Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 5

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2822
Event #5 - Méli-mélo Déglingo CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
Potiron
est un Annonceur
Event #5
Méli-mélo Déglingo
Qu'il faisait frais, cette nuit là ! C'était le temps... Parfait ! Et idéal ! Oh oui...

… Parfait pour commettre quelques larcins ! Hihi !

Les lumières de la ville de Lansat s'éteignaient les unes après les autres. Lentement, ces habitants allaient se coucher, et passer une profonde nuit de sommeil... Que leurs journées devaient être compliquées ! Ennuyeuses !

La petite bestiole qui observait les bâtiments ricana. Il allait se charger de rendre tout cela plus amusant ! Leur train-train quotidien était sans doute barbant... Alors il se devait de pimenter tout ça ! C'était son devoir, en tant que... Que... C'était son devoir ! Voila tout !

Bon, c'était surtout que cela l'amusait beaucoup, c'était vrai.

Tout en lévitant, la créature s'approcha de la fenêtre d'une maison. Celle-ci était hermétiquement close, et donnait sur une chambre où un humain se reposait. Bah ! Qu'à cela ne tienne ! Le Pokémon décrocha un anneau de ses cornes, et le plaqua contre le mur. Un portail s'ouvrit, et l'instant d'après, il passa au travers pour se retrouver de l'autre côté...

Le Hoopa observa la pièce sous tous ses angles. Tiens, cela avait l'air d'être intéressant, cet objet ! Il pouvait bien l'emmener avec lui, non ?... Il allait l'échanger avec une autre de ses babioles ! Plongeant sa patte dans son anneau, qui ouvrait sur une dimension obscure, il attrapa un Teddiursa en peluche qu'il troqua contre la montre posée sur le bureau. Voila ! Un échange de bon procédé ! L'humain allait avoir une belle surprise en se réveillant, hihi...

Il se retourna, et continua de jeter des coups d’œil à droite à gauche. Ce n'était pas suffisant... Il fallait plus ! Beaucoup plus ! Il pourrait intervertir cette armoire avec un congélateur qu'il avait trouvé, une fois, ou encore ce miroir avec un lavabo flambant neuf... Hmm, non, ça serait beaucoup trop long. Lui qui voulait faire le tour des habitations, il n'aurait pas fini avant demain matin ! Et ce n'était pas drôle si toute l'île ne pouvait pas en profiter... Il fallait qu'il trouve quelque chose d'autre... Une farce plus... Marquante.

Sa tête se dirigea vers l'humain qui dormait lorsque celui-ci se retourna dans son lit. Hoopa prit une mine pensive, et se gratta brièvement le sommet du crâne... Avant qu'un sourire lugubre n'illumine son visage.

Il avait trouvé.

***

Votre réveil, le lendemain matin, se fit en douceur. L'odeur de votre couette et de votre oreiller vous convaincrait presque de rester couché, si un petit détail ne capta pas votre attention au moment d'ouvrir un œil somnolant.

Tiens donc. Voila qui était étrange... Votre lampe de chevet avait changé, non ?... Et votre table de nuit aussi, en fait. Tout comme votre papier peint... Et... L'intégralité de votre chambre ?!

Après vous être levé d'un seul coup, vous observeriez, non sans une certaine panique, les environs. Vous étiez bien dans votre lit, avec votre couverture, votre coussin, votre pyjama, et votre corps en parfait été de marche... Mais ce n'était décidément PAS votre chambre ! Que cela soit la décoration, la forme ou la disposition des meubles, absolument rien ne correspondait. Et... Et vos Pokémon ? Étaient-ils seulement avec vous ? Où, et surtout COMMENT, aviez-vous atterri ici ?!

Toutes sortes de questions auxquels... Vous vous débrouillerez de répondre, 'marre de devoir faire tout le récit, moi.
Fonctionnement
• Un Hoopa s'est amusé à intervertir votre lit avec un autre pendant votre sommeil ! Vous vous réveillez dans une chambre différente de la vôtre, et devez vous débrouiller pour rentrer chez vous, et/ou retrouver vos affaires. Vos Pokémon et effets personnels peuvent avoir été déplacés selon votre convenance...  Amusez-vous !

• Voici la liste des personnages, et les chambres dans lesquels ils se sont réveillés.

Spoiler :
Aaron S. Mightley se retrouve dans la chambre de Mia Clarke.
Agatha North se retrouve dans la chambre de Shiu Daïkido.
Ajora Caldwell se retrouve dans la chambre de Cloé Nosya.
Alyx Levi-Harabo se retrouve dans la chambre de Noe Garcia.
Ambre Lawford se retrouve dans la chambre de Caitlin A. Anderson.
Ana C. Gladio se retrouve dans la chambre de Raudhr Akai.
Ange E. Levinson se retrouve dans la chambre de Yuna Akabare.
Ariania Blue se retrouve dans la chambre de Callahan Ravel.
Ariel Silas se retrouve dans la chambre d' Ajora Caldwell.

Bellamy Wallance se retrouve dans la chambre de Calua R. Kana.
Bouddha Socket se retrouve dans la chambre de Shana Roscoe.

Cael Joy se retrouve dans la chambre d'Alyx Levi-Harabo.
Caitlin A. Anderson se retrouve dans la chambre de Bouddha Socket.
Callahan Ravel se retrouve dans la chambre d'Ange E. Levinson.
Calua R. Kana se retrouve dans la chambre de Nico Anderson.
Cloé Nosya se retrouve dans la chambre d'Ilea Alezar.

Erika d'Eleos se retrouve dans la chambre de Sirius B. Powell.
Erika Uchida se retrouve dans la chambre de Cael Joy.

G. Oxlene Rosebury se retrouve dans la chambre d'Ariel Silas.
Ginji Labelvi se retrouve dans la chambre d'Erika Uchida.

Hagawa Haru se retrouve dans la chambre d'Idalienor Edelwen.

Idalienor Edelwen
se retrouve dans la chambre d'Erika d'Eléos.
Ileal Alezar se retrouve dans la chambre de Taël Hyalin.
Iris Danford se retrouve dans la chambre de Hagawa Haru.

Logan Atkinson
se retrouve dans la chambre de Marie R. Uana.
Liam Holmes se retrouve dans la chambre d'Iris Danford.

Marie R. Uana se retrouve dans la chambre de Paul Nyllis.
Matsuo Kyokai se retrouve dans la chambre d'Ambre Lawford.
Mia Clarke se retrouve dans la chambre de Matsuo Kyokai.

Nico Anderson
se retrouve dans la chambre de Salomé Cobal.
Noe Garcia se retrouve dans la chambre d'Ariania Blue.

Paul Nyllis se retrouve dans la chambre d'Agatha North.

Ranya Iluzion se retrouve dans la chambre de Liam Holmes.
Raudhr Akai se retrouve dans la chambre de Bellamy Wallace.

Salomé Cobal se retrouve dans la chambre de Logan Atkinson.
Shana Roscoe se retrouve dans la chambre d'Aaron Mightley.
Shiu Daïkido se retrouve dans la chambre de Ginji Labelvi.
Sirius B. Powell se retrouve dans la chambre d'Ana C. Gladio.

Taël Hyalin se retrouve dans la chambre Ranya Iluzion.

Yuna Akabare se retrouve dans la chambre de G. Oxlene Rosebury.


S'il y a un oubli quelconque, n'hésitez pas à le signaler ! Vous êtes libres de contacter les membres dont vous piétinez la vie privée #sbaf# pour vous arranger rp parlant.

• L'event s'effectue en un post. Vous êtes libres de le continuer dans un autre rp si vous le souhaitez.

• Dès que vous aurez posté, vous pourrez utiliser l'event pour vos demandes de passage de grade. De plus, vous gagnez 50 Bonbons de Potiron, et un modérateur passera pour vous restituer votre couleur d'origine.

• Dans tous les cas, les couleurs reviendront à la normale le 08/04.

• Interdiction de parler de Hoopa dans vos rps. Celui-ci a commis ses méfaits dans l'ombre.

• Le Pokémon Fabuleux a par ailleurs laissé traîner des tas d'affaires lui appartenant sur l'île. Potiron s'est hâté d'en rassembler quelques uns pour vous les revendre, en échange de Bonbons ou Jetons ! Ça se passe par ici. Un jeu est également disponible pour gagner encore plus de Bonbons !

• Ce topic sera clôt le 15/04.

• Enjoy !


Ana C. Gladio
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo KJ2xK
Taille de l'équipe : 20
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 54
Jetons : 489
Points d'Expériences : 1570
Event #5 - Méli-mélo Déglingo KJ2xK
20
Alola
16 ans
54
489
1570
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo KJ2xK
20
Alola
16 ans
54
489
1570
Ana C. Gladio
est un Coordinateur Performer



RED ALERT
Je me réveille doucement et m'étire longuement en gardant les yeux fermés. Je me blottis contre mon oreiller et m'enroule dans ma couette tel un sushi.. Avant de me redresser d'un seul coup: mon iPok n'a pas sonné. Ah non, on est dimanche, c'est vrai. Je me remets confortablement dans mon lit en espérant pouvoir me rendormir encore un peu.

Mais.

Attendez une minute.

J'ouvre un œil pour observer ma chambre. Non, j'avais bien vu la première fois: quelqu'un a repeint la tapisserie de ma chambre ! Ça doit être Lolita ... Ou peut-être Salomé qui a décidé d'étaler la couleur de ses cheveux partout. Ah non, il y a aussi du vert. Diana Prince ? Non, c'est peu probable, quand même.

Je sors de mon lit pour constater que la porte, mon chevet et mon armoire ne sont plus du tout à la même place. Et ne sont d'ailleurs pas les miens. Seul mon lit est bel et bien mon lit. Je suis en plein rêve, ce n'est pas possible. Je me retourne et observe une chose: mes deux pokémons qui dormaient près de moi sont toujours là. C'est-à-dire Bady et Pastel. Tous les soirs, je faisais un échange. Une fois, c'est la Emolga et la Nirondelle, l'autre fois c'est Marinette et Ginger. Le Furaiglon préférait dormir sur ma commode, Plume avait son propre lit à côté et les trois autres étaient dans leur pokéball. Louis avait d'ailleurs appris à sortir seul de celle-ci pour vaguer à ses tâches habituelles.

Enfin bref, je me lève, un peu perdue et me dirige vers la fenêtre pour observer l'extérieur et surtout pour comprendre un peu mieux ce qu'il m'arrive. A droite, il y a le dortoir Noctali et Mentali. A gauche, le dortoir Voltali.

« Oh. Bordel. Je suis dans le dortoir Phyllali. MAIS POURQUOOOI. » dis-je avant de me retourner et de manquer de faire une mini-crise cardiaque.

En face de moi, un Caninos rouge et noir. Il n'y en a qu'un seul dans l'académie, je crois. D'ailleurs, je ne connaît qu'un seul élève qui aime le rouge ET a un Caninos rouge et noir. Le pokémon commence à m'aboyer dessus, ce qui réveilla Bady et Pastel. La Emolga, totalement paniquée, utilisa Coup d'Jus. Toute la pièce fut électrisée. Je tombe au sol, sentant tous mes muscles se contracter. Je sentis l'électricité passer dans tout mon corps et heureusement, Bady n'est pas encore totalement réveillée donc son attaque n'est pas puissante. Si non, je serais totalement grillée à cette heure.

« STOP. On se calme. » criai-je en me redressant. « Bady. BADY. »

La Emolga s'arrête, me regarde et baisse les yeux, un peu honteuse. Mais un sourire malicieux se glissa au coin de ses lèvres. Je l'ignore et me tourne vers le pokémon feu.

« Raudhr est ton dresseur, n'est-ce pas ? » Le pokémon fit oui d'un mouvement sec de la tête. « Bien, j'ai échangé une Pyroli contre Pijako à la soirée d'halloween, tu dois peut-être t'en souvenir ? Enfin bref, nous pouvons constater que nous sommes dans sa chambre mais que mon lit est là. Mais la raison m'échappe. »

Je réfléchis un instant en observant tout ce qui m'entoure. Je tombe nez à nez avec un miroir. Je me redresse légèrement et remarque que mes cheveux, dut à l'attaque de Bady, flottaient dans les airs comme si ils étaient en apesanteur.

Génial.

Je repose mes fesses sur le sol et m'assois en tailleur.

« Peut-être que c'est un rêve collectif ? Mais ça reste inquiétant. Rêver de Raudhr ? C'est l'angoisse. » dis-je tout bas à mes pokémons.

Je me demande bien comment je vais pouvoir rentrer dans le dortoir Mentali, avec mon lit, sans que personne ne me voit. Peut-être que quelqu'un a échangé nos places ? Ou peut-être que c'est arrivé à toute l'académie ? Je n'en sais rien du tout.

« Mais attendez une minute, on est dimanche. Et.. c'est le 1er avril. Evidemment, dans une académie pareille, il fallait s'y attendre. Mais comment reste la question principale. »

Je me lève d'un bond et pose mes mains sur mes hanches.

« BON. Je vais voir qui il y a dans ce dortoir de scientifique. Je vais peut-être pouvoir trouver Percy au passage. A moins que, lui aussi, il est échangé de chambre avec Melty. » dis-je en rigolant.

J'imagine déjà la tête du référent dans la chambre de la jeune femme. Il quitterait ce monde immédiatement. J'attrape ma veste en moumoute qui me sert quand je me lève le matin et l'enfile. Je sors donc avec ça sur le dos, en short et en chaussettes. Oui, je dors avec des chaussettes, don't judge me. Je passe la porte et voit un long couloir tout de bois. J'avance et découvre un peu les lieux, épuré et très "nature". Bady et Pastel me suivent, avec autant de curiosité. Le Caninos semble aussi nous suivre, mais avec moins d'entrain. C'est logique, il le voit tous les jours son dortoir.

« Il y a quelqu'un ? » demandais-je.

J'arrive dans la salle commune, très grande avec des canapés et une télé, une petite bibliothèque sûrement remplie de livres scientifiques, et autres meubles aussi sophistiqués. Je me pose tranquillement sur le canapé, supposant croiser quelqu'un un moment ou à un autre qui pourra peut-être m'expliquer tout ce bazar. En attendant, j'allume la télé et me pose tranquillou.

hrp :
Ana se réveille dans le dortoir des Phyllali, dans la chambre de Raudhr et ne comprend rien à sa vie. Elle reste un peu dans la chambre, essaye de comprendre, et au final, elle descend dans la salle commune espérant trouver quelqu'un qui pourra l'aider. (Si d'autres personnes se sont retrouvés dans le dortoir et souhaite faire un petit rp, n'hésitez pas o/)




moodboard :
Event #5 - Méli-mélo Déglingo RGv3d
Shouhei Yamasaki
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
1
Kanto
14 ans
0
136
3
pokemon
1
Kanto
14 ans
0
136
3
Shouhei Yamasaki
est un Nouveau Membre

Méli-mélo Déglingo
Event

Le matin… Un matin calme, doux, paisible, sans bruits de Hoothoot paniqué pour un rien, et surtout bercé par le bruit des vagues… Attendez. Des VAGUES ?! Je me redressais subitement, comme si un éclair de lucidité m’avait frappé. Mais je n’eus pas le temps de regarder autour de moi très longtemps, car quelque chose de petit et poilu me sauta dessus et me repoussa sur le matelas. J’aurais pu penser qu’il s’agissait de ce cher Héraclès, qui aimait me faire des câlins musclés de temps à autres, mais non.

Un Rocabot. Et une chambre totalement inconnue aux couleurs bien trop flashy à mon goût. L’incompréhension se lisait sur mon visage, ce dernier se faisant abondamment lécher par la petite bête venue me dire bonjour, et qui était définitivement inconnue au bataillon. Je m’étais pourtant couché de manière tout à fait normale hier soir… Et je ne pensais pas être somnambule, encore moins au point de traverser toute l’académie pour arriver… Mais j’étais où, d’ailleurs ?!

« - Oui, bon, gentil petit mais là faut me lâcher hein. Aller. »

Je le reposais par terre, me levant en tirant un peu sur mon t-shirt qui me servait de pyjama, ne portant qu’un short en dessous. Au moins, j’étais seul dans cette pièce, et même si mon cerveau me faisait imaginer des dizaines de scénarios aussi catastrophiques que ceux d’une mauvaise série policière, je me rendais finalement compte qu’il n’y avait rien à craindre et que j’étais tout simplement dans le dortoir Voltali. Comment, pourquoi, aucune idée. Mais j’y étais, et il allait falloir que je traverse tout le chemin jusqu’au dortoir Noctali, le tout à moitié à poil et sans mes précieux petits compagnons. Le manque de Cierge me frappa aussitôt, et je me sentais très mal. Il était mon ami, mon meilleur ami même, et être si loin de lui me faisait comprendre à quel point je ne m’imaginais plus vivre sans lui.

Je regardais un peu plus autour de moi. Mon lit était là, comme si c’était lui qui avait été transporté… Bah, je suppose que les employés de l’école s’organiseront pour tout remettre en état. Je sursautais quand mon regard croisa l’œil d’un Terhal. Quelle horrible créature, ça me mettait mal à l’aise qu’il soit là. Même s’il n’avait pas du tout l’air de se préoccuper de ma présence. Au moins, il me laisserait tranquille, pas comme le petit qui n’arrêtait pas de sauter partout !

« - Bon, j’ouvre la porte hein ? Tu restes là. Non… Non, tu restes là le toutou. Dans la chambre. Aller. Oui, voilà. C’est bien. »

Je refermais la porte après m’être assuré qu’il était resté à l’intérieur, et je me décidais à descendre jusqu’à la salle commune, ignorant l’agression de ma rétine par les couleurs flash du dortoir. Je comptais bien aller me plaindre immédiatement à un responsable, et ils avaient intérêt à ramener mon lit là où il devait être ! … Même si je ne comprenais toujours pas comment ça avait pu arriver… Remarque, pas la première fois qu’une chose improbable se passe à l’académie.

AkumaCursed


Spoiler :
Alyx se réveille dans la chambre de Noé et ne comprend pas du tout ce qui se passe. Il se fait à moitié agresser gentiment par le Rocabot du Voltali, puis se décide à descendre dans la salle commune des Voltali, en t-shirt et short, pour aller se plaindre et demander à ce qu'on ramène son lit dans sa chambre. Si jamais des gens sont intéressés pour le croiser !




Event #5 - Méli-mélo Déglingo 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Hagawa Haru
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5221-370-hagawa-haru-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5233-hagawa-haru-phyllali
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo Tumblr_inline_mxrm54BUyO1s46qka
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 51
Jetons : 3190
Points d'Expériences : 1738
Event #5 - Méli-mélo Déglingo Tumblr_inline_mxrm54BUyO1s46qka
15
Unys
15
51
3190
1738
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo Tumblr_inline_mxrm54BUyO1s46qka
15
Unys
15
51
3190
1738
Hagawa Haru
est un Coordinateur Performer



C'est toujours difficile au réveil, on a toujours cette sensation un peu vague d'être à moitié endormis, un peu comme si on se trouvait a la fois dans le monde des rêves et la réalité. Comme a mon habitude, je fais réveiller par Pénélope, elle était beaucoup plus brutal que les dernières, le temps que j'émerge, je ne comprends pas vraiment la situation dans laquelle je m'étais encore fourré. La laporeille semblait paniquée, pourtant, je ne voyais pas ou étais le problème... avait-elle fait un cauchemar ? Un gros monstre en dessous du lit ? Je regarde en dessous, peut-être ne sait on jamais. Quelques minutes plus tard, je décide enfin de sortir de mon lit, je constate que je n'arrive pas à retrouver mes pantoufles, et je me cogne contre un meuble, mais ce n'était pas la ce truc là ? Si..? *Soupir*, peu importe Nico doit sans doute encore dormir.. Tiens Nico avait grandi, et peut-être un peu grossi par la même occasion... Je ne savais pas que c'était possible de changer autant de proportions en une nuit, mes yeux doivent me jouer des tours.. Et je ne retrouve plus la salle de bain.. Je m'étais sans doute levé du mauvais pied aujourd'hui.


"Tiens.. qu'est ce que.. Tsuki tu a changé de pelage ? Qu'es-ce que tu es grand ! Et puis oh un Eoko, c'est cool pour se réveiller... HEIN QUOI ?! OÙ SUIS-JE ?!"

C'est à ce moment précis que je me suis dit, je ne suis pas dans ma chambre. Enfin à moins que ce tout ça n'était qu'un vaste complot, pour faire en sorte que je perds tous mes repères, juste par pure méchanceté, c'était réussi. D'ailleurs, tout cela expliquerait la panique de Pénélope, les meubles qui ont changé de place, et... Nico qui n'est pas vraiment Nico en fait. MAIS OÙ SUIS JE ?! Du calme... respire.. Vu le lieu, je devais être à l'académie, tout cela ressemblait vaguement au dortoir des pyroli, mais si... j'ai changé de chambre, alors Tsuki n'est pas Tsuki non plus.. AH ! Je me faufile à nouveau dans ma couette espérant que tout ceci n'est qu'un mauvais rêve. Je me réveille une deuxième fois, et me cogne à nouveau contre un meuble, non tout ceci était bien réel, mais alors pourquoi mon lit était-il ici ?! C'était bien le mien ? Il n'y avait que moi pour avoir une housse de couette tiplouf après tout ! (Et un pyjama hypotrempe, c'est l'une de mes plus grandes fiertés.). Une chose était sûre, ces deux pokémon ne m'appartenaient pas, m'étais-je vraiment téléporté dans une autre chambre avec Pénélope ? Ça ne pouvait être l'œuvre que d'une entité malfaisante, ou je ne sais quoi, peut-être était-ce un test caché ? Aaaah ! Mais alors que dois-je faire ?! Bon... Essayons de garder notre calme pour l'instant..


"Votre dresseuse a sans doute dû subir le même sort que moi, enfin, je pense... D'ailleurs, cette chambre me rappelle vaguement quelqu'un.."

Oui, c'était l'impression qu'elle me donnait, mais je n'arrivais pas vraiment à savoir de qui il pouvait bien s'agir.. Peut-être qu'en fouillant un peu, même si je doute que le Zoroark me laisse faire, et puis ça ne se faisait pas de fouiller dans la chambre de quelqu'un.. Tout ce que je pouvais constater, c'était ce bureau très ordonné, c'était signe d'une personne bien propre, et consciencieuse. Ce qui n'était pas forcément mon cas.. *tousse* Je devrais plutôt m'occuper de sortir d'ici, pour retourner au dortoir phyllali, Charles et le reste de l'équipe vont sans doute s'inquiéter de notre absence, et puis qu'est ce que je vais dire a l'autre élève qui s'est visiblement téléporté dans la même chambre que moi ? Si cet endroit était bien le dortoir des pyrolis, alors lui non plus, n'avait rien à faire ici.. *Soupir* Heureusement que la Général Jackie n'était plus la référente de dortoir, sinon je n'aurais pas donné cher de notre peau... mais ce n'était pas une raison pour rester ici !

"Bon.. Pénélope, je pense qu'on ferait mieux d'aller à la salle commune des pyrolis, si on explique le problème, il devrait rien nous arriver enfin j'espère. De toute façon, on n'aurait pas pu déplacer notre lit d'un dortoir à l'autre ! Oh.. mais... on ne va pas laisser notre lit ici ? Non ? Ah... je prend quand même ma couette au cas où ! "



Je ne sais pas si me trimballer avec une couette tiplouf dans les couloirs du dortoir pyroli était une très bonne idée, d'ailleurs à l'heure qu'il est la plupart d'entre elles devaient déjà être réveillé pour leur entraînement quotidien. Il fallait vraiment aimer souffrir pour s'infliger de telle douleur de si bon matin.. Enfin quoi qu'il en soit, je tarde pas plus que ça, laissant les deux pokémon et le jeune garçon qui roupillait encore dans son lit. Pénélope dans mes bras, ma couverture qui faisait office de longue cape, je déambulais dans le dortoir pyroli a la recherche de la salle commune, c'est qu'on s'y perd dans cet endroit... J'espère que Charles et Tsuki accueilleront comme il se doit l'autre élève, ce phénomène a sûrement dû toucher l'ensemble de l'académie. À moins que ce ne soit moi qui rêve vraiment... Non, je n'allais quand même pas tenter d'essayer de voler pour voir... Bref, après un long moment à essayer de trouver mon chemin, j'arrive enfin dans la salle commune. C'est sûr que ça n'avait rien avoir avec notre salle commune, disons que c'était plus.. euh.. sportif. Je regarde de droite à gauche, espérant trouver quelqu'un qui pourrait m'aider à sortir de cet endroit, dans tous les cas j'étais parti pour me promener avec ma couette jusqu'au dortoir phyllali.  
Méli-Mélo Déglingo Event #5

©️BBDragon

HRP :

Haru se réveille dans la chambre d'Ida, il ne comprend pas tout de suite, jusqu'a qu'il voit les pokémon. Il décide de sortir sa couette sur lui, et sa laporeille dans ses bras dans la salle commune laissant Noé dormir. (Du coup Ana si tu veux faire un RP par la suite, tu m'enverra un mp e.e)






PHYL THE POWER ! ≈ On part à l'aventuuuuure !
Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2493
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2493
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2493
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin



Méli-Mélo Deglingo
Une nuit qui devait être comme n’importe laquelle à l’académie. Ok l’école sait être un joyeux bordel quand elle le veut mais la plupart du temps la nuit nous sommes tranquilles. Comme tous les soirs, Aria se couche dans son lit, la quasi-totalité de ses pokemons hors de leur pokeball. De mon côté, il n’y a que Posipi qui reste sur mon lit entre deux oreillers pour dormir. Ruru et Hyori trainent dans la chambre, comme les gardiens de notre sommeil, tandis que les autres sont dans leurs pokeballs. Au début, mon équipe était comme celle d’Aria, composée de petits pokemons qui pouvaient vadrouiller à leur guise. Désormais, après de multiples évolutions, le cadre d’une petite chambre ne leur convient plus. Mais ils sont à l’extérieur le plus possible, sauf la nuit. Les yeux finissent par se fermer tout seul, prêt à attaquer la journée de demain.

Alors qu’habituellement je n’ai aucune difficulté à me réveiller seule, ce matin un petit être en a décidé autrement. Je ressens à plusieurs reprises des petites pattes se poser contre mes joues tout en essayant de les faire bouger. L’intention de me réveiller est plutôt claire. J’ouvre doucement les yeux et attrape avec mes deux mains Pop encore penché sur mon visage, puis je me redresse, assise dans mon lit.

Qu’est-ce qui a Pop tu ne me réveilles pas d’habitude le dimanche…

Je tourne la tête pour jeter un œil au lit d’Aria. Mais attends…où est Aria ? Et pourquoi les lits sont plus placés pareil ? Et pourquoi c’est des gens que je ne connais pas ? Et pourquoi ce n’est plus notre chambre ? Bon ok reprenons depuis le début. Je suis dans un lit. Vu la couleur des draps et la présence de Pop, c’est bien le mien. Je n’ai pas changé de pyjama, débardeur et survêtement noires, c’est toujours le mien. En revanche, il est clair que ce n’est pas du tout notre chambre. Elle est plus grande, les armoires de fringue sont plus importantes que chez nous, et surtout la bande de couleur bleu sur les murs laisse suggérer que nous sommes chez les Givralis. En face de moi il y a un garçon aux cheveux blonds décolorés mais aucune idée de qui il s'agit. Doucement, mon regard glisse sur le réveil matin des propriétaires d’origine de la chambre. 1/04. Ah oui, on est le premier avril. Le jour des blagues. Mais là c’est vraiment allé beaucoup trop loin. Et je n’ose même pas imaginer comment les professeurs se sont débrouillés pour réaliser ce tour de passe-passe. Surement l’aide de bons pokemons. Bon de toute façon je n’ai pas grand-chose à craindre. Ruru et Hyori sont surement encore dans la chambre, plus qu’à y retourner et le tour est joué. Seulement, en face de moi, le garçon n’a pas l’air tout aussi serein que moi. Je le vois assis sur le bord du lit, à baragouiner des trucs hyper bizarres. Je me lève de mon propre lit et m’approche de lui pour lui parler.

Hey t’inquiètes pas ça va bien se passer. Tu as juste à retourner dans ta chambre et puis voilà on en parle plus.

En fait je ne pense pas que ce soit l’échange de chambre qui le dérange en lui-même. Dans son mélimélo de paroles, je n’arrive qu’à distinguer quelques mots. « Catastrophe » « intrus » « consoles ». Je n’ai pas bien saisi le sens véritable de tous ces mots mais bon. Je jette à nouveau un œil dans la pièce et m’arrête sur deux pokemons que je connais. Une Germignon et une Plumeline. Ce sont les pokemons de Salomé. Je dois être dans sa chambre, ainsi que celle de ses colocataires. Je leur adresse un sourire.

Désolé je n’ai aucune idée d’où est passé Salomé. Elle ne devrait pas tarder à revenir de toute façon.

Avec mon Posipi sur l’épaule, je quitte la chambre et rejoins le couloir principal en direction de la pièce principale du dortoir. Tout le bâtiment est très agité et je suppose que c’est pareil pour tous les dortoirs. Dans la pièce commune, des étudiants se sont regroupés pour discuter de tout ça. Il y a des garçons comme des filles, ce qui a surement provoqué une crise d’hystérie chez certains. Je m’avance gentiment vers le groupe, traversée par une volonté tout à fait pertinente dans la situation actuelle.

Qui est prêt à ramener tous les lits à leur place avec moi ?


HRP :
Ida va passer le reste de la journée à aider les élèves à remettre des lits en place. Si certains veulent la mentionner pas de soucis o/



©️BBDragon


Event #5 - Méli-mélo Déglingo Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Miriam Haere
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7489-509-miriam-haere-maybe-it-s-my-own-fault-as-usual-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7497-miriam-haere-aquali
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo BXe08
Taille de l'équipe : 11 + 1
Région d'origine : Alola / Kalos
Âge : 31 ans
Niveau : 27
Jetons : 623
Points d'Expériences : 589
Event #5 - Méli-mélo Déglingo BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
Miriam Haere
est un Adulte Zoologiste



GARDE A VOUS
Noe ferma les yeux paisiblement, prêt à dormir au moins 12 heures cette nuit. Oui, le dimanche, c'est grasse matinée. Il souhaite bonne nuit à ses deux pokémons qui s'étaient déjà presque assoupis. Il se roula dans sa couette et s'endormie aussitôt.

Le soleil perce les volets de la chambre, ce qui réveille le garçon. Il baille et s'étire longuement, en gardant les yeux fermés, éblouis. Il tend le bras pour attraper sa bouteille d'eau par terre mais sa main est arrêté avant par un truc poilu.

« Topaaaaze, elle est où ma bouteeeille ... ? » dit-il en essayant d'ouvrir un œil. « Putain, mais pourquoi les volets ne sont pas fermés complètement ? »

Il se frotte les yeux et se redresse. Il baisse son regard vers le sol pour comprendre pourquoi il n'a pas pu attraper sa fichue bouteille d'eau.

« WAAAaaaAAah. Mais, t'es qui toi ? » dit-il, surpris face à la Mysdibule qu'il avait face à lui.

Il regarde tout autour de lui en fronçant les sourcils.

« Mais pourquoi il y a des photos de gens que je ne connais pas accrochés au mur ? ... Pourquoi il y a autant de pokémon dans cette pièce ? Topaze, tu fais une réunion tupperware dans la chambre ou quoi ? »

Entre la Mystibule, un Eoko et un Zoroark, quel joyeux bordel. Mais pas de trace de ses pokémons. En fait, il réalise qu'il n'est pas du tout dans sa chambre. Noe se lève et salue les pokémons dans un bonjour collectif.

« Je ne sais pas où je suis, ni pourquoi j'ai atteri ici, AVEC MON LIT BORDEL. Et ... La Mysdibule, arrête de me regarder comme ça, tu fais flipper. » dit-il en montant sur son lit, par peur que le pokémon ne le morde. « Il y avait quelqu'un d'autre ici, apparemment et vu le lit, il n'est pas non plus de ce dortoir. Vu que c'est rouge, je suppose qu'on est chez les Pyroli. Mais pourquoi, j'en sais toujours rien. Dans tout les cas, je vais partir et vous, vous allez restez sagement ici. Okay ? »

Il saute, ouvre la porte et part rapidement. Il ne sait pas où il va et il n'a pas remarqué qu'il est en caleçon avec un tee-shirt large par au dessus. Au point où il en est, il s'en fou. Il parcourt les couloirs rapidement, quand il entendit une clochette derrière lui. Il se retourne et voit la Eoko qui se trouvait dans la chambre où il a atterrit. Il continue de marcher, mais elle le suit toujours. Il finit par s'arrêter quand il entendit comme une voix dans sa tête.

« Tu étais dans la chambre d'Idalienor et Ariania. »

Il écarquille les yeux.

« C'est toi qui a parlé ? Tu parles ? Un pokémon ça parle ? »

Il n'en revenait pas.

« Oui, par télépathie. »

Il reste bouche-bée et reprend ses esprits après quelque minute.

« Donc j'étais dans la chambre d'Idalienor.. Je la connais un peu, on s'est rencontré lors de la manif'. Bon, je vais voir si je peux trouver quelqu'un dans ce foutu dortoir de gonzesse. »

Il fit demi-tour et continue sa route sans savoir si le pokémon psy l'avait suivi. Il arrive enfin dans la salle commune des filles et voit un garçon blond, couvert avec une couette tiplouf. Noe soupire de soulagement, il n'était donc pas le seul. Il s'avance vers lui avant de voir qu'il est accompagné d'une Laporeille.

« Je me suis retrouvé dans le dortoir des pyroli, avec mon lit, un Eoko m'a parlé et toi, t'es là en pleins milieu avec ta couette Tiplouf. J'ai été somnambule cette nuit et j'ai fumé un joint, c'est pas possible. » dit-il avec sa voix du matin.


hrp :
Noe se réveille, il panique en voyant tous les pokémons dans la pièce. Il sort rapidement mais la Eoko la suit. Elle lui dit qu'il était dans la chambre d'Ida et Ari, du coup, il continue sa route vers la salle commune pour espérer trouver quelqu'un et tombe sur un truc blond avec sa couette tiplouf. Il l'aborde en faisait une blague, parce qu'on a de l'humour même tôt le matin.


moodboard :
Event #5 - Méli-mélo Déglingo WemQw
Logan C. Alduin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo GExjD
Taille de l'équipe : 16
Région d'origine : Hoenn
Âge : 19
Niveau : 58
Jetons : 75
Points d'Expériences : 2166
Event #5 - Méli-mélo Déglingo GExjD
16
Hoenn
19
58
75
2166
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo GExjD
16
Hoenn
19
58
75
2166
Logan C. Alduin
est un Scientifique Chercheur Pokemon

[i][Event#5]Méli-Mélo

déglingo

(ou mauvaise surprise)

Capture

Je me réveille doucement près à vivre une nouvelle journée longue et pénible. Mêm si j’en avais récupéré quelques un il m’en manque encore beaucoup alors forcément je suis un peu triste. Je me lève à moitié dans les vapes et me dirige vers la salle de bains pour me réveiller totalement mais me réveil avec la rencontre d’un mur me faisant tomber par terre. Qu’est ce que fait un mur ici ? Normalement là y a un passage. Je me relève et regarde ma chambre rangé… Minute normalement ma chambre n’est jamais rangé (ou très rarement quand Ana passait des fois pour m’aider pour les études mais faut pas lui dire). C’est trop propre, trop vide, trop froid. Y a rien… Je peux pas être plus précis. Pas de photo, pas de cadre, pas de plante verte, pas de maquette, pas de journal intime (dommage), pas de paquet de chips, pas de truc sympa. Juste des bouquins classés par ordre alphabétiques, par genre, par type de papier, par date d’édition, par couleur. Trop d’ordre pour moi. Je plaint sérieusement le gens qui est comme ça. C’est trop rigide pour moi tout ça.

J’entends aussi des Pokémons piailler à droite à gauche. Je… C’est à qui ?! Je suis clairement pas dans ma chambre. Ce Couaneton est tellement paniqué qu’il essaie de s’enfuir par le fenêtre fermé avant de s’écraser à terre. Voyant que beaucoup d’entre eux commence à s’agiter et que moi je n’ai aucun des miens avec moi j’essaie de les calmer.

-Ecoutez, je sais pas comment je suis arrivé là mais je vais y aller donc m’attaquez pas je n’y suis pour rien. Je veux dire quelqu’un à réussi à me transporter avec mon lit jusqu’ici. Je vais sortir d’ici et voir où je suis d’accord. Si je retrouve ma chambre, je reviendrais probablement chercher mon lit. Désolé du dérangement.

Cette histoire est bizarre quand même. En regardant par la fenêtre, je retrouve l’Académie donc, ma chambre n’est pas loin. Je sors dans le couloir et le reconnaît que trop bien. Je suis dans le dortoir des Mentalis. Puis une idée me vient à l’esprit. Et si j’allais taquiner Ana. On est le premier avril donc une petite blague est obligatoire. Après j’irais dans ma chambre.

Il était encore tôt et ce ne serait pas étonnant que certains étudiant dorment encore. Je passe par la salle commune des Mentas pour la trouver mais elle n’est pas là. Peut-être dans sa chambre. Je monte chez elle et ouvre délicatement la porte. En effet ses Pokémons dormaient encore. Parfait je vais pouvoir la surprendre. Même si elle s’énerve contre moi ce sera drôle . Je m’approche de son lit. Elle était encore en train de dormir sous ses couettes. Tiens elle à changé ses draps ? Pourtant elle les aimaient bien. Bah.

Je me jette sur elle et lui fait des guillis.

-Poisson d’avril Ana !!!!

Mais malheureusement ce n’était pas Ana dans le lit. Mais un mec à moitié à poil. Alors ma petite blague se retourne contre moi. Elle m’aurait trompé avec ce type. Non attends Logan cherche à comprendre avant. Mais mes pulsions prennent le dessus et m’apprête à lui mettre un pain.

-OU EST ANA ENFLURE?!!!

S’il ne me répond pas très vite je jure de lui exploser sa face de beau gosse.


Hrp :
Logan se réveil chez Marie et fais paniquer tout ses Pokémons. Il juge plus prudent de s’en aller et se rend compte qu’il est chez les Mentas. Il veut donc réveiller Ana pour le premier avril mais réveil à la place Sirius. Une fois de plus il en conclue des choses trop rapidement.
Lucio A. Jefferson
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7030-iris-danford-mentali
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Unys (Volucité/Pavonnay)
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 0
Event #5 - Méli-mélo Déglingo Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
1
Unys (Volucité/Pavonnay)
14 ans
0
0
0
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
1
Unys (Volucité/Pavonnay)
14 ans
0
0
0
Lucio A. Jefferson
est un Nouveau Membre


   
Non c'est vrai, la téléportation c'est quelque chose de fréquent, hein ?
    La Mentali était assise sur le bord de son lit. Enfin... Assise en tailleur, parce que ses pieds ne touchaient pas le sol. C'était une position qu'elle trouvait d'ailleurs étonnamment confortable, alors qu'elle n'en avait pourtant pas l'habitude. Elle semblait pensive, prise en pleine réflexion. Elle leva une seconde fois la tête, prenant soin de détailler du regard, attentivement, la pièce dans laquelle elle se trouvait. Puis ses yeux se posèrent sur le Roigada qui lui faisait face. Elle écarquilla les yeux, haussa un sourcil. Elle en était sûre, désormais.

    Ce n'était pas sa chambre.
Définitivement pas.

    Il y avait le nécessaire pour vivre ; bureau, armoire contenant des vêtements... Mais comment s'était-elle retrouvée ici, dans ce cas ? La Mentali grommela. Elle se laissa tomber en arrière, les yeux rivés sur le plafond de la chambre. Cet endroit n'avait rien en commun avec sa chambre, cela était certain. Mais avec le fait qu'elle soit encore a demi-endormie, elle aurait pu y croire. Si seulement il n'y avait pas une autre fille qui se trouvait dans le lit d'à côté. Et Iris n'avait pas de colocataire. Pas de souvenir, non. A moins que quelqu'un aie décidé de s'incruster au beau milieu de la nuit. Mais Diana ne l'aurait pas laissé rentrer. Ah ça, non.
    La Mentali fit l'effort de se redresser. Elle se massa légèrement les tempes, et s'étira doucement, histoire de détendre ses muscles qu'elle sentait encore engourdis. Le Roigada la fixait. Il était toujours là, lui ? Quel drôle de Pokémon. Pourtant, il ne semblait pas si surprit de voir l'adolescente dans la chambre de son dresseur, ou sa dresseuse. Oui parce que, visiblement Iris s'était retrouvée dans la chambre de quelqu'un d'autre. Elle supposa qu'il s'agissait d'une fille, à en voir la personne dormant dans l'autre lit même si... la Mentali se mit à penser ; peut-être qu'elle aussi se trouvait dans une chambre qui n'était pas la sienne ?

    Sans bouger, Iris se pencha légèrement sur le côté, tendant la main. Elle observait d'un air curieux la table de chevet, pensant que fouiller pourrait être une bonne chose. Alors oui fouiner dans les affaires des autres ça ne se faisait pas vraiment, mais la brune jugeait cela plus que nécessaire si elle voulait espérer savoir où elle se trouvait. Sans scrupule, elle s'empara de la petite boîte, qu'elle posa sur ses genoux. Elle la fixa, un sourcil toujours haussé. Elle hésita à l'ouvrir. D'un côté, elle trouvait cela primordial si elle voulait savoir où elle se trouvait mais de l'autre, ce n'étaient pas ses affaires. Enfin... le propriétaire de la boîte s'en apercevrait-il seulement ? Un air de malice presque inquiétant s'empara du visage d'Iris, tandis qu'elle relevait doucement le couvercle de la boîte. Elle jeta un rapide coup d’œil aux alentours, discrètement, afin de voir si l'autre fille dormait toujours. Mais pour ce qui était de fouiller, à vrai dire qu'elle ne fouilla pas réellement. Elle se contenta de détailler du regard les objets que contenait le petit coffre. Un autographe des sœurs kimono... Cela lui disait quelque chose, mais seulement parce qu'elle avait vécu à Johto durant son enfance. Elle savait, à peu près, qui elles étaient. Mais elle ne connaissait personne possédant un autographe d'elles. Donc, en refermant la boîte, elle en déduisit qu'elle était dans la chambre d'un inconnu. Mais elle se rassura en se disant qu'au moins, on avait pas pu l'emmener ici de force ou par un quelconque charme, puisque... puisque c'était toujours son lit. C'était sûrement une sorte de téléportation ou quelque chose comme ça. Même si Iris avait un peu de mal à y croire, parce que c'était tellement absurde. Mais elle n'était pas dans un rêve. Ça, c'était certain.
    Lorsqu'elle reposa la boîte sur la table de chevet, elle prit soin de ne pas abîmer quoi que ce soit, et de remettre l'objet le plus correctement possible, afin que son propriétaire ne se rende compte de rien. Puis, elle fit ce qu'elle aurait dû faire depuis le début : se lever. Elle traîna des pieds, lâchant un bâillement pas très discret, ignorant le Roigada qui la fixait toujours. En guise de pyjama, elle portait simplement un t-shirt et un pantalon en laine décontractés, qui auraient probablement pu passer pour des vêtements ordinaires s'ils avaient quelque chose en plus. Elle frissonna néanmoins lorsque ses pieds nus foulèrent le sol, légèrement froid. Elle s'y habituerait. L'adolescente entendit soudainement un petit bruit, qui la fit tourner la tête en direction de l'armoire. Elle aurait juré avoir entendu un bruit de porte qui se ferme... Toujours face à l'armoire, elle fit cependant mine de détourner le regard. La porte s'entrouvrit alors légèrement, dévoilant la face apeuré d'un chat bipède au pelage d'un curieux bleu foncé. Dès que son regard croisa celui d'Iris, qui tentait pourtant un sourire amical, il referma brusquement la porte. Haussant les épaules, perplexe, la Mentali se contenta de soupirer. Elle ne pourrait pas compter sur lui pour l'aider. Et elle ne pourrait pas non plus compter sur le Roigada, puisque ce dernier semblait en pleine introspection.

-Bordel, où est-ce que je suis... Grogna la Mentali.

    Il y eut un autre bruit. Mais cela ressemblait plus au bruit de quelque chose qu'on allume. La fille qui se trouvait dans l'autre lit s'était réveillée. Mais elle ne paraissait pas avoir remarqué Iris, puisqu'elle venait d'allumer une console en passant complètement à côté de la jeune fille. Des consoles... Iris s'approcha de l'autre côté de la chambre. Plissant les yeux, elle chercha à détailler certains des éléments de l'endroit. Mais ce sont surtout les consoles qui l'amenèrent à sa déduction. Elle ne serait pas dans la chambre de Nico ? Nico, le Phyllali qu'elle avait rencontré à cause ou grâce à Melty, parce qu'elle les avait envoyés tous les deux chercher un stylo dans la partie... dans la partie hantée du bâtiment. Elle en avait de légers frissons, à y repenser. Même si, en prenant du recul maintenant, cela l'amusait plus qu'autre chose. Enfin, Melty avait sans doute très bien réussi son coup, parce que du temps, ils en avaient mis pour revenir.
    Iris tenta de s'adresser à la jeune fille qui avait piqué les consoles du garçon. Mais rien. Elle ne semblait pas faire attention à elle. Bon. Puisqu'elle savait au moins où elle était, autant faire autre chose. Il n'y avait pas ses Pokémons avec elle, ni ses affaires d'ailleurs. Elle ne pouvait pas faire autrement que d'attendre ici, en espérant trouver des personnes qui l'aideraient à régler sa situation. Mollement, elle gagna la porte de la chambre, s'emparant de la poignée en bâillant de nouveau. Elle arpenta les couloirs du dortoir, sans véritablement regarder autour d'elle. Si cela se trouve, elle aurait la chance de croiser Cael, et de pouvoir compter sur lui. Mais... Il ne semblait pas y avoir grand monde. Tout ce qu'elle put faire fut de gagner la salle commune. Tiens, il y avait quelqu'un d'autre. Une autre fille, qui s'était assise et regardait la télévision. Iris ouvrit de gros yeux. Ils s'étaient tous retrouvés dans la même situation qu'elle, ou bien ? Pour autant, elle ne chercha pas à engager la conversation. Elle était perdue, et un peu trop fatiguée pour garder les idées claires. Alors, elle prit simplement place dans un canapé -enfin, elle s'affala, plutôt-, et se contenta de regarder la télé, l'air à moitié absent.


résumé :
-Iris se réveille et observe plusieurs fois la chambre
-Iris fait un duel de regard avec le Roigada d'Haru
-Elle farfouille dans la table de chevet d'Haru pour savoir si elle ne peut pas trouver quelque chose qui l'aiderait à se repérer
-Elle voit que Calua fait la zombie et va jouer avec la console présente dans la chambre
-Elle en déduit donc qu'elle se trouve dans la chambre du coloc' de Nico, qu'elle connaît un peu, et par conséquent, qu'elle est au dortoir Phyllali
-Elle désespère et se contente juste de descendre dans la salle commune, où elle se pose devant la télé après avoir vu Ana
Iris Danford
ft. La chambre d'Haru

   
Évent #5 - Méli-Mélo Déglingo
Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1066
Event #5 - Méli-mélo Déglingo 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
1066
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
1066
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Meli-Melo Deglingo
Ranya avait passé sa soirée à peindre. Encore. Depuis son expédition avec Ambre dans les Ruines Alpha, la blonde se repassait sans cesse dans sa tête l’architecture des lieux, ainsi que tout ce qu’elle avait pu voir à l’intérieur. Le point clé de cette visite est surement la présence des Zarbis. Des pokemons anciens et extrêmement mystérieux. La danseuse en a fait de multiples croquis mais ce soir elle est allée plus loin en en peignant certains sur le plafond. Une nuée de pokemon partait du coin droit de la pièce pour se disperser vers le centre. Malheureusement pour elle, l’entreprise est extrêmement longue, dû à la position inconfortable qu’elle doit adopter pour peindre. Déjà l’installation afin de s’élever suffisamment haut n’est pas très sécurisée mais en plus la position de son cou lui fait vite très mal. Il faut se rendre à l’évidence, il va falloir être patient pour voir le bout de ce travail achevé.

Après une petite séance de 20 minutes, la jeune fille se jette sur son lit, rejoignant Heqet déjà confortablement installée sur l’un des coussins. Rapidement, Ranya jette ses vêtements un peu partout dans la chambre et enfile un très grand t-shirt gris faisant office de pyjamas. Les petits spectres continuent de virevolter dans la pièce tandis que sa Givrali repose dans sa pokeball. La danseuse ne mit pas bien longtemps à fermer définitivement les yeux, de sorte à profiter d’une nuit de sommeil bien méritée.

Lorsque les premiers rayons du soleil traversent les rideaux, l’adolescente ouvre péniblement les yeux et se redresse de son lit. Sa vision d’abord un peu floue finie par s’éclaircir, lui laissant le plaisir de se lever et d’ouvrir d’un coup sec les rideaux. Il est temps de voir le rendu de l’étape d’hier soir. Il manque encore du travail mais les premières ombres commencent à se dessiner. Elle lève sa tête vers le plafond mais celui-ci est vide. Sa première pensée alla directement vers ses deux pokemons spectres qui auraient très bien pu lui jouer une farce. D’ailleurs, où sont-ils ? D’habitude ils ne se gênent pas pour se moquer d’elle au réveil mais là rien. Son regard parcourt toute la pièce jusqu’à ce qu’enfin elle réalise l’impensable. Elle n’est plus dans sa chambre !

D’un seul coup, son cœur se met à accélérer, complètement paniquée. Où est-elle ? Vu la couleur de la chambre, ça doit être un Noctali mais rien de plus. Il n’y a personne avec elle. Dans la panique, elle jette tous les coussins au sol jusqu’à ce qu’une forme bleue s’en dégage. Une Grenousse. La sienne. Dans son élan, Ranya attrape le pokemon et commence à le secouer dans tous les sens tout en criant.

Heqet tu te rends compte de ce qu’ils se passent ?! On est plus dans la chambre, Fàfnir et Anubis ont disparu ! Je suis perdue au sec…

La danseuse n’a pas le temps de finir que la grenouille lui envoie une bulle à la tête, histoire de la calmer un peu. La jeune fille frotte immédiatement son visage avec l’eau fraiche par réflexe, lui permettant de se calmer une milliseconde. Quand elle ouvre de nouveau les yeux, sa pokemon se trouve au sol, en direction de la porte. La blonde l’ouvre et laisse s’échapper Heqet, de sorte à ce qu’elle lui montre le chemin. Effectivement elle n’est pas la seule à avoir eu des problèmes d’échange cette nuit. Plein d’autres élèves se promènent dans les couloirs, surement à la recherche d’une explication plausible à tout ça. Si ça se trouve une entité divine est venue les punir dans la nuit pour les multiples bêtises que tous les élèves ont fait jusque-là ?! Ranya abandonne vite cette idée et se met à courir derrière son pokemon pour ne pas le perdre de vue.

Une fois à l’extérieur, le froid saisit sa peau très peu couverte. Ses bras se croisent l’un l’autre pour essayer de se réchauffer mais rien à faire. Il faut qu’elle retourne dans sa chambre se chercher un pull. Pendant sa course, elle est stoppée par un petit groupe de trois pokemons volants. Son visage s’illumine quand elle reconnait Fafnir, Anubis et un autre pokemon inconnu.

Vous voilà tous les deux ! Qu’est-ce qu’il s’est passé vous savez ? Et puis qui est ce pokemon ?

Les deux pokemons se mettent alors à mimer une forme ronde, et Heteq, qui semble avoir parfaitement compris l’explication de ses camarades, en fait de même mais de manière plus précise grâce à ses pattes articulées. C’est rond, voir même ovale, et c’est à elle. Il lui faut quelques minutes pour réagir mais enfin elle comprend le message de ses pokemons. Son œuf ! Il a enfin éclos. Et même si c’est un truc qui vole, ce n’est pas flippant, enfin pas trop. La bestiole ne semble pas voler très droit mais ça n’a pas d’importance pour l’instant. La blondinette sautille sur place et s’exclame.

Je suis très contente de t’accueillir dans mon équipe ! Tu seras Nessie ! Bienvenue ! Maintenant si ça ne vous gêne pas il faut qu’on retourne dans la chambre, il est hors de question que quelqu’un m’ait volé mes affaires !


Nessie tout juste nommée s’approche alors de sa dresseuse et lui dépose entre les doigts un objet qu’elle ne met pas bien longtemps à reconnaitre. C’est un de ses pinceaux. Mais pourquoi se serait-elle embêtée à l’emmener avec elle ? Ne dites pas que…

Résumé :
Ranya se réveille chez les Nocta, elle panique et décide de sortir du dortoir pour retrouver ses pokemons. Elle les retrouve et apprend que son oeuf de Sonistrelle a éclos. Mais elle comprend aussi que ses pinceaux ont été dispersés dans toute l'académie. Donc elle va passer le reste de la journée à les chercher. N'hésitez pas à la mentionner si ça vous amuse o/


©️BBDragon
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 824
Points d'Expériences : 2907
Event #5 - Méli-mélo Déglingo Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
824
2907
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
824
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type


Méli-Mélo Délingo
Yuna Akabara & PC

La liberté. En cet instant je ne ressens rien d’autre qu’un sentiment de liberté, le vent fait voler mes cheveux dans tous les sens et des plaines à perte de vue. Je m’accroche fermement à Ama qui court à vive allure dans les plaines…Attendez comment je peux monter sur un Caninos ? Tout simplement parce que ce n’est plus un Caninos mais un puissant Arcanin, je souris et enfonce mon visage dans le pelage du pokémon feu. Mais ce sentiment de liberté qui m’habite me pousse à me détacher du pelage chaud pour me redresser, me voilà alors à faire face au vent. Je ferme les yeux et tends les bras à la façon Titanic…oui ça fait cliché mais je m’en moque, j’ai l’impression de m’envoler. Je ne sens même plus le choc des pattes d’Ama sur le sol…J’ouvre les yeux et constate que mon pokémon feu est capable de courir dans les airs. C’est le rêve, pouvoir voler dans les airs, ne plus avoir de contrainte…Mais brusquement Ama disparait et me voilà à tomber dans le vide, droit vers le sol. Mon cri se perd dans les airs alors que les plaines se rapprochent toute allure, je vais m’écraser !!!

Je me réveille en hurlant…je suis sûre que Salomé a pu l’entendre depuis sa chambre, il va falloir que j’aille m’excuser si ça s’avère vrai. En tout cas j’ai réveillé Hestia et Dovah qui dormaient avec moi, ma Pyronille ayant fait un vol plané sur le lit alors que le dragon s’est crispé et resserré autours de ma jambe. Je reprends mon souffle avant de soupirer un bon coup, comment mon rêve a bien pu se transformer en cauchemar ? Il faudrait que j’apprenne la signification des rêves, ça pourrait mettre utile.

-Désolé Hestia, Dovah je ne voulais pas vous effrayer

Hestia ne semble pas vraiment satisfaite de mes excuses car elle fait sortir quelques petites flammèches pour montrer son mécontentement, ce qui me fait plus rire qu’autre chose. Dovah semble fixé le mur avec insistance, n’ayant même pas réagit à la petite colère de Pyronille. Je suis alors son regard et c’est le bug. Mon bureau n’est plus à sa place, mon armoire non plus, même la fenêtre a changé de côté…et les murs sont verts. Wait wait wait une minute, comment c’est possible, je rêve ? Ça doit être ça un rêve, ce n’est pas possible autrement. Je ferme les yeux et me concentre, je vais me réveiller, je vais me réveiller…

J’ouvre alors un œil, mais le décor de la chambre n’a pas changé, ce ne serait donc pas un rêve ? Je regarde mes pokémons qui me regardent comme si je venais d’une autre planète…Attendez et Ama, je regarde rapidement sur le côté du lit, là où Ama a l’habitude de dormir mais rien, il n’y a même pas de tapis.

-Ama ? AMA !

Je l’appelle, mais aucune réponse, pas de Caninos aux alentours, la panique commence à me gagner, mais qu’est-ce qui s’est passé ? C’est Hestia qui me calme en me chargeant légèrement dessus, ça me coupe le souffle mais au moins je reprends mes esprits. Bon reprenons calmement, je me lève et me dirige vers la fenêtre, bonne nouvelle il semble que je sois toujours à la PC, mauvaise nouvelle je ne suis plus dans mon dortoir…Et à en juger par les couleurs vertes au mur, je suis dans le dortoir des Phyllali…l’un des dortoirs masculin bien sûre, il fallait que j’ai mon pyjama rose…

Alors que je me perds dans mes pensées, j’entends un bruit provenir d’un coin de la chambre, me faisant sursauter. Je m’approche doucement, mes deux pokémons sur leurs gardes pour finalement voir un Galvaran qui semble énormément sur la défensive. Je lève les mains en signe de paix, plaçant ma jambe devant Hestia qui semble être sur le point d’attaquer le pokémon du propriétaire de la chambre.

-Hey du calme, je ne te veux pas de mal…je ne sais même pas dans quelle chambre je suis…

Le Pokémon électrique semble toujours sur ses gardes mais il se rapproche un peu de moi, surement pour me détailler un peu. Mais je n’ai pas vraiment le temps de trainer ici, Ama doit encore être dans ma chambre et je plains le dresseur ou la dresseuse qui doit s’y trouver, il ne va pas le laisser bouger sans montrer les crocs. Hestia saute sur mon épaule et Dovah s’accroche à ma jambe et je sors, promettant au Galvaran que son dresseur ne va pas tarder.

Une fois dans le couloir je vois d’autres élèves qui semblent perdus eux aussi, le fauteur de trouble peut importe qui il est, c’est amusé avec tous les élèves de la PC. Alors tout le monde réagi plus ou moins bien, certains prennent même leurs aises dans la salle commune des Phyllali…Mais je n’ai pas le temps de m’attarder, je dois à tout prix récupérer Ama avant qu’il ne face flamber le dortoir Givrali, ou qu’il ne morde quelqu’un.

Résumé :
Yuna se réveille suite à son cauchemar dans la chambre d’Oxlene avec sa Pyronille et son Minidraco (désolé si son cri vous a réveillé). Elle panique au début mais fini par se calmer, et après avoir rencontré le Galvaran du propriétaire, elle passe en coup de vent dans la salle commune, elle doit retrouver son Caninos au plus vite (hésitez pas à faire une rencontre avec Ama dans le dortoir des Givrali)



 
You can never
turn back


Event #5 - Méli-mélo Déglingo P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Paul Nyllis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #5 - Méli-mélo Déglingo NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Enserré par son Aligatueur, Paul rêvait paisiblement. Ses songes l'amenaient dans de magnifiques paysages luxuriants, qu'il parcourait avec ses compagnons de long en large en réalisant diverses quêtes qu'un vieux mage lui refilait. L'ancien portait une robe aussi blanche que sa barbe, c'est-à-dire plutôt grise, et son regard était à peine perceptible sous ses sourcils épais, qu'il n'avait jamais pris le temps de tailler. Mais avant tout, c'était son déambulateur sceptre truite magique qui laissait le garçon perplexe... Comment un magicarpe pourrait-il utiliser un déambulateur ? La question occupait vraiment le Noctali qui ne cessait de revoir l'arrivée de l'ancien et de son majordome à nageoires. Toutefois, le vieillard avait au moins l'intelligence de donner des quêtes intéressantes à son hôte, afin que celui-ci poursuive son rêve et puisse passer une bonne journée à son réveil. Pour cela, rien de plus simple : il avait dû bravir le mont Glagla sous des torrents de flammes, puis nager à contrecourant dans la rivière de lave pour récupérer le joint perdu du déambulateur et enfin, il avait dû survivre à la douche gelée qui lui éviterait d'avoir de trop grosses brûlures sur la peau après son bain de lave, ainsi que l'apposition de crème anti-brûlure sur tout le corps. Maintenant il était prêt à rentrer chez lui et OHLALA LE SOL TREMBLE ! Mais que se passe-t-il ?!

Soudain, les paupières du garçon s'ouvrirent. Un oeil puis l'autre, jouant à ce petit jeu jusqu'à ce que les deux acceptent de rester ouverts en même temps. Il bâilla aux cornèbres un long moment et décida enfin à enlever le bras d'Aligatueur sur sa taille pour se lever. Frottant ses noenoeils un moment, il se tourna dans un sens, puis dans l'autre, jusqu'à remarquer que quelque chose clochait...
- Tiens, Sirius n'a pas dormi là cette nuit... Peut-être qu'il est allé voir Hanaë, ça serait pas trop tôt.
Il ne s'attarda pas plus longtemps sur cette pensée, sachant que malheureusement son broloc n'aurait jamais assez de balls pour aller voir sa tendre. Par conséquent, il se tourna vers Aligatueur qui pionçait comme à son habitude en prenant tout l'espace disponible du lit.
- Une vraie sangsue celui-là. Bon allez Ali, c'est l'heure de se lever ! Faut bouger, on a du boulot !
Par boulot, le garçon entendait le chantier qu'ils avaient entamé il y a peu. Un projet un peu fou de construire un parc aquatique dans l'académie. C'était un travail colossal et Paul n'avait pas hésité à tronquer ses entrainements matinaux, maintenant que Jacky était partie, pour avancer dans ce projet. Le garçon ne manquait pas de main d'oeuvre avec ses Pokémons. Encore fallait-il qu'ils acceptent de se lever. Agrippant les épaules de l'imposante créature rose, il le secoua violemment jusqu'à se réveiller lui-même. L'Aligatueur bougea en grommelant et se rendormit de l'autre côté du lit.
- Tu l'auras voulu, sac à main.
D'un geste, Paul tira la couette qui s'enroula dans un instinct primaire autour de lui. Mis à nu, Aligatueur bondit du lit au plafond avant d'atteindre sur le sol de la chambre.
- Ah ! Tu daignes enfin à sortir du plumard. La prochaine fois, tu dormiras avec Stalgamin si tu ne te lèves pas quand je te le dis.
Les yeux du Pokémon se baissèrent, exposant une mine attristée. Dormir avec Stalgamin était vraiment la pire des punitions. C'était comme s'allonger à côté d'un Rondoudou en espérant n'avoir aucune surprise au réveil... Impossible. Sur ce coup-là, Paul était très dur, mais le Noctali savait pertinamment que s'il n'agissait pas de la sorte, Ali serait capable de s'en aller dans un sommeil sans fin. Bah oui, on est un gros dormeur ou on ne l'est pas.
- Va réveiller les autres, je t'attends dans le hall pour le petit déj'.
Le garçon fit mine de partir, quand son bras fut retenu par son ami rose. Le regard d'Aligatueur avait changé, il paraissait comme perturbé.
- Ne t'en fais pas, je ne vais pas te laisser dormir avec Stalgamin. Je ne suis pas miabolique à ce point-là.
Aligatueur lui tira encore une fois le bras, lui indiquant avec l'autre un mur de la pièce.
- Ben quoi, je com...
Soudain, tout sembla s'éclaircir pour le garçon. La pièce dans laquelle ils se trouvaient était beaucoup plus petite que sa chambre, il n'y avait pas de salle de bain et encore moins de table de ping-pong. Les murs ne contenaient pas le moindre noir ou jaune, couleurs caractéristiques du dortoir Noctali, mais elles étaient rouges !
- Qu'est-ce qu'on fait chez les Pyrolis ?!
Son partenaire haussa les épaules. Tous deux connaissaient bien le dortoir, pour y être venu plusieurs fois. Notamment, ils adoraient passer par l'arrière du bâtiment, trouver une gouttière à laquelle ils pouvaient grimper et se rendre sur le toit pour admirer le coucher de soleil le soir. C'était là-bas que Paul était allé avec Dahlia... Des souvenirs très importants pour le garçon qui ne l'avait plus revu depuis près d'un an et demi désormais. Il n'avait aucune idée d'où elle était passée, elle n'avait laissé aucun mot, aucun signe de son départ. La rupture avait été rude pour lui. Il avait cru à son retour pendant longtemps, mais finalement la réalité l'avait rattrapé. Elle était partie et ne reviendrait pas. Mais aussi triste étaient ces souvenirs, il avait fini par tourner la page. Surtout, qu'il avait rencontré quelqu'un d'autre qui arrivait à faire battre une douce mélodie dans son coeur sans qu'il ne s'en rende vraiment compte.
- Je ne sais pas ce qui s'est passé cette nuit, ni à qui appartient cette chambre, mais une chose est sûre... Si on reste là, les Pyrolis vont nous tuer !
Bien qu'il arrive parfois qu'il y ait des entorses aux règles, Paul savait très bien qu'un garçon dans un dortoir exclusivement féminin, ça ne faisait pas vraiment bonne impression. Cela lui rappelait l'une de ses premières nuits à l'académie. Lui et Kaiminus s'étaient retrouvés téléportés dans le dortoir des Mentalis et la lutte pour leur survie n'avait pas été aisée. Paul s'en souvenait très bien et il voulait éviter ça à tout prix !
- Prends le lit, on part maintenant.
Joignant le geste à la parole, il ouvrit la fenêtre et sauta par celle-ci. La couette qui l'entourait amortie sa chute et il se redressa aussitôt pour aider Aligatueur à faire passer le lit. Doucement mais sûrement, ils arrivèrent à le descendre sans que le Noctali ne soit écrasé par le poids du bois, ni que le lit ne finisse brisé au sol. S'en suivit une petite course de discrétion au travers de l'académie jusqu'au dortoir Noctali... Mais à qui pouvaient appartenir tous ces pinceaux accrochés aux arbres ?

HRP :
Paul rêve. Paul se réveille. Paul réveille Aligatueur. Paul se rend compte d'où il est. Paul part par la fenêtre. Paul se demande pourquoi il y a des pinceaux dans les arbres.


Moodboard :
Event #5 - Méli-mélo Déglingo 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Erika D'Eléos
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5822-erika-d-eleos-givrali
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo Tumblr_n3s442tV2O1qztgoio1_500
Taille de l'équipe : 7
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 25
Jetons : 3052
Points d'Expériences : 617
Event #5 - Méli-mélo Déglingo Tumblr_n3s442tV2O1qztgoio1_500
7
Sinnoh
14
25
3052
617
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo Tumblr_n3s442tV2O1qztgoio1_500
7
Sinnoh
14
25
3052
617
Erika D'Eléos
est un Topdresseur Spé. Type
  • Event #5
  • Solo
Méli-Mélo déglingo

"Et nous accueillons a présent, la grande Erika d'Eléos ! Un tonnerre d'applaudissements pour notre impératrice !"


La foule était en délire, je monte sur l'estrade acclamé par tous. Je ne devais pas décevoir le public, il était tous la pour me voir, moi la grande Erika, tout le monde était a présent a mes pieds ! Oh, oh, oh !

"Merci, merci je vous aime cher public !"


Je fais une bise par la droite, une bise par la gauche, j'étais devenue l'impératrice de ce monde, tout le monde m'adorait, j'avais créé un monde à mon image, un monde parfait en somme.

"J'aimerais remercier en particulier moi-même bien sûr, je suis tellement fabuleuse, brillante, intelligente, belle, charmante, incroyable, splendide, fantastique... Enfin, je suis parfaite ! Oh, oh, oh ! En tant que nouvelle impératrice de la galaxie, je veux que nous édifiions une statue en mon honneur, car je le mérite après tout ! Pour ma première réforme, je rendrais les biens nécessaire gratuit pour vous, la plèbe, car je suis généreuse, ensuite, j'édifierais un mur rose paillette tout autour de notre terre pour qu'elle soit la plus belle de toute ! L'esthétique est pour moi, une valeur essentielle dans notre société, c'est pourquoi je promulgue désormais que la BEAUTÉ C'EST MAINTENANT !"

"OUI, GLOIRE A ERIKA !"

"ERIKA ! ERIKA !"

Je suis adoré, partout, on criait mon nom, sans plus tarder, je décide de me jeter sur la foule, mais bizarre, je ne ressens qu'une très forte douleur qui me ramène tout droit vers un autre monde, le... monde réel.

"AAAIEUH ! *Soupir* visiblement ce n'était qu'un rêve... Hein quoi ? Mais... ça n'as pas l'air d'être ma chambre ça.. et où sont mes pokémon ? "

C'était étrange, je dirais même plus qu'étrange, il y avait bien mon lit ici, mais pourtant la pièce avait complétement changé, aurions-nous déménagé en pleine nuit ? C'est sûr que cette chambre était mille fois mieux que la nôtre, elle était tellement grande ! Cependant, je savais reconnaître mes vêtements quand je les voyais, hors ce n'étaient pas mes vêtements, on peut dire que cette personne avait bon goût visiblement... Ce n'était peut-être pas un hasard si je me retrouvais ici. Il était peut-être temps de jouer les détectives ! Erika Holmes, grande détective reconnu dans tout Lansat était prête à découvrir a qui appartenait cette chambre. C'était l'heure aux indices ! Je commence à fouiller un peu partout la pièce. Décidément l'individu en question était quelqu'un de très original dans sa déco ! Il possédait un immense bureau remplis de carnet, je décide d'en feuilleter un au hasard et je tombe sur des dizaines de croquis. Visiblement, c'était quelqu'un qui adorait la mode, peut-être était-il coordinateur mode va savoir ? Ce qui voudrait dire que nous nous trouvions toujours a l'académie... mais dans un dortoir différent ! Mon enquête me ramène vers la salle de bain, qui me ramène a une douche pas du tout conventionnelle, il y avait même un mode paillette dessus ! Cette personne vivait dans le grand luxe, oh, oh, oh ! Je ne la connaissais pas, mais pour l'instant, il n'y avait que du positif, peut-être devrais-je en parler à Salomé pour refaçonner notre chambre a notre façon ! D'ailleurs cette chambre était remplis de pokémon en tout genre, qui semblait trop préoccupé entre eux, oh qu'ils étaient nombreux ! C'était sans doute un ancien élève, plus vieux que moi apparemment..  Ça nous faisait deux indices ! Cependant, ça ne me disait toujours pas ou étais-je ? Il n'y pas de doute, j'étais dans un dortoir, par élimination cela ne pouvait être le dortoir des Givrali, il ne restait que les autres... Cette chambre était tellement différente de tout ce que j'avais pu voir qu'il m'était impossible d'identifier a qui elle pouvait appartenir et surtout dans quel dortoir. Il ne me rester plus qu'à me diriger vers la salle commune pour avoir plus d'information.

Cette chambre était connectée à une autre chambre, quelle classe ! C'était donc pour ça qu'elle paraissait si grande, que ne fut pas ma surprise quand j'aperçus Marie, que faisait-elle ici ?! Était-ce sa chambre ? Il va falloir qu'elle m'explique comment a t'elle fait pour tout modifier, je ne la savais pas décoratrice dans l'âme !

"Oh Marie vous êtes la, vous aussi ! Quel heureux hasard, il faut croire que nos destins sont liés d'une quelconque façon... Eh bien, vous serez ma Marie Watson pour cette matinée ! Nous devons découvrir, le mystère de cette chambre, et comment avons, nous pu atterrir ici, ne trouvez vous pas ça excitant ! Nous devrions faire un tour dans la salle commune pour trouver plus d'indices ! En avant ma chère Watson !"



HRP :

Erika rêvasse, puis tombe par terre. Elle comprend très vite qu'elle n'est pas dans sa chambre et se décide de joue les détectives pour découvrir l'identité de l'individu qui loge dans cette chambre, jusqu'a tomber sur Marie.




Erika D'Éléos ≈ Je ne suis qu'une jeune fille dans la fleur de l'âge ! Oh, oh, oh !
Ariania Blue
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4684-328-ariania-blue-close-your-eyes-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4751-ariania-blue-pyroli
Taille de l'équipe : 8 pokemons
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 25
Jetons : 2339
Points d'Expériences : 513
8 pokemons
Kanto
17
25
2339
513
pokemon
8 pokemons
Kanto
17
25
2339
513
Ariania Blue
est un Pokeathlète Agent
A six heures, le soleil surmontait les derniers mètres de la colline et commençait à propager ses douces chaleurs dans les rues de la ville. La résidence Aquali était l'un des rares bâtiments à faire plus de trois étages et aucune obstacle ne s'offrit aux téméraires rayons de l'astre. Rapides et furtifs, ils envahissaient la ville et se hâtaient de repousser l'ombre de la nuit.

A la fenêtre de droite du 2ème étage, orientée est, le halo lumineux luttait pour franchir la teinture épaisse des rideaux. Le tissu bleu ne laissait passer que des fragments de lumière, bien insuffisants pour chasser les ténèbres de la pièce. Après une dizaine de minutes de lutte répétée, un courant d'air s'engouffra par la fenêtre entrouverte et repoussa le rideau de gauche, créant une brèche.

Sans hésiter, les rayons de soleil frayèrent leur chemin dans cette interstice. Alors qu'ils pénétraient dans la chambre, l'obscurité s'évanouissait laissant découvrir une pièce simple, aux murs blancs et bleus, avec un sol jonché de cartons. Dans le coin opposé à la porte, un bureau et une penderie avaient été installés, quelques affaires traînaient par terre et sur les meubles. Ils éclairèrent quelques livres, des coussins, de la nourriture pour pokémons et surtout beaucoup de feuilles, de dessins, de crayons et de pinceaux. Le parquet était couvert de croquis. Le coin cuisine semblait ne jamais avoir été utilisé, une fine couche de poussière trahissait que la machine à laver attendait toujours sa mise en service.  Au centre de la pièce, occupant la moitié de celle-ci, il y avait un lit.

Avoir un lit au centre d'une pièce n'était pas fréquent mais celui-ci était bien à sa place. L'absence de papiers autour de lui en témoignait. D'ailleurs, c'était bizarre. Il y avait une auréole vide qui entourait le lit. A en juger du parquet recouvert de dessins, le propriétaire de la chambre n'était pas assez consciencieux pour tenir cette frontière sécurisée hors de sa folie créative. Surtout que la frontière était linéaire. C'était plus comme si... le lit avait rétréci.


Le noir puis la la lumière. A travers ses paupières closes, Ariania sentit que le temps de se lever était arrivé. De toute façon elle était en train de rêver que Yade la poursuivait avec des brochettes de chamallows... c'était peut-être mieux de se réveiller que de voir un truc pareil ! Malgré tout, elle se renfouit sous sa couette et émit un petit grognement de protestation. Encore une minute à profiter de la douceur des draps. Elle se recroquevilla sur elle-même et se laissa s'évanouir dans ce cocon.

Une minute plus tard, la couette était envoyée avec force contre le sol et Aria se tenait debout sur son lit. Les mains sur les hanches et un sourire triomphant aux lèvres, seuls ses cheveux en bataille trahissaient qu'elle se levait.

- Garde à vouuuuuus ! cria-t-elle en se laissant tomber sur le lit.

Le vieux bois grinça et les pokemons de Aria se réveillèrent, plus ou moins en sursaut. Elle leur faisait le coup à chaque fois, à part quand Ida se réveillait assez tôt pour l'en empêcher. Pachi, après avoir fait un saut de dix centimètres au dessus de la couette et être retombé en position ange, continua à dormir serein. Par contre Love et Titik n'arrivaient toujours pas à s'y habituer et c'est avec un petit cri de surprise qu'ils sortirent de leur sommeil. Aria les prit dans ses bras en roulant au sol. Elle s'attendait à recevoir un coussin dans la tête, habituelle repartie de Mysdi mais rien ne vint. Et maintenant qu'elle était au sol, Aria ne reconnaissait pas le plancher.

- Hein ? laissa-t-elle échapper quand debout, elle découvrit ce qui l'entourait.

Ce n'était pas sa chambre. Mais alors pas du tout sa chambre. Parce que... y avait pas Ida, y avait pas le lit d'Ida, y avait pas ses pokemons, y avait pas Mysdi, Loki, Nuts, Jira et Pochi, y avait pas les bons murs, y avait pas les bons meubles... Bref ce n'était pas sa chambre.

- Je suis somnambule ? se demanda-t-elle en souriant à cette perspective.

Le somnambulisme c'est trop cool ! Les somnambules font des choses géniales et personne peut les arrêter ! Elle avait bien essayé d'être somnambule quand elle était petite mais ça avait jamais marché... A chaque fois, que son père la trouvait en train de fouiller dans ses outils ou dans la réserve de gâteaux la nuit, il ne voulait pas la croire quand elle lui disait qu'elle était somnambule !

Elle pensa à se pincer pour s'assurer qu'elle ne rêvait pas, mais finalement, le rêve était plutôt cool alors autant ne pas l'arrêter ! Elle tira les rideaux, délivrant tous les rayons prisonniers du voile opaque.

Ah ! Voilà ce qui avait fait des bruits froissés quand elle avait traversé la pièce. Sa trajectoire pouvait être suivie grâce aux croquis abîmés. La Pyroli grimaça mais déculpabilisa vite : ça ne pouvait être qu'un rêve ! Personne n'était capable de marcher en évitant tous ces dessins !

Laissant Titik et Love abasourdis sur le lit (avec un Pachi qui continuait à ronfler), elle enjamba les dessins pour aller fouiller dans les cartons. Enfin plus exactement la première chose qu'elle fit fut d'ouvrir les placards à la recherche de nourriture. Mais vu que ceux-ci étaient vides, elle s'en désintéressa vite. Aujourd'hui l’entraînement matinal s'était transformé en chasse au trésor... ou en escape game ! Seule dans une chambre fermée à double tour, elle allait devoir sauter par la fenêtre pour atterrir sur un bosquet et s'échapper à toute vitesse !

Mais la porte ne résista pas quand elle appuya sur la poignée et s'ouvrit sur un cage d'escalier plutôt banale. Dans un couloir gris, une porte blanche faisait face à Aria. Cette découverte de la normalité de la situation fut une déception pour Aria. Elle referma la porte. Après tout, cette chambre était déjà plus qu'intéressante à explorer !


Une heure plus tard, Aria rouvrait la porte. Elle avait troqué son short-débardeur rouge et blanc avec un uniforme trois fois trop grand pour elle. La chemise blanche lui arrivait au dessus des genoux et ses mains se perdaient dans les manches. Elle flottait dans la veste bleu marine dont le col lui remontait jusqu'aux joues et ses pieds se cachaient derrière les pattes du pantalon orange à motifs rayés qu'elle avait trouvé au fond de la penderie. Dans cet accoutrement parfaitement ridicule, la Pyroli était ravie ! Elle avait toujours adoré s'habiller avec des vêtements trop grands pour elle, ça l'amusait beaucoup de fouiller dans les tiroirs de son père quand elle était enfant. De plus, il fallait avouer quelque chose... la jeune fille n'avait aucun sens de l’esthétique. Le caractère ridicule de la tenue lui passait complètement inaperçu. Ou plutôt elle le savait mais se voir dans le miroir comme ça la faisait tellement rire qu'elle comptait bien se promener en ville avec cette tenue !

Sur ses épaules, Titik, Pachi et Love se battaient pour avoir la meilleur place. Quand Pachi s'était réveillé, il avait galopé partout dans l'appartement et maintenant épuisé, il ne demandait qu'à se rendormir, si possible bien installé dans le col de la nouvelle veste d'Aria. Mais Titik n'était pas enclin à laisser sa place attitrée et Love ne voulait pas être le seul à devoir marcher.

Derrière le trio, on pouvait apercevoir l'appartement qu'Aria venait de quitter. Et bien qu'au réveil de la Pyroli, il était en bazar, rien ne laissait présager qu'il pouvait atteindre ce stade. Comment le décrire... c'était comme si une tornade était passée entre les quatre murs. Le parquet n'était plus seulement jonché de croquis mais aussi de tout ce qui était soigneusement caché dans les cartons. Il n'était pas difficile d'imaginer comment ils étaient arrivés là. Aria avait activé la fonction "explorer" de son cerveau.

Des piles d'affaires avaient servi de toboggan aux pokemons d'Aria, le lit de trampoline et la couette de cape de super-héros. Enfin, vu que le lit et la couette étaient manifestement ceux d'Aria, ils ne feront pas partie des dommages de l'inconnu qui a eu la malchance d'avoir une Aria en manque d'exercice dans son appartement vide.

Maintenant la Pyroli s'était lassée de l'appartement. Elle avait laissé de beaux dessins (elle avait gardé le niveau maternelle pour ce qui était de se servir d'un pinceau ou d'un crayon) pour dire bonjour au propriétaire quand il reviendrait. Vu qu'elle partait ! C'était un peu comme une aventure avec différentes péripéties. Elle avait fini l'épreuve chambre avec brillo et maintenant elle prenait le petit chemin entouré de murs et d'escaliers pour la prochaine étape de son parcours ! L'appartement voisin !

Sans attendre, elle toqua à grands coups dans la porte qui se tenait face à elle. Avec un grand sourire, elle attendit que l'occupant vienne lui ouvrir.

Nous étions dimanche. Il était sept heures du matin.

Résumé :
Aria se retrouve chez les adultes : elle se réveille, met le bordel dans la chambre où elle a atterri, ne cherche pas plus d'explications que celle d'un rêve et finit par aller réveiller le voisin aux aurores (Ginji?)



 
Always remember sweet times
and love

Ilea Alezar
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo G5wu
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 25 ans
Niveau : 40
Jetons : 3565
Points d'Expériences : 1050
Event #5 - Méli-mélo Déglingo G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
Ilea Alezar
est un Adulte Éducatrice Expérimentée



Méli-Mélo Deglingo
Les choses dans la vie d’Ilea sont devenus extrêmement monotones depuis quelque temps. Après les manifestations du mois de février, l’association a écopé d’une grosse sanction pour avoir notamment provoqué un énorme mouvement de foule impliquant des étudiants. Ilea s’était rapidement dégagée de la masse voyant que l’ensemble dégénérait et pour être sûre de ne pas être blessée mais il est clair que la situation avait clairement déparé. L’objectif était de faire entendre sa voix. La rousse avait crié à qui voulait bien l’entendre ce jour-là. Mais jamais elle n’a voulu que quelqu’un soit blessé ou que des étudiants qui n’avaient rien demandé se retrouvent pris dans cette foule un peu trop agressive.

Depuis, tout est calme. L’activité de Palladium a malheureusement repris et l’association a ordre de se tenir discrète jusqu’à ce que les soupçons autour d’eux se dissipent. En attendant, la jeune femme continue de travailler auprès d’associations diverses sans réelle conviction. Son rêve à elle est de travailler à la Pokemon Community. Elle en est sûre désormais. Seulement, l’école ne lui a jamais donné de réponse jusqu’à présent. Après une multitude de lettres, jamais elle n’a eu de retour sur ses projets d’intégrer l’académie et le corps enseignant. Le plus important est d’avoir eu ce diplôme. Pour le reste, il suffit de se montrer patient, enfin c’est ce qu’elle essaie de se dire. Après avoir travaillé jusque tard ce soir sur ses projets personnels, l’adulte a finit par prendre place dans son lit, Electre sur le second oreiller déjà en train de dormir. La jeune femme la caresse quelques instants avant de finir par rejoindre le monde des rêves.

Ilea distingue, les paupières encore fermées, des bruits venant de l’extérieur. Habituellement l’immeuble est très calme. Il a dû se passer quelque chose. La rousse finit par ouvrir les yeux. La petite Evoli est toujours à sa place, sur son oreiller. Visiblement le bruit ne l’a pas dérangé. D’ailleurs c’est étrange. Edelyne réveille toujours Ilea quand quelque chose se passe dehors. Pourquoi ne l’a-t-elle pas fait aujourd’hui ? La jeune femme laisse son regard glisser dans la pièce pour chercher son amie mais c’est avec effroi qu’elle réalise que non seulement le pokemon n’est là mais qu’en plus elle n’est pas chez elle ! Son appartement n’est pas du tout comme ça. Il n’y a pas de peinture rouge sur le mur, ni de bureau étudiant pour travailler. La demoiselle se jette hors de son lit, réveillant Electre au passage, et analyse son environnement. On dirait clairement une chambre d’adolescent. Avec crainte, la jeune femme ouvre la porte tout doucement pour regarder à l’extérieur. Un couloir avec une multitude d’étudiant. Ilea referme la porte aussitôt et se jette dos contre elle.

Ilea a atterri à l’académie ! Dans la chambre d’une adolescente ! Aucune raison logique n’existe pour justifier ce changement de milieu. Elle n’a pas bu hier où quoi que ce soit alors comment ? Des milliers de scénarios catastrophes lui passent par la tête. Parmi eux, l’un suggère même la prison pour des choses qu’elle n’ose même pas prononcer. Sa respiration s’accélère tout comme son cœur. Electre, sentant la panique monter chez sa dresseuse, grimpe sur les mains de la jeune femme puis sur ses épaules pour lui caresser la joue. Son petit museau vient se frotter tout contre la rousse, tentant désespérément de la ramener au calme. La demoiselle est inquiète. Comment va-t-elle partir d’ici sans être vue ? Dans cette tenue, les choses ne sont pas simples. Elle s’est couchée avec sa petite nuisette bordeaux, sans penser qu’elle pourrait lui poser difficulté au réveil. A nouveau, elle ouvre la porte et constate qu’elle n’est pas la seule à paniquer. Du coin de l’œil, elle voit même des garçons, dans un dortoir féminin. Peut-elle n’est pas la seule victime de cet événement ?

Précautionneuse, elle finit par quitter la pièce en compagnie de sa Evoli pour se joindre au mouvement de foule. Du regard, elle chercher désespérément une présence qu’elle connait mais rien à faire. Seulement, au loin, elle distingue un garçon plus grand que les autres, avec des cheveux violets. Un sourire parcourt son visage tandis qu’elle se précipite vers lui. D’un geste, elle saisit le poignet du jeune homme pour qu’il se retourne. C’est bien lui, son voisin, il s’appelle…

Callahan ? Toi aussi tu as atterri ici ? Tu peux me dire ce qu’il s’est passé ?



©️BBDragon



Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Salomé Cobal
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo Z411
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 61
Jetons : 27268
Points d'Expériences : 2058
Event #5 - Méli-mélo Déglingo Z411
8
Johto
17 ans
61
27268
2058
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo Z411
8
Johto
17 ans
61
27268
2058
Salomé Cobal
est un Pokeathlète Médecin
De l'eau sur le visage en guise de bonjour matinal.
Putain Faulkner, fait chier.
Alors quoi ? Ce Farfuret a brusquement muté de type Glace à type Eau en une nuit ? À moins que l'eau n'en soit pas. C'est dégueulasse, vraiment. Mais le jet n'en finit pas et force la rousse à ouvrir les yeux pour constater qui a eu l'audace de lui balancer de la flotte de si bon matin.
Et l'odeur la saisit. Une odeur qui n'était pas la sienne, un condensé de sueur non pas à cause de la chaleur, ça paraissait imprégner les murs jaunes pâles. Jaunes ? La Givrali connaissait trop bien le papier peint  de sa chambre pour le savoir bleu plutôt que pissenlit.

Salomé se redressa d'un bond, observant le Marill qui l'avait prise pour cible. Mais qu'est-ce que... ? Mais la gitane n'eut pas le temps de commencer à s'étonner que la ménagerie présente s'imposa à elle, une ménagerie qui n'était pas la sienne.

— Django, réveille-toi. On a un problème.

On ? Elle, surtout. Le Feurisson se retourna et entrouvrit un œil, allongé qu'il était de tout son long au bout du lit. Il s'étira finalement, flammes dorsales subitement allumées qui se prirent à leur tour un filet d'eau de la part du Pokemon aquatique. Le type Feu s'ébroua, grognant face à l'arroseur inconnu et sauta au sol d'un bond agile.
Sa dresseuse fit de même, contemplant la chambre qui n'était pas la sienne. Envolé le tapis pour dissimuler les méfaits de son Farfuret. Le rangement n'était pas maître ici mais retrouver le propriétaire de cette chambre d'abord, discourir ensuite. La rousse s'approcha du bureau, seule chose un minimum ordonnée ici, quelques vieilles feuilles raturées dans tous les sens étaient disposées dans un coin. Entre ses mains, le papier se pliait et révélait un nom en guise d'adresse qu'elle ne connaissait que trop bien. Ana. Et plus bas, la signature de Logan figurait pour clôturer le tout.

— Je comprends pas trop ce qui se passe Django, même pas du tout, mais ce que je sais, c'est qu'on va s'amuser un peu. Apporte-moi mon iPok, tu veux ?

Heureusement, la jeune fille et comme bon nombre de gens de son âge avait la fâcheuse manie de dormir avec son cellulaire sur son lit. Le chromatique s'exécuta, revenant avec l'objet dans sa gueule qu'il déposa aux pieds de la Médecin. Cette dernière se pencha pour le ramasser, recevant une nouvelle douche par la même occasion, décochant un regard noir au Pokemon bleu et blanc qui paraissait bien déterminé à faire fuir l'intruse.
S'il fallait endurer une douche ou deux de si bon matin pour pouvoir préparer une nouvelle vengeance, alors soit.
Elle s’attarda sur la première lettre, un poème qui n'avait rien à envier au lyrisme. Même son Farfuret était bien plus doué pour la poésie que ce maudit Voltali. Mais tout le monde ne peut pas avoir le talent de Faulkner, n'est-ce pas ? Cela lui donnait la nausée, toutes ces mièvreries, elle se contenta de prendre une photo du brouillon, faisant de même avec les suivantes, ne perdant pas de temps à les lire cette fois-ci. De toute façon, tout était déjà sur son iPok, elle s'en occuperait plus tard. Elle s’attarda toutefois sur la réponse d'Ana, la seule qu'elle trouva, lettre qui lui arracha un sourire lorsque la Mentali crut bon de rappeler qu'ils possédaient des iPoks.
Un nouveau clic.
En effet, ils avaient des iPoks. Et Salomé aussi.

La demoiselle rangea à la hâte les lettres avant de tourner la tête vers la porte. Si elle-même se trouvait ici en cet instant, cela signifiait-il que Logan était dans sa chambre ? Elle frissonna à cette pensée mais la chassa rapidement. Le Scientifique pouvait revenir à tout moment, il n'était pas temps d'en perdre, justement.
Ses yeux balayèrent la pièce, à la recherche d'un quelque chose pour faire chanter Logan. Son regard se posa sur le Poichigeon aussi laid que son dresseur. Mais il n'y était pour rien, lui n'avait pas choisi d'arborer un cœur rose sur le poitrail. La rousse s'accroupit près du type Vol, ce dernier lui rappelait son propre starter, à la différence qu'Algernon, lui, savait voler correctement, contrairement à l'emplumé incapable de s'élever à plus d'un mètre de hauteur.
L'iPok toujours sorti, de photo elle passa aux vidéos, filmant le Pokemon en mauvaise posture. Logan avait-il récidivé avec ce Pokemon ? À moins que cela ne soit de naissance ?

— Un Pokemon Vol qui ne sait pas voler... T'as pas de chance, mon pauvre, déclara-t-elle tout en filmant, mais ne t'inquiète pas, je suis sûre qu'A2P fera quelque chose pour toi dès qu'ils verront ça.

Et Logan qui va morfler.
Elle arrêta là la vidéo et se tourna en quête de quelque chose d'autre. Django, lui, avait déjà trouvé, tournant autour d'un Héricendre que la rousse avait eu l'occasion de croiser lorsque Logan cherchait Terry. Elle entendait distinctement les grondements de son type Feu respectif mais ne prononça aucun mot, sûrement encore une crise de jalousie de la part du chromatique qui voyait en cette jeune femelle une rivale face à sa liaison avec Phoën.

— Franchement, entre toi et elle, y a pas photo, Phoën n'aurait vraiment aucun goût s'il venait à te tromper avec elle, tu crois pas ? demanda la rousse alors qu'elle photographiait un peu tout désormais, de la chambre aux vêtements du Voltali sans remord vis à vis de la notion d'intimité, des Héricendre comme elle, y en a des tas, alors que y a pas un seul autre Feurisson qui te ressemble.

Ah ça, entre les flammes bleues et le pelage sombre, difficile de trouver un autre exemplaire identique. Cela parut rassurer le Feurisson qui se redressa, relevant la tête pour toiser la Héricendre repliée sur elle-même. La demoiselle jeta un coup d’œil à son iPok, il était plus que temps de filer si elle souhaitait éviter de se faire pincer ici. Après tout, la discrétion faisait partie de son mot d'ordre.

Elle était prête à partir mais que faire de son lit ? Elle ne pouvait pas le laisser ici ! Mais impossible de le déplacer. Bon, tant pis, ce n'était pas le plus urgent, au pire, elle irait pleurer auprès de la direction pour en obtenir un nouveau. Cela devrait passer.
Errer en short et débardeur dans le dortoir des Voltali ne lui plaisait guère mais elle n'avait pas le choix. Avec un peu de chance, elle ne rencontrerait personne. Elle attrapa finalement son oreiller avant de quitter la chambre de Logan, Django se faisant attendre.

La rousse commença à marcher sans se soucier de l'absence du type Feu, il savait où la retrouver mais finalement après cinq minutes et quelques pas dans le couloir, le chromatique surgit à sa vue. Lui aussi avait préparé une vengeance à l'attention du Scientifique.
Salomé ne vit pas le sourire malsain qui tordait le faciès du Feurisson.
Encore moins la fumée qui s'élevait à l'intérieur.
Ni la lettre incendiée qui crépitait et dont les flammes se propageaient lentement.

HRP :
Salomé se réveille dans la chambre de Logan et se prépare à lui pourrir (encore) la vie. Ah et Django a mis le feu dans la chambre du Voltali aussi (heureusement que Marill est là, Logan, libre à toi de choisir l'étendue des dégâts, sachant que la lettre calcinée est la réponse d'Ana mais t'inquiète pas, Salomé l'a prise en photo avant qu'elle parte en fumée si jamais tu en veux un double.


Event #5 - Méli-mélo Déglingo Miniature_731_SLEvent #5 - Méli-mélo Déglingo 9300065cqlEvent #5 - Méli-mélo Déglingo Rm8bEvent #5 - Méli-mélo Déglingo Miniature_461_XYEvent #5 - Méli-mélo Déglingo U96vEvent #5 - Méli-mélo Déglingo 1560881474-miniature-leviator-2-0Event #5 - Méli-mélo Déglingo 1564356350-farfuretEvent #5 - Méli-mélo Déglingo Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards ! :
Event #5 - Méli-mélo Déglingo 670694A41EB578ED25EEFEFD7DEEFCC2B455DB3045425734926CF80DpimgpshfullsizedistrEvent #5 - Méli-mélo Déglingo CwaoEvent #5 - Méli-mélo Déglingo Salome
Marie R. Uana
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 11 / 21
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 20 ans
Niveau : 41
Jetons : 2635
Points d'Expériences : 1093
Pikachu Explorateur, à votre service !
11 / 21
Almia (?)
20 ans
41
2635
1093
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
11 / 21
Almia (?)
20 ans
41
2635
1093
Marie R. Uana
est un Topdresseur Ranger
Méli-mélo Déglingo
feat Erika d’Eléos


Marie s’étira de tout son long.

Emmitouflée dans sa couette, elle se retourna, et serra un peu plus fort son oreiller. C’était étrange, que son réveil n’avait pas encore sonné… Elle devrait vérifier si celui-ci était en bon état de marche. Ou peut-être ne l’avait-elle pas simplement entendu…

… Ou alors, il était juste encore trop tôt, et elle pouvait dormir encore un peu…

« -…  »

Dans un soupir, elle dégagea sa couette. Couchée sur le dos, et parfaitement immobile, elle gardait les yeux rivés sur le plafond, avant de s’exprimer à voix haute.

« -Sully, pourrais-tu me libérer, je te prie ?   »

La Séviper, à moitié endormie, releva la tête. Son corps complètement enroulé autour de sa dresseuse, elle lança un cri enthousiaste, puis lentement, fit glisser sa peau écailleuse contre celle, plus douce, de l’humaine.

Désormais libérée de l’étreinte quelque peu trop envahissante de son Pokémon, Marie se redressa, et posa deux pieds à terre. Elle se frotta les yeux quelques secondes, puis se leva, pour finalement détailler sa chambre dans son ens-

« -Diantre. »

Cet odieux juron était aussi vulgaire, que Marie déconcertée. Elle n’était plus dans sa chambre.

La pièce était spacieuse, et les murs teintés de noir. Beaucoup de Pokémon lui étant totalement inconnus dormaient là, et il y avait un grand bureau en désordre. Elle voyait, posés dans certains coins de la chambre, quelques objets utiles en combat Pokémon, ainsi que ce qui semblait être des revues stratégiques.

Sully, bien qu’elle aussi surprise, commença vivement à agiter sa queue, très heureuse d’avoir trouvé un nouveau terrain de jeu. Elle alla se rapprocher immédiatement d’une Caninos, qu’elle renifla avec intérêt, et réveilla, provoquant les aboiements paniqués du-dit Pokémon. Cela tira progressivement de leur sommeil tous les autres Pokémon de la salle, et Marie passa une main sur son front, fatiguée.

Son regard se tourna vers son lit. Car oui, c’était bien SON lit. Même s’il ne s’agissait pas de sa chambre… Elle avait été transportée ici dans son sommeil ?… Aaaah, bon sang. Comment était-ce possible ?

Son bras retomba le long de son corps, déjà exaspérée par cette situation. Les problèmes dès le réveil, ce n’était pas trop son truc…

Silencieuse, elle se rapprocha de la fenêtre de la chambre, et observa l’extérieur. Déjà, bonne nouvelle, elle se trouvait toujours dans l’académie ; elle voyait le bâtiment principal depuis sa position. Un peu plus loin, il y avait le dortoir Phyllali, et de l’autre côté… Celui des Mentali.

Elle haussa les sourcils.

Elle était chez les Noctali.

Elle se frotta une nouvelle fois les yeux. Qu’avait-elle fait, hier soir ?… Elle avait bouquiné presque toute la soirée, puis s’était couchée dans son lit, et dans SA CHAMBRE, après avoir souhaité bonne nuit à tous ses Pokémon…

Marie releva brusquement la tête. Ses Pokémon. Où étaient-ils passés ? Etaient-ils toujours dans sa chambre ? Ou eux aussi, avaient été transportés ailleurs ? Ni une, ni deux, la demoiselle se dirigea vers la porte de la pièce, qu’elle ouvrit en grand. Elle posa un pied dans le couloir, et croisa immédiatement un autre élève qui passait par là. L’adolescent dévisagea alors Marie avec de gros yeux, qui baissèrent lentement sur sa tenue…

La Mentali cessa tout mouvement, et baissa à son tour son regard.

Oh. Diantre.²

Elle n’avait qu’un haut, qui dissimulait tout juste la culotte qu’elle portait. Marie releva lentement la tête vers l’adolescent, et, le visage parfaitement inexpressif, fit un pas en arrière.

Puis elle claqua violemment la porte, et s’enferma à nouveau dans cette chambre inconnue.

Marie se retourna, et souffla bruyamment. Bon. Elle n’allait peut-être pas sortir comme ça… Alors que Sully continuait de faire ami-ami avec les Pokémon de la chambre, sa dresseuse chercha du regard une armoire, ou une buanderie quelconque dans laquelle elle pourrait se servir. Elle même n’aimerait pas trop que l’on fouille dans ses affaires, mais il s’agissait d’un cas de force majeur, donc…

Ses yeux se posèrent sur un passage, dans un coin de la salle. Il y avait une autre pièce ?… Lentement, Marie traversa la chambre, et se rapprocha, avant de… S’arrêter net.

Erika était là.

La Givrali sembla très heureuse de retrouver sa camarade de conquête du monde. A l’air ravi de Marie (non), elle pouvait sans mal comprendre que ce sentiment était partagé (toujours pas). Alors, en un soupir blasé (là ok), elle laissa la demoiselle faire une analogie entre leur situation et un récit policier, puis se contenta de hocher la tête.

« -Soit. Mais si vous me le permettez…  » elle baissa les yeux sur sa tenue, puis regarda à nouveau Erika « … Je souhaiterai mieux me vêtir, avant.   »

HRP :
Marie se réveille dans la chambre de Paul, omg wtf kékispasse, elle est prise en falgrant délit d'exhibitionnisme, elle cherche de quoi s'habiller, tombe sur Erika, happy end.



© Mzlle Alice.



« Si vous aussi, vous le désirez... Alors ce soir, l'académie nous appartiendra. »
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Ariania Blue



« Méli-mélo Déglingo»


« -…. Liiii !
-Hmm… Nan, je ne veux pas aller à l’école...
-Voltaaaaa !
-Maiiiiiis… Laisse-môa d’abord finir ce délicieux tiramisu à la crevette et au caramel...
-V-voltali !
-… Hein, quoi ?! »

Suite aux coups de pattes insistants de mon Voltali, je me réveille en sursaut. Cela surprend Shy, qui pousse un petit gémissement, et part aussitôt se réfugier derrière un meuble. Redressé, et encore un peu dans les vapes, je passe une main sur mon front, avant de me tourner vers l’armoire en bois derrière laquelle s’est cachée mon Pokémon.

« -Il… » je baille à m’en décrocher la mâchoire   « … Il y a un problème ? »

Shy vient timidement faire pointer le bout de son museau. Il fait alors un petit mouvement de tête, et me montre la-dite armoire derrière laquelle il s’est caché… Euh, wait. Elle n’est pas à moi, cette armoire. Ni ce parquet en bois. Ni ces murs et ses fenêtres d’inspiration typiquement Johtoïte… Ni toute la pièce, en fait ?!

J’écarquille les yeux, et mon premier réflexe est d’ausculter mon propre corps. Courts cheveux bruns et en bataille, une apparence absolument pas intimidante et parfaitement humaine, et un pyjama tout ce qu’il y a de plus banal… Ok, je n’ai subi aucune transformation, ou transplantation dans un autre corps. Même mon lit est normal !…

… Alors qu’est-ce qu’on fait ici, bon sang ?!

Et tous mes autres Pokémon ? Où sont-ils ? Il n’y a que Shy, avec moi… Il a dormi dans mon lit, hier soir, et m’a sans doute réveillé en réalisant que nous n’étions plus dans notre chambre…

Je me gratte les cheveux, et me lève. J’avise une coiffeuse blanche dans un coin de la pièce, avec quelques photos épinglées dessus. Peut-être que cela me permettra de comprendre où je suis... Mes pieds nus viennent fouler le parquet impeccable de la chambre, et je rejoints la commode en l’espace de quelques secondes. Mon reflet dans le miroir qui s’y trouve me rassure bien quant à mon apparence actuelle. Je me penche donc en avant pour observer l’une des photos, et discerne la silhouette d’une jeune femme, souriante sur scène… Son visage me rappelle vaguement quelque chose, et je me redresse tout en me grattant le menton, en pleine réflexion.

« -… Où est-ce que je l’ai vue, déjà ?… » Shy vient doucement me rejoindre, alors que je tape dans mes mains au moment de m’en souvenir   « Oh ! Je sais ! On dirait la fille au kimono de l’ev- »

Je suis interrompu par l’ouverture soudaine de la porte de la chambre. Je me retourne, et vois arriver dans la pièce une Pikachu, élégamment vêtue, suivie de près par un Trousselin. Je la reconnais ! C’est bien le Pokémon de la dame avec qui j’ai concouru dans une compétition de cuisine ! Ils s’approchent tranquillement vers moi, surtout la Pikachu, qui me fait une petite révérence polie au moment de nous rejoindre. Je m’accroupis, et souris, avant de prendre la parole.

« -Salut, toi ! Dis, t’as une idée de-AÏE !»

Je n’ai même pas eu le temps de finir ma phrase qu’elle me donne une claque sur la main. Surpris, je manque de basculer en arrière, alors que je me frotte les doigts en un regard incrédule.

« -M-mais…. ?! Pourquoi… ? »

Elle refait alors une nouvelle révérence, le regard insistant. Un peu pris au dépourvu, je me redresse, et l’imite, un peu maladroit.

« -T-toutes mes salutations... »

Une fois le dos droit, je croise son regard satisfait, et déjà, elle fait volte-face en me faisant signe de la suivre. Le Trousselin, de marbre, flotte à mes côtés en me fixant sans un mot, alors que Shy me jette un regard plein de détresse. Je lui en rends un plus perdu, et hausse les épaules, avant de suivre la Pikachu en dehors de la pièce…

Le reste de la maison est de pareille allure à la chambre. Il s’agit bien d’un bâtiment aux allures de demeures Johtoïtes, comme il m’a été donné de voir à Johto, Alola, et l’event qui a eu lieu sur Lansat il y a quelques semaines. Il y a une quantité astronomique de fenêtres – l’une d’elle me permet même d’apercevoir des immeubles qui me confirment ma présence sur Lansat –, et l’intégralité du sol de la maison semble être recouverte de tatamis.

Nous descendons de l’étage où nous nous trouvons, et arrivons au rez-de-chaussée. Le salon donne sur un magnifique jardin fleuri, et j’aperçois ce qui semble être des toilettes dans un coin de la pièce. Une douce odeur émane de ce que j’identifie immédiatement comme étant la cuisine, vers laquelle la Pikachu paraît se diriger…  Nous la suivons, moi, Shy, et le Trousselin qui semble avoir décidé de me coller aux baskets.

Lorsque j’arrive devant, je remarque que le parquet laisse place à un carrelage froid d’un blanc immaculé, ainsi que la présence d’un nouveau Pokémon… Une Prismillon volette au milieu de la pièce, et me détaille d’un regard que je croirai presque dédaigneux. Dubitatif, j’avise mon pyjama qui paraît tant la déranger, et fronce les sourcils. Qu’est-ce qui ne va pas ? Il est très bien ! Ok, il y a peut-être une tâche de chocolat ou deux sur le haut, mais… Les dessins de baies sur le t-shirt me plaisent beaucoup ! Et j’aime bien les petits carreaux de mon pantalon…

Un mouvement dans un coin de la salle me permet de remarquer une Mucuscule, flanquée à proximité du frigo, et qui m’observe d’un air mi-craintif, mi-suspicieux. Lorsque ses yeux croisent les miens, elle paraît avoir un léger mouvement de recul, mais reste bien en place, et me lance même un ci se voulant dissuasif. Mais voila que la Pikachu, ayant grimpé sur l’espace de travail, lui lance quelques obscures paroles visant sans doute à la rappeler à l’ordre, avant de se tourner vers moi. D’un mouvement de la patte, elle me désigne la table basse dans le salon, et me lance un cri, que j’interprète comme étant « Va t’asseoir ». Docile, j’obéis, et après avoir observé un instant la pièce, me pose en tailleur sur le sol, près de la table basse.

Shy vient s’installer à côté de moi, et me lance un cri implorant. Il veut rentrer au plus vite, visiblement… Un sourire doux sur le visage, je passe ma main dans son pelage, et cherche à le rassurer.

« -Ne t’inquiètes pas, dès qu’on aura compris ce qu’il se passe… » mon regard dévie sur le reste de la salle   « En tout cas, c’est très joli, ici. » je me tourne vers les Pokémon dans la cuisine, plus précisément la Pikachu « C’est là où vous vivez, avec votre dresseuse ? »

La voilà justement qui revient vers moi, un plateau entre les pattes. Elle hoche délicatement la tête, et vient poser ce qu’elle transporte sur la table basse devant moi… Ooooh ! Elle nous a préparé le petit déjeuner ! Beaucoup trop bien ! Le regard pétillant, je jette un regard avide au plateau, sur lequel je peux observer une théière encore fumante et quelques gâteaux. Mais voila que la Pikachu me tire de mes pensées d’un coup de patte sur le genoux, et d’un regard lourd de reproche…

« -O-oh ! Pardon ! »

Je déplie mes jambes, et les passe en dessous de moi, plutôt que de les garder en tailleur. Cela paraît la satisfaire, et j’approche donc mes mains du plateau… Ce dont elle m’empêche d’une nouvelle tape sur les doigts, après être montée sur la table.

« -Pi ! Pikachu!
-Ah ! Euh, désolé ! Je… Je dois attendre que tu te serves ? Ou que toi, tu me serves ? Ou que tout le monde soit installé, peut-être ?... »

Elle pousse un profond soupir. Puis elle attrape la théière, et commence à verser son précieux liquide dans une tasse, qu’elle dépose ensuite devant moi. D’un geste avisé, elle attrape une serviette, qu’elle déplie en un mouvement sec, et le pose délicatement devant moi, pour finalement y entreposer quelques des fameux gâteaux. Mon ventre émet alors un bruit assez caractéristique d’appétit, et elle me fusille à nouveau avec un air de reproche, avant de hocher la tête une fois la table correctement dressée.

« -Chu! »

Un peu gêné, je joints mes deux mains, et me penche vers l’avant en signe de reconnaissance.

« -M-merci beaucoup ! »

Cela paraît la contenter. Je me redresse, et les yeux envieux, détaille le petit-déjeuner. Aaaaaah, j’ai aucune idée de ce que moi, Shy ou mon lit faisons ici, ni où est passée leur dresseuse, et encore moins ce qui me vaut d’être traité comme ça, mais en tout cas… J’ai extrêmement faim ! Alors les questions, ça viendra après !

***

Clac.

La porte des toilettes se referme en un claquement sourd, alors que je lâche un soupir. Dehors, Shy m’attend patiemment, assis, tout comme le Trousselin qui lévite dans un silence toujours irréprochable. La Pikachu, quant à elle, paraît agacée par mes allers-retours incessants jusqu’aux WC, et tapote de la patte sur le sol d’un air vexé. J’affiche un sourire gêné à son intention, puis viens me frotter l’arrière du crâne.

« -T-tu sais, il était très bon, ton thé… » je passe ensuite une main sur mon ventre, et fais une petite grimace « Mais disons qu’il… Ne perd pas de temps à être digéré… ?  »

Elle lève les yeux au ciel dans un soupir exaspéré. Puis je croise les bras, et penche la tête sur le côté, perplexe.

« -Et, c’est bien beau tout ça… Mais tu n’as vraiment aucune idée d’où se trouve ta dresseuse ?  »

La Pikachu secoue la tête de droite à gauche. Je soupire.

« -… Bon.  » j’avise la porte d’entrée « Je vais aller faire un tour dans les voisinages, peut-être qu’eux savent ce qu’il se passe ici. Sans mon Ipok ni mes jetons, ça va être compliqué de retourner à l’académie pour en parler aux professeurs...  »

Shy acquiesce lentement. Je me tourne vers la Pikachu, et fais une nouvelle révérence, un peu plus assurée suite aux diverses remontrances de la souris électrique au cours du repas…

« -En tout cas, merci de m’avoir reçu… Je crois ? Et, désolé pour le lit. Je trouverai comment le sortir de la chambre, ne t’inquiètes pas...
-Pika ! »

Elle imite mon geste, et je souris. Je me redresse ensuite, et d’un mouvement du menton, indique la porte à Shy.

« -On y va, du coup ? On reviendra un peu plus tard pour vous tenir au courant… Salutations ? »

Le Trousselin s’agite légèrement en guise d’aurevoir. J’acquiesce, et rejoints l’entrée, dont j’ouvre la por… Ah, zut, c’est vérouillé. C’est le Pokémon Fée et Acier qui m’ouvre, et me permets d’accéder à la cour extérieure, par laquelle je finis enfin par rejoindre la rue. Sur le trottoir, j’échange un bref regard avec les deux Pokémon restés au niveau du pallier, puis me détourne, pour avancer d’un pas hasardeux dans les rues de la ville. Il va falloir que je trouve des points de repère pour savoir exactement où je suis, et trouver à qui je peux demander de l’aide… Je n’ai même pas idée de l’heure qu’il est, mais en vue de la fraîcheur matinale et du soleil tout juste levé, sans doute pas très tôt. Aaaaaah, comment vais-je faire….. ?

HRP :
Ginji se réveille chez Erika, se fait victime par sa Pikachu, puis prends le petit dej pépouze chez elle. Après de très nombreux passages dans les toilettes, il finit par partir à la recherche d'informations dans les rues de Lansat....


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Cael Joy
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
Icon : Event #5 - Méli-mélo Déglingo AgDyajQ
Taille de l'équipe : 13
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 73
Jetons : 797
Points d'Expériences : 2528
Event #5 - Méli-mélo Déglingo AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2528
pokemon
Event #5 - Méli-mélo Déglingo AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2528
Cael Joy
est un Topdresseur Ranger
Mmmmmmh...Faut que l'inventeur du Dimanche soit canonisé. Pouvoir se rouler à nouveau dans sa couette, alors que tous les autres jours de la semaine, on est obligé de sortir de son bon lit douillet...Se réveiller et se dire ''Oh et puis zut'', quand la pensée de sortir de dessous ses draps tente de s'imposer. ne pas avoir à gérer Sol, parce qu'il profite aussi de sa grasse matinée...Je sais que je devrais au moins faire un petit effort, surtout depuis le départ de Lucki, mais pour une fois, j'aimerais vraiment ne pas me prendre la tête. Donc, au lieu de ça, je vais juste me retourner, et me rendormir, sous le regard de ce Funécire qui me sourit.

3, 2, 1..

''... ! AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH, FUNECIRE ! *SBUNK*''

À tout ceux qui pensent qu'on ne peut pas sauter suffisamment haut pour se manger le plafond, je vous annonce que j'ai résolu le problème : il suffit de sauter en arrière, vous vous prenez le mur, c'est très efficace ! Dommage, je ne suis pas passé au travers, ça m'aurait au moins permis de mettre un peu plus de distance entre cette chose et moi. Heureusement qu'il est tout seul, je ne convulse pas encore totalement...Par contre, quand j'aurais mis la main sur celui qui l'a glissé dans ma chambre, je vais le...le...je sais pas ce que je lui ferais mais ce serait terrible, crédible et à la mesure de son crime ! On réveille pas les gens avec des Funécires, surtout un dimanche matin !

''Allez, bouge de là.''

''Ciiiiiire...''

''Allez...S'il te plait...''

Je vais pas le pousser quand même, surtout qu'il a l'air bien décidé à rester poser sur son oreiller (y'a de la cire qui coule partout dessus, d'ailleurs). Bon, il semblerait que je n'ai pas le choix : écartant la couette, je pivote pour sortir de mon lit, bien décidé à employer les grands moyens pour chasser ce Spectre de ma chambre (comprendre par là, appeler Katara à l'aide). D'ailleurs, où est-elle passé ? À sa place habituelle, sur le bureau, il n'y a qu'une sorte de radio réveil en forme de Hoothoot dont les deux grands yeux ronds me fixent. Qu'est-ce que ça fabrique là ce truc ? J'ai pas souvenir de l'avoir acheté ou reçu, mais la vache, ce qu'il est réaliste. S'il n'était pas aussi immobile, on pourrait croire que c'est un vrai. J'me demande comment ça marche...

*Poc*

''Brrrrrr...HOOT HOOOOOOOOOOT !'''

AAAAAH, mais c'est quoi ce truc ! Depuis quand un réveil s'agite comme ça et bat des ailes, c'est dangereux ! C'pas un réveil, c'est un vrai Pokémon...Mais qu'est-ce que j'ai fait ?! Je l'ai à peine effleuré sur le sommet du crâne, qu'il s'est laissé tomber sur le coté comme une statue, si on oublie sa respiration lente...Il respire bien encore, rassurez-moi ?
Ok, ok, OK ! On se calme et on réfléchit posément une seconde : Un Funécire + un Hoothoot plus tout un tas de Pokemons que je connais pas + une décoration qui ferait même fuir une Mentali (Des poignées de portes...dorées ? je sais que c'est que de la peinture, mais là quand même...), que dois-je en conclure...

''JE SUIS EN TRAIN DE RÊVER !''

*SBAF*

''Je ne suis plus dans ma chambre !''

Les pièces du puzzle s'assemblent pour former la seule issue logique : effectivement, il y a peu de chances pour que je sois encore dans le dortoir Phyllali. Pas un seul de mes équipiers en vue, et les Pokémons qui habitent cette chambre-ci me dévisagent d'un air curieux. Même si je suis encore en pyjama, ce n'est pas ça qui va m'empêcher de traverser le campus pour retourner à mon propre dortoir. Par contre, j'aimerais bien comprendre comment je suis arrivé là. Y'en a qui disent que la faim peut rendre somnambule, mais je suis pas arrivé dans les cuisines, pourtant...

*Quelques instants plus tard*

Parfait, le voila parti. Quand je pense à ma surprise en me réveillant ce matin. Bon, ce n'est peut-être pas sa chambre, mais on devrait avoir de quoi s'amuser un peu, vous ne pensez pas ? Alors, première chose, on évacue le risque de témoin...14 ans, les cheveux noirs coupés courts, la peau mat et de grands yeux verts, ça me semble pas mal. Pour pousser le vice, j'vais peut-être même lui donner le visage d'un autre Noctali. Juste le temps que l'illusion soit en place...Perfecto.
Et maintenant, voyons un peu ce bureau...pardon la boule de plumes, j'ai besoin  de place. Oh oh oh, mais qu'avons-nous là : ce serait dommage que tous ces jolis documents se retrouvent mystérieusement dispersé dans toute la chambre. Tiens, on va même en coller un sur le dos de ce volatile, histoire que son propriétaire puisse le retrouve plus facilement, je suis vraiment trop bon.
Ensuite...


HRP :
-Cael se réveille chez Alyx et à un instant de panique à cause de son Funécire
-Il prend conscience de sa situation et quitte les lieux, en se demandant s'il est somnanbule
-Son Zorua qui a été téléporté également sort alors de sa cachette sous l'apparence d'un adolescent et s'amuse à mettre un peu de bazar dans la chambre d'Alyx.
Calua R. Kana
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5680-399-calua-remi-kana-just-a-little-spark-of-magic-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5689-calua-r-kana-pyroli
Icon : Show must go on !
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 34
Jetons : 118
Points d'Expériences : 805
Show must go on !
8
Kalos
15
34
118
805
pokemon
Show must go on !
8
Kalos
15
34
118
805
Calua R. Kana
est un Coordinateur Performer
''Grmblf''

On ne peut pas dire que ce soit très mélodieux, mais pourtant, il s'agit bien de notre Calua. À moitié avachie sur son oreiller, un bras dépassant du lit et le visage noyé sous sa masse de cheveux auburn, la jeune magicienne semblait à peu près aussi réveillée que...et bien que tous les matins en fait. En même temps, quand on passe la moitié de la nuit à remplir 50 carnets de schémas pour de nouveaux tours, faut pas s'étonner d'avoir une tête pareille au réveil ! Encore heureux que Apollo soit là pour l'aider à se lever : même s'il n'y a pas d'entrainements matinales ce Dimanche, ce serait dommage que sa Dresseuse passe toute la journée à jouer les Dodoalas.
Il ne reste donc plus qu'à notre cher Coxy à...Euh ? Pollo ? La Terre appelle Pollo, répondez ? Ok, je crois que le type insecte est cassé. Quelqu'un pourrait aller le vérifier, s'il vous plait, on en a besoin pour...ah? Ah, je crois qu'il a bougé!

''Hmmmmmm''

Il a l'air bien perplexe, notre Pollo. Et il y a de quoi : impossible de reconnaître le moindre élément dans la chambre de sa dresseuse! Envolé les piles de costumes entassés au petit bonheur la chance, les tringles démontés pour servir de supports et les petits sacs colorés éparpillés un peu partout, qui n'attendent qu'un coup de pied malheureux pour exploser. Pas que cette nouvelle chambre soir mieux rangée, cela dit, on se croirait quand même dans les ruines Alpha, si un séisme les avait ravagé. Y'a du matos électronique dans tous les recoins et des écrans un peu partout...On est où là?
Manifestement, ce qui a causé ce changement de décor n'a pas affecté tous les occupants de la chambre de la Pyroli : aucune trace de Stella, Hak ou Amaya. La seule présence que le petit Coxy pouvait ''apprécier'' en plus de sa dresseuse, fut celle de l'Héricendre roulé en boule au creux des bras de cette dernière. Il fallait qu'elle se réveille et vite!

''Gnnnnn...''

Tu peux la poker autant que tu veux, mon cher pollo, elle n'a pas l'air très motivée à l'idée de se lever. Au prix de plusieurs tentatives, le type insecte parviendra cependant à forcer la jeune fille à se redresser. C'est une bonne étape, mais ce ne serait pas mieux si elle se mettait en mouvement? Ok, elle a posé son Poussifeu (en peluche) et son Héricendre (pas en peluche), mais elle n'a pas encore beaucoup de conversation.

''Hmmmmmpf.''

Ah ben voilà, elle se met enfin à bouger! Allez, d'abord une jambe...puis une autre...Et on s'assoit sur le bord du lit, bieeeeen. Ce serait vraiment magique qu'elle parvienne à faire ça en gardant les yeux ouverts, donc on va se contenter du pilote automatique. Le temps qu'elle passe dans la salle de bain, elle devrait avoir récupéré un peu d'énergie et...Euh, elle va où là?
Pollo, arrête-la, c'est pas par là ! Écartant son starter d'un mouvement de bras un peu vif, la petite Pyroli se dressa brusquement sur ces pieds, les yeux toujours fermé, avant de pivoter en direction d'un gros tas de câbles et de boîtiers, au coin de la pièce. Le temps que son starter se remette de l'impact avec le cadre du lit, Calua s'était déjà emparé d'une sorte de manette et d'une main malhabile, elle tentait d'atteindre la télécommande de l'écran qui lui faisait face. Avec une certain appréhension, son starter voleta alors à sa hauteur, avant de pousser légèrement l'appareil au niveau des doigts de sa propriétaire.
Après quelques secondes de tâtonnement,  Calua parvint finalement à allumer l'écran, tout en pianotant sur la manette qu'elle tenait dans son autre main. Les menus qui s'affichaient ne dirent rien à son Coxy, mais elle semblait chercher quelque chose.

''Xyyyyy?''

''…''

Euh...''Marill Kart XXI '' ? Je suis pas un expert, mais ça ressemble quand même vachement à un jeu vidéo. Un jeu de course même! Toujours prise dans les brumes du sommeil, la jeune fille manipulait pourtant parfaitement les commandes, naviguant dans les menus, jusqu'à finalement trouver ce qu'elle cherchait : les courses chronométrées, difficulté maximale, avec handicap. Le frisson de la course, je veux bien, mais vous êtes sûr qu'elle en est capable?

********************

''Hayaaaaaaaaah...''

TENTION POLLO! Avec un grand geste triomphant, Calua souleva brusquement la manette pour esquiver le dernier obstacle du parcours (Ça ne sert à rien mais on le fait TOUS, ne mentez pas!) , manquant au passage d'envoyer son starter voltiger dans la pièce! Mais même si elle vient de crier façon ninja, inutile de lui parler, elle est toujours dans les brumes de Morphée.
Je vous avoue que j'ai du mal à y croire. Sérieusement, même en la regardant faire, j'ai l'impression d'être dans une autre dimension. Et pourtant, Calua est bel et bien en train de littéralement sécher chaque circuit qui se présente face à elle! Une petite explication me semble s'imposer : en temps normal, cet état de ''zombification'' avancé, elle le vit tous les jours. Elle est pas du matin, notre petite Calua, c'est un fait. Et on l'a déjà vu suivre l’entraînement de Jackie, en étant pourtant complètement somnolente...Mais là, je dois avouer que ça m'impressionne encore plus.
Comme si ses doigts étaient sur pilotage automatique, elle enchaînait les circuits, réalisant des dérapages impeccables et accélérant dans les angles les plus improbables, pour arracher des temps toujours plus bas au compteur. Pollo, qui s'inquiétait quelque peu des conséquences de la séance, restait en vol stationnaire, prêt à intervenir si la situation dégénérait....mais aucun problème en vue.
J'ignore ce qui se passe dans ses rêves, là tout de suite, mais ça ne m'étonnerait pas qu'elle se prenne pour la championne toute dimension confondue de racing!
Toujours en pyjama, la Pyroli termina même sa session en accédant au tableau des high-score, avant d'inscrire un gros ''MISS MAGIC'' sur ce dernier. Puis, comme si de rien n'était, elle se contenta de déposer la manette et sans éteindre l'écran, reprit la route de son lit douillet pour se blottir sous sa couette, en prenant bien soin de récupérer son Héricendre au creux de ses bras.
Autant pour ton plan de la réveiller, mon cher Pollo.

''...''

Je crois que c'est mal barré, brave Coxy. Va falloir aller chercher Stella...Ou au minimum Amaya pour la porter dans son vrai lit. Manquerait plus que le proprio de cette chambre débarque, elle aurait l'air fine!

HRP :
-Calua se ''réveille'' dans la chambre de Nico
-Dans son état de zombie du matin habituel, elle allume une console qui traine et enchaine les circuits mécaniquement, avant de terminer par un high-score
-Elle se recouche ensuite malgré les efforts de son starter et....Revenez vers 10h.


Event #5 - Méli-mélo Déglingo 1482579784-tumblr-static-tumblr-static-43czouo8ereow40os8c44o4g8-640
Raudhr Akai
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6608-452-red-guardian-raudhr-akai-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6615-raudhr-akai-phyllali
Icon : "ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
Taille de l'équipe : 10/12
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 19.
Niveau : 24
Jetons : 12068
Points d'Expériences : 466
"ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
10/12
Sinnoh.
19.
24
12068
466
pokemon
"ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
10/12
Sinnoh.
19.
24
12068
466
Raudhr Akai
est un Topdresseur Stratège


Méli Mélo Déglingo
Un frisson vint parcourir l'échine de Raudhr, qui ouvrit lentement son œil rouge pâle. Allongé dans son lit, il pouvait sentir Skölir, son Lixy roulé en boule contre sa cuisse, sans doute encore paisiblement endormi. Alors qu'il prenait peu à peu conscience, il finit par soupirer longuement avant de s'asseoir et de s'étirer. Passant une main dans ses cheveux rouges en bataille, il rouvrit son œil alors qu'un courant d'air vint à nouveau lui chatouiller la peau. Le Ranger avait pour habitude de dormir en t-shirt et short, mais prenait soin de fermer sa fenêtre le soir, afin de ne pas finir frigorifié.
Tiens, d'ailleurs, il était certain d'avoir fermé sa fenêtre hier soir, comme à son habitude. Alors d'où est-ce que ce courant d'air pouvait venir ?

Clignant de l'oeil, ses sens lui vinrent peu à peu, et il sentit une odeur de.. mouillé ? Quoi ?
S'éveillant pleinement, le Phyllali observa autour de lui, un environnement qui lui était complètement inconnu. Il s'était retrouvé dans une chambre complètement en désordre, et c'était mesurer le terme. Il y avait des livres et des habits partout par terre, ainsi que divers objets en vrac disposés ça et là. Le sol d'ailleurs était trempé, et en suivant le flot du regard, Raudhr put apercevoir un Musteflott, qui le fixait droit des les yeux, visiblement auteur de ce raz-de-marée dans la chambre. La fenêtre était belle et bien ouverte, avec de l'eau dégoulinant des rebords.
De ce qu'il pouvait y voir, en tout cas, Raudhr avait atterri dans la chambre d'une fille, voulant dire qu'il se retrouvait sans doute dans le dortoir Givrali, Pyroli ou Mentali.

-Yo, Skölir, réveille-toi.

Ouvrant un œil las, l'Electrik s'étira alors que son attention fut reportée sur le Musteflott dans le coin, qui s'était mit à grogner, un air méfiant. Derrière ledit Pokémon Eau se trouvait un Nameouïe, que le jeune homme n'avait pas remarqué aux premiers abords. Ce dernier avait un air apeuré mais était parfaitement calme et ne bougeait pas, observant les deux intrus d'un œil un peu craintif.

En tout cas, Raudhr était bel et bien dans son lit, avec ses draps et son Pokémon, mais clairement pas dans sa chambre. Comment est-ce qu'il avait bien pu se retrouver dans cette situation ? C'était impensable, et il avait beau se creuser la tête, il ne trouvait aucune réponse. Si l'on avait déplacé son lit et transporté ailleurs pendant son sommeil, il l'aurait clairement senti et se serai réveillé. D'ailleurs, Fyrn aurait aboyé au premier intrus qui se serait approché.
En parlant du Caninos chromatique, ce dernier n'était visiblement pas ici. Sans doute était-il resté dans sa chambre, ce qui fit légèrement paniquer le Phyllali. Fyrn, tout seul dans la chambre ? Quelle catastrophe. Il vallait mieux que le Dresseur rejoigne son chromatique au plus vite avant qu'il ne cause soucis à qui que ce soit, ou qu'il n'aille déclencher une avalanche de livres dans la pièce.

Se levant de son lit, Raudhr garda un œil fixe sur le Musteflott, qui se mit à nouveau à grogner. Prenant une expression ennuyée, le Ranger soupira.

-Bon, écoute, je ne te veux aucun mal et je souhaite juste partir d'ici tranquillement.


Le type Eau ne semblait pas vraiment convaincu, mais Raudhr n'en avait que faire. Il s'étira lentement, avant de se frayer un chemin tant bien que mal dans le chantier qu'était cette chambre pour finir par ouvrir la porte et découvrir un couloir assez rose.

« Je suis donc chez les Mentali.. mais qu'est-ce qu'il s'est passé. »


Bon, en tout cas, il ne lui restait plus qu'à retourner au dortoir Phyllali.. et à y amener son lit avec. Malheureusement, il avait laissé la Pokéball de Deloi sur son bureau, l'Escroco ayant sans doute la force pour l'aider à ramener son lit sans trop de difficultés. Il ne pouvait bien entendu pas compter sur le pauvre Lixy, qui n'allait sans doute pas pouvoir faire grand chose.

Se grattant la tête, Raudhr soupira. Il venait juste de se souvenir que c'était le 1er Avril aujourd'hui, et il trouvait le sens de l'humour de l'académie assez... particulier. Même s'il se remuait toujours les méninges, impossible de savoir comment il avait pu se trouver là.

« Ugh, quelle galère. »


HRP :
Raudhr se réveille dans le foutoir la chambre de Bellamy avec un Musteflott qui lui grogne dessus. Il finit par se lever, comprends qu'il est chez les Mentali et se prépare à sortir.. avec son lit pour rentrer chez lui.


« They told me I was dangerous... I asked why? They said "Because you don't need anyone." That's when I smiled. »
_____________

Event #5 - Méli-mélo Déglingo Mood
Moodboard by Sirius: :
Event #5 - Méli-mélo Déglingo SPOILER_raudhr

____________
Code RP, Moodboard / design de T-Card codé par Sirius, merci beaucoup.
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum