Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-56%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
24.99 € 57.21 €
Voir le deal

Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Noctis ne s'était pas attendu à ça. Bizarrement, le professeur Roseverte avait été le moins surpris de le voir revenir à l'école, et bien qu'il n'était plus préfet, il arrivait encore régulièrement au jeune homme de passer voir son supérieur, pour parler de tout et de rien. Il se fichait bien des explications, il avait retrouvé quelqu'un de pas trop stupide pour poursuivre diverses recherches. Alors le garçon avait prit l'habitude de lui rendre régulièrement visite, le matin avant les cours, comme avant. C'était non seulement un endroit calme pour réfléchir, mais également un bon moyen d'avancer rapidement dans ses réflexions et de partager avec son professeur. Peut être même que ce dernier ne faisait pas ça uniquement pour avoir quelqu'un qui écoute ses longues hypothèses. Mais il n'avouerait sans doute jamais cela. Et puis un matin, alors qu'il ramenait son café à Roseverte – larbin un jour, larbin toujours – Noctis le surprit dans une conversation téléphonique. L'homme observait son Relicanth nager dans son espèce d'aquarium, l'air indifférent au possible, limite ennuyé.

« … Ah... Mh. Oui, oui... Je ne peux pas venir, non... …. Oh, mais ne t'inquiètes pas, j'ai quelqu'un sous la main. »

Le visage du brun fondit en une fraction de seconde en un regard blasé. Rien que l'intonation monotone du scientifique lui avait permit de deviner qu'il était hors de question qu'il sorte à l'extérieur pour quelque chose d'aussi lointain et sans doute pas pour quelques rumeurs. Il raccrocha et se retourna vers son élève, un grand sourire sur le visage. Ouais, bien sûr... Le brun se contenta de soupirer et demanda simplement si quelqu'un l'accompagnait, ou s'il lui fallait faire son sac sur le champ. Un instant, le professeur, sembla réfléchir, et congédia Noctis en lui disant qu'il verrait. Il ne lui restait plus qu'à se rendre... Où exactement ? Roseverte ne lui avait même pas dit. Le dresseur se contenta de râler dans son coin en rassemblant quelques affaires, ses petits pokémons surexcités par un voyage. Il emmenait Platine avec lui, cette fois. Et Chester aussi. Impossible de laisser la fouine sans surveillance ici. L'après midi arrivé, il reçut un message par iPok, lui indiquant qu'il partait le lendemain pour Pacifiville, à Hoenn. Plus exactement, sur une petite île non loin de là, connue sous le nom d'Île Mirage. Comme le message était au pluriel, il supposa qu'il serait accompagné. Cette expédition ne l'enthousiasmait pas réellement, mais ce serait toujours mieux que d'errer dans l'école.

C'est ainsi que le jeune homme prit le ferry le lendemain, accompagné d'une fille qu'il n'avait jamais vu. Ça c'était facile, il y avait un paquet de monde qu'il ne connaissait pas depuis le début de l'année. Hazel quelque chose, de ce qu'il avait vaguement compris. Peu attentif et trop occupé à surveiller son Evoli qui bondissait dans tous les sens sur le bateau, il n'avait pas vraiment l'envie de détourner les yeux. Les choses allaient vite avec ses pokémons, trop vite. L'air était frais, sans doute parce que l'hiver commençait à s'avancer, mais pas de neige à l'horizon. Le trajet fut long, mais ponctué de toutes sortes de bêtises. Ce n'est qu'arrivé à bon port qu'il se décida à parler à la jeune fille, pour s'excuser et essayer d'effacer le fait que son Galekid avait essayé de rentrer dans son sac – pourquoi, il n'en avait aucune idée – sans même parler des bonds et rebonds des deux autres énergumènes.

« Hazel, c'est ça ? Je suis désolé pour le trajet un peu chaotique. Ils sont encore jeunes – enfin, excepté la fouine qui est naturellement comme ça – et j'ai un peu de mal à les contenir. J'espère que ça ne t'embête pas d'aller jusqu'à l'île mirage. Roseverte n'a pas vraiment dû te laisser le choix. … Tu es intéressée par les histoires de mirages d'Hoenn ? »

Le peu de conversation qu'il pouvait faire avant d'arriver encore réellement sur l'Île. Maintenant qu'ils étaient à Pacifiville – drôle d'endroit d'ailleurs – il leur fallait encore rencontrer le scientifique qui s'était aperçu de l'apparition de l'île, et le suivre sur cette dernière. A dos de Tropius. Ça lui rappelait une des îles d'une sorties capture.
La ville était entièrement bâtie sur l'eau, certaines parties flottantes uniquement sur du bois. Bien qu'étrange, il songea que ce devait aussi être amusant de vivre comme cela. Les gens ici étaient toujours au contact de l'océan. Noctis aperçut alors deux énormes Tropius un peu plus loin, accompagné d'un vieil homme.

« Ohoho, mes enfants, bienvenue, bienvenue à Pacifiville. Dépêchez, dépêchez. On ne sait combien de temps l'île va rester ! Allez, il vous faut l'explorez !
- Mais vous ne venez pas ?
- Tu m'as bien regardé mon garçon ? Je suis un vieil homme, pas un explorateur ! Ah, de mon temps, j'aurais bravé monts et marée... J'étais fier, j'étais vigoureux ! J'aurais voulu que vous admiriez mes muscles, mes... »

Noctis perdit le fil de la conversation à peu près à ce moment là. Ce n'était pas un scientifique, juste un vieil homme plein d'histoires. Blasé, le garçon s'approcha d'un des Tropius et commença à monter, n'attendant plus que sa partenaire le suive. Bientôt, l'Île Mirage leur dévoilerait ses secrets.


Dernière édition par Noctis Flavelle le Jeu 26 Nov - 18:38, édité 1 fois



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Hazel Haymitch
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4155-294-hazel-haymitch-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4179-hazel-haymitch-givrali
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 259
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
pokemon
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
Hazel Haymitch
est un Pokeathlète Médecin

Entre Mirage et Réalité
PV Noctis Flavelle
16
nov.
Cela faisait déjà deux mois qu’Hazel était arrivée à l’académie. Si ses débuts avaient été largement chaotiques à cause de son entrée toute nouvelle dans ce monde si particulier et la présence de son intenable Eoko, elle prenait à présent progressivement ses marques. Elle avait une bande de copines avec qui discuter de ses cosmétiques et ses derniers habits, quelques fans à qui prodiguer ses conseils diététiques lors des déjeuners et, plus important que tout, une liste de beaux garçons à stalker. Ah quelle aimait les beaux garçons ! Ils étaient pour la plupart plus âgés qu’elle. Séduisants, mystérieux, énigmatiques… Un brin inaccessible, souvent. Mais c’était ça qui faisait tout leur charme. Ils se pavanaient dans le campus comme des Princes solitaires. Ils avaient parfois une jeune fille pendue à leurs bras, parfois une bande d’amis fidèles. Pourtant, la majorité du temps, Hazel pouvait les contempler, seuls, rêveurs, uniquement entourés de leurs Pokémon. Qu’ils étaient craquants ! Elle s’imaginait sans cesse des histoires romantiques. Son esprit torturé inventait des dizaines de scénarios à la minute, dans lesquels elle était évidemment la Princesse convoitée de tous ces bellâtres. Il y avait des jalousies, des coups bas. Des batailles sans fin entre beaux garçons. Des crêpages de chignon avec ses nombreuses concurrentes. Mais à la fin, Hazel parvenait toujours à obtenir ce qu’elle voulait. Dans les bras tantôt du séduisant Préfet Voltali, tantôt d’un charmant Noctali, elle voletait comme un petit papillon, appréciant la douceur factice des lèvres de ces beautés exotiques.

Mais ces garçons-là, Hazel ne leur avait en fait jamais parlé. Elle était trop timide pour cela, évidemment. Elle se contentait donc de les observer de loin, bénissant le destin quand l’un d’entre eux croisait par hasard son chemin. Elle aimait tenir des comptes, Hazel. Elle était heureuse de les voir, même si ce n’était que pour les regarder du coin de l’œil. Ils faisaient virevolter son cœur. Ils égayaient ses rêveries adolescentes.

Un sourire aux lèvres, elle essayait donc de provoquer le destin. Elle les observait assez longtemps pour savoir quels cours ils avaient. Une heure de Stratégie avec Ace ? Elle faisait tout son possible pour se trouver près de la porte, l’air de rien, dès que la cloche sonnait. De la Botanique avec Melty ? Elle s’arrangeait pour aller s’occuper de ses serres à ce moment-là. Toute excuse était bonne pour les croiser ne serai-ce qu’un instant. D’autres iraient dire qu’elle perdait clairement son temps à toutes ces futilités. Hazel vous répondrait que non ; pour elle, ils étaient la motivation qui lui permettait de toujours réussir ses examens. Car un redoublement et ce serait la honte devant ses aînés. Et Hazel, elle, ne voulait pas être catégorisée comme une fille assez stupide pour échouer. Alors elle étudiait. Depuis qu’elle était sortie de l’Infirmerie et qu’elle avait discuté avec Idalienor, Hazel était de plus en plus motivée pour réaliser ses objectifs. Elle avait compris qu’elle avait un retard considérable sur ses camarades. Retard qu’elle allait bien évidemment devoir palier. Elle avait confiance en elle cependant, Hazel. Elle était intelligente de nature ; une mémoire excellente, doublée d’un sens pointu de l’analyse. Après tout, pour savoir chaque jour quel vernis irait le mieux avec ses teintes de vêtements, il fallait en avoir un minimum dans la cervelle, n’est-ce pas ?

Elle avait donc fait de la Bibliothèque un de ses lieux de prédilection. Dernièrement, elle y étudiait de nombreux livres. De la Botanique et de la Médecine, particulièrement. Mais également un peu de Stratégie afin d’en apprendre plus sur la Confusion. Il fallait qu’elle comprenne, Hazel. Elle voulait se spécialiser dans les maladies Pokémon, et plus particulièrement celles qui touchaient le cerveau et les sens. Alors elle planchait. Elle noircissait ses jolis carnets roses de notes. Elle avait déjà bousillé une bonne série de stylos mignons hors de prix, mais elle s’en fichait. Dans la Bibliothèque, aucun de ses camarades superficiels ne venait. Elle pouvait donc y travailler tout son saoul sans risquer de ruiner sa réputation.

Ce jour ci cependant, ses efforts furent récompensés de la plus étrange des façons. Alors qu’elle était en train de finir un nouveau livre, ses lunettes de lecture vissées sur le nez, elle sentit une chose visqueuse venir chatouiller ses genoux. Baissant les yeux, elle constata avec une horreur muette que Princesse, le Grotadmorv de sa référente, était en train de dégouliner allègrement sur ses jambes. Et au passage, sur son joli slim daim hors de prix. Le teint blême, elle resta immobile, complètement vidée de toutes ses forces. Être un rat de Bibliothèque, ok. Se faire ruiner ses vêtements ? Alors là pas question ! Cherchant donc du retard cette stupide Janice, elle la trouva en grande discussion avec le Professeur Roseverte, un rang de livres plus loin. Sans se soucier de ce que ce vieux croûton avait à dire à la plus grosse droguée de l’académie, Hazel appela sa référente.

« Madame Jauplain ? Madaaaaame… Princesse a encore laissé un bout de son anatomie sur moi, et ce serait bien que vous veniez le récupérer, ça commence à éroder mon pantalon… » lui dit-elle sur un ton piteux, le nez froncé tant l’odeur pestilentielle du Pokémon l’incommodait. Autour d’elle, Lupin-et-son-absence-de-nez Voldemort spotted voletait avec joie, saluant Princesse de quelques bruits de carillon. Remarquant la présence de son élève, Janice vint vers elle sans se presser et récupéra la grosse masse visqueuse de son Grotadmorv avec un sourire d’excuse. « Désolée Hazel, je parlais avec le Professeur Roseverte d’une Mission et on se demandait à quel élève on pourrait imposer cela… » lui dit-elle de sa voix incroyablement douce et lointaine. Puis, se penchant un peu plus vers Hazel, elle l’observa un peu mieux. Comprenant immédiatement où l’enseignante voulait en venir, elle hocha la tête de gauche à droite « Naaaan, c’est mort »

Elle gigota sur son siège pour déloger Princesse - ou un bout d’elle tout du moins - de ses genoux mais rien à y faire. Devait-elle utiliser ses mains ? Non, elle ne voulait pas risquer de ruiner son vernis après tout. Pendant ce temps, Roseverte était venu rejoindre sa collègue. Poussant un soupir exaspéré, il regarda Hazel : « Elle, ma douce ? Je ne suis pas sûr que ce serait une très bonne idée, sans vouloir vous vexer… ». Totalement d’accord avec le référent Phyllali, l’adolescente hocha la tête de haut en bas. « Hmmmm je ne sais pas, mais Princesse semble l’avoir choisie alors… Je me dis qu’elle pourrait faire un bon duo avec votre petit Flavelle… »

L’information fit tilt dans l’esprit d’Hazel. Flavelle ? LE Noctis Flavelle ? Le brun super mignon avec son Altaria chromatique ? Le Scientifique qui était revenu mystérieusement d’une longue absence ? S’il partait en Mission, elle devait ABSOLUMENT y aller avec. C’était une chance unique. « C’est vrai que si Princesse a choisi… » minauda-t-elle devant les deux enseignants, lançant un regard brillant vers Roseverte. Janice hocha la tête de haut en bas, ce qui semblait gêner son collègue. S’il refusait, il risquait de se mettre à dos sa « douce », comme il disait. Un véritable duel de regard s’était engagé entre Hazel et le vieil homme. Quand enfin… « Bon, bon, d’accord. Tiens Haymitch, l’ordre de Mission. Ne sois pas en retard et ne gêne pas ton aîné. Sur ce… »

Il se détourna et reparti, Janice et Princesse - enfin - sur les talons. Avec un sourire triomphant, Hazel glissa l’ordre de Mission dans son sac à main. Aujourd’hui, le karma était avec elle. Sans se soucier de son pantalon ruiné, elle sortit donc en sautillant de la Bibliothèque ; avant de détaler en courant lorsqu’elle entendit les cris de Mademoiselle Pervenche. Visiblement, avoir des bouts de Princesse sur ses tables et ses chaises, ça ne l’enchantait pas plus que cela…

Le lendemain donc, Hazel se rendit au Port de Lansat afin de prendre le Ferry avec son aîné. Son cœur exécuta un bond formidable lorsqu’elle vit sa chevelure brune un peu plus loin. C’était bien LUI ! Heureuse, elle alla à sa rencontre. Pourtant, quelques pas avant, elle se fit soudainement timide. Attendez. Que devait-elle lui dire ? Comment devait-elle faire pour ne pas paraître trop ridicule devant le super Noctis Flavelle ? Intimidée, elle s’avança plus piteusement, la tête baissée, les joues écarlates. Elle parvint à baragouiner son nom vaguement, mais son aîné ne s’intéressa pas plus que cela à elle. Dès que le ferry fut parti, il eut tellement de travail à faire pour contrôler ses Pokémon qu’elle ne parla même pas une fois à Hazel. De son côté, la Givrali était en train de se répéter des phrases en boucle dans son esprit. Elle ne trouvait rien d’intéressant à dire, et cela la paniquait énormément. Elle partait en Mission avec Noctis Flavelle, bon sang ! Pourquoi ne pouvait-elle pas être charmante et mignonne comme d’ordinaire ?

Torturée, elle ne vit même pas le trajet passer. Lupin s’était tenu miraculeusement tranquille durant la traversée jusqu’à Hoenn ; aussi n’eut-elle pas une raison supplémentaire de se taper la honte devant son idole. Malgré tout, elle se retrouva un peu gênée quand le Galekid du garçon vint fourrer le nez dans son sac à dos. Tirant sur les bretelles de son sac sans savoir quoi faire, elle lança un regard de détresse à Noctis qui la sauva bien rapidement de cette situation. Vérifiant ensuite rapidement ses affaires, elle remarqua qu’une de ses limes à ongles en métal était tordue ; probablement avait-elle été abîmée lorsque le Galekid avait voulu explorer le contenu de son sac. Ce fut à peu près à ce moment-là que Flavelle se décida à lui adresser un peu plus la parole. Maintenant qu’ils avaient les pieds sur terre et que ses Pokémon turbulents ne risquaient plus de passer par-dessus bord - et encore, rien n’était moins sûr -, le Phyllali pouvait se détendre. Il s’excusa dans un premier temps puis tenta de lancer le sujet sur l’île Mirage qu’ils allaient devoir explorer. Hazel esquissa un sourire gêné. Elle avait largement étudié le dossier dans la nuit pour ne pas paraître stupide, et se décida donc à lui livrer la réponse qu’elle avait longuement préparée dans sa tête : « Oui c’est ça. Pas de soucis, je ne peux de toute façon pas trop faire de commentaire avec mon Eoko… » - elle s’arrêta pour pointer du doigt son Eoko blanc nacre et rose qui voletait près de son épaule - « Concernant la Mission, ça m’intéresse pas mal en fait. Les mirages ne sont pas forcément ce qui m’attire le plus mais il y a potentiellement des plantes médicinales et des baies rares sur cette île inconnue. Dans le dossier que nous a confié Roseverte il était dit qu’un dresseur avait déjà mis les pieds sur cette île il y a de cela très longtemps, et qu’il en avait rapporté un spécimen de baie jusqu’alors inconnu. Je m’intéresse pas mal à la Botanique donc ce genre de Mission est une petite bénédiction. »

Elle s’arrêta de parler pour sourire à Noctis, ravie de pouvoir lui parler sans bégayer. « Et toi, qu’est-ce qui t’a attiré dans cette Mission ? » lui demanda-t-elle en croisant les bras derrière son dos.

Ils discutèrent ainsi pendant quelques minutes, le temps d’arriver au cœur de Pacifiville. Intriguée, Hazel s’arrêta immédiatement de faire la conversation pour regarder autour d’elle. Elle avait visité très peu de régions en dehors de l’Archipel Orange, mais avait souvent vu des reportages sur Pacifiville, la petite ville entièrement construite sur l’eau. Elle regarda ses rangers et constata que ces dernières étaient à moitié trempées. Ouah. C’était plutôt bancal comme endroit, comment les gens pouvaient-ils y vivre sans avoir peur que leurs maisons sombrent ? Pas le temps pour les suppositions car voilà qu’ils arrivaient devant leur mode de transport ; deux espèces de dinosaures feuillus énormes - des Tropius, si on en croyait l’ordre de Mission - qu'Hazel trouva impressionnants. Et un brin intimidants, également.

Le vieil homme à leurs côtés les accueillis chaleureusement, tout en se perdant dans un discours sans queue ni tête. Hm. Hazel croisa le regard de Noctis. Ils allaient donc devoir y aller juste tous les deux ? Peu rassurée, elle s’avança à sa suite vers le Tropius. C’était gros. Et pas rassurant du tout. Est-ce que ces Pokémon avaient des ailes cachées ou est-ce que ces sortes de feuilles faisaient office d’ailes ? Comment pouvaient-ils voler avec des trucs qui paraissaient si fragiles ? « Je heu… Ne suis jamais montée sur un Tropius… C’est sans risques ? » demanda-t-elle timidement à Noctis, regardant d’un air circonspect sa monture. « On doit en prendre un chacun ou tu penses que je peux monter… du genre heu… derrière toi… enfin si ça te gêne dit le moi je me débrouillerai, hein… »

Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Noctis n'avait pas répondu tout de suite à la question de sa camarade. Ce qui l'avait attiré ? Intérieurement, il rigola, se disant qu'il était juste au mauvais moment au mauvais endroit. Mais peu désireux de passer pour quelqu'un d'ennuyé, il lui répondit simplement qu'un phénomène d'apparition et de disparition soudaine d'un bout de terre tout entier était une curiosité scientifique. Après tout, il avait passé une bonne partie de son temps à se creuser la tête sur des phénomènes à priori dépourvu de toute logique. Un de plus, un de moins... La jeune fille lui semblait bien timide, pour ne pas dire introvertie. Il ne le lui reprochait pas, et au contraire, cela le fit sourire. D'une certaine manière, il trouvait ça amusant. Lorsqu'elle parut intimidée par leurs montures d'un jour, il sourit et lui tendit la main.

« C'est la première fois que tu montes à dos de Tropius ? Bah, il peut nous transporter tous les deux, si ça te rassure de venir avec moi. Grimpe et accroche toi. »

Ils n'attendirent pas beaucoup plus longtemps avant de décoller. Le brun devait reconnaître que la première fois, ce devait être impressionnant. Après tout, ses feuilles semblaient bien frêle pour soulever un tel pokémon. Mais avec toute la légèreté et la fluidité du monde, il se déplaçait avec aisance dans les airs. Une petite brume les encombra pendant quelques minutes, mais elle se dissipa rapidement pour faire place à l'Île Mirage. Tropius s'y posa, et Noctis le remercia en lui caressant son long cou. Il descendit rapidement, et pensa à s'enquérir de la descente de sa partenaire. Il espérait qu'elle ne se casserait pas la figure. Ces petits désagréments passés, ils leur fallait commencer les choses sérieuses. Roseverte avait dit... les pokémons, la cartographie, tout ce qui pouvait leur semblait intéressant à relever. Le brun se contenta dans un premier temps d'observer les alentours. C'était grand, et un peu vide aussi. De nombreux coins permettaient sans doute aux pokémons de se cacher, mais à part du vert, il ne voyait pas grand chose. Booon... Un buisson bougea, attirant son attention et celle de Chester, qui se faufila jusque là. Curieuse, la fouine se lança la tête la première dans le buisson, avant d'en ressortir quelques secondes plus tard, invitant les deux humains à venir voir. Son Evoli avait trouvé un coin douillet où paresser au soleil, et son Galekid observait l'océan qui les entourait, peu rassuré. Il se mit en tête une mission d'importance capitale, où il devait s'assurer que toute cette flotte ne les rattrape pas. Il resta donc au bord de l'eau, avec une concentration extrême et un regard tentant de tuer... de l'eau.

Le jeune homme s'approcha de son premier pokémon, et découvrit un truc bleu lui répondre ok. Un premier Okéoké sortit de là, l'observant sans comprendre ce qu'il était. Il se mit donc à beugler, et un deuxième Okéoké le rejoint. Peut être que s'ils étaient plus nombreux, ils comprendraient ce qu'était ce truc à deux pattes géant. Un troisième, puis un quatrième, et bientôt Hazel et lui se retrouvèrent encerclés par des Okéokés. Certains se mirent à les toucher, à les tâter, tâchant de comprendre ce qu'ils étaient. D'autres étaient en pleine panique, courant dans tous les sens criant que c'était la fin du monde. Chester, dans son immense bonté d'âme, décida d'utiliser sa capacité fétiche ; Par-Ici. Il attira instantanément l'attention de tous les pokémons présents, et pour une fois, ne causa pas de bordel puisque aucune autre capacité n'avait été lancée. Cela dit, le dresseur avait raisonné un peu vite. Devenue l'attraction phare, certains Okéoké l'attrapèrent et commencèrent à l'emmener, voir le kidnapper.

« Hé, Chester ! C'est pas vrai... »

En tentant d'avancer, une armée de petits Okéokés se dressa entre lui et son pokémon. Les plus ingénieux commencèrent à leur balancer des baies à la figure, espérant les faire fuir. Mais le brun n'avait pas dit son dernier mot ! Il lui était hors de question de laisser la fouine se faire enlever. Son Evoli se décida à venir voir ce qu'il se passait à peu près à ce moment là. Dans son esprit, c'était l'occasion parfaite de prouver qu'il pouvait être un aussi bon prédateur que Meian, le Noctali d'Ambre. Il poussa donc un rugissement... Tout à fait ridicule. Cependant, son camarade qui observait l'eau l'entendit, et le prit pour un rugissement de détresse. Solidaire, il s'empressa de lancer une puissante attaque Bélier, qui vint s'échouer sur la masse de Okéoké, qui tombèrent comme des quilles. Désormais en colère, la révolte se préparait du côté des petits lutins bleus. Blasé au possible, le brun se retourna pour regarder Hazel.

« … Evidemment, penser que tout se déroulerait sans encombre, c'était rêver que mes pokémons m'obéissent... Bon, t'es prête Hazel ? Je pense qu'il va falloir traverser cet océan d'Okéoké pour avancer... Et récupérer ma fouine. »

Il hésita à faire sortir Plush. Après tout, il lui suffirait d'une attaque berceuse pour calmer tout ce beau monde, mais c'était peut être un peu précipité. Il décida d'attendre un moment, histoire de voir comment les choses allaient évoluer.



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Hazel Haymitch
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4155-294-hazel-haymitch-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4179-hazel-haymitch-givrali
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 259
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
pokemon
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
Hazel Haymitch
est un Pokeathlète Médecin

Entre Mirage et Réalité
PV Noctis Flavelle
Bon sang qu’elle se sentait intimidée face à ce bel apollon qui la regardait de ses yeux noisette presque dorés. Attendez… La dévorait-il des yeux ? La regardait-il avec un air attendri et intéressé ? Moooon dieuuuu, elle était tellement euphorique. Une véritable petite puce. La Hazel intérieure était en train de sautiller dans tous les sens en ricanant comme une demeurée, interprétant chaque regard comme une déclaration d’amour. Elle avait l’impression que derrière son filtre Hazel, Noctis était entouré de pétales de fleurs, de paillettes et de petites lumières roses. Par chance, la Hazel extérieure était un peu plus civilisée. Sourire timide vissé sur ses jolies lèvres, elle s’avança vers son camarade en triturant nerveusement la ceinture accrochée à son pantalon. Pour l’occasion, elle était restée relativement sobre, vestimentairement parlant. Des rangers marron pour marcher dans l’eau, un slim noir, un petit haut blanc et un beau blouson en daim à col d’épaisse fausse fourrure d’une couleur fauve. Ses cheveux étaient attachés comme d’ordinaire, en queue de cheval haute, et elle avait mis ses lunettes pour un effet un peu plus intelligent. Noctis Flavelle n’était sûrement pas le genre à s’intéresser à des filles trop à la pointe de la mode. Il lui fallait quelque chose de sobre tout en restant chic. Après tout, de ce qu’elle avait entendu, il était sorti pendant assez longtemps avec Ambre Lawford, la célèbre Archéologue de son dortoir.

Marchant donc à ses côtés en buvant littéralement ses paroles, Hazel joignit les mains derrière son dos, chassant par moment Lupin qui venait se coller à son visage avec un air benêt voire un peu trop suggestif. Plus elle regardait Noctis, et plus elle le trouvait incroyablement séduisant. Il avait un regard sombre et mystérieux, une voix vibrante et profonde… En clair, il l’impressionnait autant qu’il lui plaisait. Mais lui plaisait-elle ? Elle n’en savait trop rien. Physiquement et moralement, elle était bien différente de son aînée aux cheveux bruns. Elle ne savait pas ce qui s’était passé entre ces deux-là, mais si vous croyiez qu’elle allait arrêter de le coller juste par solidarité Givralienne, vous vous mettiez le doigt dans l’œil. Hazel savait ce qu’elle voulait. Et quand elle voulait quelque chose, les notions d’amitié ou de bienséances lui importaient peu. L’avantage ou le désavantage d’avoir vécu longtemps sans présence d’enfants de son âge. Quoi qu’il en soit, un problème de posa rapidement à elle lorsqu’elle aperçut les espèces de grands Pokémon qui allaient les acheminer jusqu’à l’île Mirage. Ahahaha, comment dire ? Nope. Elle ne voulait pas monter dessus, de ça, elle en était à peu près sûre. Pas qu’elle avait le vertige ou quoi que ce soit, évidemment. Après tout, quand elle avait dû quitter l’île des Guimauvriers, entourée de tourbillons et de falaises difficilement franchissables, elle avait bien dû prendre la voix des airs. Mais sur un mode de transport qui semblait si peu fiable ? Allons, soyons sérieux un moment !

Elle coula donc un regard peu rassuré vers l’immense dinosaure en train de mugir. Pouvait-elle faire confiance à un Pokémon qui avait des feuilles en guise d’ailes, et des… bananes accrochées au cou ? Attendez, c’était quoi ça ? Un arbre ou un dinosaure ? Elle se sentait perdue. Bien heureusement, elle trouva rapidement comment tourner le désavantage en sa faveur. Coulant donc un regard un peu inquiet vers son aîné, elle lui fit part de ses insécurités… Et là, bingo ! Il lui proposa de monter juste derrière lui et de s’accrocher. Intérieurement, elle sentait son cœur faire des bonds et brandir le drapeau de la victoire. Ses joues se colorèrent malgré elle et prirent une vive teinte pivoine. Elle allait… Monter sur le Tropius derrière Noctis Flavelle et passer les bras autour de sa taille ? Eheheheh… Acquiesçant donc, timidement toujours pour ne pas qu’il se rende compte de quoi que ce soit, Hazel attrapa la main que le Phyllali lui tendait et grimpa juste derrière lui. « Je heu oui… » couina-t-elle timidement, sentant que son cerveau allait exploser tant ses hormones étaient en train de faire la fiesta. Elle aurait préféré être devant pour que le brun puisse l’enlacer délicatement, mais tant pis, elle se contenterait de cette situation. Elle n’allait pas se plaindre alors qu’elle avait là l’occasion unique d’être proche du Scientifique ! S’accrochant donc doucement, s’assurant que Lupin était bien avec eux, Hazel eu un sursaut quand l’immense monture déploya ses ailes.

Dans un mouvement léger et élégant, le Pokémon pris son envol. Étonnamment, pour un truc aussi énorme, il se mouvait avec une certaine souplesse. Ses ailes de feuilles s’accommodèrent aux courants d’air et, bientôt, Hazel et Noctis ne furent plus capable de voir Pacifiville. Les mains crispées autour des hanches du brun, la Givrali coula un regard au-dessous. Le paysage était vraiment magnifique et elle esquissa un sourire ravi… avant d’enfoncer la tête dans le dos du jeune Flavelle quand ils traversèrent le nuage de brume. Bon sang que c’était froid ! Frissonnant, Hazel se rapprocha un peu plus de sa cible son coéquipier. Elle espérait que s’il était capable de sentir les battements de son cœur contre son dos, il n’interprèterait ça que comme une forme de panique lors de ce vol.

Hazel se sentait cependant comme sur un petit nuage. Malheureusement, bien rapidement, le Tropius amorça sa descente vers l’île Mirage. Évidemment, si le machin était visible depuis Pacifiville, il ne devait donc pas se situer bien loin. Quelque peu déçue, elle s’accrocha une dernière fois à son aîné, fermant les yeux pour encaisser le choc. Néanmoins, au lieu d’une gigantesque secousse, ils atterrirent avec une incroyable douceur. Noctis descendit bien rapidement de la monture et lui tendit la main pour l’aider à descendre.

« Merci » lui dit-elle avec un sourire gêné. Ah ! Elle avait l’impression d’être une véritable princesse. Pas étonnant qu’Ambre soit tombée sous le charme de ce garçon-là. Mais… Eh ! Pourquoi y pensait-elle maintenant ?! Chassant la brune de son esprit, elle suivit le Chercheur. Il devait sûrement mieux se débrouiller qu’elle, même si elle avait confiance en ses propres capacités quant aux reconnaissances de plantes. Lupin sur les talons, elle observa donc dans un premier temps le paysage autour d’elle. L’île ne semblait pas bien grande, pour ce qu’elle avait pu en voir lorsqu’elle était encore dans les airs. Enfin, tout était relatif… Quoi qu’il en soit, pour un morceau de terre, c’était bien moins étendu que Lansat. Ce qui était rassurant après tout ; ils allaient devoir faire une étude des lieux dans un délai très bref. Avoir une superficie raisonnable leur permettrait de ne rien laisser au hasard.

Les yeux violets d’Hazel parcoururent les lieux. C’était plutôt végétal comme endroit. Pas de constructions humaines, pas de déserts arides. Un petit havre de paix pour les Pokémon, composé essentiellement de verdure et de ce qui semblait être une petite forêt en bordure. Un sourire aux lèvres, elle fit craquer les jointures de ses doigts, prête à commencer le travail. Tout comme l’île des Guimauvriers, l’île Mirage ressemblait à une réserve naturelle. Sauf que, au lieu de siphons et d’immenses falaises, l’île était protégée car elle disparaissait quand bon lui semblait. Un phénomène assez étrange… Se pouvait-il qu’elle se déplace ? Qu’elle plonge ? L’île était-elle construite sur le dos d’un Pokémon immense ? Hazel se baissa pour observer l’herbe au sol. C’était bien vert pour un mois de Novembre. Pas forcément humide pour autant… Intriguée, la jeune fille contourna l’Evoli de Noctis qui était en train de se prélasser au soleil. Ignorant son Galekid qui était en train de fixer avec insistance l’eau, Hazel suivit la fouine du jeune homme qui avait apparemment trouvé quelque chose. Un buisson bougea alors et un minuscule Pokémon bleu en sortit. Hm… Qu’est-ce que c’était que ça ? Hazel dégaina son iPok et appuya sur la fonction Pokédex. Aussitôt, la voix mécanique de Dexter s’éleva : « Okéoké, le Pokémon Ravi. Il adore se déplacer en groupe et se muscle en bousculant ses semblables lors de mêlées. Ces Pokémon se réunissent souvent pour dormir la nuit dans les cavernes, et raffolent de fruits sucrés. »

Hazel observa mieux le Pokémon bleuté. Il avait l’air aussi crétin que Lupin, et, d’ailleurs, ce dernier avait l’air de plutôt bien s’entendre avec la faune locale. Néanmoins, les Okéoké étaient intrigués par leur présence. Si Noctis, qui était apparu en premier, faisait l’objet d’un questionnement existentiel, c’était plutôt l’iPok qui les intéressait chez Hazel. La jeune fille rangea l’appareil, se décalant de quelques pas à chaque fois que l’un de ces petits essayait de la toucher. Eh ! Qui venait de lui malaxer les fesses ?! Ah non, fausse alerte, c’était encore ce crétin de Lupin… Sortant un calepin pour noter deux trois informations sur ces Pokémon, Hazel remarqua bien trop tard qu’ils étaient encerclés. Eh. Depuis quand y en avait-il autant ? Et d’où étaient-ils sortis ? Paniquée, la Givrali se rapprocha de Noctis.

« C’est… agressif comme Pokémon ? » lui demanda-t-elle, peu rassurée en la présence de ces Pokémon aux sourires factices. Bien rapidement cependant, le Chester de Noctis attira l’attention de la faune locale en tapant dans ses mains. Que voulait-il ? Hazel le regarda faire, intriguée, quand… un premier Okéoké donna un coup de coude à son voisin. Avec un hochement de tête, ils s’approchèrent du Pokémon de Noctis et le poussèrent dans la mêlée, comme pour l’emporter. Rapidement, le Pokémon fut littéralement kidnappé par ces canailles bleues, et Hazel s’affola sur place. « Lupin ! Lupin ! Viens aider ! » cria-t-elle à son Pokémon en le cherchant des yeux… avant de se rendre compte du fait que son Eoko distribuait des culottes à qui le voulait bien, un air béat sur le visage. Mais d’où sortait-il tout ça, lui ? Et pourquoi faisait-il précisément ça quand Noctis était là ? Raaaah, la honte !

Se tournant vers Noctis pour essayer de voir s’il l’avait grillée ou non, elle souffla de soulagement quand elle constata qu’il avait autre chose à faire… avant de regretter son égoïsme. Car, soudainement agressifs, les Okéoké se mettaient à les attaquer. Et voilà qu’ils tapaient sur eux de leurs petites pattes ridiculement faibles, tout en leur jetant des baies à la figure. Hazel en esquiva une première et rattrapa la seconde. Son côté Médecin reprenant le dessus, elle observa le fruit. C’était jaune verdâtre avec des touches d’orange, relativement ferme. Une baie Lichii ? Bingo. Elle en avait déjà vu dans les serres de Botanique, mais de ce qu’elle avait compris, la baie à l’état naturel était extrêmement rare. Elle ne pouvait être obtenue que via un croisement particulier, que peu d’élèves avaient réussis à obtenir. Un sourire sur le visage, contente de cette découverte, Hazel glissa le fruit dans sa poche… avant de s’en prendre un dans la figure. Ah ! Ça lui apprendra à être si inattentive !

Attrapant la seconde baie Lichii qui essayait de se frayer un passage jusqu’à son visage, Hazel la renvoya tout aussi sec et décanilla deux Okéoké. Elle ? Violente ? Nooon voyons ! Rattrapant Noctis en quelques enjambées, écrasant au passage quelques queues d’Okéoké, Hazel arriva auprès du brun au moment où le Galekid de ce dernier faisait de véritables ravages dans les rangs adverses. Son aîné lui demanda d’ailleurs si elle était prête. Prête ? Hein ? A quoi ? Ah oui mince, récupérer son Pokémon. Sifflant Lupin, Hazel fut soulagée de le voir voleter bien rapidement vers elle. Elle essuya précipitamment les restes de baies sur son visage et brandit le doigt vers les Okéoké. « Ok Lupin ! Creuse nous un passage à coups de Choc Mental ! Mais pas trop fort hein, faut pas les blesser ! »

Son Eoko chromatique acquiesça et commença à briller. Malheureusement, au même moment, les Okéoké en faisaient de même. Trop tard pour s’arrêter cependant. Lupin lança son Choc Mental et la fine équipe d’explorateur se la récupéra bien rapidement dans la tronche à cause des Voiles Miroir ennemis. Hazel sentit ses cheveux se dresser sur sa nuque et retomber l’air de rien, tandis que Lupin revenait voleter vers elle, tout désorienté. « Hein ? C’était quoi ça ?! » demanda-t-elle à Noctis sans trop comprendre. Puis, avisant un arbre au-dessus d’elle, elle s’accrocha à une branche et se balança jusqu’à l’autre côté du troupeau afin de gagner du terrain. « Suis moi par-là, c’est plus simple ! » lança-t-elle à son aîné, avant de se balancer à la branche d’un second arbre. Bien rapidement, elle parvint en tête du groupe et, tendant les bras vers Chester, elle le récupéra. Sauvetage réussi ! A terre après avoir plongé dans sa tentative, Hazel esquissa un sourire. Sourire qui s’effaça évidemment quand le Fouinar ondula du corps pour se soustraire à son étreinte. Mais où cette stupide fouine partait-elle, encore !

« Noctis ! Il s’en va ! » cria-t-elle à son aîné, en tentant de se relever pour repartir. Malheureusement, dans la précipitation, elle percuta un Zéblitz qui sortait d’un buisson. Le pacifique Pokémon tourna le museau vers elle puis, remarquant les Okéoké qui se précipitaient vers eux, il paniqua. Son corps fut parcouru de petites étincelles crépitant d’un blanc éclatant. « Heu… Noctis ? » appela Hazel en reculant, sans trop savoir quoi faire.

Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
« Non, pas... ! »

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase. Déjà, les ondes psychiques du pokémon de sa coéquipière se heurtaient à la barrière magique formée par les Okéoké. Bien évidemment. Petites créatures, mais rapides et capables de renvoyer n'importe quelle attaque à l'envoyeur. Fort heureusement, l'Eoko de la jeune fille n'étant pas très puissant, l'attaque ne fit que les défriser. Noctis sentit ses cheveux se hérisser. Euuurg. Pas agréable comme sensation. Il avait même un peu le vertige. Il se tourna rapidement vers sa coéquipière, remarquant un drôle de Okéoké avec... … Un sous-vêtement sur la tête ? C'était une blague, c'est ça ? Il n'osa pas en faire la remarque à Hazel, trop soucieux de la mettre mal à l'aise. Néanmoins, il reprit contenance en lui expliquant rapidement que le retour de l'attaque psy qu'ils avaient subis était dû à l'une des capacités de ces pokémons... Et qu'il valait mieux éviter les affrontements directs. Et puis, la jeune femme l'intima de la suivre, sautant sur une branche avant de se... balancer sur une autre branche ? Oulah, elle avait des ressources insoupçonnées. Heureusement qu'il avait quand même un peu d'entraînement physique. Il parvint à la suivre avec un peu plus de difficultés, peu habitué à ce genre d'environnements. Il n'arriva que trop tard, constatant avec effarement que sa saleté de fouine avait encore pris la poudre d'escampette. Dans la rage, il hurla son nom, espérant le faire revenir pour éviter d'avoir à subir une colère plus vive encore. Mais son attention se recentra derechef quand Hazel l'appela, peu sûre d'elle.
Situation d'urgence. Un éclair, un Zéblitz furieux, un instant il se cabra et son assaut commença sur la jeune femme. Il lui fallait... ! Il lui fallait... !! Il attrapa la pokéball de son Rhinocorne en urgence, la balança le plus rapidement possible et pria pour que son timing soit bon. L'éclair dévia à la dernière seconde, sa coéquipière ayant manqué de finir foudroyée. Noctis en avait des sueurs froides. Il l'attrapa vivement par le bras pour la tirer vers lui, avant que Rin ne se place devant eux. Paratonnerre. Heureusement qu'il avait ça sous la main. La tension se relâchant, il se décida à observer la jeune femme.

« Tu n'es pas blessée ? Ne pars plus toute seule devant s'il te plaît, j'ai bien cru que tu allais finir électrocutée. »

Une deuxième attaque suivit la première, mais elle n'atteint jamais le Rhinocorne. Ça c'était bizarre. Normalement, toutes les attaques foudres étaient attirées par sa capacité spéciale. Puis, une fouine tomba du ciel, grillée. Ah. Noctis se tapa le front. Il avait encore utilisé Par Ici, hein... ? Il ramassa la bestiole... Avant de se souvenir qu'il en avait laissé deux toutes seules, justement. Une vague d'Okéoké s'écrasa sur eux, et il se retrouva déséquilibré, entraînant Hazel dans sa chute. Un instant sonné, le garçon se redressa en s'excusant, ses pensées déjà tournées vers la cause de cette vague. Son petit Galekid était venu se placer fièrement aux côtés de Rin, et il beuglait quelque chose au Zéblitz qui le regarda comme le dernier des minus. Presque avec condescendance, il recula d'un pas pour afficher son air le plus noble et fier possible. Les pokémons de cette île... Complètement taré. Désormais de nouveau sur ses deux pieds, il tendit à nouveau sa main à Hazel pour l'aider à se relever... Et peut être qu'ils allaient enfin pouvoir apprendre quelque chose de cet endroit. On leur avait demandé une cartographie et...
Merde.

« … Hazel... Il me vient à l'esprit la magnifique constatation que nous avons suivi des pokémons sauvages au milieu d'une île que nous ne connaissons pas, qui a une cartographie quasi nulle. On est où ? »

Tous les arbres se ressemblaient. Et la petite masse bleutée semblait s'être calmée commençant à faire son œuvre de chaque jour ; ramasser toutes sortes de baies. Ils allaient et revenaient, vers ce qui semblait être une grotte. Bon bah, perdu pour perdu. Enfin peut être que la jeune femme avait une meilleure vision des lieux que lui ? L'endroit n'était pas très grand, mais vu de l'intérieur, la forêt semblait bien plus épaisse qu'elle n'y paraissait au premier abord. Il décida de laisser ses pokémons se chamailler avec le pokémon sauvage, un étrange concours de pose ayant débuté avant même qu'il n'ait compris comment. Un Okéoké, son Galekid et le Zéblitz y participait... Qu'en était-il du petit Eoko ? Noctis décida de suivre le mouvement des Okéokés vers la grotte pour étudier les baies. Un petit fouineur avait décidé de commencer à entamer leurs vivres. Son Evoli. Il y en avait un qui n'avait pas perdu de temps. Le brun attrapa le farceur d'une main, qui en avait plein la bouche. Il tenta un air adorable, mais avec toutes ces baies, il ne parvint qu'à une drôle de grimace. Des fois, ses pokémons...

« Bon, je pense qu'on a de la matière par ici... Je vais prendre quelques notes. »

Et il sortit son calepin pour commencer à noter.



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Hazel Haymitch
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4155-294-hazel-haymitch-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4179-hazel-haymitch-givrali
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 259
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
pokemon
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
Hazel Haymitch
est un Pokeathlète Médecin

Entre Mirage et Réalité
PV Noctis Flavelle
L’avertissement de Noctis était arrivé beaucoup trop tard. Lupin, que plus rien ne pourrait arrêter dans son attaque désormais, balança un léger Choc Mental sur les Okéoké ; de quoi juste leur donner assez la migraine pour s’enfuir dans toutes les directions et les laisser passer. Par malchance, les Pokémon dressèrent leurs Voiles Miroirs afin de se défendre contre leurs agresseurs, et les deux adolescents ainsi que leurs Pokémon se prirent l’attaque retour en pleine poire. Désorienté, les yeux flous, Lupin déambula devant sa dresseuse en tournoyant stupidement sur lui-même, comme une toupie qui viendrait d’être écartée d’une pichenette un peu violente. Hazel elle-même avait senti ses cheveux se dresser dans tous les sens ; la poisse, sachant qu’elle avait longtemps préparé sa coiffure pour les beaux yeux de Noctis Flavelle. Bah ! Pas le temps de s’en préoccuper après tout car ils avaient du pain sur la planche. Le Phyllali se tourna vers elle, pas trop fâché de sa bourde pour autant. Brièvement, il lui fit un cours sur les attaques de ces pestes. Ah d’accord, elle comprenait mieux à présent. Mais comment allaient-ils s’en sortir, alors ? Ils ne pouvaient plus les attaquer. Et vu l’état de Lupin, ce n’était pas la peine qu’elle tente quoi que ce soit. Réfléchissant rapidement car le temps pressait, Hazel remarqua les arbres aux branches basses. Ni une ni deux, elle sauta sur ses rangers et tendit les bras pour s’accrocher à la première. Avec la grâce d’une gymnaste aux Jeux Olympiques - et non pas celle d’un Capumain saoul -, la demoiselle se balança d’une branche à l’autre. Elle avait conscience du fait qu’elle cassait un peu son image de fille mignonne et populaire pour un côté un peu plus Tarzan, mais foutu pour foutu, il fallait qu’ils récupèrent cette stupide fouine. Evoluant ainsi dans cet environnement familier sous les regards ébahis des Okéoké, Hazel survola leurs têtes et parvint en quelques secondes à peine à rejoindre la tête du groupe. Bien !

Elle avisa Chester, dressé haut sur les petits bras de la faune locale comme une sorte de starlette de Pokéwood, puis plongea pour le rattraper. Les mains tendues, elle sentit la fourrure chaude et épaisse du Fouinar contre ses doigts, et eut un sourire triomphant. Elle l’avait récupéré ! Son sourire fut néanmoins de courte durée car le Pokémon de Noctis profita de son corps souple pour glisser hors de ses bras comme du savon. Mais quel con ! Elle voulut attraper le premier Okéoké qui passait pour le balancer comme un projectile vers Chester, mais elle se ravisa. C’était un Pokémon qui appartenait à une de ses idoles. Elle n’allait tout de même pas perdre les pédales et l’amocher, d’autant plus qu’elle se devait de rester mesurée face au brun. La tuile ! Se relevant donc courageusement, elle repris sa course. Sans les Okéoké qui lui barraient le chemin, rattraper au pas de course la fouine serait peut-être jouable. Elle entendit Noctis hurler le prénom de son Pokémon derrière elle, et elle pressa donc le pas pour satisfaire les envies de son aîné. Mais c’était évidemment sans compter l’obstacle qui venait tout juste de se matérialiser devant elle, et qui barra net sa route. Bousculant le Pokémon plus grand qu’elle qui venait de sortir de son buisson, Hazel dû se retenir pour ne pas tomber en arrière.

Légèrement désorientée sur le moment, elle bloqua devant la fourrure noire et blanche de cet immense Zèbre qui semblait pacifique. Tout du moins, jusqu’à ce que déboule derrière elle l’armée de Okéoké furieux. En voyant ça venir vers vous, il y avait deux possibilités : soit penser que le déodorant Axe qu’on s’était vaporisé dessus le matin même faisait enfin effet comme dans la pub, soit paniquer et tenter de foudroyer tout ce qui bougeait dans un rayon de quinze mètres. Qu’avait choisi le Zéblitz ? Je vous le donne en mille. Se concentrant donc pour balancer une décharge électrique, le Pokémon tourna son museau agressif vers ses nouveaux adversaires. Hazel recula, effrayée par la perspective de mourir électrocutée ; et accessoirement, de bousiller complètement ses cheveux parfaitement soignés aux nombreux après-shampoings hors de prix.

Appelant Noctis d’une voix tremblante, elle se recula précipitamment, sans trop savoir quoi faire. Si elle s’était retrouvée avec son gros fusil et des fléchettes, elle aurait très certainement pu se débrouiller. Mais là, tout ce qu’elle avait sous la main était un Eoko qui se cognait la tête contre un tronc d’arbre. Comme garde du corps, on avait vu mieux. Dans la panique, elle marcha même sur un Okéoké qui couina comme un canard en plastique. Eh, petites merdes ! Vous pouviez pas utiliser votre truc de Voile Miroir dans des situations craignos comme celles-ci ? Non ? Raaah, allez-vous faire voir.

Un éclair jaillit brusquement du corps du Zéblitz. Mettant instinctivement les mains devant elle, Hazel vit un énorme Rhinocorne se matérialiser dans un éclat rougeâtre. Puis, tout aussi soudainement, l’éclair dévia et alla se jeter sur l’énorme monture faite de roche. Pokémon Sol oblige, le Rhinocorne ne broncha même pas, et Hazel resta ébahie devant cette apparition. C’était la première fois qu’elle voyait un Rhinocorne de couleur naturelle. Et autant dire que gris à la place de rose, ça faisait sacrément bizarre. Hochant la tête de gauche à droite pour reprendre ses esprits, elle entendit Noctis se diriger à grands pas vers elle. Le brun vint se placer à sa hauteur, inquiet pour elle. Encore sous le choc, Hazel fixa son aîné sans trop savoir quoi dire. Il était… teeeeeellement claaaasse ! Et il s’était inquiété pour elle, en plus ! Honnêtement, même si elle avait failli mourir carbonisée, elle avait l’impression d’être aux anges.

« Je… oui, ça va… » bégaya-t-elle sans détacher ses yeux du - beau - Noctis. Puis, un second éclair fusa et la fouine du Scientifique tomba au sol, sa fourrure dégageant une forte odeur de carbonisé. Ahaha, bien fait ! Désespéré, Noctis alla ensuite récupérer son Pokémon puis, bousculé par les Okéoké, il perdit l’équilibre et… s’écrasa sur Hazel. La jeune fille se sentit partir vers l’avant et elle se retrouva le nez dans l’herbe, juste à côté d’un cadavre peu ragoûtant de baie Lichii. Ah. Ah. Ah. Cette Mission commençait vraiment à lui sortir par tous les orifices. Gémissant plus par réflexe que par réelle douleur, elle se tourna doucement vers son aîné et se retrouva… à quelques centimètres à peine du visage du brun. Hmm, bel angle de vue. Rougissant fortement, elle resta dans cette position, extrêmement heureuse, jusqu’à ce que le Phyllali se relève pour s’inquiéter de ses Pokémon. Zut alors.

S’asseyant avec une moue contrariée, Hazel observa l’apollon qui semblait intéressé par son tas de cailloux et son tas de ferrailles. Quoi. N’était-elle pas bien plus canon ? Elle fusilla du regard les deux Pokémon de Noctis, mais repris bien rapidement un sourire candide quand il se tourna vers elle pour l’aider à se relever. Attrapant la main qu’il lui tendait, elle fit bien exprès de prendre son temps pour faire durer le plaisir, savourant ce bref contact. Ok ok ok, elle était vraiment heureuse, là, maintenant, tout de suite. « Merci » lui souffla-t-elle avec une mine radieuse, avant de pencher la tête sur le côté quand Noctis repris la parole. Ma foi, c’était qu’il passait du coq à l’âne celui-là ! Un brin vexée qu’il ne lui prête pas plus d’attention que cela, elle se retint de gonfler les joues. Bon, certes il s’occupait bien d’elle, mais plutôt sur de très courtes durées. Elle se força à ne pas pouffer de rire tant sa phrase pouvait prêter à confusion. On se reconceeeeentre Hazel. C’est bon ? Yes !

Elle écouta donc son aîné et regarda derrière elle. Effectivement, ils n’avaient pas de carte, et c’était d’ailleurs pour cela qu’on les avait envoyés là. Pour autant, Hazel était incroyablement douée pour se repérer dans l’espace. Elle savait donc exactement par quel chemin il fallait repartir s’ils voulaient retrouver les Tropius. Elle s’apprêta à en faire part à son aîné quand une pensée subite la frappa. Attend Hazel. S’il ne se souvenait plus du chemin, cela signifiait qu’elle pouvait choisir de le laisser dans le flou et de ne rentrer que quand elle aurait envie, n’est-ce pas ? Elle se voyait bien se perdre dans ces bois avec Noctis, et devoir passer une nuit glaciale où, dans la peur et le froid, ils devraient se coller l’un à l’autre, partageant leur chaleur corporelle, unis par le même désir de survie. Mais attendez, c’était un plan parfait, ça ! Feintant donc une expression surprise, elle se retourna vers les arbres identiques, et pris un air confus.

« Oh heu… Je ne sais pas, mais on retrouvera bien le chemin, non ? On a qu’à travailler en attendant et en faisant le tour de l’île, on arrivera forcément à notre point de départ à un moment ou un autre », suggéra-t-elle avec la mine de l’élève débutante qui essaye de proposer des solutions tant bien que mal. Aha, prends ça dans la tronche, Sirius B. Powell. De toi à moi, qui est le meilleur comédien, hein ? Un sourire s’inscrivit malgré elle sur ses lèvres. Les Okéoké commençaient d’ailleurs à repartir dans leur caverne, comme l’avait dit la description Pokédex. Bien. A présent, ils étaient un peu plus tranquilles, et elle avait un plan pour passer le maximum de temps avec Noctis Flavelle. Comment les choses pouvaient-elles être pires ?

Sur le côté, les Pokémon de Noctis jouaient avec la faune locale, tandis que Lupin observait le tout d’un air crétin. Sans se consulter, les deux élèves décidèrent de suivre les Okéoké dans la grotte. Sortant son carnet de note et ses stylos roses, Hazel dessina rapidement la cartographie de l’île à partir de l’endroit où ils avaient rencontré le Zeblitz, jusqu’à cette grotte. Elle n’en voyait malheureusement pas encore le bout et laissa donc la fin de son dessin inachevé, se contentant de suivre Noctis. « En tout cas niveau faune, on a rencontré pour le moment deux types de Pokémon. Des Okéoké et un… » - elle consulta la page Pokédex de son iPok - « Zéblitz. Ce sont des Pokémon rares tu penses ? Je n’ai pas l’impression qu’il y ait quelque chose d’exceptionnel ici, si ce ne sont ces baies Lichii. » - elle désigna un des nombreux fruits entassés au sol - « On raconte que ce sont des baies extrêmement rares à l’état naturel, qu’on ne peut obtenir ailleurs que par des croisements. En tout cas ces Okéoké en ont un stock immense. Tu penses qu’ils ne mangent que ça ? »

Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Hazel n'avait pas semblé particulièrement inquiète du fait qu'il ne savait pas comment rentrer. D'un sens, ce qu'elle suggéra n'était pas stupide. L'île n'était sans doute pas assez grande pour qu'ils puissent réellement s'y perdre, mais le brun se méfiait. Une île qui disparaissait et apparaissait, ça avait forcément de drôle de tours de passe passe qui pouvait leur causer du souci. Après tout, personne ne savait vraiment où était cette île le reste du temps, ni même pourquoi elle disparaissait. Même si elle n'avait pas l'air grande, il était possible qu'elle le soit plus vu de l'intérieur. D'autant que pour l'instant, leurs pokémons ne leur avait pas vraiment facilité la tâche. Enfin bon. Il écouta les remarques de la jeune femme avec attention, avant de réfléchir et d'y répondre.

« J'imagine qu'Okéoké n'est pas un pokémon si rare que ça à Hoenn... Mais c'est bizarre qu'il n'y ait aucun Qulbutoké avec eux. Zéblitz par contre, c'est plutôt rare ici. Vu le stock qu'ils ont de baies Lichii, m'est avis qu'il doit y en avoir un sacré paquet sur l'île. C'est peut être même la seule variété qui y pousse... Tu as une idée d'autres baies qui peuvent pousser dans des conditions similaires à la baie Lichii ? Même température, même environnement ? Soit il n'y a qu'une seule variété, soit les Okéoké n'aiment QUE les baies Lichii. … Tiens, je devrais peut être en goûter une pour voir. »

Insouciant, le brun en attrapa une qu'il contempla sous tous les angles. Il ne savait pas grand chose des baies. Mais si les pokémons les mangeaient comme ça, en telle quantité, elle ne devait pas être particulièrement dangereuse. Il eut le malheur de prendre une bouchée. La baie était bonne, légèrement sucrée et rafraîchissante. Mais tous les Okéoké autour de lui s'étaient arrêtés, choqués et effarés. Ils arrêtèrent tous leur activité, désormais focalisés sur le garçon qui avait goûté au fruit défendu. Peut être que... Peut être que sa curiosité n'avait pas été une bonne chose, là. Un instant, il resta interloqué alors qu'un premier Okéoké lui attrapait le poignet. Puis un deuxième, et un troisième, et avant d'avoir eu le temps de dire ouf, Noctis se fit embarquer par la masse d'Okéoké. Il tenta de résister, mais malgré la force qu'il pouvait avoir, ils étaient trop nombreux pour lui. Il jeta un regard en arrière essayant de distinguer sa coéquipière.

« Non mais je... Où est-ce que vous m'emmenez là ?! Hazeeeel ! Fais attention ! »

La jeune femme avait disparue sous la masse bleutée. De longues galeries et couloirs se succédèrent, accompagné de toutes sortes de cris d'Okéoké, en rythme. Des amas de baies étaient dans certaines salles, et dans d'autres il y avait des petits lacs ou des endroits aménagés avec des herbes pour se faire un coin plus douillet. Enfin, plus loin dans la caverne, entraîné par la tribu de Okéoké, le scientifique eut alors une scène bien étrange sous les yeux. Un unique Qulbutoké était posé sur une pierre surélevée, entouré de baies Lichii et de petites choses en tout genre. Un genre de couronne de feuilles sur la tête, l'air absolument... … De quoi pouvait bien avoir l'air un Qulbutoké à part d'un pokémon relativement blasé, hein ? Il se tenait droit et fier, et les petits Okéoké se mettait à se prosterner devant lui. Eh bah. Ça manquait pas d'animation par ici. Un silence religieux se fit dans la salle, alors qu'il retrouvait Hazel, quelques mètres plus loin. Le pokémon se mit alors à baragouiner quelque chose, et aussitôt qu'il eut finit, les Okéoké entamèrent un espèce de chant étrange. Ils se mirent à pousser les deux humains dans une direction, de plus en plus vite. Bientôt, tout deux se retrouvèrent vers une autre sortie de la grotte, devant une petite chute d'eau et un lac en contrebas. Oh. Il voyait venir ce qui allait arriver gros comme une maison. Mais ni son Galekid ni son Evoli n'était en vu. Chester avait dû rester faire ce stupide concours avec le Zéblitz, et vu comment les Okéoké se pressaient, il n'aurait jamais le temps de faire sortir... Il se sentit perdre pied, et tomber. Hazel le suivit d'assez près, ainsi qu'un grand nombre d'Okéoké qui n'avaient même pas une seconde d'hésitation face au bassin. Le plongeon fut relativement court, et le brun sortit la tête de l'eau dès que possible.

« Hazel... ? Tout va bien ? Rien de cassé ? »

Heureusement, ce n'était pas trop profond, et il n'y avait pas l'air d'y avoir un courant trop fort. Noctis tenta de regagner la rive, avant de s'effondrer un moment sur la terre ferme. Bon. Il était désormais trempé de la tête au pied, et le moins qu'on puisse dire, c'était que la tribu locale avait sa propre manière d'accueillir les invités. Il chercha du regard sa coéquipière, espérant qu'elle vivait bien cette journée, malgré toutes ces péripéties. Franchement, ce n'était sans doute pas la rencontre qu'elle avait escompté !



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Hazel Haymitch
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4155-294-hazel-haymitch-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4179-hazel-haymitch-givrali
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 259
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
pokemon
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
Hazel Haymitch
est un Pokeathlète Médecin

Entre Mirage et Réalité
PV Noctis Flavelle
Après être passés par de très nombreuses - trop nombreuses ? - péripéties, le duo pouvait enfin commencer ce pour quoi ils étaient venus à la base. Enfin… Du côté d’Hazel, les motivations étaient bien différentes de celles de Noctis et de la mission en général, mais qu’importe. Afin de passer du temps avec le séduisant brun, il fallait qu’elle use de stratagèmes et fasse preuve d’intelligence. Comme… Oui par exemple, commencer à se perdre ? C’était parfait, ça. Haussant donc les épaules innocemment pour faire croire à Noctis qu’elle ne se rappelait plus du tout du chemin, Hazel suivit son beau brun à travers le sentier dans le but d’explorer cette étrange grotte. Toute euphorique à l’idée de rentrer là-dedans avec le Phyllali - allons, on savait bien que la majorité des scènes romantiques sur une île déserte se passaient dans une grotte ! -, la demoiselle se rapprocha sournoisement de son aîné pour être proche de lui. Une petite main tendue et voilà qu’elle avait attrapé un pan de son haut. Un sourire timide et léger orna ses lèvres, et, la bouille adorable, elle se fit passer pour une jeune fille peu confiante qui voulait juste une présence rassurante à ses côtés. Une lueur espiègle s’alluma dans son regard. Elle était diabolique ! Se tournant ensuite vers Lupin, elle capta son regard à la fois lubrique et stupide, ainsi que son grand sourire. Oh, eh, c’est bon tronche de cake, aucun commentaire, hein !

La mine légèrement boudeuse, elle se retourna vers Noctis et son visage se refit automatiquement radieux. Elle était si heureuse avec lui ! Et concernant Okéoké, ah heu… « Ce sont peut-être des bébés qui sont partis jouer. Les parents sont peut-être en train de garder la maison. » suggéra-t-elle d’une toute petite voix. Bon, comme argument scientifique il y avait bien mieux, mais au moins pouvait-elle conserver son rôle de jeune fille inexpérimentée qui a besoin de beauuuucoup d’aide. Quant à la seconde espèce de Pokémon présente… « Les Zéblitz ne sont pas de la région c’est ça ? Peut-être que l’Île Mirage se déplace, non ? Dans ma région il y a ce qu’on appelle des îles flottantes. Ce sont des morceaux de terre qui ressemblent à des îles mais qui ne sont pas rattachés aux fonds marins, et qui peuvent donc se déplacer librement. Si l’île Mirage en est une, ça peut expliquer pourquoi ce Zéblitz est ici. Elle a très bien pu aller à proximité d’une autre région et en acquérir la faune qui s’y serait perdue. »

Devant le regard doré de Noctis Flavelle, elle se sentait fondre. Pourquoi venait-elle de tout déballer comme ça, alors qu’ils n’avaient aucune preuve ni aucun indice leur permettant d’émettre pareille hypothèse ? Ma pauvre Hazel, ça n’allait vraiment pas, hein ? « Ou heu… peut-être pas… » conclut-elle avec un sourire gêné. Elle tripota machinalement ses cheveux. Elle se sentait vraiment stupide, en face d’un garçon aussi beau intelligent que le Phyllali. Elle retrouva cependant un peu confiance en elle quand Noctis lui parla des baies. Ça, c’était déjà un domaine qu’elle connaissait plus. Les conditions naturelles d’une baie Lichii ? Hmm… « Eh bien… Sur Lansat, on peut l’obtenir par mutation en croisant des baies Pêcha, Repoi et Nanana entre elles. Mais ça, c’est grâce aux engrais contenus dans la terre dont s’occupe Melty Potts. Ailleurs, il faut croiser une baie Lonme et Nanone. Donc je suppose que s’il ne s’agit que d’un croisement, on pourra trouver ces deux types de baies ici. Par contre si c’est une véritable baie Lichii naturelle, elle a besoin d’un sol extrêmement riche en sels marins pour pousser. C’est apparemment une baie censée contenir le pouvoir de la mer, tu vois ? » lui expliqua-t-elle.

Les baies et les plantes, elle connaissait plutôt bien. Pour autant, elle n’avait pas la prétention de tout savoir. Aussi sortit-elle son iPok de sa poche pour y consulter l’application du dictionnaire des baies. Voyons… Baies qui pouvaient pousser sur un sol très proche de l’eau salée… « Dans le même genre… la baie Qualot, uniquement s’il y a une grande source d’eau. Et oh ! On raconte que cette baie est un mirage, mais puisqu’on est justement sur l’île Mirage… Il existe apparemment une baie du nom Frista, mais elle est presque considérée comme légendaire. Ce serait amusant si on en trouvait, non ? »

Elle afficha un énorme sourire puis, suite au blanc brutal qui venait de s’installer, elle se mit à rougir violemment. « Oh heu… Désolée, je m’emporte un peu quand ça parle de végétaux. » s’excusa-t-elle. Noctis ne lui en tint cependant pas rigueur et il attrapa une baie Lichii pour la goûter. Aussitôt, Hazel su qu’il avait fait une erreur. Une trentaine de têtes se tournèrent vers eux avec des mines mécontentes. La Givrali sentit son sang se glacer. Les Okéoké avaient l’air vraiment furieux… Levant les mains dans un geste pacifique, la jeune fille vit que Noctis payait le prix de son insolence envers les Pokémon de l’île. Leurs petits bras se levèrent et emportèrent le jeune Flavelle, comme ils l’avaient fait pour son Fouinar. Il cria à Hazel de faire attention, et cette dernière hurla son nom en réponse, mais déjà, les Okéoké l’entraînaient également. Elle se débattit, donna des coups de pieds  à l’aveuglette, mais les Pokémon sauvages étaient bien trop nombreux. Ils se relayèrent pour la faire avancer et ils s’enfoncèrent dans un long couloir qui menait sûrement au centre de la grotte.

Hazel sentit son sang se glacer. Elle ferma les yeux quand le haut de la caverne devint brutalement bas. Elle détestait se sentir à l’étroit comme ça. Haletante, elle rouvrit un œil quand elle sentit l’air devenir plus pur. Puis, brutalement, elle bascula sur le côté, jetée sans ménagement au sol par les Okéoké. Elle se releva maladroitement et avisa la présence de Noctis, à quelques mètres d’elle. Frissonnante de peur, elle se figea néanmoins quand elle vit cet énorme Pokémon bleu. Un Qulbutoké ? Il avait l’air de se comporter comme un véritable roi en tout cas, entouré de ses trésors et de ses petits sujets. Pour autant, il avait un air aussi crétin que Lupin. Rejoignant son coéquipier en quelques enjambées, Hazel voulut lui demander comment il allait mais fut prise de court par les Okéoké. Ces derniers avaient l’air d’avoir décidé de quelque chose à propos de leur sort. Ni une ni deux, ils se mirent à les repousser de l’autre côté de la caverne.

« Attendez ! Mais att- ! » cria-t-elle, sa voix étouffée par le vacarme que faisaient ces fichues bestioles bleues. Puis, tout aussi rapidement qu’ils étaient arrivés, ils furent poussés dans un ravin. Hazel sentit son sang se glacer. Elle tendit la main vers Lupin qui lévitait à quelques centimètres d’elle, mais la sensation de tomber se fit bientôt ressentir. Elle eut l’impression que son estomac changeait de forme et de volume. Puis, dans un bruit d’éclaboussure, elle percuta l’eau comme une masse. Les yeux fermés, elle but la tasse et battit maladroitement des bras. Elle savait nager, évidemment, mais tomber en arrière comme ça et percuter la surface du lac du plat du dos lui avait coupé le souffle. Mettant une main devant sa bouche, elle battit cependant des pieds et sortit la tête de l’eau. Crachotant et suffoquant, elle nagea vers la terre ferme au plus vite, incapable de répondre au brun. De là, elle se hissa sur la rive en haletant, tapant sur sa poitrine pour tenter de chasser toute l’eau qu’elle avait avalé de travers.

« *keuf* Je… *keuf* ça va… » crachota-t-elle, avant de se redresser et de s’emmitoufler dans ses propres bras, grelottante. Ses vêtements étaient complètement trempés. Ses cheveux étaient dans un piètre état et elle avait froid malgré le joli soleil au-dessus de leurs têtes. Heureusement qu’elle avait opté pour du maquillage waterproof, sinon elle aurait été dans de beaux draps… « Je… où sont-ils ? » demanda-t-elle en regardant autour d’elle.

Lupin vint aussitôt voleter jusqu’à ses côtés et se posa sur son épaule. Les Okéoké n’avaient cependant pas fini de dire leur dernier mot. Attrapant branches et fleurs, ils entreprirent de confectionner deux petites couronnes. Ils les donnèrent ensuite à Noctis et Hazel. Cette dernière se tourna vers Lupin pour l’interroger du regard. Ce petit crétin pouvait très bien comprendre ce que disaient ou pensaient ces Okéoké. Mais il n’allait pas le partager avec elle, évidemment, ce serait moins marrant. Il se mit cependant à ricaner sans raison, ce qui n’était vraiment PAS bon signe. Bon sang, qu’est-ce que tout cela signifiait ? « Noctis… ? » demanda Hazel en tendant le bras vers lui et en attrapant machinalement son poignet.

Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Le brun se sentait sacrément retourné par tout ce qui venait de se passer. Il n'aurait pas dit non à un peu de calme. Hazel semblait peu rassurée par tout ce qui se passait, et il la voyait frissonner. Elle avait froid, bien sûr. D'ailleurs lui aussi. Quelle solution avait-il à proposer au problème... ? Il n'avait pas emmené sa Goupix avec lui, et même si ça avait été le cas, elle n'aurait pas pu réellement les réchauffer. Il aurait fallu enlever les vêtements mouillés et les faire sécher, mais par le froid qu'il faisait, c'était plus les condamner qu'autre chose. Perdu dans ses réflexions, il attrapa la couronne de feuilles et de fleurs qu'on lui donna sans même s'en rendre compte. Un Okéoké se tenait à côté de lui, pointant la couronne. Il la posa sur sa tête, ravissant le petit pokémon. De l'autre côté, sa camarade lui tenait le poignet, sans doute pour trouver un peu de réconfort. Plush. Il avait Plush. Son Altaria possédait un plumage assez épais, qui pourrait sans doute servir de couverture temporaire à l'un d'entre eux. Il se retourna un instant, observant la jeune femme de haut en bas. Elle avait l'air inquiète. Hésitant, le brun lui frotta le dos dans un signe de réconfort, espérant la réchauffer légèrement et tenta de lui parler.

« Je pense que c'est une sorte de rituel. Ils n'ont pas l'air de nous vouloir de mal, mais ça a été un peu brutal. Je... Hm. Il attrapa la pokéball de son Altaria et la fit sortir, un peu gêné. Le plumage de mon pokémon pourrait te réchauffer un peu. Elle adore les câlins, en plus, donc tu ne risques rien. Je vais tâcher de retrouver mes autres pokémons le temps que tu retrouves un peu de couleur. Et en profiter pour noter deux trois trucs intéressants. Il y a l'air d'y avoir un champ de baies par là. Si jamais il y a un souci, appelle moi. »

Il n'osa juste pas lui proposer de retirer une partie de ses vêtements le temps qu'il s'en aille. Depuis quand était-il timoré de la sorte ? Il se redressa, sous les acclamations de petits Okéokés, qui semblaient tout heureux. Il devait s'agir d'un genre de rite de passage d'un âge à un autre, ou d'une épreuve de courage, il n'en savait trop rien. En tout cas, certains l'attrapèrent par la main pour le mener un peu plus loin vers le champ. C'était sans doute pour dire qu'il pouvait manger ces baies... De mémoire, les plus petits Okéoké ne devait aimer que des choses liquides ou facile à avaler, ce qui n'était pas le cas de la baie Lichii. Sa consistance devait être un peu trop dure pour les plus jeunes. Heureusement pour lui, ses gloutons avaient trouvé l'endroit facilement et décidé de s'y repaître. Son Evoli avait un ventre énorme, et paressait allègrement dans un coin ensoleillé. Son Galekid en revanche n'avait pas l'air joyeux joyeux. Les baies, ça n'était clairement pas ce qu'il préférait. Noctis farfouilla dans son sac, sortant des petits bouts de minerais. Cela sembla suffire à faire plaisir à l'affamé, qui ne demanda pas son reste, sous les yeux ébahis des autres pokémons. Oui, manger du métal et des pierres, ça ne devait pas être chose courante par ici... Les baies Lichii affluaient de tous les côtés, et les pokémons bleutés se faisaient la courte échelle pour ramasser les plus hautes. Vu d'ici, ça avait l'air d'un joyeux banquet. Comme l'avait suggérée sa camarade, une deuxième espèce de baie poussait en plus petite quantité, mais semblait complètement ignorée par leurs hôtes. En revanche, d'autres pokémons de l'île semblait les trouver à leur goût ; le garçon distingua notamment des Aéromites et un Xatu. Le groupe de papillon se réfugiait ensuite manger leur dû plus loin dans les arbres, tandis que l'autre oiseau restait immobile, comme à moitié endormi. La faune de l'île était plus variée que ce qu'il n'avait imaginé. En revanche, la flore lui paraissait assez limité. Un peu frustré de ne toujours pas comprendre comment cette île apparaissait et disparaissait, le jeune homme décida de rejoindre sa partenaire une fois qu'il eut ajouté les pokémons et la baie supplémentaire à la petite liste qu'il avait commencé. La cartographie, ce n'était pas trop ça, mais au moins il avait une bonne idée des espèces qui vivaient ici. Qui plus est, dans une harmonie assez inattendue. Certains Okéoké proposaient même des baies à d'autres espèces, sans distinctions. Une petite Okéoké s'approcha de lui timidement, les yeux fixé sur sa petite couronne. Elle lui tendait une des baies qu'il avait vu, pas la baie Lichii. Il l'attrapa et la remercia, mais elle resta planté là en observant sa tête. Noctis ricana avant d'attraper la petite chose pour la poser sur la tête de la créature bleuté, qui sautilla de plaisir. Il rebroussa chemin en espérant qu'Hazel avait pu découvrir quelque chose de son côté, et se réchauffer. Cette petite marche lui avait fait du bien. Bon, il était toujours trempé, mais il avait un peu moins froid. Il ressortirait sans doute de tout cela avec un rhume.

Un instant, il maudit son professeur pour l'avoir désigné d'office. Dire que le scientifique aurait pu venir lui-même. Mais non. Voyant une tignasse coloré, il apostropha sa camarade.

« Hé Hazel. Tu avais raison pour les baies, il y en a bien une seconde variété. Tu vas pouvoir me dire si c'est bien une baie Qualot ou pas. Il n'avait vraiment aucune connaissance dans les baies. Ça va un peu mieux, toi ? »



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Hazel Haymitch
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4155-294-hazel-haymitch-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4179-hazel-haymitch-givrali
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 259
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
pokemon
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
Hazel Haymitch
est un Pokeathlète Médecin

Entre Mirage et Réalité
PV Noctis Flavelle
Piquer une tête dans un lac après avoir été transportés comme de vulgaires sacs par des Okéoké en furie ? C’était un chouette programme dites-moi. Où devait-on signer ? Sortant brusquement des eaux en crachant tout ce qu’elle pouvait par la bouche et les narines sexy, Hazel nagea maladroitement jusqu’au rebord et se hissa hors de cette piscine qu’elle n’avait jamais voulu connaître. Son maquillage waterproof toujours aussi impeccable, elle se traîna comme une lamentable otarie en suffoquant et en tremblotant. Diantre que cette eau était froide ! Ses vêtements étaient à présent entièrement mouillés. Ses chaussures faisaient des splouitch splouitch dégoûtants quand elle essayait de faire quelques pas en se traînant à moitié au sol. Sa chevelure était dégoulinante d’eau et collait désagréablement contre son haut. Par chance, elle n’avait rien de blanc qui aurait pu devenir transparent. Quoique, elle aurait sûrement pu tirer avantage de cette situation en essayant de se coller à Noctis. Chassant cette idée de ses pensées, elle secoua frénétiquement la tête de gauche à droite. Non, non, non et non. Cette journée était JUSTE pourrie, quel que soit l’angle sous lequel elle regardait. Cette fichue île allait la rendre dingue, de même que ces fichus Okéoké qui avaient des tronches aussi débiles que celle de Lupin. Elle se retint de crier à pleins poumons pour expulser sa rage et sa frustration, mais la présence du Phyllali non loin d’elle l’en dissuada. Elle tenta d’aviser la présence des Okéoké. Si elle avait été seule, sûr qu’elle en aurait écrasé un ou deux sous son talon, l’air de rien. Fichus petits êtres complètement impolis !

Avec un regard sombre, elle frissonna et s’enveloppa dans ses propres bras. Néanmoins mouillée de partout, elle ne parvint même pas à retrouver une température corporelle décente. Elle allait carrément crever de froid ! Et toutes les couronnes de fleurs de ces stupides indigènes n’allaient pas lui permettre de se sentir mieux. Cherchant instinctivement la chaleur du bras de Noctis, Hazel tenta de se rassurer. Apaisant, le Phyllali tenta de trouver une explication au geste des Okéoké. Un rituel ? Ah-ah ! Comme si jeter des gens du haut d’un rocher pour les faire se noyer pouvait être considéré comme un rituel. Ces trucs n’avaient vraiment aucune manière ! Elle se calma néanmoins quand Noctis sortit son magnifique Altaria chromatique, qui l’enveloppa aussitôt dans ses ailes de coton. Aaaah, c’était tellement doux ! Et chaud ! Hazel se sentit aussitôt apaisée. Noctis avait quant à lui l’air gêné et il lui expliqua que son Altaria allait la réchauffer. « Oh, ah, merci… » bégaya-t-elle en se disant que si cette chose aimait tant que ça les câlins, peut-être en avait-elle déjà fait à son dresseur. Etait-ce donc un câlin indirect ?! Oh mon dieu, elle aimait trop sa vie. Noctis exécutait cependant déjà quelques pas pour s’éloigner d’elle et aller retrouver ses Pokémon, en plus d’explorer.

« Attend ! » l’interpella-t-elle d’une petite voix. « Il y a de la place pour deux, tu ne veux pas… rester dans les bras de ton Altaria avec moi ? … » marmonna-t-elle. Noctis était cependant trop loin pour l’avoir entendue et, déçue, Hazel resta confortablement dans son duvet improvisé. Zut alors, elle aurait bien aimé qu’ils se collent l’un à l’autre dans cet espace confiné. Certainement aurait-elle pu retrouver beaaaaucoup plus de couleurs en étant si proche du bellâtre. Elle se sentit rougir puis remarqua le regard lubrique de Lupin. « Oh bon ça va toi, hein ! Ne fais pas de commentaires ! » le houspilla-t-elle. Suivant ensuite des yeux le brun qui se faisait emporter - plus doucement cette fois néanmoins - par la faune locale, elle soupira de déception. Bon… Elle n’avait pas pensé au fait qu’elle aurait pu se retrouver séparée de lui. Décidément, ça craignait sévèrement.

Décidant cependant d’avancer de son côté les recherches pour ne pas se faire catégoriser comme boulet de l’équipe, Hazel regarda le lac derrière elle. Elle sortit son calepin, complètement trempé après qu’on l’ait jetée dans l’eau, et constata avec soulagement que l’encre faite pour résister en toutes circonstances n’avait pas coulée. Le papier était cependant bien gondolé, et elle tenta de le lisser comme elle le pouvait. Observant les environs, elle rajouta ses derniers constats à sa cartographie. De ce qu’elle avait vu, la caverne n’était pas bien profonde. Elle dessina approximativement la forme de la grotte, marqua une croix avec écrit Qulbutoké et Okéoké à côté, puis esquissa rapidement les contours du lac. Lors de son plongeon, elle n’avait pas pu déterminer la profondeur de ce dernier, mais le simple fait qu’elle n’ait pas buté contre le fond lui indiquait que c’était probablement plus profond que trois mètres. Quoique, elle était incapable de savoir de combien elle s’était enfoncée avec un saut d’une telle hauteur mais décida de laisser l’information pour plus tard. Après tout, une simple cartographie grossière serait suffisante pour remplir la mission. Elle soupira en tentant une nouvelle fois de lisser sa feuille humide.

D’ailleurs, maintenant qu’elle y pensait, son sac à dos aussi avait fait un plongeon avec elle. Ouvrant précipitamment ce dernier pour faire l’inventaire de ce qu’elle possédait, elle constata avec effroi que ses compresses étaient toutes humides. Elle sortit bien rapidement ses accessoires métalliques pour les faire sécher près d’elle, intriguant probablement l’Altaria de Noctis. Puis, ayant sauvé la majorité de ses possessions, elle balança le bout d’un mètre à mesurer à Lupin.

« Prends ce bout et va de l’autre côté du lac. Je vais rester ici pour faire la mesure. » lui dit-elle.

Incroyablement docile par moments, l’Eoko attrapa l’extrémité du mètre et survola la surface miroitante de l’étendue aqueuse. Hazel surveilla attentivement les chiffres qui défilaient sur le morceau qu’elle tenait. A peu près 6 mètres de largeur. Griffonnant ces dernières informations sur sa carte, elle fit signe à Lupin de revenir. Profitant ensuite de l’absence de remous à la surface et de l’absence de l’habituel brouhaha des Okéoké - la grande majorité étant partie avec Noctis, et les quelques spécimens restants l’observant avec une timide curiosité -, Hazel sortit un morceau de pain qui avait détrempé. Immangeable pour elle, elle en décrocha cependant quelques bouts qu’elle balança dans le lac, pile vers le centre. Elle sortit ensuite son iPok - heureusement résistant sous l’eau - puis navigua jusqu’à la fonction Pokédex. Elle resta ensuite immobile, l’appareil pointé vers les bouts de pain, en attente d’un mouvement. Si jamais un Pokémon se montrait proche de la surface, même si elle n’était pas en mesure de l’identifier, Dexter saurait le faire.

Plush autour d’elle la serra un peu plus fort dans ses ailes. Elle n’avait pas enlevé ses vêtements mouillés, mais elle sentait au moins qu’elle avait un peu plus chaud. Remerciant doucement le Pokémon d’une caresse, Hazel sursauta quand un remous vint perturber la quiétude du lac. Là ! Un Pokémon ! Incapable néanmoins de voir ce dernier, la Givrali assista à un spectacle plutôt étrange. Le morceau de pain, au lieu d’être happé par un quelconque poisson, se mit à flotter dans les airs puis alla s’engouffrer dans les branches d’un arbre non loin d’eux. Intriguée, Hazel tendit son Pokédex vers la petite touffe de plumes vertes qui dépassait, à peine visible derrière les feuilles.

« Xatu, le Pokémon Mystère ! » tonna la voix mécanique de Dexter. « Cet étrange Pokémon peut voir l’avenir et le passé. Il guette sans cesse la course du soleil. »

L’image du Pokémon s’afficha sur sa page. Ouah, c’était drôle comme piaf ! Contente néanmoins d’avoir pu trouver un autre spécimen sur cette île que les Okéoké, Qulbutoké et le Zéblitz, Hazel griffonna l’information sur son calepin. Elle observa ensuite les autres morceaux de pain s’envoler et rejoindre leur camarade dans la gueule de l’oiseau. Puis, dans un scintillement, ce dernier disparut.

Noctis choisit ce moment-là pour revenir tout content avec des baies. Il l’interpela de loin et elle sursauta, rajustant précipitamment ses cheveux derrière son oreille. Pendant qu’elle cartographiait, elle avait choisi de les détacher pour qu’ils sèchent plus vite, et ces derniers encadraient son visage de façon inhabituelle. Un sourire s’inscrivit sur ses lèvres rosées tandis qu’elle regardait l’étrange baie que tenait Noctis. Le petit fruit jaune orangé avait une forme allongée caractéristique. « Hmm, je peux voir de plus près ? » lui demanda-t-elle en tendant la main pour récupérer le fruit. Elle le mit à hauteur d’œil, puis palpa sa fermeté. Elle n’avait jamais vu de baies Qualot autrement que sur les livres, mais la description semblait être la même. « Tu permets si je goûte ? Elle a un goût caractéristique apparemment donc ça m’aidera. » demanda-t-elle. Hochant ensuite la tête de haut en bas quand Noctis lui demanda si elle allait mieux, elle se tourna vers Plush pour lui caresser la tête. « Oui j’ai beaucoup moins froid. Merci à vous deux. Ton Altaria est très beau en tout cas, il s’appelle comment ? »

Croquant ensuite dans une partie du fruit, elle grimaça. « Yep, goût acide et épicé. C’est bien une baie Qualot, à n’en pas douter. Tu as trouvé ça où ? De mon côté j’ai complété la cartographie avec le reste de la caverne et le lac. J’ai lancé quelques bouts de pain à la surface et ils ont été récupérés par un Xatu qui était perché dans cet arbre jusque-là. Par contre, aucune autre perturbation dans le lac donc je suppose qu’il n’y a pas beaucoup de Pokémon aquatiques. Ou alors ils sont très timides. Ou ils n’aiment pas le pain, au choix. »

Elle déchira de nouveaux bouts de pain qu’elle envoya sur la surface de l’eau. Aucune réaction.

« Tu as un Pokémon capable d’aller voir sous l’eau ? Sinon on peut aller voir l’endroit où tu as trouvé les baies, comme ça je pourrai continuer la carte… »



[Mission] Entre Mirage et Réalité 470031jvoulaitets

Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Sa camarade s'était retournée avec un léger sourire. Intérieurement, le garçon pensa que les cheveux lâchés lui allait mieux que la queue de cheval. Mais il n'en dit rien, se contentant de la dévisager légèrement. Mignonne, comme ça. Une douloureuse pensée s'impose à lui. L'image d'Ambre, un certain matin, qui le regardait avec un air espiègle et taquin. Il retint un soupir et tendit la baie à sa coéquipière, qui l'observa dans un premier temps. Elle suggéra de le goûter pour être certaine de sa nature. C'était elle l'experte en baies, il ne se serait pas permis d'aller à l'encontre de ses idées dans la matière. Son Altaria s'approcha de lui et se frotta un peu, sans doute par inquiétude pour son dresseur. Il avait encore un peu froid. Se voulant rassurant, il caressa la tête de son starter, lui adressant un sourire. Il la laissa ensuite l'envelopper un peu, et répondit à Hazel par la suite :

« Elle s'appelle Plush. C'est le premier pokémon que j'ai reçu en arrivant ici. Ravi qu'elle te plaise. »

La jeune femme venait de croquer dans le fruit et tira une grimace. Visiblement, ce n'était pas terrible à manger. Elle confirma son hypothèse quant à la baie Qualot, ce que le garçon nota. Ça leur faisait deux variétés de baies, et quatre espèces de pokémons. Plus une petite carte de l'île, ça commençait à ressembler à quelque chose tout ça. Il sortit ensuite son iPok et chercha la page des deux autres pokémons qu'il avait aperçu, et expliqua à la jeune femme.

« J'ai moi aussi aperçu un Xatu. J'ai aussi vu des Aéromites. Les Okéokés n'ont pas l'air intéressé du tout par la baie Qualot, mais ce n'est pas le cas des deux autres espèces. Il y a un grand champ de baies, un peu plus loin. Il pointa la direction dont il venait. Les baies Qualot ne sont pas nombreuses, mais il y en a quelques unes. J'ai échangé celle ci à un Okéoké contre la couronne de fleurs... Il marqua une pause et se mit à réfléchir à ce que Hazel lui avait dit. Hmm... Peut être des petits pokémons aquatiques ? L'eau est claire, s'il y avait eu de gros pokémons on les aurait vu avec le plongeon de tout à l'heure. Ça les a peut être effrayé. Tu as raison, je devrais vérifier sous l'eau. »

Noctis se redressa en souriant à Hazel, visiblement ravi de pouvoir partager son plaisir de la découverte avec elle. Il attrapa la pokéball de son Crustabri, et le jeta à l'eau. Une nouvelle image d'Ambre qu'il s'empressa de chasser, se raccrochant à la bonne humeur générale. Comment pouvait-il penser à elle tout le temps comme ça ? C'est vrai quoi, il était en pleine mission, avec une camarade qui comptait sur lui, ce n'était pas le moment. Mais une petite voix dans sa tête lui fit la réflexion que par moment, Hazel pouvait ressembler à Ambre. Certes, elles n'avaient carrément pas la même personnalité. Mais elles étaient toutes les deux jolies, et partageaient un amour pour les pokémons et une curiosité qu'il appréciait. Il fallait vraiment qu'après ça, il aille parler à la jeune femme. Avant Noël. Ou mieux, à Noël. Ou jamais. En fait, il n'en savait rien. Perdu un cours instant dans ses pensées, il reprit contenance lorsqu'il entendit un plouf sonore. Son pokémon l'observait.

« Mon Crustabri devrait pouvoir fouiner un peu. Ne te fie pas à son sourire sournois, il est sympa. Quand il veut bien. Ricanement du pokémon en question. Le brun eut un sourire avant de se mettre à la hauteur du pokémon. Embrun ? Tu veux bien jeter un œil là dessous et nous dire s'il y a des pokémons ? Ou n'importe quoi d'autre d'intéressant ? »

Son pokémon fit un signe de tête et s'enfonça sous l'eau. Comme l'eau du lac était claire, le dresseur le voyait presque bien avancer et explorer les profondeurs. Mais au bout de quelques minutes, son pokémon était devenu difficilement distinguable.

« Hm... C'est plus profond que ce que je pensais. On va attendre un petit moment qu'il remonte. … J'espère que tu n'es pas trop... Enfin... Après tout ce qui s'est passé, j'espère que tu n'as pas une mauvaise image de moi et de cette île. T'as même reçu une couronne de fleurs. Ça te rend mignonne. »

Il avait l'impression de s'enfoncer en essayant de réconforter la jeune femme. Il n'avait pas vraiment envie qu'elle se sente mal ou déteste cette journée, et il espérait pouvoir lui donner le sourire, mais ce n'était clairement pas le meilleur moyen. Il préféra se taire et se concentra sur l'eau, soudainement très intéressante. Il aurait juste dû s'en tenir au silence.


HRP - Utilisation de la CS plongée.



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Hazel Haymitch
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4155-294-hazel-haymitch-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4179-hazel-haymitch-givrali
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 259
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
pokemon
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
Hazel Haymitch
est un Pokeathlète Médecin

Entre Mirage et Réalité
PV Noctis Flavelle
Attrapant la baie Qualot que Noctis venait de lui donner - et qui avait encore la chaleur des mains délicates du jeune Phyllali hmmm #PAN# -, Hazel croqua dedans au moment où le brun répondait à sa question sur l’Altaria. Ce qui la déconcentra légèrement, sinon ce n’était pas drôle. Se mettant du jus plein le menton, la jeune fille crachota maladroitement et toussa en fermant un œil. En plus de tirer une tête horrible à cause du goût épicé et ultra acide de cette horreur de baie Qualot. Sexyneeeeeess zéro ! Les joues soudainement rouges, Hazel s’essuya rapidement le menton « Quoi ? Comment ça du jus ? Naaaan c’est que l’eau de tout à l’heure Noctis, voyons, toi alooors ! » et écarta la baie de sa bouche. Maintenant qu’elle avait croqué dedans comme un Ponchiot, elle se voyait mal en proposer un bout au jeune homme. Elle hocha cependant la tête en faisant la fille intéressée quand il lui parla de Plush ; même si, intérieurement, elle avait juste envie de se laver le visage à grandes eaux et de remettre du rouge à lèvre.

« Oh super ! C’est génial d’avoir eu un chromatique, ils sont si rares ! » commenta Hazel, en se faisant la réflexion qu’elle ne savait pas du tout à quoi ressemblait un véritable Altaria de couleur naturelle. Elle savait simplement que celui de Noctis était chromatique car elle l’avait stalké, et qu’elle s’était renseignée sur lui ‘l’air de rien’ auprès de quelques Phyllali de son entourage. Hmm… peut-être était-il tout blanc ? Elle savait que le Tylton - qui était la sous-évolution d’Altaria - d'Alban - un gros blasé de sa classe avec qui elle n’avait aucune affinité et dont Alex ne cessait de se plaindre - était de cette couleur. Cela voulait donc peut-être dire que naturellement ils étaient blancs ? A moins qu’Alban ait un chromatique aussi ? Ça ne l’étonnerait pas, tiens, ce type se pavanait avec ses Pokémon super classes dont la moitié relarguaient autant de paillettes que Max Arago. Pensive, elle sursauta néanmoins quand Noctis lui fit part de ses observations. Ah heu oui, la mission ! Il fallait qu’elle se concentre.

Ramenant une mèche de cheveux derrière son oreille, la couronne de fleur délicatement posée sur sa tête - oui, elle s’était laissée prendre au jeu -, Hazel hocha la tête. Il devait peut-être y avoir une colonie de Xatu, si Noctis et elle avaient pu en voir dans deux zones bien différentes de l’île. Elle sentit néanmoins son cœur se serrer quand il prononça le mot Aéromite. Chez elle, sur l’île des Guimauvriers, elle avait l’habitude de les observer et de récupérer les poudres qu’ils laissaient sur des buissons. C’était toujours intéressant pour ses fléchettes. Avec un brin de nostalgie, elle se demanda si depuis que les Pokémon de son île avaient été touchés par la folie, ils s’étaient entredéchirés à un tel point que les Aéromites avaient complètement disparus. Elle évita de trop y penser pour ne pas se mettre à déprimer. Il fallait absolument qu’elle profite au maximum de sa journée avec le seul rayon de soleil visible derrière les épais nuages ; à savoir, Noctis Flavelle le merveilleux.

Il continua ensuite sur les Okéoké qui semblaient ne pas apprécier la baie Qualot. Effectivement, ces petits énergumènes semblaient avoir une grosse passion pour les baies Lichii. Sans doute ne mangeaient-ils que cela. Elle regarda dans la direction que Noctis lui indiquait pour le champ de baies. Ok, il faudrait donc qu’ils y aillent si elle voulait compléter sa carte. Notant les informations recueillies sur son calepin, elle ferma son stylo et le glissa derrière son oreille pour qu’il soit plus simple d’accès. Elle se releva ensuite en même temps que le brun quand ils commencèrent à aborder le sujet du lac.

Elle fondit littéralement quand le Phyllali lui offrit un sourire, et se mit à rougir de façon incontrôlable. De la vapeur sortit de ses oreilles et elle se retourna précipitamment pour voir un Crustabri se matérialiser dans l’eau. Enfin… Elle savait son nom parce qu’elle avait déjà vu ce genre de spécimens à la télévision, mais c’était bien la première fois qu’elle en croisant un en vrai. Intriguée, elle observa le coquillage ricaner puis s’enfoncer sous l’eau. Il fut visible sur les premiers mètres puis finit par disparaître, happé par l’obscurité sous-marine. Bon… Au moins une bonne chose de faite. Hazel se sentait un peu stupide avec ses petits bouts de pain alors que Noctis avait à sa disposition toute une équipe taillée pour la recherche.

Ce dernier commenta d’ailleurs la profondeur et Hazel acquiesça d’un air absent. Elle sursauta néanmoins quand il lui demanda si elle n’était pas trop… Pas trop quoi ? Elle se tourna si vite vers lui qu’elle en eut momentanément le torticolis. Si elle n’avait pas une mauvaise image de lui et de cette île ?! Mais… non ! Enfin de l’île, peut-être oui mais… Raaah, il ne savait pas à quel point il lui faisait de l’effet. Il était si humble, si adorable ! C’était trop craquant. Elle voulut ouvrir la bouche pour le rassurer mais ce dernier commenta sa couronne de fleurs en disant que ça la rendait… mignonne.

MAYDAY MAYDAY, NOUS AVONS PERDU HAZEL ! La jeune fille se mit à rougir de plus belle, incapable de dire ou de faire quoi que ce soit. Elle était MIGNONNE ? DOPJKZOPJK MON DIEU ! Allons, calme-toi Hazel. Noctis Flavelle, le beau Noctis Flavelle, venait simplement de dire que DJDPOJZPOJOZ TU ETAIS MIGNONNE ! Bloquant un long moment sur cette phrase, elle finit par reprendre ses esprits - qui s’étaient évaporés dans les hautes strates célestes - grâce à Lupin qui venait de lui rentrer délibérément dans le dos. « Oh, ah, heu. » dit-elle stupidement, ouvrant et refermant la bouche comme un poisson hors de l’eau. Allons Hazel, tu étais d’habitude plus douée quand il s’agissait de faire la fille jolie et de ne pas passer pour le dernier des laiderons, hein ? « Merci… » baragouina-t-elle maladroitement en remettant nerveusement une mèche de ses cheveux derrière son oreille ; et en faisant du coup tomber le stylo qui y était bloqué.

Avec un rire nerveux, elle s’excusa et se pencha pour le ramasser. Juste à temps pour voir un petit insecte blanc et rouge passer près de leurs pieds. Elle se figea un instant, reconnaissant le duvet blanchâtre et les petites flammes en forme de soleil qui encadraient la tête du Pokémon. « Oh ! C’est un Pyronille, comme celui de Ren ! » s’exclama-t-elle, tandis que le petit Pyronille remarquait sa présence et allait se réfugier à petits pas derrière un buisson.

Quittant Noctis pour suivre le Pyronille, elle écarta les feuilles et tomba sur une véritable colonie de ce spécimen. Certains étaient en train de dormir profondément en se dorant le duvet au soleil, tandis que d’autres étaient en train de travailler. Visiblement, ils tissaient des sortes de toiles avec leurs attaques Sécrétion, dans le but d’enfermer certains des leurs dans un cocon. Pourquoi faire ? Hazel se tourna doucement vers son camarade et lui fit signe de venir en posant un index sur ses lèvres.

Une fois qu’il fut assez près d’elle, elle lui chuchota : « Regarde, une vraie colonie. Qu’est-ce qu’ils font tu crois ? »



[Mission] Entre Mirage et Réalité 470031jvoulaitets

Sir Trouille
Icon : [Mission] Entre Mirage et Réalité CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13093
[Mission] Entre Mirage et Réalité CeOUB4f
-
-
0
0
13093
pokemon
[Mission] Entre Mirage et Réalité CeOUB4f
-
-
0
0
13093
Sir Trouille
est un PNJs
Modération Noctis


Utilisation de Plongée :
Tu gagnes une Pierre Lune !



[Mission] Entre Mirage et Réalité 7z5c
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Son Crustabri le sauva de la situation gênante. Il avait l'air de revenir bredouille question pokémon. Rien d'intéressant sous l'eau, hein... Le dresseur s'arrêta, examinant la carapace de son pokémon. Y avait un truc coincé. Noctis s'approcha un peu plus pour récupérer l'objet. Une pierre lune. Ah bah. Au moins, il n'avait pas perdu son temps. Il félicita son pokémon et l'informa que s'il voulait rester barboter un peu plus longtemps, il n'y avait pas de souci. Hazel avait détourné son attention du lac pour suivre un Pyronille. On n'était pas si loin du cliché de l'enfant qui se fait distraire par un Papillusion et qui le suit jusqu'à être perdu. Ce qui l'avait marqué, en revanche, c'était qu'elle connaissait Ren. Ren Lowell, à n'en point douter. D'ailleurs, il se faisait très discret pour éviter Noctis. Très doué lorsqu'il s'agissait de passer inaperçu. Enfin passons. Sa camarade ne fut pas très difficile à retrouver. Elle s'était arrêtée un peu plus loin, fascinée par une colonie de pokémon qui vivait là. Le petit qu'elle avait suivit devait en faire parti, et vu sa taille, c'était sans doute un des plus jeunes. Le brun les observa un moment, restant muet à la question d'Hazel. Encore une fois, le brun fut surpris. Un tas de Pyronille, mais pas de Pyrax. Enfin remarque, cette fois-ci, ça valait clairement mieux pour eux.

« Je ne sais pas à quoi servent ces cocons. J'ai entendu beaucoup de rumeurs sur Pyronille ; la plupart disent qu'il évolue entouré de flammes, mais je ne sais pas du tout si c'est le cas. Peut être que c'est une préparation à l'évolution, ou peut être qu'il s'agit juste d'un moyen rapide et facile pour se protéger et se mettre à l'abri. Leur maison, en quelque sorte. Ce qui leur permettrait de se déplacer facilement. Il resta muet un instant, son regard perdu sur la masse. Hé... T'as senti ? Il fait plus chaud par ici. »

L'atmosphère semblait plus proche d'une fin de printemps ou d'un début d'été. Les Pyronille émettaient naturellement de la chaleur, et en si grand nombre, il réchauffait grandement la température ambiante du coin. Cela fit soupirer d'aise le dresseur, qui sentait que ses vêtements séchaient plus rapidement. Au moins, il ne repartirait pas trempé. Il ressortit alors son calepin, ajoutant la nouvelle espèce à sa liste, et leurs quelques habitudes rapidement. Alors qu'il écrivait, il lâcha, l'air de rien :

« Je ne savais pas que tu connaissais Ren. Enfin remarque, je ne savais pas non plus qu'il avait récupéré un Pyronille... »

Il se souvenait très bien de Juno, sa Mimigal. Enfin, Migalos maintenant. Ses autres pokémons étaient un peu flou dans sa tête, mais il savait qu'il ne s'agissait que de pokémons insectes. Une gerbe de flammes attira son attention, et il se retourna pour voir un Pyrax. D'où il sortait celui là ? Un cri du pokémon qui résonna dans toute l'île, et il agita ses gigantesques ailes avant de s'envoler. Les petits Pyronilles eurent des petits cris dans tous les sens, et quelques temps plus tard, ils retournèrent à leurs activités. Interrogatif, le brun parut réfléchir un instant, avant de demander à sa coéquipière :

« Je ne l'ai pas vu arriver. Tu l'as vu arriver ? En tout cas, on dirait qu'une fois devenu Pyrax, ils quittent l'île. Qu'est-ce que tu veux faire ? Tu veux attendre un peu pour voir s'il revient où tu préfères commencer à faire le chemin du retour ? On est resté longtemps, et si ce qu'on dit est vrai, l'île changera de place entre cette nuit et demain matin. Il vaudrait mieux qu'on ne soit pas là à ce moment là, sinon on risque d'avoir du mal à rentrer... »

Le scientifique fronça les sourcils. Cette île avait déjà dû apparaître avant. Il y avait forcément quelqu'un qui était resté au moins une nuit pour voir si l'île disparaissait vraiment. … Bizarre. Pourquoi les principaux intéressés n'étaient venus voir eux-mêmes ce qui s'y passait ? Roseverte il pouvait comprendre, ce n'était clairement pas sa tasse de thé. Mais quelqu'un qui surveillait tous les jours pour voir si cette île apparaissait... Pourquoi refuser d'y aller ensuite ? Ça ne faisait aucun sens. Une hypothèse germa dans sa tête, mais il préféra l'oublier. Cette idée le dérangeait d'une part, et faisait du vieil homme qui les avait prévenu et préparé leur venu quelqu'un de pas très honnête. Son regard se reporta vers sa camarade. Qu'avait-elle choisie ?



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Hazel Haymitch
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4155-294-hazel-haymitch-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4179-hazel-haymitch-givrali
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 259
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
pokemon
Archipel Orange
14 ans
10
1372
259
Hazel Haymitch
est un Pokeathlète Médecin

Entre Mirage et Réalité
PV Noctis Flavelle
Le Crustabri de Noctis était ressorti doucement de l’eau, mais Hazel s’était déjà échappée pour aller explorer les environs. Suivant la trace du petit Pyronille, elle arriva au niveau d’un bosquet et observa la colonie cachée derrière. Calepin en main, elle essaya de détailler la scène pendant que Lupin flottait près de sa tête, englobant la colonie de son regard stupide. Plus elle observait les Pyronille s’affairer et plus elle avait l’impression qu’il y avait une certaine organisation. En apparence, les Pokémon se ressemblaient tous, mais elle détailla un groupe qui n’avait fait que travailler depuis qu’elle était arrivée, tandis que l’autre était plutôt en train de flemmarder allègrement. Y avait-il une hiérarchie ? Elle avait entendu dire par exemple que les Fermite étaient connus pour travailler énormément, d’où l’expression ‘un travail de Fermite’. Pour autant, après une expérience de Scientifiques consistant à peindre des lignes de couleurs différentes sur chaque Fermite, et en les observant jour et nuit via caméra dans une fourmilière artificielle derrière une paroi de verre, on ne dénombrait à peine que 10% des effectifs travaillants, tandis que 20% étaient assignés à la reproduction. Les autres ne faisaient tout simplement rien, chose difficile à remarquer quand on les observait dans leur habitat naturel. Etait-ce le même genre de phénomène ? Elle fit tournoyer son crayon entre ses doigts. Ces cocons l’intriguaient énormément, et, à mieux y regarder, ils semblaient creux plutôt que remplis.

Noctis la rejoignit bien rapidement et, à voix basse, il lui fit profiter de son expertise. Une préparation à l’évolution ? Pas impossible, la soie s’enflammait certainement très facilement. Pour autant, Hazel trouvait cela étrange. Elle avait déjà vu à quelle vitesse un Pokémon Insecte pouvait enfermer un autre Pokémon dans un cocon de Sécrétion. C’était incroyablement rapide, et elle se demandait pourquoi est-ce qu’ils ne les enfermaient pas directement juste avant l’évolution. La solution de la maison était déjà un peu plus plausible, du coup. Hazel hocha lentement la tête. « L’hypothèse de la maison me plaît bien, mais je pense qu’il va falloir les observer un peu plus pour être fixés » répondit-elle à Noctis. Puis, lorsque ce dernier repris la parole pour signaler qu’il faisait plus chaud, elle acquiesça doucement. Evidemment, les Pyronille dégageaient une certaine chaleur. Et même si ces petits insectes seuls n’étaient pas suffisants pour induire un changement de température notable, une telle concentration faisait l’effet d’une petite fournaise. Sentant ses vêtements et ses cheveux sécher, Hazel continua d’observer. Elle imprima une photographie de la scène dans son esprit, afin de pouvoir comparer ensuite les changements notables. Elle repéra cinq Pyronille qu’elle décida de suivre, mais son attention fut bien vite attirée par la voix de Noctis.

Ren ? Elle se détourna momentanément de la colonie de Pyronille pour regarder le brun. Qu’est-ce qu’il y avait avec Noctis ? Son expression semblait légèrement crispée, comme s’il s’était passé quelque chose entre les deux Phyllali. Hm… Effectivement, maintenant qu’elle y repensait, Noctis avait été Préfet de ce Dortoir, probablement au moment où Ren y était. Ils devaient donc se connaître, au moins de vue… Haussant les épaules et retournant à son observation, elle répondit d’une voix évasive « Hmmm je l’ai croisé par hasard dans la Grotte Granite, alors on a fini par faire un bout de chemin ensemble pour trouver une sortie facile d’accès. On a un petit peu parlé mais je ne le connais pas plus que ça. »

Elle s’apprêta à lui demander s’ils étaient amis ou quoi que ce soit lorsqu’un des Pyronille qu’elle surveillait se mis à briller légèrement. Wow, une évolution ? Elle attrapa son carnet fermement et nota sans regarder le papier toutes les informations. Le corps de l’insecte fut auréolé d’une lumière blanche et, lorsque celle-ci fut assez vive pour qu’elle ne puisse plus distinguer les différents membres de l’insecte, une gerbe de flamme engloba son corps. Les flammes entourèrent la silhouette du Pyronille, et cette dernière se mis à grossir progressivement. Des ailes en forme de pétales de fleurs prirent forme autour de son cou, et ce qui devait être un Pyrax apparut devant eux. Après un cri, le Pyrax déploya ses ailes et s’envola sans un regard en arrière. Ébahie par la scène, Hazel suivit le Pyrax jusqu’à ce que ce dernier devienne invisible, puis regarda ses notes. Argh, en écrivant sans regarder, ça ne ressemblait plus à rien du tout. Reprenant donc ses écrits pour arranger ses lettres, elle sursauta quand Noctis s’adressa de nouveau à elle. Visiblement, le Scientifique avait été tellement occupé à observer ailleurs qu’il avait manqué toute la scène. Gênée pour lui, Hazel se gratta l’arrière de la tête.

« Eh bien je pense qu’il a évolué. Comme tu le disais, il a entouré son corps de flammes puis s’est envolé dès la transformation achevée. Du coup, je pense qu’on peut en déduire que les cocons ne servent pas à cela… » répondit-elle, légèrement pensive. Oui mais du coup, à quoi ces derniers servaient-ils ? Elle écouta d’une oreille distraite la suite du discours de Noctis. Rentrer maintenant ? Pas question, ils étaient encore loin d’avoir découvert tous les secrets de cette île. En l’état, leur devoir allait manquer clairement d’informations. Son attention captée par un Okéoké, Hazel observa ce dernier et ignora momentanément les questions de son aîné. Concentrée, elle vit une de ces pestes bleues s’approcher des Pyronille, leur adresser quelques paroles et leur donner une couronne de fleurs et quelques baies Qualot. Une monnaie d’échange ? Bingo. Un des Pyronille décocha un jet de Sécrétion sur le point d’accroche des cocons aux arbres, et une des ‘maisons’ de soie tomba lourdement au sol. Hazel regarda le Okéoké s’en saisir puis repartir dans la caverne avec. Enfin elle le supposa, vu que de ce côté de l’île, ils ne pouvaient pas remonter dans la grotte par là où ils en étaient sortis, vu qu’ils avaient fait quelques mètres en chute libre avant de tomber dans le lac. A moins que…

« Je pense qu’on a encore des choses à découvrir ici. Tu penses que tu pourrais demander à ta Altaria de nous ramener dans la grotte via la petite falaise ? Ou alors on va faire le tour, mais ça prendra plus de temps… Enfin en attendant, quelle que soit la décision, j’aimerais bien aller dans le champ de baies pour continuer la cartographie. Je peux difficilement la faire sans la voir de mes propres yeux… Pour ce qui est du changement de place de l’île hm… » - elle réfléchit, pensive. La perspective de rester sur l’île la nuit pour voir ce qui se passerait et résoudre le mystère de son déplacement permettrait certainement de compléter un peu plus leur dossier, mais le fait d’être privée de démaquillant l’enchantait déjà moins. Dilemme. - « Je pense qu’on a encore un peu de temps. Quel que soit le mystère derrière, je pense qu’elle ne va pas parcourir des milliers de kilomètres en une poignée de minutes, non ? Si elle commence à s’enfoncer sous l’eau ce serait déjà plus problématique mais… les Pyronille seraient dans de beaux draps si c’était le cas… »

Elle coula un regard vers les Pyronille qui s’affairaient à troquer cocons contre vivres et couronnes décoratives. Tout ça était clairement intriguant. Estimant cependant qu’il fallait qu’ils pressent le pas, Hazel conduisit Noctis jusqu’au champ de baie. D’après les indications du brun, ce dernier devait se trouver dans cette direction et… Bingo. Un sourire ravi aux lèvres, elle admira le paysage qui florissait sous ses yeux amarante. Des buissons touffus couverts de baies, quelques Aéromite qui volaient paisiblement, et des dizaines d’Okéoké qui refaisaient leurs stocks de baies Lichii, attrapant parfois quelques Qualot. Certainement pour s’en servir comme monnaie d’échange. Hazel cartographia rapidement le lieu puis, laissant son crayon en l’air, elle réfléchit. Il lui semblait qu’il y avait une certaine organisation sur cette île. Les Aéromite avaient l’air de vivre de façon indépendante, mais les Pyronille/Pyrax et Okéoké/Qulbutoké avaient déjà plus d’interaction. Le Zéblitz qu’ils avaient vu devait également être indépendant. Quant aux Xatu… Elle n’en avait vu qu’un seul représentant, et elle n’aurait même pas su le retrouver. Cela faisait donc… Quatre familles de Pokémon ? Ça lui semblait peu pour une île de cette envergure.

Retournant vers la zone du lac où les arbres étaient beaucoup plus touffus, Hazel réfléchit. Comment forcer les Pokémon à sortir de leurs cachettes ? Elle escalada une partie du rocher qu’ils avaient dévalé pour se positionner en hauteur. Elle n’allait pas être capable de remonter jusqu’à la grotte par-là, mais au moins avait-elle une vue d’ensemble sur la forêt qui s’étalait en dessous d’elle. Faisant un signe à Noctis - qui paraissait moins doué qu’elle pour escalader -, elle lui cria d’en haut « Noctiiis ! Si tu pouvais monter sur Plush pour voir d’en haut, ce serait cool. Je vais demander à Lupin de faire sortir quelques Pokémon donc ça devrait être intéressant à regarder. » Elle lui fit un clin d’œil puis, se tournant vers Lupin, elle lui demanda : « Va près du Lac et déclenche ton attaque Brouhaha. S’il y a des Pokémon sauvages, le son les fera sortir ou fuir. De là où je suis, ce sera facile d’en voir quelques-uns. Compris ? »

Lupin acquiesça puis, lévitant tranquillement jusqu’au lac, il fit résonner sa cloche interne et déclencha son Brouhaha. Un son atroce se répercuta sur les parois de pierre et Hazel se boucha les oreilles. Elle garda cependant les yeux bien ouverts pour capter les mouvements de Pokémon. Là, un Saquedeneu qui courrait d’un bosquet à un autre. Et du côté opposé hm… C’était quoi ce Pokémon rose ? Elle dégaina son iPok mais le Pokémon était trop loin. Descendant donc de son rocher, elle fit signe à Noctis de la rejoindre. « J’ai vu un Saquedeneu par là-bas, et un drôle de Pokémon rose et beige avec des oreilles et des sortes de, heu… antennes bouclées sur le rebord. Tu sais ce que c’est ? Tous les deux en indépendants, en tout cas. Pas de colonie en vue, à moins que ces dernières ne soient plus loin… »



[Mission] Entre Mirage et Réalité 470031jvoulaitets

pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum