...je, je suis bizarre tu trouves ? Pas dans le mauvais sens j’espère ! *baisse les yeux et regarde ailleurs* Et bien… c’est juste une coïncidence pour le maillot, je pense.  Je …moi coquine mais non ! Je …j’ai rien fais je t’assure ! *la regarde droit dans les yeux et prends un air vraiment désolé*

Le contact de ces fins doigts dans ma chevelure ébène, le doux son de ses éclats de rire dans mes oreilles, l’image de son sourire dans mon esprit, toutes ces choses qui me rendaient si différente quand j’étais avec elle. Toutes ces choses qui faisaient que je ne me reconnaisse même plus moi-même, toutes ces choses qui rendait cette personne si unique pour moi. Je ne pus retenir un léger rougissement, je ne savais plus ou me mettre…j’étais perdue.

-Oh, je, tu as entendue aha *rire nerveux* je…j’ai juste dis ce que je pensais. Et ah, tu as un canon ? Il faudra que tu me le montre un jour ! Je n’en doute pas que ça doit mettre l’ambiance !

Quand soudain cette phrase m’arriva dessus comme une claque en pleine figure, que venait-elle de me dire ?! Moi, moi mignonne ?! Et comment ça dans mon style ?! Et moi en maillot ? Je…je n’oserais jamais me montrer ainsi…

- Je… merci, enfin je me trouve juste normale ! Et euh, comment ça dans mon genre ?! *rigole encore légèrement*

J’étais tellement troubler je voulais être loin d’ici pour me cacher mais en même temps je ne voulais pas la quitter des yeux.  Je senti alors sa douce main frôler mon cou pour ensuite s’arrêter sur mon masque, hé mais qu … elle avait mis un de ces doigts sur ma bouche après m’avoir retiré mon masque ! Pourquoi avait-elle fais ça ?! Pourquoi ces yeux son ils si grand ouverts d’un seul coup ?! Elle va fuir j’en suis sûre, elle doit me trouver immonde, elle doit être dégouter, maudite cicatrice nooon je… ! Son doigt était toujours là comme pour me maintenir au silence. Elle toucher ma peau, c’est donc si surprenant ?! Je veux être loin, je veux disparaitre ! Aidez-moi ! Je ne pus m’empêcher d’avoir un air de chien battu, un air vraiment triste à la limite des larmes aux yeux, un mélange entre de la tristesse et du dégout envers soi-même.  Qu… quoi ? Elle ne s’est pas enfuie ? Elle est toujours là, sur moi le doigt sur ma bouche pendant quelque temps, je l’admirais et je pense qu’elle fessait de même, si je m’attendais à ça. Quand le Pokémon de la jeune fille en question arriva nous perturbant, elle mit mon masque dans le haut de son maillot et … hé mais quoi ?! Elle vient de faire quoi ?! Mon masqueuuuuuh ! Elle gronda le gronda légèrement et lui ordonna de se laver avant de revenir, puis me dis comme quoi que ma cicatrice était moche mais que je ferais mieux de m’assumer, que je ne serais que mieux sans ça et que si je voulais mon masque je devais le chercher par mes propres moyens c’est-à-dire, mes mains ?! Je rêve ou elle vient clairement de me faire des avances ? Puis comme si de rien n’était-elle se présenta, maintenant je connaissais enfin le nom de la personne qui me cause tout ça, c’était donc elle, Audrey Hatoria, quel magnifique prénom, tous comme sa porteuse.

- Euh je, je suis Merrizu, Merrizu Hiyouka, enchantée ! Et s’assumer c’est vraiment dur tu sais… (mais pourquoi je dis ça bordel !) Et comment ça avec mes mains ?!Hé mais attends !


Soit je suppose que je devais donc jouer à son petit jeu, et puis ça ne me déplais pas forcément, je pourrais passer plus de temps avec elle-même si je ne comprends pas vraiment tous ce qui se passe en ce moment même.

-Bon tu viens alors ! Allé !

Cette phrase sonnée comme une invitation à mon esprit, comme si elle me disait qu’elle était d’accord, comme si elle me disait qu’elle n’était pas indifférente à ma personne. Et son regard si idyllique, si fort. Il est clair que moi non plus je n’étais pas indifférente à cette superbe femme qui me fessait fasse et qui était si taquine avec moi. Je me suis senti comme obligée de rentrer dans son petit manège qui ressembler fortement a de la séduction. C’était la première fois qu’on me parler comme ça, qu’on s’intéresser autant à moi, qu’on me regarder sans être dégouter, qu’on me fait autant de compliment, c’est clair cette personne est vraiment spéciale, je ne veux pas la perdre !

- Je, j’arrive tu vas voir !

Je lui courrais donc après, l’éclaboussant d’eau histoire de la faire tomber, oui c’était fourbe mais c’est le jeu héhé ! On s’amuser d’un air si innocent, c’était la première fois que j’étais heureuse sans mon masque, la première fois que je ressens ça, et tout ça grâce à elle ! Quelque minutes à jouer elle était enfin assez proche de moi, je décidai donc de lui bondir dessus pour lui faire peur mais, oups j’étais là sur elle, allonger sur elle ma tête toute proche de la sienne, mon cœur bâter si fort, je n’entendais que lui, j’étais perdu dans mes pensée quand soudain je me rendis compte de la situation dans laquelle je nous avais mis. Mon teint devenu immédiatement rouge et comme seule réponse je lui dis.

- Oups, je…je n’ai pas fait exprès.

Je voulais m’enfuir, alors comme seule solution je pris mon masque en vitesse au couru pour m’enfuir le plus vite possible, mais, car oui il y a un mais ça ne se passe jamais comme on veut voyons ! Je trébuchai sur un petit rocher qui se trouver sous l’eau et tomba, j’avais mal j’étais tombé bordel je n’ai vraiment pas de chance.


Non l'amour ça ne mange pas. [ Merrizu / Audrey] 32108811

Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin. La mienne? Elle prend grand soin de moi. <3
 狂気が私の唯一の友人です!
Audrey Hatoria
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
Cette demoiselle te faisait sourire d'une manière bien étrange, elle réagissait à chacun de tes gestes comme tu réagis aux siens. Tu ne sais pas pourquoi tu avais caché ce masque à cet endroit précis, peu-être car c'était une délicate invitation pour cette fille que tu trouvais diablement attirante ? Même si elle avait une cicatrice, cela ne te gênait absolument pas, tu aimais les personnes uniques, ces personnes qui sortaient de l'ordinaire et ce fille sortait de toutes les cases sociales comme toi. Alors c'était logique que tu t'entendes si bien avec elle. Elle avait un de ces sourires qui agrandissent les tiens, ces yeux qui attirent les tiens et des mains que tu ne refuserais pas à sentir contre le grain de ta peau. En plus elle voulait rencontrer Poiscaille alors rien ne pouvait te rendre plus heureuse. Si ce n'est peu-être sentir ses lèvres ? Tu trouvais dommage qu'elle les masquent car elles étaient à la fois discrètes et pulpeuses.

Elle se présenta après toi. Merrizu, c'était pas commun et cela t'inspirait autre chose, tu lui avais trouvé un nouveau surnom : Cerrizu. C'était plus mignon et puis tes surnoms sont les meilleurs car tu as d'excellents goûts, surtout en matière de vêtements... fin ça c'est ce que tu penses d'un point de vue surréaliste. Si seulement Épicure était là, il t'empêcherait de céder à tes pulsions physiques. Tu la voulais cette femme pour toi seule. Tu étais dans l'eau depuis quelques secondes lorsqu'elle arriva à son tour. Cela te faisait sourire et voir ainsi l'eau couler le long de son corps t'attise.

Quand elle arrive contre toi tu t'esquive et lui lance de l'eau comme elle t'en lance aussi. Tu ris joyeusement à ses provocations aquatiques et réponds avec d'avantage de force, même si parfois tu perds un peu ton équilibre au risque de tomber dans l'eau. Puis les choses s'accélèrent, tu ne l'as pas vu venir et elle te renverse elle même dans l'eau en te tombant dessus. Tu lâches un cri de surprise levant les bras au ciel et en faisant un plat du dos qui t'arraches un petite grimace. Tu es immergée d'eau quelques instants mais tu te relèves rapidement et tu es surprise de la voir partir après quelques excuses. Elle a d'ailleurs récupérée son masque.

Puis PLOUF. Elle tombe dans l'eau comme une pierre, sûrement en ayant trébuchée sur une roche cachée, cela te fais tellement rire que tu tords de rire quelques instants avant de te redresser avec un air paniqué : elle pourrait se noyer en tombant face dans l'eau. Il n'en faut as plus pour te jeter vers elle aussi rapidement que possible. Tu t'agenouilles au-dessus d'elle et la retourne sur le dos avant de lui pincer le nez.

-Chut tu laisses faire !

Tu ne sais même pas s'il faut faire ça maintenant mais tu penches sur elle pour lui faire du bouche à bouche, tes lèvres se lient aux siennes pour des raisons purement, uniquement et professionnellement médicales, c'est surtout pas pour en profiter pour lui peloter les lèvres avec les tiennes, non, non, non, absolument pas. Tu sens la douceur de sa peau et ton cœur s'emballe, tu ne comprends pas vraiment pourquoi, mais ton estomac se tord dans tous les sens comme un Arbok qui étrange son repas avec un sadisme nouveau. Il se passe de longues secondes ou le temps s'arrête, ou le bruit s'arrête pour ne percevoir que les battements de ton cœur qui sont de plus en plus puissants. Finalement à bout de souffle tu coupes cette douce union avant de la couver du regard.

-Ça va mieux Cerrizu ? Oui bon je sais, c'est Merrizu, mais avec un C c'est plus classe donc ça sera Merrizu azi ! Tu m'as fais flipper tu recommences jamais !

Doucement tu penches sur sa joues abîmée que tu embrasses doucement, la peau charcutée ne te dérange pas et tu espères la portée sentimentale de ce baiser, choisissant cette partie qu'elle n'assume pas plutôt que ses lèvres.

-Cette joue elle est à moi maintenant ok !

Puis tu lui voles un rapide baiser plus puissant et sincère que ce faux bouche à bouche. Tu sens le regard des élèves choqués sur toi mais tu t'en fiches, tu es peu-être l'une des personnes les plus folles, sur qui courent des rumeurs aussi étranges Aileen, mais tu t'en fou, car ce moment présent tu sais qu'il change ta vie du tout au tout.




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Merrizu Hiyouka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3493-0254-merrizu-hiyouka-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3549-pas-fini-w-merrizu-hiyouka-givrali
Taille de l'équipe : 5
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
5
kanto
15
18
440
308
pokemon
5
kanto
15
18
440
308
Merrizu Hiyouka
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Après notre petit jeu, après que cet évènement perturbateur se soit produit, après avoir rencontré cette magnifique personne qu’est Audrey après avoir eu, ressenti des sentiments nouveaux il fallait que je tombe face contre eau dans ma fuite. J’avais honte que tout ça se soit produit mais en même temps j’étais heureuse. J’avais rencontré une amie, une personne qui me donnait de l’attention, non elle. Elle est bien plus qu’une amie je le sens, je le sais ! Jamais personne n’avait été comme ça avant.

Bref j’étais là au sol, j’avais mal au pied, à la tête au cœur tous sembler si irréel, Audrey avait tous vu. Elle se mit à rire, ce doux son arriva à mes oreilles apaisant un peu mes mots.  Elle se jetât sur moi, s’agenouilla à mes côtés. Elle me retourna sur le dos, me pinça le nez et me dis de me laisser faire. Comment ça me laisser faire ? Que va-elle faire ? Que va-t-elle me faire ?! Arf je peux juste attendre, fermer les yeux et me laisser faire. Quand soudain je senti le contact de ces lèvres contre les miennes mes yeux se sont ouvert d’un seul coup sous l’émotion. Plus un bruit juste son cœur qui bat tel un tambour. Quelques secondes s’écoulent quand elle se retira, j’étais là les yeux grand ouvert, mais que viens il de ce passer ?

-Ça va mieux Cerrizu ? Oui bon je sais, c'est Merrizu, mais avec un C c'est plus classe donc ça sera Merrizu azi ! Tu m'as fais flipper tu recommences jamais !

Je rêve ou elle vient de me donner un surnom ?! C’est la première fois que quelqu’un me donne un surnom… ça veut dire qu’elle tient à moi non ? Cette personne, cette fille du nom d’Audrey. C’est la première fois, la première fois que je vois, que je rencontre quelqu’un comme elle depuis mon meilleur ami. La première fois qu’on me donne autant d’attention. Je…je suis si heureuse si vous saviez. Et ce, ce geste qu’elle a fait, le fait de m’avoir embrassé ma joue. Cette joue si charcutée, si blessée, c’est elle. Cette partie de mon corps que je refuse que je cache, que je n’assume pas. Cette partie de mon corps qui est la cause de tous mes problèmes, de mon isolement. Et elle, cette personne que je viens tous juste de rencontré arrive et me l’embrasse mais surtout. Elle me dit que cette partie que je rejette si violement est à elle, qu’elle lui appartient.

Une vague d’émotions me submergea et mes yeux se mirent à s’illuminer, des larmes  commencèrent à arriver, de la joie ou bien de l’émotion ? Je ne sais pas, je ne sais plus rien, je veux juste rester avec elle le plus possible. C’est elle, elle a m’a fait découvrir de nouvelles expériences. De nouveaux sentiments de nouvelles pensées. J’avais les larmes aux yeux je ne savais pas que dire, quoi lui répondre, elle m’intimidé mais dans un sens je l’admirer je la voulais avec moi, pour toujours. Je lui répondis juste par une simple phrase.

- D…d’accord, elle est à toi si tu le veux mais promets-moi qu’on se reverra…s’il-te-plait…

Quand elle me embrassa mais cette fois, c’était les lèvres. Je me mis à fondre en larme, un sentiment nouveau prenait possession de mon corps, je ne maitriser plus rien, elle avait le contrôle de mon corps et de mon esprit, je ne pensais a rien d’autres qu’à elle, mais pourquoi elle me fessait avoir de tel réaction. Je ne sais pas mais ça je pense que je l’ai déjà dit, je la pris dans mes bras tremblotant et posa ma tête sur son épaule

-Promet le moi…

Je lui répétai ceci pour en être sûr, pour être sûr qu’elle avait bien compris ! Quand je vis mes Pokémons arriver, impatient. En effet j’avais dû rester longtemps avec cette fille, je devais y aller malheureusement…

- Je suis désolé je dois y aller, à bientôt j’espère…

Je lui fis un rapide baiser et m’en alla toute triste a l’idée de la quitter.


Non l'amour ça ne mange pas. [ Merrizu / Audrey] 32108811

Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin. La mienne? Elle prend grand soin de moi. <3
 狂気が私の唯一の友人です!
Audrey Hatoria
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
Tu étais assez surprise de l'avancement des choses, jamais aujourd'hui tu n'aurais cru tomber ainsi sur une fille qui ferait battre ton cœur plus fort à chaque battement, à chaque respiration à chaque syllabe qu'elle prononce. Tu lui souris tendrement quand elle te demande de faire la promesse de vous revoir. Tu troues ça tellement touchant, jamais tu n'aurais cru tomber amoureuse d'un instant à l'autre après ta déception amoureuse avec Warren, peu être que les femmes étaient différentes ? Peu être que passer réellement de l'autre bord serait bien mieux pour ton cœur et paradoxalement pour celui de ta demoiselle ?

-Bah oui, pas besoin de promesse pour être certaine que je veux te revoir, mais s'il le faut alors je le fais ! Je le promet !

Tu avais mit ta main sur le cœur et levé ton bras en l'air pour donner un aspect solennel à cette déclaration, à cet accord qui vous forcez à vous revoir, mais est-ce que tu allais te forcer ? Non, tu en étais même heureuse, revoir sa bouille, sentir son odeur un peu masculine et la serrer à nouveau contre toi, voilà qui était particulièrement attirant comme obligation. De loin tu vois deux petits pokémons feux arriver, ils sont si adorable, leurs flammes ressortent plus grosses avec ce temps propice aux flammes. Cependant elle doit y aller s'en excuse, tu es un peu déçue mais tu ressens ses lèvres contre les tiennes et savoir ce contact alors que tu lui murmure.

-Tiens prends mon iPok...

Tu lui glissais ton numéro iPok pour pouvoir discuter avec elle à n'importe quelle heure. Tu te mordille la lèvre en la voyant partir un peu déçue que tout cela s'achève déjà. Cependant tu hausses les épaules et retourne dans l'eau, il ne faut pas se morfondre, au contraire s'amuser et profiter de ce bonheur qui te toquer à la porte. C'était une journée resplendissante et tu n'avais tellement pas envie de rentrer chez toi, juste envie de la revoir.

[Fin du rp pour Audrey ]




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum