Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -42%
Hot Wheels Coffret 20 véhicules
Voir le deal
19.99 €

Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Je ne sais pas pourquoi je n’y avais pas pensé avant… Certainement parce qu’il était encore interdit d’y aller ? Ou alors, était-ce moi qui m’étais mis cette interdiction ? En tout cas, l’occasion était trop belle pour la louper : je voulais visiter le centre-ville. Depuis mon arrivée à l’académie, ce serait la première fois que je mettrais les pieds là-bas. Il y avait une première chose à tout, je trouvais juste dommage de ne pas y avoir été avant… Beaucoup d’élève en parlait et cela donnait vraiment envie. Et puis, j’avais besoin d’acheter quelques nouveautés, comme des vêtements. Oui, surtout des vêtements en fait : le printemps arrivait bientôt ! Je pourrais aussi découvrir d’autres choses dans d’autres boutiques mais cela n’était pas ma priorité. Dans mon dortoir, je me préparais. Je me lavais, me séchais et m’habillais en vitesse avant de me retrouver devant le miroir pour arranger une coiffure convenable et un léger maquillage. Puis, mon petit sac à main se retrouvait avec mon portefeuille et mon IPok ainsi que quelques objets utiles comme des potions et de la nourriture. Je ne savais pas encore combien de temps je partirais. Néanmoins, je préférais tout préparer convenablement.

Ce Samedi était le premier jour ensoleillé depuis plusieurs temps déjà. On se levait toujours sous un ciel grisâtre… Ainsi, je savais que je retrouvais de nombreuses personnes en ville, sans compter les élèves de l’académie. Néanmoins, j’avais pris ma décision depuis longtemps. J’avais de la patience et pourrais supporter facilement le monde bien que parfois, je préférais rester seule, dans mon monde. Je me disais qu’au final, ce serait aussi l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de se faire un peu d’amis. Actuellement, à l’école, je n’en comptais pas beaucoup. Surtout depuis que la gazette avait parlé de moi. Sacré Erza… Quand j’y repensais, cela me mettait hors de moi. Je devais pourtant passer par-dessus.

Je gagnais donc le centre-ville en bus, dans une fraicheur respectable. Meian était avec moi, toujours juste à côté, contre mes jambes. On était plutôt fusionnel tous les deux, surtout depuis son évolution. Au bout de quelques minutes, je descendais du transport et respirais un bon coup. Je pouvais enfin me lâcher et dépenser sans compter… Enfin, sans compter, pas vraiment. J’étais assez limitée niveau budgétaire. Je m’étais fixée une limite. Je marchais donc tranquillement dans les rues commerçantes, regardant de temps à autre les vitrines de certains magasins. Il y avait pas mal de choses intéressantes. Je me retrouvais rapidement au centre commercial où je pouvais trouver une jupe rose avec un haut noir. De quoi égayer les jours futurs ! Il ne manquait plus que des chaussures. Ces longues bottes feraient sûrement l’affaire. Je ressortais finalement du centre commercial, heureuse de mes trouvailles. Il faillait juste que je percute quelqu’un, pile au moment où les portes automatiques s’ouvraient. C’était bien ma veine !

« Je… Je suis désolée ! »


Dernière édition par Ambre Lawford le Mar 29 Avr - 13:04, édité 2 fois
Allen Wills
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Taille de l'équipe : 18
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
pokemon
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
Allen Wills
est un Topdresseur Spé. Type


Un samedi.

Habituellement, je flânais dans ma chambre à lire des magazines ou dans la cour du dortoir avec mes Pokémons pour prendre l'air, mais aujourd'hui j'avais envie de changer de paysage, si je puis dire. Tourner autour de l'école, je l'avais fait maintes et maintes fois, ça ne me tentait pas du tout. Mais je savais déjà ce que je comptais faire, la seule chose que je n'avais pas encore faite depuis mon arrivée sur cette île : visiter la ville.

C'était une bonne occasion pour me changer les idées, ces derniers temps j'accumulais du stresse pour une raison que j'ignorais encore, peut-être à cause de l'emploi du temps du printemps. Les cours spécialisés et les devoirs à rendre allaient sans doute être un peu plus compliqués que tout ce que l'on avait vu depuis le premier semestre, mais bon, il fallait que je m'y fasse. Ce fut donc en simple tenue que je me rendais vers les portes de l'école, annonçant au surveillant qui se trouvait là que j'avais l'intention d'aller en ville. Avec un certain enthousiasme, celui-ci m'indiquait l'arrêt de bus qui se trouvait juste devant les murs extérieurs de l'académie, qui reliait celle-ci au centre-ville. Une aubaine qui me permettait d'éviter de me perdre lamentablement en cours de route.

Une fois arrivé sur place, j'étais étonné de voir que le coin était plus urbanisé que la plupart des villes de la région de Sinnoh. On arrête pas le progrès, même au-delà des océans. Je marchais aléatoirement dans les rues de la ville, observant les différentes personnes qui profitaient de leur samedi pour sortir, que ce soit en groupe d'amis, ou en couple, voire même seul.


    ➖"Hm, ça a l'air vraiment sympa par ici."



Il y avait des salles d'arcade, des restaurants à perte de vue, divers magasins, des bars, une ville bien vivante et à la pointe de la technologie. On pouvait même voir un grand Centre Pokémon à côté d'un autre bâtiment encore plus grand, qui se trouvait être le Centre Commercial. Au moment où mes pas me conduisirent vers l'entrée du centre, le vent se leva de manière particulièrement violente, soulevant quelques jupes au passage. Pour information, je ne regardais pas sous ces dites jupes, mais juste les "dégâts" que le vent avait causé. D'ailleurs, cette action m'empêcha de faire attention à ce qui se passait devant moi, ce qui m'amena inévitablement à percuter quelqu'un. Le choc n'était pas assez violent pour que je tombe, mais suffisamment pour faire tomber les différents paquets que portait la personne victime de mon inattention.


    ➖"Non, c'est moi qui suis désolé, je ne regardais pas où j'a... llais..."



Quand je relevais la tête et que j'aperçus le visage de la jeune fille que j'avais percutée, je ne pouvais m'empêcher de me dire que je l'avais déjà vu quelque part. Je n'arrivais pas à mettre la main dessus, mais ça m'avait profondément marqué. Pourquoi ? Oui, pourquoi ? Ah mais oui ! Je savais pourquoi !


    ➖"Tu ne serais pas la fille du dortoir des Givrali qui aurait embr..."



Je plaquais instinctivement ma main contre ma bouche pour éviter de terminer cette phrase. Je m'en souvenais maintenant. Elle s'appelait Ambre Lawford, elle apparaissait dans le quatrième numéro de la Gazette du Dresseur, dans le potion "romantique" du moment. Pourquoi j'avais retenu tout ça ? Pour la simple et bonne raison que j'avais aussi eu ma part de "gloire" dans ce fameux journal, qui m'obligeait à lire chacune des parutions afin de ne pas être surpris de ce qui pouvait encore m'arriver.

Après l'avoir aidé à tout ramasser, je me grattais derrière la tête par pur réflexe. Je ne savais pas trop quoi dire dans ces moments-là, les interactions sociales ce n'était pas trop mon truc. Cependant, je réussis tout de même à avoir une idée. Cette fille avait du passer pas mal de temps dans les magasins, et je venais d'arriver en ville, pourquoi ne pas tout simplement se rafraichir calmement devant une glace ou une boisson ?


    ➖"Pour me faire pardonner, je peux te payer une glace ou un jus de fruit ? Enfin, si ça ne te dérange pas bien sur."



Il ne fallait pas non plus que je la force à accepter ma bonne volonté, ce serait dommage de gaffer encore une fois avec une fille, en espérant d'ailleurs qu'elle ne soit pas au courant de l'article qui avait été écrit sur moi il y a de cela quelques mois déjà. Je n'étais pas très chanceux depuis que j'étais dans cette académie, même si désormais ma jambe allait beaucoup mieux. La tension était à son comble.


Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Mes divers paquets tombaient en fracas sur le sol et ma seule préoccupation était de savoir si la personne que j’avais percutée se sentait bien ou non. Il s’agissait d’un jeune homme et s’excusait tout aussi rapidement que moi. Et au moment où il croisait mon regard, son exclamation ne faisait que de me renfrogner. « La fille qui aurait emb… » embrassé Kira ? Si. Enfin, non ! Non, bien sûr que non ! Sauf que les autres qui lisaient ce stupide journal ne pouvait que penser le contraire. Je soupirais légèrement, même si mon interlocuteur se stoppait dans sa déduction ayant, si on peut le dire, la gentillesse de faire abstraction de ce moment de ma vie fort humiliant. C’était tout de même troublant qu’après plusieurs mois, une personne se souvienne de moi de cette façon. Je préférais m’accroupir pour ramasser mes paquets tombés précédemment par terre pour m’occuper l’esprit ailleurs et ainsi éviter de m’énerver inutilement. Malgré tout, sachant que ça me perturberait pour le reste de la journée, je préférais mettre les choses au point.

« Cette embrassade n’était que fictive. C’était juste pour… »

Pour ? Mettre mal à l’aise Kira avec toutes les groupies qui lui tournaient autour. Sauf qu’il avait renversé la situation à son avantage et qu’Erza en avait pleinement profité. Mais comment expliquer ça rapidement à un jeune homme totalement inconnu … ? Et puis, ce n’était pas forcément intéressant. D’un geste de la main et tout en soupirant, je lui quémandais d’oublier et de retenir uniquement que cet article avait été créé juste pour faire le buzz et rien d’autre. Je n’entretenais aucune relation avec cet énergumène.

« J’espère que tu comprends, Erza est une peste… »

Oui, ça, pour inventer des réputations, elle était douée. Sauf qu’elles n’étaient pas réellement fondées. Je me relevais tout en faisant attention et me disait que finalement, un sac plastique large serait plus utile que de transporter ces boites de cette façon… Je n’avais pas le temps d’y réfléchir davantage car le jeune homme avait la gentillesse de m’inviter. Un large sourire se dessinait sur mes lèvres : il existe des gentleman dans ce bas monde ! Alléluia !! Mon moi intérieur était en train de fêter cette victoire en levant les deux bras vers le ciel comme s’ils se tournaient vers Dieu.

« J’accepte avec plaisir ! Mais avant… Mmh, attends deux petites minutes s’il te plait. Tient, prends ça. »

Je ne lui donnais même pas le choix et lui fourrais mes paquets au sein de ses bras. Je filais droit en direction de la boutique de où je venais et quémandais à la vendeuse un grand sac qu’elle me donnait avec plaisir. Pourquoi elle n’y avait pas pensé plus tôt en me voyant avec tout ça. Espèce d’imbécile non professionnelle. Je retrouvais finalement le garçon et rangeais un à un les boites dans ce sacs. Ah… Voilà, je me sentais beaucoup mieux.

« On peut y aller, je te suis ! »

Puis que j’étais invitée, je me laissais guider, tenant fermement l’angle du sac dans ma main droite alors que le garçon encore inconnu était sur ma gauche. Je marchais à un rythme régulier, suivant sa cadence sans broncher. Mon sourire illuminait toujours mon visage, contente de passer un peu de temps sans compter que ce serait l’occasion de faire connaissance !

« Au fait, je m’appelle Ambre. »
Allen Wills
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Taille de l'équipe : 18
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
pokemon
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
Allen Wills
est un Topdresseur Spé. Type




    ➖"Ne t'en fais pas, je sais parfaitement bien qu'Erza est une langue de vipère."



Même si raconter à cette jeune fille le mensonge imprimé par cette rédactrice loufoque en mon égard l'aurait rassuré, je préférais éviter de lui remémorer ou de lui faire connaître cette partie sombre de mon histoire. Au delà de cela, elle regagnait le sourire face à ma proposition qui avait l'air de bien plus lui plaire que je ne l'aurais cru. Avant même de pouvoir m'en rendre compte, je me retrouvais à porter tous les paquets que l'on venait de ramasser. C'était la première fois que je me retrouvais dans une situation pareille avec une fille, les autres jusqu'à présent ne m'avaient pas laissé le temps de m'excuser. Ma plus longue conversation avec une personne du sexe opposé sur cette île datait d'aujourd'hui ! C'était triste en y repensant ! Le retour de mon interlocutrice me sortit de ma peine intérieure. Elle n'avait pas les mains vides, elle était partie chercher un grand sac pour y ranger les paquets. Pas bête. On pouvait y aller.


    ➖"Allen."



Tenant chacun une anse du sac, on marchait le long de la rue commerçante, slalomant par moment entre les divers obstacles et personnes qui se trouvaient sur notre chemin. Cela donnait quelques fois des mouvements assez comiques, mais je me retenais de sourire, cela ne me ressemblait pas. On finit par arriver près d'un petit café à terrasse ouverte, des chaises et des tables blanches, un décor plutôt agréable qui collait avec ce ciel bleu sans intempéries.

Avec délicatesse, le sac rencontra le sol près de la table que nous avions choisi. Il ne fallut que peu de temps avant qu'une serveuse habillée en Pikachu vienne nous servir... Wait, what ? Par simple curiosité, je levais les yeux vers la pancarte où le nom du café était écrit. "Au Café Mimi Poké !" Je n'avais qu'une chose à dire, c'était plutôt original. Les joues rosies par la gêne, de peur qu'Ambre ne se fasse des idées sur mes goûts, je haussais les épaules pour lui montrer que je ne connaissais pas du tout cet endroit. Un "Bonjour ! Vous désirez ?" me força à plonger mon nez dans la petite carte rose bonbon posée sur la table.


    ➖"Euh... Pour moi ce sera du fromage blanc aux Framby et une Limonade, s'il vous plait."



Je fixais Ambre pour savoir ce qu'elle comptait choisir. Il y avait des douceurs plus sucrées les unes que les autres, je commençais à me demander si j'avais bien fait de choisir ce café. La serveuse prit l'initiative de nous demander si on prenait l'offre "Couple", une offre que je m'empressais de refuser avec insistance. Je n'avais pas pensé à cette éventualité, mais un adolescent et une adolescente prenant des glaces sur une terrasse d'un café pareil, il y avait de quoi se poser des questions. Bref, l'incident diplomatique évité, je raclais ma gorge pour en revenir au choix de la demoiselle.


    ➖"Vas-y, ne te prive pas, j'ai assez de jetons pour prendre ce que tu veux."



Payer pour deux ne me posait pas problème, et puis, c'était pour me faire pardonner du choc engendré un peu plus tôt. Pendant qu'elle prenait le temps de choisir, mon regard croisa celui du Noctali de la dresseuse. Un Noctali, Pokémon symbole de mon dortoir, je pouvais en voir d'aussi près. Ce n'était pas la première fois que j'en voyais un, mais celui-ci ne possédait pas les couleurs basiques du Pokédex. Un Shiny ? Ça m'en avait tout l'air.


Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Le jeune homme répondait au prénom d’Allen. Je ne savais pas ce qu’était son origine mais je trouvais que cela sonnait bien à l’oreille. Finalement, mon sac nous séparait et j’appréciais cette initiative de la part de ce Allen : j’étais soulagée du poids. Je ne pouvais m’empêcher de sourire à chaque fois que le portage nous entrainait dans de drôle de situations. Au bout de quelques minutes que je trouvais longues à cause de ce silence posant, on s’installait sur une terrasse. Je n perdais pas de temps pour poser le sac et me soulager le bras en le pliant et en le dépliant successivement. Je m’asseyais confortablement en face de mon interlocuteur, joignant les mains devant moi et sur la petite table. Mes pieds se croisaient et se rabattaient sous la chaise. J’étais au début concentré sur le visage du garçon, pour tenter de l’analyser davantage et de décrypter un quelque sentiment pouvant traduire son caractère. Mais une drôle de serveuse arrivait bien trop vite avant même que je puisse prendre la parole. Mes yeux se posaient alors immédiatement sur l’enseigne de la boutique et je me retenais de pouffer de rire. Sympa le lieu… Bien qu’étrange pour une invitation à l’adresse d’une demoiselle.  

« Un sirop à la grenadine et… Mmh… La même chose que lui. » Je souriais à la serveuse et attendais qu’elle s’éloigne pour éclater de rire. « Je m’attendais vraiment pas à ça ! »

La situation me gênait un peu, surtout qu’elle nous avait pris pour un couple… En même temps, il y avait de quoi d’un point de vu extérieur alors que ce n’était absolument pas le cas. Je ne le connaissais même pas cet Allen… Je ne savais même pas s’il était à l’académie : je ne l’avais jamais vu et je n’avais jamais entendu parler de lui. Des questions trônaient dans mon esprit et je jugeais que la meilleure façon d’y répondre était de les lui poser directement.

« Si tu viens de l’académie, je ne t’ai jamais vu… »

J’allais continuer dans ma lancée avant de remarquer son regard en direction de Meian. Ce dernier était assis près de moi et ne bougeait pas d’un poil. Il fixait juste avec énormément d’attention le jeune homme, comme si un duel se produisait : le premier qui détournerait le regard ou qui clignerait des yeux perdrait. Je soupirais légèrement, constatant que mon Noctali possédait toujours ce genre de comportement avec les personnes inconnues. Je posais mon coude sur la table et ma tête dans ma main avant de faire les présentations d’un air las.

« Meian, Allen ; Allen, Meian. » Puis j’ajoutais au jeune homme. « Il est toujours comme ça, ne fait pas attention à lui. » Je posais ma main sur la créature ténébreuse et lui ordonnais de se calmer en se couchant à mes pieds.

La serveuse coupait court à cette petite « intercalation » en venant nous donner notre commande. Je regardais avec envie ce formage blanc, me disant que j’allais l’apprécier, surtout avec ce coulis de Frambis. Je me jetais dessus, plongeant avec vivacité ma cuillère dans le laitage fruité et enfournais ma première bouchée. Mes yeux brillaient, signe que c’était un délice.


Dernière édition par Ambre Lawford le Mar 8 Avr - 9:49, édité 1 fois
Allen Wills
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Taille de l'équipe : 18
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
pokemon
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
Allen Wills
est un Topdresseur Spé. Type


Waah... C'était la première fois que j'observais une fille de si près.

Non, ne vous méprenez pas, "observer" ici n'avait qu'une signification. Fixer. Pourquoi fixer ? Je ne fixais jamais les gens, sauf dans un seul cas. Quand ils me fixent. Oui, la demoiselle me fixait avec insistance, me poussant à répliquer avec un regard bien ouvert et sérieux. Pourquoi me fixait-elle comme ça ? J'avais quelque chose dans les cheveux ? Sur le visage ? Je ne baissais pas les yeux pour autant. Elle avait fait son choix, pour la commande bien évidemment, un sirop et du fromage blanc au Frambi. J'étais légèrement surpris, je ne connaissais personne qui choisissait ce parfum, même s'il était l'un des rares aussi sucrés. Hmpf, cette fille avait bon goût.

Je souriais à demi face à sa réaction, légèrement gêné par ce qui venait de se passer. Je ne savais pas trop quoi lui dire, alors je me contentais de sourire. Ça ne me dérangeait pas plus que ça, puisque je ne prêtais guère attention aux rumeurs et aux apparences, mais ça me dérangeait d'entrainer une autre personne dans cette spirale de fausse vérité. Mais bon, après tout, ce n'était qu'une serveuse. Si c'était tombé dans les oreilles d'Ezra, là ça aurait été plus compliqué.

Pendant que l'on attendait nos commandes, la brune me lança une phrase sortie de la dimension du chaos de Giratina. Elle se demandait si j'étais un étudiant à l'académie, et si c'était le cas, elle ne m'avait jamais croisé, ou aperçu, ou même entendu parler ni de Palkia, ni de Dialga. Une aubaine pour moi quand même, cela voulait dire que mon honneur était sauf. Cette conversation était tout ce qu'il y avait de plus normal, mais mon attention se détournait quand même vers le Noctali qui n'arrêtait pas de me fixer à son tour depuis déjà de longues minutes. Je ne baissais les yeux face à lui, jusqu'au moment où Ambre décide d'intervenir pour stopper cette baston de regard qui n'avait pas lieu d'être. Il s'appelait donc Meian.

La serveuse était revenue avec nos commandes, je pouvais déjà simuler le goût de cette douceur blanchâtre délicatement recouverte d'un fin filet rouge, mon pêché mignon. Mon interlocutrice avait d'ores et déjà attaqué la sienne, semblant découvrir une merveille de cet univers. Cela me rassurait, j'avais peur d'être venu manger quelque chose qu'elle n'aimerait pas. J'en profitais pour revenir à la conversation préalablement interrompue.


    ➖"Dans ce cas, des présentations plus précises s'imposent. Je m'appelle Allen Wills, Première Année à l'Académie Pokémon de l'Ile Lansat, Dortoir des Noctali. Je viens d'Unionpolis, à Sinnoh. Seize ans et toutes mes dents."


C'était assez complet, mais je ne savais pas pourquoi j'avais donné autant d'informations. Il se pouvait que je voulais en savoir plus sur elle, beaucoup plus que ce qu'Ezra aurait pu raconter. Entendre de la bouche de la concernée rendait la véracité de ces infos plus crédible.


    ➖"Et toi ?"



Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
J’oubliais l’espace d’un instant là où je me trouvais et avec qui j’étais. Seul le dessert fruité que je m’étais octroyée de manger ne comblait. Mes yeux pétillaient de délice et je revenais facilement sur cette première bouchée, laissant planer le silence pendant quelques minutes. Quand le garçon reprenait la parole, je relevais mon regard vers lui, laissant ma cuillère dans ma bouche. Ah oui, il était toujours là… Il se présentait dans les détails, jugeant que cela était nécessaire. Je ne voyais pas vraiment pourquoi mais je le laissais faire. Après tout, n’oublions pas que j’avais pas mal de question à son sujet. Il était bel et bien de l’académie. Je ne m’étais pas trompée et rien que de savoir que j’avais raison satisfaisait mon égo. Une seule et unique chose me faisait tiquer : il venait du dortoir des Noctali.

Je retirais lentement ma cuillère de ma bouche, ne sachant pas si je devais répliquer quelque chose : j’avais toujours eu une mauvaise expérience avec les garçons de ce dortoir, pourquoi ce blond serait une exception ? Oui, j’avais tendance à banaliser un peu trop les choses, surtout que pour le moment, il s’était montré plutôt gentil et agréable avec moi. Ambre, c’est un piège, sort vite de là ! Si j’avais écouté la voie de la raison, je me serais levée brusquement pour partir le plus rapidement possible. Sauf que mes fesses étaient clouées sur cette chaise où je me sentais confortablement installée. Je serais doucement l’ustensile dans ma main et renfournait une bouchée pour calmer mes ardeurs.

« Ambre Lawford, du dortoir des Givrali. Je suis originaire de Hoenn. »

Je me contentais de donner ces informations après avoir terminé ce que j’avais rempoté dans ma bouche. Il n’avait nullement le besoin de connaître mon âge, je n’y voyais aucun intérêt de toute manière. Je tapotais nerveusement contre mon pot de fromage blanc et attrapais finalement le verre de grenadine dans ma main pour le boire d’une traite. Pourquoi il fallait que je me sente mal à l’aise à cet instant ? Juste parce qu’il avait dit qu’il venait du dortoir des Noctali. Je repensais à ce Kira mais aussi à cet énergumène de Tony. Le second m’importait plus puisque je savais que je le « dominais » : il avait un peur bleue de moi à cause de Meian. Même si on s’était bourré la gueule pendant les vacances de noël, il restait dans ma ligne de mire puisqu’il me devait quelque chose. Quant au premier, Kira, je ne pouvais plus le voir, ni même en entendre parler. Surtout que cela faisait un bout de temps que je ne l’avais pas vu il fallait que je me remémore ce moment désagréable.

« Tu connais Kira ? Tu sais ce qu’il devient ce bougre ? » osais-je demander, ma main se crispant de nouveau. Décidément, je cherchais aussi mon mal être. Mais j’étais surprise de savoir ce qu’il devenait. Peut-être qu’il n’était plus à l’école vu que je ne le voyais plus. Ce serait en quelque sorte un soulagement.


Allen Wills
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Taille de l'équipe : 18
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
pokemon
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
Allen Wills
est un Topdresseur Spé. Type


Ah.

La mine décomposée de la jeune fille et sa dernière question me firent comprendre ce qui clochait dans mes paroles. Noctali. Ce mot déclencheur qui n'était sans rappeler l'appartenance d'une certaine personne à ce dortoir, une certaine personne qui avait valu bon nombre de maux de tête, quelques lignes dans le journal mais aussi une réputation qui n'était pas des plus glorieuses. On parlait bien évidemment de Kira. Une bourde, sans le vouloir, j'avais encore fait une bourde. Mon manque de tact me causait toujours pas mal de soucis, et ça n'avait pas manqué une fois de plus.



➖"Kira... Il était certes un dresseur talentueux, mais personne ne pouvait le sentir, même dans notre dortoir. Je pense qu'il ne doit plus être sur cette île à mon avis..."



Pourquoi ? Évidemment, ce n'était pas notre référent qui allait nous en dire plus, il s'en foutait royalement. Pour masquer ma gêne, je plongeais légèrement ma cuillère dans le fromage blanc, la faisant tourner sur elle-même sans raison précise. Je comprenais sa méfiance, son désarroi, les gens n'avaient pas idée à quel point cela blessait de croire et de répandre des mensonges concernant la vie privée. Surtout s'il s'agissait de sujets embarrassants.



➖"Ça a du être dur pour toi..."



J'avais laissé échapper cette phrase inconsciemment, alors que je finissais mon dessert favori. Mes yeux se posèrent alors sur la bouteille de limonade, je ne l'avais pas touchée une seule fois. L'ambiance de la conversation ne s'était pas améliorée, j'avais l'impression de m'enfoncer au fur et à mesure que j'ouvrais la bouche. Un soupir et j'enfonçais ma main dans ma poche pour sortir mon porte-monnaie. Les jetons pour payer les deux commandes posés sur la table, je me levais sans geste brusque et empoigna ma bouteille de limonade.



➖"Merci d'avoir accepté mon invitation. C'était très agréable... le temps que ça a duré. Et encore désolé de t'avoir rappelé de mauvais souvenirs. Bonne journée."



Rien ne pouvait décrire l'état dans lequel je me sentais actuellement. Les talons tournés vivement, mes pas m'éloignèrent de cette table et de cette fille, qui devait désormais haïr le fait de m'avoir croisé alors que la journée s'annonçait si bien. En marchant, je ne regardais que le sol, une main dans la poche, l'esprit perdu dans des réflexions négatives. Pour me sortir de là, j'entrepris de prendre une grande gorgée de limonade, mais cela n'avait rien changé. J'aurai sans doute mieux fait de rester dans mon lit, rien de tout ça ne serait arrivé. En plus, elle ne m'avait pas reproché le fait de me trouver parmi les Noctali, elle ne m'avait pas reproché d'avoir remonté de tels souvenirs, elle ne m'avait rien dit. Mais j'étais comme ça.

J'avais juste fui.




"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Bien qu’il était du même dortoir que Kira, il était tout à fait possible que Allen ne le connaisse pas. Après tout, moi-même je ne fréquentais pas toutes les filles de Givrali… Pourtant, j’avais de l’espoir et l’envie de connaître enfin la vérité… Cela faisait plusieurs temps que les filles me laissaient tranquille et ce depuis la disparition du jeune homme. Le blond ne faisait alors que de confirmer mes pensées et je soupirais longuement en posant ma cuillère. Envolé, pour de bon : je n’avais plus de raison de m’inquiéter. Je repensais à ce que j’avais traversé et enduré à cause de ce personnage cynique et me souvenais aussi très bien que c’était moi qui l’avais un peu cherchée. Au moins, grâce à ça, je savais plus ou moins comment me comporter avec les autres et rester sur mes gardes.

Bien entendu que c’était dur, sinon je ne réagirais pas de la sorte. Ce commentaire me laissait de marbre, préférant l’ignorer que de rajouter une couche. S’il l’avait deviné, tant mieux pour lui. J n’avais pas nos plus l’obligation de rentrer dans les détails. Et pourtant, c’est ce qu’il me semblait comprendre en observant mon interlocuteur. Celui-ci se levait déjà, dans une sérénité incroyable. Je le suivais du regard sans rien dire, ne comprenant pas pourquoi il filait déjà. Je pensais alors qu’il avait quelque chose de prévu et de beaucoup plus important. Il payait l’addition en lâchant un souffle plus que significatif. Il me remerciait et s’excusait pour ensuite partir dans le sens opposé. Il me laissait seule à la table comme une idiote. Au début, je le regardais incrédule, réfléchissant à ce qu’il pouvait bien avoir.

« Décidément, je ne tombe que sur des tête de mule dans ce dortoir ! »

J’empoignais la table, me levant brusquement pour rejoindre Allen qui m’avait lâchement abandonnée. Je n’omettais pas de prendre mon sac de courses pendant que Meian me suivait un peu plus loin. J’agrippais le bras du garçon pour le tirer vers moi et l’empêcher de continuer. Tête de mule ou non, cela n’allait pas se passer comme ça. Pour une fois que je trouve une personne qui a l’air plus sympa que les autres garçons de sin dortoir, je n’allais pas louper l’occasion.

« Ne te sens pas responsable, je fais toute une banalisation de ma mésaventure alors que je l’ai créée toute seule. L’essentiel c’est que je me sente bien maintenant, désolée de te faire rentrer ainsi dans une affaire qui ne te concerne même pas. Tu es quelqu’un de gentil, je trouverais dommage de se mettre en froid pour des broutilles. Comment puis-je me pardonner ? »

Je restais ensuite silencieuse, me contentant de caler mon regard dans le sien et de me perdre dans ses yeux azures.


Allen Wills
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Taille de l'équipe : 18
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
pokemon
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
Allen Wills
est un Topdresseur Spé. Type


Pardonner ?

Se faire pardonner ? C'était plutôt ma phrase ça. Je ne m'y attendais pas du tout cela dit. Une jeune fille comme elle, assez mignonne il fallait le reconnaitre, me tirait de son bras pour me clouer sur place. Ce genre de choses ne m'arrivait que très peu souvent. Ouais, non, ça ne m'arrive pas du tout ! Surpris, apeuré mais en même temps heureux, je ne pouvais me décider sur comment je devais me sentir à ce moment précis. Aucune remarque à ce sujet ne sortit de ma bouche, je tenais un minimum à la vie quand même. Immobiles au milieu de la rue, je sentais toute sa détermination à vouloir rattraper ce qui venait de se passer. En soi, ce n'était pas sa faute, je réfléchissais juste trop, une mauvaise habitude que je gardais depuis déjà trop longtemps. Il n'est pas facile de changer ses habitudes, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, comme par exemple ma mère qui s'amusait à nous cuisiner des blettes tous les derniers samedis du mois. Ces feuilles que je rangeais dans la même catégorie des épinards me faisaient vomir à tous les coups, et même en sachant cela, elle continuait à en faire toujours dans le même rythme. Elle adorait ça.

Sans que je puisse m'en rendre compte, un léger sourire apparut sur mon visage. Le fait de voir Ambre collée à moi ne me faisait pas plus d'effets que ça, jusqu'à ce que je prenne conscience des regards posés sur nous, comme si on allait se bécoter à tout moment. Mon regard fuyait alors celui de la dresseuse, pour éviter qu'elle voit mes joues rosies par tant de pensées que l'on qualifierait de déplacées.



➖"Tu n'as pas à te faire pardonner. Je suis désolé d'être parti comme ça."



Si mes lèvres brulaient d'envie de dire "Je ne suis pas habitué à parler aux autres", mon cerveau leur interdisait de libérer ces mots. S'il y avait bien une chose dont je n'avais pas envie, c'était qu'Ambre ait pitié de moi. C'était quelque chose que je détestais par dessus, la pitié. Ça me mettait hors de moi, au point d'en perdre la raison. Je ne voulais pas faire une scène à Ambre, et encore moins babiller devant tous ces gens, qui confirmeraient leurs pensées sur le fait que l'on soit en couple. Mais rester là, sans bouger dans cette position, n'aidait pas non plus.



➖"Et si on rentrait à l'académie ? Ça te permettrait de ranger ces paquets au dortoir, c'est le mieux à faire je pense. Je t'accompagne."



Fuyant l'étreinte du bras de la fille aux cheveux bruns, je récupérais une anse du grand sac, pour que l'on se retrouve dans la même position qu'avant d'aller au café. Je la regardais de nouveau avec un grand sourire. J'avais presque envie de lui dire "Merci", mais elle ne comprendrait pas pourquoi. Mes esprits étaient en pagaille, mais j'arrivais à penser plus ou moins correctement. En nous voyant comme ça, les autres élèves se diraient que je ne faisais que l'aider à porter son sac, alors que si nous avions continué à nous tenir bras à bras, la bave d'Ezra Plume inonderait l'académie toute entière. Il ne manquerait plus que ça.




"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Quand il tournait la tête pour esquiver mon regard, je me sentais vexée car je pensais que c’était un refus de sa part. Je gonflais mes joues pour m’empêcher de soupirer bruyamment jusqu’à ce qu’il déclare que je n’avais pas à me pardonner. Je me sentais alors soulagée de constater qu’il s’excusait lui-même. Je hochais la tête sans dire un mot de plus, me demandant juste ce qu’il allait advenir de tout cela. Ne faisait guère attention au début, je constatais que la plupart des regards étaient tournés vers nous. Je piquais alors littéralement un phare et Allen se dégageait bien plus vite que moi de mon emprise. C’est vrai que d’un point de vu extérieur… Mais, ce n’était pas ma faute ! Comment retenir un garçon qui fuit à part se saisir de son bras ? Je n’allais pas non plus lui beugler dessus jusqu’à ce qu’il se retourne.

On changeait rapidement de conversation, faisant de nouveau allusion à ces maudits paquets. Je leur jetais un faible regard et levais les yeux au ciel d’un air exaspéré. Ce n’était pas ce qui me dérangeait le plus mais rentrer à l’académie n’était pas une si mauvaise idée que cela. Comme tout à l’heure, nous avions chacun une anse du sac pour répartir le poids et nous soulager. J’avançais en faisant plus attention, essayant de suivre le rythme du jeune homme. Il m’adressait un sourire que je ne pouvais que lui rendre puis je me concentrais sur mes pieds, mes pensées divaguant dans tous les sens. C’était plutôt une drôle de rencontre en y repensant mais finalement, je l’appréciais. Allen était vraiment formidable comme garçon, surtout s’il appartenait au dortoir des Noctali. Je pouvais définitivement exclure Kira et le reste : Qaeza et Tony. Je m’étais fait une mauvaise idée, heureusement qu’Allen avait pu le contredire.

On arrivait bien plus vite que je ne l’avais imaginé. Pendant tout le trajet, le silence avait été le maitre de la partie. D’ailleurs, cela me m’était mal à l’aise car je n’aimais pas tellement ne rien dire. C’était comme si quelque chose de plus lourd nous enfonçait dans le néant.

« Au vu de ton dortoir, je suppose que tu es plutôt dans les duels Pokemon ? Quoi que, les répartitions sont vraiment étranges. Dans le mien, il y a bien des garçons manqués pour combattre à la moindre occasion, détestant par-dessus tous les sciences. »

C’était juste une supposition, l’administration ne respectait plus vraiment le « caractère » spécifique de chaque dortoir comme ils avaient pu le notifier dans leur affiche de promotion. Peut-être que cela n’était pas équilibré … ? Après tout, peu de monde était intéressé par la recherche. La coordination et le dressage passait largement devant toutes les autres matières.

Une fois proche du dortoir et m’apprêtant à rentrer avec le jeune homme pour accéder à ma chambre, Meian se plaçait devant lui pour l’empêcher d’entrer, les babines retroussées en train de grogner légèrement. Surprise et ne comprenant pas immédiatement ce qu’il se passait, je posais le sac au sol pour m’informer. Je percutais alors presque aussitôt et commençais à rire nerveusement.

« Je n’y pensais plus… C’est vrai que les garçons n’ont pas le droit de venir ici. Décidément, Meian, tu es vraiment au taquet sur les règles. » En réalité, c’était juste de voir un garçon dans ma chambre qui devait le déranger. Je préférais ne pas le souligner, je ne voyais pas réellement le problème si ce n’était que pour déposer mes paquets. Il était déjà bien gentil de m’aider ! « Laisses le passer Meian, on va juste déposer ça. Tu devrais au moins t’assurer qu’il n’y pas d’autres filles pour pas que l’on nous voit. Ca éviterait certaines choses. Tu veux bien le faire pour moi ? »

Dépité, le félin au pelage noir se résignait pour m’obéir. Il partait en tant qu’éclaireur et nous donnait le feu vert quand il faillait.

« On pourrait se croire dans un film d’espionnage haha ! »

Arrivés à destination, j'ouvrais la porte de ma chambre et entrainais Allen dans un coin pour déposer ce sac encombrant. Je me redressais en me massant le dos, contente d'être enfin ici, dans une atmosphère familière. Le garçon avait tout le loisir de découvrir ma chambre. Il n'y avait rien d'exceptionnel : juste une petite bibliothèque avec quelques livres, un bureau vraiment mal rangé où des devoirs trainaient ainsi que le fameux fossile que j'étudiais... Enfin, une chambre quoi.

« Merci beaucoup ! »


Allen Wills
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Taille de l'équipe : 18
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
pokemon
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
Allen Wills
est un Topdresseur Spé. Type


Des bruits de pas remplissaient le fond sonore qui ruisselait de silence depuis plusieurs minutes.

La tension était palpable, briser ce silence relevait d'un courage inouï, d'une intelligence surélevée, d'une passion ardente et d'une volonté à toute épreuve. En tout cas, mon interlocutrice semblait dotée de tels dons, puisque ce fut elle qui reprit le cours de la conversation. Elle voulait connaitre mon orientation scolaire, tout en émettant un commentaire sur la manière du staff à gérer les dortoirs de l'académie. Les dortoirs n'étaient plus vraiment représentatifs de leurs réputations, chose qui selon moi n'était pas tout à fait vrai.



➖"Hm... A ce jour, je crois qu'il n'y a que des Topdresseurs chez les Noctali. J'en fais aussi partie, du coup. Je suis un Spécialiste Type."



En dire plus me prendrait vraiment trop de temps, surtout pour une personne que je connaisais à peine. De plus, le bâtiment des Givrali, notre destination, se trouvait juste devant nous. Alors que nous nous apprêtions à entrer, le Noctali de la dresseuse se plaça en face de moi. Je comprenais son ressentiment, et l'idée même d'entrer dans un dortoir pour filles ne m'enchantait guère. Cela faisait rire la fille qui m'accompagnait, mais elle n'était pas crédule. C'était bon pour moi ça. Après la reconnaissance des lieux de Meian, nous pénétrions dans l'antre des grosses têtes féminines de l'école. A petits pas, nous marchions à travers le dortoir comme si de rien n'était. Ça sentait vraiment, mais VRAIMENT mauvais !

Enfin non, pas dans le sens propre du terme. Ce n'était pas une question d'odeur, mais plutôt de situation. La dangerosité de celle-ci atteignait son niveau maximum, on ne pouvait pas faire pire ! - techniquement si, mais passons. Deux jeunes adolescents dans la fleur de l'âge, un garçon et une fille, traversant discrètement ensemble les couloirs d'un des dortoirs féminins, plus louche tu meurs ! La dénommée Ambre, elle, ne semblait pas affectée par de telles pensées. Son commentaire faisant allusion à un film d'espionnage ne faisait que confirmer mes craintes. J'étais dans la mouise.



➖"Je n'en ai pas vu... J'suis pas vraiment intéressé par le cinéma."



Que dire de plus ? Déjà que mon cerveau carburait à deux mille à l'heure pour éviter que tout ceci me retombe dessus, ma concentration devenait sans limite. Fort heureusement, atteindre la chambre de la demoiselle fut plus rapide que je ne l'aurais pensé. Je ne pus retenir mon soupir de soulagement, alors que je déposais le grand sac dans un coin de la pièce. Inconsciemment, je faisais mon possible pour regarder ce qu'il y avait dans cette chambre, car malgré tout, c'était la première fois que j'entrais dans la chambre d'une fille. Mes joues feignaient le rose fuchsia, mes yeux dansaient en allant de droite à gauche, mais toujours pointés vers le sol, cacher mon embarras m'embarrassait plus qu'autre chose.

Pour dévier mon regard et me changer d'air, je me dirigeais vers l'unique bureau de la chambre pour tendre la main vers le fossile posé dessus. Cependant, à peine eus-je le temps de m'y approcher que le Noctali fit irruption dans la chambre pour me sauter dessus et me propulser vers l'arrière. Le choc me fit tomber sur le lit de la jeune fille, qui semblait plus dur que prévu. Les yeux de nouveau ouverts, je constatais qu'Ambre était allongée, sous mon corps, mais fort heureusement mes mains n'avaient pas trouvé d'endroits délicats - Arceus soit loué ! La présence du Pokémon sur mon dos m'empêchait de me redresser, j'étais comme qui dirait bloqué sur la demoiselle. Quelques morsures par-ci par-là m'obligeaient à grogner et crier de douleur.



➖"A-Arrête ça ! Tu ne vois pas que c'est toi qui me bloque sur ta maitresse ?!"



Raisonner un Pokémon, c'était une solution que je n'avais jamais tenté auparavant, mais là, ma vie en dépendait. Une solution que j'avais vite abandonné, forçant le Pokémon à tomber sur le lit. Sans perdre une seconde de plus, je me dirigeais vers la porte de la chambre, me retournant pour fixer la jeune fille.



➖"Je... Je suis désolé !"



Visualisant le chemin du retour, mes pas me conduisirent le plus rapidement possible vers la sortie du dortoir. Rester ici plus longtemps ne m'apporterait rien de bon, il fallait que je prenne la poudre d'escampette ! Si jamais je recroisais cette fille, je lui ferais de plus amples excuses dignes de ce nom, même si en soi je n'étais pas celui en tort ! Ah la la, la vie est dure, vraiment dure.




"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Un dresseur ? Il faillait un peu s’en douter au vu de son appartenance dans le dortoir des Noctali. Mais je préférais demander, au cas où. On avait bien des coordinatrices au sein des Givrali alors que c’était le dortoir des sciences. Je haussais donc les épaules face à sa remarque. De toute façon, chacun pensait ce qu’il voulait… Il s’en rendrait peut-être compte un peu plus tard. De toute façon, ce n’était pas la chose la plus préoccupante. A cet instant, l’essentiel était d’arriver à ma chambre sans se faire repérer. N’oublions pas non plus que les Givrali sont de véritables commères et qu’Erza se ferait un malin plaisir si jamais cela se savait. Autant rester le plus discret possible et pour cela, on pouvait compter sur Meian bien que celui-ci se montrait peut heureux de laisser entrer cet Allen dans la chambre de sa maitresse. Bien entendu que j’étais tendu… Mais je préférais rester confiance pour éviter le faux pas. Et au pire, je trouverais bien une excuse pour nous sortir de là … Ce serait peine perdue, il ne fallait pas non plus être si naïf. Mais qui ne tente rien n’a rien, c’est le dicton !

J’avais remercié le jeune blond qui semblait être mal à l’aise dans ma chambre. Il ne savait pas où regarder et cherchais quelque chose pour s’occuper l’esprit. Il était fort intéressé par ce qu’il y avait sur mon bureau. Je pensais immédiatement à mon fossile et je me frappais le front. Personne ne devait savoir ! Il n’y avait que Yamato pour le moment et… Raaaah. Quoi que… Allen était peut-être trop idiot pour savoir ce que c’était réellement. Il devait penser à une pierre quelconque. Cette pensée me rassurait et je décidais de rester muette. Je m’asseyais donc sur le lit et attendais simplement que ce silence soit comblé. J’étais moi-même gênée par cette situation. Après tout, c’était un garçon et il découvrait mon univers alors que l’on se connaissait à peine. Je ne savais pas trop quoi penser.

Ma concentration était bien vite détournée lorsqu’une masse imposante me faisait basculer en arrière suivit par des grognements. Je fermais les yeux et tentais de me protéger le visage, ne sachant pas ce qu’il était en train de se produire. Cela se passait relativement vite et je n’avais même pas le temps de réagir pour esquiver. En ouvrant les yeux, je me retrouvais face Allen, nos nez se touchant presque. Mon visage virait au rouge et je le tournais spontanément sur le côté pour pas l’embrasser. Il était littéralement allongé sur moi et je posais mes mains sur son torse pour tenter de le soulever afin de le virer mais je n’avais pas la force nécessaire. En rouvran les yeux, je constatais que Meian était sur son deux, mécontent. Je faisais rapidement le rapprochement. Avait-il toucher mon fossile ?

« M-… Meian … ! »

J’avais le souffle coupé. On restait dans cette position très peu de temps mais cela me paraissait si long… Finalement, le jeune homme se dégageait et je pouvais reprendre d’un coup ma respiration. Je me redressais presque aussitôt de mon lit, me retrouvant de nouveau assise au bord de celui-ci. Mon Noctali était sur le côté, les babines retroussées et les crocs apparents. Allen fuyait ma chambre sans vraiment d’explications, juste des excuses à peine audibles. Je tendais mon bras en avant comme pour le retenir, en vain.

« A-attends ! »

Il avait déjà disparu. Je faisais alors volte-face et fusillais du regard Meian qui abaissait immédiatement ses oreilles. J’étais mécontente de son comportement bien que je savais qu’au fond de moi, c’était pour me protéger moi ainsi que mes biens. Malgré tout, s’il avait fait plus attention, cette situation cocasse ne se serait jamais produite… Il ne voudrait certainement plus me revoir, le Noctali chromatique attisait trop la crainte pour que l’on s’approche de moi. Je soupirais longuement et me laissais tomber sur le matelas. Mes yeux fixaient le plafond pendant que mon ami tenait de s’excuser en posant sa tête sur mon ventre. Je le caressais lentement tout en me demandant si j’allais revoir Allen un jour.


pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum