Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3
 :: Ile Touga :: RP Lansat

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-44%
Le deal à ne pas rater :
REALME C21 64 Go Cross Black
109.91 € 196.57 €
Voir le deal

Eryn McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Icon : Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? Original
Taille de l'équipe : 17/30.
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
pokemon
Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
Eryn McNellis
est un Coordinateur Éleveur
Gérer un élevage était plus compliqué que ce qu’elle pensait. Nagini était une Arbok des plus adorables, certes ; elle ne lui créait pas d’ennuis, était très câline, très obéissante, et surtout très joueuse. Ca inquiétait d’ailleurs un petit peu Eryn, ce côté joueur. Ronno s’étant de suite caché dans son dos pendant la présentation de Nagini, la Mentali avait bêtement cru que le serpent géant l’impressionnait. Elle l’avait donc mis de côté pour avancer Yakuru sur le devant de la scène, persuadé que le côté débonnaire du Cabriolaine collerait parfaitement avec celui de leur tout premier pensionnaire. Effectivement, ça collait… Un peu trop, peut-être. Elle avait la désagréable impression qu’ils passaient tout leur temps à jouer, le caractère de l’un entraînant immédiatement celui de l’autre. Quand ce n’était pas Nagini qui commençait, c’était Yakuru qui la poussait. Eryn, néophyte en matière d’élevage, les laissait faire, un peu inquiète, se disant qu’à un moment ou à un autre, ça finirait bien par arriver. Il fallait qu’elle donne cet œuf au bout des deux semaines. Tous les autres éleveurs avaient réussi, alors pourquoi pas elle ? Passer pour une incompétente lui faisait peur, et il fallait qu’elle obtienne des résultats très vite. Peut-être qu’il fallait qu’elle leur propose autre chose que des papouilles et des massages ? En pleine nature, ils parviendraient peut-être à se calmer et arrêter de jouer. Plutôt que de tourner en rond en intérieur, se défouler à l’extérieur leur ferait le plus grand bien.

Et surtout, cela lui ferait le plus grand bien à elle.

Pour se délier les pattes, elle avait décidé d’aller se promener dans la forêt, pour le plus grand plaisir de Ronno, son petit Vivaldaim. Avec un peu de chance, se promener à l’air libre les rendrait un peu moins foufous et un peu plus sérieux. Parce qu’honnêtement, leurs jeux perpétuels commençaient à lui taper sur le système, lentement mais sûrement… Et ce n’était pas en s’énervant contre ses Pokémon qu’elle allait les mettre en confiance pour faire un œuf ! Se calmer était donc nécessaire, et rien de mieux qu’une marche dans les bois pour la calmer. Il faisait plutôt bon, il ne pleuvait pas, et le sol était sec. La forêt était silencieuse, si on oubliait les bruits des Pokémon, du vent dans les feuilles, et le bruit de la course de Nagini et Yakuru, trop occupés à se courser l’un et l’autre pour faire attention au reste du monde. Eryn ne s’en souciait plus. Pour le moment, elle marchait tranquillement. Si, la semaine prochaine, la situation ne s’arrangeait pas, elle retirerait Yakuru pour avancer Ronno. Le caractère calme de son petit daim contrebalancerait celui du serpent géant, la calmerait progressivement, et lui permettrait de récupérer l’œuf que le Voltali lui avait demandé. Et si elle n’y arrivait pas… Elle s’excuserait platement, lui demanderait quelques jours de plus, et lui ferait un rabais pour qu’il ne peste pas trop. Pourvu que ceci n’arrive pas… Non, elle ne devait pas y penser. Elle se promenait pour se calmer, pas pour se stresser. En parlant de stress… Elle n’entendait plus les deux affreux ! En prenant brusquement conscience, elle s’arrêta pour écouter autour d’elle. Non, elle ne les entendait plus du tout. Sans doute qu’ils s’étaient éloignés en jouant sans faire attention au fait qu’ils ne la voyaient plus.

« Nagini ! Yakuru ! »

Ou bien s’étaient-ils éloignés pour une tout autre raison ? Elle n’y croyait pas trop. En une semaine, ils s’étaient montrés plus passionnés par leurs jeux que par le reste du monde, comme deux gamins en bas âge qui jouent ensemble dans la cour de récréation ! Aucun doute, ce n’était pas pour l’œuf qu’ils étaient partis, mais bien pour s’amuser comme deux gosses. Irritée, la Mentali pesta vulgairement. Déjà qu’elle se faisait du souci avec les délais, voilà maintenant qu’elle perdait les Pokémon, dont un appartenant à la préfète en chef ! Elle allait se faire tuer… Se penchant au sol pour regarder les traces, elle dut vite admettre qu’elle ne savait pas du tout par où ils étaient partis. Quelle galère. Elle n’allait pas errer au hasard non plus, ce serait stupide. Mais Ronno, qui marchait tranquillement à côté d’elle quelques instants plus tôt, se dirigea d’un pas sûr dans une direction, avant de s’arrêter et de tourner la tête vers elle, lui demandant silencieusement de la suivre. Faisant confiance à son Pokémon, Eryn lui emboîta le pas, sûre et certaine qu’il la conduirait à Yakuru et Nagini. Ce fut exactement ce qu’il fit. Au fur et à mesure qu’ils avançaient, elle entendait des bruits, des rires. Ceux, reconnaissables entre mille, de son Cabriolaine chéri, accompagnés de sifflements qui ne pouvaient appartenir qu’à l’Arbok. S’approchant suffisamment près, elle put les voir jouer ensemble, bondissant et se roulant au sol, lui arrachant un sourire attendri. Ils étaient tellement mignons, tous les deux. Il fallait cependant y mettre un terme, pour leur dire de ne pas s’éloigner autant, et qu’il était l’heure de rentrer manger, accessoirement.

« Revenez par ici, les affreux, on rentre au dortoir ! »

Les deux Pokémon se tournèrent vers elle, ravis de la voir, effaçant tous les reproches qu’elle voulait leur faire pour s’être autant éloignés. Comment pouvait-elle gronder deux Pokémon qui manifestaient autant de joie à la voir venir vers eux ? Yakuru s’élança, pour frotter sa tête contre elle, mais Nagini fut plus rapide. D’un bond, l’Arbok fut sur elle, et l’entoura brusquement pour l’enserrer dans un câlin d’amour, posant très naturellement sa tête au sommet pour… Ronronner ?! La Mentali, perturbée, essaya de repousser le serpent géant, mais sans succès. Difficile de se défaire de l’étreinte d’un serpent surpuissant et affectueux ! Eryn essaya de remuer pour se dégager, mais Nagini la soutenait trop bien.

« Nagini, arrêêêête ! Moi aussi je t’aime, mais je veux bougeeeeeeer ! »

Un bêlement de rire lui coupa la parole. Yakuru était mort de rire. Yakuru se foutait de sa gueule. Petit salaud va ! Avec un soupir, Eryn laissa tomber, résignée à attendre que l’Arbok la lâche à la fin de son câlin. Cependant, le retour de son Vivaldaim fut comme un espoir. Car ce dernier, comprenant que sa dresseuse ne pouvait plus bouger, et n’avait plus accès à ses Poké Ball, s’était éloigné chercher de l’aide. Apparemment, il en avait trouvé, vu qu’il revenait au bout de quelques minutes à peine, suivi par une demoiselle aux longs cheveux blancs. Ohlala, voilà qu’elle se tapait la honte maintenant.

« Euh, salut… Je sais que c’est une situation un peu bizarre, mais… Tu peux m’aider, s’il te plaît ? »

Alors qu’elle disait ça, elle sentit la gueule de Nagini se poser sur le sommet de sa tête pour… Wait. Nagini lui mâchonnait la tête comme un petit chaton qui tète ! Quelque peu blasée, Eryn lâcha un profond soupir. Ce n’était pas comme ça qu’elle voyait sa première expérience de pension…


Dernière édition par Eryn McNellis le Dim 10 Avr - 15:40, édité 1 fois



We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Anna Selwyn
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
Taille de l'équipe : 5/8
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
pokemon
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
Anna Selwyn
est un Topdresseur Ranger
Elle s'était levée de son lit comme chaque matin et ouvert les rideaux bleu roi pour contempler le ciel bien plus claire à l'extérieur. En ouvrant la fenêtre un vent froid vint la faire frissonner et alors qu'elle allait la refermer, le petit Evoli bondit sur le coffre en bois, posa ses antérieur sur le report et commença à humer l'air avec intérêt. Tant pis pour le confort de se changer en restant au chaud et elle enfila un pantalon, de grosses chaussures de marche, un t-shirt, un pull et pris son manteau.

- on y va ?

La nouvelle mentali ouvrit la porte et une bourrasque s'engouffra dans ce courant d'air. Nevio piailla furieusement en se prenant un coup avec un battant de fenêtre, la tringle des rideaux tomba et recouvrit le pauvre animal qui s'extirpa difficilement, lançant un regard outré vers sa dresseuse, riant doucement. Chaque fois qu'elle ouvrait les fenêtres son pokémon s'y jetait comme si il n'avait pas sentit l'air du dehors depuis des années, si elle ne l'avait jamais vraiment grondé pour cela, comprenant son sentiment, de le voir ainsi punis par le karma la fit rire. Une jeune fille passa, elle se tut et pressa d'un mouvement de main son pokemon de se défaire de sa prison de tissu. Nevio bondit alors dans les bras de sa dresseuse, l'escalada comme il put et une fois assit sur son épaule et elle prit ses jambes à son cou. Petit déjeuner n'était plus un plaisir depuis longtemps, si bien qu'une simple pomme attrapée en chemin lui permettrait de tenir au moins jusqu'à midi et sécher ce repas lui permettait bien plus facilement de sécher le reste de la matinée. Au final, même le weekend ou les jours où elle n'avait pas besoin de tricher ainsi elle s'était mise à le faire, l'habitude s'étant encré totalement dans sa vie à l'école. Anna n'avait au final suivis que très peu de cours et connaissait à peine le visage de ses professeurs et pour l'instant elle s'en était bien sortie.

L'enfant partie vers le nord, droit vers la forêt et ne s'arrêta de courir qu'à l'orée de celle-ci, à bout de souffle. L'air froid du matin lui brûlait le nez et brûlait encore plus sa gorge, l'obligeant régulièrement à tourner la tête et enfouir son visage dans la fourrure de son pokemon, profitant de cette accalmie, la chaleur corporelle de l'animal apaisant ses voies respiratoires. Nevio malgré tout fini par bondir au sol et partit rapidement dans les fougères, pressé de se dégourdir les pattes après une aussi longue nuit enfermé dans la chambre de la blonde. Celle-ci enfila son manteau et le boutonna jusqu'en haut, cachant sa bouche dans le col, elle mit en place une technique simple : en inspirant par la bouche et expirant par le nez, elle se protégeait de la douleur. Rattrapant enfin son pokémon ils jouèrent ensemble à se courir l'un après l'autre, à se bagarrer ou à se disputer une brindille ou une feuille qui à cet instant paraissait être l'objet le plus précieux de cette planète. Le temps passa, le soleil réchauffa la terre et l'air et elle dût retirer son manteau et son pull, les abandonnant aux branches basse d'un arbre, tout près d'un rocher, comptant sur sa mémoire pour pouvoir les retrouver plus tard et elle retourna jouer, libre de ses mouvements.

Il n'était pas loin de midi alors que les deux amis s'étaient calmé, le ventre et les batteries vide ils s'installèrent contre un rocher pour profiter du soleil sur leurs peaux, fourrures et cheveux. L'enfant fini-même par s'y endormir, la boule rousse lovée en boule sur ses genoux, une oreille frémissante à chaque bruit, c'est ce moment que choisi un vivaldaim choisi pour arriver vers eux, faisant bondir le petit pokémon et sursauter sa dresseuse. Il était inhabituel qu'un pokemon sauvage ne débarque ainsi devant un dresseur, d'autant plus qu'il ne semblait pas les craindre, voir même tentait-il d'avoir l'attention de la blonde. Elle se leva, s'étira et s'approcha. L'animal fit quelques bons en arrière avant de la fixer et elle fini par prendre evoli dans ses bras et suivre le pokemon. A la fin de leur parcours, la petite écarquilla les yeux, pensant assister au meurtre d'une dresseuse par un pokémon sauvage avant de se rendre compte que si le serpent ouvrait la gueule, ce n'était aucunement pour la dévorer toute cru mais pour la .. mâchouiller ...? était-ce un entrainement qui tournait mal ? Sans doute. L'appel à l'aide la rassura dans cette idée bien qu'elle haussa un de ses sourcils pour toute réponse : "un peu" bizarre ? Si cette situation ne l'était qu'un peu, qu'es qu'elle considérait comme totalement bizarre ? L'enfant fini par s'approcher malgré tout, l'aider elle voulait bien, pourquoi pas, mais comment ? Elle n'allait pas se mettre à frapper à l'animal et elle se doutait qu'une telle créature préférait les ratata aux baies des bois. Anna s'approcha encore avant de ramasser un bâton par terre, l'agiter devant le regard du serpent et le jeta dans les fourrés. Si ça marchait avec Nevio, ça devait bien marcher sur l'arbok, après tout c'était un peu la même chose, les pattes et la fourrure en moins.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum