Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-37%
Le deal à ne pas rater :
Fire TV Stick Lite avec télécommande vocale Alexa
18.99 € 29.99 €
Voir le deal

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité


❝ NOX, LUCAS & NARR

    ♡ Il n'est aucune bête sur la terre dont la démence ne soit infiniment surpassée par celle de l'homme

❝ Nous l'avons surnommé Moby. Comme Moby Dick dans le roman. ❞

Clin d'yeux sur la vaste étendue fluide et transparente qui s'étend à perte de vue devant mon regard et que le vent balaie pour y créer des remous, des vagues, de l'écume. On dirait que la mer à la rage tandis qu'elle vient s'échouer dans la baie, tant la brise est forte aujourd'hui et tant la mousse blanche créée par l'eau paraît semblable à la bave opaque que les animaux enragés laissent échapper d'entre leurs lèvres. La mer est toute puissante.

Mes doigts caressent l'œuf de Pitrouille que j'ai obtenu auprès du collectionneur juste avant de me rendre sur le port de la ville. Cela fait déjà quelques heures que sa chaleur me réconforte les mains et m'occupe. C'est un mini Pitrouille selon l'ermite des souterrains qui me l'a confié et la taille de la coquille protégeant l'embryon ne doit pas excéder vingt centimètres. Malgré ce défaut de taille, je suis bien content de l'avoir. Le faire rouler entre mes doigts me permet de me détendre et de penser à autre chose qu'à ce que l'enfant à mes côtés me raconte.

❝ En fait, c'est pas moi qui l'ai appelé comme cela. Je sais pas trop qui a trouvé au début, mais les gens ont été d'accord et s'y sont tous habitu... ❞
❝ Pardonnes-moi ma hardiesse, chère et charmante enfant, mais je me fous royalement de ce que tu es en train de me conter. Tu me pourrais me parler du temps qu'il fait actuellement à Hoenn ou de la couleur de la première paire de chaussettes que tu as portée, cela relèverait pour moi du même niveau d'intérêt intellectuel que l'origine d'un surnom donné à un pokémon qui ne vous appartiendra jamais. Et puis à la fin du livre, Moby Dick fait couler la baleinière et tue ainsi tous les personnages sauf le narrateur. Alors si c'est votre trip à Lansat de vouloir profiter d'un Wailord entièrement blanc pour exploiter un classique à votre sauce, je n'ai rien contre ce fait, mais je tiens à jouer le rôle d'Ishmaël pour vivre encore un moment. ❞

La gamine qui ne doit pas excéder les huit ans me tire la langue en fermant les yeux pour accentuer sa grimace et s'en va, probablement furieuse que son récit ai été reçu par un aussi mauvais auditeur que moi. Je hausse les épaules avec désinvolture, content malgré toute qu'elle aille faire son intéressante dans d'autres environs que les miens, et me concentre sur mon problème du moment. Un immense cachalot qui vient heurter encore et toujours d'immenses grilles de métal qui ont été provisoirement placées afin de l'empêcher d'accéder à l'embouchure maritime dans laquelle les bateaux et autres barques des marins sont rangées. Que souhaite cet animal ? Qui y a t-il d'aussi intéressant dans la baie pour qu'il tente sans cesse et en vain de s'y aventurer ? C'est à mes deux compagnons de mission et à moi de le découvrir. Je jette un coup d'yeux à Lucas et Narr, satisfait que ce soit deux membres du dortoir Noctali qui aient été choisis pour mener l'enquête en zone aquatique à mes côtés.

❝ Chers camarades, nous partons de zéro pour résoudre le problème de ce cétacé. Je pense que nous en avons pour plusieurs heures si ce n'est plusieurs jours avant de trouver la solution, mais quelle serait après tout la saveur d'une récompense sans efforts. Ex tenebris gloria... Hail Nocta ! ❞

Je fais un bref mouvement de tête pour les saluer avant d'avancer jusqu'au bout de la jetée, faisant face au Wailord à quelques mètres à peine de son immense corps, de ses yeux gigantesques qui ont cessé de regarder vers la baie pour m'observer avec curiosité et intrigue, mais sans la moindre once de méchanceté. Cette bête est inoffensive, mais dérangeante, d'autant plus qu'elle est accompagnée par une cinquantaine – autant que je peux en distinguer à l'oeil, mais il y en a sûrement davantage – de Wailmers et qu'en s'y mettant à plusieurs pour combiner leurs efforts, les grilles de métal ne tiendront pas très longtemps. Déjà, elles commencent à céder un peu à la forme évoluée et à grincer quand il vient les heurter. Nous devons faire vite pour résoudre le problème de la baleine afin que les grilles ne lâchent, tous en empêchant les pêcheurs de s'en mêler et de l'assassiner pour régler définitivement le problème. Double tâche presque impossible à réaliser, mais après tout, ce qui est impossible m'attire. Je regarde à nouveau l'alliance de pokémons qui se dresse devant moi, admirant les Wailmers venus aider leur forme évoluée sans pour autant chercher à rentrer autant qu'elle dans l'embouchure portuaire. Je tourne les talons, retournant du côté de Lucas Emerillon et Narr Weiss pour commencer à réfléchir en leur compagnie.

❝ Quand ils débordent de mutuelle estime, les cachalots se connaissent more hominum... Il nous faut trouver l'origine de cette estime. Rapidement. Mettons nous au travail, chers camarades, mais peut être avez vous déjà des idées sur le sujet ? ❞

made by MISS AMAZING.
Shouhei Yamasaki
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
1
Kanto
14 ans
0
136
3
pokemon
1
Kanto
14 ans
0
136
3
Shouhei Yamasaki
est un Nouveau Membre






(MISSION) Il n'est aucune bête sur la terre...  ♒ lucas et narr 1444741480-rpnarr30








La ball était soigneusement attachée à sa ceinture. En fait, elle était même entourée d’un mouchoir noir bien noué. Comme si cela suffirait à l’empêcher de s’ouvrir, comme si la force de la bête qu’elle contenait pourrait être retenue par un simple bout de tissu. Dotty le fixait depuis un petit moment maintenant, en bas des jambes de son dresseur, s’accrochant à l’une de ses stockings. Blaze, quant à lui, ne semblait pas au mieux de sa forme. L’Absol tenait pourtant debout avec fierté, essayant de mettre de côté sa fatigue.

Depuis sa petite altercation avec l’être se trouvant dans la Pokéball – et qui s’avérait être une demoiselle à la force peu contenue –, il évitait encore plus les contacts qu’avant. Son honneur en avait pris un coup, et sentir Narr aussi tendu qu’il l’était ne l’aidait pas à s’en remettre. Une énième fois, le blanc vérifia que l’objet ne risquait pas de s’ouvrir, écoutant patiemment la gamine qui leur racontait une histoire.

Aujourd’hui, c’était une mission en compagnie de deux autres Noctalis. Lucas, qu’il connaissait un petit peu depuis quelques temps, et Nox qui envoyait chier magistralement la petite fille. Parfois, il voyait en ce type un peu étrange un véritable héritier à Heath. C’était presque le même genre, au fond. Enfin, pour lui, c’était le cas. Il s’approcha lentement à son tour pour observer le Wailord, s’accroupissant pour le regarder plus longuement. Mâle ou femelle, difficile à dire, mais une chose était sûre pour lui…

« - Je crois qu’il cherche quelque chose… Je veux dire, ces Pokémons ne s’approchent pas des endroits comme ça si facilement. C’est qu’ils doivent avoir une bonne raison de le faire, et on voit bien qu’ils ne nous veulent pas de mal, alors… »

Il se releva et frotta son short, se tournant vers Lucas et Nox. L’œuf de ce dernier l’intriguait, mais il n’allait pas lui en parler. Il n’était pas là pour ça, et c’était sans doute ses instincts de fils d’éleveur qui parlaient. Un peu comme ce qu’il venait de dire pour l’énorme bestiole marine. C’était dommage qu’on ne puisse pas parler aux Pokémons naturellement. Ca aurait été nettement plus simple…

« - Peut-être qu’on devrait demander aux gens s’ils ont vu des choses en rapport avec les Wailmers et le Wailord… Ca me fait un peu mal de les voir comme ça. On sent bien que quelque chose ne va pas. »

Il n’avait jamais eu à prendre soin de telles bêtes auparavant, mais c’était évident. Un Pokémon énervé devenait agressif de toutes les façons, là, ils cherchaient juste à atteindre quelque chose… Mais quoi ?




(MISSION) Il n'est aucune bête sur la terre...  ♒ lucas et narr 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
Tes pas résonnaient sur le sol bétonné qui te servait de chemin. La route avait été refaite récemment, et rendait ton pas plus doux, plus léger, plus agréable, mais toujours aussi audible, si toutefois quelqu'un prenait la peine de l'écouter. Tes Baskets noires à semelles renforcés se voyaient clairement au travers de ta tenue, tu t'étais obligé à porter des petites chaussette blanches pour les ressortir. Un jean slim qui te serrait plus qu'un de tes jeans slim habituels pour bas, un T-shirt à bretelles et un maigre pull ouvert à l'avant que tu portais presque comme une cape, le tout dans une couleur rouge orangé très sobre. On n'en voyait d'ailleurs pas ton bras gauche, que tu avais enfoui de cette tenue qui pouvait sortir de l'ordinaire au vu de qui tu étais. Il était évident que des regards surpris de passants, de touristes et d'habitants se tournaient dans ta direction.

Tu les savais insistant à ton passage, et contrairement à beaucoup, tu te contentas de continuer à avancer comme si de rien n'était, trouvant inutile de perdre du temps à reprendre à leurs regards. Tu avais accepté ta décision, et tu t'y pliais sans te poser de questions. Car tu savais, tout du moins tu sentais, qu'elle finirait par s'arrêter et que tu retrouverais tes anciennes tenues, tenues dont tu avais depuis longtemps apprécié la sensation, la forme qu'ils avaient pris avec ton corps. Tu n'avais pas eu l'idée de les changer un instant. Tu préférais attendre qu'ils finissent par revenir naturellement à toi, que cela ait lieu dans plusieurs mois ou au lendemain. En tout cas, tu trouvais que t'en inquiéter, c'était se torturer l'esprit pour rien. Car tu savais à quel point se torturer ainsi était mauvais, surtout dans ton cas. Trop réfléchir pour rien, c'était ce qu'il y avait de plus néfaste pour toi. Alors tu n'y faisais pas attention, et tu laissais passer, préférant te concentrer sur quelque chose de plus utile que cela. Quelque chose comme la raison qui venait te faire traverser la ville pour rejoindre le port.

J'espère que ce n'est pas aussi grave que ce que les marins veulent faire croire. pensas-tu, espérant ne pas arriver devant une quelconque catastrophe.

Tu soupiras, légèrement consterné à l'idée que ça puisse être le cas, et cela n'échappa pas à Freed, ton compagnon de toujours, qui te suivait comme il pouvait sous sa bien triste forme d'Ymphect, usant de propulsions de gaz enchaînées pour se déplacer, te cria gentiment dessus comme pour te lancer un encouragement pour ne pas se décider à rebrousser chemin. Tu lui offris un de tes sourires joyeux et continua ta marche vers le port de Lansat. Il faisait bon en ce frais début de journée d'Octobre, et un soleil avait osé faire son apparition au travers des nuages matinaux pour éclairer l'île de son éclat flamboyant et transperçant.

Bientôt, le port fut en vue, et sans même y être parvenu, son odeur de Magicarpe frais et de Loupio puant te transperçait déjà les narines, et t'aurait fait boucher ton nez si tu n'avais pas fini avec les mois de prendre l'habitude de ces odeurs si particulières. Tu n'y prêtas guère plus d'attention et avançait comme si de rien n'était, contrairement à certains autres élèves qui s'étaient déjà réfugiés dans quelque moyen de ne plus sentir cette puanteur marine. A leur passage, tu souris, amusé de leur comportement fuyant. Finalement, tu fus arrivé devant la baie du port. Des dizaines des petits bateaux, des bateaux de pêcheurs pour la plupart bien qu'un nombre impressionnant de voiliers se trouvaient également là, étaient amarrés au bord de l'eau, attendant les hommes pour les conduire. D'ordinaire, l'endroit était animé par le mouvement incessant des marins et des travailleurs du coin qui faisaient leur routine sur ces lieux emprunts de cette sensation si particulière qu'on ne retrouve que dans les ports de pêche.

Mais en ce jour, le calme était de mise. L'activité avait été arrêté pour une raison qui t'était plus ou moins connu. Sur le papier expressément envoyé à l'académie par le maire pour solliciter les élèves, il était annoncé la présence anormale d'un banc de Wailmers qui auraient légèrement pu paraître anodin s'ils n'étaient pas accompagnés d'un immense Wailord qui venait se taper contre l'embouchure de la rade où tous les bateaux étaient entreposés. Voilà plusieurs heures qu'il tentaient de pénétrer dans la zone, et rien ni personne n'avait permis de manière pacifique de renvoyer la bête et ses compagnons vers l'océan. C'est pourquoi, dans une dernière tentative pour y parvenir, le maire avait fait envoyé une demande à la Pokemon Community afin de faire appel aux élèves et à leur intelligence improbable pour se sortir de situations peu anodines comme celle-ci. Voilà ainsi que vous étiez trois à vous retrouver non loin de la zone de danger qu'avait dessiné le banc de Wailmer : deux camarades de dortoirs que tu connaissais assez bien. Et si l'un, Narr Weiss, était encore assez nouveau dans le dortoir et manquait forcément un peu d'expérience des missions, Nox C. Hawkins, lui, se trouvait à l'académie depuis un bon moment, un an au moins, et était devenu plutôt populaire dans le dortoir. Tu ne pouvais pas considérer Nox comme l'un des amis proches, mais tu n'entretenais pas de liens négatifs, bien au contraire. Aussi, quand tu fus parvenu à lui, tu étais plutôt neutre à son égard, et tu te contentas de lui offrir un sourire tout comme à l'autre camarade.

Chers camarades, nous partons de zéro pour résoudre le problème de ce cétacé. Je pense que nous en avons pour plusieurs heures si ce n'est plusieurs jours avant de trouver la solution, mais quelle serait après tout la saveur d'une récompense sans efforts. Ex tenebris gloria... Hail Nocta ! dit-il, annonçant avec joie la devise de Nocta.

Puis il te salua avant de se diriger vers le Wailord chromatique, symboliquement nommé Moby d'après le célèbre roman du même nom. Quand il fut près de la bête, il se tourna vers toi et Narr et reprit la parole.

Quand ils débordent de mutuelle estime, les cachalots se connaissent more hominum... Il nous faut trouver l'origine de cette estime. Rapidement. Mettons nous au travail, chers camarades, mais peut être avez vous déjà des idées sur le sujet ? dit-il.

Tu n'avais jamais lu le livré qu'est Moby Dick, mais tous les marins du port d'Oliville l'avait fait, et avaient pris pour habitude de prononcer des citations de ce roman, et s'amusaient à les expliquer par moments. C'est ainsi que tu avais pu capter cette citation que Nox venait de sortir, en tout cas en étais-tu presque sûr. Tu avais donc à peu près capter ce que voulait dire le Noctali. Aussi tu te préparais à lui répondre, ayant une vague idée de ce que vous pouviez faire tout d'abord, mais Narr te prit de vitesse et s'approcha de Nox et donc du Wailord blanc et se mit à parler.

Je crois qu’il cherche quelque chose… Je veux dire, ces Pokémons ne s’approchent pas des endroits comme ça si facilement. C’est qu’ils doivent avoir une bonne raison de le faire, et on voit bien qu’ils ne nous veulent pas de mal, alors… dit-il, à genoux près du type eau chromatique. Peut-être qu’on devrait demander aux gens s’ils ont vu des choses en rapport avec les Wailmers et le Wailord… Ça me fait un peu mal de les voir comme ça. On sent bien que quelque chose ne va pas. proposa-t-il alors.

Sa réflexion n'était pas mauvaise du tout. Elle était même très bonne. A ton sens tout du moins. En tout cas, il s'agissait là d'une première idée intéressante à exploiter pour parvenir à calmer la bête. Maintenant, il fallait savoir comment procéder. Y réfléchissant rapidement, tu fis part de ta proposition à tes deux camarades de dortoirs.

Bien. Dans ce cas, je vous propose de nous séparer en deux groupes : vous deux, vous vous occupez de récolter des informations de la part des marins et des habitants autour du port, et moi, je vais tenter de savoir ce qui cloche avec ce Wailord et ces Wailmer. L'un de mes Pokémon, un Ouisticram, a la possibilité de transmettre les paroles des Pokémon à des mots humains. Il devrait pouvoir être d'une grande utilité. Qu'en dites-vous ? dis-tu.

Et sans attendre une quelconque réponse, te disant que de toute façon, il devrait être utilisé, tu fis sortir Ulter Chaos de sa Pokéball, et attrapa son ardoise avec le feutre noir pour le lui donner. Il semblait plus que motivé pour se rendre utile, restait à voir s'il allait parvenir à remplir son rôle ...


(MISSION) Il n'est aucune bête sur la terre...  ♒ lucas et narr 1466193127-s1

                         
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité


❝ NOX, LUCAS & NARR

    ♡ Il n'est aucune bête sur la terre dont la démence ne soit infiniment surpassée par celle de l'homme

Des idées, j'en avais en tête mais je préférais laisser réfléchir mes camarades avant de m'imposer. Si nous avons été placé en groupe pour réaliser l'enquête au sujet du Wailord, c'est bien pour que nous fassions une alliance et non pas pour que nous partions chacun de notre côté avec nos pensées sur le sujet. Je souhaitais qu'ils s'animent, qu'ils me prouvent qu'ils n'étaient pas que des duellistes sans la moindre once de cervelle. Et sur le coup, je suis bel et bien servi. Narr, le premier à m'avoir rejoint face au Wailord chromatique qui semble aussi malheureux que les pierres à force d'essayer sans y parvenir à accéder à l'embouchure portuaire, évoque l'idée que la créature est à la recherche de quelque chose, sans pour autant savoir quoi.

❝ Je pense également comme toi. Cet animal ne serait pas venu ici sans raison et même si l'avait fait, il ne s'acharnerait pas contre les grilles sans aucun but. Il cherche quelque chose… Un autre pokémon, un objet auquel il tient ou peut être un dresseur qui l'aurait abandonné compte tenu de sa taille imposante ? ❞

Je remue mentalement toutes les idées qui me viennent à l'esprit concernant le but du mastodonte marin et je me torture la cervelle pour chercher laquelle pourrait correspondre le mieux. Narr prends à nouveau la parole, suggérant d'aller demander aux personnes s'étant approchées du port récemment et aux marins s'ils auraient vu quelque chose de suspect ou d'utile pour nous faire avancer en mission concernant ces créatures maritimes. Je l'approuve d'un hochement de tête, tandis que notre troisième compagnon se faire remarquer à son tour de façon éloquente. Il dit posséder un pokémon capable d'écrire en langage humain ce que lui dira le Wailord pendant que nous irons, Narr et moi, récolter des informations auprès des habitants. J'observe la bête chromatique, tout en me disant qu'il est stupide de partir si nous pouvons savoir dès maintenant ce qu'elle veut grâce au singe de feu que Lucas à sorti de sa pokéball, mais en devant admettre en même temps que s'il met du temps à écrire, nous serons plus utile en cherchant de notre côté comment aider le Wailord. Alors j'approuve l'idée du troisième Noctali du groupe, faute de mieux pour le moment.

❝ Nous nous séparerons donc. Lucas, mon numéro d'ipok est le 06.68.42.03.69. Contactes moi par message dès que ton pokémon est parvenu à retranscrire quelque chose de correct pour me dire de quoi il s'agit, afin que nous sachions de quoi il en retourne. Plus tôt nous aurons réglé le problème, mieux ce Wailord s'en tirera. Viens, Narr. ❞

Sans l'attendre, je tourne les talons à mes deux partenaires et au Wailord, pour commencer à marcher sur la jetée en direction du port. Le vent me paraît soudainement souffler davantage, parce qu'il se dirige du port vers la mer et que je l'ai subitement en face, mais je n'y prends pas garde. Narr me rejoint et, désinvolte, je lui propose deux solution qui me viennent en tête.

❝ Soit nous nous séparons à nouveau, chacun de notre côté, tu vas interroger les habitants et je m'occupe des marins, soit on reste ensemble et on mène l'enquête si je puis m'exprimer ainsi d'abord auprès des pêcheurs, qui sont les mieux placés pour nous renseigner, puis auprès des habitants si on ne tire rien des baleiniers. C'est qu'ils se serrent les coudes, ces cons. ❞

made by MISS AMAZING.
Shouhei Yamasaki
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
1
Kanto
14 ans
0
136
3
pokemon
1
Kanto
14 ans
0
136
3
Shouhei Yamasaki
est un Nouveau Membre






(MISSION) Il n'est aucune bête sur la terre...  ♒ lucas et narr 1444741480-rpnarr30








Lucas avait décidé d’utiliser les capacités de l’un de ses Pokémons afin de comprendre ce qui n’allait pas chez ces Wailmers et ce Wailord. Son regard se perdit un peu sur ce dernier. Il était vraiment immense, et sa couleur le poussait à croire qu’il était très rare. Typiquement pas une bête qu’on croisait dans ce genre d’endroits. Il devait vraiment être nerveux ou avoir une bonne raison pour venir ici avec les autres…

Machinalement, Narr suivit Nox. C’était une habitude que d’aller du côté des chefs de file, et le blanc avait naturellement pris cette position par rapport aux deux autres. Pas du tout pour gêner le Coordinateur, qui était même calme. Et toujours aussi curieux vis-à-vis de l’œuf. Que renfermait-il ? Un tout petit Pokémon au vu de sa taille réduite par rapport aux autres œufs qu’il avait pu rencontrer… A la Pension, il avait toujours eu un petit pincement au cœur lorsqu’il fallait rendre les œufs à leurs propriétaires. Il n’avait que rarement pu en approcher un et le serrer, sentir la chaleur qui s’en dégageait, le veiller pour être sûr que tout se passe bien et…

« - Hein ? Euh, non. On devrait rester ensemble, je pense. Je suis pas très doué pour parler aux gens, alors être à deux, je pense que ça sera une meilleure idée. Et puis, ça prendra moins de temps si on s’entraide… »

Il n’oubliait pas qu’il n’était pas du genre à s’imposer, et la plupart des gens risquaient de ne pas le prendre au sérieux. Alors il valait mieux avoir un gars franc comme Nox à ses côtés. Et en plus de ça…

« - Dis… C’est quoi ton œuf ? Il est vraiment petit… Tu es sûr que le Pokémon dedans est en bonne santé ? Tu veux que je regarde ? Je… Enfin, mes grands-parents et mes parents sont éleveurs, alors… Je peux vérifier un peu… »

Il avait vraiment envie de savoir quelle adorable petite bouille se cachait sous cette coquille. Pas comme l’horreur sans précédent qui se trouvait enfermée dans sa Pokéball… Le lien noir était toujours entouré autour. Il n’allait pas s’en servir. Il fallait même qu’il s’en débarrasse…




(MISSION) Il n'est aucune bête sur la terre...  ♒ lucas et narr 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
Je pense également comme toi. Cet animal ne serait pas venu ici sans raison et même si l'avait fait, il ne s'acharnerait pas contre les grilles sans aucun but. Il cherche quelque chose… Un autre pokémon, un objet auquel il tient ou peut être un dresseur qui l'aurait abandonné compte tenu de sa taille imposante ? répondit Nox à Narr sur ses interrogations. Nous nous séparerons donc. Lucas, mon numéro d'ipok est le 06.68.42.03.69. Contactes moi par message dès que ton pokémon est parvenu à retranscrire quelque chose de correct pour me dire de quoi il s'agit, afin que nous sachions de quoi il en retourne. Plus tôt nous aurons réglé le problème, mieux ce Wailord s'en tirera. Viens, Narr. ajouta-t-il à ton attention.

Puis il partit dès que tu lui remis ton numéro à toi, le 06.43.73.22.42, Narr sur ces talons. Tu te trouvas ainsi seul aux côtés de ton petit Ouisticram, Ulter Chaos, et de Freed, ton Ymphect, faisant face à une armée de Wailmers et de leur chef Wailord. Dis comme tu l'avais dit, cela semblait facile de traduire ses paroles, mais en pratique, la chose se révélait bien plus difficile que prévu. En effet, si Ulter avait une certaine connaissance de ta langue, il était certain qu'il était loin de pouvoir égaler un humain ordinaire, et le passage du langage Pokémon à celui d'humain n'était pas facile, en tout cas du Pokémon vers l'Homme ; on note en effet que les Pokémon sont capables de comprendre ce que dise les humains sans interprète, mais l'inverse n'est pas possible sans ce dernier. Et encore, même un interprète en main, tous les Pokémon ne parlaient pas forcément de la même façon. Certains employaient des cris que même les autres Pokémon ne peuvent comprendre, notamment afin de communiquer un danger imminent sans que ce dit danger ne comprenne qu'il soit repéré ; les types électriques ont par exemple l'habitude de communiquer par transmission d'électricité, que peu de Pokémon qui ne soit pas de type électrique peuvent comprendre. Bref, il y avait là un défi à accomplir : réussir à faire traduire les mots du Wailord Chromatique. Et encore, il fallait déjà qu'il soit d'accord pour parler. Et rester là à le fixer n'y résoudrait rien. Tu t'avanças au plus proche de lui, et t'accroupis juste devant lui. Il te fixait silencieusement.

Alors, mon grand … On cherche quelque chose ?commenças-tu. Il fit un cri pour toute réponse. Tu soupiras. Désolé mon grand, je ne te comprends pas. Mais mon compagnon ici présent, oui. tu désignas furtivement le Ouisticram tenant fermement son ardoise et son feutre. Je peux t'aider, mais il faut d'abord que tu me dises ce qui t'as amené ici. Mon compagnon se chargera de me transmettre tes paroles. Il suffit simplement que tu me racontes tranquillement ton histoire, qu'il puisse tout saisir. tu pointas à nouveau le type feu. Tu veux bien faire ça pour moi ?

Un long silence prit place. Le type eau te fixa longuement, semblant réfléchir à quelque chose. Tu te disais qu'il devait hésiter sur le fait qu'il doive révéler ces intentions. Devait-il dire quoique ce soit ? Devait-il confier sa mission, son devoir, peut-être même son obligation à quelqu'un d'autre ? La question finit par se perdre dans la mémoire du Wailord chromatique qui fit un petit cri que Ulter traduisit sans problème par un « OUI ». Tu souris à la bête et te posa en tailleur sur la bute, positionné de tel sorte que tu aies bien en vue le Ouisticram légèrement retiré du bord par peur de l'eau et que Wailord n'ait pas l'impression que tu l'ignores et te contentes de le laisser parler. Quand tu te sentis prêt à l'écouter, tu lanças un « Allez, racontes-moi tout ça, mon grand. », il se mit à produire un enchaînement lent mais régulier de cris dont les tonalités n'excédaient pas la moyenne mais qui descendaient parfois assez bas. Tu l'écoutas dix secondes durant, puis d'un geste, lui demanda d'arrêter le temps que Ouisticram puisse te montrer ce qui avait été dit. Au travers de ces quelques cris, tu sentais une légère détresse, notamment par le fait que le type eau ne criait pas excessivement fort, à ton grand étonnement. Aussi ne fus-tu pas surpris de lire les mots suivants :

MOI. ÊTRE.MAMAN.WAILORD.
MOI.AVOIR ENFANT.WAILMER.BLANC.
MOI.ÊTRE.DANS.OCEAN.
SOUDAIN.MOI.ATTAQUE.PAR.
lis-tu rapidement sur l'ardoise.

Tu pris un instant pour réfléchir à ces quelques mots. Il ne s'agissait donc pas d'un Wailord, mais d'une Wailord chromatique, une simple maman qui possédait un petit bébé Wailmer tout aussi blanc qu'elle. Elle disait avoir été attaqué par quelque chose ou quelqu'un. En y réfléchissant une seconde, tu compris bien vite que son petit avait été enlevé lors de cette fameuse attaque. Mais par qui ? Pourquoi ? Comment ? Oui, surtout comment, en fait. Il fallait qu'elle continue son récit, et vite ! Pressé, tu fis signe à Ulter d'effacer ce qu'il avait écrit et chopa ton Ipok pour appeler Nox et lui faire part de ta découverte. Malheureusement, le manque de réseau fit refuser ta demande et te disant que ce n'était pas de chance, tu retentas en espérant que cela ne se passe de la même manière … Mais un « YMPHECT ! » assez bruyant pour t'interpeller te stoppa dans ta manœuvre. Tu te tournas bien vite vers ton compagnon, et t'aperçut bien vite qu'un groupe de pêcheurs se tenait non loin de toi, divers objets sous les bras.

Qu'est-ce que vous venez faire là ? Je suis en train de m'occuper de ce Wailord, allez voir ailleurs. leur intimas-tu.
Ouep, bah on en as rinafoutre de c'que tu fous, gamin ! Nous, on veut pouvoir bosser comme d'hab', alors tu dégages qu'on puisse exploser c'te Wailord de mes deux bien gentiment ! gueula le pêcheur le plus proche de toi.
Je vous en empêcherais. répliquas-tu, soudain pris de colère.
Hahaha ! Vous ent'dez ? l'gosse y crois qu'y peut nous arrêter ! toute la troupe se mit à rire à s'en tuer. Et t'penses faire quoi cont'nous, gamin ? demanda-t-il, le sourire moqueur aux lèvres.
Vous vaincre. dis-tu en te mettant debout, prêt à te battre aux côtés de Freed et de Ulter, venu épauler son camarade.

Les pêcheurs rirent de plus belle, avant de jeter les deux-trois bouteilles d'alcools qu'ils se prêtaient entre eux et de faire sortir une bonne dizaine de Pokémon eau, pour la plupart des Flagadoss et des Crustabri, allez savoir pourquoi. Ces salauds allaient voir ce qu'il en coûtait de se frotter à un membre de la Pokemon Community. Pour l'honneur de l'académie, mais surtout pour la survie de la Wailord. Tu n'étais plus concentré que sur ce combat, ou presque. Car une question t'était soudainement venu à l'esprit.

Ces pêcheurs étaient-ils vraiment venu en finir ou cherchaient-ils à faire quelque chose ?

Tu espérais ne pas tarder à le savoir.


(MISSION) Il n'est aucune bête sur la terre...  ♒ lucas et narr 1466193127-s1

                         
Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
Finalement, le combat fut plus court que prévu. Bien plus court. Trop court même peut-être. Après tout, ce n'était que de simples pêcheurs, et s'ils savaient combattre, ils étaient loin d'être au niveau, et Freed ne fit qu'une bouchée des Flagadoss en les abattant comme des fétus de pailles à coups de Vibrobscur à distance. Très vite, les troupes adversaires furent réduits de moitiés. Il ne restait que les Crustabri. Leur type glace permettait à Ulter d'attaquer sans voir son attaque diminuée, mais il restait peu puissant. Il était bien plus adapté à la traduction et à des choses plus intelligentes que les combats Pokémon, mais il se débrouillait pas trop mal. Au moins parvint-il à retenir les types glace le temps que Freed achève d'éliminer les types psy pour s'occuper des survivants à coups d'Eboulement, toujours tranquillement à distance. En cinq minutes grand max, l'entièreté des adversaires furent à terre, dans l'impossibilité de se battre plus longtemps. Leurs dresseurs, les pêcheurs, avaient pris peur à la moitié de la besogne de ton Ymphect. Celui qui avait parlé avant le combat vint vers toi à cet instant.

T'aurais dû perdre, l'gosse. Not' supérieur, y va v'nir t'taper. Nous, on v'lait seul'ment t'sauver. T'vas l'regretter. dit-il avant de partir à la suite de ses camarades.

Un semblant de compassion pouvait se ressentir dans ses paroles, mais étrangement, tu ne vis que du mépris dans ces derniers. Si eux ne valaient pas grand-chose, leur chef ne devait pas être d'une grande force. Soupirant devant cette phrase qui te semblait tout à fait inutile, tu revins instantanément vers la maman Wailord pour continuer à traduire ses paroles. Mais pile à cet instant, Nox et Narr revinrent de leur enquête de la populace. Ils te firent part de leur découverte comme quoi la bête était déjà connu et venu par ici auparavant, mais que jamais elle ne s'était approché d'aussi près le port et n'avait été aussi agressive. En clair, quelque chose clochait dans le port qui avait attiré la Wailord chromatique jusque-là. Tu fis alors part à tes compagnons de la raison de la présence de la femelle et put ainsi en déduire une chose : celui qui avait enlevé son petit était très certainement ce fameux chef des pêcheurs. Il fallait donc se mettre en quête de cet homme, et vite. Il ne restait que peu de temps avant que les pêcheurs ne reviennent pour s'occuper de Moby Dick, et cette fois, c'était certain : ils allaient parvenir à leurs fins. Faire vite, c'était la seule chose à faire. Tu indiquas donc à Narr de rester protéger la femelle avec Ulter et Freed qui essayaient d'occuper la Wailord. Quant à Nox, tu lui indiquas une voie à suivre avant de partir dans une autre direction, sortant Mo pour m'épauler.

C'est qu'il est utile, Mo. Il ne l'avait pas vraiment montrer jusqu'ici, mais il était très protecteur envers toi et m'aidait dans de nombreuses situations. Tu te rappelles très bien la fois où il a dû escalader une cascade pour prouver sa valeur auprès d'Etouraptor. Paix à son âme. Tu te rappelles aussi cette fois où il a dû sauver un bébé Marill qui se noyait. Il avait toujours été performant quand il fallait venir en aide à quelqu'un, et ses capacités en duel Pokémon n'était pas des plus mauvaises ; il avait tout de même affronté une meute de Sevipers et de Mangriffs, ça n'était pas rien ! En tout cas, au cours de cette année à tes côtés, il avait prouvé sa valeur auprès de toi et pouvait maintenant se battre directement à tes côtés avec fierté. Il le méritait plus que tout autre membre de ton équipe. Et en ce jour, tu souhaitais le lui montrer ouvertement. Alors le voilà qu'il se promenait à tes côtés, sautillant de joie à l'idée de pouvoir se rendre utile. Un sourire se dessina sur ton visage : tu étais heureux de le rendre heureux.

Et à cet instant, il allait être des plus heureux, car un homme étrange venait de sortir d'un virage au niveau d'une maison, et se tenait désormais face à toi, un Moyade à ses côtés. Il avait ce sourire diabolique qui montrait bien qu'il n'était pas là pour faire des câlins. C'était certain : le chef dont parlait le pêcheur venait de paraître devant toi, bien décidé à te mettre ta raclée. Cela risquait d'être une bataille épique. Son regard en disait long sur ses capacités de dresseurs. Il était loin d'être celui que tu t'étais décrit plus tôt après la mise en fuite des pêcheurs. Si tu voulais gagner, il allait falloir te faire violence, et Moi encore plus, d'autant qu'il n'était pas très avantagé au niveau du type et qu'il était sous-évolué, à l'inverse de son adversaire.

Alors comme ça, on essaye de sauver cette pauvre Wailord, hein ? C'est bien triste, mon garçon, et complètement inutile qui plus est. Cela ne m'empêchera pas de manger du sushi ce soir. Du bon sushi blanc. Avec le petit, et la maman. ricana-t-il, toute dent dehors.
Alors comme ça, c'est bien toi qui a kidnappé le petit de cet Wailord … Tu vas regretter d'avoir fait ça. répondis-tu, soudain pris de colère.
Hahaha, fais-moi voir ce que tu vaux, pauvre gamin, que je puisse mieux t'exploser. ricana-t-il en indiquant à son compagnon de se mettre devant lui pour se battre.

Tu fis de même avec Mo. Immédiatement, le duel débuta. Moyade fut le premier à agir, et lança une furtive attaque Ombre Nocturne qui infligea une belle trace sur le ventre de la belette d'eau qui parvint à encaisser une bonne partie de l'assaut grâce à ses bras. Ses pieds lui permirent de se maintenir debout tout en reculant de trois-quatre pas de distance. Il souffla un long coup pour laisser échapper la douleur qui l'avait pris sous l'impact du coup et répliqua immédiatement sur ton ordre avec un rapide Poursuite qui ne manqua pas d'envoyer le type spectre au sol, sonné un court instant. Néanmoins, si l'assaut l'avait joyeusement projeté au sol, il était certain que l'attaque n'avait pas infligé tant de dégâts que cela.

Très vite, le Pokémon eau se releva et revint dans les airs, pris d'une colère subite. L'attaque qu'il s'était pris ne lui avait visiblement pas plus, et il voulait absolument se venger. Il fixa alors soudainement Mo et se mit à produire des espèces d'ondes négatifs qui touchèrent instantanément le Mustébouée, qui fut secoué de spasmes pendant quelques instants. Des traces de coups se dessinèrent sur son corps sans que rien de visible ne l'ait frappé auparavant, et une douleur sans nom se sentit dans son regard. Il avait mal. Très mal. Et malheureusement, tu ne pouvais qu'assister incrédule à la scène horrible. Finalement, cela s'arrêta, et Mo put enfin se remettre debout. Ce fut comme s'il avait tout oublié. Il était là, normal, attendant son ordre pour attaquer. Pourtant, l'on sentait bien qu'il ne se sentait pas bien, que quelque chose clochait. En tout cas, le plus important, c'était que les blessures apparus étrangement pendant cet instant étrange étaient toujours présents, et qu'ils arrachaient désormais de longs souffles à Mustébouée. L'homme en face ricanait de plus belle.

Qu'avait-il donc fait à Mo ? Tu allais sûrement bientôt le savoir, mais cela n'était pas le moment de s'extasier sur l'état du type eau. Abandonnant tes réflexions sur sa situation, tu lui ordonnas d'utiliser Hâte, le préparant à de nombreuses esquives. Il s'exécuta, mais des douleurs rendit la chose difficile pour lui. Finalement, il fallait peut-être s'occuper un peu plus sur l'état de Mustébouée. Mais avant même se pouvoir s'y concentrer, Moyade revint à la charge en usant cette fois de Toxik, empoisonnant Mo qui fut de nouveau pris de spasmes cependant bien moindres que les premiers. Qu'est-ce qui n'allait pas ? Que lui arrivait-il ? Tu ne savais pas quoi faire. Tu ignorais même ce qui s'était passé. Peut-être une potion l'aiderait-il à s'en sortir ? Mais malheureusement, tu n'en avais pas acheté dernièrement, et tu avais usé la dernière ce matin après l'habituelle entraînement quotidien. Merde. Que faire, que faire ? De nouveau, Moyade en profita pour revenir à la charge, relançant son étrange attaque. De nouveau, Mo fut pris de violents spasmes cette fois tellement violents qu'on pouvait se demander comment le type eau pouvait encore être en vie. Non, il ne méritait pas ça ! Il venait tout juste de pouvoir faire ses preuves, ça n'était pas pour prendre une telle raclée. Merde, merde, merde ! A chaque seconde, les cris de douleurs du Mustébouée transperçait durement tes oreilles et manqua de te faire lâcher une larme. En face, ton adversaire était devenu complètement euphorique. La folie l'avait pris. Visiblement, c'était un sadique de première.

ENFOIRE !! hurlas-tu d'une voix empli de haine.

L'homme ne répondit pas, se contentant de continuer à regarder la scène qui s'acheva l'instant suivant. Le type eau fut laissé pour mort, rempli de traces de coups violents et à demi-conscient. Son tortionnaire le quitta des yeux et se tourna vers toi. Ton tour venait. Les deux regards te fixèrent comme leur seul objectif dans la vie et commencèrent à s'avancer vers toi, toi qui commençait à reculer. Tu étais certes fort, mais dans cette situation, rien ne pouvait réellement te sauver. Il te fallait fuir, fuir au plus vite. Finalement, tu avais trop fanfaronné. Cet homme était trop fort. Tu ne pouvais rien faire, rien faire du tout …

Tout du moins, pas sans Mo. Et ce dernier le savait pertinemment. Il allait tout faire pour te protéger, c'était ton rôle, son but. Et le voilà qu'il se relevait, les yeux presque blancs, serrant les dents, et fixant avec haine Moyade. Le dresseur de ce dernier lâcha un rire tel qu'il manqua de s'en étouffer. L'instant d'après, son regard devint tout ce qu'il y avait de plus sérieux, et ordonna à son Pokémon d'utiliser Eco-Sphère, ce qu'il fit. La boule verte frappa violemment la belette d'eau qui fut projeté juste devant toi, inconscient. La marche lente de tes deux adversaires reprit alors, s'approchant dangereusement de toi. Mais ce ne fut que pour quelques instants, car après moins d'une dizaine de pas, Mo se releva soudainement devant toi, encore plus haineux qu'avant. On aurait dit qu'il était devenu un mort-vivant. C'était à se demander comment il faisait pour tenir encore debout. Quoiqu'il en soit, cette situation venait d'exaspérer l'homme qui avait fait relancer une attaque Eco-Sphère sur Mo, qui tout zombie qu'il était, se la prit de plein fouet dans le ventre, volant sur toi. Tu l'empêchas d'aller plus loin en l'attrapant au vol et termina assis sur le bitume, à la merci de tes ennemis. C'était la fin, vraiment la fin. Si un miracle pouvait se produire, là, maintenant, et te sauver des griffes de ce salaud, ce serait bien …

… Et ce miracle se produisit. Une nouvelle fois, Mo s'était relevé, complètement mort, devenu plus haineux qu'il ne l'avait jamais été auparavant. Il se mit alors à crier violemment en direction du ciel comme s'il voulait déchaîner sa rage, cette colère qui lui nouait tout le corps. Et soudainement, son corps s'était mu d'une lumière aveuglante qui emplit tout l'espace sur une dizaine de mètre, éclairant tel un phare sur un bon kilomètre de diamètre. A l'épicentre, vous fûtes obligés de vous couvrir les yeux pour ne pas finir aveugle à vie, et vous ne pûtes entrevoir que le changement progressive de forme du Pokémon eau qui devint petit à petit un être nouveau, puissant, résistant, déterminé. Il n'était plus Mustébouée, mais Mustéflott. Il avait évolué.

Petit à petit, la lumière perdit de son intensité jusqu'à disparaître pour laisser place à un magnifique et imposant Mustéflott au sourire malicieux. Ses blessures étaient encore présentes, mais l'on sentait qu'il s'en préoccupait beaucoup moins et qu'il se sentait de nouveau plus combattif. Pas pour longtemps en tout cas. Mais cela te permit de retrouver de l'espoir, de l'envie d'abattre ce Moyade. Une chance de le vaincre. Mo allait tout faire pour la saisir, et il savait pertinemment que ce n'était pas en restant sur place à se prendre les assauts adverses qu'il allait tenir. Il était encore sous l'effet de Hâte, ce qui était un avantage pour lui. Il n'hésita pas à en faire usage en s'élançant vers Moyade avec une nouvelle attaque Poursuite que ce dernier ne vit pas venir, et se le prit de plein fouet, volant de nouveau vers le sol au prix d'une grande douleur au corps, plus intense que la première, malheureusement pour lui. Mais cela ne suffit pas pour empêcher le Pokémon de se relever à nouveau, et coûta au Mustéflott un cri de rage pour contenir sa douleur. Il ne tenait plus vraiment sur ses jambes désormais. Le moindre assaut le mettrait hors de combat, c'était certain, et il n'avait visiblement plus la lucidité pour esquiver. Tu choisis la solution la plus simple : le faire rentrer dans sa Pokéball avant de fuir pour rejoindre le port où Freed saurait s'occuper de ce Moyade comme il faut.

Heureusement, le destin décida de te laisser tranquille et fit soudain apparaître des policiers de partout qui stoppèrent subitement le combat et vous arrêtèrent tous les deux pour trouble à l'ordre public avant de vous emmener au commissariat du coin. Tu y retrouvas certaines connaissances avec qui tu t'expliquas, et après deux bonnes heures de vérification, l'homme fut mis en détention et tu fus libéré, libre de tes mouvements. Tu appelas Nox et l'intima de revenir au niveau de Moby Dick. Une fois parvenu là-bas, tu résumas ce qui t'était arrivé et indiqua ensuite à la Wailord chromatique que le coupable de son problème avait été arrêté, et que son petit allait bientôt lui être rendu. Et cela ne manqua pas. En début de soirée, les policiers vinrent fouiller la résidence de l'homme et y dénicha une cachette secrète où le pauvre Wailmer avait été enfermé après avoir été enlevé. Il fut très vite ramené à la mer et à sa mère et finalement, les deux types eau repartirent, mettant fin à cette mission quelque peu triste. Avec les deux autres Noctali, tu attrapas ensuite le premier bus qui passait par là et retourna à la Pokemon Community. C'était encore une bonne journée qui se terminait, et en prime, l'un de tes compagnons était devenu encore plus fort qu'il ne l'était déjà. Mo était devenu plus fort. Et c'était pour le mieux. Et ce n'était que le début. Le début d'une grande aventure palpitante. Ton aventure. Votre aventure, à toi et tes Pokémon. L'aventure de votre vie ...

HRP :
Terminé avec moins d'un mois de retard, donc 3/4 des gains en moins si je me souviens bien '^' Narr ayant reroll, pas de récompenses pour lui :v

P.S : Evolution de Mustébouée en Mustéflott.


(MISSION) Il n'est aucune bête sur la terre...  ♒ lucas et narr 1466193127-s1

                         
Sir Trouille
Icon : (MISSION) Il n'est aucune bête sur la terre...  ♒ lucas et narr CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13090
(MISSION) Il n'est aucune bête sur la terre...  ♒ lucas et narr CeOUB4f
-
-
0
0
13090
pokemon
(MISSION) Il n'est aucune bête sur la terre...  ♒ lucas et narr CeOUB4f
-
-
0
0
13090
Sir Trouille
est un PNJs
MOdération Nox

Appréciation Nox en chef de groupe...Probablement la fin du monde en approche. Extrêmement pragmatique et blasé, le Noctali s'impose d'office  et son plan à de quoi séduire. Dommage que le RP n'est pas été poursuivi. Je met donc deux étoiles parce que les posts étaient bien construits et sans fautes, tout en étant franchement drôles à lire.

■■□□□ - Deux étoiles ? Vous devez faire soit attention à l'orthographe, soit mieux soigner vos rps, n'hésitez pas à aller plus loin dans l'originalité, à vous montrer plus exigeant. Vous recevez 8 jetons et 1 expérience supplémentaire.


MOdération Lucas

Appréciation Lucas se désolidarise de ses partenaires après la mise en place d'une stratégie. Une utilisation étrange de son Ouisticram savant, mais comme ça on apprend que les Wailords communiquent comme Tarzan.
Les pecheurs PNJS sont bien foutus par contre et l'échange avec Lucas est aussi drôle que prenant, puisqu'on voit venir le combat à un contre dix.
Néanmoins, tu as complété la mission et elle est pas si mal. Le final est un peu larmoyant et mélodramatique mais la logique est là, le combat reste tout de même agréable à lire, malgré quelques tournures un peu étranges. Très peu de fautes à recenser et une évolution au milieu...Pas mal.

■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins ! Vous recevez 15 jetons et 3 expérience supplémentaire.


MOdération Narr

Appréciation Post court mais le Noctali semble plus compatissant que Nox. Et le passage où Narr oublie la mission pour l'oeuf de nox...On a vraiment une fine équipe, à ce compte-là
Les posts manquent un peu de matiére en terme d'action ou de description, mais pour l'émotion on est servi...Petit coeur de brioche.
Les posts sont courts par contre et le RP n'a pas été poursuivi...Dommage.


Suite au reroll, pas de récompenses pour ce personnage.


Conclusion

Appréciation  La mission ayant eu du retard, les participants reçoivent seulement 1/4 des gains.



(MISSION) Il n'est aucune bête sur la terre...  ♒ lucas et narr 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum