Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur le Pack enceintes Home Cinéma JAMO PACK
649 € 1099 €
Voir le deal

Artemis Leonhart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7908-534-artemis-leonhart-maybe-i-m-a-lion-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8182-artemis-e-leonhart-adulte
Icon : Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
Taille de l'équipe : 4
Région d'origine : Kalos
Âge : 25
Niveau : 0
Jetons : 400
Points d'Expériences : 50
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
4
Kalos
25
0
400
50
pokemon
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
4
Kalos
25
0
400
50
Artemis Leonhart
est un Nouveau Membre
Couloir de l’Académie, devant le bureau d’Ilea - Mi-septembre, entre midi et deux

Décidément, ma relation avec le Docteur Ghost n’était pas des plus charmante. J’étais vraiment un poids administratif pour lui. Il faut dire qu’il ne s’intéressait pas spécialement aux élèves. Pour lui, ce ne sont que des cas, tel un véritable House de la psychologie. Bon, je ne suis pas une figure altruiste exceptionnelle non plus il faut dire. Mon objectif est surtout de tirer parti des sentiments et émotions des élèves pour faire avancer mes recherches… Mais la finalité c’est d’améliorer leur bien-être quand même ! Je me voile peut-être la face ceci dit… En tous cas, j’ai décidé de prendre les devants. Si je restais dans l’ombre de Ghost, je ne pourrais jamais rentrer dans les affaires de l’Académie et connaîtres les élèves. J’avais donc pris contact avec Ilea Alezar, éducatrice dévouée et tournée en permanence vers le confort des étudiants. L’espoir de nouer une bonne relation professionnelle avec un membre de l’équipe était des plus agréable, surtout quand le reste ne se sentait guère concerné par la psychologie. Je ne savais pas grand chose sur Miss Alezar, si ce n’est qu’elle semblait très dévouée dans son travail. Je ne l’avais aperçu que de loin, elle était toujours au four et au moulin. La preuve, notre entrevue avait dû être décalée à plusieurs reprises, et je m’étais résolu à commencer à rencontrer des élèves avant de la voir, notamment Bellamy Wallace. Si tous les pensionnaires étaient aussi hauts en couleurs dans cette Académie, je ne m’étonnais pas de l’indisponibilité de Mademoiselle l'Éducatrice Expérimentée.

Les couloirs de cette partie de l’Académie était relativement calmes, entre midi et deux heures. La plupart des occupants devaient se sustenter quelque part. A croire que Miss Alazar ne faisait jamais de pause. Peut-être me recevait-elle entre deux dossiers. Je patientais donc dans un petit fauteuil relativement confortable, Selphie sur les genoux. Pour une fois que cette dernière avait daigné me suivre en ballade, c’était pour simplement se lover contre moi et… végéter. Je redoutais le moment où je devrais me lever. Je regardais ma montre : 13h05. La demoiselle avait cinq minutes de retard. Elle appliquait sûrement la même méthode que moi, faire attendre son auditoire. Selphie se réveilla, s'étira et me jeta un regard désapprobateur, comme si elle lisait dans mes pensées, l’air de dire :

Ne t’impatiente donc pas, elle à l’air si gentille et dévouée avec les élèves, laisse-lui du temps.

Je soupirais. Mes Pokemons ont décidément bien trop souvent raison par rapport à moi. Je suis incorrigible, quand je pense qu’il y a quinze ans je ne voulais pas en entendre parler, finalement, je travaille maintenant dans une Académie de Dresseurs et ces bestioles sont devenues le centre de ma vie, avec le cerveau des autres. Comme quoi, il ne faut jamais jurer de rien…

Selphie sauta brusquement de mes genoux pour renifler goulûment le sac que je transportais d’où s’échappait une odeur chocolatée.

Non ma belle, ce n’est pas pour toi. Tu sais bien ce que ça te fait quand tu en manges…

Alors qu’elle semblait ne pas vouloir m’écouter, je vis ses oreilles bouger et se dresser. Elle avait entendu quelque chose. Elle se remit d’un bond rapide sur moi et regarda d’un air intéressé le bout du couloir. En effet, des petits pas rapides approchaient. Ilea Alezar apparut alors à l’angle, empressée. Alors qu’elle s’approchait je pu enfin la voir de plus près. Elle déposa son sac à ses pieds et me tendit la main.  Malgré sa démarche empressée, l’éducatrice dégageait une aura de douceur et d’attention. Sa chevelure rousse semblait sans fin et ses yeux émeraudes semblaient m’analyser avec bienveillance. Dans l’ensemble elle donnait une impression de professionnalisme et de confiance. C’était déjà beaucoup plus chaleureux que Ghost. Linoa aurait fait un commentaire acerbe sur mon affection pour la gent féminine. Et ! Ce n’est pas ma faute si j’apprécie la compagnie des jol… des filles en général quand même. Même Linoa devait reconnaître que Ghost… Ahem, voilà quoi.

Je souris et me présentais ainsi :

Bien le bonjour Miss Alezar, j’ai beaucoup entendu parlé de vous par le Docteur Ghost, en bien je vous rassure. Je me présente, Artemis Leonhart, stagiaire en psychologie. Je viens vers vous pour vous aider à gérer les cas les plus difficiles de l’Académie. J’ose espérer que notre collaboration va porter ses fruits et vous libérer un peu de temps.

Pendant que je parlais Selphie vint gentiment se frotter aux jambes de ma future coéquipière. Elle semblait bien l’apprécier, peut-être une bonne affinité avec les Evolis ?
Ilea Alezar
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Icon : Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 25 ans
Niveau : 40
Jetons : 3565
Points d'Expériences : 1050
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
pokemon
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
Ilea Alezar
est un Adulte Éducatrice Expérimentée



Find your way - Duo de choc
Ce son résonne désormais comme une mélodie de son quotidien. Une mélodie certes pas très harmonieuse, désorganisée avec beaucoup de fausses notes, mais une mélodie qui a le don d’exister et de rythmer l’existence de la rousse à la Pokemon Community.  Face à elle, Ilea ne peut que fixer l’immensité face à elle, comme un océan géant regroupant le son et le rythme à sa façon, les mélangeant tous pour les renvoyer par vague successive. A force de voir Nolan régulièrement, l’éducatrice se met à voir le monde un peu à sa façon. Et elle est forcée de reconnaitre que ça n’a rien de désagréable. Comme il le dit si bien, cela à un côté rassurant.

Mais au fond d’elle, l’éducatrice sait bien qu’elle trouvera toujours plus agréable comme mélodie que celle du réfectoire en heure de pointe.

Forcément, la rousse ne passe pas ses journées dans son bureau à organiser et étudier les dossiers des élèves pour assurer un meilleur suivi. Elle devait aussi s’occuper des phases de surveillante, organisée à différents moments de la journée. Aujourd’hui, Ilea doit surveiller la cantine jusqu’à 13 heures, après quoi un rendez-vous important l’atteint. Fort heureusement, le réfectoire ne semble pas être le lieu de défouloir préféré des étudiants de la PC. De temps en temps, elle doit en reprenant certains qui cherchent à lancer des batailles de pain ou tout autre aliment facilement jetable. Mais cela reste assez rare. La plupart se contente de profiter de la pause pour se retrouver et discuter librement après une bonne matinée de cours. Le volume sonore est un peu élevé mais Ilea et les professeurs, mangeant souvent dans une autre pièce, ne leur tiennent pas rigueur. Après tout ils peuvent bien souffler avant d’attaquer une nouvelle après-midi.

La jeune femme guette sa montre, voyant l’heure fatidique de son rendez-vous se rapprocher tandis que tous les élèves ne sont pas encore passés. Beaucoup de monde mangent en même temps aujourd’hui, provoquant des ralentissements dans la file. Tant que tous ne seront pas assis, la rousse ne pourra pas partir, risquant de la mettre en retard. 13 heures sonne et elle n’a toujours pas quitté le réfectoire. Avec des grands gestes, elle motive les tous derniers à s’activer un peu plus jusqu’à ce qu’enfin elle soit libérée. Elle s’élance alors dans un long sprint, sac à la main, à travers les couloirs pour rejoindre son bureau, là où son interlocuteur du jour l’attend probablement. En vérité, l’éducatrice a rendez-vous avec un certain Artemis Leonhart, le stagiaire du docteur Ghost depuis peu. Même si Ilea a eu l’occasion de le croiser à plusieurs reprises, elle n’a pas pu mener de longues discussions avec lui, et sa volonté de la rencontrer en bonne et due forme la motive d’autant plus à installer une relation de confiance avec lui. Peut-être sera-t-il un allier dans son travail ici ? La jeune femme finit par arriver devant son bureau où le stagiaire l’attend. Elle pose rapidement ses affaires au sol et lui serre la main, répondant à ses présentations.

Ahah c’est très gentil de sa part. Enchanté de faire votre connaissance officiellement. Appelez moi Ilea je vous en prie, même tutoyons nous ! On risque d’avoir pas mal de travailler alors autant laisser tomber les formalités si ça ne gêne pas.

La demoiselle sent au niveau de ses pieds une petite boule de poil se lover contre elle. Rapidement, la rousse constate qu’il s’agit d’un petit Evoli. La jeune femme le caresse et en profite pour sortir les clés de son bureau dans son sac tout en parlant. « Salut toi. Je ne savais pas que tu avais un Evoli. Il risque de bien s’entendre avec mon équipe. Entre je t’en prie ». Ilea ouvre grand la porte et pénètre dans son bureau avec le stagiaire. Sentant de l’agitation dans les lieux, l’ensemble des eevolutions resté ici pendant sa surveillance du réfectoire s’agite. Edelyne et Electre reviennent tout de suite vers leur dresseuse, Edona lâche un petit jappement, Essie agite ses rubans sans pour autant bouger du hamac, simple signe pour dire que la présence de la rousse a été repérée, et les deux petits évolis descendent de la bibliothèque pour rejoindre leur congénère à peine arrivé. Ilea sourit et fait signe au jeune homme de prendre place pendant qu’elle en fait de même de son côté avant de reprendre.

En tout cas merci beaucoup de ta proposition. Je pense qu’un travail en collaboration pourrait être plus que bénéfique pour les élèves. A vrai dire, je réfléchissais justement à organiser une vague de rencontre plus large entre nous et les étudiants suite à l’attaque du bateau pendant l’été. Je ne sais pas si tu étais là mais je sais que cet événement a laissé des marques chez pas mal d’entre eux. J’aimerais beaucoup tous les rencontrer individuellement pour en parler mais il va falloir prioriser en fonction de la gravité du traumatisme. J’ai déjà commencé à relever quelques noms. Tu veux que je t'expose les cas ? Et de ton côté, tu as relevé des élèves ayant potentiellement besoin d’une aide extérieure ?


©️BBDragon


Dernière édition par Ilea Alezar le Dim 13 Oct - 20:20, édité 1 fois



Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Artemis Leonhart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7908-534-artemis-leonhart-maybe-i-m-a-lion-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8182-artemis-e-leonhart-adulte
Icon : Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
Taille de l'équipe : 4
Région d'origine : Kalos
Âge : 25
Niveau : 0
Jetons : 400
Points d'Expériences : 50
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
4
Kalos
25
0
400
50
pokemon
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
4
Kalos
25
0
400
50
Artemis Leonhart
est un Nouveau Membre
Malgré le sprint que venait de faire Mademoiselle Alezar, elle me serra la main d’une façon assurée mais pleine de douceur tout en m’autorisant directement à la tutoyer. Enfin une conversation amicale dans cette Académie ! Alléluia. Je notais avec quelle facilité elle avait laissé tomber les formalités tout en restant très professionnelle. Elle considéra gentiment mon évoli qui traînait toujours dans ses jambes tandis qu’elle ouvrait la porte de son bureau.

Oui, effectivement, elle est adorable. Un peu envahissante mais elle apaise toujours bien mes patients. Elle s’appelle Selphie.


Une affection avec les évolis ? Tu parles ! Alors que je pénétrais dans son bureau à sa suite sur son invitation, je découvrais une véritable ribambelle de ces mignonnes créatures. Une Phyllalli et une Mentali déboulèrent instantanément vers la jeune femme rousse, joyeuses de revoir leur dresseuse. Dans un coin de la pièce une Pyroli poussa un petit son approbateur mais ne bougea pas. Avant que je n’ai pu tous les compter, deux autres Evolis sautèrent de la bibliothèque pour venir faire la fête à Selphie. Cette dernière ravie d’être le centre de l’attention, se mit à parader fièrement. Pourvu que personne ne sorte d’appareil photo... Je perçus un autre mouvement venant d’un hamac dans le fond du bureau. Ce que j’avais pris pour de la décoration était en fait le haut d’un ruban d’une Nymphali, à l’écart des autres, stoïque. Quelle équipe ! Un brin décontenancé, je pris place dans le fauteuil qu’elle m’indiquait, en prenant grand soin de ne marcher sur personne. Plutôt amusée par mon air surpris, la jeune éducatrice repris son discours. Encore une fois, elle semblait vraiment contente de recevoir de l’aide, et emballée par la coopération. Je notais son passage décontracté au tutoiement. Lorsqu'elle eût terminée, j’enchainais, motivé.

Alors déjà, oui, on peut se tutoyer Mademoiselle Alezar, pas de soucis ! Franchement c’est agréable d’avoir enfin une vraie conversation avec quelqu’un dans cet établissement. D’ailleurs, puis-je t’appeller Ilea ? Tu peux m’appeler Artemis, mais surtout pas Arty.

J’attendais une remarque sur mon prénom, on m’en fait si souvent… Je poursuivis :

Concernant la méthode, il est vrai que le Docteur Ghost n’a pas cru bon de m’introduire aux diverses personnes les plus sensibles. Je serais ravi de collaborer sur des entretiens, peut-être basées sur le volontariat déjà ? J’aimerais beaucoup discuter avec ceux qui en ont envie. Le Docteur Ghost… Ca ne t’ennuies pas si je l’appelle juste Ghost ? Bref, Ghost m’a lâché tout seul face à Bellamy Wallace et son traumatisme crânien comme ça sans briefing, c’était plutôt laborieux... Du coup si des élèves ont, spontanément, envie de parler ce serait pertinent de les encourager.

Tout en parlant, je jetais des coups d’oeil à la petite tribu qui continuait à s’épanouir tranquillement autour de nous. Selphie s’était hissée sur un étage de la bibliothèque et défilait devant les deux autres Evolis. J’eu un instant facepalm intérieur, en espérant qu’Ilea ne prenne pas en compte l’attitude de mon pokemon. Remarque, Selphie et moi étions un peu les mêmes, toujours à essayer d’attirer l’attention… D’ailleurs je décidais de passer à la suite de mon plan “Artemis essaye de se faire des bonnes relations”. Je sortis le paquet que j’avais amené.

J’ai pris de quoi bien commencer notre entente, j’ai fais des cookies ce matin, pour accompagner le café ou pour plus tard si tu as déjà assez mangée !

Je déballais l’emballage, dévoilant une petite dizaine de gâteaux, bien garnis en pépites de chocolat. Sans me vanter, j’étais plutôt correct en cuisine surtout en pâtisserie. Sans doute un héritage de ma mère. Après tout, elle tenait un sacré bon salon de thé dans le temps...
Ilea Alezar
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Icon : Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 25 ans
Niveau : 40
Jetons : 3565
Points d'Expériences : 1050
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
pokemon
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
Ilea Alezar
est un Adulte Éducatrice Expérimentée



Find your way - Duo de choc
Oh oui bien sûr appelle moi Ilea ! Tout le monde m’appelle comme ça de toute façon. Et puis je dois t’avouer que je ne porte pas une grande affection à mon nom de famille.

Point tout à fait vrai mais que la rousse n’étendra pas, ou en tout cas pas aujourd’hui. L’éducatrice jette un œil rapide à ses pokemons tout autour d’elle, vérifiant que chacun reprenait sa place dans le bureau. Si certains n’ont pas bougé comme Essie ou Edonna, Electre et Edelyne ont quant à elles quitté les lieux pour aller se promener dans l’académie, remplaçant d’une certaine façon Ilea dans sa surveillance quotidienne. La rousse a conscience que sa Phyllali et sa Mentali sont les caractères les plus affirmés dans l’équipe, les plus responsables. Elle sait aussi qu’elles passent leur temps à communiquer par télépathie et n’informent Ilea d’un événement que si c’est une nécessité absolue, la dresseuse ne supportant que très peu les intrusions mentales. Quant à Esther et Elien, elles ont rapidement montré à la dénommée Selphie les mauvaises habitudes à prendre dans ce bureau, à savoir grimper partout dans les étagères. Heureusement que ses bibliothèques sont solidement fixées contre le mur, quoi que ça n’empêche pas les livres de tomber au moins une fois par jour.

Je suis d’accord avec toi, les consultations spontanées seraient l’idéal mais en pratique difficile à mettre place. Ne t’inquiète pas moi aussi je l’appelle Ghost, comme beaucoup de monde ici. Bref, le psychologue de l’académie comme tu dois le savoir n’est pas toujours très accueillant et a laissé une sacrée réputation dans les couloirs. Les élèves ne viennent quasiment jamais le voir d’eux-mêmes, et dans un sens je peux les comprendre. Et même au-delà de ça, et tu t’en rendras vite compte ici, les étudiants d’ici ne sont pas des étudiants lambdas comme on a pu en voir dans nos manuels d’apprentissage, prêt à parler à la moindre occasion. Ils sont…comment dire ça simplement…extraordinaires, dans tous les sens du terme. La plupart ont un passé compliqué derrière eux ou au contraire vivent de dur moment et ne demandent qu’à se relever pour aller de l’avant. On doit juste leur donner un coup de main.

La rousse se laisse retomber dans sa chaise dans un soupire. En vérité, elle pourrait parler des étudiants dans leur globalité pourrait lui prendre des heures tellement elle en a à dire. Ses observations dans plusieurs carnets déjà bien remplis en disent long sur son sérieux au travail. Ce que dit Artemis n’est pas faux. La jeune femme révérait que les étudiants se présentent d’eux-mêmes à son bureau pour discuter, lui expliquer ce qui ne va pas, chercher des solutions ensemble. Malheureusement ces cas-là sont très rares et l’éducatrice doit très souvent prendre les devants pour agir et éviter que la situation ne s’empire. Mais il en faut un peu plus que ça pour abattre le moral d’Ilea qui se redresse avant de sortir de l’un des tiroirs de son bureau un dossier un peu trop garni à son gout.

Ghost n’y a pas été de main morte en te présentant Bellamy pour un premier rendez-vous. Elle fait partie des cas difficiles de l’école car réunie à elle seule beaucoup de souci que peuvent présenter les étudiants individuellement. Je vais t’expliquer un peu ça, n’hésite pas à m’arrêter si tu as des questions.

La jeune femme ouvre le dossier pour tomber sur la fiche récap qu’elle a écrite quelques temps plus tôt.

Bellamy a été malade pendant longtemps, jusqu’à ses 15 ans environ, l’obligeant à vivre dans un hôpital h24. L’étudiante n’est pas la seule dans ce cas et beaucoup d’entre eux ont dû faire face à la maladie, soit pour eux soit celle de leur proche, créant déjà un mal être chez eux. Tu verras aussi que beaucoup d’entre eux ont perdu un de leur parent. Bellamy a perdu sa maman le jour même de sa naissance, mais elle n’est pas la seule à avoir perdu sa maman. J’ai déjà plusieurs noms à te citer pour tout te dire.

Inconsciemment, Ilea fixe du coin de l’œil un autre tiroir où sont rangées d’autres informations à ce sujet. Peut-être qu’elle le sortira tout à l’heure.

Pour en revenir plus spécifiquement à Bellamy, après s’être rétablie, elle a intégré la Pokemon Community et s’est mêlée aux élèves. Mais en 2016, la visite surprise d’un Celebi farceur proposant aux élèves d’apercevoir une ligne de leur futur ou passé a eu de quoi secouer la jeune fille. Elle s’est découverte un futur dans lequel elle était battue par son mari et surtout dans lequel elle était mère. Même si cela n’a duré que quelques heures, Bellamy l’a vécu comme le deuil de cet enfant qu’elle n’aura jamais, ne pouvant désormais plus rejoindre cette voie de son futur.


Ilea n’était pas encore éducatrice à cette époque mais se souvient de cette soirée avec une grande précision. Même si elle avait refusé de subir ce voyage dans le temps, les autres autours d’elle en ont profité, en bien ou mal d’ailleurs. Pour Bellamy en tout cas, cela été en mal.

Après ça, sa starter avec qui elle entretient des liens très forts est partie pendant plusieurs mois, laissant Bellamy comme à l’abandon. Cette période s’est accompagnée d’une forte dépression qui à mon sens n’est toujours pas passée. Après je ne suis pas psychologue, ce sera à toi de me le dire. Je te montrerais les analyses de Ghost si tu veux, cela sera surement plus parlant que pour toi que pour mii. Il y développe un syndrome d’attachement avec une figure d’autorité et un besoin d’être aimé trop fort pour cet âge.

La jeune femme sort du dossier la pochette contenant les copies des rapports du Docteur Ghost qu’elle pose devant le jeune stagiaire. Il n’aura qu’à les feuilleter plus tard, si ça l’intéresse toujours de suivre ce challenge après un tel exposé.

Et puis comme tu l’as dit, il y a eu ce traumatisme crânien pendant l’attaque du bateau qui semble avoir complètement changé son comportement. J’ai essayé de l’approcher dans les couloirs mais impossible, elle repousse tout membre du corps enseignant. Il va falloir que je trouve une autre approche si je veux parvenir à des résultats.


L’éducatrice referme le dossier vivement, provoquant un bruit sourd dans tout le bureau. Décidément, ce dossier contient beaucoup trop de papiers pour une simple étudiante.

Des questions ?


©️BBDragon



Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Artemis Leonhart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7908-534-artemis-leonhart-maybe-i-m-a-lion-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8182-artemis-e-leonhart-adulte
Icon : Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
Taille de l'équipe : 4
Région d'origine : Kalos
Âge : 25
Niveau : 0
Jetons : 400
Points d'Expériences : 50
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
4
Kalos
25
0
400
50
pokemon
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
4
Kalos
25
0
400
50
Artemis Leonhart
est un Nouveau Membre
Il était plaisant d’avoir enfin une véritable conversation amicale avec quelqu’un par ici, et non des ordres détachés de Ghost, ou l’agressivité d’une jeune ado traumatisée. J’eus un franc sourire quand Ilea m’autorisa à l’appeler par son prénom. Elle fut d’ailleurs très enthousiaste à cette idée, il semblait que son nom de famille ne lui évoquait rien de bien plaisant. Je fronçais les sourcils brièvement, me demandant d’où lui venait cette inimitié mais je n'insistais pas. Après tout, elle n’avait fait aucun commentaire sur mon prénom ! Sur cet échange, la phyllali et la mentali se dirigèrent vers la sortie au petit trot. Elles étaient fière de partir en patrouille pour leur dresseuse, c’était assez mignon à observer. Je devrais moi aussi laisser plus de liberté à mes Pokemon, même si la perspective d’avoir un Squall en liberté dans l’Académie me semble un peu terrifiante… Je reportais mon attention sur le bureau et sur mon interlocutrice qui jetait des petits coups d’oeils à sa tribu et à Selphie qui enchaînait les cabrioles sur les étagères. Cela n’avait pas l’air de déranger Ilea, et encore moins les autres évolis.

L’éducatrice rebondit immédiatement sur mes propos sur les élèves. Elle ne fit que confirmer mes sentiments envers Ghost et sa réputation glaciale. Le fait de parler de parler d’élèves extraordinaires me fit sourire intérieurement. C’était exactement ce que je cherchais pour ma thèse. J’avais pu comprendre avec Bellamy que tout ne serait pas facile mais au combien intéressant. Malheureusement, l’aura effrayante de Ghost n’allait pas m’aider. Je devais donc mettre au point une méthode d’approche plus douce et chaleureuse. Il semblerait que Miss Ilea allait pouvoir m’y aider.

J’ai l’impression en effet que la plupart des élèves sont des personnes complexes aux émotions plus qu’intenses. Il serait de bon ton de créer de nouvelles relations vis-à-vis du corps enseignant et éducatif. J’imagine que tu as déjà quelques idées d’activités pour leur permettre de s’ouvrir plus et de nous faire confiance. J’ai ressenti une réelle défiance envers l’Académie en général chez Bellamy par exemple. Elle nous a même traité tous d’incapables, et encore c’est un des mots les plus légers qu’elle ait employé…

Ilea soupira en retombant sur sa chaise. Cet instant de baisse de tension fut très bref. Un éclair passa devant ses yeux et elle plongea récupérer un dossier vraiment bien rempli dans un tiroir en reprenant la discussion sur Bellamy. Je souris en constatant qu’elle n’avait même pas touché aux cookies, tellement prise par sa passion pour les élèves. Cela avait quelque chose de galvanisant de travailler avec quelqu’un d’aussi dévoué. Elle commença à aborder en détails le cas de Bellamy Wallace. Je tâchais de ne pas paraître trop surpris face aux révélations qu’elle me faisait.

Je comprends mieux pourquoi certains peuvent avoir des problèmes d’autorité si ils ont perdu leurs parents… Moi même ayant perdu les miens très tôt je peux le comprendre… Je pourrais commencer par voir ceux-là d’ailleurs. J’ai beaucoup réfléchi sur mon passé récemment, j’aimerais arriver à les faire dépasser cet état d’orphelin qui force un peu à la solitude et à la défiance. En ce qui concerne Bellamy, je pense surtout que Ghost a voulu me tester. Il m’aurait été difficile de deviner ce passé malade et difficile derrière cette carapace agressive. Et le trauma crânien n’arrange rien !

J’avais hâte d’en apprendre plus sur les autres élèves qui pouvaient être une mine d’informations psychiques non négligeables mais je laissais Ilea poursuivre sur Bellamy, surtout que la suite était encore plus prometteuse. Je m’en voulais d’être passé à côté d’informations si importantes.

Je dois avouer qu’il est extrêmement rare de passer par tant d’épreuves en si peu d’années. Je commence à bien te croire sur le côté extraordinaire de cette Académie.

Je pris la pochette qu’elle me tendait contenant les notes du Dr Ghost et commençais à lire certains éléments.

Hmmm… Je perçois mieux pourquoi Ghost me l’a confiée, ce n’était pas seulement pour me tester. Je crois qu’elle s’est attachée à lui en fait, dans une sorte de fascination étrange. Elle semblait si frustrée d’être avec moi et non lui. Il n’est en effet pas surprenant que les enfants s’attachent à ceux qui les soignent. Ghost ne veut sans doutes pas prendre le risque que son syndrome de l’attachement se développe plus encore et m’a donc envoyé moi, personne extérieure pour gérer cela.

Ce pourrait-il qu’en fait Ghost ai tout prévu ? Je me sentis soudainement manipulé. Mais le fait qu’il m'ait envoyé moi, vierge de tout a priori était en fait un plan plutôt audacieux. Finalement, cela prenait sens, et c’était même génialement orchestré. Il est peut-être froid et distant mais le bien des élèves l'intéresserait donc…

En tous cas je suis d’accord avec toi sur l’essai de nouvelles méthodes hors cadre scolaire ou même médical. Traditionnellement dans les cas de troubles de l’attachement on identifie une figure forte à laquelle s’attacher. Il faudrait trouver pour Bellamy cette figure stable pour assurer sa sécurité et lui donner de l’attention. Je pense que Ghost a bien compris que ce n’était pas son rôle en tant que praticien. Peut-être aussi en canalisant sa fougue vers un objectif précis… Je vais continuer à essayer de lui parler et te ferais savoir si nos discussions avancent. Ce n’est pas bien brillant pour le moment.

Le son du dossier se fermant résonna dans le bureau de manière sourde. Des questions ? Pas vraiment, plutôt des suggestions.

Comme tu m’as bien fais comprendre le manque de contact qui se pose entre le personnel de l’Académie et les élèves, que penserais-tu de l’aide d’intervenants totalement extérieurs ? Je crois avoir compris qu’Adala est vraiment fournies en associations culturelles et autres activités, notamment en harmonie avec les Pokemon. Ne serait-ce pas intéressant de faire des sessions de théâtre, chant, danse, jeux de rôles, sport ou autre dans lequel les élèves et personnels seraient mélangés ? Chacun pourrait se voir dans un autre environnement que celui purement scolaire ou réglementé. Si ils nous voient à la même échelle qu’eux et non à travers le prisme de l’Académie je suis sûr qu’ils seraient plus confiants. Après, cela a peut-être déjà été tenté par le passé… Je suis prêt même à ouvrir des ateliers divers que je supervise en négociant avec des associations. Qu’en penses-tu ? Je ne veux pas paraître trop cavalier.
Ilea Alezar
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Icon : Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 25 ans
Niveau : 40
Jetons : 3565
Points d'Expériences : 1050
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
pokemon
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
Ilea Alezar
est un Adulte Éducatrice Expérimentée



Find your way - Duo de choc
La rousse prenait un réel plaisir à discuter de manière aussi ouverte sur son travail avec Artemis. C’est vrai que jusqu’à présent Ilea n’avait jamais pu vraiment approfondir tout son travail à l’académie avec les étudiants. Même s’ils lui arrivaient d’en parler avec Caroline, la jeune femme n’a jamais pu rentrer dans les détails. D’abord parce que sa colocataire n’était pas spécialiste dans le domaine et ne connaissait pas aussi bien qu’elle les divers élèves de l’académie mais surtout parce que l’éducatrice se doit de protéger un minimum l’intimité des élèves en ne révélant pas leur passé à tout le monde. Même si Ilea se doute que la coordinatrice ne fera jamais rien de telles informations, il vaut mieux rester professionnelle.

Avec Artemis, les choses sont complètement différentes. Non seulement il commence à connaitre les étudiants de l’école mais en plus il a exactement la même mission qu’elle, à savoir protéger les élèves et faire de son mieux pour qu’ils aillent bien et passe la meilleure des scolarités possibles. Un sacré challenge surtout par les temps qui courent. Entre les passés de chacun et le lot quotidien d’évènement à la Pokemon Community, les deux experts ont du pain sur la planche. Et on peut dire qu’ils ne sont pas en manque d’idées.

- Comme tu dis, les émotions sont intenses mais beaucoup d’entre eux refusent de l’exprimer. Si tu savais le nombre de fois où des élèves se sont retrouvés au bord du gouffre avant d’enfin demander de l’aider. En parcourant les dossiers c’est l’une des premières choses qui m’a sauté aux yeux. Comme leurs limites psychologiques sont plus poussées que pour des adolescents lambdas, ils encaissent beaucoup plus mais du coup se retrouvent encore plus en souffrance. Ça en fait mal au cœur. J’ai même fait face à une élève qui avait complètement bloqué ses émotions.

Voilà peut être le point central du problème. Le taux de résistance incroyable des étudiants de la PC. Entre leurs histoires personnelles et les drames de l’académie, ils se sont drastiquement renforcés pour résister. Et ça n’a malheureusement pas que des effets positifs. C’est comme si une part des signaux de détresse automatique du corps et de l’esprit s’étaient éteints, les laissant supporter une situation alors qu’il devrait déjà crier au secours. Bellamy en est un exemple, parmi tant d’autres.

- Ton analyse à propos de Bellamy est probablement juste. Je m’y connais surement beaucoup moins que toi en psychologie donc je te fais confiance là-dessus. Toujours est-il que dans son cas il va vraiment falloir trouver une solution. On ne peut pas la laisser à la dérive comme ça. Si tu savais le nombre d’étudiant qui sont dans des cas similaires que j’aimerais pouvoir aider. Mais il va falloir qu’on abatte une muraille avant d’en arriver là.

Ilea pose son menton entre ses mains et laisse ses yeux glisser sur les trois petits évolis s’amusant dans la pièce, comme inconscient de la nature très sérieuse de la conversation entre les deux jeunes adultes. En vérité, ses deux pokemons ont parfaitement compris les enjeux autour du métier d’éducatrice. Ils savent à quel point la rousse est impliquée. Simplement cet après-midi, ils ont choisi d’ignorer. Essayant tant bien que mal de ne pas perdre courage, Ilea finit par se laisser tenter par l’un des cookies fait maison d’Artemis. Immédiatement, un doux sourire rayonne sur son visage. Ils sont super bons, tout en douceur comme elle les aime. La jeune femme essaie de finir sa bouchée rapidement pour reprendre la conversation.

- Tes cookies sont vraiment délicieux ! Sinon oui tu as raison, il y a énormément d’activités et d’associations présentes sur l’île, ce qui devrait nous permettre de diversifier les pratiques. Même si certains élèves se sont inscrits d’eux-mêmes, peut être qu’en organisant des rencontres entre les adhérents de ses associations et des étudiants au sein de nos locaux ça leur donnerait plus envie de s’inscrire et que nous pourrions y participer. Cela effacerait peut-être cette barrière mais…

Comme pour guider le châtain dans son raisonnement, la jeune femme laisse ses doigts glisser sur la bibliothèque juste derrière elle jusqu’à atteindre ses fameux manuels qu’elle a lu et relu pour préparer le concours. Immédiatement, ces heures de révision lui reviennent et notamment l’un des points clés de son apprentissage.

- Même si l’idée que les élèves nous aperçoivent sous un autre jour que du simple personnel éducatif est bonne, la barrière ne doit pas complètement s’effacer car nous restons responsables d’eux, des personnes qui sont là pour les aider mais aussi pour les encadrer et leur rappeler où sont les limites. Ils ne doivent surtout pas l’oublier, sinon on risque d’avoir encore d’autres problèmes à gérer.

Jusqu’ici la rousse n’a jamais eu de problème avec l’autorité. A sa façon, elle est toujours parvenue à se faire respecter des élèves. Même si elle n’est pas aussi impressionnante que le gardien de l’école, sa douceur mais aussi sa patience on fait d’elle un élément globalement de confiance, que les élèves ne cherchent pas à défier, ou en tout cas pas frontalement.

- Il faudrait réussir à trouver un équilibre entre leur donner une autre image de nous, leur montrer qu’on est accessible, sans pour autant qu’ils oublient que nous sommes leur référence, la figure d’autorité à la Pokemon Community et qu’ils peuvent se tourner vers nous en cas de problème, et ce sans attendre. Ce que je crains en se montrant trop proche d’eux, c’est qu’ils nous considèrent comme leurs « amis » et que du coup ils ne nous disent rien pour ne pas nous inquiéter. On passerait alors de l’indifférence vis-à-vis du corps enseignant à de la protection.

La jeune femme attrape un de ses crayons au hasard sur le bureau pour le faire tourner entre ses doigts, ne le lâchant plus du regard.

- Ces enfants sont si forts qu’ils ne réalisent même plus qu’ils marchent sur une corde raide en permanence. Et nous, il faut qu’on les rattrape avant qu’ils s’écrasent contre le sol. Un vrai casse-tête.


©️BBDragon



Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Artemis Leonhart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7908-534-artemis-leonhart-maybe-i-m-a-lion-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8182-artemis-e-leonhart-adulte
Icon : Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
Taille de l'équipe : 4
Région d'origine : Kalos
Âge : 25
Niveau : 0
Jetons : 400
Points d'Expériences : 50
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
4
Kalos
25
0
400
50
pokemon
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
4
Kalos
25
0
400
50
Artemis Leonhart
est un Nouveau Membre
Il était assez difficile de lire en Ilea pendant que je faisais mes propositions. Elle semblait réfléchir intensément tout en restant très enthousiaste. Après un long temps de silence qui sembla durer quelques mois, elle rebondit sur mes remarques concernant l’émotion des élèves. Je tâchais de contenir mon intérêt  quand elle évoqua une élève en état d'alexithymie, d’inhibition émotionnelle. En utilisant les pouvoirs de Lin, il serait peut-être possible de provoquer des décharges sensitives et réactiver certaines choses… Je m’emballe un peu, je ferais en sorte de me renseigner plus tard.  

Je dirais plutôt que nous allons devoir faire l’inverse, Ilea, abattre leurs murailles internes pour qu’ils se confient à nous ! Je dois t’avouer qu’il est extrêmement plaisant de chercher les failles et les exploiter pour dénicher les problèmes. Avec Bellamy, je n’ai pas pu malheureusement, elle m’a même claqué la porte au nez ! Ce n’est plus une muraille mais un véritable bunker atomique qu’elle a construit autour de son esprit. Et il est défendu par des lasers cryogéniques digne d’un Feunard d’Alola au summum de sa puissance… La tâche semble en effet bien difficile…

Comme si nos constatations nous faisaient prendre (encore) plus confiance de la difficulté de notre tâche, nous eûmes un petit instant de soupir, elle son menton posé sur ses mains et moi les yeux perdus dans le vague vers les Evolis… Cependant, elle repartit très vite, ragaillardie par un de mes cookies et, non sans un compliment, qui me fit avoir un “beau” sourire satisfait et reconnaissant, elle entraîna la conversation sur un pan très professionnel. Sa notion de limites me chiffonait un peu mais je comprenais ce qu’elle voulait dire.

Je ne suis pas quelqu’un de très attaché aux barrières et aux conventions. Comme je le signalais, mon travail consiste souvent à les dépasser, les contourner voire même de les détruire si besoin. Il s’agit du point où nous divergeons un peu dans notre approche. Je conçois que ce soit un peu étrange mais j’essaye de dépasser le statut de “médecin” pour celui de “support”. Débarrasser le sujet de ses conventions, de ses préjugés sur mon rôle est souvent la première étape dans mes entretiens psychologiques. Regarde Bellamy, si elle s’est rebellée, c’est surtout car elle me voyait comme un rouage de plus de l’Académie. J’ai essayé de déconstruire cela. Je peux me permettre tout cela comme je n’ai pas un côté “autorité” comme tu peux l’avoir avec ton rôle de “superviseuse”. Si tu as besoin que je transcende certaines limites dont tu ne peux t’affranchir, tu pourras compter sur moi.

La voyant s’approcher de sa bibliothèque il était assez facile de se rendre compte de sa dévotion envers sa mission. Il allait me falloir encore bien travailler sur moi pour dégager une aura aussi concernée et empathique qu’Ilea. Si l’Académie était remplie de Bellamy en puissance, cela allait devenir vite sportif. Après tout, je ne suis qu’un modeste stagiaire, est-ce nécessaire de m’impliquer autant… ? Je chassais rapidement cette pensée de ma tête. Comment ne pas vouloir s’engager plus en écoutant le discours sincère de Mademoiselle l’Educatrice ? Discuter ainsi me faisait remettre en question pas mal de choses sur ma présence ici. Jusqu’à présent j’étais dans l’idée simplement de faire avancer ma thèse et essayer de me faire discret, être simplement le stagiaire charmant et efficace… La manipulation de Ghost à m’envoyer au front et maintenant la douceur d’Ilea et sa passion pour le bien-être de ses élèves me faisaient douter.

Ne voyant pas spécialement la réflexion qui s’engageait dans ma tête, Ilea poursuivait, toujours aussi professionnellement enthousiaste, si cette expression existe. Selphie avait d’ailleurs cessé ses cabrioles et venait de bondir élégamment sur le bureau, pile entre les dossiers et les cookies. A ma grande surprise, elle n’essaya même pas de chaparder un biscuit. Elle resta simplement assise, la tête légèrement penchée, regardant et écoutant Ilea avec intérêt et… enthousiasme elle aussi ! Comme un miroir des pensées que j’essayais de cacher. A force de travailler les émotions, elles finissent par se retourner sur mes compagnons plutôt que sur mon visage.

Malgré ce que j’ai dit précédemment, je suis d’accord sur l’équilibre à trouver entre nos fonctions et nos envies de nous rapprocher des élèves. Comme tu le dis, ils sont forts. La métaphore de la corde est d’autant plus véridique avec tous les évènements qui se passent sur cette île. Il va falloir que je mange plus de cookies pour devenir un véritable coussin amortisseur ! Plus sérieusement, depuis que je suis arrivé, je n’ai pas pu lire tous ces dossiers ni m’imprégner autant de cette ambiance particulière qu’il y a dans cette Académie. Tu connais mieux que moi le fonctionnement de la structure et les personnalités déjantés qui y résident. Miss Wallace m’a parlé d’un certain Logan Alduin qui aurait, je cite “eut les souvenirs changés et maltraités” par deux autres étudiantes. Si d’autres cas de ce genre sont présents, pourquoi ne pas les inscrire sur une liste ? Je pourrais ensuite les contacter moi-même pour leur proposer des sessions de discussion pour qu’ils me racontent leur expérience avec l’Académie sous un regard neuf. J’espère que ce ne serait pas trop te demander, juste quatre ou cinq noms que je passe un appel sur le panneau d’affichage général et que je vois si certains sont disposés à me parler. Je n’hésiterais pas à venir te faire un rapport pour en discuter après chaque entrevue. Je pense que c’est ainsi que je trouverais ma voix dans cet établissement…

Et que j’expérimenterai sur ma thèse bien sûr…

… Si jamais tu voudras te joindre à moi dans ces entretiens, tu seras la bienvenue, évidemment. Ce serait un plaisir de former un véritable duo de choc avec quelqu’un d’aussi dévoué !

Je terminais ma proposition en prenant à mon tour un biscuit et en contemplant Ilea avec un air franc et ouvert, imité par Selphie, toujours la tête penchée.
Ilea Alezar
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Icon : Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 25 ans
Niveau : 40
Jetons : 3565
Points d'Expériences : 1050
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
pokemon
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
Ilea Alezar
est un Adulte Éducatrice Expérimentée



Find your way - Duo de choc
Les mots venaient naturellement à Ilea mais malgré tout la jeune femme sentait le flou résidant dans ses paroles. Tout ce qu’elle ressent vis-à-vis de cette académie et de ses résidents peut être comparé à un joyeux méli-mélo de baies. Il est tout en couleur, accueillant, donne envie de le découvrir, mais quand on s’approche vraiment de près, on comprend qu’il y a énormément de discordance, de petit couaque par-ci par là qui demande de l’attention, et que parfois il y a même plus grave encore, des pourritures qui gangrènent le fruit et qui peut s’attaquer au reste du groupe. La comparaison n’est peut-être pas la plus pertinente mais c’est la seule qui est apparue à l’esprit de la rousse.

Mais heureusement pour elle, l’apprenti psychologue ne semble pas se décourager de sitôt. Il rebondit sans problème sur chacune des interventions de l’éducatrice pour proposer ses propres solutions, de quoi la faire sourire. Dans le même temps, Selphie s’est invitée sur le bureau, invitant Ilea à la caresser du bout de ses doigts tout en suivant Artémis attentivement. Ce garçon regorge d’idées et de bonnes volontés que la jeune femme n’a pas l’intention de laisser s’évader dans la nature. Leurs deux spécialités se complètent, ils doivent se servir des forces et faiblesses de chacune pour composer au cours de cette nouvelle année scolaire.

- Comme je te le disais, en tant qu’éducatrice je dois également m’imposer un minimum à leurs yeux comme figure d’autorité, m’obligeant à trouver un juste équilibre dans mes fonctions. Mais c’est vrai que tu n’es pas tout à fait soumis aux mêmes contraintes. Sans pour autant que l’on forme le duo gentil – méchant flic, peut être qu’on pourrait jouer sur cette différence de fonction en testant deux approches différentes. Il y a probablement de la matière à creuser si on se penche un peu plus de ce côté-là.

Les choses ne sont pas conventionnelles dans la manière de les aborder mais les deux jeunes adultes ont très clairement dépassé ce stade. Frénétiquement, la rousse écrit dans un de ses multiples carnets quelques idées ou mots clés qui lui passent par la tête pour être sûr de ne pas les oublier. Elle remettre tout ça en ordre plus tard, l’important c’est de garder une trace. Pour autant, l’éducatrice semble surprise un instant qu’Artemis évoque le cas Logan Alduin. Elle n’aurait pas imaginé que la rose parle de lui dans un premier entretien, quoi qu’il est vrai que les deux jeunes sont très proches. A nouveau, Ilea laisse échapper un sourire avant de fouiller dans ses casiers sur le côté de son bureau à la recherche du dossier du jeune homme, également relativement épais. L’éducatrice ouvre simplement la première page même si en vérité elle connait très bien cette affaire.

- Décidément tu ne choisis pas les cas les plus simples pour commencer. Logan Alduin est un étudiant au passé tumultueux au sein de l’académie. Il a malheureusement été la victime d’une rumeur mensongère qui a pris des proportions extraordinaires dans toute l’école. Je ne travaillais pas encore ici quand tout ça a commencé et les choses venaient juste d’éclater à mon arrivée. Il s’est avéré qu’une certaine Salomé Cobal avait inventé une histoire d’agression sexuelle pour se venger. L’affaire est allée très loin et a impliqué beaucoup de personnes de leurs entourages respectifs. Ana Gladio par exemple, la petite amie de l’époque du garçon l’a quitté après ça, et ça été l’escalade de la violence pour Logan qui a fini par tabasser Salomé. Une sale histoire.

La rousse n’avait pas assisté à ça en personne mais les récits qu’on lui en a fait ont bien suffit à lui faire comprendre la gravité du problème, qui malheureusement ne s’est pas arrêté là.

- Après ça, il a été renvoyé quelques temps avant de réintégrer l’école. Mais sa réputation avait été détruite et malgré le fait qu’il clamait depuis le début son innocence, il a fallu du temps avant que la vérité n’éclate enfin, que tout ça il ne s’agissait que d’un mensonge. Et puis il y a eu cet accident où il semblerait qu’une partie de sa mémoire ait été effacée, complexifiant encore un peu plus l’histoire. Tu as parlé de deux étudiantes à l’origine de ça, mais à ma connaissance seul le nom de Salomé Cobal ressort dans les dossiers. A qui fais-tu référence ?

Ilea ne s’attarde pas plus longtemps sur ce dossier extrêmement complexe qui va lui demander beaucoup plus de temps et le range dans ses casiers pour continuer sa conversation avec Artemis.

- Organiser des entretiens ne me parait pas une mauvaise idée mais évite le panneau d’affichage, cela ne ferait que les afficher davantage. Ils prendraient ça pour une agression. Il vaut mieux y aller plus en douceur et les convoquer individuellement, en privé, sans les exposer devant les autres. Les professeurs font très bien le relais dans ce genre de cas. En tout cas je n’y vois pas d’inconvénient et même si assister à ces entretiens me paraient tentant, il vaut peut-être mieux que nous la tentions séparés pour commencer, histoire de voir ce que ça donne et qu’on affine notre stratégie en fonction des premiers résultats.

La jeune femme sort de l’un de ses multiples tiroirs un autre carnet et un stylo. Elle déchire une page et la pose sur le bureau, prête à noter. Mais avant, elle doit encore préciser des choses à Artémis.

- Je veux bien te donner des noms. Mais ne commence pas par les cas que tu as cité. Ils sont trop complexes et impliquent beaucoup trop de monde pour une première étude. Je peux te trouver des cas moins compliqués mais tout aussi important, ou en tout cas qui n’implique pas tout un cercle de connaissance, qui pourront nous servir de base à notre projet. Nous irons vers les plus ambitieux ensuite. Dis-moi sur quel type de profil tu souhaites travailler, et je te donnerais quelques noms. Mais je t’accorde ma confiance vis-à-vis de ces enfants. Tu dois les protéger maintenant, au même titre que n’importe quel membre du corps professoral. Alors ne t’avise surtout pas de les trahir, ou tu auras affaire à moi.

Ilea ne réalise que trop tard que le ton qu’elle a employé était peut-être de trop. Alors elle laisse échapper un rire maladroit avant de se reprendre.

- Je suis désolée je ne voulais pas t’impressionner ou paraitre méchante. Je veux juste que tu comprennes que je tiens énormément à ces enfants, et qu’ils ne sont pas des simples objets d’étude. Ils sont bien plus que cela. Je ne voudrais pas que tu les traites comme tel.


©️BBDragon



Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Artemis Leonhart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7908-534-artemis-leonhart-maybe-i-m-a-lion-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8182-artemis-e-leonhart-adulte
Icon : Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
Taille de l'équipe : 4
Région d'origine : Kalos
Âge : 25
Niveau : 0
Jetons : 400
Points d'Expériences : 50
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
4
Kalos
25
0
400
50
pokemon
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   1568821399-night-artemis
4
Kalos
25
0
400
50
Artemis Leonhart
est un Nouveau Membre
Diantre.

Il va me falloir être plus prudent dans mes discours et mon attitude. Et surtout ne pas sous-estimer Illea. Cela avait été furtif mais j’avais bien senti une légère menace dans son ton, comme si elle avait percé à jour mon intention d’expérimentations. Derrière la façade avenante, il y avait une Lougaroc prête à défendre ses élèves, tous crocs et griffes dehors.
Dans l’intérêt de l’école et de mes recherches, je sentais qu’il allait falloir jouer franc-jeu.

Tout en discutant, je la voyais écrire fébrilement sur son carnet. Elle est décidemment très impliquée dans son travail. Selphie suivait le crayon s’agiter en remuant les oreilles. Je me fis la réflexion qu’elle devait avoir une montagne d’anecdotes sur les différents élèves. Elle sortit péniblement un grand dossier pour évoquer le cas Alduin.

J’eus du mal à ne pas paraître extrêmement intéressé par ces détails. De telles histoires, aussi extrêmes sur des enfants ! Je n’en croyais pas mes oreilles. Même d’un point de vue médical, c’est une mine d’or ! Cependant je me demandais également comment on pouvait en arriver là à cet âge… Infliger ou s’infliger autant… Je fermais les yeux quelques instants, emprunt d’une nouvelle détermination à comprendre et soigner, quel qu’en soit le coût.

Je revins sur Terre rapidement quand Illea me demanda quelle personne s’en était prise à Logan Alduin avec Salomé Cobal.

Hum… Je ne fais pas spécialement dans la délation mais dans l’intérêt de mes patients… Miss Wallace m’a parlé de Miss Frostheart, si cela t’évoque quelque chose.

La conversation reprit sur les idées d’entretiens. Selphie dû sentir mon attention redoubler en voyant Illea sortir un nouveau papier pour me donner les noms. La petite Evoli s’immobilisa, l’air curieux et angélique, mais les oreilles droites.

J’étais impatient, mais totalement d’accord avec l’éducatrice. Il était hors de question de me retrouver jeté dans l’arène comme avec Miss Wallace. Je devais commencer par de petits cas, discuter avec eux, comprendre comment l’Académie fonctionne, quelles émotions traversent les jeunes cœurs des élèves. Parlementer et échanger avec Illea serait sans aucun doute plus simple qu’avec Ghost. Mais pas pour autant facile.

Alors, ne t’avise surtout pas de les trahir, ou tu auras affaire à moi.

Lancée au milieu de la conversation de façon anodine, suivie par un petit rire maladroit non dénué de charme, la phrase était cependant lourde de sous-entendu. L’espace d’un instant, la chevelure rousse de l’éducatrice sembla s’enflammer et je cru apercevoir quelque chose de plus crépusculaire dans les yeux d’Illea. Enfin, c’est ce que je m’imaginai… Je rangeais l’information dans un coin de ma tête, cela pourrait être intéressant de mieux connaître ces parts d’ombres dans le cœur des gens. En toute professionnalité bien sûr.

En tous cas elle souhaitait de toute son âme protéger ses enfants, une attitude extrêmement louable. Je soutins son regard pendant quelques instants avant de me reculer dans mon siège. Je poussais un petit soupir et décidai d’être honnête. Je replongeais mon regard dans celui de l’éducatrice

Ha… Je crois que tu m’as démasqué. Je ne suis pas totalement désintéressé dans ma volonté de vous aider, toi et tes précieux élèves. En vérité, depuis tout petit, je recherche quelque chose. Je n’ai jamais été très doué avec les autres, j’ai grandi dans un orphelinat, isolé dans mes livres. Pourtant je me sentais toujours en adéquation avec les sentiments des personnes m’entourant, comme si je pouvais les sentir, presque les voir. Cette empathie s’est accentuée lorsque j’ai rencontré Linoa, ma Gardevoir, qui agit sur moi comme un catalyseur, et vice-versa. Compagne depuis mes 10 ans, elle et moi avons fait le serment de récolter et comprendre ces émotions pour les utiliser en psychologie. Nous sommes convaincus de pouvoir aider les autres, en particulier les enfants. Cela nous permettra de racheter ce que nous n’arrivions pas à faire à l’orphelinat car trop lâches…

Je revis l’espace d’un instant les moments difficiles à l’orphelinat… Peut-être pourrais-je un jour les évoquer ? Je ne sais pas… Plus combatif, je repris.

Ma thèse sur les émotions ne pourra pas avancer sans que je rencontre tes élèves Illea. Sans leurs difficiles situations, sans leurs éclats de joie, je n’arriverai pas à comprendre et modéliser les liens entre humains et Pokemon. Je n’arriverai pas à soigner et surtout à faire avancer mes futurs patients. Je suis convaincu de trouver des réponses avec les personnes sur cette île. Et je serais ravi que tu m’assistes dans cette recherche. Qu’en penses-tu ?

Il me fallait jouer mon va-tout. J’étais totalement honnête en annonçant mon but principal. Certes je ne lui disais pas tout, il était un peu tôt pour cela. Mais ma volonté était sincère. Je voulais vraiment l’aider, je voulais vraiment aider l’Académie.

Je me levais du fauteuil et tendis la main avec confiance et chaleur vers Illea. En espérant arriver à conclure l’échange sur une note positive, après tout ce temps.
Ilea Alezar
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Icon : Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 25 ans
Niveau : 40
Jetons : 3565
Points d'Expériences : 1050
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
pokemon
Find your Way - Duo de choc (thérapique) ft Ilea Alezar   G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
Ilea Alezar
est un Adulte Éducatrice Expérimentée



Find your way - Duo de choc
Evoquer tous ces dossiers en compagnie d’Artemis, c’est comme déterrer une partie du chaos permanent de cette école. Car la rousse n’est pas dupe. La Pokemon Community n’est pas une école comme les autres. Jamais cette académie ne ressemblera au lycée privé qu’elle a connu à Sinnoh. Plus simplement, elle ne ressemblera jamais à aucun établissement scolaire lambda. Jamais tous les élèves seront heureux au milieu des pâquerettes. Jamais les couloirs seront vides de toute discussion sur le dernier événement, le dernier potin, la dernière histoire étrange entendue ici et là au détour d’un dortoir. Jamais la Pokemon Community ne connaitra le calme et la sérénité idéalisé par certains. Et si cela a pu inquiéter Ilea à un moment, aujourd’hui elle y fait face et le comprend. Elle comprend que cette école à son propre mode de fonctionnement, et que sa place est justement ici. A défaut de pouvoir tout réussir, tout contrôler, elle doit faire de son mieux pour prévenir, mais surtout pour guérir. Guérir les blessures du temps et des épreuves pour ses élèves qu’elle affectionne plus que tout.

« Ah Yuna… Son implication est relativement minime de ce que j’en sais. Des histoires d’amourette entre adolescent, au mauvais endroit au mauvais moment pour le dire ainsi ». Yuna a bien assez de souci à gérer comme ça pour qu’en plus on ne lui rajoute pas sur le dos cette histoire dont elle est relativement étrangère, en tout cas en comparaison avec d’autres protagonistes beaucoup plus impliqués dans ce dossier. La rousse range d’ailleurs cette énorme pile dans ses tiroirs de rangement, se rappelant mentalement qu’à un moment où à un autre elle devrait faire du rangement et le réorganiser pour y voir plus clair. Et surtout, poser par écrit un résumé. Un résumé contre ces tonnes de feuilles de papier, voilà une bonne idée qu’elle devrait mettre en application. En attendant, la discussion se poursuit calmement sur les suites et aboutissant de cette rencontre entre les deux membres du corps professoral. Ils ne sont pas professeur, et c’est là que réside toute la différence pour tenter de mettre en place une stratégie pour la suite. Car la rousse ne doute pas une seule seconde de l’efficacité potentielle d’une telle association. Il faut seulement qu’elle soit bien installée dès l’origine pour que l’ensemble des rouages tourne sans couac.

Seulement, avant d’imaginer toute future collaboration, Ilea veut être certaine d’être sur la même longueur d’onde que son collègue. Avant d’être des élèves, ils sont des êtres humains que la jeune femme chérit de tout son cœur et souhaite protéger à tout prix. Elle ne connait pas assez bien Artemis pour affirmer avec certitude qu’il en pense autant, et surtout que son entreprise n’est pas purement intéressée par des recherches encore non exposées aux yeux de l’éducatrice. Le ton est un peu dur mais nécessaire pour transmettre le message, d’autant plus que la réponse du jeune homme vient confirmer ses soupçons. Bien sur que ses objectifs ne sont pas désintéressés, bien au contraire. A travers son récit c’est un morceau de sa personnalité qu’il laisse entrevoir. Il s’intéresse aux émotions, à leur fonctionnement. Sujet difficile d’autant plus lorsque l’on vient d’un orphelinat. Expérience particulièrement complexe qu’Ilea peut entendre. Même si elle se méfie, elle décède dans chacun de ses mots une vérité de comprendre ce qui l’entoure. Une académie est un lieu parfait pour cette thèse.

La jeune femme soupire un instant pour réfléchir avant de répondre « Je comprends mieux. Même si à 10 ans tu ne pouvais pas faire grand-chose, aujourd’hui tu as plus de moyen, et un soutien. Ta thèse est louable et très intéressante. Et je pense pouvoir t’aider ». Ilea détache ses doigts de la douce fourrure de Selphie avant de reprendre « Cependant, il n’est pas question que tu fasses ça sans moi. Mon expérience t’est indispensable pour choisir les élèves à qui parler, comment les classer, comment organiser les entretiens ect. Je peux me charger de l’encadrement et des élèves à écouter, tandis que tu te charges du fond. Cela me parait être un bon compromis, avec évidemment compte-rendu régulier de tes entretiens, cela te conviendrait ? » Ilea ne lui en concèdera probablement pas plus, ce qui est déjà beaucoup en l’état. Mais il n’a pas tort et son approche à l’avantage d’être novatrice. La jeune femme ne peut pas faire de pari sur l’avenir concernant ou non la réussite d’un tel projet. Mais tant qu’elle peut l’encadrer sérieusement, l’éducatrice choisit de laisser le bénéfice du doute à son collègue.

La rousse de nouveau équipée de son crayon commence à noter quelques noms tout en reprenant « Je vais te donner une petite liste d’élève. 5 pour être exact. Ils ont tous perdu un parent pendant l’enfance et ont vécu avec l’autre. Ils s’en sont tous remis et vivent une vie normale, en tout cas dans la mesure du possible à la Pokemon Community. Ils ne sont pas traumatisés et ouverts au dialogue. Ils ont je n’en doute pas beaucoup de choses à ta raconter sur comment ils s’en sont sortis. Ça me parait être un bon début. Pas trop difficile mais où les émotions ont une grande place ». Comme promis, Ilea inscrit sur cette page cinq noms, dont ceux d’Idalienor Edelwen et Cael Joy. Tous les deux ont perdu leur maman assez jeune et malgré une blessure profonde dans leur cœur, ils ont trouvé le courage d’affronter cette perte et de se reconstruire loin de l’être qu’ils ont tant aimés. Faisant parti des plus âgés de l’école, Ilea ne s’inquiète pas trop sur leur capacité à en discuter avec Artemis.

Avant qu’elle ne puisse ajouter quoi que ce soit, la porte de son bureau s’ouvre violemment pour laisser place à une élève Givrali, Sam, qui n’attend pas non plus de demander quoi que ce soit pour s’écrit à travers tout le bureau « Madame il y a Neil et Leo qui vont se taper dessus » « Tu vois bien que je suis en entretien là ? » « Non mais Madame c’est sérieux là, ils sont en train de se crier dessus devant le dortoir des Noctalis pour une histoire de fille. Vous savez Andrea de mon dortoir, elle est vraiment super belle et ils se disputent pour savoir… » « Ok ok Sam stop j’arrive dans un instant d’accord ? » « Non mais madame c’est vraiment urgent là ils vont se taper dessus je vous dis » « J’ai entendu, maintenant sors du bureau » « Mais Madame… » « Tu sors, et c’est Ilea pas Madame ! » La Givrali ferme la porte de l’espace de travail de la rousse, lui permettant de soupirer un instant avant de se relever, certains pokemons suivants déjà le mouvement.

- Je suis désolée Artemis mais le devoir m’appelle. Tiens prends cette liste et dis-moi ce que tu comptes faire. Tiens-moi au courant de quand est-ce que tu veux que les entretiens se passent et dans quelles conditions, et je me chargerais d’organiser ça avec eux, ils me connaissent mieux ça me parait plus sage. J’ai hâte de voir notre collaboration à l’œuvre.

Ilea lui sert la main avant de l’inviter à quitter le bureau. Deux tours de clé et la voilà parti en direction du dortoir Noctali, en espérant que, comme elle a l’habitude maintenant, Léo se soit enfui avant que Neil ait envie de lui taper dessus.

HRP :
Fin du rp, merciiiii o/



©️BBDragon



Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum