Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -33%
Abonnement de 12 mois au PlayStation Plus
Voir le deal
39.99 €

Alex J. Lovell
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Icon : say so long to innocence. TkMjVtj
Taille de l'équipe : 8/15
Région d'origine : Kanto
Âge : 19 ans
Niveau : 29
Jetons : 625
Points d'Expériences : 582
say so long to innocence. TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
pokemon
say so long to innocence. TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
Alex J. Lovell
est un Pokeathlète Coach
avec Ren Lowell   le 16 septembre
Driven by a greed to succeed
Nobody can stop me
À nouvelle école, nouveau départ. Enfin, à ce qu'on disait. Alex n'avait jamais rien connu d'autre que Lavanville, après tout, comment était-elle censée savoir comment gérer un tel changement de cadre ? Elle était effondrée. Sa première semaine à la Pokémon Community avait été catastrophique. Grâce à Max, en revanche, la suivante n'avait été que « mauvaise ». Et puis, en milieu de semaine, Alex avait eu une épiphanie, qui avait pris les traits d'un bellâtre originaire d'Algatia. Une étoile descendue à la Pokémon Community en même temps qu'elle, une véritable star. Ça se voyait au premier coup d'oeil. Il avait tout pour lui. Il venait d'une famille influente, il était terriblement beau garçon, il était populaire. À peine avait-elle posé les yeux sur lui qu'Alex en avait déjà fait son nouvel objectif. Sirius Bêta Powell était en train de devenir la nouvelle coqueluche de l'académie. Et elle, Alex Jim Lovell, resplendirait à ses côtés.

Elle était aussitôt passée à l'offensive. Mais si elle voulait mettre toutes les chances de son côté, il lui faudrait plus que ça. Aussi avait-elle commencé à mener l'enquête. Elle avait tendu l'oreille à tous les commérages ; d'ailleurs, elle avait eu de la chance de ce point de vue-là, Max était une mine à ragots en or. C'est grâce à elle que la rouquine avait entendu parler du Zarbdomadaire, un genre de gazette tenue par des spécialistes de la nouvelle croustillante. Véritables ou non, Alex avait appris à ne jamais sous-estimer les rumeurs. Malheureusement pour elle, le club ne semblait plus très actif. Mais elle avait fini par repérer l'un de ses journalistes, et elle était bien décidée à le recruter à titre personnel.

En effet, derrière ses sourires courtois et ses paroles mieilleuses, Sirius restait incroyablement secret. Les filles auprès desquelles elle avait tenté de glaner des informations avaient finalement bien peu à se mettre sous la dent. Et dans sa position, Alex ne parvenait toujours pas à dissiper l'aura de mystère qui planait autour de lui. Quelle était sa couleur préférée ? Ses intérêts, ses hobbies ? Il paraît qu'il aimait les étoiles, et Alex comptait bien se mettre à la page. Mais les résultats de ses quelques jours d'investigation demeuraient bien maigres, et la givrali tournerait vite en rond si elle ne trouvait pas d'autres cartes à jouer. Comment pouvait-elle élaborer un plan d'attaque si elle ignorait même ses préférences en matière de filles ? Il lui fallait une source plus proche. Un garçon. Un de ses copains.

C'était là que Ren Lowell intervenait. Et s'il n'était pas encore l'ami du noctali, alors il le deviendrait bientôt. Alex s'en assurerait.


★  ★  ★


La rouquine, adossée au dortoir des Phyllalis, jeta un nouveau coup d'oeil à un papier sur lequel elle avait griffoné les heures de cours de la classe dans laquelle Ren se trouvait. Elle avait envisagé de l'attendre à la sortie d'un de ses cours, ou de le chercher au réfectoire pendant la pause de midi, mais à la réflexion elle avait opté pour une prise de contact plus discrète. Ses cours étaient censés être terminés, et elle avait déjà demandé à des phyllalis qui passaient par là, mais il n'était visiblement pas dans son dortoir. Comme on était mercredi soir, et qu'il y avait de fortes chances qu'il n'aie pas de plans particuliers un soir de semaine, elle avait donc décidé de l'attendre là. Elle y passerait le temps qu'il faudrait, mais il finirait bien par se montrer. Sans prêter attention aux regards des étudiants qui entraient ou sortaient du dortoir – et qui se demandaient bien qui elle était et ce qu'elle faisait là – Alex surveillait les horizons. Lorsqu'enfin, elle reconnut la silhouette qu'elle cherchait du regard. Elle fourra le papier dans sa poche (il n'avait pas besoin de savoir qu'elle avait mis la main sur son emploi du temps) et se redressa pour aller à sa rencontre. Elle se campa devant le garçon, très sûre d'elle, et lui décocha un sourire.

« Salut ! Tu es bien Ren Lowell ? »

Question rhétorique. Elle avait déjà fait du repérage, et elle savait qu'il n'y avait pas erreur sur la personne. Histoire de faire ça dans les formes, elle lui tendit la main.

« Alex. Je suis nouvelle. Désolée de débarquer comme ça, mais j'ai entendu que tu faisais partie de l'équipe du Zarbdomadaire. »

Elle avait répété son petit discours plusieurs fois, avant de parvenir à prononcer le nom du journal sans l'écorcher. C'est vrai, ça, c'était quoi ce nom ridiculement difficile à prononcer.

« J'ai cru comprendre que ça faisait un moment que vous n'aviez pas sorti de nouveau numéro... Je voulais savoir si vous vous teniez toujours un peu au courant de ce qu'il se passait ? »

Elle se rapprochait petit à petit du vif du sujet.

« Et des nouveaux élèves, notamment... »

Elle renouvela son sourire, complice. Elle avait décidé que tourner autour du pot ne la mènerait à rien. Elle verrait s'il se montrerait intéressé ; sinon, elle tâcherait de se faire convaincante.
Ren Lowell
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2428-ren-lowell-phyllali
Taille de l'équipe : 7/10
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 0
Points d'Expériences : 387
7/10
Johto
16 ans
20
0
387
pokemon
7/10
Johto
16 ans
20
0
387
Ren Lowell
est un Topdresseur Spé. Type
Un regain d'énergie. Après d'innombrables péripéties trop nombreuses pour sa courte vie, Ren aperçut somme toute l'entrée de son dortoir. Non pas qu'il n'aimait profiter de l'ambiance sérotinale, mais l'ingérabilité de Flore lui mangeait suffisamment de temps comme ça : voilà une heure qu'il était affamé, lui qui avait embarqué un sandwich pour complaire son appétit, ce dernier le narguait depuis maintenant trop longtemps. En soi, il pardonnait le caractère de la Yanma : issue d'un échange, elle était turbulente, asociale et fugitive; mais il se satisfaisait de pokémons dociles depuis plus d'un an, et un peu de challenge lui ferait grand bien.

«Je n'ai rien contre tes escapades, tu sais.» Il pressa le pas, regard braqué. «Je dois juste pouvoir te surveiller, tu ne peux pas t'enfuir en plein cours comme ça.»

Flore virevolta. Elle ne prêtait jamais ferme attention aux propos de son dresseur, mais il lui arrivait d'obéir de temps à autres. Ren l'avait bien compris, la Yanma préférait drastiquement la compagnie d'une fille à celle d'un garçon, néanmoins le topdresseur n'était pas prêt à se travestir pour une méprise; il lui faudrait bien régler le soucis d'une façon diplomate, quand bien même le temps que l'opération prendrait. Alors qu'il arriva au seuil, une jeune fille rousse vint à sa rencontre : elle était souriante, le genre de sourire de courtoisie qu'il connaissait bien, et elle semblait mue d'un certain intérêt pour qu'elle l'aborde à cette heure-ci. Ren dressa l'oreille, curieux à propos des circonstances.

«J'ai cru comprendre que ça faisait un moment que vous n'aviez pas sorti de nouveau numéro... Je voulais savoir si vous vous teniez toujours un peu au courant de ce qu'il se passait ?»

Elle ajouta ce qui lui sembla être le point cardinal.

«Et des nouveaux élèves, notamment...»

Flore se décala à bonne distance, pas décidée à interagir pour le restant de la soirée. Le monologue de l'arrivante décrocha un bref sourire à Ren : sous un angle éloigné, elle lui rappelait quelqu'un. Le jeune homme, épris de la même courtoisie, serra doucement la main de son interlocutrice avant de prendre la parole.

«Bonsoir.. Alex ? Enchanté, donc.» Il glissa sa main contre sa nuque. «Le Zarbdomadaire est en pause depuis un petit moment, les membres fondateurs se sont absentés.» Il hésita un moment. «Mais il m'arrive de me renseigner, oui. Par curiosité.»

Il balaya les alentours du regard, jusqu'à repérer une petite table de pique-nique pas trop éloignée du dortoir. Si tenté qu'on l'interrompe dans sa quête, ça ne l'empêcherait pas de parvenir à ses fins : il était certes prêt à entendre les revendications -en aucun cas désintéressées- d'Alex, mais pas sans se poser une fois pour de bon.

«Si ça ne te dérange pas, on va s'asseoir là-bas pour en parler.» Il pointa la table du doigt. «La journée commence à se faire longue.»

Deux petites minutes de marche, et il put enfin s'affaler sur le support. Flore se posa non-loin, même assez proche de son dresseur, l'air un peu endormie. Ren extirpa son repas de son sac -le fameux sandwich de la mer- puis le posa délicatement sur la table. Reportant son regard sur la jeune fille, il croisa les bras : il n'était pas bête, la machination derrière cette soudaine rencontre n'avait rien de subtile. Pourtant, il demeurait disposé à en écouter les grandes lignes; pour changer son quotidien, peut-être ?

«Je t'écoute.»



Résumé :
1. Ren a pas mal tardé à cause de Flore (Yanma) qui, après son cours, s'est enfuie pour aller se balader aux alentours de l'académie.

2. Après l'avoir cherché pendant plus d'une heure, Ren rentre affamé et ensommeillé à son dortoir, puis rencontre Alex qui l'attend à l'entrée. Il écoute ses présentations et ses revendications.

3. Il lui propose d'aller s'asseoir à une table pas loin pour en discuter, étant donné qu'il est pas mal fatigué par sa journée et qu'il a faim.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum