Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3
 :: Ile Touga :: Lieux naturels :: Grotte Luminescente

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -50%
-50% sur le Vélo électrique Xiaomi Mi ...
Voir le deal
499.99 €

Audrey Hatoria
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano

I want you, to be a slave
ft. Alex J. Lovell
C'était le chaos le plus total, il y avait eu bons nombres d'appels, militaires qui plus est, tous indiquaient qu'ils fallait se rendre à la grotte Luminescente, certains parlaient de Jackie, elle avait une déclaration à faire ! Alors tu étais partie en traînant ta sœur pour qu'elle vienne.

Tu étais toute belle aujourd'hui, la peau d'une blancheur immaculée, non seulement avec ta peau déjà très blanche, mais tu n'as pas beaucoup pris le soleil. Tu avais un beau rouge à lèvre d'un rouge éclatant, ce matin tu avais eu envie d'en mettre et voilà le travaille. Tu avais refait tes tresses et le bleu qui allait avec, tes tatouages étaient bien voyant et les deux derniers avait bien cicatrisés. Elle les avaient fais lorsqu'elle était partie deux semaines, une première pour un cours à Illumis et l'autre à Sinnoh du côté de Rivarmar. Elle en était très heureuse et les affichés en portant un haut de maillot blanc avec de petites bouées. À cela s'ajoute un leggins d'un bleu pastel avec quelques lignes blanche et une fine ceinture qui mettait en valeur ton seul atout physique : ton fessier, puisque tu n'avais pas les seins de ta sœur au moins tu avais ça pour toi. Des baskets blanche et mauves couverte de terre sèche et en avant. Étaient de sortie Jason ton Kaiminus, Akali la Sonistrelle et Roméo ton Chaffreux.

-En avaaant !

Tu cours jusqu'à la grotte au pas de course et te fait un chemin parmi les élèves, tes pokémons te suivent sans difficultés, agiles comme ils sont. Face à toi Jackie, ta chère référence qui crache ses paroles comme du Corned Beef à un Végétarien. Il est question de test de courage, de monstres, de viles créature, ce genre de choses démoniaques. Ni une, Ni deux tu confies la pokéball d'Héra à Akali.

-Sort du groupe, demande à Héra de me ramener, la selle de Roméo, quatre grenades chantilly et ton bazooka-dubstep. File !

Tu te concentres sur les mots de ta référente, de loin tu croises des amis ! Il y a Léonidas, joli bout de choux ! Puis Janet un monsieur que tu connais pas, il y a Aileen et pleins d'autres ! Même Alban ! Mais il y une jeune fille avec lui, tu cours alors jusqu'à ton frère en hurlant :

-FREROT ALBAAAAAN

Puis tu lui fait un gros calin avant d'y murmurer qu'il faut toujours se protéger et que tu espères bien qu'il possède la grenade chantilly au cas où si des vilains voudraient lui porter atteinte ! Devant toi Akali revient avec Héra, qui vient voir Alban pour lui retirer une tache sur la joue avant de déposer devant Audrey ses armes et poser sur Roméo la scelle, là ou tu mets le bazooka-dubstep ainsi tu repars en guidant tes pokémons et fait rentrer Héra dans sa pokéball.

Tout à coup, apparaît à toi une déesse, sublime et élégante, dans son haut de maillot et son short très moulant qui faisait de son fessier une arme de séduction massive. Tu ne restes pas indifférente à ce que tu as là sous les yeux. Cette belle rouquine au regard curieux semble un peu perdue à cherche un ou une coéquipière pour cette épreuve. Comment ne pas se proposer quand tu vois les courbes de ce beau visage qui souligne toute la beauté de son corps ? Depuis que Sirius te l'a présentée il y a deux semaines, tu ne penses plus à autre chose qu'elle, son attitude lors de la baignade, vos quelques regards ne te laissait pas indifférente. Serais-tu amoureuse ? Peut-être pas, mais en crush oui, depuis Aileen aucune fille ne t'avais fait cet effet.

Rapidement tu vas jusqu'à Alex et sans pression tu arrives derrière elle en passant ton bras tatoué autour de son ventre et tu murmures à l'oreille.

-Tu n'as pas à te sentir seule je suis là ! Tu la retournes en retirant ton bras. Coucou Alex comment tu vas ? T'as vu la petite balade que nous propose Jackie ? C'est cool non ? Et puis.. euh.. bah.. si tu es seule... nous pourrions y aller à deux tu crois pas ? Enfin voilà...




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Alex J. Lovell
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Icon : [Event été 2016] I want you, to be a slave [Audrey / Alex ] TkMjVtj
Taille de l'équipe : 8/15
Région d'origine : Kanto
Âge : 19 ans
Niveau : 29
Jetons : 625
Points d'Expériences : 582
[Event été 2016] I want you, to be a slave [Audrey / Alex ] TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
pokemon
[Event été 2016] I want you, to be a slave [Audrey / Alex ] TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
Alex J. Lovell
est un Pokeathlète Coach
Boom, boom, boom, boom.
I love to see you strut
When you're walking to me.

Le message était passé dans l'après-midi. Le Général Jackie qui convoquait tout le monde dans la soirée, ça ne disait rien qui vaille, et les rumeurs allaient bon train au milieu des étudiants. La hutte de la guerre froide ne fit pas exception. Alban était en vadrouille on ne savait où, et Alex traînait tranquillement avec Max dans le salon, en essayant de remonter le moral à son amie en occupant sans esprit. Potins, projets, vidéos de dédennes trop mignons sur le pokéweb — tout était bon à prendre, plutôt que de la laisser seule avec ses pensées, très probablement envahies par le Voltali. Et puis, ça occupait l'esprit d'Alex par la même occasion.

Et quand la nuit tomba, les deux jeunes filles se mirent en route. Alex ne quittait plus son bikini (elle alternait entre les deux qu'elle avait emportés), et se contentait d'y superposer l'un de ses mini-shorts quand elle sortait. Il n'y avait qu'à l'intérieur de la hutte qu'elle se permettait parfois un peu de variété, quand ils parvenaient à faire baisser la température. Mais les tendances vestimentaires locales lui convenaient parfaitement, et il était hors de question qu'elle se ballade sous quarante degrés avec plus qu'un haut de maillot de bain sur les épaules.

Ses pokémon étaient rentrés dans leurs pokéballs, qui se trouvaient elles-mêmes dans le sac en tissu qu'elle portait à l'épaule. Et heureusement, parce que dans cette foule, elle aurait été fichue de les perdre, ou bien ils auraient pu gêner pour les plus encombrants. Les étudiants s'amassaient au pas de course devant la grotte, c'était la pagaille. Alex se retrouva rapidement séparée de son amie, entraînée par la foule. C'est alors qu'elle réalisa que, entre les anciens et les nouveaux, elle ne connaissait finalement pas tant de monde que ça à la Pokémon Community. Pourtant, elle en avait fait des rencontres, tant au cours de l'année passée que de ces vacances, et elle s'étonnait du nombre de relations qu'elle avait fini par tisser ; mais ce n'était rien comparé à la population totale de l'académie. Après tout, il s'agissait d'une école de renom.

« GARDE A VOUS ! »

Alex obtempéra immédiatement au rugissement de Jackie, presque par réflexe. Un an à l'académie, dans le parcours pokéathlète qui plus est, elle avait fini par prendre quelques automatismes. Surtout quand il s'agissait de Jackie. Avec elle, on obéissait d'abord, on réfléchissait après.

Elle se lança dans son discours, et Alex déglutit, craignant le pire. Mais finalement, ils s'en tiraient plutôt à bon compte, merci Madame la Directrice. Alex n'était tout de même pas très enthousiaste. Un test de courage. Ça lui rappelait des souvenirs plutôt pénible de son enfance et adolescence à Lavanville, dans le fameux cimetière de la ville, avant qu'il ne soit délocalisé et reconverti en Tour Radio. T'es même pas cap. Mauviette. Trouillarde. Des jeux de gosses, immatures et cruels ; des défis à relever pour ne pas perdre la face, pour s'intégrer, pour être populaire. Et elle les avait relevés. Sauf qu'Alex détestait les spectres. Sauf qu'Alex était terrifiée. Sauf qu'Alex crânait pour ne pas montrer qu'elle était effectivement une « mauviette ». Hanaë et Nox l'avaient bien charriée, au début. Puis ça s'était calmé avec le temps. L'habitude, à force de passer du temps ensemble, de jouer aux mêmes jeux. Ils n'étaient pas tant d'enfants que ça, finalement, à Lavanville. Ils se retrouvaient naturellement à jouer ensemble ; mauviettes ou pas. Et Alex jouait les dures, se donnait des airs. Déjà. Elle avait commencé tôt.

Et sur ces pensées, Jackie sonna le départ. « mettez-vous en équipe avec la personne qui se trouve juste à côté de vous » qu'elle avait dit. Mais Alex ne reconnaissait personne, et les gens qui l'entouraient semblaient avoir déjà formé leurs paires. On ne traînait pas, avec Jackie. Les traînards ne valaient pas mieux que les rebelles. Elle regardait autour d'elle sans trop savoir quoi faire, quand des bras se glissèrent autour de sa taille et qu'une voix venait murmurer des paroles rassurantes dans le creux de son oreille.

« Tu n'as pas à te sentir seule je suis là ! »

L'étreinte fortuite, le souffle chaud dans son cou, les mots doux qui venaient à son secours ; Alex sentit son pouls s'accélérer, l'espace d'un instant, sans comprendre. Puis la nouvelle venu la délivra et lui fit faire volte-face, et Alex reconnut Audrey, qui lui faisait face avec un sourire éclatant.

« Coucou Alex comment tu vas ? T'as vu la petite balade que nous propose Jackie ? C'est cool non ? Et puis.. euh.. bah.. si tu es seule... nous pourrions y aller à deux tu crois pas ? Enfin voilà... »

Alex mit un peu de temps à réagir. Le temps de process ses paroles, et ce qu'elles impliquaient. Et de la parcourir du regard, aussi. Elle était habillée presqu'aussi légèrement qu'elle. Elle avait encore un maillot de bain aux motifs improbables ; c'était mignon, ça détonnait un peu avec le reste du personnage. Tiens, elle avait un nouveau tatouage (deux, en vérité, mais Alex ne pouvait pas encore voir le second). Et ses yeux remontèrent vers son visage pour s'arrêter sur le rouge à lèvres carmin. Damn.

Elle était beaucoup trop faible face au rouge à lèvres.

La rouquine réajuste l'une de ses jolies mèches, pour se donner une contenance, et tenta un sourire assuré pour masquer son trouble.

« Heeey, Audrey ! Je cherchais justement quelqu'un pour m'accompagner... Ça a l'air dément, ha ha.. »

Ouais, en vrai, ça la ravissait pas des masses. Mais si elle avait Audrey à ses côtés, ça devenait d'un coup plus intéressant. Nul doute que la Pyroli saurait la protéger. La question était : voulait-elle vraiment passer, une fois de plus, pour la demoiselle en détresse ?

Elle pouvait faire mieux que ça.

Alors elle attrapa la main d'Audrey dans la sienne, et l'entraîna avec elle vers la grotte.

« Alors allons-y ! »

Elle glissa son autre main dans son sac pour attraper deux pokéballs au hasard, et en fit sortir son spectrum et son florizarre. Bonne et mauvaise pioche. Elle rappela le florizarre, qui n'était de toute évidence pas adapté à l'exercice, et se posta près de l'entrée de la grotte, attendant que Jackie leur donne le top. Puis les deux jeunes filles pénétrèrent à l'intérieur, et Alex se sentit comme happée pas la gueule béante d'un monstre gigantesque.

Elle tenait toujours fermement la main d'Audrey ; et si elle l'avait tout d'abord saisie pour prendre les devants, elle s'y accrochait désormais pour s'empêcher de trembler. Alex n'avait jamais aimé les grottes. Elle se demanda si elle n'était pas un peu claustro, même. Et là, la pénombre était complète. Ils n'y étaient pas allés de main morte sur les préparatifs. Elle tenta d'en plaisanter, pour se détendre.

« Ouuuuh, il fait tout noiiiir-- AAAAAH. »

Un bruit sur sa droite venait de la faire bondir, et elle avait sans réfléchir lâché la main de la Mécanicienne pour s'accrocher à son bras. Voilà qui était très courageux, Alex.

lundi ; 15 août 2016


Audrey Hatoria
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano

I want you, to be a slave
ft. Alex J. Lovell
D'un geste élégant sa main avait remis en place une mèche de cheveux, tu ne l'avais pas quittée du regard un seul instant, avant que le son mélodieux et enchanteur de sa voix ne vienne jusqu'à tes oreilles. Elle semblait heureuse de te voir, ça te faisait plaisir car tu étais aussi très heureuse de la revoir cette Givrali. Tu lui rendais ses mots avec un simple sourire.

Puis sortirent deux pokémons, un Spectrum et un Floriarre, qui regagna bien vite sa pokéball. Tu te postai devant lui avant de lui faire un grand sourire, ce dernier plutôt taquin te passa un coup de langue sur la joue, ce qui te faisait grandement rire, c'était spécial, mais agréable. Prenant ta revanche tu lui donne aussi un grand coup de langue même si c'est difficile de lécher un tas de gaz, mais qu'importe, le geste est là ! Tu sautilles en observant Alex, tu as quand même une drôle de sensation sur la joue, ça pétille, mais c'est quand même sympa.

-Il est trognon ton Spectrum !

Il était temps d'y aller, c'est la main d'Alex qui te l'indiqua, le contact de ses doigts contre les siens, cette douce chaleur, ça te rendait plus chose que la léchouille du spectre. Derrière toi, Roméo suivait avec ton matériel sur la selle, Jason le petit crocodile aquatique était monté sur le chat qui pestait un peu, mais n'était pas en posture de faire quelque chose, sinon c'était Héra qui venait replacer le chat en place et vu les mandales maternelles, il valait mieux éviter. Au vol, lors du top-départ, tu avais prit entre tes mains les deux bougies avant d'entrer dans l'immense grotte que tu n'avais pas prit le temps de visiter. Avec un sourire aux lèvres tu suis Alex, tu ne veux pas lâcher ses mains, pour rien au monde.

C'était beau quand il faisait tout noir, tu aimais bien la pénombre, c'était agréable, ne rien voir, tout ressentir, comme là, tes sens étaient en éveil, la main d'Alex te semblait encore plus douce. Tu écoutes ses mots sucrés jusqu'au moment où elle cri et s'accroche à ton bras, à ce moment là tu es aux anges, dans ton esprit, des anges tirent à la Kalash dans les airs ! C'est une explosion de saveurs émotionnelles, ça ne vaut pas la glace à la raclette mais bon. Tu te mets en alerte quand même, la pauvre est en panique, en réalité c'est juste le bruit du vent qui s'engouffre dans une brèche qui provoque ce bruit. Tu souris en guidant Alex jusqu'au lieux du trou.

-En fait c'est la crevasse qui provoque ce bruit, l'air s'y engouffre et provoque un sifflement, rien de bien méchant en fait, tu vois.

Tu ris joyeusement à la lueur de la bougie et observe les traits de la jeune femme, elle était magnifique, une véritable déesse descendue sur terre, fin tant que la déesse ressemble pas à Giratina ça devrait aller pour toi. Tu commences à marcher en te guidant avec la bougie lorsque tout à coup, de la poussière vient te chatouiller les narines, tu commences à inspirer à plusieurs reprises, avant d'éternuer lamentablement faisant tomber les deux bougies au sol qui glissent et tombe dans un trou, on entend les bougies tomber longtemps, très longtemps, se cognant à la roche, tu hausses les épaules quand ça s'arrête à la façon d'une personne qui se crispe lorsqu'elle voit quelqu'un se faire mal. Perdue dans le noir complet tu hurles, même si Alex est à ton bras.

-TU ES OU ALEEEEEEEEEEEEX avant de te souvenir qu'elle était à ton bras. Oh pardon ! Désolé, ça va les oreilles ? Tu as mal ? Il faut un bisou magique à l'oreille ? Sinon je suis navré pour les bougies y a eu de la poussière et tout ! Au pire on peut toujours avancer et voler les bougies d'autres élèves et comme ça, bah voilà.. on se fera pas tuer ? Fin bref, ça me rappel ce film où ils sont dans une grotte et y a un monstre qui poursuit des campeurs. Au fait, tu sens pas un souffle chaud derrière nous ? Comme une respiration, c'est étrange non ?

C'était bien parti ce test... ça ressemblait plus à un test pour détecter si Alex était une future cancéreuse qu'un test de courage.




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum