Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1
 :: Cours, Event...

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-21%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
950 € 1199 €
Voir le deal

Adèle Faust
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t422-adele-faust-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t425-adele-faust-g-i-v-r-a-l-i#2940
Région d'origine : Hoenn
Âge : 13 ans.
Niveau : 20
Jetons : 949
Points d'Expériences : 391
Hoenn
13 ans.
20
949
391
pokemon
Hoenn
13 ans.
20
949
391
Adèle Faust
est un Coordinateur Mode

Émerveillée, transportée, Adèle babillait de joie. On ne lui avait jamais dit à quel point les cirques étaient fantastiques. Au contraire, les femmes du manoir s'étaient acharnées à lui présenter cette distraction comme une orgie primaire de mauvais goût et d'une indicible cruauté. Au lieu de ça c'était les couleurs éparses qui l'accueillaient. Un bric-à-brac de costumes bariolés et de lumières éblouissantes. La masse entrait, sortait, on n'arrêtait personne. Ni les marchands de Barbapapa que la Givrali avait déjà dévalisés, ni la foule immense et compacte. Si forte et bruyante qu'elle semblait n'être plus qu'une bête fauve et agitée. Si pressée d'assister au grand spectacle qu'elle en rugissait d'impatience. La brune aimait y être prise. N'être plus qu'une silhouette parmi des centaines, participer à ce tout qui venait pour être subjugué. Son nouveau compatriote, Totem, avait décidé de profiter de l'occasion pour vendre les larcins de sa dresseuse à la sauvette. Il tendait ses petits bras écailleux remplis de bricoles en direction des enfants avant de réclamer l'argent à grands renforts de gestes parlants. Il intriguait fortement Zola qui s'attardait à ses côtés. Le rongeur tentait lui aussi de donner des cailloux de terre contres des cailloux dorés à la populace, mais ses transactions étaient bien moins concluantes. Gollum était resté au creux des bras de sa maîtresse. Une place qu'il affectionnait particulièrement au point de s'y endormir.

La troupe se laissait berçait par l'ivresse enchanteresse des prémices d'un immense chamboulement, seule Causette gardait la tête froide. Ses origines nordiques l'a rendait méfiante vis-à-vis de cette ambiance trop pressante à son goût. Sa masse en main, l'Osselait suivait mais ne perdait pas de vu les individus louches qui traînaient aussi dans le public. De grandes machines diffusaient une musique rythmée et enjouée, on entendait des timbales et des tambours, on se laissait gagner par le charme extravagant des lieux. Adèle, la première, succombait. C'était une proie facile, avec son esprit de petite fille, la simple vu des lampions multicolores et des visages excessivement souriant de leurs hôtes la mettaient en confiance. La brune se glissait tout en souplesse entre les élèves et les adultes. Sa petite taille et son habitude des soirées mondaines la rendait très talentueuse pour rejoindre l'endroit qu'elle désirait atteindre sans difficultés. Elle murmurait du bout de ses lèvres en boucle comme une litanie.


    « C'est magique, c'est magique, c'est magique... »


Dans sa bouche ce mot sonnait avec la même féerie qu'un conte merveilleux. La Coordinatrice s'engouffrait avec délice sous le chapiteau. Ses yeux sarcelle brillaient d'une excitation et d'un emballement si fort qu'elle en venait à craindre qu'on ne le lui reproche. A l'intérieur c'était un apanage tout aussi chargé et chamarré. Au centre, inratable, une scène circulaire entourée de murets qui se dressaient entre les artistes et ses spectateurs. C'était le seul espace encore vide puisque les tribunes tout autour se remplissaient de visages curieux et de mains avides qui piochaient frénétiquement dans les paquets de friandises. La cadette Faust rosit, elle avait déjà englouti les deux nuages rose et ses joues étaient collantes de sucre. Cette indépendance, dont il lui semblait enfin mesurer tout l'étendue, la Styliste y goûtait avec délectation. Elle était seule et sans doute mal accompagné - Totem venait d'escroquer un bambin qui pleurait à présent, les parents menacer de faire scandale un peu plus loin - mais, doux Arceus ! Qu'elle était bien ! Son cœur battait à l'unisson avec celui du Cirque. Ses prunelles s'allumaient sous les projecteurs. La gamine cherchait d'un pas hésitant sa place. La petite finit par trouver un fauteuil inoccupé installé en hauteur. Un siège dont elle oublia vite l'inconfort tant la position dominante qu'il lui offrait lui plaisait. Souriante, elle attendait. Sa poitrine gonflait de joie se soulevait et s'abaissait au rythme de la centaine d'autres et elle guettait les premiers numéros avec une fébrilité de petite fille.

Actions :
Adèle s'est assise en hauteur. Libre à vous de l'aborder si vous le souhaitez ; )
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Rp Commun



« Première du Cirque des Boulons »


J'étais excité comme une puce. Que de couleurs et de lumières!
Quand le directeur avait annoncé qu'il décalait le couvre-feu de 2 heures afin que l'on puisse se rendre au cirque, j'ai tout de suite filé dans ma chambre pour me préparer. Enfin, préparer n'est pas vraiment le mot, puisque je suis tout sauf soucieux de mon physique. Pas au point d'arriver habillé comme un sac, mais hors de question que je passe une heure à me pomponner.
Je me coiffais donc en une minute, mis ma casquette, pris mon sac et fila fissa au cirque. Suite à un léger contretemps, je m'étais séparé du groupe de collégien. Mon Ipok dans le sac, ma bourse dans ma poche et Oz sur mon épaule, je flânais en regardant toutes les choses merveilleuses qui m'entouraient. J'étais tellement heureux d'être là! Je n'avais jamais vu de cirque à mon grand dam. C'est vrai, cet endroit est génial! On y fait la fête, on y croise ses amis, il y aura un spectacle éblouissant et surtout, plein de stand de nourriture!
Je me lançais justement dans la tournée des stands et m'acheta deux grosses sucettes, une barba-papa et une boite de pop-corn avant d'aller m'asseoir sur un banc: à force de speeder, j'étais déjà épuisé. Il faut dire que je suis toujours aussi faible. D'ailleurs, beaucoup de gens sont étonnés de me voir manger autant tout en gardant le même poids et en étant incapable de courir cinq minutes d'affilés. Je suis quelqu'un de très étrange, il faut l'admettre. Enfin, pas plus étrange que ce cirque apparemment...
D'après les rumeurs, le cirque était dirigé par une certaine Team Rouage... C'était d'ailleurs cette Team qui aurait inventé les combats dont le but est de viser le dresseur. Ces combats, je les fuis comme la peste! Je suis tellement peu endurant que la moindre attaque pourrait gravement me blesser.
Cependant, aucune preuve n'a été avancé, ne permettant pas de faire de lien avec le cirque. Donc aucune de raison de s’inquiéter, si? Quoique, il faut tout de même rester prudent...
Après avoir gobé une sucette et la barba-papa, je me dirigeais à l'intérieur du grand chapiteau, l'autre sucette et le pop-corn dans une main et mon Pikachu toujours sur mon épaule. Celui-ci était d'ailleurs tout aussi enjoué que moi. Je lui donnais du pop-corn tout en attendant dans la file d'attente. Je me faisais souvent bousculer mais tenais le coup comme je pouvais. Une fois à l'intérieur, je remarquais que le cirque était bien remplit. Il restait encore de la place, mais cela ne devrait pas tarder à être comblé.
Voulant une vue globale de l'endroit, je montais les escaliers afin de me trouver une place. Je reconnus d'ailleurs une élève de l'académie... Elle s'appelait Ariel... Non, Adèle! Je m'approchais d'elle histoire de faire plus ample connaissance: nous n'avions jamais eu l'occasion de réellement se parler au sein de l'académie, alors autant en profiter!

« - Salut! Tu attends quelqu'un? Oz et moi pouvons-nous nous installer là? »

@Eques sur Never-utopia.


Dernière édition par Ginji Labelvi le Dim 23 Mar - 20:42, édité 1 fois



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Djelly Fish
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t232-djelly-fish-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t285-djelly-fish-pyroli
Taille de l'équipe : 16/20 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
16/20 + 2
Johto
17 ans
43
846
1108
pokemon
16/20 + 2
Johto
17 ans
43
846
1108
Djelly Fish
est un Topdresseur Spé. Type
« Wouaaaaaahhhh » lâchais-je émerveillé par les décorations du cirque. C'était la première fois que j'en voyais un pour de vrai. Habituellement je regardais des rediffusions ou des retransmissions à la télé. Mais là c'était un vrai Cirque.

Il y avait eu plusieurs annonces concernant la première de ce soir. C'était génial que notre directeur décale notre couvre-feu pour que l'on puisse assister à cet évènement et ce malgré ce qui se passait en ville ces derniers temps. C'était rare que l'on puisse sortir le soir, alors pour l'occasion j'avais lâché mes cheveux. Oui il ne fallait pas me demander plus, maquillage, robe, tout ça ce n'était pas pour moi. Les cheveux lâché c'était déjà bien non ?

Je m'apprêtais à rentrer sous le chapiteau quand Nessy, mon Lokhlass, sorti de sa Pokéball. Ce dernier poussait un long crie et m'attrapait les cheveux afin de me retenir.

« Nessy ! Lâche mes cheveux s'il te plait » celui-ci s'exécuta, mais se me faisait bien comprendre qu'il ne voulait pas que j'entre sous ce chapiteau en m'attrapant la main avec sa gueule.

« Mais qu'est-ce qui t'arrive mon grand ? » disais-je en lui caressant le museau. Il agissait ainsi depuis le début de l'installation du cirque. A chaque fois que je voulais m'en approcher, il sortait de sa Pokéball et me faisait comprendre de rebrousser chemin. Il semblait avoir un mauvais pressentiment concernant ce cirque.

Je pouvais voir l'inquiétude qu'il avait dans son regard. « Ne t'inquiète pas va, tout ira bien » le rassurais-je « Si ça dégénère, je ne serais pas seule tu sais ? » Rajoutais-je en lui gratifiant le beau de mes sourires. Il me regardait, pas vraiment rassuré « Promis je ne ferais rien d'insensé » il se résignait à lâche ma main. Je le fis retourner dans sa Pokéball et par précautions je fis sortir Givre de la sienne.
« On ne sait jamais... » Chuchotais-je, l'inquiétude de Nessy était peut-être fondé.

J'entrais enfin dans le chapiteau, certain élève était déjà installé. Mon Dimoret était sur ces gardes, surveillait les alentours le plus discrètement possible. A croire que lui et Nessy s'étaient donné le mot.

Moi je faisais comme si de rien n'était, émerveillé par l'immensité du chapiteau « Il semblait plus petit vu de dehors » chuchotais-je pour moi-même. Je me déplaçais tranquillement jusqu'au 3eme rang, car je trouvais le second trop remplie et le quatrième trop loin à mon gout. Ils avaient de la chance eux, ils étaient bien placé au second. J'aurais dû partir plutôt.

J'allais m'asseoir tranquillement quand une petite chose verte attira mon regard. Elle était caché sous une tignasse violette, mais on pouvait tout de même l'apercevoir Curieuse de savoir ce que s'était j'approchais ma tête au-dessus de l'animal.

« Un Rapion shiney...ooooowww il est trop mignon !!» Je prenais appuis sur le dossier ou se trouvait la touffe violacer et me mis à caresser le pokémon chromatique tout en jouant allègrement dans la tignasse où il se cachait. Mon Dimoret ne ratait rien de la scène et se mettait à ricaner. Il avait remarqué une chose que j'avais oubliée, en voyant ce petit pokémon. La tignasse appartenait à quelqu'un. Profitant que je sois complètement subjugué par la petite chose chromatique et de mon équilibre instable, Givre me bouscula. Il me fit tomber sur le détenteur de l'objet de mon admiration.

Pour ne pas tomber plus loin, surtout par pur réflexe, je m'étais rattrapée en serrant ce qui portait le petit Rapion contre ma poitrine. J'étais resté ainsi jusqu'à entendre une petite plainte. Je baissais mon regard, tombant nez à nez en face de deux perles de couleur améthyste d'un jeune homme, qui m'était totalement inconnue. Nos visages étaient tellement proches que je pouvais sentir son souffle contre ma peau. Je devins instantanément aussi rouge que la couleur de mes yeux. Je relâchais mon emprise tout en chuchotant un désolé au garçon et alla m'asseoir juste derrière lui la tête baissé.


Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Sir Trouille
Icon : Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13090
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 CeOUB4f
-
-
0
0
13090
pokemon
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 CeOUB4f
-
-
0
0
13090
Sir Trouille
est un PNJs
La voix du présentateur acrobate résonnait encore dans la pièce que la lumière s'éteint soudainement. Les professeurs, légèrement sur la défensive et s'étant installés en groupe aux premiers rangs, se redressèrent instinctivement prêts à se battre, sortant leurs Pokémon, autant dire que Maximus ne rata pas son entrée. Quand la lumière se ralluma, les projecteurs étaient pointés sur un duo bien connu : posipi et negapi, qui se lancèrent dans un numéro   de trapèze... étincelant, littéralement. Ça brillait de partout sous les yeux ébahis des spectateurs et ceux des Professeurs ridiculisés qui se rassirent sans plus de bruit, rangeant leurs Pokémon, certains Professeurs vivaient la chose plus mal que d'autres et d'autres s'obstinaient comme Ace et Andreas qui ne lâchèrent pas leur pokéball.

Le noir revint une fois le numéro terminé sous une salve d'applaudissements, maintenant c'était au tour d'un Mammochon en équilibre sur une grosse boule, qui faisait toute sortes d'acrobaties provoquant l'admiration de tout le public. Décidément la soirée débutait bien ! Le numéro se termina, les applaudissements ne se firent pas attendre puis le présentateur toujours grimpé sur son Muplodocus revint. Tout sourire et continuant d'applaudir le numéro sortant il se racla la gorge avant de prendre la parole.

Pour le prochain numéro nous aurons besoin du Pokémon le plus beau ou le plus fort de ce cirque ! Hélas, nous ne l'avons pas, alors organisons un petit concours ! Allez-y sortez les de leur Pokéball, eux-aussi ont le droit de voir le spectacle mais aussi de jouer le jeu !

Les professeurs inquiets mais ne préférant pas se tourner en ridicule à nouveau se contentèrent de rester statiques. Voire pour certains de participer, Andreas ne put s'empêcher de se jeter sous les spotlights et Hortense et Jackie, profitant de la moindre occasion pour se confronter l'une à l'autre, allèrent rejoindre la scène avec leurs Pokémon respectifs : Crapustule, Monaflemit et Lamantine. Ce geste de confiance incita les élèves à faire de même, la scène se retrouvait pleine à craquer de citoyens et de leurs Pokémon, avec comme objectif recevoir une belle récompense.

Allez, allez n'hésitez pas !

D'un autre côté, la Team Rouage, si elle était derrière tout ça, n'aurait absolument aucune chance de riposter face à une telle quantité de Pokémon tous plus intéressants les uns que les autres... Alors, n'hésitez pas à vous y rendre vous aussi ? Les surprises peuvent être de toute nature, ayez du courage mais restez vigilants et rappelez-vous : "Timeo Danaos et dona ferentes" comme dirait Mademoiselle Hortense.
Allen Wills
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Taille de l'équipe : 18
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
pokemon
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
Allen Wills
est un Topdresseur Spé. Type


Cela faisait un bon moment que je me trouvais dans ce chapiteau, et l'envie de bailler me prenait à plusieurs reprises.

Pourquoi étais-je venu ? Tout simplement parce que le couvre-feu avait été ralongé de deux heures juste pour pouvoir assister à ce spectacle. Me coucher tôt n'était pas une de mes spécialités, alors être obligé de rester enfermé dans sa chambre à partir de 20h tous les soirs m'irritait quelque peu. C'était donc l'occasion pour moi d'en profiter pour me dégourdir les jambes. Par soucis de flemmardise, je m'étais installé au tout premier rang, les bras croisés, le dos légèrement allongé sur le dossier. Ancy, mon Emolga, se trouvait sur ma tête, surexcité par tant de lumières, de cris et de monde. Il ne tenait plus en place. Pour ma part, je me demandais ce que ce cirque avait bien de si spécial. D'ailleurs, à ma grande surprise, je pouvais apercevoir bon nombre du personnel de l'académie, ce qui ma foi paraissait vraiment très suspect. J'avais loupé un épisode apparemment, il se pouvait que ce cirque soit lié aux nombreux incidents qui avaient eu lieu ces derniers jours.

Quoi qu'il en soit, la seule chose que je comptais faire ce soir était de scruter les alentours, dans l'optique de trouver une occupation assez bonne pour éviter mon ennui. Des élèves de l'école se trouvaient en face de moi, de l'autre côté du pavillon, il y en avait qui se disputaient, d'autres qui riaient aux éclats, certains qui ne faisaient rien d'intéressant. Ce n'était comme ça que j'allais pouvoir me changer les esprits. Je restais cool et composé cela dit, il me fallait garder cette image d'adolescent sérieux qui me caractérisait depuis quelques temps. M'enfin, si ce n'était pas pour Ancy, j'aurai sans doute pu effrayer pas mal de personnes rien qu'en me déplaçant ! - oui, ça devait être la faute d'Ancy, oui oui !.

Un des acteurs du cirque somma au public de montrer des Pokémons. "Le Pokémon le plus beau et le plus fort", une manière détournée de dire qu'ils comptaient examiner chaque Pokémon qui allait se montrer. Je détestais cette idée. Pour moi, mes Pokémons étaient les plus forts, même si en soi ce n'était pas vraiment le cas. Le simple fait de le penser était suffisant pour mon égo qui prenait une dimension très élevée. Certains professeurs et adultes de l'académie se prêtait au jeu, quelques élèves également. Comme je l'avais anticipé, notre référent ne se trouvait pas dans le lot, ce genre de scène n'était pas pour les Topdresseurs de haut niveau, pensais-je alors. Quand l'homme du cirque se rapprocha de moi avec son micro pour me donner la parole, afin de me demander de participer, je me levais simplement, les bras croisés pour lui répondre.


    ➖"Le Pokémon le plus beau et le plus fort ? Désolé mais je ne participerai pas à un concours aussi piètre que celui-ci."



Très sec, j'en profitais pour changer de place et aller m'asseoir le plus haut possible, le plus loin de la scène. Je ne voulais pas me retrouver sur le chemin d'autres personnes qui comptaient se rendre sur scène, ça m'aurait rendu malade. Dans tous les cas, je repris ma position initiale, alors que mon Emolga tapotait ma tête d'un air déçu.


    ➖"Désolé Ancy, ce sera pour la prochaine fois."



De tous ces participants, je me demandais quand même lequel de ces Pokémons serait élu le plus beau et le plus fort, histoire de constater la médiocrité de ce spectacle. Ceci allait à l'encontre de tout notre cursus, et comme dirait la grande Cynthia : "La beauté des Pokémons leur vient du coeur !" Une raison de plus qui me faisait sourire face à cette situation des plus inattendue. En passant, je constatais que la personne à côté de moi me regardait avec une grande intensité, sans que je sache exactement pourquoi. Il y avait une tâche sur ses vêtements, et cette personne avait l'air de m'accuser de l'avoir causé. C'était bien ma veine.


[HRP : Je me suis assis au dernier rang pour le coup, près d'une personne qui a été tâchée par ma faute (à vous de voir comment). Voila, en gros, libre à vous de vous immiscer dans la peau de cette victime xD]

Adèle Faust
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t422-adele-faust-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t425-adele-faust-g-i-v-r-a-l-i#2940
Région d'origine : Hoenn
Âge : 13 ans.
Niveau : 20
Jetons : 949
Points d'Expériences : 391
Hoenn
13 ans.
20
949
391
pokemon
Hoenn
13 ans.
20
949
391
Adèle Faust
est un Coordinateur Mode

Adèle était là, muette et ébaubie, les yeux fixés sur cet homme gras qui précédait l’entrée en scène des artistes. La brune canalisait comme elle pouvait la vive impatience qu’elle sentait monter en elle en comptant. Un, deux, trois… Zola fit irruption dans ses bras où était déjà blotti Gollum. La malheureuse créature délogé par l'envahisseur, parti se cacher sous le siège. Les grands yeux écarquillés du rongeur tricolore et les petits spasmes électriques dont il était parcouru ne présageaient rien de bon. Sa dresseuse fronça les sourcils, le rongeur était collant de barbapapa. Des cris mécontents un peu plus bas dans les gradins permirent à la demoiselle de faire le lien entre l’odeur sucrée de la fourrure de son starter et le drame. La Coordinatrice aurait bien balancé son comparse à la face des fous furieux mais la peur de se faire expulser du chapiteau avant le début du spectacle la convainc de faire profil bas. La gamine se tassa dans son siège miteux pour échapper à la lumière et cacha Zola dans son grand imperméable jaune – la Faust ne portait plus que du jaune depuis une semaine. Petite, je suis petite comme… Comme un Statistik ! Personne ne peut me v…



    « Ah ! »


La Givrali dévisagea l’homme qui venait de la prendre par surprise comme s’il s’agissait de Darkrai en personne. C’était un type brun habillé tout un jaune, il voulait se faire bien voir celui-là. Tu parles ! C’était surtout un grand malade qui s’amusait à faire peur aux pauvres jeunes femmes sans défense. Encore que la bourgeoise était parfaitement capable de coller une droite – sans doute un peu maladroite - à quelqu’un qui voudrait s’en prendre à elle.  Il valait mieux remettre les points sur les i tout de suite. C’était Zola le coupable, pas elle. Ce type n’avait en aucun cas le droit de la renvoyer de son premier spectacle de cirque. Pour l’empêcher d’alerter les vigiles, la jeune demoiselle plaqua sa paume contre sa bouche en lui jetant un regard courroucé.



    « Chut ! Si tu me dénonces, je… je… je te vole ta casquette ! »


Fière de sa menace, la Styliste voulut  prendre une expression très sérieuse qui rappelait un peu celle des vieilles dames quand elle s’interrogeait sur la place de leurs lunettes de lecture. Noir. Il les engloba tous, paralysant la petite Faust de trouille. La brune était torturée par l’éventualité qu’un projecteur ne se rallume directement sur elle pour la désigner comme la maîtresse de l’Emolga trop gourmade. L'élève avait si peur qu'elle en relâcha sa prise. L’apparition de Pokémons énormes et effrayants en bas des tribunes achevait de la terrifié. C'étaient pourtant ceux de ses professeurs. Adèle entraîna le jeune garçon au sol avec elle. Les planches humides et sales de l’estrade ne donnaient pas le meilleur point de vu mais il offrait une place à couvert. La brune entendait maintenant des « Oh ! » admiratifs et de brefs salves d’applaudissement. Sa curiosité piquée elle chuchota à voisin.



    « Tu vois quelque chose ?  Tu crois qu’ils m’ont retrouvée ?  Gollum tais-toi ! »


La chauve-souris porcine n’avait cessé de grouiner depuis que les lumières s’étaient éteintes. Et c’est censé être un Pokémon nocturne… Non, mais je vous jure. L’injonction de sa dresseuse lourde d’avertissement refroidit tout de même  le Chovsourir qui se mura dans un silence prudent.  La lumière reparut la faisant sursautait. La brune reconnaissait bien la voix du gros monsieur à présent. Quelle déception quand elle comprit qu’elle avait manqué les premiers numéros. Incapable de contenir toute sa frustration, la Givrali foudroya le dresseur d’Oz du regard. Zola en profita pour jaillir de son manteau et gagner les hauteurs. Bah tant pis, la dresseuse estimait ne plus être responsable des dégâts causé par l’intrépide écureuil. De nouveau assise sur son siège – l’académicienne avait de nouveau relâché sa pauvre victime -, l’adolescente écoutait avec ferveur les paroles du présentateur grassouillet. Qu’il était drôle juché sur un dinosaure gonflable mauve avec sa bedaine qui tendait sa veste écarlate ! On aurait dit qu’il jouait lui-même un numéro qui échappait à tous les spectateurs présents. Il leur lançait à présentun défi, sauf que c’était un jeu, une sorte de spectacle interactif auquel Adèle était ravie de pouvoir se joindre.

La présence de tous les titans en bas la mettait en garde mais la tentation était trop forte pour ne pas y céder. Totem et Zola étaient partis importuner la foule, il ne lui restait donc que son Osselait et son Chovsourir. La Coordinatrice eut une idée pour ne pas se retrouver seule au milieu des dangereux prédateurs dont ses enseignants se prétendaient maîtres. La Faust tourna un faciès rayonnant en direction du brun qu’elle avait UN PEU malmené.



    « On y va ensemble. »


Ce n’était même pas une question. Pour la troisième fois depuis qu’il s’était rencontré – et leur rencontre remontait à ce soir – la demoiselle agrippa sa manche et l’entraîna dans les escaliers. La demoiselle avait calé Gollum sous son bras et sentait la présence rassurante de Causette derrière eux. Elle dévala la pente en bousculant les gens qui la séparaient de la scène, pas question qu’on lui prenne sa place sur scène ! Ils étaient tous bien trop impotents pour mériter une quelconque récompense ! Malgré sa petite taille, la fillette jouait si bien des coudes qu’elle parvint parmi les premières sur l’espace de représentations. Sans gêne, la Styliste accosta le présentateur et tapotant le ventre de sa grosse monture.



    « Nous ! Nous monsieur ! Nous on aimerait beaucoup gagner ! »



Actions :
Zola dévore la barbe à papa de plusieurs spectateurs. Adèle entraîne Ginji au sol pour se "cacher" d'une police imaginaire avant de l'emmener au milieu de la scène pour participer au jeu. Si un truc ne te conviens pas ou te gênes, MP Ginji :3


Dernière édition par Adèle Faust le Dim 23 Mar - 7:53, édité 1 fois
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Rp commun



« Première du Cirque des Boulons »


« -Ah ! »


Visiblement, ma question parut faire peur à la fille. Celle-ci se blottit dans son siège avec un Chovsourir et un Emolga. Ce dernier avait d'ailleurs de la barba-papa sur le visage. Adèle semblait se méfier de moi. Mais qu'est-ce qui lui prend ? Je lui ai juste demandé si je pouvais m'asseoir à côté d'elle.... Ce n'est pas comme si elle m'avait volé un truc quand même... Et puis quand bien même cela serait le cas, je suis loin d'être le genre de personne à s'énerver pour ça. Je tente de la rassurer mais celle-ci me colle sa main sur la bouche en me lançant une menace assez... Ridicule. Ma casquette ? Qu'est-ce que j'en avais à faire ?... Une minute, elle a parlé de dénoncer ? Je ne comprenais absolument rien à ce que me racontait cette fille... J'affichais un petit sourire incompréhensif quand soudain le noir complet. Un projecteur se ralluma aussitôt que je fus attiré vers le sol. Je me retrouvais maintenant sur les planches sales et poussiéreuses de l'estrade au côté d'Adèle. J'arrivai à distinguer sur la scène un Posipi et un Négapi en train d’exécuter un numéro de trapèze. J'étais captivé par le numéro quand la folle qui se tenait à mes côtés me murmura des paroles encore plus étranges.

« -Tu vois quelque chose ? Tu crois qu’ils m’ont retrouvée ? Gollum tais-toi ! »

Je n'eus même pas le temps de répondre quoi que ce soit que la lumière se fit à nouveau et qu'Adèle sursauta une fois de plus. Elle regarda la scène et me lança un regard foudroyant avant de se rasseoir, ne lâchant pas la scène des yeux. Mais qu'est-ce qui lui prenait bon sang ? Je me relevais et remarqua qu'elle m'avait enfin lâché. Je décidais après légère hésitation de m'installer à côté de la jeune brune. En regardant son visage concentré sur l'homme se trouvant au centre du chapiteau, je ne pus que remarquer à quel point elle était captivée par les paroles du présentateur de devina que cet événement devait lui tenir à cœur... Oz qui était resté au sol sauta sur mes genoux en me lançant un petit "-Pika !" jaloux. Je le caressais quand soudain Adèle m'attrapa par la manche en me lançant un « -On y va ensemble. » et m’entraîna en bas des estrades sans même savoir de quoi elle me parlait. Oz s'agrippa à moi tant qu'il put le temps d'arriver au bord de la scène où s'était amassée une foule de personnes avec leur Pokémon. Adèle réussi à me tirer au centre du chapiteau où je me pris quelques coudes dans le visage...

« - Nous ! Nous monsieur ! Nous on aimerait beaucoup gagner ! »

Mon dieu, les événements s’enchaînaient tellement vite... Il y a quelques minutes j'étais assis sur un banc en train de déguster une barba-papa et me voilà maintenant au milieu d'une scène aux côtés d'une fille de l'académie, d'un présentateur grassouillet et d'un tas de personnes venues avec leur Pokémon... Cette soirée promettait d'être mémorable. Mais bon, après tout, j'étais là pour ça non ? C'est vrai, je suis là pour amuser !
C'est donc sur le coup de la désinvolture que je jetais à l'homme à qui Adèle avait adressé la parole :

« -Je comprends pas tout, mais j'ai très envie de participer ! »


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Yuki Yutaka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 36750811


Les places alentours se remplirent petit à petit. Plus le temps passait et plus la foule semblait vouloir m'engloutir. Ma main gauche posée sur ma Pokéball, je finis par céder à l’irrésistible envie que j'avais de laisser sortir ma chère Hikari. Certes, je craignais un quelconque coup fourré de la Team Rouage, mais au final s'ils voulaient s'emparer de Pokémon, qu'ils soient libres ou non, ils le feraient. Et puis il y avait toutes ces personnes qui étaient entourées de leurs chers amis si valeureux... Sans même me laisser vraiment le temps d'agir, mon Starter apparut à mes pieds, me lançant d'abord un regard glacial pour l'avoir enfermée dans sa Pokéball qu'elle détestait tant, puis finalement, un regard plein de sollicitude. Je lui caressais la tête et me mis à balayer l'assemblée des yeux, ne remarquant même pas la personne qui venait de s’asseoir à côté de moi, tandis que mon amie primate se faufilait sous mon siège. A ce moment, je vis alors Janet, qui face à moi, me saluait. Je lui adressais alors en retour, un sobre signe de main accompagné d'un hochement de tête appuyé, un léger sourire aux lèvres. Je sentis alors quelque chose dans mon dos, mais je ne bronchais pas. Ma petite ouisticram au pelage si singulier était en train de m'escalader pour venir se poster sur mes épaules, comme à son habitude.
Je venais à peine de me rendre compte que les deux  places à côté de moi étaient prises. Mon attention fut attirée par des personnes qui se tenaient quelque part derrière, à ma droite. Suivant leurs regards, la courses de mes prunelles marrons se termina sur une jeune femme qui avait plus de la vingtaine, mais certainement pas encore la trentaine. A vue d’œil, elle devait avoir Vingt-cing ou vingt-six ans environ. Elle était très jolie et avait... UN KIMONO PLUTÔT TRANSPARENT ET UNE SACREE PAIRE DE... !

-TONK-


Hikari venait de me percer à jour et m'appliqua un de ses affectueux coco pleine puissance sur la tête. J'eus la sensation que ma tête s'enfonçait dans mes épaules et très vivement, je détournais la tête de ma jolie voisine pour regarder devant moi. Du coin de l'oeil, je vérifiais qu'elle ne m'avait pas remarqué, apparemment non, laissant tomber par la suite mes yeux vers sa poitrine. La primate qui surplombait mon crâne, le tapota du bout du doigt. Un violent frisson me barra le dos, et je me raidis, n'osant plus bouger, fixant un point droit devant moi sur la piste et ne le lâchant plus. Décidément, rien ne lui échappait. Quelques secondes plus tard, ce fut ma voisine de gauche qui me tapota l'épaule. Pour se lancer dans une tirade enflammée.

▬ Excusez-moi Mademoiselle ! Comment dire de manière agréable... Je suis là pour passer une bonne soirée, vous aussi je suis sûre et j'aimerai que vous rangiez votre tignasse particulièrement abondante. Alors je sais bien les goûts et les couleurs ça se contrôle pas, il en faut pour tout le monde et tout blablabla, bref. Je suis pas là pour vous dire que j'aime pas votre coupe de cheveux, même si je ne pense pas moins, attention ne vous méprenez pas, je ne voudrais pas qu'il y ait de confusion sur le sujet : vos cheveux sont laids et anormalement long pour quelqu'un ayant une coloration aussi banale. Donc je sais pas, débrouillez-vous, attachez-lez, faites quelque chose de vos dix doigts, je m'en fous tant que vos extravagances capillaires n'atterrissent plus dans ma bouche. En vous remerciant.

Mademoiselle ? Hikari se tordit de rire et Asobu sortit de sa ball pour se rouler sur mes genoux, n'en pouvant visiblement plus. Pas grave, j'avais l'habitude. On m'avait souvent dit que j'avais une allure androgyne et moi-même je m'en rendais compte en me mirant. Par contre, mes cheveux... Je sentais les veines de mes tempes pulser. Visiblement, cette gamine était une morveuse qui aimait se montrer blessante et cassante, une emmerdeuse de première et c'était le mot le plus poli qu'il m'était possible de lui attribuer comme qualificatif.  Les points serrés sur mes cuisses, j'encaissais ses mots, la tête penchée en avant, le visage masqué par cette fameuse longue chevelure qui était source de discorde. Battez-vous, avait hurlé un badaud dans le fond et très vite les alentours devinrent animés. Lorsque que le jeune plaignante eut fini sa tirade, je pris une profonde inspiration.

"Hikari s'il te plait..."

La ouisticram noire qui était sur mes épaules rassembla mes cheveux afin de les retenir prisonniers de ses mains. Me tournant ensuite vers ma chère voisine de gauche, je lui décrochais alors un sourire appuyé.

"Eh bien désolé de vous avoir gâché votre spectacle ma noble dame. Mon extravagance capillaire est à présent maîtrisée. De plus, je vous pardonne volontiers de m'avoir confondu avec une femme. Outre le fait que mon visage et ma chevelure puissent porter à confusion, je peux comprendre que mon torse nu ait pu vous induire en erreur car il semblerait visiblement que j'ai plus de poitrine que vous. Je suis déçue que vous vous trouviez ma chevelure laide et de coloration banale car personnellement, je me voyais déjà faire ma vie avec une gamine qui ne sait pas qu'une salade d'algues Wakamé se met dans une assiette et pas sur la tête. Sur ce, je vous prie d'agréer une fois de plus mes plus plates et sincères excuses et vous souhaite de passer la plus divertissante et agréable des soirées qui soit. "

Sur les derniers mots, mes yeux s'étaient plongés dans les siens. Mes traits ainsi que mon regard s'étaient durcis. Nul sourire ne subsistait et mon ton était devenu totalement glacial. Asobu se roula de rire de plus belle sur mes genoux et Hikari tentait de se retenir. La lumière s'éteignit alors que je finissais de prononcer le dernier mot. Le premier spectacle débutait en même temps que des rires éclataient. Des profs s'étaient levés et étaient en posture de combat, parés à un éventuel combat. Je les comprenais aisément, mais le comique de la situation me fit sourire. Je n'étais pas là pour le spectacle. Je ne le savourais pas et de toute façon, même en l'ayant voulu, je ne l'aurais pu, sentant comme une évidence que l'autre tête d'algues à côté de moi n'allait pas en rester là.





HRP :
*Actuellement, mon RP se coupe au début du premier spectacle afin de pouvoir laisser à Belle la possibilité de dérouler son rp, ainsi qu'aux personnes alentours. Je répondrai donc une fois de plus en prenant en compte les réponses de mes voisin(e)s pour vraiment établir l’interaction.

*Yuki n'a pas encore noté la présence de Chiho

* Pour ceux/celles qui ne savent pas ce qu'est le Wakamé : What a Face Wiki is my friend What a Face


Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 Sans_t17
Janet L. Collins
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 821
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
pokemon
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



Magic in the air...


Après avoir salué Josh et Raphael, Janet se pencha un peu plus vers le côté et aperçut Samaël. Elle ne l'avait pas vu tout de suite à cause de sa petite taille. Confuse, elle adressa un sourire complaisant au jeune garçon.

- Excuse-moi Samaël, je n'avais pas vu que tu étais là aussi ! Est-ce que tu vas bien ?

Elle se rassit ensuite convenablement sur sa chaise. Un peu plus loin, elle reconnut la tignasse blonde de Leonidas. Il les avait vus et faisait des pieds et des mains pour venir s'asseoir auprès d'eux. Le plus vivace était quand même Luné, qui fila à tout allure vers la place libre à côté d'elle, ne manquand pas de bousculer le jeune dresseur au passage ainsi que les pokemons de Josh. La jeune fille sourit et caressa affectueusement la tête de l'animal.
Leonidas semblait espérer beaucoup de cette représentation, d'autant plus qu'il n'avait jamais mis les pieds sous un chapiteau.

- Tu vas voir, ça vaut vraiment le détour ! Enfin, je ne connais pas ce cirque là mais je n'ai jamais été déçue par ceux que je suis déjà allée voir.

Ginger salua le Zorua d'un mouvement d'oreilles et couina doucement, comme pour répondre à sa conversation, dans un air d'entendement mutuel. Janet sourit : ces deux là avaient vite fait de sympathiser !
Elle eut un sourire lumineux en direction de Yuki, qui s'effaça vite devant la scène qu'elle entraperçut. Il avait l'air de se disputer avec une jeune fille aux cheveux verts assez véhémente. La jeune femme grimaça et caressa la tête de son pokémon. Elle n'aurait pas aimé être dans ses baskets à ce moment précis.

Alors qu'elle allait parler à Leo, les lumières s'éteignirent et le spectacle commença. Janet s'émerveilla devant les deux petits trapézistes qui menèrent leur numéro avec brio, dans un feu d'artifice d'étincelles électriques. Ils la bluffèrent littéralement ! Leur adresse était sans pareille, tous les mouvements étaient calculés. Plusieurs fois, elle sursauta, voyant l'instant fatidique où l'un des deux pokemons allait tomber et s'écraser au sol mais il n'en fut rien, fort heureusement.
A la fin de leur numéro, elle applaudit avec ferveur, des étoiles plein les yeux.

- C'est magnifique ! Qu'est-ce que vous en pensez, les garçons ?

Déjà, le numéro suivant s'enchainait et le Mammochon apparaissait. La jeune fille trouvait que celui-ci faisait preuve d'énormément d'adresse ! Même Ginger ne serait pas arrivée à tenir en équilibre là-dessus. Machinalement, elle passa ses mains dans la fourrure de la petite bête, toujours concentrée sur le Zorua de Leo.
Janet voulut en voir plus mais, déjà, le présentateur réapparaissait et demandait des volontaires pour le prochain numéro. Comme si elle avait compris, l'evoli se redressa un peu, désireuse de savoir si on allait s'amuser mais la Givrali maintint sa compagne en place. Elle était méfiante. Le présentateur avait parlé de pokémon le plus fort or pour choisir le plus fort ils devraient se battre. Et s'ils se battaient, Ginger mordrait presque tout de suite la poussière. Le syllogisme de son raisonnement était sans faille et sa conclusion, sans appel.

- Je préfère rester là. Cette histoire de sélection ne m'inspire vraiment pas... Et puis j'ai eu ma dose de combats pour l'instant.



Dernière édition par Janet L. Collins le Mer 26 Mar - 10:26, édité 1 fois


 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Leonidas Blackhart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
Icon : Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 4fju
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1115
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1115
pokemon
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1115
Leonidas Blackhart
est un Scientifique Archéologue




SHINNING STARS

Ça scintille, l'éclat des ampoules multicolores qui décors le plafond et la poutre principale du chapiteaux sont vraiment d'une beauté enchanteresse. Tu es fin observateur et pas le moindre détail ne t'échappe, cependant tu ne peux prétendre analyser toutes les broutilles que ces longs et épais rideaux doré te cachent. Tu te contentes avec une certaine aisance d'épier les infimes accessoires se trouvant a la surface. Puis c'est le noir qui tombe. Même si tu n'y connais rien, tu te surprend a garder un calme royale alors que tu sens certaine personne autour de toi aussi tendu qu'un Limonde.  Puis les spectacles s’enchaînent.  Scène plongée dans le noir, spectateurs impatients. Tous retenaient leur souffle. Quel personnage mystérieux apparaîtrait ? Bientôt, un cercle de lumière se dessina. Roulement de tambour. Seraient-ce les clowns ? Non, bien trop haut. Regards affolés, oscillant entre les balancelles en hauteur et les rideaux en bas. Tension palpable. De nouveau le silence. Oppressant. Puis soudain, la lumière virevolte et dans  cette atmosphère, mélange d’excitation et de méfiance, deux silhouettes se découpent. Petites, fines et élancées. Gracieuses et élégantes. Mouvements précis et habiles. Agilité et dextérité sans égale. Posipi et Negapi.

Tu n'en as jamais vu et comme a ton habitude examine leur jeu électrique et de balançoire avec beaucoup d'enthousiasme que tu aurais penser un jour le faire. C'est joli. Non, mieux que ça, c'était magnifique. Les étincelles qui s'éclataient en pétards de festivals étaient simplement très prenant. De plus, ils s'accordaient parfaitement avec la musique de fond. Un classique, qui comme tant d'autre, garderait a jamais son charme. Le suivant était encore meilleur et finalement bien plus surprenant. Un Mammochon dont tu n'osais imaginer le poids qui devait facilement s’élever au dessus des 200kg, tenait en une équilibre parfaite sur un ballon rond. La question qui te vint à l'esprit fut alors «  Comment le ballon peut-il résister a un poids aussi démesuré ? » Une chose est sûre... Il y a de forte chance que tu ne connaisses jamais la réponse.

S'attendant a un troisième numéro, tu restes en haleine, et répond franchement à Janet d'un secouage de tête rapide. Mais rien ne vient, juste le présentateur, lourdot de nature, qui se présente a vous avec un sourire bien spécial dont tu ne saurais comprendre la signification. Il est fort imposant, mais de là où tu es tu ne lui donne pas plus de 1m60, en autre il devait être plus petit que toi. On pouvait dire que la confiance ne régnait pas sur tout les rang du chapiteaux et tu pouvais comprendre pourquoi. C'était si soudain, mais pourtant bien organiser. Capturer la confiance d'un publique en montrant des Pokemon habituellement présent dans un cirque était chose aisé, mais que ferez-t-il une fois tout le monde tombé dans le panneau, si panneau il y avait ? Certain professeur les avaient avertis, certain s'étaient même montrer particulièrement pesant a ce sujet  et a plusieurs reprise avaient mit en garde certain d'entre vous.

Cette proposition alléchante ne devait donc n'être qu'un piège et pourtant d'en haut tu vois quelque uns de tes professeurs se lever et participer. Tu déglutis. Peut-être qu'au final il n'y avait plus aucun danger, peut-être qu'ils avaient tout réglé, ou peut-être même que ce n'était qu'un tour pour vous foutre la peur au ventre... Mais de toute façon, tu sais très bien que dans ce genre de situation ce n'est pas toi qui décide et effectivement ton Zorua se relève et le museau pointé vers les étoiles artificielles, bondit en avant, marchant même sur la tête de certaine personne. Bien trop surpris, tu craches des excuses et autres désolés a qui veut bien les prendre et te lève. Janet avait refusé d'y aller. Après ce qui s'était passé avec l'Ursaring et Josh, c'était tout naturel. Tu lui adresse un franc sourire qui fini par se transformer en rire.

▬ Bah moi on dirait que j'ai pas le choix !

Et sur ces mots tu dévalas les escaliers sur ta droite pour rejoindre la foule sur la piste et récupère ainsi ton Zorua pour le mettre sur le haut de ta tête. Tu n'es pas particulièrement craintif, dans le lot, tu aperçois Ginji, avec son Pikachu. Tu jettes un dernière regard dans les gradins, provoquant sans aucun respect Josh et Raphael pour qu'ils te rejoignent et cour en direction du petit Voltali pour lui taper dans le dos.

▬ Ahaha t'es là toi aussi ! J'me méfie un peu par contre... j'aime pas trop cette ambiance.

Espérons que cette fois, TU NE LUI PÈTE PAS LA JAMBE oops

(c) Bloody Storm



Dernière édition par Leonidas Blackhart le Lun 24 Mar - 21:51, édité 1 fois
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
L'annonce du présentateur laissa de marbre le brun. Il n'avait aucune envie de se retrouver sur scène, surtout pour un concours de ce genre. D'autant qu'il se méfiait. Bien sûr, c'était commun, banal, les numéros de cirques où on demandait à l'assemblée de participer... ça n'empêche qu'il était du même avis que les profs : il n'aimait pas ça. Il fit part à son aimée de son intention de rester sagement ici, mais ce fut sans compter l'intervention de son très cher ballon. Dream sortit naturellement de sa pokéball, plein d'entrain. Il fila droit sur la scène, avec un air amusé et souriant. Il se mit alors à faire toutes sortes de grimaces, d'acrobaties en tout genre pour épater la galerie. Noctis, horrifié, eut vite fait de se lever et de courir pour le rejoindre.

« DREAM ! Mais tu es dingue ? »

Le Baudrive s'installa confortablement sur la tête du dresseur, en cachant ses yeux, comme à l'habitude. Il laissa l'oeil droit du garçon de libre, puis alterna avec le gauche. Il répéta l'opération tout en se balançant en lâchant un 'Driiiiiive' mélodieux. La petite blague dura encore quelques temps, et il se cala devant son dresseur avec un regard adorable, plein d'espoir.

« Non, non, on ne participe... »

Les yeux scintillants et prêt à pleurer du pokémon lui donnait un air attendrissant auquel le garçon était pire que vulnérable. Il déglutit, s'efforçant de regarder ailleurs. Mais le Baudrive, les deux pattes jointes, suppliant, se calait toujours devant le visage du garçon, s'en rapprochant toujours plus. Finalement, Noctis céda.

« … D'accord, on participe. »

Il leva les pattes avec un petit cri de victoire, entamant une danse de victoire. Grommelant, le brun signala juste :

« Mais je te préviens, tu n'es ni très fort, ni mignon, il n'y a aucune chance que tu gagnes. »

Le Baudrive fit gonfler ses joues en signe de mécontentement, et croisa les bras en se mettant dos à son dresseur. Le petit manège qui avait eu lieu en plein milieu du cirque risquait d'en avoir fait rire plus d'un. Intérieurement en train de pester l'un contre l'autre, le premier pour la capacité à enchaîner les bourdes en tout genre de son pokémon, le deuxième pour le manque d'ouverture d'esprit de son dresseur. Néanmoins, maintenant, ils étaient tous les deux là sur scène, à attendre la suite des événements. Dream, dans un petit geste hésitant, tapota l'épaule de son dresseur. Ce dernier se retourna, soupira, et le prit dans ses bras pour un câlin.

« Mais oui, mais oui, lui murmura-t-il. Je ne t'en veux pas. Je ne t'en voudrais jamais, Dream. »

Satisfait du pouvoir qu'il avait sur le garçon, une grande fierté naquit dans le petit ballon, qui se gonfla de plaisir. Hé bien, ils n'étaient pas sortis de l'auberge... Au cœur de l'endroit où il ne voulais justement pas être, le brun dévisagea les autres participants.

Belle, évidemment. D'autres qu'il ne connaissait pas, et qu'il se contentait d'analyser. Il eut un bref sourire, pour éviter qu'on le croit malheureux d'être là. Au fond, il s'attendait au pire. Bon sang, dans quoi Dream l'avait-il embarqué exactement ?
Faith Quinn
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t102-faith-quinn-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t130-faith-quinn-mentali
Taille de l'équipe : 7
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 40
Jetons : 2092
Points d'Expériences : 1032
7
Sinnoh.
15 ans.
40
2092
1032
pokemon
7
Sinnoh.
15 ans.
40
2092
1032
Faith Quinn
est un Coordinateur Éleveur
Round deux : Le garçon répondant au nom de Yuki contre-attaque et ça clash dur ! C'est en tout cas ce que disent deux garçons à côté de moi. Avant d'accompagner Luna aux toilettes, j'entends un des adolescents hurler :
▬ Han ! J'aurais pas aimé ! Je me serais battu ! J'ai entendu que t'étais plate comme un morceau de viande pas frais et tout cru !
Et dans le même temps son camarade en rajoute une couche et juge bon de crier à son tour :
▬ Pan pan pan ! J'ai entendu « Belle Cotedeporc ! ». Han. C'est méchant ! Battez-vous !

Pour ma part, je ne veux pas assister à ce genre de spectacle et suis donc Luna afin de l'emmener faire ses besoins naturels. Ceci étant, je rate le spectacle du Posipi et Négapi. Après avoir patienté quatre à cinq bonnes minutes devant la porte des toilettes, je vois mon Tarsal sortir de ces dernière tout sourire. À priori ça va mieux maintenant. Nous regagnons vite nos places – que Venom et Ahri nous avaient gardées – et assistons donc au second spectacle, à savoir celui du Mammochon. Ce dernier réussit, allez savoir comment, à tenir en équilibre sur une boule d'une taille ridiculement petite. Je reste bouche-bée devant de telles prouesses et me contente d'applaudir une fois le numéro terminé. Suite à ça, le chauffeur de salle refait son apparition et nous propose de gagner la scène afin de participer à une sorte de jeu-concours. N'ayant pas trop envie de me « montrer », je tourne la tête vers Venom puis la secoue avec frénésie de droite à gauche : C'est non ! Je te préviens nous ne jouerons pas à ce jeu. Le Nidoran mâle me regarde, l'air sévère et m'ordonne d'un mouvement de tête de décoller mes fesses de mon siège. Je ne cède pas et continue cet affrontement du regard jusqu'à ce qu'il décide de lâcher l'affaire, chose qu'il finit par faire.
▬ C'est bien ! Je savais que tôt ou tard tu finirai par respecter mon autori ...

Trop tard, il a déjà pris la poudre d'escampette et part en direction de la scène. Je pousse un long soupire, demande à mes deux autres pokémons de rester là afin de garder nos places et suis le pokémon poison. Bref, je descends lentement les escaliers, l'air dépitée tandis que Venom – se trouvant quelques marches devant moi – se retourne et affiche son plus beau sourire. S'il pouvait parler mon langage je suis sûre qu'il s'exclamerait : Ah ah. J'ai encore gagné ! Et pour cause … A chaque fois que je lui demande quelque chose, il refuse et n'en fait qu'à sa tête. Ceci-étant, je suis contrainte de le suivre dans ces actions toutes plus bizarres et stupides les unes que les autres. Il va finir par me rendre chèvre si ça continu.

Une fois arrivée sur scène, je tourne la tête de droite à gauche : Mince il y a des gens que je connais … Bon peu importe ! Si ça se trouve, ils ne me verront pas. Après tout, il est bien plus intéressant d'observer les professeurs et leur pokémon plutôt qu'une jeune fille aux cheveux roses accompagnée d'un Nidoran actuellement en train de poser tel un dieu grec. Après un long soupire, je plaque ma main contre ma figure, réalisant ainsi ce fameux geste que les jeunes appellent : « le facepalm ». Si mon Nidoran pense impressionner qui que ce soit en bombant le torse de la sorte, il se met le doigt dans l’œil. Il est juste ridicule à souhait mais afin de ne pas le froisser, je ne vais pas le lui faire remarquer. Je scrute à nouveaux les alentours et remarque que nous sommes de plus en plus nombreux maintenant. Voilà qui n'est pas plus mal. Au moins je ne risque pas d'être reconnue et, de fait, il y a peu de chance pour que l'on m'interpelle. Car qu'on se le dise, j'aimerais passer inaperçu le plus longtemps possible.
Lyph Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1915-lyph-flavelle-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1918-lyph-flavelle-givrali#22134
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Kalos
14 ans
15
832
257
pokemon
Kalos
14 ans
15
832
257
Lyph Flavelle
est un Coordinateur Mode
Coleen ne savait pas bien ce qu'elle fichait ici. Parce qu'elle s'ennuyait et se sentait seule, sans doute. Snow était une présence plus que rassurante et réconfortante, mais elle aurait aimé avoir un peu plus de contact humain de temps en temps. La solitude ne lui allait vraiment pas. D'autant qu'avec les tensions à l'académie, les choses n'étaient pas faciles pour elle. Elle soupira, assisse dans les gradins du cirque. Le noir se fit, et le spectacle débuta. Émerveillée et heureuse de pouvoir oublier ses soucis quelques temps, elle applaudit à la fin de chacun des tours de force des pokémons. Après tout, elle aussi était une dresseuse maintenant ! Il ne fallut pas longtemps après que le présentateur demande des candidats pour qu'elle appelle Snow. Elle s'agenouilla à la hauteur du pokémon et lui demanda :

« Tu veux participer ? »

L'Absol se contenta de fixer la scène d'un oeil pensif. Il s'en fichait, mais sa dresseuse avait l'air enthousiaste à l'idée de participer, aussi, il hocha la tête. Elle lui sourit et le câlina, et il la suivit rapidement sur la scène. Nombre de pokémons étaient déjà amassés, en compagnie de leur dresseur, et en voyant le drôle de numéro entre un garçon brun et son Baudrive, elle ne put s'empêcher de rire. Il y en avait de toutes les tailles, de toutes les formes, et Coleen songea instant quelle ne risquait pas de faire le poids face à tout cela. Mais au milieu du chahut et du brouhaha général, Snow était assis, immobile, fier. Il ne bougeait pas d'un poil, calme et détendu. Il se dégageait du pokémon un certain charisme de part son maintien, son regard puissant et calme. Elle avait toujours été surprise, lors des rares entraînements qu'elle lui prodiguait, de sa force physique. Son air revêche lui avait toujours donné un côté mauvais, presque effrayant, mais la petite brune savait qu'il n'en était rien. Alors quand elle l'avait vu capable de trancher vif, elle ne s'attendait pas du tout à autant de dégâts. Son pokémon était beaucoup plus fort qu'elle ne l'imaginait.

Son optimisme naturel reprit le dessus. Elle avait toutes ses chances. Peut être qu'elle n'avait pas l'air très forte, ni très courageuse. Mais elle et Snow, ensembles, étaient réellement puissants. Coleen sourit davantage, rassurée et sûre d'elle. Oui, elle gagnerait, sans hésiter ! Elle battrait tout ceux du cirque s'il le fallait, mais elle leur montrerait ! Plus question de reculer ou d'abandonner, maintenant. Elle regarda alors les autres participant, et son sourire se figea, alors qu'elle se crispait. Une petite bouille parmi les individus lui rappelait quelqu'un, qu'elle avait connu à Samaragd quelques années auparavant, et qu'elle n'avait jamais revu. Est-ce que c'était elle ? Est-ce que c'était vraiment elle ? Adèle était-elle une élève de l'école ? Son cœur battait à tout rompre, alors qu'elle détournait précipitamment le regard, inquiète. L'avait-elle reconnue ? Savait-elle qu'elle était ici ?

Se souvenait-elle seulement d'elle ? Snow poussa un grognement fort mais calme, d'une seule sonorité grave. Oui. Ne pas s'inquiéter, ne pas paniquer. Chaque chose en son temps. Un semblant de sourire réapparut sur le visage de la fillette, alors qu'elle donnait une caresse au pokémon désastre. Elle était à genoux près de lui, cherchant dans ses yeux rougeoyant un signe d'affection. La petite lueur inquiète la rassura, et elle le câlina davantage. Tout allait bien.
Mia Clarke
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6955-477-mia-clarke-alors-on-danse-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6959-mia-clarke-mentali
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kalos
Âge : 13 ans
Niveau : 15
Jetons : 1496
Points d'Expériences : 279
1
Kalos
13 ans
15
1496
279
pokemon
1
Kalos
13 ans
15
1496
279
Mia Clarke
est un Pokeathlète Novice

Je me replaçais correctement toute fière de moi, me concentrant dorénavant sur le spectacle qui était sur le point de se dérouler sous nos yeux. Cependant pour me changer les idées, je décidais de jeter un coup d'oeil aux personnes à droite du jeune androgyne, témoins privilégiés de mon discours. Je voyais une femme très belle, à la longue chevelure rosée mais qui semblait particulièrement fatiguée. Il fallait que je lui parle un de ces quatre. Et puis il y avait Chichi qui, non contente d'être niaise au possible, cherchait à se ridiculiser d'autant plus en montrant une photo à la jeune femme, Alceste qui avait de meilleurs yeux me fit comprendre qu'il s'agissait d'Ace S. Creed à l'aide d'un mime particulièrement réussi, l'attrape pisseuse de service de l'académie. A quelques places d'elle, je réussis à choper son regard et la toisai avec la moue la plus condescendante que j'avais en stock.

Si le pathétisme pouvait tuer ma p'tite Chichi, tu serais déjà gisante sur le sol et on ne s'en porterait sûrement pas plus mal. Ahah...

Je me laissai aller à rire de bon cœur, ignorant ce que les deux personnes nous séparant pouvaient bien en penser. Puis je fus interpellée par la jeune fille que j'avais insulté, qui s'avérait être un jeune homme. Tant pis pour lui, il n'avait qu'à pas laisser planer de doute et se couper les cheveux. Sa première interpellation, « noble dame » me semblait tout à fait agréable quoique je crus y percevoir une pointe d'ironie. Ce que me fit comprendre Alceste qui rêvait sûrement déjà de crever les yeux de l'androgyne. Je m'offusquais d'une bouche en O qui ne fit que s'élargir au fur et à mesure que les insultes fusaient. Une salade d'algues Wakamé sur la tête ? Aurai-je laissé quelque chose dans mes cheveux... Je m'y passais pour y enlever la saleté et je réalisais en fronçant les sourcils qu'il parlait de ma coloration capillaire.

Une partie du public se mit à encourager l'animosité qui naissait entre nos deux personnages. Les encouragements au combat, de nouvelles remarques sur mon manque de poitrine, cela en devenait presque blessant puis une remarque sur mon nom de famille que je n'appréciais pas du tout. Je me retournais offusquée et lâchais dans une gueulante.

Mais... Mais vous connaissez même pas mon prénom bande de dégénérés ! Le spectacle il est devant vous pas derrière ou nous aussi on va vous faire payer l'entrée, abrutis !

Je reprenais mon calme, me recoiffais calmement et replongeais mon regard dans celui du jeune homme. La guerre ne faisait que commencer.

Vu que vous avez la tête d'une gamine de six ans, votre torse sous développé et imberbe laisse planer le doute sur votre genre. Je vous prierai aussi, si jamais il vous prenait à nouveau l'idée saugrenue de vous adresser à moi, de ne pas tant rapprocher votre bouche ; votre haleine est aussi agréable à l'odeur que le sont vos cheveux au goût. Je n'ai rien à envier au Saquedeneu qui semble ne pas vouloir quitter votre crâne et je vous ferai dire que, ces derniers jours, je n'ai reçu que des compliments sur ma coupe et ce n'est pas l'avis d'une personne qui, incapable de s'habiller, préfère se balader à poil qui va faire pencher la balance. Je m'excuse à mon tour, et avec une réelle sincérité, de vous avoir adresser la parole pour vous parler d'un attrait physique alors que visiblement vous avez le regard rempli de la merde du macaque qui tient vos cheveux, ou bien serait-ce un problème cérébral ? Dans les deux cas je ne peux rien pour vous, tentez quand même de profiter du spectacle et petite précision pour la suite : les Mr. Mime sont des Pokémon masculins donc évitez de leur faire des avances malgré votre carence visuelle.

Sur ce je me levais et quittais ma place, adressant un regard piteux à Chichi au passage, pour aller gagner une place où je n'aurai pas à supporter ni l'haleine, ni les cheveux du jeune homme. J'apercevais Faith qui avait l'air de se diriger aux toilettes et me mis à la suivre. J'accélérai le pas quand soudain l'obscurité prit place alors que la jeune fille avait déjà passé la porte des sanitaires, d'abord inquiète, je fus rassurée par Alceste qui pouvait tout voir et qui se mit à lâcher un croassement moqueur un peu avant que la lumière ne revienne. On pouvait découvrir à la fois deux charmants Pokémon prêts à faire un numéro de trapèze et les professeurs et leurs Pokémon prêts pour combattre. Face à deux petits Pokémon électriques, le combat risquait d'être épique, je ne pus retenir un ricanement distinct qui rejoignait les croassements de mon oiseau de malheur. Je trouvais enfin une place assise et regardais émerveillée le spectacle. J'appréciais vraiment la chose, ces Pokémon qui virevoltaient comme des plumes, Scapin en serait sûrement capable et je devrai penser à lui apprendre à le faire. Alceste n'avait jamais été très fan de toute sortes de spectacles alors pour m'entourer de personnalités intéressées je fis sortir mes trois autres compagnons de leurs Pokéball. Scapin et Phèdre prirent place sur mes genoux très vite et profitèrent du spectacle alors que Rodrigue tournait en rond ne sachant pas où regarder, je dus lui tenir la tête en direction des deux souris électriques pour qu'il comprenne et lâche un « Ferrrrro » d'émerveillement avec toujours ce pathétique roulement de r.

Le prochain numéro était tout aussi impressionnant et le Mammochon faisait preuve de beaucoup d'imagination sur cette petite balle qui faisait seulement la taille d'une de ses pattes. J'applaudissais presque tout le long du numéro joignant à mes mains des cris de félicitations, des sifflements et des « Bravooo » à n'importe quelle occasion. J'étais en extase quand le numéro prit fin. C'est là que les choses intéressantes débutèrent, le présentateur revint, applaudissant lui aussi, sur le devant de la scène. Un concours s'organisait pour présenter son Pokémon le plus beau et le plus fort. Sûrement la pire chose qui pouvait m'arriver étant donné les personnalités compétitives qui composaient mon équipe. Rodrigue capitula directement en retournant dans sa Pokéball et Phèdre et Scapin me regardèrent avec de grands yeux pour savoir qui j'allais finalement choisir. C'est avec une indifférence totale qu'Alceste s'élança pour partir à la poursuite d'un ballon, ou plutôt d'un Pokémon ayant cette forme, le bec grand ouvert, il souhaitait sûrement tenter de le faire exploser. Il avait fallu que le Pokémon appartienne à Noctis évidemment. Je me redressais pour aller rattraper l'oiseau suivie par Phèdre et Scapin qui ne partiraient sûrement pas avant d'avoir été départagés.

Noctis, je crois qu'Alceste a un faible pour les ballons, quelle idée aussi de le sortir dans de telles circonstances.

Et puis je me souvenais que je n'aimais pas du tout Noctis... Alors j'allais prendre place prêt de Faith qui se présentait avec son Venom. Je jetais un œil à mes deux Pokémon restants et finit par lâcher en soupirant.

Bon bah... Scapin personne va te voir, t'as beau être corpulent t'es quand même tout petit alors je garde Phèdre.

Le rongeur rejoignait sa Pokéball sans oublier de me balancer une décharge électrique vengeresse avant de disparaître. Je me retournais vers Faith et me contentait de la fixer en souriant, un peu comme dans un film d'horreur. Au bout de quelques secondes particulièrement embarrassante, je lâchais un simple :

Moi ça va bien.

Avant de me retourner pour regarder où en était Alceste avec son goûter.


HRP - Alors je réponds à Chiho et à Yuki puis je me casse, j'aperçois Faith puis la perd de vue. Alceste voit Dream de Nocnoc et tente de le faire péter, je vais le voir pour le prévenir mais ne cherche pas à retenir et Alceste puis je vais me placer à côté de Faith.




.MIA  CLARKE
Hope Spettell
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Icon : Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 1550410962-150-80
Taille de l'équipe : 19+ 5
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 77
Jetons : 11535
Points d'Expériences : 2832
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2832
pokemon
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2832
Hope Spettell
est un Topdresseur Ranger

Un soupire m'échappa Le brun devant moi n'était pas seul. Il était dans un petit groupe avec trois autres personnes. Il va falloir essayer autre chose pour lui gâcher le spectacle.
Je se creusai les méninges.
Je ne pouvais pas compter sur Gummy qui était toujours elle-ne-sait-où en train de faire des galipettes, quoique... Je regardai autour de moi, essayant de le trouver. Dans le noir dans laquelle était plongée les rangées, ce fut peine perdue. Mon sac contenait quelques matériels et des chips. Ah oui ! Je les avais oubliés ceux là.
J'en sortis un paquet sans me préoccuper du bruit que faisait l'emballage en aluminium. Puis commençant à l'engloutir, je me décidai de plutôt m'intéresser à ce qui se passait sur scène.

Le présentateur était toujours sur la tête du Muplodocus. Il avait des vêtement sans aucun plis, aucune taches, rien. Était-ce une habitude ou simplement les règles du cirque ? Je continuai à l'observer. Sous son grand haut de forme noir comme sa moustache et son costume, sa tête paraissait minuscule. Je devinai un léger maquillage. Ses yeux me paraissait légèrement fatigués.
Je reportai mon attention sur sa moustache. Parfaitement noire, soigneusement brossée. Elle lui donnait un air comique, bien que stéréotypée. Je me demandai si c'était une vraie.
Soudainement, les lumières s'éteignirent. Surprise. Je sursautai. J'entendis quelques bruits du public paniqué, mais la lumière revint rapidement, nous laissant admirer le duo de Pokémons acclameurs et leur numéro de trapèze. Ils étaient infatigables, enchaînant les mouvements avec une fluidité impressionnante.
Alors que j'observais le spectacle, je sentis Gummy revenir. Levant la tête, je le vis en hauteur, caché dans l'ombre. Un sourire se dessina sous mes lèvre.

« Chute libre. »
articulai-je en silence. Mon spectre ne se gêna pas. Sans attendre, il commença à foncer vers le bas. Justement à ce moment, la salle fut de nouveau plongée dans le noir pour passer au numéro suivant. Ma boule violette passa de justesse devant la tête du Noctali assis devant moi, provoquant un léger courant d'air. Je ris sous la cape. Puis il revint vers moi, en passant par le dessous la chaise du brun. Je le fis rentrer dans sa Pokeball, il était fatigué.
Entre temps, la lumière était revenue, laissant place à un Mammochon qui nous présenta un spectacle d'équilibre.
Mon paquet de chips en était à la moitié.


Finalement, le présentateur moustachu revint tout en applaudissant le précédent numéro. Puis se raclant la gorge, il finit par annoncer :

« Pour le prochain numéro nous aurons besoin du Pokémon le plus beau ou le plus fort de ce cirque ! Hélas, nous ne l'avons pas, alors organisons un petit concours ! Allez-y sortez les de leur Pokéball, eux-aussi ont le droit de voir le spectacle mais aussi de jouer le jeu ! Allez, allez n'hésitez pas ! »

Mon spectre n'était pas d'humeur à se diriger sous les feux du projecteurs. Mais il sortit quand même, les yeux mi-clos, baillant presque. Dommage.
De toute manière, fort et beau... Je regardai Gummy. Je rigolai. Non, ce n'était pas vraiment ça. Il était plutôt... Humm... Comment le définir ? Une chose difforme, à la couleur suspecte ? Mais bon, je l'aime bien quand même.
Terminant mon premier paquet de chips, je commençai à ouvrir le deuxième tout en observant les gens hésitants à monter sur scène, le tout avec mon Pokémon somnolant à moitié à mes côtés.



Spoiler :
Noctali assis devant moi, je parle de Samaël o/ J'ai tenté une petite interaction, j'espère que ça ne te dérange pas :3





Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1841
Points d'Expériences : 1579
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1841
1579
pokemon
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1841
1579
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Le cirque était d'une grandeur impressionnante et sa taille faisait presque peur à Kaeko, elle était fraîchement débarquée à Pokémon Community et voilà qu'il s'y déroule des évènements tout à fait étranges, au moins jamais elle ne pourrait s'ennuyer dans cette académie à ce qu'elle a pu remarquer. Ce qu'il se passait alors à l'académie même si elle venait d'arriver l'intriguait au plus haut point, cependant elle ne connaissait pas encore tout de l'histoire qui se passe à Pokémon Community car elle n'a absolument aucune connaissance dans l'école mis à part son Fantominus, Omega. Certe elle se sentait un peu seule mais elle se trouvera des amis plus tard après cette drôle d'intrigue.

Revenons à Kaeko se situant à l'entrée du cirque, il fallait qu'elle trouve une place pour Omega et elle, un peu éloigné des autres personnes afin de ne pas trop les déranger de sa présence alors qu'elle ne les connait pas du tout et eux non plus d'ailleurs à son avis. Elle trouvait le cirque vraiment très beau mais pourtant elle ressentait un certain ressenti étrange pourtant envers ce cirque mais il reste tout de même vraiment intriguant et merveilleux.

Elle a pu très vite se trouvé une place assez éloigné des personne tout en voyant assez bien ce qui pourrait se passer sur scène. Elle avait vraiment hâte de voir le spectacle et surtout de savoir ce qu'il allait se passer ce soir là. En plus elle aime beaucoup regarder des spectacles d'acrobates alors autant regarder le spectacle pour satisfaire sa curiosité.


Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 Espeon_la_by_GoldFlareonIntrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 Giratina_la_by_GoldFlareon
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
La lumière s’éteignait enfin, signe que le spectacle allait commencer. J’étais toute excitée sur ma chaise, me dandinant légèrement en observant le premier numéro. J’étais tellement émerveillée que je ne me rendais même pas compte de la tension presque palpable qu’il y avait dans le chapiteau. Posipi et Negapi, deux créatures que je connaissais bien, s’amusaient sur leur trapèze, effectuant des figures incroyables. C’était au tour d’un Pokemon plutôt imposant et ressemblant aux mammouths de notre préhistoire… Je riais en le voyant sur sa boule en équilibre et applaudissait vivement à la fin de son numéro. Finalement, le cirque, ça me plaisait bien… Enfin, c’était sans penser à ces pauvres créatures enfermées dans des cages. J’osais pourtant espérer qu’ils prenaient du plaisir à faire tout ça.

Très vite, le présentateur enchainait, décrétant qu’il avait besoin de nos propres Pokemon pour assurer le show. L’idée ne plaisait guère à Noctis et je le comprenais : moi non plus je n’aimais pas me donner en spectacle. De toute façon, certains professeurs présents se jetaient déjà sous la scène ainsi que d’autres élèves. Il aurait bien assez de participants, on pourra se passer de nous. C’était sans compter l’apparition du Baudrive du jeune homme qui s’empressait à faire son intéressant. Son dresseur courrait vers lui pour finalement le rattraper et rester sur scène. Je grimaçais légèement et me résignais finalement à me lever pour aller le rejoindre. Je n’allais pas non plus le laisser seul, je me devais de le soutenir. Je m’apprêtais à faire appel à Yuki mais me résignais très vite en voyant le monde et le brouhaha présents.

Finalement, c’est Kuu qui sortait de sa Pokeball, intrigué par tant d’aura. Je mordillais ma lèvre inférieure, inquiète à l’idée qu’il se sente mal sauf que ce n’était pas du tout le cas. Il semblait amusé par la situation et attrapait ma main. Je comptais rejoindre Noctis sauf que l’on me plaçait autre part. C’est moi qui commençais à paniquer et c’est Meian qui rejoignait nos rangs pour me soutenir. Kuu grimpait sur son dos et chantonnais quelque chose. Je me concentrais sur mes voisins et me rendais compte que je ne les connaissais pas. Je tentais une approche bien que je cherchais aussi Noctis du regard.

« J’espère qu’ils ne vont pas nous en demander de trop … »


HRP :
Ambre se retrouve séparée de Noctis. Elle a à côté d'elle deux inconnus et tente de leur adresser la parole pour voir si elle est la seule ou non à être inquiète.


Ininja Hagane
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1951-ininja-hagane-givrali#22318
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 291
Sinnoh
14
0
0
291
pokemon
Sinnoh
14
0
0
291
Ininja Hagane
est un Topdresseur Stratège
Au cours des quelques minutes qui suivirent son arrivée Josh aperçu l'arrivée de son ami force Blanche, Léonidas, son compagnon de dortoir et confident, du moins, le seul qu'il n'est jamais eut jusqu'à aujourd'hui. Juste avant lui de fut Janet qui débarqua, le fils de forgeron était légèrement gêné à cause de la bataille de l'après-midi, son dos le faisait encore convenablement souffrir, mais il ne disait rien, il ne voulait pas faire preuve de faiblesse et assumer les conséquences de ses actes idiots et stupides. Le compliment qu'il reçu le fit ardemment rougir, on ne lui avait jamais fait de compliments sur sa tenue, il répondit alors.

-Merci beaucoup Janet, tu es... il chercha le mot... éblouissante ce soir !

La soirée comme l'avait dit Janet juste après allait être formidable oui, Josh n'était jamais allé au cirque, mais si rien ne se passait il était certain que la représentation serait l'un de ses plus beaux souvenirs étudiants. Il regardait le haut du chapiteau, il était vraiment haut, c'était impressionnant de faire tenir ce tissu avec si peu de fondations. Juste avant que la représentation commence Josh entendit un commentaire derrière son dos, il tourna un oeil et vit une brune à lunette s'émerveiller devant le chromatique de Raphaël, c'est vrai qu'il était beau ce petit pokémon scorpion, Josh retourna l'oeil laissant Raphaël.

La voix du représentant rondouillard du cirque intervint après que les lumières dans le public se soient closent. Dark et Destrock étaient sur le quai de vive comme le dresseur qui avait les poings serrés. Janet à sa gauche, Raphaël à sa droite, le jeune homme pas instinct vérifia qu'ils allaient bien. Satisfait il regarda les pokémons électriques dans leur numéro de trapèze, c'était exquis pour le regard que de voir ces deux petits corps danser dans les airs. Le numéro suivant fut Mammochon en équilibre sur un ballon, impressionnant, mais les trucages de cirque étaient très bien faits, si c'était un type acier sur le ballon  on aurait pu penser qu'il avait largement abusé de allègement pour être plus léger, mais ce n'était pas le cas.

Le rondouillard revint encore sous quelques applaudissements, Josh prit la peine de claquer un peu dans ses mains, manière de faire comme les autres et tiqua en l'entendant parler. Le pokémon le plus beau et le fort, il sourit regardant Dark qui avait l'air d'être enjoué par cette idée.

-Non mon beau, tu vas surtout être toxique et renvoyé à force de brûler les autres pokémons. On reste là, car d'un je ne veux pas me faire piéger comme un débutant et.. Il tourna le regard vers Janet. C'est malpoli de laisser une jeune femme seule. Tu approuves Janet ?

Il rit un peu et s'adossa plus confortablement en détendant les muscles en voyant quelques professeurs se jeter dans la mêlée du concours, les rivalités étaient aussi pour les adultes parfois. Il vit Léonidas se lever, entraîné par son Zorua qui courrait vers la piste du cirque, Josh secoua la tête dans un soupire très audible et lança à son compagnon de dortoir dans un rire.

-N'oublie pas que Luné est un ninja ! Il peut gagner sans être lui-même !

Le sous-entendu était clair, faire passer Luné pour un autre pokémon très puissant comme le Luxray qu'ils avaient copiés pendant la mission, si le renard noir pouvait refaire cela, aucun doute que la victoire pour lui serait proche.
Nicholas Addler
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8981-608-nicholas-addler-reroll-voltali?nid=1#90951
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8984-nicholas-addler-voltali#90953
Icon : Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 Icon_n10
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 13
Jetons : 145
Points d'Expériences : 182
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 Icon_n10
1
Hoenn
15 ans
13
145
182
pokemon
Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 Icon_n10
1
Hoenn
15 ans
13
145
182
Nicholas Addler
est un Topdresseur Novice
Le couvre-feu avait été repoussé de deux heures pour une raison exceptionnelle : le cirque des boulons organisait son spectacle d’ouverture et tous étaient conviés à y aller. La soirée allait être fraiche, donc je portais une écharpe rouge pour me protéger du froid. Mes deux compagnons dans leur pokéball respective. Tranquillement, je m’étais dirigé vers le village portuaire.

Je suivais les  gens qui semblaient tous se diriger au même endroit et plus que je me rapprochais de ma destination, plus il y avait du bruit et des gens, adultes comme élèves de l’Académie. Lentement, j’avais réussi à me frayer un passage et lorsque j’avais enfin pu m’asseoir, il restait que de la place à l’avant, entre deux personnes qui m’étaient complètement inconnues. Les lumières étaient toujours allumées et j’en profitais pour observer les alentours. L’autre côté de la zone de spectacle, j’avais reconnu Ambre et Noctis, ensemble. Elle semblait sourire, mais c’était dur à dire de ma position. Les lumières s’étaient éteintes avant que je puisse continuer mon observation. Ce n’était pas long avant que les projecteurs soient rallumés pour fixer un duo de pokémons.

* Posipi et Negapi ... C’est impressionnant leur numéro de trapèze ! * pensais-je, alors que cela étincelait partout sous le chapiteau.

Les lumières s’étaient éteintes sous une salve d’applaudissements pour se rallumer, pour montrer un Mammochon en équilibre sur un ballon. Les gens étaient tous émerveillés, mais je me demandais de quelle façon ils avaient réussi à lui faire exécuter ce tour. Est-ce que les pokémons étaient bien traités ? Des rumeurs courraient à la pokémon community et j’étais assez méfiant envers le cirque des boulons. À la fin de ce nouveau numéro, le présentateur s’était montré à nouveau pour nous inviter à sortir nos pokémons. S’il n’y avait pas eu toutes ces rumeurs, je n’aurais pas trouvé cela suspect. Je préférais ne pas intervenir, malgré que Kame soit sorti de sa pokéball et se demandait pourquoi nous ne faisions pas comme les professeurs et plusieurs autres élèves, qui avaient répondu à l’invitation du présentateur. Comme d’habitude, j’allais changer d’idée en voyant Noctis et Ambre se joindre à la masse. J’avais aussi remarqué qu’ils avaient été séparés alors suivi de la tortue bleue, je m’étais glissé rapidement pour me retrouver à côté de Noctis, en ayant donné quelques coups de coude pour pouvoir m’y rendre. Heureusement, ces personnes n’étaient pas des professeurs.

« Salut Noctis. » lui disais-je alors que je faisais sortie Ryuusa. Ce dernier avait trouvé rapidement Kame et restait proche de lui.

« On est mieux de rester proche. J’ai certains doutes sur le Cirque des boulons et à deux, il serait plus facile Ambre si quelque chose tourne mal ... » disais-je à son intention.

« Je vous ai vu arriver ensemble. Je veux juste t’aider au cas où il arriverait un truc. Tu sais, comme un ami si tu veux ... » rajoutais-je, lui adressant un sourire. J’étais sérieux et sincère.
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Perdu parmi les gens, Noctis cherchait Ambre du regard. Mais il ne la trouvait pas. Mince. Alors qu'il allait commencer à jouer des coudes pour trouver sa belle, il entendit qu'on l'interpellait. Un rapide coup d'œil l'informa sur son interlocuteur. Eric Stone. Les souvenirs lui revenaient en tête, vifs et douloureux. Il lui avait décroché une sacré droite. Lui non plus n'avait pas été tendre. Cette pensée le rendit confus et il attendit la suite du discours d'Eric, alors qu'une petite brunette aux yeux d'argent se moquait de lui, et que Dream était sauvagement attaqué par un Cornèbre, dont la propriétaire n'était autre que Belle. Super. Le Baudrive répliqua en se posant sur le dos de son adversaire et en fixant ses petites pattes en cœur devant les yeux du pokémon. Normal. En entendant les remarques d'Eric, il hocha la tête et poursuivit :

« Moi non plus je n'ai pas confiance. J'ai entendu ces rumeurs. Si Dream n'avait pas foncé au milieu de la scène, je ne serais pas là... »

Le Baudrive venait justement de revenir vers lui, l'altercation avec Alceste terminée. Le ballon dévisagea curieusement le jeune homme qui faisait face à son dresseur, se mettant à pencher la tête jusqu'à la retrouver à l'envers. Ses bras croisés comme pour une réflexion, il se redressa subitement en applaudissant. Le brun arqua un sourcil alors qu'il s'empressait de rejoindre la petite tortue bleu et son camarade de jeu. Toujours aussi entêté et étrange, celui-là. Puis, Eric rajoutait une couche à sa pensée, et l'étudiant lui sourit.

« Eh bien, ça me va. Soit sur tes gardes. Il est courant qu'on demande dans un numéro de cirque la participation de membres du public, mais jamais si nombreux. Pour des raisons pratiques... mais aussi de sécurité. Cette histoire pourrait rapidement terminer en un chahut monstrueux. Bouge pas. Je vais retrouver Ambre. »

Il s'exécuta, jouant des coudes pour essayer de retrouver celle qui lui était chère. Son regard se posait sur chaque personne dans la foule, prenant en compte tous les pokémons qu'il croisait. Nombreux, c'était le moins que l'on puisse dire. S'il y avait une trappe juste en dessous d'eux, cela ferait une jolie capture. Jamais une organisation ne prendrait de tels risques pour rallier les autres à leur cause... S'il devait essayer de convaincre quelqu'un, via un cirque, comment s'y prendrait-il...? Réfléchissant en même temps qu'il avançait, il envisagea quelques solutions. Le mettre en valeur pouvait être une bonne idée. En montrant à tous qu'un amateur pouvait aussi bien, voir même mieux réussir que certains pro, en le brossant un peu dans le sens du poil, les personnes les plus influençables pouvaient céder. Et pour ceux qui n'étaient pas près de le faire ? Une méthode d'intimidation ? Une complicité discrète, forcée ? Non, non... Ce n'était vraiment pas l'endroit.
Réfléchis. Tu rassembles une foule d'individus que tu ne connais pas avec leurs pokémons. De toutes les tailles, de toutes les sortes. Tu as le positionnement de la salle pour toi avec le luxe de pouvoir savoir quelles personnes ont les pokémons qui t'intéresse. Cela ressemble à une pré-sélection, comme un test. Ils savent déjà qui ils vont aborder. Les méthodes qu'ils utilisent importe peu. Dans cette salle, qui essayerais-tu d'aborder ? Ils ont demandé les plus puissants et les plus mignons... Les plus puissants pour des raisons évidentes : un pokémon puissant suscite toujours de convoitises... Les plus mignons parce que bien souvent, ce sont des personnes beaucoup plus sensibles qui les ont. Ils rassemblent deux genre d'individus, et ensuite, trient.
Sa voix intérieure continua de lui murmurer toutes sortes d'idées, mais il avait retrouvé sa Miss. Il gratta la tête de Meian pour lui faire sentir qu'il était là, pour lui signaler qu'il fallait suivre, et attrapa le poignet de sa belle avant de la tirer un peu vers lui.

« Je t'ai retrouvée. Eric est ici aussi. Je te ramène, tu veux ? »

Sans vraiment attendre sa réponse, et bizarrement tendu, il la guida au travers de la foule jusqu'à l'endroit où Eric et les pokémons étaient. Dream était toujours paisible, auprès des deux pokémons de l'autre garçon. Mais même arrivé à destination, la main du brun glissa pour trouver celle de sa Miss, jouant très nerveusement avec son dos. Pourquoi était-il si méfiant, si tendu ? Ils ne tenteraient rien de dangereux...
Yuki Yutaka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
La jeune fille acerbe à la chevelure Wakamé avait adapté une attitude offensive, comme je l'avais prévu, mais je ne lui accordais nul regard. N'écoutant que d'une oreille, je cherchais du regard la personne qu'elle avait précédemment cité. Un prénom familier qui réveilla des souvenirs pas très lointains. Le rouge embrasa mon visage à hauteur de joues. Le babillage incessant de la jeune dresseuse qui se tenait à mon côté, me ramenait sans mal à la réalité. Elle ne savait que parler pour blesser ou quoi ? La méchanceté était-elle à ce point ancrée en elle ? Alors qu'elle se défoulait sur moi, je ne pus m'empêcher de lui lancer un regard condescendant. J'avais pitié pour elle, vraiment. S'il m'était peu aisé de m'adapter convenablement à la sociabilisation, je ne doutais en aucun cas que pour cette dernière, ce devait être quasiment mission impossible. Hormis si elle rencontrait un être aussi exécrable qu'elle et encore... Je me demandais quel type de personne pourrait s'acoquiner de cette dernière.

Hikari venait de me tirer les cheveux, se redressant de toute sa hauteur. Ses poings étaient serrés. Je n'avais nul besoin de la voir pour savoir ce qu'elle ressentait. La flamme de sa queue semblait avoir gagné en intensité. Je sentis qu'elle allait bondir et je l'en empêchais d'un simple signe de la main. Le Pokemon chromatique de type primate de feu s'arrêta net. Elle n'avait pas apprécié ce qu'elle avait entendu, mais il ne fallait pas qu'elle se laisse aller à ce genre de choses. Je ne voulais pas qu'elle se rabaisse à cela, surtout que ce type d'action ferait d'elle un Pokemon aussi peu respectable que les Pokémon qui agressaient les dresseurs. Team Rouage hein ? La fille algue avait fini sa tirade et me tournait alors le dos, s'en allant. Une vague de piques me vinrent instantanément en tête, mais je me ravisais. Non pas que j'avais peur d'elle ou qu'elle m'ait atteint, mais juste, comme je l'ai déjà dit, qu'elle me faisait pitié et que je me disais qu'elle devait être profondément malheureuse pour être aussi gratuitement méchante. Et puis... Je n'avais pas envie de perdre mon temps dispute inutile. Je la laissais alors s'échapper, sans chercher à la rattraper ou l'en empêcher. Pourquoi l'aurais-je fait ? Je me recentrais sur le spectacle, laissant de temps à autre un regard de côté, puis balayant par la suite, l'assemblée du regard. Ma vigilance ne devait pas être baissée.

Le monsieur moustachu qui animait la soirée, venait de refaire son apparition haut perché sur son Muplodocus. Le numéro venait de se finir et il s’apprêtait à faire une annonce. Le public se calmait petit à petit, curieux de savoir ce qu'il allait annoncer. Tel était mon cas également.

"Pour le prochain numéro nous aurons besoin du Pokémon le plus beau ou le plus fort de ce cirque ! Hélas, nous ne l'avons pas, alors organisons un petit concours ! Allez-y sortez les de leur Pokéball, eux-aussi ont le droit de voir le spectacle mais aussi de jouer le jeu !

-Hika... Asobu ! "

La Ouisticram avait bondi de son perchoir pour se précipiter vers la piste. Le pokémon le plus fort ? Voilà qui l'avait mise dans tous ses états. Asobu la suivit, plus par jeu qu'autre chose. Je n'eus donc pas le choix que de partir à leur poursuite. Je me levais donc précipitamment et après m'être extirpé tant bien que mal de ma rangée, je dévalais alors les marches quatre par quatre pour retrouver mes amis. En ce lieu, les laisser seul ou les perdre de vue était hors de question. Team Rouage... Ces deux mots ne cessaient de résonner dans mon esprit.

Je me trouvais à présent en plein centre de l'action. Hikari me regardait fixement, un sourire aux lèvres. Elle désirait plus que tout devenir ce Pokémon fort dont avait parlé le vieil homme un peu plus tôt, mais à l'heure actuelle, nous n'étions qu'au début de notre aventure. Il n'y avait aucun doute sur le fait qu'elle ne serait donc pas de taille contre un bon nombre de Pokémon ici présents, ceux des professeurs en tête, mais je ne pouvais pas la blâmer. Toute fois, je ne pouvais m'empêcher de me sentir inquiet. a quoi pouvait bien rimer tout ceci ? Pourquoi autant de personnes et autant de Pokémon ? Voulaient-ils les subtiliser ? Mon regard se posa sur le professeur Creed et je me sentis quelque peu rassuré. Son Cisayox était de notre côté. Je soupirais alors. Je m'assis en tailleur sur le sol. Hikari vint se remettre sur ma tête, fière d'elle, comme si elle était le clou du spectacle, le Pokémon le plus fort que tous étaient venus voir. Asobu, quant à lui, était placé devant moi et se moquait de la jeune ouisticram. Je soupirais une fois de plus et je me mis à balayer toute la zone des yeux tout en réfléchissant intensément à ce qui pouvait bien se passer par la suite.

« J’espère qu’ils ne vont pas nous en demander de trop … »

Je levais les yeux en direction de la voix. Une jeune fille que je pris pour une étudiante de l'académie, semblait inquiète et chercher quelque chose ou quelqu'un du regard. Sans la regarder plus que cela, je pris la parole d'un ton qui ne masquait pas mon désarroi, tandis que mon attention était attirée par ses deux Pokémon.

" Espérons que tu aies raison..."

Après un cours instant de méditation, je me laisser absorber par le regard du Noctali et sa belle robe sombre. C'était la première fois que je voyais de mes propres yeux cette évolution d'Evoli... Ce ne fut que la voix d'un garçon qui me tira de mon émerveillement. Visiblement, il connaissant ma voisine et pas qu'un peu. Un couple ? Quelle chance avaient-ils ! Alors qu'il l’entraînait à sa suite, je restais silencieux, en proie à une intense réflexion.


Dernière édition par Yuki Yutaka le Lun 31 Mar - 0:57, édité 1 fois


Intrigue. Première du Cirque des Boulons. {COMMUN} - Page 2 Sans_t17
Adèle Faust
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t422-adele-faust-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t425-adele-faust-g-i-v-r-a-l-i#2940
Région d'origine : Hoenn
Âge : 13 ans.
Niveau : 20
Jetons : 949
Points d'Expériences : 391
Hoenn
13 ans.
20
949
391
pokemon
Hoenn
13 ans.
20
949
391
Adèle Faust
est un Coordinateur Mode

Le présentateur qui s’était perché par on ne savait trop quel miracle du le dos du dinosaure gélatineux n’avait l’air excessivement désireux de s’entretenir avec le petit bout de femme qui gémissait à ses pieds. Adèle ne le vivait pas comme un affront, il y avait des millions d’autres choses qui appâtait ses yeux sarcelles et vifs. La scène se remplissait petit à petit de corps, souvent s’était des profils d’adolescents hésitants ou orgueilleux qui venaient accompagner de leur compagnon fétiche, mais quelques adultes s’étaient glissé dans leurs rangs. Plusieurs mètres au-dessus, là ou des trapèzes étaient encore suspendus, un oiseau noir pourchassait un ballon améthyste. La Faust trouvait cela fort amusant, comme si les deux jouaient un numéro dont le prédateur risquait fortement de finir vainqueur. Bien sûr, ils n’étaient pas très beaux avec leurs corps mal proportionnés mais le temps avait appris à la brunette à apprécier l’originalité d’un pelage ou l’aura somptueuse et écrasante de certains Pokémons.

La gamine riait en voyant certains membre du public se chamaillaient ouvertement. Il lui semblait ne pas être inconnu à cette masse. Cela ne pouvait être sa première apparition ici ou bien c’était ce brun au regard d’ambre ? Elle avait dû le croiser, lui et sa caractérielle compagne, une fois, peut-être deux. L’enfant s’agitait un peu, elle avait relâchée la paume du garçon pour mieux scruter le paysage. Causette suivait le regard de sa dresseuse, l’Osselait n’était pas plus tranquille qu’avant. La foule et le bruit la rendait nerveuse, le dinosaure avait peur de laisser échapper un détail fatal dans ce capharnaüm. Les inquiétudes du pokémon Solitaire furent interrompues par un cri. Une violente exclamation de la part de sa maitresse.

La demoiselle fixait, blême, un point dans l’assemblée. Un vide oppressant menaçait de l’assommer, elle était en proie à une émotion si violente que sa nature ne pouvait clairement identifier. Il semblait à la cadette Faust que le sol s’effondrait sous ses pieds, elle restait muette et abasourdie. Ce bouleversement portait un nom : Coleen. On oublie jamais une personne qu'on a rencontré, on a juste du mal à s'en souvenir. C’était une petite silhouette à peine visible tant elle était tassée par la cohue. On ne distinguait que sa longue chevelure mêlée à la fourrure immaculée d’un loup énorme. La foule était compacte et remuante, pourtant la Givrali était incapable d’ignorer cette fille. Son cœur manquait un battement, ses pupilles devenaient de ridicules points noirs au centre de ses iris. Coleen… C’était son amie du soleil. Ce brin de vie étrange avec qui elle avait ri comme on rit si peu quand on vit isolé de tout, cadenassé dans un château qui sent la rose fanée et les vieilles dentelles. Cette fille que son imaginaire avait recréée mainte fois sous la forme d’un paisible fantôme qui égayait ses interminables après-midi. Le spectre de sa mémoire devenait alors la complice de ses méfaits et la confidente de ses pires chagrins. Les deux gamines ne s’étaient pas tellement connues, mais Adèle y avait entrevu toute la complicité qu’un être de son âge pouvait lui offrir. Un souvenir sur lequel elle avait brodé sa définition de l’amitié. Dessinant de ses mains d’enfants les lettres d’un prénom sur ce lien jusque-là imprécis et inaccessible.

C’était un peu comme si un mort refaisait son apparition dans votre vie. La Coordinatrice n’avait jamais songeait qu’il puisse être possible de revoir une personne croisée de façon aussi brève. Titubante, elle se détacha du dresseur au Pikachu. La brune était irrésistiblement attirée par la revenante, sans comprendre si c’était un bien ou un mal. Gollum s’était sauvé sur les trapèzes. Le comportement de sa maitresse était trop dur à suivre, le Chovsourir avait besoin de repos car toute cette cacophonie épuisait son ouïe sensible. Il n’y avait plus que Causette pour garder la jeune femme d’un mal éventuel. La Faust ne voyait pas tout cela, elle était perdue entre deux mondes, le passé et le présent se faisaient face et cela avait quelque chose d’effroyablement déconcertant pour son esprit d’épicurienne. Son corps ridicule se coulait entre les dresseurs désireux de se pavaner avec leurs meilleurs Pokémons. L’académicienne n’éprouvait pas de difficultés à les esquiver, seul son absentéisme la faisait parfois buter contre les ordures tombées dans l’arène.

Bientôt, la bourgeoise fut devant cette camarade lovée contre un canidé à la fourrure neige et aux pupilles rougeoyantes. Adèle frémit. Elle avait peur. Peur de cette bête, de cette meilleure et surtout seule amie, peur comme rarement elle avait eu peur. L’Osselait à ses pieds veillait, sous son masque funèbre le dinosaure toisait l’Absol d’égal à égal, consciente que les deux se battaient sans doute pour la même chose. La Styliste finit par balbutier, encore aux prises avec divers idées et émotions dont elle était rarement habitée.

    « Je… Je te reconnais. Tu… Tu as peur ?»


Elle prit une inspiration, puisant dans l’ambiance enjouée et les odeurs sucrées du chapiteau pour prendre un peu d’assurance.

    « Je… Quand on a peur, on est moins belle. Et, à quoi ça sert de vivre quand on a perdu sa beauté, hein ? Selon mes idées, j’ai raison. »



HRP - Adèle a laché Ginji et s'est dirigé vers Coleen pour entamer une conversation avec elle ~
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
.

Dernière édition par Hiroki Kitakaze le Dim 4 Mai - 15:04, édité 1 fois
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité

Le couvre feu avait gagné deux heures. Deux heures ! Vous vous rendez compte ?! C'était la franche poilade pour notre petite pille électrique, elle allait pouvoir épuiser son monde pendant deux heures supplémentaires ! Enfin, si elle tenait jusque là parce qu'en vérité, elle s'endormirait sûrement bien avant l'heure de devoir rentrer. Eh, à douze ans c'est déjà un miracle de tenir jusqu’à 21h30 ! Surtout pour une enfant aussi super actif que Lena, on ne pouvait pas dire qu'elle ne se dépensait pas. Mais bon, même si elle savait pertinemment qu'elle ne tiendrait pas autant que ses camarades un peu plus vieux - ou plus habitués à se coucher tard qu'elle - elle comptait bien en profiter ! En plus, c'était pour la bonne cause: un cirque. Pas n'importe lequel, un cirque avec des pokémons !! C'était l'occasion ou jamais d'en voir de nouveaux en vrai et peut être même de trouver de nouvelles idées de tours à apprendre à Damon, tout cela en s'amusant pardi !

Voilà donc ce qui l'avait amené à retourner sa chambre de fond en comble à la recherche d'une idée de tenue potable pour une sortie au cirque. Pas question de s'habiller comme d'habitude, elle voulait être présentable pour les pokémons du spectacle, elle voulait les soutenir, être aussi belle qu'eux. Elle voulait porter quelque chose d'unique qui lui servirait par la même occasion à se faire repérer en cas de soucis, elle qu'on perdait si facilement de vue. Après une bonne heure à terrasser la propreté de sa chambre, elle en était donc sortie toute fière, une robe aux couleurs du carnaval sur le dos. Cette robe, c'était le cadeau ignoble que lui avait fait sa voisine Agatha avant de venir sur l'île et elle s'était promis de ne jamais la porter, c'était vraiment trop moche. Seulement, là c'était une exception parce que si quelqu'un pouvait bien trouver cette horrible chose magnifique c'était clairement un pokémon de cirque ! Du moins, c'est ce qu'elle pensait. Allez hop, c'était parti !

Après avoir quitté l'académie en sautillant partout comme une sauterelle, elle avait dévalé les rues, en profitant pour réajuster la ceinture qu'elle portait à la taille pour pouvoir avoir sur elle la pokéball de Damon sans trop s’encombrer. Avec un peu de chance, lui aussi il pourrait profiter du spectacle... quoique... ce n'était pas spécialement une bonne idée si on prenait en compte son horrible envie de bondir sur les pokémons pour leur voler toute leur énergie. Mouai, on verrait ça une fois là bas pour lui. Au passage, elle attrapa sa queue de cheval pour la resserrer et vérifia qu'elle n'avait rien oublier - bien qu'elle n'avait rien de spéciale à prendre avec elle mise à par son pokémon.

Lorsqu'elle arriva sur place, elle fût stupéfaite par la longueur de la queue et la foule qu'il pouvait bien y avoir. Elle allait vraiment devoir attendre seule pendant dix ans ?! Personne n'avait pensé à faire une queue privilégiée pour les enfants ? C'était vraiment pas juste ! Elle souffla en se jurant intérieurement qu'elle ne passerait pas une minute de plus à attendre dehors. Vous la voyez vous, attendre sur place le temps que le reste du monde entre sous le chapiteau ? Impossible. Déjà, elle ne saurait pas rester en place et finirait sûrement par faire une grosse bêtise et en plus, elle agacerait les gens à force de leur demander quand est-ce qu'elle pourrait entrer avec la voix la plus malheureuse du monde. Bon, il lui fallait donc un plan et elle en avait un tout simple: se faufiler. Etre petite avait parfois des avantages, comme le fait de pouvoir passer entre les gens sans qu'ils ne s'en rendent vraiment compte ou de se faire trouver tellement mignonne que même s'ils la voyaient, ils la laissaient passer. En plus de cela, elle était persévérante ! Si quelqu'un la renvoyait en arrière, elle essayait de passer par tous les endroits possibles: à gauche, à droite; non ? Hop, bah sous les jambes ! Haha, il ne fallait pas ouvrir ses grandes jambes pour la recaler, espèce de méchant monsieur tout chauve ! Après quelques minutes d'effort, elle réussit enfin à entrer et "wouah", ce que c'était impressionnant ! Il y en avait du monde, plein de gens de l'école en plus. Maintenant, il lui fallait trouver une place digne de ce nom ! Elle chercha rapidement du regard d'où elle verrait le mieux si jamais quelqu'un de plus grand qu'elle était devant. Elle tourna en rond une petite minute, trébuchant parfois sur les chaussures un peu trop grandes des adultes avant d'arriver à l'endroit qu'elle avait repéré. Cependant, à peine avait elle eu le temps de s’asseoir que le présentateur du cirque commença son discours, déclarant vouloir sur scène le plus beau des pokémons. Le plus beau ? Oh, oh, oh ! Damon était à coup sûr le plus mignon ! Elle sauta donc sur ses deux pieds et fit sortir le petit monstre de sa pokéball alors qu'elle essayait maintenant de se frayer un chemin jusque la scène. " Il veulent le plus beau des pokémons Damon, je suis sûre que tu seras choisi si j'arrive à avancer assez loiiiiin", commença t'elle tout en portant la minuscule petit bête jusqu'à ses cheveux pour qu'il s'y accroche, poussant un "Pouaaah" essoufflé après avoir réussi à passer entre deux personnes que rien n'aurait pu décoller à première vue. Piouuuu, où pouvait elle bien se faufiler maintenant ? Elle continua un peu, mais trébucha de nouveau sur les pieds de quelqu'un. Bien sûr, elle s'excusa mais cette personne ne sembla pas vraiment trouver cela suffisant, alors elle s'en éloigna un peu pour éviter de subir son agacement de trop près. Manque de pot, elle bouscula quelqu'un d'autre.

"A-ah. Désolée.", souffla t'elle sans perdre des yeux son objectif. Elle se retourna une demi-seconde pour vérifier qu'elle n'avait pas fait mal, ce n'était tout de même pas une vilaine fille! Quelle ne fût pas sa surprise quand elle reconnue cette personne. "Hiroki ?! Hey, t'es pas un peu grand pour venir au cirque ?", lui lança t'elle, se moquant gracieusement , un doigt accusateur en sa direction tandis que son autre main tenait Damon sur sa tête. Arf, elle ne pourrait jamais atteindre la scène.

Spoiler :
J'espère que je pouvais poster même si j'ai raté le début x3

Chiho Lime
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t411-chiho-lime-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t419-chiho-lime-pyroli
Taille de l'équipe : 24, si je n'ai oublié personne.
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
24, si je n'ai oublié personne.
Kantô
16
46
3609
1190
pokemon
24, si je n'ai oublié personne.
Kantô
16
46
3609
1190
Chiho Lime
est un Scientifique Chercheur Pokemon
La jeune femme qui était à ses côtés semblait si fatiguée et si perdue dans ses pensées qu'elle ne prit pas la peine de réagir à ses questions. Tant pis. Un peu gênée par son initiative, Chiho avait rangé l'Ipok où était gardée la fameuse photo... non sans se faire surprendre par cet espion à plumes au service de sa camarade Pyroli. La toisant d'un air sérieux, la scientifique avait du mal à contenir sa frustration. Cette fille était une plaie , un caillou misérable qui venait sans cesse se faufiler dans sa chaussure. Belle trouvait toujours le moyen d'être désagréable et méchante envers tout le monde, sans raison valable. C'était à croire qu'elle aimait ça. Oui, c'était la seule explication possible. D'un air méprisant qui ne lui ressemblait pas, Chi posa une main sur la tête de Robyn afin de le retenir. S'il écoutait son instinct, il aurait déjà bouffé cette tête d'algue pour lui faire fermer son clapet. Sa dresseuse répondit  à l'espionne d'un air sérieux, et froid.

« La bave du Crapustule n'atteint pas le blanc Lakmécygne. Mieux vaut être pathétique et aimée, qu'arrogante et abandonnée de tous ses semblables. »

Que Belle pouvait bien penser ce qu'elle voulait, tout ça lui était bien égal. Quand bien même en tant que Pyroli elle ne lui désirait aucun mal, ce n'était pas pour autant qu'elle devait se laisser faire et devenir le souffre douleur de cette peste. Chiho n'allait même pas perdre son temps à débattre avec un être intellectuellement inférieur, incapable de comprendre que son attitude égoïste ne pouvait que lui nuire. Oui, on peut dire que Belle éveillait le côté Darkrai en elle, et ce n'était pas un changement de bonne augure. L'adolescente conciliante, douce et enthousiaste se muait en un monstre au regard mauvais en sa présence. De quoi faire oublier qu'elle était toujours gentille et souriante envers tout le monde, y compris les inconnus.
Blasée par une telle petitesse ainsi que cette inhérente capacité à toujours se mêler de ce qui ne la regardait pas, Chiho avait posé une main apaisante sur l'épaule de Yuki. Inutile qu'il se salisse les mains à refaire le portrait d'une fille pareille, ni même à ce qu'il gaspille sa salive à la remettre en place. Cela n'en valait pas la peine. Plus calme, elle lui sourit avec bienveillance, bien que son sourire soit encore teinté de cette soif de revanche qui germait petit à petit. D'ailleurs la rouquine ne tarda pas à prendre la place de Belle, s'asseyant à côté du Noctali afin de pouvoir discuter tranquillement.

« Laisse-la parler, et ne perds pas de temps à lui répondre. Elle finira bien par appendre la leçon, d'une façon ou d'une autre. »


Les numéros s'enchaînaient avec animation, sous les exclamations du public qui applaudissait. Chiho regardait le tout d'un œil distant, mangeant sa barbe à papa d'un air distrait. Elle avait fini par repérer Ace au milieu des autres professeurs, dans les tout premiers rangs. Et au delà de son style à toute épreuve et de sa beauté, elle ne pouvait s'empêcher de voir à quel point il semblait tendu. Ce n'était pas quelque chose qui lui ressemble elle le savait bien. Cet homme ne perdait jamais sa posture nonchalante et confiante, alors pourquoi semblait-il sur la défensive ? Il se passait forcément quelque chose. Méfiante, Chi' se focalisa sur le spectacle en se demandant ce qui se passait.
Vint alors l'annonce demandant la participation du public, ce qui motiva nombre des présents à se précipiter sur scène. La chercheuse était pourtant sceptique, et décida de ne surtout pas bouger de son siège. D'une part ce n'était sûrement pas son genre d'attirer l'attention d'autant de monde, et en plus du reste quelque chose ne tournait clairement pas rond. Ce cirque était peut-être intéressant et divertissant, cependant cela n'expliquait pas pourquoi il y avait une telle tension dans l'air. Bien sagement installée avec son Caninos à ses pieds, la demoiselle vit à quel point les pokémon de Yuki semblaient avoir hâte de prouver leur valeur, eux aussi. Elle le regarda donc filer, et eut à peine le temps de glisser à son encontre avant qu'il ne disparaisse à son tour.

« Bonne chance, et sois prudent. Tout ça ne me dit rien qui vaille. »


Spoiler :
[Je réponds donc à Belle, aborde brièvement Yuki avant qu'il disparaisse, et reste sagement dans les gradins pour voir la suite. Si d'autres personnes veulent me tenir compagnie, libre à vous ^^]
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum